Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
5 Eleves ▲ 147 Pt ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 156 Pt ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
6 Eleves ▲ 82 Pt ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
7 Eleves ▲ 219 Pt ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 187 Pt ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
5 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
  
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Hey Beau Gosse ! [TADI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Hey Beau Gosse ! [TADI] Lun 28 Sep - 20:46


C'est un silence de mort qui règne dans l'appartement. Seul le bruit de mon stylo grattant sur les feuilles m'empêche de m'endormir. Depuis ce matin je bosse, alors que nous sommes le week-end. Je soupire. Entre les cours que j'ai à écrire pour les troisièmes années, les contrôles des deuxièmes et les exposés des premières. Je n'en finis plus. Alors que je pourrais profiter des rayons du soleil je suis contrainte à rester seule, assise ur un canapé, dans un survêtement défraîchi et un débardeur vieux comme le monde. En plus, il fait tellement chaud que je suis obligée de fermer la fenêtre et de mettre un ventilateur.

Je passe ma main dans mes cheveux que j'ai relevé en queue de cheval. C'est l'horreur. Il est 14h, je suis en train de mourir de déshydratation. J'ai du boire deux litres d'eau depuis ce matin. Comment le Principal veut-il que je travaille dans de pareilles conditions. Je m'étale sur le canapé en râlant. Si seulement je pouvais aller me baigner. Soudain, l'idée fait tilt dans ma tête. Quelle idiote ! Pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt ? Je cours dans ma salle de bain, délaissant copies et cours. Vive la procrastination ! À bas le travail !

Je ressors fraîche comme un bonbon à la menthe, vêtue d'un bikini orange et rouge qui recouvre à peine mon anatomie et qui met en valeur mes courbes généreuses. Je glisse par dessus un mini-short en tissu jaune orangé et un débardeur gris. Je glisse mes pieds dans des sandalettes de cuir clair et me voilà, femme fatale de la plage. J'ai détaché mes cheveux et ils tombent sur mes fesses en soulignant leur courbe. Je souris, prends quelques affaires dans un sac et ferme l'appartement derrière moi. Mes parents ne m'ont peut être pas laissé beaucoup d'argent, contrairement à la gamine qui enseigne la MPD, mais au moins ils m'ont donné la beauté exotique de leur peau chocolat.

En parfaite femme du Sud, je marche la tête haute, un grand sourire aux lèvres et une aura de bonheur. J'ai beau avoir 27 ans, j'en parais 23, ce qui m'arrange un peu. Les jeunots qui tentent leur chance, c'est vraiment flatteur. Arrivée sur la plage, je me trouve un endroit pour poser mes affaires et je cours à l'eau après avoir jeté mon short et mon haut. Une fois dans l'eau c'est le paradis. C'est rafraichissant, l'eau est claire et il n'y a pas tant de monde que cela. Je nage de longues minutes avant de ressortir. Là encore, les visages se retournent, comment pourraient-ils faire autrement, alors que ma peau ruisselle d'eau, que mes cheveux mouillés se plaquent contre mon dos en accentuant la courbe. Je suis une bombe et les gens viennent à peine de le découvrir.

Mon porte-monnaie en main, je me dirige vers le bar en souriant. Je pose mon derrière sur un haut tabouret et commande un cocktail rafraichissant. En attendant la commande, j'observe la plage. Avec un peu de chance je croiserais un de mes plus vieux élèves. Soit Benji, mais après c'est la petite Evangeline que je vais trouver, soit Tadi, l'homme sexy qui pratique la brasse des yeux lorsqu'il voit ma poitrine. De toute manière, avec mes jambes croisées, mon sourire et mon élégance naturelle, je sais que je me ferais aborder par un homme tôt ou tard.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey Beau Gosse ! [TADI] Dim 6 Déc - 13:26

S'matin je me réveil dans mon lit, pour une fois. Il fais chaud. C'est énorme ! Je me lève d'un coup et admire le soleil qui illumine la ville au dehors. C'est le temps idéal pour pécho a la plage ! Je vais sous la douche, met mon nouveau gel douche au gingembre, connu pour ses vertues aphrodisiaques, mon shampoing pour mes cheveux quelque peu envahissant et me lave. Je me sèche en vitesse et cherche le même short de bain que pour la fête de la plage. Je met aussi un débardeur blanc avec un motif d'attrape-rêve pas mal. Je sors de la salle de bain et met mes tongs. Je prends un peu d'argent avec moi pour payer a boire a de charmantes petites. Aucunes filles ne résistent a Tadi (A partir du moment ou elles sont saoules). Enfin bref jme casse a la plage.

Dans la rue je croise de beaux minois mais ... Elles sont ... comment dire ... pas assez ... Ouai il leur manque un truc ... elles ne m’intéressent pas... nan honnêtement je crois que la seule ce serait... Oh mais pourquoi je pense a nouveau a O'Neill ? Putain mais c'est parce qu'elle est tellement belle ! Oh putain elle a de ces jambes ! Et sa peau! On dirait du chocolat ! MAMA J'ai envie de la croquer ! Si seulement elle était dans le coin !

Une brise chaude s'engouffre dans la ruelle où je me trouve et vient me susurrer a l'oreille.

Elle n'est pas loin, continue tout droit, vers le sud-ouest !

Wow ! qui me parle là !

Dis-je dans ma tête.

Je suis Lips, esprit du vent du Sud-Ouest ! Fils de Notos le vent du Sud et Zéphyr, vent de l'ouest.

Wow délire ! Un esprit ! ça date que j'en ai plus entendu !


Tu t'écarte de l'enseignement chamanique que ta grand-mère t'a pourtant tant rabâché et tu t'étonne qu'on ne te parler plus ?! Au lieu de pratiquer les rituels tu t'enivre et tu utilise les herbes sacrées pour te pété la gueule , oui parce qu'il n'y a pas d'autres mots ! Honnêtement ce comportement n'est pas moral du tout! Tu dois changé ! honnêtement !

Eh oh tu te prends pour qui de me parler comme ça ? t'es même pas un vent principale ! C'est ma grand-mère qui t'envois ou quoi ? et puis si je ne mérite pas qu'on me parle, pourquoi tu me dis ou est O'Neill ?

... Oui j'avoue c'est ta grand-mère qui, du pays des morts, m'a imploré de te dire de regagner une bonne conduite spirituelle ! Et puis cette jeune femme est relativement charmante. Entant que fils du vent printanier je suis un peu fleur bleu... Hum excuse-moi...
Je reviendrais bientôt, d'ici-là renoue avec les rituels
!

Et la brise traversa la rue et s'envola haut dans le ciel, emportant avec elle une valse de poussières et de prospectuces déchirés.

Un peu sous le choc de ma rencontre, je ne bouge pas tout de suite. Je n'en revient pas ! Ca fais depuis la mort de ma grand-mère que j'ai arreter de parler aux esprit ! C'est dingue ! Bon wow c'est la folie là! MA grand-mère nous avait enseigner a ma sœur, mon frère et moi les rituels chamaniques et sont savoir spirituel. Dans la famille, nos pouvoirs s'apparentaient tous a ça. Moi j'entendais les esprit, pas comme dans une vision où on reçoit une série d'image ou bien, mais je les entends, en tant réel. C'est ça mon pouvoir, je l'utilise jamais, vraiment jamais.
Mais c'est pas le moment de faire le fou, y a ma prof qui m'attends.
Je gagne la plage d'un pas sûr et lorsque mes pieds s'enfonces dans le sable chaud je la vois. Tout droit en face de moi, assise nonchalement mais néanmoins sensuellement sur un tabouret du bar de la plage. J'arrive derrière-elle.

Bonjour Mademoiselle, je suis porté a croire que le hasard de notre rencontre est due aux esprits. Je vous paie un verre ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Eh p'tit, fais pas comme moi.
Commence jamais le Darkgreen, ça détruit.
Tu vivras dans un carton, frère !


D.C D'Anny, enfin avant qu'elle soit partie mince oupsi


Toujours le roi de la basse-cours tkkt !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ Surveillant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey Beau Gosse ! [TADI] Lun 7 Mar - 12:21


- Bonjour Mademoiselle, je suis porté à croire que le hasard de notre rencontre est due aux esprits. Je vous paie un verre ?

Woh ! Qui me parle de sa voix grave et sexy avec de jolies phrases absolument parfaites ? Vite, je pivote sur ma chaise pour me retrouver en face de mon interlocuteur.

- Tadi !?

Je suis agréablement surprise et mon grand sourire en témoigne. Abi tu es chanceuse, ma vieille : devant toi c'est un beau-gosse que tu as. Remontant légèrement mon dis pour paraître plus droite et plus élégante, je m'accoude au bar, toujours le sourire aux lèvres.

- Et bien, quelle agréable surprise. Je t'en pris, assieds toi, je ne refuserais pas un verre de ta part.

Il paraît que c'est immoral de draguer un de ses élèves. Mais honnêtement, il est majeur, je le vois rarement en cours et nous sommes actuellement hors de l'école. Il est juste un homme et je suis juste une femme. Je n'ai rien à me reprocher. Après tout, nous n'avons que 8 ans d'écart. C'est pas si énorme que ça. D'ailleurs mon charme est subtil, et oui, je suis une flirteuse de compétition ! Je passe une main dans mes cheveux pour les lisser un peu avec le reste d'eau qui les recouvre et lance un petit sourire à mon Don Juan.

- Je t'en prie, ici appelle moi Abi. Laissons Xényla loin de tout ça.

Quand je vous disais que c'était subtil. Je trempe mes lèvres dans le verre que m'a payé Tadi et souris. J'ai pris la même chose que lui et c'est sans aucun doute le meilleur choix. Il a du goût cet homme. J'ai tout de même hâte qu'il finisse ses études pour que je puisse flirter avec lui en toute impunité. En plus, il est largement plus grand que moi avec mon petit 1m75 et ses bras sont très agréables. J'en sais quelque chose depuis la sortie au musée. À l'évocation de celle-ci, je me mets à rougir. Mieux vaut ne pas penser à ce qu'il s'est passé. C'est relativement gênant. Je lance un regard à Tadi, mon petit sourire éternellement accroché à ma bouche.

- Hum... alors, que viens-tu faire à la plage en ce Samedi ensoleillé ?

Non je ne m'attends pas à ce qu'il me réponde ses devoirs. Plus quelque chose du genre : Je venais juste te rencontrer et qu'il rajoute une petite phrase du même style que tout à l'heure. Oui je rêve, mais c'est beau de rêver.

HRP : Désolée de la petitesse et de la lenteur de ma réponse...
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey Beau Gosse ! [TADI] Mar 29 Mar - 13:52

- Tadi !?

Une splendide créature se retourne et dévoile devant moi tout l'étendue de sa beauté. très franchement, je suis sous le charme. Je rougis, j'avoue, comme un gamin puceau même. Ça craint ... Elle est tellement belle ! Allez Tadi ressaisie toi !

Oui tout a fait je suis flatté que vous vous souveniez de mon nom, Mlle O'Neill !

Et bien, quelle agréable surprise. Je t'en pris, assieds toi, je ne refuserais pas un verre de ta part.

Jackpot ! Elle m'invite a m’asseoir, ca mon ptit en langage femme ça veux dire que jsuis assez beau gosse pour qu'elle me permette de la fréquenter ! En plus elle me laisse lui payer un verre alors que je ne lui ai jamais dis que je lui en payerais un, ce qui signifie qu'elle est sensible a mes avances. C'est très bon ça ! Très bon ! Comme si elle lisait a travers moi, O'Neill se recoiffe en passant , non sans une grande dose de sensualité, sa main dans ses cheveux tout en me lançant un sourire que je trouve ravageur.

- Je t'en prie, ici appelle moi Abi. Laissons Xényla loin de tout ça.

- Je suis tout a fait d'accord, je ne tient pas a gâcher une si belle journée en parlant de problèmes.

Ma réplique se veux drôle, mais j'espère qu'elle le comprendra, c'est quand même une prof ! Et l'humour d'Origine c'est pas du goût de tous...
Enfin bon, je me ressaisie et me penche vers le serveur. D'une voix grave et autoritaire, je demande:

Eh garçon ! Deux Tequillananas, et avec des glaçons ! Et une paille rose pour la Mademoiselle, S'il vous plait !

Pendant que le serveur s’exécute, je reviens a mes moutons, ou plutôt a ma biche.
Elle était là, assise, a savourer les caresses du soleil sur sa peau. J'aurais bien aimer remplacer le soleil a ce moment là moi ... Hum enfin bref, nos verres arrives, j'hésite a dire au serveur que je le payerais plus tard et ne plus jamais revenir, mais je décide plutôt de le payer directement pour qu'il ne nous dérange plus, moi et ma belle demoiselle. Quoi ? Au final, oui c'est une prof, mais elle n'a que cinq ans de plus que moi ! C'est impossible qu'elle ai plus voyons ! Il n'y a pas une trace de peau d'orange sur ses longues jambes qui n'en finissent pas, et pas une ride ne vient quadriller son visage. Elle est tout simplement la jeunesse incarnée dans un corps de femme. Et quelle femme ! Regardez moi ce... Et ces ... popole s'en remet pas ! Le soir parfois j'en fais des rêves, et je peux vous dire que mes draps s'en souviennent ! Mais on dirais un beauf quand je parle comme ça, donc je vais revenir a une narration un peu plus appropriée a la scène si vous le voulez bien ! je disais donc:
La belle nymphe vient de boire une gorgée du délicieux cocktail que je viens de lui offrir. Elle me lance le même sourire ravageur qu'avant.

- Hum... alors, que viens-tu faire à la plage en ce Samedi ensoleillé ?

- je ne sais pas trop, comme je le disais je crois vraiment que c'est grâce aux esprits que je suis ici, que vous êtes là, pas vraiment de la chance donc.

Je vide mon verre et prends O'neill par la main. Celle-ci est douce et chaude. Je la lève de sa chaise et, sans la lâcher, avance vers la mer. Mes pieds s'enfonce dans le sable chaud, ma peau se chauffe avec le soleil et mes cheveux bougent dans le vent. J'apprécie le moment, vraiment. Nous arrivons finalement au bord de mer, je laisse mes tongs et plonge mes pieds dans l'eau. Elle est juste bonne, comme celle a qui je tient la mains. (Héhé jeu de mot). Pendant un moment, nous ne disons rien, nous laissons les vagues clapoter entre nos jambes nues et le vent caresser nos bras et nos têtes. J’arrête d’observer ma demoiselle et contemple le reflet du Soleil sur l'étendue d'eau bleue. Ce moment dura plus d'une dizaine de minutes, mais il ne m'a sembler durer que quelques secondes. Pour une raison qui me m'est encore inconnue, je me tourne vers ma prof et plonge mon regard dans le sien. Il dégageait une intensité si grande! Je rompis le silence.

- Dite-moi mademoiselle, croyez-vous au destin ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Eh p'tit, fais pas comme moi.
Commence jamais le Darkgreen, ça détruit.
Tu vivras dans un carton, frère !


D.C D'Anny, enfin avant qu'elle soit partie mince oupsi


Toujours le roi de la basse-cours tkkt !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ Surveillant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey Beau Gosse ! [TADI] Dim 24 Avr - 13:55


- Je ne sais pas trop, comme je le disais je crois vraiment que c'est grâce aux esprits que je suis ici, que vous êtes là, pas vraiment  de la chance donc.

Je hausse légèrement un sourcil. J'ai pas tout compris là. Mais bon c'est pas grave. Je continue à siroter mon cocktail sans un mot avant que Tadi ne me prenne la main. Oh, monsieur prend les devants. Il m'invite à me lever et je le suis vers la mer, main dans la main. Nos verres sont restés sur le bar mais je sais que le serveur va me garder mon verre, il a l'habitude. Tadi nous arrête au début de l'océan. L'eau vient donc nous chatouiller les chevilles et nous restons là, muets. Personnellement dans mon cerveau c'est un peu Beyrouth. D'un côté je me dis qu'il est vraiment mignon, que ça fait un peu de temps depuis ma dernière aventure et qu'autant en profiter. De l'autre, bah ça reste un élève, je risque mon poste si je fais un truc avec lui et puis notre différence d'âge est assez grande. Quel dilemme. J'en suis à la limite de lui dire qu'on fera quelque chose quand il ne sera plus élève de Xényla. Je jette un regard à cet homme qui, à ce moment là, fait de même.

- Dites-moi mademoiselle, croyez-vous au destin ?

Pas vraiment en vérité. Pourquoi le dit-il cela ?  

- Pas spécialement je t'avoue, pourquoi ?

Son visage est proche du mien. Je ne ferais pas le premier pas. Si je le fais, je m'en voudrais. Par contre, si c'est lui, pas sur que je puisse lui refuser quelque chose. Après tout, il reste un homme très sexy. J'espère juste qu'aucun membre de Xényla soit sur cette plage aujourd'hui. Vraiment. Sinon adieu mon poste. Le Principal a beau être spécial, ça m'étonnerait qu'il accepte qu'un élève couche avec un prof et je pourrais pas rester en couchant avec lui vu qu'il semble extrêmement fidèle à sa femme. Et puis, vu la puissance de celle-ci, je n'ose même pas m'approcher d'elle. Ni de lui. Bref, je joue à un jeu dangereux mais je n'arrive pas à l'arrêter. Pire que Jumanji.  
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey Beau Gosse ! [TADI] Dim 1 Mai - 11:27

Dites-moi mademoiselle, croyez-vous au destin ?

Tout de suite après avoir énoncé ces mots, je les regrettes déjà, aurait-elle voulu me dire quelque chose ? Je ne le saurais jamais ... Je vois a l'air étonné qui se dessine sur son visage que Abigail est surprise de ma question. Elle doit surement la trouvée bizarre... Sa réponse me confirme mes pensées

Pas spécialement je t'avoue, pourquoi ?

Je devrais m'attardé sur sa question, réfléchir a une réponse, mais je ne suis pas un élève et elle n'est pas une professeur. Je répondrais pas a ses questions si je n'en ai pas envie, pas comme dans une salle de classe.

Je me rends compte du peu de distance qui sépare nos deux visages. nous sommes si proches l'un de l'autre. Ses yeux me regardent intensément, mais durant un instant, il y eu comme un nuage qui assombrit son expression. Mais il se dissipa aussitôt. Sa peau mate semble dorée, et des mèches sauvages se perdent aux vent dans son si beau visage. C'est tellement sexy. L'inclinaison particulière que forme l'arc de cercle de sa bouche pulpeuse lui forme une expression que je qualifie d’irrésistible. Je n'ai qu'une envie, goûter au parfum de ses lèvres. Le désir monte en moi, je sens la tension grimpée. Je la plaque sur mon torse pour réduire en cendre les derniers millimètres qui nous séparaient et, sans hésiter car mon ardeur est maintenant beaucoup trop grande, je l'embrasse passionnément.

Je passe mes mains dans ses cheveux soyeux, ils sentent bon la menthe ! j'explore les contours de ses courbes si sexy, je veux la plaquer encore plus contre moi, que nos deux corps ne fassent plus qu'une seule et même unité. Le moment parût duré une éternité et une milliseconde en même temps. Finalement elle se détache de moi en première, je la laisse se dégager de mes bras. Je ne sais pas trop quoi pensé, si elle ressent la même chose que moi, mais une chose est sûr, j'ai très envie d'elle, et la seule chose qui me retient de ne pas encore m'être jeté sur elle, c'est que nous somme en un lieu plutôt public.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Eh p'tit, fais pas comme moi.
Commence jamais le Darkgreen, ça détruit.
Tu vivras dans un carton, frère !


D.C D'Anny, enfin avant qu'elle soit partie mince oupsi


Toujours le roi de la basse-cours tkkt !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ Surveillant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey Beau Gosse ! [TADI] Sam 7 Mai - 15:26


Il m'attire. Dans les deux sens du terme vu que je me retrouve plaquée contre lui -ce qui n'est pas désagréable je l'avoue. Comment voulez-vous que je tienne mes engagements quand un homme finement musclé, attirant au possible et si entreprenant m'embrasse. Je sais pas vous, mais moi je craque. Alors évidemment, je lui rends son baiser. Je ne laisse pas passer une si belle occasion qui n'est pas pour me déplaire. Ses mains explorent mon corps en passant de mes cheveux à mes hanches. Cet homme ne sait pas du tout se contrôler. Il y a des enfants sur la plage. Et peut-être des gens de Xényla aussi. Il faut que l'on aille autre part. Oui, je vais pas tout stopper d'un coup pour lui dire qu'on continuera quand il ne sera plus élève, la tension accumulée ne serait pas humaine après. Quand on me cherche, on me trouve facilement. Je me détache donc de lui et lui fais un petit clin d’œil.

- Je vais chercher mes affaires et ma voiture n'est pas loin.

Direction mon petit tas de fringues. J'enfile mon short, mon débardeur et prends le reste dans mes bras. Mon futur homme de la soirée se trouve derrière moi et je suppose qu'il n'attend que ça : se retrouver seul avec moi, dans un appart, avec un canapé, un sol ou un lit. Bref, si je l'emmène pas immédiatement, la tension sexuelle va être à son comble et je ne suis pas sûre que pour l'éducation des enfants présents sur cette plage cela soit très recommandé. Je l'amène jusqu'à ma petite voiture orange, ouvre la portière arrière pour jeter mes affaires dedans et me retrouve au volant. Un petit baiser pour maintenir son attente plus tard, je fonce vers les quartiers nord. Il faut que je retrouve mes clés avant de descendre car on va être seul dans un ascenseur pour deux étages. Va falloir que je reteste mon tour de main légendaire dans le déverrouillage de porte dans les situations extrêmes.

Bref, si je veux pas que ça se passe sur mon pallier, il va falloir que je me rappelle où je les ai mises. Dans la boite à gants. Je les demande à Tadi en lui indiquant où elles sont et me voilà parée pour l'arrivée. Je gare ma voiture et descends. Mon galant me suit jusqu'au hall d'entrée où nous nous retrouvons très vite coincés dans l'ascenseur. Deux étages. Il a pas le temps de me déshabiller en deux étages, si ? Bah, on ramassera au pire. Je me plaque contre lui pour qu'il m'embrasse comme sur la plage. Si je laisse retomber la pression, je vais être déçue tout à l'heure. Alors je la maintiens. De toute manière nous voilà arrivés. En un tour de poignet ma porte est ouverte. Je la laisse se refermer derrière nous tandis que je l'attire dans l'appartement. Parfois, c'est vraiment cool de ne pas avoir de colocataire. Avec un sourire tout à fait ambiguë, je lui désigne la chambre -le salon est occupé par mes copies, ce serait con de perdre toute envie.
HRP:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey Beau Gosse ! [TADI] Sam 7 Mai - 18:24

- Je vais chercher mes affaires et ma voiture n'est pas loin.

Abigail accompagne ses propos d'un petit clin d'œil irrésistible. Ca, ça sent la nuit de folie ! Nous quittons la mer, passons par l'endroit où la belle jeune femme avait déposée ses affaires et grimpons dans son véhicule orangé. La classe, y a la clim', des sièges franchement confort, la radio et des amplis qui crachent à mort. Lorsqu'elle met en route sa bête, la chanson "Mélissa métisse d'Ibiza" retentis dans les haut-parleurs, mais je m'en contre fou enfaîte, je commence déjà a la chercher, je passe mes mains sur ses cuisses, je la regarde avec hâte, je n'attends qu'une chose. J'ai des pulsions a calmer. Des pulsions du genre... Sauvages.

Elle m'embrasse à la va vite et commence à rouler. Je vois, je vais essayer de me contenir pour ne pas te démolir tout de suite, poupée. Durant la route, n'en pouvant plus de ce son franchement naze, je me permet de changé de radio, le nouveau son dance du moment remplace l'ancienne musique. ok ça me va.

Abigail trace vraiment vite, on voit qu'elle est pressée de pouvoir commencer, haha excellent, moi aussi. Elle me demande de lui passer les clés de sont appart, qui sont dans sa boîte a gants. Je m’exécute, Tadi au service de mademoiselle, t'inquiète !

Ma charmante compagne se gare devant un immeuble dont je déduis qu'elle en est résidente. Je descends moi aussi, nous marchons rapidement, pour ne pas dire que nous courons comme des tarés dans les escaliers tant notre excitation est grande. Nous prenons l’ascenseur. Oh mon dieu ! popol ne tiendra jamais deux étages coincé avec elle ! Abigail se jette sur moi et m'embrasse avec fougue. je la déshabille,  je suis incapable d'attendre plus longtemps ! tant pis, elle ira dans son appartement en maillots de bain... si elle se dépêche !

Mais l'ascenseur termine déjà sa course. En deux temps trois mouvements, me voilà dans l'appartement de ma prof d'histoire humaine. Dingue en vrai ! Très sexy en bikini, cette dernière me demande de la suivre dans sa chambre. je lui souris.

Jte préviens demain t'aura du mal a t’asseoir ...

~ A Moment Later ~

Ce qui devait être fait a été fait, la passion a été consommée, maintenant il ne reste plus qu'une grande satisfaction dans nos deux cœurs. Enfin surtout dans le bas du ventre si tu vois sque jveux dire. Ma belle est là, blottie contre moi, elle dors déjà. On l'a fait non-stop pendant 5 heures, je suis crevé. J'avoue que ça fait longtemps que j'ai plus eu un aussi bon coup ! C'est même le meilleur que j'ai eu à vrai dire ! Même Mélissa, une connaissance de collège, était clairement en dessous ! ... nan vraiment, on s'est donné a fond pour le coup !

Je me réveil, câliné par la belle au bois dormant. Je regarde le réveil. 3 heure ! Déjà ! Il faut que je rentre au lycée... on a cours demain .. enfin ce matin quoi. Je me dégage de l'étreinte d'Abigail tout e prenant soin de ne pas la réveillée. Je me lève, m'habile et, avant de partir, dépose un petit post-it à coté de son réveil.

"Une nuit inoubliable passée avec toi ! on se refait ça quand tu veux, rappelle-moi"


J'ai bien sur joint mon numéros de téléphone à ce petit mot. C'est super joyeux que je rentre au Lycée, clope au bec et tongs aux pieds.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Eh p'tit, fais pas comme moi.
Commence jamais le Darkgreen, ça détruit.
Tu vivras dans un carton, frère !


D.C D'Anny, enfin avant qu'elle soit partie mince oupsi


Toujours le roi de la basse-cours tkkt !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ Surveillant
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hey Beau Gosse ! [TADI] Dim 8 Mai - 14:57


DRRRRRRIIIIIIIIIIIIIING, DRRRRRRRRIIIIIIIIIIING, DRRRRRRRIII...BLING !

Putain de réveil. Il vient de se fracasser par terre. Une énième fois. Suicidaire récidiviste moi je dis. Non, vraiment, il me fait le coup tous les matins. Pourtant je suis douce avec lui. Un peu. Mais là n'est pas la question. Il faut que j'émerge parce que j'ai cours aujourd'hui. Je m'étire et sens la douce caresse de ma couverture sur mon corps. Attendez, je suis nue ? D'habitude, je mets au minimum un shorty et un débardeur pour dormir. Qu'est ce... oh non. Je me tourne vers la table de nuit et aperçois un post-it. Plongeant dessus, je le décroche et le lis. Un numéro et un message de remerciements. Avec qui j'ai couché ? Tadi. J'ai couché avec Tadi. Houston, on a un problème. Assise sur mon lit, je me passe une main dans les cheveux. Je l'ai vraiment fait avec l'un de les élèves. Et c'était diablement bon vu le nombre de fois où on l'a répété. Des endroits de mon corps s'en souviennent très biens.

Merde. Qu'est ce que j'ai fait ? Abi t'as déconné grave. C'est pas parce que t'es en soif d'amour qu'il faut que tu te jettes sur le premier mec qui passe. C'est pas cool du tout. Mais m'apitoyer sur mon sort se sert à rien. Je me lève et vais prendre une douche. Sous l'eau, une question se pose. Je le rappelle ? Non, il vaut mieux mettre un terme à tout ça et lui signaler qu'il n'était qu'un coup d'un soir. C'est ce qu'il y a de mieux à faire. Aujourd'hui on va l'éviter et tout ce passera bien. En m'habillant, je prie pour qu'il ne soit pas du genre gaffeur. J'espère qu'il a compris que ce que nous avons fait, bien que fichtrement agréable, est interdit. J'enfile un tailleur marron, un fin chemisier beige sans manches et des escarpins noirs. Assortie avec un collier, des boucles d'oreilles, un chignon et des bracelets, ma tenue est parfaite. Je souris à mon reflet, maquillé délicatement, tout est prêt, je peux y aller. Pas de petit déjeuner, je n'aime pas trop ça le matin.

Assise sur mon canapé, je regarde mon téléphone d'un œil soupçonneux. Va-t'il me répondre ? D'un côté je pris pour que oui, de l'autre non. Toute la journée j'y ai réfléchi et finalement le manque est trop grand. Avec un amant pareil, le corps ne fait qu'en redemander, même si l'esprit ne veut pas. Résultat, je lui ai envoyé un texto pour savoir si il était dispo Mercredi soir. Abigail, tu es bien trop faible d'esprit. Pas fichue de se battre contre son propre corps. Mais c'est décidé : je mets fin à cette liaison dès que je suis rassasiée. Ce qui devrait arriver dans deux semaines.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Hey Beau Gosse ! [TADI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salut Beau Gosse! [pV Edge of Spear]
» Chaussette le beau gosse
» Le Beau Gosse est dans la place ! ✖ Alex Black ✖
» Beau gosse recherche blonde aux gros seins
» des liens pour un beau gosse peu connu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: