Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 105 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 225 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 138 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 260 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 156 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Lun 13 Juin - 17:06

Quand je m’étais réveillé, la journée était déjà bien engagée, Yamina et Raven n’étaient plus dans la chambre, il ne restait plus que moi, étalé comme une larve sur mon lit.

Je tournais la tête vers ma table de chevet, la photo de Sygridh y était, elle me manquait plus que tout, où était elle partie, et pourquoi…..
Avant de m’effondrer dans les méandres de la dépression, je me levais pour prendre une douche, bien froide pour me rafraichir les idées, ou du moins essayer.

Après une bonne heure passez sous le jet d’eau glacé, je me décidais enfin à sortir de la cabine et de me sécher, mes cheveux goutais encore quand je m’habillais, un simple débardeur et un short noir ainsi que mes rangers, avec juste mon collier ras du cou en bijoux.

Je sortais de ma chambre, sans vraiment avoir d’idée d’où me diriger, mes pas me portaient eux même et je choisis de ne pas m’y opposer.

Après plusieurs dizaines de minutes à marcher dans les rues, je m’étais dirigé dans la forêt, m’arrêtant devant l’arbre que nous avions gravé avec Sygridh, je m’étais assis devant et y était resté quelques minutes, avant de repartir, et cette fois si, c’est vers la plage que mes pas me guidèrent, le seul endroit où je ne voulais pas allez, car c’est là que Sygridh et moi nous nous étions vu pour la dernière fois…

C’était la que…..toutes informations sur Sygridh avait cessé, et que je n’avais eu plus aucune nouvelle d’elle…..

Je m’étais installé assis en tailleur sur la plage, face à la mer, perdu dans mes pensées, ne pensant pas que quelqu’un puisse venir ici, à une heure aussi tardive…

‘’Ici je serai tranquille, je pourrais réfléchir, peut être que…j’aurais une idée…’’


Je chuchotais ces quelques mots qui se perdirent dans le vent

Les vagues m’éclaboussaient le museau et le bout des pattes puisque j’avais enlevé mes rangers et mes chaussettes avant de m’approcher de l’eau, pour sentir la brise fraîche et salée.

Bon ! Réfléchissons, pourquoi serait elle partie, pourquoi ! Tout ce passait bien, si quelque chose n’allait pas elle me l’aurait dit…Elle me faisait
confiance, je crois….

Quelques larmes coulèrent sur mes joues, je craquais…encore une fois…

‘’SYGRIDH !’’


Je pleurais maintenant de plus belle, de toute façon personne ne me verrais ni m’entendrais… Je ne risquais rien.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Mar 14 Juin - 16:45

Ahhhhhh ça fait trois que je finis ce livre et ça fait trois fois que je pète un câble à cause de cette fin ! Il est tellement bien, tant de suspense ahhhh j'en deviendrais folle ! Maintenant que je l'ai lu en entier pour la vingt et unième fois je ne sais pas quoi faire…

Je suis seule assise sur le toit le vent soufflait doucement, que vais-je faire maintenant ? Réfléchissons… Mon estomac se mit à gargouiller Bon bah c'est évident ! Il est l'heure de manger !Je rangeais mes lunettes oranges dans ma boite que je mis dans mon sac en bandoulière. Ces dernières furent rapidement rejoints par mon gros livre de 900 pages.

Je me levais et après m'être étirée pendant quelques secondes je descendais les escaliers pour me rendre à la cafet. Je pense que cet endroit est mon endroit préféré ! Ou peut-être pas… C'était plutôt mon estomac qui l'adorait !

Comme à mon habitude quand j'étais de bonne humeur je me mis à sautiller à travers les couloirs telle une enfant qui venait de recevoir de délicieux bonbons .

-Lalalalaaaa lalala Chantonnais-je en gambadant jusqu'à la cafétéria.

En y arrivant je regardais tout ce qu'on pouvait me proposer si je m'écoutais je goûterais à tout ! Tout à l'air si délicieux j'en ai l'eau à la bouche ! Bon voyons de quoi ai-je envie ? De tarte au chocolat,de part de fraisier… De mousse au chocolat blanc… De forêt noir aussi, et aussi aussi de de de pizza ! Au final j'avais pris un verre de chocolat chaud avec une part de tarte aux pommes, d'ailleurs c'était tellement délicieuuuuuux ahhhh meurs !

Après avoir mangé je passé déposé mon énorme livre dans la chambre que je partageais avec  Lalegün et Anny qui n'étaient pas là je me demande bien où ces deux là ont disparu. Enfin quoique ça ne me regarde pas plus que ça.

Je décidais de prendre un nouveau livre mais d'aller le lire ailleurs. Voyooons… J'étais déjà dans le jardin, sur le toit, dans la salle d'arts plastiques, la chambre et je suis aussi rapidement passée par le temple où pourrais-je me rendre cette fois pour faire ma lecture ? J'étais allée partout je ne voyais pas ou je pourrais encore me mettre… Je restais pendant quelques minutes assise sur mon lit à réfléchir jusqu'à avoir ENFIN l'illumination divine ! LA PLAGE ! M'écriais-je ne me levant.

Ca y est j'étais motivée ! Je mis mon livre dans mon sac et vérifiais que j'avais tout. Mes lunettes ? Check ! Un goûter parce qu'on n'est jamais trop prudent ? Check ! Une bouteille d'Ariponey ? Check ! Une bouteille d'eau ? Check ! Un paquet de mouchoir ? Che-ah non pas check.  Je me mis à chercher dans un de mes tiroirs puis au bout de cinq petites minutes j'en avais enfin trouvé. Bien, un paquet de mouchoir ? CHEEECK ! Mes écouteurs ? Check et pour finir mon téléphone ? Check ! Caaaaa y'eeeest je suis parée pour la pla- ah non il me manque une serviette ! Je filais rapidement prendre une serviette ni géante ni minuscule et la fourrée à son tour dans mon sac.

C'est fou tout ce que je peux mettre dans mon sac ! Je pense que c'est un sac japonais ! Je peux tout y mettre !
Un nouveau sourire sur les lèvres je sortis direction la plage. L'air de la mer salée et la sensation du sable sur mes pieds me fera le plus grand bien ! Je vais pouvoir lire ce qui me mettra d'une humeur encore meilleure !

Comme toujours je partis en gambadant telle une enfant de sept ans, vous me direz je n'en suis pas si loin avec ma petite taille et tout le reste………… Enfin passons. Je branchais mes écouteurs à mon téléphone pour me laisser porter par chaque chansons qui passaient.

Vingt à trente minutes plus tard toujours en chantonnant j'arrivais enfin à la plage, l'air était tellement agréable ! Je retirais mes basket pour sentir la chaleur du sable sur mes pieds.

- C'est l'endroit par-fait ! Absolument idéal pour une lecture ! Je commençais d'abord par marcher un peu le long de l'eau qui venait jusqu'à mes pieds avant de repartir puis de finalement revenir dans un cycle éternel.  L'eau était froide et au contact avec ma peau je frissonnais.

Je continuais ma marche, au loin je voyais une ombre je me demande qui cela pouvait bien être… Peut-être un élève du lycée ou peut-être tout simplement une personne venue ici par pur plaisir après tout la plage n'était pas réservée qu'aux élèves de Xényla enfin il me semble.

Je m'avançais doucement, je ne voulais pas déranger. Il s'agissait d'un garçon  il avait des oreilles sur la tête, j'avais tellement envie de venir les lui  caresseeeeeeeeer !

Retiens toi Sekai ! Tu ne sais même pas qui c'est !Il avait l'air complètement perdu dans ses pensées… Je me demande ce qu'il peut bien avoir, il donne l'impression d'être tellement triste et perdu...

‘’Ici je serai tranquille, je pourrais réfléchir, peut être que…j’aurais une idée…’’

Ses mots atteignirent mes oreilles, déjà il avait une voix plutôt jolie et visiblement il voulait rester seul. Je ne dois pas m'en mêler, je ne dois pas m'en  mêler ! C'était tellement dur ! Je n'aimais pas laisser les autres dans leur tristesse je voulais constamment les aider et porter leur fardeau avec eux même s'il était trop lourd je n'arrivais jamais à ignorer la souffrance d'autrui…

Sans un bruit je restais debout à l'observer, il semblait être assez grand enfin avec moi tout le monde était grand je ne faisais littéralement pas la taille du haut de mes 1m47,5…. Ses cheveux étaient couleur chocolat il avaient l'air aussi doux que ses oreilles plantées sur le haut de son crâne.

Ses yeux d'un vert émeraude laissèrent couler une première larme puis une seconde et encore une…

‘’SYGRIDH !’’

Ce cri retentit avec tellement de force. Clairement il était désespéré. J'agrippais mon sac et décidais d'approcher. Qu'est-ce que je suis encore en train de faire ?! Je m'arrêtais juste à ses côtés mon cœur battait à tout rompre je ne devais pas m'en mêler ! Je ne devais PAS m'en mêleeeeeeeer ! Je soupirais intérieurement pourquoi je ne m'écoutais jamais ! POURQUOIIIIIIII ?!

Je sortis mon paquet de mouchoir de mon sac, je savais bien que je devais m'équiper car ? On n'est jamais trop prudent ! J'ouvrais maladroitement mon paquet et sortis tout aussi maladroitement un mouchoir

Je me mis à genoux et la main tremblante je vins toucher son épaule, je n'arrivais pas à me calmer je savais que je ne devrais pas et tout ça parce que j'ignorais toujours complètement la petite voix dans ma tête qui me disait depuis le début de faire demi tour.

- Hum…. Ti-Tiens lui dis-je en tendant le mouchoir blanc. Je regardais ailleurs. Excuse-moi je ne devrais pas me mêler de ce qui ne me regarde pas mais quand je t'ai vu verser ces larmes j'ai voulu… Hmm… Enfin… Je ne voulais pas te laisser comme ça. Je sais que euh que que ça peut paraître bizarre surtout que je euh je ne te connais pas et toi aussi d'ailleurs mais voila…. ?

Dans quelle situation je me suis encore fourrée ?! Aborder un inconnu, sur une plage complètement vide A. QUOI. JE. PENSAIS ?!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 293
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Mar 14 Juin - 18:08

J’avais les oreilles tombantes, perdu dans mes pensées, c’est d’ailleurs pour ça je pense que je n’avais pas vu l’enfant approcher, enfin je suppose que c’est une enfant, vu sa taille, après ça ne veut rien dire….

La jeune fille c’était installer à genoux à mes côtés, et je ne l’avais toujours pas remarqué, c’est uniquement lorsqu’elle posa sa main, tremblante, sur mon épaule.
Est-ce que je lui faisais peur qu’elle tremblait ? En même temps je tirais certainement une tête d’enterrement.


Hum…. Ti-Tiens


Me dit-elle en me tendant un mouchoir, que je pris volontiers, j’essuyai rapidement le torrent qui passait sur mes joues, je sentais qu’elle regardait ailleurs et j’appréciais son geste.

Excuse-moi je ne devrais pas me mêler de ce qui ne me regarde pas mais quand je t'ai vu verser ces larmes j'ai voulu… Hmm… Enfin… Je ne voulais pas te laisser comme ça. Je sais que euh que que ça peut paraître bizarre surtout que je euh je ne te connais pas et toi aussi d'ailleurs mais voila…. ?


‘’C’est…bon, pas la peine de t’excuser petite, c’est des problèmes personnels….Mais tu ne devrais pas trainer toute seule à cette heure, et surtout tu n’es pas censé parlé aux inconnus…Je…euh….excuse moi, 5 minutes….’’


Je me levai d’un bond,…. Je voulais m’éloigner pour prendre ma forme de loup mais je n’allais pas laisser cette gamine seule…Au final je m’étais rassis près d’elle les jambes étendues, les pieds quasiment dans l’eau.


‘’Sinon qu’est-ce que tu es venue faire ici toi ?’’


Je m’allongeais de tout mon long sur le sable, il était chaud, ça me faisais du bien, je fixais la lune, elle était magnifique se soir…Est-ce que Sygridh la regardait elle aussi ? Quelque part sur l’île ?


‘’Tu ne la trouve pas magnifique ?’’


J’avais envie de hurler à la lune, comme je le faisais à chaque fois, peut être que cette fois Sygridh allait me répondre, mais je me voyais mal prendre ma forme animale devant cette petite, j’allais lui faire peur…Et surtout j’allais lui exploser les tympans si je me mettais à hurler, elle ne pourrait plus dormir la pauvre…Alors je me contentais pour le moment de fixer la lune, qui avait l’air si proche, qu’on aurait presque pu la toucher, et pourtant si lointaine…..

Une vague plus grosse que les autres prenait forme au loin, elle allait nous tremper si elle s’écrasait…Personnellement je m’en foutais mais pour la petite…

Quand la vague n’était plus qu’à quelque mètres de la rive, à quelques secondes de s’écraser, je me plaça devant la gamine, prenant la vague dans le dos, mon t-shirt dégoulinait comme mes cheveux mais au moins la petite ne s’était pas pris la vague de plein fouet, ce qui était une bonne chose….


‘’On devrait peut être s’éloigner avant de s’en prendre d’autre tu ne pense pas ?’’

Lui dit-je de ma voix la plus douce et réconfortante, celle que j’utilisais avec Sygridh quand elle avait peur
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Jeu 16 Juin - 15:18

Dans quelle situation je me suis encore fourrée ?! Aborder un inconnu, sur une plage complètement vide A. QUOI. JE. PENSAIS ?!

‘’C’est…bon, pas la peine de t’excuser petite, c’est des problèmes personnels….Mais tu ne devrais pas traîner toute seule à cette heure, et surtout tu n’es pas censé parler aux inconnus…Je…euh….excuse moi, 5 minutes….’’

Pe-petite ? Je me demande bien quel âge il me donne lui ! Si ça se trouve il me prend pour une petit fille de primaire ! Bouhouuuuu ma taille me posera donc des problèmes jusqu'à la fin de ma vie c'est ça ?!  Intérieurement je pleurais mais ce n'était pas le moment adéquate pour se morfondre sur sa taille !

Il se leva d'un coup j'eus un sursaut de surprise je me demande bien ce qu'il comptait faire, peut-être que ma présence le gêner ? Je savais que je n'aurais jamais du m'en mêler ! Foutu instinct !  pestais-je intérieurement.

Bizarrement il n'avait pas fuit comme je le pensais, au contraire il s'était juste rassit à mes côtés avant de prendre la parole pour me questionner.

‘’Sinon qu’est-ce que tu es venue faire ici toi ?’’

Ce que j'étais venue faire ? Euh… C'est une bonne question…  Je réfléchissais quelques secondes

- Ah oui ! Je… Hé bien j'étais venue pour faire de la lecture puis hé bien enfin voila...

Il n'ajouta rien et se coucha sur le sable chaud et regardait le ciel avec une certaine mélancolie… Des problèmes personnels hein… Qu'avait-il vraiment ? Pourquoi toutes ces larmes ? Pourquoi ce regard si désespéré ? Qui sait…

‘’Tu ne la trouve pas magnifique ?’’

Wut ? De quoi il parlait ? Je suivais son regard et vis la lune . Elle me faisait penser à… Voyons... Une perle blanche resplendissante ou un fromage ! Ou biiiiien euuuh ah ! Une tache de peinture !  -oui mon instinct d'artiste était partout-

- Elle est lumineuse et éclaire l'île un peu comme un soleil mais de nuit en plus beau !  Dis-je en m'asseyant sur les fesses avant de ramener mes genoux vers moi. Il faisait nuit je parlais de la lune avec un inconnu qui devait sûrement croire que j'avais 7 ans et qui semblait déprimé plus que tout et cela dans le plus grand des calmes !

L'eau salée continuait ses vas et viens mais jamais elle n'immergeait mes pieds, peut-être que de temps à autre elle les frôler mais c'était tout. L'air était agréable c'était une nuit assez belle !

Je jetais un regard curieux au garçon en commençant par ses deux oreilles, bon sang mais qu'est-ce qu'elles avaient l'air douces ! Si proches et pourtant inaccessibles !  Je ne me voyais pas lever la main pour soudainement les caresser il me prendrait pour une folle ! Et puis ma maman disait toujours « ne parle pas aux inconnus » déjà là j'avais enfreint une règle je n'allais pas encore toucher ! Qu'est-ce qu'elle dirait si elle me voyait ?[/i]

Je descendais ensuite à son visage, il avait vraiment de très beaux yeux comme ceux de maman. Pendant quelques secondes j'en oubliais totalement mon pouvoir immédiatement je détournais les yeux et regardais plutôt devant moi.

Devinez qui était sur le point d'arriver ? Hé oui !  Une vague énorme je n'aurais pas le temps de bouger de ma place pour l'éviter et jusqu'à preuve du contraire les vagues n'avaient ni un œil ni deux ni trois ni plus ! Les regarder en face ne servirait pour une fois à rien elles seront sans aucune pité malgré mon don !  

L'inconnu à mes côtés ne semblait pas faire plus attention à cette vague il avait l'air d'avoir l'habitude d'être en contact avec l'eau de mer. Je fermais donc fort les yeux et me recroquevillais sur moi-même avec de la chance ouais non j'ai jamais de chance…

Tandis que j'attendais que l'eau fraîche me fasse prendre une douche froide absolument rien n'arrivait ! Elle en prenait du temps cette foutue vague !  Pourtant je l'avais bien entendue s'écraser ! Je suis devenue folle ou quoi ?![/i]

‘’On devrait peut être s’éloigner avant de s’en prendre d’autre tu ne pense pas ?’’

Qu'est-ce que quoi ?  J'ouvrais lentement mes yeux et vis que le jeune  homme était juste devant. Je restais pendant quelques secondes sans rien dire il me fallait le temps de comprendre et… ILLUMINATION je devins écarlate, je devrais avoir honte de l'avoir laisser faire ça ! Il était tout mouillé maintenant ! Jhfizehjfao une minute… J'avais une serviette dans mon sac !

Je me levai rapidement et cherchais dans mon sac avant de la sortir mais je m'arrêtais et lui pris la main en voyant une nouvelle vague énorme approcher.

Après nous être mis assez loin de l'eau je lui tendais ma serviette en regardant toujours ailleurs.

- Je suis vraiment désolée ! Tu-Tu es tout trempé par ma faute ! HAWN ! Je ne t'ai même remercié ! Dis-je d'une traite sans respirer. Je me courbais devant lui et repris la parole. Merci infiniment pour ce geste s'il te plaît accepte ma serviette en signe de reconnaissance !

Je devais vraiment paraître bête… Après un soupir je m'assis par terre. Il avait réagi très gentiment et puis la voix douce qu'il avait employé m'avait fait penser à un grand frère qui rassure sa petite sœur. Je le regardais à nouveau un sourire se dessina sur mes lèvres

- Merci ! Au fait je ne me suis pas présentée, je m'appelle Sekai ! Sekai Yoki ravie de faire ta connaissance euh... Je m'arrêtais. Je ne connais absolument pas son identité.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 293
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Jeu 16 Juin - 17:08

‘’On devrait peut être s’éloigner avant de s’en prendre d’autre tu ne pense pas ?’’


La petite était rouge écarlate, c’est vrai que ça devait être un peu gênant de ce retrouver avec un inconnu limite au dessus de soi, suite à ça elle c’était levé assez rapidement pour rejoindre son sac, mais avant de sortir l’objet qu’elle cherchait elle pris ma main et nous nous sommes éloigner de la rive, nous permettant d’échapper à une deuxième douche.

Une fois réinstaller la jeune fille me tendis une serviette, j’appréciais énormément son geste mais si je me séchais avec un t-shirt complètement dégoulinant ça ne servirait pas à grand-chose, alors sans plus de manière, j’enleva mon t-shirt, découvrant aux yeux de la jeune demoiselle, qui regardait ailleurs, mon torse musclé et très bien bâti, bon bon ok je m’emporte un peu, calme toi Zaak, me rappelais-je intérieurement.

- Je suis vraiment désolée ! Tu-Tu es tout trempé par ma faute ! HAWN ! Je ne t'ai même remercié !


‘’Et doucement gamine, respire, et c’est rien je veux dire c’est normal’’


Je lui souriais, cette petite avait réussi à me rendre le sourire alors que je déprimais quelques minutes avant…Ah la la, le pouvoir des enfants, ils m’épateront toujours.

De plus, je me retenais de rire, elle était en train de me faire une courbette en me tendant toujours là serviette.

Merci infiniment pour ce geste s'il te plaît accepte ma serviette en signe de reconnaissance !
Avec une certaine douceur, je lui pris la serviette et la mis sur mes épaules, commençant d’abord pas sécher mes cheveux et mes oreilles, le torse toujours suintant d’eau attendrais un peu, de toute façon je ne risque pas d’attraper froid avec ma température corporelle naturellement élevée.

En relevant la tête, je la vis me sourire, un sourire d’ange, elle était vraiment chou cette fille.

- Merci ! Au fait je ne me suis pas présentée, je m'appelle Sekai ! Sekai Yoki ravie de faire ta connaissance euh...


Elle c’était arrêté dans sa lancée, et je me souvins que je ne lui avais pas encore décliné mon identité, je lui souris en retour, mes canines sortais légèrement de ma bouche et reposais sur ma lèvre.

‘’Oui, euh excuse moi, je ne me suis pas encore présenté’’


Je rigolais légèrement me frottant l’arrière du crâne.


‘’Je me nomme Zaak, Zaak Arzking, ravis de te faire ta connaissance également Sekai.’’
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Mar 12 Juil - 18:56

Il prit ma serviette et avant de l'utiliser il retira son haut je me sentais gênée il était clairement bien bâtit entre les muscles et sa peau lisse je restais sans voix et rouge comme une tomate.  Toujours aussi perturbée je regardais ailleurs.

- Je suis vraiment désolée ! Tu-Tu es tout trempé par ma faute ! HAWN ! Je ne t'ai même remercié !

Comme toujours je parlais à deux-cents à l'heure sans faire de pauses avant de me courber pour mes excuses tout en lui tendant toujours ma serviette.

-Et doucement gamine, respire, et c’est rien je veux dire c’est normal’

Gamine ? Comment ça gamine ? J'avais seize ans pas sept ! Je pleurais intérieurement. A quel moment une enfant de sept ans se baladait dehors en pleine nuit ? Visiblement moi.

En tournant légèrement les yeux je voyais un sourire c'était la première fois qu'il  lâchait un petit sourire. Il avait l'air déjà moins déprimé qu'avant j'en suis ravie ! En l'observant il avait vraiment l'air de se retenir de rire, décidément je volais vraiment pas haut du tout…

Doucement, gentiment sans se brusquer il prit finalement ma serviette, quoi comme j'avais tout prévu sans faire exprès ! Dire qu'à la base j'étais venue lire -oui au milieu de la nuit- . Il sécha ses petites oreilles que je voulais toujours absolument caresser -car oui j'y tenais toujours !- ainsi que ses cheveux bruns. Je souriais j'étais contente qu'il ait retrouvé un peu de bonne humeur !
-Merci ! Au fait je ne me suis pas présentée, je m'appelle Sekai ! Sekai Yoki ravie de faire ta connaissance euh...

Je m'arrêtais net, je sais pas comment il s'appelle en fait……… Du coup je refermais la et lui il souriait laissant apparaître deux dents comme un chaaaat ! Même s'il était pas un chat pour moi si !  

- Oui, euh excuse moi, je ne me suis pas encore présenté
Je le regardais alors avec espoir droit dans les yeux, oubliant évidement comme toujours mon pouvoir, j'étais trop curieuse de savoir quel était son nom ! Il lâcha un petit rire en se frottant la tête  de sa main.


- Je me nomme Zaak, Zaak Arzking, ravis de te faire ta connaissance également Sekai.

Je fis un laaaaaarge sourire avant de reprendre à mon tour sur un ton enfantin et enjoué

- Zaak… Enchantée Zaak ! Merci pour tout !  Je pensais alors à la raison de sa déprime. Je ne la connaissais pas mais je n'avais pas vraiment besoin de la connaître après tout on venait de se rencontrer et il n'avait pas vraiment l'air de vouloir parler de ses problèmes surtout à une inconnue qui faisait dix têtes de moins que lui qui débarquait dont ne sait où mais qui étrangement avait tout préparé ? Chelou je l'admet…

Je n'osais pas du tout poser la question, cette question qui me brûlait les lèvres ! Mais ça ne se faisait pas  et j'avais un minimum d'éducation ! Du coup même si ça me tuait de ne pas savoir je ne poserais pas la question ! Mais du coup je ne savais plus quoi dire… Lui demander si ça allait serait absolument idiot. Et ce n'était pas vraiment le moment adéquate pour une question pareille.

- Euh… Tu… Tu viens souvent sur la plage ? Questionnais-je timidement en regardant l'eau au loin qui continuait ses vas et viens incessants formant de temps à autres des vagues.

J'avais un peu beaucoup de mal à le cerner, il avait l'air gentil, sympathique, joueur mais en même temps distant, froid, triste... J'aurais aimé pouvoir lui venir en aide, tenter de lui faire oublier ses problèmes, sa mauvaise humeur.

Peut-être qu'il sortait d'une rupture difficile? Après tout il avait un physique accrocheur et malgré son air triste actuellement je suppose qu'il reste tout de même quelqu'un de chaleureux?

A moins qu'au contraire... Une personne qu'il considérait comme sa famille, peut-être même que cette personne était vraiment de sa famille... Et que, peut-être cette personne est partie, ou qu'elle a disparu ou peut-être qu'elle est... Morte?

Si c'était ça je le comprenais parfaitement, c'est dur de perdre quelqu'un qu'on aime plus que tout... Je regardais la mer, maman aussi aimait la plage, le vent frais, l'eau salée qui faisait des vas et vient en formant parfois des vagues petites, grandes, moyennes, géantes... Elle aimait aussi le sable chaud sous ses pieds. Que de souvenirs... Je respirais, c'était presque un soupir de détresse.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 293
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Ven 22 Juil - 1:34

- Je me nomme Zaak, Zaak Arzking, ravis de te faire ta connaissance également Sekai.


Visiblement cette petite était très heureuse de connaître mon nom. Un sourire lui fendait le visage d’une oreille à l’autre. Elle parlait d’une voix tellement mignonne, un mélange enjoué et enfantin. Une voix irrésistible à laquelle on ne peut pas résister et à la quelle on répondrait à n’importe quelle questions posée.

- Zaak… Enchantée Zaak ! Merci pour tout !



-Mais il n’y a pas de quoi Sekai.


Je lui ébouriffai les cheveux, un sourire avait pris place sur mon visage, un sourire nostalgique mais un sourire tout de même. Une fois mes cheveux approximativement séché, je m’asseyais sur le sable, mon corps n’étais plus dégoulinant, humide peut être mais ma température me séchais petit à petit, je relevais la tête, regardant la lune.

- Euh… Tu… Tu viens souvent sur la plage ?


Elle me tira de mes rêveries d’une simple question. Je tournais le visage vers elle, un sourire au coin des lèvres.

-Oui ça m’arrive régulièrement, même si c’est un endroit que je n’apprécie plus vraiment, je ne peux pas m’empêcher de venir, ironique n’est-ce pas ?


Oui…je n’aimais plus cet endroit, pourtant avant, oui….avant la disparition de Sygridh, je l’adorais, nous l’adorions, nous venions très souvent ici, profiter de l’immensité de cet océan, cet océan qui maintenant ne m’apportais que de la nostalgie, de la douleur, de la tristesse… Sekai, elle venait de lâcher un soupir, qui ressemblait à un soupir de détresse, elle aussi avait des souvenirs douloureux avec la plage ? Possible, après tout, rien n’est impossible…
Elle ressemblait, sur certains points, beaucoup à ma sœur, et puis je ne pouvais pas là laisser déprimer comme ça, alors je la pris contre moi, la serrant comme un grand frère pourrait serrer sa petite sœur, et sans me contrôler, je commençais à hurler à la lune, cette lune qui m’avait tellement conseiller, enfin littéralement, cette lune à qui j’avais poser tant de question, toujours sans réponse…
Ai-je une chance de retrouver Sygridh un jour ? Ou alors cet espoir que je garde au fond de moi est vain, l’aurais-je perdue à jamais ? Était-elle morte ? Non impossible c’est impossible Sygridh n’était pas morte ! Elle était quelque part, c’est obligé. Quelque part ! Mais où…
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Mer 27 Juil - 14:03

Il m’ébouriffait les cheveux avec un sourire triste mais doux. Ce geste si anodin me fit inconsciemment sourire. Maman posait simplement sa main sur ma tête tandis que papa lui il ébouriffait mes cheveux.

Je me souviens que quand j'étais plus petite je l'attendais chaque soir et chaque soir quand il arrivait à la maison il ouvrait la porte et en me voyant il  faisait ce même geste. Et comme toujours je gonflais les joues, ce petit geste me décoiffait tout le temps déjà que je n'étais même pas coiffée ! Hé oui depuis mon plus jeune âge !

Je souriais en le regardant s'asseoir à mes côtés. Il semblait mélancolique en observant la lune comme ça. J'aimerais bien l'aider à porter cette tristesse, mais peut-être ne voulait-il pas après tout on ne se connaît pas vraiment. Il s'appelle Zaak Arzking et moi Sekai Yoki voila voila…

Pourtant je suis  presque sûre que parler pourrait l'aider à se sentir un peu mieux, en tout cas ça fonctionnait avec moi. Même si comme tout le monde je préférais moi aussi sourire et dire que tout allait bien alors que dans mon petit regard chocolat il y avait cette lueur ,identique à celle dans les yeux de Zaak, qui disait aidez-moi ça ne va pas… Rien ne va…

Et pourtant on devait vivre avec cette souffrance du mieux qu'on pouvait. Certains arrivaient à garder tout ça pour eux et d'autres finissaient par craquer. Je faisais partie de ceux qui craquer malgré mes sourires, mes paroles, mes petits pas joyeux, je craquer à bout de force. L'air de rien c'était difficile, au bout d'un certain temps nos yeux ne reflètent plus rien ils sont vides, on se sent épuisé, on ne veut plus se battre ni pour une bonne raison ni pour une mauvaise.

Notre âme n'est plus qu'un trou noir, un gouffre profond, sans fin comme la douleur qui nous habite et qui nous ronge. Je secouais la tête ce n'était pas le moment de déprimer ! Je devais trouver quoi dire ! Pose une question Sekai ! Une question ! Mon cerveau carburait une question, une question, une question… Je sais !

- Euh… Tu… Tu viens souvent sur la plage ?

Visiblement je l'avais sorti de ses pensées juste avec cette question, il semblait loin et pourtant il était si proche. Néanmoins il tourna le regard vers moi  avec un petit sourire rassurant

- Oui ça m’arrive régulièrement, même si c’est un endroit que je n’apprécie plus vraiment, je ne peux pas m’empêcher de venir, ironique n’est-ce pas ?

- Je comprend ce que tu veux dire, moi j'aime bien la plage elle me rappelle des souvenirs heureux même si… Enfin on s'en fiche de moi je parle toujours trop il ne faut jamais me laisser commencer une conversation je risque d'y passez des heures en plus j'ai pour habitude de toujours dévier genre une fois je- Pardon ! A la place est-ce que je peux juste te demander pourquoi tu n'aimes plus ce lieu ?

Comme je le pensais ce lieu renfermait un secret. Il devait avoir perdu quelqu'un qui adorait aussi venir sur la plage comme moi avec ma maman. Je soupirais, c'était dur mais parfois pour avancer il fallait faire face à son passé n'est-ce pas… ?

Je pris une grande inspiration ravalant comme toujours mes larmes qui menaçaient de couler le long de mes joues. Allez Sekai souris ! Souris comme tu sais si bien le faire !

J'allais poser une nouvelle question quand soudain il me prit dans ses bras. Je ne m'y attendais pas, absolument pas. Je ne savais pas trop comment réagir face à ce geste auquel je ne pensais pas. C'était bien la première fois qu'un inconnu triste me serrait dans ses bras.

Néanmoins, il dégageait de la chaleur… Cette douce étreinte était rassurante, c'était comme si implicitement Zaak me disait que je n'étais pas seule, que je pouvais lui faire confiance. Mais peut-être était-ce seulement un hasard… Peut-être qu'au fond je voulais me persuader que c'était le cas…

En tout cas ce contact était agréable, il dégageait une chaleur tellement intense ! C'était apaisant c'était rare de se sentir en sécurité. Zaak ressemblait à un grand frère qui prendrait soin de sa petite sœur, peut-être qu'il avait perdu sa sœur ?

Il se mit alors à hurler à la lune. C'était impressionnant je n'avais jamais entendu un son aussi… Percutant ! Pas dans le sens ou je me sentais agressée non ! Plutôt dans le sens ou je trouvais que c'était un cri tellement sincère, c'était comme si en ce moment il se libérait mais à sa manière. J'étais subjuguée, il ne me faisait pas peur, au contraire je voulais le connaître plus, je voulais tout savoir de lui.

A mon tour je me blottissais tout contre lui le serrant du mieux que je pouvais avec mes petits bras. Je voulais qu'il comprenne que s'il avait besoin d'aide moi, Sekai Yoki je serai heureuse de la lui offrir ! Je voulais aussi qu'il sente cette douceur, cette chaleur, je voulais qu'il soit lui aussi rassuré, je voulais à mon tour lui offrir du réconfort.

Après un moment je me reculais et souriais du mieux que je pouvais comme pour lui dire juste en un sourire toute la reconnaissance que j'avais.

- Est-ce que par hasard tu aurais perdu quelqu'un sur cette plage ou peut-être que c'était une personne qui aimait ce lieu mais qui n'est plus là? Je m'asseyais en rapprochant mes jambes de moi. Moi cette plage me rappelle ma maman! Elle aimait beaucoup venir ici pour sentir le sable chaud sur ses pieds, l'air marin et la fraicheur de l'eau. Du coup j'aime bien cet endroit même s'il me rappelle de bons souvenirs d'un passé révolu ! Je souriais peut-être que si je lui parlais de moi il me parlerait de lui?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 293
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Jeu 28 Juil - 17:43

Sekai se blottissait contre moi, je l’a réchauffait certainement, en même temps vu ma nature de loup mon corps était naturellement chaud, je passais doucement ma main dans son dos, sans arrière pensée hein ! Non juste comme ça, comme quand je calmais ma sœur quand elle était mal. Ce geste simple la rassurait, peut être aurait il le même effet sur cette petite pensais je. Elle se reculait doucement par la suite, je me redressais donc légèrement avant de l’écouter.

Est-ce que par hasard tu aurais perdu quelqu'un sur cette plage ou peut-être que c'était une personne qui aimait ce lieu mais qui n'est plus là? Moi cette plage me rappelle ma maman! Elle aimait beaucoup venir ici pour sentir le sable chaud sur ses pieds, l'air marin et la fraicheur de l'eau. Du coup j'aime bien cet endroit même s'il me rappelle de bons souvenirs d'un passé révolu !


Elle c’était rassise en rapprochant ses jambes d’elle et elle souriait, je crois qu’elle mérite bien que je lui raconte…après tout elle m’avait raconté la sienne.


-Je….ouai j’ai perdu quelqu’un qui m’est très cher ici, mais pas perdu comme si elle était décédée, nan juste perdu…C’est ma sœur jumelle…enfin ma sœur adoptive…C’est ici où je l’ai vu pour la dernière fois. C’était quelques temps avant que je rentre au lycée…Et depuis je n’ai plus de nouvelles mais je suis certains qu’elle est quelque part, elle n’est pas morte.


Waouw, tout était sorti d’un coup, une fois que j’avais commencé je n’aurais su m’arrêter, c’était comme si j’avais ouvert les vannes d’un gros barrage, mais ce n’était pas des larmes c’était les mots qui était sorti comme ça. Je me sentais un peu mieux. Je me laissai tomber sur le dos, m’allongeant dans le sable, les bras derrière la tête. J’avais quelque point commun avec elle, j’aimais bien cette petite, enfin je dis petite mais si ça se trouve elle à mon âge…Je souriais face à cette éventualité. Au final je me redressais, dévoilant une partie de ma cicatrice, elle me tiraillait légèrement, pourtant elle était très vieille, pour le coup je ne comprenais pas pourquoi je la ressentais là maintenant. Bof...Certainement rien de grave, et je n’y pensai pas plus.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Mer 10 Aoû - 22:16

J'attendais presque impatiente de connaître le pourquoi du comment, je me demandais vraiment s'il allait me parlait de lui. Ce n'était pas tous les jours qu'on se confier à une inconnue ! Je ne le quittais pas des yeux, peut-être que ça pouvait le gêner… Je détournais le regard et il se mit alors à parler. Il allait donc me confier à son tour.

- Je….ouai j’ai perdu quelqu’un qui m’est très cher ici, mais pas perdu comme si elle était décédée, nan juste perdu…C’est ma sœur jumelle…enfin ma sœur adoptive…C’est ici où je l’ai vu pour la dernière fois. C’était quelques temps avant que je rentre au lycée…Et depuis je n’ai plus de nouvelles mais je suis certains qu’elle est quelque part, elle n’est pas morte.

Il se laissa aller contre le sable, bras derrière la tête. Cette pose semblait lui être spécifique. Je me remettais à l'observer, il avait donc une sœur. Elle devait sûrement être très mignonne ! Avait-elle aussi des oreilles qui semblaient douces comme lui ? Comment s'appelait-elle ? J'aurais aimé la rencontrer, la voir, lui parler. Je me demande si elle avait le même caractère que Zaak, était-elle aussi renfermée mais gentille au fond ? Ou au contraire elle pouvait aussi être très ouverte aux autres, attentionnée etc... !

- Comment s'appelle-t-elle? Lui demandais-je hésitante.

Ca devait être affreux de perdre sa sœur, Zaak semble tellement y tenir et du jour au lendemain elle disparaît. J'étais touchée par chaque mots qu'il avait dit avec tant de sincérité, il semblait persuadé que sa sœur n'était pas morte mais juste disparue.

D'une certaine manière je le comprenais un peu, encore aujourd'hui j'aimerais  avoir ma maman près de moi, son sourire me manque, ses bras qui me prenaient pour me faire un câlin et me rassurer me manquent. Sans m'en rendre compte des larmes étaient venues envahir mes yeux. Je me sentais mélancolique peut-être même un peu triste… Triste de ce temps qui est désormais révolu. Triste pour cette sœur qu'il a perdu. Triste tout simplement. Je ne pouvais pas restée insensible c'était au-delà de mes forces !

C'est alors que l'hybride se releva me sortant de mes pensées comme toujours, il n'y avait pas à dire j'étais une vraie Evasion ! Complètement tête en l'air ! Mais ce n'était pas ma faut je tiens à le préciser ! Pourquoi étais-je tête en l'air ? Aucune idée ! D'après mon père je tenais ça de la mère du père au cousin de mon père... Je crois... C'était tellement compliqué aussi ! A quel moment je pouvais tenir ça d'une personne qui m'était clairement in-co-nnue?!

- Je suis désolée ! J'essuyais mes larmes du revers de ma manche et mon regard fut attiré par une cicatrice sur son épaule. Evidement vous me connaissez… Sekai… Curiosité… Voilà, voila…. Je m'approchais de Zaak et d'une petite voix je balbutiais timidement en regardant toujours cette plaie qui semblait le faire souffrir. D'où vient cette cicatrice ?   Je cachais mes lèvres de mes mains gênée. Pardon ! C'était déplacé comme question je suis vraiment désolée !

En réalité il y avait tellement de questions que j'aimerais lui poser.. Qui était-il? D'où venait-il? Il avait aussi dit qu'il allait au lycée mais lequel? Serait-il possible qu'il soit lui aussi de Xényla? J'étais vraiment curieuse ! Je voulais savoir !

Parfois je me disais que ma curiosité pouvait gêner les autres, alors je me sens mal de toujours poser un million de questions... Certaines personnes ne supportent pas qu'on les questionne sur qui ils sont... Comme s'ils avaient quelque chose à cacher ou simplement que... Qu'ils ne me supportent pas moi. Il m'arrive de me demander pourquoi je suis là.

Suite à ces pensées je m'écartais de Zaak et revenais m'asseoir pour regarder l'océan avec ces vagues qui partent puis reviennent.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 293
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Ven 12 Aoû - 19:06

En attendant les questions de Sekai, parce que oui je me doutais qu’elle allait m’en poser, ça ne me dérangeais pas, bien au contraire, ça me faisais du bien de m’ouvrir un peu…

- Comment s'appelle-t-elle?




-Sygridh, elle s’appelle Sygridh.


En me relevant, je tournais la tête vers Sekai, visiblement je l’avais sorti de ses pensées, ce qui n’était pas une mauvaise chose puisqu’elle était en train de pleurer. Elle aussi avait perdu quelqu’un, je comprenais ce qu’elle ressentait.


- Je suis désolée !


Elle essuyait les larmes du revers de sa main, j’adorais cette fille, elle était trop mignonne à s’excuser pour sa curiosité. Je souriais, cette fille était adorable. Son regard dévia rapidement sur ma cicatrice.



D'où vient cette cicatrice ?


Elle se cacha la bouche quasiment tout de suite après.

Pardon ! C'était déplacé comme question je suis vraiment désolée !


Je rigolais doucement suite à sa réaction.


-Arrête de t’excuser veut tu ? Ma cicatrice vient d’une chute, on était en sortie avec mon père et quelques amis. On escaladait une paroi quand un orage à éclater, la roche est devenu glissante et je me suis viander en bas sur des roches coupantes. Voilà la fabuleuse histoire de ma cicatrice.


Je parti dans un fou rire, cette histoire, je la trouvais tellement ridicule que j’en rigolais à chaque fois que je la racontais. Même si maintenant, j’ai une peur bleu des orages et de tout ce qui s’en rapproche. Mais bon, passons. Sekai c’était écarté de moi, je lui avais fais peur ? Elle regardait l’océan, les vagues et leur mouvement incessant. D’un côté les regarder c’est apaisant, pourtant c’est tellement incontrôlable. Bizarrement, la plupart des choses que l’on ne peut contrôler son apaisante, enfin c’est ce que je pense.


-Tu as quel âge en fait ? Parce que depuis avant je te prends pour une enfant, mais tu es peut être plus âgé.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Dim 14 Aoû - 23:50

Il s'était mis à rire je me demandais bien pourquoi ! Avais-je fait quelque chose qui aurait pu être drôle ou encore  ? D'ailleurs on me disait toujours que j'étais quelqu'un de drôle mais ça me dépassait complètement !

-Arrête de t’excuser veut tu ? Ma cicatrice vient d’une chute, on était en sortie avec mon père et quelques amis. On escaladait une paroi quand un orage à éclater, la roche est devenu glissante et je me suis viander en bas sur des roches coupantes. Voilà la fabuleuse histoire de ma cicatrice.

Cette fois il riait aux éclats, il était à bout comme s'il revoyait la scène et qu'il se disait qu'il était tombé bêtement. Tandis que je regardais l'océan en pensant à comment agir sa voix me ramena à la réalité.

- Tu as quel âge en fait ? Parce que depuis avant je te prends pour une enfant, mais tu es peut être plus âgé.

A ces mots je me tournai vers lui et l'observais, une enfant ? Comme c'est étonnant ! En vrai 99,9 % des personnes que je rencontrent en dehors du lycée me prennent pour une enfant et j'ai vraiment eu le droit à tous les âges possibles !

Une fois j'étais au parc assise sur le toboggan prête à descendre il devait être 19h30 peut-être 20h ? Bref il était plutôt tard pour une ''enfant''… Une femme à la chevelure verte et au très beau regard bleu ciel est apparu elle m'avait regardé puis était venue pendant que moi je m'amusais bien à glisser puis à remonter pour recommencer encore et encore !

Elle m'avait dit quoi déjà ? Ah oui ! ''Hé bien petite tu as perdu tes parents ? Ne t'en fais pas je vais t'aider à les retrouver !''J'avais tenté de lui dire que je n'avais rien perdu du tout et que j'étais lycéenne mais elle ne m'avait pas laissé parler du coup je voulais lui faire plaisir et je l'ai suivie sans faire d'histoire.

Elle m'avait donné la main et avait commencé à cherché à travers toute la ville puis vers 21h  elle m'avait offert un délicieux repas et j'ai même eu le droit à une glace ! Pendant que je mangeais ma glace à la frairise avec ma touuuuute petite cuillère, la jeune femme -parce que oui elle paraissait plutôt jeune- souriait en me regardant déguster ce délicieux dessert.

Le repas terminé, nous étions sorties elle m'avait posé plusieurs questions ''comment tu t'appelles ma petite ?'' naturellement j'avais répondu en souriant 'Sekai madame. Sekai Yoki'' ' elle s'était alors exclamé ''oh serais-tu l'héritière de la grande entreprise Yoki ? Fille de Laetitia Yoki et Seto Yoki ?'' ce à quoi je dis ''Oui madame''  elle m'avait alors doucement caressé les cheveux toujours en tenant ma main dans la sienne.

D'ailleurs je me souviens que sa main était douce et chaleureuse, j'avais eu dès le début la sensation qu'elle ne me ferait rien, et pour une fois malgré mon pouvoir je sentais que pour une fois elle m'aidait tout de même par gentillesse parce qu'elle en avait envie.
C'est alors qu'elle me demanda mon âge elle fut assez surprise et était tombé de haut ! Vraiment ! Elle s'était emmêlé les pieds, en plus elle était en talon du coup la chute devait être encore plus douloureuse ! Elle s'excusa et me proposa alors de me ramener au lycée. Pendant tout le trajet elle me redemandait mon âge comme pour être sûre, pour elle j'avais 4 ans mais d'après elle malgré mes 16 ans j'étais tellement mignonne.

Une autre fois j'avais ouvert la porte de chez moi, c'était des clients que mon père avait accueilli, ils étaient visiblement charmés et m'avais demandé si je voulais une sucette, ils pensaient que j'étais une petite fille de 7 ans, j'en avais 15. Mais j'ai accepté la sucette ! Après tout on ne refuse pas un cadeau n'est-ce pas ! Enfin bref, voila voila.

- Tu me donnais quel âge ? Questionnais-je curieuse de sa réponse. En réalité j'ai 16 ans je suis au lycée de Xényla en classe de troisième année en Evasion ! En vrai plein de personnes pensent que je suis une enfant ! Je m'étais levée. C'est qu'avec ma petit taille et mon côté enfantin j'avoue qu'on peut s'y m'éprendre… Mais j'ai bien 16 ans ! Je posais mes mains sur mes hanches et souriais fière de moi comme si je venais de gagner une grande bataille ! Un peu comme ce.. Comment il s'appelait déjà ? Napolitain ? Napolon ? Non non rah comment il s'appelait lui déjà ! Ah oui Napoléon ! C'est un homme très célèbre chez les humains enfin d'après les livres de la bibliothèque !

-Une fois une dame a voulu me ramener chez moi alors que je ouais au toboggan  même que – Je suis désolée je m'éloigne encore ! Mais dis-moi  toi de quel lycée es-tu ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 293
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Mer 17 Aoû - 11:55

Après ma question, Sekai se tournai vers moi et m'observais, elle me regardait l'air de dire ''tiens encore un qui c'est fais avoir'', je continuais à la regarder, attendant sa réponse.


-Tu me donnais quel âge ?



-Euh....honnêtement, je te donnerais...10 ans tout au plus....


- En réalité j'ai 16 ans je suis au lycée de Xényla en classe de troisième année en Evasion ! En vrai plein de personnes pensent que je suis une enfant !


Elle se levait avant de reprendre la parole.

-C'est qu'avec ma petit taille et mon côté enfantin j'avoue qu'on peut s'y m'éprendre… Mais j'ai bien 16 ans !


Elle mis ses mains au niveaux de ses hanches et souriais fièrement.

-Une fois une dame a voulu me ramener chez moi alors que je ouais au toboggan même que – Je suis désolée je m'éloigne encore ! Mais dis-moi toi de quel lycée es-tu ?


Je la regardais, les yeux écarquillés et la fixais, la bouche entrouverte.
Premièrement cette fille avait 16 ans, juste un an de moins que moi, enfin bientôt, deuxièmement on était dans le même lycée, et troisièmement, euh je n'ai pas de troisièmement....

-Ah....ah bon tu as 16 ans...ah...bah d'accord. Sinon pour répondre à ta question je suis également au lycée de Xényla et je suis de la classe des Libertés.


Je me redressai et la regardais du haut de mes 1m75, la différence de taille était....comment dire comique, alors que nous n'avions pour ainsi dire même pas un an d'écart. Enfin vous me direz, Mr.Akatsuki qui a surement dépassé la vingtaine, est lui aussi plus petit que moi. Donc bon, je souriais avant de lui ébouriffer les cheveux. Je ramassai mon t-shirt pour voir si il avait sécher, il était encore bien humide, c'est pas grave de toute façon, je n'ai jamais froid, ma chaleur corporelle étant plus élevé que la moyenne. C'est assez pratique d'ailleurs.

-Est-ce que ça te plairais de me voir sous ma forme animale ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Mer 17 Aoû - 21:46

Dix ans. Il me donnait 10 ans ! Jusqu'à présent il était le seul à m'avoir donner un âge supérieur à 7 ans ! J'avais peut-être grandit ! Je demanderai à  madame  Lya quand je la verrais pour ma visite médicale ! Désormais je souriais, enfin quoique ce n'était peut-être pas le moment de se préoccuper de ma taille....

- Ah....ah bon tu as 16 ans...ah...bah d'accord. Sinon pour répondre à ta question je suis également au lycée de Xényla et je suis de la classe des Libertés.

Il avait l'air surpris de savoir que j'avais seize ans et non aps dix, je ne savais pas comment réagir pour le coup… Puis ce fut à mon tour d'être surprise par réponse.

- OHHHHHHHHHHW tu es vraiment de Xényla ?! C'est tellement bizarre ! Enfiin ce que j'entends par bizarre c'est que c'est étrange ! Hm je viens de dire deux fois la même chose…

Je m'arrêtais soudainement pour réfléchir.

- Bizarre et étrange sont des synonymes c'est très perturbant… Je-Je suis vraiment désolée je parle de nouveau en plus je- Rah je me tais ! Terminais-je en posant mes mains sur ma bouche.

Il s'était alors levé, je me sentais… Petite…….Il était vraiment géant ! Pour le regarder je devais lever la tête jusqu'à tordre ma nuque. Il avait un grand sourire tout chaleureux !

Il m'ébouriffait les cheveux un peu comme un grand frère qui voulait décoiffer sa petite sœur bien que moi je n'étais jamais coiffée…. Ce geste me fit sourire à mon tour, enfin non je me sentais tellement à l'aise que j'avais laissé échapper un petit rire joyeux. Il ramassa son t-shirt je me demandais s'il était bien sec, s'il son haut ne l'était pas il risquait d'attraper un rhume…

Mais peut-être qu'il savait ce qu'il faisait ! Tandis qu'il se rhabillait j'observais ses cheveux châtains foncés puis mes yeux se posèrent su ses oreilles j'avais tellement envie de les toucher ! Mais je ne pouvais pas ! Si ça se trouve lui aussi n'aime pas qu'on touche ses cheveux ou ses oreilles étant donné qu'il était un hybride ça faisait parti de lui enfin je me comprenais !

- Est-ce que ça te plairais de me voir sous ma forme animale ?

Sa forme animale ? Vraiment ? Pour de vrai de vrai de vrai ?! Évidemment que je voulais voir ! J'adorais les animaux doux ! Un chat c'était doux, une poule c'était doux, un renard c'était doux, un loup c'était doux et en blanc c'était juste magnifique !

Les chiens étaient mignons mais j'en avais peur ils sont tellement…. Euh… J'étais bizarre passons ! Des étoiles étaient venues s'installer dans mon regard chocolat.

- ] Oh ouiiii je veux voir je veux voir ! Enfin j'aimerais bien te voir sous ta forme animale s'il te plait Zaak ![/b Répétais-je plus doucement en me calmant.

Il devait vraiment être magnifique sous cette forme ! Ce serait la première fois que je verrais un hybride se transformer juste devant moi ! C'était tellement génial ! Je souriais, un sourire joyeux, heureux même !
[/color]
[/b]

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 293
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Dim 21 Aoû - 22:06

Après ma question, la jeune fille qui me faisait face était visiblement très heureuse, des étoiles illuminait son regard.


-Oh ouiiii je veux voir je veux voir ! Enfin j'aimerais bien te voir sous ta forme animale s'il te plait Zaak !


Toute exciter qu'elle était je ne mis pas longtemps à me décider, lentement je pris ma forme de loup, mes membre devenait plus petit et robuste et se recouvrait de poils blancs duveteux. Mon dos s'allongea et je finis par me retrouver à 4 pattes, une longue queue touffue était apparu et j'étais devenu un magnifique (ego surdimensionné) loup blanc. Je m'approcha doucement de Sekai et m'assis sur mon arrière-train en lui faisant face. Mes oreilles pointé vers l'avant et les yeux grands ouverts. Elle souriait grandement, personnellement je ne pouvais pas trop sourire, ça donnerais un espèce de truc plus flippant que joyeux. Déjà que mes crocs sortent de ma gueule comme ça alors si en plus je tente un sourire là ça va carrément être glauque.
Je posa ma tête sur l'épaule de Sekai, veillant à ne pas mettre tout mon poids sur cette frêle jeune fille. Si elle avait froid c'est oublier, ma chaleur corporelle est élevé, d'autant plus lorsque je suis un loup. C'est pratique en hiver mais en été ça peut être embêtant. Vraiment embêtant, lorsqu'il y a canicule c'est épuisant, mais dans la soirée c'est sympa de toujours pouvoir se balader en t-shirt alors que d'autre personne porte des gilets.
Peut après, je me couchai, la tête posé sur ses genoux, observant la lune d'un œil perdu, mes pensées se perdirent un instant avant de revenir à la réalité. Je pensais à un futur où Sygridh était présente, où elle se tiendrais à mes côtés, un futur qui ressemblerait au passé. Je bougeais lentement ma queue, balayant sans le vouloir du sable qui s'envola vers l'océan. Avoir une queue en plumeau ça peut avoir des avantages mais aussi des inconvénients, comment je vais galérer à me débarrasser de ce sable moi. Je redressais la tête vers Sekai de temps à autre avant de la reposer sur ses genoux.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Mar 23 Aoû - 2:06

J'étais tellement impatiente ! Zaak ne tarda pas, j'avais pu voir pour la première fois un hybride loup se transformer, c'était tout simplement fa-bu-leux ! Je restais dans voix !

Après tout ce n'était pas tous les jours qu'on pouvait voir une transformation aussi belle !

Son pelage était lisse, il semblait tout doux, tellement soyeux ! Sa queue ressemblait à un plumeau tout aussi doux !

De ses grands yeux il m'observait assis devant moi. Je souriais, j'étais tellement joyeuse, tellement époustouflée !

Immédiatement je tendais la main pour la laisser s'engouffrer dans cette magnifique fourrure. J'étais éblouie...

On aurait dit une peluche grandeur nature ! Je craquais totalement, il était tellement chou sous sa forme hybride ! Et en plus ! Je pouvais ENFIN caresser ses deux petites oreilles !

Ouah... Tu es tellement .... Beau, majestueux, splendide ! Et aussi tellement mignon ! Et en plus de ca t'es tellement doux ! On dirait une peluche vivante !

Je caressais le haut de sa tête, allant de son front a sa nuque, puis ses deux oreilles avant de continuer sous sa grande gueule.

Je ne disais rien -pour une fois !- j'en oublierai presque de respirer. J'étais tellement concentrée à gratouiller derrière les oreilles, sois la mâchoire. J'en oubliais le temps qui passe.

Et avec cette fabuleuse fourrure, il dégageait une chaleur tellement intense ! Plus chaude encore que celle qu'il dégage sous forme bermudienne !

Il posa alors sa tête sur mes genoux, j'avais l'impression de me reconnaître à travers ce geste. Plus petite je posais souvent ma tête sur les genoux de ma maman c'était agréable, ça détendait !

Mais il continuait de regarder la lune avec cet air triste. Peut-être qu'il pensait encore à sa soeur... Je ne pouvais pas la remplacer, elle était elle et j'étais moi deux personnes différentes.

Pourtant j'avais envie de lui venir en aide du mieux que je pouvais mais comment ?!

Je fermais les yeux écoutant le bruit des vagues qui s'en vont puis reviennent. De ma main droite je caressais son dos et son ventre duveteux.

Avec ma main gauche je caressais doucement son front et ses oreilles. Je faisais des gestes lents, j'essayais d'être la plus réconfortante possible.

Je ne savais pas comment réagirait Sygridh... Alors je me mettais à chantonner une mélodie que ma mère me faisait écouter quand je pleurais pour un bobo par ici par la ou que je tentais de m'endormir ou encore quand nous étions sur le toit chez nous et que seul le vent se joignait a nous...

J'aimais énormément cette musique, elle était calme et réchauffait toujours mon cœur, alors j'espérais que cette fois-ci elle ferait de même avec le cœur de Zaak.

Certes je n'étais pas la meilleure chanteuse de l'île, mais je voulais croire en un miracle.

Je rouvrais les yeux et les laissais posés sur le loup devant moi, un léger sourire peint sur mon visage. Un sourire tendre, enfin j'espérais...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 293
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Mer 31 Aoû - 13:54

Immédiatement après que je me sois transformer, Sekai plongea littéralement ses mains dans ma fourrure, bien que fine par la saison, en hiver je suis pire qu'un ours en peluche, mais en été ma fourrure est beaucoup moins épaisse.


Ouah... Tu es tellement .... Beau, majestueux, splendide ! Et aussi tellement mignon ! Et en plus de ca t'es tellement doux ! On dirait une peluche vivante !


Oh oui continue flatte mon égo, je t'adore toi. Sekai c'était mise à me caresser tout du long, je sais je sais, pour certains ça peut paraître bizarre quand on sais que je suis bermudien, du coup ça fais bizarre de caresser un garçon, mais certaines personnes oublie le fait que je suis un bermudien et ne vois plus que la façade loup ce qui arrange les choses. Elle s'occupait maintenant de mes oreilles, puis glissa ses mains sous ma mâchoire, c'est limite si je n'allais pas m'endormir sous ses doigts.
Le temps s'écoula et elle continuait, maintenant sa main avait glisser sur mon dos et mon ventre, de son autre main elle caressait mon front et mes oreilles. Ses gestes était lents, calmes, doux, je me sentais mieux.
Lentement elle c'était mise à fredonner une mélodie. Toute aussi douce que ces gestes, je m'installai un peu mieux sur ces genoux avant d'ouvrir les yeux et de la regarder, bien que je ne pouvais pas sourire, j'essayai de faire ressentir dans le regard que je la remerciais. Je me couchai près d'elle, laissant le vent faire onduler ma fourrure.

Suite du rp:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak) Jeu 1 Sep - 20:19

Tandis que je le complimentais, je remarquais dans son regard une étincelle, comme s'il était heureux de toutes ces éloges à son égard. Je souriais tendrement tout en continuant mes caresses sur son doux pelage.

- Hihi, tu n'as l'air d'avoir très mal aux chevilles ! Lui dis-je en arquant un sourcil.

Il semblait tellement détendu sous mes gestes, comme si d'un instant à l'autre il allait s'endormir sans demander son reste. Hihi, il était adorable !

Je ne pourrais pas me lasser de caresser cette douce fourrure, la preuve est bien là. Le temps était passé tellement vite. Il se positionna alors à son aise sur mes petites jambes, pendant que moi je chantonnais une douce chanson.

J'avais fermé les yeux, le vent soufflait doucement, c'était rafraichissant ! Ca détendait ! Je me sentais vraiment bien ! Je me laissais porter par cette petite brise, le son des vagues s'associant à la mélodie que je fredonnais sereinement.

C'était tellement rare que je me mette à chantonner comme ça devant une personne que je venais de rencontrer... Mais cela prouvait une chose. J'étais à l'aise avec Zaak, il ressemblait à un grand frère, c'était agréable.

J'en arriverai presque à envier toutes ces personnes ayant un grand frère ! Je n'en avais pas mais cela semblait chouette...

Je levais mes paupières et pu voir que je n'étais pas la seule à aller bien, ça me faisait plaisir de voir dans ce regard palpitant de l'aise.

Finalement heureusement que j'étais venue lire sur la plage ! Jamais je n'oublierai cette rencontre !

on peut cloturer o/:
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 293
Revenir en haut Aller en bas
Sur le courant de la vie.... (Sekai/Zaak)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Courant a travers bois
» Au gré du courant [PV Kanoë]
» Prob wifi après coupure de courant
» Sekai Okashi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: