Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
3 Eleves ▲ 97 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 221 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
5 Eleves ▲ 127 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
5 Eleves ▲ 246 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 142 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
11 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
6 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

La crise du Golf [Erica & Shane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: La crise du Golf [Erica & Shane] Lun 10 Juil - 22:52


-ELLE EST PAS BELLE LA VIE ERICA ?

Par l'Unique qu'est-ce que je me sens de bonne humeur. Je me suis époumoné à travers tout le terrain de golf. Parce que oui, on est sur un terrain de golf. J'avais tellement envie d'essayer ce sport et m'y voilà. Mais en plus, j'avais trop en vie de venir avec Erica. Il faut absolument qu'on se rapproche encore plus. Parce que je l'aime bien cette petite Passion. Je les aime tous bien sûr. Je suis un vrai délégué passionné. J'aime ce jeu de mots et j'en suis fier sérieux.
Je regarde Erica qui me juge au loin. Il faut dire qu'elle n'était pas trop partante pour venir au départ. J'ai dû insister encore et encore. C'est presque comme si je l'avais traînée jusqu'ici, mais je ne suis pas déçu. Je suis nul, mais je m'amuse bien.

Tout est parti de ce matin. Je me suis levé du bon pied. Alors j'ai su que c'était le jour parfait pour faire du golf. En plus, il faisait beau dehors, c'est un truc de dingue. Alors je me suis lavé et j'ai enfilé une tenue parfaite pour faire du golf. J'ai mis un polo blanc et un short noir. Forcément, on peut se demander où sont mes couleurs habituelles, mais ce n'est pas grave. Je sais quand il faut être sérieux et aujourd'hui, c'est un jour pour.
Après, je suis directement allé toquer à la chambre d'Erica. Enfin pas vraiment directement. J'ai d'abord pris un petit-déjeuner copieux et volé des croissants à la cantine. C'est important les croissants. J'ai aussi volé un jus d'orange. En fait, j'ai pris tout ce qui me semblait important pour qu'Erica puisse aussi avoir un petit-déjeuner. Là, je suis allé à sa chambre. J'ai toqué et encore toqué. Et elle a fini par ouvrir. C'est n'importe quoi.

Après une longue négociation où elle m'a dit « Non. » et où je lui ai répondu « Siiiiiiiiii ! » , elle a fini par accepter. Je crois que c'était plus par envie de me faire taire qu'autre chose, mais ça me va franchement ! Elle s'est donc préparée et nous voilà sur le terrain de golf.
J'ai loué tout le nécessaire au club. Des clubs de golf, des balles, des machins pour mettre les clubs, tout. Par contre, pas de voiturette. Je suis un peu déçu forcément, ça a l'air amusant et j'ai l'âge. Mais ça me fait vraiment peur. Y a des roues et un volant, c'est forcément impossible pour moi de monter dedans. C'est mon plus grand regret.

Mais assez de retracer mes souvenirs de la journée. Je me mets à courir vers Erica après avoir retrouvé ma balle dans un buisson.

-JE L'AI RETROUVÉE !

Je suis vraiment un génie quand même. En vérité, je ne connais même pas les règles de ce sport. J'aurais peut-être dû laisser la balle dans le buisson et rejouer de là-bas. Mais après ce premier tir vachement rigolo, j'estime que c'est à Erica de jouer. Je sus certain qu'elle se débrouille encore mieux que moi. Elle a une tête à savoir jouer au golf, j'en suis certain. Enfin, c'est qu'une supposition ça reste à prouver.
J'avance jusqu'à elle et reprends mon souffle. Erica par contre à plus l'air de me juger qu'autre chose. Elle devrait arrêter de pas être contente. Je l'emmène dans un super endroit pour jouer à un super sport. Qui ne rêve pas jouer au golf avec moi concrètement ? C'est super amusant. Je suis certain qu'on va se souvenir de cette journée toute notre vie !

-Allez, à toi de jouer !

C'est avec un grand sourire que je lui tends la balle de golf. J'ai hâte de voir où elle va la lancer. Je me demande aussi de savoir quel club elle va choisir. Ils sont tous différents et pourtant tous pareils. C'est assez rigolo quand on y pense. C'est un sport super rigolo en fait. Je me demande pourquoi on ne fait pas ça pendant les cours de sport. C'est pas dur à comprendre et tous les élèves pourraient être intéressés. Après, c'est vrai que ce n'est pas facile. Je n'arrive vraiment pas à viser le drapeau.
Je pose la balle sur le sol, genre sur le petit machin planté dedans. Puis, je me relève, attrape un club et le tends à Erica. Je suis trop impatient, je ne peux pas attendre qu'elle en choisisse un. Il faut que nous enchaînions les beaux coups pour vraiment devenir des pros du golf. Imaginez, Erica et Shane les pros du golf de Xényla ? On pourrait faire des compétitions inter-lycée. Vraiment, c'est une idée qui se tient.

-Je sais que tu vas faire un super coup !

J'ai un sourire étalé sur le visage en attendant qu'elle prenne le club.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤


Sa Fiche ~☆~ Son Journal
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 963
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La crise du Golf [Erica & Shane] Mer 12 Juil - 1:35

Il est de ces jours où tout semble aller mais rien ne va, de l’extérieur il ne semble pas mais tout se ligue contre toi. Ces jours maudits où il fallait mieux rester chez soi et ne rien faire et surtout, NE CROISER PERSONNE. Regarder la télé au calme sous sa couverture ou lire un livre s’avèrent alors les meilleures choses au monde et surtout les plus sûres pour éviter de péter un plomb.

-ELLE EST PAS BELLE LA VIE ERICA ?

Vous voyez ce que je veux dire maintenant ?
Aujourd’hui était le parfait exemple de ce type de journées. Seul l’unique savait à quel point pile électrique mettait mes nerfs à l’épreuve depuis ce matin. Il avait eu la fabuleuse idée de me traîner au golf malgré moi. En le regardant courir partout sur le terrain, j’avais l’impression de promener un chien un peu trop nerveux et foufou à mon goût.


Genre le matin même, j’étais en boule dans mon lit en train de faire la grâce matinée paisiblement. Cette nuit-là, j’avais lu un gros livre et je n’avais pas réussi à le lâcher avant 5-6h du matin, ce qui impliquait que je ne voulais pas être dérangée pour rien… Et bien devinez quoi ? On est quand même venu me faire chier à tambouriner sur la porte de ma chambre. Qui ça ? Vous connaissez déjà la réponse : c’est monsieur Danson le matinal qui était vachement en forme, (comme d’habitude en fait) il était venu avec une idée qu’il semblait trouver super. J’étais dans le gaz quand je lui ai ouvert la porte de ma chambre, dans le gaz et d’une humeur relativement mauvaise voir massacrante. J’avais beau refuser son invitation, il insistait le con ! A force j’avais des envies de meurtre mais j’avais fini par me dire que ça n’allait mener à rien sauf aux ennuis alors je me suis résignée et j’ai accepté d’aller au golf avec lui.

Comme je ne savais pas trop ce qu’il fallait mettre pour faire du golf j’ai mis une robe. Vous savez, ma fabuleuse robe de la couleur correspondant à celle de ma classe et, pour une première, je me suis faite une queue de cheval. J’ai galéré un bon moment à cause de la faible longueur de mes cheveux et le résultat ne valait surement pas tout l’effort que j’ai donné mais bon. Au final j’ai mis une casquette blanche pour éviter d’attraper une insolation.


Le terrain de golf se situait dans le quartier Sud, chez les richoux. Concrètement mon père avait assez d’argent pour vivre là-bas mais il préférait le quartier Ouest parce que « Ce n’est pas loin de l’hôpital au cas où » comme il disait si bien et puis je ne pense pas qu’il puisse supporter la mentalité des autres bourges et aristocrates à la noix, et à vrai dire moi non plus.

Etant donné que j’avais vraiment peu dormi, je supposais que j’avais LES cernes de la mort, en plus d’avoir quelques difficultés à comprendre ce qui se passait autour de moi, en même temps, c’était compliqué de suivre lorsque l’on s’assoupissait quelques microsecondes et ce toutes les 30 secondes. J’ignorais ce que Shane avait foutu, mais il avait eu tout un tas de matos bizarre et barbare, tout ce que j’avais retenu c’était l’unique gant qu’ils avaient donné à chacun de nous. J’aimais bien mettre des gants mais pourquoi en mettre qu’un seul ? Je trouvais leur histoire de gant vraiment étrange et puis je me suis dit que c’était peut-être pour éviter que le club de golf ne glisse des mains.

Le premier tir était au délégué, la balle avait volé au loin et il était parti à toute allure la chercher. Pendant ce temps, j’étais blasée, il me semblait avoir lu quelque part qu’il ne fallait pas ramener la balle mais je me demandais si je ne l’avais pas rêvé ou un truc du genre. Après quelques temps, je vis pile électrique revenir tout content tout fier d’avoir réussi à chercher la baballe comme un bon petit toutou. Vous êtes sûrs qu’il n’est pas un hybride chien par hasard ? Non ? Ah bah merde alors parce que ça m’en donnait l’impression. Vous croyez que si je lance une balle, il retournera la chercher ?

-JE L’AI RETROUVÉE !

Ce mec il respirait comme un bœuf, il avait surement couru pour un marathon, mais je ne voyais pas comment il aurait fait pour confondre les deux sports… bon après, c’était Danson donc plus rien ne m’étonnait le concernant. Même si une de ses « fantastiques » idées eut été la plus tordue de l’existence entière, je n’en serais pas étonnée.

-Allez, à toi de jouer !

Il me tendit la balle avec son éternel et agaçant sourire, je la fixe obstinément pendant un certain moment, le cerveau plus vide que le néant, c’est dans ces moments-là que « Erica.exe a cessé de fonctionner ». C’était vraiment la mort là, mes yeux injectés de sang se barraient en cacahuètes sans que je ne le veuille, ils me brûlaient tellement qu’ils s’étaient mis à pleurer tout seuls et plus je les frottais, pire c’était. Shane avait dû en avoir marre car c’était lui qui, au final, avait positionné la balle et choisi le club à utiliser. J’ignorais ce à quoi il pouvait penser, en même temps, je n’arrivais pas à le comprendre ce garçon, surtout depuis l’épisode de l’hôpital, il devait juste être complètement masochiste.  

-Je sais que tu vas faire un super coup !

Après avoir redémarré mon cerveau et calculé la situation, je saisissais machinalement le club et me mettais en position. J’avais quelques images de golfeurs en train de jouer en tête du coup j’essayais de faire pareil EEEEEEEET… ouai non journée de merde, j’avais juste envie de rentrer me coucher. En fait, ce n’était pas que j’avais loupé la balle, bien au contraire, la balle est partie… c’est juste que le club est parti avec quoi. J’étais tellement dans les vapes que je l’avais lâché et qu’il avait volé à une bonne quinzaine de mètres de ma position en faisant tout un tas de tours sur lui-même, un peu comme une roue.

-Oups…. A plus de club de golf. Il s’est envolé, j’ai dû mal le tenir.

Si une personne était malchanceuse aujourd’hui et se trouvait dans les environs, surement se serait-elle prise le club sur la tête et en serait morte, après tout, un club de golf peut être une arme de crime ! Pour l’instant, je regardais, l’air perdu, l’endroit où avait atterri l’objet en question tout en ayant zappé la position de la balle que j’avais lancée. J’avais sérieusement envie de mourir à cet instant, j’avais juste vraiment honte.

-Tu ne saurais pas par où est partie la balle par hasard ?

Ça serait bien si c’était le cas mais il était fort probable que lui aussi eut son attention aspirée par le club volant. Je me mis à bailler puis alla chercher notre OVNI qui m’attendais dans l’herbe. Putain… cette douleur aux yeux était infernale même si elle n’était pas du niveau de celle que je me tape à chaque fois que je me transforme partiellement en serpent. Je mettais l’une de mes mains devant mes yeux en grognant un peu.

-Rhaaaaaa……… J’en ai marre là….

J’avais l’impression que mes globes oculaires s’étaient convertis en fontaine et ça me saoulait.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Approche, que je te morde en Darkturquoise
Ma fiche
avatar
IV ▲ Élève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 53
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La crise du Golf [Erica & Shane] Ven 14 Juil - 17:51


Pendant un bon moment, Erica me regarde avec toute l'incompréhension du monde. Ça se voit qu'elle est fatiguée la pauvre. Elle n'a pas autant d'énergie que moi. Mais ce n'est pas grave, j'ai assez d'énergie pour deux ! En plus, le golf est une activité tellement amusante. Je suis certain que très vite, elle trouvera son compte. Certes, je ne sais pas encore y jouer. Mais ça doit vite se comprendre. C'est super facile, tu tapes dans la balle pour la mettre dans le trou. Mais faut pas la chercher normalement. Genre, là, je l'ai fait juste parce que c'était le tour de chauffe quoi. Après, on jouera vraiment, on comptera le nombre de coups de chacun. Ça va être cool !

Erica finit par attraper le club, ça me rassure, elle est un petit peu motivée pour jouer. C'est cool, je ne l'ai pas traînée ici pour rien. Elle fait même son premier coup, je suis la balle des yeux pour voir où elle atterrie. C'est important de savoir ça pour pouvoir la récupérer.
Le tir est plutôt pas mal, je tourne donc un visage souriant vers Erica, mais elle est toujours à moitié endormie, faudrait la réveiller un peu. Sinon, je risque de gagner la partie après.

-Oups…. A plus de club de golf. Il s’est envolé, j’ai dû mal le tenir.

Effectivement, elle est vraiment fatiguée la pauvre. C'est ça quand on n'a pas un rythme de sommeil normal.

Quoi ?

L'information a eu un peu de mal à rentrer. Elle a vraiment lancé le club là ? Je regarde ses mains et effectivement, il n'est plus là. Mince, je faisais tellement attention à la balle que je n'ai rien regardé d'autre. Je ne comprends pas. Je crois que je vais jeter Erica dans un étang. Genre les petits plans d'eau sur un terrain de golf. Ça la réveillera sûrement !

-Tu ne saurais pas par où est partie la balle par hasard ?

Là, elle a sonné à la bonne porte. Je sais exactement où est la balle. Heureusement que je suis là, sinon elle serait perdue la petite Passion. Enfin, sans moi, elle ne serait pas là et elle serait sûrement encore en train de dormir. Mais elle raterait une super occasion de s'amuser. Comment on peut rester dans son lit toute la matinée ? Ça n'a pas de sens. Franchement, c'est le matin qu'on peut faire le plus de trucs. Parce qu'on vient à peine de se lever donc on est bien reposé. Et en plus, il fait encore bien frais. L'après-midi, c'est la catastrophe avec la lumière. Quand y a trop de lumière, c'est horrible. Je devrais porter des lunettes de soleil en vrai. Mais j'ai vraiment la flemme de m'acheter une paire. Pourtant, c'est super pratique. Même Mio en porte.

Alors qu'Erica va chercher le club qui a volé, je vais chercher sa balle. Après ce coup, ça va devenir sérieux. J'ai repéré le trou grâce au petit drapeau rouge. On est bien. Je sais qu'on va vraiment s'amuser. Il n'y a pas de raison pour qu'on ne s'amuse pas.
Je reviens avec la balle et dis à Erica :

-Bon, prépare-toi ! Maintenant, on passe aux choses sérieuses !

Mais vraiment, c'est l'heure de la compétition. On a fait un tir de chauffe, on ne se débrouille pas si mal que ça. En plus, on est sur les trous faciles là. On ne devrait pas trop avoir de mal pour finir. Il suffit qu'on mette un peu de bonne volonté et le tour est joué. Par contre, je suis un petit peu fatigué là. Je ne sais pas pourquoi j'ai couru pour aller chercher la balle. C'est débile, je m'épuise pour rien.

-Tu veux commencer la partie ? Enfin, je me comprends. Tu lances, la balle reste là-bas. Puis, je lance une autre balle. C'est le principe non ? Genre, tu commences ?

Je me perds dans mes explications. Ça n'a aucun sens. Vu qu'Erica a l'air vraiment à moitié endormie, je me permets de réfléchir quelques secondes avant de recommencer mes explications, mais différemment.

-Avec un club, tu tires ta balle et on retient où elle est pour la retrouver après. Ensuite, je fais pareil et je tire ma balle. Le but étant, bien sûr, de viser le drapeau rouge pour rentrer nos balles dans le trou. Après, il nous reste plus qu'à recommencer encore et encore jusqu'à réussir. Et je te laisse vraiment l'honneur de commencer !

C'est horrible comme j'ai beaucoup d'énergie. Ça fait tellement longtemps que j'avais envie de faire du golf. C'est trop bien ! Après, peut-être qu'Erica connaissait déjà le but de ce sport. C'est même vraiment probable, mais tant pis. Autant être sûr. Vaut mieux deux fois qu'une.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤


Sa Fiche ~☆~ Son Journal
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 963
Revenir en haut Aller en bas
La crise du Golf [Erica & Shane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une crise alimentaire majeure se profile dans le Monde
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» Crise haitienne : Trouver le coupable ? Le pdt, PM, leaders ou Minustah!
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Haiti en Marche: Les " pèpè " menacés par la crise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
EN VILLE
 :: Quartier Sud :: Complexe sportif :: Club de golf
-
Sauter vers: