Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 105 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 225 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 138 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 260 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 156 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Dis ? Tu veux sortir avec moi ? [BENJI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Dis ? Tu veux sortir avec moi ? [BENJI] Sam 28 Mar - 21:29

Pratiquement une semaine s'était écoulée depuis ce cache-cache. Une semaine. Et aujourd'hui on était dimanche. Cet après-midi, j'avais rendez-vous dans le petit jardin avec Benji. Il m'avait donné son numéro, j'avais donc pu lui proposer une date sans être obligée d'aller le voir. Heureusement d'ailleurs. Je serais devenue toute rouge sinon. En bref, il était neuf heure du matin, j'avais rendez-vous à treize heure et je ne savais pas du tout quoi mettre. L'horreur totale. Je fouillais dans mes affaires sans rien trouver. Cette robe? Non, trop sombre. Ce jeans? Non trop moulant. Au final je réussis à trouver mon bonheur.

Je m'habillais d'une légère robe beige à volant qui m'arrivait aux genoux, des chaussettes noires qui atteignaient le dessous du genou, d'élégantes bottines caramel qui finissait à mi-molet, et une petite veste en jeans claire. L'une de mes colocataire me fit une large tresse qu'elle enroula délicatement pour obtenir un cercle autour de mon oreille droite. J'étais bien élégante dans cette tenue. Espérons que ce soit au goût de Benji. Je respirais un grand coup, et partis prendre mon petit déjeuner. Tout le monde se retournait à mon passage et heureusement, l'élu de mon cœur n'était pas là. Autant qu'il est la surprise de ma tenue. Une fois le ventre suffisamment rassasié pour atteindre le repas du midi, je sortis et me fis accostée par un élève de ma classe. Il m'entraina à l'écart et me foudroya du regard.  

-C'était qui le mec avec toi pendant le cache-cache !? Il était pas de notre classe c'est sur !  J'espère que y a rien entre vous parce que si notre déléguée traîne avec des élèves des classes ennemies ça va pas le faire ! Notre réputation va s'en prendre un coup !

Je fis la moue. Ils étaient sérieux? Je soupirais et tapotais la tête du garçon.

-Brave petit idiot, mes relations ne regardent pas la classe et puis je sais faire la différence lorsque l'on est en guerre ou pas. Donc maintenant tu me laisses, j'ai des amis à aller voir.


Sur ses mots, je pris congé et me dirigeais vers la salle de repos. À l'intérieur, je retrouvais  mes camarades et les potins et autres conversations inutiles fusèrent. Ils savaient tous que dans quelques heures je verrais Benji et cela les faisait bien rire. Le fait que je sois rouge surtout. Mais que faire contre le pouvoir de l'amour ? Les heures défilèrent et le déjeuner arriva bien vite. Entourée de ma petite troupe je repris le chemin du self. Une fois que j'eus fini, je me hâtais de rejoindre ma chambre pour me brosser les dents et me parfumer légèrement d'une douce odeur de cerise. Il était bientôt treize heure.

Je pris la direction du petit jardin, saluant certaines personnes sur ma route. Le petit jardin, un havre de paix, de douceur et de beauté. Il y avait des dizaines de fleurs toutes différentes. C'était une élève d'Evasion qui s'en occupait d'ailleurs. Je me glissais dans les fines allées jusqu'à apercevoir le beau brun qui faisait chavirer mon cœur. Je me dirigeais vers lui en souriant et me hissais sur la pointe des pieds pour lui faire la bise.

-S-Salut, ça va?

Et maintenant? Je ne savais pas comment faire une déclaration, mais plus vite je serais fixée, mieux ce sera. Je me balançais doucement sur mes pieds gênée. Comment aborder le sujet? Autant être cash. Je soufflais et regardais mon grand sportif dans les yeux.

-Benji... Je veux pas te paraitre bizarre mais... Même si on se connaît pas depuis longtemps bah... Je t'aime beaucoup... Même un peu plus que beaucoup...


Je dis m'arrêter un instant, j'étais plus rouge que je ne l'avais jamais été. Je réfléchis rapidement. Il me manquait une phrase. Classique en plus. Je baissais la tête en me tordant les mains.

-Tu... Tu voudrais bien... Sortir avec moi?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dis ? Tu veux sortir avec moi ? [BENJI] Jeu 9 Avr - 17:58


Toute la semaine qui avait suivit le cache-cache avec les Origines, je n'avais pas arrêté de penser à Evangeline. C'était incroyable comme je ne pouvais penser à rien. Une tête vide. Enfin, vide de trucs intelligents. Je la voyais partout, pourtant, elle n'étais jamais là. Un vrai calvaire pour les yeux. Imaginez : vous tenez tellement à quelqu'un que vous ne pouvez pas penser à autre chose, tous les cours vous paraissent interminablement longs, ainsi que chaque journée. Vous la croisez dans les couloirs, trop rapidement, vous la frôlez, juste le temps de sentir son parfum et quand vous vous retournez, elle a déjà disparue...

Voilà la semaine horrible que j'ai passé. Tous mes amis me reprochais d'être peu attentif, surtout Marc qui m'avait vu avec la déléguée et se doutait bien qu'elle devait en être la provocatrice. Tous les jours, il me saoulait, me faisait croire qu'elle était derrière moi etc. J'en avais vraiment ma claque. Mais aujourd'hui dimanche, oh mon dieu merci, j'avais reçu un message d'Eva me disant que ça serait bien un rendez-vous dans le petit jardin, vers treize heures. Mon coeur avait évidemment raté un battement, en criant silencieusement "QUOI NOUS DEUX TOUS SEULS ?" et mon visage s'était illuminé d'un stupide et idiot sourire niais, qui avait faire rire Marc à côté de moi, pendant le cour. Donc maintenant, il était onze heure, j'étais planté droit devant mon armoire comme un piquet, mains sur les hanches, me demandant :

- Mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir mettre ?

Grande et intéressante question. Je fouillais des yeux mon inutile pile de fringues et j'arrêtais mon regard sur un chemise noire. Toi tu viens avec moi. puis sur un jean clair. Toi aussi tu viens. Pour les chaussures, une paire de basket noires confortables et passe partout et hop ! prêt ! Je m'habillais rapidement, passa en coup de vent dans la salle de bain pour un coup de déo, parfum et attacher ma chaîne en argent que je mettais tout le temps, et sortis pour aller déjeuner à midi pile. Marc et d'autres amis de Liberté m'attendaient devant la cantine. Marc me siffla, et les autres se moquèrent gentiment devant mon allure soignée.

- Fait gaffe Ben, soit pas trop sexy ou elle te sautera dessus ! cria Marc.

Je lui fis un sourire gêné et lui administra une claque dans le dos, puis on rentra dans le self. Durant tout le repas, mes amis rigolèrent sur ce qu'il pouvait se passer à notre rendez-vous, des situations des plus gênantes que les autres pour moi, et je sentais plusieurs regards peser sur moi. Marc me conseilla d'être moins beau la prochaine fois si je voulais être juste avec une fille à mon rendez vous. je compris le sous entendu et baissa la tête, rougissant comme une tomate. Eh ben ça promettais tiens. Bref je sortis rapidement de la cantine, prétextant devoir faire quelque chose, et marcha d'un pas vif vers le petit jardin. Je regardais mon téléphone : 12h45. J'étais un peu en avance mais peu importe. J'aurais encore plus stressé dans ma chambre ou en trainant dans les couloirs. je m'assis sur un banc, jambes croisées et respira un grand coup en fermant les yeux. Relax, me dis-je, c'était pas la première fois qu'on te donnait un rendez-vous. Enfin du moins il me semble que c'était le premier ou j'allais. Je respirai un grand coup et sentit l'odeur des fleurs que le vent me porta, l'odeur du vent tiède qui annonce de la chaleur. L'arbre derrière moi me faisait de l'ombre. Puis soudain, je sentis une odeur particulière, et rouvrit un oeil. Elle était là. Si belle, si élégante et lumineuse. Dans une robe à volants, elle semblait si légère, elle avait noué ses cheveux en une natte. Si jolie... Dire que j'avais la possibilité de l'avoir pour moi tout seul aujourd'hui. Je me levais lentement, me préparant à lui dire bonjour, et reçu maladroitement son baiser sur la joue. C'est fou comme ce seul contact m'électrisait déjà.

-S-Salut, ça va?

Han trop mignonne ! J'avais envie de la serrer dans mes bras ! Je lui souris, rassuré, et passa une main nerveuse dans mes cheveux.

- Hey déléguée. Oui ça va et toi ?

Elle avait l'air bizarrement gênée. Est-ce que j'avais dit ou fait quelque chose qui ne fallait pas ? Elle se tortillait, j'avais l'impression qu'elle voulait dire quelque chose d'important ou de gênant. Bah alors ? C'était quoi cette ambiance super tendue ??!

-Benji... Je veux pas te paraitre bizarre mais... Même si on se connaît pas depuis longtemps bah... Je t'aime beaucoup... Même un peu plus que beaucoup...

Mon coeur fit un bond dans ma poitrine. Je t'aime beaucoup. Même un peu plus que beaucoup. ça pouvait dire beaucoup de choses ça, justement ! Je sentais mes mains devenir de plus en plus moites et le courant d'air qui passa dans mon dos me fit frissonner, bien qu'il soit tiède. Qu'est-ce qu'elle voulait donc dire ???

-Tu... Tu voudrais bien... Sortir avec moi ?

Wow état de choc émotionnel total.

- S-sortir avec toi ?

C'était sortit tout seul. J'avais perdu les derniers neurones capables de me faire réfléchir en deux secondes. Waw elle... elle... Elle voulait qu'on sorte ensemble ???! Genre sortir ensemble comme un... comme un couple ? C-c'était super cash ! Le rouge me monta immédiatement au visage et me passais une main dans le cou je n'arrivais même pas à la regarder en face.

- Sortir avec toi euh genre... comme un couple ? Genre nous deux ensemble ? Euh whaw attends c'est super soudain là, je ne m'y attendais pas du tout !

Je respirais un coup et me calmais. Je m'assis sur le banc, la tête entre les mains, réfléchissant à toute allure. Elle me proposait de sortir avec elle ? Cette superbe fille s'intéressait à un gars comme moi ? Mais c'était carrément au-delà de mes espérances ! Je la regardais à travers mes doigts en souriant comme si je venais de gagner au loto. Je nageais décidément dans un bonheur total. Je me levais et la prit dans mes bras, posant mon menton sur sa tête et murmurant :

- Idiote. Bien sûr que je le veux. J'en ai même carrément envie. Tu es une fille sublime, drôle, intelligente et sympa. Je ne vois pas pourquoi je refuserais une telle proposition. Evangeline, je sais aussi qu'on ne se connait pas depuis très longtemps mais est-ce que ça change vraiment quelque chose ?

Je la reculais de moi, la prenant par les épaules et la regardais le plus simplement et sérieusement du monde. Il fallait qu'elle comprenne que je n'acceptais pas par pitié ou compassion, mais parce que j'en avais réellement envie.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dis ? Tu veux sortir avec moi ? [BENJI] Sam 11 Avr - 19:21

- S-sortir avec toi ?

Je hochais la tête en serrant les dents. D'accord. J'étais prête à me prendre un gros râteau. Enfin non. Je n'étais pas prête, mais l'est-on dans ses moments? Je fermais les yeux. Il ne fallait pas que je vois son visage. Sinon je pleurerais.

- Sortir avec toi euh genre... comme un couple ? Genre nous deux ensemble ? Euh whaw attends c'est super soudain là, je ne m'y attendais pas du tout !

Je hochais de nouveau la tête. Oui comme un couple, pas comme un maître et un chien voyons. Je le vis s’asseoir. Et se prendre la tête. Réfléchissait-il à une façon de me dire non ? J'allais pleurer. Vraiment. Je reniflais. Et des bras m'encerclèrent. Je relevais légèrement la tête tandis que Benji posait son menton sur elle. Je soupirais et affichais un sourire tout en me laissant aller contre son torse.

- Idiote. Bien sûr que je le veux. J'en ai même carrément envie. Tu es une fille sublime, drôle, intelligente et sympa. Je ne vois pas pourquoi je refuserais une telle proposition. Evangeline, je sais aussi qu'on ne se connaît pas depuis très longtemps mais est-ce que ça change vraiment quelque chose ?

Il s'écarta de moi et me regarda dans les yeux. Je vis dans ses yeux qu'il m'aimait vraiment. Je lui adressais mon plus beau sourire et l'enlaçais. Tout contre lui je me laissais aller et chuchotais un "Je t'aime". Il avait accepté. Accepté. Je n'arrivais pas encore à vraiment m'en rendre compte. C'était juste... Magnifique. Je le serrais de plus belle. À croire que je rêvais.

- Non, tu as raison. Rien ne change. Être amoureuse au bout d'un an ou au bout d'une heure, qu'importe. Tout ce qui compte c'est les sentiments. Et mes sentiments sont pour le charmant, sportif et élégant garçon que je sers contre moi.


Je lui souris et le libérais pour pouvoir tourner sur moi même. Puis je regardais ce garçon si beau avec sa chemise qui dessinait les contours de son corps.

- Que veux-tu faire ? On a toute l'après-midi devant nous... Hum... Je crois que j'ai une idée... On va se prendre des milk-shakes au café !

J'attrapais sa main et marchais en direction de la ville. Lui prendre la main était si naturel pour moi. Comme si nous avions été créé pour cela. J'étais tellement heureuse que je ne pus m'empêcher de me hisser sur la pointe des pieds pour l'embrasser sur la joue. Ça aussi ça me semblait si naturel. Je saluais les amis que je croisais sans faire attention aux regards des filles jalouses. Je sortais pour la première fois avec quelqu'un et celui ci était juste le plus beau garçon du lycée, et même de l'île. J'en étais que plus fière. C'est donc la tête haute, le sourire aux lèvres, que je passais le portail de l'école.  Maintenant direction le café des Anges. À notre passage les gens se retournaient.

-Regarde ce jeune couple, qu'ils sont adorables...
- Ils vont bien ensemble... Ils sont aussi beaux l'un que l'autre...
- À leur âge j'étais pareille...

Je souris de ses remarques et me tournais vers Benji pour lui sourire aussi. Parfois je m'appuyais légèrement contre lui. Un couple. Oui nous formions un couple. Combien de fois en avais-je rêvé cette semaine écoulée? Combien de fois, lorsque je l'avais croisé dans un couloir, l'avais-je frôlé en me contrôlant pour ne pas l'embrasser sans attendre? Une infinité de fois sans doute. Nous arrivâmes au café et je pris une table en extérieur. Je m'assis en face de mon beau gosse pour pouvoir l'observer sans jamais me lasser. Cela faisait quelques instant que je l'observais.

- Que tu es beau... J'ai du mal à croire que tu es avec moi... Vraiment... J'ai l'impression de rêver...


Je soupirais légèrement et affichais de nouveau un large et éclatant sourire tandis que le serveur vint prendre notre commande.

- Pour moi ce sera Pêche-Ananas-Fraise, le milk-shake.

L'homme hocha la tête, l'air assez... étonné de mon choix. Les goûts sont différents pour tous. Chacun a ses goûts étranges... Moi... Juste plus que d'autres. Je regardais de nouveau mon amoureux et l'envie soudaine de lui faire un câlin me pris. Je me levais et contournais la table pour me serrer contre lui. Que j'étais bien, là, tout contre son corps finement musclé. Je relevais la tête et découvrais la courte distance entre nos visages. Pouvais-je l'embrasser? Je pinçais légèrement mes lèvres. Logiquement j'avais le droit, mais lui, en avait-il envie? Hésitante je m'approchais doucement, mais me reculais au dernier moment. Quelle idiote. J'étais là, sur ses genoux, et je n'osais pas l'embrasser. Je pris donc mon courage à deux mains et posais délicatement mes lèvres contre les siennes tout en fermant mes paupières pour profiter de l'instant.  
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dis ? Tu veux sortir avec moi ? [BENJI] Dim 3 Mai - 10:52


Elle se blottit contre moi et me murmura un "je t'aime" presque inaudible. Mon coeur fit un bond dans ma poitrine. C'était tellement agréable, tellement bon de savoir que quelqu'un nous aimait et que l'on servait au moins à quelque chose.

- Non, tu as raison. Rien ne change. Être amoureuse au bout d'un an ou au bout d'une heure, qu'importe. Tout ce qui compte c'est les sentiments. Et mes sentiments sont pour le charmant, sportif et élégant garçon que je sers contre moi.

J'eus un fin sourire, elle était tellement mignonne. Je passais ma main dans ses cheveux noirs, espérant que cet instant ne se finisse jamais. Mais à mon regret, elle se libéra et tournoya sur elle-même comme une brise. Elle paraissait aussi légère que mon vent...

- Que veux-tu faire ? On a toute l'après-midi devant nous... Hum... Je crois que j'ai une idée... On va se prendre des milk-shakes au café !

Je penchais la tête sur le côté et souris. Parfait, ça m'allait complètement, du moment que j'étais avec elle. On marchait pour sortir du lycée, c'est fou comme les gens nous dévisageaient, je serrais plus fort Eva contre moi car je voyais bien tous ces mecs qui la regardaient avec envie. Si l'un s'approchait d'elle, il le regretterait amèrement moi je vous le dis. J'étais si heureux d'être avec elle. J'avais l'impression qu'il faisait beau peu importe le temps qu'il fasse. C'était un sentiment agréable...
Arrivés dans la ville, je savais déjà quel café elle visait. La café des Anges. Je n'y étais jamais allé mais je passais souvent devant, en faisant mon jogging ou juste en trainant dans les rues comme à mon habitude. Même les adultes se retournaient à notre passage, ça par contre, c'était un peu gênant.

-Regarde ce jeune couple, qu'ils sont adorables...
- Ils vont bien ensemble... Ils sont aussi beaux l'un que l'autre...
- À leur âge j'étais pareille...


Je rougis jusqu'aux oreilles. En plus on n'entendait pas souvent que l'on était beau en général. Evangeline et moi prîmes place à une table, face à face, et aucun de nous ne parla. Je pense que c'était assez drôle à voir, un petit couple mignon se regardant amoureusement à la terrasse d'un café.

- Que tu es beau... J'ai du mal à croire que tu es avec moi... Vraiment... J'ai l'impression de rêver...

Je rougis encore, elle avait vraiment le don de me rendre mal à l'aise. Elle me faisait tellement de compliments, je n'y étais pas du tout habitué. Je lui souris tranquillement. Le serveur vint nous voir et, encore une fois, ma copine prit une drôle de boisson. Ma copine. C'était tout bizarre de dire ça... J'avais déjà eu des petites amies pourtant mais c'était complètement différent. J'avais l'impression que le mot prenait tout son sens maintenant. Je regardais le serveur et commanda un milk-shake pêche fruit rouge, un parfum que j'aimais beaucoup. Quand il partit préparer notre commande, je vis Eva se lever et venir s'asseoir sur moi et se coller contre mon torse, vraiment comme un chat. Elle était adorable, elle était trop craquante. Nous restâmes un moment comme ça, c'était relaxant je me sentais bien. Puis je la sentis lever la tête et s'approcher de moi, hésiter et se réapprocher. Je n'étais pas sûr de comprendre ce qu'il se passait mais, quand elle posa ses lèvres sur les miennes, que je sentis mon coeur s'arrêter, je sus vraiment que j'étais heureux et que je l'aimais.
Je m'emparais de sa bouche, ses lèvres étaient douces et sucrées. ON s'embrassa ainsi pendant plusieurs minutes, on ne pensait pas vraiment à respirer je crois haha. N'empêche, mourir comme ça, ça ne m'aurait pas tant déplu que ça... Le serveur vint nous poser notre commande et toussota. Je lâchais ses merveilleuses lèvres à regret et souris à l'homme.

- Posez ça la, dis en pointant la table devant moi, merci beaucoup.

Il me sourit aussi quand il me fit tout rouge et essoufflé et tourna les talons pour s'occuper d'une autre table, je tenais peut être un marathon mais pas celui de l'amour en tout cas. Je bus une gorgée de mon milk-shake et serra ma chérie contre moi, mon menton sur sa tête.

- Je t'aime. Si tu savais comme je t'aime Eva.

Je pris son visage à une main et l'embrassa encore. C'est fou comme je ne pourrais me passer d'elle. Elle avait voler mon coeur et elle le savait très bien.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dis ? Tu veux sortir avec moi ? [BENJI] Sam 23 Mai - 20:08


Mon dieu, comment faisais-je pour ne pas mourir de bonheur ? J'étais en train d'embrasser Benji Grey. Nan ce n'était pas possible, je rêvais. Moi, en train d'embrasser le plus beau garçon du lycée, ça ne pouvait être qu'un rêve. Oui parce que, même si je n'étais pas une experte en la matière, une personne qui embrasse aussi bien, ça ne peut qu'être un songe. Hélas je pris pleinement conscience de la réalité de la chose lorsque nos lèvres se séparèrent à la venue du serveur. Parce que avec autant de frustration, si cela avait été un rêve, je me serais réveillée direct. Je regardais le serveur avec une mine boudeuse. Le vilain, il venait de rompre mon fantasme éveillé. Benji indiqua la table au méchant monsieur tandis que je me blottissais un peu plus contre mon amoureux.

- Je t'aime. Si tu savais comme je t'aime Eva.


Je lui souris et tournais mon visage vers lui. Au même moment, il l'attrapa entre ses doigts et m'embrassa de nouveau. Re-bonjour rêve éveillé. Re-bonjour poneys roses et licornes arc-en-ciel. Re-bonjour paradis terrestre. Décidément ce garçon embrassait comme un dieu. Un baiser doux et à la fois sportif, vous croyez ça possible. Non ? Bah essayez avec Benji ! Non en fait, n'essayez pas, il est à moi et on y touche pas. Bref, mon copain est un génie ! Et c'est le mien ! Je me serrais tout contre lui en continuant de l'embrasser, et priais pour que personne n'arrête ce moment magique.

- Dis donc jeunes gens, nous sommes dans un endroit public, tenez vous, ou allez ailleurs.


Apparemment personne ne s'était intéressé à ma prière. Je rompis donc le contact et foudroyais la vieille femme jalouse du regard par dessus l'épaule de Ben. Non mais oh, j'ai le droit de faire ce que je veux d'abord, elle veut tâter de mon pouvoir ou bien ? Je secouais la tête, posais l'argent sur la table, attrapais nos commandes et fis signe à mon chéri de me suivre. Elles voulaient qu'on se trouve un coin tranquille ? Et bien j'allais le trouver mon coin tranquille. Je tendis son milkshake à Benji et sirotais le mien. Tout en buvant, je fis marcher mon cerveau pour nous trouver un lieu isolé. Une idée germa dans mon esprit et je me tournais toute souriante vers mon amoureux.

- Je nous ai trouvé un endroit tranquille, je vais nous y emmener.

Je lui pris la main et, avant de prendre la route, me hissais sur la pointe des pieds pour l'embrasser rapidement. Rapidement parce que sinon on ne serait jamais parti. Bref, je lui pris la main et nous dirigeais vers le lieu choisi. Nous parlâmes de tout et de rien, nous rîmes aussi et le trajet se passa rapidement. Alors que nous arrivions pratiquement à destination je le regardais et souris malicieusement.

- À partir de là tu fermes les yeux et tu les ouvres que quand je te dis.

Puis, en espérant qu'il m'écoute, je le dirigeais au fur et à mesure dans ce bel endroit qu'était le lac. Il était caché dans les arbres, des fleurs poussaient autour et des oiseaux chantaient. Ballade en amoureux ou comment réunir deux paradis en un lieu. Je le fis avancer jusqu'au bord de l'eau et l'embrassais pour lui faire comprendre qu'il fallait ouvrir les yeux. Je l'enlaçais et souris.

- Là on sera tranquille, il y aura pas de gens horripilants et jaloux pour nous déranger. Et puis c'est joli comme endroit, tu ne trouves pas ?


Je le relâchais pour trouver un coin d'herbe où s’asseoir. Je fouillais dans mes poches et trouvais un drap plié en petits bouts, une fois dépliée nous pourrions tous les deux loger dessus. C'est donc ce que je fis, et une fois la nappe étendue au sol je m'assis et tapotais la place à côté de moi.

- Viens là, tu seras mieux assis que debout.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dis ? Tu veux sortir avec moi ? [BENJI] Ven 3 Juil - 9:28


- Dis donc jeunes gens, nous sommes dans un endroit public, tenez vous, ou allez ailleurs.

Ouuups. Oui peut-être que notre démonstration d'affection ne plaisait pas à certains. Vous êtes jaloux ? Fermez-là orh trouvez vous un papi sympa et rigolo et faîtes pas chier les mamies là. Mais bon apparemment ça a froissé ma chérie qui prit les commandes, posa de l'argent et me tira avec elle pour trouver ce fameux "coin tranquille". Bien.
Milkshake en main et paille dans la bouche, je la suivais comme un petit toutou bien dressé. Eva semblait réfléchir à toute allure, puis elle se tourna brusquement vers moi et s'exclama :

- Je nous ai trouvé un endroit tranquille, je vais nous y emmener.

Je lui souris. Elle était tellement belle. J'adorais la voir en train de réfléchir ou quand elle avait une idée.

- Je te fais confiance.

Elle m'embrassa rapidement et je fus déçu qu'on ne continue pas. Mais euh... Bien en tout cas je la suivis en l'écoutant parler, de temps en temps je me mêlais à sa discussion mais je préférais l'écouter, elle avait une jolie voix et ya rien de mieux que ta copine qui bavarde, comme si l'on était en vacances, comme si la fin du monde n'existait pas et que cette magnifique journée ne se finirait jamais. ça, c'était l'un des plus beaux cadeaux : passer un très bon moment avec sa copine oui. Aaah décidément j'étais aux anges. Je sortais avec cette superbe fille. Oui j'avais beau me le répéter je n'en revenais pas. Et en plus c'était elle qui s'était déclarée en première ! ça aussi je n'en revenais pas. Une fille qui se déclare à moi ? On a jamais vu ça. Ouaip, j'étais tombé sur une fille super. Et canon en plus.

- À partir de là tu fermes les yeux et tu les ouvres que quand je te dis.

Curieux, je fis ce qu'elle me disais et fermais les yeux. Tandis qu'elle me dirigeais, j'entendais le piaillement des oiseaux, le vent dans les feuilles des  arbres. Même sans rien voir je sentais que ce coin devait être tellement apaisant... Aucune ressemblance avec la ville stressante et son environnement pollué. Je marchais sur des brindilles, des tas de feuilles, peut-être que l'on était dans une forêt ?
Puis Evangeline m'embrassa, et je pris ça pour un "ouvre les yeux", elle qui me parlait depuis tout à l'heure. J'avais raison, ce paysage était vraiment magnifique et reposant. Elle m'avait guidé jusqu'à un lac d'eau pure et transparente.

- Là on sera tranquille, il y aura pas de gens horripilants et jaloux pour nous déranger. Et puis c'est joli comme endroit, tu ne trouves pas ?

- C'est très joli, répondis-je en perdant mon regard dans l'eau. Mais moins que ma copine.

Je la serrais contre moi un instant, savourant son parfum. Oui, elle était à moi. Rien qu'à moi.
Puis en fouillant dans ses poches elle trouva un drap plié. Mon Dieu elle avait carrément tout prévu ? Depuis quand on se trimballe avec une nappe dans le pantalon pour le plaisir ? Je ris en la regardant poser le tissu, avec son air adorable de concentration. Puis elle me fit signe de la rejoindre et je vins avec plaisir. Je m'allongeais à côté d'elle, un bras derrière la tête le deuxième passant dans son dos négligemment. J'aimais bien la caresser comme ça (sans arrière pensée perverse hein). J'étais tellement détendu. J'avais presque envie de fermer les yeux et de dormir mais ça aurait été une perte de temps, autant le passer avec Eva. Le vent passait dans ses cheveux, elle me regardait avec tant d'amour que ça paraissait irréel.

- Je n'en reviens pas... que je sorte avec toi. C'est tellement un rêve...


Je lui souris une nouvelle fois. C'est fou ce qu'on sourit quand on est amoureux hein ? Tiens d'ailleurs, est-ce que ça lui plairait que je lui donne un surnom amoureux ? J'y pensais un peu comme ça, mais bon je crois que les filles ça aiment bien ça non ? Bon et ça fait bien mieux que de l'appeler simplement par son prénom. Je remontais ma main et caressa son cou pour me faire remarquer.

- Dis ? ça te plairait un surnom ? Comme mon coeur, mon amour, un truc dans le genre ? Je trouverais ça mignon...

J'avais dit ça assez distraitement, j'espérais que ça ne la gênerait pas. Moi j'avoue que j'avais un peu rougis, mais bon ça faisait très longtemps que je n'avais pas été en couple alors comprenez moi ! Je ne savais pas vraiment quoi faire. En tout cas, je sais que je piquerais une tête dans ce lac, c'était la seule chose dont j'étais sûr.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dis ? Tu veux sortir avec moi ? [BENJI] Sam 1 Aoû - 14:15



HRP:
 

Il s'est allongé. Il est vraiment beau. Presque parfait. Je le dévore des yeux en me répétant à quel point j'ai de la chance. Un mec comme ça on en trouve pas tous les jours. Je souris. Il est vraiment adorable.

- Je n'en reviens pas... que je sorte avec toi. C'est tellement  un rêve...

Ça il peut le dire. Cette journée a hanté mes rêves depuis... fuh ! Toute la semaine ! Évidemment elle se déroulait autrement dans ma tête mais la chose reste la même. J'ai rêvé de Benji et aujourd'hui mon rêve se réalise. Honnêtement cette semaine a été un pur calvaire. Parce qu'il m'en a fallu du courage pour lui avouer mes sentiments. Et encore plus pour les mettre au clair. N'étant jamais tombée amoureuse je peux difficilement savoir la première fois. Pourtant j'en suis sûre. Quand je le regarde je souris et mon cœur s'emballe. Je suis amoureuse de Benji Grey. Soudain sa main quitte mon dos et viens dans mon cou. Je reporte mon attention vers lui.

- Dis ? Ça te plairait un surnom ? Comme mon cœur, mon amour, un truc dans le genre ? Je trouverais ça mignon...

Je souris. Ce qui est mignon là c'est toi mon chéri. Il est devenu tout rouge, je trouve ça adorable. Mais sa question n'est pas idiote. Est-ce que ça me dérangerais ? Je pense que non, tant que ce n'est pas ridicule. Je tiens à conserver une certaine réputation. Je suis la dangereuse déléguée des Origines, attention. Je réfléchis quelques instants puis souris à mon amoureux.

- Ça ne me dérangerais pas. Tant que c'est pas un surnom super ridicule je ne dirais rien.

Je lâche un petit rire et aspire les restes de mon milkshake. Et lui ? Ça lui dirait un surnom ? Je m'allonge à côté de lui et le regarde.

- Et toi ça te plairait ?

Je ne suis pas vraiment gênée mais je rougis quand même. J'ai envie de faire quelque chose pour cacher cette gêne. Qu'est ce que je pourrais bien faire. Je regarde autour de moi. Il n'y a pas grand chose, des arbres, de l'herbe, des fleurs, de l'eau. Rien de bien utile. Je soupire et me triture nerveusement les doigts. Ah c'est bon. J'ai trouvé une question. C'est toujours utile les questions. Je me colle contre Benji.

- Dis ? C'est comment la classe Liberté ? Tu t'y plais ? T'as beaucoup d'amis ?


Des questions sur sa classe. J'ai pas trouvé mieux. Mais bon c'est pas grave. Il m'en voudra pas. Du moins, j'espère. Je souris à mon copain et me blottis un peu plus contre lui. Quand on s'aime on ne se quitte plus.  
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Dis ? Tu veux sortir avec moi ? [BENJI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Tu veux jouer avec moi ?" *Rire sadique de Chucky*
» bonnie; je veux sortir avec tes potes, je mettrai ma plus belle culotte, je veux une session un peu hot ✘
» Qui veux jouer avec moi?
» Dabury | Si tu veux bien sortir avec moi c'est pour le pire. J'ai rien à t'offrir à part des mauvais souvenirs.
» Qui veux rp avec moi ? Je ne mord pas (enfin pas toujours)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: