Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

"Attention, chien sociable ! " [Kristal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: "Attention, chien sociable ! " [Kristal] Sam 30 Avr - 19:26

Mon front était déposé contre la vitrine, un grand sourire niait sur le visage. J’observais, les yeux remplis d’étoiles, la grosse bouboule de poil qui se tenait de l’autre côté de la vitrine. La gueule grande ouverte, un filait de bave coulant de cette dernière tombant sur le sol, il me regardait à son tour, sa queue bougeant énergiquement de droite à gauche. Ce chien allait devenir mon chien ! Il était un magnifique Saint Bernard ayant déjà une bonne année de vie d’entamée. Il était énorme et c’est ce qui me faisait l’adorer encore plus. J’étais tombée en amour avec ce pitou, en passant devant l’animalerie, quelques semaines auparavant. Depuis le temps que je rêvais d’avoir un chien, surtout avec Yuuma qui se promène dans le Lycée avec son fidèle Berus au pied. Ça me faisait rêver de les voir et maintenant j’allais accomplir mon rêve.
J’avais décidé de l’appeler Bretzel.

Après avoir rencontré Bretzel une première fois, ayant eu l’autorisation du personnel de l’animalerie d’aller lui faire prendre une marche, je m’étais décidée à procéder à son adoption. Je l’adorais et il m’adorait. Je suis énergique et il est énergique. Je suis gourmande et il est gourmand. J’adore la compagnie des autres et il était une boule d’amour en compagnie d’autre. Ce saint-bernard est fait pour moi ! J’avais donc contacté mes parents afin de les insister de m’offrir mon argent de poche plus tôt que prévu, mettant cela sur le dos d’une sortie scolaire. Je n’allais certainement pas leur dire que j’allais m’acheter un chien avec cet argent, ils n’auraient jamais accepté. Ils étaient déjà suffisamment inquiets des derniers évènements qui s’étaient déroulés à Xényla, alors je devais, en plus de leur demander de l’argent, les sécuriser sur ce qui se passait entre ces murs, leur offrant des mensonges, encore une fois. Quoique maintenant que j’y pensais, j’aurais très bien pu leur donner comme argument que Bretzel allait me servir de protecteur. Ce qui n’était pas faux dans un certain sens. Je pensais même utiliser Bretzel comme mascotte des Liberté. Maintenant que j’en étais la déléguée, je pouvais en décider par moi-même. Mais j’allais en discuter avec certain avant, évidemment.

Avec les derniers évènements, j’avais hérité du rôle de déléguée des Libertés puisque notre ancien délégué, Twelve, avait quitté le lycée. C’était à se demander s’il n’avait pas fui. Je m’étais donc portée volontaire pour prendre sa place et voilà maintenant où je me retrouvais. Sous la main, je devais aider ces pauvres âmes perdues à retrouver leur détermination pour le jeu. Je ne souhaitais pas que l’on s’effondre, mais que l’on fonce ! Mes chers vaillants Libertés, vous pouvez compter sur moi. J’avais déjà pour but de les réunir afin de discuter tous ensemble de la méthode à prendre dans les jours à venir. Bref, ce n’était pas là nos préoccupations pour aujourd’hui.

Bretzel était toujours aussi magnifique que la première que l’avait croisé et toujours aussi excité. Je souris à mon chien avant de lui tirer la langue et de me détourner de la vitrine pour parler avec un employé. Comme vous l’auriez certainement deviné, j’avais réussi à accumuler l’argent qu’il me fallait pour acheter cette bébête et croyez-moi, il me couta très cher ! Heureusement, j’avais réussi à négocier afin de diminuer son prix. L’employé m’expliqua comment j’allais devoir m’occuper de mon nouvel ami, me rassurant qu’en vieillissant il allait devenir une bête docile et calme. Présentement toujours un jeune chien, il adore s’amuser. Finalement, on m’autorisa enfin à le sortir de sa cage. Dès qu’on lui ouvrit la porte, Bretzel couru dans ma direction, déposant ses grosses pattes sur mes épaules dans un saut. Il me fit tomber au sol en remuant joyeusement la queue tandis que je rigolais en le caressant et lui donnant de gros câlin, la tête enfouie dans son pelage brun et blanc.

Ding-Ding~

La porte de l’animalerie venait de s’ouvrir, faisant sonner la petite sonnette de la porte. Je n’accordai pas mon attention en direction du client et me relevais du sol, toujours en rigolant, alors que j’allais récupérer la laisse de Bretzel. Une fois le dos tourné, j’entendis l’employé qui s’était occupé de moi crier sur mon chien. Alertée par le cri, je me retournai pour voir Bretzel courir en direction du client.

Bretzel, non !!!

Trop tard, il venait de le renverser en lui sautant dessus alors que sa truffe reniflait bruyamment les vêtements de l’inconnu, comme s’il chercherait quelque chose sur lui – ou elle, je n’y ai pas fait attention – l’écrasant sous son poids.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Attention, chien sociable ! " [Kristal] Dim 1 Mai - 21:18


Kristal venait de sortir de la douche lorsqu'elle enfila un jean et un t-shirt, avant de chausser une paire de baskets et de poser son blouson noir sur ses épaules : il fallait qu'elle fasse un tour en ville ce matin pour racheter des portions du riz au curry en barquette qu'elle aimait tant. Pour éviter de prendre froid à cause de ses cheveux encore mouillés, Kristal posa également sa large casquette en cuir sur sa tête, avant de se diriger vers le quartier Est de la ville, un sac en bandoulière sur l'épaule.

Sur le chemin de la supérette, l'attention de la nymphe se porta sur un petit carton d'apparence miteuse, posé contre le mur fissuré d'une ruelle adjacente à la rue principale. De ce carton s'échappaient de faibles miaulements, ce qui la poussa à se rapprocher de l'objet. Kristal se pencha au-dessus du carton, observant son contenu : à l'intérieur se trouvait un petit chaton noir, seul et tremblant de tout son frêle corps. Le cœur de la jeune femme se fendit à la vision du petit animal. Quel monstre avait bien pu se débarrasser d'une petite chose si innocente ? Le pauvre chaton avait probablement été abandonné à cause des stupides superstitions qui couraient sur l'île à propos des chats noirs, leur attribuant les pires tares et leur donnant mauvaise réputation.
Elle plongea sa main dans le carton, l'approchant doucement de la tête poilue du petit chat. Celui-ci la renifla timidement, avant de lui donner un petit coup de langue, ronronnant doucement, comme pour l'accepter. Il ne fallut pas plus de temps pour que la jeune femme craque et se décide à le ramener chez elle. Elle vivait seule dans son appartement, un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal, et ce pauvre petit ne survivrait pas bien longtemps tout seul dehors. Kristal prit donc la petite boule de poils dans ses mains, avant de la glisser à l'intérieur de sa veste, pour le garder bien au chaud et à l’abri. D'un regard le long de la rue, la jeune femme repéra une petite animalerie : parfait, elle pourrait y trouver de quoi nourrir son nouveau compagnon à fourrure. Elle se dirigea donc vers la porte de celle-ci, plutôt heureuse de sa rencontre de la matinée.

Ding ding ~

Kristal entra dans la petite animalerie, cherchant du regard l'étalage où pourrait bien se trouver la nourriture pour chats. Avant qu'elle ne puisse repérer ce qu'elle cherchait, elle entendit subitement le cri d'un employé qui attira son attention, suivi de l'appel d'une jeune fille.

- Bretzel, non !!!

Le temps qu'elle se retourne en direction de ce bruit, un énorme Saint-Bernard au pelage brun et blanc se jeta sur elle, la plaquant lourdement dos contre le sol. Le gros chien reniflait frénétiquement ses vêtements, essayant de fourrer sa truffe à l'intérieur de sa veste, à l'endroit même où se trouvait un petit chat parfaitement terrifié, plantant ses griffes de toutes ses forces dans la peau de la jeune nymphe.
Alors que Kristal tentait de repousser - non sans peine - le gros animal pour au moins se redresser en position assise, le chaton profita d'une petite fenêtre de répit pour s'échapper de l'intérieur de son blouson et disparaître de son champ de vision. Visiblement, le chien, lui, n'avait pas vu la petite boule de poils noire sortir de là, puisqu'il écrasa la jeune femme de plus belle, commençant maintenant à lui lécher le visage en battant de la queue. Alors qu'elle tentait vainement d'écarter le Saint-Bernard de son visage, celui-ci - ayant visiblement très envie de jouer avec elle - attrapa sa casquette dans sa gueule, avant de s'éloigner d'elle pour courir le long des étals de l'animalerie.

Enfin débarrassée de ce poids, la jeune femme se redressa en position assise, frottant son visage pour essayer d'enlever la bave qui était maintenant étalée dessus. Elle lança ensuite un regard peu impressionné en direction de l'employé du magasin et de la jeune fille, qui ne lui avaient décidément pas été d'une grande aide pour la sortir de ce cauchemar poilu, avant de leur lancer d'un ton sarcastique :

- Merci du coup de main, je ne sais pas ce que j'aurais fait sans vous.

Elle ne garda toutefois pas longtemps ce masque sérieux et laissa échapper un rire amusé tout en se relevant lentement, époussetant ses vêtements qui avaient déjà accroché un bon paquet de poils de chien. Elle passa ensuite une main dans ses cheveux déjà ébouriffés, parcourant la pièce d'un regard inquiet à la recherche de son petit protégé au pelage ébène. Elle s'adressa alors à ses deux interlocuteurs, plantant son regard dans celui de la jeune fille aux cheveux bleus qui semblait être la propriétaire du Saint-Bernard.

- Par contre... Vous n'auriez pas vu par où mon chat est parti ?

Le point positif, c'est que le gros chien était maintenant tellement occupé à jouer avec la casquette de la jeune femme qu'il semblait avoir totalement oublié le petit chaton. Le point négatif, c'est que l'animalerie regorgeait de potentielles cachettes pour un animal de cette taille, et que sa couleur n'allait clairement pas aider à le retrouver plus facilement. Le pauvre avait probablement eu la peur de sa vie, mais Kristal caressait tout de même l'espoir que le gros chien ne l'ait pas totalement traumatisé, pour qu'il sorte de sa cachette de lui-même.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dr. Kristal Zhang Lya
Ce médecin pansera vos plaies en Lightseagreen.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DC : Mikhaïl M. M. - Gwendal M. - Astalée N. G.
Anthony G. K. - Caelan A.

avatar
I ▲ Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 422
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Attention, chien sociable ! " [Kristal] Mer 25 Mai - 4:02

Une fois bien installée sur le nouveau venu, Bretzel n’en faisait qu’à sa tête, creusant un peu plus dans ses vêtements tandis que sa pauvre victime essayait de se protéger des léchouilles baveuses de mon chien. J’aurais bien aimé l’aider, mais au moment où je m’approchai, une toute petite boule de poils noirs se faufila depuis les vêtements du client. Est-ce donc cette petite bête qui a attiré Bretzel ? Si c’était le cas, le chien n’avait même pas constaté la fuite du petit animal. Quant à moi, j’avais complètement oublié la bêtise de mon animal pour accorder toute mon attention sur la boule noire qui avait couru entre mes jambes avant de disparaître en dessous des rayons.

Sans plus faire attention à l’inconnu et à Bretzel, je courus en me laissant glisser sur le sol afin d’essayer d’attraper le petit animal. Ratée, je fonçai tête première dans l’étagère, un os me tombant sur la tête. Mais face à moi, sous l’étagère, un chat tout noir me regardait de ses grands yeux jaunes terrifiés. À peine eu-je le temps de m’étirer pour l’attraper qu’il fuyait de nouveau.

Sale bête, revient ici !!!!

Alors que j’essayais de me relever du sol rapidement, je me fis bousculer par-derrière. En me retournant, je constatais la présence de mon saint-bernard qui courait dans la boutique avant de se coucher dans un coin, dos à moi, m’empêchant de voir ce qu’il faisait. Il s’était trouvé un nouveau jouet pour le préoccuper c’est déjà cela.

Merci du coup de main, je ne sais pas ce que j'aurais fait sans vous.

Je l’avais presque oublié. Je relevais la tête dans la direction de la voix, un grand sourire sur le visage. C’est alors que je reconnus enfin la personne, c’était le médecin du lycée ! Ce n’est pas croyable, qu’est-ce qu’il faisait là lui ? Je ne pourrais pas vous donner le nom de l’homme, n’ayant encore jamais eu l’occasion de faire sa rencontre à l’infirmerie. Je m’y rendais parfois pour me faire soigner des blessures mineures, mais je n’étais encore jamais tombée sur lui. Je le connaissais donc que de vu.

Je l’entendis rigoler tandis qu’il se nettoyait les vêtements du grabuge causé par Bretzel. Il avait un bon sens de l’humour, c’était un très bon point ! Pas tout le monde aurait apprécié de se faire sauter dessus par un si gros chien. Je ne sais d’ailleurs pas comment il s’en est pris pour se débarrasser de lui, mais il avait réussi. Étonnant !

Par contre... Vous n'auriez pas vu par où mon chat est parti ?

C’est vrai, le chat !! Je pointais du doigt par où le chat avait fui après que j’eus tenté de l’attraper sans peine.

Là-bas ! J’ai essayé de l’attraper par moi-même, mais ça n’a pas été très glorieux… Je suis vraiment désolée de n’avoir rien fait pour vous aider, mais c’était pour la bonne cause ! Enfin… je crois.

Je me mis à rigoler, grattant l’arrière de ma tête. Heureusement, il ne semblait pas m’en vouloir. Autant profiter que Bretzel soit calmé pour nous occuper de ce fameux chat.

Je sais ! Attirons-le avec des gâteries pour chat, on ne sait jamais. Pardon monsieur, permettez-moi de vous emprunter cela.

Tandis que je m’adressais à l’employer qui n’avait toujours pas bougé, troublé par la scène, j’étais allée me chercher un sachet de surprise pour chat. Une fois l’arme en main, je me mis à le secouer en marchant prudemment dans l’animalerie.

Minou, minou, minou ! J’ai de la bonne nourriture pour toi, vient me gouter ça, tu ne vas pas être déç...

Je m’arrêtais là. Je venais de découvrir ce avec quoi ce vilain toutou était en train de jouer. Une casquette, il était en train de mâchouiller la casquette du médecin. Je laissais tomber au sol la nourriture pour chat pour aller prendre la casquette en main, toujours en partie dans la gueule de ma grosse bête.

Mais non Bretzel ! Lâche ça tout de suite, ce n’est pas à toi, c’est au monsieur ! Donne-le-moiii !!

De toutes mes forces, j’essayais de retirer de la bouche de mon chien, la casquette maintenant devenue toute baveuse. Quant à Bretzel, il se contenta de lâcher quelques petits grognements, sans même laisser l’impression de forcer. Quelle idée d’acheter un chien plus fort que soit ! Après plusieurs vaines tentatives, je finis par abandonner, me laissant tomber sur le sol, devant le saint-bernard, épuisée.
Je relevais la tête en direction du propriétaire du chat, d’un air désolé avant de souffler.

Je vous le promet, je vais vous la payer.

Malgré les quelques rares économies qu’il me restait après l’achat de Bretzel… Stupide cabot, à peine sortie de l’animalerie qu’il commençait déjà à me vider mon portefeuille. Le voilà justement qui se relevait pour s’éloigner de nous, allant se trouver un nouveau coin pour mâchouiller tranquillement son nouveau jouet.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Attention, chien sociable ! " [Kristal] Mer 25 Mai - 17:13


La jeune fille qui semblait être la propriétaire du Saint-Bernard regarda passer son chien à côté d'elle en vitesse et s'installer dans un coin de la boutique, avant de se tourner vers Kristal, plutôt réactive à sa question concernant son petit protégé à poils. Elle pointa du doigt un coin de l'animalerie, avant de se mettre à parler plutôt rapidement et avec beaucoup d'entrain.

- Là-bas ! J’ai essayé de l’attraper par moi-même, mais ça n’a pas été très glorieux… Je suis vraiment désolée de n’avoir rien fait pour vous aider, mais c’était pour la bonne cause ! Enfin… je crois.

Kristal regarda dans la direction que la jeune fille venait de lui indiquer : il s'y trouvait tout un étalage de jouets pour chiens, ainsi que plusieurs paniers de différentes couleurs et de divers gabarits. Son regard se porta ensuite à nouveau sur la propriétaire du chien qui semblait relativement gênée de ne pas lui être venue en aide, à qui elle adressa un petit hochement de tête pour la rassurer - au moins la jeune fille avait vu par où son chaton s'était échappé, c'était déjà un bon début.
Celle-ci se mit d'ailleurs à rigoler nerveusement en se grattant l'arrière de la tête, ce qui arracha un sourire au médecin : elle semblait être une personne particulièrement joviale et pleine de vie, ce qui faisait plutôt plaisir à voir. Kristal n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit que la fille à la queue de cheval enchaîna à nouveau, un air déterminé venant d'apparaître sur son visage.

- Je sais ! Attirons-le avec des gâteries pour chat, on ne sait jamais. Elle s'adressa ensuite à l'employé de l'animalerie, retirant quelque chose de l'étagère proche de lui. Pardon monsieur, permettez-moi de vous emprunter cela.

Le médecin l'observa se diriger à pas feutrés en direction des étalages qu'elle lui avait désigné plus tôt, secouant dans sa main une sorte de petit sachet non identifié, qui devait contenir des friandises pour félins. C'était une scène relativement comique d'un point de vue extérieur, si bien que Kristal se contenta de croiser les bras en observant cela, oubliant presque qu'il s'agissait de son précieux petit animal terrifié qu'elle essayait de retrouver pour elle. Elle essayait tant bien que mal de garder son sérieux, pas vraiment convaincue que ce petit manège servirait à quoi que ce soit.

- Minou, minou, minou ! J’ai de la bonne nourriture pour toi, viens me goûter ça, tu ne vas pas être déç...

Alors qu'elle avançait vers l'étalage de jouets, la jeune fille s'interrompit brusquement, laissant tomber au sol le petit sachet qu'elle secouaient encore une fraction de seconde plus tôt, avant de courir en direction de son chien. Elle venait de lancer un regard en direction de son chien couché sur le sol, un air horrifié se dessinant soudain sur son visage, avant de se ruer vers lui. Celui-ci jouait tranquillement avec la casquette du médecin, tout en regardant sa maîtresse dans les yeux, battant toujours frénétiquement de la queue.

- Mais non Bretzel ! Lâche ça tout de suite, ce n’est pas à toi, c’est au monsieur ! Donne-le-moiii !!

« Au monsieur » ? Kristal s’apprêta à la corriger avant d'abandonner dans un soupir amusé, jugeant qu'elles avaient toutes deux une situation plus importante à régler pour le moment. Et puis ça n'était pas comme si elle allait se vexer pour une méprise de ce genre : ça n'était ni la première, ni la dernière fois qu'on se méprendrait à propos de son sexe.
La jeune fille, elle, avait bien du mal face à son gros chien : elle tentait vainement de lui arracher la casquette de la gueule, son animal de compagnie plutôt joueur grognant tout en maintenant sa prise fermement entre ses dents. Alors que Kristal s'avançait vers ce mignon petit duo pour proposer son aide, la fille aux cheveux bleus se laissa tomber sur le sol, abandonnant face à l'entêtement de son ami à poils. Elle releva ensuite la tête dans sa direction, affichant une mine tout à fait désolée et soupira avant de lui déclarer :

- Je vous le promets, je vais vous la payer.

Kristal s'accroupit pour se placer face à la jeune fille à l'air dépité sur le sol, avant de lui tendre la main pour l'aider à se relever. L'adolescente aux cheveux bleus était - sans grande surprise - relativement plus grande qu'elle, mais le médecin n'eut toutefois aucun mal à la remettre sur ses pieds. Elle lui sourit tout en hochant la tête de droite à gauche.

- Mais non voyons, il finira bien par se lasser de son jouet. Et puis au pire, c'est juste une vieille casquette, je pense que je m'en remettrai.

Elle adressa un clin d’œil à l'adolescente, avant de désigner du regard le jeune chien qui venait de se lever pour aller mâchonner son « jouet » plus loin. Elle venait d'avoir une idée : autant profiter du calme du chien pour s'occuper de chercher le petit chat - après tout, le gros Saint-Bernard était la cause de la frayeur du chaton, alors le fait qu'il reste loin d'elles était plutôt une opportunité à saisir pour attraper le petit peureux au plus vite.

- On va le laisser pour le moment, je préfère qu'il joue avec ma casquette plutôt qu'avec ce pauvre chaton.

Kristal laissa échapper un petit rire avant de placer sa main droite sur l'épaule de l'adolescente pour la tapoter gentiment, lui faisant comprendre qu'elle ne lui en voulait absolument pas pour ce que sa casquette était en train de subir entre les crocs de son chien. Elle se dirigea ensuite vers l'étalage de jouets et les paniers vers lesquels la jeune fille avait vu son chat disparaître, plissant les yeux à la recherche de son petit protégé. Au passage, elle ramassa le petit sachet que l'adolescente avait fait tomber plus tôt : qui sait, ça pourrait peut-être être utile.
Après quelques secondes à sonder l'endroit, le médecin vit deux petits yeux brillants l'observer entre un os à mâcher en plastique et deux frisbees colorés. Le chaton avait réussi à se faufiler entre les jouets pour s'y abriter, mais semblait encore totalement terrorisé par ce qu'il venait de se passer plus tôt. Le petit animal tremblait de tout son corps et regardait Kristal avec des yeux terrifiés, ses muscles tendus trahissant son envie de déguerpir au moindre geste brusque qu'elle pourrait faire dans sa direction. Il serait impossible pour elle de l'attraper seule, c'était une évidence, mais avec des efforts combinés...
La jeune femme se tourna vers la fille au chien, lui exposant l'idée qui venait de lui traverser l'esprit pour attraper le petit animal apeuré.

- Hum, je vais avoir besoin de ton aide. Tu pourrais contourner l'étalage et te placer derrière lui pendant que j'attire son attention ? Le chaton est juste ici, si on essaye de l'attraper des deux côtés en même temps, je pense qu'on devrait  réussir à le sortir de là. Il est trop nerveux pour que je puisse le calmer, alors on va un peu lui forcer la main.

N'attendant pas la réponse de celle qui venait de devenir sa partenaire forcée de mission de récupération de chaton, Kristal plongea à nouveau son regard dans celui du chaton, essayant de le calmer en lui montrant qu'elle ne lui voulait aucun mal. Elle approcha doucement le sachet de nourriture pour chat de la petite bête, restant tout de même à une distance respectable pour ne pas l'effrayer. Tant qu'elle attirait l'attention du chaton avec ces friandises, il ne risquait pas de voir une deuxième personne l'approcher alors à moins d'une énorme maladresse de la part de l'adolescente ou d'un retour inopiné de son gros chien, il y avait de grandes chances que ce plan fonctionne sans accroc.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dr. Kristal Zhang Lya
Ce médecin pansera vos plaies en Lightseagreen.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DC : Mikhaïl M. M. - Gwendal M. - Astalée N. G.
Anthony G. K. - Caelan A.

avatar
I ▲ Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 422
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Attention, chien sociable ! " [Kristal] Mar 19 Juil - 22:35

Le gentil monsieur me tendit la main afin de m’aider à me relever. Pourquoi m’aider, moi, l’incapable de veiller sur son chien qui en plus d’avoir fait peur à son chat avait voler sa casquette. Je fais une piètre maitresse si je n’arrive pas à me faire écouter de mon chien.

Mais non voyons, il finira bien par se lasser de son jouet. Et puis au pire, c'est juste une vieille casquette, je pense que je m'en remettrai.

Quand je disais que le monsieur était gentil. Maintenant relevée à son niveau, je lui fis un grand sourire, la bonne humeur déjà de retour. Il me désigna même Bretzel qui était maintenant au calme dans un coin, casquette à la gueule. Je compris que c’était le meilleur moment pour attraper sa petite boule de poil et il me le fit savoir à son tour.

On va le laisser pour le moment, je préfère qu'il joue avec ma casquette plutôt qu'avec ce pauvre chaton.

J’approuvais d’un signe de tête alors que l’homme au chaton vint tapoter mon épaule pour faire comprendre qu’il ne m’en voulait pas du tout. Je me sentis me détendre et bien moins mal à l’aise du comportement de Bretzel. Il va me falloir beaucoup de patience pour élever ce saint-bernard et beaucoup d’énergie aussi, mais je suis prête pour accomplir ce défi ! Mais avant cela, le chat.
Il se déplaça finalement en direction des étalages, le petit sachet que j’avais à la main un peu plus tôt entre ses propres mains. Il se déplaçait avec lenteur vers le lieu que je lui avais indiqué tout à l’heure. En espérant que le minou ne s’était pas déplacé depuis. Je restais à ma place, préférant ne pas perturber ses recherches plus déjà. S’il avait besoin de mon aide, il n’aura qu’à demander et si je vois le chat foncer dans ma direction, je me jetterai dessus. Aussi simple que cela. Je dois aussi veiller à ce que mon vilain toutou reste calme, je ne voudrais pas qu’il essai de nouveau de jouer avec cette pauvre petite bête effrayée.

À son expression, je compris qu’il l’avait enfin retrouvé, face à l’étalage de jouet pour chien. Cachète ironique venant d’un animal qui tentait de fuir un chien. Puis il se retourna dans ma direction pour m’adresser la parole.

Hum, je vais avoir besoin de ton aide. Tu pourrais contourner l'étalage et te placer derrière lui pendant que j'attire son attention ? Le chaton est juste ici, si on essaye de l'attraper des deux côtés en même temps, je pense qu'on devrait  réussir à le sortir de là. Il est trop nerveux pour que je puisse le calmer, alors on va un peu lui forcer la main.

Je lui fis signe de la tête que j’acceptais de l’aider, mais avant de l’aider, j’avais un autre plan. Le chat avait bien trop peur de moi pour que je l’approche, ce devrait plutôt être son maître qui le récupère entre ses bras. Je dois aussi admettre que je ne voulais pas me faire griffer par ce chat. Eh bien quoi ? J’ai droit de prendre mes précautions.

Et si j’essayais de lui faire peur en passant par derrière ? Effrayé il va sauter droit devant lui et donc sauter sur toi et ainsi vous allez pouvoir le rattraper.

Mon idée semblait être une idée de génie à mes yeux. C’est pourquoi je me dirigeais déjà derrière l’étalage essayant de me faire le plus silencieux possible. Pendant ce temps, je voyais l’homme tenter d’attirer l’attention du chat sur lui. Ce qui me permettait de pouvoir me faufiler derrière sans qu’il ne m’aperçoive, génial ! Je finis par déceler la petite queue noire du chaton. Elle bougeait nerveusement d’un côté à l’autre au travers des jouets, sans se soucier d’être vu. Je jetais un rapide coup d’œil en direction de mon Saint-Bernard, il était toujours occupé à mâchouiller la casquette. Je m’approchais donc du chat un peu plus et m’arrêta seulement lorsque je fus à quelques centimètres de lui. J’approchais ma tête avant de murmurer prêt du chat.

Bouh.

Un tout petit miaulement se fit entendre du chat, au même moment, je vis du coin de l’œil Bretzel relever la tête, mais le chat était déjà en train de se sauver droit sur son propriétaire. Vas-y, attrape le !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Attention, chien sociable ! " [Kristal] Mar 4 Oct - 18:50


Campée devant l'étalage de jouet pour chien, la nymphe évitait le moindre mouvement brusque, concentrée sur les yeux brillants de son nouvel animal de compagnie. Sur sa gauche, Kristal vit sa récente rencontre lui faire un signe de la tête, confirmant son implication dans son plan pour récupérer ce pauvre animal. Tant mieux, elle savait pertinemment qu'elle n'aurait eut aucune chance de calmer le petit chat toute seule.

Alors qu'elle se préparait déjà, sachet de friandise à la main, à attirer l'attention du petit animal, elle put voir du coin de l’œil sa complice commencer à se déplacer pour la rejoindre. Elle semblait tellement concentrée à ne pas faire trop de bruit en se déplaçant que c'en était presque comique à voir. Mais si la fille aux cheveux bleus semblait prête à l'aider dans son opération de récupération de chaton, celle-ci avait apparemment un autre plan pour se saisir de la bestiole apeurée.

- Et si j’essayais de lui faire peur en passant par derrière ? Effrayé il va sauter droit devant lui et donc sauter sur toi et ainsi vous allez pouvoir le rattraper.

Kristal haussa les épaules, réfléchissant à cette proposition : en effet, ce raisonnement se tenait. Ce plan avait même un pourcentage plutôt élevé de possibilité de réussite. Elle signala donc son approbation d'un simple mouvement de tête à sa comparse, lui laissant le champ libre pour faire ce qu'elle voulait.
La jeune fille avança à pas de loup vers l'étalage, un air concentré sur le visage. Une fois arrivée derrière le meuble en question, elle s'arrêta, lançant un regard décidé au médecin. Elle était prête. Kristal campa sur ses jambes, se préparant à réagir à la prochaine action du chat : il était parfaitement impossible de prédire avec précision ce que l'animal allait faire, elle se tiendrait donc préparée à tout.

L'inconnue bougea. C'était maintenant que tout allait se dérouler. Elle s'approcha doucement du petit chat sans que celui-ci ne la remarque, puis avança son visage pour murmurer dans l'oreille de l'animal.

- Bouh.

Un petit miaulement se fit entendre avant que l'animal ne bondisse en vitesse dans les bras du médecin, déjà prête à réceptionner sa boule de poils. Heureusement pour elle, il avait sauté directement dans ses bras, reconnaissant un visage qui le rassurait. Le pauvre chaton toutefois avait l'air totalement terrifié et ne tarda pas à se blottir de ton son petit corps contre le torse protecteur de sa propriétaire.

- Merci pour ton aide.

La jeune femme marqua un arrêt, la bouche ouverte, avant de sourire, relativement amusée. C'est qu'avec toutes ses petites péripéties, elle n'avait même pas eu le temps de demander son nom à la personne qui lui faisait face. Elle laissa donc échapper un petit rire, tout en enveloppant son petit Kuro dans sa veste, des sorte à ce qu'il ne puisse plus s'échapper, avant de relever les yeux vers la jeune fille qui venait de l'aider.
Il était maintenant temps qu'elle se présente en bonne et due forme. Elle ne pouvait décemment pas rester dans l'ignorance face à l'identité de cette jeune fille plus longtemps.

- Excuse-moi, je n'ai pas eu le temps de me présenter. Elle lui tendit sa main libre en souriant. Kris', enchantée de faire ta connaissance.

En attendant que la jeune fille serre la main qu'elle lui tendait, la nymphe reprit la parole, un ton un brin moqueur dans la voix.

- Ah. Et c'est Kris' comme dans Kristal, je crois que la précision s'imposait.

Le médecin affichait un sourire amusé. Elle ne voulait pas la mettre mal à l'aise, mais elle avait trouvé ça relativement drôle qu'elle ait pu croire qu'elle était un homme. Après tout, cette jeune fille ne devait même pas encore être majeure qu'elle dépassait déjà le médecin de plusieurs centimètres : si elle avait été un homme, elle aurait tout de même été particulièrement minuscule.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dr. Kristal Zhang Lya
Ce médecin pansera vos plaies en Lightseagreen.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DC : Mikhaïl M. M. - Gwendal M. - Astalée N. G.
Anthony G. K. - Caelan A.

avatar
I ▲ Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 422
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Attention, chien sociable ! " [Kristal] Sam 22 Oct - 6:01

Tout va bien qui finit bien ! Cette grande aventure se termina avec le pauvre chaton en sécurité dans les bras de son maître ce qui me fit sourire à grande dent, fière de notre accomplissement. C’était marrant au final ! Bretzel nous avait rejoint alors que la casquette avait été abandonné sur le planché. Malheureusement pour lui, il n’y avait plus moyen qu’il s’amuse avec son ami. Je l’attrapais par le collier l’entraînant avec moi hors des étalages alors que le propriétaire du chat me remerciait. Pendant ce temps, j’allais récupérer la laisse de mon chien que j’accrochais à son collier. Maintenant, il n’allait plus faire de bêtise ! Je pus donc me permettre de rejoindre l’homme Bretzel à mes pieds la langue pendante.

Excuse-moi, je n'ai pas eu le temps de me présenter. Kris', enchantée de faire ta connaissance.

Je rigolais à sa remarque alors que j’allais lui serrer la main qu’il me tendait.

Je crois que ça se comprends après tout ça !

Alors que je me remettais à rigoler, Kri’ m’arrêta pour ajouter une précision.

Ah. Et c'est Kris' comme dans Kristal, je crois que la précision s'imposait.

Kristal ? C’était … une femme ?!

Oh !

Les yeux ronds je regardais de gauche à droite fautive de cette précision. À la vue de son sourire amusée, je compris qu’il..elle ne m’en voulait pas. C’était déjà ça en plus, mais moi je me sentais très mal pour cette erreur.

Je suis tellement désolée ! Je ne pensais pas que… C’est cette course folle qui m’a fait perdre certain détail, désolée pour tout ça ! Aujourd’hui je fais tout en mal avec vous ! Pardonnez-moi pour tout se grabuge, je sais que vous ne m’en voulez pas, mais moi oui, donc si je peux faire quelques choses…

C’est vrai ça, mon chien lui avait sauté dessus, volé sa casquette, fait fuir son chat et pour combler le tout je me trompais dans son sexe ! Honte à moi ! C’est à ce moment que je me souvins de la présence de l’employer de la boutique, ça aussi c’est un autre cas à régler… Je me retournais pour lui adresser la parole.

Désolée à vous aussi pour tout ce désordre ! Je vais tout ramasser et partir rapidement promis !

Et c’est ce que je fis, ramasser rapidement les jouets que nous avions renversé lors de la poursuite. Une fois fait, je rejoignis Kristal pour lui adresser la parole une dernière fois avant de quitter le magasin.

Au fait, moi c’est Yamina ! Sur cela, je pars faire dépenser l’énergie de ce gros beta pour le bien de tout le monde ici. On se recroisera certainement de nouveau, si je me souviens bien, vous travaillez à Xényla, pas vrai ? Alors à une prochaine fois et prenez bien soin de votre adorable chaton !

Suite à quoi je lui fis un clin d’œil avant de quitter la boutique la laisse de Bretzel d’une main et un gros sac de nourriture entre les bras.

HRP:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Attention, chien sociable ! " [Kristal] Dim 23 Oct - 14:17


Si elle avait pu immortaliser le moment où la jeune fille face à elle avait compris qu'elle n'était pas un homme, Kristal l'aurait fait. La pauvre propriétaire du Saint Bernard avait l'air tellement confuse et gênée que c'en était parfaitement hilarant pour le médecin qui peinait à retenir un fou rire. Elle regardait à gauche et à droite, à la recherche de l'Unique sait quoi, affichant des yeux ronds et une mine presque déconfite.

- Je suis tellement désolée ! Je ne pensais pas que… C’est cette course folle qui m’a fait perdre certains détails, désolée pour tout ça ! Aujourd’hui je fais tout en mal avec vous ! Pardonnez-moi pour tout ce grabuge, je sais que vous ne m’en voulez pas, mais moi oui, donc si je peux faire quelque chose…

Kristal passa un doigt sur son nez pour faire semblant de le gratter, cachant le sourire amusé qui naissait au coin de ses lèvres, avant de répondre à la jeune fille qui était en train de faire une montagne de pas grand-chose. C'est vrai, après tout, elle avait au moins eu le mérite de rendre sa journée plus drôle, ce qui lui mettait un certain baume au cœur : avec les récents évènements à Xényla, le médecin n'avait pas vraiment eu matière à rire de quoi que ce soit, ce petit imprévu était comme une grande bouffée d'air frais au milieu de tout ça.

- Ne t'en fais pas va, essaye juste de le maîtriser un peu mieux à l'avenir.

Le médecin n'était pas sûr si ses paroles avaient été entendues, puisque son interlocutrice n'attendit pas même la fin de sa phrase pour se retourner vers l'employé du magasin qui était resté à proximité durant tout leur échange. Le pauvre homme n'avait probablement pas anticipé qu'une scène de ce genre se déroulerait sous ses yeux en se levant le matin même. Et maintenant une jeune fille aux joues rosies par la gêne se courbait face à lui pour lui présenter ses plus plates excuses.

- Désolée à vous aussi pour tout ce désordre ! Je vais tout ramasser et partir rapidement, promis !

Elle s'employa ensuite à ramasser les divers jouets que son immense boule de poils surexcitée avait bien pu faire tomber sur le sol en courant partout dans le petit magasin. Kristal l'aida dans sa tâche, consciente qu'elle avait tout de même contribué à l'excitation du chien avec son chaton, et n'ayant de toute façon rien de mieux à faire.
Après quelques minutes, la jeune fille rejoignit à nouveau le médecin, avant de se diriger vers la porte d'entrée du magasin, son chien sagement assis au bout de sa laisse à ses pieds et un immense sac de croquette entre les bras. Elle adressa un grand sourire à Kristal, visiblement sur le point de s'en aller.

- Au fait, moi c’est Yamina ! Sur cela, je pars faire dépenser l’énergie de ce gros beta pour le bien de tout le monde ici. On se recroisera certainement de nouveau, si je me souviens bien, vous travaillez à Xényla, pas vrai ? Alors à une prochaine fois et prenez bien soin de votre adorable chaton !

Cette fille devait donc être une élève à Xényla. Kristal nota son nom dans son esprit, pour penser à chercher son dossier lorsqu'elle retournerait au lycée : elle était plutôt curieuse d'en savoir plus à propos de cette grande enfant. Après un clin d’œil rieur à l'attention de la jeune femme, Yamina tourna les talons pour sortir du petit magasin, apparemment plutôt pressée. La voyant s'éloigner, le médecin lui adressa un signe de la main qu'elle ne put pas voir, avant de lui souhaiter bon vent à son tour.

- Prends soin de ton chien toi aussi, à bientôt !

Une fois la jeune fille partie, Kristal se tourna vers l'employé du magasin, un air amusé sur le visage. Yamina ne lui avait même pas laissé le temps de la saluer proprement, une véritable boule d'énergie. Maintenant, la jeune femme allait avoir besoin des conseils avisés de l'employé pour choisir ce qu'il y avait de meilleur pour ce brave petit chaton, il n'était pas question de lui donner n'importe quoi à manger. Tout en écoutant les conseils avisés du jeune homme, le médecin ramassa sa casquette couverte de bave que le gros Bretzel avait abandonné sur le sol, pour la ranger dans sa sacoche, un léger sourire aux lèvres. Cette rencontre avait été plutôt brève, mais pour le moins amusante.

sfdgh:
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dr. Kristal Zhang Lya
Ce médecin pansera vos plaies en Lightseagreen.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DC : Mikhaïl M. M. - Gwendal M. - Astalée N. G.
Anthony G. K. - Caelan A.

avatar
I ▲ Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 422
Revenir en haut Aller en bas
"Attention, chien sociable ! " [Kristal]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attention chien méchant... [PV: Karas ♫][Rang B ]
» Attention chien méchant [libre]
» ATTENTION CHIEN VOLE SUR MARSEILLE nom APACHE DEPT 13
» Attention chien méchant [PV Ira]
» OBI CANICHE MALE 12 ANS (SOS VIE DE CHIEN)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: