Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
5 Eleves ▲ 147 Pt ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 156 Pt ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
6 Eleves ▲ 82 Pt ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
7 Eleves ▲ 219 Pt ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 187 Pt ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
5 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
  
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Ven 10 Juil - 21:06

Le soleil se couchait tranquillement sur l'île du Coeur des Bermudes. Tous les élèves vaquaient tranquillement à leurs occupations du soir. Je n'étais pas une exception. J'étais allongé sur mon lit depuis maintenant deux heures, rageant un peu -okay, okay... Disons beaucoup- sur un devoir de philo que je devais remettre le lendemain. Je ne comprenais pas pourquoi cette abomination existait. Ils n'auraient pas pu remplacer ce cours par... Des maths ? Bon, peut-être pas parce que, de toute évidence, je me ferais tuer par beaucoup de gens si je disais ça à voix haute. Néanmoins, ce cours était une perte de temps. Pourquoi est-ce que je faisais encore mes devoirs de philo, hein ? Parce que c'était une mauvaise idée de pas les faire ? Probablement... Ah, ce que je pouvais être sage, des fois. Je devrais arrêter, c'est mauvais pour ma santé mentale. C'est vrai, quoi ! Passer mes soirées à travailler sur des trucs d'école c'est déprimant. La triste réalité de tous les étudiants... Je regardai encore une fois mon cadran qui indiquait 20h et décidai sur un coup de tête que j'avais assez de temps pour aller nager. Je ne l'avais pas fait ce matin-là et je sentais déjà mes muscles s'atrophier. Quoi ? J'exagère ?... Oui. Quoi qu'il en soit, j'attrapai rapidement un maillot et une serviette et je sortis des dortoirs à toute vitesse. Je me dirigeai. Je me dirigeai vers la forêt, car je savais qu'il y avait un lac passé les bois. J'aimais bien nager dans un lac de temps en temps puisque je n'avais pas à me soucier des vagues et du courant. Je pouvais nager sans dépenser trop d'énergie et craindre de me retrouver à trois kilomètres de la plage. Le chemin n'était pas bien long quand on prenait un sentier spécifique dans la forêt. Il suffisait seulement de suivre le chemin et de garder sa droite tout le long. Il était facile de se perdre dans cet endroit lorsqu'il faisait sombre. Ainsi, j'avais aussi agrippé une lampe de poche avant de partir.

Lorsque j'arrivai au lac, j'enfilai mon maillot sans même regarder s'il y avait quelqu'un autour. De toute façon, personne ne s'aventurerait en forêt pendant la nuit, non ? Enfin, surtout pas une fille. Pas que j'étais sexiste, mais la plupart des filles se font dire de ne pas aller en forêt seules pendant la nuit depuis qu'elles sont jeunes. Sur cette pensée, je jetai mes vêtements au sol, là où ils ne se feraient pas éclabousser, c'est-à-dire loin du bord. Je plongeai dans l'eau, bien déterminé à faire des longueurs de lac pendant une bonne heure. Je n'avais juste pas prévu que, en plongeant, mon maillot se perde quelque part dans le lac. Merde... Ça m'apprendra à prendre mon maillot le plus grand. Oh well, c'est pas comme si c'était la première fois que je nageais tout nu dans un lac. Toutefois, j'essayai quand même de le retrouver pendant une dizaine de minutes, en vain. Après avoir abandonné mes recherches, je me mis à nager pour dépenser mon énergie. Une heure passa en un clin d'oeil et il était temps de sortir. Je posai mes mains sur le bord du lac pour me sortir de l'eau, car je ne touchais pas au fond dans cette partie. Alors que je m'apprêtais à me pousser hors de l'eau, j'entendis quelque chose tomber dans le lac à quelques mètres seulement de là où je me trouvais. Je me laissai retomber dans l'eau instantanément. Après cinq ou six secondes d'attente en silence, j'entendis des bruits humains. Un e voix ? Peut-être plus un grognement, je ne sais pas. Clairement, je n'étais plus seul ici et, ça, c'était loin d'être pratique pour moi, le pauvre type tout nu dans ce foutu lac. Si je sortais maintenant, j'aurais l'air d'un exhibitionniste... Niiiiiice. En plus, je ne pouvais pas distinguer si la voix appartenait à un gars ou une fille. Si c'était un gars, ça ne serait pas trop pire, mais si jamais c'était une fille, j'allais définitivement souffrir. Je vis une silhouette à la surface de l'eau et m'en approchai tranquillement sans toutefois aller trop près.

- Euuum... Hey ! J'sais pas qui est dans l'eau, mais... Salut, dis-je à brûle-pourpoint.

J'étais un peu mal à l'aise et ça devait certainement paraître dans ma voix. Si j'avais un peu de chance, l'autre ne le remarquerait peut-être pas. J'avais quand même une bonne excuse ; je ne crois pas qu'il y ait quelqu'un qui se sente parfaitement à l'aise dans une situation comme la mienne. J'étais un peu coincé là et je savais qu'éventuellement j'aurais à raconter que j'avais perdu mon maillot à l'autre personne. Certes, je pouvais attendre qu'il ou elle s'en aille, mais ça serait quand même un peu louche, non ? Remarque, lui dire que je nageais nu dans le lac c'était loin d'être mieux. En réalité, les deux options me donnaient l'air d'un pervers. J'allais baser mon choix en fonction du sexe de l'autre personne. Je serais trop embarrassé d'avouer à une fille ce qui s'était passé. Ma réputation serait finie ! Bon, pas que ma réputation était fabuleuse à la base, mais je ne voulais pas me faire surnommer « Le gars pervers qui fait apparaître des patates ». C'était pas très flatteur. Donc, j'étais là, à prier en silence pour que ce soit un gars qui me réponde. Aaaah... Comment j'étais paumé !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Ven 10 Juil - 23:49

Cela faisait quelques jours que Narra était entrée à Xényla. Après ses débuts magistraux dans une classe qui n'était pas la sienne, elle tenta de se faire oublier mais ce n'était pas gagné.
Des rumeurs s'étaient déjà répandues sur son compte, mais, elle n'en avait cure. Au final cela la faisait sourire.
"Les gens peuvent dire ce qu'ils veulent. De toute façon ils trouveront à qui parler."

Après une longue et ennuyeuse journée de cour, Narra alla mangée puis alors qu'elle se dirigeait vers sa chambre elle changea d'avis.
"Nan j'veux pas passer la nuit là-dedans.....non seulement il me faut cohabiter avec des gens, mais en plus ils sont de ma classe et en plus l'un d'eux est mon délégué......Non je vais dormir à mon endroit favoris.
Narra sortit du lycée et se dirigea là où elle avait fait son nid avec Xyan, un vieil arbre isolé non loin du dortoir, quand elle y parvint elle regarde cet arbre qui l'avait accueilli était à l'agonie.
"Merci de m'avoir permis de dormir sur t'es branches.....Je vais te laisser et trouver un autre arbre dans lequel dormir. Vient Xyan, il y a un bois pas très loin. Il y aura surement un arbre pour nous. Je te laisse choisir."

Elle prit sa couverture sur la branche de l'arbre et s'en alla.
Il lui fallût un petit moment pour arriver au bois, elle sera sans doute en retard pour demain ,mais elle s'en moquait. Trouver où dormir était plus important.
Quand elle arriva au bois il faisait nuit. Au moins elle était certaine qu'elle ne verrait personne. La plupart ont la trouille de marcher la nuit dans les bois.

"croaaaa croaaaaaaa croa !"

Xyan venait d'avertir qu'il avait trouvé un arbre. Quand Narra le rejoignit la première chose qu'elle fît fut de tendre l'oreille. Le silence était maître des lieux. Le vent bruissait légèrement. C'était parfait. Narra monta dans l'arbre et installa sa couverture. Enfin elle s'assit sur la branche, Xyan se posa à proximité d'elle et ils observèrent les alentours. Un lac était posé non loin, telle une bâche bleue.
"Finalement passer la nuit dans un arbre non loin d'un lac, ce n'est pas si terrible."


Puis elle entendit un bruit. Quelqu'un était entré dans le lac.
Narra observait la personne du haut de son arbre. Elle ne l'avait jamais vu mais bon elle n'avait rien de mieux à faire en attendant que le sommeil ne la gagne. C'était un garçon de ce qu'elle pouvait voir. Après avoir plongé il remonta à la surface et regarda autour de lui et un peu partout dans le lac.
"Mais qu'est-ce qu'il fait ? Il a perdu quelque chose ou quoi ?"
Il continua son manège pendant un moment puis fît quelques brasses. Narra allait tourner la tête pour se coucher quand elle vît un mouvement du coin de l'oeil. Une autre personne était entrée dans le lac. Le Garçon ne l'avait pas encore vu, il était dos à elle. Par contre, il semblait clairement l'avoir entendu plongée à la flotte et il hésitait à se retourner.
"Euuum... Hey ! J'sais pas qui est dans l'eau, mais... Salut"

"Ah enfin ça va devenir intéressant"
jubila Narra du haut de son arbre. Elle s'installa un peu plus confortablement sur son arbre et observa.

La fille avait les cheveux bleus...en fait tout semblait bleus chez elle. Même sa peau. Narra l'observa un peu plus. Cette fille semblaient se mouvoir dans l'eau aussi silencieusement qu'une vague.
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 404
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Sam 11 Juil - 2:04

La soirée s’annonçait à être chaude et tranquille. Après une dure journée de cours à s’amollir le cerveau sous la chaleur, rare était ceux qui étaient encore actifs à cette heure de la journée. Bien évidemment, je faisais exception à cette règle ! Peut-être avais-je une accumulation de travaux à compléter, mais comment voulaient-ils que je m’y consacre alors que j’avais encore l’esprit bien éveillé ? Enfin, éveillé dans le sens, je ne peux pas tenir en place. Il m’est impossible de rester enfermé dans ma chambre plus longtemps, sinon je risquais de devenir claustrophobe. Le plan était donc simple, un petit jogging en forêt puis une bonne baignade au clair de lune. J’ai souvent attendu parler d’un lac se trouvant dans la forêt, mais jamais auparavant je ne m’y étais approchée. Aujourd’hui est donc le jour idéal !

Je me préparai en conséquence de cette sortie. J’enfilais un débardeur de couleur sombre et de shorts spécialement fait pour le sport. En dessous, je m’habillais de mon bikini à pois bleu et blanc, je mis dans un sac une serviette et de la nourriture et moi voilà fin prête ! Ne jamais sortir sans nourriture, tel est mon crédo !

Je pris donc la direction de la forêt et commençai mon jogging d’un pas léger. Je dus courir un long moment avant d’atteindre les bois, mais cela n’était pas un problème pour moi. Une fois que je pénétrai dans la forêt, le lourd chemin parcouru fut rapidement oublié. Il n’y a pas plus beau lieu pour se permettre un jogging. L’odeur de la nature, le chant des oiseaux et les petits mammifères traversant le sentier avait tout pour apporter sa beauté. Sans oublier la noirceur de la nuit prenant d’ampleur de plus en plus je m’enfonçais. Lorsque je sentis finalement la fatigue prendre part, je me permis un dernier petit sprint jusqu’au lac. Une fois à destination, je m’arrêtai un instant, appuyée contre un arbre, pour reprendre tranquillement le mon souffle.

J’entendis une éclaboussure provenant de l’eau. Je n’étais donc pas seule à sortir si tard. La présence d’une autre personne me fit sourire, c’est toujours plus amusant d’être deux que d’être seule. Rapidement, j’enlevai mes vêtements et déposai mes affaires dans le creux des racines de l’arbre. Peu de temps après, me voilà plongé à l’eau.

Je restais un moment sous l’eau à profiter de ce délicieux rafraîchissement. Je permis à mes muscles de se détendre et me laissai glisser en douceur dans le lac. Peu de temps après, je sortis la tête de l’eau, passant ma main dans ma chevelure pour enlever les cheveux retomber sur mon visage lors de mon plongeon. C’est alors que j’entendis un garçon m’adresser la parole à l’arrière de moi. J’avais complètement oublié que je n’étais pas seule !

Euuum... Hey ! J'sais pas qui est dans l'eau, mais... Salut

Je me retournai, un grand sourire sur le visage. Je me retrouvai donc face à un garçon à la flamboyante chevelure rouge, j’adore trop ! Il faisait trop sombre pour que je puisse retenir plus de son physique. Enfin, je ne pouvais certainement pas passer à côté de cette magnifique musculature ! Avec ce que la noirceur pouvait me dévoiler sur son physique, il me semblait être plutôt beau voire sexy.

Oh bonsoir ! Je ne pense pas qu’on se connaisse, je m’appelle Yamina ! À ce que je vois, je ne suis pas seule qui a la superbe idée de sortir si tard. Je vais me sentir moins seule ainsi !

Je m’amusai à nager autour du garçon en attente d’une réponse de ce dernier. Il était peut-être musclé, mais son visage ne me disait rien. Il n’était pas un Liberté, alors dans quelle classe pouvait-il se trouver ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ça te dis de venir t'amuser en Darkblue?!
DC Duvley Sisman
avatar
III ▲ Déléguée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 396
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Sam 11 Juil - 6:49

Aaaah shit... C'était définitivement une fille. J'étais pris dans ce lac jusqu'à ce qu'elle parte. Elle se présenta, disant qu'elle s'appelait Yamina. À en juger par la façon dont elle parlait, elle semblait contente que je sois là... Elle le serait beaucoup moins si elle savait que mon maillot traînait quelque part dans le fond du lac. Au moins, elle ne me trouvait pas encore louche, ce qui faisait mon affaire... OU PAS ! NON, NON, NON ! POURQUOI EST-CE QU'ELLE NE ME TROUVAIT PAS LOUCHE ? Maintenant elle s'était approchée et tournait autour de moi sans prendre en compte que j'étais extrêmement gêné ! Si au moins j'avais l'air louche, elle ne se serait pas approchée. Je veux m'en alleeeeeer ! Je jetai un regard vers mes vêtements et constatai, à mon plus grand malheur, qu'ils étaient hors de ma portée. Le désespoir m'envahit. Si au moins j'avais pu atteindre mon caleçon, j'aurais pu m'en sortir sans perdre la face, mais maintenant c'était foutu. Ma vie était finie ! J'allais devoir m'éxiler dans un coin isolé de l'île et devenir un ermite.

De ce que je voyais dans la noirceur, elle semblait mince et délicate. Ses cheveux étaient sombres. Je ne croyais pas l'avoir déjà vue dans les couloirs. Ou plutôt, si je l'avais vue, je ne m'en rappelais pas. Je ne sais pas ce qui est le plus humiliant entre se trouver dans cette situation avec quelqu'un que je ne connais pas ou être avec quelqu'un que je connais. Je crois que le pire serait avec l'étranger parce que la première impression qu'il aura de moi ne sera pas des plus reluisantes. Je me calai dans l'eau jusqu'au menton. Mon visage devait être entièrement rouge et j'étais bien heureux que ce soit la nuit. Au moins, ça ne paraîtrait pas trop. J'hésitais à me présenter à la demoiselle, mais ça serait plutôt bizarre de ne pas le faire. Peut-être que si je donnais un faux nom... Non ! Je ne pourrai pas m'en sauver, elle allait probablement me reconnaître la prochaine fois qu'on allait se croiser dans les couloirs. Je ne pouvais pas me fier sur le fait qu'il faisait noir et qu'elle ne voyais peut-être pas bien ma figure. De toute façon, peu de gens avaient les cheveux rouges comme les miens au lycée. Merde.

- Moi c'est Dominic.

Son regard était sur moi. Je le sentais et ça me rendait nerveux. Un frisson descendit ma colone vertébrale. J'avais l'impression que chaque muscle de mon corps était tendu à son maximum. Et si elle découvrait ? Elle avait l'air plutôt sympathique et pas très timide alors il y avait de grandes chances qu'elle se foute de ma gueule... Ou qu'elle essaie de me tuer. Okay, peut-être pas. Allez, Dominic, agis normalement. J'inspirai prodfondément et me calmai un peu. Je tentai de mettre un peu plus de distance entre nous, tournoyant en même temps que Yamina de sorte que nous restions face à face et, surtout, à une distance raisonnable pour moi. J'essayai même de partir une conversation normale comme si on était totalement supposés se trouver dans un lac au milieu de la forêt pendant la nuit. L'endroit typique pour faire des rencontres, non ?

- Donc, toi aussi t'es venue trouver une bonne excuse pour pas faire tes devoirs de philo ou c'est juste ton hobby de te promener dans la forêt quand il fait noir ? Rassures-moi, tu serais pas une perverse qui viole les pauvres garçons innocents qui se promènent dans les bois ?

Ma dernière phrase avait été dite sur le ton d'une blague pour éviter les malentendus. Je cachai aussi mon torse avec mes bras, agissant comme une petite sainte-nitouche, pour plus d'effet. Je rigolai un peu et m'éloignai encore une fois. J'eus plus de difficulté que la fois précédente puisqu'à force de tourner en rond, on avait créé un petit tourbillon. Quand je le quittais, j'avais l'impression d'aller à contre-courant ce qui rendait la tâche difficile. Je réussis à en sortir au bout de quelques secondes d'effort et commençai à nager tranquillement le long de la berge, faisant quelques aller-retours entre un point imaginaire et Yamina. Nager détendait un peu mes muscles qui s'étaient tendus sous la pression. J'aurai l'air un peu plus normal après m'être détendu.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Sam 11 Juil - 9:37

Du haut de son arbre, notre observatrice avait une superbe vue sur la scène qui était en train de se dérouler. Elle observait un œil moqueur les deux lycéens à l’eau et en même temps elle était un peu déçue. Ce genre de situation était un peu cliché.
Elle aurait préféré que quelques éléments soient différents. Comme l’un des deux personnages soit nu et qu’il essaye d’échapper à cette situation un peu embarrassante. Cela ferait toujours une personne de plus sur qui se moquer et SURTOUT, sur qui, lancer une bonne rumeur qui tâche.
"Oh bonsoir ! Je ne pense pas qu’on se connaisse, je m’appelle Yamina ! À ce que je vois, je ne suis pas seule qui a la superbe idée de sortir si tard. Je vais me sentir moins seule ainsi !"
Tient ? La fille a un prénom. Yamina. J’ai au moins un des noms. Narra nota son prénom dans un coin de sa mémoire, de toute façon elle aurait tôt fait de l’oublier.
"Et ben, moi qui pensais qu’on serait peu dans les bois à une heure pareille, je me suis trompé. C’est un rassemblement ou quoi ?"
Se dit Narra alors qu’elle observait les deux gugusses dans l’eau.
"Moi c'est Dominic."
Ah !? L’autre garçon venait aussi de se présenter. Bien elle avait les deux noms. Lancer une rumeur serait plus facile à faire.
"Donc, toi aussi t'es venue trouver une bonne excuse pour pas faire tes devoirs de philo ou c'est juste ton hobby de te promener dans la forêt quand il fait noir ? Rassures-moi, tu ne serais pas une perverse qui viole les pauvres garçons innocents qui se promènent dans les bois ?"
Une excuse pour ne pas faire ses devoirs ? Devoir ? Narra ne connaissait pas ce mot, mais bon au moins elle n’était toujours pas repérée ce qui lui allait. Elle ne voulait, de toute façon, pas quitter son arbre. Xyan l’a choisi c’est donc qu’elle peut s’y poser. Tout ce qu’elle voulait c’était trouver un endroit où dormir pour la nuit.
« Héhé il fait nous fait le coup de la victime…..pour une fois que ce n’est pas la fille qui panique. Ça fait un bon point pour que ce soit classé dans la catégorie Cliché Mais pas Trop.»
Xyan choisi ce moment pour s’envoler. Sans doute était-il partit chasser.
"Croaaaaa croaaaaa"
Poussa t-il sur un ton que la nuit rendit lugubre. Il passa au-dessus du lac en planant puis continua sa route de l’autre côté de la forêt. Pendant ce temps les deux nageurs se tournaient autour. Le garçon, Dominic donc, laissai clairement un espace entre eux. Pourquoi ? Mystère Narra n’était pas assez proche pour voir. Elle était déjà un peu trop proche de l’eau à son goût.
«Me voilà toute seule pour un moment. Aller ! Un peu de musique pour donner changer l’atmosphère de cette scène. Ca la rendra plus intéressante à observer. Faudra aussi que j’aille voir cette fille un jour. Ça fait bizarre de voir quelqu’un se mouvoir dans l’eau comme ça.»

Elle vissa ses écouteurs à ses oreilles et lança sa musique.

"Never ever talk, never ever smile
Knowing that my life won't be the same
Never ever touch, never ever feel
I will never hear you call my name
Never ever talk, never ever smile
All I see a future full of fear
Never ever touch, never ever feel
I can never whisper in your ear, I'm sorry"

Fredonnait t-elle à voix basse tandis qu’elle regardait le lac de ces yeux de feu.
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 404
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Sam 11 Juil - 23:28

Tandis que je tournoyais autour du garçon, il fit de même pour que l’on se retrouve constamment l’un devant l’autre. Il me semblait presque mal alaise, tout particulièrement lorsqu’il s’enfonçait plus profondément dans l’eau enfin que l’on ne puisse voir que sa tête en ressortir. La gêne n’était qu’une supposition, il pourrait très agir comme cela pour ne pas ressentir le vent contre sa peau. Une sensation forte déplaisante lorsque l’on est mouillé. Enfin, imaginer un garçon être gêné de montrer son corps était plutôt amusant, alors j’aime bien voir les choses de cette manière.

Moi c'est Dominic.

Voilà qui était pratique, pouvoir mettre un nom sur cette touffe rouge. Je le remarquai plutôt distant. Il semblait ne pas vouloir que je l’approche, s’éloignant avec discrétion de moi. S’il croyait que je ne le remarquerai pas, c’est raté. Étais-je si étrange que cela ? Est-ce que je le dérangeais ? Peu importe la raison, j’ignorais son comportement. Ce n’était peut-être qu’un simple hasard. Ce fut tout de même lui qui continua la conversation, sans que je ne puisse rien ajouter à mon tour. Je le laissai donc parler.

 Donc, toi aussi t'es venue trouver une bonne excuse pour pas faire tes devoirs de philo ou c'est juste ton hobby de te promener dans la forêt quand il fait noir ? Rassures-moi, tu serais pas une perverse qui viole les pauvres garçons innocents qui se promènent dans les bois ?

Je souris amusée. Je n’étais donc pas seule à fuir les devoirs. À sa dernière phrase, il rigolait tandis qu’il croisait ses bras sur son torse. On aurait presque imaginé qu’il s’inquiétait véritablement que je sois si dangereuse. Les rôles étaient donc inversés, il jouait le pauvre garçon en détresse alors que moi j’étais la dangereuse perverse qui venait le harceler. C’était presque original come situation.

Les deux à la fois je dirais ! Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour ne pas à avoir à travailler ? Je suis super douée pour et puis si je suis vraiment en retard, je m’entends avec ma sœur pour qu’elle fasse mes devoirs en échange de ce qu’elle souhaite. C’est super pratique !

Alors que je parlais, Dominic s’était éloigné pour nager tranquillement un peu plus au loin. Ce qui ne m’empêchait pas de continuer mon monologue et ce malgré le gros corbeau qui venait de passer au-dessus de nos têtes en croassant bruyamment, brisant pendant un cours instant le silence de la nuit.

Je suis désolée de t’annoncer que malheureusement je suis bel et bien une perverse qui viole les pauvres garçons seuls dans les bois. C’est dommage pour toi, pas vrai ?

Je dis bien évidemment cela en blaguant, mais tout en parlant, je m’approchais discrètement de Dominic qui nageait dos à moi pour lui sauter sur le dos en rigolant, le renversant vers l’avant.

Car tu fais une victime parfaite !

Alors que je m’agrippais à ses épaules pour me tenir en place, je le sentis se crisper brusquement, comme en alerte. Je me penchais un peu plus vers l’avant toujours en rigolant.

Pas besoin d’être aussi tendu, je rigole t’inquiète ! Je suis si effrayante que cela ?

Toujours accrochée à son dos, j’attendant une réaction de sa part.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ça te dis de venir t'amuser en Darkblue?!
DC Duvley Sisman
avatar
III ▲ Déléguée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 396
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Dim 12 Juil - 2:40

J'étais content que Yamina trouve ma petite blague amusante. Elle était même entrée dans le jeu en continuant la conversation. Je pouvais enfin me détendre un peu. Ou plutôt, autant que la situation me le permettait. Après tout, c'était pas comme si elle allait vérifier que je portais bien mon maillot. Personne ne ressentait vraiment le besoin de faire ça, en général, parce que tout le monde assume que l'autre personne va porter quelque chose. En plus, avec la distance entre nous deux, il n'y avait aucune chance qu'elle le découvre ! Je commençais à me dire que j'allais m'en sortir, que personne ne saurait ce qui venait de m'arriver mis à part Tadi, mon compagnon de chambre qui va se faire un honneur de rire de ma gueule pour une semaine entière. Peut-être même plus longtemps s'il décide de la ramener pendant nos soirées de beuverie. De toute façon, je n'avais plus trop de secrets avec quelques verres dans le nez. Autant lui dire pendant que je suis sobre.

Un corbeau passa à deux pouces de ma tête pendant que je nageais. J'avais senti le courant d'air sur mon visage et j'avais fait une mini crise cardiaque en l'entendant croasser. Je ne m'attendais pas vraiment à ça. C'est alors que Yamina m'avoua qu'elle était bien une violeuse de garçons égarés dans la forêt. Je commençai à rire parce qu'elle n'était clairement pas sérieuse. Tout à coup, je sentis des mains froides dans mon dos qui me poussaient vers l'avant. Je lâchai un cri de surprise et ma tête se retrouva carrément dans l'eau pendant que je commençais à paniquer. Ça y était ! Je faisais une crise cardiaqu- Non ! Pas une crise cardiaque, mais UN FOUTU AVC ! Sans m'en rendre compte, je passai en mode survie. Je sortis ma tête de l'eau et la demoiselle rigolait encore, me demandant si je la trouvais si effrayante. OUI ! J'étais au bord d'une crise de panique ou peu importe quelle crise qui m'emmènerait éventuellement à la mort ! C'était un peu trop pour moi.

Je pris mon souffle et plongeait sous l'eau, allant le plus profond possible en pivotant sur moi-même pour que Yamina lâche prise. Elle était plus solide que ce que j'avais pensé, car je découvris avec découragement qu'elle était bien agrippée à mes épaules. Je souhaitais juste qu'elle ne s'accroche pas à ma hanche parce que je serais fini. J'allais mourir de honte ! Je remontai à la surface et ne pus m'empêcher de crier, totalement en panique :

- Lâche moi ! LÂCHE MOI !

Je me débattis pour être face à elle pour ensuite lui prendre les épaules et l'éloigner brusquement de moi. Je compris que je ne pourrai pas m'en tirer sans lui avouer dans quelle situation j'étais, mais je ne pouvais pas lui dire ça, voyons ! Elle allait me prendre pour un vrai crétin ou pis encore, pour un pervers ! Je mourrais littéralement sur place. Mon visage devait être tellement rouge que ça devait paraître malgré la noirceur. Si seulement je pouvais m'évanouir et me noyer ! Oh, je donnerais tout pour ne pas vivre ce moment à jeun. J'aurais définitivement dû me saouler avant de venir. Maintenant il était trop tard pour jouer le gars saoul. C'était très dommage, car cette version de moi était beaucoup plus simple d'esprit et savais mieux gérer ce genre de choses.

- J-j'aime pas qu'on me touche, désolé.

J'avais tenté de justifier mon comportement, mais ma réaction était probablement trop excessive pour quelqu'un qui n'aimait simplement pas se faire toucher. Je me renfonçai encore dans l'eau, mais cette fois j'en avais jusqu'en dessous du nez. Elle allait me trouver louche, c'était certain... Peut-être est-ce que je devrais me laisser couler dans le fond de l'eau comme une roche et, éventuellement, devenir une roche ? Ce n'était pas l'envie qui me manquait. Toutefois, je pris mon courage à deux mains et décidai de lui avouer parce que mon excuse précédente n'était pas ce que je pouvais appeler crédible.

- Écoute, en fait... C'est que j'ai pris un maillot trop grand tout à l'heure eeeet... Je l'ai perdu dans l'eau.

La dernière partie de ma phrase était presque inaudible, mais j'étais convaincu qu'elle avait entendu. Le lac était tellement calme qu'on n'entendait absolument rien d'autre que le vent qui soufflait une fois de temps en temps. Je me laissai caler dans l'eau pour éviter sa réaction. Elle allait me tuer, c'est ça ? Probablement. Autant bien en finir tout de suite. Je remontai doucement pour reprendre mon souffle. J'étais incapable de placer plus de mots alors j'observai sa réaction en silence.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Dim 12 Juil - 9:59

La musique c'est génial pour changer l'ambiance d'une scène en train de se dérouler. Je comprends pourquoi y'a tout le temps de la musique dans les films maintenant. Selon le type ou le rythme on peut complètement changer d’atmosphère.
Une musique triste ou calme peut instantanément rentre une scène triste même si celle-ci ne l’est pas forcement. Comme ne n’écoute quasiment que du Heavy Metal, forcement ça fait paaaaas du tout la même chose…..ça rende plus  dans le combat, le bourrin ou l’épique. Mais bon je m’égare, retournons à notre espionnage.

Ils étaient toujours en train de se tourner autour et de discuter. Vu que j'avais ma musique je n'entendais rien cependant Dominic semblait s'être un peu calmé.
Pensant qu’il ne se passera plus rien, je me couchai sur ma branche et pris le chemin du sommeil. Quelques secondes ? Minutes ? Heures ? Je ne saurai le dire, toujours est-il que je fusse réveillée par Dominic qui s’était à gueuler comme un animal qu’on égorge. Ma musique s’étant éteinte, ce cri me surpris

"Lâche-moi ! LÂCHE-MOI !"


Je fus tellement surprise que j’atterris  par terre avant même de m’en rendre compte….ça m’arrive pas souvent.

"HAaaaa……aie aie aie"

J’espère que personne n’a entendu tombée. D’autant que la chute m’a fait rouler plus proche du lac. Pour couronner le tout mon aura s’est très brièvement enflammée, avec la noirceur de la nuit j’ai eu subitement l’impression qu’il faisait jour. 

"T’a tout gagnée ma grande. Question discrétion tu repasseras……pitié faite qu’ils n’aient rien vu."


J’me dépêchai de me mettre derrière un arbre et me fît toute petite. Je voulais entendre la fin. Je passa ma tête de l’autre côté de l’arbre et observa le lac. Yamina s’était agrippée au dos de Dominic et celui-ci était en pleine crise de panique. Il se débattait comme un beau diable pour faire lâcher prise Yamina. Il finit par se calmer un peu et retrouva un usage normal de la parole.

"J-j'aime pas qu'on me touche, désolé."

J’aime pas qu’on me touche…..un peu léger comme explication mon vieux tu ne crois pas ? Quelqu’un qui n’aime pas qu’on le touche peut paniquer un peu, voir s’énerver, mais avoir une crise de panique pareille, non ! Il cache quelque chose. Aller Dominic. Crache le morceau sinon je vais lancer une rumeur incomplète et je n’aime pas ce qui est incomplet. Je me concentra d’avantage pour entendre, avec le silence du bois c’est assez facile cependant, il y a toujours un hic.

"Écoute, en fait... C'est que j'ai pris un maillot trop grand tout à l'heure eeeet... Je l'ai perdu dans l'eau."

Et bien voilà qui explique tout….Attend ? Quoi ? J’ai pas entendu la fin ! T’a pris un maillot trop grand et ?............me dit pas que…..Mec ? Toi je ne vais pas te louper. En même ça explique ce qu’il foutait dans le lac avant que Yamina arrive. Comment elle allait réagir ? Paniquer ? Fuir ? Ce sont les réactions les plus logiques, mais bon, depuis le début de la soirée il n’y a pas grand-chose de logique. J’vais dans les bois à une heure tardive pour pioncer, heure à laquelle on est censé croiser personne et au final le bois se retrouve plus fréquenté qu’une conférence sur la culture des cailloux dans un climat polaire.
J’observai les réactions autour de moi. J’étais tellement à fond dans mon espionnage que j’en oubliai un point essentiel.
Mon aura. Pourquoi j’ai oublié ce détail ?? Je voyais déjà l’herbe et les buissons autour de moi à, soit, roussir, soit, mourir dans des crépitements. Là c’est sûr j’vais m’faire repérer. Si c’est le cas ça ne m’empêchera pas de lancer ma rumeur. D’autant, plus, que la rumeur ne viendra pas de moi.

"Bon je crois qu’il est grand temps de partir."


Je m’apprêtais à filer quand…
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 404
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Lun 13 Juil - 4:53

Je n’eus pas à attendre longtemps que déjà nous étions plongés sous l’eau. J’avais deviné qu’il allait essayer de se débattre et qu’il sursaute, mais je n’aurais jamais imaginé qu’il panique ainsi. Puisque je rigolais toujours une fois sous l’eau, je m’étouffai lorsque j’avalai brusquement l’eau. Par réflexe, je m’accrochai plus solidement à Dominic alors qu’il essayait temps bien que mal de me faire lâcher prise. Mais ses efforts furent vains. Il remonta finalement à la surface où je pus enfin recracher l’eau avalée et tousser pendant un court instant pour libéré tout cela.

Lâche moi ! LÂCHE MOI !

Ce cri me figea un instant, ce qui lui permit finalement de me repousser à l’eau. Je ne pensais pas qu’il allait prendre cela aussi sérieusement. Je ne faisais que rigoler, je n’allais certainement rien tenter sur lui. Il me semblait complètement désemparé et hors de lui. Si je n’aurais pas été la raison de son air si perdu, je crois que j’aurais bien rigolé de la situation. Mais présentement, je ne savais pas plus que lui comment réagir. J’étais étonnée, voilà tout. Je ne m’entendais pas qu’il agisse de manière aussi excessive.

 J-j'aime pas qu'on me touche, désolé.

Vraiment ? Difficile à croire. Peut-être qu’il ne le remarquerait pas à travers la noirceur, mais je haussais un sourcil, comme quoi j’avais de la difficulté à croire ce qu’il m’avouait. Dominic avait agi beaucoup trop extrêmement pour que ça soit véritablement le cas. Le pauvre, il semblait plus savoir où se mettre. Une nouvelle fois, il se cacha sous l’eau de sorte que je ne distingue que ça chevelure flamboyante à travers la nuit.

Écoute, en fait... C'est que j'ai pris un maillot trop grand tout à l'heure eeeet...Je l'ai perdu dans l'eau.

Ma première réaction fut… de ne pas réagir. Vous savez, le temps que mon cerveau analyse véritablement la situation. Il a perdu son maillot…

Oh ! Donc tu es en train de me dire que tu es en ce moment complètement nue ?

Un autre moment d’analyse. Pendant ce temps, Dominic s’était caché de honte sous l’eau. Prenant enfin conscience de la situation, je déposai ma main sur ma bouche pour étouffer un rire. Donc depuis tout à l’heure il essayait désespérément de me fuir car il ne voulait pas que je découvre qu’il était à poil ?! Donc je me suis jetée sur le dos d’un gars complètement nu ?! Il aurait suffi que je relève légèrement les pieds et j’aurais constaté par moi-même. Je me retenais énormément de rire, mais lorsque je découvris la tête complètement rouge de Dominic surgir de l’eau, je ne pus m’empêcher d’exploser. Enlevant ma main de sur mes lèvres, je partis dans un fou rire qui me semblait impossible d’arrêter. Je me retournai de lui pour me maintenir contre la berge tandis que les larmes me montaient aux yeux. Je n’y pouvais rien si la situation était si hilarante !

AHAHAHAHAH ! Désolé… AHAHAHAHAHAH ! Mais… Mais c’est AHAHAHAHAH !

Décidément, je n’arrivais pas à aligner deux mots ! Quant à travers mes larmes, j’entrevis une légère lumière à travers les arbres. Au même moment, je constatai une odeur de roussit, une simple petite odeur qui présageait une plante qui brûle. Un feu, ici ? Mais comment peut-il en avoir un ? Nous étions seulement nous deux et au milieu de la nuit, impossible qu’un feu surgisse. Je m’arrêtai progressivement de rire pour reprendre peu à peu mon sérieux.

Tu as vu ça ? Ça sent le brûlé, attend je vais voir…

Je me soulevais donc du lac pour en sortir, le froid ambiant me frappant lorsque j’émergeai complètement de l’eau. Pour me réchauffer un minimum, je m’enlaçai de mes bras et m’approchai discrètement de la source de lumière. Je distinguai un mouvement et peu après un visage parut de l’arrière d’un arbre. Je fronçai les sourcils, ce visage semblait appartenir à une fille, une longue chevelure blanche encadrant son visage. Je m’approchai un peu plus enfin de mieux la distinguer à travers les bois, mais c’est alors qu’une très grande vague de chaleur me submergeait. Je m’arrêtai quelques instants, surprise de ce soudain changement de température. Si un peu plus tôt j’avais froid et bien ce n’était plus trop le cas. Ce n’était pas trop dérangeant si on prenant en compte que cela me réchauffait. Je m’approchai encore de quelques pas, mais plus je m’approchai plus la température semblait augmenter. Je m’arrêtai une nouvelle fois et observai la fille en lui souriant.

C’est toi qui fais ça ? Wow, c’est puissant !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ça te dis de venir t'amuser en Darkblue?!
DC Duvley Sisman
avatar
III ▲ Déléguée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 396
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Mar 4 Aoû - 2:15

À mon grand soulagement, Yamina ne me prit pas pour un pervers. Elle se mit plutôt à rire de ma gueule, ce qui était franchement mieux. Bien sûr, j'étais quand même en train de mourir de honte, mais je préférais de loin cette réaction. Je regardai la fille agripper au bord, ne pouvant plus continuer à nager correctement tant elle riait. Pendant ce temps, je scrutais les alentours en attendant qu'elle finisse de rire. Quand je vis qu'elle s'arrêtait tranquillement, je me dis qu'au point où j'en étais, je ferais aussi bien de lui demander de me passer mon caleçon pour que je puisse sortir de l'eau sans tout exhiber. Au moment même où j'ouvris la bouche pour lui faire savoir ma requête, elle m'interrompit. Elle semblait fixer un point par dessus mon épaule, mais quand je me retournai, je ne vis que des formes sombres dans l'obscurité. Elle me demanda alors si j'avais vu « ça »... Quoi « ça » ? Qu'est-ce que j'étais supposé avoir vu ? Je n'en avais aucune idée. La jeune femme sortit de l'eau sans trop tarder. Wôôôô ! Où est-ce qu'elle s'en va ? Ne me laisse pas seul dans l'eau ! Enfin, surtout si t'as pas l'intention de t'en aller pour que je puisse me rhabiller sans témoin. Comme je le redoutais, elle ne s'en allait pas du tout. Yamina se dirigeait plutôt vers un arbre près du lac. Elle semblait même parler à quelqu'un !

Okay. Soit elle a un grave problème mental et elle se parle toute seule, soit y'a vraiment quelqu'un d'autre. Je m'approchai le plus que je pouvais de là où la demoiselle était, ne voyant toujours pas l'autre personne. Ce n'est que d'un certain angle que je pouvais la voir. Oh seigneur ! Je ne pouvais définitivement pas être plus malchanceux. C'était une autre fille ! Je fais comment pour me rhabiller maintenant ? Cette situation me donnait presque l'envie de me faire une jupe d'algues, de sortir de l'eau et de m'enfuir en courant... En fait, je ne crois pas que ce soit une mauvaise idée. Il y avait environ une dizaine de mètres qui me séparaient de mes vêtements. Les algues devraient tenir le coup, non ? Je cherchai quelques algues autour de moi. J'en trouvai facilement et les enroulai autour de mes hanches jusqu'à ce que je sois certain que ça couvrait l'essentiel. Au final, ça devait bien ressembler à un gros tas vert foncé et gluant. Ouais, même moi, je trouvais ça dégoûtant. Je me mis rapidement hors du champ de vision de la fille aux cheveux blancs et sortis de l'eau discrètement, faisant bien attention de ne pas perdre mes algues. La dizaine de mètres entre mes vêtements et moi me parut aussi longue qu'un kilomètre, mais je n'avais pas intérêt à courir, sauf si j'avais envie de me balader cul nu devant deux filles. Well... Peut-être dans d'autres circonstances, mais certainement pas en ce moment !

Je pus enfin reprendre mon caleçon et l'enfiler en vitesse ainsi que le reste de mes vêtements. Ouf, ce soulagement ! Je me tournai vers l'endroit où Yamina était. Je ne savais pas si elle parlait encore avec l'autre fille ; je n'entendais pas de voix en ce moment. Je m'approchai doucement et saluai la blonde.

- Hey ! Ça va ?

Une fois à sa hauteur, je sentis un changement plus brusque dans la température. Je fus surpris pendant un moment, faisant un pas de recul par réflexe, et réalisai ensuite que ce devait être à cause de la nouvelle arrivante. Ça avait surement rapport avec son pouvoir. Je ne dis rien à ce sujet, car c'était évident. Je me demandais ce qu'elle pouvait bien faire ici parce qu'elle ne semblait pas avoir l'intention de se baigner. Elle n'avait pas l'air de s'être perdue non plus. M'enfin, pas que ça m'importait. J'étais seulement curieux. D'ailleurs, je ne me privai pas de lui poser la question.

- Dis, qu'est-ce que tu fais dans la forêt à cette heure ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Mar 4 Aoû - 20:58

Franchement ? Je n'aime pas me lancer des fleurs. Vraiment. Mais je peux affirmer que le suis la reine de la discrétion !
Sisi j'vous jure ! J'me suis repliée rapidement de et sans bruit et en plus j'ai de quoi lancer une rumeur du tonnerre. Vous allez voir vous ne serez pas déçu !

......J'étais comment ?
Naze. Absolument pas crédible.
Bon ben la vérité alors.
Oui là tu sera plus crédible. Prend des cours de théatre la prochaine fois.
Et toi, trouve toi un notaire rapidement parce que j'te jure qu'à la fin de mon tour j'te crame !

Et oui j'ai tout gagnée à espionner moi. J'étais en train de me replier quand j'ai entendu un bruit derrière moi. J'ai tourné mon regard vers le lac pour vérifier, il n'y avait plus que le Nudiste des Bermudes. Où est passée Yamina ??
Elle ne m'a pas vue ! Impossible ! Je vais retourner dans mon arbre et personne ne saura que j'étais là. Quoi ? On a le droit de rêver nan ?
J'ai retournée ma tête dans le sens de ma fuite et.....tient ? C'était pas là ça y'a deux secondes....

"C’est toi qui fais ça ? Wow, c’est puissant !"

Les mots me manque pour décrire à quel point j'ai sursauté quand j'ai vu Yamina à deux pas de moi. Question discrétion, à côté d'elle, je passe pour un 36 tonnes. Bon ben fuite avortée hein. La seconde de stupeur passer, je me recompose un air qui se veut être normal et je fixe Yamina du regard.
Je dit un air normal mais dans ma tête c'est le bordel (donc je doit avoir l'air plus étonnée qu'autre chose...). Une forme de vie intelligente me parle ! Narra à une interaction sociale !
Oui quand c'est le bordel dans ma tête c'est aussi le bordel dans mon histoire.
Si je parle de moi même à la troisième personne c'est soit parce que j'ai la flemme de parler en mon nom soit parce que je suis larguée alors cherchez pas à comprendre.
Comme doit-on réagir dans ce cas ?
Mon cerveau ne met pas longtemps à trouver une réponse: consumer l’interaction social et retourner dormir. Mais cette réponse s'en va aussi vite qu'elle est venu. Tabasser quelqu'un qui me pose une question c'est pas vraiment ce que je peux faire de mieux.....quoique.
Je regarde les dégâts causé par mon aura autour de moi et décide d'une seconde option. Répondre. Oui bah je suis en manque d'idée, normal j'suis fatiguée. Oh ! Et le fait qu'elle soit à deux pas de moi ne me choque pas plus que ça. j'vous l'ai dit j'suis crevée. j'lui demanderai une autre fois.

"Oui. Je ne contrôle pas mon pouvoir."
Je continue de la regarder avant d'ajouter.
"Co.....comment tu fait rester aussi prêt sans chauffer ?"

Ah ? bah si j'arriver à tilter qu'elle est dans le périmètre de mon aura c'est que je doit pas être aussi crevée que ça. Oh pis la flemme de réfléchir.
Alors que je pose cette question, mon cerveau, lui, continue de buguer. Si quelqu'un arrive à m'approcher malgré ma carapace perso c'est soit qu'elle est défaillante soit qu'elle et capable de résister. Et zut ! c'était pas prévu ça !

Un bruit de clapotis me fait revenir à la réalité. Zut ! J'avais oubliée m'sieur Naturiste. Je me retourne pour voir d'où viens le bruit.
"Mais qu'est-ce qu'il fait encore l'autre exhibitionniste ?"

Je vois Dominic rassembler je ne sais trop quoi autour de sa taille puis nager vers les berges du lac. Il disparaît rapidement de ma vue.
Je reporte mon regard sur Yamina qui me regarde tout sourire. Je profite du fait qu'elle soit en face de moi pour lui poser la question que j'avais en tête quand je l'observais du haut de mon perchoir.
"Ya...Yamina, c'est ça ? Comment tu fait pour bouger comme ça dans l'eau ?"

Ouais je préfère dévier la conversation sur autre chose que mon pouvoir. Pas envie d'en parler avec quelqu'un que je ne connais pas....en faite pas envie d'en parler tout court.

Hey ! Ça va ?

Cette fois je ne sursaute pas. Je l'ai sentis arriver. D'ailleurs je remarque que lui, reste bien à l'abris de ma protection. Sans doute qu'il ne peut pas y résister. Il a eu le temps de se rhabiller aussi, ça se voit qu'il a l'air soulagé. Mais le mal est fait pour son plus grand malheur héhé. Je tourne ma tête dans sa direction le regarde rapidement. Tien ? il a les yeux vairons. C'est rare ça puis j'aime ça. Sinon le reste.....ben j'imagine que toute les cruches assez intelligente pour marcher mais pas assez pour réfléchir doivent vouloir lui sauter dessus, ce qui doit facilement représenter les neuf dixièmes du lycée (traduisez ça par 98% de la population féminine du lycée...environ).

Entre-temps mon cerceau à fini de bugué. Je me recompose rapidement mon regard habituel: sourire qui veut à la fois tout et rien dire et rallume la petite flamme qui vit dans mes yeux (pas une vrai flamme bande d'attardé ! Imaginez plutôt que je tente de me réveiller)
"Moi ça va oui."
Tiens ? Je réponds lui répond. Parler avec autant de monde ça ne me ressemble pas...Bah ! Au point où j'en suis j'doit me dire c'est tout ce qu'il me reste à faire pour me débarrasser d'eux rapidement.

"Dis, qu'est-ce que tu fais dans la forêt à cette heure ?"
Non mais j't'en pose des questions le curieux ? J'suis en train de parler avec l'autre interaction sociale....enfin bon. On va répondre à Dominic le Nudiste (ça sonne bien....)
"Je cherchais un arbre où dormir et quand j'ai allumée la télé j'ai eu le droit un spectacle d'un gars qui se baigne nu dans un lac en compagnie d'une fille qui trouve ça drôle."

Tout en disant ça je le regarde avec le sourire qui ne laisse présager rien bon. Pour moi il veut surtout dire que je risque de te mettre des beignes mais pour lui j'en ai aucune idée....
D'ailleurs ils valent quoi sur le tatami ? Hein ? quoi ? J'ai l'air complètement tarée de vouloir me battre contre eux juste pour voir à quel ils sont fort et que ce n'est pas comme ça que je vais me faire des amis ? Bah quoi ? J'y peut rien si c'est la seul interaction sociale que je connaisse puis c'est quoi un amis ?

Je fini par croiser les bras et légèrement pencher la tête sur le côté.
"Et vous ?"
Spoiler:
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 404
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Mer 5 Aoû - 2:55

Je vais commencer à croire que je suis effrayante et pas qu’un peu ! Je dois certainement ressembler à un gros monstre tout bleu ! Je vous assure, je suis persuadée que les autres me perçoivent ainsi ! Avec même pas cinq minutes de décalage, j’ai réussi à provoquer une frousse – pour ne pas dire peur bleue – à deux personnes, cela sans en avoir l’intention. Tout d’abord Dominique qui a extrêmement paniqué lorsque je lui ai sauté sur le dos et maintenant cette fille qui fut prise d’un grand sursaut en me voyant. Je suis douée, vous ne trouvez pas ? Sans parler cette expression d’étonnement affiché sur son visage qui resta une fois la surprise de me voir passer. Enfin, je suppose qu’elle est toujours aussi surprise de me voir avec la tête qu’elle a.

 Oui. Je ne contrôle pas mon pouvoir.

Dit comme ça, son pouvoir devient moins super. Ne pas pouvoir contrôler une chose aussi puissante, ce n’est pas un peu dangereux ?

Co.....comment tu fait rester aussi prêt sans chauffer

Sans chauffer ? Je ne serais pas dire pourquoi, mais à la suite de cette question je baissai la tête afin d’observer mes membres. Non, rien d’étrange ou d’anormale à constater sur moi. Mon regard parcourut les herbes jaunies entourant la fille. Je compris.

Ah euh… Eh bien… Je ne sais pas moi. Je suis juste bien ! C’est peut-être un peu chaud, mais ça va. C’est pratique, il fait froid hors de l’eau.

Je rigolai et constatai au même moment que ma peau n’avait plus de particules d’eau accrochées. Évidemment, mes cheveux et mon bikini étaient toujours mouillés, mais pas détrempé comme ils le devraient. J’ai l’impression que dans peu de temps j’allais retourner à l’eau.

Mais qu'est-ce qu'il fait encore l'autre exhibitionniste ?

Je suivis le regard de la fille pour y voir Dominic pataugeant dans le lac. Je compris ce qu’il entreprenait lorsque je le vis sortir de l’eau. C’était plus fort que moi, je lâchai échapper un éclat de rire.

Il doit certainement essayer d’aller récupérer ses vêtements, le pauvre !

Continuant de rigolant encore un cours instant, je m’arrêtai seulement lorsque l’intruse me posa une nouvelle question.

Ya...Yamina, c'est ça ? Comment tu fait pour bouger comme ça dans l'eau ?

Qu’est-ce qu’elle avait ma manière de nager ? Et comment connaissait-elle mon nom ? J’étais donc le monstre bleu qui nage étrangement. Super ! Mais après courte réflexion, je compris ce qu’elle voulait dire. Avait-elle l’impression que je me mouvais dans comme l’eau en elle-même ? Je ne savais pas que mon pouvoir pouvait créer cette illusion. C’était sympa de l’apprendre !

Parce que tu nous observes depuis un moment ?! Ce n’est pas bien d’épier les  autres. Pour te répondre… Je me déplace étrangement dans l’eau ? Je n’avais jamais remarqué ! C’est certainement dû à mon pouvoir ! J’ai la capacité de changer mon corps en liquide, c’est donc normal si je ressemble à une flaque d’eau mouvante lorsque je nage.

C’est ce moment que choisit Dominic pour nous rejoindre.

Hey ! Ça va ?

Il s’était positionné à mes côtés un peu plus à l’arrière, il me fallut tourner la tête pour le regarder. Le premier détail qui me frappa fut qu’il soit habillé. Il en avait donc bel et bien profité pour remettre des vêtements. Un nouveau sourire amusé s’étira sur mon visage en croisant son regard. De nouveaux petits gloussements et me voilà repartit. Quoi ?! Mais je n’y peux rien moi ! Tout ce que j’imagine dans ma tête en le regardant c’est ce garçon complètement en panique d’être nu dans un lac. Disons qu’il est tard et que la fatigue n’aide pas à ma cause.

Je me calmai pour une troisième fois. Pendant ce temps, l’autre fille lui avait répondu. Je relevais les yeux sur Dominic, il doit avoir tellement honte ! Mon sourire amusé était toujours présent. Lui, impossible de le faire disparaître de mon visage.

Moi, ça va à merveille ! Je vois que tu t’es habillé, dommage !

Ce dernier mot pouvait porter confusion sur mes intentions, mais je vous assure, je disais cela seulement pour rigoler et gêner encore plus ce pauvre garçon. Je le taquine, rien de mal, ne m’en voulez pas de le faire souffrir comme ça.

Dis, qu'est-ce que tu fais dans la forêt à cette heure ?

C’est vrai ça, excellente question Domi. Je détournai le regard de lui pour le diriger sur la fille. D’ailleurs, je ne connaissais toujours pas son nom tandis qu’elle connaissait le mien !

 Je cherchais un arbre où dormir et quand j'ai allumée la télé j'ai eu le droit un spectacle d'un gars qui se baigne nu dans un lac en compagnie d'une fille qui trouve ça drôle. Et vous ?

Elle dormait dans un arbre vraiment ? Ça ne doit certainement pas être l’endroit le plus confortable pour cette activité.

Dans un arbre ?! Mais comment fais-tu ?! Moi, j’avais chaud après avoir fait mon jogging quotidien, quoique un peu tardif. Ah et oh ! Puisque tu connais nos noms, on veut connaître le tient !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ça te dis de venir t'amuser en Darkblue?!
DC Duvley Sisman
avatar
III ▲ Déléguée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 396
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Sam 22 Aoû - 1:28

J'avais retenu un grand soupir quand Yami s'était remise à rire en me voyant. J'avais beau ne pas être très perspicace en ce qui concernait ce que les gens pensaient, mais là, c'était juste trop évident qu'elle riait encore du fait que je m'étais ramassé tout nu dans le lac. D'ailleurs, son commentaire juste après voulait tout dire. J'avais rougi un peu à cause de la gêne. M'enfin. J'avais pu changer de sujet en posant une autre question à la blonde qui, d'ailleurs, ne semblait pas particulièrement enchantée de me voir pour une quelconque raison. Elle était probablement timide ! Okay peut-être pas. Elle répondit à ma question avec un sourire étrange.

- Je cherchais un arbre où dormir et quand j'ai allumé la télé j'ai eu le droit un spectacle d'un gars qui se baigne nu dans un lac en compagnie d'une fille qui trouve ça drôle.

Aaaah... Là, je comprenais ce regard. C'était le regard j'ai-tout-vu-et-je-veux-que-tu-le-saches-parce-que-ça-va-être-drôle-pour-moi. Ouais. Elle devait bien s'amuser à rire de ma gueule. Si je n'avais pas déjà eu ma dose d'humiliation, je commencerais à paniquer, mais en ce moment j'étais juste... Découragé. J'affichai un large sourire, jouant le garçon un peu bête qui ne comprend pas l'étendue de la situation, et répliquai :

- Wow, va falloir que tu me dises le titre de cette émission. Ça te passionne aussi de regarder les gens se balader tout nus ? Mademoiselle est coquine.

Je ponctuai ma dernière phrase d'un clin d'oeil pendant que Yami lui demandait comment elle faisait pour dormir dans un arbre. Elle lui demanda également son nom, chose à laquelle je n'avais pas vraiment pensé. J'attendis la réponse de la demoiselle en silence.
Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Sam 22 Aoû - 15:03

Je te l'ai pourtant dit que dormir dans un arbre ce n'est pas un comportement normal. Surtout pour une jeune fille !
Rien à faire. Ce n’est pas aussi invraisemblable que de dormir sur un banc ou sur la plage !
......
Quoi ?
Non rien. Bon tu le fait ton speech ?
Si je n'étais interrompu toute les trente secondes c'est ce que j'aurais fait
Ok ok aller je me tais.
A la bonne heure !

Je leva mes yeux vers la branche de laquelle je suis tombée un peu plus tôt. Ma couverture pendait tel une voile déchirée et menaçait de tomber sur la tête de notre Nudiste des Bermudes. C’est d’ailleurs ce qu’elle fît
Bah voilà. Comme ça, t’es est habillé de la tête aux pieds

Je devrais te frapper pour une blague aussi stupide. T’en est consciente ?
Et bien essaye. On rigolerait.
Quant à l’autre il a eu le temps d’en placer une juste avant que ma couverture ne lui tombe sur la figure.
"Wow, va falloir que tu me dises le titre de cette émission. Ça te passionne aussi de regarder les gens se balader tout nus ? Mademoiselle est coquine."

J’arquai un sourcil. Me passionner ? Mais c’est qu’on a affaire un petit rigolo dite donc. T’a envie de jouer ? Très bien jouons.
"T’en fait pas il y aura la redif demain soir au lycée. L’émission s’appelle Dominic et les Nudiste des Bermudes. Ce sera un grand moment."

Il n’a même pas idée à quel point je peux être vilaine. Je fis semblant de planquer quelque chose dans mon dos. Dommage que je n’ai pas un caméscope ou une mini-caméra à ce moment-là.
"D'ailleurs si vous voulez le voir vous êtes invité."

Quant à Yamina, elle semblait perturbée. En effet elle me demanda comment on pouvait dormir dans un arbre. Je trouvais ça rigolo moi. Y'en a qui dorment à la belle étoile dans l'herbe ou dans un sac de couchage et bien moi je dors dans la cime des arbres. T’endez je vous mets ce qu’elle m’a exactement dit
"Dans un arbre ?! Mais comment fais-tu ?!"

Comment je fais ? La réponse est évidente pourtant.

Et bien pas pour tout le monde.
Encore toi ? Je t’avais dit de me laisser non ?
Sauf que t’es récits manque de précisions. Je pourrai les rajouter si tu veux
Non merci ! Retourne rédiger t’es autres histoires. Je peux me débrouiller toute seule
Si tu le dit.

Je me mis à rire légèrement puis décida de répondre à la fille aux cheveux bleus.
"C’est si étrange que ça ? Suffit d’avoir une couverture pour s’en servir comme matelas et c’est tout."

Dis-je en montrant la couverture dans laquelle Dominic s’était enchevêtré en tentant de s’en débarrasser.

"Moi, j’avais chaud après avoir fait mon jogging quotidien, quoique un peu tardif."

En effet. Faire un jogging à cette heure-là c’est un peu tard mais mieux vaut tard que jamais comme certains disent. Et qui suis-je pour me moquer ? Bah j’suis moi. C’est ma nature donc je vais continuer. Pour ça je ne répondis pas. Ce n’était pas utile puis la flemme.

"Ah et oh ! Puisque tu connais nos noms, on veut connaître le tient !"

Et en plus elle veut savoir mon nom. Après tous je connaissais le leur. Mais c’est uniquement parce qu’ils ont fait leur délire au pied de mon arbre. Je n’ai rien demandée moi, alors pourquoi je leur dirais comment je m’appelle. Puis tout le monde s’en fout en plus.

P’être que eux non justement. Ça te gêne à ce point de te faire des amis ?
Oui ! Je n’en veux pas ! En plus ça te tir dans les pattes à la moindre contrariété. Et comment je peux me faire des amis alors que JUSTEMENT je ne fais confiance à personne ?
Hormis Xyan.
Oui mais lui c’est différent. C’est un animal. C’est déjà mieux.
J’ai du mal à saisir mais soit. Aller présente toi ou je prends en main ton récit.
Pff

"Mon prénom ne vous dira rien. Je m’appelle Narra. Je suis nouvelle dans le lycée."

Pas besoin de dire ma classe. C’est n’est pas intéressant. Ni même mon nom de famille qui, de toute façon, n’existe pas. P’être qu’un jour je partirai à la recherche de mes parents.

Si t’en est qu’ils existent.
Bien sûr qu’ils existent…..Comment je serais né sinon ?
Je n’sais pas……éprouvette ? Ok ok j’ai rien dit. Pose ce lance-flamme c’était pour rire.

Dans tous les cas je commençais à légèrement fatiguer...étrange, pourtant je n'ai jamais besoin d’énormément de sommeil.

C'est sans doute le fait de parler avec des gens. Tu n'a tellement pas l'habitude que ça t'a fatigué. Hahahaha
.....Bon tu sait quoi ? Viens là on va faire ça dans les règles.
Non.....non non.Nononononononnonononon. WOUFFFFF.
Haaaa ça fait du bien.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 404
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Lun 14 Sep - 4:07

Difficile de reprendre son sérieux, en particulier avec un Dominic tout rouge. Je n’aurais pas pensé arriver à calmer mon rire. Alors que je croyais enfin me calmer, devinez quoi ? Il a fallu qu’une couverture venue de nulle part tombe sur la tête de Dominic. D’accord, maintenant ils venaient de me perdre complètement. Les larmes aux yeux, je riais à me laisser tomber au sol mes bras encadrant mon estomac qui me faisait souffrir à rire ainsi. Oh, ce n’est pas spécialement la couverture sur la tête qui me fit rire autant. Bien mieux que cela…

Tu es tellement mort de honte que tu es maintenant devenue fantôme !!!

Je fus étonnée d’avoir réussi à articuler cela. Je ne crois même pas qu’ils aient réussi à m’entendre à travers mon rire, mais peu importe. Alors je rigolai assise au sol, Dominic et la fille avait continué la discussion, mais je n’écoutais plus. J’étais surtout concentrée à retrouver mon souffle, si vous suivez.
Je n’entendis que la fin de la discussion, lorsque je repris mes esprits.

D'ailleurs si vous voulez le voir vous êtes invité.

Invité ? Invité à quoi ? Mais qu’est-ce que j’ai manqué ? Avant cela il fallait que je sache comment cette fille faisant pour dormir dans un arbre. Non, mais c’est vrai, ce n’est pas confortable un arbre ! C’est tout simplement impossible de réussir à bien dormir là-dedans !

Elle rigola comme si ma question était stupide. Quoi, qu’est-ce qu’il a de marrant là-dedans ? Un Domi mort de honte, ça c’est marrant, mais pas ma question existentielle pour l’existence humaine ! Si, si, je vous assure, existentiel pour l’existence. Je ne comprends tout simplement pas ces personnes qui arrive à s’endormir n’importe où, moi je n’arrive pas à dormir ailleurs que dans un lit. Sinon, impossible de dormir !

C’est si étrange que ça ? Suffit d’avoir une couverture pour s’en servir comme matelas et c’est tout.

Toujours assise au sol, j’avais la tête relevée vers elle avec une expression démontrant mon incompréhension. Cette fois, je ne rigolais même pas lorsqu’elle me pointait Mister Red en train de se débattre avec son fantôme. Non, j’essayais de comprendre ce qui semblait être si simple pour elle et pourtant trop compliqué pour moi. Utilisé une couverture comme matelas ? Mais une simple couverture, ce n’est pas suffisant pour rendre un arbre plus confortable.

Oui, c’est très étrange ! Ce n’est même pas confortable un arbre et même avec une couverture ! Tu es un Alien, c’est cela ?!

Finalement, je me relevai du sol, cette position non plus n’était pas très favorable au confort. Je pensais ma main dans mes cheveux tout en lui contant ce que je faisais là avant de lui demander son nom. C’est vrai, impossible de continuer la discussion sans avoir appris son nom ! C’est très impoli de ne pas se présenter alors qu’elle connait nos noms.

Mon prénom ne vous dira rien. Je m’appelle Narra. Je suis nouvelle dans le lycée.

Mon regard s’illumina, une nouvelle, super, encore une ! Narra… C’était bien étrange comme nom, jamais entendu. Enfin, je n’ai pas non plus un nom très courant, alors dire ça son sur nom… Va falloir que je lui trouve un joli surnom ! D’un coup surexcitée, j’allais attraper les mains de cette Narra en sautillant sur place, oubliant même la chaleur qu’elle dégageait.

Ooooh !! Super une nouvelle ! Bienvenue chez les fous, un endroit où il ne faut pas s’étonner de voir des garçons se baigner complètement nue au milieu de la nuit en compagnie de jeune et jolie demoiselle !

En disant cela, je fis un clin d’œil amusé à Dominic puis redonnai sa liberté à la fille de chaleur.

Tu voulais dire quoi tout à l’heure en parlant d’invitation, nous sommes invités à quoi ? Disons, que je n’ai pas suivis..

Maintenant que tout était dit je me calmai tranquillement de mon excitation du moment. Tout en leur tournant le dos, je m’étirai les bras et marchai en direction du lac. C’est bien beau tout cela, mais moi j’étais venue ici pour me rafraîchir un peu et c’est bien ce que j’allais faire. Faisant un petit signe de mains à mes deux interlocuteurs, je plongeai dans l’eau.

Je restai un moment sous l’eau, nageant doucement jusqu’à ce qu’un ONNI (objet nageant non identifié) me frappât en plein visage et y resta accrocher. N’arrivant pas à l’enlever en restant sous l’eau, j’en ressortis et me débattis avec l’ONNI pour finalement retirer ce qui me semblait être un bout de tissu. Je l’étirais donc devant moi afin de mieux l’observer pour y découvrir… roulement de tambour… un short, ou plus précisément un maillot de bain pour garçons. Au départ, je ne compris pas le pourquoi de cette chose jusqu’à ce que la mésaventure de Mister Red me revienne à l’esprit. Tu étais donc là vilain short !

Hey ! Domi, je crois que j’ai de quoi qui t’appartient ici !

Bien évidemment, j’avais un sourire amusé tandis que je balançais son short tel un drapeau, aspergeant d’eau ce qui m’entourait. Malheureusement pour lui, il a fallu que son maillot me tombe sur le visage.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ça te dis de venir t'amuser en Darkblue?!
DC Duvley Sisman
avatar
III ▲ Déléguée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 396
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Dim 20 Sep - 3:33

Je venais à peine de finir ma phrase quand une masse non-identifiée me tomba dessus. Par réflexe, je tentai de l'enlever, mais rien n'y faisait. Ce foutu truc n'avait pas de fin ! J'entendis des rires et lâchai un grognement de mécontentement. Les femelles de nos jours. Ça rit de notre gueule au lieu de nous aider. Bon, c'est sûr que moi aussi je riais des gens dans la merde, mais je les aidais au moins. La conversation continua sans que je n'y porte attention. J'étais un peu occupé à me battre avec ce qui me semblait être un drap ou un couverture. Je faillis même tomber par terre à quelques reprises, car mes pieds se prenaient dans la couverture. Après quelques longues secondes de combat acharné, je trouvai un trou pour y passer ma tête. Je pus enfin sortir de la couverture, un air triomphant sur le visage. J'entendis la nouvelle dire qu'elle était nouvelle au lycée. De toute évidence, Yamina fut enjouée d'entendre cela, car elle alla prendre les mains de la fille aux cheveux blancs. Je ne savais pas comment elle faisait pour supporter la chaleur que Narra dégageait. Je serais déjà en train de crever  de chaleur au sol si j'étais aussi près. C'est alors que j'entendis :

- Bienvenue chez les fous, un endroit où il ne faut pas s’étonner de voir des garçons se baigner complètement nus au milieu de la nuit en compagnie de jeunes et jolies demoiselles !

Yami me fit un clin d'oeil au moment où je tournais la tête, faisant semblant d'être trop concentré sur quelque chose pour suivre le fil de la conversation. Je n'avais pas trop envie de répondre à ce genre de commentaires. Elle ne sembla pas en faire un cas et, au lieu de cela, la brunette retourna faire un plongeon dans l'eau. Pas très étonnant, elle est juste à côté de Narra depuis tout à l'heure. Je lançai un regard à cette-dernière, glissant un petit :

- Weeell... J'sais pas toi, mais moi je vais me contenter de rester sur le bord de l'eau...

Pas besoin d'en dire plus. Elle savait trop bien pourquoi je n'y retournais pas. Tout à coup, je vis la tête Yamina sortir de l'eau avec un objet sur le visage. Elle l'enleva et l'observa attentivement avant de me crier qu'elle avait de quoi qui m'appartenait. Je pinçai l'arrête de mon nez. Je savais déjà qu'elle avait retrouvé mon maillot. D'ailleurs, elle l'agitait au-dessus de sa tête avec ce qui me semblait être un grand sourire peint sur le visage. Je soupirai et lui lançai :

- Tu sais quoi ? Tu peux le garder, il est trop grand pour moi. Cadeau !

Je rigolai un peu avant de m'apercevoir qu'il était grand temps que je retourne au pensionnat. Je regardai à tour de rôle les deux demoiselles et leur dit :

- Bon, je crois que je devrais rentrer, moi. Je vous laisse. Bonne nuit !

Sur ce, je pris le chemin du pensionnat. Cette soirée restant à jamais gravée dans ma mémoire.

Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Mar 22 Sep - 16:15

Alors occupée à parler avec l'ex-Nudiste j'entendis Yamina partir dans un fou rire incontrôlable. Le coup de la couverture semblais avoir était de trop.
Elle voulut articuler une phrase mais vu son état c'était incompréhensible. Elle ne se calma qu'après un moment et tenta de reprendre la conversation là où elle nous avait laissée.
Nous on était déjà sur autre chose mais elle était restée bloquée sur comment dormir dans un arbre. Elle n'arrivait pas à comprendre et me regardait tel un scientifique observant une espèce jusqu'ici inconnu. Je ne répondit pas à sa question pour savoir si j'étais un alien, préférant lui laisser imaginer ce qu'elle voulait. C'est plus drôle ainsi.

"Ooooh !! Super une nouvelle ! Bienvenue chez les fous, un endroit où il ne faut pas s’étonner de voir des garçons se baigner complètement nue au milieu de la nuit en compagnie de jeune et jolie demoiselle !"

Houla j'aurais jamais dû dire que j'étais nouvelle. Vu les étoiles dans les yeux de la jeune fille, sûr qu'elle allait partir en vrille. Et ça ne loupa pas vu c'te tirade et son saut vers moi. Hé hooo stop ! Lâche moi les mains ! Mais...nan mais elle complètement taré celle là !

Ah bah oui quand on est pas habituée au contact avec les gens ça surprend.
Ah ça va toi ! j't'es rien demandée !

Elle fini par me lâcher les mains toute contente fît un clin d’œil au nudiste fière de sa tirade. Ne sachant pas vraiment comment réagir je me contenta d'hausser les épaules tout en me disant que si ils sont tous comme ça j'aurais de quoi m'amuser moi.
Elle me demanda aussi à quoi elle était invitée. Preuve qu'elle n'avait pas écoutée la discussion, sauf qu'au lieu n'attendre sa réponse, elle retourna à sa baignade.
Je fini par sentir un regard posé sur moi.

"Weeell... J'sais pas toi, mais moi je vais me contenter de rester sur le bord de l'eau..."

Bah au point ou il en est de toute façon...j'me dit qu'il ne peut rien y avoir de pire. Moi non plus de toute façon j'irais pas à la flotte.......pour des raisons évidentes aussi ! Ben oui je n'ai pas de maillot de bain. Et non je n'irais pas en acheter faut pas rêver non plus.

"humpf ! Ouais j'peux imaginer héhéhé"
Pendant ce temps Yamina nagea un moment puis revint à la surface un truc à la main. Elle agita la main tout sourire. Son trésors avait l'air intéressant.

"Hey ! Domi, je crois que j’ai de quoi qui t’appartient ici ! "
C'est bien ça. Elle a mis la main sur le caleçon de Dominic. Et c'est qu'elle était contente en plus. D'ailleurs comment il allait réagir le Domi ? La réaction allait sans doute être rigolote. J'attendis, j'attendis et finalement...non il se contenta juste de soupirer et lui dit qu'il lui en faisait cadeau.

"Tu sais quoi ? Tu peux le garder, il est trop grand pour moi. Cadeau !"

Haa ? Fallait pas dire ça. Moi ça me donne des idées très très très intéressante pour la suite gniihihihihi. Surtout en regardant Yamina agiter son maillot tel un drapeau. Vous verrez, je vais laisser tomber mon idée de rumeur, cette occasion m'a donné une blague beaucoup plus amusante. Mais ce n'était pas le moment. La nuit faisait son bonhomme de chemin. Je ferais ça demain matin avant le début des cours. Dominic sembla penser pareil que moi car il ajouta

"Bon, je crois que je devrais rentrer, moi. Je vous laisse. Bonne nuit !"
Et il partit.
"Hein ? Déjà ? Dommage on rigolait bien pourtant. Bah au revoir alors."

Je le regardais s'éloigner puis décida de remonter dans mon arbre. Je sauta sur ma branche et le fait qu'elle se trouve à 3m du sol ne me pose évidement aucun problème. Nan ne cherchez pas à comprendre je ne vous expliquerez pas.
Une fois sur ma branche je m'allongea dessus et m’avança le plus possible vers l'extrémité, histoire que Yamina soit à portée de voix. Pourquoi ? Aucune idée. Je mis ma tête sur mes mains et la regarda nager.

"Tu me demande comment on peut dormir dans un arbre mais je te retourne la question....comment nager sans faire de vapeur ?"

Oui c'est mon problème à moi. Quand je rentre dans l'eau ça fait pssssssssh donc ben je part du principe qu'un corps immergé fait de la vapeur....mais elle non alors je lui demanda pourquoi. J'en profita pour lui demander également

"Dit j'ai une idée pour le maillot. On l'accroche à la place du drapeau de l'école ?"

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 404
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Jeu 24 Sep - 1:50

Fière de moi, je déployai, au-dessus de ma tête, le fameux maillot de notre Dominic préféré. J’avais l’impression d’avoir gagné un grand prix, pourtant ce n’était que le vêtement d’un garçon. Un peu moins glorieux comme truc. J’aurais souhaité observer une réaction aussi épic que lorsque je lui ai sauté sur le dos. Et pourtant…

Tu sais quoi ? Tu peux le garder, il est trop grand pour moi. Cadeau !

Ah… vraiment, je peux le garder ? Mais que voudrait-il que je fasse avec ce truc, dis moi ?! Je perdis ma joie d’un coup et affichai même une mine semi-boudeuse. Ce n’est pas ce que je voulais moi comme réaction !

Bon, je crois que je devrais rentrer, moi. Je vous laisse. Bonne nuit !

Ah..? Parce que en plus il se décida de nous laisser tomber, lâche va !

Hein ? Déjà ? Dommage on rigolait bien pourtant. Bah au revoir alors.

Rigoler, ce n’était pas le mot, il nous fallait de quoi de bien plus gros ! Ne me demandez pas lequel, je ne serai pas vous le dire. Sans pour autant quitter le bassin d’eau, je levai le bras qui tenait toujours son short et saluai joyeusement Domi.

Merci pour ton cadeau, je vais en prendre soin, promis ! Reviens nous voir quand tu le souhaites, toujours présentent pour plaisante ! Aller bonne nuit !

Je devais crier pour qu’il m’entendait, car le voilà déjà qui nous tournait le dos. J’étais légèrement triste de le voir s’éloigner, au fond de moi, j’avais la mauvaise impression que nous n’allons pas le revoir d’aussitôt ce spécimen.
Pendant ce temps, je vis, du coin de l’œil, Narra grimper à nouveau dans son arbre. Un vrai singe cette fille, incapable de passer plus de 10 minutes hors de son arbre. Installée à l’extrémité de la branche et m’observait depuis son perchoir. Je me mis alors à nager sur le dos pour pouvoir la regarder à mon tour.

Tu me demande comment on peut dormir dans un arbre mais je te retourne la question....comment nager sans faire de vapeur ?

Je haussai un sourcil, même pas sûr qu’elle distingue ce haussement dans la noirceur. Parce qu’elle était sérieuse ? Je rigolai, nous sommes irréprochables autant l’une que l’autre.

Pour ça, faudrait déjà que tu ne sois pas un foyer ambulant et ensuite on en reparlera !

C’est vrai qu’avec son pouvoir, l’eau ne devait pas être très heureuse lorsqu’elle se retrouvait en son contact. Je nageant en faisant de surplace pour rester à porter de voix de Nana, tient Nana, c’est mignon comme surnom ça ! Ce n’était pas comme s’il fallait crier pour s’entendre, l’eau portait le son et la nuit aussi, mais j’aime bien garder le contact visuel quand je parle avec une personne.

Dit j'ai une idée pour le maillot. On l'accroche à la place du drapeau de l'école ?

Mon regard s’illumina, mais c’est une putain d’idée de génie ça !!! Vraiment j’adore ! Nan, mais imaginez la tête de Dominic lorsqu’il découvrira que son maillot est suspendu au drapeau ! Ça va être encore plus magnifique que lorsque je lui ai sauté sur le dos, j’en suis certaine !

C’est tout simplement génial comme idée !! Il faut trouver un moyen de prendre en photo Dominic lorsqu’il va le découvrir ! On pourrait aussi y laisser un magnifique message ou dessin dessiner à la bombe sur le short ! Tu en pence quoi ?

J’étais super existée par le plan ! J’irais même grimper sur le toit maintenant pour l’accrocher, croyez moi ! Noirceur ou pas, ça m’importe peu.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ça te dis de venir t'amuser en Darkblue?!
DC Duvley Sisman
avatar
III ▲ Déléguée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 396
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Sam 10 Oct - 18:39

Hop,veste en cuir, jean, ma musique et ce soir, je passe la soirée à courir. C'est top.
Le coin est vaste, pas mal d'endroits où pioncer ou grimper. Sympa cet arbre, je vais le grimper aussi haut que possible et me reposer un peu avant de rentrer demain matin. Il y a une jolie vue en plus. Je crois qu'il y a des gens en bas, dans le point d'eau. Me demande bien de quoi ils parlent. Préfère dormir plutôt qu'espionner. Tient, me demande si c'est solide ici...


Crac.

Meeeeeer... ! Tiens, je savais pas à quoi ça ressemblait le sol, la tête en bas. Qu'est ce que je raconte moi ? Faut je me rattrape avant de finir éparpillé façon puzzle ! J'essaye d'attraper une branche au vol, mais j'arrive plus à les arracher ou me cogner aux plus grosses branche. Je sort mes griffes. Le sol à l'air vachement proche quand même là. Je plante mes griffes dans le bois et je m'arrête net. La douleur dans les épaules me fait un mal de chien. Fait chaud plus bas. Je secoue la tête, faut que mon sang redescende, j'ai une gueule à faire peur.

" Gnnn. C'était moins une. Heureusement que je suis pas tombé là dedans. " dis-je en toisant le lac. " Quelqu'un est en train de se noyer ! Hé ça va ?! "

Elle est en train d'agiter un... un maillot ? Elle à pas l'air de se noyer... Berk des gens qui aiment être dans l'eau. Autant la fille à pas l'air affreuse, son attitude oui ! Quelle idée de vouloir se noyer. De la pire des manières en plus ! Je détourne le regard de ce comportement dégoûtant et... Ha bah c'est pour ça qu'il fait chaud !

" Hey, mais c'est la chaudasse. Pourquoi t'aide pas celle qui se noie ? C'est pas très sympa. " Elle fait une drôle de tête, un peu la même que lorsque je l'ai croisée la première fois.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre] Lun 12 Oct - 13:44

La soirée avançait tranquillement et rien ne vint la troubler. P'être même que je pourrais dormir sans être dérangée. Enfin ça, c'est si nous étions dans un monde normal. Or, nous ne sommes pas dans un monde normal. Et par conséquent, je peux donc rêver pour espérer que cette situation arrive.

Yamina répondit à ma question stupide....elle devait avoir du temps à perdre, enfin je pense. Un foyer ambulant ? Ce serait donc à cause de ça que l'eau fout le camp, en même temps c'est logique. Mais quand même. De ce que sais mon aura c'est pas chaude au point de faire cet effet brume. Il doit y avoir autre explication. Bah ! J'éclaircirai ça une prochaine fois.
Vînt ma proposition de drapeau Yamina semblait enchantée mais je n'entendit pas sa réponse car un vacarme résonna plus haut dans mon arbre.
Le bordel se rapprocha de moi et je distingua une voix.

"Gnnn. C'était moins une. Heureusement que je suis pas tombé là dedans. Quelqu'un est en train de se noyer ! Hé ça va ?!"

Je me retourna lentement et vît une tête suspendu à une branche juste au dessus de moi. Étrangement elle me rappela vaguement quelqu'un mais impossible de m'en souvenir. Je resta bloquée un moment ne sachant pas vraiment comment réagir. Du moins le temps que l'info parvienne à mon cerveau et qu'il la traite. Ma réaction première serait de lui mettre un pain en pleine poire et de l'envoyer valdinguer quelques mètres plus bas mais j'étais occupée à discuter et donc j'avais un peu la flemme. Cependant il y avait un intrus dans mon arbre et....tient c'est quoi ces machins coupant qu'il a aux mains ? Puis.....erk ! Mais elle est dégueulasse cette tête, elle ressemble à rien. Horrible.....et en plus elle rajouta un truc qui me décida à agir.

"Hey, mais c'est la chaudasse. Pourquoi t'aide pas celle qui se noie ? C'est pas très sympa."
"QUOI ?!"

Zone rouge atteinte. Ce fût un réflexe car, non seulement ce paillasson qui ne ressemblait à rien était dans mon arbre mais en plus il me cherche. Mon poing fonça à toute vitesse direction sa tête et le propulsa direction la flotte. Griffe ou pas. J'me demande si l'écorce à suivit tien. Sa tête me revint en mémoire en même temps qu'il faisait connaissance avec mon poing. C'était le truc qui sentait le chien à qui j'avais fait la visite du lycée alors que je voulais aller dire bonjours à Luna. Je l'avais laissée aux portes de la cafet et après j'me souvient plus vraiment. Même son nom je ne m'en rappelle plus.
Alors qu'il allait à la rencontre du lac je perdis l'équilibre et....pshiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii...

"Naaaaaaaan. Saleté de clébard je te haiiiiit !"

J'ai dit clébard parce qu'il a la même odeur et qu'il a des griffes. Faut vraiment à pas chercher à comprendre ce que je dit parfois.

Moi aussi je plongea dans le lac et comme prévu la brume se leva. Je nagea vers la surface accompagnée de nuage de bulle. Je fît surface un peu désorientée. Je ne voyais rien à par la fine brume autour de moi. Cependant j'entendis quelqu'un qui semblait pris d'un fou rire...enfin je crois que c'était un fou-rire. ça devait être Yamina...à moins que ce soit le paillasson qui devait être en train de se noyer.

"Grrr. J'vais le trucider celui là ! Yamina ? T'es où ? j'te voit pas."

Je tenta de me repérer au rire et aux bruits autour de moi. Je fini par distinguer une silhouette et me dirigea vers elle, mes yeux brillant dans le brouillard. Je devais avoir l'air un monstre des marais...héhéhé la réaction risque d'être amusante. Si c'est l'autre j'en profiterai pour le noyer en plus de lui faire peur et si c'est Yamina j'la ferai juste flipper. Passer d'un fou rire à un cri de terreur....j'aime ça !
Quoi ? Bah j'vous avait dite que j'étais une sadique doublée d'une farceuse. Non ? Me semblais pourtant. Enfin bon....pour le moment mon idée de maillot-drapeau est à l'eau. Il va falloir attendre d'être sortit de la flotte et que j'arrive à savoir ce qu'elle a dit. Parce qu'à cause de l'autre imbécile j'ai entendu. Au moins, une fois hors de l'eau, je sécherai vite. C'est l'avantage de mon pouvoir ça.




Héééééé ! On avait dit pas de jeu de mots à la con !
Roo ça va ! J'l'ai pas fait exprès. Puis j'te rappelle quand même que des fois t'es pas mieux hein.
Bon bon j'ai rien dit.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 404
Revenir en haut Aller en bas
Et si on se perdait dans la forêt en pleine nuit ? [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans la forêt de la nuit
» Une Ame perdue dans la forêt de Cendre [Pv Nuage de Cendres]
» Un ado dans l'obscurité lumineuse de la nuit [libre]
» Dans la forêt.
» Une petite leçon dans la forêt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: