Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 105 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 225 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 138 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 260 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 156 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
11 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
8 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

la prochaine fois tu mettras un bonnet (+aileen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: la prochaine fois tu mettras un bonnet (+aileen) Sam 29 Avr - 16:19



La météo, c'était du grand n'importe quoi. La chose à laquelle il ne fallait jamais, sous aucun prétexte, faire confiance. La preuve ; lorsqu'il était parti de chez lui, en fin d'après midi, Lenz mourait presque de chaleur dans son sweat-shirt et maintenant, a une heure un peu plus avancée de la soirée, il claquait littéralement des dents. Il lui restait encore une bonne dizaine de minutes de marche pour rentrer chez lui à pattes et, en toute honnêteté, il ne se sentait pas le cœur à braver le froid.

Plusieurs choix s’offraient donc à lui. Déjà, appeler un taxi. Il y avait sérieusement pensé, mais s'était aussi dit qu'aucun taxi n'accepterait une course aussi courte, ce qui était compréhensible d'un côté. Deuxième possibilité ; voler une veste. Oui, il l'avait envisagé. Malgré que ce soit totalement contraire à ses principes, certaines situations exigeaient quand même de grandes mesures. Mais non, il ne le ferait pas. Notamment parce qu'il n'avait aucunement foi en ses capacités de voleur. Au final, seule la dernière option lui semblait réalisable.

Et il s'agissait de trouver un lieu où il pourrait se réchauffer, l'espace de quelques minutes, avant de retourner affronter le froid. Et autant dire que dans le quartier où il était, il ne lui serait sûrement pas bien compliqué de trouver un établissement ouvert dans lequel se réfugier.

Il était passé devant un certain nombre de bars, totalement indécis de ce qu'il devait faire. Il se disait, qu'au fond, dix minutes ce n'était pas la mer à boire non plus. Il avait presque réussi à se motiver de rentrer de suite, mais un petit courant d'air glacial eut finalement raison de lui.

Il se réfugia alors dans le premier bar qui passait par là, sans même regarder l'enseigne. Voir de la lumière à l'intérieur lui avait suffit pour tuer toute hésitation qu'il avait. Il s'y était faufilé, ne cherchant en aucun cas à se faire remarquer, et autant dire que le nombre pas si négligeable de clients à l'intérieur l'avait aidé à passer inaperçu.

Observants les alentours, il repéra le coin qui allait parfaitement lui convenir ; un coin au sens propre du terme, un peu isolé, où il était sûr que passer les vingt prochaines minutes ne serait pas totalement désagréable.

Ni une ni deux, il alla rejoindre son coin, s’asseyant un peu recroquevillé sur lui-même, attendant que la chaleur environnante fasse son travail et s'occupe de le réchauffer.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


this is all of me for all of the world to see
#antiquewhite www.fiche www.journal
merci kris pour le lenz frétillant ♥

avatar
IV ▲ Citoyen sans emploi
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: la prochaine fois tu mettras un bonnet (+aileen) Mar 9 Mai - 17:25


Enfin le bar avait rouvert, et sans encombres. Les gens affluaient au Stray Sheep depuis qu’Aileen avait organisé la soirée de lancement du bar. Cela faisait maintenant quelques semaines et les gens venaient de plus en plus nombreux chaque soirs. Néanmoins, elle ne pouvait s’empêcher de ressentir comme un profond vide au fond d’elle-même.

Elle s’ennuyait, et ce depuis le soir de l’inauguration du Stray Sheep. Aucun client vraiment particulier, aucune histoire intéressante.
C’est à peine si les clients lui demandait autre chose qu’à boire.
Aileen voyait sa vie de barmaid autrement, pleine de rebondissements et d’histoires et de Bermudiens insolites, mais elle avait été rattrapée par la dure réalité, la vie est le pus souvent très barbante.

Ce soir là, il y avait moins de monde que d’habitude, certainement à cause du froid polaire à l’extérieur. Heureusement que le bar était bien isolé sans quoi les clients auraient vite fui vers un autre établissement. Aileen enchaînait les commandes une par une, comme une machine, comme les clients voulaient qu’elle soit : serviable et efficace. Elle se voyait plus comme une confidente, une amie intime à qui on vient raconter les bonnes et les mauvaises nouvelles, pas juste un robinet à bières et à cocktails.

Les clients étaient presque tous les mêmes : des collègues de bureau qui passent prendre un verre pour l’usage , des étudiants qui veulent juste profiter de la soirée ou séduire une fille avec des consommations hors de prix, les alcooliques notoires de l’île qui font tous les bars chaque soir. Bref rien d’inhabituel pour Aileen.

Elle était en train de se résoudre à abandonner ses idéaux de soirées palpitantes lorsque …  un individu (elle n’aurait pas pu trouver un autre terme vu la dégaine du personnage) rentra dans le bar. C’était un jeune homme d’à peu prêt son âge, habillé avec un sweat-shirt un peu grand. Il était grand, bien plus grand qu’elle et il avait des cheveux blonds. Mais ce qui attirait le plus le regard, c’était les cliquetis qui provenaient de son bras et de sa jambe, visiblement mécaniques. Espérant un peu d’animation dans sa soirée plus que morose, Aileen surveilla intensément le personnage alors qu’il rentrait dans le bar : lui devait avoir des choses à raconter, avec son allure peu commune.

Mais au lieu de ça, à la plus grand déception d’Aileen, il se dirigea vers un coin du bar et s’assis, seul. A ce moment, un groupe de clients présents depuis l’ouverture décida de passer une grosse commande,  et elle a du donc lâcher du regard l’inconnu installé dans son coin pendant au moins une bonne dizaine de minutes pendant lesquelles elle s’attela à servir tous les cocktails du groupe. Une fois les clients servis, elle remarqua que l’étranger ne semblait pas avoir bougé, ni même commandé par ailleurs. Elle décida d’aller prendre sa commande, après tout, il n’était précisé nulle part que le service se faisait au bar.

Elle pris donc son petit plateau pour ramasser les verres vides sur le chemin, souleva la petite porte du bar et se faufila un chemin jusqu’à la table de l’individu qui attirait désormais la majeure partie de son intérêt et de sa curiosité pour finalement lui demander :

- Bonsoir et Bienvenue au Stray Sheep. C’est la première fois que je vous vois ici non ? Si vous avez eu le temps de lire la carte je pourrais peut être prendre votre commande ?

Habillée de son uniforme de barmaid, elle était complètement dans son élément. Elle espérait juste que ce client là allait mettre un peu plus d’ambiance et briser la monotonie de la soirée, autrement elle risquait même de fermer plus tôt.
avatar
IV ▲ Barmaid
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: la prochaine fois tu mettras un bonnet (+aileen) Mer 17 Mai - 12:35


Bonsoir et Bienvenue au Stray Sheep. C’est la première fois que je vous vois ici non ? Si vous avez eu le temps de lire la carte je pourrais peut être prendre votre commande ? Et merde. Tout ce qu’il ne souhaitait pas ; qu’on le remarque assit là, qu’on vienne lui prendre une commande qu’il n’avait pas l’intention de faire. Il contemplait l’idée de se lever, de remercier la barmaid en l’informant qu’il ne comptait pas rester pour finalement sortir, mais il ne se considérait pas encore assez réchauffé pour retourner braver le froid. Argh. D’un côté, il pouvait comprendre qu’une employée de bar cherche à faire consommer toute personne qui entrerait, mais mince, peut-être que tout le monde n’avait pas envie de consommer. Fallait y penser aussi, certaines personnes étaient juste là pour échapper à quelque chose, que ce soit la froid ou un gars flippant que te suit depuis vingt minutes.

Il leva les yeux vers la barmaid, les observant un court instant, elle et son plateau. Il n’y avait rien de particulier à dire sur elle, si ce n’est que Lenz trouvait qu’elle avait bien la tête de l’emploi. Elle semblait être à la seule travailler ce soir là, il pensa alors qu’elle devait sûrement avoir un caractère adapté à son boulot, le genre à même pas se laisser marcher dessus par les gros cinquantenaires suintant d’alcool. Valait mieux pas faire le con, donc. Mais Lenz n’avait évidemment pas vu la carte, il n’en avait même pas cherché une, ne serait-ce que pour faire semblait, et il ne comptait en aucun cas consommer quelque chose d’alcoolisé ce soir là.

« Vous avez du lait ? » lui avait-il demandé, son regard fixé dans celui de l’employée, revêtant un air hyper sérieux. Il n’avait pas vraiment réfléchi, on lui avait de commander quelque chose, il ne voulait pas d’alcool, et la seule boisson sans alcool à laquelle il avait pensé avec été du lait. Pas de l’eau, pas un soft, même pas un monaco ; non, du lait. En plus, il n’aimait même pas ça, le lait. S’ils en avaient réellement - il en doutait mais sait-on jamais - il serait donc forcé de le boire et, pire encore, de le payer.

Mais quel idiot il pouvait être par moment ! Par fierté, il ne se rattraperait pas, resterait sur ses positions et agir comme s’il le voulait vraiment, son verre de lait. Il n’avait plus qu’à espérer deux choses. Premièrement, que le bar n’en propose pas, et deuxièmement, qu’on le foute pas dehors, car cela serait bien regrettable. Il ne faudrait pas que la barmaid pense que notre éclopé se foutait totalement d’elle et le prenne mal au point de le virer avec pertes et fracas. Mais c’était un risque, s’il était tombé sur quelqu’un au sang chaud.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


this is all of me for all of the world to see
#antiquewhite www.fiche www.journal
merci kris pour le lenz frétillant ♥

avatar
IV ▲ Citoyen sans emploi
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: la prochaine fois tu mettras un bonnet (+aileen) Mar 13 Juin - 23:02


Du lait ? Sérieusement ?

Aileen n'en revenait pas. Elle était habituée aux demandes excentriques des clients, que ce soit des mélanges improbables, des privatisations pour tout un groupe de soiffards ou encore carrément cette fois où un client lui avait demandé de venir à sa table déguisée en Bunny ( même si elle était plutôt pacifiste, celui là était sorti du bar par la fenêtre), mais là c'était un première.

Commander un verre de lait dans un débit de boissons alcoolisées, mais qu'est ce qu'il se passait dans la tête de ce gars ?

Une fois le premier choc de la demande passé, Aileen réalisa que le jeune homme n'avait forcément l'air d'être quelqu'un de foncièrement mauvais. Bon peut être pas très malin mais bête et méchant ça non. Après tout, c'était un client, et même si la demande sortait de l'ordinaire, elle n'était pas irréalisable : Aileen se servait quelques fois de lait pour faire des White Russians, un cocktail peu connu qui vient de l'extérieur.

Donc pour le lait c'était réglé, elle en avait. Maintenant il fallait qu'elle se décide sur combien elle allait faire payer ce gars là. Au plus elle y réfléchissait, au plus elle estimait la valeur de ce verre de lait à la hausse. Elle envisagea même de le facturer au même prix que le White Russian, étant donné que c'était le seul cocktail qu'elle proposait à base de lait.

Mais elle finit par réaliser que ce gars là était peut être juste un client un poil excentrique (au vu de sa dégaine, c'était presque sur), et qu'il attendait peut être que la barmaid le surprenne avant de commander pour de vrai ?
Elle se souvenait d'une histoire que son père lui avait raconté une fois, sur un client qui avait commandé quelque chose à base de carottes, pas parce qu'il aimait ça, mais juste parce qu'il avait envie qu'on l'étonne, qu'on brise sa routine.

Elle décida finalement de ne pas lui faire payer son verre de lait, et juste d'attendre de voir si elle aussi après ça, aurait une histoire à raconter.

Je pars vous chercher ça tout de suite ! Il vous le faut chaud ou froid ? À votre place je le prendrai quand même chaud, avec le froid à l'extérieur. Si vous voulez, nous proposons également un cocktail à base de lait.

Une fois qu'elle eu finit de parler, elle hocha légèrement la tête sur le coté et sorti son petit carnet de note, prête à prendre la commande du curieux personnage en face d'elle. En espérant que c'était bien un excentrique et pas juste quelqu'un qui se fichait d'elle.
avatar
IV ▲ Barmaid
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: la prochaine fois tu mettras un bonnet (+aileen) Lun 10 Juil - 1:02




Je pars vous chercher ça tout de suite ! Il vous le faut chaud ou froid ? À votre place je le prendrai quand même chaud, avec le froid à l'extérieur. Si vous voulez, nous proposons également un cocktail à base de lait. Merde. Il n’avait pas prévu ça, notre Lenz. On lui propose réellement de lui apporter un verre de lait ? Vraiment ? Qui l’eût cru. Voilà qu’il se retrouvait dans une situation bien embêtante. Surtout, on lui conseillait de consommer son breuvage chaud ; et dieu sait à quel point le lait chaud est déplaisant pour les papilles de notre handicapé.

Il dévisagea la barmaid, l’air un peu con, à la recherche d’un quelconque signe qu’elle se moquait de lui. Mais non, elle avait l’air sérieuse, avec son petit calepin, là. Elle avait l’air d’entendre la commande du blond, aussi professionnellement qu’il était possible de l’être. Bon. Bein. On fait quoi maintenant ? Il hésite, il ouvre la bouche, la referme, il sait pas trop. Puis au final, il décide d’articuler quelques mots.

« Heu... vraiment ? » Voilà qui traduisait bien sa surprise. Il ne savait plus trop quoi faire. Parce que s’il commandait son verre de lait, il serait obligé de le boire. A moins de se faufiler aux toilettes et le verser dans la cuvette ? C’était une idée. Mais si le lait était payant, alors c’était une mauvaise idée. Balancer de l’argent aux wc, c’était tout sauf quelque chose que Lenz aimait faire. Alors, que faire ?

Il lança un regard vers la porte, réfléchissant. Mouais. Il allait peut-être lui dire la vérité. Parce qu’il n’avait pas envie de devoir payer une boisson dont il ne voulait absolument pas. Alors il planta son regard ambré dans celui de la serveuse, inspira profondément et commença sa courte tirade. « Bon. Je pensais pas que vous alliez vraiment me proposer de boire du lait. Il secoua légèrement la tête. Elle lui avait aussi proposé un cocktail à base de lait, mais il n’aimait pas des masses l’alcool. Enfin surtout, il n’avait pas trop le droit d’y toucher. Alors, il ne relèverais pas cette proposition. « En fait j’aime pas le lait. » Il indiqua d’un coup de menton la sortie, prennant un petit air de chien battu. « Mais il fait froid dehors, donc je voudrais juste rester ici cinq minutes pour me réchauffer un peu. » Pas sûr que son air de chien battu fonctionne sur une dame comme la barmaid, mais il fallait bien essayer. « S’il vous plait ? »

Deux possibilités. Elle avait une bonne âme et le laissait se réchauffer quelques minutes supplémentaires ou bien en n’en avait rien à faire et le renverrais dehors avec pertes et fracas. Au moins, il avait été honnête avec lui et, n’aimant pas faire des scène, il accepterait son sort s’il venait à se faire virer.



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


this is all of me for all of the world to see
#antiquewhite www.fiche www.journal
merci kris pour le lenz frétillant ♥

avatar
IV ▲ Citoyen sans emploi
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 73
Revenir en haut Aller en bas
la prochaine fois tu mettras un bonnet (+aileen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question, Suggestion, pêtage de bretelle c'est ici
» La prochaine fois, j'espère que vous préviendrez. [PV Aiden, Clive, Elisan, Ren']
» (M) BENEDICT CUMBERBATCH + La prochaine fois je viserai le coeur.
» J. Bay - Plus tard j'appellerais mon fils Zalando, histoire qu'il les fasse toutes hurler de plaisir.
» La prochaine fois je mettrais un casque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
EN VILLE
 :: Quartier Est :: Quartier animé :: Bars :: Stray Sheep
-
Sauter vers: