Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
5 Eleves ▲ 147 Pt ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 156 Pt ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
6 Eleves ▲ 82 Pt ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
7 Eleves ▲ 219 Pt ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 187 Pt ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
5 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
  
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra] Jeu 6 Aoû - 16:37

HRP:
 














 ❝ Rencontre autour d'un verre ❞
Vous n'êtes que des moutons, qui suivent sans réfléchir les abrutis de leaders.



C'était une belle matinée d'été, comme tu en voies souvent.
Un soleil lumineux, aucun nuage à l'horizon et le piaillement des oiseaux, posés sur la branche devant ta fenêtre.
C'était samedi, jour de détente et de sorties. Tu t'étiras depuis ton lit douillet et te frottas les yeux d'un air grognon. Peut-être qu'enfin aujourd'hui, tu aurais une journée tranquille, pour faire ce qu'il te plait. Tu étais un peu triste en ce moment, car ça faisait quelques temps que celle que tu avais aimé, Jenifael, était partie pour raisons personnelles... Tu essayais au mieux de l'oublier, mais ton coeur se remettait lentement, tu n'y pouvais rien. Tu te traînes jusqu'à la salle de bain sans réveiller tes colocataires, tu te douches pour te réveiller un bon coup puis tu t'habilles avec les affaires que tu as sous la main. Une chemise blanche, un veston noir, un jean et des baskets multicolores. Tu te coiffes à la mode "je mets du gel je secoue mes cheveux voilà je suis coiffé", tu enfiles un chapeau qui ruine ta coupe, tu t'en fous, et tu sors enfin de la salle de bain. 20 minutes top chrono, bravo champion.

Tu regardes l'heure. 10h35. Bien les grilles sont déjà ouvertes, direction dehors ! Tu sors de la chambre en traînant les pieds, bailles un bon coup puis t'en vas. Tu dépasses les grilles et décide de te balader en centre ville, faire les boutiques. L'ambiance est encore calme, les enfants dorment encore et les seuls passants sont des jeunes qui rentrent de boîtes (sont pas matinals hein), des vieux qui font leurs courses et quelques filles qui font les magasins avant l'arrivée du troupeau journalier. Tu en profite aussi, même si au fond, tu aurais bien aimé les faire avec Jeni. Mais Jenifael n'était plus là. Alors pour te venger, tous les magasins pour hommes y passent, tu finis fringué à la mode et pas du tout comme le matin. 12h. Tu remarques qu'autour de toi, la foule paraît de plus en plus dense. Tu commences à entendre des bribes de conversations, des femmes qui papotent, les hurlements des enfants qui vont au restaurant avec leurs parents. Tu te dis que, bizarrement, tu le sens mal.

Bingo ! Juste après avoir pensé ça, une personne te bouscule et tombe. La jeune fille que tu viens de pousser remarque la main hésitante que tu lui tends, après avoir murmuré un presque inaudible "pardon" inquiet. Et là c'est le drame. Tu as presque l'intention que des coeurs s'allument dans ses yeux, elle prend ta main et se relève, rougit puis marmonne quelque chose à la bande de copines qui la suivait, que tu n'avais pas vu. Dommage pour toi. Elles se mettent toutes à crier un "il est trop mignooooooon !" et à s'approcher de toi. Par réflexe tu recules, soupires intérieurement et pars en courant, la bande sur tes talons. Au fur et à mesure, d'autres se joignent à elles, parfois même des hommes, qui ne savent pas vraiment ce qu'il se passe. Mais quitte à voir quelque chose d'intéressant, autant le suivre jusqu'au bout.

Tu n'as qu'une envie, c'est de t'envoler de là pour te sauver. N'importe qui ferait l'affaire. Mais bon, au bout de dix minutes de course, tu en as raz la casquette. Tu te retournes, rouge de colère, et hurles :

- STOP ! C'est pas bientôt fini ces conneries oui ?! Laissez-moi TRANQUILLE !
Silence total. Tout le monde se rentre les uns dans les autres, mais ils s'arrêtent tous sans oser s'approcher à plus de trois mètres de toi. Quelques personnes crurent même apercevoir l'aura verte d'un serpent, au-dessus de ta tête. Tu fais un pas en arrière, voir si quelqu'un va bouger. De toute façon, je crois qu'au point ou tu en es, tu aurais pu le bouffer. Mais personne ne bouge, tu fais encore quelques pas avant de pivoter sur toi-même et t'enfuir en courant dans les ruelles de la ville.

12h28. Tu atterris au bord de plage, là où tous les gens viennent se promener. Essouflé, tu remarques que quelques personnes te regardent bizarrement, mais aucune n'a l'air hostile. Mort de soif, tu commandes un soda à un bar de plage et te pose à la terrasse de ce café, transpirant. Tu cognes ta tête contre la table fraîche.


- Pourquoi est-ce que ce genre de truc n'arrive qu'à moi ?


Oui, ça tu aimerais bien le savoir. Peut-être possédais-tu une espèce d'aura attirante, un truc comme ça ? Aucune idée. En tout cas maintenant, tu pries pour que le reste de ta journée se passe bien.


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra] Jeu 6 Aoû - 22:58

Samedi....que peut-on faire un samedi ? Non ne répondez pas, c'était une question rhétorique bande d'abruti. Je sais très biens ce qu'on peut faire un samedi. Seulement je n'avais pas réellement d'idée en tête. Tiens si on allait voir en dehors du lycée ce qui s'y passe ? Depuis ma perte de contrôle le regard de certains était lourd et je devais faire de réel efforts pour ne pas leur faire de chirurgie du visage façon Narra. Au moins, dehors je serait tranquille.

"Xyan ? on va faire un tour en ville ?"
"Kraaa Kraaa !"
ça, ça veut dire en avant ! Il était encore tôt. L'heure matinale aidant nous arrivâmes en ville sans trop rencontrer de monde.
Pour une fois je n'avais pas mon casque sur les oreilles, je me contentais de fredonner une petite mélodie que j'aimais bien.

"Belle et cruelle, sombre ritournelle, accompagne-nous vers les cieux !
Nos âmes en peine errent sans repère pour que la Mort exauce nos vœux !"

Oui je suis d'accord c'est un peu glauque mais j'm'en moque j'aime cette chanson.
L'heure avançant, et avec la faim, il fallût nous ravitailler en manger et en boisson. Je sortit d'une boutique avec mon ravitaillement et un soda bien frais versé dans une gourde isotherme histoire que ça ne s'évapore pas tous de suite. Xyan et moi reprîmes notre route au hasard des rues.

"Triste et funèbre, tel est le cortège, que nous formons pour vos adieux,
Vos vies éclairent nos instincts primaires qui font que vous vivrez moins vieux."

Alors que j'avançais tranquillement en train de siroter mon soda je vît une horde de gens courir droit devant eux à la poursuite de je ne sais trop quoi. Heuresement que j'ai sentit les tremblements dans le sol et que je me suis écartée juste à temps. Sinon j'me me serait fait aplatir....

"Bande de taré !"
C'est quoi ça ? On se serait cru un jour de solde.
Je repris ma route après être certaines qu'il n'y avait plus de danger.

"Notre mission, notre addiction, vous ôter la vie avec application…
Nous enrôlons sans rémission, toutes vos dépouilles avec passion !
Houuuuuuuuuuuuu hou hou houuuuuuuuuuuuuuuu…
Houuuuuuuuuuuuu hou houuuuuuuuuuuuuuuu"

A force de flanner dans les rues et de passer devant un tas de personne je ne fait plus gaffe aux gens qui se retournent et me pointe du doigt. Pourquoi ? Oh ça va du simple "Elle fait peur la dame" au "Wesh c'est quoi ces fringues ?" en passant par "Jolie voix...".
Je fini par atteindre une rue marchande. J'allais tracer ma route quand une bande d'atrophié du cerveau s'approcha de moi. Ils voulaient m'inviter à boire un verre ou un truc du genre. Je regarda ce qui semblait être le primate alpha de la bande et me fendit d'un sourire innocent.
"Désolé on m'attend ailleurs."
A priorie ma réponse ne plu pas à débileleader qui s'approcha un peu plus de moi. Tient ça écoute de la musique ces trucs là ? ....Naaaan. Ce n'est pas de la musique ça voyons. C'est de la connerie auditive.
Calme Narra tout doux. Tu t'était jurée de pas donner de beignes aujourd'hui. D'ailleurs Xyan croassa du haut d'un lampadaire pour m'avertir.
Débileleader détourna un instant son attention de moi, regarda Xyan et s'adressa à l'un de ses larbins.
"Tss C'quoi c'piaf, vas-y poto donne un cailloux !"
Hein ? Quoi ? Alors là....Changement de sourire, air serieux et sourire carnassier pour ces attardés.
"Touche à une seule plume de ce corbeau et t'es mort"
"Wesh qu'est-ce t'a dit là ? J'me fait c'oiseau et j'm'occupe de toi après t'inquiète."
Mon aura passa instinctivement en aura de combat et mon corps s'embrasa. je materialisa une Lame de feu au dessus de Xyan pour sa protection et une au dessus du groupe.
Du monde était dans la rue mais rien à foutre. On ne touche pas à Xyan. JAMAIS !
J'allais faire un nouveau barbecue quand une main stoppa mon geste. Qui à osé m'empêcher de cramer ces idiots ? Que le coupable se dénonce maintenant !
Je suivi la main et mon regard s’arrêta sur une fille, cheveux bleu, et sourire. Je la reconnu (pour une fois).
"Maiheu ! Yamina laisse moi au moins un flamber un !"

J'entendit détaler à toute vitesse. La bande de lâche s'était enfuit.
Calme Narra. Voila c'est ça. Comment ça j'allais faire une connerie ? Faut bien calmer leurs ardeurs. Et puis ce n'est pas comme si j'allais avoir une perte de contrôle. j'en ai déjà une eu une récemment.
Une fois calmée je regarde Yamina, qui comme d'habitude et tout sourire, et lui propose de marcher. Oui c'est la seule idée que j'ai eu en tête. Et aussi parce qu'il y a plein de témoins dont certains ont leur téléphone à l'oreille. Oui partir est préférable.

"Belle et cruelle, sombre ritournelle, accompagne-nous vers les cieux,
Nos âmes en peine errent sans repère pour que la Mort exauce nos vœux !"

Dite donc cette litanie reste en tête. Ça fait pas 5 minutes que Yami m'a rejointe et la voila en train de la fredonner.....Elle me parle d'un peu de tout et de rien. Je ne l'écoute pas vraiment. Faut dire que je ne suis pas habituée aux relations sociales, du coup je ne sais pas trop comment réagir. Je me contente de marcher à ses côtés et de ne pas fuir. Ce n'est déjà pas si mal non ? Et puis c'est tellement rare de rencontrer des gens dont mon pouvoir ne les gênes pas.

Tiens ? Nous voila à la plage ?.......Mais qu'est-ce que je fout ici ? Si il y a bien un endroit que je hait, c'est bien la plage !
Mais bon. On se pose à une table non loin d'un truc blond et continuons à manger nos emplettes tout en parlant.
Parfait ça m’entraîne à avoir des conversations. Depuis que j'ai faillit transformer une partit des Passions en barbecue, je n'ai pas quittée la chambre de Luna, le temps de m'en remettre. Et même maintenant je me sent vulnérable. Et ce n'est pas un truc que j’apprécie également.

"Le vague à l’âme, nos armes sans larmes, viennent en chœur percer vos cœurs,
Vos vies s’effacent, ne laissant pour trace, que des corps souillés par la peur.
Pas de prison, pas de violons, suppliques et supplices vous escorteront …
Votre extinction sera un don : vous intégrerez nos légions !"

"Pourquoi est-ce que ce genre de truc n'arrive qu'à moi ?"
"Hein ? Quoi ? Tu m'a parlée Mimi ?"

Bah quoi ? J'ai la flemme de l’appeler Yamina et Yami c'est trop banale. Et puis j'appelle les gens comme je veux !

Spoiler:
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 404
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra] Ven 7 Aoû - 21:29

Nous étions peut-être en vacance, mais cela ne changea en rien mon heure de réveil. Je ne sais pas pourquoi, mais je n’arrive tout simplement pas à faire la grasse matinée. Ce n’était tout simplement pas dans mes fonctions. Mes fonctions n’ont pourtant rien de compliqué, manger et bouger. Ça se résume à cela. Vous voyez, je ne suis pas une fille difficile !

Comme à mon habitude, je me dirigeai vers les installations sportives pour mon entraînement quotidien. La salle était remplit de Liberté, rien d’étonnant. J’en saluai certains et m’entraînai avec d’autres. Je n’ai rien de palpitant à vous raconter sur mon temps passé là-bas, ça se passa comme à chaque fois sans véritable encombre. Parfois la tension pouvait monter entre deux libertés, mais ils réglèrent ça en affrontement sans déranger les autres.

De retour des installations, j’allai prendre une bonne douche dans ma chambre. Je préférai me laver là qu’au vestiaire. Surtout que souvent, il ne restait plus de douche de libéré puisque tous étaient prises. Une fois fraîche, je vérifiai l’heure. Comme mon estomac me le démontra, l’heure du repas arrivait. Aujourd’hui, j’avais une grosse envie de côtelettes de porc ! Ça tombait bien puisque je connaissais un très bon restaurant qui offrait les meilleures côtelettes du monde ! Oui, je vous assure, les meilleures ! C’est pourquoi je me vêtis afin de me rendre en ville en direction de ce fameux restaurant.

Je peux vous l’assurer, je me suis régalée ! Bien évidemment, mon portefeuille a souffert de cette grande appétit, comme à chaque fois que je vais manger au restaurant. Mais ça voulait le coût. Je ne m’étais pas trompée, leurs côtelettes étaient divines !

À la sortie du restaurant, j’entendis des voix s’élever non loin. Eh bien, il y avait de l’action ici ? Je suivis les voix pour tomber sur une fille à la longue chevelure blanche faisant face à un petit groupe de garçon ayant l’air tous aussi con les uns des autres. Il ne me fallut pas longtemps pour reconnaître Narra. Alors toujours en train de chercher les problèmes cette Nana. On avait tous entendu parler de cette histoire avec les Passions. Certaines histoires me semblaient beaucoup trop extrêmes pour être la vraie version, mais le principal était là; Elle a passé près de faire brûler plus d’un Passions. Elle s’était déjà assez fait remarquer à Xényla, Elle n’avait pas besoin de se faire connaître plus que cela.

Je vis bien dans son mouvement que Nana allait produire un acte des plus défavorables. Ce n’était pas le moment ni l’endroit pour ça. Je m’approchai donc d’elle, bien sûr je sentis le temps devenir plus chaud, mais je n’en étais en rien étonnée maintenant que je connaissais son pouvoir. C’est alors que je retins son mouvement à l’aide de ma main. Narra ne semblait pas très heureuse de cette interruption, mais cela n’empêcha en rien pour faire disparaître mon grand sourire inoffensif de sur mon visage. En réalité sa soudaine colère, je le trouvais amusante.

Une fois que le groupe eu détalé, je la lâchai et attendait patiemment que ma chère Nana se calme. Elle me proposa même de marcher avec elle, pourquoi pas ! Tandis que nous marchions, Narra chantait et sans m’en rendre compte, à mon tour je la fredonnais avec elle. Nous formions un bien étrange duo, mais j’ai envie de dire que nous nous complétions. J’étais très active et parlais beaucoup, tandis qu’elle était calme et ne parlait pas ou très peu. Elle était très agressive et moi plutôt passive. Comme dit un peu plus tôt, je parlais beaucoup ! Je remarquai bien que ma compagne ne m’écoutait pas vraiment, mais je n’aimais pas quand c’était trop silencieux alors je continuai de parler. J’aurais très bien pu affirmer haut et fort que j’étais enceinte et la seule et unique réaction aurait été un « Hum ? Ok, super… ». Comme quoi elle était concentrée dans ses pensées. Je ne savais pas à quoi elle pouvait penser comme cela.

Je l’entraînai même jusqu’à la plage. J’étais étonnée qu’elle ne proteste pas plus sur le lieu. Je voyais bien dans son regard que cet endroit ne lui plaisait pas. Désolé de te l’annoncer Nana, mais il se trouve que la plage est l’un de mes lieux favoris ! C’est triste pour toi, pas vrai ? Je fus gentille et ne l’obligeai pas à venir nager. De toute manière je ne m’étais pas apporter mon bikini. Au lieu de cela nous allons manger tout en parlant. Oui, je mange encore, un problème ?

Pourquoi est-ce que ce genre de truc n'arrive qu'à moi ?

Je détournai mon attention de sur Narra pour observer le garçon à la chevelure blonde posé à côté de nous. Alors qu’il avait prononcé ses paroles, il s’était frappé la tête contre la table. Ce garçon était vraiment désespéré.

Hein ? Quoi ? Tu m'a parlée Mimi ?

Je soupirai en secouant la tête amusé. Une preuve de plus qu’elle ne m’écoutait pas. Mais tient, elle me donnait un surnom maintenant ? C’est la première fois que l’on me surnomme Mimi. Un peu d’originalité merci !

Mais non Nana ! Tu trouves vraiment que j’ai une voix de garçon maintenant ?

Je rigolai amusée et me tournai vers le garçon.

Si tu continu de te frapper la tête comme ça, tu auras une raison de plus de te plaindre ! La journée à mal commencer pour monsieur ?


Lorsqu’il leva son regard dans ma direction, je fus étonnée de découvrir des yeux bleus à la pupille étrangement petite. Ça en devenait presque hypnotisant à observer.

Spoiler:
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ça te dis de venir t'amuser en Darkblue?!
DC Duvley Sisman
avatar
III ▲ Déléguée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 396
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra] Dim 9 Aoû - 13:35














 ❝ Rencontre autour d'un verre ❞
Vous n'êtes que des moutons, qui suivent sans réfléchir les abrutis de leaders.



Hein ? Quoi ? Tu m'a parlée Mimi ?

Mimi ?
Tu lèves la tête avec un regard morne. Une fille, avec de grands cheveux blancs et un air assez agressif mais neutre, comme si c'était son visage normal. Oui encore une. Tu dois être maudis sans aucun doute. Pourquoi est-ce que ça existait les filles ? Ces machins braillards, gnangnan et inutiles, mis à part briser ton coeur ? En tout cas, cette guenon antipathique te fais penser à quelqu'un... Et tu penses l'avoir déjà vue, il te semble que c'est une fouteuse de merde enfin pour être poli, quelqu'un qui met le bazar dans le lycée.

Mais non Nana ! Tu trouves vraiment que j’ai une voix de garçon maintenant ? Si tu continu de te frapper la tête comme ça, tu auras une raison de plus de te plaindre ! La journée à mal commencer pour monsieur ?

Haha. Elle avait l'air marrante cette deuxième nunuche. Stupide mais marrante. Bon Light t'as pas fini de critiquer les gens ? C'est pas comme ça que tu oublieras Jeni ! Tu grimes et regardes celle aux longs cheveux bleus. Décidément les couleurs space c'était la mode ? Bon au moins, elle n'avait pas l'air de vouloir te sauter dessus. Ni elle ni sa copine guenon d'ailleurs. Tant mieux.

- Bravo Sherlock, réponds-tu d'un rire sarcastique. Vois-tu j'aime rarement me faire poursuivre par une horde de nanas stupides dès le matin.

Hum Light tu fais des progrès. Bientôt tu pourras avoir l'oscar de la personne la moins populaire et la moins aimable de la ville ! T'essayes de te reprendre un peu, ces filles là ne t'avaient encore rien fait, autant être un peu aimable avec elles. Même si tu n'en as pas envie. Tu les regardes toutes les deux. Elles doivent avoir à peu près ton âge et être amies, c'était bizarre tu trouves qu'elles vont aussi bien ensemble qu'un singe et un cygne. Menfin bon. La première, la guenon blanche, te fais un peu penser à Luna : même tête antisociale, regard de tueuse et physique de catcheuse. T'exagérais mais pas beaucoup. La deuxième plus à Jenifaël... Sans le côté timide, c'est vrai elle lui ressemble un peu. Est-ce que tu étais condamné à rejouer la même scène pour toujours ? Tu cognes ta tête une nouvelle fois contre la table, te fais mal parce que tu l'as fait trop fort et la relève en la massant douloureusement. Tu regardes le duo d'une mine boudeuse et t'accoudes à la table, tourné vers elles.

- Sympa vos surnoms en tout cas. Mimi et Nana c'est ça ? On dirait un sketch. (Tu passes une main pensive dans tes cheveux blonds : ) Sinon vous venez de Xényla non ? J'ai l'impression de vous avoir déjà vu.

La réponse n'allait pas changer ta vie mais bon. Autant lancer la causette un peu, pour se distraire. En plus, tu penses que ça peut-être drôle de les asticoter un peu, histoire de voir si tes prévisions sur les caractères de ces deux intrus dans ta vie sont vérifiées. Et puis c'était le meilleur moyen pour faire connaissance hein ? Même si c'était des filles, ça changeait pas le fait que t'aimais pas non plus passer ta vie tout seul à lire des mangas dans ta chambre.



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra] Dim 9 Aoû - 22:15

Décidément je ne suis vraiment pas taillée pour les relations sociales. Pourquoi j'ai proposée à Yamina de m'accompagner ? Je suis malade ? Lui infliger ça alors qu'elle à mieux à faire....non mais qu'elle guigne !
"Mais non Nana ! Tu trouves vraiment que j’ai une voix de garçon maintenant ? "

Maintenant qu'elle le dit. Je la regarde puis dirige mon regard vers la personne que Yamina observait fixement.

Si tu continu de te frapper la tête comme ça, tu auras une raison de plus de te plaindre ! La journée à mal commencer pour monsieur ?

Elle semblait parler au truc blond qui n'était pas loin de nous. Ha c'était lui qui s'est plaint ? Un mec....et merde ! Pourquoi faut qu'on se retrouve à côté de ces machins là ? Enfin bon. Celui là à l'air d'être moins con que ceux que j'ai faillit brûler tout à l'heure.
Je regarde plusieurs fois Yamina et Blond. Elle semble hypnotisée.
"Hého Mina on s'reveille !"

C'est quoi qui l'a bloque comme ça ? Je regarde à nouveau le garçon et fini par trouver ce qui clochait. Drôle d'yeux. J'avais jamais vu ça avant. Ils sont presque aussi beau que les miens héhé.
Il n'a pas l'air sympa mais bon. les apparences sont trompeuse il parait. Il fini par nous regarder avant de parler.

Bravo Sherlock,
dit-il en riant
Vois-tu j'aime rarement me faire poursuivre par une horde de nanas stupides dès le matin.

Héhooo  ça va pas de lui parler comme ça ? Je ravale ma répliques parce que quelque chose me fait tilter dans sa prose.
"Attend.......C'était toi que l'autre groupe de furie poursuivait ? J'ai faillit me faire piétiner à cause d'une bande de groupie ?.......Et beh...ça doit pas être drôle tous les jours..."
J'ai trouvée mon opposé on dirait. Lui, il attire tout ce qui bouge tandis que moi je les repousses. J'me demande ce qui est le plus invivable. Je crois que je préfère ma situation.
Bah le vla qu'il qui se recogne la tête.....déjà que ces machins là n'on pas beaucoup de neurones alors si il les esquintent encore plus c'est mal partit pour lui. Oui ben oui. A force de se cogner on fini par avoir mal. T'y repensera avant de recommencer. Enfin bon le temps qu'il passe à se faire mal il ne le passe pas à parler. Ce qui est une bonne chose en soit.
Il fini par se tourner vers vous. Ha nan ! Il va pas nous parler quand même ?.....Ben si. le voila d'ailleurs qui se met à causer. Malgré moi je l'écoute. Il faut bien sinon je ne vais pas être capable de répondre si on me parle...ça m'ennui mais quand faut y aller, on y va.

"Sympa vos surnoms en tout cas. Mimi et Nana c'est ça ? On dirait un sketch."
Un Sketch ? Il se moque de nous là ? Je regarde Yamina mais vu son regard elle ne me laissera pas lui cramer ses tifs dont il a l'air si fier. Tiens d'ailleurs je ne sais pas même pas si il est gêné par mon pouvoir. Si lui aussi n'est pas gêné ça devient inquiétant, je doit couver un truc moi...
Il passa une main dans ses cheveux puis continua.
"Sinon vous venez de Xényla non ? J'ai l'impression de vous avoir déjà vu."
"Élémentaire Watson"
Quoi ? C'est pas parce que j'suis une fille qui vit à l'écart des autres que je ne me suis pas cultivée.
Je me suis quand même un peu renseignée sur les coutumes des humains qui vivent hors de l'île. Comme j'aime bien lire, j'ai lut ce que je pouvais lire sur l'île.....jusqu'à ce qu'on m'interdise de toucher à un livre parce qu'à cause de mon pouvoir, ils jaunissaient à vitesse grand V. Mais je m'égare.
"T'a trouvé ça tout seul ?"

C'est lui qui a commencé.
"Ben bravo continu sur cette voie et tu ira loin"
La ferme ma conscience !
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 404
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra] Mar 11 Aoû - 5:20

Hého Mina on s'reveille !

À ses paroles, je lâchai du regard les yeux du garçon et me retournai vers Narra.

Qui !? Quoi !? Quoi !? Je suis parfaitement éveillée !

Ce nouveau surnom m’avait légèrement perdu. Mais où allait-elle chercher ces surnoms ? Si ça continue, je vais à mon tour lui en sortir et ça ne risque pas d’être aussi mignon. Narra… Narra… Ra…Raspoutine ! Vous voyez c’est nulle et je sens qu’elle va me détester si je l’appel ainsi. Seulement à imaginer sa réaction, me voilà à rigoler seule.

Bravo Sherlock, Vois-tu j'aime rarement me faire poursuivre par une horde de nanas stupides dès le matin.

Alors que Nana n’appréciait pas trop les paroles du garçon, moi je rigolai. Non pas pour ce qu’il a dit, mais pour l’image qui met survenue à l’esprit. Vous ne voulez pas la connaître…

Attend.......C'était toi que l'autre groupe de furie poursuivait ? J'ai faillit me faire piétiner à cause d'une bande de groupie ?.......Et beh...ça doit pas être drôle tous les jours...

Quoique… Je vais la dire !

Ahah ! Hey Nana, ce n’est pas toi ça la « horde de Nana » ? Pardon, je t’autorise à me frapper pour cette blague nulle.

Voilà, êtes-vous content ? J’ai dit la blague la plus nul que ces deux-là ont certainement jamais entendu. Pourtant moi elle me faisait rire… Bref, revenons aux choses sérieuses. Pourquoi se faire poursuivre par des filles en folie ?

Sincèrement, tu as quoi de spécial pour tous les attirer comme ça ?

Le garçon se cogna une nouvelle fois la tête. Quoi ? C’est ma blague qui l’est fait agir comme ça ? Je savais bien qu’elle était nulle, mais pas au point de se frapper la tête contre la table afin de l’oublier. Je divague peut-être, mais peu importe la raison, je m’étire, passant même par-dessus Narra, et récupère une serviette de plage déposer sur une table prêt. Je m’étire à nouveau afin de la déposé devant le blond, un sourire au visage.

Juste au cas où tu voudrais te cogner à nouveau. On n’a pas trop envie de devoir s’occuper d’un gars qui s’est trop frapper fort la tête contre une table.

Enfin, il afficha une adorable mine boudeuse tout en se frottant la tête avant de continuer de nous parler. Il avait tout de même réussit à se faire mal lui-même ! Bravo.

Sympa vos surnoms en tout cas. Mimi et Nana c'est ça ? On dirait un sketch.

Rapide coup d’œil en direction de Narra. Une nouvelle réplique qu’elle n’allait pas apprécier. Heureusement, elle se retint de répliquer. Contrairement à moi qui le coupa …

Mais c’est une superbe idée ! J’imagine bien une émission de cuisine du nom de : « Les petits plats de Nana et Mimi », je te laisserais tout flamber Nana !

Je rigolai à nouveau. Parfois, je me demande d’où toutes ses idées me viennent. Bien évidemment, je ne savais pas me retenir de dire tout ce que je pense.

Sinon vous venez de Xényla non ? J'ai l'impression de vous avoir déjà vu.
Élémentaire Watson

Les voilà parti dans un délire de Sherlock Holmes.

T'a trouvé ça tout seul ?

Je soupire. Je ne savais pas qui était la pire entre moi qui sortait des délires étranges et Narra toujours aussi antisocial. Comme quoi nous étions le véritable opposé de l’une et de l’autre.

Oui, en effet, nous somme de Xényla ! Je m’appelle Yamina Heaven, Liberté ! Et l’antisocial là c’est Narra et je vais la laisser se présenter seule. Toi, tu es ?

Il nous faut bien une filler super social et sympathique entre ses deux-là qui sortait de belles répliques sarcastiques. Ils pourraient presque bien s’entendre ensemble.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ça te dis de venir t'amuser en Darkblue?!
DC Duvley Sisman
avatar
III ▲ Déléguée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 396
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra] Sam 15 Aoû - 16:17














 ❝ Rencontre autour d'un verre ❞
Vous n'êtes que des moutons, qui suivent sans réfléchir les abrutis de leaders.



"Attend.......C'était toi que l'autre groupe de furie poursuivait ? J'ai faillit me faire piétiner à cause d'une bande de groupie ?.......Et beh...ça doit pas être drôle tous les jours..." Elle enchaîna d'un joli : "Élémentaire Watson. T'a trouvé ça tout seul ?"

Tu t'accoudes de nouveau à ta table et ricane. Tu aimais bien qu'on reste dans les délires comme ça, même si elle se foutait de ta gueule comme toi tu le faisait aussi. Haha ça promettait d'être drôle entre elle et toi. Ah elle avait croisé la bande aussi ? Tu soupires, tes yeux de serpents s'acclimatant à la lumière sans arrêt changeante.

- Oui c'était moi le gars tout devant qui courait comme un dératé. Non c'est pas drôle en effet.

Ahah ! Hey Nana, ce n’est pas toi ça la « horde de Nana » ? Pardon, je t’autorise à me frapper pour cette blague nulle.

Tu hésites entre te foutre de sa gueule pour cette blague vraiment pourrie ou te frapper le front avec ta paume et écraser le reste de ton visage avec. La première n'étant pas vraiment sympa et la deuxième faisant mal, tu préféres la fixer avec un air totalement neutre genre " je ne relèverais pas cette blague de merde ". Tu attends aussi avec un certain ravissement la réaction de l'autre gorille. Tu l'avais bien dit que c'était un vrai sketch ces deux filles là. Tu savais vraiment pas comment elles arrivaient à s'entendre. Puis la jeune fille aux cheveux te demande ce que tu faisais pour les attirer comme ça. Tu passes une main dans tes cheveux, c'est vrai ça, pourquoi ? T'avais jamais vraiment cherché à comprendre.

- Ben je sais pas trop. Je crois que c'est parce qu'elles me trouvent mignon. Je ne vois pas en quoi je suis mignon.

Dis-tu habillé comme une idole à la dernière mode, tes cheveux blonds pouvant faire palir n'importe quelle fille et ta petite taille."JE SUIS PAS PETIT" ! Ok ok... En tout cas tu avais le look mignon, c'est une constatation. Puis la fille sympathique te tend une serviette de plage quand elle te vit te cogner la tête comme un autiste :

Juste au cas où tu voudrais te cogner à nouveau. On n’a pas trop envie de devoir s’occuper d’un gars qui s’est trop frapper fort la tête contre une table.

De quoi je me mêle ? Bon c'était gentil de sa part donc tu l'acceptes quand même en ronchonnant un merci presque inaudible. Elle était marrante un peu, tu la trouvais décidément différente des autres nanas, même si elle était tout aussi nunuche. Tellement nunuche que tu te demande si elle ne le fais pas exprès. Encore une fois elle te prouve que tu n'as pas tort en enchaînant une répartie aussi pourrrie que la dernière.

Mais c’est une superbe idée ! J’imagine bien une émission de cuisine du nom de : « Les petits plats de Nana et Mimi », je te laisserais tout flamber Nana !

Tu rigoles en imaginant la scène. La guenon blanche en tablier de cuisine avec une fouet à la main avec un air ahuri genre "qu'est-ce que je fous ici ?" et la sympathique lui expliquant comme à une débile comme faire cuire des pâtes. L'image était très drôle. Tu exploses de rire quitte à te faire taper par l'une ou l'autre. Très manga cette situation de cuisine. Tes joues te font mal ainsi que tes côtes.

- Aïe aïe aïe, ça suffit, rigole-tu en essuyant des larmes de plaisir. Stop.

Puis la petite sympathique (ça va devenir son surnom) te sort de mon gros délire débile. ça fait du bien de rire, surtout que ce n'était pas souvent. Surtout depuis... qu'elle était partie. Une bonne claque et hop ! Te voilà reparti de bonne humeur. Ou presque mais tout le monde s'en fout de ta déprime alors pense à autre chose.

Oui, en effet, nous somme de Xényla ! Je m’appelle Yamina Heaven, Liberté ! Et l’antisocial là c’est Narra et je vais la laisser se présenter seule. Toi, tu es ?

Ah elle s'appelait donc Yamina Heaven ? Où avais-tu déjà entendu ce nom de famille ? Bon peut-importe. Et Narra. Oui effectivement y avait une ressemblance avec le surnom Nana. et Yamina avec Mimi, oui en cherchant loin. Ah il avait peut-être déjà vu Narra en cours oui ! Oui en effet elle devait être en Processus tu penses.

- Light Alexander, Processus.

Cool la présentation. Tu peux pas mettre un peu plus de peps ? Tu t'affales sur la table une nouvelle fois et baille. c'est pas que tu te fais chier mais courir t'as épuisé et tu voudrais bien dormir un peu. Du coup pour te réveiller tu appelles un vendeur et commandes une bonne grosse boisson énergétique, histoire de te tenir bien éveillé. Il te la ramène quelques minutes plus tard et te la pose devant toi. Tu l'avales d'un trait en sentant avec plaisir le liquide frais te couler dans la gorge. Voilà, maintenant tu serrais une pile électrique, serpent + soda c'est pas le mieux pour rester calme. Tant pis, ça te changera un peu de ton état amorphe et tu seras un peu plus joyeux.


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra] Sam 15 Aoû - 18:16

Il avait l'air d'apprécier ma moquerie. Finalement il serait peut-être sympa. Ouais, j'ai quand même des doutes. Enfin bon il a répondu à ma question, ce n'est déjà pas si mal. Et oui je veux bien croire que se faire poursuivre ce n'est pas drôle.
Enfin moi je ne l'ai pas vu. Il devait déjà être passé quand les groupies me sont tombées dessus. J'aurais su à l'avance j'l'aurais p'être aidé....juste pour voir si je n'avais pas trop perdu la main depuis mon.....accident ? Mais ce serait faire une nouvelle connerie où je risquait gros....donc non....puis cuir à point un groupe de nunuche cela prendrai trop de temps. C'est le zéro absolue là dedans.

J'allais répondre quand Mina balança la blague la plus drôle du siècle (c'est ironique bande de débile !)
"Ahah ! Hey Nana, ce n’est pas toi ça la « horde de Nana » ? Pardon, je t’autorise à me frapper pour cette blague nulle."

Je pense qu'à ce moment là mon regard devais traduire la pitié, le désespoir et l'incrédulité. Sérieusement Yami ? Tu peux mieux faire quand même. En guise de réponse je posa mes coudes sur la table, ma tête dans une de mes mains tandis que de l'autre je pointais le haut de sa tête. Un rapide mouvement de la main et je dessinais dans les airs une esquisse de médaille. Oui avec le feu on ne peut pas vraiment faire de forme très précise. Je remis mon autre mains sous mon menton, regarda Yamina avec un grand sourire et ajouta
"Vaaaala. Ça veut tout dire."

Je jeta un rapide coup d'oeil à Blondinette. Lui il avait l'air blasé. Bah. Il s'y habituera bien vite.  Sinon, le pauvre, il aura le cerveau (enfin ce qui en reste) qui lui coulera par les oreilles.

Il expliqua aussi en deux trois phrases pourquoi les gens s'amusait à le poursuivre. En sommes il serait "trop" "mignon". La blague. Ca ? Mignon ? je ne me peut m’empêcher de pouffer. Même les peluches que j'ai eu dans ma jeunesse étaient plus mignonnes.

"Sympa vos surnoms en tout cas. Mimi et Nana c'est ça ? On dirait un sketch."
"Mais c’est une superbe idée ! J’imagine bien une émission de cuisine du nom de : « Les petits plats de Nana et Mimi », je te laisserais tout flamber Nana ! "
Là non c'était trop. J'ai déjà donné une médaille à Yamina. Je peux pas faire mieux. Mais malgré moi j'imagine la dans ma tête et me fend d'un sourire. Tout flamber vraiment ? Cette idée me séduit héhéhé.

Et voila que l'autre se marre comme un dément.
"Aïe aïe aïe, ça suffit"

rigole-t-il les larmes aux yeux.

Stop.

Bon en même c'est vrais qu'imaginer la scène est très comique. M'imaginer en tablier, une spatule à la main et une louche dans l'autre. Mon cerveau bug un moment avant de rebooter.
Finalement il fini par se calmer et Mina fini par nous présenter.

Oui, en effet, nous somme de Xényla ! Je m’appelle Yamina Heaven, Liberté ! Et l’antisocial là c’est Narra et je vais la laisser se présenter seule. Toi, tu es ?

Light Alexander, Processus.
Processus ? Merde ce truc est dans ma classe ? Ça ne me dit rien.....Pis je vais plus pouvoir l’appeler Blondinet. M'en fiche je vais continuer. Hého je veux pas me présenter à ça moi.....je suis vraiment obligée ? Je regarde Yamina qui semble m'encourager du regard. Pff.....bon ben allons-y
"Narra Kaisa, Processus également. même si je n'ai pas dû aller dans la salle de cour de la classe très souvent..."

Qu'il ne me demande pas c'est quoi nos pouvoirs ou je vais lui montrer sur lui....enfin bon il doit s'en douter.
P'être qu'il sera moins stupide à l'avenir. Mais ça on verra. Déjà qu'il est en processus et que je ne connais...ben personne dans cette classe, m'en faire un ennemis ne serait pas une de mes meilleures idées. Mais j'm'en moque. Il peut être ce qu'il veut de toute façon je ne changerais pas d'avis.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 404
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra] Mar 18 Aoû - 21:55

Comme je m’y étais attendue, ma blague ne fit pas fureur. Le blond me regardait d’un air découragé tandis que Nana, la tête appuyée contre sa main, fit virevolter un doigt de sa main valide dans les airs. Je relevai la tête et observa le dessin de flamme qu’elle venait de produire aussi dessus de ma tête, cela ressemblait fort à une médaille. J’aurais préféré une couronne, c’est plus joli ! Reine des blagues nulle, c’est super comme titre ça !

Vaaaala. Ça veut tout dire.

Je rigolai puis dirigeai ma main vers le dessin de flamme. Je refermai ma main sur les flammes afin de les éteindre tout en liquéfiant légèrement la paume de ma main pour ne pas me brûler. Un « tssssss » retendit lorsque j’étouffai le feu et je continuai de rigoler.

D’accord, j’ai compris, c’était vraiment une blague de merde ! Je n’y peux rien si je dis tout ce qui me passe par la tête !  

Lorsque je demandai au garçon comment il faisait pour les attirer, son regard montrait bien qu’il ne savait pas plus que moi. Eh bien, pas très pratique cela.

 Ben je sais pas trop. Je crois que c'est parce qu'elles me trouvent mignon. Je ne vois pas en quoi je suis mignon.

Difficile de définir soi-même son physique, en effet. Mais ce garçon avait bel et bien l’apparence parfaite pour être un idole ! Mais c’est difficile de s’imaginer que seule son apparence pouvait lui attirer une telle horde de fille en chaleur. On se croirait dans un manga de romance où le héros est le prince de l’école et a même un club de groupie à son apogée seulement parce qu’il est mignon.  

Puis vint le moment de mon deuxième commentaire débile. Étonnamment, le garçon parti dans un grand fou rire. Wow ! Je ne m’étais pas entendu à une telle réaction. Qu’avait-il de si drôle ? Certainement l’imagine de Nana en cuisine. Même Nana trahit d’un sourire son amusement. Autant ma première blague était merdique, autant celle-ci les avait fait réagir beaucoup plus que j’aurais imaginé. À mon tour je rigolai légèrement de découvrir leur amusement avant que nous nous calmions tranquillement et que je fasse les présentations.

Quoi ? Pourquoi il se frappe encore lui ?! Je lui ai donné une serviette pour qu’il se frappe la tête dessus, pas pour qu’il change de procédure. Il est maso ou quoi ? Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi il se fait du mal comme ça.

C’est bon ? Tu as bientôt terminé ta séance de masochiste ?

Dis-je en rigolant avant de lui laisser enfin le temps de se présenter.

Light Alexander, Processus.

Tient, un autre Processus ! Notre chère Narra ne reconnait même pas ses propres camarades de classe ? Alors là bravo ! Je pense à cela, j’ai l’impression d’avoir déjà entendu parler d’un certain Light, mais je ne suis plus trop sûr…. Je tentais tout de même de réfléchir à la question, où avais-je entendu ce nom ? Pendant ce temps j’observais Nana, à l’attendu d’une réponse de sa part. Je n’allais pas parler pour deux ! En réalité je le fais déjà, mais vous avez compris où je voulais en venir !

Narra Kaisa, Processus également. même si je n'ai pas dû aller dans la salle de cour de la classe très souvent...

Voilà qui expliquait qu’elle n’avait pas reconnue Light, la rebelle. Sérieusement, pourquoi ce nom me dit quelque chose. Je restai un moment en mode réflexion avant que je me souvienne. Jeni ! Bien sûr, elle n’arrête pas de me parler de ce Light au point où j’en suis arrivée à détester ce gars sans même le connaître. Ça ne me faisait pas plaisir qu’un garçon hante ainsi les pensées de ma sœur. Je me demandais bien ce qu’il avait de si spécial. Je ne sais pas quoi en pensée, c’est vrai que tout le deux sont mignons, mais imaginer un garçon avec un tel caractère avec ma sœur… Peut-être est-elle tombée sous le charme de son physique comme toutes ces filles… Je ne croyais pas Jeni courir après les garçons de la sorte, ce n’est pas elle ça.

Lorsque je compris d’où je connaissais son nom, mes yeux s’agrandissent et j’observai le blond d’un œil suspicieux.

Oh non ! C’est donc toi le Light que ma sœur me parle toujours ? Tu as même réussit à illuminer le regard de ma chère Jeni…

Malgré que je sois sérieuse dans mes paroles, j’ai tout de même insérer un jeu de mot avec le nom de Light. Vraiment, je suis plus que désespéré comme cas. Il était discret, peut-être même qu’ils n’allaient même pas le remarquer.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ça te dis de venir t'amuser en Darkblue?!
DC Duvley Sisman
avatar
III ▲ Déléguée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 396
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra] Jeu 20 Aoû - 18:49














 ❝ Rencontre autour d'un verre ❞
Vous n'êtes que des moutons, qui suivent sans réfléchir les abrutis de leaders.



D’accord, j’ai compris, c’était vraiment une blague de merde ! Je n’y peux rien si je dis tout ce qui me passe par la tête !  

Bah des fois elle ferait mieux de ne rien dire. Est-ce qu'elle était capable de se taire au moins dix minutes ? Tu en doutes fortement. En tout cas, ce qui te surprend le plus, ce fut le sourire qu'esquisse Madame Guenon, oh pardon, Narra. Elle est donc vraiment capable de sourire ? ça c'était une grande nouvelle. Puis Yamina te fait une réflexion dont tu n'as pas vraiment l'habitude...

C’est bon ? Tu as bientôt terminé ta séance de masochiste ?

Euh... Maso ? Toi ? Tu lèves un sourcil dubitatif. C'est pas parce que tu te frappes de découragement que tu es maso. Non mais. Allo quoi. Tu ricanes, tu as presque le même niveau de blague que la demoiselle ceci dit. Elle avait l'air d'un perso de manga, la nunuche toujours contente et positive, même quand elle voit son mec coucher avec sa meilleure amie : " mais non vous savez, il est médecin il étudiait juste l'anatomie, comme je n'étais pas là". Ben voyons. Puis Madame Guenon se présente à son tour :

Narra Kaisa, Processus également. même si je n'ai pas dû aller dans la salle de cour de la classe très souvent..

Oui effectivement, tu ne l'avais jamais vu, ou alors très peu et c'était pour ça que tu pensais avoir déjà aperçu sa tête. Au pire, on s'en fout. La jeune fille te regarde mais Yamina a le malheur de prononcer un mot qui est cher à toi :

Oh non ! C’est donc toi le Light que ma sœur me parle toujours ? Tu as même réussit à illuminer le regard de ma chère Jeni…

Jenifaël... Ouiiiin pourquoi fallait-il qu'elle t'en parle ? Tu fais tout pour l'oublier, et voilà qu'on en parle et en plus tu tombes sur sa soeur ! Tu es maudit c'est pas possible autrement... Ton visage se ferme, tes pupilles de serpent se rétractent, comme si tu te sentais menacé. Et comme quand tu es triste ou gêné, t'as la putain de manie de tirer sur tes manches et de tripoter tes mèches de ta tignasse blonde. Arrête ça ! C'est stressant bordel ! Tu la regarde avec un air mi chaton mort mi serpent en te demandant si le mieux c'est de te barrer, aller te noyer, faire du carrousel comme si de rien était ou répondre à sa question. Etant donné que la dernière option était la plus sage, tu cochas cette case.

- Oui c'était moi.

Tu relèves même pas la blague non mais. Attend t'étais amoureux, la fille disparaît, pouf, t'es triste et on t'en parle là. Ben oui ça fait un peu mal. Tu t'affale de nouveau sur la table. Non tu ne pleures pas ça c'est très rare mais t'es un peu en colère. Bon.

5 minutes passent où tu ne dis rien. Faut vraiment que t'oublie cette nana là. Sinon ça va pas le faire. Tu penses à tes nombreux mangas où le mec se fait larguer, se fait planter comme un vieux cake avarié. Tu ressembles un peu aux héros là, tu fais presque autant pitié. Tu regarde passer les couples, les enfants, les papis mamies etc. Au lieu de plomber l'ambiance, fais quelque chose ! Tu te lèves et regarde les deux filles, essaye tant bien que mal de remettre un masque impassible sur ton visage grimaçant, tu cherches quoi dire pour changer de sujet.

- Tu es la soeur de Jeni ? C'est marrant tu lui ressemble pas du tout.

Raté pour le changement de sujet. Essaye une autre fois. En tout cas c'est sûr que physiquement elle ne lui ressemblait pas le moins du monde. Cheveux bleus, yeux bleus, joyeuse, extravertie et blagueuse. Non rien de rieeeeen... Voilà.


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra] Ven 21 Aoû - 0:01

C'est bon j'me suis présentée voilà vous êtes contents ? Et bon comme si ça aller lui apporter quelque chose au Light. Regardez-moi cette tête de je m'en foutiste. Puis pourquoi je lui dis comment je m’appelle à celui-là ? Light…pff il porte son nom celui-là, maigrichon comme il est, c’est même pas light c’est sans sucre !
VLAN ! J’me fous une gifle qui me réveille, me voilà avec le même humour que Mina…..je savais mon humour nul (quand il n’est pas noir ou avarié) mais parvenir à ce stade c’est un changement de niveau. J’ignore les deux autres qui doivent se demander ce qui m’arrive et terminer de siroter mon soda…Zut ma gourde est vide. Tant pis. Je pose ma tête dans le creux de mes mains et observe Mina et Blondinet.

Mon attitude mon surprend. Fréquenter des personnes ne me réussis vraiment pas. Je me reconnais plus dans la fille qui reste dans son coin et parle avec elle-même, son corbeau et l’air. Oui il m’arrive de causer avec l’air qui m’entoure. Car après tous c’est lui que j’enflamme quand j’utilise mon pouvoir. Et personnellement je trouve ça débile de penser que le vent n’écoute pas, que l’eau garde de secrets ou que les plantes n’étendent pas. Nous sommes tous lié. Mais c’est ma nature nymphique (même pas certaine que ce mot existe) qui me souffle ça, moi perso je m’en cogne.

Puisqu'on parle d’écouter, Mina me sort de mes pensées en parlant à Li…..nan….je n’arrive pas à l’appeler par son nom….impossible. On va continuer avec….hummmm Hélios ? Ça ressemble déjà plus à un prénom. Puis c’est raccord avec le sien comme ça.
Mina, donc, parla avec Hélios.

"Oh non ! C’est donc toi le Light que ma sœur me parle toujours ? Tu as même réussit à illuminer le regard de ma chère Jeni…"


Hein ? Jeni ? C’est qui ça ? Puis Mina dit que c’est sa sœur…..Elle a une sœur ? Pas au courant. Enfin bon je ne la connais pas depuis très longtemps donc c’est normal que je ne sache pas tous…..sans doute qu’elle me la dit mais j’ai oublié….comme tout ce que je considère comme pas utile…oui ben je vous l’avez bien dit que j’ai un gros problème relationnel et je me moque de ce que vous pensez.
Ils avaient l’air d’être dans une intense discussion qui me passait au-dessus. Moi les histoires de cœur ça me fait vomir. Et puis-je le dit toujours

"Trust. No one !"


Zut ! J’ai dit ça à voix haute ?.....bah ils ne m’ont sans doute pas entendu. Je fini par caler ma tête dans le creux d’un de mes bras et avec mon bras valide dessine cette fois une esquisse de trophée au-dessus de la tête de Mimi pour son jeu de mot stupide. Je suis d’ailleurs en train de penser qu’il m’en faudrait un. Pendant qu’il discute et qu’ils m’ont oublié (pas grave j’y suis habituée) je m’occupe en faisant des petites étincelle ici et là. Puis, alors, que j’essaye de brûler quelques cheveux d’Hélios, mon regard se perd dans le vide. J’ai l’impression que mon esprit quitte mon corps. C’est difficile à expliquer mais j’ai l’impression qu’on m’appelle. Ça me fait limite flipper. Que quelqu’un me sorte de là ! Je ne peux même pas agir moi-même.
La dernière chose que j’entends c’est Hélios parlant d’un ressemblance avec je ne sais pas qui.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 404
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra] Lun 14 Sep - 4:05

Oui c'était moi.

C’est tout ce qu’il trouvait à ajouter ? Je fronçais les sourcils, le fixant d’un regard froid. Je n’aimais pas comment il semblait si indifférent de cela. Son ton de voix avait beau être légèrement attristé, ça ne me rassurait pas plus. C’est vrai, je la jouais un peu grande sœur protectrice n’acceptant pas qu’un garçon approche de sa petite sœur, mais je n’y pouvais rien, je suis comme cela. Cela n’arrivait que rarement que je n’appréciais pas une personne et pourtant, c’est ce qui était en train de se produire avec Light. Il n’avait peut-être rien fait pour le moment, mais je n’aimais pas son comportement. Comment Jen aurait pu être heureuse avec un garçon où il lui suffisait d’un sourire attendrissant pour avoir des milliers de filles à ses pieds ? On ne peut pas faire confiance en ces types. Imaginez seulement si leur relation avait été possible, il aurait très bien pu se délaisser de m sœur rapidement. Après tout, il avait le choix.

Ni l’un ni l’autre n’ajouta un mot. C’était peut-être préférable de la sorte. Avoir cette expression sérieuse, ça me perturbait moi-même. C’est pourquoi que je soupirai afin de remettre mes idées en place. J’ai peut-être l’air idiote, mais pourtant je savais être sérieux. Difficile à croire, pas vrai ? Ce silence pesant, Narra le brisa avec toi court mot qui pourtant représentait bien la situation.

Trust. No one !

Avec tout cela, je n’avais même pas remarqué le trophée de flamme qui s’élevait au-dessus de ma tête. J’arquai un sourire alors que j’allais l’éteindre, merci Nana, c’est sympas de recevoir des prix pour mes blague nulles. Ça m’encourageait presque à continuer de la sorte, ce n’est pas souvent que l’on me félicitait pour sortir de genre de connerie.

Après cela, chacun partit dans sa bulle. Je suppose que le sujet de discussion avait mis un froid entre Light et moi, Narra ne devait pas nous suivre. Pourtant, elle trouva le moyen de jouer avec le feu. Oui, encore un jeu de mot ! Du coin de l’œil, je pouvais très bien y voir des mèches du blond s’enflamme légèrement, encore le résultat d’une Nana qui s’amuse. Je pourrais les éteindre, mais supposes qu’il savait le faire lui-même, ce n’est pas comme si les flammes était très grande.

Tu es la soeur de Jeni ? C'est marrant tu lui ressemble pas du tout.

Je levais les yeux dans sa direction. Marrant, certainement lorsqu’on ne connaissait notre histoire. Faut croire qu’ils ne s’étaient pas suffisant parler pour se parler de leur vie. Tant mieux.

Ce n’est pas étonnant puisque nous ne sommes pas du même sang. Ma famille avons adopté Jen. Ne cherche pas à la retrouver, elle est partie loin. Elle a trouvé des renseignements sur son père biologique et a décidé d’aller le retrouver. Mais au fond, je crois que c’est surtout un prétexte pour fuir cette histoire de chasse aux clés. Il reste que je suis étonnée que m’man et p’pap aient accepté de la laisser partir.

Même si je pouvais en vouloir à ce gars de blesser ma sœur avec cet amour impossible, il avait bien droit de connaître l’explication de son départ. Elle était partie tellement rapidement, elle n’a pas eu temps d’avertir personne, sauf moi. J’étais inquiète de la savoir si loin, mais si c’était ce qu’elle souhaitait, je ne pouvais rien faire.

Narra, quant à elle, n’avait plus aucune réaction de son côté. Elle était figée et ne bougeait plus, les yeux grands ouverts, fixant le vide. Elle avait quoi ? Je claquais mes doigts devant son visage afin de la faire réagir.

Hey Nana !? C’est à toi de te réveiller !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ça te dis de venir t'amuser en Darkblue?!
DC Duvley Sisman
avatar
III ▲ Déléguée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 396
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra] Jeu 24 Sep - 11:01














 ❝ Rencontre autour d'un verre ❞
Vous n'êtes que des moutons, qui suivent sans réfléchir les abrutis de leaders.



"Trust. No one !"

Tu jettes un regard au gorille blanc. Ouai ça y est elle a craqué. En tout cas tu la remercies un peu car il y avait un gros silence pesant bien chiant. Quoi encore ? Qu'est-ce que tu avais dit de si étrange ? Pourquoi elle te regarde comme un détritus potentiellement utile dans un monde où tout aurait explosé ? Non bon tu exagères mais elle te lance un regard assez flippant. Et puis ya l'autre guenon débile qui s'amuse à te craquer les pointes des cheveux. C'est fini oui ? Tu as compris qu'elle savait manier le feu. Bon bah stop alors. Tu attrapes tes cheveux et éteints les petites flammes de la paume de la main. Ouai c'est chaud mais bon. T'es un anaconda, ça vit dans les forêts tropicales ces machins-là, donc ya un peu de marges avant que un truc minuscule comme ça t'inquiète. Une flamme de la taille de ta tête, là ça fait peur. Parce que c'est un peu plus chaud déjà.

Ce n’est pas étonnant puisque nous ne sommes pas du même sang. Ma famille avons adopté Jen. Ne cherche pas à la retrouver, elle est partie loin. Elle a trouvé des renseignements sur son père biologique et a décidé d’aller le retrouver. Mais au fond, je crois que c’est surtout un prétexte pour fuir cette histoire de chasse aux clés. Il reste que je suis étonnée que m’man et p’pap aient accepté de la laisser partir.

Ah, t'as un peu l'impression d'avoir posé la question qu'il faut pas. Et c'est quoi cette phrase "ne cherche pas à la retrouver" ? Si elle est partie elle est partie tu n'y peux rien tu ne vas pas lui courir après comme un chien, surtout que tu ne savais pas où elle était. Bon en vrai tu as super envie de la retrouver, pour au moins lui dire que tu l'aimais. Ouai, tu te sentais dans la peau d'un de ces héros dont on les détruit pour ne pas aller chercher celle qu'ils aiment. C'était vachement dur à supporter, même si tu ne le montrais pas. Ah comme ça elle était partie à cause des clefs ? A vrai dire toi tu t'en fichais un peu pas mal, du moment que tu étais tranquille. Mais bon, peut-être qu'elle avait vraiment trouver des renseignements.

- De toute façon, peut importe la raison, je ne peux pas la revoir...

Tu as l'air un peu froid c'est vrai, mais qu'est-ce que tu pouvais faire ? Voulais faire ? Te mettre à chialer, comme une tapette ? Supplier Yamina de lui dire qu'elle rentre ? Tu sais très bien que tu passes pour un mec qui à toutes les filles à ses pieds, que tu es un connard qui joues avec le coeur des jeunes filles. On te l'a déjà dit plusieurs fois. Mais c'est pas vrai du tout. Est-ce un crime de ne pas montrer ses émotions ? Est-ce mal de montrer que l'on peut être fort et passer à travers la douleur ? Ce n'est pas comme si tu l'avais oublié. Non tu essayes juste de diminuer ta peine. Et le fait que l'on insinue que tu es un connard ça t'énerve, oui ça t'énerve, parce que t'es ps du tout comme ça. Ok ya des gens avec lesquels tu seras plus amical que d'autres, parce qu'ils ont l'air plus sympas, qu'ils ne te jugent pas etc. Mais merde quoi, t'es pas un robot, tu joues pas avec les gens comme ça pour le plaisir.
Du coup tu te décides à dire ce que tu penses à Yamina :

- Je sais que tu penses que je jouais avec elle. Tu as complètement tort. Moi je crois au coup de foudre, j'ai aimé son côté timide, mignon et gentil. Alors cesse de croire que je suis un connard sans coeur parce que tu n'es pas plus éloignée de la vérité. J'ai aimé Jenifaël, avec des émotions tout à fait humaine. J'ai jamais décidé d'être un "tombeur" ou une "idole", je suis simplement moi et si vous êtes pas content tant pis.

T'as jamais parlé autant, bravo Light.
En tout cas, c'est d'un pas furieux et vexé que tu quittes la table pour t'isoler sur le muret qui sépare le bar, de la plage. Tu n'aimes pas du tout son comportement. Comment elle aurait réagit elle, si ça lui était arrivé ? Tu n'es pas dans sa tête mais tu sais qu'elle aurait eu mal et n'aurait pas spécialement cherché à le montrer à tout le monde. Ta "célébrité" n'es pas désirée, est-ce qu'elle peut comprendre ça ?
Tu es super énervé, tu espères qu'elle ne va pas continuer à te chercher, ou se moquer de ton cas. Merde tu rencontrais quelqu'un de sympa qui ne voulait pas te sauter dessus et fallait qu'elle gâche tout en te prenant la tête. C'était de sa faute si tu étais en colère. Surtout que tu la trouvais rigolote avant qu'elle parle de ça.
"Cupabilise cupabilise cupabilise..." T'es pas souvent méchant ou vexé mais là tu sais que tu n'as rien fait de mal. Donc tu ne mérites pas ce faux jugement.

hors rp:
 


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra] Mar 29 Sep - 12:07

J'étais là. tranquillement assise en train d'écouter (ouais nan j'écoutais pas en faite mais chuuuuut) Yamina et Le Brillant parler d'une affaire à propos de sœur inconnue. Nan vous savez quoi ? Voila ce qui s'est réellement passé. Oui j'étais assise à une table en compagnie de Yamina et....aller je vais me faire violence en prononçant son prénom, Light. Eux parlait, mais moi je n'écoutais pas. Le sujet ne m’intéressait carrément pas pour être franche. Et tout d'un coup il m'est arrivée quelque chose de bizarre.

En parlant de ça....Où sont passé les autres ?
Je me le demande. Parce que je ne les vois plus. Bah ! De toute façon je m'en moque j'ai plus important à voir.
Oui j'ai plus important. Je me vois plonger. Je suis en train de plonger ou de m'envoler ?

Je ne sais pas.

Tout ce que je sais c'est que je vais ailleurs. Loin du bar, loin de la plage. Je n'entends même plus les bruits autour de moi. Ça ne m'étais jamais arriver avant. Ça ne ressemble pas à un malaise. Oh et puis zut j'ai plus important à penser, comme par exemple me demander pourquoi il fait tout noir tout d'un coup.
Oui car soudainement la lumière s’est éteinte et me voila complètement paumée en territoire inconnue. Enfin territoire inconnue, je n'en ai aucune idée, si ça se trouve je sais où je suis mais sans lumière pour voir, je n'arrive pas à savoir. Aller calme toi. C'est sans doute quelqu'un qui a activé son pouvoir sans le vouloir. Oui voila, c'est plus logique. T'es toujours assise à la table mais à cause du pouvoir de cette personne tiers tu ne voit plus rien. Je vais les appeler, ils vont me répondre et la question sera réglée.

"Yamina ? Light ? Vous êtes là ?"

Hein quoi ? J'ai prononcée leur nom en entier ? Ok non ce n'est pas normal ce qui ce passe, qui plus est je l'ai appelée Light au lieu d'Hélios, qui, faut l'avouer, est nettement mieux comme prénom.
Je regarde autour de moi, personne, pas le moindre éclat de lumière. Je tente de bouger mais c'est difficile. J'ai l'impression de me mouvoir dans dans de l'huile. Je fais quelque pas puis j'abandonne.

Je reprend mon souffle, oui je suis essoufflée je ne cherche même plus à comprendre. Une voix qui semble provenir de très loin parvient à mes oreilles.

"Hey Nana !? C’est à toi de te réveiller !"
Me réveiller.....drôle d'idée je ne dors pas
"Qu'en sait-tu ?"
"HEIN ?!"

V'la une voix qui n'a rien à faire là. Ok là je commence à flipper. Mais je n'ai pas le temps de réagir. Un sursaut et la lumière revient ainsi que le décors. Je regarde autour de moi légèrement agitée. Personne ne semble avoir perçut ce qui s'était passer. Yamina et Helios était en train de....discuter (?) et n'avaient pas l'air d'avoir remarquer quoi que ce soit. C'était donc quelque chose qui s'était passé dans ma tête ?

Je tilt soudain que j'ai criée vu les têtes qui se retournent...à moins que ce soit à cause des deux autres toujours en pleine discussion...plutôt animée d'ailleurs. Je me prend la tête dans les mains à cause d'un mal de crâne.

"...simplement moi et si vous êtes pas content tant pis."
"Gnn pitié faite moins d'bruit. On dirait deux gamins"
Soudain je vois Hélios se lever et aller s'isoler à côté d'un muret. Je les regardes à tour de rôle intriguée.
"Heuuu j'ai dit une bêtise ?"
Spoiler:
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 404
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra] Jeu 15 Oct - 1:55

Vous croyez que je suis allée un peu trop froidement avec lui ? J’ai pourtant essayé de ne rien laisser paraître, mais ça n’a pas semblé bien fonctionner. J’ai tout de même été sympa de lui expliquer le pourquoi de son départ si soudain. Mais pourtant…

De toute façon, peut importe la raison, je ne peux pas la revoir...

Ce fut dit ton ton froid, voire agacé. D’accord super, tu peux au moins me remercier de t’avoir renseigné. C’est bien logique qu’il ne puisse pas la revoir, moi non plus ça ne met pas possible. Je soupirai discrètement, que pouvais-je ajouter à ça ? Je n’eus n’ajouter quoique ce soit puisqu’il le fit pour moi alors que j’essayais de réveillé Narra qui était complètement déconnecter de notre planète sur le moment.

Je sais que tu penses que je jouais avec elle. Tu as complètement tort. Moi je crois au coup de foudre, j'ai aimé son côté timide, mignon et gentil. Alors cesse de croire que je suis un connard sans coeur parce que tu n'es pas plus éloignée de la vérité. J'ai aimé Jenifaël, avec des émotions tout à fait humaine. J'ai jamais décidé d'être un "tombeur" ou une "idole", je suis simplement moi et si vous êtes pas content tant pis.

Et c’est en colère contre cette discussion qu’il s’éloigna du bar. Wow. Ça va peut-être paraître ironique sur le moment, mais pour un gars ayant eu un coup de foudre, il ne connait pas correctement le nom de cette fameuse fille. C’est Jenifeal, idiot. À mon tour je dus prendre le temps de respirer pour me calmer doucement. C’était inutile de se mettre en colère pour de telle histoire. Ça changeait quoi dans l’histoire qui l’eu vraiment aimé ? D’accord, là c’était mon côté sœur surprotectrice qui se la jouait. Jeni avait peut-être pas de grand frère pour la veiller des garçons, mais avait moi. Sauf que là, je crois que ça a fait un peu de merde. Après tout, Light semblait réellement blesser que je le considère de la sorte. Je peux l’admettre, ce n’est peut-être pas complètement sa faute.

Avec tout cela, je n’avais même pas fait attention à Nana qui était revenu sur terre dans un grand « HEIN ?! ». Je ne sais pas trop qu’elle mouche l’avait piqué, mais rapidement elle avait repris ses esprits et en avait profité pour lâcher une plainte juste avant que Light de s’éloigne.

Heuuu j'ai dit une bêtise ?

Je me tournai la tête vers elle dans un demi-sourire, semi amusé, semi décourager tout en secouant négativement la tête.

Pour une fois que ce n’est pas moi qui ne suit pas la conversation, tu étais parti loin dans la lune toi. C’est bien dans l’espace ? Parce que sur terre, ce n’est pas le top.

Tout en disant ça je jetais un coup d’œil dans la direction où était parti Light. Vous croyez qu’il me déteste maintenant ?

Je crois que tête blonde m’apprécie pas vraiment. Tu me laisse aller arrange ça ? J’essaie de faire ça rapidement, promis

Comme dit, c’est rapidement que je quittai ma chambre pour retrouver Light qui se tenait contre un muret, non loin de là. En m’approchant de lui, je levais les mains en l’air en signe que je ne cherchais pas à apporter plus de problème qu’il en avait déjà.  Je restai à une distance acceptable de lui pour pouvoir l’aborder.

Désolé, je n’avais pas pour intention de t’offusquer. Faut croire que pour nous deux, ce n’est pas un sujet qu’il faut aborder Jeni… C’est difficile pour toi autant que pour moi, pas vrai ? Alors pardonne-moi de t’avoir jugé comme ça. Je crois que je me cherche surtout un moyen de me défouler et puis je n’ai jamais trop apprécié que des garçons approchent ma sœur.

La dernière phrase fut suivie d’un clin d’œil, comme quoi je rigolai sur ce dernier point. J’essayais un peu de remettre l’ambiance.  

Enfin, voilà. Je retourne au bar rejoindre Narra, alors si le cœur te dit de nous rejoindre…

Je commençais à prendre le chemin jusqu’à Miss Fire, lorsque je me souviens d’un détail. Je m’arrêtai pour tourner la tête en direction de Light tout en lui souriant.

D’ailleurs tu y étais presque, ce n’est pas Jenifaël son nom, mais Jenifeal.

Et reprit mon parcourt. Je retournai m’asseoir aux côtés de Nana qui patientait toujours au bar.

Désoler de t’avoir mise de côté, sur le coup j’avais des trucs à régler avec Lumière. Donc, maintenant tu m’expliques ce qui t’es arrivé à toi ? Parce que crier de la sorte en plein milieu du monologue de Light, ça s’explique pas vraiment

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ça te dis de venir t'amuser en Darkblue?!
DC Duvley Sisman
avatar
III ▲ Déléguée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 396
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra] Ven 18 Déc - 14:14

HRP:
 














 ❝ Rencontre autour d'un verre ❞
Vous n'êtes que des moutons, qui suivent sans réfléchir les abrutis de leaders.



Yamina s'approche de toi, les bras en l'air. Arrête ça, t'es pas dans un western, je vais pas te tirer dessus, marmonne-tu dans ta barbe.

Désolé, je n’avais pas pour intention de t’offusquer. Faut croire que pour nous deux, ce n’est pas un sujet qu’il faut aborder Jeni… C’est difficile pour toi autant que pour moi, pas vrai ? Alors pardonne-moi de t’avoir jugé comme ça. Je crois que je me cherche surtout un moyen de me défouler et puis je n’ai jamais trop apprécié que des garçons approchent ma sœur.

Tu la regarde d'un air dubitatif, c'est un peu bizarre, d'abord elle t'agresse et dès que tu te vexe elle s'excuse, comme si c'était anormal que tu t'énerves. Mais sérieux la communication c'est important, t'étonne pas qu'un mec parte en courant si tu lui reproche des trucs sans en avoir conscience ! T'as un peu envie de tout lui balancer ça comme ça mais bon, toi tu as un peu de tact, et donc tu dis rien, préférant le silence. Trouve un punching-ball, si tu veux te défouler, pas moi !

- ... pas grave hm.

Waw deux mots, tu vas pas battre ton record comme ça mon coco. Bon déjà c'est bien, tu t'exprime, t'es pas du genre de mec à coller une patate dès que tu es en colère. Heureusement d'ailleurs, parce que vu les énergumènes du lycée, tu risquais pas de faire long feu vivant.

Enfin, voilà. Je retourne au bar rejoindre Narra, alors si le cœur te dit de nous rejoindre…  D’ailleurs tu y étais presque, ce n’est pas Jenifaël son nom, mais Jenifeal.


Elle tourne la tête et te sors ça comme ça. ça te fait tiquer, ah bon tu as dit son nom comme ça ? Tu te lève, pour la rattraper, et te rattraper toi.

- C-c'est le stress ! J'ai mal prononcé, pardon, c'était pas voulu.

Attends attends. T'as dit pardon ? PARDON ? Jenifeal devait avoir un sacré impact, pour que tu t'excuse de t'être trompé sur son nom. Waw incroyable sérieusement. Finalement du coup tu repars avec la jeune fille aux cheveux bleus, et te rassoies avec elle, en essayant de faire bonne figure. Surtout face à Yamina, parce que Narra alias la Guenon des Neiges avait l'air aussi perdue qu'un cachalot bourré dans une jungle amazonienne en plein cagnard le jour de Nowel. Bien, autant vous dire qu'elle avait pas l'air fine, tu veux tellement te foutre d'elle mais ce n'est "politiquement pas correct".

Désoler de t’avoir mise de côté, sur le coup j’avais des trucs à régler avec Lumière. Donc, maintenant tu m’expliques ce qui t’es arrivé à toi ? Parce que crier de la sorte en plein milieu du monologue de Light, ça s’explique pas vraiment

Lumière ? Ahah c'te comique, tu veux une médaille, Narra sait les faire en plus. En tout cas, on sait qui ne l'est pas, de lumière. Oui narra, c'est pas poli d'interrompre les geeeens ! Tu te penche vers Yamina et lui chuchote :

- Laisse tomber, elle est complètement à l'ouest la Guenon des Neiges je crois.

Une fois cette petite vengeance personnelle, tu te cales dans ton siège et attends la suite. Finalement ta crise est passée, et celle de ta nouvelle pote aussi. Tant mieux.  C'est fatiguant de se prendre la tête. Tu étouffes un baillement et écoute la réponse de la guenon.



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rencontre autour d'un verre [Light/Yamina/Narra]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autour d'un verre
» Discussion nocturne autour d'un verre: PV Blodwen C. Kelly
» DECLAN&JENNIFER- "Parlons autour d'un verre"
» viens on va s'aimer autour d'un verre [Andrew]
» Discussion autour d'un verre et plus... [PV: Eldaln Silhae; Kamitate Renzan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: