Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Fichu • Pandore •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Fichu • Pandore • Dim 23 Juil - 15:57

Assis contre un casier, il pousse un long soupir. Devant une trentaine d’élève, il vient de se faire remettre à sa place par Gwendal Malenkov. Et ça, parce qu’il a dit d’une non-voyante qu’elle était bonne. Il est énervé contre lui-même d’avoir été aussi idiot, mais surtout d’avoir insulté une personne démunie. Le sang perlant sur ses lèvres, les bras collés à son estomac. Le requin ne l’a pas ménagé et il a eu raison. Le canidé finit par se relever, lorsqu’un étudiant se met devant lui pour récupérer ses affaires dans son casier. Il n’a pas le temps, ni l’envie de tenir tête au garçon devant lui. Il récupère son sac à côté de lui et une fois debout se traîne maladroitement jusqu’à l’infirmerie. Ça ne lui arrive que très rarement d’y aller, mais là, l’occasion s’y prête, il ratera sûrement les derniers cours de la journée pour se reposer. Au mieux, il pourra retourner à sa chambre, au pire, il sera obligé de retourner en cours et il dormira pendant.

Dans les couloirs, certains élèves s’arrêtent pour se moquer du canidé qui ne préfère pas s’attarder là-dessus. Dans son état actuel il serait facile à ses camarades de le recadrer et ça ne réussirait qu’à le frustrer un peu plus. Frôlant les murs pendant son trajet, l’infirmerie ne lui a jamais semblé si loin. Il arrive devant la porte et soupire profondément avant de toquer à la porte. Il aimerait bien que la personne à l’intérieur l’oublie un instant, le temps de reprendre un peu ces forces. La porte finit par s’ouvrir, laissant sortir une jeune fille de l’âge du grand brun. Personne d’autres dans la salle d’attente, ça doit donc être son tour.

[HRP; Vraiment désolé pour ce début de RP plus que merdique, je savais absolument pas comment le commencer owo']

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Léo casse des bouches en LightCoral
©️
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fichu • Pandore • Sam 29 Juil - 21:10


Certains seraient amené à penser que le personnel d'un lycée ne pourrait qu'être comblé lorsque les vacances se profilaient. Généralement, cela se révélait exact mais pas à Xényla. L'internat accueillait encore tous les élèves qui n'avaient pas de famille ou d'argent pour les rejoindre, ce qui demandait une certaine présence des figures d'autorité. Quelques professeurs viendraient donner des cours de vacances, le personnel finirait son travail plus tranquillement et l'infirmerie se remplirait régulièrement - au grand déplaisir de l'infirmière de garde, qui ne supportait pas les enfants. Pourquoi avait-elle fait pitié à un directeur d'établissement dans la rue ? Elle aurait mieux fait d'attendrir les vieux des maisons de retraites, elle y aurait eu plus de plaisir.

Soupirant profondément, la jeune femme était adossée à sa chaise à noter dans le cahier de l'infirmerie ce qu'elle venait de prescrire à la demoiselle en face d'elle. Celle-ci devait avoir la gastro ou ses règles vu son mal de ventre mais elle n'avait pu être claire. Peut-être était-ce dû au stress des examens. Si personne ne lui expliquait ses maux, Pandore ne pouvait pas faire son travail. La lycéenne partit donc, antidouleurs dans l'estomac. Sans un mot, l'infirmière continua de noter dans son cahier, sans relever les yeux vers le nouvel arrivant. Il attendrait qu'elle ait terminé ce qu'elle devait faire.

Elle resta donc cinq minutes sans dire un mot, sans quitter ce qu'elle faisait ne serait-ce que pour saluer le garçon. Il attendrait qu'elle soit libre. Comme tout le monde. Lorsque, enfin, elle eut finit, elle posa son stylo et tapa brusquement sur la table pour attirer le regard de l'hybride devant elle. Dès qu'elle l'eut capté, elle lui parla. "T'as eu quoi ?" L'adolescent semblait avoir vécu un bon combat, qu'il n'avait peut-être pas gagné vu sa mine. Pandore fouilla dans son cahier personnel avant de tomber sur la photo de son patient. Léo Abberline. Hochant discrètement la tête, elle se leva et vint à ses côtés pour observer de plus prêt les dégâts. "Léo ? On t'a pas raté." Elle esquissa une grimace, tout en essayant de toucher son visage pour voir à quel point il avait été atteint.  
avatar
IV ▲ Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fichu • Pandore • Ven 4 Aoû - 1:03

Léo pousse un léger râle en voyant que l’infirmière devant elle n’a aucun intérêt pour lui. Il se demande d’abord si le message n’était pas passé des élèves aux enseignants et au personnel, cependant li sait très bien que même pour ce genre de raisons ils ne refuseraient pas de le prendre en charge. Et puis si la rumeur avait fait le tour du lycée en si peu de temps, le principal, ou le CPE serait certainement déjà intervenu, ce qui n’est pas le cas. La jeune femme à la chevelure grise à l’air plutôt prise par ce qu’elle écrit, sûrement un compte rendu. Dans un sens, il mérite pleinement qu’on ne prenne pas son cas en charge, s’il avait été moins insolent, il n’aurait pas reçu ces coups. En réalité, si la femme en face de lui ne venait qu’à insister sur ses blessures d’une quelconque façon, il ne s’en plaindrait pas. Après tout, il se rend bien compte de l’erreur qu’il a commis et il n’a fait que récolter la tempête qu’il a semé.

Il soupire lorsqu’elle tape sur la table pour me faire réagir. « T’as eu quoi ? » S’il s’attendait à ce genre de question, il ne s’attendait pas à entendre cette voix sans qu’elle ne bouge les lèvres. Il s’avance vers le bureau, légèrement décontenancé. « Une longue histoire. » Après avoir sorti un document, avec son visage et son prénom, elle vient à ses côtés pour regarder l’ampleur des dégâts. « Léo ? On t’a pas raté. » Il grimace lorsqu’elle commence à toucher les zones qui ont heurtés le poing du Malenkov et le casier. « C’est rien, juste besoin de me nettoyer, de prendre un comprimé et je serais en forme. » Même si elle ne faisait que faire son travail, il n’apprécie pas de se faire observer de tous les côtés alors qu’il est en position de faiblesse, comme beaucoup d’autres. « J’en demande pas plus. Je mérite pas spécialement le même traitement que les autres. J’ai merdé, c’est tout ce que je sais. » Il se doute qu’il va être obligé de passer par la case interrogatoire. Qu’est-ce qui s’est passé, tu te fais harceler, si c’est le cas, il faut en parler. Non, non, je suis juste un con, rien de plus.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Léo casse des bouches en LightCoral
©️
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fichu • Pandore • Sam 12 Aoû - 17:29


Une petite moue sur les lèvres, Pandore examinait une à une les blessures que l'hybride avait obtenu. Elle devait avouer qu'on ne l'avait pas raté mais elle ne pouvait rien dire de plus. Après tout, Xényla était réputé pour ses méthodes plutôt "libres" et chaque élève choisissait, en passant le concours, de vivre dans ce genre d'ambiance. Enfin bref, toujours était-il que l'infirmière avait du mal avec les "longues histoires". On pouvait toujours faire au plus court, même lorsque cela nous semblait long. Cependant, elle n'avait pas envie de parlementer sur cela avec le jeune homme. "C'est rien, juste besoin de me nettoyer, de prendre un comprimé et je serais en forme." Il lui donnait des indications sur son travail maintenant ? Le sourcil arqué, elle s'arrêta de l'examiner un instant pour lui lancer un regard noir. Pandore savait ce qu'elle avait à faire, pas besoin de lui rappeler.

"J'en demande pas plus. Je mérite pas spécialement le même traitement que les autres. J'ai merdé, c'est tout ce que je sais." Elle lui prit le bras pour le regarder dans les yeux, les sourcils froncés. "Ici, tous pareils. Pas privilégié. Pas mis de côté." Sur ces mots, elle le dirigea vers un lit où elle lui indiqua de s'assoir dessus. Il serait suffisamment en hauteur et elle n'aurait pas à trop se baisser. Attrapant sa trousse de premiers soins, elle revint vers lui et tira un tabouret pour se retrouver en face. "Passer quoi ? Simple combat ? Vengeance ? Gratuit ?" On lui avait demandé de s'occuper des cas de harcèlements et autres que le lycée pourrait contenir, pour autant, elle n'aimait pas spécialement cela. Surtout que dans l'un de ses moments de lucidité, l'infirmière s'était dit que quelqu'un d'harcelé ne viendrait pas la voir pour échapper à ses questions. C'était donc totalement inutile.

En attendant sa réponse, elle commença à désinfecter les plaies de son visage avant d'y appliquer des pansements. [i]"Mal où ?" Elle ne pouvait apercevoir que ceux visibles mais elle se doutait que d'autres hématomes parcouraient son corps.
avatar
IV ▲ Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fichu • Pandore • Dim 13 Aoû - 20:37

« Ici, tous pareils. Pas privilégié. Pas mis de côté. » Il pousse un léger soupire à cette réponse. Si tous étaient égaux, il le saurait depuis longtemps. Et puis surtout il est toujours contrarié par la raclée qu’il vient de recevoir par le requin. La jeune femme l’entraine jusqu’au lit et lui demande de s’asseoir. Il s’exécute, non sans laisser sortir un léger grognement quand son corps se relâche. Elle part un instant, revenant rapidement vers lui, une trousse rouge et blanche orné d’une croix. Elle tira un tabouret en face de lui et s’y installa. « Passer quoi ? Simple combat ? Vengeance ? Gratuit ? » Il soupire, il a bien mentionné que c’est une longue histoire, mais malheureusement pour lui, c’est le protocole qu’elle doit appliquer.
« Disons plutôt une blague vaseuse qui a mal été reçue. » Il préfère profondément éviter les détails sur sa monumentale imbécilité. Lorsque le désinfectant vient se coller sur sa peau, il sort doucement les crocs. S’il est loin d’être intolérant à la douleur, il n’a pourtant jamais apprécié ce produit qui lui brûle la chair. D’autant plus que le nombre de pansements qui finissent par parsemer son visage devient ridicule. Autant enrouler tout mon visage dans du sparadrap, ça irait plus vite. « Mal où ? »

Son visage se ferma quelques secondes, il se demande si directement retourner à sa chambre n’aurait pas été plus efficace. A ce train-là, il ne retrouverait jamais la caresse de son oreiller. Il finit par répondre à sa question, optant pour la vérité, en voyant qu’elle ne lâcherait pas le morceau. Si elle est là, c’est pour faire son métier, et elle est certainement décidée à le faire jusqu’au bout. « Aux côtes et à l’estomac, mais ça ne doit pas être bien grave, je suppose. » Mais je ne suis pas médecin après tout. Il regarde la jeune femme en face de lui et finit par lui poser la question qui lui brûle les lèvres depuis son arrivée. « Dites. Je ne voudrais en aucun cas paraître indiscret. Mais, c’est de naissance ? » Après réflexion, il aurait été préférable de ne pas poser la question, mais il voulait parler d’autre chose, en espérant ne pas la froisser.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Léo casse des bouches en LightCoral
©️
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fichu • Pandore • Dim 3 Sep - 6:26


Une simple petite moue ornait les lèvres de la "douce" infirmière. Une blague vaseuse ? Pour une blague vaseuse, on en venait à frapper un camarade avec autant de violence ? Elle en doutait fortement. Ce ne devait pas être qu’une simple blague vaseuse. Peut-être que le jeune Léo avait été embêter un élève d’une autre classe. Un Liberté sûrement. Ses élèves étaient connus pour être les plus violents et brutaux. Il restait bien les Processus ensuite, mais ce n’était pas trop des bourrins, sauf pour Narra évidement. Ayant terminé le visage, elle commença à porter attention aux bras du jeune adolescent. « Aux côtes et à l’estomac, mais ça ne doit pas être bien grave, je suppose. » Hochant la tête, Pandore termina rapidement sa tâche et s’apprêta à remonter le haut du garçon pour mieux voir là où les soins seraient nécessaires.

« Dites. Je voudrais en aucun cas paraître indiscret. Mais, c’est de naissance ? » La jeune femme haussa un sourcil avant de secouer la tête et remonter le haut de Léo. Quelles questions se posait-il pour en venir à lui dire cela ? Et puis, de quoi parlait-il ? De son mutisme ? Elle n’en était pas certaine. Soupirant légèrement, elle prit un peu de pommade à l’arnica sur son doigt pour l’étaler sur les ecchymoses de son patient. Elle n’avait pas vraiment envie de se donner la peine de répondre. Après tout, cela ne le regardait pas et puis elle détestait les enfants qui posaient des questions inutiles comme celles-ci. À quoi cela leur servirait-il de savoir qu’elle n’avait jamais parlé avec ses cordes vocales. Que sa seule voix était ce son monocorde et un peu rauque qui entrait dans la tête des gens. Non vraiment, c’était strictement inutile de connaître cela. Ayant terminé de soigner le ventre de l’Origine, elle baissa son haut et le regarda dans les yeux.

« Pas intéressant. Muette depuis naissance ou non, toi pas avancé dans la vie. » Après, peut-être qu’il la prenait pour une idiote vu qu’elle n’était jamais capable de faire des phrases construites. Mais ça, ce n’était pas de sa faute. C’était celle du Principal qui refusait de la nourrir décemment. Qui la droguait aux anti-dépresseurs. Qui la forçait à rester focalisée sur sa tâche de récolte d’informations. Oui, tout était de sa faute et non de la sienne. Elle n’était qu’une petite victime dans les mains du Grand Maître. Secouant la tête, elle soupira doucement avant d’attraper sa mallette pour la ranger. Elle avait terminé ce qu’elle avait à faire, peut-être pourrait-elle enfin se reposer. À moins qu’un autre élève ait besoin d’un de ses services pour manquer un examen.
avatar
IV ▲ Infirmière
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fichu • Pandore •

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Fichu • Pandore •
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La boîte de Pandore
» Quand Pandore fait sa râleuse...
» La boîte de Pandore - Link's
» [Hawai]A la recherche de la boite de Pandore
» Boite de Pandore # Liste des avatars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
LYCEE XENYLA
 :: Bâtiment Principal :: Infirmerie
-
Sauter vers: