Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
5 Eleves ▲ 147 Pt ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 156 Pt ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
6 Eleves ▲ 82 Pt ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
7 Eleves ▲ 219 Pt ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 187 Pt ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
5 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
  
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Le crayon qui va de l'avant [Ambroise & Shane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Le crayon qui va de l'avant [Ambroise & Shane] Jeu 9 Juil - 19:31

  Cela ne faisait que quelques minutes que j'étais réveillé et j'étais déjà au taquet. Je n'étais pas resté dans mon lit bien longtemps et étais directement parti me doucher. J'avais volontairement choisi de me laver avec de l'eau tiède. Avec la chaleur qui était annoncée pour aujourd'hui je ne souhaitais pas commencer la journée par une douche trop chaude. Une fois que je l'eus terminée, je m'habillai rapidement avec un T-shirt blanc et un short en jean bleu. Je sortis ensuite de la salle de bain, rangeai un peu mes affaires et pris mon sac de cours et les quelques livres que je devais rendre à la bibliothèque. Je saluais Luna qui se dirigeais à son tour vers la salle de bain et quittai la pièce.

  Dans les couloirs tout était encore assez calme. Pas étonnant pour un lundi matin. De plus Mme Malatesta, la professeure principale Processus, était indiqué comme absente pour les deux jours à venir. Forcément cela permettait à de nombreux élèves de faire une grasse matinée. Moi aussi j'aurais pu dormir une heure de plus vu que Mme O'Neil avait annulé l'heure de vie de classe qu'on aurait du avoir normalement en première heure mais j'avais choisi d'en profiter pour aller rendre mes livres à la bibliothèque. D'ailleurs, j'arrivais en ce lieu chargé de connaissances que j’affectionnais tout particulièrement. Je déposai alors mes livres et fouillai dans les nouveautés pour voir si un des livres m’intéressait. Malheureusement il n'y en avait aucun.

  -
Tu cherches un livre en particulier?, me dit la bibliothécaire.

  -
Non pas forcément... Juste un qui pourrait m’intéresser.

  -Ah désolé Shane, ceux que tu voulais ne sont pas encore arrivés. Ils arriveront demain normalement.

  -Oh... Pas grave, je reviendrais demain alors.

  J'ajoutais un grand sourire à cela. Dès mon arrivé au lycée j'avais tout de suite repéré la bibliothèque et depuis j'y passais la majorité de mon temps. A force de me voir la bibliothécaire avait commencer à m'apprécier et connaissait désormais à peu près mes goûts en ce qui concerne la littérature. Je la saluai donc et partis en direction des salles de classe.

   Même si elle avait annulé son heure de vie de classe, Mme O'Neil avait quand même laissé l’heure juste après et fort heureusement. Il s'agissait bien évidemment d'un cours sur les humains et seul les Passion y assistaient. J'arrivais dans la salle dix minutes en avance, j'avais pourtant eu l'impression de ne pas m'être tant dépêché dans les couloirs. Il y avait déjà quelques élèves dans la salle et en entrant Mme. O'Neil me sourit. Je crois qu'elle avait l'habitude de le faire à chacun de ses élèves, sûrement pour leur montrer que si on souriait à la vie celle-ci ne pourra qu'être meilleure ou un truc du genre. Je répondis à son sourire et partis m'asseoir à ma place habituelle qui se trouvait au troisième rang. Je sortis quelques affaires de mon sac et les posais sur ma table.

  Il s'était bien passé cinq minutes pendant lesquelles je n'avais fait que jouer avec mon crayon. Je le faisais virevolter entre mes doigts. Faut dire que le cours n'avait pas officiellement commencé et que je n'avais aucune raison de me concentrer. Même Mme. O'Neil semblait ne pas savoir quoi faire et lisait un livre. Pendant que j'essayais de lire le titre du livre qu'elle lisait, je ne me concentrai plus sur mon crayon et le fis tomber. Je le suivis donc du regard, il roulait vers l'avant de la salle et s’arrêta au pied d'une personne au premier rang. Je levais alors mon regard vers le dos de cette personne. Je le reconnu grâce à ses cheveux au reflets bleutés mais il était pour moi clairement impossible de placer un nom sur des cheveux.

  Je me levai donc et en arrivant à son niveau je lui dis :

  -
Heu... Excuse-moi!

  Il tourna alors la tête vers moi.

  -
J'ai fait tomber mon crayon et il a roulé à tes pieds. Tu pourrais le ramasser s'il te plaît?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 934
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le crayon qui va de l'avant [Ambroise & Shane] Ven 10 Juil - 11:13


J'éteins mon réveil en grognant. C'est le matin. Je déteste le matin. La douche est occupée. Ce doit être Carmen ou Jenifeal. Je soupire et m'assis sur mon lit. Il va faire chaud aujourd'hui, la météo a prévu des maximales à 38°C. C'est un temps à rester dans la bibliothèque. La porte de la salle d'eau s'ouvre enfin. C'était Jenifeal qui était dedans. Comme d'habitude, pas un mot. On est pas bavard dans notre chambre. C'est pas plus mal. J'attrape les affaires que j'ai préparé la veille et m'enferme dans la salle de bain. Je passe rapidement sous la douche. Quand j'en ressors je sens les fleurs. Je m'habille d'une chemise à manche courte blanche, d'un short bleu et de petites chaussures. Je noue ensuite un nœud pour retenir mon col et me parfume de ce parfum au lys que j'ai fait commander par mes serviteurs. Me voilà fin prêt. Je sors enfin de la salle de bain après mettre coiffé et brossé les dents. Pas de petit déjeuner, c'est pour les faibles. J'attrape mon cache oeil et mon cartable en cuir et quitte la chambre. Les deux autres fermeront derrière moi.

Notre prof principale n'a pas de logique. Elle annule la vie de classe en première heure mais maintient l'heure que l'on a juste après. Avec elle justement. Je soupire et me dirige vers la salle de classe. Je ne suis pas idiot. J'ai quand même profité de l'heure de sommeil en plus. Lorsque j'arrive, il n'y a personne sauf deux personnes insignifiantes et la prof qui va finalement se chercher un café. Je soupire. Au moins, je peux choisir ma place. Je me pose au premier rang et en profite pour attacher mon cache-œil. Je sors ensuite un livre et commence à me plonger dans ma lecture. La prof vient de revenir mais je m'en fiche. Je la trouve trop gentille cette femme. C'est pas avec cette prof et le délégué qu'on a que l'on va gagner. On va plus perdre et se faire défoncer par le Principal. Je soupire. De toute façon ce n'est pas ma faute. Moi mon pouvoir n'est que stratégique. Et puis j'ai réussi à garder ma clé. Logiquement il arrive rien aux bons Maestros, si ? De plus en plus d'élèves arrivent. Je soupire de nouveau et me replonge dans ma lecture.

C'est un livre vachement intéressant. Il explique comment le crash d'avion qui nous a permis de savoir tant de choses sur les humains. Je l'ai acheté au musée de l'Humain qu'on a été visiter il y a de ça une semaine. Même si j'aime pas cette prof elle fait des sorties super intéressantes. Et des cours aussi. Bien que pour l'instant on est pas prêt d'en avoir un. Personne n'en a envie. Un stylo tombe et atterrit juste à côté de moi. Je lui jette un coup d'oeil avant de recommencer ma lecture. Quelque part dans la classe un élevé se lève. Sûrement veut il récupérer son stylo. En effet. Des pas s'approchent. Mais ce n'est pas intéressant donc je reste dans ma lecture.

- Heu... Excuse-moi !

Je lève la tête vers mon interlocuteur. Un brun du nom de Shane. Il est plus nouveau que moi dans la classe. Pourquoi me parle-t-il ? Il va pas croire que je vais ramasser son stylo quand même.

- J'ai fait tomber mon crayon et il a roulé à tes pieds. Tu pourrais le ramasser s'il te plaît.


Ah bah si en fait. J'écarquille les yeux. Il lui suffit de se baisser pour l'avoir, il est courant ? Je secoue la tête, soupire et referme mon livre.

- À moins d'avoir des problèmes de dos il me semble que tu peux te baisser pour ramasser ton stylo. Je vais pas le faire pour toi.

Je range mes pieds sous ma chaise et lui adresse un petit sourire narquois.

- Ne t'inquiète pas, je vais pas te marcher sur les doigts. En quoi cela me servirait de blesser un membre de ma propre classe.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le crayon qui va de l'avant [Ambroise & Shane] Ven 10 Juil - 18:37

  -À moins d'avoir des problèmes de dos il me semble que tu peux te baisser pour ramasser ton stylo. Je vais pas le faire pour toi.

  Je m'attendais à  toute sorte de réponse, sauf à ça... Je ne lui avais jamais parlé et je n'étais pas habitué à son ton, c'est sûrement ce qui me surpris. Il rangea ses pieds sous sa chaise et m'adressa un sourire narquois.

  -
Ne t'inquiète pas, je vais pas te marcher sur les doigts. En quoi cela me servirait de blesser un membre de ma propre classe.

  Ce sourire facétieux ne me rassurait pas tant que ça... Mais il marquait un point, on était dans la même classe. Il n'avait aucune raison évidente de m'écraser les doigts, de plus ce serait un acte tout à fait puéril. J'esquissais un simple «Ok...» et me baissai pour ramasser mon stylo. A peine eus-je le stylo en main que je sentis quelque chose sortir de ma poche. Je ne savais pas ce que c'était et en pensant que ce n'était pas si important je le laissai tomber sur le sol.

  -
En tout cas merci de m'avoir aider... Ça fait toujours plaisir..., dis-je en me relevant sur un ton très ironique.

  Je comptais me présenter mais bon... Il devait sûrement me connaître. Je suis arrivé en dernier dans la classe,  donc forcément la plupart des gens devais me connaître. Par contre moi je connais le nom de quasiment personne. Certes j'aurai pu m'y intéresser un peu plus mais l'idée ne m'est pas venue...

  Je retournais donc à ma place et remis mon crayon dans ma trousse pour être sûr que celui-ci ne retombe pas sur le sol. Je regardai alors au pied du gars au cheveux ''bleu'' et vit ce que j'avais fait tomber. Je levais alors la tête et remarquai que Mme. O'Neil aussi avait vu ce que j'avais fait tomber  au sol. Elle me regardait comme si je méritais la mort pour ça. Je la comprenais... Je devrais faire beaucoup plus attention.

  Je me levai précipitamment et me dirigeai à grand pas vers l'objet qui se trouvait à terre. Je savais que le bruit de grincement que ma chaise avait fait avait attiré tous les regards vers moi, dont celui du mec si hautin. Mais peu importe, ils allaient bien vite arrêter de me regarder. Enfin c'est ce qui se serait sûrement passé si je n'avais pas marché sur mon crayon et que je ne serais pas tomber sur le sol. De plus depuis que Ine m'a cassé le nez, à chaque fois que je subis un choc, léger ou puissant mon pouvoir s'actionne pendant un quart de seconde, et là bien sûr c'était arrivé. Mais que fait ce crayon de merde sur le sol! Je viens de le mettre dans ma trousse putain!, pensais-je étalé sur le sol. Là c'était sûr le peu de gens qu'il y avait dans la classe me regardait forcément... Je n'avais qu'une envie c'était de m'enterrer. Mais en relevant la tête je recroisais le regard de Mme. O'Neil et je compris que le fait que ma clé soit toujours sur le sol ne lui plaisait que très peu. Je tendis alors la main et attrapa ma clé qui se trouvait juste à gauche du gars au cheveux bleus. Puis je me relevai et repartis m'asseoir.

  A peine assis, j'espérai que personne n'avait vu mon pouvoir s'actionner. Ce serait tellement bête. Mais en même temps faut quand même être sacrément concentrer pour voir un changement de luminosité dans une pièce pendant un quart de seconde... Mais également que personne n'ai vu ma clé sur le sol. Certes toutes les personnes présentes ici n'étaient que des Passions mais comment pouvaient-ils avoir confiance en quelqu'un qui laisse traîner sa clé sur le sol. Je décidai alors de poser ma tête sur la table entre mes bras pour éviter de croiser le regard des autres.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 934
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le crayon qui va de l'avant [Ambroise & Shane] Mer 22 Juil - 15:23


Le jeune homme n'a pas aimé ma réponse je le vois. Mais il se baisse pour ramasser son crayon c'est déjà ça. Au bruit que j'entends il vient de refaire tomber quelque chose. Mais peut être ne s'en est-il pas rendu compte. Je matérialise mon oeil sur le dessous de ma table et en reste bouche bée. Shane est un de nos C:Maestros et il vient de laisser tomber sa clé à mes pieds. Comment va t-on s'en sortir avec un mec pareil ? Une clé ça se garde précieusement. Moi la mienne est bien cachée.

- En tout cas merci de m'avoir aidé... Ça fait toujours plaisir...

Il est ironique là ? Mais d'où se permet-il ? On est pas ironique avec un baron il est au courant ? Apparemment non. Je crispe ma mâchoire et me retiens d'un commentaire. La prof a vu ce que cet idiot a fait tomber. Je ne l'ai jamais vu foudroyer du regard comme ça. On l'a sent sa frustration et sa colère. Frustrée que le principal n'est pas écouté ce qu'elle lui a dit, en colère parce qu'elle ne veut pas non plus perdre cette chasse aux clés. Shane a dût remarquer le regard de la prof car il se lève pour aller récupérer son bien. Hélas pour lui il tombe sur son crayon. Et là grand mystère mais mon œil n'a rien vu tandis que mon droit, qui est accroché à ma table, a vu une sorte de flash noir apparaître un trait court instant. Bizarre bizarre. Bon évidemment la seule chose qui m'a permis d'observer ça est dût au fait que lorsque je fais apparaître mon œil à un endroit, celui ci ne cligne pas à moins que j'en décide autrement. Bref.

Danson est le centre de tous les regards. Étalé par terre au milieu de l'allée. Bravo la discrétion. Mais il a l'intelligence de tendre le bras et d'en profiter pour ramasser son bien. Je l'en félicite. Intérieurement bien sur. Il repart s'assoir et je retourne à ma lecture. La classe se remplit encore et encore et bientôt nous sommes au complet. Mme O'Neill fait l'appel. Puis le cours peut commencer. Évidemment elle est encore plus idiote que je ne le pensais. Elle me demande la leçon d'aujourd'hui.

- Dis moi Ambroise, que voyons nous aujourd'hui ?

- La leçon d'aujourd'hui porte sur les différentes cultures asiatiques.

La prof hoche la tête et commence à monologuer. Je prends quelques notes mais la plupart des choses je les sais déjà. Je soupire et me replonge dans ma lecture. Les minutes passent, je continue à lire. Encore et encore. J'emmagasine des informations de partout. De mon œil qui note chaque détail, de l'autre qui lit ce livre. Le savoir c'est le pouvoir. J'ai beaucoup de savoir. Donc j'ai le pouvoir. Je vais d'ailleurs le mettre en pratique. Des clubs vont ouvrir. Je me suis mis dans celui de journalisme.

Le cours passe lentement, lorsque la sonnerie retentit je souris. C'est la pause. Je range mes affaires et sort dans le couloir. J'attends Danson. J'ai envie de montrer ma supériorité à quelqu'un. Il sera ce quelqu'un. Lorsqu'il sort enfin je me calme sur sa marche et me place juste à côté de lui.

- Et bien ! Je vois que tu peines à garder ta clé même en cours. Explique moi comment cela se fait que tu sois encore C:Maestro ? Vraiment, je te l'aurais déjà prise cent fois si j'étais ton ennemi.

Il ignore mon pouvoir. De quoi lui faire peur. Que son imagination me fasse cadeau d'un pouvoir combattif. Moi mon domaine c'est l'information. Ce qui me rend unique et très utile. J'ai des yeux partout, je sais tout. Bientôt tout le monde aura leur de mes articles. Ma plume sera aiguisée, gare à mes ennemis.

- Tu comptes réellement rester chez les Passions ? Parce que de ce que j'ai vu tu es même pire que notre délégué. Et ce n'est pas un compliment.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le crayon qui va de l'avant [Ambroise & Shane] Mar 28 Juil - 20:02

Je m'étais presque endormi quand j'entendis Mme. O'Neil parler.

-
Dis moi Ambroise, que voyons nous aujourd'hui?

Le cours allait commencer, heureusement que je ne m'était pas endormi sinon j'aurai loupé le début du cours et j'aurai pu m'attirer des problèmes avec Mme. O'Neil.

-
La leçon d'aujourd'hui porte sur les différentes cultures asiatiques.

Je reconnu cette voix et relevai la tête. Il ne pouvait y avoir aucun doute là-dessus, c'était le mec hautain d'il n'y a même pas dix minutes. Alors comme ça il s'appelait Ambroise... J'essayais de retrouver des choses sur lui dans mon esprit mais rien à part le faite qu'il est toujours assis deux rang devant moi ne me vint à l'esprit. J'ouvris alors mon cahier et notais les notions importantes du cours. Je ne m'étais jamais vraiment concentré sur les cultures asiatiques mais je dois dire qu'elles sont plutôt captivantes et ce cours m'intéressait beaucoup ce qui fit passer l'heure assez vite pour moi. La sonnerie retentit et tous quittèrent la salle à leur rythme. Moi je mis un peu de temps à ranger mes affaires et j'allais voir Mme O'Neil pour m'excuser d'avoir fait tomber ma clé. Elle m'expliqua en long et en large qu'elle ne voulais plus jamais voir cette clé de ses propres yeux et que celle-ci devait toujours être en sécurité. Elle ne rigolait vraiment pas. Je conservais tout ce qu'elle m'avait dit en tête et je sortis de la classe en m'accordant un «Au revoir...». Je marchais à peine depuis quelques secondes que quelqu'un se cala à mon niveau. Non... Ce serait pas quelqu'un qui voudrait voler ma clé...

-
Et bien! Je vois que tu peines à garder ta clé même en cours.

Je soupirais de soulagement. C'était Ambroise et non pas un dangereux voleur de clé... Enfin, dangereux il l'était peut-être... Je n'en savais rien de lui.

-
Explique moi comment cela se fait que tu sois encore C:Maestro? Vraiment, je te l'aurais déjà pris cent fois si j'étais ton ennemi.

Je m'arrêtai ce qui le fit s'arrêter aussi, logique vu qu'il est en train de me parler. Je me tournai en face de lui pour lui répondre. Certes je dois faire parti des mecs les plus maladroit de l'île mais c'est pas comme ça que je risque de perdre ma clé. Je m'apprêtais donc à rétorquer :

-
Je...

-Tu comptes réellement rester chez les Passions?, me coupa-t-il, Parce que de ce que j'ai vu tu es même pire que notre délégué. Et ce n'est pas un compliment.

Là je restais bouche bée. Comment pouvait-il dire ça, il ne me connaissait même pas. C'était d'une gratuité sans nom. Je le regardais droit dans les yeux, ou du moins dans celui que je voyais, pendant quelques secondes.

-
Oui, je compte rester chez les Passions, ça te pose un problème?

J'essayais de ne pas m'énerver mais c'était mal parti...

-
Tu veux savoir comment ça se fait que je sois encore C:Maestro? Et bien je vais te le dire! 

Ces propos avait légèrement fait monté mon niveau d'énervement c'était sûr mais vu qu'il est tout le temps au plus bas je n'étais pas au point où j'avais envie de le frapper. De toute façon je ne suis jamais à ce point là... Je ne m'énerve jamais assez, tout ce qu'il pouvait y avoir c'était un léger changement de ton dans ma voix. Comme si j'étais énervé.

-
Je ne suis pas sur la liste des C:Maestro, enfin s'il y en a une bien sûr, parce que j'ai beau chercher je ne la trouve pas. Tu vas sûrement me demander "Mais qui t'as dit ça?" ou tu pourrais t'exclamer "Mais c'est absurde!" donc pour te répondre c'est ma colocataire qui me l'a laisser sous-entendre enfin si j'ai bien compris et oui c'est complètement absurde je l'admet. Mais donc pour revenir à ta question, je suis toujours C:Maestro parce que personne n'a encore chercher à me voler ma clé.

Je marquais une pause dans ce que je disais. J'étais bien parti pour continuer et je comptais bien le faire. Il n'y avait personne à cet étage à part des Passions à cette heure là et ceux qui était encore là se dirigeaient tous vers l'extérieur pour la pause, donc je savais que je pouvais parler de C:Maestro sans craintes.

-
Oh pardon, mais tu ne dois sûrement pas savoir ce que c'est d'avoir peur à chaque pas que quelqu'un te tombe dessus pour te voler ta clé. C'est insupportable... Je sais qu'on aurait déjà pu me voler cent fois ma clé, j'en suis parfaitement conscient. Je ne sais même pas pourquoi on m'a impliqué là dedans... Je ne suis pas fait pour ça... 

Je m'étais radicalement calmé dans ma voix. Pourquoi je me confis à lui alors qu'il vient à peine de me rabaisser en dessous du niveau de notre délégué... Et puis pourquoi il dit que je suis encore pire que notre délégué... Il a pas l'air incompétent pourtant Carmen... Enfin je le connais pas non plus mais bon...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 934
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le crayon qui va de l'avant [Ambroise & Shane] Ven 21 Aoû - 14:49


Nous sommes arrêtés. Nous nous toisons, lui du haut de sa grande taille, moi de ma petite. Je veux le pousser à bout. Lui montrer que je vaux mieux que lui. J'en ai besoin. Je veux me sentir fort. J'en ai besoin. Je suis si mal en point en ce moment. Lalegün ne prend jamais le temps de parler avec moi. Je voudrais tellement repartir sur un bon pied, essayer de le faire tomber amoureux de moi. Mais c'est peine perdu. Je suis triste, si triste. Oui, rabaisser Shane, qui ne m'a absolument rien fait, n'est pas ce qu'il y a de mieux, mais j'aurai au moins l'impression d'être au dessus de quelqu'un. Moi aussi j'ai failli vivre dans la crainte. Ce qui m'a fait m'en sortir est le fait que j'ai évité toutes les embuscades. Je me suis renseigné. Personne n'a pu m'approcher jusqu'à ce jour. Mais est-ce que cela durera-t'il ?

- Oui, je compte rester chez les Passions, ça te pose un problème ?


En soit, non. Nous ne sommes pas si nombreux que ça et je préfère l'avoir dans mon camp. Mais je ne lui dis pas. Je serais pas crédible après ça. Et puis c'est pas comme si je voulais qu'on soit super pote. Je suis pas comme ça moi.  

- Tu veux savoir comment ça se fait que je sois encore C:Maestro ? Et bien je vais te le dire !


Oh oui explique moi ! J'aimerais savoir comment tu as réussi à te défendre. C'est toujours utile.

- Je ne suis pas sur la liste des C:Maestro, enfin s'il y en a une bien sûr, parce que j'ai beau chercher je ne la trouve pas. Tu vas sûrement me demander "Mais qui t'as dit ça ?'' ou tu pourrais t'exclamer ''Mais c'est absurde !'' donc pour te répondre c'est ma colocataire qui me l'a laissé sous-entendre enfin si j'ai bien compris et oui c'est complètement absurde je l'admets. Mais donc pour revenir à ta question, je suis toujours C:Maestro parce que personne n'a encore cherché à me voler ma clé.

Quel speech. Il parle toujours autant ? Je le regarde, sans rien dire. Il y a bien une liste qui existe, elle est affichée à l'entrée du bâtiment principal et est remise à jour tous le mois. Maintenant il doit être affiché. Je matérialise mon œil près de la liste et lis. C'est bien ce que je pensais, il est affiché maintenant. Gare à ses petites fesses de brun alors.

- Oh pardon, mais tu ne dois surement pas savoir ce que c'est d'avoir peur à chaque pas que quelqu'un te tombe dessus pour te voler ta clé. C'est insupportable... Je sais qu'on aurait déjà pu me voler cent fois ma clé, je suis parfaitement conscient. Je ne sais même pas pourquoi on m'a impliqué dedans... Je ne suis pas fait pour ça...


Il va pleurer ? Nan parce que si il pleure je me casse. Et puis le pauvre, il ne connaît même pas les C:Maestro de sa classe. Il faut que quelqu'un lui dise puisque Carmen ne l'a pas fait. Je soupire et secoue la tête. Au moins ce zouave a de la chance, sa colocataire est une Shirayuki, une noble, comme moi. Ça éloigne un peu les autres. Je m'avance et tapote l'épaule de Shane avec un sourire moqueur.

- Pauvre petit Shane... Tu ne connais même pas les C:Maestros de ta classe. Je suis comme toi. J'ai une clé que je protège plus que tout. Et moi j'ai trouvé la solution. Je ne la garde pas sur moi, comme ça personne ne peut me dépouiller, je la change de cachette tous les mois et je m'informe. L'information c'est la source de tout pouvoir. Et bien moi je m'informe, je relève des informations que les gens ne voudraient pas que cela se sache. J'ai réussi à me rendre intouchable. Et comparé à toi, je n'ai que 15 ans, je suis véritablement lâché contre des monstres.

J'enlève ma main et le regarde droit dans les yeux.

- Je dois même me méfier de ma cousine et de ma fiancée, puisqu'elles sont dans d'autres classes. Donc ne crois pas qu'il n'y a que toi qui galère. Personne n'est fait pour ça ! Seul les Libertés et les Origines peuvent s'en sortir. Le Principal le sait et ça l'amuse...  On a impliqué les gens au hasard, les plus faibles généralement. Pour qu'ils essayent de devenir plus fort. Il va falloir que tu apprennes à te battre avec les armes que tu as. Xényla est là pour former les meilleurs, ne l'oublie pas. Tu as 17 ans. Dans deux ans tu devras sortir de Xényla. Il faudra que tu sois fort. Et que tu deviennes intouchable. Développe ton pouvoir jusqu'à ses limites et sert toi en. Fait en sorte que ton pouvoir devienne imparable, qu'il devienne le plus puissant possible. Comme tu es en ce moment, Evangeline pourrait te ratatiner en moins de deux. Son pouvoir est pour l'instant, le plus puissant du lycée. À toi de changer les choses. Va voir la prof de MPD, Miranda Malatesta, elle pourra t'aider.

Je fais des speechs encore plus grands que lui. D'ailleurs j'ai l'impression d'être devenu un coach. Le pauvre Shane va être perdu. Il aura vu deux aspects de moi en moins d'une heure. Et puis je l'ai pas vraiment rabaissé en fait, je l'ai plus aidé qu'autre chose. Mais finalement, cela me convient. Je me sens puissant tout de même. À l'avenir je pense me réserver pour ceux des autres classes, je les rabaisserais eux, et j'aiderai ceux de ma classe. Les Passions méritent que je les aide. Je ne suis ni délégué, ni bras droit mais je suis le plus ancien élève. Il est donc de mon devoir de Sempai, j'ai écouté la leçon, de leur montrer la voie. J'aiderais Carmen et le bras droit qu'il choisira. Tel est mon rôle. De ma main je lui montre le chemin vers l'extérieur et lui propose de sortir.

- Allons dehors. Personne ne t'attaquera, ils auront trop peur de voir leurs secrets dévoilés.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le crayon qui va de l'avant [Ambroise & Shane] Lun 24 Aoû - 10:00

Je n'arrivais pas trop à savoir ce que Ambroise pouvait penser de moi. Mais bon... Peu importe. Il secoua la tête pour une raison que j'ignorais puis il s'approcha de moi et ma tapota l'épaule.

-
Pauvre petit Shane... Tu ne connais même pas les C:Maestros de ta classe. Je suis comme toi. J'ai une clé que je protège plus que tout. Et moi j'ai trouvé la solution. Je ne la garde pas sur moi, comme ça personne ne peut me dépouiller, je la change de cachette tous les mois et je m'informe. L'information c'est la source de tout pouvoir. Et bien moi je m'informe, je relève des informations que les gens ne voudraient pas que cela se sache. J'ai réussi à me rendre intouchable. Et comparé a toi, je n'ai que 15 ans, je suis véritablement lâché contre des monstres.

Alors c'est lui le troisième C:Maestro de la classe... On était 4 avant, mais depuis que Jenifeal est parti nous ne sommes plus que 3 : Luna, moi et donc Ambroise. Je ne pensais pas que c'était lui. Je suis vraiment mal informé... Pour un Passion qui s'intéresse à l'histoire des Humains c'est un comble de ne même pas connaître toutes les facettes de sa propre histoire, celle qui se déroule en ce moment même. J'étais perdu dans mes pensées. Alors lui et moi on était en quelque sorte lié, nous étions tous les deux des C:Maestro. Je sentis la main d'Ambroise s'enlever de mon épaule. Je détournais directement mon regard vers lui, il me regardait droit dans les yeux.

-
Je dois même me méfier de ma cousine et de ma fiancée, puisqu'elles sont dans d'autres classes.

Sa "fiancée"? Mais il n'a que 15 ans... À 15 ans normalement on est pas sensé être fiancé... Il est vraiment noble? J'essayerais de me souvenir de son nom après, d'abord il fallait que j'écoute ce qu'il voulait me dire. Il avait l'air de parler autant que moi.

-
Donc ne crois pas qu'il n'y a que toi qui galère. Personne n'est fait pour ça! Seul les Libertés et les Origines peuvent s'en sortir. Le Principal le sait et ça l'amuse... On a impliqué les gens au hasard, les plus faibles généralement. Pour qu'ils essayent de devenir plus fort. Il va falloir que tu apprennes à te battre avec les armes que tu as. Xényla est là pour former les meilleurs, ne l'oublie pas. Tu as 17 ans, dans deux ans tu devras sortir de Xényla. Il faudra que tu sois fort. Et que tu deviennes intouchable. Développe ton pouvoir jusqu'à ses limites et sert toi en. Fait en sorte que ton pouvoir devienne imparable, qu'il devienne le plus puissant possible. Comme tu es en ce moment, Evangeline pourrait te ratatiner en moins de deux. Son pouvoir est pour l'instant, le plus puissant du lycée. À toi de changer les choses. Va voir la prof de MDP, Miranda Malatesta, elle pourra t'aider.

Mon cerveau se déconnecta complètement après son récit/monologue, appeler ça comme vous voulez. J'essayais de me souvenir de son nom de famille. J'analyserais le reste de ce qu'il avait dit après ça. Je crois que son nom commence par un L... Lu... Non Lo! Huuum... Lock... Lock quelque chose... Art! Mais bien sûr Lockart... Alors il ferait parti de cette famille là? J'en ai entendu parler y a un moment. Et là mon cerveau se reconnecta, je pus même remarquer un truc. Pourquoi me disait-il tout cela? Juste avant il me rabaissait ou du moins ça en avait l'air et maintenant il me donnait des conseils. Si moi je n'étais pas facile à comprendre lui l'était encore plus. Je le fixais avec mon regard ahurit que j'ai à chaque fois que je ne comprend pas quelque chose. Il me proposait d'aller voir Mme. Malatesta, j'ai déjà essayé enfin je crois à moins que... Ah non je n'ai jamais eu l'idée, alors pourquoi j'ai cette impression? Je m'en souviendrais sûrement à un moment.

Je vis Ambroise tendre le bras vers la sortie, enfin plutôt la direction de la sortie et il me dit :

-
Allons dehors, personne ne t'attaquera, ils auront trop peur de voir leurs secrets dévoilés.

Il n'avait pas tord, sortir dehors serait moins risqué que rester ici. Nous avançâmes donc vers la sortie, pendant que nous descendions les quelques marches je ne pus m'empêcher de lui poser une question.

-
Hum... Quand tu dis qu'ils auraient trop peur que leurs secrets soient dévoilés, ça signifie quoi? Tu connais tout sur tout le monde?

Je n'attendis pas de réponse et une fois en bas des marches j'ouvris la porte menant vers l'extérieur. Et par l'action d'ouvrir cette porte j'eu une autre idée.

-
Non je sais! Tu peux comme t'introduire dans l'esprit des gens, connaître les pensées, quelque chose du style. Ou alors... Tu peux connaître le passé! J'ai trouvé bon? 

Trop de curiosité en moi, j'avais fait subir le même type d'interrogatoire à Luna. Faudrait franchement que je me calme moi. Et puis en plus j'affichais désormais de nouveau mon sourire habituel. Comme si ce qu'il avait dit y a quelques instants était oublié sauf que pas du tout, je le retenais bien dans un coin de ma tête et comptais bien le ressortir à un moment.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 934
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le crayon qui va de l'avant [Ambroise & Shane] Jeu 27 Aoû - 17:18

Nous sortons. En descendant les marchés Shane se lance dans une foire aux questions.

- Hum... Quand tu dis qu'ils auraient trop peur que leurs secrets soient dévoilés, ça signifie quoi ? Tu connais tout sur tout le monde ?

Et oui. Je connais même ton passé homme niais. Mais je ne vais pas te le dire pour éviter que tu ne t'affoles. Shane m'ouvre la porte et je m'engage dans la cour. Comme d'habitude, pleins de groupes se sont formés. Certains discutent, d'autres se battent. Quel spectacle monotone.

- Non je sais ! Tu peux comme t'introduire dans l'esprit des gens, connaître les pensées, quelque chose du style. Ou alors... Tu peux connaître le passé ! J'ai trouvé bon ?


Je secoue la tête devant la mine réjouit de mon camarade. J'aimerais bien ses pouvoirs hélas ils ne sont pas à moi. J'avance de quelques pas et me retourne vers lui.

- Rien de tout cela. Mon secret est d'une, je lis la presse, beaucoup de presses, et je regarde la télé aussi. De deux, je suis riche, donc j'ai des contacts et des réseaux. De trois... Mon pouvoir est simple. Tu vois ce cache-cache œil ?

Je lui pointe du doigts avant de le détacher. Mon pouvoir est désactivé donc mon œil est normal, bleu.

- Logiquement je n'en ai pas besoin. Je n'ai aucun problème de vision et je ne suis aucunement borgne.


J'active mon pouvoir et matérialise mon œil à nos pieds. Comme d'habitude il est plus grand. Il doit faire un bon demi mètre. 50 centimètres de longueur pour 30 de large. Désormais, si mon oeil au sol est bleu, celui que je porte est devenu entièrement rose. La pupille, le blanc, tout cela a disparu pour laisser la place à un pentagramme.

- Dès que j'active mon pouvoir, ça me donne ça. Charmant n'est-ce pas ? Je peux matérialiser mon œil à n'importe quel endroit que j'ai déjà visité. Ce qui est pratique. De plus j'ai appris à lire sur les lèvres donc c'est un atout.


Je désactive mon pouvoir mais remets tout de même mon cache-œil. À force mon œil craint la lumière.

- Je mets ce cache parce que peu de personnes aiment voir mon œil rose. En plus ça me permet de donner une part de mystère à l'utilisation de mon pouvoir.

Je lui souris rapidement et marche dans la cour. Au bout de cinq minutes je m'ennuie déjà. Je me tourne vers Shane.

- Cela te dit d'aller à notre prochain cours.

Ça n'a pas encore sonné mais qu'importe. Je veux bouger. On a maths. J'aime pas les maths. Mais on est tous obligé d'en faire. Je rentre donc dans le bâtiment pour rejoindre la salle de maths.

HRP : Pardon de la petitesse de ce RP
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le crayon qui va de l'avant [Ambroise & Shane] Dim 30 Aoû - 11:33

Ambroise secoua la tête en guise de négation. Il avança encore de quelques pas puis se tourna vers moi.

-
Rien de tout cela. Mon secret est d'une, je lis la presse, beaucoup de presses, et je regarde la télé aussi. De deux, je suis riche, donc j'ai des contacts et des réseaux. De trois... Mon pouvoir est simple. Tu vois ce cache-œil?

Un tilt se fit dans ma tête. Si il connaissait tout sur tout le monde... Cela signifiait qu'il connaissait tout sur moi aussi? Non c'était typiquement impossible qu'il connaisse mon histoire. Elle avait bien fait la une des journaux mais Ambroise n'avait que 2 ans à cette époque. Il n'y a donc aucun moyen qu'il la connaisse. Je soufflais de soulagement et finis par hocher la tête, bien sûr que je le voyais son cache-œil. C'était même la chose qui m'interpellait le plus chez lui. Ambroise me le pointa tout de même du doigt, puis il l'enleva. Tout ce qu'il cachait c'était son deuxième œil tout ce qu'il y a de plus normal.

-
Logiquement je n'en ai pas besoin. Je j'ai aucun problème de vision et je ne suis aucunement borgne.

D'accord, jusque là je suis. Puis d'un coup l'œil qui était précédemment caché changea de couleur et devint entièrement violet avec une sorte de dessin dessus. Je regardai tout autour de moi pour essayer de comprendre ce que ce changement de couleur signifiait. Je ne vis rien jusqu'au moment de regarder sur le sol, un énorme œil était entre nous deux. Je reculai d'un pas ne sachant pas trop à quoi il servait et ne voulant courir aucun risque. Je fixais l'œil complètement dubitatif. 

-
Dès que j'active mon pouvoir, ça me donne ça. Charmant n'est ce pas?

Je relevais la tête vers Ambroise, heureusement que je sentais un peu d'ironie dans sa phrase sinon je me serais vraiment posé des questions sur ce que veut dire "charmant" pour lui... Charmant ça correspond beaucoup plus à Mi... Heu à Miiii... Bref...

-
Je peux matérialiser mon œil à n'importe quel endroit que j'ai déjà visité. Ce qui est pratique. De plus j'ai appris à lire sur les lèvres ce qui est un atout.

Alors c'est ça son pouvoir... Ambroise désactiva son pouvoir et remit son cache-œil. 

-
Je mets ce cache parce que peu de personnes aiment voir mon œil rose. En plus ça me permet de donner une part de mystère à l'utilisation de mon pouvoir.

Rose? Ah, j'avais mal regardé alors, j'étais sûr qu'il était violet son œil... Dommage mais rose c'est très bien aussi, enfin je crois. Il me sourit rapidement puis commença à marcher. Je le suivis et lui lançai :

-
Ton pouvoir est génial, ça doit être vraiment pratique de pouvoir voir n'importe quel endroit que l'on a déjà vu en temps réel.

Il acquiesça. Nous marchâmes encore un peu dans la cour, il y avait vraiment beaucoup de bruit. Et en plus le soleil tapait vraiment fort, je détestais ça. J'adore l'été mais le soleil par contre... Ses rayons sont trop lumineux, il faudrait une sorte de bouton qui nous permettrait de régler la luminosité du soleil. Oui c'est impossible mais j'ai le droit de rêver non? Ambroise me sortit de ma réflexion.

-
Cela te dit d'aller à notre prochain cours.

J'eus l'impression qu'il lisait dans mes pensées enfin pas vraiment, mais j'avais vraiment envie de rentrer pour je plus avoir à subir les rayons du soleil.

-
Avec grand plaisir, je n'allais plus supporter d'être à l'extérieur très longtemps!

Je lui emboîtai donc le pas en direction de notre prochain cours. Nous allions avoir math, c'est très intéressant comme matière mais qu'est-ce que c'est compliqué... À chaque fois, malgré une grande concentration, je n'arrive jamais à comprendre complètement une leçon et du coup aux contrôles je m'en tire tout juste avec la moyenne.

Les couloirs étaient quasiment vide, pas étonnant vu que la sonnerie n'avait pas encore sonnée. Ambroise ne parlait pas ce qui faisait qu'à part nos pas et le brouhaha extérieur il n'y avait pas de bruit. Je décidais donc de lancer la conversation :

-
Dis? Toi tu te débrouilles en math? Parce que moi pas du tout, malgré tout l'effort du monde... C'est comme si les leçons n'étaient pas faite pour que je les comprenne. Mais on est d'accord, au fond toutes ces équations et autres problèmes mathématiques ne nous serviront jamais à rien?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 934
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le crayon qui va de l'avant [Ambroise & Shane] Mer 28 Oct - 18:28


- Avec grand plaisir, je n'allais plus supporter d'être à l'extérieur très longtemps !

Je pars vers la porte du bâtiment principal en silence. Nous sommes tout les deux muets. Une fois à l'intérieur j'emprunte les escaliers qui me mènent à l'étage des maths. Les couloirs étaient vides à l'exception de quelques Processus qui nous regardaient d'un drôle d'air. J'apprécierais que notre classe fasse une alliance avec eux. On pourrait être moins largués pour la chasse aux clés et puis les Processus sont plus méchants que les Evasions. Je préfère devoir me battre contre un rose que contre un vert. Question de logique. Je marche en silence et m'arrête bientôt à notre salle. Je pose mon sac au sol et regarde Shane.

- Dis ? Toi tu te débrouilles en maths ? Parce que moi pas du tout, malgré tout l'effort du monde... C'est comme si les leçons n'étaient pas faite pour que je les comprenne. Mais on est d'accord, au fond toutes ses équations et autres problèmes mathématiques ne nous serviront jamais à rien ?

Je hausse les épaules avec un petit sourire.

- Je me débrouille sans plus. Je me maintiens à 11 c'est suffisant. Mais c'est toujours utile les maths même si on aime pas ça...

La question ne m'intéresse pas vraiment. Une fatigue s'installe en moi depuis quelques temps. J'étouffe un bâillement et regarde les gens qui traversent le couloir d'un œil mi-clos. Je suis de plus en plus éreinté. Sans aucune raison en plus. Mon camarade est aussi muet que moi. Il a du comprendre que je ne suis pas en état de parler. Je veux juste me reposer. Ce que je vais faire je pense. La cloche sonne et un amas de Passion arrive. Puis le prof se présente. Je l'interpelle alors qu'il est en train de déverrouiller sa porte.

- Excusez moi Monsieur. Je ne me sens pas bien, puis-je aller à l'infirmerie ?

Le prof me détaille et doit certainement remarquer mes immenses cernes. Il hoche la tête et je quitte le rang, mon sac sur le dos. Adieu cours de maths, je pars me reposer. D'un pas lent j'arrive enfin à l'infirmerie. L'infirmière présente ne dit rien et m'indique un lit du menton. Je hoche la tête et m'y dirige. Je pose mon sac et mes chaussures. Avant de me glisser entre les draps propres. Il ne me faut pas deux minutes pour m'endormir et tomber dans un profond sommeil. Je ne sais même pas si un seul rêve a vu le jour tellement je suis épuisé.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le crayon qui va de l'avant [Ambroise & Shane] Jeu 29 Oct - 9:27

Ambroise haussa les épaules en souriant.

-
Je me débrouille sans plus. Je me maintiens à 11 c'est suffisant. Mais c'est toujours utile les maths même si on aime pas ça...

11... Une note que je n'ai jamais obtenu dans cette matière satanique. Le maximum pour moi c'était 9. Cette frustration quand il ne manque qu'un petit point pour avoir la moyenne. J'avais envie de lui dire ce que ça me faisait ressentir de ne jamais avoir la moyenne et rajouter que si les maths ça ne consistait qu'à faire des additions ou des multiplication ça serait beaucoup moins dur et tout le monde adorerait cette matière mais... Ambroise ne semblait pas aller bien. Il avait l'air d'être fatigué mais pas une fatigue normale que l'on peut ressentir après n'avoir que très peu dormi mais une fatigue de malade. Enfin après c'est mon impression. La sonnerie retentit, le couloir se rempli beaucoup plus qu'il ne l'était avant. Devant chaque porte se trouvait un amas de lycéen qui attendait l'arrivé de leur professeur. Le notre arriva assez rapidement et nous fit rentrer dans la salle. La porte fut à peine fermée que Ambroise leva la main pour pouvoir aller à l'infirmerie. Le prof le détailla comme si il l'analysait pour savoir si il avait vraiment besoin d'y aller. Il accepta finalement sa requête et Ambroise quitta la pièce.
Le reste du cours se passa comme d'habitude, c'était long, très long. J'avais beau me plonger complètement dans le travail je ne comprenais pas. En plus j'avais l'impression que le prof racontait n'importe quoi juste pour combler son cours. Si il avait eu l'idée je suis sûr qu'il nous aurait fait un test surprise, il en serait capable. Après ce qui me parut des siècles, la sonnerie retentit. Et comme à mon habitude j'allai voir le prof pour qu'il m'explique les points que je n'avais pas compris mais... Ouai non... Je ne comprenais vraiment pas... Je le laissais en le remerciant pour son aide, mais comme d'habitude au contrôle je vais avoir une mauvaise note. Au bout d'un moment je suis sûr qu'il va finir par comprendre que je me moque de lui quand je lui dit que "ses explications sont claires et qu'elles m'ont permis de tout comprendre". Mais c'est pas ma faute j'ai pas envie de le décevoir, après il va croire qu'il ne sait pas faire son métier et le pauvre va démissionner pour devenir éleveur de moutons... Je dois sûrement être fatigué aussi vu ce que je raconte. Ce que Ambroise a est peut-être contagieux? Je choisis pour mon bien-être d'aller me coucher sans passer par la case bibliothèque, quelque chose de très rare, c'était donc un jour à marquer d'une pierre blanche.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 934
Revenir en haut Aller en bas
Le crayon qui va de l'avant [Ambroise & Shane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mur en crayon IKEA
» Manipulations avant, pendant et après le coup de 2004.
» " Féeries de lumières de l'Avant-NOËL "
» ARISTIDE SERA DE RETOUR AVANT LES ÉLECTIONS SELON IRA KURZBAN
» Avant garde ork

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: