Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
5 Eleves ▲ 147 Pt ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 156 Pt ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
6 Eleves ▲ 82 Pt ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
7 Eleves ▲ 219 Pt ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 187 Pt ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
5 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
  
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Bravo tu es bras droit [NARRA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Bravo tu es bras droit [NARRA] Jeu 27 Aoû - 17:32


Ce matin je me lève sans grande peine. C'est rare ça. C'est sûrement dût au fait que hier je me suis couchée tôt et que je n'ai pas bu avec mon charmant cousin. Je soupire, mets la cafetière en route et vais me doucher. Je fais ça vite, je n'ai pas envie que mon café refroidisse. Dès que j'ai fini, je me sèche, me parfume avec ce parfum au caramel et me maquille. Un truc léger, rose et blanc, un coup de crayon et d'eye-liner noir, et voilà le travail. Je coiffé mes cheveux en chignon. Ça donne un truc étrange et super joli avec mes cheveux bicolores. Je suis presque prête. Je sors vêtue d'une simple serviette et vais boire mon café. Je me prends aussi un pain au chocolat. Miam c'est délicieux. Une porte grince dans l'appartement. Maria s'est levé. Je le salue sans ressentir de gêne pour ma tenue. Lui non plus ça ne le dérange pas. Il commence à avoir l'habitude. Mon petit-déjeuner engloutit, je vais me brosser les dents.

Après le brossage de dents, je repars dans ma chambre me choisir des fringues. Chemisier rose pâle, pantalon moulant violet, talons rose pétant, gilet lilas. C'est bon je suis prête. J'attrape mon sac à main et mon sac de boulot puis je quitte l'appartement non sans saluer mon cousin de la main. On se recroisera dans la journée mais c'est un rituel entre nous. Une fois dehors je respire un dernier coup avant de monter dans la voiture. Je sais que je n'habite pas loin du lycée mais quand même. J'aime pas marcher en talons pendant super longtemps. Je le fais déjà bien assez au lycée. Arrivée à Xenyla je gare ma voiture sur le parking des profs puis descends telle une rockstar. Ma voiture est la dernière sortie, dans la série luxe évidemment, donc je suis un peu la richissime Miranda. C'est cool comme rôle. J'aime bien.

On est jeudi aujourd'hui, j'ai cours une heure avec les Processus le matin et c'est tout. Comme d'habitude, cela se passe bien. Je les aime bien ses petits. C'est aussi pour ça que je suis leur prof principale. L'une des dernières arrivées a du potentiel. Son pouvoir est puissant et classe. Narra Kaisa. Intéressante jeune fille. Très prometteuse d'ailleurs. Même le Principal le pense. À la fin du cours je retourne en salle des profs. J'ai interdiction de quitter le lycée avant d'avoir fait au moins 5 heures dans les locaux. Le principal m'a collé ça comme obligation pour que je bosse. Sérieusement, en MPD il y a pas non plus trente-six milles copies à corriger. Mais il faut bien que je les note selon leurs efforts. C'est dur parfois mais ça va. J'ai pas trop de scrupules à mettre des mauvaises notes. Même si j'en mets jamais. Je suis sûre que la MPD fait remonter la moyenne de tous. La pire note que j'ai mis ça doit être 13.

Au bout de deux heures je m'ennuie ferme. J'ai été fumer deux fois, bus trois cafés, revu des exercices six fois. Il faut qu'on me trouve quelque chose sinon je vais exploser. Je soupire et regarde mon portable toutes les cinq minutes. Je pourrais toujours aller voir Maria, mais avec son travail de psy, il doit sûrement consulter. Y a quand même des cas dans ce lycée. Je soupire de nouveau quand soudain délivrance ! Un surveillant vient me voir pour m'apprendre que la CPE a une demande du Principal à le faire passer. J'accoure presque au bureau de la vie scolaire. La charmante dame me fait rentrer et fronce le nez devant ma tenue. Oui j'aime le rose et alors ? C'est beau le rose. Vraiment. Toutes ses nuances... Woua ! Je m'assois sur une chaise et l'écoute. Apparemment il fait que je trouve une élève Processus pour lui délivrer un message. Pas de soucis je m'en charge. Je bondis dehors après un rapide au revoir et vais jeter un coup d'oeil dans la cour. Généralement elle y est. Bingo ! Elle est encore sur son arbre. Je m'approche d'elle et arrive juste à côté de son arbre.

- Narra ! Tu peux descendre je te pris ? J'ai quelque chose à te dire.


On ne discute jamais mes ordres. Tout le monde sait que je contrôle l'acide et que je n'ai aucun scrupule. Tout le monde sait aussi que je peux me montrer affreusement rancunière et butée si on ne m'écoute pas. Ce qui fait qu'il y en a beaucoup qui en bavent à mes cours. Une fois en face d'elle je lui souris affectueusement.

- Félicitation ! Comme ton délégué n'est pas très en forme, il a été décidé entre lui et le Principal de choisir un bras droit. Tu es un merveilleux élément de notre école et te voilà Bras Droit de ton délégué, Shura Honodenki. En temps que professeur principale, il est de mon devoir de t'en informer. Si tu as des questions n'hésite pas.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
DC: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J'exploite ton pouvoir en Palegreen, et je l'exploite bien!

emploi du temps

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ MPD
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 159
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bravo tu es bras droit [NARRA] Jeu 27 Aoû - 21:09

Comme à son habitude le jour commençait à peine à se lever que j'ouvrais les yeux, ma main droit posée sur le front paume tournée vers le ciel. Petit flash blanc le temps que mes yeux s'habituent à la lumière du soleil et je commence à bouger.
Je suis où là ? Ah oui. Dans l'arbre sur lequel j'étais quand j'ai rencontré Dominic le Nudiste des Bermudes (est-ce que je l'ai recroisé celui là ?.....je ne sais plus) et Yamina. Je regarde un instant le lac. Xyan croasse sur la branche au dessus de moi. Je le salut à mon tour puis saute sur le sol. Réception en souplesse et le tour est joué.
J'ai encore un peu de temps avant de te rendre en cour. J'ai quoi déjà ? Je ne sais plus. Bah ! Sans doute un cour.....intéressant ? Enfin j'espère, déjà que je ne vais pas beaucoup en cour à cause des autres....J'y peut rien moi si j'ai cette aura ! Pas la peine de me regarder d'un oeil mauvais et de s'éloigner à 100 bornes. Pff moi qui pensais que le Q.I de cette école était un peu plus haut que le reste des personnes lambda....ben j'me suis trompée. Mais je divague, reprenons.

Déjà que je ne vais pas souvent en cour, alors si c'est pour être.....je ne sais pas...Education Civique, bah autant rester sur mon arbre.
Je lisse mes vêtements (totalement inutile), me regarde dans le reflet de l'eau et tire sur mon tee-shirt...j'aimerais bien changer de fringues de temps en temps....mais impossible avec ces sceaux qui couvrent mon pantalon.....jamais compris à quoi ils servent d'ailleurs.

Toujours est-il qu'il était temps de se rendre au lycée. Je pris le chemin du lycée les mains en poche. Tout en marchant je sifflotais un air que j'ai dû entendre la veille, Xyan voletait au-dessus de moi. Arrivé à la lisière du bois il partit pour la ville et moi pour la grille de Xényla. Je me rendis dans le hall du bâtiment principale histoire de regarder ce que j'avais aujourd'hui, Cour de Maîtrise des Pouvoirs ?.....C'est quoi ça ? C'est peut-être intéressant à voir. Allons-y puis si c'est ennuyeux j'aurais qu'à activer le mode larvaire.

Finalement ce cour était trop bien. C'était pile-poil ce pour quoi je m'étais inscrite à ce lycée. Tenter de maîtriser son pouvoir c'est génial ! On peut faire ce qu'on veut sans à craindre des conséquences. Je passai donc l'heure de cour à faire mumuse avec mes flammes dans un coin isolé A un moment je sentis un regarde sur moi. Je m’arrêtai et rechercha la cause de ce sentiment.....La prof ? Naaan elle doit juste surveiller ce qui se passe. Je repris mon manège puis, après un moment je me stoppa à la limite de la perte de contrôle. Pfiouu c'était chaud....Non riez pas ce n'étais pas un jeu de mot !

La sonnerie se fit entendre et je pris le chemin de la sortie. C'est quoi le prochain cour ? Sport ?......Arg. Non cassos ! Direction mon arbre. C'est bien plus productif de grimper dans un arbre que de courir comme un mouton en suivant un chemin tel une poule qui va chercher sa bouffe.
Je grimpa dans mon arbre favoris et laissa le temps aux autres.

"Has no vision at all
Can't see a reason to live
Friends have lost all their hope
Of seeing her alive
She's a prisoner
Hidden from our world
A psychopath rules her life"

Soudain j’entendis une voix. Qui ose m'interrompre dans mon monologue ?
"Narra ! Tu peux descendre je te pris ? J'ai quelque chose à te dire."
Je jetai un coup d'oeil au sol. C'était la prof de tout à l'heure. Je me demande ce qu'elle me veut....Je ne connais pas son pouvoir mais je descends de mon perchoir quand même. Cette prof est sympa alors pourquoi l’énerver ? Inutile vous en conviendrai. Je descends donc.
C'est peut-être important...ou peut-être pas. Voyons donc.
"Qui y'a t-il ?"

"Félicitation ! Comme ton délégué n'est pas très en forme, il a été décidé entre lui et le Principal de choisir un bras droit. Tu es un merveilleux élément de notre école et te voilà Bras Droit de ton délégué, Shura Honodenki. En tant que professeur principale, il est de mon devoir de t'en informer. Si tu as des questions n'hésite pas."
Je sens un truc se bloquer dans mon cerveau....Outre sa falcultée de faire fondre les yeux par son style vestimentaire (comme quoi son pouvoir n'est pas utile. Suffit de bien choisir ses fringues), j'ai bugué un moment sur les paroles de la prof. Je suis nommée quoi ? Gna ? Je ne comprends plus rien. Dans ma tête y'a tout qui fout le camp.

"Bras droit ? C'est quoi, ça se mange ?......C'est qui Shura ?.....Un merveilleux élément moi ?.....vous êtes sure que vous ne vous trompez pas de personne ?"
J'voudrais vous y voir....nommée bras droit d'un type que j'ai dû voir deux ou trois fois....Vous m'expliquez c'est quoi ce bordel ? Et merveilleux éléments ? La fille qui parle à personne, reste dans son coin et crame le moindre problème ?.....non mais la direction de cette établissement doit être torchée du soir au matin....Le seul truc que je sais c'est que ce Shura Hodenki est dans ma chambre. Chambre qui, je le rappelle, est mixte. Donc déjà y'a des gens et en plus peut y avoir des mecs.
Je me force à me calmer avant de reprendre.
"Merci mais vous ne devriez pas nommer quelqu'un d'autre ? Je ne suis que nouvelle ici. Je ne connais même pas la moitié de la classe..."

Arguments bancale mais j'ai rien d'autre en tête, mon cerveau refuse de redémarrer.
"Et puis ça fait quoi un bras droit ?"

J'pense savoir mais bon. Un jour dans un collège le personnel enseignant à eu la géniale idée de me mettre dans le groupe de discipline de l'établissement.....j'y suis restée que la première semaine. Trop efficace et ne serait pas un bonne exemple. C'est qu'ils m'ont dit après m'avoir annoncée que je ne resterais pas à ce poste. Ce sera la même chose ici ?.....je déteste les responsabilités.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 404
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bravo tu es bras droit [NARRA] Mar 22 Sep - 20:57


Je viens de l'agresser je pense. Vu sa tête elle s'est reçue un choc. Moi j'aurais été fière si on m'avait nommé bras droit peut de temps après mon arrivée. La pauvre Narra me semble vraiment déboussolée.

- Bras droit ? C'est quoi, ça se mange ?... C'est qui Shura ?... Un merveilleux élément moi ?... Vous êtes sûre que vous ne vous trompez pas de personne ?


Je soupire et secoue la tête. Et je croise les bras aussi, pour montrer que ce n'est pas la peine de faire tout un cirque.

- Bras droit ça ne se mange pas, c'est un rôle à assumer. Shura est ton délégué et oui tu es un très bon élément, et non je ne me trompe pas de Narra Kaisa, ne t'inquiète pas.


Elle semble toujours sous le choc mais elle se reprend.

- Merci mais vous ne devriez pas nommer quelqu'un d'autre ? Je ne suis que nouvelle ici. Je ne connais même pas la moitié de la classe...

Je fais la moue. Elle a peur des responsabilités ou bien ?

- Et puis ça fait quoi un bras droit ?

Je souris. J'ai peut être une chance de la convaincre. Je lui présente un banc non loin de là et la conduis pour qu'elle s'assoit. J'aime être de la même taille que mes interlocuteurs. Lorsqu'elle est bien assise je me place devant elle et la dévisage.

- Écoute moi bien Narra. Si nous t'avons choisi c'est parce que tu es puissante. Qu'importe les autres, que tu les connaisses ou pas. De toute façon, tu les rencontreras bien un jour. Il nous fallait juste une personne puissante, capable d'assumer ce rôle. Tu as beau dire que tu es nouvelle, tu as déjà réussi à voler une clé. Tu es donc celle qui correspond le mieux.

Je fais les cents pas en expliquant ça. Je ne peux pas rester statique lorsque j'explique quelque chose. C'est impossible. Tout en marchant je me remets les idées en place. Que fait le bras droit déjà ? Ah oui je sais !

- Le rôle principal d'un bras droit est d'épauler le délégué. Tu devras aider Shura lorsqu'il animera votre classe, tu devras répondre aux questions que ta classe peut avoir, tu devras faire le boulot de Shu' lorsqu'il ne sera pas là, tu peux évidement organiser les réunions de crises quand tu vois le classement et tu peux annoncer à ta classe les résultats des anciens classements pour les motiver. Tu dois accueillir les nouveaux, leur faire faire un tour, etc... Ou nommer quelqu'un pour le faire quand ça t'agace. Tu peux aider ceux des autres classes mais c'est toi qui voit. Et sinon, il me semble que tu peux proposer des alliances à ton délégué.    


Voilà qui fait beaucoup d'informations d'un coup. Je m'arrête et tapote son épaule en souriant. Elle s'en sortira à merveille j'en suis certaine. Je frappe dans mes mains avec un grand sourire.

- Courage ! Tu vas réussir j'en suis certaine ! D'ailleurs pour fêter ça je t'invite au restaurant !


Oui j'invite mes élèves comme ça. Je lui prends la main et la traîne jusqu'à ma voiture. Une fois qu'elle est dedans et attachée, je monte. En allumant le contact j'enclenche la musique que j'écoutais en boucle ce matin. Sober de Bigband. En faisant ma marche arrière je chante. Ma voiture est une décapotable, j'ai donc les fenêtres ouvertes, la capote baissée, tandis que je fonce sur les routes. Je ne vais pas au restaurant de la capitale. Je m'éloigne vers une autre ville en chantant à tue-tête. Je m'éclate vraiment ! Nous roulons une vingtaine de minutes avant de se garer devant un restaurant huppé. Je descends avec mon élève et laisse mon bijou au voiturier. Dans le restaurant, c'est de la clientèle très restreinte, issue de la grande bourgeoisie. Je m'adresse à la réception.

- Une table pour deux dans un endroit discret. Au nom de Miranda Malatesta.


Je suis connue dans le milieu même si ma famille m'a légèrement répudié. Même si j'ai "mal tourné'' je reste tout de même la fille chérie de mon père. Nous sommes menées à l'étage, à une table nous permettant d'observer les autres qui sont dans la salle d'en bas, sans pour autant être vu. Je m'assois sur une chaise et désigne l'autre à Narra.

- Ne t'inquiète pas, tout est ignifugé, quant à moi, ma tenue l'est aussi. Je prends mes précautions avec toi tant que je ne t'aurais pas appris à contrôler parfaitement cette aura.

Sur ses mots je lui tends un menu. À elle de choisir ce que l'on mangera.  

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
DC: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J'exploite ton pouvoir en Palegreen, et je l'exploite bien!

emploi du temps

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ MPD
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 159
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bravo tu es bras droit [NARRA] Mer 23 Sep - 18:54

Ah bah non elle était sérieuse. Ce qui confirme ce que je pensais. L'administration de cette école est torchée du soir au matin.
Tout ça parce que je cite la prof, je suis un bon élément. Oui alors ça, ça se discute hein. J'me demande si ils savent que j'ai choisi cette classe complètement au pif parce que j'avais la flemme de choisir. Je pense que ça doit se voir un minimum.
Enfin bon vu qu'elle est là j'vais pouvoir lui poser des questions parce que depuis le dernier cour où j'ai constatée que mon pouvoir était monté en puissance, quelque chose me tracasse. Mais avant retour au présent.

Donc je suis un élément susceptible d'être bras droit. Et bah on verra ce que ça va donner hein. C'est n'est pas que j'ai peur mais les responsabilités je n'aime ça. je préfère tout faire sauter sans avoir à me préoccuper des dommages collatéraux. Est-ce que c'est fini ? Elle fini par m'expliquer le rôle d'un bras droit. Et accessoirement que je suis puissante et que c'est pour ça qu'ils ont décider de faire de moi un bras droit......la logique s'appelle Joint et le bon sens se nomme Drogue. Ha oui et aussi parce que j'ai volée une clé.

BIIIIIIIIIIIP ! Correction. J'ai jamais voulut de c'te clé. Inezia me la donnée à cause de ce jeu débile. J'aurai pu refuser mais j'étais trop claquée pour.

Pour en revenir au rôle du bras droit....c'est tout simplement de faire le larbin quand le délégué n'est pas là ou qu'il a la flemme de bosser. Ce qui se résume à accueillir les nouveaux (erk ! Encore que je peux demander à quelqu'un d'autre pour ça donc c'est bon), organiser des réunions, proposer des animations ou alliances... Bref que des trucs ennuyeux. Y'a pas maintenir l'ordre ? Ça au moins je sais faire.
Bon ça fait beaucoup d'info à integrer mais je pense pouvoir réussir quand même. Par contre est-ce que j'arriverai à jouer mon rôle ? Pas sûr.

J'allais répondre quand madame Fushia frappa dans ses mains et me dit une phrase qui me glaça le sang.

"Courage ! Tu vas réussir j'en suis certaine ! D'ailleurs pour fêter ça je t'invite au restaurant !"

De quoi ? Restaurant ? Le truc qui ressemble à une antichambre de l'enfer, où l'on mange de la nourriture en si petite quantité qu'il faut payer un bras ? Non pas moyen ! En plus c'est blindé de monde là dedans.
Bon ben pas le choix puisque qu'elle m'agrippe la main et m’entraîne direction le parking des profs, me jette dans sa voiture et démarre. Attend.....WHAAAAaaaat ??? C'est quoi son explication à elle pour me toucher comme ça ? Comment ça se fait qu'autant de monde peut m'approcher sans problème ? C'était pas prévu ça. Et puis ok 50° ce n'est pas.....beaucoup mais c'est chaud quand même mais elle a l'air d'en avoir rien à carrer. J'en suis à ce point dans mes réflexions que je n'entend pas la musique (???) qu'elle à mise de toute façon je l'entend à peine avec tout ce vent qui m'arrive dans la face. J'en profite aussi pour regarder la voiture et tenter de me souvenir depuis combien de temps je n'était pas montée dans ce genre d'engin....impossible de m'en rappeler.

Après une vingtaine de minutes de route nous étions arrivée au.....Restaurant. La prof donna ses clé à un homme....confiante dit donc (pour la petite histoire j'ai appris ce qu'était un voiturier donc m'en voulait pas), elle n'a peur de rien. Nous pénétrâmes dans le restaurant et je fallait m'étrangler. Je venais d'entrer en territoire ennemis. Le territoire des riches, des nobles, des tête à claques. Ces êtres qui te regardent avec leurs airs de conspirateur, se croyant au dessus des lois et pour lesquelles j’éprouve une intense envie de carnage aussi rapide que brutale.

Calme Narra. Caaaalme oui voila tout doux. Ne fait pas attention à eux.
Facile à dire. Je me regarde et eux, me regardent aussi. Faut dire que je fais tâche avec mes vêtements simple et mon sarwel plein de sceaux.
J'entendis des chuchotements qui firent direct monter mon compte-tour dans le rouge mais je me contrôla. J'en ai rien à foutre de ce qu'ils peuvent bien penser, oui voila. Rien à foutre.
Je me fendis de mon sourire habituel et reporta mon attention sur ma sympathique prof qui, elle, semblait bien à l'aise ici.

"Une table pour deux dans un endroit discret. Au nom de Miranda Malatesta."

Elle s'adresse à un pingouin là. Ah non à une personne qu'on appelle un larbin heuuu un serviteur naaaan, un Serveur oui voila. Le truc semble tilter puisqu'il réagit tout de suite....la prof est peut-être une habituée qui sait.
Le lar..serviteur nous conduit à une table à l'étage du restaurant. De là je pouvais voir tout le monde. Gnihihihi pauvre mortel votre heure est proche. Oula ! Je m'égare moi. Une fois assise dans ma chaise je regarda un peu autour de moi. Je devais avoir l'air d'un animal pris au piège dans une cage mais bon faut bien franchir le pas un jour.

"Brr ce monde me fait froid dans le dos....vous savez que je serait capable de tous les allumer ?"
"Ne t'inquiète pas, tout est ignifugé, quant à moi, ma tenue l'est aussi. Je prends mes précautions avec toi tant que je ne t'aurais pas appris à contrôler parfaitement cette aura."
Et bien voila ! Tout s'explique...attend...ça n'explique que dal ! C'est pas parce que t'es fringues sont ignifugé que tu résiste à la chaleur ! Et pis c'est quoi ça ? Ce n'est pas comme si j'allais tout faire cramer comme ça.....Je pourrai....Mais je ne suis pas stupide non plus.
"Ha....très bien. Mais comment vous faire pour me toucher sans vous brûler ?"

Ben je ne suis pas plus rassurer. D'autant qu'à priori, c'est à moi de de choisir ce qu'on va manger. Enfin manger....façon de parler. Je regarde le menu et me force à choisir quelque chose. Ils n'ont pas de bol de cendre accompagné de braise...ou avais-je la tête moi. Bien sûr qu'ils n'ont pas ce genre de truc. Après tous ils sont normaux eux....enfin sans la limite du possible quoi.
Je fini par choisir un plat sensé être à base de viande et de la flotte en guise de boisson. Je ferais semblant de manger. Le temps que la nourriture arrive je posa une question à la prof.

"Vous pensez vraiment que j'arriverais à maîtriser cette aura ? Parce que j'imagine que vous êtes au courant de mon dérapage avec les passions Autant vous le dire ça risque de recommencer un jour et c'est quelque chose sur lequel je n'ai aucun contrôle."

Est-ce que je lui parle de mon problème avec la nourriture ? Non. Elle n'a pas besoin de le savoir. Ça, moins de monde est au courant, mieux c'est. Par contre ce qui m'est arrivée en cour de Mise en Pratique des Dons ça oui je vais lui en parler. Maintenant ? A la fin du repas ? Sur le chemin du retour ? Autant en parler maintenant comme ça ce sera fait. D'ailleurs voici les plats qui arrivèrent.
Aller ma grande. Tu peut le faire. Suffit de couper des ptis bout et d'avaler tout rond.

"Il m'est arrivée une chose étrange durant un cour. C'était le jour où mon pouvoir à évolué. Je ne sais pas si vous avez remarquée vu de l’extérieur mais alors que j'étais en train de m’entraîner...."

Je lui raconta tout. La sensation de chute, la voix dans mon crâne, l'entité qui ressemblait à un cauchemars ambulant, cette explosion d'aura quand je repris mes esprits. Je voulais savoir qui était cette être (ou quoi que ce soit) qui semblait me connaitre dont moi j'ignorait tous. Je lui raconta également que ce n'était pas la première fois que je ressentait cette sensation.
Ainsi le repas de déroula au rythme de mon histoire.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 404
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bravo tu es bras droit [NARRA] Lun 16 Nov - 20:50


- Ha... Très bien. Mais comment vous faites pour me toucher sans vous brûler ?  

J'esquisse une grimace. J'aime garder mes petits secrets, cela garde du mystère et me permet d'avoir un semblant d'autorité puisqu'ils ne savent pas à quoi s'attendre. Je hausse donc les épaules sans rien dire. Je resterais muette comme une tombe. Narra nous commande un plat à base de viande, avec des petits légumes et des pommes de terre dorées aux fours. Ça va, elle a plutôt bon goût même si elle ne va pas chercher l'excellence. Le serveur part avec notre commande et je remarque que mon élève veut me dire quelque chose.

- Vous pensez vraiment que j'arriverais à maîtriser cette aura ? Parce que j'imagine que vous êtes au courant de mon dérapage avec les Passions. Autant vous le dire, ça risque de recommencer un jour et c'est quelque chose sur lequel je n'ai aucun contrôle.  

Je demeure muette. Je l'observe. On voit bien qu'elle n'a pas tant confiance que cela en son pouvoir. Pourtant c'est une partie d'elle même. On arrive toujours à le contrôler. Qu'importe le temps. D'ailleurs elle est encore jeune. Elle a le temps. Et puis, je suis là. Mon métier consiste à apprendre aux autres à contrôler leur don, à être maître de son pouvoir. Narra semble dans ses pensées alors je me tais et attends que nos repas arrivent. Le serveur pose nos assiettes et je lui demande de me préparer mon dessert préféré, une forêt noire, avec un café viennois.

Cela fait, je le laisse repartir et commence à manger. Petite bouchée par petite bouchée mon élève se livre. Elle a des choses sur le cœur. Elle ne me parle pas de ses amours et autres choses sans importance, non elle se livre à moi par rapport à son pouvoir. Ça c'est une chose sur laquelle je peux l'aider, je l'écoute sans rien dire. La pauvre a du avoir peur. Tous le repas se passe avec son récit. Je finis mon assiette et bois tranquillement mon verre de vin, toujours en silence.    

Mon dessert arrive et bientôt, c'est la fin de son histoire. Je lui souris, d'un sourire doux, comme celui d'une sœur. Elle a besoin d'être rassurée à mon avis, et ça, ça ne me pose aucun souci. Je prends une bouchée de gâteau et la savoure avant de prendre la parole.

- C'est un long récit... Ça n'a pas du être facile à vivre... Déjà sache que pour ta première question, oui je pense sincèrement que tu arriveras à contrôler ton aura pour que les gens puissent de toucher. Je suis là pour ça. Et il est normal que tu n'es pour l'instant aucun contrôle. Les cours de MPD ne sont pas dispensés dans beaucoup d'autres établissements que Xényla et de plus, tu es jeune. Tu as tout le temps d'apprendre à le maitriser.

Avant de continuer, je me permets de finir mon fond de café. Notre repas est terminé à présent mais nous ne partirons pas tout de suite. Nous patienterons. Ce genre de discussion ne se tient pas à l'école, ni dans une voiture. Je me passe une main dans les cheveux avant de lui sourire.

- Parfois, certains hybrides et certaines nymphes vivent ce genre de choses. C'est rare et cela ne concerne pas les Mentalistes puisque leur pouvoir est lié à leur cerveau. Cette voix, on peut la voir comme la matérialisation de notre pouvoir, notre élément ou notre animal. C'est toi, sans être toi. C'est compliqué à expliquer... Cela peut être ton meilleur allié comme ton pire ennemi. Le pouvoir d'une nymphe est quelque chose de complexe. Nous sommes liées à notre élément et il est donc normal qu'il soit parfois très fort. Ton élément est l'embrasement. C'est quelque chose de violent et très puissant. Tu l'as au fond de toi, c'est toi, parfois cela peut s'adresser à toi. Comme une petite voix dans ta tête.


Je tends un chèque au serveur qui vient d'arriver avant de continuer à parler.

- Je ne peux pas vraiment t'en dire plus. C'est très rare et moi-même je n'en ai jamais été témoin. En tout cas, ton pouvoir a quelque chose d'unique qui fait que tu as certainement des prédispositions à cette voix... Cela t'es-il arrivée souvent ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
DC: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J'exploite ton pouvoir en Palegreen, et je l'exploite bien!

emploi du temps

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ MPD
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 159
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bravo tu es bras droit [NARRA] Mar 17 Nov - 12:06

Le repas suivait tranquillement son cour. Au final l'endroit où j'étais n'était que secondaire et on s'y habitue rapidement.
Miranda me laissa raconter mon histoire du début à la fin sans poser de questions. Au début ça me faisait bizarre, j'avais l'impression de parler à un mur, mais c'était pour pas m'interrompre.
Tant mieux parce que c'est déjà suffisamment long et pénible à raconter. Alors si on me pose des questions entre deux phrases, on ne sera jamais sortit de ce restaurant.

Au moins elle était à son aise ici, ça suffit à me détendre un peu. C'est bizarre parce que malgré son allure kipik les yeux, elle n'avait pas l'air d'être d'un milieux bourgeois. Enfin...c'est l'impression que j'avais, en même temps moi et les autres, voila. C'est pas comme si je m’intéressait à la psychologie. C'était un coup à prendre en pitié mes adversaires et ça c'est hors de question.

Miranda finissait tranquillement son plat tout en m'écoutant. Elle commanda également un dessert et un café. Un café ? C'est quoi ? J'en demanda un aussi. P'être que ça se mange ou que c'est buvable. Pis si le goût est supportable ce sera pas plus mal. Un défis amusant en somme.
Lorsque que j'eu finis de parler je me sentis beaucoup mieux qu'en entrant. Parler ça peut aider et puis j'allais surement apprendre quelque petites bricoles. D'ailleurs elle me sourit c'est rare ça. J'l'aime cette profs. Elle est complètement différente des autres. Son desserts arriva ainsi que nos cafés. Deux petite tasse dans lesquelles se trouvait un liquide noir-marron. Je regarda le liquide, pas très engageant. Juste à côté dans une toute petite assiette sur laquelle était posée la tasse, il y avait un petit bloc blanc et un bonbon chocolat. J'écarquilla les yeux. On fait quoi avec tous ça ?
Je vis Miranda avaler et savourer une bouchée de son gâteau puis faire un drôle de manège avec son café. Je l'imita (sauf pour le chocolat. ce truc à un goût de sel pour moi) tandis qu'elle prenait enfin la parole.

"C'est un long récit... Ça n'a pas du être facile à vivre... Déjà sache que pour ta première question, oui je pense sincèrement que tu arriveras à contrôler ton aura pour que les gens puissent de toucher. Je suis là pour ça. Et il est normal que tu n'es pour l'instant aucun contrôle."

Oui en effet ça n'a pas du être facile...du moins au départ, parce que je me suis habituée avec le temps. J'avais une bonne nouvelle, c'était possible que j'arrive à contrôler cette satanée aura. C'est pas pour me déplaire.
J'en profita pour goûter le café. C'était pas mauvais du tout. Je l'avala rapidement tout en écoutant ma prof.

"Les cours de MPD ne sont pas dispensés dans beaucoup d'autres établissements que Xényla et de plus, tu es jeune. Tu as tout le temps d'apprendre à le maîtriser."

Sa réponse me fis sourire. Je suis jeune. Ouais mais c'est pas comme si elle était plus vieille que moi. Elle devait être âgée de quelque année de plus. Elle finit son café et moi j'en recommanda un autre.

"C'est pas pour vous vexer mais vous même êtes à peine plus âgée que moi. C'est assez marrant à entendre."

Elle passa une main dans ses cheveux kipik avant de reprendre en continuant de sourire. Je l'écouta avec attention parce que ce qu'elle me dit était très intéressant. Alors vous aussi tâchez d'écouter un peu !

"Parfois, certains hybrides et certaines nymphes vivent ce genre de choses. C'est rare et cela ne concerne pas les Mentalistes puisque leur pouvoir est lié à leur cerveau. Cette voix, on peut la voir comme la matérialisation de notre pouvoir, notre élément ou notre animal. C'est toi, sans être toi. C'est compliqué à expliquer... Cela peut être ton meilleur allié comme ton pire ennemi. Le pouvoir d'une nymphe est quelque chose de complexe. Nous sommes liées à notre élément et il est donc normal qu'il soit parfois très fort. Ton élément est l'embrasement. C'est quelque chose de violent et très puissant. Tu l'as au fond de toi, c'est toi, parfois cela peut s'adresser à toi. Comme une petite voix dans ta tête."

Ce serait donc ça ? Ce serait une "matérialisation psychique" de mon pouvoir ? Ça fait pas si peur que ça donc. Au contraire, ce serais encore plus facile à maîtriser. En apprenant le contrôle de soit par exemple. Mon élément l'embrasement. Techniquement c'est le feu mon élément. L'embrasement c'est plus mon aptitude à manipuler mon élément. Est-ce que ça revient au même ? En simplifiant la chose oui. Violent et puissant...c'est clair. J'avais appris quelque chose et ça me rassurait. Sauf qu'un point me tracassait. Celui de la petite voix dans ma tête. Je veux bien mais une petite voix ne prend pas le dessus quand tu combat....à moins que je ne me laisse trop emporter quand je combat....non il y a autre chose.

Le Serveur arriva avec mon second café tandis que Miranda donna un bout de papier avec un chiffre dessus. Finis les cafés donc ? Va falloir en profiter de celui. Je recommença ce qu'avait fait la prof tout à l'heure.
Elle posa une question à la première gorgée.

"Je ne peux pas vraiment t'en dire plus. C'est très rare et moi-même je n'en ai jamais été témoin. En tout cas, ton pouvoir a quelque chose d'unique qui fait que tu as certainement des prédispositions à cette voix... Cela t'es-il arrivée souvent ?"

Unique ça c'est sûr. Je posa ma tasse sur la table et réfléchis un instant. Je bue une autre gorgée de café avant de lui répondre.

"Ça ne m'est arrivée que deux fois. J'étais avec Yamina et un truc de ma classe. Ils parlaient de je sais plus trop quoi et il m'est arrivé la même chose sauf que c'était beaucoup moins violent. C'était quelque jours avant votre cour. Ce jour là j'ai aussi eu cette sensation de plonger sauf qu'il n'y avait que du noir. Et un impression de me mouvoir dans de l'huile. J'ai entendu Yamina m’appeler comme si elle était très loin. Elle voulait que je me réveille. Là une voix à résonné à la fois autour et dans mon crâne. Et la lumière est revenu brutalement. Ce jour là j'ai aussi eu un bon mal de crâne."

Je finis ma tasse et souffla. Ouais je suis bon pour un séjour en H.P moi. P'être que je me pose trop de questions aussi. Oui ça doit être ça, je me prend trop la tête.
Je lâcha un bâillement me sentit un peu lourde. Bizarre....ça doit qu'on appelle la fatigue. Trop bizarre, tellement que je m'excusa, me leva et chercha les toilettes.
Une fois dedans je me regarda dans le miroir. Rien de différent. Juste le reflet d'une jeune fille se posant trop de question et....tiens ? Pourquoi mes yeux sont terne ??? Je passa ma tête sous la flotte sans trop me poser de questions. Quand je me regarda à nouveau dans le miroir mes yeux étaient de nouveau normal. Je devais avoir rêvée.
Je sortie des toilettes et retourna à la table.

"Désolé. J'ai eu un léger coup de fatigue tout d'un coup."

Étrange...vraiment.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 404
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bravo tu es bras droit [NARRA] Sam 5 Déc - 15:41


Mon élève pose sa tasse et semble pensive à l'annonce de ma question. Puis elle m'explique que cette matérialisation de pouvoir lui est déjà arrivée une autre fois, avec des amis en plus. De nouveau cette impression de chute, d'huile. Certes c'est fortement probable que ce soit une apparition mais jamais on ne m'a parlé d'un délai aussi court. C'est à étudier car il y a peut-être autre chose de lier et il est en mon devoir de l'aider. Et puis elle m'inquiète avec son mal de crâne et tout.

Je la regarde finir sa tasse de café et lâcher un profond bâillement. Décidément, elle m'inquiète beaucoup. Narra s'excuse auprès de moi avant de se diriger vers les toilettes. La voir dans cet état me prouve qu'il faut que je m'occupe d'elle. Je ne peux pas la laisser seule. Vraiment pas. Je me lève de ma chaise. Nous allons bientôt partir. Heureusement, la petite Kaisa arrive à ce moment là. Elle s'est passée de l'eau sur le visage, cela se voit.

- Désolée. J'ai eu un léger coup de fatigue tout d'un coup.

Je hoche la tête. Oui, j'ai vu. D'un geste, je l'invite à descendre.

- On rentre au lycée ma grande ? Nous sommes restées bien assez longtemps ici.

Une fois en bas, j'attrape mes affaires et me rends à ma voiture. J'y monte mais ne démarre pas tout de suite. Avant ça, je fixe mon élève avec un mince sourire et un regard déterminé.

- Narra. Que l'on soit bien d'accord. Actuellement tu n'es pas en forme. Tu vas donc, en rentrant, passer à l'infirmerie. Ce n'est pas discutable, je t'y accompagnerais. Ensuite, j'aimerais que tu me fasses le plaisir de dormir dans ta chambre un peu. Ça te fera du bien. Et t'inquiète, les matelas et tout sont adaptés pour toi.

Je ne veux que son confort. J'espère qu'elle le comprend. Sans un mot je démarre et repars vers le bahut. Sans musique cette fois. J'ai bien compris qu'elle n'aime pas. Le bolide file en silence sur les routes et en quelques minutes, nous voilà sur le parking. Je sors de la voiture et invite ma jeune Processus à me suivre. Sur le chemin, je ne peux me retenir de faire une réflexion.

[color:3331=#palegreen]- Tu sais, sur ton dossier j'ai lu ton histoire... Saches que si tu as besoin, je suis là... Un peu comme une grande sœur... D'ailleurs tu peux m'appeler Miranda sans aucun souci, me tutoyer pareil.

Cela me gêne toujours de voir certains Processus, que j'adore, me vouvoyer. C'est perturbant. Comme si mes frères et sœurs me disaient ''vous''. Je suis étrange. Dans tous les cas, j'arrive enfin devant l'infirmerie. J'ouvre la porte et m'adresse à l'infirmière.

- Coucou ! Je t'emmène une élève qui est un peu fatiguée, tu peux voir ce que tu peux faire pour elle ? C'est Narra Kaisa.

Avec un dernier sourire, je les laisse et me dirige vers la salle des profs. C'est tout de même bizarre cette histoire. Il va falloir que j'approfondisse mes connaissances.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
DC: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J'exploite ton pouvoir en Palegreen, et je l'exploite bien!

emploi du temps

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ MPD
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 159
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bravo tu es bras droit [NARRA] Dim 6 Déc - 12:12

En revenant des toilettes je vis qu'elle était debout. Ce qui doit vouloir dire qu'on partait. J'étais d'accord, nous étions resté ici plus longtemps qu'il ne le fallait pour avaler trois pauvres morceaux et une misérable tranche de viande et puis j'avais hâte de quitter cette endroit.

"On rentre au lycée ma grande ? Nous sommes restées bien assez longtemps ici."

Tout à fait d'accord avec elle. Partons d'ici, je commence à étouffer. Ma grande ? Je pencha la tête, l'air interrogateur. Je ne suis pas si grande que ça pourtant. Ou alors c'est ça qu'on appelle une marque d'affection. Je frissonne pas du tout habituée.
On retourna à la voiture mais Miranda ne démarra pas tout de suite. Non, elle semblait encore avoir des trucs à me dire si j'en juge par sont regard déterminé. On pouvait pas juste retourner au lycée, j'voulais retourner flemmarder dans mon arbre moi. Bon bon on va écouter ce qu'elle a dire, de toute façon je n'avais pas trop le choix.

"Narra. Que l'on soit bien d'accord. Actuellement tu n'es pas en forme. Tu vas donc, en rentrant, passer à l'infirmerie. Ce n'est pas discutable, je t'y accompagnerais. Ensuite, j'aimerais que tu me fasses le plaisir de dormir dans ta chambre un peu. Ça te fera du bien. Et t'inquiète, les matelas et tout sont adaptés pour toi. "

Bien sur que si je suis en forme...C'est juste que j'ai eu un léger coup de fatigue mais c'est passé là. J'vous jure que je vais bien, une visite à l'infirmerie n'était pas obligatoire, de toute façon si elle m'y amenée vraiment je me tire de là en vitesse ! Ok elle veut que je me sente bien mais je me sens déjà très bien comme je le suis, ce n'était pas utile de rehausser mon niveau de confort....Qui n'a pas à être amélioré d'ailleurs. J'acquiesce à nouveau sans grande conviction. Elle démarra enfin et pris le retour du lycée dans le silence cette fois. Ce qui me laissa le temps de réfléchir sur notre conversation. J'avais des pistes mais ce n'était pas suffisant. Il m'en fallait plus et pour ça il n'y avait qu'un seul endroit où je pouvais obtenir toute ces informations: La Bibliothèque. Oui là bas je trouverai sans doute ce qu'il me manque.
Je n'avais pas vue que nous étions arrivé, j'hésita même à quitter la voiture mais je suivis tout de même Miranda.

Tu sais, sur ton dossier j'ai lu ton histoire... Saches que si tu as besoin, je suis là... Un peu comme une grande sœur... D'ailleurs tu peux m'appeler Miranda sans aucun souci, me tutoyer pareil.

Mon histoire....haa ! Le truc qui raconte qui je suis sensée être. Mouais C'est sans doute attendrissant mais sans aucun interet. Maligne la prof elle me déconcentre exprès pour que j'oublis ou elle m’emmène.

"Heuuuu d'accord je vais essayer. Mais devez pas y avoir tant de chose que ça dans mon dossier vu ce que je suis....enfin il me semble, ou alors vous...tu sais des choses que j'ignore."

Elle ouvris une porte, s'adressa à quelqu'un, me poussa dans la pièce et s'en alla. Je jeta un coup d'oeil prudemment. Une salle blanche, avec des lits, des rideaux et une personne en blouse blanche devant moi. J'eu des flash et le décors fut remplacé par une pièce aux dalles blanches pleine de bidules bipant et de personne masquée. Puis tout redevint normal sauf que le mal était fait. Je tomba à genou me tenant la tête.

"Non.....Non....M'APPROCHEZ PAAAAS !!"

Impossible de m'enfuir, j'étais encerclée. Je tenta voulut me protéger en activant mon aura mais rien à faire, j'entendis un rire mauvais au fond de moi. Mes yeux laissaient échapper des larmes noire qui grésillaient au contact du sol et je vous avoue que je serais bien incapable de vous expliquer pourquoi. Quand l'infirmière s'approcha de moi pour sans doute tenter de me calmer je la repoussa violent en criant. Je ne voyait pas une gentille infirmière mais une horde de gens masqué, scalpel à la main.

"M'APPROCHEZ PAS ! Vous êtes mort ! Vous êtes tous moooort ! Je vous ai tué ! SORTEZ DE MA TËTE !!!"

La dernière chose dont je me souvient fût c'était des mains se refermant sur moi puis fondu au noir.

"Faiiible. Si faiiible"

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 404
Revenir en haut Aller en bas
Bravo tu es bras droit [NARRA]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» a mort le bras droit ...........
» Le bras droit du roi out
» RÔLES À POURVOIR
» Dreadnought et Arme détruite
» [Fiche d'île] Royaume de Drum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: