Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Shane ou comment être insupportable dès le matin [Gwendal & Shane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Shane ou comment être insupportable dès le matin [Gwendal & Shane] Sam 1 Juil - 17:17

Cadre temporel du rp:
 


Parfois, je me demande ce qu'il me passe par la tête. Quelqu'un devrait peut-être s'assurer que tout est bien en ordre. Mais bon, y a personne qui a envie de s'aventurer dans les méandres de mon cerveau. En plus, je ne laisserai personne le faire. Alors il va falloir me supporter comme tel ! Et là, c'est Gwendal qui va devoir me supporter un petit moment. Parce que la porte de l'infirmerie est juste devant moi et je n'hésiterai pas à toquer pour entrer !
Et voilà, me voilà à l'intérieur. Il est trop mignon le petit. Il dort encore. Ça me donne presque envie de faire demi-tour, mais non. C'est à 7h du matin que les braves doivent se réveiller ! Et Gwendal en fait partie, alors je vais le réveiller comme il se doit. Je m'approche doucement de son lit et lui dis à l'oreille :

-Gwen réveille-toi ! Le lycée est en feu !

Très efficace, ma petite boutade. Il est réveillé en un éclair. Par contre, heureusement qu'il n'est pas au meilleur de sa forme, sinon, je ne m'en sortirais pas aussi bien. Il faut que je profite de pouvoir le charrier ! Bientôt, il aura assez de force pour transformer en nourriture pour poisson et je n'en meurs pas d'envie.
Mais bon, maintenant qu'il est réveillé, je peux m'asseoir sur la chaise à côté de son lit. J'ai un peu de temps à perdre, autant le faire ici. Par contre, qu'est-ce que je m'inquiète en vrai pour les brûlures que Mlle Malatesta lui a faites. Mais je ne vais pas lui montrer, je vais garder mon sourire cache-misère. Je ne suis pas certain que Gwendal aime qu'on s'inquiète pour lui. C'est un grand garçon et il a un sacré tempérament, il ne doit pas en avoir besoin !

-Mmh… J'espère que tu m'en veux pas trop pour hier. Je t'ai passé en priorité à la place du Joker. Je savais qu'on avait perdu… Donc voilà…

Franchement ? J'endosse absolument toute la responsabilité. C'est ma faute si on n'a pas gagné. J'aurais dû mieux organiser la chose. Vraiment, tout est à refaire. Mais en même temps, je ne suis clairement pas fait pour la stratégie et le combat. C'est à moitié excusable.

-Mais rassure-toi ! J'ai quand même frappé Malatesta avec une encyclopédie à la fin ! Je sais pas si t'as vu, mais ça fait vraiment du bien !

Alors oui, je dis ça avec un grand sourire. Comme un enfant qui ferait des bulles de savon pour la première fois. Mais vraiment, ce n'est pas tous les jours qu'on a le droit de se défouler comme ça ! C'était vraiment un petit plaisir sur le moment. Maintenant, elle doit un peu m'en vouloir la nymphe de l'acide, mais ce n'est pas très grave.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 966
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shane ou comment être insupportable dès le matin [Gwendal & Shane] Sam 1 Juil - 20:10


Y a des jours on tuerait pour faire une grasse matinée tranquille et se reposer efficacement.
Et puis il y en a d'autres où l'univers décide qu'on ne le mérite pas.

Ces jours-là il nous envoie un Danson.

- Gwen réveille-toi ! Le lycée est en feu !

C'est flou, c'est fort, c'est déplaisant et c'est bien trop proche de mon oreille.
C'est mon délégué, aussi.

Arraché prématurément à un sommeil censé être réparateur, c'est un peu dans les choux que j'ouvre un œil péniblement, luttant contre mon envie de me rendormir.
Je viens de passer la nuit la plus longue de ma vie je crois, assommé par les médicaments, les anti-douleurs et les somnifères que l'infirmière m'a administré hier après-midi. Pas que je m'en plaigne, j'avais pas aussi bien dormi depuis des lustres, mais autant d'heures à se reposer ça te fout un peu le cerveau en vrac tout ce bordel, mine de rien.
Ça m'apprendra à vouloir m'attaquer a des poissons un peu trop gros pour moi, sans mauvais jeu de mot.

Mais donc, revenons-en à nos moutons.
Shane Danson, en l'occurrence.

Il vient de s'asseoir sur la chaise à côté de mon lit, aussi souriant que toujours. Et autant je suis franchement content de voir qu'il déprime pas de notre défaite contre la Malatesta de la veille, autant je sais pas ce qui me retiens de le tarter de m'avoir réveillé de la sorte. Enfin si, je sais très bien ce qui me retiens : la fatigue.
Et je suis certain qu'il en est parfaitement conscient, sinon il aurait jamais osé m'appeler par ce surnom ignoble.

- Mmh… J'espère que tu m'en veux pas trop pour hier. Je t'ai passé en priorité à la place du Joker. Je savais qu'on avait perdu… Donc voilà…

Ça me fait presque de la peine d'entendre le dépit dans la voix de Danson.
Bien sûr que je ne lui en veux pas le moins du monde pour notre échec d'hier, puisque c'était un échec collectif. J'ai bien eu le temps d'y réfléchir pendant que Pandore s'occupait de nettoyer la brûlure dégueulasse que notre prof m'a infligé, et je peux vous dire que je m'en veux bien plus à moi-même qu'à lui. C'est pas lui qui allait pouvoir m'empêcher de me prendre ce que je me suis pris, c'était à moi de faire plus attention.
N'importe qui de sensé aurait mis fin au combat à sa place : on avait perdu avant même d'avoir commencé notre attaque, on a un peu fait de la merde.

Mais avant que je puisse en placer une, le voilà qui enchaîne déjà, bien trop plein d'énergie pour mon esprit encore à moitié endormi.

- Mais rassure-toi ! J'ai quand même frappé Malatesta avec une encyclopédie à la fin ! Je sais pas si t'as vu, mais ça fait vraiment du bien !

Mon lit grince légèrement quand je me retourne pour mieux observer le visage beaucoup trop fier de lui de Shane, un vague sourire aux coins des lèvres. Une encyclopédie dans la gueule, c'est donc comme ça que le combat s'est terminé. Je trouve ça cruellement approprié, pour notre classe.
Je suis un peu déçu d'être tombé dans les vapes avant d'avoir pu être témoin de la scène, du coup.

Un sourcil arqué, je prend appui sur mon coude pour commencer vaguement à me relever en soupirant.

- T'en fais pas pour ça, j'ai pas assuré non plus.

Mon cerveau est encore un peu trop brouillon pour lui expliquer le fond de ma pensée, à savoir que j'aurais certainement fait la même chose que lui à sa place. Mais je pars du principe qu'il lit entre les lignes et qu'il va le comprendre. J'étais quand même pas censé me faire descendre à coup d'acide aussi rapidement que ça, j'aurais du faire plus attention quand j'étais celui à m'occuper d'elle au corps-à-corps.

- J'espère que tu l'as pas raté, dommage que j'ai pas pu voir ça. Je pense que pas mal d'élèves de ce lycée ont déjà rêvé de faire ça.

Je rigole doucement.
Douce erreur, parce que je sens mon ventre légèrement brûler et que ça me fait tousser comme une bouse.

Mais pour ne pas risquer d'inquiéter mon pauvre délégué, je retiens la grimace qui veut me prendre et je me redresse plutôt, replaçant légèrement la couverture sur moi pour me mettre un peu plus à l'aise. Une fois chose faite, je lui adresse un vague sourire, avant de m'adresser à nouveau à lui.

- Mais sinon, qu'est-ce que tu fais là si tôt ? Parce que le lycée est clairement pas en feu, d'après ce que je peux voir, et j'imagine que tu viens pas juste admirer mon beau faciès de petit matin juste pour ton petit plaisir personnel.

Parce que clairement, j'affiche certainement une sale gueule, actuellement.

Danson a beau être un bisounours notoire, je doute réellement qu'il ne soit venu à l'infirmerie que dans le seul but de m'emmerder. À sept heures du matin en plus, si j'en crois l'horloge murale de la pièce. Il devrait avoir des trucs vachement plus intéressants à faire normalement.
Comme dormir, par exemple.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DC : Kristal Z. Lya - Mikhaïl M. Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim - Caelan Anderson.
#660033
❝Always push your limits.❞
avatar
III ▲ Bras droit
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 93
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shane ou comment être insupportable dès le matin [Gwendal & Shane] Lun 3 Juil - 10:56


Plus je me rends dans l'infirmerie, plus je me dis que j'ai pas envie d'y aller. Il a intérêt à vite sortir de là le Malenkov. Peut-être que ce que je vais lui dire va le requinquer. Ça se tient franchement, rien de tel qu'une petite nouvelle qui fait plaisir pour aller mieux !
En plus, le pauvre, il dort sur un lit qui grince. Je suis pas certain que ça soit de la meilleure qualité. Quand il s'agit de construire une arène pour que les élèves se battent à mort, le Principal met du budget. Mais quand il faut acheter des lits d'infirmerie, le budget, il est plus là. Je me demande si je peux attenter un procès contre le lycée ? C'est peut-être abusé. Juste une pétition que je ferai transférer au Principal, c'est déjà pas mal. Peut-être que tout le monde s'en fout, mais c'est quand même super important !

Gwendal me regarde. J'aurais pas dû abuser et venir le voir si tôt. Le pauvre enfant semble avoir encore besoin de repos. Ça se voit à son expression faciale, mais aussi à la difficulté qu'il a à juste se relever un peu.

-T'en fais pas pour ça, j'ai pas assuré non plus.

Disons ça. Une responsabilité collective. Ça devrait peut-être enlever un poids de mes épaules. Mais en même temps, il aurait fait comme moi. On est un peu pareil là-dessus chez les Passions. On pense aux autres, pas tant à nous. Et pourtant, on étudie les humains. Et l'Unique sait qu'ils sont loin d'être des exemples là-dessus. La société humaine est faite de telle manière que l'humain pense à lui en priorité et est toujours prêt à sacrifier autrui.

-J'espère que tu l'as pas raté, dommage que j'ai pas pu voir ça. Je pense que pas mal d'élèves de ce lycée ont déjà rêvé de faire ça.

Mon sourire reprend sa place sur mon visage, tandis que Gwendal rit légèrement. Ça me fait plaisir et me rassure bien de son état. Il est fort le requin, vraiment très robuste ! Même sa toux me laisse croire ça. Il va vite arrêter d'avoir mal, rien ne l'arrête. En plus, il sourit déjà de nouveau pour me parler :

-Mais sinon, qu'est-ce que tu fais là si tôt ? Parce que le lycée est clairement pas en feu, d'après ce que je peux voir, et j'imagine que tu viens pas juste admirer mon beau faciès de petit matin juste pour ton petit plaisir personnel.

Oups, je suis démasqué. Forcément que je ne viens pas pour jouer au tarot et lui lire son horoscope. Même si l'idée est vraiment tentante ! La prochaine fois que je le vois, je lui lirai son horoscope ! Mais vraiment, je suis là pour quelque chose d'important. Mais j'ai pas envie de juste lui dire comme si de rien n'était. Je suis imprévisible non ? Alors je vais continuer de l'être.

-Alors… Hum…

Quelle connerie, je peux bien sortir moi ? Pour réfléchir, je me lève de ma chaise et je marche jusqu'à l'autre côté du lit avant de revenir à mon point de départ. J'arrive pas à trouver quelque chose de percutant, de mémorable, de surprenant. Du coup, je suis certain qu'il doit comprendre que je suis en train de chercher un moyen de tourner autour du pot. Autant, je suis parfois imprévisible, autant, quand j'essaye de mentir, on me lit comme un livre ouvert.

-Je me suis dit, qu'il était vraiment important de me lever tôt pour te voir. Alors écoute-moi bien.

Voilà, c'est un bon début. Je me rassois donc sur la chaise et croise les jambes pour me donner un air tout sérieux. Je fais ça quand je me retrouve dans les réunions de délégués. C'est super intéressant, mais vraiment, parfois, c'est long. Maintenant que j'ai toute son attention, je peux parler.

-J'ai trouvé un super livre sur les requins et je me demandais si tu voulais bien me montrer les membres de ta famille dedans. Je suis sûr que les vrais requins et les requins hybrides sont pareils !

Comme je me fous de lui. J'abuse un peu non ? Jamais. Quand Gwendal Malenkov est blessé, il n'y a jamais d'abus. Je dépasse juste un peu les limites. Eh puis, c'est pour son bien. Si je lui dis directement, je n'aurai plus aucune raison de rester. Et si je ne reste pas, il ne pourra pas profiter de mon incroyable présence. Cette pensée me fait exploser de rire.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 966
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shane ou comment être insupportable dès le matin [Gwendal & Shane] Lun 3 Juil - 19:46


- Alors… Hum…

Devant mes yeux pas vraiment ébahis, Danson se lève et commence à marcher jusqu'à l'autre côté du lit pendant que je l'observe, à attendre qu'il élabore le fond de sa pensée. Ce qu'il ne compte visiblement pas encore faire, puisqu'il continue de tourner en rond jusqu'à revenir à sa place initiale. À savoir près de la chaise à côté de moi.
C'était vachement utile, comme petite balade.

Ce qui me tue, c'est que je vois clairement qu'il est en train d'essayer de perdre du temps pour trouver quelque chose à me dire qui ne répondra certainement pas à la question que je viens de poser. Et autant je peux vaguement l'apprécier quand il est pas en train de débiter vingt phrases à la seconde, autant en l'état actuel, ça me ferait franchement chier qu'il m'ait réveillé aussi tôt juste pour raconter des conneries.
Qu'il aille directement aux faits, je me doute bien qu'il serait pas venu juste pour passer son temps.

- Je me suis dit, qu'il était vraiment important de me lever tôt pour te voir. Alors écoute-moi bien.

J'écoute oui.
Je fais que ça, je peux pas vraiment m'enfuir là.

Je sais que c'est mon délégué, que je devrais le respecter, tout ça, mais je dois dire qu'il peut être particulièrement fatiguant quand il s'y met. En fait, je crois qu'il n'y a probablement personne dans notre classe avec un caractère qui pourrait plus éloigné que le sien du mien. À se demander comment on peut bien faire pour s'entendre.
Enfin. On est pas non plus copains comme cochons, faut pas déconner, mais chacun accepte la présence de l'autre sans trop faire la gueule. Mais de mon côté, ça relève déjà à moitié d'un exploit de sociabilisation.

Ah, le voilà qui se rassois enfin sur sa chaise, les jambes croisées.
Si je ne m'abuse, c'est le signe annonciateur d'une nouvelle prise de parole à venir ça, et peut-être enfin d'une explication digne de ce nom.

- J'ai trouvé un super livre sur les requins et je me demandais si tu voulais bien me montrer les membres de ta famille dedans. Je suis sûr que les vrais requins et les requins hybrides sont pareils !

Ok. Il vient d'exploser de rire.
Je lui arrache la tête maintenant ou plus tard ?

Ma patience est vraiment mise à rude épreuve ce matin, ça me donnerait presque envie d'appeler Eirin pour qu'elle vienne chercher ce croquignolet branquignol par la peau des fesses pour m'en débarrasser. Je vous jure, j'hésite vraiment. Parce qu'il est mignon hein, mais il me brise les branchies.
Je viens pas lui casser les loupiottes pour lui causer d'ampoules à led parce que c'est une nymphe luminescente, moi.

On reste calme, allez.
Il est un peu boulet, mais il pense pas à mal.

Pour toute réponse à sa question, je laisse échapper un long soupir et le regarde avec tout le jugement dont je peux faire preuve, bien blasé comme on aime.

- Cherche les plus moches, c'est eux.

J'agrémente cette phrase d'un hochement d'épaules et me redresse un peu plus sur mon lit, pour replacer le coussin dans mon dos. Sur la table de chevet à ma gauche, j'observe mon portable éteint. Je sais pas pourquoi, mais j'aurais bien envie de le balancer dans la tronche du Danson pour le calmer.
Mais je crois que ça serait mal vu, quand même.
Je vais quand même lui laisser une chance. Une chance supplémentaire de m'expliquer ce qu'il fout là avant de demander à l'infirmière cannibale de le menacer de boire son sang par l'urêtre.

Je plante mes yeux rouges dans les siens pour bien lui faire comprendre que si lui s'amuse bien, moi je déconne pas vraiment. Je suis pas du matin, j'ai des brûlures à l'acide sur le ventre et mes anti-douleurs font plus effet. Autant dire que je suis un peu à cran, pour dire le moindre.
Alors quand je reprends la parole, j'avoue que le ton de ma voix peu être considéré comme un légèrement inamical, oui.

- Plus sérieusement, accouche. Je t'aime bien, mais j'ai pas vraiment la tête aux blagues là, tout de suite. Ça serait dommage que je te montre à quel point les requins et les requins hybrides peuvent être pareils.

Je pense ce que je dis hein, faut pas croire : ça serait vraiment dommage que je me vois obligé de faire des trous dans le mec le plus important de notre classe. Sans compter que je doute que sa femme ne me le fasse pas payer cher, si elle retrouvait son mari tout abîmé par l'un de ses élèves.
J'ai pas envie de ruiner toutes mes chances d'entrer un jour dans la police Fujiwara, mine de rien.

Alors Danson, dis-moi tout.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DC : Kristal Z. Lya - Mikhaïl M. Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim - Caelan Anderson.
#660033
❝Always push your limits.❞
avatar
III ▲ Bras droit
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 93
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shane ou comment être insupportable dès le matin [Gwendal & Shane] Mar 4 Juil - 19:42


À la tête de Gwendal, je comprends très bien que ça ne lui a pas plus du tout. J'ai l'impression qu'il me regarde avec tout le jugement que la terre peut porter. Vraiment, ses yeux rouges sont très clairs sur ce qu'il doit être en train de penser. Il me juge. Il constate les moindres centimètres de mon esprit. C'est comme passer sous les rayons X.
Je sens bien qu'il réfléchit. Moi, on peut facilement me tourner au ridicule quand je réfléchis pour mentir. Mais lui, quand il réfléchit pour me remballer, t'as juste envie de le prendre au sérieux.

-Cherche les plus moches, c'est eux.

Bouche entrouverte, je le regarde pour tenter de comprendre sa réponse. Je ne m'attendais tellement pas à ça que ça m'a complètement bloqué. Je ne cligne même pas des yeux pendant un moment. Je dois avoir l'air d'un débile profond. Mais ce n'est pas ma faute. Il n'a pas à dire des trucs comme ça le Malenkov. Je n'arrive même pas à savoir si je dois rire au vu de l'absurdité de ces propos ou pas. Parce qu'au vu du soupir qui a accompagné ces mots, ça n'avait pas un air très comique.
Du coup, je ne ris pas et je referme cette bouche. Ça allait devenir vraiment gênant si je continuais à le fixer comme ça. Déjà qu'il se redresse juste pour moi. Je suis certain qu'il a autre chose à faire que de regarder son délégué qui tente de battre un record : celui du plus long temps tenu avec la bouche ouverte.

Je sais que si je ne dis pas rapidement quelque chose de mieux, Gwendal va vraiment avoir des envies de meurtres. Et je pense que ça sera certainement moi la victime. C'est sûrement le fait qu'il ait planté son regard dans le mien qui me fait penser ça. Il a bien vite arrêté de regarder son téléphone. Parce qu'il l'a regardé oui, mais je ne veux pas vraiment savoir pourquoi. Il est prêt à tout lui.
Plus que son regard, c'est la tension qui s'installe qui devient un peu pesante. Je suis allé trop loin. Même quand il est blessé et fatigué, ce cher camarade parvient à être impressionnant. Je me demande vraiment ce qu'il mange pour être comme ça. Erica m'a dit, une fois, qu'elle l'avait vu manger un stylo. C'était quand ils étaient encore colocataires. C'est peut-être ça. Les stylos lui conféreraient une espèce de force ''stylonnaire'' ? Peut-être.

-Plus sérieusement, accouche. Je t'aime bien, mais j'ai pas vraiment la tête aux blagues là, tout de suite. Ça serait dommage que je te montre à quel point les requins et les requins hybrides peuvent être pareils.

-Oupsi...

Mince non ! Anny m'a contaminé avec ses ''Oupsi'' intempestifs…

-Hum… Je voulais dire… Bien sûr !

Ça y est, je suis complètement perdu. Mais ça ne dure pas. Je souffle un coup et très vite, je me reprends. Je prends même mon air sérieux. Le véritable air sérieux. Ce truc que je sors tous les 36 du mois dans les réunions de délégués ou quand je travaille vraiment en cours. Limite, il faut être privilégié pour me voir dans cet état. Mais là, ça en vaut le coup.
À mon tour, mon regard se plante dans celui de Gwendal et je lui dis :

-Gwendal Malenkov.

Là, ça rajoute encore plus de sérieux. Je crois bien qu'il ne m'a jamais entendu l'appeler par son nom complet. Ça fait tellement cérémonial, même dans le sérieux, j'abuse. Je le fais beaucoup trop sérieusement.

-Il est clair que je pourrai potentiellement m'en sortir seul, avec de la chance. Mais les Passions ont besoin de quelqu'un de fort, de rassurant, de sérieux pour les épauler. Il faut donc que quelqu'un endosse ce rôle. Quelqu'un en qui on peut toujours compter, qui ne déçoit pas. D'après moi, tu es la personne parfaite pour ce rôle. Veux-tu devenir le Bras Droit des Passions ? Tu es le seul que je vois capable de prendre cette place.

Tout est dit, enfin peut-être. J'ai cette impression que j'aurais pu en rajouter encore à son sujet. Ce sentiment que j'aurai dû en dire beaucoup plus. Peut-être même le remercier d'être là. Mais je n'arrive jamais à vraiment dit ce que je pense. Plus j'essaye de révéler ce que je pense sincèrement, moins j'en dis. Surtout quand j'ai l'impression que la personne en face me jugerait sur mes impressions et mes sentiments. C'est une satané habitude que je devrai absolument perdre.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 966
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shane ou comment être insupportable dès le matin [Gwendal & Shane] Mer 5 Juil - 22:09


Bon, à noter : remballer Danson froidement peut se montrer vachement utile pour le faire taire.

C'est que je me serais presque senti mal de le voir avec sa bouche grande ouverte, l'air complètement perdu après que je lui ai laissé entendre que les membres de ma familles étaient laids.
Enfin.
Je dis bien presque, parce que finalement, je trouvais surtout ça très drôle.

Mais j'ai préféré le faire rapidement réagir, pour ne pas avoir à admirer le fond de sa gorge pendant un quart d'heure. C'est que la vraie raison de sa présence ici, j'aurais quand même vraiment envie de la connaître avant la prochaine lune quoi. Il est bien gentil le Shanon, mais ma patience n'a jamais été connue pour être bien épatante.
C'est pour ça que je viens de lui redemander ce qu'il faisait là. Gentiment.

- Oupsi...

Wow, le « oupsi » je le juge. Clairement.
Tu le vois mon sourcil arqué ?

Je crois que j'avais encore jamais entendu personne dire ça. Genre vraiment, c'est pas une onomatopée convenable pour un bermudien normal, si ? Ou alors j'ai vécu dans une grotte toute ma vie et je suis pas à la page des expressions que les gens de mon âge devraient utiliser.

- Hum… Je voulais dire… Bien sûr !

Bon, je suis content qu'il se reprenne quand même, parce que j'aime pas juger mon délégué.
En tout cas, il a l'air de vraiment être prêt à me prendre un peu plus au sérieux, parce qu'il a troqué son sourire enfantin et son air un peu bête pour une expression bien plus... responsable ? Le genre d'expression que j'ai peut-être du le voir faire deux ou trois fois pendant nos cours d'Histoire Humaine, à tout casser, mais qui présage enfin une discussion digne de ce nom à venir.

- Gwendal Malenkov.

Shane Danson.

Je suis vachement tenté de le dire à voix haute, j'avoue, mais je préfère me contenir. De peur que ça le fasse repartir dans ses délires, d'une part, et aussi un peu par flemme, il faut le dire. Je l'ai dit, je suis encore dans les vapes et j'ai vraiment envie de m'en tenir au minimum syndical possible pour cette conversation.
Avec tout mon respect pour mon camarade, bien sûr.

En tout cas, il a maintenant le mérite d'avoir absolument toute mon attention pour la suite et c'est sans le quitter des yeux que je l'écoute reprendre, le ton toujours aussi cérémonial.

- Il est clair que je pourrais potentiellement m'en sortir seul, avec de la chance. Mais les Passions ont besoin de quelqu'un de fort, de rassurant, de sérieux pour les épauler. Il faut donc que quelqu'un endosse ce rôle. Quelqu'un en qui on peut toujours compter, qui ne déçoit pas. D'après moi, tu es la personne parfaite pour ce rôle. Veux-tu devenir le Bras Droit des Passions ? Tu es le seul que je vois capable de prendre cette place.

Alors ça, c'est sorti de nulle part.

Je cligne des yeux et me replace un peu contre mon coussin, le regard rivé sur mon délégué.
Est-ce qu'il est vraiment sérieux là ? J'ai bien entendu, il vient de me demander de devenir le Bras Droit des Passions ? Moi ? Le mec le moins sociable de la classe ? Celui qui s'est fait battre comme une bouse par la prof de Mise en Pratique des Dons ? Qui a strictement rien fait pour qu'on lui propose une promotion ?
Est-ce qu'il se souvient que je suis quand même le seul gars de notre classe à avoir fait un changement de chambre après à peine quelques mois de cohabitation ? Non, parce que je sais pas si ça fait de moi quelqu'un de vachement apte à devenir un porte-parole de la classe, mine de rien.

Ouais. Je suis vraiment perdu, là.
Mais pour la première fois depuis le début de cette conversation, je peux assurer que ce que Danson vient de me dire à tout de plus sérieux. Il veut donc réellement me nommer Bras Droit.
Je comprends pas.

- D'accord.

Et je comprends encore moins ma réponse.

En fait, je crois que j'assimile pas tout à fait ce qu'il me demande. Du coup je préfère acquiescer et accepter calmement, comme si c'était parfaitement normal. Après tout, s'il pense vraiment que je devrais faire l'affaire pour le seconder, je vais pas me permettre de totalement réfuter ses choix. Mais j'avoue ne pas tout à fait comprendre comment il peut penser que me nommer Bras Droit pourrait aider le reste des Passions.
Peut-être qu'il cherche simplement quelqu'un qui n'ait pas la même vision que lui pour nous aider à mieux guider nos camarades de classe ?

En tout cas, quelle que soit la raison qui ait pu le pousser à venir me proposer ça, j'espère pour lui qu'il ne le regrettera pas. Il est bien placé pour savoir que je ne suis clairement pas la personne la plus diplomatique que ce lycée ait pu accueillir en son sein, et je serais loin de dire comme lui que je ne suis pas quelqu'un qui déçoive ses camarades.
Je l'ai fait hier encore, en échouant lamentablement notre attaque contre la Malatesta.

Dans un soupir, je commence à me laisser un peu aller pour vaguement me recoucher dans mon lit, rompant enfin le contact visuel avec mon délégué pour fixer le fond de l'infirmerie devant moi.

- Si c'est tout ce que tu voulais me dire, tu peux sortir. Vas prendre ton petit dej'.

Je replace ensuite ma fine couverture sur moi, la main délicatement posée sur mon ventre, avant de me retourner de sorte à tourner le dos à Danson. C'est pas contre lui, mais j'ai un gros besoin de réfléchir, maintenant qu'il vient de me déballer tout ça. Parce que plus je vais regarder sa tête, moins je risque de vouloir assumer la réponse que je viens de lui donner concernant ma montée en grade dans notre classe.
Je sais vraiment pas pourquoi moi.

Quand j'entends ses pas commencer à s'éloigner de moi, j'ai quand même quelque chose qui vient me titiller et malgré moi, des mots s'échappent bientôt de mes lèvres pour le héler une dernière fois.

- Ah. Et si tu pouvais passer dans ma chambre ce soir, ça serait cool. Il faudra que je rattrape les cours de la journée.

Peut-être que j'en profiterai même pour qu'on discute un peu de tout ça.
Certainement, même.

Je dois avouer que je m'attends toujours à ce qu'il m'annonce que tout ça n'était qu'une grosse blague bien nulle, et ça malgré tous les signes contraires que son visage ait pu me présenter.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DC : Kristal Z. Lya - Mikhaïl M. Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim - Caelan Anderson.
#660033
❝Always push your limits.❞
avatar
III ▲ Bras droit
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 93
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shane ou comment être insupportable dès le matin [Gwendal & Shane] Jeu 6 Juil - 11:58


Gwendal ne semble pas croire ce qu'il vient d'entendre. Peut-être que je suis beaucoup trop sérieux pour que j'aie l'air réellement sérieux. Il cligne des yeux, comme pour s'assurer que tout est bien réel et il ne me lâche pas du regard. C'est maintenant que je me pose des questions. J'aurais peut-être pas dû lui demander. C'est peut-être ça le problème ? Il ne se croit pas apte à un tel rôle ? Pourtant, moi, je ne vois personne d'autre. Je me dis que si je travaille avec quelqu'un qui me ressemble, ça n'ira pas. Luna est si différente de moi et on a toujours super bien fonctionné pour diriger les Passions. Alors Gwendal, encore plus différent, ne peut qu'être parfait. Il a beaucoup de qualités en plus.

-D'accord.

Par l'Unique !

Pincez-moi, je rêve.

Il a dit oui. Il a accepté et j'en suis vraiment ravi. Il ne pouvait qu'accepter ! Qu'est-ce que c'est dingue. Je sais que Luna sera d'accord avec mon choix. Elle n'a pas le choix de toute façon. J'adorais bosser avec Luna, j'espère que bosser avec Gwendal ça sera pareil. En plus, on a des chances de se rapprocher avec cette histoire ! Ça serait vraiment sympa qu'on devienne de bons amis.
Alors que depuis avant, il se mettait droit pour me parler avec aise. Cette fois, mon nouveau Bras Droit se laisse à nouveau glisser sur le lit. Il soupire et me lâche enfin du regard. Je crois que ça signifie qu'il veut de nouveau dormir. Il me le confirme :

-Si c'est tout ce que tu voulais me dire, tu peux sortir. Vas prendre ton petit dej'.

C'est reçu 5/5 camarade Malenkov. Je vais rapidement te laisser dormir. Parce qu'il a raison en plus, j'ai vraiment faim. Toute cette agitation m'a affamé. Je prendrais bien un super petit déjeuner avec un cacao et de nombreuses tartines. Cette idée me fait directement me lever de ma chaise.
De son côté, il a déjà placé la couverture sur lui et me tourne le dos. Le message est vraiment clair. De toute façon, je ne vais pas rester ici. J'aime toujours pas l'ambiance dans les lieux de soins. C'est beaucoup trop triste. Je m'éloigne donc direction la porte.

-Ah. Et si tu pouvais passer dans ma chambre ce soir, ça serait cool. Il faudra que je rattrape les cours de la journée.

Je rêve, il veut déjà m'exploiter pour récupérer ses cours.

-Non.

Voilà une réponse claire et directe. Mais c'est fini, je peux plus être sérieux et j'explose de rire.

-T'inquiètes pas. Je serai là dès la fin des cours Gwen !

C'est mon arrêt de mort que je viens de signer là. Je me précipite vers la porte et avant de sortir complètement, je lui dis :

-Me tues pas tout de suite s'il te plaît !

J'ajoute un sourire qui montre ma bonne humeur et je referme la porte.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 966
Revenir en haut Aller en bas
Shane ou comment être insupportable dès le matin [Gwendal & Shane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment peux-tu te connaître si tu ne t'es jamais battu ? | shane
» Comment contrer un mumak?
» comment peindre des orientaux
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette
» Comment mener la lutte contre la corruption en Haïti ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: