Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Diversion, action, réaction. [Eirin - Oscar - Gwendal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Diversion, action, réaction. [Eirin - Oscar - Gwendal] Lun 3 Juil - 15:45



HRP:
 

Nous avons pris une grande décision avec Gwendal. Notre classe ne s'investissant pas vraiment dans la compétition des clé, nous passons à l'action aujourd'hui.
Nous avons élaboré un plan, certes un peu couard, pour espérer terrer les Processus en bon derniers. Nous n'avons qu'une seule clé de plus qu'eux.

Il a été décidé après une grande session de réflexion entre lui et moi que j'avais pour mission de faire diversion pendant qu'il essaie de trouver et voler la clé de notre victime. C'est un adversaire de taille. Il a clairement un avantage sur nous de par son pouvoir. Le moindre contact physique et c'est perdu pour nous.
Mais nous devons le faire. Nous devons essayer.

Du coup, étant dans le club de danse, je sais à peu près quand est-ce qu'Oscar utilise la salle. Il utilise souvent son temps libre pour travailler.
Mon objectif est de profiter de ça justement. Il est généralement seul dans ces moments là.

Après m'être changée dans des vêtements plus pratiques pour danser, je me dirige vers la salle. Il faut que je sois convaincante tout de même. Je vais "m'entraîner". Ce n'est pas de ma faute si j'arrive pile au moment où Oscar devrait terminer et sortir.

J'entre, et bingo. J'entends du mouvements au niveau du banc près du mur à ma gauche. Comme si on récupérais des affaires. Je tourne la tête.

-Oh, je ne savais pas qu'il y avait quelqu'un aujourd'hui. C'est toi, Oscar, je suppose ?

Comme si je ne savais pas que c'était lui. Je me suis bien renseignée auprès des membres du club sur quand la salle est "disponible". Ou plutôt, savoir quand Oscar y est généralement.

-Les autres du clubs m'ont dit que tu t'entraînes souvent le soir quand je leur ai demandé quand est-ce que la salle est dispo'. En tout cas, je respecte beaucoup ton investissement dans la danse. Je suis contente de savoir qu'il y a des personnes vraiment investies là-dedans à Xényla. Mais venant de toi, ce n'est pas étonnant. Tu étais déjà un des moteur du club de danse au collège.

Je me dirige à peu près vers la radio, mon cd en main.
Heureusement que la salle est toujours bien rangée d'habitude, parce que je ne vois que grâce au bruit de mes pas sur le parquet. La salle étant large, ce n'est pas grand chose.

Enfin, ça c'est sans compter le fait que j'ai pris ma canne aujourd'hui. Il ne me semble pas qu'Oscar sache précisément ce qu'est mon pouvoir donc pour une fois je vais profiter de mon handicap.

Si il décide de partir, j'ai au moins un plan B, C et D pour le retarder.
J'espère quand même qu'il a un minimum de... Je sais pas moi, de conversation ? Ou d'intérêt pour les autres membres de son propre club.
Croisons les doigts.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Anny, tu gères <3:
 



Eirin Keiko clame son indépendance en Indigo



~D.C: Yuuma Kurotsuki, Jun Akatsuki, Owen H. Anderson~





Mes Bermudiens chéris, si vous avez un quelconque intéret pour le cosplay, pouvez vous passez sur ma page : Creepy Bunny Cosplay? Je la tiens avec ma grande sœur Kristal ♥️♥️♥️
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 548
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diversion, action, réaction. [Eirin - Oscar - Gwendal] Sam 8 Juil - 19:20


Lâchant un profond soupir, je m'appuie sur mes genoux pour faire une pose. Encore une fois j'ai réessayé ce mouvement, encore une fois j'ai échoué. Ce n'est pourtant pas dur, il suffit d'envoyer son bras, sauter et atterrir. Sans faire l'éléphant, en ayant la jambe tendue et en regardant vers l'arrière. Pourquoi je n'y arrive pas et les autres si. Je vais commencer à croire que le monde entier est ligué contre moi. Cela fait des mois que je l'essaye. Des mois que je tente inlassablement de le réussir. Mais non, mes efforts ne payent pas. Cela m'agace comme pas possible. Secouant la tête, je m'en vais attraper ma bouteille dans un coin. Pour bosser ça, je le fais sans musique, ça pourrait me déconcentrer.

En buvant, je jette un coup d'oeil à mon portable qui m'indique un message d'Astalée et un d'Elias. Celui-ci veut que je le rejoigne dans sa chambre dès que j'ai fini. Pour une fois, je sortirai donc à l'heure. Je commence donc à ranger mes affaires quand une personne fait son apparition. C'est la petite aveugle dont je mange toujours le prénom. "Oh, je ne savais pas qu'il y avait quelqu'un aujourd'hui. C'est toi, Oscar, je suppose ?" Haussant les épaules, je lâche un petit "Hum" avant de rassembler mes affaires. Elle se met soudain à me faire une longue tirade sur mon investissement et la fierté qu'elle éprouve à mon égard. Elle est gentille mais je m'en moque. J'espère pour elle qu'elle l'admire, ça me semble un peu logique. Je suis si parfait, il n'y a pas de raison pour le contraire. Je hausse de nouveau les épaules et commence à me diriger vers la sortie. "Okay. Merci. Je te laisse la salle. Danse bien." Ne nous éternisons pas, Elias m'attend.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Tu sais Invité, je te rends malade en Cyan
avatar
II ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 192
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diversion, action, réaction. [Eirin - Oscar - Gwendal] Mar 11 Juil - 20:14


Parfois je me demande si j'ai pas des idées de con.
Certainement que oui.

Je m'explique.

Avec Eirin, on a jeté un œil au classement l'autre jour et on s'est rendus compte que mine de rien, notre classe était dans la bonne grosse mouise des familles.
Actuellement, Shane et moi sommes les seuls détenteurs de nos deux clefs, ce qui nous place en bon gros derniers ex-aequo avec les Processus. Je répète oui, les Processus. Les vieux gars qui passent leur vie en blouse à agiter de la salive dans des éprouvettes pour le fun. Vous le voyez le problème, non ?
Alors on nous dira peut-être que ça va, c'est pas si terrible que ça, on est pas tous seuls dans la bouse. Sauf qu'avec ces histoires de Joker de mes morts, si le jeu devait bientôt se terminer en l'état actuel, on finirait bons derniers grâce à celui du responsable des Processus. Et ça, ça craindrait clairement pour nous.

Du coup, dans un élan de génie des efforts combinés de réflexion de ma colocataire et moi-même, nous en sommes venus à la conclusion que la meilleure chose à faire serait de dérober au moins une clef aux membres de cette classe. Deux, dans l'idéal. Le hic étant que ces deux clefs se trouvent être en possession d'une seule et même personne. Qui se trouve être Oscar Eldredge, bien entendu.
Pas la schizophrène pyromane, pas l'un des boutonneux véreux qui passent leur temps au labo, non, non. Ç'aurait été trop facile, bien sûr. Fallait qu'on se tape le délégué au pouvoir le plus malsain possible, celui qui nous refile des cancers de l'urètre par le toucher et qui la joue sale.
Après, je respecte, il a raison de jouer comme ça avec un pouvoir comme le sien.
C'est juste que ça nous facilite pas vraiment la tâche.

Mais donc si je parle de tout ça, c'est pour expliquer un peu ce que je fous là, dans le labo de chimie.

Après plusieurs semaines à observer un peu le délégué des Processus, on a réussi à découvrir l'endroit où celui-ci gardait précieusement ses clefs. Dans le labo, oui. Une erreur tactique si vous voulez mon avis, parce que même si l'endroit où elles se cachent sera certainement muni d'un cadenas, vous pouvez être sûrs que j'en viendrai à bout.
Pourquoi je considère ça comme une erreur tactique ? Parce qu'il sera bien plus facile pour moi de détruire un cadenas que de venir à bout d'un nid à maladies.

N'empêche, malgré ça, que je me dis quand même que c'est une idée de con.

Je suis actuellement en train de fouiller un laboratoire en long en large et en travers à la recherche de la cachette exacte de ces clefs, alors que mon esprit peut pas s'empêcher de penser à ma colocataire.
Pourquoi ça ? Parce que pour que notre plan puisse se faire, il a fallu que l'un de nous se dévoue pour essayer de ralentir Oscar après son petit entraînement de danse pendant que l'autre attendrait que cette salle se vide pour la fouiller avant que le délégué n'y retourne pour récupérer son bien.
Autant dire que je suis pas vraiment serein à l'idée qu'il puisse potentiellement flairer le petit manège d'Eirin et le lui faire payer.

Et là, c'est le Graal.

Je viens de trouver l'objet de ma convoitise : une petite caisse en métal avec un cadenas aux multiples serrures. Je peux pas vous décrire le sourire qui vient de se glisser sur mes lèvres tranchantes.
Je lui donne pas cinq minutes avant de plier sous la pression de ma mâchoire.

Eirin, je compte sur toi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Fiche - Journal

DC : Kristal Z. Lya - Mikhaïl M. Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim - Caelan Anderson.
#660033
❝Always push your limits.❞
avatar
III ▲ Bras droit
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 93
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diversion, action, réaction. [Eirin - Oscar - Gwendal] Mer 26 Juil - 19:44


-Okay. Merci. Je te laisse la salle. Danse bien.

Je suis en présence d'un charmant jeune homme dis-donc. Qu'il est désagréable.
Comment suis-je sensée le garder ici moi ? Même Gwendal à plus de conversation que lui. Sauf dans ses mauvais jours. Mais je ne peux pas lui en vouloir, ce n'est pas comme si j'étais super bavarde de base, mais dans la mauvaise période du mois je ne suis vraiment pas abordable. Enfin si, mais il ne faut pas espérer avoir une vrai conversation.

Je dois trouver un moyen de le retenir. Je ne pense pas que Gwendal est déjà magiquement trouvé la clé.
Quelle horreur. Et dire que j'ai admiré Oscar pendant longtemps. Plus je le redécouvre, plus mon image idéalisée de lui en pâtit.

-Oh ! Oscar ! Je peux te demander un service avant que tu partes ?

Je l'entends s'arrêter brièvement. Que l'Unique aie pitié de ma situation. J'ai vraiment besoin d'une intervention divine pour m'aider. Pourquoi faut-il que le délégué des Processus soit si asocial ? Je ne suis pas comme Shane moi, je suis parfaitement incapable de parler longtemps, surtout avec un presque inconnu.

-Promis je ne te retiens pas longtemps. J'ai juste besoin d'un avis extérieur de danseur.

Je soupire légèrement avant de prendre un inspiration afin de me donner confiance.
Tu peux le faire Eirin.
Et puis c'est pas comme si je lui mentais, j'ai vraiment besoin d'un avis. Juste pas du sien. D'ailleurs, je m'échauffe en même temps que je lui parle, en vaillant bien à n'oubliant aucune articulation. Je suis en train dans de m'occuper de mes chevilles alors que je lui parle.

-En fait, j'ai un problème avec un enchaînement de mouvements. A l'arrivée, je n'arrive pas à corriger ma position. Tu pourrais jeter un œil ? Je sais bien que nous ne faisons pas le même type de danse mais ton aide pourrais sûrement m'aider à comprendre ce qui ne va pas. Enfin… Seulement si ça ne te dérange pas.

J'espère sincèrement que la carte de la compassion envers une handicapée va marcher. Je déteste exploiter ça, mais il ne me laisse pas trop le choix. C'est pas comme si j'allais le retenir ici en lui déclarant ma flamme ou en faisant semblant de pleurer. Enfin bref. Je prie pour que monsieur daigne me porter de l'attention.
Précision:
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Anny, tu gères <3:
 



Eirin Keiko clame son indépendance en Indigo



~D.C: Yuuma Kurotsuki, Jun Akatsuki, Owen H. Anderson~





Mes Bermudiens chéris, si vous avez un quelconque intéret pour le cosplay, pouvez vous passez sur ma page : Creepy Bunny Cosplay? Je la tiens avec ma grande sœur Kristal ♥️♥️♥️
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 548
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diversion, action, réaction. [Eirin - Oscar - Gwendal] Mer 26 Juil - 19:44

Le membre 'Eirin Keiko' a effectué l'action suivante : Le hasard du combat


'Départage 5eme Grade' :
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 160
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diversion, action, réaction. [Eirin - Oscar - Gwendal] Mer 9 Aoû - 18:08


"Oh ! Oscar ! Je peux te demander un service avant que tu partes ?" La petite donzelle me gâche mon temps, c'est fou. Comment une fille peut-elle être aussi reloue ? D'habitude, elles sont douces, minaudent un peu mais ne me font pas rester dans un endroit alors que je dois le quitter. Un service. Sérieusement ? Je m'arrête en haussant un sourcil et me tourne vers elle. Qu'est-ce qu'elle veut encore ? Un autographe peut-être ? "Promis je ne te retiens pas longtemps. J'ai juste besoin d'un avis extérieur de danseur." Pourquoi ça m'a l'air moisi dit comme ça ? Un avis extérieur de danseur ? Si c'est pourri je vais lui dire, ça va la vexer et on me traitera de goujat. Sérieusement, elle est chiante comme meuf. Même pas j'éprouve du plaisir à la regarder, elle n'est pas à la cheville de Sekai niveau beauté.

"En fait, j'ai un problème avec un enchaînement de mouvements. À l'arrivée, je n'arrive pas à corriger ma position. Tu pourrais jeter un œil ? Je sais bien que nous ne saisons pas le même type de danse mais ton aide pourrais sûrement m'aider à comprendre ce qui ne va pas. Enfin... Seulement si ça ne te dérange pas." Je hoche la tête avec un petit sourire et esquisse un petit pas en arrière. Elle est handicapée, pourquoi pas lui jouer un tour tiens. Ça peut être amusant. "Vas-y, fais le, je te regarde." En vrai, je ne vais pas le faire. J'attends juste qu'elle commence son enchaînement pour m'échapper discrètement. Oui, c'est un peu salaud, mais c'est rigolo de l'imaginer à la fin de son truc, seule, à se demander où je suis.

Je sors dehors en riant aux éclats. J'en peux plus quoi, je regrette presque de pas avoir un moyen pour la prendre en photo. Juste pour voir sa tête quoi. Je marche d'un pas régulier dans la cour. Certes j'ai rendez-vous avec Elias mais il n'y a pas le feu non plus. Je dois passer par le laboratoire aussi, récupérer ma dernière boîte à musique pour la finir dans ma chambre. Je sais pas encore ce que je vais en faire mais elle prévoit d'être super belle. Devant la porte du labo, je jette un œil à mon téléphone pour regarder l'heure puis entre dans la pièce. Immédiatement, je me dirige vers l'étagère où repose ma création et l'attrape. Une fois mise dans mon sac, je me retourne pour jeter un coup d'oeil à mon coffre secret. C'est là où je garde mes clés, bien au chaud entourées de cadenas. Mais surprise. Un mec qui n'est absolument pas dans ma classe semble avoir littéralement bouffé mes verrous. Il les a bouffé le con ? "Q-Qu'est-ce-que ? Quoi ?!"
avatar
II ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 192
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diversion, action, réaction. [Eirin - Oscar - Gwendal] Mer 9 Aoû - 18:24

Lancer pour savoir si Gwendal arrive à prendre les clefs.
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 160
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diversion, action, réaction. [Eirin - Oscar - Gwendal] Mer 9 Aoû - 18:24

Le membre 'Mr Le Principal' a effectué l'action suivante : Le hasard du combat


'Départage 3ème Grade' :
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 160
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diversion, action, réaction. [Eirin - Oscar - Gwendal] Sam 12 Aoû - 15:16


Une chose que je suis bien obligé de concéder à ce qui fait office de délégué à la classe des Processus, c'est qu'il a pas lésiné sur les moyens pour protéger son casier.
Je sais pas quel alliage des enfers il a bien pu utiliser pour faire sa merde mais je peux vous assurer que ça croque pas si facilement que ça sous la dent, et ça même pour moi et ma mâchoire de machine.

Je sais pas combien de temps je passe à m'acharner dessus avant que le petit objet ne cède finalement à la pression de mes dents et que je l'arrache de la porte qu'il protège. Tout ce que je sais, c'est que ça prend beaucoup trop de temps.
Parce qu'au moment même où j'arrive finalement à le détacher du coffre, quelqu'un entre dans le laboratoire.

Quelqu'un qui a l'air bien pressé de s'emparer de quelque chose sur une étagère de l'autre côté de la pièce. Quelqu'un qui ne me laisse pas le temps d'essayer de plonger sur le côté pour me cacher de sa vision pour se retourner et me regarder droit dans le blanc des yeux.
Quelqu'un dont j'aurais préféré mille fois ne pas reconnaître le visage aussi vite qu'il s'est affiché face à moi.

- Q-Qu'est-ce-que ? Quoi ?!

Et ta mère...

Une petite trentaine de secondes de plus et je partais d'ici tranquille, deux clefs dans la poche. Une petite trentaine de secondes de plus et Oscar aurait jamais vu mon visage ici, jamais compris comment un autre élève était venu à bout de son cadenas et serait allé chialer son incompétence chez sa folle de prof principale - et oui, les brûlures à l'acide que cette cinglée m'a infligé quand on l'a attaqué à trois me sont restées au travers de la gorge. Étrange n'est-ce-pas ?
Mais toujours est-il que maintenant, me voilà avec ce nid à microbes qui me regarde droit dans les yeux, alors que j'avale lentement ce qu'il reste de son cadenas dans ma bouche.

Putain.
Je suis pas dans la merde moi.

Si ce mec me touche, je vais me fader un aller simple vers l'infirmerie. Si encore il m'avait pas vu et que j'avais le moindre moyen de le prendre par surprise pour le dominer avec ma force, ça poserait pas de problème mais dans le cas présent, son pouvoir est juste bien trop vicieux pour que je risque de m'y frotter.
Mon seul moyen de sortir d'ici sans choper la lèpre, c'est de réussir à le déstabiliser d'une manière ou d'une autre et de me casser comme un bon gros pleutre. Tout ça en ignorant le casier devant moi que je sais que je n'ai qu'à ouvrir pour en dérober son contenu.
Ça me fait vraiment chier, j'étais tellement proche du but...

Mais bon, quand on n'a pas le choix, on n'a pas le choix. Mon instinct sait reconnaître quand je suis face à potentiellement plus dangereux que moi, alors je vais le suivre. Même si c'est à contrecœur.
Du coup, on va y aller à l'improvisation hein.

Je pose lentement une main sur mes genoux tout en souriant à Oscar alors que je me relève doucement, jusqu'à totalement me redresser. Pour le moment, il a pas l'air sur le point de bouger mais je sais que je n'ai sûrement pas plus d'une poignée de secondes devant moi pour planifier ma sortie.
Alors je gagne le peu de temps que j'ai en me grattant l'arrière de la tête, m'adressant à lui d'un ton faussement désolé qui a certainement un pourcentage de réussite très faible de le convaincre alors que mes yeux sondent discrètement l'environnement qui nous entoure.

- Oups. J'me disais bien que c'était pas mon casier tiens.

Mon but n'est clairement pas qu'il me croit, mais ça m'a laissé le temps d'évaluer le terrain et la situation. Et laissez-moi vous dire que le futur immédiat risque d'être agité : j'ai très exactement une fenêtre d'opportunité pour sortir, une seule.
Et elle inclut une table, entre lui et moi.

Mon regard se pose à nouveau sur le délégué qui a encore l'air un peu abasourdi de me voir ici, quelque chose dont je profite quand je lui offre le sourire le moins engageant qu'il ait certainement jamais vu. Je lui pointe ensuite du doigt son casier maintenant dépourvu de la moindre protection tout en avançant très légèrement vers lui, avant de prendre la parole calmement, le ton doucereux.

- Je te conseille de remplacer ton cadenas pour quelque chose de plus résistant à l'avenir, ça serait dommage que quelqu'un te prenne ce que tu caches là-dedans : des objets de valeur, de l'argent... ou des clefs peut-être ?

BLAM.

Ça, c'est le bruit de la table que je viens d'envoyer sur un Processus.
Pendant que je parlais, le gars était trop occupé à écouter quelle connerie je pouvais bien avoir à lui dire et à s'en faire pour ses précieuses petites clefs pour surveiller mes déplacements. Et autant dire que j'en ai bien profité pour lui balancer le seul objet utilisable pour me faire un boulevard de fuite.

Je crois qu'il aura moyennement apprécié de se prendre un meuble en pleine face par contre, alors je me fais pas prier pour prendre mes jambes à mon cou aussi vite aussi vite que je vois ce mec tomber au sol. Le chemin vers la sortie de la pièce est pas bien compliqué à suivre alors j'ouvre rapidement la porte du laboratoire avec fracas pour la claquer derrière moi, avant de courir au hasard dans les couloirs.
Enfin... Au hasard... Disons plutôt que je sais exactement où je vais, mais que c'est dur à croire quand on me voit courir comme un dératé en faisant vingt détours avant d'aller jusqu'à la salle dédiée au club de coiffure.
Là-bas, je sors des clefs de ma poche et les enfonce dans la serrure de la porte pour ouvrir la pièce et y rentrer en hâte, refermant la salle derrière moi.

Quand je disais qu'on avait un plan : un plan de merde, mais un plan malgré tout.
Grâce à mon pouvoir de Bras Droit miteux des Passions, j'ai réussi à convaincre une fille de notre classe qui fait partie de ce club de me prêter les clefs de cette salle. Pourquoi ? Tout simplement parce que c'est bien le dernier endroit où Oscar risquera de venir me chercher et que j'ai préféré avoir un lieu de retraite pour si jamais les choses ne se passaient pas comme prévu.

Je soupire doucement alors que je me laisse glisser contre le mur, là où je sais qu'on ne pourra pas me voir si jamais quelqu'un avait l'idée de regarder par la petite fenêtre sur la porte.
Ne reste maintenant plus qu'à attendre quelques minutes ici le temps que le Processus aille se perdre le plus loin possible avant de retourner dans ma chambre.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Fiche - Journal

DC : Kristal Z. Lya - Mikhaïl M. Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim - Caelan Anderson.
#660033
❝Always push your limits.❞
avatar
III ▲ Bras droit
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 93
Revenir en haut Aller en bas
Diversion, action, réaction. [Eirin - Oscar - Gwendal]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bolt action le site officiel français
» Action.. Réaction.. ( PV Talik et Daï. )
» [Bureau du Maire] Action... Réaction !
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
LYCEE XENYLA
 :: Temps Libre :: Cour Principale :: Installations Sportives :: Salle de Danse
-
Sauter vers: