Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
3 Eleves ▲ 97 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 221 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
5 Eleves ▲ 127 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
5 Eleves ▲ 246 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 142 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
11 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
6 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Tomber par hasard [Narra/Zaak]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Mar 19 Jan - 18:44

Je suis dans le centre ville en train de courir. Xyan est avec moi. De toits en toits je saute et courre. Le vent qui cingle mon visage me donne même l'impression de voler. Un toit d'immeuble, de maison ou de boutique, je continue ma course quitte à passer sur les toits de véhicules ou même dans les arbres. Je croise un tas de monde mais les ignorent. De toute façon je vais trop vite pour eux alors pourquoi tenter d'écouter leur mécontentement ?
Et en plus ils ne représentent aucun interet pour moi. Non, décidément les Bermudiens sont bien ennuyeux et je ne comprendrai sans doute jamais pourquoi ils se croient si supérieur à tout.

Je me demande si les humains sont pareil, toute ses magouilles et ces couteaux planté dans le dos de son prochain parce que c'est bon pour les intérêts.....

"Gagné ! j'ai haaaaaaaa"

Arg je glisse sur la branche où j'ai sautée et je tombe du haut de l'arbre. 'Tention en dessous.....STRIKE !
je pensais atterrir sur le sol mais il était mou. J'étais tombé sur quelqu'un.

"aie aie aie....Désolé c'est la faute de.......ZAAK ???"

Heuuu retour en arrière !

C'était la fin des cours. Par chance le dernier prof de la journée n'était pas là ce qui m'avais permis de finir plus vite et heureusement parce que j'en pouvais plus. Il était encore tôt mais le soleil se couchait déjà pour rajouter à ce joli tableau il avait neigé et le décors était tout blanc. Un super hiver quoi. J'étais l'une des seule à me balader encore en tee-shirt, tous les autres étaient engoncé dans leur manteaux quintuple épaisseurs, triple écharpes, quadruple gants et double bonnets. Pff Tous des chochottes qui ont peur d'une petite baisse de température.
Il me restait un peu de temps avant que la nuit ne tombe totalement et je n'avais rien à faire à par exploiter une idée qui me trottais en tête depuis un moment. J'ai vu beaucoup de monde qui font du jogging j'ai voulu essaye mais c'est un ennui mortel. Puis j'ai pensée à faire ça en ville mais trop de monde. Trop de monde SAUF si on lève la tête et là on vois le sommet des maisons et immeuble. Les toits; N'est-ce pas un magnifique terrain de jeu pour courir ?

C'est donc en partant de cette idée que je suis montée en haut d'un immeuble et que j'ai commencée ma course. Bien reprenons au moment où je râle contre le genre Bermudien.

Je me demande si les humains sont pareil, toute ses magouilles et ces couteaux planté dans le dos de son prochain parce que c'est bon pour les intérêts, parce que ça va permettre l'accomplissement de grande choses. Pff tu parle, quelque chose qui a commencée dans le sang et l’hypocrisie ne sera ni grand, ni noble. Ce sera juste une chose méprisable et vouée à se faire détruire.

Flirter avec le ciel et les nuages voila quelque chose de beaucoup plus noble et qui ne nuis à personne et c'est ce que je fais. J'arrive dans une rues qui borde un parc entouré d'un muret et de grands chênes. Xyan croasse ,et, bien évidement je ne comprend rien. Le voila qui accélère et file dans le parc. Il veut faire la course, et bien on va jouer ! Objectif: traverser le parc sans toucher le sol. Je bondi et prend de la vitesse à mon tour. Si il croit qu'il va gagner facilement, il se trompe. J’accélère à mon tour et tente de le rattraper. Sauf que je n'avais pas vraiment prévu que le parc n'était pas très grand. J'arrive un peu trop vite sur un arbre encore recouvert de neige qui se dérobe sous mes pieds en fondant. Voila comme je me suis rétamée sur ce gars qui n'a surement rien demandé à personne et comment Xyan s'est mis à se moquer de moi.
Je resta un moment par terre le temps de reprendre mes esprits.....ouais nan en faite j'avais surtout le flemme de bouger.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !


Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Mar 19 Jan - 21:51

Mon réveil venait de sonner mais je n’avais pas encore envie, enfin plus besoin de me lever, je n’avais pas cours de la journée. Je décidais donc de rester encore quelques longues minutes étalé sur mon lit. Le soleil se levait tranquillement sur le paysage blanc de neige, en parlant de neige, j’étais à nouveau dans mon ‘’environnement’’, alors que quasiment tout les autres Bermudiens du lycée se baladent en triple couches, je me baladais en simple t-shirt manches longues, et pantalon bien sûr.

Même si j’ai un corps naturellement chaud, dû à mon côté hybride, je préfère garder un manche longues. Je regardais le plafond depuis un long moment, quand je décidai de me lever et d’allez me laver dans la salle de bain, en même temps où je pouvais allez me laver autre part ? Une fois être entré dans la salle de bain, je m’aperçu que j’avais oublié mes vêtements du jour, du coup je retournais dans la chambre pour prendre mes affaires, aujourd’hui ce sera pantalon noir à chaînes, t-shirt noir et un petit veston en jeans, ainsi qu’un collier noir et ma paire de rangers fétiche.

Après avoir pris mes vêtements je me redirigeai dans la salle de bain pour commencer à me laver. Après avoir fini ma toilette, je sorti du dortoir et alla me promener en ville, je vagabondais sans vraiment avoir de destination particulière, comme d’habitude en fait. En ville, je discutais avec des passants, comme d’habitude ceux qui me connaissait déjà me demandait si j’avais encore espoir de retrouver ma sœur, et évidemment je leur répondais que bien sûr, jamais je n’abandonnerais, je savais qu’elle était en vie, elle n’avait pas disparu lors du ‘’bug’’, elle était quelque part sur l’île, mais où ?

Au fil de ma ballade je finis par entrer dans un parc, la journée était presque à son terme, le parc était blanc, presque aucune trace n’était imprimé dans la neige. J’observais d’un air attentif chacun des arbres présents, j’en cherchais un qui n’appartenais pas déjà à quelqu’un, je ne sais pas, peut être qu’une famille écureuil si était installé. Enfin je trouvais un arbre inhabité recouvert de neige, je pensais qu'un jour je pourrais m'y installer tranquillement à son pied et faire un somme.

Une fois en dessous, je me retrouva coincé au sol, un poids c'était abattu sur moi.

Une fois remis de mes émotions, j'essayais de relever la tête parce que c'est pas que j'aime pas la neige, mais j'kiffe pas en manger quoi.
Apparemment le poids que j'avais sur le dos ne voulais pas s'enlever, alors je me contentais de relever la tête pour ne pas l'avoir dans la neige. J'attendrais que le poids décide de s'enlever pour reprendre ma route.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Mer 20 Jan - 15:02

Aucune réponse venant du tas dessous moi. Pourtant j'vous jure que je lui ai parlée. C'est bien simple un instant j'ai cru que c'était Valek mais l'odeur en moins. Enfin j'sais pas mais si vous avez quelqu'un sur vous, en principe vous lui demander de se bouger. Bon ok moi je lui ravagerai la tronche pour lui apprendre à viser juste mais je ne suis pas un exemple à suivre. Ben non, lui restait bien sagement la tête dans la neige à attendre que je me bouge. Quand même...avoir la flemme au point de rester à rien faire dans cette situation faut le faire quand même.



T'a rien à dire là dessus toi ! T'en est bien capable !
Sans doute mais comme je n'aime pas être écrasée par quoi que ce soit, ce n'est pas ce genre de truc qui pourrait m'arriver.
Si tu le dit



"Nan mais en fait t'es un gros soumis toi..."

J'avais déjà remarquée ça lors du cour de littérature de Leprechaun. Le psydétra (abréviation de Psychologue détraqué) a débarqué dans la salle dans faisant claqué son fouet. D'ailleurs la prochaine fois qu'il l'agite je réduit en cendre ce truc qui lui sert de compensateur. Je commence d'ailleurs à croire que tous les prof de ce lycée sont complexé par la taille de tout et n'importe quoi chez eux mais je crois que je m'égare.
Je me décide enfin de bouger mes fesses et de me lever. Dommage parce qu'il est confortable comme chaise. Je devrait voir si je ne peux pas me servir de certaines personne que j'ai flambée comme fauteuil tient. Comment ça c'est glauque ? Pas du tout voyons, ce sont des morts en sursis alors autant leur trouver une utilité pour les générations future.
J'aide Zaak à se relever....enfin j'ai plus l'impression de le porter pour le mettre sur ses pieds qu'autre chose pour tout vous avouez. Puis bon c'est un peu de ma faute si il s'est retrouvé à brouter du gazon glacé sur son lit de feuilles fermentées alors c'est la moindre des choses de l'aider.
Une fois sur ses pieds je vérifie qu'il tient bien avant de le lâcher puis le regarde, enfin surtout ces oreilles grise qui jure avec ses cheveux. J'aime bien, les hybrides sont toujours surprenant, c'est comme si certain animaux avaient évolué jusqu'au stade d'être capable de communiquer avec nous mais sans renier ce qu'ils sont contrairement au reste des bermudiens. Cela doit être pour ça que je les aiment plus que le reste des bipèdes débile qui peuplent cette île.
Mes pensées me font tirer un sourire et j'abat sans aucune méchanceté mon poings sur le haut de la tête de Zaak.

"Faudrait p'être apprendre à réagir mieux que ça. Ce n'est pas très digne d'un loup dit donc."

Lui aussi était en tee-shirt. Ha ben enfin quelqu'un qui ne craint pas le froid c'est rare ces choses là. Bon la neige l'a complètement trempée et c'est donc pour ça que je réchauffa l'air autour de lui histoire de sécher rapidement ses vêtements manquerait plus qu'ils tombe malade par ma faute tiens.



Dit donc tu ne serait pas en train de t'adoucir toi des fois ?
Je ne vois pas de quoi tu parle. Ce serait un inconnu je l'aurais laisser dans sa merde mais là c'est quelqu'un que je connais.
Rectification. Que tu connais à peine.
Hohé mais tu ne va quand même pas jouer sur les mots hein !?
Je fais ce que je veux.



"Bref. Que fait-tu dans le coin ?"

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !


Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Mer 20 Jan - 16:22

"Nan mais en fait t'es un gros soumis toi..."



‘’Hummpff…’’


Maintenant je savais que c’était Narra qui m’était tombée dessus, et elle s’était décidée à se bouger de mon dos. Elle ma aidé à me relever, bon j’ai plus fait ma larve que essayer de l’aider, elle m’était tombé dessus et je n’avais pas envie de faire un effort pour lui alléger la tache que de me remettre sur pattes.
Une fois debout je me passais la main sur le nez, j’avais encore de la neige dessus et mes habits était trempé, je décidais donc d’enlever mon t-shirt pour ne pas avoir d’habits trempée sur moi, si ça ne tenait qu’à moi je serais déjà en calbute mais bon je ne pense pas que Narra aurait appréciée.
Quand j’eu regardé dans la direction de Narra je la voyais qui me fixait, d’abord je pensais qu’elle me matait puis après j’ai compris qu’elle regardait mes oreilles.
Quelque minutes après Narra m’avait mis une légère tape sur le haut de la tête avant de me dire


"Faudrait p'être apprendre à réagir mieux que ça. Ce n'est pas très digne d'un loup dit donc."


‘’Oui bon hein…Tu me dérangeais pas plus que ça donc je n’allais pas bouger, je ne crains pas le froid, ni toi d’ailleurs donc voilà pourquoi je n’ai pas bougé….’’


L’air c’était petit à petit réchauffer autour de nous et mes habits séchait rapidement, je me m’étais pas rendu compte que mon t-shirt était sec à présent et j’étais donc resté torse nu.


"Bref. Que fait-tu dans le coin ?"


‘’Bonne question, je me baladais quand j’me suis retrouvé plaqué au sol à brouter de la neige’’


Il faisait maintenant bien nuit et j’allais proposer à Narra de retourner au lycée….
Ça ne m’enchantait pas vraiment parce que j’étais bien dans le parc….

‘’Bon sinon Narra, il fait nuit…On rentre ?’’
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Ven 22 Jan - 12:47

Ben voila qu'il me fait un strip tease dans la neige alors que j'étais en train de sécher ses fringues. Heureusement que j'arrive à "contrôler" la température parce que sinon je lui aurais cramée quelques poils ce qui aurait fait tâche.
L'espace d'un instant je me demande si je suis la seule personne de l'île à être "saine" d'esprit et si il faut que je lui remette les neurones en place. Ou alors c'est un comportement normal et c'est moi qui devrait consulter. Non c'est forcement eux qui ont un problème pas moi. C'est une autre pathologie mentale propre aux Bermudiens. Ce qui veut dire qu'il faut que je m'éloigne de lui parce que c'est sans doute contagieux.
Surtout qu'il me dit que ça ne le dérangeai pas que je me serve de lui comme fauteuil. Ce qui veux dire que j'aurais pu rester comme ça indéfiniment qu'il n'aurait pas bougé. Larve doublé d'un soumis voila un cas dont ce Psydétra devrait s'occuper au lieu de passer son temps à faire joujou avec son fouet.

j'observe Zaak...Mouais un liberté quoi ils se ressemblent tous pour moi, une tête à l'air plus ou moins stupide et le reste c'est du muscle et puis c'est tout. A la différence que celui tente de se comporter comme huuuum comment qu'ils disent déjà ces arrogants de richars.......ah oui Gentilhomme. Appellation bourgeoise pour signifier une tentative pour se comporter de façon "civilisée" pff la blague !
Encore il serait en loup je n'aurais rien à dire mais là il n'est pas en loup donc j'me permet !

"Bonne question, je me baladais quand j’me suis retrouvé plaqué au sol à brouter de la neige"

Sa tirade me fait tirer un léger rire brouter de la neige, en voila une méthode originale pour se rafraîchir. Xyan était venu se poser sur mon épaule entre-temps. Donc lui aussi se baladais dans le coin et après on dit que le hasard n'est pas joueur.

"Ha ? Et elle a bon gout j'espère ?"

Oui je me moque de lui mais c'était trop tentant. Et puis c'est vrais, vu qu'il était prêt à faire la carpette autant que la neige est bon gout. Sinon ça aurait été un poil désagréable pour lui mais ça c'était son problème, pas le mien.

"Bon sinon Narra, il fait nuit…On rentre ?"

Je leva la tête, en effet la lui en avait profiter pour tomber vicieusement. Comme si j'allais la laisser faire tient. Mon bras gauche dressé dans le ciel je claqua des doigts dans un sourire et alluma une jolie boule de feu qui nous éclaira comme en plein jour. Ce genre de toute ne me fatigue pas trop. Du moins tant que je n'ai pas à me déplacer. Quand je me déplace ça fait une ligne derrière moi et non seulement c'est moche mais en plus ça me fatigue beaucoup plus vite.

"Voila. Il ne fait plus nuit comme ça. Et je n'ai pas fini ma course donc je ne risque pas de rentrer tout de suite. A toi de voir si tu compte rentrer ou me suivre......faudrait déjà que tu commence par te rhabiller."

Si il arrive à me suivre. Je préférais courir seule mais si il décidait de me suivre je n'aurais rien contre. De toute façon je le sèmerait rapidement. Et oui il était toujours torse nu. Et qu'il ne continue pas son strip tease ou je le renvois brouter toute la neige du parc arbre compris. Comme ça je pourrait à nouveau courir sans glisser et il aura servis à quelque chose.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !


Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Sam 23 Jan - 22:15

Je m’étirais tranquillement, Narra m’observait depuis un bout de temps, j’aimais bien cette fille, son caractère surtout, pendant un instant je posai mon pouce entre mon jeans et mon caleçon, une pose que je prends très souvent quand je suis torse nu.

Entre temps Xyan était venu se poser sur l’épaule de Narra, je me demandais où il avait pu passer celui là. Toujours à la collé, il à pas intérêt à la draguer…

J’observais Xyan d’un air un peu agressif, je ne sais pas pourquoi, j’avais peur qu’il drague Narra, mais franchement je suis bête, un corbeau incapable de parler draguer la belle Narra. Et puis au fond, qu’est ce que ça pouvais me faire que Narra se fasse draguer, je ne suis pas son mec, je n’ai rien à dire…
"Ha ? Et elle a bon gout j'espère ?"


Ceci me fit sourire, mais j’y réfléchi en même temps, est ce que la neige à un bon gout, et bien….ça a un gout d’eau gelée…Je rigolai doucement suite à ma conclusion.

Je savais que Narra se foutait complètement de moi, mais je m’en fichais, tant que ça la faisait rire je n’y voyais aucun problème, et puis après tout, le ridicule ne tue pas…

Je lui avais dit que la nuit était tombé et comme réponse elle alluma une boule de feu, d’un coup on y voyait comme en plein jour, bon ben la nuit, problème réglé.

"Voila. Il ne fait plus nuit comme ça. Et je n'ai pas fini ma course donc je ne risque pas de rentrer tout de suite. A toi de voir si tu compte rentrer ou me suivre......faudrait déjà que tu commence par te rhabiller."


Je me regardais, et effectivement je ne m’étais toujours pas rhabiller, non pas que ça me dérangeait, mais vis-à-vis de Narra je cherchai mon t-shirt et le remettais en vitesse.

Elle à parler de course ? Bien sur que je vais la suivre, qu’est ce qu’elle croit que je vais retourner brouter de la neige, je me déplace légèrement et me morpha en loup pour avoir plus d’amplitude de mouvement et plus d’adhérence au sol, je n’avais pas envie de me reprendre un arbre dans la truffe, la dernière fois ma servi de leçon…

En guise de réponse je hurlai, ou aboya plutôt, même si ce terme est plus réservé au chien nan ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Lun 25 Jan - 16:29

musique d'ambiance.:
 

Oui, pour un liberté rien n'est plus tentant qu'une invitation au sport. Tellement prévisible. C'est comme demander à un passion d'aller à la bibliothèque ou un Inu...Origine d'aller glander. Désolé de vous décevoir mais j'suis pas le genre de personne qu'on peut cerner aussi facilement et je peux surprendre si je le souhaite. Mais bon pour ça faudrait que je soit un peu moins flemmarde et un peu plus active.
Ok au première abord on pourrait croire que je bouge tout le temps mais dite vous que 90% du temps je ne fais rien. Et puis c'est la faute à mon narrateur ça. Il doit donner le change sinon il n'a rien à raconter donc au final vous ne voyez que 10% de mon temps. Vous voyez finalement c'est peu.

Enfin bref ce soir c'est course sur les toits et le petit liberté avait repassé son tee-shirt et semblait prêt à me suivre. Intéressant, voyons comment il va se débrouiller vu qu'il parait qu'on ne peut pas battre un liberté au sport. J'ai bien envie de vérifier cette théorie, j'vous rappelle à titre d'information que je suis chez les processus grâce au hasard ce qui veut dire que j'aurai pu aller n'importe où.
Puis une fois mon invitation lancée je le vis se transformer en loup. C'est toujours impressionnant de voir un hybride prendre sa forme animal. Et c'était encore plus étonnant avec lui. Je me demande si c'est douloureux tient. Je regarda sa tête s'allonger alors qu'il commençait à se mettre à quatre pattes en même temps qu'il s'agrandissait et prenant du muscle. Sa fourrure poussa et rapidement je me retrouva face à un loup aussi blanc que la neige et deux à trois fois plus grand que moi. Ma boule de feu n'arrivait pas à l'illuminer totalement et la lumière changeante jouait avec sa fourrure, cela lui donnait un aspect inquiétant mais, comme il m'en faut plus pour me faire peur, j'en avait rien à faire. C'était même l'inverse j'étais en train de lutter contre l'envie de me jeter sur lui pour lui faire plein de grattouilles quitte à oublier de courir.

C'est malin j'avais la flemme de finir ma course maintenant, grâce à Xyan je revint rapidement à la raison. Il me piqua l'oreille et s'envola avant de se poser sur la tête de Zaak avec son regard qui veut tout dire.
Ok t'a gagné on continu la course et on verra plus tard pour la séance patoune. Un pti claquement de doigt et la boule de feu se jeta sur moi. C'est beaucoup plus pratique et rapide que m’enflammer moi même....puis ça me fait faire des économies d'énergie. Toujours penser pratique. Ce fut le signal pour Xyan qui décolla en crossant comme pour me narguer. Un sourire narquois s'accrocha à mon visage et je bondi de rebords de fenêtre en rebords de fenêtre pour parvenir jusqu'au toit. A mis chemin je regarda en bas, Zaak était toujours au sol l'air décontenancé. Et oui si tu t'attendais à une simple course à pied tu t'es trompé.

Je rigola avant de me remettre en route.

"Dépêche toi ou je vais finir par te semer !"


Parvenu au toit je regarda par où était allé Xyan. Le tricheur ! Il veut passer par le quartier de la musique ! Je ne vais pas me laisser si facilement. Je me mis à courir sautant d'obstacles en obstacles et de toits en toits. Ce que je peux m'éclater ! Je me demanda un instant si Zaak arrivait à me suivre. Bas ! Si il est assez dégourdit il ne doit trop avoir de mal. Je ria une nouvelle fois, alluma ma musique et accéléra. Cette fois j'étais vraiment partit.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !


Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Mer 27 Jan - 21:59

Narra me regardait d’un air pas surpris du tout, elle devait surement ce dire que de la part d’un liberté ça ne devait pas être très surprenant qu’il accepte une invitation a faire du sport. Apparemment, Narra était heureuse que j’ai remit mon t-shirt, enfin je crois ? En fait-on s’en fiche un peu nan ?

Elle ne semblait pas plus étonner que ça de ma transformation, même si désormais je devais faire au moins deux ou trois fois sa taille. La boule de feu que Narra alimentait toujours jouait avec la lumière, ma fourrure se tintait de nuances inquiétante, la lumière que procurait la boule de feu n’était pas suffisante pour m’éclairer totalement, une personne plus faible d’esprit aurait certainement pris ses jambes à son cou en me voyant ainsi, mais Narra elle ne semblait pas impressionnée le moins du monde, elle aurait limite pu me sauter dessus pour me câliner.


Ça aurait été bien quand même, pensais-je

Un peu plus tard, Xyan, le corbeau que je n’aime pas se posait sur ma tête, je luttais contre l’envie de me foutre une tape pour le jarter mais, j’avais réfléchi pour une fois, si je me tape, il y a de fortes chances que ce pigeon maudit se serait envolé avant que je n’écrase ma patte et je me la serrai prise en plein dans la trogne.

Je soupirais, ce qui ressemblait plutôt à un grognement vu que j’étais sous ma forme loup.

Narra s’était enflammer grâce à sa boule de feu et apparemment c’était le signal de départ puisque le pigeon qui était sur mon crâne c’était dégagé. D’ailleurs elle était grimpée au dessus des toits, moi qui pensais que ça allait être une course tout à fait normal, et bien non, ça va être un espèce de cross de ville sur les toits, bon ok pourquoi pas.


"Dépêche toi ou je vais finir par te semer !"

Je plantai donc mes griffes suite à cette provocation de sa part  dans un des murs pour me hisser au dessus des toits, elle était déjà partit, comme si elle croyait pouvoir me semer, elle allait vite mais pas assez.

Je pris donc mon élan et m’élança, en quelques secondes à peine j’étais arrivé à sa hauteur, et une envie de la narguer me pris soudainement, je grognais donc assez fort pour qu’elle m’entende de l’autre côté de la rue, et à chaque saut de toit en toit j’improvisais une nouvelle figure, oui je suis un loup mais je m’amusais, tantôt un rouleau, tantôt un semblant de salto, tout ça pour la narguer encore et encore, ce jeu était en plus d’être passionnant, assez hilarant, en tout cas de mon point de vue, le pigeon était partit du côté du quartier de la musique, enfin un truc comme ça je crois.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Mar 2 Fév - 18:54

Il coure il coure le gros loup. Le gros loup du parc de Xenyla. Il est passé par ici, il repassera par là. Est-ce qu'il va se reprendre un arbre ? Ben je ne sais pas.

En effet à 25m au dessus du sol et du béton en guise de par terre, il y avait peu de chance qu'il s'en prenne un. un poteau ou un antenne à la rigueur. Au moins, comme ça il aura sa dose quotidienne de fer galvanisé. On l'appellera Métalou le Hardeux ! Comment ça un jeu de mot ? Ben j'ai jamais dit que j'allai arrêter. Vous allez en bouffer de mes jeux de mots vaseux, je peux vous le garantir !

En tout cas Zaak avait cédé la place à cette magnifique forme de loup blanc....croc blanc  diront certain.



NARRA !
Désolé celui là était trop tentant.



Il me rattrapa rapidement et avant que je ne craque et que je ne lui saute dessus, il grogna dans ma direction de l'autre côté de la rue et me doubla. Oui oui j'étais prête à faire un bon de 4-5m pour le rejoindre de l'autre côté. J'y peux rien si c'est un hybride. Et encore, il peut s'estimer heureux de ne pas être un lynx parce que si c'était le cas je me serait littéralement greffée à lui. Non je ne suis pas bizarre c'est juste les bêtes que j'adore le plus. Surtout le lynx boréal.
Mais je ne m'égare. C'est donc à son tour de me provoquer et bien j'accepte le défis Zaak l'acrobate. Acrobate parce qu'il réalisait à chaque fois une figure différente entre chaque saut de bâtiment.
Xyan en guise de guide il continua de foncer et commença à me distancer sans mal grâce à sa taille et à la puissance de ses pattes. Sauf que je connais le quartier mieux que n'importe qui et certains raccourcis ne sont visible qu'en prenant de la hauteur. J'allais donc passer par l'un de mes chemins secrets et pour ça j'éteignit mon aura et disparut dans la nuit avant de sauter dans une fenêtre d'un appartement abandonné (pour la petite info ce passage est connu par les "freerunner" les plus taré" puisqu'il passe par....un vide ordure. Je vous passe les détails parce que ce passage doit resté secret mais quand je fut à nouveau dehors j'apparut juste derrière Zaak. Je sourit parce que j'avais presque réussi quasiment réussi mon coup.

"Je teee voiiiiiis"

Dis-je sur un ton que l'obscurité rendis sinistre. Juste avant qu'il ne comprenne je sauta par une trappe qui me fit atterrir deux étages plus bas et repris ma course. C'était un ensemble d'immeuble de bureaux tous relié par des passerelles qui montaient en pente douce jusqu'aux toits pour peut qu'on choisissait les bonnes. Aucun obstacles, j'étais libres de foncé telle une fusée ce que je ne me priva absolument pas.
Si mes calcule sont bon je vais....Oui ! J'ai réussi ! Je bondi en l'air les bras écarté et attrapa le collier de Zaak qui passa à raz de ma tête. C'était un peu trop limite, il était plus rapide que je le pensais mais j'avais réussi. J'étais sur son dos en train de rire. Je progressa en rampant jusqu'à sa tête, me pencha et, la tête à l'envers, me mis devant ses beaux grand yeux jaune de loup.

"BOUH !"

Oups...mauvais idée on était un peu loin du sol..... J'ai une question. C'est tout con mais....Un loup ? Ça retombe toujours sur ces pattes ?.....Accrochez-vous à sa fourrure c'est partit pour les rapides ! WOUUUUUHOU !

IMPACT. Aïe....ah ? Un quartier peu recommandable.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !


Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Sam 6 Fév - 23:04

Je narguais Narra et j’en étais fier, ça faisais longtemps que je ne m’étais pas autant éclaté.
Quelques minutes après avoir dépassé Narra ce qui n’étais pas vraiment compliqué...non pas que je me vante mais comment dire la différence niveau taille/ puissance dans les membres est assez grande, je fais quand même je le rappel environ deux ou trois fois sa taille…

Donc si elle veut me distancer il va falloir qu’elle use de la ruse, car niveau vitesse elle ne peu pas encore me battre, je suis peut être un peu rouillé vu que je n’ai pas couru depuis un bail mais j’ai très vite récupéré mes capacités. Bref je reprends quelques minutes après l’avoir dépassé, je me retourne pour voir ou elle est et je ne vois plus rien d’autre que la nuit sombre…


Même si j’ai du la distancé  je devrais quand même voir la boule de feu

Je repris ma course sans plus m’attardé, elle finira bien par réapparaître…
Et justement quand je dis ça j’entends sa voix derrière moi me dire


-"Je teee voiiiiiis"

Je me retournai dans un bond avant de constater qu’elle n’était déjà plus là…Bon ben on continu je repris donc ma course à vive allure.
Sur un toit, alors que je passais au dessus d’un trappe, j’eu l’impression qu’un chardon c’était accroché à ma fourrure…

Oh nonnnnn, qu’est ce que c’est chiant à enlevé ça…..

Quelque seconde après, et ben on tombait dans le vide Narra et moi…elle c’était accroché à moi et m’avais fait une frayeur en se penchant sur ma tête et en me disant ‘’BOUH’’ je sais c’est ridicule de s’effrayer pour ça mais dite vous bien que l’on était à au moins 25 mètres de hauteur à une vitesse impressionnante et que je ne m’y attendais pas du tout à ce qu’elle me grimpe dessus….

Au dernier moment de cette chute j’ai réussi à m’accrocher à une rambarde pour ne pas que l’on s’écrase contre le sol, je n’avais pas envie de finir en purée avec Narra.

Malheureusement cette rambarde céda sous mon poids, oui je dis uniquement Mon poids parce que comparé au mien celui de Narra est ridicule. Du coup ben on s’est écrasés mais de mois haut, j’ai quand même essayé de faire tourner Narra pour pas que je m’écrase sur elle, du coup ben ….


-''Aouhhhhhhhhhhhhhh''

Aiiiiie mon dooooooos !!!!!!!

Vu la tête de Narra je crois que l’on s’est crashé dans un mauvais quartier…Et merde… Bon ben moi je reste couché hein, laisser moi me remettre, je me suis quand même éclaté la colonne vertébrale contre le sol ça fait mal.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Mar 9 Fév - 20:21

c'était bien les rapides comme prévu. En même temps on pouvais s'y attenre vue la hauteur à laquelle nous étions. Zaak a bien essayé de se rattraper à ce qu'il pouvais pour freiner notre chute mais pataud comme il est il ne réussi pas des masses. Pourtant c'est agile un loup....moins que les félins visiblement. C'est bien pour ça qu'ils resteront supérieur aux canins quoi qu'en disent les mauvaises langues. De toute façon ce n'est pas le sujet et ça ne nous empêcha pas d'arriver en bas la tête dans les poubelles pour mon cas. Il a même essayé de me protéger de la chute, brave garçon. C'est un bon gros gentil gars. Ho oui! Qui c'est le gentil petit mignon loup ? C'est Zaaaaak !

Quoi ? J'ai bien le droit de me moquer nan vu qu'il a échoué. Je sortit la tête des poubelles. Beurk j'ai vraiment le chic pour ce genre de débilités. Nous étions dans une ruelle mal éclairée et si mes souvenirs sont bon c'est le genre de quartier ou à la nuit tombée, plus personne ne traînent dehors exceptée les crapules en tout genre et autre bas de plafond. Un super terrain de jeu pour qui veut bastonner quoi. Un endroit parfait pour renforcer un peu ce liberté aux airs de soumis. Ce genre de personne c'est marrant 5 minutes mais ça devient lassant par la suite et niveau dépendance à autrui on ne fait pas mieux. Le genre de personne qui me gave vite. De toute façon il ne va pas avoir le choix pour sortir d'ici.
Bon après il peut avoir la chance (ou la malchance selon comment vous voyez le verre) de ne tomber sur personne et dans ce cas il pourra s'estimer heureux de n'avoir fait qu'une simple chute.
Je me redressa, fis craquer mes cervicales et soupira.

"Et bien et bien. C'était une belle balade non ? J'espère que t'es prêt à te battre pour sortir d'ici parce que c'est très probable que ça arrive. Après tu peut toujours courir comme un lâche. Mais tu n'est pas un lâche. Hein que tu n'en est pas un ?"

Je faisait un sourire innocent en disant cela mais j'avais une boule de feu qui flottait au dessus de ma main droite. Oui j'ai des tendances psychopathe, c'est comme ça que je survit. Chacun sa méthode après tout.

"On sera plus discret si tu reprend ta forme bermudienne. Enfin je dis ça comme ça."

Une fois cela fait, je l'attira ensuite à moi et le pris par le bras, j'avais en tête un super plan pour sortir de là tout en s'amusant un peu. Et qu'il ne s'imagine rien ! Nous ne sortons pas ensemble et nous sommes encore moins un couple, ça me ferait mal tiens. Il était temps de sortir de cette ruelle et de retourner vers un endroit un peu mieux éclairer ou tout le monde pourrait nous voir. J'aime bien ce quartier, j'y allais avant de rentrer à Xényla. J'ai fait pas mal de rencontre qui ont débouché sur de la bagarre car la plupart pensais que parce que je suis une fille, j'étais sans défense. Héhéhé grossière erreur. J'étais même devenu la cheffe d'un groupe à un moment sauf que j'aime pas les responsabilités. Donc je les aient....."laisser de se débrouiller tout seul", interprétez ça comme il vous plaira.

"Bon ils se sont tous planqué ou quoi ? Pff même pas drôle. T'en fait pas Zaak si ils viennent je m'occuperai de leur cas. T'a rien à craindre....enfin sauf si tu ne compte pas de défendre."

Tiens ben justement voila un groupe qui nous a vu et qui se dirige vers nous. Je me rapprocha un peu plus de Zaak et me mis à rire comme une idiote. Aller les débiles. Venez à moi faut que je tape sur quelque chose.
Comme prévu ils arrivèrent à notre hauteur et firent leur numéro habituel. Entre phrase de drague débile et invitations en toute genre on avait là un super panel de tout ce qui se fait de plus pitoyable au monde. Ah non ! J'ai oubliée ce pauvre Zaak et s'est fait violemment écarté par le plus stupide de la bande. Traduisez ça par le chef. Je fis ma farouche effrayée et "supplia" de me laisser moi et mon copain tranquille. L'un d'eux me saisi par les poignets et "tenta" de m'immobiliser pour que son chef s'amuse pendant que les autre s'occupaient de Zaak. Comportement typique des meutes. C'était mon signal pour tous les pourrir. Je m'enflamma et l'autre me relâcha directement une vilaine brûlure sur toute sa main. Le combat était lancé, alors que je m'amusais joyeusement je regarda comment se débrouillait Zaak. Hum on va dire qu'il est...moyen. Ils étaient trois ou quatre contre moi pour défendre leur chef et je n'étais qu'une faible femme moi. Mais j'ai les mains libres. Tant pis pour eux.

"Aller les minables ! Tous en ligne, ce soir c'est barbaque à volonté !"

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !


Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Ven 26 Fév - 22:10

Toujours par terre, je levais cependant la tête, bon ben…Narra s’est crashé dans une poubelle, j’étouffais un rire assez imposant tout en me remettant sur mes pattes, j’avais prévu de la sortir de là mais elle se débrouillait déjà très bien.

Mais j’avoue que j’étais assez hilare quand j’ai vu ça, mais heureusement qu’un loup ne ‘’rigole’’ pas sinon ça aurait donné quelque chose d’assez étrange et ésotérique.

Une fois sortie des poubelles, elle se redressa, fis craquer sa nuque et me dit, le plus naturellement au monde :


"Et bien et bien. C'était une belle balade non ? J'espère que t'es prêt à te battre pour sortir d'ici parce que c'est très probable que ça arrive. Après tu peut toujours courir comme un lâche. Mais tu n'est pas un lâche. Hein que tu n'en est pas un ?"



Moi ? Un lâche ? Nan mais pour qui elle me prend ? J’ai peut être (bon ok surement) des airs de soumis, mais je ne suis pas un lâche loin de là, même si je préfère éviter la violence, une baston de temps à autre c’est marrant. Nan ?

Je fis donc un simple mouvement de tête négatif, en plus elle me prend pour un idiot visiblement, m’enfin passons. Avec son sourire innocent et sa boule de feu, je ne sais pas pour quoi ou qui elle voulait se faire passez mais ça faisais plus psychopathes que gentille petite fille.

''On sera plus discret si tu reprend ta forme bermudienne. Enfin je dis ça comme ça."


Effectivement, elle n’avait pas tort, j’avais donc reprit ma forme bermudienne, d’ailleurs je me demande comment les gens peuvent ‘’voir’’ ma transformation, parce que comme mon museau se raccourcit, que je me redresse tout en rapetissant et que ma fourrure disparais (mais que j’ai de nouveau mes vêtements une fois en bermudiens et inversement) ça doit quand même leur paraître étrange voir carrément flippant.

Après avoir repris ma forme bermudienne, Narra m’avais pris le bras et me serrais contre elle. Euh…je ne sais pas quoi faire…ce n’est pas la première fois qu’une fille se colle comme ça à moi mais je sais jamais comment je dois réagir, du coup je restais stoïque à côté d’elle.

"Bon ils se sont tous planqué ou quoi ? Pff même pas drôle. T'en fait pas Zaak si ils viennent je m'occuperai de leur cas. T'a rien à craindre....enfin sauf si tu ne compte pas de défendre."



''Hum…Tu sais Narra, je sais me défendre si des individus s’approchent je peux très bien leur faire la peau, j’en ai pas l’air mais je sais me battre, ce n’est pas pour rien que mes parents m’obligent depuis un certain incident à porter le collier que j’ai constamment’’



Même pas une minute après avoir dit ça, un groupe c’était approché, juste le cliché des ‘’racailles’’ évidemment ce genre de personne ne vient jamais seul sur ces cibles, toujours en groupe,  ils devaient être environ neufs dans le groupe. Narra se rapprocha encore plus de moi et ce mit à rire, ok cette meuf est vraiment une psychopathe.

Evidemment une fois près de nous, nous avons eu le droit à leur scène pathétique de drague et invitations ridicule…Accessoirement leur chef enfin je pense m’avais violement écarté de Narra, comme si il croyait que j’allais me laisser faire…pffff

Narra jouais merveilleusement bien la comédie en faisant la femme fragile qui supplie que l’on la laisse tranquille…Dans ma tête je jubilais d’avance de la raclée que ce groupe allais prendre. Ah oui Narra m’avais qualifié comme son copain dans son jeu de comédie, même si cela faisais partit de son jeu j’étais heureux, gêné mais heureux, après copain à deux sens, mais rien que le fait qu’elle m’a qualifié de copain dans le sens pote/ami m’avais fais sourire.

J’observais Narra du coin de l’œil, le chef du groupe avait clairement de mauvais intentions à son égard mais vu le caractère de Narra je décidai de m’occuper des quatre mecs qui s’étaient rapprochés de moi pour me faire la peau. Comme si ils avaient une chance.

Alors pendant que Narra s’occupait des mecs sur elle je repris ma forme de loup aussi naturellement que possible et un à un je les choppais dans ma gueule, c'est-à-dire que je prenais leur col dans mes crocs  et que je les balançais violement contre le mur le plus proche. Entre temps Narra c’étais occupé des 5 derniers. Je repris ma forme bermudienne pour parler avec Narra.


''Bon et ben voilà une bonne chose de faite. Ca te dit d’allez dans un endroit un peu plus et mieux fréquenté ? Monte si tu veux’’



J’attendais sa réponse pour reprendre ma forme de loup…
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Dim 6 Mar - 20:01

Zaak me dit qu'il est capable de se défendre en cas de problème. Peut-être qu'il en est capable mais ce n'est qu'après la ptite bagarre avec ces inutiles que j'ai pu constaté, qu'en effet il était capable de se défendre. Un loup géant qui chope des gens par la gorge pour les fracasser contre un mur, faut au moins voir ça une fois. C'est impressionnant et je n'aimerais pas subir le même sort que les pantins désarticulé qui viennent de se faire encastrer.
Et pour son collier je pensais que c'était pour la déco, je n'aurais pas imaginer qu'il puisse servir à autre chose. Après j'ai de léger doute comment un collier pourrait empêcher quelqu'un de faire quoi que ce soit ? Même les seaux de mon pantalon n'arrivent pas à juguler entièrement mon pouvoir. Et puis un collier ça se retire dont il pourrait très bien se déchirer pendant un combat.
Je regarde Zaak se battre un moment. De toute façon j'ai tout mon temps puisque les cinq débiles qui voulaient....discuter ne peuvent pas m'approcher. Finalement je retire tout ce que j'ai dit à propos de ce garçon. Je pense pouvoir parvenir à l'apprécier après un moment, j'ai déjà totalement adoptée sa forme lupine alors pourquoi pas lui ? Finalement le chef décide d'aller s'occuper de Zaak. Sans doute estime t-il qu'il est plus dangereux et accessible que moi. Grossière erreur et en plus il est tout seul à bouger parce ses comparses sont mort de trouilles. Je choisi ce moment là pour détacher mon regard de Zaak et enflamme assez d'air pour faire un jolie cage de flamme autour des autre encore debout que je referme sur eux.
Bonne grillade messieurs.

Zaak repris sa forme Bermudienne et s'approcha de moi, la lumière des flammes dansant sur nous.

"Bon et ben voilà une bonne chose de faite. Ca te dit d’allez dans un endroit un peu plus et mieux fréquenté ? Monte si tu veux"


Avec les cris des autres je ne comprenais pas très bien mais le regard qu'il me jeta en attendant ma réponse me fit joyeuse agiter la tête parce qu'il allait à nouveau revenir un loup et cette fois ce serais pour une super chevauchée ! Et puis les loups c'est mieux que les chevaux, je me demande lequel est le plus rapide d'ailleurs. Zaak se transforma à nouveau et je grimpa joyeusement sur son dos.
Je me demande quand même ce qui se passe dans ma tête pour réagir ainsi. Qui plus est réagir ainsi avec un garçon, il y a quelque semaines j'aurais rit avant de le cramer sur place mais là non. Le pire c'est que j'en ai même pas envie. Je le laisse m'emmener où il veut aller et me met debout sur son dos comme si je faisait du surf. C'est beaucoup plus drôle comme ça, j'en profite aussi pour réfléchir à ce qui se passe mais j'y arrive pas donc je repousse ça dans un coin de ma tête et me concentre d'avantage sur mon équilibre.

"On va ou tu veut tant que ce n'est pas la plage."

Oui parce que faut pas pousser non plus. Je suis partante pour aller n'importe ou mais si il va à la plage il ira tout seul après s'être fait roussir le poil. Je déteste la plage et ce n'est pas prêt de changer, il va falloir qu'il s'y fasse.
Xyan en profite pour se joindre à nous et voler à nos côté....toujours aussi jaloux celui là. Faudrait que j'aille voir Ninou pour que je comprenne ce qui lui arrive tient. Mais en attendant j'ai des rouleaux enorme à prendre ! Attention à la vague !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !


Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Sam 12 Mar - 14:52

Je pense qu’avec le bruit environnant Narra n’avait pas dû m’entendre, mais elle à compris ce que je lui demandais puisqu’elle secouait joyeusement la tête en signe d’approbation. Je me transformai donc à nouveau et elle grimpa sur mon dos, c’est pratique d’avoir une fourrure épaisse, ça aide pour grimper sur un loup de plus de deux mètres à l’épaule.

Une fois sur mon dos, elle c’était mise comme en position de surf, mmh pourquoi pas, tant qu’elle ne tombe pas…. En parlant de tomber, je pense qu’elle pensait à autre chose puisqu’elle c’est rattrapé alors qu’elle ne tenait que dans un équilibre précaire… Je fis donc sortir légèrement mon collier pour qu’elle puisse avoir quelque chose à quoi se retenir.

Quand je dis sortir, c’est tout simplement que j’ai baissé la tête pour que ma fourrure ne recouvre pas complètement mon collier pour qu’elle puisse voir que elle à un moyen ‘’d’accroche’’ au cas où. Je hurlais donc à la lune et m’élança en direction d’un quartier mieux éclairé.

"On va ou tu veut tant que ce n'est pas la plage."



D’accord pas à la plage compris cheffe.


Je me baladais donc dans les quartiers plus populaire, avant de décider d’allez dans la forêt, c’est là-bas que j’étais le mieux. Après être arrivé à la lisière de la forêt en marchant tranquillement, je me préparais à entamer une course très rapide dans cette forêt que je connais très bien puisque c’est la forêt de mon enfance….

Une fois après avoir pris mon élan j’avais commencé à zigzaguer entre les arbres, les rochers, et les crevasses qui rendaient encore plus belle cette forêt si chère à mon cœur, une fois arriver à l’endroit que je voulais allez, je m’étais arrêter devant un arbre, un arbre tout ce qu’il n’y a de plus normal, sauf que dessus il y avait une inscription, cette inscription c’était ma sœur et moi qui l’avions gravé dans l’écorce.

Il y avait écrit, ‘’ Les jumeaux Arzking, toujours lié jamais séparé’’ parce que oui ma sœur et moi sommes jumeaux enfin ‘’faux-jumeaux’’ puisqu'elle à été adoptée quelques jours avant naissance. Je m’étais donc approché de l’arbre et avait posé mon front contre l’inscription. Suite à ça je m’étais mis à hurlé à la lune comme quand je le faisais avant d’entré au lycée.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Sam 19 Mar - 0:42

Voila un rouleau énorme qui nous arrive dessus. Génial on va le prendre et réussir ! Parait que c'est très à la mode chez les humain ce jeu. Pour une fois qu'ils ont des jeux rigolos. Je prend la vague et fonce à travers le tube qu'elle est devenu. J'ai Zaak à mes côtés qui fonce avec moi. Au moment de la sortit l'eau tente de se refermer sur nous mais peine perdu. Nous allons trop vite et l'eau referme ses mâchoires sur du vent. Je tourne la tête pour voir derrière moi et vois le monstre nautique retourner dans les profondeurs, dépité. Pas de chance pour toi tu fera mieux la prochaine fois. Je rit puis regarde à nouveau devant moi. Zaak était déjà partit sur l'adversaire suivant.

Hep hep hep
Quoi ?
VLAN !
Aïe ! Mais t'es malade pourquoi t'a fait ça ??
Juste pour te faire retourner à la réalité.

Finalement le surf c'est bien quand on l'imagine. Mon euphorie était passée et Zaak cheminait dans les divers quartiers de la ville. Quant à moi je m'étais emmitouflée dans sa fourrure, couchée sur le dos j'observais le ciel. J'étais bien comme ça et je voulais que ça dure le plus longtemps possible. De temps en temps je tournais la tête sur le côté et voyais les badauds nous observer comme si nous étions des Aliens. Un mince sourire sur dessina sur mon visage en pensant à tout ces gens enfermé dans leur monotonie sans interet qui sont perturbé dès que quelque chose viens bousculer leur quotidiens. Prisonnières de mes pensées j'en avais oubliée que Zaak était là avec moi....Enfin sous moi....enfin vous me comprenez quoi. Il y avait un petit Hic....si je lui parle il ne peut pas me répondre et vice versa. Donc finalement j'opta pour parler de chose ne nécessitant pas forcement de réponse....au final je devait surtout me parler à moi même quand on y réfléchie.
Oui ça n'a pas de sens mais je m'en fout. Les gens ne peuvent pas savoir en nous regardant passer que Zaak est un loup, du coup me voir parler soit dans le vide soit à un loup ça devait être bizarre........

bon vous savez quoi ? Retournons à ma contemplation de la voûte céleste. Malgré mon envie de rester éveillée le calme, les muscles roulant sous sa fourrure me berçant et la sérénité des étoiles me firent fermer doucement les yeux. Je m'endormi quelque minutes mais ces minutes suffirent amplement à mon autre moi pour venir me me parler. Depuis quelque temps il était devenu beaucoup plus curieux et docile. Peut-être que j'avais réussi à me faire accepter de lui. Le contact ne dura pas longtemps car je fût éjectée de mon rêve pour rouvrir les yeux instantanément quelque chose flottait au dessus de moi......MERDE ! Mon aura était en train de s'éveiller ! Je tenta de me calmer pour la faire taire et me redressa subitement pour vérifier si Zaak n'avais rien. Pfiouu aucune brûlures. Je soupira puis me tourna de façon à voir devant moi et pressa légèrement mes jambes contre ses flancs pour me tenir. Je me refusais à toucher à son collier par peur de le lui arracher. Oui je sais je n'ai toujours pas corriger ce défaut de vouloir arracher tout ce qui ressemble de près ou de loin à une entrave.
Nous étions complètement entouré par les arbres maintenant si bien que je lui demanda où il nous emmenais mais c'était peine perdu vu qu'un loup ça grogne, ça ne parle pas. Et voila qu'il partit dans une course effrénée Je posa mon menton sur le dessus de sa tête et chanta pour nous deux les paroles d'une chansons parlant de sentiments dont j'ignore l'existence, qui me vinrent en tête. Ma voix se perdit emportée par le vent tandis que nous courrions. Je m'étais redressée entre temps pour ne pas gêner Zaak dans sa course et surtout parce que chanter couchée, ce n'était pas très très pratique. Durant notre course je ne pu m'empêcher d'imaginer l'image que nous donnions. Je vous laisser peindre le paysage: La soeur du Feu chevauchant son loup de guerre enflammé, près à en découdre avec n'importe qui. Du coup je changea complètement mon registre pour aller sur quelque chose de plus guerrier et en lien avec les éléments.
Zaak fini par ralentir pour s’arrêter devant un arbre. Je descendis et me posa à terre en douceur. Machinalement je posa ma main sur son flanc comme si j'étais prête à me remettre en selle. Alors que je me demandais ce qu'on faisait là je regarda dans la direction de mon compagnon d'aventure. Il regardait un arbre sur lequel il y avait quelque chose de graver dessus. Un truc que beaucoup de gens font, tenter de laisser une trace de leur passage sur cette planète. Une promesse qu'on se souviendra d'eux, que quelqu'un sache qu'il a exister. Malgré tout le, le temps s'écoule et toute trace de passage fini par être effacée et au final, plus personne ne sait qui était là il y'a des années. Oui l'être vivant est bien futile parfois.
Je me donna une grande gifle, ce n'était pas le moment d'être morose, et m'approcha de l'arbre pour y lire l'inscription.

"Les jumeaux Arzking, toujours lié jamais séparé" Alors Zaak avec un frère ou une soeur. Et jumeaux qui plus est. Parait qu'ils sont unis par un lien super fort qui font que même très loin, ils ressentent quand même. Alors que j'allais engager une conversation, je vis Zaak s'approcher et coller sa tête contre l'inscription avant de se mettre à hurler à la lune. Son hurlement me fit frissonner et ma main qui était encore sur son flanc se referma d'elle même. J'attendis, silencieuse, qu'il finisse. Je ne voulais pas le déranger et même lorsqu'il eu fini, j'hésita à parler parce que je ne savais tout simplement pas comment il allait réagir. Je le laissa donc et fini par m'éloigner le temps qu'il se ressaisisse. Qui sait, peut être qu'une fois calmé il reviendra me parler de ce qui s'est passer.

Okok je vous avoue que j'ai bien envie de le connaitre un peu plus. Et de toute façon je fais ce que je veux. Cela fera une personne de plus que j'ai envie de connaitre et ça c'est pas rien.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !


Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Sam 19 Mar - 16:43

Alors que je m’étais mis à hurler à la lune, qui ceci dit était magnifique cette nuit, Narra c’était éloigner de moi, et j’appréciais ce geste, j’avais besoin d’être un peu seul. Donc après avoir ‘’parler’’ à la lune, je me mis à pleurer, tout en espérant que en restant sous ma forme de loup, Narra ne verrait pas les larmes qui coulais désormais.

Pour tenter de me reprendre je m’ébrouai, ma fourrure était sacrément épaisse et elle ne tarderait pas à tomber, c’est pour cela que je me secouais souvent, pour faire tomber l’excédent de poil. Du coup je ‘’rigolais’’ légèrement quand j’eu remarqué que Narra c’était prise un petit peu de ma fourrure sur elle. C’était assez comique n’empêche.

Je m’étais assis sur mon arrière-train en attendant qu’elle enlève cette touffe de poil qui la recouvrait. Les larmes avait fini leur descente, et au lieu de laisser Narra enlever elle-même toute cette couche de poil, je trouvais plus amusant et plus rapide que de chopper son col et de la faire passez à l’essoreuse, du coup quand je l’eu reposé au sol, je la retenais légèrement pour ne pas qu’elle se crashe au sol, ce serais dommage qu’elle doive repasser à l’essoreuse à cause d’une couche de feuilles.

Et bien que je pense qu’elle aurait voulu savoir plus sur l’inscription gravée dans l’écorce de l’arbre, je fis comme si de rien n’était et la fis grimper à nouveau sur mon dos avant de redescendre de l’autre côté de la forêt. Mais avant de repartir, je hurlai à nouveau à la lune, et bien que je voulais rester je me forçais à partir, avait-elle vu que j’avais pleuré ? Je ne l'espère pas...

Nan ce n’est pas possible… Mais bon, elle avait commencé à me talonner dans les flancs pour que j’y aille donc j’étais reparti.

Cette fois je marchais tranquillement, pour la laisser observer autour, et pour ne pas déranger le calme qui régnait dans cette somptueuse forêt. Et sans m’en rendre compte, je m’étais dirigé vers ma maison, j’avais ralenti en le dépassant mais, je ne m’étais pas arrêté. Il fallait que l’on redescende maintenant, c’est pour ça que je m’étais diriger sans le vouloir bien sûr vers la falaise surplombant la plage, et c’est à ce moment que je m’étais rappelé que Narra ne voulais pas passez par là…

Bon ben on va faire un  détour du coup.  A un moment alors que je sautais une crevasse, à l’atterrissage, une patte n’avais pas suivi et ce fut de justesse que je me relevai, sinon on tombait tout les deux dans une crevasse assez profonde. Cela aurait été regrettable.
Et c’est après un long détour dans la forêt que nous rejoignions la civilisation et que je repris le chemin vers le lycée Xényla.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Jeu 5 Mai - 14:21

Alors qu'il est toujours collé contre l'arbre une question à la con (Et celui qui me dit que je n'ai que des questions à la con je l'encastre dans le mur et l'atomise histoire qu'il fusionne avec le mur et qu'il arrête de dire des conneries) me traverse l'esprit:

Est-ce qu'un loup ça peut pleurer ? j'veux dire, outre hurler à la lune. P'être que Ninou le sait mais pour moi quand un loup hurle de cette façon, c'est qu'il pleure. Comme je n'en ai aucune idée je ne peux faire que des suppositions. De manière générale je ne sais pas si certains animaux peuvent pleurer. Les chats ils peuvent, c'est même hyper flippant quand un chat pleure. Xyan non plus je ne sais pas si il est capable de pleurer vu que j'ai jamais vu un oiseau pleurer.
Toujours dans mes réflexions variée et avariée diront certain, je ne vois pas le temps passer et Zaak fini par me rejoindre. Il se stop puis se dit que c'est une bonne idée de se secouer. Le résultat se traduit par une cascade de poil sur ma pomme parce que......Ben il est grand ce con ! C'est malin me voila devenu le Cousin Machin, non mais j'vous jure. Je souffle sur mon visage pour me le dégager et commence à retirer cette masse de poil à gratter quand je me sent soulevée dans les airs et secouée comme un prunier avec force et grognements. Ca a l'avantage de virer les poils mais c'est que ça file le tournis cette conneries !

"Haaa, arrête !....J'ai pas signée pour devenir astronaute !"


Il fini par arrêter et me repose doucement sur le sol, il aurait pu me lâcher dans les airs que ça serait revenu au même vu que j'ai la tête en vrac après ce tour de Grand 8 improvisé. Je suis sur que ça le fait marrer cet animal en plus. Y'a des claques qui se perdent j'vous jure. Alors que j'allais le "sermonner" il se met de côté comme pour me faire remonter. Ah ? On peut donc reprendre la balade ? Et bien en route alors. Alors que je commence à monter, je me rend compte que j'ai gardée petite touffe de poil de tout à l'heure dans l'une de mes mains, au lieu de la jeter je la fourre dans ma poche sans trop savoir pourquoi puis me remet sur le dos de mon loup de monte. Zaak en profita pour hurler de nouveau et je lui talonna les flancs pour nous mettre en route.

Zaak gambadait tranquillement dans la forêt ce qui me laissa tout le loisir d'observer autour de moi. A cette heure il n'y avait guère que les chasseurs nocturne de sortit. De temps en temps une chouette ou un hiboux hululait, j'aime bien ce son, je le trouve reposant, contrairement à certain qui le trouve effrayant. Nous passâmes devant une...maison ? Ruine ? Cabane ?, j'haussa les épaules, ce n'était pas rare de croiser ce genre de construction dans la forêt, il y a pas mal d'ermite et de gens qui en ont fait leur lieu de résidence histoire de fuir les villes chiante et surpeuplée. Zaak se dirigea ensuite faire une falaise, je savais que la plage n'était qu'à deux pas de cette falaise et il était hors de question d'y aller et il le savait. Alors qu'il fit demi tour, une image se superposa à ma vision me causant un léger mal de tête. L'image d'un aplomb rocheux avançant dans le vide avec la plage en dessous. Un souvenir hyper lointain me revint aussi en mémoire mais j'étais bien incapable de le décrire et encore moins de le comprendre, je me m'y attarda donc pas et de toute façon mon cher ami le loup s'était déjà remis en route. Je me coucha sur lui, il n'y avait plus grand chose à voir de toute façon, l'obscurité de la nuit et la cime des arbres ne laissaient filtrer que très peu de lumière. Soudain je senti Zaak prendre le l'élan et sauter, instinctivement je me cramponna mais un peu en retard et je me vis commencer à chuter. Je n'étais plus sur Zaak qui, lui, avait réussi à parvenir (non sans mal) de l'autre côté de la crevasse qui voulait me bouffer. Heureusement que j'ai de bon réflexe, je planta ma main gauche sur le bord de la crevasse et parvint à stopper ma chute.

OUF ! C'était moins une. Je mis toute la force que j'avais dans mes bras et pu rejoindre la terre ferme et solide. Pfiouuu, je remonta sur mon compagnon qui m'avais attendu, sans doute en flippant un peu. Je tapota son flanc pour le rassurer puis nous étions repartit. Un regard en arrière et j'oublia bien vite cette mésaventure. Après un moment nous étions arrivé à la lisière de la forêt. La balade touchait donc à sa fin ? Mais naaaan il est encore trop tôt pour retourner au lycée et puis j'ai une impression bizarre ainsi que....je ne sais pas....j'ai l'impression que la forêt et la crevasse m'appelle. L'espace d'un instant une autre vision d'un souvenir perdu se fraye un chemin jusqu'à moi. L'image d'une grotte au sol sablonneux.

"Tu pourrai m'écouter de temps en temps. Faut vraiment que tu arrive à te souvenir de certaine chose."

Ushu ? Ce serait lui qui me montre ces souvenirs ? Des événements que j'ai inconsciemment préférer oublier ou qui se serait déroulé lors d'une de mes très nombreuses perte de contrôles ? Je ne le saurait sans doute jamais mais il fallait que je résolve cette énigme parce que sinon elle ne me lâchera pas.

"Zaak ! Attend ! Je sais que c'est complètement idiot de te demander ça mais emmène nous à la plage côté falaise. Il y'a une chose que je veux vérifier."


Moi qui lui avait dit que je ne voulais pas aller là bas, ben voila que je lui demande d'y aller. Si ça se trouve ce n'est même pas cette plage que j'ai vu dans mes visions. Ou alors ce serait vraiment un coup de bol monstrueux. Mais bon j'en aurait le coeur net que quand nous serons là bas. Pour le motivé je lui gratta la tête juste derrière les oreilles. Aller ste plaiiiit.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !


Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Lun 9 Mai - 16:02

"Zaak ! Attend ! Je sais que c'est complètement idiot de te demander ça mais emmène nous à la plage côté falaise. Il y'a une chose que je veux vérifier."



Je levais la tête. Hein ?! Elle ma pas demander de ne pas allez la bas justement ?

Mais une gratouille derrière les oreilles me décida à faire ce que la demoiselle voulais.

Je repris le chemin vers la forêt et nous étions repassé devant chez moi, cette fois je m’étais assis et fis glisser Narra de mon dos.

Je repris forme bermudienne et entra chez moi.

‘’Attend moi il faut que je vérifie quelque chose.’’



J’étais rentré et la maison n’avais pas bougé d’un pouce, le bois était toujours aussi magnifique. Bien que notre chalet sois ‘’abandonné’’ puisque mon père est parti après mon départ, il gardait sa beauté comme si la nature en voulais pas l’abimé.

J’étais monté à l’étage et une fois arrivé dans ma chambre, je me mis à fouiller, je cherchais mon album photo.

Ainsi, une fois que je l’avais trouvé je l’enfournai dans un sac que j’avais oublié ici et le passa en bandoulière autour de mon corps et je ressorti de la maison.

Je repris ma forme de loup une fois dehors et invita Narra à remonter, une fois qu’elle fut placé sur mon dos je m’avançai vers le chemin qui descendais à la plage et le pris tranquillement. J’y allais doucement, le chemin descendait de façon assez raide et je ne voulais pas qu’elle retombe, l’épisode de la crevasse m’avais suffit.

C’est seulement quand mes pattes eurent touché le sable que j’avais repris un rythme de marche normal. Marchant sur le sable doux, éclairé par la douceur de la lune.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Mer 11 Mai - 23:26

Et bien il en faut peu pour le convaincre puisqu'il rebroussa chemin dans la direction indiquée. Ce qui n'étai pas plus mal parce que ça m'aurais méchamment ennuyée de devoir y retourner une autre fois.
D'autant que c'était à peine un détour pour rentrer....enfin lui, il, veut rentrer. Moi je pourrais passer la nuit à vagabonder dans la ville. Traîner dans les couloirs du lycée ça va cinq minutes et on fini par vite s'ennuyer vu que tout le monde dort et qu'il n'y a absolument rien à faire.

Zaak repassa par la bicoque qu'on a croisé à l'allée mais cette fois il s’arrêta et je glissa à terre. P'être qu'il voulait faire une pause parce que je suis trop lourde. Ouais non à côté de lui je suis un poids plume. Si j'me mange une gifle avec une de ses patounes là je risque fortement de me transformer en toupille version tronche en sang et j'vous assure que ce n'est pas une image.
Il reprit sa forme Bermudienne et s’avança vers ce qui était en fait un chalet.

"Attend moi il faut que je vérifie quelque chose.’’

Alors comme ça c'était chez lui. Ben si c'est pas étonnant ça puis il a l'air vachement cosy ce chalet avec ce Hedera helix qui coure partout.

Heuuuu Narra ?
Quoi ?
Je ne pense pas qu'ils savent ce qu'est un Hedera helix
Et ben ils iront chercher la définition dans le dico, ça fera grimper leur QI comme ça !

Au moins cela donnait à l'endroit un charme rustique qui s'accordait bien avec le cadre de la forêt. Je laissa Zaak faire son affaire seul et m'assis dans l'herbe en attendant son retour. J'en profita aussi pour éclairer un peu l'endroit. Au loin j'entendit un hurlement de loup. Ils s'étaient enfin en chasse. Ce cri me rappela une vieille musique que j'avais entendu il y a longtemps et que je me mis à fredonner.
Mon compagnon de route ne mis pas longtemps à revenir avec un sac passé en bandoulière. L'espace d'un instant je me dit qu'on allait finir le voyage à pied mais non, il reprit sa forme de loup comme ça, sans être gêné outre mesure par le sac. C'est un truc que je ne comprendrai jamais avec les hybrides. Où vont leur fringues quand ils se transforment ? C'est pour moi une énigme.....j'suis même prête à parier que eux même ne savent pas ce que deviennent leur affaire quand ils sont sous leur forme animal.
Enfin bref, je remonta une fois de plus et nous voila partit pour la plage, j'y crois pas il y avait carrément un chemin qui allait du chalet à la plage, ça va la famille avait l'air de rien se refuser. Bon il était un peu raide par contre, niveau aménagement c'était à revoir, ça nous a d'ailleurs un peu ralentit.

Mais tout s'arrangea une fois que Zaak eu posé les pattes sur le sable et qu'il repris un rythme de marche normal. Cependant c'est là que la partie débutait et donc je préférais être sur mes jambes. Je sauta donc à terre et me réceptionna tranquillement, sur mes jambes. Je rattrapa mon cher loup bien vite, qui ne semblait s'être aperçut qu'un poids a disparut de son dos. Je posa une main sur l'un de ses flancs qui lui signaler que j'étais descendu puis pris les devants. L'inspection pouvait commencer.
Une balade sur la plage au clair de lune, si un curieux passait dans le coin, je suis certaine qu'il aurait des idées débile qui lui viendraient en tête, les gens se font facilement des idées et des plans quand ils s'emmerdent.
Je me retourna vers Zaak et tout en marchant sans regarder derrière moi, je pris la parole.

"Merci pour le voyage. Si tu veux, tu peux rentrer, j'ai encore à faire ici. Sinon tu peux m'aider à chercher. Je cherche un promontoire qui part de la falaise et qui s'avance au dessus de la plage."

Pas très clair comme description mais en même temps je ne savais pas vraiment que ce que je cherchais moi même.

"Tu compte vraiment sur "ça" pour t'aider à trouver ? Tu irai beaucoup plus vite seul...enfin j'dis ça"
"Ferme là tu veux ? Si nous sommes ici c'est entièrement de ta faute"

Si il commence à s'agiter c'est que je suis sur la bonne piste. J'encouragea Zaak à changer (dans l'hypothèse qu'il me suive) de forme car ce serait sans doute plus pratique pour chercher et m remis en route. Ce n'est qu'après un bon moment que nous tombâmes sur ce que nous cherchions....franchement c'était trop beau pour être vrais. Dans la parois de la falaise il y avait une grotte et nous étions dans l'ombre du promontoire....exactement comme dans ma vision. J'embrasa l'air pour tenter de voir mais l’intérieur de la grotte était d'un noir d'encre.
Je m'avança et posa un pied sur une roche noir et glissante que je reconnu assez rapidement.

"De l’Obsidienne ?? Mais qu'est-ce que ça fout là ?"
"C'est que ce qui arrive quand tu ne fait pas les choses à moitié"
Ta gueule ! Ferme ta gueule !

Putain j'y crois pas ce con s'est exprimé hors pensée ! Je l'étrangla mentalement. Zaak devait me prendre pour une taré....d'ailleurs depuis le combat dans l'arène, ils étaient nettement plus nombreux à me prendre pour une folle bonne à interner.
Je soupira pour reprendre mon calme et me tourna vers Zaak.

"Désolé.....Si tu veux fuir c'est le bon moment. Après quoi il sera trop tard."

Je comptais bien explorer cette grotte et de toute façon je compte pas lui laisser le choix. Si il refuse je le traîne derrière moi !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !


Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Dim 15 Mai - 17:55

Une fois sur la plage, Narra était descendu de mon dos, enfin je l’ai su uniquement lorsqu’elle posa sa main sur mon flanc, en même temps, comparer à moi, c’est un poids plume.

Cependant malgré ma forme de loup, Narra avais pris les devants sans problème et je la suivais tranquillement…

A un moment Narra c’était tournée vers moi et marchait à reculons et me dit :

"Merci pour le voyage. Si tu veux, tu peux rentrer, j'ai encore à faire ici. Sinon tu peux m'aider à chercher. Je cherche un promontoire qui part de la falaise et qui s'avance au dessus de la plage."



Un promontoire qui part de la falaise et qui s’avance au dessus de la plage, bon y a mieux comme description mais bon… Et évidemment que j’allais l’aider, je marchais donc la tête en l’air, ce qui je dois bien l’avouer devais me donner un style assez…euh… idiot ? Un loup qui marche la tête lever vers le haut de la falaise, on en voit pas tout les jours.

"Tu compte vraiment sur "ça" pour t'aider à trouver ? Tu irai beaucoup plus vite seul...enfin j'dis ça"


"Ferme là tu veux ? Si nous sommes ici c'est entièrement de ta faute"



Hein ? Qui a parlé ?! Il parle de moi ? Nan mais il va voir, qu’est-ce que j’ai pour qu’il me désigne en ‘’ça’’ si je trouve qui à dit ça il va se prendre une patte dans la gueule. Je m’étais retourné d’un coup et avais commencé à grogné dans le vide…Oui très utile me direz vous mais bon sur le moment….

Narra lui a répondu ?! Je m’étais rapprocher d’elle qui, entre temps, m’avais proposé de changer de forme, ce que je fis. C’était beaucoup plus simple pour parlementer.

‘’Narra ? Tu parlais à qui ?’’


Elle ne m’a pas répondu, comme si ma question était partie dans le vent s’effacer dans les dunes, au loin…

Nous arrivions enfin à destination, le fameux promontoire s’avançait au dessus de la plage, on aurait dit une espèce de griffe, quelque chose me disais que quelque chose de plus ou moins grave c’était passé ici…

Plus nous nous rapprochions, plus une tache sombre s’agrandissais, au final, une fois devant, je compris que c’était une grotte qui s’enfonçais dans la paroi et qui était composé essentiellement d’obsidienne, ce qui me paru très bizarre, il n’y a pas de volcan dans les environs…

Narra avais enflammé l’air pour tenter de voir quelque chose, mais ça n’a pas servi à grand-chose, les parois était beaucoup trop sombre pour refléter une quelconque lumière.

Une fois que Narra eu posé un pied à l’intérieur, elle fut surprise…

"De l’Obsidienne ?? Mais qu'est-ce que ça fout là ?"


"C'est que ce qui arrive quand tu ne fait pas les choses à moitié"


Ta gueule ! Ferme ta gueule !


Elle n’avait donc pas reconnu la pierre. De nouveau cette voix ?!

‘’Mais c’est qui qu’y parle bordel ! Narra ? Tu peux m’expliquer ?’’


"Désolé.....Si tu veux fuir c'est le bon moment. Après quoi il sera trop tard."


Je la fixais d’un air perdu, mais non, je suis un loup je ne vais pas fuir devant une ‘’voix’’, et je ne vais pas la laisser seule, ça c’est certain.

‘’Je reste…Enfin je pense’’


Je m’étais rapprocher d’elle, voulant intérieurement la prendre dans mes bras, comme pour lui montrer que je serai toujours là pour la protéger, mais je ne savais pas comment m’y prendre, c’est pour cela que je me contenta de rester à côté d’elle….
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Dim 15 Mai - 19:44

"Je reste…Enfin je pense’’

Il viens, parfait je n'aurai pas à le traîner. Il ne restait plus qu'à entrer dans ce....tunnel où même le plus puissant des projecteurs n'arriverait même pas à éclairer à six mètres. J'ai beau envoyer ma sphère de feu le plus loin possible elle arrive à peine à éclairer juste ce qu'il y a devant nos pieds.

"Et bien si tu reste en avant alors. Garde la mains sur l'une des parois. Déjà qu'on vois rien si on ne sais pas où on va on va être mal."

Non je ne vais pas lui demander de me prendre la main....Et en plus j'en ai besoin...De mes mains. J'entre, le sol est légèrement glissant à cause de sa nature mais avec mes grolles ça va et puis j'applique le conseil que j'ai donné à Zaak (...pourquoi j'arrive pas à lui trouver de surnom ?), à savoir garder une main sur une paroi et avec l'autre je guide notre lampion aussi efficace qu'un ver luisant. Au moins elle est assez puissante pour qu'ont parviennent à se distinguer l'un, l'autre ce qui n'est pas si mal. Au bout de quelque mètres les quelque malheureux sceaux qui restaient sur mon pantalon se mirent à luire d'une étrange lumière pourpre.

"Qu'est-ce qui leur prend à eux ?"

Ils cessèrent presque aussi de tôt de briller. Ce fût tellement court que j'eu l'impression de rêver mais vu la tête de Zaak c'était bien réel. Le pauvre il doit penser qu'il perd la boule. D'abords Ushumar qui se met à parler à ma place et maintenant ça. Va falloir que je lui donne deux ou trois explications sinon je risque de le perdre.
Cependant quelque chose de bizarre s'était passé et fallait que j'y trouve une explication. Soudain ma sphère grossit jusqu'à prendre la taille d'un ballon sauteur et avec ça la chaleur qui augmenta d'un coup. C'est mauvais ça si je ne fait rien y'en a un qui va finir en rôtit. C'est comme si mes capacités n'étaient plus bridée et que tout refaisait surface sans prévenir.

"Houla c'est nouveau ça....mais c'est cool on voit mieux comme ça non ?"

J'éloigna notre soleil de nous parce qu'il faisait vraiment chaud là....la preuve Zaak semblait être en sueur....ou alors c'est de l'inquiétude. Allez savoir, moi et les émotions. Une fois ça fait nous pouvions reprendre notre chemin. Nous n'avions plus à garder nos mains sur la parois maintenant. La lumière était assez forte pour nous voir et voir autour de nous à deux ou trois mètres. Parfait parce que maintenant nous étions trop loin de la sortie pour l'apercevoir distinctement. C'était comme si nous étions perdu dans l'espace. C'était à la fois étrange, effrayant et super. Je sentais qu'ici j'étais comme libre, sans entraves. Pour la première fois de ma vie je me sentait en paix si bien que j'avançais souriante malgré le fait que l'endroit n'était pas si rassurant que ça. J'en oublia même les explications et continua mon chemin, Zaak marchant à côté de moi.

"Tss faut tout faire soit même"

Soudain ma boule de feu disparut et deux ou trois créatures enflammée surgirent de mon corps pour aller se poser sur le sol. Elles étaient reliée à moi par une sorte de filament qui sortait au niveau de mes hanches jusqu'à ce qui devait être leur nuques. Après quelque secondes de stupéfaction les trois formes se modelèrent jusqu'à prendre l'apparence de fauves ressemblant à peu près à un lynx....avec des ailes.

"Haaa ça fait du bien de sortir un peu !"
"Nom de.......Ushumar ?......C'est toi ?"
"Non c'est Light, Evangeline et Sire Gauvin des Soulars ! Et ben si t'es justes surprise à cause de ça alors prépare toi pour ce qu'il y aura de l'autre côté"

Y'a de quoi être surpris. Voir trois lynx surgirent de moi même et qui en plus semblent capable de parler alors qu'ils semblent de toute évidence être constituée de flamme. Je secoue la tête et regarde Zaak qui a l'air tout aussi perdu que moi. Remarquez au moins je n'aurais pas à lui fournir d'explications...quoique....
Sous la pression d'ushu nous reprîmes donc la route et une fois le moment de stupeur passé je pu fournir des explications à Zaak. Notamment lui présenter la voix qu'il a entendu quand nous étions à l’extérieur. L'autre en revanche avait l'air très content de l'effet qu'il avait provoqué et il jouait très bien son rôle de lampe torche. Étonnamment on voyait sans difficulté. Cette fois ce fût Ushumar qui nous donna des explications.

Tâche d'imprimer ça, je n'ai pas envie de répéter une 3ème fois. Pour rappel je suis un élémentaire souviens toi de ton combat contre Tadi....d'ailleurs faudra que je me venge, enfin bref, je suis donc capable de parler même sous ma véritable forme. Cependant si tu ne peut pas exploiter mon pouvoir ainsi que le tiens c'est uniquement à cause de ces satanés sceaux et des nombreux verrous psychiques en toi. Il n'y a qu'ici que tu peux exploiter ton pouvoir à fond....enfin ici de l'autre côté de la grotte. Tu comprendra quand nous serons arrivé.

Ben il était bien bavard ce soir. La 3ème fois ? Donc j'ai déjà du entendre ça deux autres fois...bizarre je ne m'en rappelle plus. Et donc cette endroit aurait un lien avec moi. Du coup j'avais envie de savoir ce qui se cachait à l'autre bout du tunnel. Je regarda Zaak et lui fit un grand sourire. Cette expédition se révélait passionnante. Ushu donna encore des explications pendant quelques minutes qui tomba dans le mutisme. Il devait avoir atteint son temps de parole personnel et se contenta d'avancer en devant nous....enfin devant....un des lynx était devant nous, les deux autres étaient à nos côtés. Ah et bien évidement les trois parlaient en même temps ou à tour de rôle. Ce qui rendait la situation encore plus bizarre.

Bon c'est beau de marcher mais je voulais faire une pause moi. Ca fait déjà un bon moment que nous marchons et pour le moment à part des parois d'un noir brillant, nous n'avions rien vu d'autre. J'annonça donc la pause et m'assis contre une des parois. Zaak fit de même.

Ça en fait des révélations hein ? J'pensais me connaitre mais au final que dal.

Je mis une main dans une de mes poches et en sortit un étrange petit objet. J'avais du oublié que j'avais ça avec moi. Je me coucha sur le dos, posant du coup ma tête contre l'épaule de Zaak pour mieux examiner l'objet.

"Hé Ushu tu sais c'est quoi cette chose ?"
"Tout ce que je sais c'est qui joue le même rôle qu'un verrou. Mais il ne semble pas activé. T'a récupéré ça dans le labo avant d'en partir."

Pas activé ? Et comme ni moi ni lui n'était en mesure de le faire fonctionner, SI il fonctionnait, je le plia le bras pour le montrer à Zaak.

"Tien prend le....on sais jamais ça peut servir."

Je ne sais pas trop pourquoi je lui ai refilé mais je l'ai fait. Et au moins ça fera un truc en moins dans mes poches. Et puis j'avais envie de parler d'autre chose. Surtout que même si moi je me sens bien ici, cela ne doit pas être la même chose pour mon compagnons canin. Toujours à moitié couchée sur son épaule tenta un truc que je fais rarement. Avoir une conversation, mais pas trop longue, il faudra bien se remettre en route.

"Bref. Dit ? C'était chez toi le châlet par lequel nous sommes passé ? Ça devait être super d'habiter là dedans."

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !


Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Dim 15 Mai - 21:21

Bien que Narra maintenait sa boule de feu assez loin, elle ne nous éclairait que très peu, on se distinguait, c’était déjà ça mais après pour voir où on mettait les pieds c’était plus compliqué…

"Et bien si tu reste en avant alors. Garde la mains sur l'une des parois. Déjà qu'on vois rien si on ne sais pas où on va on va être mal."


J’appliquai de suite le conseil de Narra, effectivement, en gardant une main sur la paroi, j’arriverais à me repérer un minimum.

Le sol brillait légèrement et il glissait, heureusement mes rangers me donnais une bonne accroche au sol, ce qui m’évitait de déraper et de me prendre le mur ou le sol de cette grotte qui n’inspirais pas vraiment la confiance…

Après quelque instant de marche ? Enfin si on peut dire ça d’une personne qui marche à tâtons ? Des espèces de sigles pourpres se mirent à luire sur le pantalon de ma camarade, enfin c’est ce que j’ai cru voir, mais si c’était réel, je ne comprenais pas ce que c’était.

"Qu'est-ce qui leur prend à eux ?"



Apparemment, c’était réel sinon Narra n’aurait pas fais de remarque dessus…


‘’Narra ? Est-ce que tu peux m’expliquer ce qu’il vient d’apparaitre sur ton pantalon ?’’



J’espérais qu’elle répondrait enfin à mes questions mais ce ne fut à nouveau pas le cas, il faudrait donc que j’attende encore pour mes réponses…

Quand j’eu relevé la tête, la boule de flamme que Narra avais créée c’était mise à grossir, je regardais ce phénomène d’un air vraiment perdu, il se passait quoi là ? Et avec ça la chaleur augmentait, si elle ne l’éloignait pas j’allais finir avec des poils roussi moi, je ne suis pas immunisé contre le feu hein.

"Houla c'est nouveau ça....mais c'est cool on voit mieux comme ça non ?"



Pour toute réponse je me contentais d’un ‘’hum hum’’ accompagné d’un hochement de tête positif, Oui c’était cool mais je n’ai pas envie de cramer non plus…

De plus les quelques gouttes de sueur qui perlais à mon front à l’entrée de la grotte s’était multiplier suite à cette soudaine montée de chaleur, de la sueur à l’état pur, si on peut dire ça comme cela, et de l’inquiétude mélanger. Super Zaak tu as l’air très viril comme ça…

Mais c’est vrai que cette augmentation de volume de la sphère de feu de Narra nous éclairais mieux, nous n’avions même plus besoin de garder nos mains sur les parois pour nous déplacer, ce qui en soit est un bon point, tout de même je restait à proximité de ma camarade.

L’ambiance dans cette grotte était vraiment étrange, les repères y était ignoré, vu que tout était d’un noir tellement profond, nous ne savions pas où était la droite et où était la gauche, ni le haut ni le bas, c’était à la limite de l’angoissant, mais le fait que je ne sois pas seul m’apaisais quelque peu, heureusement, il ne fallait pas que Narra crois que je suis un peureux…



"Tss faut tout faire soit même"



Encore cette voix ? Faudra vraiment qu’elle m’explique d’où elle vient, parce que là je ne comprends plus rien, je me contentais juste de la suivre.

Au même moment où la voix avait parlé, trois animaux composés de flammes c’étaient matérialisés devant nous, on aurait dit des espèces de lynx avec des ailes ? C’était Narra qui venait de faire ça ?
On dirait puisque ces espèces de chimères de flammes étaient relié à elle par un espèce de filament qui partait de leur nuques jusqu’à fusionné aux hanches de Narra.

"Haaa ça fait du bien de sortir un peu !"



"Nom de.......Ushumar ?......C'est toi ?"





"Non c'est Light, Evangeline et Sire Gauvin des Soulars ! Et ben si t'es justes surpris à cause de ça alors prépare toi pour ce qu'il y aura de l'autre côté"



Hein ? C’est donc la ‘’voix’’ qui c’est matérialisé devant nous ? Bon au moins on voit bien. Mais là ça suffit j’ai besoin d’explication, je suis perdu, complètement perdu, c’est quoi cette voix ? C’est qui Ushumar ? Et qu’est-ce qu’il va ce passez de l’autre côté !

Enfin Narra s’était décidée à m’expliquer qui était cette voix, bien que je n’avais pas tout compris…Apparemment c’était un espèce de truc ou de je ne sais quoi qui était ‘’en elle’’.

D’ailleurs après les explications de Narra, ce fût Ushumar si j’ai bien compris qui nous en donna d’autres. C’était les lynx qui parlaient, tantôt en même temps, tantôt à tour de rôle, si j’avais bien compris c’était une matérialisation d’Ushumar hors du corps de mon amie.

Tâche d'imprimer ça, je n'ai pas envie de répéter une 3ème fois. Pour rappel je suis un élémentaire souviens toi de ton combat contre Tadi....d'ailleurs faudra que je me venge, enfin bref, je suis donc capable de parler même sous ma véritable forme. Cependant si tu ne peut pas exploiter mon pouvoir ainsi que le tiens c'est uniquement à cause de ces satanés sceaux et des nombreux verrous psychiques en toi. Il n'y a qu'ici que tu peux exploiter ton pouvoir à fond....enfin ici de l'autre côté de la grotte. Tu comprendra quand nous serons arrivé.



Une 3eme fois ? Elle l’aurait donc oublié entre temps ? Des sceaux et des verrous ? Bon ben ça m’a pas vraiment aidé mais tant pis, je comprendrais peut être plus tard, pour le moment il faudrait déjà réussir à passez cette grotte et à trouver la sortie…

Entre temps Narra s’était tournée vers moi, le sourire aux lèvres, apparemment elle était ravie.
Enfin ce que j’attendais depuis quelque temps arriva, Narra annonça la pause et nous avons pu nous asseoir. Je m’étais installé à côté d’elle.

Ça en fait des révélations hein ? J'pensais me connaitre mais au final que dal.



J’hochais simplement la tête sans grande conviction. Je fus un peu surpris quand Narra posa sa tête contre mon épaule, elle s’était allongé sur le dos et examinais un objet que je ne pu vraiment identifier.

"Hé Ushu tu sais c'est quoi cette chose ?"



"Tout ce que je sais c'est qui joue le même rôle qu'un verrou. Mais il ne semble pas activé. T'a récupéré ça dans le labo avant d'en partir."



‘’Encore cette histoire de verrous ? Mais c’est quoi ?’’
[/color]

Avant d’avoir une quelconque réponse Narra me donna l’objet en question.




"Tien prend le....on sais jamais ça peut servir."



‘’Si tu veux, mais je peux avoir une réponse s’il te plait ? Ou alors Ushumar ? Tu saurais me répondre toi ?’’



"Bref. Dit ? C'était chez toi le châlet par lequel nous sommes passé ? Ça devait être super d'habiter là dedans."


Narra avais déjà changé de sujet que je n’avais toujours pas eu de réponse, m’enfin…

‘’Oui, c’était chez moi avant que je ne vienne à Xényla, et oui effectivement c’était génial, les couchers de soleils étaient magnifiques, et je te raconte pas comment c’est génial de passez son enfance dans la nature entourés d’animaux en tout genre, ou même de partir nous même à la chasse et ne pas allez dans des magasins acheter notre nourriture.’’



En repensant à ces moments, en repensant à Sygridh...,je souri et en soupirant légèrement je posai ma tête contre la paroi, passant mon bras autour de Narra, la rapprochant sans vraiment m’en rendre compte de moi. J’avais une soudaine envie de l’avoir proche de moi…
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Lun 16 Mai - 0:26

"Oui, c’était chez moi avant que je ne vienne à Xényla, et oui effectivement c’était génial, les couchers de soleils étaient magnifiques, et je te raconte pas comment c’est génial de passez son enfance dans la nature entourés d’animaux en tout genre, ou même de partir nous même à la chasse et ne pas allez dans des magasins acheter notre nourriture.’’

Ouais en effet ça devait être super comme cadre familiale. Les gens ne s'imaginent pas la chance qu'ils peuvent avoir. L'enfance heureuse, une vie bien remplis, un travail sympa. Une vie normal pour bien des gens qui, pourtant, passent leur temps à se plaindre que la vie est injuste et cruel. Ceux là me font bien rire et j'ai envie de les plonger droit dans la merde dans laquelle certains vivent histoire qu'ils se rendent compte à quel point certain seraient capable de tuer pour prendre leur place. Vivre Mais d'un autre côté il y a une que tous ces crétins n'auront jamais, l'instinct de survie. Quand on a eu une vie....enfin une enfance comme la mienne ou d'autres qui ont vécu dans la rue, cet instinct nous a permis de s'en sortir et dans mon cas il m'a fais relevé la tête. Oui Zaak à bien de la chance et il semble s'en être rendu compte. Au moins lui en est conscient. Et....alors soit c'est la nostalgie soit il m'a confondu avec quelqu'un d'autre mais me voila dans ses bras.
Je lève les yeux vers lui tout en me demandant ce qui lui prend. Il devait penser à quelqu'un d'autre....enfin je n'ai pas le temps de lui demander car Ushumar, qui nous regardait un air narquois (si le feu est capable d'expression faciale), s'adressa à nouveau à nous.

"Tssss haa les mortels. Comme vous êtes mignoooon........Arrêtez vous aller me faire pleurer. Bon on bouge ? On a encore du chemin à faire et ça ne va pas être ma partit favorite."

En voila une réaction des plus étranges. Nous n'avons rien fait de spécialement mignon ou triste, j'comprend pas....Zaak lui à peut être compris mais bon ce n'est pas le plus important et il a raison, il faut se remettre en route. Je me sépara de ses bras et me releva.
Pendant que je lui tendais la main pour l'aider à se relever, mes lynx en profitèrent pour reprendre la parole avant de se mettre en mouvement.

"Ah et pour l'autre ignorant un verrou psychique est ce qui retient ton pouvoir et que tu apprend à briser à force d'entrainement. Comment un hybride, une nymphe ou un mentaliste devient plus fort à ton avis ? Certainement pas en regardant le dernier numéro de Glandouille Magazine."

Je ne pu m’empêcher de rire en entendant sa moquerie, pas pour me moquer de Zaak mais parce que j'ai eu en tête l'image d'un origine lisant une bd quelconque et régresser en planche à pain anorexique.
J'aida Zaak à se relever et avant de suivre Ushu. je me retourna et marcha à reculons le temps de dire quelque mots à Zaak puis repris ma route normalement.

"Dépêche toi ou on va te laisser tout seul. Fait gaffe y'a de vilaine bêbêtes qui rodent dans le coin"

Après seulement quelque seconde de route le tunnel changea d'aspect. C'était de la pierre normal mais où un vent de tout les diables soufflait. Je mis mes mains devant mon visage pour me protéger. Mais d'où venait ce vent ? C'est impossible ce délire. Même mes créatures avait du mal à garder leur forme et cette fois l'un d'entre eux répondis à ma question silencieuse.

"Grr saloperie ! Vous inquiétez pas ça viens de trous qui vont jusqu'à la surface et qui amène ce vent. Si je tombe sur eux je les massacre !"
"Sur qui ?"

Pas de réponse, il n'a pas du m'entendre, pourtant je suis certaine d'avoir criée. Je regarda rapidement derrière moi, Zaak aussi avait du mal à suivre ses oreilles replié vers l'arrière pour se protéger. Je réussi à l'attraper histoire qu'il ne s'envole pas et qu'il reste avec nous.
Nous continuâmes à marcher bousculé dans tous les sens par cette tempête souterraine, la lumière des mes flammes pour seul repère et pour couronner le tous j'avais l'impression que nous étions en train de descendre ce qui n'étais guerre rassurant. Si le vent changeais de sens pour se décider à nous pousser nous serions mal.

"Attention ça va être un peu humide, accrochez-vous !"

Hein ? pourquoi il dit ça ? Je regarda Zaak et voila que le vent décida (comme par hasard) de changer de sens et de nous pousser. Je perdis l'équilibre, entraînant Zaak avec moi. Nous voila a faire de la luge à cause d'un fichu vent sur une pente, sommes toute, assez raide. Soudain le vent cessa et je vis mes lynx s'envoler laissant derrière eux un rire. La pente s'ouvrit sur du vide. Quelque seconde de suspension dans les airs le temps que l'info monte au cerveau puis chute libre.

"C'est quoi ce bordeeeeeeeel ??!"

Ouais je sais, tout en finesse et parfaitement recherchée comme réplique. Durant la chute j'avais tenais toujours Zaak par la main et en effet l’atmosphère était chargée d'humidité.....putain si c'est bien ce que je crois, je vais tuer ushu pour nous avoir prévenu au dernier moment. Je ramena Zaak à moi parce que l'até...l'amerrissage allait être un peu sportif.

PLOUF

C'était bien ça de l'eau....De l'air, il me faut de l'air. Fallait trouver rapidement la surface. Je lâcha mon ami canin et nagea de façon plus ou moins adroite jusqu'à surface. Oui ben je ne suis pas un poisson ! Et l'eau et moi ce n'est pas comme si nous étions copain. Le liberté s'en sortit beaucoup plus facile si bien qu'il fut là haut avant moi. Ma tête creva la surface et je toussa et recracha l'eau que j'avais dans les poumons. Rageuse, j'entendais mon autre moi rire, je pris dans mes mains les fils qui les reliaient à moi pour les foutre eux aussi à la flotte mais sans succès, mes mains passèrent au travers. Saloperie, je trouverais bien un moyen de te le faire payer et ça je te le garanti.
Zaak, lui, nageais déjà vers la rive, je le suivis et les mini ushu se posèrent un peu plus loin.

"Voila la dernière partie....j'aimerai bien vous aider à remonter mais je ne peux pas. Attention c'est un peu boueux."

Un peu ?? Tu parle d'un euphémisme ! Ce fût une vrai torture de sortir de là nos mains s’enfonçaient dans la terre rendu boueuse par l'eau, même pour un liberté ce fût pas facile. Mais en s'entraidant nous pûmes enfin sortir de ce piège....enfin il nous à fallut plusieurs minutes pour t'extirper de là. Je rampa jusqu'à la terre ferme et repris mon souffle, Zaak à mes côtés.

"T'a.......interet à.....t'expliquer. Sinon....j'te jure que je t'explose !"
"Houla pas la peine de me menacer. Pour faire simple vous venez de traverser les épreuves des 4 Cercles. Le feu, le vent, l'eau et la terre. Il ne vous reste plus qu'à passer cette arche et tu sera arrivée."
"4 épreuves ? Mais on en a passée que 3...."
"Normal tu va pas passer l'épreuve du feu soit un peu logique. Mais à ton avis pourquoi la première partie est constituée d’obsidienne ?.....Ouais c'est bon je pense que vous avez compris."

Hooo oui effectivement....si Zaak n'avait pas été avec moi il aurait fini en rôti façon charbon. Je le regarda à nouveau. Le pauvre il était dans un état pitoyable avec ses oreilles repliée et il avait l'air de trembler. Il était mignon comme ça héhé.....remarquez je n'était pas dans un meilleur état, quoique après réflexion si, je sèche vite et la boue durci c'est facile à retirer. Aussi j'entrepris de sécher Zaak avec une petite augmentation de la température autour de lui. Je commençais vraiment à me demander où Ushu voulait m'emmener et surtout dans quel foutoir j'étais en train de jeter Zaak. D'ailleurs je lui demanda comment il allait. Juste après, je sentit mes liens se tendre, Ushu voulait avancer et en finir rapidement avec ce cirque. Pour une fois je ne pouvais lui donner tort. Je lui tendit la main en souriant.

musique:
 

"Viens. Finissons en, et si ça se corse on a Ushu comme super garde du corps."

C'était la dernière ligne droite, il ne restait plus que cette arche à passer et j'aurais des réponses à certaines questions que je me pose. Nous allions passer cette arche ensemble. Il ne restait plus qu'un pas à faire et....voila ! Nous étions de l'autre côté de la route et......mon dieu.....quelle spectacle magnifique. La sortie nous offrait un panorama sur une caverne immense. Tellement immense que j'avais peine à croire qu'il y est une limite. Nous avions une vue imprenable sur ce pays sous le pays. Il était découpé en quatre avec en son centre un cercle sombre d'où s’élevait une tour. Chaque quartier semblait représenter les quatre éléments avec aux frontière de ses territoires une foret ou une plaine d'une verdoyance comparable au saphir. Mais pas d'animaux. Seulement de vagues forme semblaient se mouvoir. Mais qu'importe c'était magnifique à regarder si bien que j'en ai perdu mes mots.

"Milady, my lord ? Bienvenu chez moi. Bienvenu chez les Quatres, ça en jette hein ?"

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !


Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Ven 20 Mai - 19:51

Bon on bouge ? On a encore du chemin à faire et ça ne va pas être ma partit favorite."



Je crois que Ushumar avais parlé encore avant mais je n’avais pas entendu la première partie de sa phrase.


‘’Umh ? Marcher ? Oh déjà…D’accord…’’




Je m’étais donc relever avec l’aide de Narra, qui c’était déjà dégager de mes bras, cela la dérangeait tant ?


"Ah et pour l'autre ignorant un verrou psychique est ce qui retient ton pouvoir et que tu apprend à briser à force d'entrainement. Comment un hybride, une nymphe ou un mentaliste devient plus fort à ton avis ? Certainement pas en regardant le dernier numéro de Glandouille Magazine."



Je répondais par un simple hochement de tête, je repensais aux bons moments que j’avais passés avec Sygridh, où était-elle…. C’était tellement bien quand on était tout les trois…



"Dépêche toi ou on va te laisser tout seul. Fait gaffe y'a de vilaine bêbêtes qui rodent dans le coin"




Je relevais la tête, et je me mis à suivre Narra, je marchais tout simplement, d’ailleurs je n’ai plus prononcé un mot.

Je ne remarquai que le tunnel avais changé d’aspect seulement lorsqu’un vent très violent avais commencé à nous fouettez de tous les côtés. Je plaquais mes oreilles contre moi, ce vent sifflait comme pas permis…

C’est d’ailleurs pour ça que je n’avais pas entendu la mise en garde d’Ushu, Narra m’avais entrainé dans sa chute lorsque le vent avais subitement tourné.

Soudain, sans que je comprenne quoi que ce soit, nous étions en train de chuter, par instinct, j’avais rapproché Narra de moi, qui ceci dit avait fait la même chose.

"C'est quoi ce bordeeeeeeeel ??!"




‘’C’est bon calme toi, je te tiens ‘’





J’essayais tant bien que mal de garder mon calme, le plongeon forcé m’y avais aidé, je remontais directement sans trop de souci, j’étais déjà à la surface quand Narra avait pointée le bout de son nez hors de l’eau, visiblement elle avait un peu de mal avec cet élément, pas étonnant vu que c’est une nymphe du feu…

J’avais pris le chemin vers la rive, mais ça allait s’annoncer compliquer de remonter, la berge était complètement détrempée, et nous étions trempé, sauf que terre+eau bah  ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple pour grimper…


"Voila la dernière partie....j'aimerai bien vous aider à remonter mais je ne peux pas. Attention c'est un peu boueux."





‘’UN PEU ?! Tu te fous pas un peu de nous là nan ?’’





En s’entraidant, nous avions réussi à nous échapper de se bourbier, en sortant, j’étais trempé, sale, les roches avais déchiré mes habits par endroit, je tremblais, alors que normalement je ne tremble jamais…

"T'a.......interet à.....t'expliquer. Sinon....j'te jure que je t'explose !"



"Houla pas la peine de me menacer. Pour faire simple vous venez de traverser les épreuves des 4 Cercles. Le feu, le vent, l'eau et la terre. Il ne vous reste plus qu'à passer cette arche et tu sera arrivée."


"4 épreuves ? Mais on en a passée que 3...."




"Normal tu va pas passer l'épreuve du feu soit un peu logique. Mais à ton avis pourquoi la première partie est constituée d’obsidienne ?.....Ouais c'est bon je pense que vous avez compris."




‘’Ok, j’ai rien compris et je m’en fous, je veux juste me reposer là, j’ai les jambes qui flageolent….’’




Narra avait été sympa, elle avait réchauffé l’air autour de moi, ce qui à permis à mes vêtements de sécher un minimum, bien que mes cheveux dégoulinait toujours, c’est pourquoi je me suis secoué, éclaboussant au passage Ushu. C’était comique.

Narra me tendait la main, je la pris volontiers et la suivi


Viens. Finissons en, et si ça se corse on a Ushu comme super garde du corps."



‘’Je te crois…’’




Nous avions passez l’arche, mon cerveau c’était bloqué, devant nous s’étendait un sublime paysage, qui représentait les quatre éléments, c’était magnifique…


Milady, my lord ? Bienvenu chez moi. Bienvenu chez les Quatres, ça en jette hein ?"


Hein ? Il ma appeler ‘’my lord’’ ? C’est chez lui ça ? Punaise…. Eh beh il se plaisir le Ushu. J’espère juste qu’on va pouvoir se reposer, parce que ce n’est pas ça mais je crois que je vais m’évanouir là, trop d’info trop d’épreuve et je n’ai pas dormi depuis plusieurs jours….Je me suis juste senti tomber et après plus rien. Pas très viril pour un loup, mais là c’était trop…
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tomber par hasard [Narra/Zaak] Lun 23 Mai - 17:22

Alors qu'Ushu fait sa tirade de bienvenu et que je regarde le panorama qui m'est proposée, j'entend un bruit sourd. Je me tourne dans la direction et voit Zaak étendu de tout son long sur le sol rocailleux de l'arche. Ben voila autre chose, ok il a demandé à se reposer mais s'étaler la gueule contre la roche sans prévenir ça ne se fait pas vraiment.

Et ben.....ce n'est plus ce que c'était les loups. Il regarde un paysage et le voila qui s'évanoui de contemplation. Je ne savais même pas que c'était possible

Je fait un sourire moqueur. C'est vrai qu'en générale on ne va pas sucrer les fraises avec ce genre de motif......Quoi ? Si ? Sérieusement c'est possible ?....ben m'est avis que vous êtes une belle bande de fragile. Attention quand vous allez réussir à ouvrir une boite de haricot, vous risqueriez de faire un infarctus.....non mais j'vous jure.
Enfin...avec Zaak dans les choux on ne pouvais pas vraiment avancer, je pourrais le porter mais ce n'est pas vraiment mon genre. Je savais qu'il était fatigué mais à ce point quand même. Je regarda autour de moi et avisa une cavité dans la paroi rocheuse pas très loin de nous. Il voulais dormir, très bien, je vais le porter jusque là bas et puis il n'y aura plus qu'à attendre qu'il se réveille. Ce qui n'était pas plus mal car j'avais une ou deux question à poser à mes lynx et cette accalmie allait bien m'être utile.
Le tout était de ne pas le cramer quand je le toucherai. Étonnement ça n'arriva pas, mon aura n'était plus là. Bah ! Je me poserai le pourquoi du comment plus tard. Je pris Zaak dans mes bras et le mis sur mon dos. C'était encore le plus simple pour porter quelqu'un et voir devant soit sans risquer de se viander. Il nous fallut quelque minutes pour atteindre la cavité, étrangement dans cette endroit, ma perception des distances était complètement faussée. Je pensais qu'elle était beaucoup plus proche mais non.
Une fois à destination j'alla au fond et y installa Zaak puis rejoint Ushu à l'entrer. Nous allions en avoir pour un petit moment avant qu'il se ne réveille, alors autant le mettre à profit.

"Ushumar ? Tout à l'heure tu a dit les 4....mais à ma connaissance ils sont 5 non ?"
"Ha tu te souviens de ça. Ouais on dit les 5. Tu vois la partie centrale ?"
"Celle ou il y'a la tour ? Oui"
"Ben c'est la 5ème faction. Je la considère comme inexistante, ils sont sensé représenter le Néant. Ils sont tellement arrogant qu'ils se sont mis en tête que c'est grâce à eux que les mentalistes tirent leur capacité. C'te blague, et en plus ça n'a jamais été vérifier alors ils peuvent dire ce qu'ils veulent."
"Tu ne les considères pas comme des votre alors ?"
"Certainement pas. Pour moi ils n'ont rien à foutre ici, ce n'est même pas un élément primordiale. C'est comme le bien et le mal. Ce n'est qu'un état."
"J'pense avoir compris. Vous, vous êtes neutre et selon comment vous ou les nymphes se comporte, cela défini de quel côté vous êtes. Neutre ou néant"
"Ouais plus ou moins. C'est un peu plus compliqué que ça. Un jour j'ai gueulé contre leur présence chez nous. Mais comme ils ont réussi à être influent en peu de temps les autres ont fait de moi un paria"

Compliqué tu m'étonne, j'ai beau avoir tentée d'expliquer ce qu'il venait de me dire, je n'arrive toujours pas à comprendre ce qu'est et ce que représente le Néant. Et puis que foutaient-ils au milieu de tout les autres ? Peut-être qu'ils ont installé une sorte de conseil des éléments dans cette tour. Ce qu'il me raconte me fait également pensé à certains des agissements qu'il y'a là haut. Se débarrasser de quelqu'un qui balance les quatre vérité, tous ça pour rester dans les petit papiers des plus influents. Moi qui pensais que les élémentaires étaient au dessus de ça et bien je me suis trompée. Certains semblent agir exactement comme tous ces enfoirés de clans imposant leur loi quitte à bafouer la liberté des gens. Je me leva et alla voir comment allait Zaak, il était toujours endormis. Au final j'ai l'impression que dormir est le seul moyen d'échapper à toute ces conneries qui pullulent dans notre monde. Je le regarda en souriant, alluma une petite flamme non loin de lui et retourna à côté de Ushumar. Nous passâmes un moment, assis part terre, à regarder cet autre monde en contrebas. On pouvait apercevoir divers élémentaire vivre leur vie et circuler sur des chemins. Même ici il y avait des "bâtiments" et des "routes". Du coup une autre question toqua à la porte de mon esprit. Sans doute qu'ushu va me donner la réponse.

"Dit moi. Si il y'a un combat ici est-ce que ça a des répercussions à la surface ?"
"ça arrive mais faut vraiment que le combat soit violent. La plupart des phénomènes qui ont lieu à la surface ne sont pas de nous. Mais les tremblements de terre, un volcan qui entre en éruption, la terre qui s'ouvre en deux ou encore une rivière en crue soudaine, oui ça peut être nous. Mais c'est assez rare et je te dit, faut vraiment qu'on y aille fort."
"Ça ne vous ai jamais arrivé d'avoir eu l'idée de secouer un bon coup ces foutu parasites qui évoluent là haut histoire de leur rappeler qu'ils ne sont les maîtres de que dal ?"

Ushumar éclata de rire à ma question. C'est très surprenant le rire d'un élémentaire, surtout celui du feu. On aurait dit le bruit d'un tremblement de terre mêlé à celui d'une explosion. J'entendis un bruit dans la grotte. Je tourna ma tête pour regarder derrière moi. C'était Zaak qui s'agitait. L'avions nous réveillé ? Je n'eu pas le temps de vérifier car au même moment j’entendis une sorte de glissement à ma droite puis une voix qui était tout sauf amicale.

"Comment osez-vous remettre les pieds ici !?"

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !


Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
Tomber par hasard [Narra/Zaak]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Le hasard n'existe pas
» Se croiser par hasard [pv]
» Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile.. | Asher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: trucs inclassables
-
Sauter vers: