Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

kitty kitty (+ivnir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: kitty kitty (+ivnir) Dim 9 Avr - 22:39


Adieu le chapeau.
Tout redevenait noir, l’adolescent perdit l’équilibre jusqu’à se retrouver le derrière sur le sol, étalant au passage le sac de courses qu’il portait à bout de bras. L’une de ses mains se porta sur le dessus de sa tête, qu’il tata le temps de quelques secondes, comprenant petit à petit ce qu’il venait de se passer. Cette dernière rafale de vent, la plus fourbe de son espèce, ne s’était pas contentée de le geler sur place, elle s’était aussi permise de lui voler son chapeau. Son chapeau, ses yeux.

Panique, le coeur qui s’emballe.
Ses mains s’agitaient sur le sol autour de lui, ramenant à ses côtés ce qu’il arrivait à atteindre des courses qui s’étaient éparpillées dans la chute. La sensation d’un rebord le rassura bien vite, au moins il n’était pas tombé au milieu de la route - ce qui aurait été bien embêtant, en toute honnêteté. Pensant avoir récupéré le maximum possible de ses courses, il recula pour se coller au mur qu’il avait senti derrière lui.

Quelle idée de sortir seul, aussi ?
Il avait eu faim. Faim de sandiwch jambon-beurre, surtout. Mais il n’en avait pas sous la main, alors forcément, il avait fallu qu’il aille s’en procurer. Il avait vissé son chapeau sur sa tête - parce que ce chapeau était ses yeux préférés, et était parti à la conquête de la supérette la plus proche, se frayant un chemin dans ces rues qu’il ne connaissait qu’à peine malgré sa démarche peu sûre et tout aussi peu stable. Mais il avait réussi, il avait trouvé ce qu’il voulait, et il n’était pas peu fier de lui-même ! Bien sûr, il était tout content, tout souriant, lorsqu’il avait décidé de faire un petit détour avant de rentrer.

Bien sûr, cela avait été une terrible erreur.
Le vent lui avait piqué son couvre-chef, ainsi que tous ses repères avec. Il était actuellement à peu près l’équivalent d’un Homme mort. Il ne savait pas exactement combien de temps encore il devrait attendre avant qu’il puisse à nouveau se servir de son pouvoir - peut-être pas avant le lendemain, et c’était ce qui l’effrayait le plus. Ce n’était pas pour rien qu’il faisait en sorte de ne jamais, ou presque, s’offrir une vision. Il avait peur d’en devenir dépendant, comme à ce moment précis, et de ne plus pouvoir se débrouiller seul. S’il était allé faire ses courses en bon aveugle, il aurait pu rentrer en bon aveugle aussi. Dernière fois qu’il voyait la lumière, il se le jurait. En plus, la lumière, il n’a jamais aimé ça. C’est toujours la migraine, après.

Ash essayait tant bien que mal de se calmer, car dans sa situation, s’énerver ne viendrait sûrement rien arranger. Le plus important pour l’instant allait être d’analyser ce qui l’entourait, savoir s’il pourrait éventuellement ramper jusqu’à un coin de rue où, peut-être, il pourrait trouver quelqu’un pour l’aider. Ou bien attendre d’entendre des pas s’approcher pour crier à l’aide, même s’il n’était même pas sûr qu’on voudrait bien lui porter secours. La situation était compliquée. Mais pas insurmontable, se disait-il. Au moins cela ne lui arrivait pas en plein campagne, là où se repérer sans y voir était l’une des choses les plus compliquées du monde.

Un miaulement.
Tous les sens de l’adolescent ne se concentrèrent plus que sur l’animal qui venait d’émettre ce son. Un petit chat, il y avait un petit chat à proximité. Et Ash voulait ce petit chat. Une petite boule de réconfort poilu, c’est tout ce dont il avait besoin à ce moment-là. Faisant claquer sa langue, il tenta dans un premier temps de l’appeler, le nommant tour à tour minou, chaton et petit chat, espérant qu’il allait répondre à l’une de ces appellations. Balayant doucement l’air autour de lui, à la recherche d’un contact avec de la fourrure, il comprit bien vite qu’appeler cet animal ne servirait à rien.

Le jambon.
Trouvant le paquet assez rapidement, il l’ouvrit et découpa ce qui lui semblait être de petits morceaux dans l’une des tranches. Le chat miaula à nouveau, indiquant à peu près à Ash où il se trouvait. Le garçon se mit à genoux, persuadé de faire face au félin, et commença à lui lancer quelques bouts de jambon, contrôlant un maximum ses mouvement pour essayer de les lancer à bonne distance, mais tout de même assez proche de lui ; le tout en continuant d’appeler le bête.

Bien sûr, c’était sans compter sur les sens un peu brouillés du jeune aveugle, qui en réalité tournait totalement le dos à l’animal. La scène en elle même était assez comique, ce garçon qui jetait des bouts de jambon vers une poubelle, tout en l’appelant par des noms qu’on attribuerait normalement pas à un objet de la sorte ; le tout surveillé par l’oeil curieux d’un chat posé sur le rebord d’une fenêtre, un peu plus haut, à l’exact opposé d’où les alléchants morceaux de viande tombaient.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



I'm in the stakin' bar I got debts, I'm a debaser ; And I won't get a take in 'cause I'm out when I'm stakin' and the rings I am breaking are making you a personal day ; With the holograms beside me I'll dance alone tonight, in a mirrored world are you beside me, All my life? • • •
www.fiche www.journal #cornflowerblue

avatar
VI ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 16
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: kitty kitty (+ivnir) Sam 15 Avr - 17:28


Cher Èdward,

Aujourd'hui j'ai fait une rencontre.


La journée commençait très bien, il ne faisait pas très chaud, certes, et le vent soufflait à tout va. Mais peu importe, la joie était au rendez-vous. Comprends moi, j'ai commencé par m'amuser à quelques gammes et arpèges sur ton ancien piano, puis j'ai nourri tous nos chats. D'ailleurs, Joujou a bien grandi. Tu l'as quitté tout bébé, le voilà bientôt gaillard. Il est tout beau, noir et blanc.

Enfin, bon. J'ai même commencé à corriger certaines copies qui attendent depuis bien deux mois. Je me rappelle que tu me fâchais toujours. Tu disais que je laissais les enfants dans un stress qu'ils n'avaient pas besoin. Ce n'est pas faux. Mais bon, j'oublie tout, tu le sais bien. Toujours est-il que je me suis fait à manger quelques légumes et c'était très bon. J'aurai bien aimé inviter Sharif mais le voilà reparti en prison. La mort de sa tante l'a beaucoup chamboulé. Je vais essayer de lui rendre visite. Quant à Jun et Kristal, je ne sais pas si notre relation en est déjà à ce stade. Peut-être que je les ferais venir manger une fois. On pourra parler de toi mon amour.

Mais tu dois te demander quelle rencontre ai-je fait. Et bien c'est celle d'un jeune garçon, aveugle et perdu. Je vais tout te raconter.


J'étais assis au piano depuis une bonne demi-heure lorsque Joujou s'est mis à miauler d'un air amusé. C'était bien trop mignon et je n'ai pas pu me retenir : je suis allé le caresser. Là, arrivé à la fenêtre, j'ai vu ce pauvre garçon tentant d'attirer la poubelle avec du jambon. Seul le fait qu'il l'appelait chaton m'a permis d'avoir un doute. Peut-être n'était-il pas fou. Alors je suis descendu. Tu aurais fait la même chose j'en suis certain. Bref. Toujours est-il que j'ai descendu les escaliers et je suis arrivé dans la rue. Je me suis approché du jeune garçon jusqu'à pouvoir lui toucher l'épaule.

- Vous êtes perdu jeune homme ? Quelque chose ne va pas ? Vous savez, je ne pense pas que la poubelle va venir avec du jambon.

Mon regard était posé sur lui et c'est là que j'ai compris. Ce pauvre garçon n'a pas d'yeux Èdward. Il est tout bonnement aveugle.
avatar
IV ▲ Histoire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 34
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: kitty kitty (+ivnir) Lun 24 Avr - 14:36



Apparement, l’animal ne voulait vraiment pas venir, malgré les morceaux de jambon qu’Ash lui lançait. Quel chat refuserait du jambon, pourtant ? Notre petit aveugle était un peu désespéré, se disant que même une petite boule de poil ne voulait pas de lui. Il était sur le point d’abandonner, de se rendre à l’évidence qu’il ne sortirait pas vivant de sa petite escapade, jusqu’au moment où il sentit une pression sur son épaule. Mince, où avait-il la tête ? Il n’avait même pas entendu arriver la personne qui venait de le toucher. Vous êtes perdu jeune homme ? Quelque chose ne va pas ? Vous savez, je ne pense pas que la poubelle va venir avec du jambon. La poubelle ? Double mince. Il avait dû passer pour le plus fini de tous les adrutis, mais au moins il comprenait pourquoi son jambon n’était pas efficace.

Mais cet homme dont il venait d’entendre la voix était son ticket pour la survie. En espérant que ce n’était pas quelqu’un de mal intentionné. Par réflexe, il envoya l’une de ses mains vers là où il savait son sac de courses. Ouf, il était toujours là, et semblait toujours plein. C’était une bonne chose déjà. Il tourna le visage vers là d’où semblait provenir la voix, espérant cette fois ne pas se planter et bien faire face à l'intéressé. « Il y avait un chat derrière la poubelle, je crois... » Il cherchait à se justifier pour le jambon, espérant que son interlocuteur ne le classerait pas trop vite dans la catégorie « idiots du village » grâce à cela.

Ash indiqua ensuite le haut de sa tête d'un doigt, chassant l’histoire de la poubelle de son esprit. « J’ai perdu mon chapeau, du coup je n’arrive plus à rentrer. » La corrélation entre ces deux choses devait sûrement être un petit peu difficile à comprendre, mais pour Ash, il n’y avait aucun problème de logique dans ce qu’il venait de dire. Vrai, il oubliait de temps que tout le monde n’était pas au courant de sa condition ; mais au pire il expliquerait. Cela dit, il ne pensa pas non plus à indiquer où il devait rentrer, car une fois de plus cela était logique pour Ash, alors que ça ne le serait certainement pas pour l’inconnu. Mais, pour sa défense, il était toujours un peu paniqué par la situation et avait du mal à se remettre les idées en place, le pauvre.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



I'm in the stakin' bar I got debts, I'm a debaser ; And I won't get a take in 'cause I'm out when I'm stakin' and the rings I am breaking are making you a personal day ; With the holograms beside me I'll dance alone tonight, in a mirrored world are you beside me, All my life? • • •
www.fiche www.journal #cornflowerblue

avatar
VI ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 16
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: kitty kitty (+ivnir) Ven 28 Avr - 13:16


Les péripéties ne s'arrêtent pas là, bien au contraire. Le petit avait un sac de courses à ses côtés, qui était déversé sur le sol. Le pauvre avait du tomber, une chance que ce ne soit pas sur la chaussée. "Il y avait un chat derrière la poubelle, je crois..." Cet enfant était tout bonnement adorable Èdward, je suis tombé sous le charme. Un petit être perdu au beau milieu d'une rue, tu sais ce que ça me fait à l'intérieur. "J'ai perdu mon chapeau, du coup je n'arrive plus à rentrer." qu'il me dit. Mon devoir est de combattre la détresse, je l'ai donc aidé -même si je n'ai pas trop compris cette histoire de chapeau. Avec un sourire, j'ai commencé à rassembler son sac de courses pour qu'il ne perde rien de ses achats. En même temps, je tentais de le rassurer, tu vois, pour ne pas passer pour un détraqué mental.

"Je vais t'aider à retrouver ton chemin. D'abord, je ramasse tes affaires, ensuite on monte dans mon appartement, que tu puisses m'expliquer où tu habites. J'aurais un plan, je pourrais t'aider." Lorsque son sac fut ramassé et rendu, je l'aidai à retrouver appui sur ses pieds puis commençai à le guider jusqu'à chez nous. "J'habite juste là. Ne t'inquiète pas, je ne suis pas une personne malhonnête. En plus, tu pourras rencontrer Joujou, le chat que tu voulais attirer." J'ai continué à lui parler de nos chats, tu sais combien ils sont nombreux. Je lui parlais de nos trois chats de 1 an : Crayon, Lambert et Mio. Puis de Pimprenelle et Tempête, les deux sœurs de 2 ans et de Yin et Yang, ceux de 3 ans. Après ce fut Camomille, Carotte, Pan et Océan, tous espacés d'un an. Je terminais par Sissi, notre vieille chatte de 10 ans lorsque nous arrivâmes devant la porte. Avec un grand sourire, je le fis donc entrer et installé à la table de la cuisine. "Tu veux du thé ?" Les règles de l'hospitalité ça me connaît, tu le sais bien.
avatar
IV ▲ Histoire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 34
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: kitty kitty (+ivnir) Jeu 4 Mai - 15:25



Je vais t'aider à retrouver ton chemin. D'abord, je ramasse tes affaires, ensuite on monte dans mon appartement, que tu puisses m'expliquer où tu habites. J'aurais un plan, je pourrais t'aider. Ah comme c’était gentil ! Attendez. Monter dans son appartement ? Il ne pouvait pas l’aider juste depuis la rue ? Etait-il obligé de l’entraîner dans son appartement ? Ash ne pouvait s’empêcher d’être quelques peu méfiant, principalement parce qu’on lui avait répété jour et nuit qu’il fallait toujours se méfier, surtout lorsque l’on n’était pas en position pour se défendre, ce qui était évidemment son cas.

L’homme lui rendit son sac de courses, qui semblait à présent avoir retrouvé tout son contenu. Mais avant même que notre petit aveugle eût le temps de le remercier, il se retrouva sur ses deux jambes, entraîné par ce total inconnu vers un endroit tout autant inconnu. J'habite juste là. Ne t'inquiète pas, je ne suis pas une personne malhonnête. En plus, tu pourras rencontrer Joujou, le chat que tu voulais attirer. Eh, c’est pas un peu le genre de truc que les gens malhonnêtes disent, justement ? Mais au moins, il y avait la perspective de rencontrer un petit chat, et cela suffisait pour redonner à Ash l’envie de le suivre. Enfin, un petit chat. Des petits chats. Alors qu’on lui faisait un long inventaire des chats présents dans l’appartement dans lequel il se rendait, notre aveugle se rendait bien compte de ce que cet homme était ; une folle aux chats.

Mais si la bizarrerie de cet inconnu s’arrêtait là, alors cela ne dérangeait en aucun point Ash. C’est mignon les chats, c’est doux au toucher et ça sent toujours moins fort qu’un chien. Ah ce que Ash déteste rentrer dans un endroit qui empeste le chien, cela bloque totalement son odorat. Une vraie horreur en soit.

Rapidement, ils semblaient arriver à destination. Une porte s’ouvrit, et Ash fût conduit à ce qu’il devinait être table. Prenant place sur l’une des chaises, il recommençait doucement à se demander ce qu’il faisait là. Cette personne aurait simplement pu lui indiquer la direction du lycée depuis l’extérieur, non ? Enfin, remarque, il aurait probablement eu du mal à rentrer même avec des indications.

Tu veux du thé ? Ah ! Voilà une proposition qui était alléchante. Un sourire étira ses lèvres alors qu’il hochait doucement la tête. « Pourquoi pas, oui, s’il vous plait ! » Qui diable refuserait une tasse de thé, de toute façon ? Il y avait juste à espérer qu’il ne se fasse pas droguer, puis enfermer dans une cave, puis servir comme pâtée pour les nombreux chats qui peuplaient cet appartement. Allons, voyons, il fallait un peu calmer la grande imagination du jeune aveugle, cela ne se passerait pas comme ça, n’est-ce pas ?

« Est-ce que vous pourriez m’indiquer le chemin pour aller à Xényla ? C’est là-bas que je dois aller. » Ash était pratiquement sûr que l’homme n’aurait aucun mal à lui dire où se trouvait sa destination, car il était persuadé que tout le monde dans la capitale connaissait ce lycée. Après tout, si même dans les coins les plus reculés de l’île on le connaissait, alors cela coulait de source que les habitants de la ville même qui l’abritait devait savoir au moins vaguement où il se trouvait.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



I'm in the stakin' bar I got debts, I'm a debaser ; And I won't get a take in 'cause I'm out when I'm stakin' and the rings I am breaking are making you a personal day ; With the holograms beside me I'll dance alone tonight, in a mirrored world are you beside me, All my life? • • •
www.fiche www.journal #cornflowerblue

avatar
VI ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 16
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: kitty kitty (+ivnir) Sam 6 Mai - 21:48


Et bien figure toi que les chats n'ont pas changés d'un poil. Ils fixent toujours les inconnus sans un bruit avant de se décider si oui ou non ils sont dignes de confiance. Mais mon petit aveugle l'est, tu as ma parole. Après tout, même Sissi l'a regardé avec envie.

'Pourquoi pas, oui, s'il vous plaît !' Sa réponse m'a rendu très heureux, j'ai pu lui faire goûter ma toute nouvelle acquisition. Je lui ai donc choisi le thé noir avec camomille, verveine et menthe bergamote. Un délice. Pendant que je laissais l'eau de la bouilloire chauffer, je suis revenu vers lui, pour ne pas le laisser sans repères. Je ne sais pas comment les aveugles font pour sentir les choses mais je me dis que ça doit toujours les rassurer un peu d'avoir une présence près d'eux. 'Est-ce que vous pourriez m'indiquer le chemin pour aller à Xényla ? C'est là-bas que je dois aller.'

Quand j'ai entendu ce nom, tu te doutes que mon sourire a triplé de volume. Je me suis immédiatement assis sur une chaise, tout content, et des chats nous ont rejoint sur les genoux. 'Vraiment ? Tu es étudiant à Xényla ?' Je caressais délicatement Crayon avant de continuer : 'Je m'appelle Ivnir, Ivnir Lègwajïg. Je suis enseignant d'histoire là-bas.' Quelle coïncidence quand même. Tomber sur deux personnes étant à Xényla dans cette capitale, c'est fort. Certes, la population a bien diminué après les deux Bugs, mais nous n'accueillons que 200 élèves par an. Maximum. C'est un coup du destin, j'en suis certain. Enfin, bref, j'ai donc été cherché la bouilloire pour verser dans une théière l'eau chaude puis j'ai rapporté ça avec deux tasses et du sucre. 'On va boire le thé et je te raccompagnerai alors. Ça fait longtemps que tu y es étudiant ? Je ne t'ai jamais vu dans mes couloirs.'
avatar
IV ▲ Histoire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 34
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: kitty kitty (+ivnir) Mer 28 Juin - 14:08


Vraiment ? Tu es étudiant à Xényla ? Le ton de l’inconnu, à présent lui aussi assit autour de la table, avait empli d’espoir Ash, qui était maintenant persuadé que cette personne allait l’aider à retrouver son chemin. Je m'appelle Ivnir, Ivnir Lègwajïg. Je suis enseignant d'histoire là-bas. Il s’appelle... quoi ?. Ash n’avait pas vraiment compris le nom, et cela l’embêtait fortement, car il ne saurait donc pas comment s’adresser à lui. Probablement qu’il devrait se contenter de l’appeler Monsieur. D’un côté ça collait, puisque c’était apparement un professeur.

On va boire le thé et je te raccompagnerai alors. Ça fait longtemps que tu y es étudiant ? Je ne t'ai jamais vu dans mes couloirs. Il hocha la tête comme pour montrer son approbation par rapport au fait de boire le thé ; vrai que depuis qu’il lui en avait proposé, Ash avait hâte de pouvoir goûter à la boisson. Il avait l’impression que ce serait sûrement un des meilleurs thés qu’il aurait bu dans sa vie, probablement parce que cinq minutes plus tôt il pensait crever sur le pavé.

« J’ai pas commencé les cours, c’est normal si vous ne m’avez jamais vu. » Il avait posé une main sur la table, à la recherche d’une source de chaleur pour localiser une éventuelle tasse plein de thé, mais il avait dû se rendre à l’évidence qu’il n’avait encore été servi. Tant pis, il attendrait encore un peu. Enfin, il espérait quand même que le professeur comprendrait de lui-même que le jeune aveugle n’était pas capable de se servir toute seul, sinon il n’était pas prêt de le boire, son thé.

« En tout cas, je suis content d’être tombé sur vous, je sais pas ce qu’il se serait passé sinon ! » Un large sourire marqua son visage alors qu’il finissait sa phrase. C’était toujours une drôle de vision, lorsqu’il se mettait à sourire comme cela. Avec sa dent manquante et ses deux orbites vides, il ressemblait plus à un monstre de dessin animé qu’à un pauvre adolescent perdu et innocent.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



I'm in the stakin' bar I got debts, I'm a debaser ; And I won't get a take in 'cause I'm out when I'm stakin' and the rings I am breaking are making you a personal day ; With the holograms beside me I'll dance alone tonight, in a mirrored world are you beside me, All my life? • • •
www.fiche www.journal #cornflowerblue

avatar
VI ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 16
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: kitty kitty (+ivnir) Lun 3 Juil - 9:56


Je reprends cette lettre après avoir été prendre ma douche, tu ne m'en voudras pas. D'un autre côté, cela m'a aidé à replacer mes souvenirs. Non pas que je suis une tête de linotte, je te vois venir, seulement, cette rencontre était riche en émotions. Tu te doutes bien que pour moi, c'est l'Unique qui m'a apporté ce petit homme sur le pas de ma porte. Un nouvel élève à Xényla, si mignon et avec un handicap, oui, ce petit sera mon protégé. Je veux qu'il puisse se plaire dans cette école qui nous a laissé tant de bons souvenirs. Je suis certain que tu te rappelles de ce premier baiser volé, dans cette cabine de toilettes. Ce n'était pas un lieu idéal mais tu as fait en sorte de le rendre magique. Enfin bref, je m'égare et digresse, ce n'est pas bien.

Pour reprendre là où nous en étions, j'ai donc appris qu'il était un élève de Xényla mais ne l'ayant jamais vu, tu comprends bien ma surprise. Ma matière est tout de même celle qui est commune à toutes les classes alors je connais à peu près tous les élèves. 'J'ai pas commencé les cours, c'est normal si vous ne m'avez jamais vu.' qu'il me dit. C'était si mignon comme façon de le dire, j'ai eu envie de lui frotter les joues. Puis là, j'ai remarqué qu'il tâtonnait à la recherche de sa tasse. Avec tout ce mouvement, j'en avais oublié le thé.

Je commençai donc à servir notre boisson tout en l'écoutant. 'En tout cas, je suis content d'être tombé sur vous, je sais pas ce qu'il se serait passé sinon !' me raconte-t-il. Mon petit cœur a flanché, encore une fois. Je lui posais sa tasse remplie devant lui et fis de même avec la mienne. 'Fais attention, c'est chaud. Si tu veux du sucre, n'hésite pas à me le dire, je te servirai.' Même si il ne pouvait le voir, je répondais à son sourire. Il est mignon quand il sourit de cette manière. Cette petite dent en moins, ça lui donne un air enfantin. 'Il n'y a pas de problème en tout cas. Si tu as besoin d'aide au lycée, n'hésite pas à demander Ivnir. Je serais un peu là pendant les vacances.' Il serait triste que cet enfant vive de mauvaises choses à cause de son handicap tu ne crois pas ? Moi ça me rendrait un peu triste.
avatar
IV ▲ Histoire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 34
Revenir en haut Aller en bas
kitty kitty (+ivnir)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kitty cat Babs in distress [Shawn]
» Wrestlemania II : CARTE DU SHOW !
» 04. Happy Birthday, Cat.
» Mademoiselle "LYLY"
» Kitty 7 ans, caniche moyen mâle (dept35)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
EN VILLE
 :: Quartier Est :: Quartier animé
-
Sauter vers: