Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Réunion secrète pour raison secrète [TWELVE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Réunion secrète pour raison secrète [TWELVE] Dim 5 Juil - 20:13


Bruit de couverture. Boum ! Aie. Ça fait mal. J'ouvre les yeux. Que vois-je ? Le sol. Je tourne la tête. Que vois-je ? Le dessous de mon lit. Mon dieu que c'est crade. Il y a des habits, divers objets et pleins d'autres trucs non identifiés. Je suis bordélique. C'est ma nature. Mais je ne vais pas m'extasier devant des moumoutes de poussière et des araignées plus longtemps. Je me relève péniblement et regarde autour de moi. Mes deux colocataires dorment encore. La flemme de les réveiller. Je vais dans la salle de bain, mes affaires y sont déjà. Une douche rapide plus tard je m'habille tranquillement. Un jean moulant mais pas trop, un débardeur rouge, des spartiates. Je suis prête. J'attrape mon sac de cours qui est bien léger puisque je n'ai aucun cours dedans. Oui je pense réussir mon année avec ça. J'ai confiance.

Une fois dehors direction la cafétéria pour un petit déjeuner tout sauf frugal. Là-bas j'y retrouve mon Benji attablé avec des potes Libertés. Je pose mon sac, prends un plateau avec ce qu'il faut et vais lui voler un baiser avant de rejoindre ma table. Ok je l'aime, mais je changerais pas mes habitudes pour lui. Après avoir englouti mes brioches au beurre de cacahuète et mon jus abricot-orange-mangue, je quitte le réfectoire et pars flâner en salle de repos. J'ai pas cours avant 10h j'ai le temps. Une fois là-bas je me pose sur un canapé et allume la télé. Y a un des mes dessins animés qui passe, je veux pas rater ça. Derrière moi, des demoiselles cancanent. Paraît qu'on est trop mignons Benji et moi et qu'il y a des mecs canons en Libertés. Paraît aussi qu'ils osent pas leur parler parce qu'elles sont pas dans leur classe. Les demoiselles sont déçus. Mais leur déception me donne une idée.

Je sors mon portable. J'ai fini par m'en acheter un. Le principal ayant tenu à ce que les délégués soient reliés par portable, j'ai les numéros de chacun. Même des anciens que j'ai toujours pas supprimé. Je fais défiler mes contacts et je tombe sur lui. Twelve Konstantine. Délégué androgyne de la classe Liberté. Il aurait été délégué des Origines ça aurait rimé. Je touche son nom puis sélectionne l'icône message. Un SMS c'est mieux qu'un appel. Il me faut m'y reprendre à quatre fois avant que je trouve le message convenable. Je lui envoie. Je relis le message une dernière fois.

"Rendez-vous à 15h au Café des Anges. Pas la peine d'amener ton bras droit, je veux juste discuter. Dominic ne sera pas avec moi. Ne soit pas en retard.
Evangeline E."


Ça ne risque guère de l'impressionner mais qu'importe. Je suis pas faible et je tiens à le montrer. Mon pouvoir est fort. Le sien aussi. Sauf que le mien l'est plus. Je lâche un sourire satisfait. Connaissant Twelve, je doute qu'il me réponde mais je m'en fiche. Il sera là. J'en suis persuadée.

Les heures passent, petit à petit. Je reste un peu avec Benji. On parle, on s'embrasse, je garde muet mon projet. Ce sera la surprise. La sonnerie retentit et nous devons nous quitter. Les profs se marrent de notre attachement. Bandes d'idiots. Quand vous serez amoureux on en reparlera.

Midi arrive. L'heure de manger. Étant dans la classe avec le plus d'heures de libre, je mange en premier. Je me dépêche. La suite de mon dessin animé va bientôt être diffusée. Il me faudra encore attendre 15h pour mon rendez-vous. Les Libertés ont une heure de libre en même temps que nous. Benji était un peu triste qu'on ne reste pas ensemble mais je lui ai expliqué que j'avais mon rôle de déléguée à assumer. Il l'a compris. Mon mec c'est un type en or, je vous l'ai déjà dit ? Bref. L'épisode est nul. Le suivant est vachement mieux. L'autre est de nouveau nul. Mais le dernier est un chef d'œuvre. Lorsqu'il finit il est 15h05. Je suis en retard. Pas grave. Je laisse mon sac là et pars en direction de la ville. En 5 minutes je suis au Café. Mon ami délégué m'y attend déjà. En fait non. C'est pas mon ami. Mais ça va le devenir. Je m'assois en face de lui.

- Désolée du retard mon épisode vient de se finir.

Le serveur vient nous voir. Je commande une glace chocolat-pêche-banane et un diabolo cassis. Puis je retourne à ma conversation.

- Je vais être claire. Je sors avec Benji. Liberté, Origine. Nous sommes liés. Il est temps de s'allier. On gagnera la chasse aux clés. L'alliance c'est ce que veulent tous les élèves. Et moi aussi. Qu'en penses-tu ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion secrète pour raison secrète [TWELVE] Mar 7 Juil - 0:46

allies. enemies. allies.


Bipbipbip criait le réveil. Avide d'être le premier sous la douche, Twelve s'était levé d'un bond, ayant perdu depuis longtemps l'habitude de dormir cinq minutes de plus après son réveil. Attrapant les affaires qu'il avait préparées la veille, il se dirigea vers la salle de bain, claquant la porte derrière lui pour finir de réveiller ses colocataires. Le passage devant la glace le fit grimacer – il était tellement loin de son habituel air so fabulous. Merci le dieu du matin qui rend moche même les plus magnifiques créatures bermudiennes.

Il passa un certain temps sous l'eau, à tel point que ça avait commencé à tambouriner sur la porte de la salle de bain. Oops, peut-être allait-il devoir se dépêcher ? Sûrement, oui, d'après l'heure indiquée sur son téléphone embué. Mais il ne se pressa pas réellement, prenant le temps de bien nouer ses cheveux, de bien faire disparaître toute imperfection sur sa peau et d'ajuster parfaitement ses vêtements. Short relativement court, chemise légère pour cacher ses bras et tennis assorties à son haut étaient les composants de sa tenue du jour.

Tout content, il sorti de la salle de bain, adressant les quelques mots habituels du matin à ses colocataires et se saisit de son sac avant de s'éclipser de la chambre. Il lui restait une demi-heure avant son premier cours, il prit donc la sage décision d'aller se chercher un petit quelque chose pour combler son ventre vide.

Dix minutes plus tard il croquait donc dans son petit pain absolument vide de toute garniture – le jeune androgyne cherchait à se remettre au régime, trouvant qu'il avait pris un peu de bedaine. Il se tapota sur l'estomac en y pensant, se demandant combien de temps cela lui prendrait pour retrouver sa ligne légendaire. Mais Twelve était arrivé devant la porte de sa salle de cours avant de finir son calcul, il l'avait donc abandonné, avalant la dernière bouchée du petit pain avant de se traîner dans la salle de cours.

(…)

Téléphone qui vibre dans la poche, léger sursaut. Twelve secoua la tête, essayant de se remettre les idées en place. Ce cours l'abrutissait, et il abrutissait apparemment tout autant son voisin de classe, qui était visiblement endormi sur sa table. Twelve lui donna une petit pichenette sur la joue pour le sortir des bras de morphée, étouffant un rire à la vue de l'air perdu de son camarade.

Il en avait presque oublié son téléphone. Tel un ninja, il ouvrit la barre des notifications et cliqua sur la première. Un sms venant d'Evangeline Evans. Qu'est-ce que qu'elle lui voulait ? Twelve avait entendu qu'elle se faisait un de ses Libertés et avait comme l'impression que le message allait avoir un rapport avec cela. Mais pas tout à fait en réalité. Elle lui donnait un rendez-vous. Cela lui sembla sérieux, il nota donc l'heure et le lieu sur sa main avant de ranger son téléphone sans prendre la peine de répondre.

(…)

14h55. Twelve était assis à une table du Café des Anges, attendant patiemment son "rendez-vous". Il commanda un milkshake à la fraise auprès du serveur qui s'était approché de lui, ce dernier lui ayant ensuite mené sa commande dans des délais particulièrement brefs. L'androgyne salua mentalement la rapidité du service et commença à siroter son milkshake. Au diable le régime, se disait-il, il aurait besoin de sucre si la petite Evangeline décidait de lui jouer un mauvais tour.

15h03. Toujours personne. Il lui restait au moins la moitié de son Milkshake. Il l'observait, comme si le verre détenait la réponse universelle à l'univers, le monde et l'être humain. Au moment où il aspira une nouvelle gorgée, quelqu'un s'assit en face lui. Twelve leva les yeux. C'était bien elle. Evangeline Evans, déléguée des Origines, aucun relation particulière avec elle si ce n'est qu'il partagent tous deux le statut de délégué pour leur classe respective.

Désolée du retard mon épisode vient de se finir. Le garçon haussa les épaules, c'était juste quelques minutes de retard, rien de bien méchant. Il grimaça à l'entente de la commande de la fille, mais ne releva pas la chose, parce que les goûts et les couleurs, ça varie, il parait. Je vais être claire. Je sors avec Benji. Liberté, Origine. Nous sommes liés. Il est temps de s'allier. On gagnera la chasse aux clés. L'alliance c'est ce que veulent tous les élèves. Et moi aussi. Qu'en penses-tu ?

Il remonta l'une de ses manches. Son premier sentiment avait été véridique, ça allait parler de la relation entre la délégué et le dénommé Benji. Il aspira une nouvelle gorgée à travers la paille.

« Ecoute. Ta relation avec Benji est d’ordre privée, je ne vois pas en quoi elle devrait influer le statut relationnel de nos classes respectives. » Il croisa les bras. « Qu’est-ce qu’il se passera lorsque vous vous séparerez, si jamais nous nous allions ? Quel lien restera-t-il entre nos classes, vu que tu parles d’être liés, justement. Et je te rappelle par ailleurs qu’une seule classe peut gagner la chasse aux clefs, non ?»

Twelve touilla sa boisson. « Si ta liaison avec un Liberté est ton seul argument à notre alliance, alors je pense que tu peux dire au revoir à l’idée. » Il était tellement calme, les yeux oscillants de manière naturelle entre son verre et la déléguée en face de lui, sa voix posée et douce ne dégageant que sérieux et désintérêt. Evidemment, il attendait d’autres arguments, et serai sacrément déçu si elle se levait sans chercher à vendre un peu mieux son rêve d’alliance.




avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Réunion secrète pour raison secrète [TWELVE] Sam 11 Juil - 13:11


Je soupire. J'ai cru que la partie serait facile. Grosse erreur. Rien est facile avec Twelve.

- Écoute. Ta relation avec Benji est d'ordre privée, je ne vois pas en quoi elle devrait influer le statut relationnel de nos classes respectives. Qu'est ce qu'il se passera lorsque vous vous séparerez, si jamais nous nous allions ? Quel lien restera-t-il entre nos classes, vu que tu parles d'être liés, justement. Et je te rappelle par ailleurs qu'une seule classe peut gagner la chasse aux clés, non ?

Il parle toujours avec des mots compliqués ? Je soupire encore. Va falloir que je sorte mes vrais arguments.

- Si ta liaison avec un Liberté est ton seul argument à notre alliance, alors je pense que tu peux dire au revoir à l'idée.

Ce mec m'agace. Vraiment. C'est parce que je veux gagner cette guerre que je m'allier avec lui. Je bois un peu de mon diabolo et fixe le délégué Liberté de mes yeux rouges. Il faut que je trouve un moyen de le déstabiliser. Je me penche en avant et chuchote d'une voix teintée d'innocence.

- Des oreilles Origines ont entendu une conversation assez... Comment dirais-je ?... mystérieuse. Deux personnes de ta classe parlant de former un groupe de... Quel était le mot déjà ? Ah oui. Un groupe de monstres. Une sorte de mafia.


Je me redressais avec un sourire guère rassurant sur le visage.

- C'est là que ma classe intervient. Certes tes Libertés sont endurants, puissants et tout ce que tu veux, il leur manque une chose. Une mafia ça doit être un minimum discret et surtout c'est hors règlement.

Je croise les bras et lui adresse un clin d'oeil.

- Ce qui est totalement la spécialité de ma classe. Ne serait ce que mon pouvoir pourrait t'être utile. On a toujours besoin d'illusions dans une mafia. Et d'alcool aussi. Ce que Dominic peut faire. J'ai moi aussi une véritable armée. Allie toi à moi et ta mafia règnera même après les clés.

Je mange deux cuillères de glace avant de pointer mon couvert vers mon interlocuteur.

- D'ailleurs le Principal n'a jamais parlé du fait que les alliances étaient interdites. Et puis deux classes alliés ne sont elles pas comme une seule classe ? Nous sommes les deux plus gros possesseurs de clés. La victoire nous est assurée.

Je prie pour qu'il accepte. Mes arguments sont bons mais connaissant Twelve il va vouloir chercher la petite bête. Et ça non merci. J'ai besoin de cette alliance pour gagner et sauver ma classe. Je ne finirais pas comme les Passions. Je croise les doigts sous la table et souris au Konstantine.

- Mes arguments te plaisent ou pas du tout ?

Je rappelle que j'ai fait preuve d'un sang froid exemplaire. Il a quand même dit que je me séparerais de Benji. Or c'est une chose qui n'arrivera jamais. J'ai bien dit jamais ! Alors qu'il arrête de parler de malheur sinon je le frappe. Vraiment. Je jette un coup d'oeil à ses bras. De ce que Benji m'a dit, les bras du délégué sont recouverts de cicatrices. Sûrement à cause de son pouvoir. Je le comprends un peu. Moi c'est pareil avec mes cicatrices sur mes jambes. Je ne veux pas les montrer. Je ne les assume pas. Comment voulez vous assumer ça d'ailleurs ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Réunion secrète pour raison secrète [TWELVE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Cercle Bilderberg ou le bal des vampires ?
» Sauve qui peut pour laisser le pays pour raison cyclonique.
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?
» La recette secrète..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: