Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

I am a lion and I want to be free. • Z

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: I am a lion and I want to be free. • Z Jeu 6 Juil - 3:40

AGE ▲ 21 ans. 18/05/96
ESPECE ▲ Hybride Lion.
ORIENTATION SEXUELLE ▲ Omnisexuelle.
OCCUPATION ▲ Rappeur dans le groupe 4U.
POUVOIR ▲ Transformation partielle ou totale en lion, ainsi que la capacité de rugir ou d'émettre des bruits de cet animal.

TAILLE ▲ 1m82.
POIDS ▲ 74kg.
COULEUR DES CHEVEUX ▲ Rouges.
COULEUR DES YEUX ▲ Ambres.
SIGNES PARTICULIERS ▲ Piercing à l'oreille gauche.

ft. ... de ...
Zeru "Chaos" Aldaya
Chaos, avant d’être un rappeur, c’est avant tout un bourreau des cœurs. Si la célébrité lui a beaucoup réussi de ce côté-là, il n’a jamais réellement eu de problème pour séduire avant cela. Il a toujours été le genre de personne qui sait qu’il a été gâté par mère nature et qui ne se prive pas pour utiliser ses atouts à son avantage auprès des femmes.
Cependant, s’il est un tombeur auprès de la gente féminine, il préfère être honnête avec elles, et arrêter une relation sur un coup de tête s’il voit qu’elle n’aboutira à rien. Il se réserve toutefois le droit de mentir sur la raison de la rupture pour aider ses conquêtes à franchir le cap et aller de l’avant. S’il doit annoncer qu’il est parti voir ailleurs pour lui donner une raison de passer à autre chose et de complètement le rayer de sa vie, il le fera que cette histoire soit vraie ou inventée de toute pièce.
Il aime être aimé. Cependant, il n’apprécie en rien de faire endure une peine de cœur à l’une de ses ex petites-copines. C’est pourquoi il préférera mettre cartes sur table avant que la relation ne s’engage plus loin dans les sentiments et que la chute ne soit plus que douloureuse par la suite.

Cependant, s’il se trouve être un véritable cœur à prendre, il ne laissera personne d’autre prendre celle qu’il tente tant bien que mal de conquérir. Jaloux jusqu’au bout des ongles, il ne le montre que très peu à sa petite-amie, en revanche, il n’omettra pas de signaler aux mâles alentours que c’est une chasse gardée. Et que la conquête du trône à sa place est perdue d’avance.
Il n’est pas du genre à faire une crise à sa bien-aimée, même si elle dépasse les bornes, non, il ira directement régler ses comptes au prétendant qui aura fait de l’avance à sa reine. On ne touche pas sa viande, et c’est non négociable.

L’honnêteté prime sur le reste pour le rappeur des 4U, si la personne n’est pas totalement franche et ouverte sur ce qu’elle pense, comment pouvons-nous lui donner notre entière confiance sans risquer de se la reprendre au visage.
C’est d’ailleurs l’une des nombreuses raisons pour laquelle il n’accorde aucune sympathie envers les deux benjamins du groupe. Ces deux « jeunots » qui font passer leurs fans pour des abrutis en arborant une image de star qui adorent leurs followers, alors qu’ils n’en ont strictement rien à foutre.

Un autre truc chiant avec Zeru, c’est qu’il est très têtu. Une vraie tête de mule. S’il a une idée derrière la tête, elle ne partira que lorsqu’il aura accompli la dites idée. Peu importe s’il doit soulever monts et marrés pour finir ce qu’il a commencé, il le fera. Et puis comme vous vous en doutez le moment le plus chiant, c’est durant les prises de décisions importantes. Il campe sur ses positions et ne s’arrêtera que lorsque les autres seront d’accord avec lui.

Comme dit plus tôt, Zeru est possessif, et pour cela, il devient parfois violent. D’un naturel sanguin, il répond généralement avant même de réfléchir à la réponse. S’il est habitué à suivre son intuition, celle-ci n’est pas toujours la bonne, notamment lorsqu’il préfère faire parler les poings.

À la vue de la jeunesse du jeune Aldaya, les opportunités sont toutes bonnes à prendre, et il est prêt à forcer le passage pour toutes les saisir. Il est ambitieux et c’est pour cette raison qu’il a accepté d’auditionner lorsque ces quelques followers sur les réseaux sociaux l’y ont poussé. Au pire, il retourne à sa vie d’avant, au mieux il pourra espérer un jour avoir une carrière solo.

Dans le métier qu’il exerce, le maître-mot est patience, dommage que ce ne soit pas le sien. Zeru il préfère quand tout vas vite, qu’il n’a pas besoin d’attendre vingt plombes. Il est toujours pressé et nous le fait bien savoir, prêt à hurler quand ça ne va pas à la vitesse qu’il désire.
Il presse tout le monde et rejette la faute sur les autres si dans la précipitation les choses sont mal faites, car il ne sent pas concernés.

Comme si ça ne suffisait pas, il est quelqu’un qui excelle dans son métier. Il est fier de ce qu’il a pu entreprendre depuis qu’il a commencé lors de ses quatorze années jusqu’à aujourd’hui. Et de tout ça, il a gardé une certaine arrogance envers ceux qui ne sont pas capables de faire mieux.
Il est meilleur que vous et il vous le montre, il vous le fait remarquer jusqu’à ce que vous culpabilisiez. Il ne juge pas sur le physique, seulement sur les compétences et les accomplissements de chacun. Et ce, peu importe ce que les gens pensent de lui.
Je me souviens de ma chambre dénudée de posters et de meubles. Du parquet grinçant, du lit aux lattes toutes détruites les unes après les autres. De cette chaise avec trois roulettes sur cinq. De ce tapis déchiqueté par les crocs du molosse de la famille. De cette porte inexistante à l’ouverture de mon chez-moi. De ma mère qui claque la porte au nez de mon père après lui avoir hurlé qu’elle voulait le divorce parce qu’elle ne supportait plus son comportement de fainéant.
Mon père n’a jamais été un modèle, de ce que m'a dit ma mère, jusqu’à mes trois ans, il a fait des petits boulots dont il était vite viré à cause de sa fainéantise, à l’aube de mon troisième printemps, il s’est fait éjecter de son travail une nouvelle fois. Et il a fini par choisir de rester à la maison pour m’emmener à l’école le matin et s’occuper de moi à la sortie des cours. Ah ah, la bonne blague, si vous saviez comme je voulais y croire.
Les journées où il oubliait de se lever pour m’emmener, ou qu’il oubliait de venir me chercher, grâce à quoi je devais attendre dans l’école jusqu’à ce que mon proviseur sorte son cul du canapé pour répondre au téléphone. Enfin, quand il n’était pas obligé d’appeler ma mère en panique parce que mon père était en train de décuver.

En fait, le plus gros problème, c’était sûrement de devoir changer de foyer toutes les semaines. De maison, mais aussi de mode de vie. Devoir me débrouiller tout seul sans la surveillance de mon père, et de l’autre côté être trop couvé par ma mère sans pouvoir tourner en rond, c’était chiant. Enfin, j’ai vite fini par prendre mon rythme, et c’était le plus important. Par la suite, j’ai passé les années de scolarité sans grands soucis jusqu’au CE2.
Cette année, j’ai joué à l’imbécile. Entre les amourettes qui arrivaient déjà, vu que j’étais déjà bien formé, les sorties entre amis l’après-midi quand j’aurais normalement dû être en train de faire mes devoirs et puis surtout le fait d’être un pitre en classe, rien n’aidait. Alors, j’ai redoublé, et pour me punir mes parents m’ont envoyé dans un pensionnat. Vachement drôle en sachant que les deux étaient déjà sur la paille. Au bout de trois mois, ils m’ont renvoyé chez moi parce que mes vieux étaient incapables de payer ma pension. À faire ça, ils ont juste réussi à se ruiner un peu plus. Le divorce qui a suivi n’a réussi qu’à leur retirer le peu de pièces qui leur restait dans les poches.
Ma mère a repris le travail comme une folle pour éviter de finir SDF. Mon père, il a continué de laisser couler jusqu’à ce qu’ils finissent par l’expulser. Il m’a fait squatter avec lui l’appart d’un de ses vieux copains. Le soir, je me réfugiais devant mon téléphone à regarder des clips de rappeurs, et de groupe de pop que j’étais obligé de télécharger au préalable. C’est clair qu'UTube nous facilite bien la vie maintenant, enfin les téléphones de maintenant surtout.
Avec le temps, j’ai fini par me passionner pour ces gens qui arrivaient à transformer les mots en phrases percutantes, et puis j’ai fini par vouloir les imiter. À 11 ans, je me permettais déjà le luxe d’écrire des couplets pendant les cours d’histoire. Même si ça ne voulait rien dire et que je passais simplement pour le gamin qui fait le gros dur avec des mots qu’il ne connaît pas, ça plaisait à mes amis, et ça, ça refaisait ma journée.

J’ai continué sur cette lignée pendant bien deux ans avant que certains potes se trouvent une caméra et commencent à me filmer pendant que je rappais mes textes. C’était qu’un jeu, un petit truc à la con, jusqu’à ce que l’un d’entre eux le poste sur une plateforme de vidéos en lignes. La vidéo n’a pas fait un buzz fou, mais certain en redemandait. Ça m’a fait envisager la chose sous un nouvel angle, je me suis demandé si je ne pouvais pas tenter de faire quelque chose de plus travaillé.
Pendant les heures hors cours, on tentait de faire des plans sympas, le soir, je piquais le pc de ma mère pour tout rassembler dans une vidéo, et puis le lendemain, on enregistrait juste le son en off. Bien entendu, on a eu les problèmes vachement drôles, le vent qui souffle dans le micro et ma voix qui termine cachée par le bruit. Et puis le plus gros problème, ça a été quand ma voix a commencé à muer, qu’elle s’amusait à casser en plein pendant le refrain, ou que le mélange aigu-grave vrillait les tympans de tout le monde. Au bout de quelques mois de galères où j’ai dû me justifier auprès de mes abonnés, pourquoi les clips, et même les freestyles se faisaient de plus en plus rares, voire inexistants.
La réponse à cette question venait bien sûr de ma voix qui partait en cacahuètes, mais aussi de mon paternel qui a découvert ce que je m’amusais à faire sur internet. L’un de ses amis lui avait montré la vidéo avec un « On dirait ton gosse, tu ne trouves pas ? » J’ai cru péter un boulon quand je me suis rendu compte que le seul jour où il prenait enfin son rôle de père au sérieux, c’était pour quelque chose qui me rendait heureux et qu’il voulait stopper tout ça. Alors quand j’ai eu mes quatorze années, j’ai eu le droit de choisir chez qui je voulais rester, et j’ai vite coupé les ponts avec mon père.
Par chance, ma mère a compris mes ambitions, et que ce qui partait d’une blague entre amis est vite devenu une passion. Elle m’a supporté, financièrement et psychologiquement. Lorsque j’avais un coup de mou et que j’avais envie d’arrêter, elle me remontait le moral. Quand la caméra nous a lâchés, elle a trimé jusqu’à économiser juste de quoi en payer une nouvelle. Je n’ai jamais pu la remercier comme elle le méritait.
L’année d’après, j’ai reçu un message privé d’un employé de l’agence Kim, qui me disait aimer mes clips et m’invitait à passer des auditions pour voir ce dont j’étais capable. J’y ai réfléchi deux jours avant de poser la question à ma communauté grandissante. Elle m’a immédiatement encouragé à passer les essais et j’ai fini par accepter. Nos billets n’étaient pas offerts, et ma mère a encore une fois été obligée de mettre la main à la poche et d’aligner l’argent sans quoi je ne pourrais rien faire, rien montrer.

Une fois arrivés là-bas, j’ai cru m’évanouir devant la grande ville, même si je me doutais que celle-ci serait grande, je n’aurais jamais pu imaginer l’immensité devant laquelle je me suis trouvé. Pour être honnête, la cité est aux antipodes des villes bourgeoises. Les passants, eux avaient un look étrange, comme si tout transpirait l’argent en eux. Accompagné de ma mère, on a vite atterri devant la secrétaire chargée des réunions pour ceux souhaitant passer les auditions. Une vraie torture, étant donné que je déteste par-dessus tout trop en dévoiler, et surtout parler pour ne rien dire.
Une heure et demi plus tard, j’étais dans cette salle accompagnée de mon angoisse de foirer mon coup, et d’une cinquantaine de clients qui m’avait l’air tous plus chevronnés les uns que les autres. J’ai été surpris par le nombre de participants pour la journée avant de me rendre compte qu’en fin de compte, une grande majorité a fini par passer à la trappe. Au final quand mon tour est arrivé, j’ai bafouillé au moment de me présenter. J’ai directement pensé qu’ils allaient décider de m’éliminer d’emblée comme les autres qui semblaient pourtant confiants en arrivant sur scène. Mais rien de tout cela n’est arrivé et ils m’ont autorisé à faire ma démo avec une certaine réticence. À voir leurs visages, je savais que j’avais intérêt à ne pas me louper, parce qu’ils ne me donneraient pas une seconde chance.
À croire qu’ils avaient fini par apprécier ma prestation étant donné qu’ils ont fini par me donner une chance et m’ont intégré à l’entraînement. Pratiquement toutes mes journées se résumaient à travailler, manger, travailler, dormir. Pratiquement aucune pause ne nous était accordée pendant la journée et c’était insupportable, mais à la vue de la pression qu’ils me mettaient, je me devais de réussir. Ils étaient prêts à me jeter à la moindre occasion, au moindre problème, ils auraient tout fait pour en prendre un autre. Heureusement pour moi, avec le temps, j’ai fini par prendre de l’assurance, et mon travail a fini par porter ses fruits.
Au bout d’un bon mois, ils m’ont enfin lâché la grappe et j’ai pu un peu plus déborder. S’il m’arrivait de foirer un exercice, ils me laissaient recommencer sans me mettre le couteau sous la gorge pour que je fasse les choses bien. Je peux me permettre un écart ou deux, ce n’est pas si grave après tout, personne n’a jamais été capable de tout chanter sans aucune fausse note.
Parlons un peu de la vie là-bas, si c’était très rude au départ, il m’a fallu moins de deux semaines pour que je puisse prendre le rythme, j’alternais les cours de chant, et les entraînements à la salle de sport. Et puis arriva le jour où l’on m’annonça l’arrivée de ma mère aux urgences après un accident de voiture. L’accident le plus bête du monde, mais aussi le plus meurtrier. J’ai tout fait pour obtenir une autorisation de sortie pour aller la voir. Comme je m’en doutais à l’époque l’accident lui aura été fatal.

Après sa mort, j’ai cru que j’allais devoir retourner vivre avec mon père et les cadavres de bouteilles de bière qui traînaient dans toute la maison, mais à ma grande surprise, il céda et m’accorda le droit de continuer mes études chez Kim. Je voulais continuer ce que j’avais commencé avec ma mère pour lui rendre hommage, qu’elle soit fière de moi quand je la rejoindrais. Les années passèrent rapidement, à tel point que je ne voyais plus les jours passer. Je ne sais pas si c’est à cause de mon jeune âge qu’ils ne m’ont pas donné ma chance avant, mais ils ont finalement attendu l’approche de mes 19 trimestres pour enfin me proposer un contrat. Rentrer dans un groupe de pop.
J’ai directement été emballé par l’idée avant de me rendre compte que malheureusement pour moi, j’étais le plus vieux. Et que les trois compères qui m’accompagnaient n’étaient pas de taille. J’avais l’impression que l’on se moquait de moi et de musique, qu’on me prenait juste pour une tête d’affiche et que les trois à côté de moi servaient à la même chose. Surtout le benjamin de la fratrie, Anthony n’était qu’un enfant,il était trop jeune, je pensais qu'il était là seulement grâce à son nom, et s’il n’avait pas l’étoffe d’une idole à l’époque, il ne mérite pas la fan base qu’il se coltine aujourd’hui. J’ai bien tenté de le remettre à sa place quand il a commencé à devenir arrogant, mais Emir m’a vite recadré pour que j’évite d’empirer les choses. Le plan a échoué.
Deux années plus tard, j’arrive toujours à supporter les deux plus jeunes du groupe même si hors spectacle les tensions sont toujours présentes. Je pourrais les ignorer, mais c’est plus fort que moi. J’ai réussi à négocier avec mes employeurs pour pouvoir garder un contrôle complet sur ma chaîne UTube pour pouvoir garder un contact avec ma communauté. Ils ont accepté et m’ont autorisé à faire des vlogs pour un plan de vue marketing. Plus je montre mon visage, et plus je me fais connaître, plus on me connaît, plus on s’intéresse à ce que je fais, plus les gens s’intéressent à 4U. Et là, c’est un véritable pactole qu’on récolte. Seule ombre au tableau, il faut faire attention à ne pas dévoiler trop de choses, et surtout pas ce qui pourrait attirer la haine des spectateurs. Il faut leur donner ce qu’ils ont envie de voir, sans quoi c’est la fin.

PSEUDO ▲ Yogi; Alex; Zawa; IA toussa toussa
AGE ▲ Toujours 40 ans :)
PAYS ▲ France again
CODEValidé par le PP des Evasions~
D'OU VENEZ VOUS ? ▲ Bitch plz
AUTRE CHOSE ? ▲ nope
COULEUR : GoldenRod
avatar
IV ▲ Rappeur
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I am a lion and I want to be free. • Z Jeu 6 Juil - 9:31

Re-bienvenue à toi sale moche lewut

J'arrive pas à croire que t'es à 4ème compte et que tu arrives encore à tr tromper de code kill me

Bref, change ça et fait le membre modèle c:

Bonne continuation pour la suite !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤

Sa Fiche ~☆~ Son Journal
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 242
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I am a lion and I want to be free. • Z Jeu 6 Juil - 9:35


DANS MES BRAS MON ZAWA.

let me love you

Bon. Tu le sais, je suis juste ravie que tu aies pris ce prédéfini. Genre. Ça te conférera à jamais une petite place spéciale dans mon cœur et tout.
Je plussoie le choix de nom de scène que tu as pu faire pour lui, et j'attends impatiemment que tu nous raconte un peu son histoire et que tu nous montre le caractère de ce beau - très très beau - bébé.

Pour le moment, je ne peux pas vraiment déclamer tout l'amour que cette fiche pourra bien m'inspirer mais n'aies crainte, ça viendra bien assez vite.

Attention, par contre.
Tu pues un peu, parce que t'as pas le bon code lewut

EDIT : Shane tu pues. Je voulais être la première. Je te hais.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Dr. Kristal Zhang Lya
Ce médecin pansera vos plaies en Lightseagreen.

Sa fiche - Son journal

DC : Mikhaïl M. M. - Gwendal M. - Astalée N. G.
Anthony G. K. - Caelan A.

avatar
I ▲ Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 419
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I am a lion and I want to be free. • Z Jeu 6 Juil - 9:59

Re-bienvenue à toi Zawa owo

J'ai vraiment hâte de voir la suite de la fiche. o// En attendant, que l'Unique bénisse la beauté de cet homme. J'aime aussi le nom de scène. *^* En fait, j'aime ce perso tout court. xD
Et adopter un prédef', c'est beau putain. Sinon j'ai rien à ajouter à part queje suis déçue de pas pouvoir valider le code puisqu'il est est faux. lewut

Allez, bonne chance pour la suite de ta fiche. °^°

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬




Attention, Jun pourrait se foutre de ta gueule en Teal.




DC de Eirin Keiko, Alexander Van Eerte et Owen H. Anderson.
avatar
I ▲ Littérature
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 193
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I am a lion and I want to be free. • Z Jeu 6 Juil - 10:24

Bienvenue ! Hâte de pouvoir découvrir ton personnage ! ( Non je n'ai pas vu le predef, pas taper). Bon courage à toi pour la suite !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I am a lion and I want to be free. • Z Jeu 6 Juil - 10:53

Bienvenue lewut

Pour le moment ya rien du coup je vais juste dire comme tout le monde que merde j'adore cet homme team de bg jusqu'au bout lewut

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3






❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I am a lion and I want to be free. • Z Ven 7 Juil - 18:04


DANS MES BRAS MON TOUT PETIT !


Je viens avec le petit Enji pour montrer à quel point les 4U domineront le monde avec leur caractère de merde o/

J'ai hâte de lire ça mon enfant car tu sais comme je l'attends *^*
On prie pour voir un jour bébé émir nous rejoindre

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

J'te méprise en sandybrown
 Mio OscarMirandaPandoreIvnirFiche Journal
avatar
VI ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I am a lion and I want to be free. • Z Mar 11 Juil - 22:21

Bon, les enfants, j'annonce officiellement que j'ai fini cette fiche lewutlewut
avatar
IV ▲ Rappeur
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I am a lion and I want to be free. • Z Ven 14 Juil - 15:53





BIENVENUE A BORD ▬ Les 4U domineront LCDB, on l'avait prédit. Manque plus que le leader casse-pieds et la bande de fdp sera réunie.

Que dire à part que je trouve Zeru tellement profond dans son histoire. Elle est un peu sad mais c'est comme j'aime. Zeru c'est un gamin lambda avec une famille de merde et un peu de talent. J'aime trop. Hâte de voir les petites frictions entre rappeurs, ça va être beau mon joli !


Bravo pour ta Validation !

Mais avant de te lancer à corps perdu dans la vie tumultueuse qu'est la vie d'un Bermudien, il te reste deux-trois trucs à faire.

Premièrement, nous n'aimerions pas (toi non plus j'imagine) que tu retrouves sans toit et sois obligé de vivre dehors, dans le froid, le vent, la pluie, les ouragans toussa. Pour éviter cela, viens voir les propositions d'habitation ici et envoie un MP à Mio pour lui dire.

Il te faudra aussi remplir une fiche de suivi, qui te servira par ailleurs de fiche de lien. Tu pourras faire cela en suivant ce lien. N'hésites pas non plus à spammer (gentiment hein) les fiches de liens des autres membres, avoir des amis c'est cool !

Maintenant, si tu as envie de trouver un partenaire pour ton premier RP, tu peux faire une demande ici, tu trouveras sûrement quelqu'un ! N'oublies pas non plus de vérifier les demandes sans réponses, tu pourrai y trouver ton bonheur. Rien ne t'empêche cependant, si tu as déjà quelqu'un en tête, de procéder par MP, ou de lui demander sur la CB.

En parlant de la CB, si tu n'as toujours pas sauté le pas, tu peux nous rejoindre ici, c'est très sympa comme endroit, et on mange pas les gens vivants ça va. Sinon, y'a toujours le flood et les jeux, mais faut pas en abuser et oublier de RP, hein ;).

Bien sûr si tu as des questions, n'hésites pas à me joindre ici, je te répondrai le plus vite possible.

Bien ! Tu es fin prêt à te joindre à l'aventure !
Encore une fois bienvenue et bon jeu à toi !
Au plaisir de te croiser inrp.

Mio.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je parle en royalblueFiche • Journal • Oscar • Miranda • Pandore • Ivnir • Enji
Plus Badass 2016 ▲ RP de 2016
avatar
IV ▲ Chef de Clan
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Revenir en haut Aller en bas
I am a lion and I want to be free. • Z
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'm a Lion, and I want to be free [PV Haiko Mugetsu]
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» [vente] R armure lion
» Question...(armure lion)
» Armure des lion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
LE COMMENCEMENT
 :: Présentations :: Présentations Validées
-
Sauter vers: