Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
5 Eleves ▲ 147 Pt ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 156 Pt ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
6 Eleves ▲ 82 Pt ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
7 Eleves ▲ 219 Pt ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 187 Pt ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
5 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
  
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Le Festival Du Printemps [Rp Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Le Festival Du Printemps [Rp Libre] Dim 24 Avr - 14:03

~•*Ce rp se déroule évidemment avant les tragiques événements qui sont arrivés sur l'île*•~

Les "Règles" de ce Rp.:
 



Ordre (Insertion possible o/):
 



Des milliers de pétales emportées par le vent, tournent, tournent dans une valse passionnée, langoureuse et pourtant si légère. Je ressens l'ardeur amoureuse et naissante de toute la nature. Tous ouvrent avec hâte leurs splendides fleurs et attendent que le vent dépose le pollen de leur âme sœur au creux de celle-ci. Les oiseaux, messagers de l'amour, distribuent tour à tour pollen, passant de pistils en pistils. Tout l'air est chargé d'un sentiment de bonheur fantastique. On appel ça le printemps. C'est la saison du renouveau, de la naissance, et de la victoire de la vie sur la mort, car elle reviens, chaque année, perçant les couches de givre, colorant les plaines de splendides couleurs et embaumant les forêts d'agréables parfums ! J'adore cette saison. Et cette année j'ai décidée de partager ma passion pour cette saison avec tout le Lycée ! J'ai eu envie d'inviter tout les élèves a venir s' amuser a un festival du printemps. Je me rappelle qu'à l'époque, avec ma mère,  nous allions toujours à un festival pas très loin de chez nous. Ce sont des souvenirs qui me sont chers, et ici a Xényla, il n'y a pas de festivals du printemps. Je suis sûr que c'est une bonne idée et que ça fera plaisir aux  autres élèves !

Pour la préparation, j'ai longtemps due réfléchir à tout ce que je devais faire ! Un festival, même amateur, ne doit pas se faire à la va-vite ! Il faut trouver un lieu, faire et distribuer les invitations, trouver les choses a cuisiner, bricoler des lampions et acheter des feux d'artifices. C'est vraiment un minimum !
Pour faire tout cela, il me fallait de l'argent. Donc j'ai cuisinée des gâteaux aux herbes, fabriquée des tisanes et cueillis des fruits qui venaient du petit jardin. Je vendais tout cela au porte à porte chez des petits vieux des quartiers aisés, j'ai vite eu une somme d'argent assez conséquente.
Évidemment, je suppose que ma petite voix innocente et mes cheveux blonds y sont sans doute pour quelque chose...

Pour un lieu, j'avais d'abord pensé à la plage, mais ça ne collait pas vraiment, et les gens auraient pensé que le festival ne serait qu'une copie ratée de la fête d'Evangéline Evans. Et il en était hors de question. Puis je me suis rappelée le coin où je me promenais quand je venais d'arriver à Xényla et que je ne connaissais personne... j'ai tellement changée depuis ...
Je me souviens de cet endroit.. c’était une très belle clairière à l'herbe bien grasse. Quelques cerisiers y poussaient paisiblement. A cette période de l'année ils doivent tous être en pleine floraison ! Et non loin de cette prairie, un magnifique lac clair comme du cristal reflétait les rayons du soleil. L'endroit idéal. Pour les recettes, j'avais pensé aux délicieux plats que je dégustais avec ma mère à l'époque. Du calamar grillé, des nouilles en tout genres, de la barbe a papa, de la glace pillé avec du sirop, et des petites boules faites avec de la farine de blé. Un vrai délice !
Pour les invitations, je suis allée a la supérette du coin acheter une centaine de cartons d'invitations blanc cassé, très simples, ainsi qu'un pinceau et un pot d'encre de chine, d’ailleurs je n'ai jamais compris pourquoi ça s' appelait comme ça, c'est quoi la chine ?
J'avais passer une après-midi toute entière à écrire sur toutes les cartes, de ma plus belle plume, dans mon bermudien le plus correcte :


"Bonjour, vous êtes cordialement convié au festival du printemps qui aura lieu le samedi prochain au lac des plaines infinies. Ramenez votre bonne humeur pour que l'on célèbre tous ensemble dignement la venue du printemps !

En espérant vous voir là bas, Anny S."


Pour la distribution de la centaine de cartons, j'ai du appeler mon ami Shane. Il connait pleins de personnes a qui je n'ai jamais parlé et sa petite amie pourra peut être l'aider ! Bien sûr quand je lui ai parlé de mon projet, Shane à tout de suite acquiescé et en une après-midi, la totalité des cartons-invitations a été distribuée !
Et Shane voulait m'aider. Bien sûr je n'ai pas pue dire non ! Il m'a aidé a trouver les ingrédients nécessaires pour les plats, a acheté les feux d'artifices avec moi ( heureusement qu'il était là, les cartons pesaient une tonne et jamais je n'aurais pue tout faire toute seule.), et il a acheté le matériel pour faire le lampions avec moi ! C'est vraiment mon meilleur ami, il est toujours là quand j'ai besoin de lui ! Et j'ai été choquée par la générosité de certains. Des élèves, que je ne connaissais même pas des fois, sont venue se présenter pour aider à la préparation du festival ! Certains se sont présentés comme cuisiniers, d'autres voulaient jouer des airs traditionnels en rapport avec l'événement ( la plupart étaient du club de musique) , d'autres disaient pouvoir bricoler des stands, d'autres encore disaient s'y connaître en électricité et en feux d'artifices. Je les ai tous remercié chaleureusement.
Y a pas à dire, ce festival allait être de la bombe !

Et maintenant, je suis sur le chemin, depuis la matinée, l'équipe de bricolage est sur place pour fabriquer les stands, j'y étais également,  mais je suis rentrée chercher le carton avec les guirlandes de fleurs en papier crépon que j'ai fabriquée avec Shane, et je me suis aussi préparée.
J'avais pris le yukata le plus coloré que j'avais trouvée. Il est sublime : les bords sont d'un vert de jade délavé,  dans un tissu très léger,  et celui-ci met en valeur le rouge impérial du centre de l'habit. Le tissu du centre me semble plus lourd, mais le vêtement est tout de même très confortable. Je ne le suis pratiquement pas maquillée, j'ai juste appliquée un gloss d'un rose pâle, sensé rappeler les fleurs de cerisier. J'ai un éventail rouge en bois et en papier solide que j'ai fabriquée pour l'occasion et un petit sac rond du même rouge où j'ai rangée quelques affaires. J'ai laissée les cheveux lâchés mais je n'ai pue m'empêcher de coincer entre deux mèches une pince ornementale aux motifs de fleurs qui descendes en cascade sur ma chevelure. J'ai vernie mes ongles de mains et de pieds du même rose pâle qui orne mes lèvres et enfile mes chaussures traditionnelles de festival, j'ai oubliée leurs noms, mais j'en mettais déjà à l'époque avec ma mère et tout ce que je peux dire, c'est qu'elles sont inconfortables et qu'il est dure de marcher avec ! Elles sont en bois laqué du même rouge impérial que mon yukata et une corde noir passe entre mon gros orteil et mes autres doigts de pieds à la manière d'une tongue pour faire tenir ces chaussures.
Une goutte d'essence de coquelicot dans le cou plus tard, je suis partie. J'arrive sur place avec la camionnette-navette qu'un lycéen de dernière année à emprunté a ses parents, ou quelque chose du genre. Lorsque j'arrive, il ne reste plus qu'a accorder les instruments,  accrocher les lanternes et les guirlandes et a commencer la cuisson des plats. Je suis si excitée en faisant le tour de tout les stands que je ne peux m’empêcher de chantonner. Feux d'artifices, OK. Décorations, OK. Accordage des instruments, OK. Technique, lumières et électricité,  OK.
Tout est parfait. Je m'avance vers Shane, fidèle au post, tenant son bloc note anti-oublie en mains. Et vérifiant sans doute que l'acoustique des lieux n'allait pas entraver les performances des musiciens.


-Tout est en règle Shane, je suis si heureuse ! Je te remercierais jamais assez d'avoir monté ce projet avec moi, tu sais pas comme c'est important à mes yeux !
Il va bientôt être l'heure, des gens commence déjà à arriver !

Et c'est vrai, en même temps que le soleil orange illumine de ses derniers éclats le ciel bermudien ( qui d’ailleurs est dégagé,  il y aura de belles étoiles ce soir! ) une dizaine d'élèves arrivent, à pieds, à vélo, avec la navette-camionnette ... tous on fait un effort vestimentaire et cela rajoute de la joie en moi. J'inspire profondément et le parfum suave que dégage les cerisiers en fleurs m'enivre les narines.

-Le premier festival du printemps de Xényla va commencer !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Festival Du Printemps [Rp Libre] Mer 27 Avr - 23:15

Le temps passait vraiment vite. Cela faisait plus d'un an que j'étais au lycée. J'adorais cet endroit. Chaque lieu apportait son charme à un ensemble fabuleux. Chaque personne apportait son âme à une famille nombreuse. Ça pouvait sembler étrange, mais j'avais l'impression que le lycée permettait de réunir une grande famille. Que le Principal était l'ancêtre craint et respecté, que le personnel était nos parents, nos oncles, nos tantes, ceux qui voulaient nous protéger, nous aider à avancer. Et puis, nous, tous les lycéens, nous étions les enfants. Ils étaient mes sœurs, mes frères, mes cousins, mes cousines. Maintenant que j'étais avec eux, j'avais cette sensation que plus rien ne pouvait m'arriver, qu'avec tous ces gens j'étais en sécurité. Et ce sentiment complétait parfaitement mon bonheur. Mes sourires reflétaient exactement ce que je ressentais : j'étais bien, même très bien dans ma vie.

Le printemps était arrivé, avec lui les couleurs et les mélodies de la nature étaient revenues. Les arbres fleurissaient, les jardins fleurissaient, la vie fleurissait. Une effervescence de rose, de bleu, d'orange, de vert. Un pur bonheur pour les yeux. Mais pas seulement. Le matin en me levant, j'ouvrai la fenêtre. Et la brise matinale, à la fois si douce et si accueillante, rapportait en son sein les délicates effluves printanières. Rien que ça, me permettait de savoir que ma journée allait être parfaite. Plus d'hiver, plus de froid, plus de neige... Car oui, je déteste l'hiver. Alors le printemps est ma saison préférée, c'est lui qui chasse l'hiver et pour ça il me devait le respect éternel.
Il y en avait une autre qui adorait le printemps. Plus que quiconque d'ailleurs, c'était certain. Pour elle, le printemps c'était la saison du renouveau, de la naissance, de la victoire de la vie sur la mort. Je parle bien sûr de Anny. Depuis dés jours elle ne parlait que de ça. Elle était excitée comme une puce à l'idée de faire un Festival de Printemps. Je dois bien l'avouer, j'ai tout de suite agréé. Réunir un festival, ou la bonne humeur est de mise et le printemps ça me plaisait forcément. Anny voulait que chaque détail soit parfait. Rien ne devait être pris à la légère. Je m'étais évidemment proposé pour l'aider. Aide qu'elle avait accepté avec joie.
Elle avait tout de même fait la majorité des préparatifs seules. Timide, mais ambitieuse la petite. Elle était même allé jusqu'à vendre des gâteaux, des tisanes ou encore des fruits, toute seule pour réunir les fonds nécessaire à son festival. Par contre, pour distribuer les cartons d'invitation à tous les lycéens, ça j'ai du m'y coller. Enfin ça me faisait plaisir qu'elle me le demande. Et elle avait été maline sur ce coup là. J'avais demandé à Mio de m'aider et en une après-midi nous les avions distribués. Une véritable réussite. On a même pu s'octroyer une pause glace. Oui, Mio n'a pas eu le choix. C'est dès le printemps qu'ils faut manger des glaces, pas qu'en été au bord de la plage.
Après ça, Anny a véritablement réalisé que malgré sa puissante détermination, elle avait besoin d'aide. Je l'aidais donc sur différente tâche, comme l'achat des ingrédients pour ses divers plats, l'achat des feux d'artifices, mais aussi porter ces feux d'artifices. Mais je n'étais pas le seul à avoir mis la main à la pâte. Plusieurs lycéens, de différentes classes, s'étaient proposés. Certains comme cuisiniers, d'autres comme musiciens, ou encore comme artificier. On avait vraiment des gens doués et sympas dans notre lycée. Ce qui permis de finir tous les préparatifs à temps.

Le jour J, était enfin arrivé ! Vous imaginez bien que j'étais levé aux aurores. Le soleil pointait le bout de son nez, légèrement orangé. Ce qui inspira ma tenue du jour. Non je n'allais pas refaire le coup de la citrouille. Mais j'avais un magnifique T-shirt bleu avec un soleil dessus. Oui magnifique. Parce que le soleil avec une couronne en fleur. A partir du moment où tu possèdes ça dans on armoire c'est que tu as réussi ta vie non ? En tout cas, c'était tout comme pour moi. J'ajoutais à ça un bermuda orange et des tongs bleues à fleurs. Une tenue typiquement Shane quoi. Un sourire aux lèvres, une coiffure... pas de coiffure, mon sac avec un carnet et une Luna traînée derrière moi, me suffirent pour quitter ma chambre. Je n'avais pas nécessairement besoin de traîner Luna, vu qu'elle voulait aller au festival, mais c'était marrant.
Au bout de quelque mètre je la lâchais. Bah oui... Elle n'était pas prête la pauvre, elle venait à peine d'émerger de son profond sommeil. Je me levais beaucoup trop tôt, mais c'était pas ma faute, une vieille habitude. Je continuais mon chemin seul. Mais ce n'était pas plus mal non plus. J'allais pouvoir profiter pleinement de tous les plaisirs du printemps. Écouter le chant des oiseaux, être enivré par les parfums des fleurs, observer la danse virevoltante des insectes. Tout était si apaisant et du coup la distance qui séparait le lycée du lieu du festival me sembla beaucoup plus courte. Et parlons-en de ce lieu. Comment Anny l'avait-elle déniché ? Il était juste magnifique. Au cœur d'une prairie regorgeant de fleurs, au bord d'un lac et surtout, entouré de magnifiques cerisiers en plaine floraison. Un spectacle magnifique. A chaque coup de vent, une vague de pétales roses offrait un spectacle enchanté.
J'aidais les premiers arrivés. Car non, même si le trajet m'avait paru plus court, il ne l'était pas. Je n'étais donc pas le premier sur les lieux. Un lycéen possédant le permis faisait des aller-retours avec une petite camionnette. Pour l'instant, il transportait le matériel, mais plus tard il conduira tous les participants au festival qui le désiraient.

Toute la journée, j'aidais pour ce que je pouvais. Et bien sûr, une pause repas fut organisée. Un moment convivial où tous purent se reposer et se requinquer. L'après-midi continua dans la bonne humeur, mais à ce stade aussi avancé des préparatifs, je ne servais pas à grand chose. J'avais tout de même mon carnet et je supervisais, en quelque sorte, tous le bordel pour que rien ne soit oublié. Anny serait beaucoup trop déçue que quelque chose se passe mal. D'ailleurs, en parlant du loup, je le vis sortir de la première ''navette''. Ce loup était tout de rouge vêtu. Je ne sais pas comment s'appelait son vêtement, mais il lui allait très bien. On aurait dit une petite poupée. Elle semblait extrêmement heureuse et fit le tour des installations. J'avais l'impression qu'elle sautillait en chantonnant, mais je n'en mettrais pas ma main à couper. Après ce petit tour, elle vint vers moi, un grand sourire aux lèvres.

-Tout est en règle Shane, je suis si heureuse ! Je te remercierais jamais assez d'avoir monté ce projet avec moi, tu sais pas comme c'est important à mes yeux ! Il va bientôt être l'heure, des gens commence déjà à arriver !

Je lui affichais mon plus beau sourire. Elle n'avait pas besoin de me remercier. C'est elle qui avait tout fait. Anny est beaucoup trop gentille, si j'étais une fille je pense que je la prendrais comme modèle. Le soleil, comme ce matin, éclairait le ciel d'une lueur orangée. Malgré l'heure tardive, il faisait encore bon, comme si la fraîcheur avait décider de retarder son arrivée. De nombreux lycéens commençaient à nous rejoindre, à pied, à vélo, en navette, en poney. Tous semblait avoir respecter le thème du printemps pour leur tenue. C'était sympa.
Anny inspira profondément, comme si elle voulait pouvoir respirer toutes les odeurs de la nature.

-Le premier festival du printemps de Xényla va commencer !

Elle avait raison, son projet allait prendre vie dans quelques instants. J'étais heureux pour elle. Anny, la petite délégué des Évasions venait d'à elle seule organiser un festival. Franchement, chapeau. Elle avait réussi à se créer un petit groupe de travail, à trouver un lieu, tout le matériel. Elle avait sûrement l'impression d'avoir été aidé. C'était peut-être vrai, mais sans elle il n'y aurait rien. Pris d'un élan pour cette grande amie. Je la pris dans mes bras.

-T'as réussi Anny.

Je l'a lâchais et lui souriais beaucoup beaucoup. J'étais heureux. Heureux d'être là, avec elle. Et puis, les autres n'allaient certainement pas tarder. Ça allait vraiment être un moment merveilleux qui restera pour toujours dans toutes les mémoires. Anny va devenir l'organisatrice de Festival de Printemps la plus prisée de l'île. C'était obligé.
En jetant un petit regard aux personnes qui arrivaient. Je reconnus quelqu'un et lui fis signe en souriant.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 934
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Festival Du Printemps [Rp Libre] Dim 8 Mai - 14:33


Allongée sur mon lit, comme un gros tas, je regarde le plafond. Blanc. On a fait mieux niveau couleur mais j'ai la flemme de demander une autorisation pour changer ça. C'est trop de paperasses et c'est pas pour m'en rajouter que j'ai quitté mon poste de déléguée. Franchement, moi c'est ça qui me faisait chier. Remplir des papiers de partout et tout, décidément, c'était barbant. Maintenant, je suis libre comme l'air et je regarde les autres faire. C'est le pied. Moi je vous le certifie.

En tout cas, actuellement, je m'ennuie. Dans ma main il y a l'invitation d'Anny. Elle organise une fête du printemps et m'y convie. C'est cool mais c'est à 20h donc j'ai un peu de temps. Je pourrais aller l'aider mais finalement j'ai trop la flemme. Bouger, non merci. Alors je reste posée sur mon lit à attendre que le temps passe. Une petite sieste pourrait pas me faire de mal. De petite sieste je suis passée à gros somme, résultat, il me reste deux heures pour me préparer. Je me lève, fonce sous la douche et ressors un quart d'heure après. Mes cheveux sont lavés. Maintenant il faut les sécher et s'en occuper. Cela me prend une bonne trentaine de minutes aussi mais je ressors de la salle de bain parfumée, maquillée et coiffée d'une couronne de tresses. J'y ai mêlé un ruban blanc et un ruban rose pâle, qui ressortent grâce au noir de mes cheveux. C'est joli.

Vu que c'est la fête du printemps, je vais faire un effort vestimentaire. Si, je vous jure. Il faut juste que je trouve. Mais on trouve toujours dans l'armoire d'Eva. Je ressors donc une charmante petite robe blanches à minuscules petites fleurs roses, c'est joli, léger et la jupe se gonfle lorsque je tourne. J'enfile un collant noir pour avoir un peu chaud dans la soirée avant de chausser des ballerines blanches. Puis j'emprunte à Duvley un petit gilet rose et des bijoux aussi. Bracelets, collier, tout est assemblé et ça donne un aspect plutôt plaisant. Il me reste maintenant 10 minutes pour rejoindre le mini-bus qui sert de navette. Je me rue dehors, mon invitation à la main, pour joindre la première le véhicule. Finalement, pas la peine de me presser, tout le monde s'écarte sur mon passage. Même si je ne suis plus déléguée, le respect tient toujours et ça c'est cool. Je leur adresse un petit sourire avant de monter à l'avant. Direction la fête du printemps.

Arrivée là-bas je suis lâchée avec des gens que je ne connais pas. Mais je décide faire ma fille civilisée, je ne coure pas au bar. Non, je vadrouille sans but parmi les personnes déjà là. Au loin, j'aperçois Shane et Anny. Je m'approche mais sans plus. Depuis quand c'est moi qui aborde les gens ? Je ne viens pas quémander d'attention moi, voyons.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Festival Du Printemps [Rp Libre] Mar 10 Mai - 16:13


Kristal tenait un petit morceau de carton dans ses mains, le tournant et le retournant dans tous les sens. Assise à la fenêtre de son appartement, ses yeux étaient perdus dans le vide alors qu'elle était plongée dans ses pensées. Par moment, son regard se posait sur le petit mot qui glissait entre ses doigts et sur lequel on pouvait lire :

« Bonjour, vous êtes cordialement convié au festival du printemps qui aura lieu le samedi prochain au lac des plaines infinies. Ramenez votre bonne humeur pour que l'on célèbre tous ensemble dignement la venue du printemps !

En espérant vous voir là-bas, Anny S. »


Quelqu'un avait apparemment jugé utile de poser ce petit carton d'invitation sur le bureau du médecin au lycée et la jeune femme hésitait à se rendre à la fête en question ou non. Elle avait reconnu le nom de la personne qui organisait ce curieux festival : Anny Saorème, déléguée de la classe Évasion. Cela ne faisait que peu de temps que le médecin avait décidé de devenir la suppléante de cette classe, mais elle avait déjà essayé de retenir les noms des différents élèves qui la composaient, bien qu'elle ne soit pas encore allée directement à leur rencontre. Ce festival pourrait être l'occasion pour elle de chercher à rencontrer les élèves de cette classe pourquoi pas ?
La jeune femme posa le petit carton sur le rebord de la fenêtre, avant de se lever de la chaise sur laquelle elle était installée : c'était décidé, elle irait. Après tout, elle n'avait rien prévu aujourd'hui et elle pourrait toujours s'éclipser directement après avoir fait son apparition si jamais elle s'y ennuyait. Elle avait bien envie de voir de quoi la petite déléguée de sa classe était capable, c'était tout de même beaucoup d'organisation que de mettre en place tout un festival.

Kristal jeta un coup d'œil à sa montre pour regarder l'heure, avant de réaliser que l'invitation ne précisait pas d'horaire. Ce détail la fit légèrement tiquer : c'est vrai ça, quand le festival allait-il commencer ? Elle réfléchit un instant, cherchant le meilleur moyen de ne pas faire d'erreur. Généralement, ce genre de fête ne battait son plein qu'à partir du début de la tombée de la nuit, elle s'y rendrait donc entre dix-neuf heures et vingt heures. Comme l'après-midi venait à peine de commencer, la jeune femme avait largement le temps de se préparer avant de s'y rendre, elle en profiterait donc pour faire son jogging quotidien et prendre une douche avant cela.

-------------

Il était presque vingt heures lorsque Kristal sortit finalement de son appartement, son sport du jour l'ayant finalement occupé plus longtemps que ce qu'elle n'avait anticipé. Elle portait simplement un jean slim gris avec un t-shirt blanc, ainsi qu'un blouson en cuir noir, des baskets basses aux pieds. Étant partie un peu plus tard que prévu, elle choisit de prendre la direction de son garage pour en sortir une rutilante moto de sport noire - un cadeau plutôt utile que lui avait imposé l'un de ses anciens patients et qu'elle utilisait depuis quelques années déjà. Une fois la moto sortie du garage, la jeune femme referma celui-ci à clef, avant d'enfiler un casque et de démarrer le moteur de la bête.

La motarde fila rapidement sur les routes menant à l'endroit où le festival se tiendrait, profitant pleinement de sa petite virée sur sa bécane : le retour du printemps lui permettait de la décrasser un peu, ce qui lui faisait particulièrement plaisir. Le trajet ne fut pas trop long, Kristal arrivant bien vite à proximité du lieu indiqué sur le carton d'invitation.
Un bon nombre de personnes se trouvant déjà dans les parages, elle ralentit fortement son engin, afin de ne heurter personne et de ne pas abîmer l'herbe de ce bel endroit avec ses grosses roues. La jeune femme posa un pied à terre non loin des premiers stands, retirant son casque pour le remplacer par son habituelle casquette large qu'elle avait rangé dans son sac. Elle rangea également son casque dans un compartiment arrière de sa moto qu'elle ferma à clefs, avant de se diriger vers le premier stand du festival.

En commençant à se promener le long des premiers stands, un large sourire se dessina sur son visage : Kristal n'osait pas se l'avouer, mais la perspective d'aller faire un tour à ce festival du Printemps lui réchauffait le cœur : elle n'avait pas mis les pieds à ce genre de fêtes depuis des lustres, et c'était l'occasion rêvée pour se changer les idées. Car si la jeune femme semblait plutôt solitaire et renfermée en apparence, elle ne refusait jamais une occasion de s'amuser un peu, particulièrement si cela incluait de l'alcool ou de la nourriture. Elle ne savait absolument pas si ses collègues avaient l'intention de faire un tour là-bas - ou s'il y aurait effectivement un stand d'alcool pour bien profiter de la soirée d'ailleurs - mais elle avait bien envie d'aller vérifier à quoi tout cela allait bien ressembler.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Dr. Kristal Z. Lya panse vos plaies en Lightseagreen.
DC : Mikhaïl M. Malenkov - Gwendal Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 371
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Festival Du Printemps [Rp Libre] Mar 10 Mai - 21:24

« Bonjour, vous êtes cordialement convié au festival du printemps qui aura lieu le samedi prochain au lac des plaines infinies. Ramenez votre bonne humeur pour que l'on célèbre tous ensemble dignement la venue du printemps !

En espérant vous voir là-bas, Anny S. »


C'était le petit message présent sur un carton d'invitation distribué partout au lycée.
La petite déléguée avait monté cet évènement à la sueur de son front.
Cette petite en avait sous le capot, c'est moi qui vous le dis.

Forcément, en tant que gentil prof principal, je ne pouvais pas rater cet évènement!
En plus, c'est sympa les festivals. Même pour un type aussi "sociable" que moi.
Et puis merde, j'avais pas besoin d'excuse pour y aller et profiter du printemps, des stands et du reste.
J'avais une vie en dehors des cours quand même.

Résultat, me voilà, en civil, au festival. Je n'avais pas du tout suivi les préparatif et je m'en. J'avais une totale confiance en la déléguée des Évasions.
Le soleil commençait à décliner doucement dans un ciel rosé.
Je marchais à travers les stands colorés. C'était vraiment réussi.

Pour une fois, mon légendaire costard était au placard. Faut pas déconner, il faisait trop chaud. En plus, je n'étais pas encore assez vieux pour porter ça tout le temps.
Bref.
J'étais en débardeur turquoise, jean slim noir un peu destroy, mes slip-on motif damier et des lunettes de soleil. J'avais une vieille chemise à carreaux noire et grise (datant du lycée d'ailleurs) nouée à la taille pour plus tard dans la nuit. C'était clair que les élèves n'avaient pas l'habitude de me voir comme ça. Mes cheveux étaient un peu en bordel, mais tant pis, c'était pas plus mal.

Je m'étais arrêté devant un stand sympathique avec toutes sortes de petits portes-bonheurs quand j'entendis le ronronnement d'un moteur.
Au bruit, le deux-roues n'était sûrement pas à un élève.
Un adulte était donc présent. Restait à voir qui.

Vert? Bleu? Vert? Bleu?
Après un petit moment d'hésitation sur la couleur du porte bonheur que j'achèterais (seulement pour son design d'ailleurs, puisque je ne croyais pas en ces conneries), je vis du coin de l’œil une figure qui me fit sourire.
Mon objet déco payé et enfourné dans mon bête eastpack noir (certes, il avait bien vécu, on voyait encore des traces de mon lycée dessus) je pris la direction de cette fameuse personne.

Arrivant derrière elle, je m'exclamai, tout en entourant son épaule de mon bras :

-Heeeeey Juniooooor!

J'enlevai mes lunettes.
Je vis son blouson.

-Alors comme ça on fait de la moto? Wouaaah. Je m'y attendais pas. T'as l'âge pour conduire toi maintenant, c'est vrai. Je ricanai, Ça va? Tu touches le sol?

Je m'attendais à une réaction de sa part.

Rhaaa, taquiner ma chère Kristal c'était tellement jouissif. Rien que pour le fait que j'avais l'impression de redevenir lycéen. Et puis bon. On travaillais au même endroit mais on avait même pas eu l'occasion de passer du temps comme avant. En plus, elle et son frère étaient les seules personne à pouvoir se moquer de ma taille sans que j'en ai quelque chose à cirer. Vivre avec eux avait débloqué ça, surement.

-Sinon, comment ça va toi?

Je regardai brièvement autour de nous.

-Eh. T'as vu ça? Notre petite Evasion à géré. On peut être fiers.

Comme si on l'était pas déjà assez, héhé.

J'étais dans une espèce de bonne humeur, sans même savoir pourquoi. C'était étrange. Sympa, mais étrange.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Attention, Jun pourrait se foutre de ta gueule en Teal.


DC de Eirin Keiko, Yuuma Kurotsuki et Owen H. Anderson.


Vous pouvez voir mon cosplay pas trop raté de Levi sur ma page Creepy Bunny Cosplay! Et la Mikasa de ma sœur *^*
avatar
I ▲ Littérature
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 173
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Festival Du Printemps [Rp Libre] Mer 11 Mai - 18:08

Aujourd’hui nous étions samedi, et aujourd’hui il y avait un festival d’organiser.
On m’avait donné un carton d’invitation une semaine plus tôt et je songeais réellement à y allez, peut être que je pourrais croiser des gens sympa, c’est vrai après tout je ne connais pas grand monde, et encore connaitre est un bien grand mot.

Au final, je réfléchissais affalé sur mon lit, le seul endroit masculin de la chambre d’ailleurs (avec mon armoire et mon coin de salle de bain). Heureusement que les filles n’étaient pas trop envahissante, elles me laissaient mon espace vitale.

Après tout je pourrais y allez, ça peut être sympa ! Pensais-je…

Mais, c’est devant mon armoire que tout c’est compliquer… Qu’est-ce que j’allais pouvoir mettre ?
Mon choix c’est porter sur un pantalon noir érafler par quelques chutes, un débardeur noir pas trop près du corps, une chemise à carreaux à différentes nuances de noir pour rentrer, ainsi que mes accessoires.

Je m’étais mes nouvelles rangers dans mon sac, elles étaient magnifiques, sur toute la cheville il y avait de superbes chaînes. Je les mettrais en arrivant puisque j’y irais en rollers. Ensuite j’accrochais des chaînes à mon pantalon, je réajustais mon collier à clou autour de mon cou et je rajoutais quelques colliers et bracelet à ma tenue.

Je passais par la case salle de bain pour mettre du déo, et me coiffer, un peu de gel, du parfum et le tour est joué.

Dans mon sac je rajoutais également un peu d’argent, mon appareil photo et mon portable. Avant de sortir, j’équipais mes rollers et je m’étais un masque (comme ceux de airsoft un peu je mettrais une image de référence en bas ‘^’) pour ne pas me chopper toutes les poussières dans le museau.

J’étais arrivé au festival au moment où le coucher de soleil commençait, d’ailleurs en arrivant j’avais aperçu Mr.Akatsuki  à un stand de porte-bonheur en tous genres. D’ailleurs après son achat il était parti à la rencontre d’une personne, je crois que c’est la médecin Kristal ! Il faudrait que j’aille leur dire bonjour après, pour le moment je vais les laisser un peu tranquille…

Je passais devant le stand de porte-bonheur, Sygrid adorait ce genre de babioles, je devrais lui en prendre une si je la revois un jour…C’est donc après cette mure réflexion que j’achetais un petit chat symbolisant la chance et la réussite.

En me retournant je pu voir que Mr.Akatsuki arborais un tatouage sur tout le dos, je devrais peut être lui demander pour ma manchette, peut être qu’il voudrait bien me renseigner et qui sais m’accompagner ?

le masque:
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vaux 5 376 850 € sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et toi ?


Zaak hurle la nuit en #2c75FF
avatar
III ▲ Bras droit
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Revenir en haut Aller en bas
Le Festival Du Printemps [Rp Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Festival du Printemps sur Lotro
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Festival de films de Jacmel a portee internationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: