Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Rencontre au sommet... [Sekai & Shane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Rencontre au sommet... [Sekai & Shane] Mer 9 Mar - 19:29


Dès la fin des cours, j'avais retrouvé Mio. On essayait de se voir dès que possible, mais ce n'était pas simple avec nos emplois du temps divergents. Nous n'avions aucune heure creuse en commun. Seuls la pause de midi, le soir après après les clubs et le mercredi nous octroyaient des moments ensemble.
Par chance, nous étions mercredi et nous avions donc tout l'après-midi pour nous.

J'avais entraîné Mio sur le toit. Elle adore cet endroit, et je dois bien l'avouer, moi aussi. C'était vraiment calme, les autres lycéens vaquaient à leur propre occupation, sans se soucier que de ce petit coin. Ils n'y montaient que très rarement. Et pourtant, d'ici on pouvait sentir le vent faire virevolter nos cheveux, écouter le chant mélodieux des mésanges, des rossignols et de tous les autres oiseaux.
Souvent, quand nous montons sur le toit, nous nous asseyons au bord, les pieds dans le vide. On se colle l'un à l'autre. Elle pose sa tête sur mon épaule, et je pose ma tête sur la sienne. Nous discutons de tout, de rien, mais toujours avec de la tendresse dans la voix. Ce sont nos moments à nous, nos moments privilégiés que rien ne peut casser.

Nous étions donc sur le toit, à regarder en face de nous, l'île qui se révélait, grande et majestueuse. Nous discutions de notre journée, un peu de notre futur. On se posait des questions, des questions simples et pourtant si importantes. Je tenais sa main. Si petite par rapport à la mienne. Elle avait la peau douce comme toujours. Malgré le sport et les combats, elle parvenait à garder cette peau d'enfant.
J'adorais être avec elle. J'avais à chaque seconde cette envie de la prendre dans mes bras, de lui dire absolument tout ce qu'il y avait à dire. Ces mots qui restent dans mon cœur bien trop souvent. Je ne lui dis pas assez que je l'aime, je ne lui dis pas assez qu'elle est belle. J'ai comme une timidité qui me bloque, une timidité que je n'ai qu'avec elle. Apprécier c'est facile, aimer c'est bien plus compliqué...

J'allais parler à Mio, quand elle reçu un message sur son portable. Elle ne le regarda, préférant penser que ce n'était qu'un ami qui lui demandait quels cours ils avaient le lendemain. Un deuxième message, puis un troisième. J'insistais pour qu'elle réponde, si la personne s'acharnait autant cela devait forcement être important. Elle regarda finalement et il eut un instant où rien ne se passa. Puis d'un coup elle se releva, déploya ses ailes et s'envola. Elle ne me donna aucune explication. Il devait donc se passer un truc dans son clan, ce que sa direction me confirma.
Le battement de ses ailes se faisait de plus en plus lointain. Elle était quand même belle les ailes déployées. Un véritable ange aux ailes noires. Ça me donnait envie de la rejoindre pour voler avec elle, mais c'était impossible... Je fus coupé dans ma rêverie par un petit bruissement de graviers derrière moi. Je me retournai doucement et vis une petite fille aux cheveux bleus qui tendait une feuille. Elle semblait déçue et suivait Mio du regard. Je lui souriais directement.

-
Tu l'as loupée de peu ma pauvre !

Je me relevais et me tournai vraiment face à elle. Je la fixais, sans la dévisager. Elle devait certainement être une amie de Mio. Je connaissais certain de ses amis, mais elle non. Enfin peut-être. Je n'arrivais pas à me souvenir...

-
Attend... Je suis sûr de t'avoir déjà vu... Hum...

Je pris mon air de réflexion et me plongeais dans mes souvenirs. Une fille avec des cheveux bleus... Je l'avais déjà vu, j'en étais sûr désormais ! Mais où... Je réfléchis encore quelques secondes avant d'avoir une illumination. Je savais où je l'avais vu ! Je m'exclamai :

-
Je sais ! Tu fais parti du même club que Mio ! Hum... Dessin non ?

Je lui fis un grand sourire avant de continuer.

-
Je suis Shane, le copain de Mio. Ravi de rencontrer une de ses amies.

Je lui parlais en toute ignorance. Elles étaient dans le même club, mais pas forcément amies. Enfin après, avoir l'idée de monter sur le toit pour la retrouver devait forcément signifier quelque chose. Une inconnue ne le ferait pas.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 966
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet... [Sekai & Shane] Lun 13 Juin - 16:07

En ce mercredi après-midi le ciel était éclatant, le vent faisait virevolter mes cheveux de même couleur que le firmament, j'étais assise sur l'herbe verdoyante du jardin du grand lycée Xényla sous un arbre gigantesque. Quel âge pouvait-il bien avoir? Etait-il ancien? Aucune idée ! Ce que je savais c'est qu'il était plutôt confortable ! Mes yeux étaient rivés sur le ciel et ses nuages de coton blanc, ils devaient être tellement doux...

Enfin passons. Je me concentrais à nouveau sur ma feuille désormais colorée de toutes parts. Un petit coup de vert par là, un petit coup de bleu par ici et pour finir du blanc là !

- TADAAAAAAAAAAAAAA !  m'exclamais-je en regardant ma feuille de dessin devant moi. Ahhhh enfin ! Quelle satisfaction ! Tant de joie en moi en un instant ! Je souriais face à mon œuvre, je me sentais tellement heureuse après des jours de dur travail il était EN-FIN achevé !

Cela étant fait je me décidais à ranger toutes mes affaires pour pouvoir aller le montrer à Mio. Ca faisait quelques jours que je ne cessais de lui dire « oui j'ai bientôt fini ! » Alors il était temps ! La pauvre elle a dû attendre tellement longtemps. Mais vous savez la flemme, les cours, le manque de sommeil et tout et tout…. ?

Je commençais par prendre ma trousse pour y mettre mes feutres à l'alcool avec lesquels je venais de terminer. Bon où est mon crayon ? Ah ! Mon stylo noir le voila ! Je le ramasse et trouve par la même occasion ma première gomme. Je les met dans ma trousse et me remet à chercher mon crayon et mes autres gommes.

- Mon crayon… Mon crayon… Où es-tuuuu ? Je soupire découragée. Pourquoi je perds toujours mes affaires ?! Il suffit que je les pose une seconde que je tourne la tête une demie seconde et POUF plus d'affaires…

Je pose mon dessin et ma trousse de côté et me met à quatre pattes afin de chercher tout autour du grand arbre. Oh une jolie fleuuuuuuur ! Je l'observe émerveillée pendant quelques secondes avant de secouer la tête. Sekai ne te laisse pas distraire ! Je reprends donc mes recherches.


Puis après deux trois tours d'arbre …Ahhhhhh les voila ! Je souris joyeuse face à ma trouvaille. Je les ai enfin récupérés ! Je range le tout dans ma trousse que je fourre dans mon sac en bandoulière et me lève pour une nouvelle aventure ! Nouvelle mission : Trouver Mio. Challenge accepté !  Direction la salle d'arts plastiques ! Je sautille à travers tout le bâtiment pleine de bonne humeur, cette journée est embellie ! C'est une bonne journée !

Devant la porte je m'arrête quelques instants pour tenter de me calmer mais rapidement ma bonne humeur prend le dessus je frappe et entre dans la salle.

- MIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIOOOOOOOOOOOOO J'AI….Commençais-je. Tous les élèves présents me regardaient. Mais nul part je ne vois celui de Mio.Euh…. Mio n'est pas là ?C'était pourtant clair qu'elle n'était pas là voyons !Questionnais-je stupidement. Pardon je voulais dire, vous n'auriez pas vous Mio s'il-vous-plaît ? Tous me répondirent qu'elle était partie en début d'après-midi. Où ? Personne ne savait.

Retour dans le couloir je réfléchis à où je pourrais la trouver. Dans sa chambre peut-être ? Mais oui c'est pourtant logique ! Je me remis à gambader à travers les couloirs du lycée. Mon sourire revenait pour illuminer mon visage comme celui d'un enfant. Je m'arrêtais alors.

- Dans quelle chambre dort Mio ? Me demandais-je ignorante. Je n'en ai vraiment aucune idée… Hawn je vais devoir me faire toutes les chambres…..Concluais-je en soupirant. Je rangeais ma feuille dans mon sac et repartis.

Je me rendais donc aux dortoirs. Chambre une, Lalegün, Anny et moi passons ! Chambre numéro deux, il s'agit de… Light Alexander hm hm il n'y a pas d'autres noms passons. Chambre numéro trois : Yuuma Kurotsuki ? Hm hm oh un autre nom ! Mio S. Fujiwara. !

Je toque timidement et attends mais personne ne semble arriver. Aucune voix, aucun bruit. Peut-être que ce n'était pas assez fort ? Je toque à nouveau en essayant plus fort quitte à me faire mal à la main -bah oui je suis fragile moi …-  J'attends à nouveau quelques instants mais toujours rien…Personne n'est dans cette chambre…

Je repars une nouvelle fois tête baissée. Où pourrait-elle bien être ...? Miooooooooooooo si tu m'entends réponds moiiii par pitiiiiié ! Lâchais-je au milieu du couloir vide. Aucune réponse évidement. Je soupire déçue de ne pas la trouver.

Je décide alors de ne pas stopper mes recherches et de plutôt procéder par étage après tout je finirais bien par la trouver ! Nouvelle mission chercher à tous les étages let's go !

Je pris une ou deux heures voir plus pour faire pratiquement tout le lycée. J'avais fouillé de fond en comble et je commençais à avoir mal aux pieds en plus de mon estomac qui criait famine. Je mourrais de faim !

Je me mis donc à marcher vers la cafet où je pris un délicieux repas toujours en réfléchissant à où je n'avais pas chercher. Je mangeais lentement et après trente minutes j'avais terminé. Maintenant que j'avais le ventre plein je pouvais repartir ! Voyons voir. Tu n'es pas dans ta chambre, j'ai passé en revu tous les étages, tu n'es pas venue manger et tu n'es pas dans le jardin et bien sur tu n'es… NON JE SAIS ! LE TOIT BIEN SUR ! M'exclamais-je en courant vers les escaliers qui mènent à ce dernier. J'aurais dû y penser plus tôt !

J'arrive à bout de souffle et ouvre la porte sans plus attendre avant de dire à nouveau :

- MIOOOOOOOOOOOOOOOOO J'AI…..

Je me retrouve nez à nez avec un inconnu. Je reste sans rien dire pendant quelques secondes.

-Tu l'as loupée de peu ma pauvre !

Il me regardait de ses grands yeux. C'est qui lui ? Me demandais-je en le regardant. Il ne me dit rien du tout…

-Attend... Je suis sûr de t'avoir déjà vu... Hum...

- Euh… Peut-être ? Répondis-je timidement. Pourquoi je lui disais quelque chose ? Il me dit rien lui ! Intérieurement je pleurais j'avais donc la mémoire si courte ?!

-Je sais ! Tu fais parti du même club que Mio ! Hum... Dessin non ?

- Euh… Je… Euh… Oui c'est ça…
Balbutiais-je en regardant ailleurs. Je vois toujours pas qui il est moiiii.

Il fit alors un grand sourire chaleureux. S'il était ami avec Mio ça ne m'étonne pas son  sourire et même son aura sont accueillants pas du tout effrayants.

-Je suis Shane, le copain de Mio. Ravi de rencontrer une de ses amies.

Le copain de Mio ?! Le copain comme un copain ou copain juste un copain copain ?! Mio et… HUUUUUUH ?!Je restais à le regarder toujours en me posant mille et une questions. Je revins alors peu à peu à la réalité et après avoir secoué ma tête je me courbais et à mon tour je pris la parole.

- Euh, pa-pardon ! Je suis ravie de faire ta connaissance Chane ? Chêne ? Chayne ? Désolée j'ai du massacrer ton prénom pardonne moiiiiii. Je suis enchantée je suis Sekai Yoki présidente du club dessin ravie de faire ta connaissance euh je veux dire non enfin si mais ahhhh… Je suis avec Mio dans le club de dessin ! Je suis la présidente du club de.. une minute je me répète… Hawn je suis vraiment désolée ! J'avais lâché tout ça à une vitesse que je ne me connaissais pas et surtout sans reprendre mon souffle une seule fois.

J'en profitais alors pour reprendre mon souffle calmement, les yeux fermés, toujours pliée en deux, j'inspirais et expirais calmement. Au bout d'une minute je rouvrais les yeux et tombais nez à bec avec

- Une poule ?! Prise de surprise je me redressais un peu trop vite et fit un rouler bouler jusqu'à la porte du toit. Ouch ! De quoi je peux bien avoir l'air j'ai hooonte ! Je ramassais ma trousse qui venait de sortir de mon sac et me relevais. Je m'avançais à nouveau vers… Shane ? Et regardai la poule qui faisait de même.

- A qui est cette poule ? C'est la tienne ? Ou peut-être qu'elle n'est pas à toi mais qu'elle te suit quand même ? A moins qu'elle était là avant même que Mio et toi n'arriviez ? Pardon je suis désolée je pose beaucoup de question… Je suis… curieuse et timide et maladroite et.. Je me tais pardon.

Je regardais la poule elle était plutôt jolie avec sa crête rouge et ses plumes toutes blanches. Je souriais à cette petite poule qui comme pour me répondre émit un petit « Cot cot »

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet... [Sekai & Shane] Jeu 16 Juin - 17:41


La fille aux cheveux bleus semblait complètement étonnée. Était-ce parce qu'elle n'avait jamais entendu mon prénom avant ou parce que j'étais en couple avec Mio ? Peut-être les deux.
Elle me fixa un moment avant de secouer la tête et de se courber.

-Euh, pa-pardon ! Je suis ravie de faire ta connaissance Chane ? Chêne ? Chayne ?

Effectivement, elle ne semblait pas savoir prononcer mon prénom. Ça me fit sourire encore plus.

-Désolée, j'ai du massacrer ton prénom, pardonne moiiiiii. Je suis enchantée, je suis Sekai Yoki présidente du club dessin, ravie de faire ta connaissance euh je veux dire non, enfin si, mais ahhhh... Je suis avec Mio dans le club de dessin ! Je suis la présidente du club de... Une minute je me répète... Hawn je suis vraiment désolée !

La pauvre... Elle avait parlé extrêmement vite et en plus s'était complètement embrouillée les pinceaux.
Je lui souris l'air de dire ''C'est pas grave tu sais.''. Mais elle avait les yeux fermés. Elle semblait reprendre son souffle. Il se passa un moment sans que rien ne se passe. Sauf ma poule, qui ne connaissant pas Sek... Heu... Sekai ? Je crois que c'est ça. Oui donc sauf ma poule qui ne la connaissant pas s'était placée devant elle. Sekai rouvrit les yeux et son étonnement fut immense.

-Une poule ?

Ma CotCot l'avait tellement surprise qu'en essayant de se relever, elle tomba au sol et roula jusqu'à la porte.

-Ouch ! De quoi je peux bien avoir l'air, j'ai hooonte !

Je n'avais pas bougé depuis qu'elle était arrivée, mais là j'avançais pour aller l'aider et m'assurer qu'elle ne s'était pas faite mal. Mais elle était bien trop rapide. Elle ramassa la trousse qui était sortie de son sac et se releva sans aucun problème. Elle ne s'était donc certainement pas fait mal.
Elle s'avança vers moi et CotCot la suivit.

-À qui est cette poule ? C'est la tienne ? Ou peut-être qu'elle n'est pas à toi mais qu'elle te suit quand même ? À moins qu'elle était là avant même que Mio et toi n'arriviez ? Pardon je suis désolée, je pose beaucoup de questions... Je suis... curieuse et timide et maladroite et... Je me tais pardon.

Waouw. Elle parlait beaucoup, presque plus que moi quand je m'y mettais ? Non. Ça c'était typiquement impossible. Sekai sourit à CotCot et celle-ci s'empressa de lui répondre en caquetant. Elle comprenais le langage des sourires, presque autant que le langage de la nourriture.
Je me baissais et pris ma poule dans mes bras. En me relavant, j'adressais un grand sourire à Sekai.

-Elle ? C'est ma poule : CotCot. Elle m'accompagne partout depuis... Hum... 14 ans si je ne me trompe pas. Je l'adore et elle me le rend bien. Parfois j'ai un peu l'impression que c'est mon ange gardien et qu'elle sera toujours avec moi...

Je dis la fin de ma phrase un peu pensif. C'était vrai quoi. Cette poule avait au moins 14 ans, c'est super vieux pour une poule.

Vint le temps de la réflexion. Je voulais réagir à un des trucs que Sekai avait dit mais je ne savait plus quoi... Hum... Ah oui !

-Arrête de t'excuser ! T'as besoin de faire ça. Tu parles beaucoup ? C'est pas grave. Moi aussi je parle beeeaaaaaucoup trop. Dès qu'on me lance, j'ai du mal à m'arrêter. Et puis pour quelqu'un de timide tu t'exprimes quand même super bien.

Un sourire entre l'admiration et la détermination prit place sur mon visage. Bah oui, j'avais désormais très envie de savoir pourquoi elle cherchait Mio. C'était plus fort que moi. En même temps j'étais dans la classe Passion, on était réputé pour notre curiosité. Bon on était aussi considéré comme une classe faible, mais ça allait changer !
Je me lançai donc :

-Je peux te demander pourquoi tu cherchais Mio ? Si c'est pas trop indiscret ?

Je souriais encore. Oui comme d'habitude. Et puis elle avait gentille la petite Sekai. Je ne la connaissais pas et pourtant j'avais envie. C'est tout le temps comme ça avec moi. Les inconnus qui ont l'air gentil, j'ai envie de les connaître. J'aurais bien aimé connaître tout le monde. Mais c'est pas possible alors certaines personnes, je leur souris juste. Parfois il me rende mon sourire et d'autre fois non... Mais c'est pas grave.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 966
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet... [Sekai & Shane] Mar 12 Juil - 16:57

Après mon long speech inutile au passage j'avais remarqué qu'il souriait. J'étais si ridicule que ça ? Zut ! Je me mis à jouer avec une de mes mèches de cheveux qui avait décidé de tomber sur mes yeux. Il se baissa et pris sa poule avant de me sourire.. Un sourire plutôt… Rassurant comme celui d'un grand frère, du coup à mon tour je lui rendais son sourire chaleureux.

-Elle ? C'est ma poule : CotCot. Elle m'accompagne partout depuis... Hum... 14 ans si je ne me trompe pas. Je l'adore et elle me le rend bien. Parfois j'ai un peu l'impression que c'est mon ange gardien et qu'elle sera toujours avec moi...

J'écoutais chacun de ses mots avec attention, il parlait d'elle comme si elle était un être vivant. Enfin oui forcément elle était vivante mais c'était comme si elle n'était pas un animal mais une personne. Je souriais elle était mignonne cette petite poule ! Elle est aussi fidèle qu'un chien ou un chat de compagnie j'étais impressionnée !  Quatorze années qu'elle le suivait partout où il allait wah !

- Bonjour Cotcot ! E suis Sekai ! T'es toute mignonne toi dis donc ! Dis-je en me mettant sur la pointe des pieds pour atteindre cette petite poupoule à croquer ! Je me mis une gifle mentalement pour cette blague de très mauvais goût -encore une autre blague excusez-moi- qui heureusement n'avait pas été dite à voix haute je serai trop honteuse sinon ! Déjà que je volais pas bien haut avec ma maladresse naturelle…

Je caressais doucement sa crête rouge coquelicot en souriant devant son regard pétillant tellement choupiiii ! Pendant un rapide moment aucun de nous de parla. Je continuais de caresser ce petit ange, ses plumes étaient toutes douces, toutes soyeuses c'était si agréable de toucher cette couche si délicate.

En levant les yeux je remarquais qu'il semblait songeur puis soudain il avait l'air d'avoir eu LA révélation du jour.

-Arrête de t'excuser ! T'as besoin de faire ça. Tu parles beaucoup ? C'est pas grave. Moi aussi je parle beeeaaaaaucoup trop. Dès qu'on me lance, j'ai du mal à m'arrêter. Et puis pour quelqu'un de timide tu t'exprimes quand même super bien.

Là d'un coup je me sentais gênée je devais probablement être rouge pivoine ! Jamais on ne m'avait dit que je me débrouillais bien... SOUDAIN c'était à mon tour d'avoir LA révélation de la journée. Immédiatement je tournais la tête pour éviter ses yeux couleur argent.

Si je croisais ses yeux il allait devoir m'aider alors que j'en n'avais pas spécialement besoin… Je devrais penser à trouver un moyen de bloquer ce pouvoir ! Genre des lunettes ou je sais pas quoi d'autre ! Bon je verrais ça plus tard !

-Je peux te demander pourquoi tu cherchais Mio ? Si c'est pas trop indiscret ?

Je me mis à réfléchir pourquoi je cherchais Mio moi déjà ? Euh… Je sais plus…

- Je cherchais Mio pour… Euh… Attends donnes moi juste quelques secondes pour m'en souvenir…   Je me mis de dos et regardais le ciel peut-être que lui aura une réponse. Pourquoi je cherchais Mio…. Pourquoi ? Je ? Cherchais ? Mio ? Hmmm

Je continuais de réfléchir et me mis assise par terre comme une enfant. Mio… Je cherchais Mio !

- En fait je cherchais Mio ! Dis-je en m’exclamant, en même temps je m'étais laissée tomber en arrière de sorte à être couchée pour voir Shane. Une minute… C'était pas ça la question de départ hein ? Je me relevais et croiser les bras. Je cherchais Mio mais pourquoi ? OH JE CROIS QUE JE SAIS ! M'exclamais-je à nouveau en prenant mon sac.

Je commençais à fouiller dedans, livre, trousse, pochette, lunette, parapluie, pochette de feuilles mouchoirs, AH LE VOILA ! Je sortis mon dessin et le pointais vers Shane. Je la cherchais pour lui montrer que j'avais réussi à terminer son portrait de tête ! Je fis un grand sourire. Je tournais la feuille vers moi j'espérais pouvoir lui montrer mais visiblement je l'ai loupée… D'un côté tu sais c'est dur de retrouver toutes ses affaires de dessin dans le jardin y'a trop d'herbe ! Bien qu'elle soit très agréable genre ya plein- je m'éloigne de quoi on parlait déjà ?

Je regardais Shane dans les yeux oubliant totalement mon pouvoir peu comment on dit déjà… Peu... roh et puis je sais plus !

Une fois encore je me baissais en espérant que je ne l'avais pas assez regardé pour que mon 'don' fasse effet.

- Je suis désolée ! Je parle vraiment trop et je me perd toute seule ! Sans parler de mon pouvoir pas très pratique ! J'espère que je ne t'ai pas regardé trop longtemps j'aimerais pas que tu m'aides enfin si ce serait chouette que tu m'aides mais non mais en fait si mais non parce que huuuuuh je me tais ! Excuse moiiiiiii ! Je me mis en positon fœtale juste à l'endroit même où je me situais.

J'étais vraiment une catastrophe sur pâtes un coup je pleurais un coup je riais un coup je réfléchissais un coup je parlais trop un coup je raconte ma vie un coup roh je pense que je devrais aller voir le médecin scolaire de toute urgence ! Je devais le noter quelque part ! Pourquoi pas dans mon bloc note tiens.

Je me relevais et pris mon sac avant d'en sortir un petit carnet pour noter en rouge «Prendre rendez-vous avec le médecin scolaire /!\ ← TRÈS URGENT» je surlignais le tout au stafluo jaune puis souligner le tout en rouge avant de l'encadrer trois fois en rose puis deux fois en rouge. Je rangeais le tout et me retournais vers Shane avant de lui sourire.

- Je peux avoir ton avis ? Toi qui es le copain de Mio si j'ai bien compris tu devrais être en mesure de me dire ce que tu penses de cette représentation ! Je lui tendais mon dessin en cachant cette fois-ci mes yeux.
A moins que tu ne veuilles pas ? Dis-je tristement
c'est pas grave je la verrais probablement plus tard merci quand même !

Je me tournais prête à ranger mon dessin mais je trébuchais et refaisais exactement la même chute jusqu'à la porte.


- Bouhouuuu ça fait maaaal ! Je tentais de regarder mon front et vis que cette fois-ci j'avais une bosse.
Décidément je suis vraiment trop maladroiiiite !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet... [Sekai & Shane] Ven 15 Juil - 16:09


Avant que je ne parle, Sekai semblait émerveillée par ma poule. Elle s'était mise sur la pointe des pieds pour la saluer et se présenter à elle. Elle l'a trouvait même mignonne. Ce n'était pas vraiment les réactions habituelles des gens qui voyaient une poule. Elle était spéciale cette petite...
Mais depuis que je lui avais parlé, elle avait changée de couleur. Ses joues avaient effectivement rougi. Ça contrastait tellement avec ses cheveux bleus. J'avais dit quelque chose de mal ? En plus de ça, elle tourna d'un coup la tête et regarda autre part. Elle réfléchissait aussi. Elle semblait perdue. Elle ne savais donc plus pourquoi elle cherchait Mio. Cela me fit rire légèrement.

-Je cherchais Mio pour... Euh... Attends donnes moi juste quelques secondes pour m'en souvenir...

Effectivement, elle avait donc oublié. Elle se tourna complètement et se mit à regarder le ciel. Si elle espérait y trouver la réponse, je n'étais pas certain qu'elle y arriverait.

-Pourquoi je cherchais Mio... Pourquoi ? Je ? Cherchais ? Mio ? Hmmm...

Sekai réfléchissait beaucoup. Je pouvais presque voir de la fumée sortir par ses oreilles. Elle finit par s'asseoir au sol. Moi je ne disais rien. Je n'allais certainement pas interrompre sa réflexion.

-En fait je cherchais Mio !

Oui mais encore ? Elle s'était laissée tomber en arrière. Désormais elle me regardait fixement. Mais en même temps, quelque chose semblait la tracasser.

-Une minute... C'était pas la question de départ ça ?

-Et si...

Je lui souriais, tandis qu'elle se relevait et croisait les bras.

-Je cherchais Mio mais pourquoi ? OH JE CROIS QUE JE SAIS !

Oh ? Cette fois, elle se mit à fouiller dans son sac. Elle s'activait pour retrouver quelque chose à l'intérieur. Au final, elle sortit de son sac une feuille de dessin. Elle était vraiment heureuse de l'avoir trouvée et le pointa vers moi.

-Je la cherchais pour lui montrer que j'avais réussi à terminer son portrait de tête.

Le dessin qu'elle me montrait était effectivement une représentation de Mio. On la reconnaissait à ses cheveux blancs et ses magnifiques yeux rubis. Il était vraiment réussi.
Sekai fit un grand sourire et regarda son dessin.

-J’espérais pouvoir lui montrer mais visiblement je l'ai loupée... D'un côté tu sais c'est dur de retrouver toutes ses affaires de dessin dans le jardin y a trop d'herbe ! Bien qu'elle soit très agréable, genre y a plein- je m'éloigne, de quoi on parlait déjà ?

En effet, elle s'éloignait de son sujet de base. Elle avait bien raison, elle parlait beaucoup. Mais ça ne me dérangeait pas. Les gens qui parlent beaucoup, pour moi, c'étaient des gens bien.
La petite prodige du dessin me fixait droit dans les yeux. Elle ne l'avait pas fait depuis un moment d'ailleurs. Et puis d'un coup elle baissa les yeux. Elle semblait vraiment confuse.

-Je suis désolée ! Je parle vraiment trop et je me perd toute seule ! Sans parler de mon pouvoir pas très pratique ! J’espère que je ne t'ai pas regardé trop longtemps, j'aimerais pas que tu m'aides, enfin si ce serait chouette que tu m'aides, mais non, mais en fait si, mais non parce que huuuuuh je me tais ! Excuse moiiiiiii !

La pauvre... Elle commençait vraiment à s'embrouiller. Je ne savais plus quoi dire, ni quoi faire. Je la vis d'ailleurs se mettre en boule sur le sol. Mais... Ouai... Et puis c'était quoi cette histoire de pouvoir ? Il se passait quoi si elle me regardait trop longtemps ? Mmh... Plein de questions que j'avais envie de lui poser du coup... Mais pas maintenant. La pauvre semblait vraiment perdue. Et puis elle s'était encore excusée parce qu'elle parlait trop... Il allait falloir que je lui dise vraiment d'arrêter. Au bout d'un moment elle allait bien finir par comprendre.
D'un coup, Sekai se releva, prit son sac et en sortit un carnet. Elle prit divers stylos et écrivit quelque chose. Elle y mit beaucoup d'attention et beaucoup de couleur. Je vis successivement un stylo rouge, un surligneur jaune, de nouveau le stylo rouge, puis un surligneur rose et encore le stylo rouge. Soit elle dessinait une idée qui lui était venue subitement, soit elle écrivait quelque chose de vraiment important.

Elle finit par tout ranger dans son cas et se tourna vers moi en souriant.

-Je peux avoir ton avis ? Toi qui es le copain de Mio si j'ai bien compris, tu devrais être en mesure de me dire ce que tu penses de cette représentation !

Elle tendit le dessin en face de moi, au niveau de son visage. Comme ça on avait l'impression que la tête de Mio avait été accroché au corps de Sekai. Cela me fit sourire. Mais bien sûr que je pouvais lui donner mon avis !
Mais je n'eus pas le temps. Elle enchaîna tristement :

-A moins que tu ne veuilles pas ? C'est pas grave, je la verrais probablement plus tard merci quand même !

Mais... Je n'eus pas le temps d'exprimer mon incompréhension, Sekai se retourna et en moins d'une secondes trébucha de nouveau. Comme avant, elle roula sur le sol jusqu'à la porte.

-Bouhouuuu ça fait maaaal ! Décidément je suis trop maladroiiiite !

Cette fois-ci, je n'allais pas la laisser se relever toute seule. La pauvre c'était sa deuxième chute en un laps de temps extrêmement court. Je déposais donc délicatement ma poule sur le sol et avançai vers Sekai. Une fois à son niveau, je me baissais et l'aidais à se relever.

-Ça va ? Parce que si t'as vraiment mal je peux t'emmener à l'infirmerie.

Je lui faisais un sourire inquiet, mais qui était aussi là pour la rassurer. Son dessin était tombé au sol. Je me baissais donc encore une fois et le ramassais. Il n'avait pas l'air d'avoir trop souffert de la chute de sa créatrice. Il n'avait même aucun séquelle. En le regardant de plus près, je ne pus m'empêcher de remarquer qu'il était vraiment beau. Mais je ne disais pas ça juste parce que c'était Mio dessus et que je trouvais qu'elle était la plus belle. Mais vraiment parce que Sekai avait du talent. Elle était forcément dans la classe Évasion.
J'enlevais le dessin de devant mes yeux et plongeais mon regard dans ses yeux noisettes. Bien sûr, je lui faisais un grand sourire.

-Il est juste magnifique ton dessin ! Genre... Waoh... Tu l'as fait de tête t'as dit ? Mais c'est génial ! J'adore ce que tu fais ! Et dire que moi quand je dessine ça ressemble à rien... Pourtant je n'abandonne pas ! Un jour j'arriverais bien à quelque chose !

Un petit rire compléta mes paroles. J'étais à l'aise là. Comme avec tout le monde d'ailleurs... J'arrive à m'entendre avec tout le monde, même avant de leur parler. Enfin parfois j'ai un peu peur de parler à certaine personne, mais au final je m'en sors toujours bien !
Je posais ma main gauche sur la tête de Sekai. J'avais envie.

-Par contre... J'ai un vrai problème avec toi...

J'avais pris mon air sérieux. Il était très important dans cette situation.

-Si tu continues à t'excuser parce que soit disant ''tu parles vraiment trop''. Je vais devoir employer la manière forte. Par exemple...

Il me fallait réfléchir. Je devais trouver la punition la plus stupide de tous les temps. Mais en même temps il fallait que ça soit réalisable. Mmh... Je repensais soudain à ma rencontre avec Luna.
Un éclair de génie apparu dans mon regard, qui n'avait toujours pas quitté celui de Sekai.

-Par exemple, te prendre dans mes bras et te balader dans tout le lycée.

Je levais l'index de ma main droite en face d'elle. Je commençais d'ailleurs à perdre mon sérieux et à sourire légèrement.

-Attention ! J'en suis capable !

Après ça, j'enlevais ma main de sa tête et me mis à rire. J'étais vraiment un cas désespéré moi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 966
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet... [Sekai & Shane] Mer 27 Juil - 0:29

- En fait je cherchais Mio ! Dis-je en m’exclamant, en même temps je m'étais laissée tomber en arrière de sorte à être couchée pour voir Shane. Une minute… C'était pas ça la question de départ hein ? Je me relevais et croisais les bras.

-Et si… Avait-il en souriant. Vraiment de quoi j'avais l'air là ? Au point où j'en suis autant sauter du toit au moins ça serait fait… Je me demande comment il peut me supporter alors que moi-même en tant que moi je ne me supportais pas du tout. Complètement tarée cette gamine me direz-vous et je vous répond que oui tout à fait j'étais complètement folle à croire que j'avais pris une quelconque drogue parfois je me remettais clairement en question tellement j'allais loin… Minute… C'est pas à ça que je réfléchissais.

Voyons de quoi on parlait ? Hors de question de lui demander il allait sûrement téléphoner à je ne sais qui pour me faire interner ! Oh mais oui c'est vrai mon dessin ! Je cherchais Mio je crois. Attendez je l'ai déjà dit que je cherchais Mio…. Bon ne restons pas muette si longtemps ! Surtout que je pense savoir le pourquoi du comment de la vie ! Hé oui mes amis !

-Je cherchais Mio mais pourquoi ? OH JE CROIS QUE JE SAIS !  Je fouillais dans mon sac afin de retrouver mon dessin mon cerveau tournait à 100 à l'heure je m'impressionnais moi-même comment je pouvais réfléchir autant pour si peu encore un mystère………

-Je la cherchais pour lui montrer que j'avais réussi à terminer son portrait de tête. Je lui montrais mon dessin très fière de moi enfin je pense j'suis dans le doute là….  Voyons voir ce que j'ai fait. Pendant que je réfléchissais Shane observait mon dessin et du coup après un petit moment je le tournais pour voir ce que ça donnait. J'étais super bizarre quand je terminais un dessin j'en étais toujours super fière puis après quelques heures je me disais que j'avais fait mieux.

Enfin bref je ne dois pas m'éloigner de mon euh… De… Ah de mon sujet principal ! La discussion assez étrange avec le copain de Mio qui n'était pas là j'étais choquée et déçue enfin pas choquée mais j'aime bien dire ça il paraît que dans le monde des humains ils le disent tout le temps et que c'était cool mais en fait c'était pas si chouette que ça et ça voulait pas vraiment dire grand-chose c'est comme si ma glace à la frairise -soit dit en passant les glaces à la frairises sont les meilleures ! J'aimais bien aussi- hum pardon- tombait au sol et que soudainement je m'exclamais que j'étais choquée et déçue à la limite déçue ouais mais choquée de quoi au juste ? Je secouais la tête pour en revenir à la réalité. Mio. Dessin. Toit. Moi et le plus important… Copain de Mio alias Shane. Shane comment déjà ? Me souviens pas avoir demander ou encore qu'il me l'ait dit en se présentant. Enfin bon !


-J’espérais pouvoir lui montrer mais visiblement je l'ai loupée... D'un côté tu sais c'est dur de retrouver toutes ses affaires de dessin dans le jardin y a trop d'herbe ! Bien qu'elle soit très agréable, genre y a plein- je m'éloigne, de quoi on parlait déjà ?

Et voila je m'éloignais une fois de plus du sujet de départ j'allais vraiment finir par lui passer mes affaires et sauter une bonne fois pour toute du toit !  Je regardais dans ses yeux oubliant totalement mon pouvoir quelle idiote ! Je détournais les yeux je priais pour que ce stupide don ne fonctionne pas !

- Je suis désolée ! Je parle vraiment trop et je me perd toute seule ! Sans parler de mon pouvoir pas très pratique ! J'espère que je ne t'ai pas regardé trop longtemps j'aimerais pas que tu m'aides enfin si ce serait chouette que tu m'aides mais non mais en fait si mais non parce que huuuuuh je me tais ! Excuse moiiiiiii ! Je me mis en positon fœtale juste à l'endroit même où je me situais.

J'étais vraiment une catastrophe sur pâtes un coup je pleurais un coup je riais un coup je réfléchissais un coup je parlais trop un coup je raconte ma vie un coup roh je pense que je devrais aller voir le médecin scolaire de toute urgence ! Je devais le noter quelque part ! Pourquoi pas dans mon bloc note tiens.

Bon c'est le moment où je note de toutes les couleurs que je dois prendre rendez-vous avec le médecin scolaire et ce de toute urgence ! Après quoi je me tourne enfin vers Shane pour finalement lui parler.

-Je peux avoir ton avis ? Toi qui es le copain de Mio si j'ai bien compris, tu devrais être en mesure de me dire ce que tu penses de cette représentation ! Je lui tendais mon dessin en cachant cette fois-ci mes yeux. A moins que tu ne veuilles pas ? C'est pas grave je la verrais probablement plus tard merci quand même !

-Bouhouuuu ça fait maaaal ! Décidément je suis trop maladroiiiite !  HZIEHFUZAHF j'en avais vraiment marre de tomber toutes les trente secondes à croire que mon corps ligué contre moi du grand n'im-porte quoi !

- Ça va ? Parce que si t'as vraiment mal je peux t'emmener à l'infirmerie.

Il m'aidait gentiment à me relever. L'infirmerie ? Pourquoi ? Soigner mes blessures habituelles ? Mais naaaan pas besoin,  si je devais y aller dès que je tombais je pense que l'infirmière me demanderait de ne pas bouger de mon lit et encore je suis sûre que je pourrais me casser je ne sais juste en me tournant pour changer de sens…

- Oh non je vais parfaitement bien ! Merci de t'inquiéter c'est devenu si rare ! Je tombe tout le temps du coup voila quoi ! Je lui fis un grand sourire en jouant avec une de mes mèches bleues qui tombaient devant moi.

Il me souriait mais semblait être inquiet  de l'état dans lequel je me trouvais, c'était assez bizarre moi j'avais l'habitude de tomber partout, n'importe quand, pour n'importe quoi donc bon plus personne ne se souciais de savoir si ça allait ou non. Il se baissa et ramassa mon dessin visiblement il était vivant lui aussi aucune égratignures, aucuns plis absolument rien génial ! Enfin ça m'étonnait pas spécialement.

Généralement quand je transportais quelque chose et que soudainement je me retrouver la face contre le sol moi j'avais toutes les bosses imaginables alors que mon objet n'a rien limite si j'avais un vase il retomberait debout après avoir fait un petit tour sur lui-même ! Il me sortit de mes pensées et plongeait son regard dans le mien.

-Il est juste magnifique ton dessin ! Genre... Waoh... Tu l'as fait de tête t'as dit ? Mais c'est génial ! J'adore ce que tu fais ! Et dire que moi quand je dessine ça ressemble à rien... Pourtant je n'abandonne pas ! Un jour j'arriverais bien à quelque chose !


- Euh bah euh merci ? Enfin je veux dire si merci ça me touche vraiment ! Mais en regardant de plus près je t'assure qu'il y a encore beaucoup de choses à revoir ! En plus comme je l'ai fait de tête c'est moins précis, je devrais peut-être revoir la tête de ses lèvres ainsi que de sa peau !

Suhefzpiuzhfef quand allait-il détourner le regard ?! C'est pas qu'au bout de trois secondes il m'aiderait à nouveau mais si quand même ! Je me sentais mal de le laisser m'aider alors que voila si ça se trouve il n'en a pas envie ou je sais pas moi ! C'est alors qu'il se mit à rire, je rougissais. De gêne de honte de tout ce que vous voulez en fait ! Je me mis alors à rire. Il faut toujours y croire ! Quand j'étais enfant et que je voulais réussir tout du premier coup ou encore que je voulais absolument manger alors que ce n'était pas l'heure ma maman me répétait constamment que tout vient à qui sait attendre ! Je faisais un grand sourire

C'est alors qu'il fit une chose encore plus surprenante. Ce même geste, à un détail près. Il avait posait sa main gauche sur ma tête, tout comme le faisait maman pour me rassurer, me féliciter, ou tout simplement pour me montrer qu'elle était heureuse de ma présence… Il venait de me perturber. Je me mordis la lèvre et ravalait mes pleurs que je sentais arriver. Sa voix me sortit à nouveau de mes sombres pensées.


-Par contre... J'ai un vrai problème avec toi...

Reprenant un peu de contenance je le regardais avant de demander toujours innocemment

- Un pro-problème ? Je parle trop c'est ça ? Je suis vraiment désolée ! En plus ça doit être très chiant d'entendre ma vie alors qu'en vrai tu dois complètement t'en balancer des papillons que j'ai pu voir en cherchant mes affaires ou encore de ce que me disait ma mère ! Excuse moi !

Entre temps je m'étais rassise et caressais sa poule qui parfois venait parfois repartait vers le bord du toit. A priori il n'a pas l'air plus inquiet que sa pour sa poule il doit vraiment avoir l'habitude !

Mais reprenons. Son air sérieux me faisait vraiment peur, il était complètement différent de ce doux sourire rassurant ou de ce regard pétillant reflétant toute la gentillesse du monde. Du coup comme j'étais terrorisée j'avalais difficilement ma salive Méchante Sekai c'est pas bien de pas laisser les autres parler aussi !

Mentalement vous imaginez bien que je m'auto-grondais… Je m'excusais mentalement devant moi-même, et je me suppliais de bien vouloir m'excuser. Oui. C'était assez habituel ce genre de scène dans ma tête ! Il faudra que je pense à en parler au médecin p'tet que je pourrais savoir comment me soigner ?

-Si tu continues à t'excuser parce que soit disant ''tu parles vraiment trop''. Je vais devoir employer la manière forte. Par exemple...

PARDON ?! La manière forte ?! Oh saint esprit du goûter sauve moi ! Je regardais Shane en étant clairement traumatisée, il me faisait peur en vrai ! J'étais à la limite de trembler devant ses paroles.

Bah oui faut pas exagérer j'suis une fragile moi ! Un rien me fait peur ! Par exemple l'orage vous techniquement vous adorez ça vous trouvez que c'est beau toute cette lumière dans le ciel. Moi quand on me dit orage je suis en position foetale sous ma couette et je tremble à chaque grondement et à chaque fois que la lumière des éclairs pénètrent dans ma chambre. Voilà vous voyez le niveau ?

- Euh…. C'est-c'est-c'est quoi la manière f-f-f-f-f-fo-fofo---forte ? Bégayais-je complètement terrifiée par ce nouveau Shane que je découvrais. Si ça se trouve lui aussi il est comme moi ! Il passe de gentil à méchant et de déprimé à heureux en deux secondes ! Je le regardais il réfléchissais qu'allait-il faire ?!

- Par pitié ne me coupe pas la langue avant d'enlever mes yeux avec une petite cuillère afin de les faire glisser au fond de mon estomac ! Huuuuuuuuuuuuuuuuuh je veux pas perdre ma langue et mes yeuuuuuuux ai pitié d'une pauvre petite Evasion fragile et terrorisée par ne serait-ce qu'une fourmis !

Alors là, clairement, de manière simple et claire. JE PERDAIS TOUS MES MOYENS APRÈS AVOIR IMAGINER LES PIRES SENTENCES !

- Ohw mais si ça se trouve tu feras pas ça ! Je souriais à nouveau avant d'être à nouveau pétrifiée. S'il te plaît m'accroche pas la tête vers le bas pour me donner à manger à je sais pas quel animal de l'île en plus j'ai le vertige mais pas trop  genre si j'ai la tête normale enfin tu vois ? Genre si je m'assois sur le bord du toit bah là tu vois ça va je le vis plutôt bien ! C'est super beau en plus ! Et- Oups je m'éloigne….

Je me taisais et attendais une réponse. SOUDAIN il leva l'index de sa main droite et le pointa sur moi, par réflexe je regardais partout autour de moi avant de me pointer à mon tour du doigt. Enfin Sekai à ton avis à part toi à qui  il pourrait bien parler ? Suite à cette petite déduction de moi-même je baissais mon doigt et attendais à nouveau.


- Par exemple, te prendre dans mes bras et te balader dans tout le lycée.

Alors là autant dire que je tombais de très haut ! Je m'attendais à tout sauf à me faire balader dans tout le lycée!

- Euh… Je…. Là pour vous expliquer je ne savais pas du tout quoi répondre c'est bien la première fois qu'on me menaçait de cette façon. En tout cas soulagement il avait perdu ce petit regard beaucoup trop sérieux ! Que dis-je ? Ce regard effrayant ! A la place il recommençait à avoir ce petit sourire sympathique.

-Attention ! J'en suis capable !  Avait-il affirmé sur de lui visiblement.

Il enlevait alors sa main de ma tête et riait, il avait un rire tellement honnête ? Fluide ? En tout cas il riait de manière sincère. Face à ce rire je ne pouvais m'empêcher de sourire, il était tellement gentil, honnête, accueillant ça ne m'étonne pas que Mio l'ait choisi comme petit copain !

-  Hm… Du coup je sais pas trop comment le prendre moi… Tu sais que pendant un instant tu m'as vraiment fait peur je m'attendais au pire ! Je suis une fragile moi un rien me fait peur ! Je gonflais les joues. Néanmoins tu es quelqu'un de finalement très sympathique ! Oh un papillon ! Dis-je ne me relevant prête à suivre à la trace ce joli papillon qui volait. Il allait à droite j'allais à droite. Il allait à gauche j'allais à gauche. Le tout en sautillant pour tenter de l'attraper.

Mais évidement Sekai Yoki la vraie l'unique ne fais pas dix pas sans tomber ! Donc comme vous pouvez vous en douter je suis tombée tous les deux pas avant de me relever à chaque fois mais bien sur la leçon ne sert pas avec moi je continuais de suivre ce petit papillon.

J'avais pris cette habitude dès mon plus jeune âge. Mon papa, ma maman et moi allions régulièrement pique-niquer vers le sud de l'île. Mon père prenait des jours de congés et nous y emmenait. On avait toujours cette même chambre dans ce même petit chalet à ce même endroit depuis toujours. Le midi on mangeait dehors dans les hautes herbes  près de ce petit chalet.

On avait de la salade avec des carotte, du céleris, des tomates, des concombres, des poivrons rouges et avec cela des crêpes, On mangeait nos crêpes salées puis maman sortait le chocotella du panier ainsi que quelques confitures qu'elle avait préparé avec mon aide bien évidement !

Papa lui ouvrait les bouteilles, il posait les assiettes sur notre graaaaande nappe puis pendant que maman préparait il me poursuivait à travers la plaine. Puis un jour pendant cette course poursuite habituelle, j'avais vu un papillon et papa l'a attrapé du premier coup. Il était si petit et tellement beau je l'avais observé longuement puis il s'était envolé. On était alors allé manger puis pendant que papa faisait une sieste maman m'avait lu une histoire puis j'étais repartie à la recherche de papillons.

Depuis ce jour dès que j'en voyais un je le suivais, même si jusqu'à aujourd'hui je n'avais jamais réussi à en attraper dans mes petites mains.

Je m'arrêtais alors de suivre le papillon, et regardais au loin laissant l'air frais glisser sur mon visage. J'étais bien après ce doux souvenir d'un merveilleux jour. Sans m'en rendre compte je recommençais à parler.

- J'aime bien ce lieu, quand on regarde le ciel il est infini, et les nuages l'embellissent en tout cas c'est ce que je pense. Certains disent qu'un ciel sans aucun nuage est plus beau, je ne suis pas d'accord. Sans nuages c'est comme si le ciel n'était que…. Enfin tu vois ce que je veux dire ? Je me tournais vers Shane l'interrogeant du regard avant de reprendre en avançant vers le bord pour m'asseoir. Et puis ce doux vent, c'est agréable ! Le toit est mon endroit préféré pas toi ? On peut y réfléchir calmement et se sentir un peu plus zen, un peu plus libre.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet... [Sekai & Shane] Sam 6 Aoû - 11:34


Je n'avais pas vraiment réalisé que j'avais fait peur à Sekai. Mais vraiment. Alors que j'avais ma main sur sa tête et que je n'avais pas encore annoncé la nature de mes ''manières fortes'', elle avait beaucoup parlé. Parler pour ne rien dire. Juste parler à cause de la peur.

-Euh... C'est-c'est-c'est quoi la manière f-f-f-f-f-fo---forte ?

Dans sa voix, on pouvait entendre presque de la terreur. Depuis quand je faisais peur ? Vraiment... C'était la première fois de ma vie. Je ne m'y attendais pas du tout. Était-ce Sekai qui avait juste peur pour un rien ou mon regard sérieux qui était en réalité juste effrayant ?

-Par pitié ne me coupe pas la langue avant d'enlever mes yeux avec une petite cuillère afin de les faire glisser au fond de mon estomac ! Huuuuuuuuuuuuuh je veux pas perdre ma langue et mes yeux ai pitié d'une pauvre petite Évasion fragile et terrorisée par ne serait-ce qu'une fourmi !

Wowowow. Vraiment ? Elle pensait que j'étais capable de ça ? Mais... Non... Pas du tout. Je... Je suis incapable de m'énerver alors arracher les yeux de quelqu'un... Mais non.
Je ne savais plus quoi dire. Mais en même temps, est-ce que je pouvais arrêter maintenant ? Bien sûr que non... Sinon j'allais laisser une image horrible de moi à cette ''pauvre petite Évasion''.
D'ailleurs... J'avais raison, elle était bien en Évasion.

-Ohw mais si ça se trouve tu feras pas ça ! S'il te plaît m'accroche pas la tête vers la bas pour me donner à manger à je ne sais pas quel animal de l’île en plus j'ai le vertige mais pas trop genre si j'ai la tête normale enfin tu vois ? Genre si je m'assois sur le bord du toit bah là tu vois ça va je le vis plutôt bien ! C'est super beau en plus ! Et- Oups je m'éloigne...

Mmh... Elle était tellement mignonne quand elle s'embrouillait. Elle semblait apeurée et en même temps elle gardait son naturel. Elle parlait beaucoup, beaucoup et encore beaucoup. C'était marrant. Je ne la connaissais pas encore cette Sekai, mais elle me donnait envie de la découvrir. Savoir qui se cache derrière cette maladresse, derrière cette peur. Mais aussi derrière son petit sourire.
Donc je décidais de ne pas la faire attendre plus longtemps et je lui donnais mon exemple de punition. Juste la porter partout dans le lycée. Oui. C'était tout moi. Je l'avais déjà fait avec Luna. Avec elle ça n'allait pas être un problème. Les gens avaient l'habitude de mon extravagance enfantine assumée. Enfin en même temps, je gardais toujours beaucoup de sérieux à côté. J'étais comme ça. Je combinais les deux et ça m'allait très bien.

J'avais d'ailleurs repris mon sourire. Il était bien mieux pour moi. Et en plus j'avais l'impression que Sekai était rassurée. C'était bien mieux. Faire peur à quelqu'un cela ne me plaisait pas. Je n'aimais pas ça. C'était plutôt désagréable.
Je me mis même à rire. Un rire naturel. J'aime rire. Comme raison je peux donner que rire, ce n'est pas quelque chose de forcé. Si tu ne ris jamais, il faut apprendre à rire. Mais rien que pour le geste, sans vouloir le reste, sans vouloir quelque chose en retour. De toute façon. À part un sourire ou un retour de rire que peut-on vouloir ?

-Hm... Du coup je sais pas trop comment le prendre moi... Tu sais que pendant un instant tu m'as vraiment fait peur je m'attendais au pire ! Je suis une fragile moi un rien me fait peur !

Oh... Là je me sentis mal. Je regrettais d'avoir fait ça... Je n'aurais pas du. Non... Mais... Pourquoi je faisais ça moi aussi ? Genre... Mon humour était vraiment mauvais parfois.
Sekai gonfla les joues. Mais pourquoi ? C'était intéressant comme réaction...

-Néanmoins tu es quelqu'un de finalement très sympathique ! Oh un papillon !

Le compliment qu'elle m'avait fait s'était fait manger par le papillon. Mais je l'avais entendu. Et désormais je l'avais retenu quelque part dans ma tête.
Toute l'attention de Sekai était désormais sur le papillon. Elle s'était levée d'un coup et avait commencé à la poursuivre. Enfin le poursuivre non. C'était quelque chose de très enfantin. Elle sautillait derrière lui pour tenter de l'attraper. Cela me faisait sourire. C'était tellement attachant comme réaction. Cette fille était attachante tout simplement.
Du coup, je souriais en la suivant du regard. C'était amu...

Sérieusement ? Elle venait encore de tomber ? Mais... Pourquoi ? Elle n'avait pas d'équilibre du tout ou qu'est-ce qu'il se passait ? Je ne comprenais pas... Comment autant de maladresse pouvait-elle être stockée dans un si petit corps ?
Je voulais avancer pour l'aider, mais elle se releva toute seul, trop préoccupée par le papillon. Et elle le refit plusieurs fois. Elle tombait et elle se relevait. La pauvre... C'était comme si ce papillon était la raison de son existence et que s'il s'envolait elle perdait tout. Mmh... Vraiment.
Par contre... Je n'étais pas certain que ses genoux appréciait le traitement à coup de sol. Non. Il devait même détester. Mais elle n'y prêtait pas attention. Seul le papillon l'intéressait. On pouvait voir dans ses yeux l'envie de l'attraper.

D'un coup, après plusieurs chutes, elle s'arrêta. Comme si le papillon ne l’intéressait plus. Elle perdit son regard au loin, les cheveux au vent. Elle semblait comme apaisée. Le vent était frais et vraiment agréable. C'était spécial de la voir changer si subitement. Elle passait d'un chose à l'autre comme si de rien n'était.

-J'aime bien ce lieu, quand on regarde le ciel il est infini, et les nuages l'embellissent et tout cas c'est ce que je pense. Certains disent qu'un ciel sans aucun nuage est plus beau, je ne suis pas d'accord. Sans nuages c'est comme si le ciel n'était que... Enfin tu vois ce que je veux dire ?

Elle se retourna vers moi un instant, comme pour chercher mon approbation. Mais elle avait raison. Un ciel sans nuage s'était beaucoup moins beau. Les nuages créaient des formes dans le ciel. Quand j'étais plus petit, je m'amusais à chercher des formes spéciales. J'arrivais toujours. Que se fut un lapin, une voiture ou même une petite mamie assise sur un banc nourrissant des pigeons.
Puis elle continua à parler en allant s'asseoir près du bord du toit :

-Et puis ce doux vent, c'est agréable ! Le toit est mon endroit préféré pas toi ? On peut y réfléchir calmement et se sentir un peu plus zen, un peu plus libre.

C'était beau ce qu'elle disait. En un instant, Sekai la fille qui parlait beaucoup et qui courrait partout, c'était transformée en une Sekai calme. Enfin, elle parlait toujours autant.
Je décidais d'avancer vers le bord du toit et de m'asseoir à côté d'elle. À peine fus-je assis, que CotCot me sauta dessus et se coucha sur mes jambes. Elle le faisait toujours. Trop faignante pour marcher. Elle allait soit sur mon épaule, soit je devais la tenir dans mes bras.

-Hum... C'est vrai que le toit est un endroit génial. Pouvoir sentir le vent délicat sur sa peau, dans ses cheveux. En relevant la tête, le ciel se montre dans toutes son immensité. Et quand il est traversé par des nuages, des dessins apparaissent, le transformant en une œuvre d'art géante.

Je me tus un instant. J'étais lancé pour parler, mais je me devais de réfléchir un peu encore. Était-ce mon endroit préféré au lycée ? Je ne savais pas trop. Il y en avait tellement. Le toit était bien mais... Il y avait notre planque dans le bâtiment désaffecté. Elle n'était pas encore parfaite, mais avec Anny on y travaillait dur. Et depuis que nous avions trouvé l'aide de Mio, on avait plein de projets et de nouvelles idées pour y arriver. Et le petit jardin. J'adorais voir tous les petits insectes virevolter entre les fleurs... Mmh... Trop compliqué de choisir.
Finalement, étant assis sur le sol, je me laissais tombé en arrière pour être couché. Je regardais le ciel, quelques oiseaux passèrent.

-Je ne sais pas trop... Le toit est pas mal, mais j'aime beaucoup d'endroit dans ce lycée. C'est un peu ma maison. Avec tout le temps que je passe ici, j'ai appris à connaître beaucoup de lieux. Tout est fabuleux ici.

Et là, je me souvins. Mais bien sûr. J'avais oublié le plus important. Le meilleurs lieu du lycée. L'endroit parfait pour moi.

-Mais bien sûr ! Non. Ce n'est pas le toit mon endroit préféré ici. C'est la bibliothèque. Je te jure, c'est toute ma vie. Des livres partout, le bonheur. Je peux y passer des heures et des heures. Heureusement que Mlle Kumarlik ne respecte pas toujours les horaires de fermeture. J'aime tellement la bibliothèque. C'est le seul endroit où j'aime le silence. Sinon je n'aime pas ça.

Depuis avant j'étais couché. Je ne regardais que le ciel. Si apaisant. Si beau... Si... Si.
Sekai avait dit que sur le toit on pouvait réfléchir calmement et se sentir un peu plus zen. Elle avait raison. Là, maintenant, j'aurais pu m'endormir. J'aurais pu. Mais l'envie de parler était trop forte. Depuis que j'avais commencé, je n'avais laissé le temps à Sekai de parler.

-T'as raison... C'est tellement calme ici... Mais... Pour réfléchir la bibliothèque est bien mieux. T'y vas souvent toi à la bibliothèque ? Non... Je t'aurais déjà vu sinon... Enfin. Je ne sais pas trop.

Ce fut avec ça que je choisis d'arrêter de parler. C'était à son tour maintenant. Oh mais ? Devant mes yeux, je vis le papillon voler vers Sekai. Je le suivi du regard et il vint délicatement se poser sur le ruban dans ses cheveux. Devais-je lui dire ? Mmh... Non. C'était si mignon.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 966
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet... [Sekai & Shane] Mar 9 Aoû - 23:10

Shane vint s'asseoir à mes côtés et CotCot ne se fit pas attendre pour venir sauter sur son.. Maître? Tandis que moi je regardais l'horizon je pensais encore et toujours à maman, il suffirait que je me penche juste un tout petit peu en avant pour me retrouver près de toi. Mon cœur se serre et encore une fois, toujours plus fort. J'ai envie de pleurer encore et toujours et pourtant je me retiens après tout ce n'était ni le moment ni le lieu pour fondre en larme !


-Hum... C'est vrai que le toit est un endroit génial. Pouvoir sentir le vent délicat sur sa peau, dans ses cheveux. En relevant la tête, le ciel se montre dans toutes son immensité. Et quand il est traversé par des nuages, des dessins apparaissent, le transformant en une œuvre d'art géante.


Une œuvre géante… Une œuvre qu'on pouvait contempler de n'importe quel lieu. C'était si  agréable comme métaphore avec toutes ces formes qui diffèrent selon les personnes et les nuages. Je souris toujours en regardant au loin, si je m'écoutais je m'endormirais sur place ! Le vent frais, la beauté du ciel, le calme qui régnait oui vraiment si j'étais seule je m'endormirais !

Quoique… J'étais tout à fait capable de m'endormir avec Shane à mes côtés il suffirait que je me couche et que je reste sans parler juste quelques secondes, et pouf on retrouve Sekai dans les bras de Morphée. Ouais je vais quand même éviter de m'endormir ma mère me disait souvent que quand je dors je me met en boule et je cherche à attraper quelque chose pour le tenir comme une peluche d'ailleurs j'ai oublié de prendre une de mes peluches ! Ca par contre ça me rend un peu triste quand même…

C'est alors que Shane se laissa tomber en arrière, observant à présent le firmament où quelques oiseaux passèrent. Parfois j'envie Mio, elle au moins peut s'envoler. J'aimerai être un oiseau pour voler et partir loin. Très loin de cette terrible réalité. Une réalité douloureuse où pour réussir il faut être fort, parfois j'avais l'impression d'être dans une forêt, manger ou être manger. Le principal étant le roi de cette immensité. Plus je pense au principal plus j'ai envie de fuir loin, clairement je suis te-rri-fiée ! Et les événements récents ne me rassurent pas du tout…


- Je ne sais pas trop... Le toit est pas mal, mais j'aime beaucoup d'endroit dans ce lycée. C'est un peu ma maison. Avec tout le temps que je passe ici, j'ai appris à connaître beaucoup de lieux. Tout est fabuleux ici. Je sursautais, il m'avait surpris moi qui étais complètement perdu dans mes pensées !

-Moi je n'ai pas encore vu tous les lieux du lycée, il y en a tellement !  Je riais en balançant mes pieds. Par exemple…. Le bâtiment désaffecté m'a toujours attiré mais je n'ose pas y aller seule ! Je tirais alors la langue. Du coup comme je suis peureuse je n'y vais pas mais si quelqu'un en qui j'ai assez confiance me proposait de venir avec je prendrais ma peluche lapin et je viendrais !  Soudain il  semblait avoir eu LA révélation de toute l'histoire de la révélation !

- Mais bien sûr ! Non. Ce n'est pas le toit mon endroit préféré ici. C'est la bibliothèque. Je te jure, c'est toute ma vie. Des livres partout, le bonheur. Je peux y passer des heures et des heures. Heureusement que Mlle Kumarlik ne respecte pas toujours les horaires de fermeture. J'aime tellement la bibliothèque. C'est le seul endroit où j'aime le silence. Sinon je n'aime pas ça.


Je le regardais, il semblait tellement apprécier ce lieu ! Je souriais face à cette passion qu'il avait pour ce lieu. Étonnement  je le comprenais c'était un peu comme chez moi à ma maison ! Mon lieu préféré c'est la bibliothèque. C'est là que maman me lisait tous ces contes, tous ces romans, tous ces poèmes tous ces livres ! Avec ce silence apaisant ! Je comprenais ce qu'il ressentait visiblement il était aussi passionné par les livres que moi !  Je remontais mes jambes vers moi et laissais ce grand lecteur parler encore et encore de cette passion.

Après tout c'était tellement bien, tous ces livres ! Il  n'y en avait jamais, je les dévorais en quelques heures ! C'était là un de mes défauts… J'avais lu plus de dix fois tous les bouquins dans la bibliothèque de ma maison. Et pourtant il y en avait un sacré paquet ! Tellement que mon père après avoir appris que j'avais ENCORE lu toute la bibliothèque m'avait grondée mais au final il avait acheté d'autres livres pour mon plus grand bonheur !

-T'as raison... C'est tellement calme ici... Mais... Pour réfléchir la bibliothèque est bien mieux. T'y vas souvent toi à la bibliothèque ? Non... Je t'aurais déjà vu sinon... Enfin. Je ne sais pas trop.

Je souriais en effet il parlait autant que moi je pouvais parler mais il débitait toutes ces phrases avec tellement de sincérité s'en était passionnant ! J'espérais de tout mon cœur que ce ne serait pas notre seule rencontre ! J'aimerai bien le considérer comme un ami, mais pas un ami qui s'en et qui revient au gré du vent… Un vrai ami. Pas comme toutes ces personnes que j'ai déjà rencontré dans mon passé et qui ne me considéraient que comme… Une roue de secours.

J'étais tellement pessimiste ! Par moment je me haïssais j'étais tellement.. Fragile. La moindre petite pensée triste et je me retrouvais à déprimer.  Je respirais calmement je devais me reprendre et ne pas.. Je me levai rapidement, passais la rambarde et fouillais dans mon sac à la recherche de mouchoir. Au loin je voyais un papillon s'envoler comme si pendant un instant il s'était posé sur moi pendant que j'avais la tête ailleurs. Lui au moins il pouvait fuir ses problèmes en s'envolant loin...

Pourquoi je craquais maintenant ?!  En ce moment  je me détestais du plus profond de mon âme. J'aimerai être plus forte mais à quoi bon construire des murs autour de mon cœur…? Au final ils se brisent.

Je soupirais intérieurement avant de sortir tout le contenu de mon sac, je mordais ma lèvre inférieure en sentant une de mes larmes glisser sur le long de ma joue, je ne voulais pas être faible mais visiblement je l'étais encore…

Je trouvais enfin mon paquet de mouchoir, j'en avais toujours sur moi sait-on jamais ! Après tout n'importe qui pouvait en avoir besoin et puis… Je pouvais craquer n'importe quand, n'importe où, devant n'importe qui…


Je séchais rapidement mes pleurs puis me mouchais un bon coup comme si de rien n'était, je ne voulais partager mes souffrances avec personne je préférais écouter et soutenir les rares personnes qui me parlent de leurs problèmes. Et puis je ne voulais pas que Shane se sente mal à mon égard, après tout ce n'est de sa faute si je ne suis pas forte.

- Excuse-moi j'avais vraiment besoin de me moucher ! Je repris mon sourire habituel et rangeais doucement toutes mes affaires.   La bibliothèque… Hm… Tu vas sûrement être surpris... Je lâchais un petit rire. J'adore la lecture ! Les romans, les contes, les poèmes, les bandes-dessinées TOUT ! Je vais souvent à la bibliothèque tellement que Mlle Kumarlik me demande toujours combien de fois je les lis avant de les rendre… Et puis j'ai la fâcheuse manie de constamment les prendre non pas un ni par deux ou trois mais par vingt parfois trente…….  Je faisais une pause pour revenir m'asseoir à côté de Shane. J'ai connu le monde des livres dès mon plus jeune âge et cette passion pour la lecture est restée ! J'ai lu toute la bibliothèque de ma maison au moins dix fois je pense ? Mais je ne me lasse pas de lire et relire chacun d'eux c'est tellement agréable de se replonger dans l'univers de chaque bouquins ! Et puis ils ont tous su attirés mon attention différemment !

A nouveau je balançais mes pieds dans le vide en regardant les nuages bouger doucement. C'était finalement plutôt bien parti, on avait un sujet de conversation, une passion commune c'était… Chouette !

- Il me semble que je t'ai déjà vu à la bibliothèque, enfin je crois je n'en suis plus tellement sûre… En tout cas c'est mon deuxième endroit préféré ! C'est toujours si calme et puis il y a cette ambiance ! C'est vraiment agréable d'y aller, se mettre dans un coin avec tout une pile de livres et lire encore, encore et encore ! Je m'arrêtais un instant réfléchissant avant de tourner les yeux vers Shane. Tu ne m'as peut-être jamais croisée maintenant que j'y pense. Après tout je me met toujours sous les tables, les bureaux  parfois même derrière le bureau de Mlle Kumarkil ! Je tirais la langue rougissante, ce n'était sûrement pas tous les jours qu'on croiser une fille qui se cachait sous les bureaux et tout le reste pour lire… !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet... [Sekai & Shane] Ven 21 Oct - 15:03


Sekai m'avait laissé parler. Ou du moins sans trop me couper. Elle m'avait juste exprimé son envie de visiter le bâtiment désaffecté. Elle en aurait peur pourtant. Quel dommage… Il était vraiment cool le bâtiment désaffecté ! Genre… Tellement ! Un jour peut-être, je lui ferais visiter, peut-être même… Faudra voir. Mais pour l'instant, elle avait dit « Du coup comme je suis peureuse je n'y vais pas mais si quelqu'un en qui j'ai assez confiance me proposait de venir avec je prendrais ma peluche lapin et je viendrais ! ». C'était tellement mignon. Elle me faisait craquer cette petite. Mais donc, si je voulais faire ça, il allait falloir qu'elle m'accorde sa confiance. J'avais désormais plus qu'envie qu'elle le fasse ! Sekai m'avait l'air tellement gentille et tout.

Mais bref. Elle souriait. Enfin… Elle souriait ? Je le regardais, moi en souriant, et d'un coup elle se leva et passa de l'autre côté de la barrière. Mais pourquoi ? Le papillon aussi partit d'un coup. Tout s'arrêta. Ce moment calme, presque poétique. Il s'arrêta. Mon sourire sur mon visage , il s'arrêta et se transforma en figure interrogative.
Sekai me tournait le dos. Je ne voyais pas son visage. Je ne savais pas pourquoi elle s'était levés si subitement, mais je décidais de ne pas me lever à mon tour. J'avais envie de rester assis ; de rester couché même. J'avais les jambes dans le vide et le reste de mon corps sur le toit. Les barrières étaient telles qu'on pouvait tout juste passer en-dessous en étant couché. J'avais l'impression que toute ma vie reposait sur mon dos. Mes jambes n'étaient plus que libres dans le vide.

Sekai souffla et commença à vider mon sac. Je ne comprenais vraiment pas. Pourquoi faisait-elle ça ? Est-ce que quelque chose n'allait pas ? Je commençais un peu à m'inquiéter. J'aimais pas trop trop ça. Est-ce que je devais finalement me relever et aller voir ce qu'il se passais ? Je savais pas trop.
Non mais oui. BIEN SÛR SHANE. Étais-je complètement stupide ? Je commençais donc à me relever doucement de ma position. C'était super confortable, mais pour se relever c'était une toute autre histoire.

Mais le temps que je parvienne à me relever, Sekai avait déjà fini tout son remue-ménage et je l'entendis se moucher. Alors c'était juste ça ? Elle voulait se moucher… Par l'Unique. J'imaginais plein de trucs moi. Mais bon. Maintenant que j'étais debout, je restais du côté toit de la barrière et je m'appuyais contre.
Sekai finit par se retourner vers moi avec un semblant de sourire. Non parce qu'on me la faisait pas à moi, je voyais bien que ses yeux étaient humides… Je ne savais pas ce qu'il venait de se passer, mais étrangement, je ne voulais pas lui demander. Si elle ne voulait pas m'en parler, je n'allais rien dire à ce propos. Peut-être plus tard… Parce que je suis trop curieux… Mais pas maintenant. D'abord Sekai me parlait :

-Excuse-moi j'avais vraiment besoin de me moucher !

Oui oui… Je retenais, je retenais. Et je la regardais qui rangeait calmement ses affaires.

-La bibliothèque… Hm… Tu vas sûrement être surpris... J'adore la lecture ! Les romans, les contes, les poèmes, les bandes-dessinées TOUT ! Je vais souvent à la bibliothèque tellement que Mlle Kumarlik me demande toujours combien de fois je les lis avant de les rendre… Et puis j'ai la fâcheuse manie de constamment les prendre non pas un ni par deux ou trois mais par vingt parfois trente…

Oh ? Bah dis donc ! Aurais-je trouvé quelqu'un qui lisait autant que moi ? Chez les Passions, c'était courant, mais une Évasion. Intéressant. J'aimais beaucoup. J'écoutais donc attentivement ce qu'elle me disait. Et elle ne lisais pas autant que moi, elle lisait plus que moi. Parce que, je devais l'avouer, je n'empruntais jamais 30 livre en même temps. Là, elle faisait fort la petite. Je ne savais même pas que c'était autorisé. Mmh… J'allais peut-être aller voir. Parce que ça serait fort pratique en vérité… Non. Finalement non. Si je faisais ça, j'allais aller moins souvent à la bibliothèque et ça je n'aimerais pas du tout !
Et sans m'en rendre compte, ou peut-être que si, je retournais de l'autre côté de la barrière pour me rasseoir les pieds dans le vide. Je ne savais pas trop pourquoi, mais c'était plus fort que moi. Rien qu'avoir mes pieds dans le vide me donnait une impression de voler, un peu comme Mio… Et en plus, Sekai vint me rejoindre. On retrouva cette même configuration qu'avant. Assis face au monde. C'était comme avant ?

Sekai continua :

-J'ai connu le monde des livres dès mon plus jeune âge et cette passion pour la lecture est restée ! J'ai lu toute la bibliothèque de ma maison au moins dix fois je pense ? Mais je ne me lasse pas de lire et relire chacun d'eux c'est tellement agréable de se replonger dans l'univers de chaque bouquins ! Et puis ils ont tous su attirés mon attention différemment !

Elle était impressionnante. Elle avait vraiment une passion pour les livres qui surpassait la mienne. Moi, j'adorais lire, mais c'était surtout pour apprendre de plus en plus de choses. Sekai, elle, semblait s'imprégner de l'histoire des livres. Comme elle en parlait, elle me donnait l'impression que chaque livre étant passé entre ses mains l'avait fait grandir. C'était beau… Je ne le faisais pas assez moi. Mmh… J'aimerais bien pourtant. J'allais très certainement lui demander conseil !
Je regardais les nuages, à nouveau, avec elle. Mais cette fois, je n'étais plus couché. Je relevais juste la tête vers l'immensité bleue du ciel. Cette immensité transpercée de toutes parts par ces tâches blanches. J'en oubliais tout. J'étais bien. Sekai était vraiment de bonne compagnie, j'aurais pu rester ici des heures.

J'allais fermer les yeux quand l’Évasion recommença à parler :

-Il me semble que je t'ai déjà vu à la bibliothèque, enfin je crois je n'en suis plus tellement sûre… En tout cas c'est mon deuxième endroit préféré ! C'est toujours si calme et puis il y a cette ambiance ! C'est vraiment agréable d'y aller, se mettre dans un coin avec tout une pile de livres et lire encore, encore et encore !

Mais ? Moi je ne l'avais jamais vu pourtant. Des cheveux bleus ça ne devrait pas s'oublier… Mmh… Je m'en voulais un peu là. Mais en même temps… C'était trop choooooou. Comment elle parlait des livres et tout ! Raaaah. J'avais envie de lui passer ma main dans les cheveux pour la décoiffer !Mais ça se fait pas… Du coup je lui faisait juste un grand sourire !

-Tu ne m'as peut-être jamais croisée maintenant que j'y pense. Après tout je me met toujours sous les tables, les bureaux parfois même derrière le bureau de Mlle Kumarlik !

Pardon ? Et en plus elle me tira la langue. Cela me fit grandement rire. C'était tellement improbable ! Et du coup, là je ne pus m'en empêché. Je laissais tout de côté et je lui ébouriffais les cheveux. Tant pis pour sa coiffure, c'était trop tentant.

-Te mettre sous les tables ? Mais ?

Non désolé, je n'en pouvais plus, je riais. Elle était tellement marrante. Qui se mettait sous les tables pour lire ? Personne à part elle. Je ne regrettais vraiment pas de l'avoir rencontré. Vraiment pas du tout. Et il était clair maintenant que j'avais envie de la revoir. Je n'allais pas la lâcher cette petite !
Je pris un air tout sérieux, comme si ce que j'allais dire était super important.

-Dis moi ? Se mettre sous les tables pour lire c'est une technique spéciale ? Genre… Grace à la forme de la table, tu arrives à capter des ondes venant de l'espace qui te permettent de lire plus vite ?

Oulah. Mais c'était vraiment n'importe quoi tout ça. J'en aurais presque honte. Mais je recommençais à rire. J'avais besoin de rire. Rire ça faisait du bien. Il me fallait rire au moins une fois par jour. C'était pas une règle que je m'imposais, j'étais comme ça.
Mais trêve de tergiversations. Je me devais de revenir à la discussion.

-Mmh… Mais vraiment. Je ne t'ai jamais vu à la bibliothèque avant… Peut-être que je ne faisais pas  attention… Mmh… AH ! Non. Oui bah je sais pas…  Désolé.

Je ne savais pas pourquoi je m'en voulais de ne jamais l'avoir vu. En plus c'était pas ma faute. Enfin je crois pas. Peut-être que j'avais l'impression que si je l'avais croisé plus tôt j'aurais pu apprécier sa personne plus tôt. Je ne savais pas trop.
En tout cas, maintenant, je la connaissais et je commençais vraiment à l'apprécier !

-La prochaine fois je ferais plus attention ! Je regardais sous toutes les tables pour voir si tu n'y es pas ! Et si jamais t'es pas là bah… J'aurais l'air bien stupide !

Et encore un petit rire. Non mais c'était marrant. Je ne pouvais pas m'empêcher d'imaginer la scène. Moi accroupis dans la bibliothèque pour regarder sous toutes les tables. Franchement, ça serait quelqu'un de très marrant à voir !
Sinon… J'avais encore un truc à dire… Je ne savais plus quoi…

-Ah oui !, m'exclamais-je.

J'avais retrouvé, mais c'était pas une raison pour m'exclamer comme ça. J'abuse un peu. En plus c'est pas quelque chose de très fantastique. Mais c'était comme ça, j'étais beaucoup trop curieux.

-Avant… J'ai remarqué que tu ne t'étais pas que mouché… Tu veux en parler ? Enfin… Si tu veux pas t'es pas obligée hein ! On peu tout aussi bien parler de… de… poney ? Ou bien… Enfin. Tu vois mmh… De ce que tu veux. Je t'en voudrais pas si tu veux pas. Tu me comprends ? Oui ? Voilà. Vraiment c'est seulement si tu veux...

Oui non mais vraiment. Faudrait faire quelque chose pour moi en vrai. J'étais vraiment un cas désespéré et désespérément désespérant.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 966
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet... [Sekai & Shane] Sam 22 Oct - 14:49

Shane est hilare, tandis que je rougis en lui tirant la langue il passe sa main dans mes cheveux et  me décoiffe, enfin c'est pas comme si j'étais coiffée de base…

- Te mettre sous les tables ? Mais? Il riait aux éclats comme s'il ne me prenait pas au sérieux. Pourtant en ce moment j'étais on ne peut plus sérieuse ! Mais peu importe il ne semble pas avoir fait attention à avant et c'est tout à fait ce que je veux !

Oublier et rire ! En plus il était vraiment gentil je ne pouvais pas l'ennuyer avec mes histoires passées ! Enfin passons !

- Dis moi ? Je le regarde interrogative puis il continue toujours avec entrain.  Se mettre sous les tables pour lire c'est une technique spéciale ? Genre… Grâce à la forme de la table, tu arrives à capter des ondes venant de l'espace qui te permettent de lire plus vite ?

Je le regarde d'abord étonnée alors celle-là on me l'avait absolument jamais faite ! Je souris face à son rire qui ne semble pas vouloir s'arrêter. Je me décide alors à rentrer dans son jeu, autant être idiot à deux si déjà !

- En fait c'est pas si compliqué ! Quand je me met sous une table ronde les ondes spatiales son moins fortes, mon temps de lecture est alors plus lent ! En revanche sous une table rectangulaire les ondes parviennent plus facilement de ce fait mon temps de lecture est plus rapide et le meilleur dans tout ça, c'est quand je suis derrière le bureau de mademoiselle Kumarlik ! Là les ondes arrivent à une vitesse extravagante ! Et mon temps de lecture est tellement rapide que les extra-terrestres ont dû mettre un miroir qui renverrait toutes ces ondes d'où elles viennent pour m'empêcher de lire trop vite !  

Bon sang qu'est-ce que c'était que cette histoire ?! A quel moment ? Je riais de ma réponse, je riais tellement que j'en avais les larmes aux yeux.

- La prochaine fois je ferais plus attention ! Je regardais sous toutes les tables pour voir si tu n'y es pas ! Et si jamais t'es pas là bah… J'aurais l'air bien stupide !

- Hihi ! Ce sera une scène assez originale mais attention tu pourrait te cogner contre les diverses installations extra-terrestres apparemment  ils aimeraient construire une base ! Je le regardais avec beaucoup de sérieux avant de rire à nouveau

Tandis que j'essuyais mes yeux larmoyants -car j'avais vraiment beaucoup beaucoup ris- le passion s'exclama soudainement attirant mon attention.

-Ah oui ! [

Je tournais donc la tête vers lui et l'observais à nouveau avec un regard interrogateur.  Je me demande bien qu'est-ce qu'il allait dire ! Je lui fis un sourire le poussant à continuer.

-Avant… Je sentais tout à coup le stresse monter en moi mais je me contentais de continuer à le regarder attendant la suite. Peut-être qu'il allait e reparler de mon desin ou peut-être me demander si mes petites blessures faites juste avant allaient mieux ou je sais pas…. J'ai remarqué que tu ne t'étais pas que mouché… Tu veux en parler ? Enfin… Si tu veux pas t'es pas obligée hein ! On peut tout aussi bien parler de… de… poney ? Ou bien… Enfin. Tu vois mmh… De ce que tu veux. Je t'en voudrais pas si tu veux pas. Tu me comprends ? Oui ? Voilà. Vraiment c'est seulement si tu veux...

Je restais silencieuse pendant quelques secondes. Visiblement il avait remarqué… Je soupirais légèrement

- Ah…. Je suis une si mauvaise comédienne ? Je lâchais un petit rire nerveux, j'étais prise la main dans le sac.

Pouvais-je vraiment lui parler ? Je-Je ne l'ennuierais...?Je commençais à balancer mes pieds dans le vide, quelque part j'avais l'impression qu'il ne chercherait pas à me poignarder plus tard, il semblait être tellement… Saint ? Dans le sens ou il n'était pas du genre à  trahir mais plus à vouloir aider son prochain tout le temps…Et puis, Mio ne sortirait pas avec quelqu'un qui pourrait faire ce genre choses hein….?

Et puis… Maman m'avait toujours dit que si j'avais besoin de parler pour évacuer je ne devais pas ignorer ce sentiment, je devais aller de l'avant et parler une bonne fois pour toute !

- Pour tout te dire… Hé bien  je me disais que-euh… Que j'aimerai que cette rencontre ne soit pas la seule…. Je me disais aussi que-bah que-que j'aimerais bien te considérer comme un ami, un vrai enfin je- euh... Hm… J'ai-j'ai fait beaucoup de rencontres et disons qu'elles n'ont pas toujours été… Joyeuses? Certaines sont des cadeaux et d'autres pas vraiment.

Je m'arrêtais quelques minutes je ne saurais dire si je me sentais soulagée ou si au contraire ça ne changeait pas  grand-chose….

- Certaines expériences font que j'ai peur de tout. J'ai peur de parler de moi, j'ai peur d'être encombrante, j'ai peur d'ennuyer les autres… Hm j'ai peur de beaucoup de choses ridicules non ?

Je souriais en regardant mes pieds. Qu'est-ce que je faisais là… ? Je devais l'ennuyer à mourir avec mes problèmes d'enfant…

- Mais peu importe ce n'est rien ! Et puis j'ai l'impression que-que je peux te faire confiance ? C'est assez étrange mais c'est come si j'avais envie de t'offrir ma confiance comme si quelque part je savais que tu ne me ferais pas de mal… Et puis tu es si gentil, tellement sympathique, rieur… Je comprend que Mio sois avec toi !

Cette fois je le regarde en lui souriant sincèrement pas qu'avant ce n'était pas sincère mais comment expliquer… Rah Sekai !  Dans tous les cas je sentais mon estomac se tordre je stressais j'envisageais déjà qu'il trouve une excuse pour pouvoir partir, à cette pensée je serrais mes doigts sur le bord du toit comme pour m'empêcher de pleurer. Après tout il m'avait proposé de lui parler donc… Enfin je crois ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet... [Sekai & Shane] Ven 23 Déc - 19:58


On avait l'air malins nous deux. Parler d'extraterrestres sur un toit. Cette scène était si improbable. Je n'aurais jamais cru cela possible. En plus, dans ses propos, Sekai avait l'air très sérieuse. Et si l'on réfléchissait un peu, c'était pas si illogique. Des ondes spatiales captables sous les tables. Selon elle, elle arriverait à lire plus vite avec ses ondes. Franchement, ça se tenait. Je devrais peut-être essayer ses techniques. Mlle Kumarlik ne verra certainement pas d'inconvénient à ce que je me mette sous son bureau.
Enfin, encore là, la scène serait assez spéciale. Imaginez-moi sous un bureau. Moi-même j'avais du mal à l'imaginer. J'inviterai Sekai à m'accompagner dans cette aventure si jamais je le fais !

Mais là n'était pas le sujet du moment. J'avais bien remarqué que Sekai avait pleuré. Je ne l'obligeais pas à me parler de quoi que ce soit. Mais comme à mon habitude, j'aimais pas trop que les gens pleurent.

-Ah…. Je suis une si mauvaise comédienne ?

Elle tenta un petit rire. Il n'était pas tout à fait naturel. J'avais donc raison… Je n'aimais pas trop avoir raison dans ces cas là. Parfois, je me dis que je devrais faire moins attention aux choses.
Sekai semblait réfléchir. Elle balançait à nouveau ses pieds dans le vide. Elle ressemblait tant à une enfant comme ça. Elle était si embêtée par la situation. Et du coup, je l'étais aussi. J'aurais peut-être du me taire. Comme d'habitude, je parlais trop. C'était pas trop pratique des fois, même assez gênant.

Sekai finit par parler et, comme avant, pas qu'un tout petit peu :

-Pour tout te dire… Hé bien  je me disais que-euh… Que j'aimerai que cette rencontre ne soit pas la seule…. Je me disais aussi que-bah que-que j'aimerais bien te considérer comme un ami, un vrai enfin je- euh... Hm… J'ai-j'ai fait beaucoup de rencontres et disons qu'elles n'ont pas toujours été… Joyeuses? Certaines sont des cadeaux et d'autres pas vraiment.

Assis à côté d'elle, je ne savais pas quoi dire, ni quoi faire. Ses paroles firent presque monter des larmes à mes yeux. Presque… Non, j'y étais à deux doigts. Il y avait désormais un silence. Je ne savais pas quoi dire et Sekai s'était arrêté.
Tout le monde faisait de bonnes et de mauvaises rencontre. Moi-même, j'avais fait de plutôt mauvaises rencontres dans ma vie. Mais aussi de très bonnes. Et depuis que j'étais au lycée, c'était surtout des très bonnes. Inezia et Yuuma d'abord. Puis Luna, Anny, Evangeline. Et surtout Mio… C'était vraiment chanceux depuis que j'étais dans ce lycée. Maintenant, il y avait Sekai.

-Certaines expériences font que j'ai peur de tout. J'ai peur de parler de moi, j'ai peur d'être encombrante, j'ai peur d'ennuyer les autres… Hm j'ai peur de beaucoup de choses ridicules non ?

Elle était tellement touchante dans ses mots. Ce n'étaient pas des peurs ridicules qu'elle avaient… Beaucoup de gens avaient ce type de peurs dans leur vie. Moi-même, j'avais peur de parler de mon passé un temps. Et comme elle, j'avais rencontré une personne et sans vraiment comprendre, je lui avais parlé. Luna, cette fille est devenue si spéciale pour moi.

-Mais peu importe ce n'est rien ! Et puis j'ai l'impression que-que je peux te faire confiance ? C'est assez étrange mais c'est comme si j'avais envie de t'offrir ma confiance comme si quelque part je savais que tu ne me ferais pas de mal… Et puis tu es si gentil, tellement sympathique, rieur… Je comprend que Mio sois avec toi !

C'était exactement ce que je pensais. Elle aussi avait cette impression étrange. J'étais donc assez bien pour qu'elle ressente l'envie de me faire confiance. J'avais, de mon côté, ce sentiment qu'elle avait tout à fait raison. Elle pouvait m'offrir sa confiance, moi aussi je pouvais lui donner. C'était comme si toutes les personnes dans ce lycée étaient des bonnes personnes. Sekai en était un très bel exemple. Une jeune Évasion au sourire d'ange et aux paroles pures. Vraiment, j'étais heureux d'être là avec elle. Mes jambes avaient même décidé de se balancer aux rythme des siennes. Je la regardais, elle me souriait. C'était un vrai sourire, un beau sourire. Ce sourire d'ange dont je parlais.
D'un coup, j'arrêtai ce balancement. En faisant très attention, je fis comme à mon habitude. Je passai mon bras derrière son dos et je la pris dans mes bras. C'était une première ça. Faire un câlin à quelqu'un alors que nous étions au bord du vide. Mais je m'en moquais du danger. Elle me donnait envie de la prendre dans mes bras, de la rassurer.

Après ses quelques instants à la tenir, je la lâchai. Je me replaçai comme avant et regardai un peu dans le vide devant moi.

-Moi aussi...

Je dis seulement deux mots, car je souhaitais me donner un tout petit plus de temps pour bien formuler ce que je voulais dire. Une fois cet obstacle franchi, je tournai la tête vers Sekai et moi aussi je lui souris.

-Moi aussi je souhaite que cette rencontre ne soit pas la seule. C'est plus qu'un souhait d'ailleurs, c'est une obligation. Une obligation pour toit comme pour moi. Je m'oblige à te revoir ! De toute façon, ça ne sera pas difficile, en rien cela sera une peine. Pas du tout ! Genre…

Encore une fois, je m'arrêtais. Je ne désirais absolument pas la voir pleurer. C'était une chose que je ne voulais pas. Je ne le voulais jamais. Maintenant… Devais-je dire à Sekai ce que je pensais d'elle ? Peut-être que ça l'aiderait à prendre confiance en elle. Dans tous les cas, je savais que je devais la contredire, sur plusieurs choses.

-Hum… Tu peux clairement me considérer comme un ami ! Si t'es une amie de Mio, tu peux même me considérer comme un frère si tu le désires… Vraiment. Je suis obligé de te dire que tu as raison. Tu peux me faire confiance. C'est seulement là première fois que je te rencontre et je t'apprécie beaucoup. T'as comme une aura de sympathie, de gentillesse. Comme si on était obligé de t'apprécier ! Y a pas que moi qui suis ''gentil, sympathique et rieur''. Toi aussi.

Tout le long de mes paroles, mon sourire n'était jamais parti. Je riais même à certains moments. J'appréciai ce temps passer avec cette petite. Elle était si adorable… C'était ça le mot pour la décrire ! Je me devais de lui dire :

-Tu es adorable ! En vrai… Tu es juste toi !

Et je tournai mon regard à nouveau vers l'horizon. Mon sourire restait encore, il n'allait pas partir de si tôt.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 966
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet... [Sekai & Shane] Mer 28 Déc - 2:52

Comment quelqu'un comme lui pouvait exister...? Il ne m'avait pas une seule fois interrompue comme si... Comme si nous étions amis depuis des lustres alors qu'en réalité cela ne faisait même pas une journée. Mon cœur se serre dans ma poitrine, il dégageait une aura tellement réconfortante, rassurante même. Ce sourire qu'il m'offre en échange du mien est tellement agréable, tellement sincère. Pendant un instant je me dis que je n'ai pas besoin de douter de moi. Je peux lui parler sans le déranger? Cette idée me semble tellement saugrenue jamais je n'avais eu une pensée pareille c'était tellement étrange... Mais pourtant c'était cette impression qu'il me donnait, ça me rendait heureuse et en même temps tout au fond de moi j'avais peur que tout ne soit qu'illusion. Si ça se trouve en réalité je me suis endormie sur le toit et j'étais en plein rêve? Après tout il n'y avait que dans les rêves les plus insensés qu'on parlait d'ondes, d'extraterrestre et de livres ! Enfin... Une discussion pareille pouvait vraiment avoir lieu dans la réalité...? Raah non mais sérieux... Je ne sais même plus où j'en suis !

Shane me ramène finalement à moi en passant son bras pour me serrer contre lui. Ses pieds qui se balançaient plus tôt au même rythme que les miens se stoppent. Je me rends compte qu'il va probablement devenir une personne à laquelle je tiens énormément. Et... En plus de cette aura tendre et accueillante, il dégageait une sorte de chaleur. Un peu comme si la douceur de ce geste voulait dire qu'il m'accueillait avec joie dans son cœur. Ce geste délicat et pourtant si simple faisait monter en moi une vague de sentimentalité excessive. J'avais envie de pleurer pas de tristesse mais de joie beaucoup beaucoup de joie ! Mais je le mettrais probablement mal. Il suffisait de voir juste avant quand il avait l'air de s'en vouloir de poser tant de questions. Et pourtant sa curiosité m'avait fait tellement plaisir ! Il semblait se soucier de comment je pouvais me porter ça ne m'était pas arrivé depuis une éternité ! C'est toujours aussi agréable...

Finalement Shane se retire et reviens à sa place initiale. Ce calin m'avait fait un bien fou c'était tout bonnement incroyable ! D'ailleurs ce n'est que maintenant que je me socio end que nous sommes au bord du toit et que niveau sécurité il y avait mieux. Je ris, inconscient un jour inconscient toujours n'est-ce pas? Je me demande bien qu'est-ce qu'on aurait bien pu faire si par hasard on était tombé. Les extraterrestres nous auraient sauvés je suppose? Par l'Unique quelle idiote je peux faire... En tout cas maintenant que j'ai parlé et qu'en plus j'ai eu un câlin je me sens beaucoup mieux. J'ai l'impression d'être tellement légère, aussi légère qu'un petit souffle de vent frais un pur bonheur. Shane regarde l'horizon puis sa voix retentit. Il a une jolie voix d'après moi. Chaque son sortant de sa bouche devient une douce mélodie, ce n'est pas désagréable de l'écouter.

- Moi aussi...

Lui aussi? Est-ce qu'il voulait dire que lui aussi était de mon avis? Ca me paraissait tellement mais tellement improbable ! Ca me touche au plus profond de mon cœur mais vraiment. Jamais je n'avais ressenti un tel sentiment envahir tout mon corps... Je sentais ma gorge se serrer, je ne voulais pas pleurer une seconde fois je devais sourire...

Je devais...

Est-ce que je ne souriais que parce que je voulais jouer un rôle?

Devoir

Ce mot sonnait tellement faux à mes oreilles... Sur le coup j'ai l'impression que toute ma vie n'est qu'une simple illusion et que je ne peux prendre aucun choix alors qu'en réalité... Je pouvais faire tous les choix du monde pourtant j'avais du mal. Je partais toujours du principe qu'un sourire était toujours la bienvenue et puis certains Bermudiens ont besoin d'un sourire pour aller mieux. Enfin je crois? Tout ce que je pense n'a clairement jamais eu aucun sens. Shane ne dit rien pendant un instant laissant ainsi le silence s'installer à son aise. Puis finalement il tourne la tête vers moi et m'offre un sourire. Un très beau sourire rassurant.

- Moi aussi je souhaite que cette rencontre ne soit pas la seule. C'est plus qu'un souhait d'ailleurs, c'est une obligation. Une obligation pour toit comme pour moi. Je m'oblige à te revoir ! De toute façon, ça ne sera pas difficile, en rien cela sera une peine. Pas du tout ! Genre…

J'ouvre alors de grands yeux. La clairement il se ligue contre moi. Il veut me voir pleurer toutes les larmes de mon corps ! Et ce n'était visiblement sur le début... Pour une fois que je me forcerais à attendre qu'il ait fini ! Je refuse de le couper et ce malgré les pauses qu'il fait. De toute manière je ne savais pas vraiment quoi dire... Genre si je devais donner un nombre pour montrer à quel point chaque mot qu'il dit me rempli déjoué ce serait plus L'INFINI.

- Hum… Tu peux clairement me considérer comme un ami ! Si t'es une amie de Mio, tu peux même me considérer comme un frère si tu le désires… Vraiment. Je suis obligé de te dire que tu as raison. Tu peux me faire confiance. C'est seulement là première fois que je te rencontre et je t'apprécie beaucoup. T'as comme une aura de sympathie, de gentillesse. Comme si on était obligé de t'apprécier ! Y a pas que moi qui suis ''gentil, sympathique et rieur''. Toi aussi.

Il vise en plein dans le mille. Il me touche tellement genre je ne trouve aucun adjectif pour décrire la joie qui me submerge. Un vrai ami. Genre un vrai de vrai... Un ami A qui je peux complètement... Faire confiance... Wah.

- ][Tu es adorable ! En vrai… Tu es juste toi!

Pas une seule fois il n'a cessé de sourire et même de rire par moment ! Tourné à nouveau vers l'horizon il regarde au loin. Et là ça y est je craque. Je sens les larmes -que j'ai tenté de refouler- monter jusqu'à mes yeux. Ma vision devient floue et les joues s'humidifient. Si j'avais pas la vue complètement déformée par les larmes j'aurais pu lui sauter dessus pour l'agresser d'un câlin ! Mais avec une vue pareille je pense que je finirais mon agression écrasée sur le sol . A nouveau je me lève pour chercher un mouchoir. L'Unique seul était capable de savoir à quel point j'étais heureuse ! Il n'y avait aucun mot assez fort pour décrire ce moment de bonheur...

- Je-Je suis désolée ! Je devrais pas pleurer Mais ce que tu as dit la tellement... Bouleversé ! Je suis touchée au plus profond de mon cœur ! Merci ! Merci merci merci merci merci merci ! Vraiment hawn je sais même pas quoi dire t'es tellement... Gentil, touchant, adorable, agréable tout ![/color][/b]

J'essaie mes larmes et je retourne me mettre à ses côtés. Cette fois je n'hésite pas une seconde tant pis si on tombe ! Je le serre toit fort dans mes petits bras. Je veux lui transmettre tout ce sie je ressens je veux qu'il sache que je le considère comme un ami à part entière ! Complètement. Et peut-être qu'un jour il sera comme un grand frère sur qui je peux compter? Plus j'y pense plus je me dis qu'il est tout à fait apte à ce que je le considère comme tel. Un frère avec qui rire, parler, lire? Partager? Il a déjà une grande place dans mon cœur c'est certain ! Je me recule.

- - Dis... Est-ce que... Est-ce que je peux te dessiner?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet... [Sekai & Shane] Mer 4 Jan - 19:14


La vue sur la ville est vraiment belle depuis le toit. Le soir, comme maintenant, c'est encore mieux. Bientôt, le soleil va commencer à se coucher. Daunae n'est pas une ville si polluée que ça, le couché de soleil est donc magnifique. J'ai hâte de voir à quoi il va ressembler ce soir. À chaque fois, il est différent. C'est toujours de belle surprise.
Mais actuellement, ce n'est pas la beauté du paysage urbain dont je me préoccupe, mais plus la petite Évasion à mes côtés. Elle est si adorable, c'est le mot. Elle est juste elle-même, c'est beau. Je ne pensais pas faire une telle rencontre aujourd'hui. J'en suis tellement ravi !

Il y a un silence qui s'est installé. Mais des petits bruits reconnaissables se font entendre. C'est évident que Sekai pleure. Je ne voulais pas la faire pleurer. Je me sens coupable maintenant. Je devrais vraiment arrêter de parler parfois.
Je tourne le visage vers elle, mais elle se relève très vite. La barrière est vite franchie et elle va directement vers son sac. Cette fois, je le sais, elle va chercher un mouchoir. Elle est si sensible. Moi aussi, je le suis, c'est pas toujours simple. On rit pour tout, mais on pleure pour rien. Y a juste la colère que j'arrive pas, c'est pas un sentiment qui m'est familier.

-Je-Je suis désolée ! Je devrais pas pleurer, mais ce que tu as dit m'a tellement... Bouleversée ! Je suis touchée au plus profond de mon cœur ! Merci ! Merci merci merci merci merci merci ! Vraiment hawn je sais même pas quoi dire t'es tellement... Gentil, touchant, adorable, agréable, tout !

C'est elle qui est adorable ! Je ne voulais pas la bouleverser à ce point, mais ce qu'elle dit me touche également. Tellement de ''mercis'' en si peu de temps. Je ne sais même pas quoi répondre. D'habitude, ce n'est pas forcément dès la première rencontre qu'on fait autant de compliments. J'ai peut-être abusé en premier des compliments, c'est vrai. On est bien beau tous les deux maintenant. Sekai essuie ses larmes et moi, je retiens les miennes avec un grand sourire.
J'aime beaucoup ce moment en vérité. Rien ne pourrait vraiment briser ce qu'il se passe. D'ailleurs, une fois ses larmes essuyées, Sekai revient de mon côté de la barrière. Cette fois, c'est elle qui me prend dans ses bras. C'est tellement mignon. C'est à mon tour d'être surpris par cet acte. Il est si naturel, si parfait. Juste ce qu'il faut de chaleur et juste ce qu'il faut de cœur. On est bien, on est vraiment bien. Malgré le vide et le danger juste à côté, on est bien.

Elle relâche ses bras pour se rasseoir normalement. Je crois que j'adore vraiment prendre les gens dans mon bras. Je ne le faisais pas avant de venir au lycée, seule ma poule avait le droit à ce traitement. Maintenant, c'est différent. Sekai n'est pas la première et elle ne sera certainement pas la dernière. Je devrais peut-être essayer avec Luna d'ailleurs.
Mais d'abord, c'est une question de Sekai qui vient occuper mon esprit :

-Dis... Est-ce que... Est-ce que je peux te dessiner ?

Elle occupe mon esprit, mais pas trop longtemps non plus. J'ai vu le dessin qu'elle a fait de Mio, il est magnifique. Qu'elle me propose de me dessiner si gentiment, c'est adorable. Je me relève donc et passe de l'autre côté de la barrière.

-Ce serait un honneur de te laisser me dessiner !

Je lui fais un grand sourire. C'est vrai, un grand honneur. Elle dessine vraiment bien. Mais j'ai préféré passer de l'autre côté de la barrière. C'est toujours mieux, comme ça elle va pouvoir me dessiner sans que l'on risque de tomber du toit à chaque instant. Même si avoir les pieds dans le vide, c'est vraiment une sensation cool !

-Viens de ce côté plutôt. Ça sera moins dangereux pour me dessiner !

En vrai, je sais pas du tout ce que ça va donner, mais je peux complètement lui faire confiance. Elle me rejoint du côté toit de la barrière et récupère ses affaires pour dessiner. On va pouvoir parler en plus pendant qu'elle me dessine ! C'est génial ! Comme ça, on se connaîtra mieux !
Très bientôt, le soleil va doucement aborder sa descente embrasée. Le ciel va prendre toutes ces jolies couleurs. Je suis certain que tout cela va vraiment inspirer cette jeune petite artiste en devenir

-Merci pour tout !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 966
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre au sommet... [Sekai & Shane]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Rencontre au sommet... [Sekai & Shane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 5 e sommet des Amériques
» Le premier ministre Alexis est au Sommet...
» [FB] L'ivrogne et le médecin - Duel au sommet [PV Arthy]
» Shane Carrick [Terminée]
» [Evènement]Au sommet de la montagne !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: