Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

On fait les cartons et on parle d'avenir. -Wesh Pourquoi ?!- parce que t'es pas allé chez le COP une seule fois Tadi... [Pv-Abi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: On fait les cartons et on parle d'avenir. -Wesh Pourquoi ?!- parce que t'es pas allé chez le COP une seule fois Tadi... [Pv-Abi] Mer 6 Juil - 17:45

J'ouvre les yeux. je me réveil avec la plus belle des créatures entre les bras. J'ai quand même de la chance n’empêche ...
Je pousse un soupir de satisfaction et regarde le réveil. Mais, comme a chaque fois, le store entre ouvert laisse filtrer la lumière naissante du soleil et m'arrache la rétine. Je commence avoir mes petits habitudes dans cet appart (a force ...) Mais le store qui m'aveugle chaque matin, ça j'arrive pas. Résultat je grogne de mécontentement, ce qui a pour effet de réveiller ma métisse. Mince alors. Elle commence a bouger dans le lit et c'est tant mieux parce que le bras sur lequel elle était couchée commençait vraiment a être engourdi mais genre beaucoup... Et quand elle bouge je sens le sang imbiber a nouveau cette partie de mon corps. Et ce n'est pas le seul avantage, qu'elle bouge partout comme ça, bha ça fait qu'elle frotte sa poitrine partout sur moi, et ça, bha dès le matin, comme ça... je dis pas non ! Je sens une autre partie de mon corps s'imbiber, se gonfler même ... OH !

Abi commence a partir, elle va se lever ? Eh mais où elle va comme ça ?  je la retiens par le bras et l'attire contre moi. De là je l'embrasse et tout et tout, je vous fais pas des dessins ...

~~T~~r~~a~~n~~s~~i~~t~~i~~o~~n~~

25 minutes plus tard, on s'écroule sur le matelas, histoire de reprendre nos souffles. Depuis que c'est les vacances et qu'Abi n'a plus que les copies des exams a corriger, bha je peux vous dire que ça y va. Même que on commence a sortir faire des trucs ensemble, genre pas trop des trucs voyants, des trucs discrets, toujours la nuit, dans un petit ciné, dans un resto dans les ruelles en-bas de l'appart... C'est un début quoi, tranquille.
Mais faut que je me bouge, aujourd'hui j'ai des trucs à faire samer !
Je me lève, met un caleçon et ouvre complètement les stores, au grand damn de ma prof d'histoire humaine... Ex-Prof ! (C'est bizarre de dire ça wow), qui enfourne sa tête dans les draps... D'ailleurs ça me fait penser que faudrait les laver un jour... Y a plus de bébés Tadi dans ces draps que dans la corbeille à mouchoirs de ma chambre au Lycée...

Je vais prendre une douche. Abi reste toujours a flemmarder au lit. Normal elle sait qu'elle doit encore corriger une pile d'exam avant la fin de la semaine, je la comprends. Pauvre chérie.

Une fois sortie de la douche, ma routine capillaire faite (Y en a pas, jdis ça pour me donner un genre hé hé), je repasse dans la chambre, vêtue d'un simple caleçon noir avec marqué à l'avant "TU LA VEUX ?". C'est pas le caleçon du prince charmant mais c'était le seul d'encore propre, dans ma chambre on va pas faire la lessive souvent ...

Bonjour, la princesse au bois dormant. Au cas où, j'fais des Pancakes ! Si t'en veux faudra te lever, sinon je les laisserais pour ta colloc' que j'ai jamais vu. Alors que je les aurais fais avec amouuuur pour toi !


Obligée de se lever maintenant, jamais la meuf bizarre qui habite avec elle mangerait mes, pancakes A SA PLACE, trop de fierté pour ça ce bout de femme. Je me met à la cuisine, bédo en main. Des œufs, de la farine, du lait, beaucoup de lait. En même temps que je prépare les ingrédients, je tire des lattes sur mon joint et je prends garde a éviter Luciole, cette petite boule de poiles blanches et noires. C'est un peu ma fille cette bestiole, Vaux mieux que ce soit elle plutôt qu'un vrai bébé avec des pieds, une couche et tout, parce que je suis clairement pas prêt. J'arrive encore a me pisser dessus quand je me met mal, en fin de soirée, alors m'occuper du pipi des autres... Voilà voilà ...

Bref je commence à mélanger la pate et à chauffer la poêle.
Une fois le tout prêt je rajoute ma petite touche perso a la recette, un peu d'Amphétamine, histoire d'être en forme toute la journée haha ! Je saupoudre un peu de cette poudre magique et mélange la pate ainsi obtenue. Je commence à cuire tout ça.

Aujourd'hui je suis grave de bonne humeur parce que je me casse enfin de ce lycée de merde ! Mes années lycées sont terminées et franchement c'était pas mal. Mais à présent c'est le temps de faire les cartons !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On fait les cartons et on parle d'avenir. -Wesh Pourquoi ?!- parce que t'es pas allé chez le COP une seule fois Tadi... [Pv-Abi] Mer 6 Juil - 21:35


Passer une nuit de folie et se réveiller pour y repartir dedans, y a rien de mieux. C'est pourquoi, lorsque nous avons terminé, je reste dans le lit, haletante mais le sourire aux lèvres. Ce mec est infatigable et satisfait véritablement toutes les envies. Je crois que je n'ai jamais expérimenté autant de positions avec un homme avant lui. Et dieu sait combien j'en ai eu. Cependant, il a de ses idées saugrenues. Qui lui a dit d'ouvrir les stores ? Je gémis en me cachant les yeux dans les draps. Pourquoi dès le matin ? Et pourquoi ses draps sentent autant nos deux corps ? Il faut vraiment que je les mette dans la machine. Quand j'aurai le courage. Je l'ai pas là. Alors je reste allongée pendant que je le vois évolué dans l'appartement. Il a pris ses habitudes depuis le temps qu'on passe ensemble. Une semaine déjà qu'Astrid est partie chez ses parents. Une semaine que mon homme reste avec moi, à me faire faire pratiquement des nuits blanches. J'en peux plus physiquement mais je ne m'en lasse pas. On a même commencé à sortir un peu. Parfois j'ai l'impression qu'on est un couple.

- Bonjour, la princesse au bois dormant. Au cas où, j'fais des pancakes ! Si t'en veux faudra te lever, sinon je les laisserais pour ta coloc' que j'ai jamais vu. Alors que je les aurai fait avec amouuuur pour toi !

Je grogne en me retournant dans le lit. C'est mal le chantage. En plus il sait que j'adore les pancakes. Tandis qu'il quitte la chambre, je soupire et me hisse sur mes deux pieds. Bon j'ai dit que je devais changer les draps, autant le faire maintenant. Je les enlève tous et les apporte à la machine à laver, en tenue d'Ève. Je me laverai plus tard. Après manger. De toute manière, à part Tadi, il n'y a personne ici. Alors je rejoins la cuisine et observe cet homme en train de faire la cuisine avec son joint en main. Il sait qu'il a le droit ici, j'en prends parfois avec lui mais pas tout le temps, surtout pas le matin alors que je dois corriger des copies. Sinon je vais être trop gentille et il ne le faut pas. Silencieusement, je m'approche de mon homme et me colle contre son dos tandis qu'il cuit les pancakes.

- Alors ? Ça fait quoi de devenir pleinement majeur ?

On va enfin pouvoir vivre légalement. Pas tout de suite évidement mais à l'avenir, on pourra se montrer dans la rue. D'un côté j'ai hâte, mais de l'autre je me demande si on est désormais un couple ou si il reste un plan cul. Cela me perturbe beaucoup.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On fait les cartons et on parle d'avenir. -Wesh Pourquoi ?!- parce que t'es pas allé chez le COP une seule fois Tadi... [Pv-Abi] Jeu 7 Juil - 15:40

Je ressent un présence dans mon dos. Ou plutôt deux ... Et quelles présences imposantes !  PoPoPo je suis vraiment chanceux !

Heum... Bref. Je continue ma petite cuisine tranquillement, je reprends une taffe de mon joint, quand je pense que ma prof me laisse en fumer dans son appart, et qu'elle s'en roule même avec moi des fois ! Ca me fait sourire ! Mademoiselle la professeur principale de la classe Passion au lycée Xényla, un des plus renommé de toute l'île, eh bin c'est pas celle qui colle sa poitrine contre moi en ce moment. C'est un peu son manteau, sa couverture, qu'elle enlève une fois a la maison. Et croyez moi je la préfère sans manteau ! Dans les deux sens du terme ! Genre je la préfère nettement là, au naturel. A poile !

- Alors ? Ça fait quoi de devenir pleinement majeur ?

- Putain honnêtement ? C'est le pied !

Je souris. J'étais déjà majeur, mais je pouvais rien faire dans ce lycée a la con ! Maintenant je vais pouvoir voler de mes propres aile comme on dit ! Aller un peu ou je veux, faire des soirées encore plus ouf et tout ! Et surtout me trouver un taff de ouf ! Parce que même si j'ai pas réussi mes exam' de fin d'études, je peux me trouver un bon métier. Easy. Nan ?

C'est prêt !

Je prends la poêle et dépose tous les pancakes dans une belle assiète que je place au centre de la table. Mais j'ai oublié de faire du café en même temps ! Merde !

Princesse, j'ai zappé l'existence du café mais t'inkiète ça arrive dans 5 minutes !

Je la regarde, une moue de tristesse infinie sur le visage, et remplis la machine a café d'eau. Eh oui, depuis cette année je bois du café ! En vrai c'est parce que le matin a la cafèt' j'assumais plus de venir avec mes chocapic, donc j'ai pris du café. Et puis c'est mieux de prendre du café quand t'a une gueule de bois, ça réveil ! T'inkiète la ptite astuce, c'est cadeau ! Mais j'avoue que parfois... Ils me manque mes petit chocapic, dès le matin ! Putain gars... ils étaient tellement fort en chocolat !  

Je m'assois à table et me serre d'un pancake. Je le mange nature, j'attends avec impatiance que l’amphétamine trouve la route vers mon réseau sanguin ! Y me faudra de l'énergie pour faire tout les cartons !

Eh Ab', j'me demandais... Y a moyen vu que tu vas au taff' pour corriger les copies, toussa, que tu m’emmène avec, je dois faire mes cartons dans la chambre, toussa toussa... Tu sais, laisser la place aux futurs générations et toutes ces conneries héhé ...

Je remarque que la cafetière est pleine et me lève pour la reprendre. J'en sers une tasse à ma prof. Avec un nuage de lait et un demi-sucre. J'ai retenu t'inkiète.
Je lui pose devant elle et retire une latte de mon médicament contre la vie. J'aime trop ça putain !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On fait les cartons et on parle d'avenir. -Wesh Pourquoi ?!- parce que t'es pas allé chez le COP une seule fois Tadi... [Pv-Abi] Jeu 7 Juil - 21:12


Parfois, avoir un homme à la maison, ça a du bon. Je le regarde s'atteler au café tandis que je déguste ses pancakes maison avec le beurre et le sirop d'érable qu'il m'a apporté. Qu'est ce que je ne donnerai pas pour que ce soit toujours ainsi. Vraiment, ça me détend tellement, surtout après la période d'examen qui vient d'arriver. Alors, je souris en l'observant manger en face de moi. Il est beau cet homme.

- Eh Ab', j'me demandais... Y a moyen vu que tu vas au taff' pour corriger les copies, toussa, que tu m'emmène avec, je dois faire les cartons dans la chambre, toussa toussa... Tu sais, laisser la place aux futures générations et toutes ces conneries héhé...

Un éclat de rire fuse. Il me fait trop trop triper ce type. J'attrape le café qu'il me sert en souriant et pose mon dos contre ma chaise.

- Pas de problème, je peux même t'aider si tu veux, il ne me reste qu'une dizaine de copies à corriger.

Il est tellement attentionné avec moi depuis ses derniers jours que j'ai envie de l'être avec lui. Après tout, je peux toujours prétendre que c'est ma façon de lui dire en revoir si les autres demandes. Les profs ont bien le droit d'avoir des amitiés avec les élèves. Même si nous ce n'est pas une amitié. Enfin pas vraiment. Je bois une gorgée de mon café avant de me lever et de me glisser dans le dos de Tadi. Là, je colle ma tête à côté de la sienne et l'embrasse sur la joue.

- Dis moi Tadi... Maintenant qu'on est plus dans une relation prof/élève... Ça te dirait pas de tenter le stade au dessus de camarades de lit ? Genre... Couple ?

L'effort que je demande pour lui dire ça est considérable. En vérité, je me suis rendue compte que je l'aimais lors de mon aventure avec Maria. C'est là que je me suis rendue compte que, qu'importe la capacité des autres hommes au lit, le seul qu'il me fallait ici et maintenant, et pas qu'au lit, bah c'était lui : Tadi. Alors, certes, je viens juste de lui avouer que mes sentiments pourraient avoir évolué, mais je ne regrette tout de même pas. Au pire, il me jettera et j'essayerais de vivre avec. C'est pas comme si c'était impossible à surmonter, bien que ce soit très dur. Je le regarde, observe son profil et lui affiche un visage inquiet.

- T-tu es d'accord ? Ou alors pas tenté du tout ?

Pitié, faites qu'il dise oui. Jamais je n'arriverai à m'en penser, qu'importe ce que je m'oblige à croire.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On fait les cartons et on parle d'avenir. -Wesh Pourquoi ?!- parce que t'es pas allé chez le COP une seule fois Tadi... [Pv-Abi]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
On fait les cartons et on parle d'avenir. -Wesh Pourquoi ?!- parce que t'es pas allé chez le COP une seule fois Tadi... [Pv-Abi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dieu a fait l'aliment ; le diable, l'assaisonnement
» Zobi la mouche
» Quand on parle d'avenir. | Abby
» Il fallait bien qu'on en parle [Livre I - Terminé]
» QUE FAIT L'ETAT?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: