Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Des rencontres surprenantes [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Mar 14 Avr - 20:46

C'était le jour de mon arrivée au lycée Xényla, je ne connaissais personne à part le principal avec qui j'avais un peu discutée avant de partir visiter son établissement. Les gens ici avaient plutôt l'air sympa. Cela faisait déjà un an que je ne côtoyais plus personne à cause de ma disparition après le « bug ». J'avais disparue de la circulation en m'isolant sur ce fameux îlot que je n'avais auparavant jamais remarquée.
 Bref, je trouvais que ce lycée avait l'air cool et que j'allais m'y plaire ! Bon, je ne croisais pas énormément de monde puisque j’étais aux alentours du lycée, et non à l'intérieur. Mais je voulais d'abord me réhabituer au contacte humain avant de me jeter dans la foule étudiante. Il y avait tout de même des gens qui me dévisageaient, sûrement à cause de ma chevelure, ce que je comprend puisque ce n'est pas très souvent que l'on voit des cheveux à deux faces ! Mais la plupart me regardaient gentiment, alors ça allait. Ce qui me mit d'abord à l'aise : ce fut les animaux. Je vit qu'il y avait même des oiseaux qui venaient se percher sur mes épaules, des papillons et toutes sortes d'insectes, des poissons dans les points d'eau … Je posais des questions sur les élèves, ils me disaient certains noms, certaines anecdotes sur eux, les rumeurs … D'ailleurs j'appris aussi qu'un certain « Shura » aurait un penchant pour les chèvres. On m'a aussi dit qu'il y avait eu une bataille de boulettes ! Et c'est à ce moment là que je me suis dit : Si c'est comme ça, je veux absolument rester dans ce lycée !
 Après mettre assez préparée, je suis alors rentrée par le portail entourant l'établissement. J'ai tout de suite voulu voir la cafétéria, me connaissant, ça ne m'étonnait pas. Cependant il fallait que je vois ma chambre et que je dépose mes affaires. Je me mis alors en chemin. Je traversais les couloirs quand j'entendis des cris venant du couloir en face du mien puis je vis quelqu'un courir en ma direction.

- Mais qui est-ce ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Mer 15 Avr - 16:24


Le jour de mon arrivée à Xényla, je me sentais un peu seule malgré le fait que les gens soient très gentils, je visitais le lycée un peu pour voir à quoi je serais confrontée le reste de l'année, c'était un établissement très joli, je me dirigeais vers les dortoirs, puis je rentrais dans ma chambre et en fouillant dans ma valise, je me rendis comte qu'il me manquait quelque chose ... MON NUTELLA put*in !! Quelqu'un me l'avait volé, je me sentit hors de moi, je sortis de la chambre en courant et je croisais une fille, une nouvelle aussi qui me demanda gentiment ce qu'il se passait, je lui expliquais la situation et elle me répondit en riant qu'elle aussi c'était une fan de la nourriture, je me sentis moins seule d'un coup.


Elle m'accompagna au réfectoire et me montra un endroit, un endroit magique, une réserve de Nutella !!! Je l'ai pris dans mes bras en lui faisant un bisou, elle riait encore.


On s'assit à une table et pendant que je me goinfrais de cette pâte a tartiner tellement délicieuse, je lança la conversation, et on parlais de tout et de rien, elle était très gentille, avec une joie de vivre incontesté, tant mieux, ça me manquais un peu. Après que j'eus fini, nous étions partis pour nous promener, mais elle trébucha et tomba, je n'en pouvais plus, je riais tellement fort que tout le monde nous regardait bizarrement, je l'aime bien, on a beaucoup de points communs.


Donc après mon fou rire qui dura au moins 10 minutes, je l'aidais enfin à se relever.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Mer 15 Avr - 17:09

Je m'étais cassée la figure mais d'une manière phénoménale! En tombant quelques une des armes que je dissimulais sous mes vêtements s'étaient entrechoquées puisque je n'avais pas eu le temps de les mettre correctement ce matin. Malgré cela je me relevais tranquillement avec l'aide de ma nouvelles amie. Elle ne semblait pas avoir entendue le moindre cliquetis, tout allait bien, ils ne fallait surtout pas que l'on sache immédiatement mes petits secrets et mes petites manières, car lors d'un combat ce serait mieux de prendre l'adversaire par surprise !
Elle était cool. Ce n'était pas quelqu'un d'ordinaire, je l'avais bien vu avec son obsession pour le nutella. Tout comme moi, elle aimait la nourriture, et ça, sa promettait de belles rigolades. Bref, je sentais qu'on allais bien s'entendre !
Ensuite on continua à marcher. On fit le tour du lycée jusqu'au moment où on croisa un garçon qui s'amusait à jongler avec des pommes de terre. Mais que fait-il à jongler avec des pommes de terres lui ? Il jonglait bien en plus ! En le regardant mieux je vis qu'il avait deux yeux de couleurs différentes, un rouge, et un jaune. Je trouvais ça trop craquant ! J'ai toujours adorée se genre d'yeux, je trouve ça tellement beau ! Bien sûr, il était trop vieux pour moi, il avait l'air d'avoir environ dix-sept ou dix-huit ans, et dans ce domaine je préfère les gens de mon âge, et il ne m’intéressait pas ! Bref, je m'approchais de lui avec Ania (son surnom), puis je lui dis :

- Bonjour, dis-moi, comment tu t'appelle ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Timide ... Mer 15 Avr - 20:34


Quand Inezia était tombé, je crus entendre un petit bruit de clé, sa devait être les clés de sa chambre...


Ce qui m'amusais le plus chez elle, c'est qu'elle avait un gout pour la bouffe assez surprenant, je n'avais jamais vu, jusqu’à ce jour quelqu'un manger plus que moi, elle est plus jeune que moi, sa me fais marrer car en général je n'adresse même pas la parole aux gens plus jeunes que moi, mais avec elle c'est différent, il y a un feeling, je l'aime vraiment bien avec sa petite bouille, et son énorme estomac, haha, enfin bref, je sens qu'il va s'en passer des choses avec cette fille, et tant mieux, j'aime quand il y a de l'ambiance.


Ensuite nous sommes donc allaient se promener autour du lycée, nous avons croisé un charmant jeune homme, avec les yeux verrons, ces yeux étaient juste parfaits, Inezia semblait intrigué par lui, elle lui dit bonjour, moi j'étais un peu timide, mais je lui adressa également la parole mais rien de très pertinent :

-Hey, ça va?

Je me sentais un peu ridicule comparé a Inezia qui était si sure d'elle, enfin je suis de nature très timide, mais des que je connais un peu, je m'ouvre complétement aux gens, mais bon, je ne le connaissais pas.


Donc j'étais stressé, et quand je suis stressé je touche mes cheveux, c'est une sorte de tic assez chiant, car ce n'est pas très discret ... Donc pendant que Inezia et lui discutaient avec assurance, j'étais là entrain de tortiller mes cheveux dans tous les sens! Mais quelle abrutit je suis ... Donc je l'ai écoutaient, sans rien dire.  
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Sam 18 Avr - 3:17

Plus que cinq minutes ! pensai-je alors que je jonglais avec mes patates. Oui, oui. Des patates ! Ça faisait exactement 55 minutes que je jonglais et je commençais à avoir un peu mal aux bras. Comment j'en étais arrivé là ? Hé bien, un peu plus tôt, on m'avait lancé le défi de jongler pendant une heure complète. J'avais tout de suite accepté, confiant de mes capacités. Après tout, je savais que je jonglais mieux que la plupart des gens. Mon père m'avait appris la base et pendant les journées orageuses je ne faisais que cela, faute d'avoir quelque chose de mieux à faire. Du coup, j'étais devenu doué en jonglerie. Je devais avouer que ça ne m'apportait rien de savoir jongler à part impressionner quelques personnes et me faire de l'argent lorsque quelqu'un pariait que je ne pouvais pas jongler à cinq patates.

Deux minutes ! J'avais presque fini ! Je jetai un coup d'oeil à la caméra qui me filmait - parce que bon... Après la première demie-heure, ceux qui m'avaient défié ont prétendu avoir quelque chose à faire, me laissant comme un con au milieu du couloir avec la caméra comme preuve que je faisais bel et bien mon défi- puis je reportai mon regard vers mes patates. J'étais concentré comme jamais, car j'étais bien motivé à remporter mon pari. Pas question de le perdre si peu de temps avant la fin ! Et puis... J'avais quand même ma fierté à défendre.

Trente secondes ! Des pas résonnèrent dans le couloir, je vis une tache rose surgir sur le côté. Jetant un second coup d'oeil, je réalisai que c'était la chevelure d'une fille qui se promenait dans le couloir à ce moment là. La couleur me surprit pendant un moment, me faisant presque échapper une patate, mais je m'en tirai en faisant un petit truc plus complexe pour laisser croire que ma maladresse était volontaire et me donner plus de classe. La fille aux cheveux roses était accompagnée d'une amie qui semblait un peu moins âgée qu'elle. Cette-dernière avait les cheveux d'un noir violacé sur le dessus et rose en dessous. Je me suis demandé un moment si le fait d'avoir les cheveux rose était une nouvelle mode chez les filles. C'était plutôt spécial et je m'y connais dans le spécial. J'avais quand même les cheveux rouges et des yeux de couleurs différentes.

Time's up ! Je rattrapai mes patates une à une alors qu'elles retombaient des airs. Je les posai là où la caméra était et éteignis la vidéo. Je m'assurai qu'elle avait bien tout enregistré, car il était hors de question que je recommence ce défi. Une heure de jonglerie sans aucun arrêt c'était plus difficile que ce que je pensais. J'avais d'abord cru que je pouvais tenir au moins deux heures vu ma condition physique bien développée. J'avais d'ailleurs failli le proposer à ceux qui m'avaient défié, mais je ne l'avais pas fait puisque j'étais trop paresseux pour jongler deux heures entières. Comme j'étais content de n'avoir rien dit ! J'avais tellement bien fait de me fermer la gueule, car je crois que j'aurais perdu le gage sinon. Pendant que je ramassais toutes mes affaires, laissant mes patates dans le couloir -qu'est-ce que vous voulez que je fasse ? Je n'allais pas les trimbaler avec moi faute de pouvoir les faire disparaître-, les filles me saluèrent et me demandèrent nom nom. Je leur répondis avec un grand sourire.

- Dominic, mais vous pouvez m'appeler Dom, Domi, Do ou... Bah, en fait, appelez-moi comme vous voulez ! Peu importe !

Je commençai alors à raconter comment je m'étais retrouvé à jongler avec mes patates à cause d'un pari. Elles devaient me trouver vachement con ! Hahahaha ! Bon, ce n'était quand même pas la première fois que quelqu'un me trouvait con, ça m'arrivait de temps en temps de faire des conneries en publique même si la plupart du temps je m'arrangeais pour que personne ne puisse me prendre en plein méfait. M'enfin, le fait est que je leur racontai comment j'en étais arrivé à jongler une heure complète. Je les regardai un moment et remarquai que la fille aux cheveux complètement roses semblait mal à l'aise. Est-ce que je l'intimidais ? Il n'y avait pas de raison, pourtant ! Depuis quand un gars qui jongle avec des patates c'est intimidant ? De plus, ce n'était pas comme si je ressemblais une quelconque brute prête à aller casser des genoux. J'étais musclé, mais pas à ce point, quand même... Elle était probablement timide ! C'était l'explication la plus logique. Je tentai alors de la faire parler un peu plus en changeant subtilement de sujet :

- Donc voilà ! J'me suis présenté, à votre tour. J'aimerais bien dire que vos têtes me disent quelque chose, mais je n'ai pas le souvenir de vous avoir déjà croisé. Disons que je me serais au moins souvenu de vos cheveux si ça avait été le cas.
Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Sam 18 Avr - 21:29

Halala ! Il est bien drôle celui-la ! Jongler avec des pommes de terre pendant une heure pour un pari ! Il faisait fort, en plus il fallait être balèze pour faire ça ! Personnellement, j'en aurai étais incapable. J'avais remarquée qu'il se filmé. Sûrement pour prouver son exploit. Ça avait l'air d'être quelqu'un de cool. Je décida alors d'en faire un ami si possible. Il nous demanda de nous présenter :

- Et bien il est vrai que nous avons toutes les deux des chevelures plus ou moins ... originales. Nous sommes nouvelles. On est arrivés en même temps et notre rencontre a était assez spéciale, mais je ne regrette rien puisque je crois que je me suis fais une nouvelle amie. Pour ma part, je suis Inezia Harades sûrement la plus jeune de cet établissement puisque je n'ai que 14 ans, car oui, j'ai sautée deux classes. Et saches que je ne suis pas une personne comme les autres, alors tu aura à me connaître ! En bien comme en mal. Désolé, je ne veux pas te faire peur mais je ne sais pas comment prévenir les gens que je ne suis pas comme les autres. Mais je suis cool. Je suis dans la classes des évasions et toi je suppose que tu es dans la classe des libertés si tu es aussi sportif que tu en donne l'impression, non ?

Oups, je crois bien lui avoir fais peur avec mon discours mais bon tant pis. Je suis comme je suis et je le resterai.
En regardant à ma droite je vis Anastasia se tortiller les cheveux comme si elle était nerveuse. Ce garçon l'intimiderait-il ? Peu importe. Je lui donna une tape amicale sur le dos et lui envoya mon plus beau sourire pour lui faire comprendre qu'il ne fallait pas angoisser comme ça et que ce jeune homme (plus vieux que nous) était plutôt cool. Je pense que c'était sûrement un tic quelle avait comme ça de se toucher les cheveux quand elle était timide. On a tous des tics plus ou moins apparents après tout ! Par exemple le mien c'est bien de toucher ma cicatrise sur le front ... c'est agaçant d'ailleurs, mais bon on est comme on est !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Mar 21 Avr - 19:29

Ce jour-là, je me baladais tranquillement dans les couloirs, à la recherche de nouvelles têtes. J'avais entendus dire qu'il y avait deux nouvelles et forcément, curiosité l'oblige, il fallait que je les rencontre.
J'étais tranquille pour 2h de toute façon, un prof était absent.
En plus Berus avait l'air motivé à me suivre.

Au bout d'un moment, j'entendis qu'il y avait de l'animation dans un couloir, naturellement j'y allai.
Deux filles très originales, avec de cheveux hyper cools en passant, parlaient avec un type avec des patates dans la main et presque les même cheveux que moi. Les filles étaient sûrement celles que je cherchait, et puis le gars je savais vaguement qui il était... Il était arrivé il y a un petit moment.
Je me rapprochai et m'adressai au groupe:

-Yo! -je me tournai vers les filles- Vous êtes nouvelles, nan? Bienvenue! J'adore vos cheveux -je leur adressai un grand sourire- Désolé d'interrompre votre conversation, au fait! Sinon, je suis Yuuma, mais appelez moi Yu'!

Je me tournai cette fois-ci vers l'homme aux patates, en l'observant mieux je découvris qu'il avait les yeux hétéro-chromatiques :

-Hey! Tes yeux sont hyper cools! Sinon, c'est pour quoi les patates et la caméra?

Mon dieu! Je m'étais beaucoup trop emballé et avait assagis mes interlocuteurs de questions...
Comme première impression, il y a mieux!
Positive Yu'! Tant pis, c'est ma personnalité si ça plaît pas, c'est pas mon problème!
J'étais de très très trèèèèès bonne humeur, alors c'était pas le moment de penser à des trucs stupides!

Mon chien lui, semblait intrigué par la plus jeune des deux filles, il était assis à mes pieds. Je lui demandai alors ce qui l'intriguait tant par pensé, il se contenta de répondre mentalement :
-Elle dégage un truc....
-Merci... Ça m'aide beaucoup...
Pendant cette petite conversation, rien ne transparaissait. Nous étions tout à fait naturels. Et j'étais toujours aussi souriant!

Ah oui, j'avais aussi l'impression que la deuxième fille était un peu mal à l'aise...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

RIP Yuuma, on ne t'oubliera pas.:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

~D.C de Eirin Keiko~ (Avec Jun Akatsuki et Owen H. Anderson)
avatar
VI ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 213
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Sam 25 Avr - 17:27

Après m'être présentée au garçon devant moi, j'entendis des bruits de pas venant du couloir. Apparemment, il y avait 3 paires de pattes, donc 3 personnes si on en crois le rythme des pas ... Il y avait quelque chose qui clochait ... il y avait des bruits de griffes en même temps que deux paires de pattes, en plus ces deux paires semblaient bien moins lourdes que celles d'une personne d'au moins 10 ans ... Serai-ce un animal ? Ce serai chouette que les animaux soient autorisés dans l'établissement ! Mais je dirai que l'animal était plutôt un chien, ni petit, ni grand, de taille moyenne et pas trop gros, assez agile.
Mais quand je vis les deux corps arriver vers nous j’eus un bond au cœur. C'était effectivement un maître et son chien. Mais le chien lui ... dégagait quelque chose que je n'avais jamais vu chez un animal : il avait une aura "double" autour de lui. Il n'était pas un simple chien, mais il était un chien qui pouvait devenir autre chose, de plus féroce, de plus dangereux et de plus puissant.
Le chien en lui même semblait joyeux et joueur. Il était trop mignon ! En plus c'était le premier chien que voyais depuis longtemps, car sur l’îlot il n'y en avait pas. Il accompagnait sagement sont maître et semblant de plus en plus intrigué. Sûrement par moi.
Le jeune homme qui avançait vers nous avait des cheveux rouges, comme Dominic, et semblait avoir le même âge, tout aussi joyeux, ou plus, et vouloir venir à notre rencontre. Il avait les yeux de la même couleur que ses cheveux, il était habillé d'une manière assez décontracté. Il avait un certain style, c'est cool.
Quand il arriva près de nous il s'arrêta et son chien s'assit à ses pieds, devenu maintenant très intrigué par moi. Puis il se présenta, interrompant notre discussion :
-Yo! Vous êtes nouvelles, nan? Bienvenue! J'adore vos cheveux. Désolé d'interrompre votre conversation, au fait! Sinon, je suis Yuuma, mais appelez moi Yu'!
Puis il se retourna vers Dominic :
-Hey! Tes yeux sont hyper cools! Sinon, c'est pour quoi les patates et la caméra?
C'était donc quelqu'un de directe et d'amical, et il s'appelait Yuuma, bien.
- Et bien merci Yuuma. Oui nous sommes nouvelles. Moi je suis Inezia, ou Ine, comme tu veux. C'est ton animal de compagnie qui t'accompagne ?
Puis je le vit baisser les yeux vers son "chien", comme si il discutait avec lui par pensées ... comme moi je le fais ... Aurait-il le même pouvoir que moi ? Non, c'est impossible, comme cette créature est spécial, elle a sûrement un lien avec son maître, c'était l'explication la plus logique.
Je me baissais vers l'animal et lui dit par pensées : - Coucou, désolé de te poser des questions, mais comment tu t'appelles, et qu'es-ce-que tu es ? Tu n'es pas un chien normal, je le sens, ton aura est double, tu n'es pas "totalement un chien". Mais tu es quoi alors ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Dim 26 Avr - 5:00

La jeune fille aux cheveux noir et rose prit la parole, se présentant à l'aide d'un long monologue dit sur un ton vif qui en aurait fait fuir plus d'un. Pour ma part, j'aimais bien les gens qui parlaient beaucoup. C'était bien plus facile de tenir une conversation avec eux qu'avec ceux qui ne parlaient jamais et laissaient de longs silences planer pendant les conversations. J'avais rencontré plusieurs personnes de ce genre et je devais avouer que ce n'était pas toujours la joie. Je préférais nettement les gens bavards, peu importe ce qu'ils pouvaient bien dire, même si c'était des insultes ! Au moins, ça faisait une discussion intéressante, tant que ça ne tournait pas à la bataille et même si c'était le cas, c'est toujours mieux que de ne rien faire.

M'enfin. Elle s'appelait Inezia et, si j'en croyais ce qu'elle venait de me dire, elle avait une personnalité assez spéciale. Comme quoi elle prétendait ne pas être normale. Je ne savais pas si elle avait déjà remarqué qu'il n'y a personne de vraiment normal ici. Je veux, dire... Je fais apparaître des patates... Et y'a aussi cet autre type colérique qui menace tout le monde de les électrocuter... On ne peux pas considérer ça comme normal ! D'ailleurs, la jeune fille pensait m'avoir fait peur avec son flot de paroles. Elle ne se doutait probablement pas que j'en avait vu d'autres, des gens qui parlent beaucoup. Et puis... Si l'autre gars qui menaçait de me tuer à tout bout de champ ne m'avait pas du tout effrayé, ce n'était pas une fille plus jeune que moi et qui me parlait avec un large sourire qui allait le faire ! Pour le moment, je n'avais aucune raison d'avoir peur. Ce n'était pas comme si elle allait se transformer en un quelconque monstre pour m'arracher les yeux et me les faire manger. Enfin... C'est ce que j'espérais !

Mon regard se porta sur la fille aux cheveux entièrement roses qui jouait avec des mèches de ses cheveux, un peu gênée. Elle n'avait pas encore parlé, à part pour me saluer brièvement, et je me demandais bien pourquoi. Pourtant, elle n'avait pas l'air d'une fille timide à première vue. J'allais l'agacer un peu pour la mettre à l'aise quand, tout à coup, des pas se firent entendre dans le couloir. Je tournai la tête en direction du bruit. Un jeune homme avec des cheveux tout aussi flamboyants que les miens se pointa avec son chien. Il avait l'air sympathique et surtout très sociable. Le garçon semblait curieux de savoir ce qu'on pouvait bien faire en plein milieu du couloir. Il commença à nous parler, n'oubliant pas de se présenter. Le dénommé Yuuma parla aux deux nouvelles, leur souhaitant chaleureusement la bienvenue, puis il se tourna vers moi et me dit :

- Hey ! T'es yeux sont hyper cool ! Sinon, c'est pour quoi les patates et la caméra ?
- Oh merci ! La caméra et les patates, c'est un gage. En gros, je devais jongler pendant une heure non-stop.

Pendant que je répondais, je remarquai qu'Inezia regardait le chien de Yuuma avec des étoiles dans les yeux. Elle devait vraiment aimer les chiens. Bon, pas trop étonnant, presque toutes les filles adorent les chiens. Personnellement, je préférais les chats, mais je ne détestait pas particulièrement les chiens. Après tout, c'étaient des animaux comme les autres. C'était plutôt stupide d'haïr un animal sous prétexte que ce n'était pas celui qu'on préfère. Inezia répondit alors à l'accueil du jeune homme et se pencha vers le chien qui s'était tranquillement assis et qui nous observait sans broncher. Un peu comme s'il nous jugeait tous... Surtout Inezia. Il avait le regard fixé sur elle ce qui était plutôt étrange. D'ailleurs, l'animal lui-même ne semblait pas comme les autres. Alors qu'un chien normal nous aurait tourné autour pour nous sentir, celui-là restait bien sage. Même avec un bon dressage, les chiens essaient toujours de sentir ceux qu'ils croisent dans le but de les identifier, or ce n'était pas son cas.

La façon dont la jeune fille fixai le chien laissait croire qu'elle avait vraiment envie de le caresser et de jouer avec lui, mais pourtant elle ne bougeait pas, ne tendait pas sa main vers l'animal. Quelques secondes passèrent sans que je ne sache quoi faire. Je regardai les gens présents tour à tour, attendant que quelqu'un réagisse.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Dim 26 Avr - 19:20

Je les ai écoutés, Dominic et Inezia, Dominic expliqua que si il jonglait avec des patates c'était qu'on lui avait lancé un pari, il devait jongler pendant une heure sans arrêts possibles, putain, il avait du courage, j'en serais incapable, hahaha, Inezia était tellement sûre d'elle dans sa façon de parler, je me sentais conne, même pas capable d'adresser deux mots à un gars qui a l'air plutôt sympa, je suis nul. Enfin bref, j'ai quand même réussis à me présenter :

-Donc Moi c'est Anastasia, mais tu peux m'appeler Ania, j'ai 16 ans, donc comme Inezia te l'a dit, je suis arrivée en même tant qu'elle ici, voilà. Contente de t'avoir rencontré.

~Rolalala, qu'est-ce que tu fais Ania, tu as dit cela avec un ton tellement hésitant ... Il a dû te prendre pour une gamine ... Surtout comparé au discours d'Inezia qui était super bien ...~ Enfin je me demande quand même ce qu'elle a voulu dire par "Et saches que je ne suis pas une personne comme les autres, alors tu auras à me connaître ! En bien comme en mal.'' ~Huuum, je me demande bien ce qu'elle peut cacher derrière son apparence de Sainte Nitouche ..~
Je sentais le regard d'Inezia et de Dominic se poser sur moi régulièrement comme pour dire "allée vas y lance toi, on ne va pas te bouffer" mais je continuais a tortiller mes cheveux ...

A un moment Inezia me fit une tape sur l'épaule, qui me rassura un peu, je m'apprêtais à parler, quand à l'autre bout du couloir, j'entendis un bruit de pas, mais la personne qui s'approchait n'était pas seule, car je contrôlais les ondes sonores, mais du coup je l'ai percevais aussi très bien, ont tourna tous les trois nos têtes dans la direction par laquelle venait le bruit et quand là, enfin les personnes, c'étaient rapprochés, je me rendis vite compte qu'il y avait effectivement un garçon aux cheveux rouge mais .. il était accompagné d'un chien, c'était la première personne que je voyais avec un animal dans ce lycée, mais son chien me semblait étrange, il n'avait pas une attitude de chien ... Il fallait que j'approfondisse la chose, il s'approchait de nous, sur de lui et il engagea la conversation :

-Yo! Vous êtes nouvelles, nan? Bienvenue! J'adore vos cheveux. Désolé d'interrompre votre conversation, au fait! Sinon, je suis Yuuma, mais appelez-moi Yu'!

Il avait une intonation dans la voix qui me surpris un peu, sa voix était très vive, il était encore plus sûre de lui que Dominic, ce qui fit renaitre mon malaise qui c'était un peu dissipé grâce a Inezia...

Son "chien" semblait assez intrigué par Inezia. Elle pris la parole de se présenter encore sûre d'elle, une fois qu'elle eue finit, je me présentais également, en faisant un peu près le même discours que j'avais eue avec Domi ~Oh... je viens de dire Domi, est-ce que je prendrais un peu plus confiance en moi?~ Et je le remerciais pour son compliment sur nos cheveux. Inezia, elle se baissa, comme pour parler au chien de Yuuma ... Je ne compris pas tout de suite ce qu'elle faisait ...

Après un petit malaise qui c'était imposer entre nous à cause de l'attitude du chien et d'Inezia, d'ailleurs Dominic et moi, on semblait tous les deux aussi intrigué par la situation, alors que Yuuma lui semblait mal à l'aise comme si on avait découvert quelque chose de gênant en rapport avec lui ...

Enfin bref, après ce petit malaise, j'essayais d'entamer enfin une conversation "potable", donc je pris la parole et dit a Yuuma :

-Hey, j'adore ton chien!

~je me rendis compte que j'avais dit "chien" avec hésitation, ce qui avait encore plus rendu mal à l'aise Yuuma, je me sentis un peu mal~

-Il est trop mignon, il s'appelle comment ?

-~Je me sentis fière, j'avais réussie à dire une phrase sans trop douter de moi~, je lâchais enfin ma mèche. Mais ma fierté ne dura pas très longtemps, je voulus m'approcher du chien pour le caresser et mon pied se pris dans quelque chose et je m'étalais sur le sol, un peu comme l'avait fait Inezia tout à l'heure, je me sentis stupide, je me mis à rougir en tentant de me relever ...
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Dim 26 Avr - 21:48

Pendant que je discutais avec le chien personne ne parlait  et tout le monde se regardait en se demandant ce que je fabriquais : Et oui, je peux discuter avec les animaux ! Surprenant non ? Car c'est vrai que j'ai plutôt une tête à contrôler un élément comme la foudre ou quelque chose du genre, mais non, c'est les animaux ! Un pouvoir pas aussi inoffensif qu'il n'y paraît. Le chien ne me répondit pas immédiatement puisqu'Ania, trop gêné, reprit la conversation :

-Hey, j'adore ton chien!

Elle avait dit "chien" avec une hésitation qui c'était fait ressentir. Les autres avaient donc eux aussi compris que le chien n'était pas normal. Yuuma lui, avait l'air de plus en plus paniqué, comme si on avait découvert un secret qu'il ne voulais pas dévoilé : son chien qui n'était pas tout à fait un chien. En parlant de secret, quand je m'étais présentée à Dominic en disant que je n'était pas quelqu'un comme les autre, Anastasia me regardait d'une manière qui voulait dire : "Mais qu'es qu'elle cache "
Puis elle continua :

-Il est trop mignon, il s'appelle comment ?

C'est vrai que ce chien avait l'air mignon, mais il était intriguant, intriguant mais intéressant. Après avoir prononcée ces mots Ania avança d'un pas et trébucha. Comme moi tout à l'heure. Je la rattrapais de justesse avec une vitesse suspecte. Oups, J'espère qu'ils ne devineront pas que c'est grâce à des entraînements au combat que j'ai acquérie cette rapidité ! Néanmoins je ne pu empêcher un petit rire de sortir de mes lèvres. Puis mon petit rire devient un grand éclat de rire :

- Et bien ! A qui le tour la prochaine fois ? Tu ne t'es pas blessée au moins ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Ven 1 Mai - 16:59

Ni moi, ni Berus ne savaient comment réagir aux "paroles" d'Inezia. Visiblement, elle comprenait le langage de Berus. J'en étais presque gêné. Que dire?
Berus prit malgré tout la "parole". Il s'adressa mentalement à Inezia, légèrement irrité :
-"Tu es quoi" n'est pas très sympathique. Je suis Berus, un chien des Enfers.
Après cela, il détourna son attention vers les patates à Dominic, devenues d'un coup plus intéressant que ce qu'il se passait autour.
La fille au cheveux roses, Anastasia, tenta de relancer la conversation :

-Hey, j'adore ton chien!

Elle avait buté sur le mot "chien". En même temps, ça se comprenait un peu.

-Merci, c'est gentil.

Je tentait de garder mon sourire au lèvre mais j'étais assez mal à l'aise. J'avais pas trop prévu que cela se passe de cette façon. Elle reprit, cette fois-ci plus sure d'elle :

-Il est trop mignon, il s'appelle comment ?

- Lui, c'est Berus. Son nom vient de "Cerberus" ou "Cerbère" si tu préfère!

J'avais repris mon entrain, autant être sincère.

-Ouai. Comme vous l'avez plus ou moins deviné, c'est pas un chien normal. Mais bon, là n'est pas le sujet! -Je tirai légèrement la langue-

Ana' s'était avancée pour caresser mon chien mais trébucha malencontreusement. Elle allait finir la tête la première sur le sol quand Ine la rattrapa en vol, avec une vitesse digne d'une Liberté bien entraînée. Inezia éclata de rire avant de dire :

- Et bien ! A qui le tour la prochaine fois ? Tu ne t'es pas blessée au moins ?

Ana' ne savait plus où se mettre, visiblement. Mon chien alla vers elle en réconfort. Berus s'assit donc devant elle, l'air de demander si ça allait.

-Ça va Anastasia? Sinon, jolis réflexes Inezia!

La vitesse impressionnante d'Inezia m'intriguait fortement, elle n'était pas chez les Libertés, des réflexes pareils sont présent seulement chez des personnes entraînées...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

RIP Yuuma, on ne t'oubliera pas.:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

~D.C de Eirin Keiko~ (Avec Jun Akatsuki et Owen H. Anderson)
avatar
VI ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 213
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Ven 1 Mai - 21:03

Après avoir dit à Yuuma que j'adorais son chien, il me répondit :

Merci, c'est gentil.

Il avait encore l'air mal à l'aise, on le voyait même derrière son petit sourire avec lequel il tentait de le cacher. Il reprit la parole un peu plus sur de lui en disant :

Ouai. Comme vous l'avez plus ou moins deviné, ce n'est pas un chien normal. Mais bon, là n'est pas le sujet!

Il tira légèrement la langue, ce me gêna un peu, je ne sais pas pourquoi...

Au moment où j'étais tombé, Inezia vint vers moi à une vitesse phénoménale, ce qui me parut très surprenant et je n'avais pas l'air la seule que ça avait surpris... Yuuma aussi l'avait regardé bizarrement.. Inezia pris la parole et dit :

- Et bien ! à qui le tour la prochaine fois ? Tu ne t'es pas blessée au moins ?

Ce qui me fit exciser un petit sourire, elle se mit a pouffer un petit rire discret, ce qui se transforma littéralement en un éclat de rire gigantesque, ce qui me rendis mal à l'aise, mais qui ensuite me fit rire aussi. Le chien de Yuuma, s'approcha soudainement de moi, comme pour me demander si ça allait, je trouvais sa adorable, mais très inexplicable.

Yuuma me demandait si ça allait et félicitait Inezia pour son exploit de rapidité, ce qui me fit revenir à l'esprit que Inezia n'étais pas comme les autres, elle était ... spéciale, ce qui me passionna d'autant plus.

Une fois relevée, je frottais mon pantalon pour enlever la poussière qui c'était déposer dessus et croisa le regard de Yuuma, qui me regardait bizarrement ... ~Mais pourquoi me regarde t'-il ainsi, j'ai quelque chose sur le visage?~ Je passais ma main sur mon visage pour voir si je n'avais pas quelque chose, mais rien. Ensuite je croisais également le regard d'Inezia qui se dirigeait vers mon jeans, je passais ma main sur mon arrière-trin et je sentie ... un trou! Mais heureusement j'avais un tee-shirt long pour le cacher, mais je me sentais très mal, mais très très mal à l'aise, je m'enfuis m'enfermer dans les toilettes qu'il y avait à l'autre bout du couloir et je ne sais pas pourquoi je me mise à pleurer ...

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Ven 1 Mai - 22:49

Après m'être prononcée je releva délicatement Ania et rebaissa la tête vers Berus :

- Excuse moi Berus. Enchantée de faire ta connaissance ! Je n'avais jamais vu de Chien des Enfers avant !

Je remarque alors qu'il fixait quelque chose, pas que lui, mais tout le monde. Je suivis alors leurs regards. Et découvris qu'ils regardaient l'arrière d'Anastasia. Oups ! La pauvre, malgré mon aide elle ne s'était pas relevée indemne : son jean s'était déchiré sur l'arrière-trin. Elle me regarda et je lui montra du regard le problème. Elle passa sa main dessus, cacha le trou et s'enfuit aussitôt. Je demanda aux garçons de me laisser l'aider seule, et qu'il valait mieux qu'une personne, et une fille de préférence, aille l'aider. C'était devenue une amie pour moi, je me devais de l'aider. Et je n'aimais pas laisser les gens avoir des problèmes.
Je la poursuivis alors en faisant tout pour éviter les gens de venir (même si il n'y avait pas grand monde), c'était toujours plus utile que la rattraper et attirer l'attention sur nous. Je la suivis donc jusqu'aux toilettes où elle se réfugia pour pleurer.
Elle ne m'avais pas remarquée. Je vérifia qu'il n'y avait personne a part nous dans les toilettes pour fermer la porte d'entrée à double tours. Puis, pour ne pas l'effrayer et la rassurer, je lui dit doucement à travers la porte :

- Ne t'inquiète pas Ania, j'ai fais en sorte que personne ne te voit. Je vais t'aider : je vais te chercher un pantalon, d'accord ? Ne pleures pas, je suis ton amie. Et je vais demander aux garçons de ne rien dire et d'oublier, ok ? Je me dépêche.

Je regarda alors par la fenêtre et vis un oiseau se poser sur une branche. Je n'aime pas faire ça, mais tant pis. Je fixa alors l'oiseau et pris possession de son esprit, je le contrôlais. Je le fis passer par un trou de la fenêtre, c'était une mésange, assez petite pour passer. Je la fit se déposer à coté d'Ania, je pouvais voir avec ses yeux donc je la voyais pleurer. Cela m’attristais. Je la fit donc se mettre sur ses genoux, la froter avec la tête pour demander des câlins.

- Écoutes-moi Ania, cet oiseaux, c'est moi si tu veux, d'accord ? Je peux t'entendre avec ses oreilles et te voir avec ses yeux. Alors si tu veux quelque chose : dis-lui, je t'écouterai. Je reviens.

Je couru alors vers ma chambre où j'avais poser ma valise. En regardant la porte je lu : Chambre de Anastasia Mahia et de Inezia Harades. Cool ! On va être dans la même chambre !!! Je me précipita sur ma valise, pris le pantalon le plus petit que j'avais. Car malgré mon jeune âge, j'étais très grande, un peu plus grande qu'Ania, alors j'anticipa. Je me dépêcha de retourner vers les garçons en espérant qu'ils n'eurent pas bougés. J'eu de la chance. Je leur ordonna alors de ne rien dire à personne et de rester ici jusqu'à ce que je reviennes, en me voulant menaçante, ça fonctionna et ils obéirent, je les remercia du regard et reparti voir Anastasia. Je lui lança mon jean en espérant l'aider au maximum. Puis je fis revenir vers moi la mésange, lui rendit sa conscience et m'excusa mentalement envers elle, lui expliqua la raison de mon acte et lui souhaita une bonne journée avant de la laisser s'envoler.

- Ça va mieux Anastasia ? Tu veux quelque chose ? Tiens, en entrant dans la chambre j'appris qu'on la partagerait, ça te fais plaisir ? A moi beaucoup. Et tu sais, les garçons se tiendront sages, d'ailleurs il faut que je retourne les voir, tu veux que je reste ou je peux aller les menacer ? Dis-je sur le ton de la plaisanterie pour lui remonter le moral.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Sam 2 Mai - 18:23

Après m'être réfugiée dans les toilettes, Inezia me rejoignais et fermais la porte a clefs. Elle prit ensuite la parole :

Ne t'inquiète pas Ania, j'ai fais en sorte que personne ne te voit. Je vais t'aider : je vais te chercher un pantalon, d'accord ? Ne pleures pas, je suis ton amie. Et je vais demander aux garçons de ne rien dire et d'oublier, ok ? Je me dépêche.

Après ces paroles, un oiseau venait de se poser sur ma jambe et il semblait réclamer des caresses, Inezia rajouta :

- Écoutes-moi Ania, cet oiseau, c'est moi si tu veux, d'accord ? Je peux t'entendre avec ses oreilles et te voir avec ses yeux. Alors si tu veux quelque chose : dis-lui, je t'écouterai. Je reviens.

Et maintenant je comprenais pourquoi Inezia avait été si spéciale avec le chien de Yuuma, elle avait le don de communiquer et de contrôler les animaux, je trouvais sa passionnant. D'ailleurs, j'étais en train de penser, tout en séchant mes larmes, que personne ne savait qu'elle était mon pouvoir... Inezia était partie, elle était surement aller me chercher un pantalon de rechange ~Elle est vraiment adorable, qu'elle chance j'ai ... ~

Elle revenait enfin et me dit :

- Ça va mieux Anastasia ? Tu veux quelque chose ? Tiens, en entrant dans la chambre j'ai appris qu'on la partagerait, ça te fais plaisir ? A moi beaucoup. Et tu sais, les garçons se tiendront sages, d'ailleurs il faut que je retourne les voir, tu veux que je reste où je peux aller les menacer ?

C'est vrai, que quand j'étais allée dans ma chambre pour la première fois et qu'on m'avait volé mon Nutella, j'avais aperçus le prénom d'Inezia sur la porte, mais je n'y avais pas vraiment fais attention, je trouvais ça vraiment génial, ça me rassurais beaucoup, donc je lui dis :

C'est vraiment super, ça me rassure, merci beaucoup Inezia, tu es une super amie et je veux bien que tu m'attendes juste le temps que je me change si tu veux bien ? Et tu n'auras pas besoin de les menacer, je vais mieux, je vais y aller.

Une fois que j'avais fini de me changer, je sortie des toilettes en adressant un grand sourire et j'éclatais de rire et dis :

Désolé, je ne sais pas ce qu'il me prend, mais bon il vaut mieux en rire qu'en pleurer non? Bon aller on y vas ?

Je sortis la première des toilettes, en sortant, j'adressais un grand sourire aux gars qui étaient toujours là, ils semblaient un peu mal à l'aise pour moi, je m'approchais d'eux et pris la parole :

Bon, écoutaient les gars, sa crains vraiment ce qu'il c'est passé, mais surtout je compte sur vous pour ne pas en parler, je vous fais confiance, car ce n'est pas très grave, mais quand même, ça serait pas cool que tout le monde sache que la petite nouvelle craque son pantalon. Bref, on parlaient de quoi sinon avant ?

~C'est nickel Ania, tu as repris ton assurance, continue!~ Je croisais ensuite le regard de Yu', je me mis a rougir ... Il était quand même super mignon Yuuma, et gentil ... ~Mais tu fais quoi là Ania?! Tu le connais à peine, ce n'est pas le moment que tu tombes amoureuse en plus .... !!!!~

Je baissais la tête et repris une de mes mèches de cheveux et les tortillais, pour éviter le regard de Yu'..
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Sam 2 Mai - 20:40

Je ne l'entendais plus pleurer, alors à mon avis, ça allait mieux. J'attendais sa réponse en jetant un coup d'oeil dehors pour voir les garçons. Ils n'avaient pas bougés, je leurs fis signe et retourna dans les toilettes.

- C'est vraiment super, ça me rassure, merci beaucoup Inezia, tu es une super amie et je veux bien que tu m'attendes juste le temps que je me change si tu veux bien ? Et tu n'auras pas besoin de les menacer, je vais mieux, je vais y aller.

Sa réponse m'étonnais,  je fis alors un grand souris. Elle avait vite repris confiance. C'était très bien. Elle sortie et éclata de rire, je sursauta même de surprise !

- Désolé, je ne sais pas ce qu'il me prend, mais bon il vaut mieux en rire qu'en pleurer non? Bon aller on y vas ?

Je souria d'avantage, ferma les yeux et baissa la tête d'un air confiant et enjouée.

- Oui, il vaut mieux. Passes devant, je te suis.

Une GRANDE amitié était née. Quand nous sortîmes je fis un signe de réjouissance aux garçons dans le dos d'Ania puis elle prit la parole.

- Bon, écoutaient les gars, sa crains vraiment ce qu'il c'est passé, mais surtout je compte sur vous pour ne pas en parler, je vous fais confiance, car ce n'est pas très grave, mais quand même, ça serait pas cool que tout le monde sache que la petite nouvelle craque son pantalon. Bref, on parlaient de quoi sinon avant ?

Cool elle avait l'air d'avoir repris totalement confiance. Cependant elle reprit se tic de toucher ses cheveux et rougit quand elle regarda Yuuma ... Au non ... Si tu es tombée amoureuse de Yuuma il va y avoir un soucis ma chère Ania,  des oiseaux m'ont dis que Yuuma et une certaine Anny étaient souvent ensemble ... Il est vrai que Yu' est gentil, très très gentil même, et mignon ... et joyeux ... et ... INEZIA !!! Qu'es-ce tu fais ? Reprends-toi bon sang ! Bref, il est super. Mais il faut juste être amie avec lui dans la situation où nous sommes voyons ! J'avais dis cela dans ma tête comme si je l'avais dis à haute voix. Heureusement ça ne se voyais pas physiquement que j'avais pensée cela. Mais si l'un d'entre nous avait le pouvoir de lire les pensées, j'étais mal. J'espérais me tromper sur toute la ligne pour Ania, Yu', cette fameuse Anny et moi.

- On parlais de se présenter et du chien de Yuuma,  Berus. Je fis un clin d'oeil au chien qui me regardait. Mais bon, je préférerais  qu'on parle de sa à la cafétéria, il est midi et j'ai faim moi !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Dim 3 Mai - 6:51

Un moment de malaise plana autour de nous lorsque Anastasia hésita sur le mot «chien». Alors comme ça, tout le monde avait deviné qu'il n'était pas normal. Ce n'était pas seulement moi qui était devenu fou. Bien ! Yuuma remercia la jeune fille, brisant le malaise, puis il nous présenta son compagnon à la demande de la fille aux cheveux rose. Il nous expliqua en quoi l'animal était si particulier. Je me demandais bien comment il avait pu rencontrer Berus si ce dernier était bel et bien un chien des enfers. Enfin... C'était juste une simple question qui m'avait traversé l'esprit, ce n'était pas vraiment important d'en savoir la réponse même si ça aurait pu faire un sujet de discussion assez intéressant.

Je regardai Anastasia se pencher pour caresser le chien quand, tout à coup, elle perdit l'équilibre. Ni moi, ni l'autre garçon n'avons eu le temps de bouger pour lui venir en aide. Ce fut Inezia, avec une vitesse pour le moins surprenante, qui la rattrapa avant qu'elle ne touche le sol. Un bruit étrange se fit entendre, mais personne ne réalisa quelle en était la source. En fait, je ne croyais pas que quelqu'un d'autre que moi et Berus avait entendu le bruit, portant plutôt leur attention sur le bien-être de la jeune fille. Inezia lança même une plaisanterie, nous demandant qui serait le prochain à se ramasser par terre.

La pauvre Anastasia semblait mal à l'aise. Cependant, un sourire apparût sur ses lèvres. Elle se mit même à rigoler avec son amie. Moi même, je souriais devant cette scène assez comique. C'est alors que la maladroite passa sa main sur son pantalon, probablement en train de vérifier si tout était propre. Mes yeux se posèrent sur la fissure dans son pantalon pendant une fraction de seconde avant que je ne détourne le regard par respect pour la jeune fille. Au moins, une fois qu'elle enleva sa main, son chandail retomba par-dessus la fente, cachant sa culotte des regards indiscrets. Anastasia sembla très malaisée, je crus même voir ses yeux devenir humides alors qu'elle faisait volte-face, décampant en direction des toilettes des filles. La fille aux cheveux bicolores la talonna.

Un long silence s'installa entre moi et Yuuma. Je ne savais pas vraiment de quoi parler mis à part le petit incident et ça... Je n'avais pas particulièrement envie d'en parler. Voir les culottes d'une fille de cette façon n'avait franchement rien de glorieux ou d'intéressant. Nous vîmes alors Inezia se ruer vers les chambres pour revenir quelques secondes plus tard, tenant un jean dans ses mains. Elle nous avertit de ne rien dire à personne et de ne pas bouger de là. Bon... Clairement, je ne comptais pas vraiment aller courir partout dans les couloirs en disant aux gens tout ce qui venait de se passer. J'étais assez discret en ce qui concerne ces choses-là.

Les deux filles sortirent des toilettes et se dirigèrent vers nous. Je ne savais pas vraiment quoi dire jusqu'à ce qu'Anastasia brise le silence, nous demandant de ne rien dire. Elle était beaucoup plus confiante que tout à l'heure, ce qui était une bonne chose. Lorsqu'elle eut fini, je la rassurai, lui disant que cette histoire était déjà oubliée. Je n'avais aucune idée de si elle m'avait compris ou pas. Tout ce que je savais, c'est qu'elle avait tourné son regard vers Yuuma, rougissant légèrement et jouant avec une mèche de ses cheveux. D'ailleurs, Inezia aussi semblait un peu fixer le jeune homme, même si elle était totalement normale. Le seul indice qui trahissait son intérêt envers Yuuma était la longueur de son regard. En effet, lorsque quelqu'un nous intéresse, on le regarde plus longtemps par pur instinct. Ça s'appelle le regard préférentiel.

M'enfin, Inezia ne mit pas beaucoup de temps à nous proposer d'aller à la cafétéria pour faire plus ample connaissance. Je les suivis jusque là et m'assis avec eux quelques minutes, le temps de socialiser un peu. Lorsque je repérai les types qui m'avaient défié de jongler avec les patates pendant une heure, je me levai, m'excusant brièvement, et j'allai les rejoindre. Je lançai un dernier regard vers la bande de gens que je venais de rencontrer et leur fit un grand sourire.
C'était bien de faire de nouvelles rencontres.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Dim 3 Mai - 11:24

Tous acceptèrent ma proposition pour aller manger et discuter à la cafétéria. On s'installa à l’intérieur. Puis quand nous passâmes pour prendre de quoi manger, je fis comme tout le monde, je pris un repas "normal" : une entrée, un plat, un fromage et un dessert. Je mangeais et discutais avec Yu' et Ania quand Dominic se leva, s'excusa et parti à une autre table, lassant son plateau là où il était pour aller voir d'autres garçons plus loin. J'avais fini mon "repas" mais je n'étais toujours pas rassasiée. Je me leva, pris mon plateau, et alla me resservir. Je pris, comme d'habitude, 5 entrées, 8 plats de résistance, 6 fromages et 9 desserts. Quand je revins à notre table, mon plateau débordais, mais j'avais l'habitude, donc je ne craignais rien. Les autres me regardaient d'un air horrifiés. Quand je posa mon plateau sur la table je ne pu m’empêcher de dire :

- VOILA !!! Ça, c'est un repas normal ! En tout cas pour moi !

Ils se regardaient les l'un les autres comme pour ce demander si j'étais "normale".

- Je vous avais bien dis que je n'étais pas comme les autres et que vous auriez à me connaitre ! AHAHAHAHAHA !!! Je vous avez prévenue !

Je m'amusais bien avec eux. Les gens des tables voisines se retournaient et me regardaient de travers, je leur souriais. On me posa la question la plus simple qu'on puisse me poser dans cette situation :

- Tu vas pas grossir avec tout ce que tu manges ?

- Tu es sûr que tu vas pouvoir tout manger ?


Je leur expliquais que je mangeais comme ça à chaque repas et que je ne grossissait pas pour autant. Et d'autres encore se disaient entre eux :

- Cette nouvelle ne va pas pouvoir tout manger, elle fait son intéressante dés son arrivée. Elle est ridicule.

Je m'en moquais. Après tout, si j'ai faim c'est mon problème, pas le leur. Puis une conversation m'interpella :

- Elle fait sa maligne mais à la sortie de la cafèt' on lui règle son compte. Hein les gars ?

Les abrutis qui accompagnaient le "meneur" qui venait de parler pouffèrent de rire et acceptèrent. C'est toujours ça avec les nouveaux : on les juge et on les test. Mais je savais que ce serait moi qui rigolerais à la fin. Ils croyaient pouvoir me faire du mal ? Et bien non, j'avais confiance en mes capacités.
Yuuma se leva alors et me défendit, même si je n'en avais pas besoin, mais c'était vachement gentil. Il m'appris que Domi n'était pas dans les Libertés, mais dans les Origines, et qu'il était même le bras droit de la déléguée. Ça me surpris : Dominic ne donnait pas l'air d'être un "connu" du lycée. J'avais entendu parler de la déléguée, mais pas de son bras droit. On continué à discuter et à rigoler quand on entendit un bruit de fracas derrière nous. On se retourna et vit une table retourné, c'était le bazar. Tout le monde se retournait pour voir les dégâts. Puis je cria le nom de la personne que je connaissais qui était dans le lot autour de la table :

- DOMINIC !!!
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Dim 3 Mai - 13:28

La situation prit un brusque tournant lorsque Ana découvris en se relevant que son jean s'était déchiré. La pauvre! Son premier jour en plus!
Je détournai la tête le dès que je compris sa gêne tout comme Dominic. J'étais pas mal embarrassé, j'aurais préféré ne pas voir cela...

Anastasia s'en alla en courant, au bord des larmes suivie d'Inezia. Domi et moi restâmes là, laissant les filles gérer la crise. Un long silence (disons qu'il me parut long) s'installa alors qu'Ine courrait vers les chambres, puis retournait chez Ana et venait nous dire de nous taire à propos de l'incident...
Qui aurait l'idée de faire ça?

Mais, au final, les filles revinrent assez vite et Ana avait l'air mieux. Elle avait même plus d'assurance que tout à l'heure.

-Bon, écoutez les gars, ça craint vraiment ce qu'il s'est passé, mais surtout je compte sur vous pour ne pas en parler, je vous fais confiance, car ce n'est pas très grave, mais quand même, ça serait pas cool que tout le monde sache que la petite nouvelle craque son pantalon. Bref, on parlaient de quoi sinon avant ?

Ana semblait éviter mon regard... Je devais sûrement psychoter, elle évitait sûrement celui des deux garçons présents à cause de l'incident, non? Bref.

- On parlais de se présenter et du chien de Yuuma, Berus. Mais bon, je préférerais qu'on parle de ça à la cafétéria, il est midi et j'ai faim moi !

Je préfèrerais qu'on change de sujet de conversation, hum...
pensai-je.

-Oui! Allons manger, j'ai hyper faim!

Nous allâmes donc tous à la cantine. Chacun pris ce qui lui faisait envie, et j'avais l'impression d'être un ogre en comparant les quantité qu'on avait pris... Enfin ça, c'était avant qu'Ine se serve! Elle mangeait comme 7 la petite! Cela me fis sourire, elle était décidément pas normale cette fille, mais quoi de mieux que l'anormalité?
Dominic partit discuter avec ses amis un moment.

Les garçons d'une tables aux alentours faisaient des messe-basses à propos de la nouvelle qui m'irritait de plus en plus. Mais je me contentais de les ignorer jusqu'à ce que j'entende un garçon dire :

-Elle fait sa maligne mais à la sortie de la cafèt' on lui règle son compte. Hein les gars ?

Il semblait être le meneur, c'était un Liberté. Je ne l'appréciais déjà pas à la base, pour sa lâcheté surtout. C'était le même groupe qui s'en était pris à Lalegün, et qu'on avait détruit avec Shura. C'était dans le contexte des clés, donc je lui avait pardonné, mais là, je ne l'appréciais plus du tout. Étant d'un gabarie bien plus impressionnant que le sien (ou celui de ses larbins) je n'hésitai pas une seconde à me lever d'aller à sa table et d'attirer son attention en frappant la table avec la paume de la main. Les filles semblaient surprises.
J'étais pas le plus fort des Libertés, mais je connaissais mes capacité et elles étaient plus hautes que la moyenne. Le mode "tête de yakuza de papa" activé, je le regardais droit dans les yeux tout en disant :

-Pour le coup. C'est toi qui "fait le malin". Tu te crois tout permis parce que tu es un Liberté? C'est triste. Parce que tu es un des plus faibles de cette classe. Tu te cache derrière tes larbins. Oui, je les appelle tes larbins, parce que tu les force à rester avec toi. Ça se voit. Tu sais : Tu est doué pour avoir réussi à m'énerver! J'suis pas du genre méchant, mais je ne peux pas accepter que tu fasse quoi que se soit à Inezia. Et n'essaie pas de te rabattre sur l'autre nouvelle, Anastasia, ou tu vas comprendre le sens du mot "souffrir". J'espère pour vous qu'il n'y aura personne à la sortie tout à l'heure ou je vous rappellerais la raclée que vous avez pris la dernière fois. Hein Berus?

Mon chien aboya en approbation.
Le type qui s'était fait mordre par ce-dernier tira une tête pas possible avant de détourner le regard.

A la fin de cette phrase je repris ma tête habituelle, et mon gentil sourire et leur dit (à ceux qui n'étaient pas partis en courant disons) en partant :

-Bon appétit! Passez une bonne journée!

Fier de mon coup je m'assis à notre table et recommençai à manger. Les filles n'eurent pas le temps de me parler qu'un grand fracas se fit entendre. Une table avait été retourné je crois?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

RIP Yuuma, on ne t'oubliera pas.:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

~D.C de Eirin Keiko~ (Avec Jun Akatsuki et Owen H. Anderson)
avatar
VI ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 213
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Dim 10 Mai - 3:17

Ça faisait à peine quelques minutes que j'avais rejoint la table de mes amis qui, une heure plus tôt, m'avaient défié de jongler avec des patates pendant une heure entière. L'atmosphère était tendue. J'observais les autres gars tour à tour, guettant le moindre signal indiquant que la bataille commençait. Le premier avait la mâchoire serrée, le deuxième agitait ses jambes sous la table et le troisième me fusillait du regard. Les trois avaient très envie de me sauter dessus et de m'arracher la tête. Ainsi, je restais sur mes gardes, prêt à me défendre quand le temps serait venu. Un long silence s'était installé entre nous... Enfin, quand je dis « silence » c'est assez relatif si on considère le bruit ambiant de la cafétéria. Les autres gens parlaient de tout et de rien, sans se douter qu'un combat aurait bientôt lieu. Ils étaient tous inconscients de la tension qui planait autour de nous. C'était littéralement le calme avant la tempête.

Le premier serra les poings, son regard était celui d'un lion, prêt à attaquer. Il allait éclater. Ce n'était qu'une question de secondes. Les muscles de mes jambes se tendirent, j'étais prêt à bondir hors de sa portée. Nos yeux se croisèrent une fraction de seconde avant qu'il ne m'attaque.

Comment on en était arrivés là ? C'était assez simple en fait. Lorsque j'étais arrivé, nous avions parlé un peu et je leur avait montrés la vidéo de mon défi. Étant des mauvais perdants de nature, les trois garçons avaient commencé à dire que mon défi était facile et que j'étais un gros crétin parce que je l'avais relevé malgré le fait que c'était une grosse perte de temps. Quelques commentaires désagréables suivirent. J'avais haussé les sourcils en entendant ces perdants se trouver des excuses en essayant de me dénigrer en même temps. N'importe qui dans cette situation se serait mit en colère immédiatement, mais ce genre d'insultes ne m'atteignait pas vraiment. Certes, ce n'était pas ce que je préférais entendre, mais je me foutais pas mal de ce qu'on pouvait penser de moi. Si on me complimentait, tant mieux. Si on m'insultait, j'insultais en retour. C'est pas mal comme ça que ça marche dans la société en général. Bref, je leur avait souri avant de leur faire remarquer qu'eux-mêmes étaient loin d'être aussi sportif que les Libertés et encore plus loin d'être ingénieux comme les Processus. C'était vrai, après tout, ils étaient tous les trois dans la classe Évasion. Les trois s'étaient vexés à cette remarque. Je ne m'étais pas attendu à ce qu'ils soient aussi susceptibles. Je veux dire... J'y étais allé doucement. Je ne considérais pas réellement ce que je venais de leur dire comme une insulte. C'était juste une remarque déplaisante, quoi ! Ils me regardèrent tous comme si je venais de commettre le pire crime qui existe. L'un d'entre eux me répondit de ne pas les sous-estimer... Puis la tension monta d'un cran.

Donc, j'étais là, à fixer le gars devant moi, paré à toute éventualité. Comme je m'y attendais, il fit le premier mouvement. Je n'avais pas coutume de laisser mon adversaire attaquer en premier, mais avec autant de témoin autour de nous il valait mieux jouer la carte de la légitime défense. Le garçon renversa la table qui tomba sur le côté dans un fracas inimaginable qui attira l'attention de tous les élèves présents. Je me levai aussitôt. N'attendant pas que mon adversaire saute par-dessus la table pour me frapper, je poussai le meuble avec mon pied pour qu'elle fauche les jambes du garçon. Ce dernier alla s'écraser devant moi. Ses deux amis ne tardèrent pas à suivre son exemple et m'attaquer. Je repoussai l'un avec un coup de pied dans le ventre et agrippai le collet de l'autre pour le jeter sur la table renversée. Tout à coup, je sentis qu'on attrapait ma jambe. Je me tournai vers le gars, tentant de m'accrocher à lui pour garder mon équilibre et peut-être même tourner la situation à mon avantage, mais il fut plus vite et me fit une jambette.

Ma tête se cogna contre la table lorsque je tombai et je grognai de douleur sous le choc. Ça faisait vachement mal ! Même avec l'adrénaline qui s'était répandue dans mon sang à cause du combat, j'eus l'impression que ma tête était prise dans un étau qu'on serrait de plus en plus. Le gars était maintenant par-dessus moi. Il tentait de me frapper, mais j'avais eu la présence d'esprit de me protéger le visage. Cependant, je n'avais pas vraiment prévu que les deux autres iraient me donner des coups de pied dans le ventre et les côtes. N'ayant clairement pas six bras, je ne pouvais pas vraiment me défendre contre cela. Au moins, je réussis à saisir les poignets de celui qui attaquait mon visage avant de l'attirer contre moi pour qu'il me serve de bouclier. Heheheh ! Il avait l'air intelligent, là, à se faire kicker par ses propres alliés. D'ailleurs, ces derniers s'arrêtèrent rapidement lorsqu'ils constatèrent qu'il frappaient la mauvaise personne. Je profitai de ma position pour faire une belle prise de soumission, un kimura pour être plus précis, au gars au-dessus de moi. Je ne le ménageai pas lorsque je rapprochai brusquement son bras de sa tête. Je ne le lâchai pas avant d'entendre le craquement qui m'indiqua que son épaule était déboîtée. Ma victime cria de douleur et s'éloigna rapidement. Je m'attendais alors à ce que les deux autres me ruent de coups, mais rien ne vint. Je constatai alors que quelqu'un était venu m'aider. Tant mieux ! Trois contre un, c'était tout sauf juste. Je ne crache jamais sur un peu d'aide.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Dim 10 Mai - 13:26

Je regarda autour de la table pour identifier les autres personnes. Il y avait effectivement Dominic, et trois garçons de ma classe. J'avais déjà parlé à deux d'entre eux, je ne les aimais pas vraiment il faut l'avouer. Le troisième je l'avais juste croisé, même moi qui étais très sociable, je ne voulais pas le voir. Bref, ils étaient quatre et un combat venait de commencer. Les trois garçons Évasions tous contre Dominic qui lui, était seul. C'était injuste mais si il y aurait un plus gros soucis je l'aiderai. Tout d'abord, après que l'un des garçons est renversé la table, Dominic la poussa d'un coup avec la jambe. L'autres gars se fit faucher les siennes et tomba en avant. Puis le combat continua, les gens regardaient et certains voulaient aller aider Dominic, je les arrêtait en disant :

- Restez ici, regardez plutôt comme il s'en sort bien.

Je souriais et avais les bras croisés quand les autres paniquaient. Le moment arriva où Dominic fit une clé à l'épaule à un des autres garçons qui s'étais jeté sur lui. Il fallait que les deux autres soient écartés pour arrêter ce chantier. Je demanda aux gens autour de moi de ne pas bouger et de me laisser faire. Je marcha donc tranquillement vers ces deux idiots à moitié sonnés. L'un continuait de se frotter la tête quand l'autre fonça sur moi, il avait le poing en l'air pour me le mettre en pleine figure. Je stoppa son bras en l'attrapant de la main droite, pris son épaule avec la gauche, l'appuya vers le sol pour le baisser. Et je lui mis un coup de genoux dans un coin du sternum qui le fit s'évanouir. Il s'écroula à terre. L'autre me regardait comme pour me tuer du regard. Je le regarda et lui souris, il me dévisagea et fonça sur moi, je le pris et lui fis une prise assez simple consistant à mettre mon bras droit sur son sternum, le bras gauche un peu en dessous du cou et de le faire passer au dessus de moi. Il arriva la tête le première sur le sol, il gémit de douleur. Je me retourna, pris ses deux bras et les coinça sous mes pieds, puisqu'il était allongé sur le dos il n'avait plus moyen de bouger. J'entendit alors l'épaule du gars que tenait Dominic claquer, se qui signifiait quelle avait été déboîtée. Mon ami lâcha sa victime qui parti en vitesse s'en écarter. Je souris donc à Dominic quand Mr Le Principal arriva accompagné de quelques CPE et autres personnes de l'administration.
Le Principal était au courant de bien des choses, je lui avais fais part de la plupart de mes petits "secrets", il avait connu mes parents et connaissait beaucoup de choses sur eux et leurs passé, il en sait surement beaucoup plus que moi ! C'est pour cela qu'il m'a laissé entrer dans ce lycée avec mes "habitudes" particulières (avoir constamment des armes mortels sur moi par exemple), malgré le fait que je pouvais être quelqu'un de très dangereux si je venais à avoir une quelconque envie de meurtre. Il était très sympa et ayant conscience de mes "antécédents" et de l'importance que je pouvais avoir dans le futur, il ne me dirait pas grand chose. Mais j'avais un peu peur pour Dominic qui lui, n'avait pas le droit de faire trop de mal à un élève, enfin je pense. Il se dirigea vers nous en nous fusillant du regard. Je le salua avant de le voir nous dire :

- Très bien. Maintenant retournez tous à vos tables, le combat est terminé. Il nous regarda, nous qui avions participés à créer cet attroupement. A présent, messieurs, veuillez retourner à vos places vous aussi. Et Mademoiselle Harades, veuillez venir avec moi, nous allons discuter dehors quelques instants et vous pourrez rejoindre vos camarades.

J'accepta en hochant de la tête, puis je regarda l'autre garçon de ma classe qui était évanoui par terre. Je leva la tête vers ceux qui l'accompagnaient.

- Ne vous inquiétez par pour votre copain, il est juste évanoui.

Puis je me retourna vers le Principal qui me conduit dehors. On discuta du fait que je devais cacher au maximum mes capacités physique. On parla de se genre de choses puis je rentra à l'intérieur, rejoignis ma table et recommença à manger. On me demanda de quoi j'avais parlée avec le Principal, je répondis à mes amis :

- Pas grand chose, on discutait du fait que j'avais fait évanouir un élève, il vérifiait que je ne l'avais pas tuer. Dis-je d'une voix tout à fait sereine. Et puis il m'a demandé si je m'intégrais bien. C'est tout.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Sam 16 Mai - 21:24

Donc, après avoir demandé de quoi on parlaient avant le petit incident Inezia dit :

On parlais de se présenter et du chien de Yuuma, Berus. Mais bon, je préférerais qu'on parle de ça à la cafétéria, il est midi et j'ai faim moi !

J'étais plutôt d'accord avec cette idée, j'avais carrément faim, sa creuse une première journée comme celle là, donc j'hocha la tête en signe d'approbation avec un énorme sourire et je passais ma main dans ma poche pour voir si mon nutella était là … Yuuma aussi semblait d'accord, il prit la parole et dit :

-Oui! Allons manger, j'ai hyper faim!

Sa tombe bien, j'aime les gens avec un grand appétit !! ~Huuum, surtout Yuuma en fait … ~
Nous nous dirigions donc tous vers la cafétéria, pour ce premier repas, je ne montrais pas trop que j'avais de l'appétit, tout le contraire d'Ine, qui elle s'était servi pour minimum cinq personnes, mais j'aime tellement cette fille ~Alala cette Ine, elle m'impressionne~

Je laissais échapper un petit sourire en regardant Inezia. Dominic partit ensuite discuter avec des gens, en s'excusant. Il nous lancait à tous un petit regard affectueux.

Des gens sur une table à côté de nous nous regardaient bizarre, surtout Inezia et on lui posa deux questions qui me fit rire :

Tu vas pas grossir avec tout ce que tu manges ?- Tu es sûr que tu vas pouvoir tout manger ?

Elle souriait avec un regard qui voulait dire « Je m'en fous de ce que vous pensez », ce qui me fit esquisser un sourire, encore. Mais tout comme Inezia et Yuuma il me semble, mon ouie me trompait rarement, je ressentais chaque ondes de chaque conversations étant à moins de sept pas de moi, j'entendis une conversation qui me déplut assez :

Elle fait sa maligne, mais à la sortie de la cafèt' on lui règle son compte. Hein les gars ?

C'était un groupe de gars, le grand classique, le roi et les bouffons, ils rigolaient comme des abrutis, j'avais une forte envie de me lever pour leur dire leurs quatre vérités à ceux là!

Mais Yuuma le fit avant moi :

-Pour le coup. C'est toi qui "fait le malin". Tu te crois tout permis parce que tu es un Liberté? C'est triste. Parce que tu es un des plus faibles de cette classe. Tu te caches derrière tes larbins. Oui, je les appelle tes larbins, parce que tu les force à rester avec toi. Ça se voit. Tu sais : Tu es doué pour avoir réussi à m'énerver! J'suis pas du genre méchant, mais je ne peux pas accepter que tu fasses quoi que ce soit à Inezia. Et n'essaie pas de te rabattre sur l'autre nouvelle, Anastasia, ou tu vas comprendre le sens du mot "souffrir". J'espère pour vous qu'il n'y aura personne à la sortie tout à l'heure ou je vous rappellerais la raclée que vous avez pris la dernière fois. Hein Berus?

Yuuma me perturba, je ne le pensais pas aussi franc derrière ses apparences de pacifiste, hahahaha, j'aimais bien... Je ne sais pas pourquoi, mais sa me fit rougir, … ~Oooooh, Ania, tu fais quoi ? Ce n'est pas trop le moment là !!! ~ Yuuma m'appris, que ces gars étaient des libertés et je comprenais aussi que Berus avait dû en agresser hein, je l'aime bien ce chien!!

Tout le monde c'était rassis et on repris notre conversation. Je pris la parole :

Franchement bravo Yuuma! Je n'aurais pas fais mieux, tu m'as impressionnée!

Mais à ce moment là, un bruit sourd se fit entendre, une table était tombé, c'était là où était Domi, il me semblait que je l'avais entendu plus fort que les autres, sûrement à cause des ondes qu'avait causé la chute de la table.

Les gars avec qui Domi étaient, ils étaient dans ma classe, le combat qui suivait le renversement de la table était assez complexe, Dominic la poussa d'un coup avec la jambe. L'autres gars se fit faucher les siennes et tomba en avant. Le combat continua, tout le monde semblait fixer cette scène, des gens voulaient aider et moi la première, mais Inezia nous retenais en nous disant de regarder comment Domi s'en sortait bien. C'est vrai qu'il s'en sortait plûtot pas mal, mais je trouvais qu'Inezia faisait n'importe quoi, c'était normal de l'aider … !!! ~Ne t'énerve pas Ania, les gens ne doivent pas savoir … ils ne doivent pas savoir que sous tes airs de fille timide, tu es psychopathe incontestée fan de sang et de bagarre !! ~ C'était dur, très dur, j'hésitais même a un moment de pousser Ine et d'y aller, mais je me retenais. Inezia semblait très calme, elle avait les bras croisées et elle souriait, je ne suis pas dupe, je sais très bien, qu'elle a de très bons réflexes et que si elle voulait elle pouvait les exterminer ces mecs là, alors qu'attendais t-elle ?! Elle prit enfin une initiative, qui m'énerva, elle dit aux gens de se poussaient et de la laisser faire, même si je l'adorais, elle m'agaçait beaucoup avec sa prétention. Mais je ne dis rien, ça n'aurait pas servi à grand chose dans les circonstances. J'étais entrain de m'ouvrir les lèvres avec mes dents, tellement j'étais... comment dire excitée et énervée par la situation, mes lèvres devenaient rouges écarlate, j'aimais sa, je voyais une fille qui me regardait de travers, je l'a fixais d'un regard tellement méchant, qu'elle tourna la tête directement.

Inezia étant entrée dans la bagarre, se fit foncé dessus par l'un des gars, mais elle l'arrêta net, je n'étais pas impressionnée, cela m'énervais. Dominic et Inezia se débrouillaient très bien, ils avaient d'ailleurs gagné cette bataille, ils se lancaient un sourire, lorsque le Principal arriva avec plusieurs CPE et d'autre gérant du Lycée. Inezia semblait encore trop sur d'elle, ça m'énervais encore plus, mais je ne le montrais toujours pas. Elle salua le principal en mode fayotte. Le principal prit la parole :

Très bien. Maintenant retournez tous à vos tables, le combat est terminé. A présent, messieurs, veuillez retourner à vos places vous aussi. Et Mademoiselle Harades, veuillez venir avec moi, nous allons discuter dehors quelques instants et vous pourrez rejoindre vos camarades

J’espérais qu'elle se ferait fâcher … ~Mais Ania,! Que dis tu ? Ine est ton amie, elle a été là pour toi, caches ta mauvaise face, et regarde tes lèvres un peu, essuie les ça va paraître suspect. ~

Je passais d'un coup du revers de mon bras sur mes lèvres ensanglantaient, je tachais mon tee-shirt et mes lèvres continuaient à saigner.

Quand Ine était revenu je lui lançais instinctivement un regard mauvais, je ne sais même pas si elle y avait fait attention et on lui demanda tous de quoi elle avait discuté avec le principal, elle nous dit:

Pas grand chose, on discutait du fait que j'avais fait évanouir un élève, il vérifiait que je ne l'avais pas tué. Et puis il m'a demandé si je m'intégrais bien. C'est tout.

Elle avait dit sa avec une sûreté qui m'énervais, puis elle mentait, c'était sûr!. Pour me détendre, je sortis mon Nutella que j'avais soigneusement gardé dans ma poche et me fit une tartine et je la dévorais d'un coup. Tout le monde me fixait je leurs lançais un regard interrogateur et dit :

- Qu'est ce qu'il y a ? J'ai faim !

Je me sentis un peu mal d'avoir prononcé sa avec tant d'agressivité. Je me rattrapa et dit sereinement :

- Désolé, c'est juste que les bagarres, me rendent …. étrange
J’esquissais un grand sourire suspect … Et leva la tête en direction de Yuu'.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Sam 16 Mai - 23:22

Je me leva et rapporta mon plateau. J'avais raison. Ania avait les lèvres ensanglantaient, je ne rêvais pas : elle me regardait avec un regard si ... méchant. Ça me déconcertais, je la croyais gentille, me serai-je trompée ? Serait-elle une personne si désagréable ? Je verrai bien, je lui laisserai encore sa chance. Et puis je m'étais peut-être trompée, elle avait dit avec un grand sourire que les combats la rendaient bizarre. Elle me dévisageait depuis que la bataille avait éclatée je crois, donc ce serait par rapport a ce que j'ai fais. Je décida de lui expliquer la raison de mes actions. J'attrapa Ania à la sortie et la conduit dans un coin d'où personne ne pouvait nous voir. Elle était encore en mode "je vais tuer Ine" mais peu importe, il valait mieux lui expliquer.

- Ecoute-moi bien Ania. Je t'ai vu t'énerver, et si c'est à cause de mes agissements, je vais t'en expliquer la cause. Déjà, pour le fait que je ne vous ai pas laissé aider Domi et que j'y suis allée, c'est parce que tout simplement, si il n'y avait que moi qui se ramenait, le Proviseur n'aurait rien dit. D'où le fait qu'il ai demandé à me parler, car je pense que tu as effectivement deviné que j'ai menti en disant qu'on avait simplement parlés de l'élève évanoui. Mais je ne peux pas de dire de quoi nous avons discutés, pas pour l'instant en tout cas. Je la lâcha et soupira. C'est pas simple : je ne vais pas te dire de quoi nous avons parlés, nous en discuterons un autre jour. Et puis maintenant : tu vas te calmer et tu iras rejoindre les autres. Ok ?


J'avais pris un sérieux presque agressif que j'avais parfois quand j'étais dans une mauvaise posture. Cette fille était dans ma chambre, il faudrait à un moment ou à un autre lui dire l'inavouable. Je me retournais pour marcher vers les garçons, laissant seule Anastasia pour quelle réfléchisse. Je repris mon habituel sourire avant de dire au garçons qui étaient en train de discuter :

- Alors les gars, on va faire quoi maintenant ? Les cours recommencent dans moins d'une heure. Je propose ... bin je vous laisse choisir, j'ai pas d'idée !

Je regardais alors autour de moi en cherchant Ania, j’espérais quelle revienne vite et ne pas l'avoir vexée. On ne sait jamais, elle aurait pu partir sous le coup de la colère. Se serait dommage et embêtant. Et comme je ne suis pas très chanceuse ... Bref, je ne veux vraiment pas quelle soit en colère après moi suite à notre "explication".
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Dim 17 Mai - 16:34

Anastasia me remercia d'avoir remis les gars à leurs place. Au moment où je me rasseyais je lui souris et allais lui répondre quand un bruit sourd résonna dans la cantine. Un combat avait éclaté à la table où Domi se trouvait. Il était seul mais se débrouillait très bien. Inezia prit part du combat elle aussi.
Mon sang bouillonait en voyant ces types s'en prendre tous ensembles à Dominic, qui était devenu seul après qu'Inezia ai décrété qu'il s'en sortait tout seul.

Je ds honnêtement frapper mon poing contre la table assez violemment sur la table pour ne pas aller l'aider. Je savais que j'étais trop protecteur mais c'était dans ma nature. Visiblement, Ana était encore plus en colère que moi.

Le principal fini par arriver et prit Inezia à part. Je me rassis en soupirant. J'avais l'étrange impression que le principal voulait lui parler d'autre chose que de ce combat, mais de quoi?

Anastasia était en furie. Elle sortit du nutella de nul part et commença nerveusement à manger une tartine.
Inezia était revenu et prétendait qu'elle n'avait pas parlé de truc importants, je voulais la croire mais Berus n'avait pas l'air convaincu. Du tout.

Mon esprit arrêta de divaguer quand Ana s'excusa de sont étrangeté. Bizarrement, elle tourna sa tête vers moi. Je lui répondis :

-T'inquiètes pas! On est tous étranges dans ce lycée! -je lui souris-

D'un coup, je remarquai que ses lèvres étaient ensanglantés. Elles saignaient beaucoup. Je ne réfléchis pas trop au "pourquoi" de la situation. J'avais bien fracassé mon poing sur la table, elle devait être pareil, non?
Et puis mince! Avant que je puisse faire quoi que se soit pour ce problème, Inezia avait entraînée Anastasia loin de la table. Les deux avaient l'air en colère. Je n'aimais pas du tout l'atmosphère qui régnait à présent.

Il ne restait que Dominic et moi. En attendant je lui demandai :

-Rien de cassé Dominic? C'était très impressionnant venant d'un Origine!

Après un peu de discussion, Inezia revint, seule. Pour le coup je n'aimais vraiment pas l'atmosphère. Et puis, il fallait faire quelque chose pour Ana non? Du genre l'amener à l'infirmerie!
A force de réfléchir à tout et n'importe quoi, je fus pris d'un violent mal de tête. Le fait que je communiquais avec Berus depuis toute la matinée ne m'aidais pas beaucoup.

Avant qu'elle ne soit à notre niveau, je m'assis et posai ma tête sur la table, dans mes bras. Domi avait l'air légèrement surpris, mais j'avais l'habitude de ces mots de têtes sortis de nul part. Inezia arriva et demanda :

- Alors les gars, on va faire quoi maintenant ? Les cours recommencent dans moins d'une heure. Je propose ... bin je vous laisse choisir, j'ai pas d'idée !

De ma positon, je lui répondis sans relever la tête :

-Fais ce que tu veux, moi je retournerais dans ma chambre dès que j'arriverais à tenir debout sans avoir trop l'impression qu'on me comprime le cerveau. Mais d'abords, j'ai une question :

Je relevai quand même un peu la tête pour la regarder dans les yeux et lui demander, sérieux :

-Il se passe quoi avec Ana? Pourquoi t'es revenue toute seule?

Cette histoire me dérangeais. Elles étaient très proches de ce que j'avais pus voir! J'ignorais plus ou moins mon mal de tête et attendais sa réponse. Berus avait sa tête sur mes genoux et restait tranquille, il savait que j'étais plus facilement irritable dans cet état et ne fit pas de commentaires.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

RIP Yuuma, on ne t'oubliera pas.:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

~D.C de Eirin Keiko~ (Avec Jun Akatsuki et Owen H. Anderson)
avatar
VI ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 213
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des rencontres surprenantes [LIBRE] Mer 27 Mai - 16:10

Inezia avait remarqué mon énervement et surtout mes lèvres ensanglantées. Elle me prit à part et me dit avec un regard agressif :

- Ecoute-moi bien Ania. Je t'ai vu t'énerver et si c'est à cause de mes agissements, je vais t'en expliquer la cause. Déjà, pour le fait que je ne vous ai pas laissé aider Domi et que j'y suis allée, c'est parce que tout simplement, si il n'y avait que moi qui se ramenait, le Proviseur n'aurait rien dit. D'où le fait qu'il ai demandé à me parler, car je pense que tu as effectivement deviné que j'ai menti en disant qu'on avait simplement parlés de l'élève évanoui. Mais je ne peux pas de dire de quoi nous avons discuté, pas pour l'instant en tout cas.

Elle lachais un soupir qui me surpris désagréablement, je l'adorée pourtant, mais là elle m'enervais. ~Ania, calme toi, ton côté sombre doit rester en toi, il ne faut surtout pas que tu le laisses ressortir, tu as assez perdu de gens comme sa, ça pourrait être douloureux pour tout le monde, alors calme toi.~ Elle resprit ensuite la parole : .

C'est pas simple : je ne vais pas te dire de quoi nous avons parlés, nous en discuterons un autre jour. Et puis maintenant : tu vas te calmer et tu iras rejoindre les autres. Ok ?

Je l'a regardais méchamment, ça me surpris moi-même d'ailleurs, je n'aimais pas cette facette de moi-même, et je n'aimais pas non plus la façon dont elle m'avait parlé, toujours avec son ton moralisateur. Je pris ensuite la parole :

Ecoute Inezia, désolé de m'être emporté et de t'avoir regardé de la sorte, mais voilà, ça m'a vraiment saouler que tu m'éloignes de la bagarre et que tu prennes le contrôle de tout, tu n'as pas à faire sa et en plus tu es plus jeune que moi alors, je ne penses pas que tu ai à me donner des ordres ok ? Ok, peut être que le principal t'as moins fâché qu'il l'aurait fait avec moi, mais sa aurais était mon problème, pas le tiens. De toute façon je n'ai plus rien à perdre, alors ça n'étais pas à toi de prendre une décision pour moi. Mais je te pardonne, on est nouvelles toutes les deux et je ne veux pas qu'on se fache maintenant. Ça ne rimerais a rien du tout. Donc voilà.

Après sa elle partit rejoindre les autres et j'aperçus Yu' qui me regardait du coin de l'oeil, ce qui me surpris ... ~Il s'interesse à toi tu crois ? C'est trooooop bien, enfin calme toi. Huum.~ Yu' parlais à Inezia, je ne sais pas ce qu'il lui disait, mais sa avait l'air de me concerner. Donc je repartis vers eux, histoire de voir ce qu'ils disaient et au moment où j'arrivais la-bas j'entendis Yuuma dire :

Fais ce que tu veux, moi je retournerais dans ma chambre dès que j'arriverais à tenir debout sans avoir trop l'impression qu'on me comprime le cerveau. Mais d'abord, j'ai une question :

Il regardait Ine dans les yeux, aucun d'eux ne m'avait vue, peut être Domi, mais il n'avais rien dit et j'entendis Yuuma dire :

-Il se passe quoi avec Ana? Pourquoi t'es revenue toute seule?

Après ces paroles, je fis en sorte de m'approcher plus bruyamment, pour qu'ils m'entendent arriver, et je pris la parole :

Ecoute Yuuma, ne t'en fais pas, ce n'est rien de grave, juste ... un petit truc qu'il faudrait qu'on règle Inezia et moi, mais ne t'inquiète pas on est toujours amies ~Je crois ...~.

Je lui fit un énorme sourire en espérant qu'il me le rende, je crois que je tombais vraiment amoureuse de lui, mais pas un mot, il ne fallait rien que je dise... je dis :

Bon les gens, je vais faire un tour je ne sais pas ou, mais je vais me promener... Faut que je prenne l'air un peu, on se retrouve en cours de toute façon ! Bisou.

Je me dirigeais vers un petit chemin qui ne menait je ne sais où. Au loin, je voyais un groupe de gars, je pense que c'était des Origines, il y avait eu assez d'embrouilles aujourd’hui, ils me regardaient de travers, donc je tentais d'esquiver l'endroit ou ils étaient.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Des rencontres surprenantes [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: