Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Entrainement intense [Erwan - Erica]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Entrainement intense [Erwan - Erica] Dim 25 Déc - 5:25

 
Entraînement intenseNe pas abandonner

Depuis sa cuisante défaite face à cette maléfique corbelle. Erwan a évidemment décider commencer son entrainement. La prison n'arrange pas un homme, en tout cas pas Erwan. Il n'a vécu que souffrance là-bas. Rien n'étais là pour l'arranger. On pourrait croire qu'il aurait pu combattre des types en prison comme dans ces fameuses séries américaines. Mais il n'avait pas autant de chance qu'eux. Dés que Erwan commençait à aller trop loin, ils ont utilisé les grands moyens sur lui. Quoi de mieux que de l'enfermer dans une salle d'isolement ? Tout ces souvenirs, il ne pourra jamais les oublier. S'il avait gagner, peut-être qu'il se sentirai plus léger. Mais il a malheureusement vécu une énorme défaite. On ne le saura jamais.

Il s’entraîne donc dans ce dojo, là où ce même corbeau pratiquais son sport. Maintenant qu'elle n'est plus là, ce sera son terrain de combat. Pendant tout la journée du jeudi, Erwan profite pour s’entraîner pendant l'après midi. Le torse nu, il s’entraîne sur un sac de frappe. Son endurance a bien baisser par rapport à avant. Etre épuiser aussi rapidement, il en avait honte. Devenir quelqu'un d'aussi faible. Si seulement il avait commencer le sport plus tôt, il n'en serait pas là. Mais ce qui l’effraie le plus c'est ses ailes sur son dos. Son plumage n'est plus là, ni même sa peau, on voyait l'ossature de ses ailes. C'est l'une des toutes première fois qu'il arrive ce genre de chose. Quelque chose ne va pas en lui. Mais il ne parvient pas à comprendre ce qu'il se passe avec ses ailes. Les autres hybrides qu'il connait n'en savent pas plus que lui. Peut-être qu'en redevenant fort sa transformation va redevenir normal. Mais... Pour l'instant rien ne change. Erwan commence à avoir l'envie d'abandonne. Il n'arrive à rien en ce moment.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrainement intense [Erwan - Erica] Lun 26 Déc - 15:53

Tic-tac, l’horloge s’affole, ses cliquetis sont incessants. Tic-tac, il semble qu’elle veuille dire un mot. Ce répétitif son, je l’écoutais depuis de nombreuses minutes déjà, collée au radiateur de ma chambre. L’hiver était là, mordant et glacial et il entraînait avec lui toute ma motivation à cause du froid. Si seulement il faisait chaud en hiver ! Je ne supportais que peu les basses températures, à vrai dire les serpents n’en sont pas très fan. Il était bientôt l’heure des activités de club et ce soir c’était combat, je voulais arriver en avance pour profiter des seuls moments de calme du dojo et au passage m’entraîner un peu, ça me permettrait de me réchauffer.

Je pris mon sac de sport, qui l’eût cru, une Passion dans le club de combat ! Parfois, le fait que les gens ont ce préjugé des « Passions égale classe de victimes qui font que lire » me gêne vraiment, certes je lis beaucoup mais ce n’est pas pour autant que je suis sans défense, qu’ils essayent un peu de venir me frapper eux, ils verraient ce dont je suis capable ! A ce moment j’y réfléchissais, nous n’avions pas tellement de clés chez nous et même si ce jeu ne m’intéressait que peu, il faudrait peut-être qu’un jour je me bouge et que j’aille attaquer un détenteur de clé adverse, juste pour la reconnaissance si je réussi.
Pourquoi étais-je en train de lambiner contre un chauffage tout à l’heure au lieu d’être en cours ? Pardi, c’est que le jeudi j’ai une heure de libre de 16h à 17h, après les 3h de bermudi et les 2h d’histoire humaine à suivre je peux vous dire que ça ne fait pas de mal lorsque le cerveau est en surchauffe ! Ahlala, l’emploi du temps d’un passion de 2e année, le bonheur absolu… surtout quand le but est de te flinguer l’âme en te surchargeant du plus de connaissances possibles dans un temps limité, pas de bol, je crois que j’ai déjà perdu la mienne, ahahah… et merde.

Pour se rendre au dojo, il fallait traverser la cour principale avec le froid qui va avec mais au final j’y suis arrivée sans perde quoi que ce soit d’autre, enfin je pense, j’ai toujours mes doigts et mes orteils même s’ils sont gelés donc c’est que ça doit aller, non ? Arrivée devant la salle d’entrainement, je remarquais qu’elle était déjà occupée. Cette personne me disait vaguement quelque chose mais je n’arrivais plus à savoir quoi, tout ce que je voyais c’est que c’était un adulte et donc possiblement un membre du personnel, qu’est-ce qu’il foutait là, à taper sur un sac de frappe ? Cet homme n’avait pas l’air de m’avoir remarqué, il devait être trop concentré sur son activité en cours. Sur son dos bien abîmé je vis des ailes, qui ne ressemblaient plus à grand-chose certes mais je suis sûre que c’était des ailes, j’avais donc affaire à un hybride oiseau, comment dire que oiseaux et serpents ne font pas bon ménage ? A l’état dans laquelle était ses ailes, toutes osseuses, il valait mieux qu’il aille voir un médecin à mon avis parce que là on aurait dit un poulet une fois déplumé que quelqu’un en bonne santé....

-Ahem, Bonjour monsieur, je vous regarde vous entraîner depuis quelques minutes déjà, puis-je savoir ce que vous faites ici s’il vous plait ?


Autant engager la conversation poliment sinon on avancera à rien, il reste une petite quinzaine de minutes avant le début des clubs….

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Approche, que je te morde en Darkturquoise
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
IV ▲ Élève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 54
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrainement intense [Erwan - Erica] Mar 27 Déc - 5:23

 
Entraînement intenseUn conseil plutôt étrange...

Notre professeur est concentré. Tellement concentrer qu'il n'a pas aperçu la jeune fille. En plus il la reconnais. C'est celle qu'il a croisé dans le bar. Donc celle-ci est une élève ? En voilà une bonne surprise. Elle arrive comme une fleur. Elle prends même le temps de se présenter. On dirai qu'elle ne semble pas se rappeler de qui. Et puis ils arrivent un peu tôt, elle n'a pas cours comme tout les autres ? Il laisse un soupir et fait disparaître le restant de ses ailes. On dirait qu'il est temps de partir. Il laisse un regard à la jeune, il voulais lui répondre mais Lucky est dehors en ce moment même. Il voudrait bien lui parler. 

Il sort donc son portable et écrit son message sur l'application bloc-note et lui montre juste après :

- Je m’entraîne comme toute personne qui viendrait ici.

Erwan se met à chercher son haut de vêtement. Il n'a pas forcément l'envie de montrer l'état de son dos. Puis son souvenir lui rappelle que cette jeune étais complètement sous l'emprise de l'alcool le jour où il l'a rencontré. Il devrait peut-être le conseiller.  C'est tout de même son rôle de professeur. Peut-être qu'elle a sa majorité mais ce n'est pas vraiment conseiller d'en abuser. Elle étais dans un état tellement minable quel aurait pu finir dans les poubelles. Surtout que dans ce bar on peut y croiser des gens qui ne sont pas forcément très fiable. Les jeunes, ils ne font pas attention à eux. Mais bon... E n vérité, Erwan est plutôt mal placé pour dire ce genre de chose, c'est bien le premier à se mettre le plus en danger. Mais pourtant, ça ne lui a pas empêcher de lui écrire ceci : 

- Tu sais , tu devrais éviter de boire trop d'alcool, surtout dans celui de la forge. Il y en a de bien meilleurs.

Son conseil est vraiment étrange...
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrainement intense [Erwan - Erica] Mar 27 Déc - 18:38

Ah son soupir laissait transparaître le fait qu’il ne s’attendait pas à voir quelqu’un ici à cette heure-là je crois… et au vu de son regard, lui devait me connaître, mais d’où ? Ses ailes avaient disparu, comme ça, non vraiment, je pensais qu’il devrait aller voir un médecin ou du moins un psychologue, on ne sait jamais à quel point notre état psychologique peut influencer notre santé, surtout chez un hybride quoi, j’en ai vu pleins des oiseaux (on se demande bien pourquoi) et à ce que j’en sais le stress c’est pas bon, après, je n’étais pas une spécialiste et loin de là. L’homme sorti son téléphone et pianota dessus avant de me montrer ce qu’il avait écrit.

-Je m’entraîne comme toute personne qui viendrait ici.


Uh ? Je ne comprenais pas pourquoi il avait dû passer par l’écrit pour me parler, c’était bizarre. Je le regardais un peu interloquée mais sans plus, dans tous les cas c’était un bien curieux personnage. Certes il avait bien le droit de s’entraîner mais d’habitude cette salle était vide à la même heure, c’était juste pas commun en fait. J’étais adossée contre un mur pendant que mon interlocuteur remettait son T-Shirt. Bwarf, jusqu’ici le voir torse nu ne m’avait même pas fait broncher ne serait-ce que d’un poil, après il avait peut-être des choses à cacher à une personne lambda comme moi, genre son dos tout abîmé ; qu’il ne s’inquiète pas, le mien n’était pas très beau non plus, on dit merci qui ? Merci maman ! De toute façon je n’allais pas le lui montrer, et puis quoi encore, je tenais à mon intimité, de plus, j’étais une fille. Rattrapant son portable, il m’écrivit un autre truc.

-Tu sais, tu devrais éviter de boire trop d’alcool, surtout dans celui de la forge. Il y en a de bien meilleurs.

Je me mis à rire sur le coup en me rappelant du truc, 19 septembre ! Le jour du mariage de notre très estimé délégué des passions qui avait foutu un sacré bordel un peu partout, d’ailleurs j’en avais eu marre ce jour-là et j’avais fuis dans un bar où j’avais picolé quoi ? A peine 2-3 verres à tout casser avant d’être KO, au vu de ma très faible résistance à l’alcool, même pas fort du tout, j’avais décidé de ne plus jamais retenter le truc, comme quoi je ne tenais pas de l’autre monstre à ce niveau. Ça datait dis donc ! C’était donc là qu’il m’avait vue, pas étonnant qu’il ne me restât qu’une impression de déjà-vu. MAIS OUI, l’homme qui s’était assis à côté de moi !

-Désolé de rire, c’est juste que je viens de m’en rappeler tout à coup, le 19 septembre, au même moment que le mariage de Danson, c’est ça ? C’était la première et dernière fois que je faisais un truc pareil, vous pouvez me croire, c’est promis.

J’avais toujours pour avis que c’était une grosse bêtise ce mariage mais bon, qui n’en a jamais faites ? Rien que moi j’en avais plusieurs au compteur, je pouvais dès à présent rajouter l’alcool à la liste parmi la tentative de suicide, l’incendie volontaire et le massacre d’animaux, foutue délinquante, ahah. Après l’alcool, c’était l’une des fautes les moins graves que j’aie faite je suppose.

-Excusez mon indiscrétion monsieur… ? Vous ne pouvez pas parler ? Je vous vois m’écrire depuis tout à l’heure pour me répondre.

C’est vrai ça, c’était un point à clarifier. Je fais bien parti des Passion pour une bonne raison, ce n’est pas que tout cela me rend curieuse mais un peu quand même.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Approche, que je te morde en Darkturquoise
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
IV ▲ Élève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 54
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrainement intense [Erwan - Erica] Mer 28 Déc - 3:02

 
Entraînement intenseCe n'est pas drôle

La jeune fille se mis à éclater de rire tout seule. Il la regarde d'un air sceptique ce qui pouvait bien lui faire rire. Est-ce de la moquerie ? Est-elle en train de se moquer du professeur. Lui le professeur ? C'est drôle d'avoir un brûlure sur le dos ? Où alors peut-être le fait qu'elle se soit mis dans un état minable l'amuse ? Elle prend ses paroles autant la à la légère ? Comment se permet-elle de le juger si facilement.  Il va lui faire comprendre qu'il ne rigole pas. Lui, Erwan, ça ne le faisait en aucun cas rire. Personne ne rigole de lui. Plus personne. Pas comme eux ! Pas comme ces gardiens de prisons ! Il veut plus voir de ça ! Encore moins de la part d'un simple élève. Il serra un poing. Il attendait une réponse avant de lui en coller une. Si jamais elle vient à lui parler mal, il n'hésitera pas à décoller sa main.

Mais finalement il a fait erreur. Il desserra son poing et se calme. Il fit signe de la tête que c'étais bien las-bas qu'il l'avais. Heureusement qu'il a attendu un moment parce que ce serait sans aucune raison qu'il aurait frapper cette jeune fille. Imaginez l'histoire qu'il y aurait eu. Perdre son travail, il aurait eu un énorme regret. Décidément, il ne s'en est remis de sa prison. Elle va lui marquer à vie. S'il aurait le pouvoir d'oublier cette partie de la vie, il l'aurait fait. Mais la vérité le rattrape et il devra continuer de vivre avec. Il laissa un long soupir, il se dit qu'il a bien change. Il étais connu comme l'enfant sans aucune émotion qui suivais les ordres au doigt et l’œil. Maintenant le voila en train de vouloir frapper une jeune fille qui n'a rien fait. Il en a décidément honte. Il est devenu faible, impuissant. Et pourtant, il continue de vivre. Il veut reprendre son pouvoir, redevenir puissant et les utiliser cette fois-ci pour sa propre cause. Il ne veut plus perdre face à cette maudite cheffe. Il se promet que la prochaine sera sa victoire. Et un jour, il reverrai ses gens. Et il va leurs faire comprendre ses souffrances qu'il a vécu pendant ses deux années.

Il regarde la jeune fille et lui demande pourquoi, il ne parle pas. Combien de fois à-t-il entendu cette question ? On dirait bien que celle-ci ne se souvient décidément de rien. Le terrible effet de l'alcool... Il pourrait parier qu'elle ne se souvient même pas du reste de la soirée. Enfin elle a eu au moins la politesse de le reconnaître. En même temps, vous me direz, comment oublier une personne aussi original que lui. Personne ne passe à coté de sa grand taille ou encore de son look étrange. Il n'avait pas envie de lui répondre, comme à chaque fois qu'on lui pose cette question. Toujours dire la même chose. Vous savez que c'est quelque chose de lassant ? Mais il ne va pas la laisser en plan de cette manière. Mais il doit aussi y allait avant que tout les autre ne finisse par venir. Il n'a pas envie que d'autre vienne le remarquer. Il prends son portable pour lui répondre :

- Je suis muet, tu ne t'en souviens même pas. Je vais te laisser avant que les autres ne rappliquent. Je n'ai pas envie que des gens sachent que je m’entraîne ici.

Puis il se dirige vers la sortie, laissant la jeune fille, seul dans le dojo. Elle n'a pas l'air de quelqu'un de méchante. Peut-être qu'un jours leurs chemins se recroiseront à nouveau.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrainement intense [Erwan - Erica] Mer 28 Déc - 5:13

Son poing… je l’avais vu le serrer lorsque je riais, l’agissement de cet homme me rappelait ma mère, une certaine hostilité plus ou moins cachée. Je m’étais promis que jamais plus je ne laisserais quelqu’un me faire du mal sans réagir, même s’il me fallait me battre contre plus fort ou plus nombreux que moi, plus personne ne me marchera sur les pieds, ne m’humiliera ou ne détruira le peu de choses bien que j’eusse réussi à construire dans ma vie sans en payer quelque chose en retour. Et, si un jour j’en viens à me faire tuer, j’entrainerais le coupable en enfer avec moi, voir ses yeux pleins de terreurs dans mon agonie n’en sera que plus délectable.
Telle était la fille que tout le monde appelait Erica ; et Bleunwen dans tout ça ? Bleu c’était une fillette gentille mais elle fut oubliée, comme si elle avait été rêvée ; parfois on la revoit mais elle file, aussi vite qu’une comète, on ne peut l’attraper, elle s’évapore aussitôt qu’on la touche. Je ne sais pas où elle va, elle ne me parle pas, elle se contente de fuir en silence. Il me semble qu’il y a très longtemps Bleu c’était moi, mais le monstre l’a traîné de ses longues griffes puis dévoré. Je savais qu’elle m’en voudrait que je sois ainsi si nous avions eu la possibilité de nous côtoyer car au final, si ma mère m’avait créé mon identité d’Erica, c’était moi qui avait achevé Bleunwen. Je ne nous considérais pas vraiment comme étant la même personne, ceci expliquait que j’avais plus de mal à réaliser quand quelqu’un s’adressait à moi sous mon vrai prénom.

L’homme se calma au final et acquiesça à ma première question, il avait dû penser que je me foutais de lui ou un truc du genre. Je pense que tout le monde savait ce qu’il se serait passé s’il ne s’était pas calmé et m’avait attaqué pour aucune raison apparente, et si vous ne voyez pas ce que je veux dire, le premier paragraphe est là pour ça (non mais je vous jure, ces lecteurs se croient tout permis de nos jours, même le fait de ne pas comprendre ce que l’on s’évertue à expliquer avec un pavé). Au final, même si mon interlocuteur pouvait être intimidant avec sa carrure et la brûlure sur son dos, je me demandais pourquoi devrais-je en avoir peur, ce n’était qu’un pauvre type qui n’avait pas choisi d’être né comme ça, c’est tout. Ma question sur pourquoi il ne me parlait pas avait tellement l’air de lui sembler générique et chiante, il semblait lassé mais consentis tout de même à y apporter une réponse, toujours en écrivant sur son téléphone.

-Je suis muet, tu ne t’en souviens même pas. Je vais te laisser avant que les autres ne rappliquent. Je n’ai pas envie que des gens sachent que je m’entraîne ici.


C’était donc la raison de son silence, et bien il n’avait pas été gâté par l’Unique le pauvre bougre !  Je le plaignais un peu, incapable de comprendre réellement ce qu’il vivait, ceci ne devait pas être facile à vivre tous les jours… et en plus ce n’étais pas la première fois que je lui avais posé la question, quelle andouille j’étais ! Si même j’avais pu oublier ça, je commençais à m’inquiéter de ce qui avait bien pu se passer au bar le 19 septembre, oh oh oh, ça sentait mauvais ça, très mauvais même !
Sans rien dire, je le laissais quitter le dojo, il devait tenir à sa fierté ou un truc du genre pour vouloir absolument partir avant l’arrivée de plus de personnes. Dans mes pensées, je réfléchissais à ce qui avait bien pu se passer cette fameuse soirée. La sonnerie retentit, bientôt les gens affluerons dans la salle, il sera temps pour moi de commencer mon entraînement….

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Approche, que je te morde en Darkturquoise
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
IV ▲ Élève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 54
Revenir en haut Aller en bas
Entrainement intense [Erwan - Erica]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk
» [hors de la cité]Entrainement de la milice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: