Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 105 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 225 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 138 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 260 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 156 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
11 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
8 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Let's take a day off ~ [PV Eva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Let's take a day off ~ [PV Eva] Dim 31 Mai - 20:50

Ce matin là, il pleuvait sur l'île du Coeur des Bermudes. Je venais de me réveiller au son infernal de mon cadran et, sans même jeter un coup d'oeil à l'extérieur, je savais déjà que le temps était merdique. Le genre de température qui nous donne envie de ramper sous nos couvertures et s'y rendormir. D'ailleurs, c'est bien ce que j'aurais fait si les dortoirs n'étaient pas aussi bruyants ! Tout le raffut venait évidemment de l'extérieur de notre chambre, à Tadi et moi, puisqu'on était encore à moitié endormis. Ce que cette bande de lève-tôt pouvait faire du bruit ! C'était pas croyable. Lâchant un long soupir, j'enfilai mes vêtements et allai m'observer dans le miroir, pour m'assurer qu'un troisième bras ne m'avait pas poussé dans le front pendant la nuit. Bien sûr, ce n'était pas le cas et cela n'arrivera probablement pas, mais on ne sait jamais... Non, en réalité je regardais simplement à quel point j'avais une sale tête. C'était définitivement une mauvaise idée de se coucher à deux heures du matin quand on avait de l'école le lendemain. Mes yeux étaient rouges et j'avais le teint pâle. Sans parler des cernes... Mais pourquoi est-ce que je me souciais de cela, moi ? J'suis un gars ! Tout le monde se fout de mon apparence. Ça aurait été une toute autre chose si j'avais été une fille... Hahaha, vie injuste.

Je sortis de ma chambre dans le but d'aller errer dans les couloirs quelques minutes avant le début des cours. La plupart du monde était à la cafétéria pour manger. Je me doutais bien que je devrais faire la file pendant au moins 20 minutes dans le meilleur des cas pour avoir mon repas. Ainsi, je préférai me faire apparaître des patates en cube comme on en vendait à la cafétéria. Ni vu, ni connu. Je me promenai quelques minutes dans les couloirs tout en mangeant mon petit-déjeuner avant que la cloche qui annonçait le début des cours ne sonne. Un flot d'élèves apparut dans les couloirs. Ces derniers ressemblaient étrangement à un troupeau de moutons qui, suivant un chemin bien précis, allaient là où l'on voulait qu'ils soient : en classe. Je faillis faire la même chose d'ailleurs, mais une pulsion venue des tréfonds de mon être m'en retint, comme si ma destinée était d'accomplir une toute autre tâche que d'écouter silencieusement un professeur parler à l'avant de la classe... Non, je déconne ! C'était seulement ma légendaire paresse qui prenait le dessus sur ma volonté «d'apprendre». On ne se cachera pas qu'on n'apprend strictement rien dans un cours de français, je pouvais bien me permettre de sécher le cours et ne rien faire. Bref, je passai devant la classe où tous mes compagnons Origine entraient. Je jetai un regard à l'intérieur, histoire de voir qui était déjà là, et continuai mon chemin comme si le cours n'était pas supposé avoir lieu. Je me retins de faire coucou à ces pauvres élèves qui s'apprêtaient à perdre leur temps en cours. Tant qu'à perdre le mien, j'suis aussi bien d'aller dans un endroit calme.

Mes pas me guidèrent vers la salle de repos. C'était probablement le seul endroit où j'aurais la paix. Même si les profs patrouillaient parfois l'école à la recherche de ceux qui, comme moi, préféraient paresser plutôt que de se présenter en classe, je me doutais qu'aucun d'entre eux ne me trouverait ici. Après tout, qui était le crétin qui se réfugiait dans la salle de repos pour skipper ? À part moi, PERSONNE ! C'était bien trop... Évident ? Ouais, c'était ça le mot. Je m'assis sur l'une des chaises qui étaient éparpillées partout dans la salle, me demandant bien ce que je ferai pendant que tout le monde était en cours. Évidemment, je ne m'étais pas amener de quoi m'occuper, car je n'avais pas l'intention de manquer le cours quand j'étais sorti de ma chambre. Mon regard se porta alors sur un livre qui traînait sur une table. Je le pris et l'examinai rapidement. C'était un livre de biologie. Je l'ouvris et me mis à le lire, faute d'avoir mieux à faire. J'étais allé directement à la partie de l'évolution, car les protistes, les eucaryotes et les eumycètes étaient loin de m'intéresser. C'était la partie chiante de la bio, celle qui nous fait haïr le cours et nous demander pourquoi est-ce que cette matière doit exister. Bref, je préférais de loin la partie de Darwin.

Après avoir lu quelques lignes, il était clair dans ma tête que je n'étais pas en état de lire ce genre de choses. Je tombais dans la lune à chaque page et j'oubliais la moitié de ce que je lisais. Bon, il fallait aussi dire que bio n'était pas vraiment la matière qui pouvait nous tenir éveillés pendant des heures. C'était plutôt le contraire dans mon cas. Finalement, le manque de sommeil de la nuit passée m'avait rattrapé plus vite que ce que j'avais cru. Au bout d'un moment à tourner les pages, m'intéressant plus aux images de... « Tardigrades hydratés » qu'au contenu du livre, mes yeux se mirent à se fermer tous seuls. Je ne m'en rendais compte que lorsque ma tête penchait dangereusement vers l'avant ou sur le côté. Finalement, je décidai d'abandonner tout mes efforts pour rester éveillé et m'endormis, affalé sur la table où j'avais pris le livre de biologie. Je pourrais rattraper au moins un heure de sommeil et personne ne viendrait me déranger.
Bonus:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's take a day off ~ [PV Eva] Dim 21 Juin - 16:36


HRP:
 

Le bruit sourd de la pluie me tira peu à peu de mon sommeil. Je clignais des paupières, m'étirais doucement et j'étais un coup d'oeil à l'heure. Et là, le drame. Il était 8h15. Je jetais ma couverture et fonçais sous la douche. Une fois propre, je sautais dans mes affaires préparées la veille, un jean moulant, des bottes, un pull à capuche et un tee-shirt fantaisie. J'attrapais mon sac et courus en cours. Après être passée par la vie scolaire pour prendre un mot de retard, je me pointais avec ma demi heure de retard devant un prof furieux. Celui ci faisait les cent pas dans la salle. À mon avis, cela devait jouer sur les nerfs d'être prof des Origines. Après tout nous étions principalement une classe de glandouillards. Un quart des élèves était absent. En voyant cela, je sautais directement sur l'occasion. Je m'avançais vers le prof de littérature et lui fit mon regard le plus mignon.

- Monsieur... Comme je viens de le remarquer, un quart des élèves sont absents. En tant que déléguée il est de mon devoir de faire en sorte que tout les Origines soient présents en cours. Je prends donc la terrible charge d'aller les chercher. Non, non, ne me remercier pas, en revoir et à tout à l'heure.

Sur ses mots je sortis. Et voilà le travail !  Pratique d'être déléguée. Je posais mon sac dans un coin et flânais dans les couloirs. Mais au bout de 5 minutes, je m'ennuyais déjà. Un seul remède. La salle de repos. Je m'y dirigeais d'un pas décidé et ouvris la porte de la pièce. Une fois à l'intérieur je refermais derrière moi et remarquais qu'une masse informe pieutait là. Je m'approchais doucement. C'était un élève aux cheveux rouge. Je tournais autour de lui pour l'observer méticuleusement. Il devait être dans ma classe car sa tête me disait quelque chose. Au final, je fouillais dans son sac et découvris qu'il s'appelait Dominic Wright. Nouvel élève assurément et déjà la perle de notre classe. Je souris et lui tapotais l'épaule.

- Hey Dominic. Faut se lever. Dominic bouge ton fessier...


Je le secouais et il se réveilla enfin. Je lui adressais un petit sourire et tapais une nouvelle fois l'épaule.

- Et ben mon p'tit, faut dormir la nuit.

Nouveau sourire. Bref éclat de rire. Retour du sérieux.

- Nan plus sérieusement je suis Eva ta déléguée et aujourd'hui... On va sécher ensemble.


Je me levais, attrapais les affaires du garçon pour les cacher et revins vers lui.

- Évidemment on ne peut pas rester là. Les surveillants vont venir nous chercher là. C'était ma planque à mes débuts.

Avant de s'enfuir il fallait voir si la voie était libre. J'entrouvris la porte pour jeter un coup d'oeil. Personne. Vive comme l'éclair j'adressais un geste à l'attention de Domi et me faufilais dans les couloirs.  

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's take a day off ~ [PV Eva] Dim 28 Juin - 20:29

- ...minic. Faut se lever.

Huh ? Pourquoi ? Qui ose me déranger pendant que je nage avec les poissons ? Je faisais du papillon bien tranquillement et on venait me distraire. Come on ! J'étais sur le point de m'envoler dans les nuages. Bon, on recommence... Deux petits coups de jambes, un gros coup de jambes et BAM ! Je m'envolai, les poissons à ma suite.

- Dominic bouge ton fessier...

Mais tu vois pas que c'est ce que je fais ? Je nage dans le ciel ! C'est plus difficile que ça en a l'air. Surtout que les nuages se mettent à trembler... Hé ! Pourquoi mes poissons tombent ? C'est pas normal, ça. Revenez ! Ah merde, et voilà que je tombe aussi ! NAON !

Argh... Qui m'avait réveillé pendant que je faisais ce magnifique rêve ? N'y a-t-il plus personne qui respecte les rêves des autres ? Franchement ! Et pourquoi est-ce qu'on me secouait toujours ? Je lâchai un grognement de mécontentement pour indiquer que j'étais réveillé et la personne cessa de me secouer. Bien. J'ouvris lentement les yeux, un peu aveuglé par la lumière de la pièce, puis je me redressai en étirant machinalement mon dos. Je ne savais pas combien de temps j'avais dormi, mais bon sang que ça faisait du bien de s'étirer après s'être réveillé ! Je frottai mes yeux pour essayer de me réveiller un peu plus, écoutant en silence la demoiselle qui me disait de dormir la nuit. Je ne savais pas vraiment quoi répondre à sa critique et, honnêtement, j'étais un peu trop brain dead pour enligner plus de trois mots. C'est alors qu'elle se mit à rire sans raison apparente. Un peu confus, je la regardai un peu plus attentivement et réalisai que c'était la déléguée de ma classe... Ève ? Quelque chose du genre. Hé merde, elle allait probablement me ramener en classe ! Après tout, c'était plus ou moins son travail de s'occuper de ceux qui s'amusent à sécher les cours. Ça m'apprendra à m'endormir dans un endroit pareil ! La prochaine fois, j'irai dans les bois pour dormir. Ça m'étonnerait qu'on me trouve dans la forêt. Mais bon, en attendant, je devais régler mon problème... Mon esprit était totalement vide, je ne savais pas trop quoi dire alors je commençai ma tentative de justifier mon absence en cours par un magnifique :

- Euuuum... Euuuhh...

Heureusement, elle ne me laissa pas continuer mon explication plus loin. C'était une bonne chose puisque je n'avais aucune raison valable de manquer mes cours. Elle commença par se présenter, pensant probablement que je ne l'avais pas reconnue. Ce n'était peut-être pas faux. J'avais complètement oublié son nom et quand elle me dit « Eva », je me rappelai que c'était le diminutif d'Evangeline. C'est alors qu'elle me dit qu'on sècherait ensemble aujourd'hui. Attend, quoi ? Une déléguée qui sèche ? Une déléguée des Origines, certes, mais quand même ! J'aurai tout vu ! Bon bah, plus besoin de se justifier. Eva venait de me donner une bonne excuse. Je la vis saisir mon sac et le cacher quelque part où personne ne le trouverait. Bon, c'est sûr que je n'aurais pas vraiment eu besoin de le cacher, car il n'y avait franchement rien à voler. Qui aurait envie de voler des crayons et un agenda avec des pages arrachées ? Personne ! Enfin, j'espère. Il fallait vraiment vouloir voler pour se contenter de si peu.

Eva revint vers moi, me faisant comprendre qu'on devait bouger de là. Je me levai tranquillement pendant qu'elle regardait à l'extérieur, vérifiant si la voie était libre. Elle me fit un signe pour que je la suive et sortit de la pièce. Ne sachant pas quoi faire d'autre - et me fiant sur le fait qu'elle avait plus d'expérience que moi pour sécher les cours dans cet établissement - je la suivis sans mot dire. Elle devait bien connaître les meilleures cachettes de la place.

Ça faisait à peine quelques minutes qu'on marchait quand, tout à coup, j'entendis des pas résonner dans un couloir plus loin. Probablement un professeur qui cherchait ceux qui séchaient... Si on se faisait voir, on allait certainement se faire réprimander, après tout, on était censés être en cours. En plus, il n'y avait aucun endroit où on pouvait se cacher. Mes craintes étaient fondées, un prof apparut dans le couloir, nous fixant d'un regard mauvais. Retrouvant soudainement le sens de la parole, les mots sortirent automatiquement de ma bouche :

- Madame la déléguée, je peux retourner en classe tout seul. Je m'enfuirai pas pour sécher, promis.

Je fis un sourire angélique à Eva, comme si j'étais le gars le plus sage qu'il y ait sur Terre. Ouais... C'était très loin de la réalité et tout le monde le savait. D'ailleurs, ma phrase sonnait comme un grodd mensonge et je le savais, mais ça me faisait avoir l'air du petit décrocheur qui tente désespérément de ne pas retourner en classe aux yeux du prof. Enfin, probablement qu'il crut à mon acte parce qu'il passa à côté de nous sans rien dire. J'attendis que le prof soit hors de vue et de portée de voix avant de me retourner vers Eva, toujours un sourire collé au visage. J'étais fier de mes « grands talents » de comédien.

- Madame la déléguée, où est-ce qu'on va ? Est-ce que vous allez m'emmener dans un hôtel miteux pour m'enlever un rein et le vendre sur le marché noir ?

Maintenant que je regardais plus attentivement autour de moi, je me rendais compte que je ne savais plus vraiment où j'étais. En d'autres mots, c'était le point de non-retour puisque je n'étais plus en mesure de retrouver mon chemin jusqu'à ma classe.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's take a day off ~ [PV Eva] Sam 11 Juil - 14:29


Je suis dans les couloirs. Tel un ninja je me faufile sans bruit. Je suis sûre que je peux postuler pour les services secrets avec un CV pareil. Dominic me suit. Brave garçon. Ça a beau être le dernier arrivé, c'est déjà une perle. Je mise beaucoup sur lui. Vraiment. Je continue d'avancer mais je ralentis. Des pas en provenance du nord. Ou de l'est. Je sais pas. Enfin bref quelqu'un arrive et il est leste. Je me redresse et l'attend. C'est un prof. Un prof pas content du tout de nous trouver là. Avant même que je trouve une excuse quelqu'un prend la parole. Dominic me parle et sors un gros mensonge que même le plus idiot des profs n'y croirait pas.

- Madame la déléguée, je peux retourner en classe tout seul. Je m'enfuirai pas pour sécher, promis.


J'écarquille les yeux à son égard tandis que l'homme marche dans le panneau. Alors là ! Mais il est aveugle ou bien ? Je soupire légèrement quand il part et regarde cet Origine qui a le sourire jusqu'aux oreilles.

- Madame la déléguée, où est-ce qu'on va ? Est-ce que vous allez m'emmener dans un hôtel miteux pour m'enlever un rein et le vendre au marché noir ?

De nouveau mes yeux s'agrandissent de surprise. Madame ? Hôtel miteux ? Vente de rien ? Mais pour qui me prend t-il ? Que les autres classes me prennent pour une folle dangereuse ok. Mais que même ceux de ma classe y croient, là je commence à avoir peur. Je secoue la tête, attrape son bras et fonce vers la sortie. J'use de mon pouvoir pour passer incognito et me dirige vers le café des Anges. Arrivés là bas je prends une table en salle et me pose, Dominic en face de moi. Un serveur vient prendre notre commande.

- Un café s'il vous plaît. Avec beaucoup de sucre. Et une ou deux viennoiseries. Ce que vous avez de meilleur.

Je viens souvent ici. Mais de si bon matin seul un café est réparateur. Je souris et me tourne vers l'Origine.

- Alors déjà que l'on soit bien clair. Évite de m'appeler Madame, j'ai l'impression de prendre 30 ans. Ensuite. Je te rassure, les rumeurs sont fausses. Je ne vends pas les organes des gens que je n'aime pas. Vraiment. C'est pas cool.

La commande arrive enfin. Dieu que ce service est rapide. J'attrape mon sucre et le verse dans ma boisson. Je touille un peu et bois une gorgée. Lorsque je repose ma tasse je fixe de nouveau Domi.

- Alors dis moi, tu te plais dans notre classe ? T'as rencontré beaucoup de monde ? T'as réussi à garder ta clé ?

Pauvre Domi. À peine arrivé que le principal lui a refourgué une clé sous prétexte que ça allait lui faire découvrir l'école de manière plus drôle. Ok il peut le faire avec les membres des autres classes mais pas les miens ! Je les aime mes origines ! J'en prends soin.

- En tout cas, je suis là hein. Je suis à l'écoute de mes élèves et je peux leur venir en aide quand ils en ont besoin. Avec mon rang et mon grade je suis un peu la reine du lycée. Peu de personnes sont au grade 3. De plus notre classe a été dans le podium trois fois de suite depuis ma venue. Ça fait flipper pas mal de monde.

Non je ne me vante pas. Non mais oh. Je dis juste la vérité. Rien d'exceptionnel en soi. Mais bon. On ne peut enlever la splendeur d'une personne quand elle est là !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's take a day off ~ [PV Eva] Ven 17 Juil - 22:44

Eva nous fit enfin sortir de l'école après cette interminable marche dans les couloirs. J'étais content de ne plus avoir à regarder partout autour de moi comme si un tueur en série, ou pis encore un prof, allait surgir d'une classe à tout moment. Je suivis la déléguée qui nous mena jusqu'au café des Anges. Eva commanda en premier, sachant très bien ce qu'elle voulait alors que j'hésitais un peu. J'étais encore un peu trop fatigué pour manger quoi que ce soit, car je n'avais pas faim ce qui n'était évidemment pas le cas de la demoiselle. Je remarquai à quel point cette dernière avait la dent sucrée contrairement à moi. Je me tournai vers le serveur, demandant un café noir. Oui, oui. Je savais bien que je trouvais le goût atroce, mais au moins ça allait me réveiller une bonne fois pour toute. De toute façon, je ne voulais pas m'habituer à mettre une tonne de lait et de sucre dedans ; c'était une mauvaise habitude à prendre.

Il y eut un court silence avant qu'Eva commence à parler, me disant de ne pas l'appeler «madame». Clairement, je faisais ça pour l'agacer parce que je me doutais qu'elle n'adorerait pas le surnom. Ce qui me surpris plus fut le fait qu'elle avait pris ma plaisanterie de tout à l'heure au sérieux. J'allai lui dire que c'était une blague quand mon café arriva. J'en bu une grande gorgée qui était affreusement amer. Je me sentis plus réveillé instantanément, mais pas à case de la caféine. C'était plutôt que je venais de me brûler la langue avec mon breuvage. Bon sang que c'était désagréable ! Je crois bien que toute ma gorge et mon oesophage étaient brûlés aussi. J'étais en train d'essayer de survivre à cela quand j'entendis :

- Alors dis-moi, tu te plais dans notre classe ? T'as rencontré beaucoup de monde ? T'as réussi à garder ta clé ?

Ma clé ? Quelle clé ? Il me fallut un moment pour comprendre qu'elle parlait de celle que le directeur m'avait remise à mon arrivée. J'avais complètement oublié ça. Elle était probablement quelque part dans ma chambre, bien cachée. Je ne la traînais pas sur moi parce que j'allais trop souvent nager et mon tas de vêtements que je laissais sur la berge était une cible beaucoup trop facile. Je posai doucement ma tasse.

- Oui, j'me plais bien chez les Origine, j'ai rencontré plein de gens et ma clé est cachée dans ma chambre donc je ne l'ai pas encore perdue.

Je marquai une pause. Pendant ce temps, Eva continua à parler. J'attendis patiemment qu'elle termine. Je mourrais d'envie de lui poser la question qui hantait ma tête depuis quelques temps. Elle savait peut-être la réponse, c'était la déléguée après tout. Quand elle se tut enfin, je lui demandai :

- Dis, pourquoi le directeur m'a donné cette clé ? J'sais même pas à quoi elle sert.

Je bus une autre grande gorgée de café après avoir regardé autour de nous pour vérifier que personne de l'école n'était dans la salle. Geste inutile, je sais. Pendant les heures de cours, il y avait peu de chances que l'on croise quelqu'un, mais on ne sait jamais.

- Personne ne sait que j'ai une clé. Honnêtement, je crois que même Tadi l'ignore. Tu penses que je dois faire quoi, maintenant ?

Je fixai alors Eva, en attente d'une réponse.

Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's take a day off ~ [PV Eva] Mer 22 Juil - 15:04


- Dis, pourquoi le directeur m'a donné cette clé ? J'sais même pas à quoi elle sert.

Il est sérieux ? Pas Domi hein, mais le Principal. Il envoie des élèves à l'abattoir sans leur dire pourquoi ils se battent. Je soupire discrètement. Vivement le grade 1, que je fasse comprendre au Principal que j'aime ses idées mais que j'aime encore plus ma classe et que je ne veux pas que les Origines souffrent. Je bois mon café en attendant de voir si il a encore quelque chose à dire.

- Personne ne sait que j'ai une clé. Honnêtement, je crois que même Tadi l'ignore. Tu penses que je dois faire quoi, maintenant ?


Un immense sourire nait sur mon visage. Alors là c'est la meilleure nouvelle que l'on pouvait m'apprendre. Je repose ma tasse, attrape ma cuillère et la pointe vers lui.

- Décidément j'ai l'impression d'avoir mon meilleur élément en face de moi !


Je prends une bouché de ma viennoiserie avant de regarder cet élève si prometteur.

- Les clés c'est très simple. Le Principal en a distribué 12 dans toutes les classes. Celles qui avaient gagnés le classement d'avant en ont reçus plus que les autres. C'est nous qui avions gagnés nous avons donc eu 6 clés.


Je reprends une gorgée de café et continue.

- Bref, ses clés désignent des territoires dans le lycée. Le but est qu'à la fin du jeu, il faut avoir le plus de territoires. On a le droit d'avoir 2 clés maximum. Pour chopper une clé tu fais ce que tu veux mais la plupart des gens préfèrent le combat.

J'esquisse un sourire. J'ai piqué ma clé lors d'un combat qui n'en était pas vraiment un puisque Anny était totalement terrifiée. Je secoue la tête. Il m'a demandé autre chose et je n'ai pas encore répondu.

- Si même Tadi n'est pas au courant c'est parfait. Il faut absolument protéger ses clés. La discrétion est la meilleure solution. Pour que tu saches qui il faut protéger aussi je vais te dire qui est un C:Maestro dans notre classe.


Je prends de nouveau ma cuillère et fais semblant d'écrire sur la table pour ponctuer mes propos.

- Alors on a Oswald, c'est un hybride ouistiti donc je me fais pas de soucis. Il y a Duvley, hybride papillon, mais elle a une armée d'origine h24 autour d'elle. Et puis en ce moment elle est malade donc elle risque trop rien. Ensuite il a Elias, faut y faire attention parce que son jumeau est en processus, on sait pas ce qui peut arriver.


Je mange un peu et bois aussi et je reprends ma discussion.

- Ensuite il y a Tadi et toi mais comme vous êtes discrets ça devrait être bon. Je suis aussi une Maestro mais je risque rien. Personne ne voudra m'attaquer je pense.


Je souris. Nous avons 7 clés. Nous sommes pour l'instant premiers. Mais on ne sait jamais. Il faut que je garde précieusement mes clés. Je finis mes commandes et laisse l'argent sur la table. Ensuite je regarde Dominic.

- Tu as d'autres questions ? Tu veux aller autre part ?


J'avoue que je ne sais pas quoi faire donc cela dépendra de lui. J'aimerais mieux le connaître. Il me semble intéressant et surtout c'est pour l'instant mon meilleur élément. Et souvent un meilleur élément devient un bras droit pour un délégué donc à voir. J'espère franchement qu'il ne me décevra pas et puis surtout qu'il acceptera ma proposition si je l'en juge digne.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's take a day off ~ [PV Eva] Sam 22 Aoû - 1:24

Je fus étonné d'entendre Eva me dire que j'étais peut-être bien son meilleur élément. Pour vrai ? Est-ce qu'elle m'avait vu la tête ? J'étais le gars qui foutait rien en classe et qui séchait les cours pour aucune raison valable. Sans compter le fait que j'me saoulais la gueule avec Tadi plusieurs fois par semaine et que les rares cours du matin où je me présentais j'étais hang over. Bon, peut-être pas à tous les cours du matin, mais disons 76% de ces cours-là. Ouais. Les gens me considéraient probablement tous comme un maudit crétin et un alcoolique. J'pouvais pas les blâmer, j'avais plus ou moins l'air de ça, ça dépend seulement des jours. Eva marqua une pause pour manger un peu avant de reprendre la parole puisque je ne réagissais pas vraiment. Elle m'expliqua ce qu'étaient les clés et ce qu'elles signifiaient. Alors comme ça c'était pour déterminer les territoires de chaque classe ? Il fallait que je me batte pour voler les clés des autres classes ou éviter de me faire voler la mienne ? Okay. Pas de problème. Je ne croyais pas franchement que j'allais me battre pour avoir une deuxième clé. Je bus une gorgée de mon café qui avait un peu refroidit depuis qu'on avait commencé la discussion. Je fis subtilement remarquer à la demoiselle qu'elle n'avait toujours pas répondu à l'une de mes questions.

- Alors ? Je fais quoi avec ma clé, maintenant ?

Elle me répondit de rester discret. Cette solution m'allait bien, car je n'avais clairement pas l'intention de grimper sur une table en plein milieu de la cafétéria en criant « Allez, les gens, venez chercher ma clé ! » Eva continua en m'énumérant tout ceux qui possédaient une clé dans notre classe. J'appris que Tadi en avait une aussi. Bien. De toute façon, on se tenait souvent ensemble donc le con qui voudra nous voler une clé devra s'en prendre à nous deux. Je regardai mon interlocutrice quelques secondes. Elle avait un air satisfait sur le visage pour une raison que j'ignorais. Je n'étais pas mentaliste, je ne savais pas trop de quoi elle était satisfaite. Je finis mon café en quelques grandes gorgées et le payai en même temps que la demoiselle. Elle me demanda si je voulais aller quelque part en particulier ou si j'avais d'autres questions à lui poser. Sur le coup, aucune question me venait à l'esprit. Je réfléchis quelques secondes et demandai :

- Tu t'es déjà battue pour une clé ? Perso, j'me suis déjà battu quelques fois, mais pas pour des clés. J'suis pas très bon à un contre plusieurs. La dernière fois, j'me suis fait tabassé. Ça te dit qu'on s’entraîne un peu au combat ?

Sans attendre sa réponse, je pris les épaules d'Eva et la poussai vers la sortie du café sans rien dire pour garder la surprise de l'endroit où on allait. Je ne voulais pas aller aux installations sportives du lycée puisqu'il y avait trop de chances de se faire prendre par les professeurs. De plus, cet endroit devait être bondé de libertés en ce moment. Heureusement, je connaissais un centre d'entraînement en banlieue où personne du lycée ne s'aventurait. J'y étais allé une fois ou deux et cet endroit faisait amplement l'affaire. Certes, il était moins luxueux que celui du lycée, mais il disposait quand même de machines pour améliorer notre condition physique et d'un grand gymnase de la taille d'un terrain de football (américain) où les gens pouvaient pratiquer n'importe quel sport. Bref, il y avait assez d'espace pour l'entraînement. Nous arrivâmes au centre d'entraînement et je me dirigeai au gymnase. Il y avait quelques personnes qui courraient et d'autres qui s'étiraient tranquillement en bavassant avec leurs amis. Je me tournai vers la déléguée de ma classe que j'avais plus ou moins traînée jusqu'ici et je lui fis un grand sourire.

- Voilà ! J'ai trouvé cet endroit il y a quelques temps. Je n'y vais pas souvent, mais j'aime bien l'atmosphère ici. On ne se fait pas juger pas les Liberté en permanence.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Let's take a day off ~ [PV Eva]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: