Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 105 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 225 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 138 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 260 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 156 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
11 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
8 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

The lost newb [Pv Papy Shura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: The lost newb [Pv Papy Shura] Dim 22 Mar - 7:05

C'était un bel après-midi ensoleillé. Le ciel bleu clair était dégagé, pas un nuage à l'horizon, et les oiseaux chantaient et... Oh, bon sang ! Comment j'ai fait pour me perdre dans cette foutue bâtisse ?! C'était ma première journée ici et je me perdais déjà. On peut dire que ça commence bien. Moi et mon légendaire sens de l'orientation ! En plus il n'y avait pas un seul étudiant dans le couloir pour m'aider. Bien sûr, c'était plutôt normal puisqu'on était dimanche, mais quand même... On sait jamais ! Parfois certaines personnes ont des projets à faire ou des devoirs ou... Je sais pas, moi ! Ça existe, des nerds qui adorent l'école ! Je ne serais même pas étonné d'en voir un accroupi dans le coin d'une classe, en train d'attendre patiemment que les cours commencent... Ou pas. Okay ! Je dois me rendre à l'évidence, y'a personne. J'étais donc condamné à errer dans les couloirs du bâtiment principal jusqu'à lundi si je ne trouvais pas la sortie moi-même. Au moins, je n'avais aucune chance de mourir de faim ou de soif. Rien de mieux que de la vodka et des frites quand on est paumé.

Au bout d'une demi-heure passée à vagabonder, j'abandonnai mes recherches de sortie pour regarder dans tous les locaux que je pouvais trouver. C'étaient majoritairement des classes normales avec des bureaux et des chaises, le contraire m'aurait franchement étonné. C'était pas comme si j'allais trouver une vache ou un super robot à tout faire dans l'école, non ? Enfin, c'est ce que je pensais avant de regarder à travers une nouvelle fenêtre où je vis un laboratoire rempli de matériaux et de trucs en tous genres. Je n'essayai même pas de résister à l'envie d'entrer et d'explorer ce qu'il y avait en-dedans. Rendu au point où j'en étais, je n'avais strictement rien de mieux à faire.

Le laboratoire semblait assez petit en raison de tous les objets qui recouvraient ses moindres recoins. Il y avait plusieurs espaces de travail plus ou moins en ordre où l'on pouvait trouver des outils et des matériaux servant à concevoir des gadgets qui n'avaient pas encore d'utilité précise. Rien de bien attrayant pour ceux qui, comme moi, n'aimaient pas particulièrement créer des choses. La loi de la paresse me condamnait à être un consommateur et non un créateur. Triste destin.

Je me promenai dans le laboratoire, regardant tous les objets qui se trouvaient à ma portée, quand je le vis... UN ROBOT ! Et moi qui pensais que je n'en trouverais pas dans l'école, je m'étais trompé ! Maintenant, j'attend de trouver ma vache ! Je m'approchai du robot, tentant de trouver comment le faire fonctionner. Je vis une sorte de clavier sur l'un de ses flancs. J'appuyai instinctivement sur le bouton le plus gros avec un peu de chance, j'allais le faire fonction...

BEEEEEEEEP ! BEEEEEEEEEEEEEEEP !

Ah shit... Mauvaise idée. Comment je fais pour éteindre cette merde, maintenant ? L'alarme stridente ne semblait pas vouloir s'arrêter et mes oreilles commençaient à souffrir à cause du bruit. J'étais convaincu qu'on pouvait entendre le son dans tout le bâtiment et peut-être même à l'extérieur. Je tentai en vain d'appuyer sur tous les boutons que je pouvais trouver. J'allais devoir employer les grands moyens pour faire taire cette maudite alarme. J'inspectai minutieusement le robot dans le but de trouver ses circuits. J'avais la ferme intention d'y foutre de la purée de patates, ce que je fis lorsque je trouvai ce que je cherchais. Les patates furent efficaces puisque le bruit cessa quelques secondes plus tard. Ouf ! J'avais frôlé la catastrophe.

Soulagé, je m'accoudai sur l'objet le plus près de moi, soit le robot. Malheureusement, ce dernier ne supporta pas mon poids et s'écroula, me faisant tomber aussi. Je tentai, par pur réflexe, de m'accrocher au premier meuble que je trouvais. Le meuble en question, une table qui était loin d'être assez solide pour moi, s'effondra dans un fracas d'enfer. Je me relevai et contemplai le désastre en retenant un fou rire. On aurait dit une scène typique d'un mauvais film de comédie. Quelles étaient les probabilités que ça arrive ? Je ne pus retenir mes gloussements plus longtemps, c'était juste... Trop ridicule !

Tandis que mon rire s'estompait graduellement, j'entendis des pas dans le couloir. Sérieusement, je crois que je suis définitivement damné ! Bon... Processus de résolution de problèmes... Est-ce que tout est normal ? Non. Est-ce que tu y as touché ? Oui. Est-ce que tu peux mettre la faute sur quelqu'un ? Probablement. Problem solved !

Pendant que je réfléchissais à ce que j'allais bien pouvoir dire si quelqu'un entrait, les pas s'étaient rapprochés et s'étaient arrêtés devant la porte. J'attendis que la personne en question l'ouvre et je pris un air scandalisé en regardant la scène. Je me tournai vers le nouvel arrivant, débitant mes quelques répliques du gars qui est dans la merde et qui essaye de s'en sortir.

-OH ! Hey ! J'ai entendu du bruit tout à l'heure et j'suis venu voir ce qui se passait. Quand j'suis arrivé c'était déjà le bordel ! J'sais pas c'est qui l'imbécile qui a fait ça, mais c'était vraiment pas fort !

Je me tus, pensant à un autre plan si jamais on ne me croyait pas. Peut-être qu'une patate dans la tête pourrait être utile ? Qui sait ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The lost newb [Pv Papy Shura] Lun 30 Mar - 18:23

Shura traînait des pieds en cette belle journée, après une matinée de cours plus ennuyeux les uns que les autres Shura avait appris que c'était son tour d'aller faire un grand coup de ménage dans la salle du labo. C'était une corvée injuste et en plus il devait le faire seul... Pourquoi le sor s'acharnait-il sur sa gentille petite personne? N'avait-il pas assez payer?
Pendant que Shura se lamentait mentalement le son d'une alarme suivit d'un grand fracas résonna fortement dans le couloir.


<< Sérieusement là? Woh mais quesqui ce passe ici? Lycée de tarés, diriger par des tarés pour des tarés... aaah mes pauvres oreilles...>>

Shura Accéléra le pas pour savoir ce qui avait fait autant de boucan, seulement dans le couloir il n'y avait rien e il n'y avait qu'une seule salle encore ouverte à cette heure dans ce couloir, la salle du labo...

Il se passe quoi là dedans? Un attentat? Un combat?... A moins que les autres personnes de la classes ne soit la pour foutre le souk juste quand c'est mon tour de tout nettoyer... Si c'est le cas il vont devoir s'expliquer avec mes poings....

Après avoir respirer un bon coup Shura repris sa marche vers la salle et ouvrit la porte, pour tomber sur un spectacle des plus improbable un gars qu'il ne connaissait pas se trouvait entre une table complètement briser et un robot mis au sol qui dégoulinait d'un genre de bouillie jaunâtre tandis que le gars en question tentait de s'en sortir avec une excuse complètement nulle.

OH ! Hey ! J'ai entendu du bruit tout à l'heure et j'suis venu voir ce qui se passait. Quand j'suis arrivé c'était déjà le bordel ! J'sais pas c'est qui l'imbécile qui a fait ça, mais c'était vraiment pas fort !

Une veine fît son apparition sur le front de Shura menaçant d'éclater à tout moment tandis qu'il refermait la porte derrière lui en la claquant d'un coup sec.

Tu me prendrais pas un peu pour un con toi?! J'étais dans le couloir et j'ai vue personne sortir n'y rentrer ça veut dire que tu est le seul fautif de cette pagaille ! Quesque tu fout ici à cette heure? Tes qui? Et surtout... Ta foutu quoi avec ce pauvre robot sans défense?! En plus ta foutu le bordel je vais dev... Non mais attend !!!

Shura claqua fortement sa main sur une des table provoquant sur le coup un petit arc électrique qui alla éclater une des lampes du plafond tandis que le visage de Shura prenait un air énerver et colérique.

Crois moi mon gars tu va m'aider à ranger tout ce bordel et nettoyer le robot !

Voyant que le gars en face de lui allait répondre il refit claquer sa main sur la table provoquant un second arc électrique.

<< Ce pouvoir à du bon quand même héhéhé. >>
- Avant que tu ne réponde je ne te laisse pas le choix enfaite ! Sois tu m'aide... Sois tu fais connaissance avec la mort... Et je peut te garantir que mourir par électrocution c'est très, mais alors vraiment très douloureux... Surtout si j'y vais par a-coup ! Alors tu enfile ton tablier tu prend une éponge et un seau et tu récure ce robot des pieds à la tête ! Je veux que cette bouillie bizarre disparaissent c'est clair?! Si tu veux des outils c'est dans le placard au fond.


Après cette phrase Shura pointa du doigt la porte au fond de la classe tout en lançant un regard extrêmement froid à son interlocuteur. C'est vrai quoi il allait quand même pas nettoyer les bêtises de l'autre imbécile non?!
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The lost newb [Pv Papy Shura] Sam 4 Avr - 3:14

Hum... J'ai la très légère impression que ce type est en colère... Peut-être était-ce le fait qu'il avait claqué la porte qui me faisait penser cela ou encore l'expression semi-calme, semi-furieuse qui s'affichait sur son visage. En effet, il semblait vraiment avoir envie de me tuer. Il me fusillait du regard et une veine se démarquait sur sa tempe. C'était un peu comme s'il était sur le point d'exploser. Non, en fait, ce n'était pas «comme si», il «était» sur le point d'exploser. Je me demandais bien ce qui avait pu le mettre autant en colère mis à part le fait que j'avais tout saccagé parce que bon... C'est pas comme si j'avais mis le feu... Ça aurait pu être pire, quoi ! Je ne voyais vraiment pas pourquoi il était aussi fâché pour un robot et une table.

C'est alors que la crise arriva. Il se mit à monologuer sur le fait qu'il n'avait vu personne et que je n'étais pas supposé être là. Bon... La v'là, la vache que j'attendais tout à l'heure ! Je le laissai parler en m'efforçant d'ignorer le flot de critiques qui sortait de sa bouche. Il ne me fallu pas longtemps avant de déconnecter mon cerveau. Oui, oui. Déconnecter ! J'avais abandonné l'écoute de son monologue,  me concentrant plus sur sa tête que d'autre chose. Au fur et à mesure qu'il parlait, son visage reflétait de plus en plus son énervement et je ne pouvais m'empêcher de me dire que son expression colérique était sacrément drôle. Un sourire apparut même sur mes lèvres une fraction de seconde.

Tout à coup, il claqua sa main sur la table ce qui créa un arc électrique. Je repris mes esprits en voyant ce dernier aller tout droit vers l'une des lumières du plafond, la faisant éclater comme un feu d'artifice. Je regardai les tisons étincelants tomber doucement en me disant ce n'était pas la peine de me crier dessus parce que j'avais un peu égratigné un robot s'il était pour faire autant de dommage à la salle quand il était en colère. Des tisons et du verre brisé ça peut être dangereux. Beaucoup plus que de la purée de patate dans un robot. D'ailleurs, j'aurais bien voulu lui faire part de mon opinion là-dessus, mais il me coupa avant que je n'aie eu le temps d'ouvrir la bouche. Bon... Tant pis, laissons-le crier pour rien, il va se lasser à un moment.

C'est alors qu'il commença à menacer de me tuer si je n'obéissais pas. Attendez, il croit vraiment que je vais me fermer la gueule et tout ramasser ?! Aaah, ces crétins qui possèdent des pouvoirs sur l'électricité... Ils se croient tout permis ! Tout d'abord, ils vous aboient dessus pour un rien et ensuite ils vous menacent si vous ne faites pas ce qu'ils veulent. Il ne savait clairement pas qu'il avait atteint le point de non-retour. De toute évidence, cette histoire ne pouvait que mal finir. Et puis... Si je refusais de nettoyer, il ne pourrait quand même pas me forcer à le faire. Dans le pire des cas, il me tuerait, mais il ne semblait pas réaliser que c'était lui qui ramasserait les dégâts et potentiellement mon cadavre de toutes façons.

Puis il se tut, me pointant un placard en s'attendant probablement à ce que j'obéisse. Je le regardai, pas du tout impressionné, me retenant de rire parce qu'il n'y avait rien de plus drôle que quelqu'un en colère. Cependant, pour ma propre survie, j'avais intérêt à ne pas rire. Au lieu de cela, je laissai volontairement un long silence planer entre nous deux pour que l'autre se sente un peu con d'avoir ragé comme cela. Je me raclai la gorge après quelques secondes.

- Tu sais que si je décide de ne pas nettoyer, peu importe ce que tu fais, c'est toi qui va finir par ramasser ? Surtout s'il te prend des envies meurtrières, tu vas avoir tout ce bazar ET mon cadavre sur les bras. T'aurais l'air intelligent, là, non ? D'ailleurs, j'te signale que tu fais beaucoup plus de dommage que moi quand tu te mets en colère alors on va se calmer, mon gars, c'est pas comme s'il y avait le feu !

Enfin... Pendant que je disais cette phrase, jetant un regard éloquent aux débris de la lumière qui avait éclaté, je remarquai un peu de fumée sortant d'une boite de carton non loin de là, juste en-dessous du globe explosé. Nooooon ?! Really ? Y'avait combien de chances pour que ça arrive ? Un tison avait probablement atterri dans la boite lorsque le gars avait tout fait sauter, déclenchant ainsi un feu. En effet, on voyait déjà quelques flammes sortir de la boite.

- OH SHIT !

Sans plus réfléchir, je tentai de trouver de l'eau pour éteindre le feu, mais je ne voyais même pas d'évier ou d'extincteur. Bon, il fallait aussi dire que je n'avais pas cherché très longtemps avant de faire apparaître de la vodka dans le but de tout éteindre, faute d'avoir autre chose de plus efficace... Je n'avais juste pas pris en compte le fait que l'alcool ne faisait qu'empirer les flammes. Je vis le feu s'élever encore plus haut, consumant presque entièrement la boite et bientôt, tout ce qui l'entourait. Bravo Dom... A+ pour l'effort.

Mon regard se porta alors sur l'autre. Puis sur le carton. Puis encore sur l'autre.

- Eum... Vois le bon côté... C'est pas moi qui a mit le feu, en tout cas.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
The lost newb [Pv Papy Shura]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Papy Blues
» LOST LE RPG
» CHARLY PAPY X CANICHE FOURRIERE 62 RISQUE EUTHA
» Pour papy Brixhe
» Alice always lost... [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: