Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Une petite promenade [Mio & Shane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Une petite promenade [Mio & Shane] Jeu 20 Juil - 16:43


Les vacances, c'est toujours le moment parfait pour se retrouver. Que ce soit se retrouver soi-même, se poser les bonnes questions sur qui on est. Mais aussi, retrouver les autres. J'ai ce besoin continuel de rencontrer des personnes, de ne pas rester seul. Je crois, qu'au fond, j'ai peur d'être seul. Cette idée même m'effraie. Je n'aime pas savoir que je vais me lever un matin et ne voir personne.
Les vacances, c'est une chose si spéciale. Il n'y a pas de cours, alors il n'y a pas de raisons apparentes pour voir des gens toute la journée. Alors, je dois m'arranger pour faire des sorties avec mes amis, des sorties avec ceux que j'aime. Aujourd'hui, c'est une belle occasion. Il fait beau, avec juste ce qu'il faut de vent frais. J'ai prévu de faire une promenade au parc avec ma petite Mio et nos deux adorables bouts de chou. Ce n'est pas toujours possible de se retrouver tous les quatre. Cela ne dépend pas complètement de nous.

Alors je n'ai pas de temps à perdre, je dois vite quitter le lycée pour rejoindre le parc. Normalement, elle m'attendra là-bas. Un garde du corps va l'aider à pousser une des poussettes je suppose. C'est bien mignon d'avoir des jumeaux adorables, mais c'est tellement de boulot.
Je me lève donc de ma chaise et enfile des chaussures. C'est le début d'après-midi et j'ai déjà mangé. Ce qui signifie que je suis également déjà habillé. Je me suis vraiment bien préparé pour une sortie dans le parc. Je sais que je suis censé être bien présenté à côté de Mio. J'ai donc opté pour un simple pantalon blanc cassé et un t-shirt marinière. Les couleurs sont bien loin, mais je fais l'effort pour Mio. Si des journalistes nous tombaient dessus, ça serait mauvais. Donc je préfère ne pas trop attirer l'attention. Même si bon, c'est assez compliqué quand on se balade avec deux poussettes, que je suis très grand et que Mio a des ailes dans le dos. Mais, on se débrouille comme on peut.

Allez, c'est parti !

Je fais le trajet en métro. Il est clairement hors de question que je monte dans une voiture. Récemment, j'ai fait l'expérience, je ne l'ai pas super bien vécu. Le parc est déjà en vue. Je suis d'incroyable bonne humeur. Je pense que rien ne pourra gâcher cette journée. J'ai mon sourire planté sur mon visage. Je flâne un peu dans le parc, je dis bonjour à presque toutes les personnes que je croise. Et j'ai bien vite retrouvé Mio, assise sur un banc à l'ombre. Je m'approche donc d'elle sans traîner le pas. Une fois au niveau du banc, je m'assois à côté d'elle et dépose un simple bisou sur sa joue. Comme un enfant le ferait.

-Bonjour Mio !

Maï et Ely sont là, dans leurs petites poussettes. Ils sont endormis, qu'ils sont mignons. C'est le début d'après-midi et ils viennent de manger. Je me demande quand ces deux petits monstres vont se réveiller. Du moins, pour l'instant, je suis bien content de les voir faire la sieste. Je n'ai qu'une envie, les prendre dans mes bras. Mio aussi, j'ai bien sûr envie de la prendre dans mes bras. Mais je me retiens, on a encore une balade à faire.

-Alors, prête à affronter les chemins de ce magnifique parc ?

C'est une manière de lui demander si elle va bien. Mais comme d'habitude, j'en fais toujours trop. À force, elle doit me connaître. Quand je suis de bonne humeur, rien ne m'arrête. En vérité, quand je suis de mauvaise humeur, rien ne m'arrête non plus. J'ai bien pu le constater avec Sacha. Si je ne m'étais pas contenu, je crois bien que je l'aurai frappé. Mais il est évident que lui aussi avait envie de me frapper. On était deux dans ce cas.
Mio porte ses fameuses lunettes de soleil. Elle ne s'en sépare plus en ce moment. Je remarque qu'une mèche de ses magnifiques cheveux blancs est coincée en-dessous de la branche. Délicatement, j'approche ma main et la dégage. C'est avec un sourire que je termine cette action. Même en tant que mari et père, j'ai un esprit d'enfant.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤