Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Quand un chewing-gum squatte ft. [Miranda - Sacha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Quand un chewing-gum squatte ft. [Miranda - Sacha] Dim 30 Juil - 22:13

Les vraies vacances commençaient enfin, la famille Madstolker s'était décidée à partir en vacances dans un hôtel au prix exorbitant car bien évidement, une telle famille se devait d'avoir des services, des chambres, etc... de qualité ! Hors de question de dormir dans un endroit pouilleux ce n'était même pas envisageable.

Ceci étant Sacha avait comme toujours refusé de les accompagner, bien des personnes donneraient cher pour voyager aussi facilement. Le délégué regrettait parfois, après tout pourquoi ne pas se laisser tenter juste une fois? Dans un soupir, le ténébreux sortit de son lit en direction de la douche avec pour seuls vêtements un short noir et d'un caleçon.

Le silence de la maison le faisait frisonner, l'Unique seul savait à quel point il appréciait ce calme. C'était reposant. Il n'y avait pas une seule blondinette qui hurlait, pas de con perdu dans ses comptes et qui de temps à autre tentait de convaincre le noiraud de récupérer l'entreprise. Personne ne venait ouvrir les rideaux de sa chambre, personne ne lui présentait de pimbêches aussi connes qu'un chameau. Rien que la paix.

Sa douche faite, le jeune homme ne tarda pas à se rendre à la cuisine, il avait beau manger la plupart du temps les repas du lycée ou encore dehors, il savait néanmoins cuisiner. Bien évidemment ce n'était clairement pas du grand art mais c'était largement suffisant. D'ailleurs il était heureux que la mère Madstolker ait donné des congés aux domestiques.

Il ne comprenait même pas pourquoi, ils travaillaient pour cette famille. Encore que le cuistot ça se tenait, Fanny Madstolker était une véritable calamité aux fourneaux et il ne parlerait même pas de ses filles et encore moins du mari. Quoiqu'il en soit, le Bermudien était seul et heureux.

Au menu il avait décidé de préparer une pizza surgelée et une salade avec carotte, salade verte concombre et maïs. Il savait cuisiner mais jamais il n'avait dit qu'il avait la foi aujourd'hui. Bien évidemment la table ne se débarrassait pas toute seule et le lave-vaisselle ne se remplissait pas par lui-même.

Ceci étant, alors que justement il finissait de manger et de débarrasser, un son retentit indiquant que quelqu'un avait sonné. Levant un sourcil Sacha pensa qu'il s'agissait probablement du facteur. C'était donc d'un pas des plus lent que le jeune homme se dirigea vers l'entrée pour ouvrir et récupérer le probable colis. Seulement, personne ne se présenta devant lui, le mettant par la même occasion légèrement sur les nerfs.

Soupirant il baissa les yeux pensant trouver un paquet ou n'importe quoi d'autre. Nouvelle surprise, il fut agressé par l'affreuse chevelure rose fluo de l'autre connasse de Malatesta. Qu'est-ce qu'elle foutait là? Le Madstolker ne tarda pas à le lui demander sur un ton bien plus mauvais qu'il ne l'aurait imaginé.

- J'peux savoir c'que vous foutez là? Si j'peux me permettre c'est pas là que vous habitez mademoiselle chewing-gum.

Sérieusement, non seulement il voyait sa sale gueule au lycée quelques fois mais en plus elle se ramenait chez lui pour il ne savait quelle raison. Soudain il eut un déclic. Fanny Madstolker n'avait quand même pas zappé de dire à cette sale bourge qu'ils partaient en vacances?! Sans attendre une seconde de plus et avec un soupir exaspéré le noiraud referma sans plus tarder la porte en espérant que l'autre bubble gum allait dégager aussi vite qu'elle était apparue. Tch il ne manquerait plus qu'elle l'empêche de lui claquer la porte au nez, ce serait la totale !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

J'te présente mon poing en Red



merci Anny keur sur toi <3



avatar
IV ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 275
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand un chewing-gum squatte ft. [Miranda - Sacha] Mer 9 Aoû - 15:12


Ma tablette avec mon emploi du temps sur les genoux, je regarde les entrées et sorties de mon compte en souriant. Celui-ci est suffisamment rempli pour faire en sorte que ce rendez-vous chez les Madstolker soit le dernier. Enfin, je vais arrêter de décorer des intérieurs. Non pas que ça me dérange, j'aime bien ça, mais ce n'est pas mon métier principal et je ne m'amuse pas autant qu'en m'occupant des pouvoirs. Alors grâce à ces demandes de séminaires, convocations et autres conférences où l'on m'invite en tant que professeur de MPD et qui me permettent de gagner un peu d'argent, je peux continuer mon train de vie en arrêtant cette activité secondaire. N'est-ce pas parfait ?

Le sourire aux lèvres, je referme mon ordinateur et réajuste mon petit chemisier. Pour rendre visite à mes amis les Madstolker, je me suis vêtue d'un petit tailleur tout à fait élégamment dans des nuances de verts pales. Un cocktail parfait dont je sais qu'il fera pâlir de jalousie Fanny et ses filles. J'attrape mon sac à main et enfile mes escarpins avant de sortir de chez moi pour rejoindre la résidence de mes voisins, à trois maisons de là. Une fois devant leur porte, je sonne et attends que l'on m'ouvre. Aujourd'hui je ne viens que pour les finissions de l'un de leur salons alors je ne resterais pas bien longtemps. Peut-être accepterais-je une tasse de thé et une petite discussions. Ça ne me ferait pas de mal.

Soudain la porte s'ouvre mais sur Réol, le fils aîné si malpoli. Une grimace s'inscrit sur mes lèvres tandis qu'il me remarque. "J'peux savoir c'que vous foutez là ? Si j'peux me permettre c'est pas là que vous habitez mademoiselle chemins-gum." Ah, quel langage si fleuri, j'adore tellement. Heureusement que Sekai n'est pas comme ça au moins. Il s'apprête à le claquer la porte au nez mais je me permets de l'arrêter avec mon bras et mon pied - au cas où. "Il est malpoli de claquer la porte au nez des gens Réol. Ce n'est pas comme ça que ta mère t'a élevé."

Je me faufile dans l'interstice de la porte, profitant de ma petite corpulence pour entrer dans la maison. Aux côtés de l'Origine, je croise les bras et l'observe de la tête aux pieds. "Où est Fanny ? Elle s'est absentée ? Dans tous les cas, je viens pour les finitions du salon. Tu ne peux pas me renvoyer." Si il le fait - et réussi, ce qui est une autre affaire - je me permettrais d'en informer sa famille, ce qui le mettra dans une situation délicate, je le sais.
avatar
I ▲ MPD
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 173
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand un chewing-gum squatte ft. [Miranda - Sacha] Sam 12 Aoû - 16:59

Alors que le jeune homme espérait plus que tout refermer la porte assez rapidement pour ne pas avoir à faire entrer la femme, celle-ci l'en empêcha en bloquant la porte avec son bras et son pied. Non seulement elle l'avait stoppé net, mais en plus de ça elle avait eu le culot d'ouvrir sa grande gueule.

-Il est malpoli de claquer la porte au nez des gens Réol. Ce n'est pas comme ça que ta mère t'a élevé.


Sans plus tarder elle glissa son minuscule corps à l'intérieur de la maison. Sacha croyait rêver, elle s'était cru chez sa mère ou bien ? Et puis elle n'avait pas changé, toujours à l'appeler par ce stupide prénom. Il se demandait s'il devait s'énerver ou attendre, savait-on jamais elle allait peut-être sortir une nouvelle connerie qui lui vaudra un poing en plein gueule. Le pire c'était qu'elle croisait les bras , comme si ça allait la rendre plus impressionnante et que l'Origine prendrait peur.  S'il le voulait il l'attraperait par le col de son affreux chemisier vert et la foutrait dehors sans aucun remord.

Finalement il referma la porte et s'appuya contre celle-ci, de son côté la professeure de MPD l'observait du sommet de la tête jusqu'à la pointe de ses pieds, un peu comme si elle cherchait à déceler il ne savait quoi.

-Où est Fanny ? Elle s'est absentée ? Dans tous les cas, je viens pour les finitions du salon. Tu ne peux pas me renvoyer.

Tch la garce.


C'était bien ça le problème, quoiqu'il voulait faire cette connasse était invirable et pourtant l'Unique seul savait à quel point il mourrait d'envie de l'envoyer chier avec ses finitions de merde. Ca le démangeait tellement, malheureusement tous deux savaient parfaitement que déjà, elle lui donnerait du fil à retordre. Il se souvenait encore de sa chemise qu'elle avait liquéfié cette sombre pute. Et puis, si la prof se faisait jeter dehors ça lui retomberait dessus.

Fanny Madstolker ne laisserait pas passer cela, pourtant elle laissait passer bien des choses mais certainement pas la décoration intérieure de sa chère maison dans laquelle elle ne passait pas tant de temps. Madame ne rigolait pas sur ce genre de sujet, c'était du sérieux ! Très sérieux même. Sacha se souvenait encore lorsqu'elle l'avait forcé à prendre une chambre d'ami le temps de réaménager et redécorer sa propre chambre. Et ce n'était pas faute d'avoir tenté de la convaincre de laisser la pièce  Soupirant exaspéré,  le lycéen lança un regard sombre à la femme.

- Je vous croyais moins conne. Elle a l'air d'être là sérieux ?

Si la maîtresse de maison avait été présente il n'y avait aucun doute, elle aurait été la première à courir pour ouvrir la porte ! La prochaine fois il était clair que le noiraud ferait le mort s'il entendait quelqu'un sonner ou toquer. Pas question de tomber deux fois de suite sur cette garce ou sur les autres amis chelous de Fanny.

- Comme on dit souvent, l'habit ne fait pas le moine n'est-ce pas. J'vais pas vous montrer le chemin, faites c'que vous avez à faire et dégagez.

Il était hors de question de rester à observer l'autre chewing-gum retourner la maison, il allait finir par vomir son repas. Ce serait bien dommage de régurgiter une si bonne pizza et la salade, mais c'était aussi terriblement tentant. C'était pas tous les jours qu'il pouvait gerber sur l'horrible chevelure rose fluo de Malatesta.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

J'te présente mon poing en Red



merci Anny keur sur toi <3



avatar
IV ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 275
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand un chewing-gum squatte ft. [Miranda - Sacha] Lun 28 Aoû - 14:14


Le problème qui existe entre Réol et moi est simple. Sa mère, fatiguée de s’égosiller pour rien, m’a demandé de veiller sur lui et par la même occasion, le ramener sur le bon chemin. Hélas, ce n’est pas une mince affaire. Le garçon est tout de même un élève d’Origine sans aucune considération des études ou de son entourage. La seule chose positive que j’ai pu leur rapporter c’est qu’il est enfin devenu délégué de sa classe. Ce qui relève d’une certaine position et d’une certaine prise de conscience. Du moins, sur le papier, la réalité étant toute autre. Mais que puis-je faire contre ça ? Rien du tout.

« Je vous croyais moins conne. Elle a l’air d’être là sérieux ? » Il me croyait moins conne ? C’est nouveau ça, j’étais persuadée qu’il me situait au même niveau que les planctons et les anchois. Avec une petite moue, je l’observe alors qu’il est adossé à la porte. Quel gâchis que ce jeune homme. Il pourrait avoir du charisme, inspirer les autres et prendre soin de lui, mais il préfère tout envoyer en l’air, sûrement parce qu’il a la ‟flemme″. Je comprends pourquoi Fanny est désespérée au point de me demander de l’aide.

« Comme on dit souvent, l’habit ne fait pas le moine n’est-ce pas. J’vais pas vous montrer le chemin, faites ce que vous avez à faire et dégagez. » Je hausse un sourcil tout en esquissant un sourire narquois. Ah oui ? Il croit que je vais le laisser tranquille comme ça peut-être, mais c’est qu’il se fourre le doigt dans l’œil jusqu’au fondement ce petit. Aujourd’hui j’ai bien envie de suivre la promesse que j’ai faite à Mme Madstolker. Le petit sourire aux lèvres, je m’apprête à partir mais me retourne au dernier moment pour lui jeter un œil.

« Prépare moi un thé, je te prie. Je ne peux pas travailler sans cela à mes cotés. » Ce n’est pas tout à fait faux, une tasse d’un doux breuvage pour nous soutenir dans une tache est toujours la bienvenue. « Ah et apporte moi également quelque chose à grignoter, j’ignore pour combien de temps j’en ai. » Pour mon travail initial, juste quelques minutes. Mais pour son cas, cela sera bien plus long, je n’en doute pas. Sans demander mon reste ni attendre de réponse, je quitte l’entrée pour me diriger vers le salon.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


J'exploite ton pouvoir en Palegreen, et je l'exploite bien!

emploi du temps
avatar
I ▲ MPD
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 173
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand un chewing-gum squatte ft. [Miranda - Sacha] Mar 29 Aoû - 0:55

Il l'avait vu hausser un sourcil alors qu'il terminait sa phrase. Il la sentait venir avec ses gros sabots, qu'allait-elle encore lui demander? Si le salon était bien de ce côté? Si elle pouvait aller pisser dans les toilettes au fond du couloir ? La connaissant ça ne devait être ni l'un ni l'autre, mais ce qui était certain c'était que lui vivant jamais au grand jamais il ne lui obéirait comme son crétin de copain qui jouait au prof sadique.

- Prépare moi un thé, je te prie. Je ne peux pas travailler sans cela à mes cotés.

Riant aux éclats suite à cette demande Sacha avait cru rêver. Elle se foutait de sa gueule? Elle se croyait chez sa grand-mère ou ça se passait comment? Qu'est-ce que l'autre folle de Madstolker lui avait encore demandé de faire? Comment ne pas devenir dingue avec un entourage pareil sérieusement ?! Jusqu'à preuve du contraire il était majeur et si Fanny ne le suppliait pas de rester encore vivre ici, il se serait déjà tiré depuis de lustres !

- Avec deux sucres? Sérieusement vous en avez d'autres des comme ça?

Reprenant un regard sérieux et froid -exprès pour elle- il croisa les bras. Il ne savait pas si les Processus l'avait rendu chèvre avant les vacances ou si elle avait simplement attrapé un coup de soleil mais il était clair et net qu'elle délirait totalement. Si elle pensait qu'il allait lui faire un thé elle se foutait les doigts dans le cul, c'était M.O.R.T même pas dans ses plus beaux rêves.

- Ah et apporte moi également quelque chose à grignoter, j’ignore pour combien de temps j’en ai.

Sans rien ajouter de plus elle prit le chemin vers le salon, elle se croyait au restau à commander un thé et de quoi grignoter? Elle se prenait peut-être pour une invitée, mais elle rêvait. Elle état peut-être l'invitée de madame Madstolker et cette dernière prenait surement soin de la mettre à l'aise. Mais là, il était seul chez lui et elle n'était clairement pas son invitée.

Elle peut crever si elle croit que j'vais m'exécuter


Tch. Elle pouvait l'attendre son thé de merde ce n'était certainement pas Reol qui allait le lui amener. D'ailleurs ce dernier prit la direction de sa chambre non sans ajouter :

- Crève pouffiasse, noie-toi dans ton thé.

Non mais un thé et pourquoi pas un massage et un bain?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

J'te présente mon poing en Red



merci Anny keur sur toi <3



avatar
IV ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 275
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand un chewing-gum squatte ft. [Miranda - Sacha]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Quand un chewing-gum squatte ft. [Miranda - Sacha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Quand on va mal, on fume, on boit et on parle surtout entre pôtes (Sacha)
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
EN VILLE
 :: Quartier Sud :: Quartier résidentiel
-
Sauter vers: