Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 105 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 225 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 138 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 260 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 156 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
11 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
8 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

[LIBRE]L'eau et le loup qui dorment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: [LIBRE]L'eau et le loup qui dorment. Dim 29 Nov - 5:38

Enfin ! Il n'y a pas à dire, mais la marche jusqu'au lac vaut le coup lorsqu'on y arrive. L'endroit est vraiment superbe et, avec un peu d'adresse, on grimpe aux arbres plus rapidement que des écureuils et on y dort tellement bien ! Ni une ni deux, je me choisis un arbre au bord du point d'eau et je m'y installe.

Après y avoir bien réfléchi, l'école n'est pas si mal que ça. Bon, faut toujours se lever tôt pour aller en cours et se coucher avant même que la lune ne soit haute dans le ciel pour recommencer le lendemain, mais qu'importe, lors des fins de semaines, je me rattrape ! Où j'en étais ? Ha oui. Les gens ne sont pas trop bizarres, enfin ça dépend certains, surtout ceux qui foutent le feu rien qu'avec un regard. Enfin, plutôt celle. Groumf.

Je me tourne sur le dos et je regarde le ciel à travers le feuillage. L'éclat argenté de la lune est bien plus doux que le soleil, je me demande bien pourquoi les gens préfèrent tant travailler le jour et se reposer la nuit. De plus, la nuit, rien ni personne ne vient vous déranger, en règle générale. Sauf les personnes qui aiment prendre des bains nocturnes.

Je me retourne, inquiet, les yeux rivés vers le lac. Personne, ou bien c'est un hybride poisson. Je me demande si cela existe seulement. Il se baladerait avec un bocal sur la tête ? Je piquerais bien un petit somme ici. Après tout, demain il n'y a pas cours, je n'aurais pas à voir la tronche des autres élèves demain. Quel pied.

Je me réveille, j'ai rêvé que la journée d'hier se répétait encore et encore. Au début c'était bien, mais après cela devenait vraiment ennuyeux. La lumière du soleil me brûle la rétine. Aïe. J'espère que la journée va bien se passer, parce que là, elle commence très mal.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [LIBRE]L'eau et le loup qui dorment. Mar 15 Déc - 21:33


Un soupir s'échappe de mes lèvres. Encore une fois je n'ai pu que peu dormir. Ça fait quelques temps que cela dure. Depuis le départ de Benji je dois dire. Pourquoi a-t-il choisi ses parents ? Ce qui compte dans la vie c'est ses amis, ses rencontres. Pas sa famille. On ne la choisit pas sa famille. On choisit ses amis. On devrait toujours avoir le choix. Dans celui-ci, je n'ai pas eu voix au chapitre. Ça me ronge désormais. Je passe mes journées à me morfondre, ça fait peur à tous. Je les comprends. Depuis peu je ne mange pratiquement plus, j'ai des insomnies, qui sait, si ça continue je vais peut-être finir comme l'aristo de service, le Lockart. Qu'elle tristesse. Je soupire de nouveau et lorgne ma chambre.

Trois lits, trois armoires, deux portes. Une pour le couloir, l'autre pour la salle de bain. Duvley est partie il y a peu. Elle m'a prévenu. Valek par contre, mystère. Il n'était toujours pas rentré quand j'ai enfin pu m'endormir. Je me demande où il est. Pour l'instant je m'en fiche. Je contemple mon espace. Sur mon armoire il y a les restes de photos prises avec Benji. Après son départ je pleurais dessus puis j'ai fini par péter un câble et tout arracher. Ça m'a fait du bien. Autour de mon lit, pour une fois c'est à peu près rangé. Il n'y a que mes affaires de cours étalées sur le sol et quelques fringues. Mon lit est défait, en même temps je ne les ai pas quitté depuis mon réveil. Que je m'ennuie.

La position de Valek est un mystère que j'aimerai bien élucider. En plus, ça fait quelques temps qu'il est là et il n'a toujours pas eu de bizutage. En même temps c'est dur de s'approcher de lui, il se lave rarement. Au bout d'un moment je me lève et me glisse dans la salle de bain. J'en ressors très vite après m'être lavée. Je n'ai pas pris la peine de me coiffer et de me parfumer. Je m'en fiche un peu. Je n'ai plus l'occasion de croiser Benji. J'attrape mon pantalon de sport noir et l'enfile avant de mettre un tee-shirt à manches longues gris. Avec mes baskets noires également, me voilà parer.

Une fois dans le couloir je pars explorer tous les lieux possibles où il pourrait être. La cour, les installations sportives, la salle de repos, la bibli, l'infirmerie, l'arène. Rien. Il me faut donc recourir à une autre méthode. Je me dirige au bureau des surveillants pour trouver l'homme que je cherche. C'est un simple pion mais son pouvoir entre dans le domaine de la localisation. Il m'annonce rapidement que Valek est au bord du lac. Je le remercie et me hâte dans cette direction. Après avoir traversé la ville et la forêt, je tombe à côté du lac. En farfouillant du regard je trouve vite mon camarade dans les arbres. Je lève donc la tête et l'interpelle.

- Valek ! Qu'est ce que tu fais là ? Tu descends ? Comme ça on pourra discuter et tout.

Tout en le regardant j'ai une idée qui me vient à l'esprit. Lui qui n'aime pas les bains, il va être servi.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [LIBRE]L'eau et le loup qui dorment. Sam 26 Déc - 3:43

Quel pied, être là toute la journée sans personne pour me déranger. Quand même, je me demande ce que pensent les autres du dortoir de moi. Je suis toujours à moitié là, toujours pieds nus et la tête ailleurs. L'autre fois, j'avais l'impression que la fille, Eva je crois, ouais c'est ça, me regardait bizarrement. C'est sans doutes mon imagination.

Je prend mes écouteurs dans ma veste et les glisses dans mes oreilles et je m'écoute une musique. Je roule ma veste en une boule plus ou moins ronde et m'en sert d'oreiller, je suis bien décidé à passer la journée ici. C'est plus confortable comme ça...

...

- Valek ! Qu'est-ce que tu fais là ? Tu descends ? Comme ça on pourra discuter et tout.

Hein que quoi où quand comment ?! Je cherche d'où vient la voix, en oubliant au passage que la branche est loin d'être l'endroit le plus plat qui existe. Je tombe, je me rattrape avec mes jambes autour de la branche et je la serre aussi fort que je peux. Bon j'ai l'impression que je suis en sécurité pour le moment. Ha, la voix vient d'ici. Difficile de dire de qui il s'agit, à l'envers. Je penche la tête.

- Ha, salut Eva. Deux secondes, je suis un peu occupé.

J'ai l'air d'un gros idiot, pendu à l'arbre de cette manière. En plus, je n'ai pas ma veste et mon t-shirt est remonté, à cause de cette maudite gravité. Il vaut mieux que je descende, elle me regarde curieusement. Réveillé, je suis assez agile, donc descendre n'est pas un problème pour moi. Je sent à nouveau l'herbe me chatouiller la plante des pieds et je regarde Eva. J'aurais du récupérer ma veste/oreiller là haut.

- Je pensais que personne ne venait ici, qu'est ce que tu fais là ?

J'ai jamais vraiment réussi à cerner Eva, mais c'est sans aucun doutes quelqu'un de bien.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [LIBRE]L'eau et le loup qui dorment. Dim 10 Jan - 15:08


Va savoir comment, mais ce type a réussi à se rattraper avant une chute déconseillée de sa branche. Avec ses jambes. Genre comme ça. Il a agrippé sa branche avec ses jambes et le voilà, tête en bas, à me chercher du regard. J'écarquille les yeux. Mais qui est ce mec ? Il est vraiment dans ma classe ? Sérieusement ? Moi j'aurai plus peur qu'autre chose. Enfin ça va. C'est Valek quoi. Un bref regard vers moi lui rappelle qui je suis.

- Ha, salut Eva. Deux secondes, je suis un peu occupé.

De là où je suis je peux voir son dos nu. Son tee-shirt est descendu jusqu'à ses aisselles et ce n'est pas moins qui détournera les yeux. Le jeune homme a un dos des plus banals. Pas d'imperfections mais pas non plus couvert de muscles proéminents. Je dois avouer que la vue est bien même si elle n'équivaut pas du tout à Benji. En même temps, qui vaut Benji ?

- Je pensais que personne ne venait ici, qu'est ce que tu fais là ?

Il est descendu. Je l'observe sans un mot. Il est grand. Plus grand que moi en tout cas. Il n'a rien de particulier. À part son odeur, évidemment. Je fais une grimace lorsque son effluve corporelle parvient à mon nez délicat. Comment arrive t'il à supporter ça avec la truffe qu'il doit avoir ? J'avoue l'admirer un peu. Tout le monde le considère comme un hurluberlu, même en Origine.

- J'voulais te voir. T'es pas rentrer c'te nuit et puis, on a jamais vraiment parler ensemble alors qu'on est dans la même chambre.

Je lui adresse un petit sourire crispé. J'espère tout de me'e qu'il ne m'approchera pas. Mon nez souffrira trop sinon.

- Alors ? Comment ça se passe ta vie ici ? T'as rencontré des gens ? Tu t'es battu ?

Je me demande ce qu'il vaut au combat. À coup sur il bat son adversaire grâce à son odeur.  
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [LIBRE]L'eau et le loup qui dorment. Mar 12 Jan - 14:37

"Semper crescis. Aut decrecis. Vita detestabilis"

Gnnn The Mass fout moi la paix je dors et j'ai pas envie de me lever aujourd'hui.

"Nunc obdurat. Et tunc curat. Ludo mentis aciem."

Maiiiiiiis grr pourquoi tu m'embête hein ? Il n'est pas midi....Si ? Noooooon je vais zapper la pause dej ! Je me lève en trombe de mon lit, The Mass résonnant toujours dans mes haut-parleurs. De l'eau sur le visage ça suffira et je fonce en direction du réfectoire pour prendre à manger. En plus j'ai prévu de courir un peu aujourd'hui, bon pas en pyjama  puisque c'est c'est gênant de courir habillée comme ça. J'avale mon déjeuné pour cycliste puis retourne à ma chambre pour me changer. Je fais plus gaffe aux regards des gens que je croise. Depuis le temps que je me balade tout les matins en sourie jaune ils devraient avoir l'habitude. J'ai décidé de mettre les même vêtements que j'ai portée le jour de ma rentré. A savoir, un tee-shirt banale, mon sweat à capuche fétiche et un pantalon noir à motif à carreaux rouge.

Et c'est partit pour un petit jogging ! Je me dirige vers la sortie du lycée et lance Cathar Rythme. Je cale mes foulées sur le rythme de la charleston. Je suis une fuséééééééée !
J'arrive dans la forêt, je ne puis pas loin du lac et la musique à eu le temps de se répéter trois ou quatre fois je ne sais plus. En tout cas assez pour j'en oublie que je suis en train de courir et que je m'imagine plutôt une caméra qui tourne autour de moi dans des angles trop épique en s'étant calée sur la musique. Pour une course en forêt j'vous jure que c'est géniale à s'imaginer. Sauf que c'est bien de s'imaginer ça mais le mieux c'est quand même de rester concentrée sur sa course parce que sinon il arrive ce qui est en train de m'arriver. Je trébuche et me ramasse par terre, enfin ça c'est qui aurait pu m'arriver si j'étais comme tout le monde. Sauf que je suis souple et que j'ai de bons réflexes moi ! Donc je me réceptionne en une roulade et je remet sur mes pieds. The Mass s'arrête pile à ce moment là. Parfait je vais faire une pause. On baisse le volume de la musique puis moi et mes pieds prenons la direction du lac histoire de se rafraîchir un peu.

Haa ça fait du bien de l'eau fraîche après avoir couru et j'vous met au défis de dire le contraire !

Je pensais que personne ne venait ici, qu'est ce que tu fais là ?"

Hein quoi qui me parle ? Je redresse vivement la tête et regarde dans direction de la voix. Ah non fausse alerte il parle à quelqu'un d'autre. Ah ben j'avais même pas vu qu'il y avait quelqu'un ici. Avec qui parle ce gars d'ailleurs ? Je me lève puis fais le tour de l'arbre  et aperçoit ma déléguée.

"J'voulais te voir. T'es pas rentrer c'te nuit et puis, on a jamais vraiment parler ensemble alors qu'on est dans la même chambre."

Alors ce gars est son copain ? Nooon ça ne peut pas être plutôt son colocataire de chambre. Et puis je sais pas puis que je suis seule dans ma chambre et que je suis très contente comme ça parce que je peux inviter des gens comme ça. Bon c'est pas bien d'espionner les gens comme ça vu que je suis juste à côté d'eux on va aller dire coucou. Je sort de ma cachette et me diriger vers eux alors qu'ils ne m'ont pas encore vu.

"Bahjouur ! Vous aussi vous faite votre jogging ? C'es....arg"

Je voulais finir ma phrase mais je me stoppe en plein milieux, fronce le nez et recule au niveau de Evangeline. C'est le gars en face de moi qui sent comme ça ?

Toi t'a trop couru....

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous fais rêver. Dors petit(e) Invité. Dors en Darkgray. Ho et vide tes poches ! Tu seras mignon.
avatar
III ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 82
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [LIBRE]L'eau et le loup qui dorment. Mer 3 Fév - 7:21

- J'voulais te voir. T'es pas rentrer c'te nuit et puis, on a jamais vraiment parler ensemble alors qu'on est dans la même chambre.

Je hausse un sourcil. Quelle idée de vouloir parler aux gens. Ce n'est pas parce qu'on dort dans le même endroit qu'on doit discuter et échanger.

- Alors ? Comment ça se passe ta vie ici ? T'as rencontré des gens ? Tu t'es battu ?

Battu ? Genre avec des coups ? Mais c'est quoi ces histoires, c'est une question habituelle ça ? Ou alors c'est parce que je suis un hybride qu'elle me pose cette question ? Je ferais mieux de lui répondre, je suis trop silencieux.

- Je dirais que ça se passe pas trop mal, même si tout le monde à l'air plus bizarre que moi. Et je ne me suis pas encore battu, je ne suis pas un gros taré qui attaque les gens et je suis suffisamment discret pour ne pas m'attirer des ennuis.

A quoi ça pourrait bien servir de se battre ici ? Y as des notes sur ça ?


Je m'assois en tailleur dans l'herbe, avant de regarder Eva de bas en haut. Qu'elle est sa bizarrerie à elle ? Je regarde au dessus de moi. Il ne faudrait pas que j'oublie de récupérer ma veste avant de foutre le camp. Mon ventre gargouille, j'ai faim. Hum ? Du bruit par là, et un truc bizarre qui sort des bois. J'ai mis un gyrophare sur ma tête avant de venir ?

- Bahjouur ! Vous aussi vous faite votre jogging ? C'es....arg.
Toi t'a trop couru....


C'est qui ça ? Elle me dit quelque chose mais je crois pas savoir son nom. Elle est vraiment fringué comme un sac à patate. Je me tourne vers Eva avec un air interloqué. C'est une coutume de s'habiller le plus étrangement possible ?

- Et toi, ça t'arrive de te battre ? C'est pas vraiment un truc de fille ça, non ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [LIBRE]L'eau et le loup qui dorment. Mer 9 Mar - 18:23


- Je dirais que ça se passe pas trop mal, même si tout le monde à l'air plus bizarre que moi. Et je ne me suis pas encore battu, je ne suis pas un gros taré qui attaque les gens et je suis suffisamment discret pour ne pas m'attirer des ennuis. À quoi ça pourrait bien servir de se battre ici ? Y a des notes sur ça ?

Il débarque ou bien ? On lui a pas expliqué le fonctionnement de notre école ? Pourtant ça m'étonnerait beaucoup, le Principal est plutôt du genre à rabâcher. Mais comment a-t-il pu vivre dans l'ignorance aussi longtemps ? Sérieusement, déjà qu'on est à un combat par jour minimum, comment fait-il pour ne pas les voir ? Je ne peux m'empêcher d'admirer ce jeune homme assis si naïvement par terre. C'est un esprit pur, innocent. C'est rare de nos jours.

- Bahjouur ! Vous aussi vous faites votre jogging ? C'es... arg. Toi t'as trop couru...

Wo ! Pourquoi Blume vient d'arriver comme ça ? Et puis on a une tête à faire un jogging ? Quoi ? Comment j'ai fait pour savoir ? Il n'y a qu'elle, dans toute l'île, pour nous dégrader le Bermudi avec une simple salutation. Je suis sûre et certaine que nos profs s'arrachent les cheveux à cause d'elle.

- Et toi, ça t'arrive de te battre ? C'est pas vraiment un truc de fille ça, non ?

Heu c'est sexiste ça, non ? Enfin bref, passons. Ce mec semble vraiment débarquer du monde des humains. Si il avait pas ses oreilles de loup je me serais demander de quel pays il venait.

- Yo Blume, non, on ne court pas. C'est pas parce que mon co... hum... Bref, je courre pas... Sinon, Valek, sérieusement, t'es con ou t'es à l'ouest ? Xényla c'est pour former les meilleurs, les combats interclasses sont largement encouragé ! En plus, vu toutes nos clés, on est la cible de bons nombres d'élèves jaloux. Alors oui, on peut dire qu'on est noté. Quant à moi, il m'est arrivé de me battre sans aucun souci. Mais désormais je suis Grade 2 et peu de gens se frottent à moi. Et toi Blume ? Ça se passe bien ta rentrée ?

Évidemment c'est mon rôle de déléguée de connaître tout des autres. Du moins, de m'inquiéter pour tout ces petits nouveaux. Ils sont mignons à essayer de se dépatouiller dans notre administration. J'aime les voir découvrir de nouvelles choses, de nouveaux horizons. De plus, j'essaie au maximum d'instaurer un dialogue au sein des Origines pour que tous se connaissent et s'unissent face aux autres classes.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [LIBRE]L'eau et le loup qui dorment. Mar 24 Mai - 16:53

"Et toi, ça t'arrive de te battre ? C'est pas vraiment un truc de fille ça, non ?"

Ah bon ? Pourtant y'a des filles qui passent leur temps à se battre. Avec leur sèche-cheveux, leur ongles, leur maquillage. Bahwi nous on se bat pour de vrai trucs. Pas comme les mecs qui se tapent dessus pour prouver qui est le plus fort. Naaaaan j'rigole, certaines se battent pour des trucs aussi idiot, nous ne sommes pas toute comme ça.
Perso je me bat que si y'en a qui sont méchant avec moi ou si on tente de me voler ma place à la cantine. Et si ce n'est pas un truc de fille ben nous sommes quand même obligée de nous battre de temps en temps parce qu'il y'a toujours quelqu'un pour nous embêter et qu'il faut repousser. Soit parce qu'il est chiant, soit parce qu'il est méchant, j'imagine que ça a souvent du arriver à Evangeline puisqu'elle est là depuis bien plus longtemps que moi.
D'ailleurs j'ai bien aimée sa tête quand je suis arrivée. Vous savez ? Celle qui veut dire "Mais qui est cette chose qui me parle ? C'est vivant ?" C'est marrant. Certains des profs que j'ai ont fait la même tête quand je devais répondre à une question à l'oral. Chacun sa façon de s'exprimer après tous hein, je suis certaine que y'a des gens qui ont pensé que je ne savais ni lire ni écrire la première fois qu'ils m'ont entendu. Tout fauuuuuux ça les a même bluffé (les profs) parce qu'au final j'ai des notes tout à fait acceptable.....du moins pour cette classe.

"Si se battre c'est un truc de fille ben nous en sommes pas alors.....Enfin j'sais pas ceux, qui ont voulut me taper tombaient d'eux même dans les pommes."

Oui les gens s’évanouissent juste en me voyant, et alors ? Ça vous pose un problème ? Bon pas tous, juste ceux sur les lesquelles je me focalise. C'est ça qui est marrant avec mon ma....capacité ? En plus ils oublient pourquoi et comment ils sont arrivé là quand ils reprennent conscience. Du coup c'est rigolo de voir leur tête. Dans le lycée personne ne connais encore mes capacités et je préfère que ça reste comme ça. De toute façon je ne me suis pas suffisamment battu pour qu'on capte comment je fonctionne. Pour les combats je n'ai que deux avantages: mon pouvoir et ma souplesse. Il est donc hors de question qu'on m'en retire ne serait-ce qu'un seul.

"Yo Blume, non, on ne court pas. C'est pas parce que mon co... hum... Bref, je courre pas... Sinon, Valek, sérieusement, t'es con ou t'es à l'ouest ? Xényla c'est pour former les meilleurs, les combats interclasses sont largement encouragé ! En plus, vu toutes nos clés, on est la cible de bons nombres d'élèves jaloux. Alors oui, on peut dire qu'on est noté. Quant à moi, il m'est arrivé de me battre sans aucun souci. Mais désormais je suis Grade 2 et peu de gens se frottent à moi. Et toi Blume ? Ça se passe bien ta rentrée ?
"

Son co ? 10/10 qu'elle allait dire son copain ! Mais je me demande bien qu'elle est le rapport entre son copain et le fait de courir. Après je me demande ce qu'elle entend par copain. Ça ne fait pas longtemps que je me suis mis à comprendre les doubles sens que certains mots peuvent avoir. Pourquoi un copain....ben c'est un copain quoi quelqu'un sur qui tu peut compter et avec qui tu peux t'amuser. Mais pour certain un copain ou copine, ça veut aussi dire que c'est son amoureux. Parce que j'en ai un aussi de copain ! Ah ben c'est peut être pour ça que les gens nous regarde bizarre quand on traîne ensemble ! Ils pense au second sens du mot ! Ou alors Yan leur fait peur. Pourtant quand on le connais Yan il est tout gentil. Mais ce n'est pas le sujet. En tout cas je rejoint ce Valek sur certaine chose. Dans ce cas nous sommes tous les deux à l'ouest parce moi aussi je trouve certaine chose bizarre dans ce lycée. De toute façon en ce qui concerne Valek, ça se sent qu'il est complètement à l'ouest (au sens littéral du terme).
Ho ! Je sais, juste pour aujourd'hui je vais tout prendre au premier sens du terme et agir en conséquence, je suis d'humeur joueuse et puis c'est super drôle d'observer la réaction des autres ! Aller je fais ça et ça commence maintenant !

"Ben moi je sens qu'il est à l'ouest. Mais dans ce cas là nous sommes deux parce que moi aussi je ne vois pas en quoi se battre jusqu'à avoir la tronche en raclette fait que nous sommes les meilleurs.....les meilleurs des sauvages peut-être ? Mais sinon pour moi tout va bien. J'ai même eu un copain dès mon arrivé ! Et comme je l'ai dit, si combat y'a eu, m'en suis pas aperçut puisqu'ils sont tous aller faire dodo. En tout cas ça doit êtres chouette pour toi que les gens ne se frotte plus à toi. C'est vrai que ça doit être très énervant à un moment. Ho ! Et j'ai eu un 14 à ma dernière rédaction donc c'est plutôt bien."

Intérieurement je suis morte de rire parce rien qu'à voir leur tête d'ahurit je me dit que ça vaut le coup de jouer à ce petit jeu.

"Et sinon vous ça va aussi ?"

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vous fais rêver. Dors petit(e) Invité. Dors en Darkgray. Ho et vide tes poches ! Tu seras mignon.
avatar
III ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 82
Revenir en haut Aller en bas
[LIBRE]L'eau et le loup qui dorment.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sheyenne [Libre]
» Vieux loup de mer (libre)
» × Images libre service
» Loup y est tu ? [Libre]
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: