Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
5 Eleves ▲ 147 Pt ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 156 Pt ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
6 Eleves ▲ 82 Pt ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
7 Eleves ▲ 219 Pt ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 187 Pt ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
5 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
  
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Ce n'est pas bien d'écouter les conversations... [SCHOLASTIKA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Ce n'est pas bien d'écouter les conversations... [SCHOLASTIKA] Sam 7 Mar - 18:34

C'était une belle journée, je m'étais réveillée en pleine forme, n'avais fait aucune crise depuis ce matin et j'étais même partie en excursion avec mes petits Passion. Cela leur avait permis de respirer un peu, apprendre de nouvelles choses et surtout décompresser de cette histoire de guerre des clés. Les pauvres enfants. Aucun de mes élèves n'avaient perdu de clés mais cela devait être éprouvant. Comment une idée pareille avait elle pu germé dans l'esprit de Mr le Principal? J'avais donc profité de la sortie matinale pour parler aux C:Maestros et essayer de les rassurer. Je serais là pour eux au moindre soucis. Comment pourrais je laisser de simples enfants seuls face à cette épreuve? Enfin bref, après un retour au lycée assez calme j'avais pu déguster un bon poulet au restaurant avec des collègues. Maintenant je ne savais que faire. Nous étions au début de l'après midi et il se trouvait que j'avais un gros trou avant de revoir des élèves dans ma classe.

Il ne me restait qu'une solution, la bibliothèque. Je pris la direction du bâtiment tout en pensant qu'une petite bière ne serait pas de refus. Mais dans le sanctuaire du savoir les boissons étaient interdites, c'était ce qu'il y avait écrit sur la porte, comme si ce panneau avait été placé juste pour moi. Je soupirais et entrais. J'eus le droit à quelques bonjour de la part des élèves qui m'avaient reconnu. Professeur d'histoire humaine, sûr que c'est moins connu que prof de sport ou prof de mise en pratique des dons. Mais ma matière était importante, et pas seulement pour les élèves de Passion. J'attrapais deux trois livres sur les grands dictateurs humains et autres personnages machiavéliques. Ce serait le sujet d'un de mes futurs cours et il fallait bien que je connaisse parfaitement mon sujet.

Je pris place à une table et ouvris mon premier livre. Il y avait diverses informations sur ses hommes qui avaient soumis un pays ou un empire à leur autorité. Pas le sujet le plus glorieux de l'humanité. Si j'avais pu je l'aurais enlevé du programme. Hélas ce n'était pas moi qui le faisait. Je soupirais et tournais une page. Soudain un bruit me fit relever la tête. Une jeune fille, cachée derrière une étagère de livres, semblait observer deux autres personnes. Intéressant. Je me levais et posais mon bouquin sur la table. Puis je m'approchais et tapotais l'épaule de la jeune fille. Sa tête me disait quelque chose. Mais oui! La petite journaliste des Liberté. Je lui souris et passais une main douce sur ses cheveux.

-Et bien ma petite Scho, que fais-tu donc ? Tu sais que ce n'est pas bien d'écouter les conversations des autres.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce n'est pas bien d'écouter les conversations... [SCHOLASTIKA] Jeu 12 Mar - 18:31

Ce matin je me suis réveillé doucement mais surement comme chaque matins, je partais à mes cours après avoir mis un certain temps à choisir comment m'habiller, m’habiller, me coiffer et me maquiller. Pour ensuite partir en cours avec une certaine nonchalance. Pour ensuite ne penser qu'à ma boîte de réclamations... Celle des rumeurs ! A la récréation je suis directement allé à mon locale pour y trouver 1 lettre, joliment cachetée, elle était écrite soigneusement pour me demander de confirmer une rumeur et, si je le voulais, de la posté dans mon journal...

"Bonjour Mlle. Christie, là dernière fois je me trouvais à la bibliothèque, vers 12h-13h30, et j'y ai surpris une conversation... Alors que j'étais dans l’allée N°3, près de la table... Ils parlaient d'un petit trafic, je n'ai pas compris de quoi, mais vu que vous disiez vouloir toutes nouvelles éventuelles..."

C'est donc ce qui m'as sortit de ma routine habituelle, après tout, une petite enquête, même si elle s'avère inutile, me permettra de passer le temps...

A partir de là je m'y suis retrouvé, l'allée dont la lettre m'a parlé, à l'heure dont la lettre parlait, je retirai quelques livres avant de collé mon oreille...

Mais une main passa dans mes cheveux, je me retournai brusquement, me faire attraper comme ça ?! Je ressemble vraiment à une débutante...

- Et bien ma petite Scho, que fais-tu donc ? Tu sais que ce n'est pas bien d'écouter les conversations des autres.

- Oh mon Dieu, Mme. O'Neill, ce que je fais est purement professionnel, j'essaye de démanteler un réseau, et oui ! Disais-je toute fière, ne me faites donc plus peur comme ça, de plus évitez de toucher mes cheveux, j'y ai mis plus d'une heure ce matin, un friseur n'est vraiment pas facile à manier... Par contre si vous voulez m'aider...

Lui disais-je avec un ton plutôt enjoué...
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce n'est pas bien d'écouter les conversations... [SCHOLASTIKA] Sam 28 Mar - 21:41

-Oh mon Dieu, Mme. O'Neill, ce que je fais est purement professionnel, j'essaye de démanteler un réseau, et oui ! Ne me faites donc plus peur comme ça, de plus évitez de toucher mes cheveux, j'y ai mis plus d'une heure ce matin, un un fraiseur n'est vraiment pas facile à manier... Par contre si vous voulez m'aider...

Je lui adressais une petite moue et secouais légèrement la tête.

-Je suis désolée Scho, je ne peux t'aider sur ça, même si ce n'est pas l'envie qui m'en manque. Mais évite de faire des bêtises d'accord.


Je lui souris et retournais à ma table. Au final ma distraction n'aura pas été très utile. Mais qu'importe. Je continuais à lire, relevant parfois la tête vers cette petite qui n'avait toujours pas bougé. Lorsque j'eus fini mon livre je me levais une nouvelle fois et passant derrière la petite journaliste, me retrouvais dans le même rayon que les deux jeunes qu'elle espionnait. Je leur souris et m'accoudais à une étagère.

-Dites moi les jeunes, de quoi parlez vous?

Les élèves me regardèrent, extrêmement gênés tandis que je les détaillais du regard. Ils se tordaient les mains d'anxiété. Ils étaient si à cran que lorsque je fis un pas, l'un d'eux activa son pouvoir et se transforma en écureuil. Ni une ni deux j'activais également mon pouvoir et les deux élèves se retrouvèrent pendus à dix centimètres du sol. Je secouais un doigt dans leur direction.

-Et bien, on pensait m'échapper ? Quelle erreur ! En tout cas, peut être pouvez vous me dire la raison pour laquelle vous étiez là et ce dont vous parliez, non ?  


Les petits hochèrent vivement la tête et je m'approchais pour entendre. Ils me révélèrent la raison et je les laissais regagner le sol. Une fois à terre ils pleuraient presque de soulagement. Je leur souris et pris congé pour retourner voir la petite Scholastika. Je m'approchais d'elle et lui présentais une chaise placée à côté de ma table de travail. Une fois assise je me penchais vers elle et lui chuchotais.

-Ils faisaient un trafic de coton de tiges parce qu'une classe est en rade, c'étaient des élèves d'Origine.


Je lui adressais un clin d’œil et me redressais en croisant les bras sur ma poitrine.

-Alors ? Cette info te satisfait ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ce n'est pas bien d'écouter les conversations... [SCHOLASTIKA]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »
» [Réservé]Du mal pour faire du bien [Rang D]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: