Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai] Dim 2 Juil - 23:20

Ahhhhh je suis tellement heureuse d'avoir enfin terminé ! Je n'ai absolument pas la foi de me relire et puis si je relisais je me mettrais à détester mon travail, je me suis récemment lancée dans l'écriture de petites histoires principalement dans ce genre mais un jour j'aimerais pouvoir écrire dans tous les styles possibles et puis aussi tous les genre ! Observant les treize pages que j'écris depuis une semaine je souris fière de moi -enfin je crois-.

Je me demande si madame Kumarlik accepterait de lire ? Peut-être que je peux essayer de lui demander? Après tout je n'ai qu'à me lever de sous son bureau lui donner mes feuilles et partir en courant pour fuir le lycée à tout jamais ! C'était une bonne idée non ? Prenant une grande inspiration je passe la tête pour observer la bibliothécaire. En vrai je trouve qu'elle est très jolie et aussi toute mignonne et puis sa voix toujours si tendre tellement douce, je l'adorais ! En plus elle avait toujours d'excellents livres à proposer !

Bref maintenant que j'y réfléchis plus sérieusement, j'hésite vraiment à lui faire lire. Niveau romance on a connu mieux, genre vraiment. Il faut croire que j'ai une grande part de niaiserie en moi, c'est horrible j'ai tellement honte en vrai ! Je rêve d'écrire comme tous ces auteurs humains, rendre quelque chose de très banal intense, je veux écrire pour que les lecteurs sourient, pleurent ou rient. Je veux qu'après avoir terminé leur lecture ils se sentent bien, je veux les marquer !

Ce que je souhaite c'est qu'à la fin ils se disent j'ai aimé ce moment ou encore ici ça m'a fait de la peine et qu'ils en parlent. Un peu comme un très bon film, on sort de la salle de projection et on en parle, on débat sur le chemin du retour, on y pense pendant un moment, on se questionne. Tout ça pour dire que j'aimerais atteindre un bon niveau, et si j'échoue, je continuerais d'écrire mais pour moi, peut-être que de temps à autre je proposerais à quelqu'un de lire et de me donner son avis.

Petite inspiration, rangement de mes feuilles, vérification de l'ordre de celles-ci et je me redresse. Ma tête cogne contre le bureau, bien sur sinon c'est pas drôle. Je laisse un petit "aieuuuuh" s'échapper d'entre mes lèvres alors que je frotte le haut de ma tête. Je devrais arrêter de me mettre sous ce bureau, à chaque fois je me prends un coup mais à chaque fois je reviens. Il faut dire que je me sens à l'aise et surtout je peux lire, dessiner et écrire sans me faire épier par tous ces élèves.

Ils me mettent mal à l'aise, ils tournent autour de moi comme des vautours autour de leur proie. Après viennent les questions complètement stupides du style "c'est toi qui l'a fait?" Haha. Non c'est mon voisin, crétin. Pardon je ne devrais pas dire ça xjdhjdid.

Finalement je retente de me lever en faisant cette fois-ci attention. Debout je tiens mes feuilles dans ma main gauche et de l'autre je lisse mon pantalon noir non sans passer un petit coup sur mes fesses. Je ne peux pas me présenter devant mademoiselle Kumarlik comme une clocharde ! Déjà que je vole pas très haut lyffylylhlzqoods.

Timidement je m'approche de la bibliothécaire et après une dernière respiration je me décide enfin à parler.

- Hum... Madame?

Aller Sekai on lève les yeux, on respire calmement et on ne fuit pas. Je ne vais pas me faire manger et encore moins par une aussi gentille personne.

- Est-ce que je peux vous demander de lire hm... euh une histoire que j'ai écrite et... Et de me donner votre avis s'il vous plait ?

Par l'Unique je souhaite disparaître là maintenant tout de suite lxlcjclhchlhcl !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai] Jeu 6 Juil - 11:02


Alors là. Je crois que je vais pleurer. Je n'en peux plus. J'ai bien l'impression que ma vie est comme une centrale nucléaire humaine. Celle qui a explosé : Tchernobyl. C'est ça, ma vie est comme ça. Ma tête tourne quand je suis dans le lycée. Mais quand je suis dans mon appartement aussi. C'est horrible. Tout me rappelle tellement de souvenirs. Et quand je vais voir Owen, je la revois, elle aussi. Je la vois dans ses yeux. Dans son sourire forcé, là, juste pour me réconforter. Lui aussi, il veut pleurer, il l'a même déjà fait. Mais il se retient devant moi. Il veut se montrer fort. Qu'est-ce que je l'aime Owen.
Mais je dois travailler. Non, je ne suis pas obligée. C'est les vacances. Mais, je ne sais pas quoi faire d'autre. Il faut que je m'occupe et la bibliothèque est le seul endroit où je me sens à l'aise. Tous les livres, tous ces étalages me rassure. Je me dis que rien ne peut m'atteindre, que je suis en sécurité. Alors je marche, un peu perdue. Je divague dans les couloirs. De toute façon, personne ne va me chercher et personne ne m'attend dans la bibliothèque. On doit me penser enterrée sous mes draps ou en train de boire chez Owen en savourant son doux regard. Mais non, je dois me montrer forte. Enfin, je ne suis pas sûre que j'en ai vraiment l'air.

-Allez Astrid, tu peux le faire…

J'ai commencé à de plus en plus me parler toute seule. Je deviens peut-être folle. Mais j'ai besoin de quelqu'un au quotidien au lycée. Quelqu'un qui pourrait me rassurer, me soutenir, m'épauler. Abi était là avant, comme une grande sœur. Mais elle n'est plus là et cette pensée me fait monter les larmes aux yeux.
Me voilà devant la porte de la bibliothèque, je rentre à l'intérieur comme si c'était la première fois. Je suis émerveillée par la clarté et l'obscurité. Ces jeux de lumière que seule cette pièce possède dans le lycée. C'est si mystérieux, il y a quelque chose de magique. J'avance jusqu'à mon bureau, je ne le quitterais pas ce gaillard-là, et je m'assois sur ma chaise. J'observe les tables vides et pose ma tête la surface plane devant moi. Personne ne m'en voudra si je pique un petit somme. Je crois que j'en ai besoin.

Un bruit de choc, voilà ce qui me réveille. Quelque chose a frappé contre le bureau.

-Que… Oui ?

Je me suis relevée d'un coup, ayant peur que le Principal se tienne juste devant. S'il me voit dormir, c'est la fin, je serai renvoyée. Mais en regardant devant le bureau, personne. Il n'y a personne. J'ai encore dû rêver. À chaque fois que je dors, il y a ce bruit. Toujours un bruit assourdissant. J'ai rapidement compris que sans même y assister, le bruit de la détonation me reste dans la tête. Je n'arrête pas de l'entendre. Peut-être est-ce parce que je regrette de ne pas avoir été là. Abi a été tué. Elle ne sera plus jamais là. Et c'est les larmes qui la remplacent, les nuits blanches, la frustration, l solitude. Je ne suis pas seule, mais c'est comme si j'avais tout perdu.
Preuve de mon état, je me remets à pleurer. Je ne sais plus où j'en suis. Je n'aurais pas dû venir au lycée, mais plutôt aller chez Owen. C'est le seul qui arrive à me faire oublier. Il n'y a qu'avec lui que j'arrive à me sentir bien. Seule la bibliothèque me fait oublier. Seul mon prince me fait vivre.

Mon regard est baissé vers le sol et mes larmes coulent de mes yeux. Je ne vois donc pas la personne qui s'approche de moi et elle me surprend :

-Hum… Madame ?

Avant même de relever le regard vers elle, je me retourne et j'essuie mes larmes. Il ne faut pas qu'une élève me voie comme ça. J'ai bien reconnu la voix, c'est la petite Sekai. La pauvre, il faut que je me ressaisisse. C'est la moindre des choses que d'être présentable sur son lieu de travail.
Une fois ceci fait, je me tourne vers la jeune fille et tente de faire un petit sourire. Pas très concluant, mais c'est déjà quelque chose.

-Est-ce que je peux vous demander de lire hm... euh une histoire que j'ai écrite et... Et de me donner votre avis s'il vous plaît ?

Elle me parle avec beaucoup de gêne. Je vois même ses joues rougir. La pauvre, elle ne sait pas où se mettre. Si je comprends bien, elle a écrit une histoire ? C'est adorable, c'est à moi qu'elle demande de lire.

-Bonjour Sekai.

C'est les premiers mots qui me sont venus. Je les ai dits, tellement naturellement, avec une voix presque effacée. Je me racle donc la gorge avant de continuer de parler. Je n'ai pas envie qu'elle me prenne en pitié juste parce que j'ai l'air d'un cadavre. J'ai certes encore les yeux brillants de larmes, mais j'ai un sourire factice. Ça devrait la convaincre pour qu'elle pense que je vais bien.

-J'accepte volontiers de lire ce que tu as écrit, je suis certaine que c'est génial.

J'ajoute à cela un sourire sincère. Sekai est vraiment une des lycéennes que je préfère. Elle est si douce, si calme. Toujours à se cacher sous mon bureau, je ne peux jamais profiter de sa présence. Et pourtant, je sais qu'elle est là et je peux ressentir son innocence et sa pureté. Tout le monde devrait avoir la chance d'avoir une petite Évasion comme elle dans sa vie.
Même là, j'arrive à me sentir bien à ses côtés. Ma voix est comme plus douce quand je parle. Je ne ressens pas le tremblement habituel, signe que je me retiens de pleurer. Alors, je continue, je lui pose des questions :

-Tu l'as écrit toute seule ? Je veux tout savoir fais-moi un petit résumé vendeur, comme si tu étais une écrivaine et que tu souhaitais vendre ton œuvre à une maison d'édition.

Encore une fois, je souris et je tends la main pour lui faire comprendre qu'elle peut me passer ses feuilles. C'est une excellente surprise qu'elle me fait là. En plus, je suis certaine que la qualité de son récit me fera oublier la vie sur l'île, ma vie.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 242
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai] Jeu 6 Juil - 23:53

A ma plus grande joie, mademoiselle kumarlik accepte ma proposition malgré son air lointain. Enfin je dis à ma plus grande joie mais je ne suis plus vraiment sûre de ce que je veux vraiment !

Heureusement la bibliothécaire a le don d'être rassurante, ce sourire dessiné sur don joli visage a quelque chose de doux, il est tendre alors forcément on se sent immédiatement à l'aise. On a tellement de chance d'avoir une aussi belle femme au lycée ! Plus encore j'envie les Passion, ils sont encore plus proche d'elle que moi, la pauvre petite Évasion.

Bon nous on a quand même de très belles perles, par exemple madame Lya, je l'admire à un point inimaginable ! Et puis bien évidemment le meilleur professeur de littérature de toute l'île monsieur Akatsuki ! Comme quoi on a nous ausis en Evasion des Bermudiens et Bermudiennes absolument fabuleuses !

Tout comme mademoiselle Kumarlil, monsieur Akatsuki est une véritable source d'inspiration, ses cours pourraient presque me manquer pendant les vacances. J'aime les vacances, mais l'année scolaire est tout aussi palpitante ! Il est clair que niveau devoir ya mieux mais le simple fait d'être avec tous ce petit monde est fort agréable !

En plus de ça, cette année mes notes étaient vraiment pas mal, quand on regarde l'évolution depuis mon arrivée à Xényla ! En revanche les cours de sport c'est toujours pas ça, je tiens à préciser que maladresse et sport ne sont pas compatibles surtout si on ajoute "Sekai" a l'équation. Autant dire que je le souviendrais de toutes ces balles en pleine tronche et de toutes ces fois où je le suis retamée la gueule par terre... Et je ne parlerais même pasdes cours en hiver. Bon c'est beaucoup de mauvais points mais au moins maintenant je n'ai plus du tout peur d'Alexei ! Ca c'est un bon point !

Bref toujours avec ce sourire agréable aux lèvres la femme face à moi tends sa main vers mes feuilles tout en ajoutant sur un ton qui sonne merveilleusement bien à mes oreilles.

- Tu l'as écrit toute seule ? Je veux tout savoir fais-moi un petit résumé vendeur, comme si tu étais une écrivaine et que tu souhaitais vendre ton œuvre à une maison d'édition.

Oh, comme un jeu de rôle? J'adore les idées qu'elle a ! Je lui donne donc mes feuilles avec à mon tour le visage illuminé par un large sourire. Je prends une inspiration, j'espère sincèrement que ça lui plaira, ça ferait déjà du bien à ma conscience et peut-être que grâce à elle je pourrais m'améliorer ! Je prends une grande inspiration réfléchissant à comment formuler tout cela puis je me lance.

- Roméo et Juliette de Shakespeare est un grand classique, j'ai voulu me baser dessus tout zn ajoutant ma petite touche personnelle. J'espère que vous serez surprise de cette parodie simple tout en étant assez moderne hihi ! J'ai voulu jouer sur les clichés avec une prétendante romantique et un prétendant plutôt froid qui ne veut pas de cette dernière.

On a connu mieux comme résumé, mais peu importe, le plus important c'est l'histoire ! Et ici c'est un Roméo et Juliette des temps modernes que j'ai fait à ma sauce ! Et pourtant l'Unique seul sait à quel point j'aime les belles histoires qui finissent généralement bien.

Pourtant, pour une fois j'ai voulu changé et à la place, on peut lire une belle chute -dans tous les sens du terme- ! Après tout qui sur cette île peut s'attendre à ce que les personnages soient une friteuse et un aspirateur? Personne. Qui peut prévoir qu'à la fin la friteuse meurt en tombant par terre alors qu'elle tente de s'accrocher à l'aspirateur tiré par une personne? Personne une fois encore.

Je regarde mademoiselle Kumarlik d'un œil curieux. Je me demande si j'ai bien tout fait? Peut-être que j'aurais dû commencer par me présenter? C'est sûrement stupide mais si je dois vraiment jouer le jeu, alors j'ai tout raté étant donné que je ne me suis pas présentée ! Ahhh je tergiverse trop.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai] Ven 7 Juil - 11:52


Sekai semble désormais plus calme. Ce que je lui ai dit à l'air de l'avoir détendu et elle semble même enthousiaste. Elle me tend donc ces feuilles que j'attrape. Je les pose délicatement sur mon bureau en prenant soin qu'elles soit toutes bien disposées. J'ai hâte de l'écouter parler. C'est exactement ce dont j'avais besoin, de la fraîcheur. Cette petite Évasion respire la joie de vivre et la candeur de la jeunesse. C'est agréable.
Elle réfléchit à comment me présenter son récit. Cela veut dire que ce n'est pas juste une petite histoire écrite sur le fil. Elle doit y avoir passé du temps. C'est agréable de constater qu'elle se passionne pour quelque chose de si important. Les livres et les histoires qu'ils contiennent sont toujours des moyens de s'évader. J'adore rêver. J'adore me sentir concerner par la vie de ces petits êtres imaginaires. Mon pouvoir est tellement parfait pour ça. Je remercie l'Unique de m'avoir donné un tel don.

-Roméo et Juliette de Shakespeare est un grand classique, j'ai voulu me baser dessus tout en ajoutant ma petite touche personnelle. J'espère que vous serez surprise de cette parodie simple tout en étant assez moderne hihi ! J'ai voulu jouer sur les clichés avec une prétendante romantique et un prétendant plutôt froid qui ne veut pas de cette dernière.

Je ne m'y attendais pas. Elle n'a pas besoin d'en dire plus. Roméo et Juliette est la pièce humaine que j'aime le plus. Je suis tout simplement fan de cette histoire. Shakespeare est un génie de la tragédie. Je ne suis même pas surprise que Sekai connaisse cette histoire. Elle me donne vraiment l'impression d'avoir bon goût. Elle a même dû m'emprunter les différentes versions que nous avons à la bibliothèque.
Cette annonce me fait complètement oublier ma tristesse. Ou du moins, elle s’enfouit profondément dans mon cœur. Je suis complètement en amour avec cette tragédie romantique. C'est toute mon enfance. Ma mère me le lisait quand j'étais toute petite pour m'endormir. Je ne voulais de ces histoires bébêtes pour enfants. Je n'aimais pas ça. Alors que les tragédies romantiques, mais aussi les simples histoires à l'eau de rose, je ne m'en lassais pas et je ne m'en lasserai jamais. Je suis une véritable romantique qui croit au prince charmant. Désormais, j'ai la preuve qu'il existe.

Sans plus attendre, je feuillette vite fait les pages, pour voir si j'en ai pour longtemps. Mais une encore meilleure idée me vient à l'esprit. Je suis certaine qu'il n'y aura pas de meilleures idées que celle-ci. Tant que j'ai Sekai sous la main, autant lui proposer quelque chose. Mais d'abord :

-Vraiment, tu me touches beaucoup. Tu me donnes l'honneur d'être ta première lectrice, c'est adorable.

Il fallait que je la remercie. C'est vraiment toujours difficile de choisir qui aura un tel honneur. Ma première histoire, une petite fable, j'ai réfléchi bien des semaines avant de me dire que mon père était le premier lecteur parfait. Il a tellement un esprit critique, mais toujours pour aider les autres. Je tiens peut-être ça de lui. C'est même sûr.
En prenant son œuvre en main, je me lève et m'avance vers Sekai. J'ai ma petite idée en tête. C'est toujours le meilleur moyen de découvrir un livre. J'adore lire, mais de temps en temps, je me permets cette manière-là.

-Qu'est-ce que tu dirais, si on découvrait ton livre ensemble grâce à mon pouvoir ?

On ne pourra certainement pas rester durant tout le récit. Mais cela fait longtemps que je n'ai utilisé mon pouvoir, alors je dois sûrement pouvoir tenir lors de toute la scène d’exposition. C'est génial pour une écrivaine de pouvoir voir à quoi ressemble son histoire de l'intérieur. Tu inventes tes personnages, tes lieux et tu peux les voir vivre comme s'ils étaient réels. Sekai n'en ressortirait de grandie de cette expérience. Et puis moi, j'adorerais voir tout son imaginaire en réalité. Ça doit être fascinant. C'est une reprise de Shakespeare, ça ne peut être que de l'art.
Je lui tends la main pour qu'elle l'attrape et lui sourie tendrement. C'est le moment d'accepter à ton tour ma petite Sekai. Tu as tout gagné et ce n'est pas dangereux.

-Tu es partante ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 242
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai] Ven 7 Juil - 13:07

Mademoiselle Kumarlik m'écoute attentivement, ça me fait super plaisir, ça me donne l'impression que ce que je dis l'intéressé. Pas que je doute de son intérêt mais endin comment expliquer? Ca me fait vraiment plaisir, ça veut aussi dire que je ne dis pas toujours des bêtises hihi !

Ca me met de bonne humeur, je ne peux m'empêcher de faire un large sourire face à la mentaliste. Je la vois feuilleté mes pages et une grande énergie explose en moi, je sens que la bibliothécaire a une idée derrière la tête et j'adore cette perspective !

- Vraiment, tu me touches beaucoup. Tu me donnes l'honneur d'être ta première lectrice, c'est adorable.

Oh mais c'est moi qui devrais la remercier comme elle le fait ! Qui sur cette île aurait accepter avec autant d'enthousiasme qu'elle? Probablement personne ! Alors non je suis navrée mais c'est moi qui me sens méga super hyper touchée !

En plus mademoiselle Astrid a réussi à me mettre complètement à l'aise, ce qui d'habitude n'est pas une mince à faire ! Je suis tellement stressée, perturbée, désolée, bref la totale quoi. Seulement voila, elle a réussi naturellement, avec cette voix douce, encourageante, délicate aussi.

Je suis certaine que je pourrais l'écouter parler sans l'interrompre pendant des heures ! Par l'Unique imaginez lorsqu'elle fait la lecture ! Ca doit etre tellement agréable d'écouter, je veux dire il y a des personnes qu'on écoute facilement, qui savent lire en y mettant des intonations, du rythme, des sentiments, bref c'est juste super génial de les écouter ! Et je suis certaine que mademoiselle Kumarlik fait partie de cette catégorie !

Vraiment il suffit de l'écouter lorsqu'elle nous souhaite le  bonjour quand on arrive, avec ce large sourire qui illumine son joli visage ! Bon je divague, je vois la mentaliste prendre mon histoire dans ses fines mains et se lève. Je me demande à quoi elle pense, à mon avis c'est quelque chose que je vais adorer ! Elle s'avance vers moi alors que je la regarde avec une curiosité qui m'est propre.

- Qu'est-ce que tu dirais, si on découvrait ton livre ensemble grâce à mon pouvoir ?

Mes yeux s'illuminent, on peut sûrement y voir de petites étoiles scintillantes ! Je savais que ses idées me plaisaient toujours, visiter mon propre écrit combien de fois fait-on cela dans une vie? Pas tous les jours sauf peut-être pour elle? Par l'Unique vraiment, je pourrais lui sauter au cou tellement je me sens d'excellente humeur !

C'est une occasion unique, jamais je n'ai eu d'expérience aussi palpitante ! Je suis comme un petit poisson dans l'eau, totalement à l'aise ! Je pourrais me mettre à frétiller sur place, ce qui en soi n'a aucun sens mais à l'heure actuelle c'est pas si grave !

La bibliothécaire me tends alors sa main, je sais que dans le regard qu'elle me porte, elle me rassure et une fois encore ça fonctionne. Je vois dans ses beaux yeux que je n'ai pas à m'inquiéter de quoique ce soit, ça ne sera pas dangereux en tout cas tant qu'elle est là je ne m'en inquiète pas le moins du monde !

- Tu es partante ?

Je la regarde encore quelques secondes l'air de dire "C'est vraiment une proposition sérieuse. Genre comme quand on est à un examen et qu'on doit être sérieux?" Puis finalement, je hoche la tête et accepte la main qu'elle me tend si gentiment.

- Oh oui ce sera un immense plaisir !

Je frissonne déjà ! Et puis saviez-vous que mademoiselle Kumarlik a une peau très douce et des mains très jolies? Elles sont fines j'ai presque peur de lui faire mal en la prenant !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai] Dim 9 Juil - 13:38


Sekai ne semble pas vraiment quoi savoir répondre. Mais je suis certaine qu'elle va accepter. Je le vois dans ses yeux. Ce n'est pas quelque chose que l'on peut refuser. C'est quelque chose d'unique quand même. Enfin, je pense. Je devrais peut-être m'informer là-dessus. Il y a forcément des pouvoirs de Mentaliste qui se rapproche du mien. Mais le mien, que j'aime appeler ''Souvenir des mots'' doit être unique. Chacun possède une particularité, ce petit quelque chose qui rend son être unique. J'aimerais bien connaître le pouvoir de chaque personne, rien qu'en le voyant. C'est facile pour presque tous les Hybrides et c'est devinable chez certaines Nymphes. J'ai plus de mal avec les Mentalistes comme moi. Si je ne me connaissais pas, je ne pourrais pas dire mon pouvoir rien qu'en me voyant.

La main de Sekai finit par se poser sur la mienne.

-Oh oui, ce sera un immense plaisir !

Cette réponse me fait sourire, je suis ravie qu'elle accepte. La dernière fois que j'ai emmené quelqu'un dans un livre, c'était Owen. J'adore l'entraîner dans toutes sortes d'histoire. Enfin, je ne le fais que quand il accepte. Je ne lui oblige rien du tout. Eh puis, je peux très bien utiliser mon pouvoir toute seule. Et ça fait tellement longtemps que je ne l'ai plus fait.

-Alors… À quel moment de l'histoire allons nous aller ?

Je n'ai pas encore lu le livre, c'est évident que je demande à cette charmante Évasion où elle aimerait aller. Peut-être qu'il y a un passage qu'elle affectionne particulièrement. Ou peut-être un passage qu'elle aime moins et elle aimerait s'assurer qu'il rend bien au final. Les possibilités sont tellement nombreuses. Je vais lui laisser le choix.

-Tu penses à quelque chose en particulier ?

Mes pensées vont dans tous les sens. J'ai vraiment envie de découvrir cette histoire. Mais là, je viens de réaliser un truc. Si je vais dans le livre, je vais peut-être découvrir quelque chose que je ne devrais pas. C'est quand même une parodie apparemment. Et si je découvrais la chute de l'histoire alors que je ne suis qu'au début, je vais perdre l'envie de lire. Jamais je ne me pardonnerai de me gâcher une histoire.

-Arrêtes de réfléchir ! C'est une mauvaise idée !

Je suis sérieuse. Il faut qu'on arrête ça. Je vais lui expliquer pourquoi. Je rêverais d'aller dans son histoire, Sekai doit encore plus avoir envie que moi. Je ne veux pas lui refuser ce plaisir. Mais j'ai vraiment peur de tout rater.

-Si je vais dans ton histoire. Je risque de me révéler toute la fin. Est-ce que c'est un risque possible ? Je ne veux pas gâcher ton histoire.

Il est absolument important qu'elle me donne une réponse claire. Si la réponse est positive, il va falloir trouver autre chose. Je ne priverai pas Sekai du plaisir de voir son histoire vivre. Il est impossible pour moi de l'en empêcher. Je lui ai proposé, alors, ça va arriver. Mais je ne veux pas perdre tout le plaisir de la découverte. Connaître la fin d'un livre alors qu'on ne l'a même pas commencé, c'est la pire des choses possibles. Sauf si ce livre a été écrit dans ce but. Par exemple, on connaît la fin et toute l'histoire sert à comprendre pourquoi ça.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 242
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai] Mar 11 Juil - 1:34

Ahhh quelle joie, ça me fait tellement mais tellemeeeeeent plaisir ! Je reste assez calme, je trépigne même d'impatience ! Pourtant d'après ce que je sais, notre cher délégué a très mal vécu cette expérience, petit choc thermique, bon ce sont des choses qui arrivent n'est-ce pas ? Je vais surement dire quelque chose de bizarre mais d'un côté ça se tient. Mademoiselle Kumarlik a juste fait comme tout le monde, protéger le joker de sa classe.

Tout comme l'a fait madame Lya contre trois Origines !  Eva bien sur, Sacha qui me paraît évident et Blume qui a dû avoir sa propre utilité. Bref j'admire beaucoup le médecin scolaire ! Accepter un combat alors qu'on sortait à peine de la battle school ! Genre vraiment le jour juste après les derniers combats.

Et pourtant malgré tout elle l'a protégé et ne l'a pas cédé ! Plus tard j'aimerais être aussi gentille que mademoiselle Kumarlik, aussi douée que madame Lya et aussi cool que monsieur Akatsuki ! Tous les trois parfaits !

- Alors… À quel moment de l'histoire allons nous aller ?

Elle semble réfléchir et je fais de même. C'est une excellente question à laquelle je n'ai pas de réponse...

- Tu penses à quelque chose en particulier ?

Je secoue la tête négativement, il est bien sur évident que la fin de l'histoire n'est pas une bonne idée. Personne sur cette île n'aime connaître la fin ! En tout cas à ma connaissance.

- Arrêtes de réfléchir ! C'est une mauvaise idée !

Huh? C'est à moi qu'elle demande ça? En vrai, elle a raison.  Quand je réfléchis trop j'ai toujours de très mauvaises idées ! Comme quand je suis partie récupérer le joker d'Alexei, j'ai quand même envisagé de le frapper à coup de plateau repas... Heureusement pour tout le monde, le pierre papier ciseaux m'a paru plus convaincant.

- Si je vais dans ton histoire. Je risque de me révéler toute la fin. Est-ce que c'est un risque possible ? Je ne veux pas gâcher ton histoire.

Le mieux ce serait qu'elle ne puisse rien distinguer. Mais je ne vais quand même pas lui cacher les yeux avec un bandeau, c'est absurde !

- Euh... Je pense que c'est un risque plus que possible...

Je suis tellement désolée ! Je ne voulais pas rendre tout ça si difficile ! Je réfléchis un moment, il faut absolument qu'on trouve un moyen !

- Il ne faut pas aller à la fin ! Mais pas au début non plus... Il ne faut pas que vous voyez les personnages avant la fin de l'histoire !

Je fais une pause pour laisser le temps de tout assimiler. J'ai toujours l'habitude de parler à toute vitesse... Je me demande comment les gens arrivent à me suivre dans ce que je dis parfois !

- Hmm... Vous pourriez mettre un bandeau !

Je fais un large sourire fière de mon idée, même si entre nous ça ne doit pas être la meilleure. Je me demande si ça pose un problème. Est-ce que ça peut rendre tout ça dangereux ? Ohh je me pose tant de question !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai] Jeu 13 Juil - 10:11


Je la regarde assimiler ma réflexion. L'expression sur son visage me fait bien comprendre que j'ai raison.

-Euh... Je pense que c'est un risque plus que possible...

D'ailleurs, elle semble subitement prise de remords. Ce n'est pourtant en rien sa faute. Je me suis précipitée bien trop vite dans cette idée d'utiliser mon pouvoir. Je n'ai pas assez réfléchi aux conséquences que ça pourrait avoir sur le déroulement du récit.
La Petite Évasion semble déjà totalement dans sa réflexion. Elle doit désespérément chercher ce qu'on peut faire. Je devrais l'aider à réfléchir, mais je n'ai pas encore lu le livre. J'aurais dû juste accepter de lire son histoire et lui proposer de la vivre de l'intérieur un peu plus tard. Elle aurait bien dû revenir pour récupérer son manuscrit. Vraiment, je n'ai pas assuré sur ce coup-là. Mais ça fait bien des semaines que je n'assure plus. Je suis vraiment une larve de bibliothèque.

-Il ne faut pas aller à la fin ! Mais pas au début non plus... Il ne faut pas que vous voyiez les personnages avant la fin de l'histoire !

C'est vraiment compliqué tout ça. Si je ne peux pas aller au début de l'histoire, je vais forcément découvrir quelque chose en allant plus tard. Mais si je ne peux pas aller à la fin non plus, je ne peux strictement aller nulle part. Encore plus si je ne dois pas voir à quoi ressemblent les personnages. Je commence vraiment à me dire que tout ça était vraiment une mauvaise idée. Je suis partie sur les chapeaux de roue.

Mince, mince.

-Hmm... Vous pourriez mettre un bandeau !

Alors celle-là, je ne m'y attendais pas. Je devrais mettre un bandeau selon elle ? Sekai semble vraiment fière de son idée et sourit même. L'idée n'est pas si mauvaise en soit. Mais cela confirme vraiment le fait que je ne dois pas voir les personnages. De toute façon, je n'ai pas besoin de mes yeux pour pouvoir utiliser mon pouvoir. Je ne pourrai juste pas profiter moi-même de la vision de son histoire. Mais si je voulais faire ça, au début, c'était exclusivement pour Sekai.

-Ce n'est pas une si mauvaise idée que ça.

Je suis vraiment en pleine réflexion maintenant. Je suis aussi un peu déçue de ne pas découvrir le livre moi aussi. Mais je préfère ça que de me révéler toute l'histoire. Ça c'est vraiment quelque chose que je déteste. Quand j'utilise mon pouvoir et que je découvre la fin, je suis tellement dégoûtée que je ne veux plus lire la suite du bouquin. C'est tellement dommage.
Autour de moi, j'ai beau chercher, mais je ne vois rien qui pourrait servir de bandeau. Peut-être que Sekai a quelque chose du genre ? Je lui demande :

-Dis-moi, tu aurais quelque chose qu'on pourrait utiliser comme bandeau ?

En plus, j'ai encore quelques indications à lui donner. Je ne pourrai pas m'assurer que tout se déroule bien pendant le voyage dans l'histoire, je n'aurai pas mes yeux pour voir. Elle devra elle-même s'assurer qu'il n'y a pas de problème. Parce que si un des personnes de son histoire arrive à nous voir, je ne suis pas certaine de ce qui arrivera. J'ai déjà été repérée une fois, quand j'étais plus jeune. Tout est devenu noir et je me suis réveillé chez moi quelques heures après. Mais je ne sais pas ce qui arriverait si je me faisais repérer avec quelqu'un qui m'accompagne. Le pire serait que cette personne reste coincée à jamais dans l'histoire. C'est une bonne manière de se débarrasser de ses ennemis, mais je ne veux pas que cela arrive à une élève.

-Aussi, il va vraiment falloir que tu m’écoutes attentivement. Je ne pourrai pas t'aider si j'ai les yeux bandés. Il faudra que tu sois prudente. Tu seras invisible dans l'histoire, alors balade-toi où tu veux sans crainte. Mais moi, on pourra me voir. Alors assure-toi que tes personnages ne posent jamais les yeux sur moi. Si ça arrive, il y aura de très grandes conséquences. Tu as bien compris ?

J'espère que j'ai été assez claire. Je ne veux pas qu'il lui arrive quelque chose. Je m'en voudrai à vie.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 242
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai] Ven 14 Juil - 16:03

Je ne sais absolument pas ce que mademoiselle Kumarlik pense, si ça se trouve elle n'aime pas mon idée? Mais là pour le coup je dois avouer que je n'en ai pas d'autres alors si de son côté elle a quelque chose je pense vraiment que ce sera une idée bien meilleure !

- Ce n'est pas une si mauvaise idée que ça.

A-Ah bon? J'avoue que je ne peux retenir un air choqué sur mon visage. Je suis loin de ce que j'ai pu imaginer. Est-ce qu'elle pense vraiment que c'est une idée pas trop mauvaise? J'ai tellement pas l'habitude d'avoir des idées, tout ce à quoi je réfléchis me paraît si nul que je suis toujours étonnée quand ça plaît.

- Dis-moi, tu aurais quelque chose qu'on pourrait utiliser comme bandeau ?

Oh ça j'ai ! Dans une pochette au fond de mon sac, d'ailleurs faudrait que je fasse un petit tri, histoire de voir ce que je garde et ce que je peux laisser dans ma chambre. Par exemple les médicaments, in-di-spen-sa-bles. Autant dire que les jours où je suis dans le mal, savoir que j'ai toutes sortes de médocs me rassure. Après tout je ne peux pas tout le temps aller à l'infirmerie !

Dans la vie il faut savoir se prendre en main ! Même si c'est pas toujours la meilleure solution.

- Aussi, il va vraiment falloir que tu m’écoutes attentivement. Je ne pourrai pas t'aider si j'ai les yeux bandés. Il faudra que tu sois prudente. Tu seras invisible dans l'histoire, alors balade-toi où tu veux sans crainte. Mais moi, on pourra me voir. Alors assure-toi que tes personnages ne posent jamais les yeux sur moi. Si ça arrive, il y aura de très grandes conséquences. Tu as bien compris ?

Là je redeviens sérieuse, si la bibliothécaire dit qu'il peut y avoir de grandes conséquences, l'Unique sait que je préfère l'éviter ! Du coup il va falloir que mademoiselle Kumarlik ne se fasse pas voir, ce serait la totale si ça arrivait ! Bon bien sur, c'est inutile de stresser autant. Tout ce que je risque c'est de faire des bêtises en étant si stressée ! Je respire donc et hoche la tête très sérieusement. Madame Kumarlik peut compter sur moi !

- Je ferais très attention promis !

Ah et faut pas que j'oublie le bandeau, j'en oublie que ma main et dans la sienne et me baisse sous le bureau pour attraper mon sac. Avec ma seule main libre j'ouvre celui-ci et trouve ma pochette, comme prévu dedans se trouve un bandeau propre. Je ne sais pas vraiment pourquoi il est dans mon sac mais maintenant, je suis persuadée. Rien n'est inutile ! La preuve en direct !

- Voilaaaaa !

Avec un large sourire je me redresse et lui offre mon bandeau rose. Je remarque alors que j'ai du la brusquer et lui faire mal en bougeant du coup fidèle à moi-même je reprends la parole.

- Je suis désolée ! Je ne voulais pas tirer ! Ahh je suis tellement désolée ! Excusez-moi !

Je ne peux m'empêcher de baisser le regard et de légèrement me pencher. Par l'Unique si je commence comme ça je n'ose pas imaginer après ! Ca risque d'être une catastrophe ! Un véritable ca-ta-stro-he !

Calme-toi Sekai ça va aller. Tout va bien. Nan mais je rêve je vais finir par être une lycéenne tres autonome à force de me rassurer moi-même, de me faire peur toute seule, de me faire rire et pleurer toute seule... Mais qu'est-ce qu'on va faire de moi sérieux? Je désespère.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai] Sam 15 Juil - 11:56


Sekai m'a écoutée attentivement. J'ai bien l'impression qu'elle n'a laissé aucune de mes paroles s'échapper. C'est parfait si elle a bien tout compris. Parce que moi-même, je ne suis pas sûre de ce que j'avance. Mais il vaut mieux être trop sûre. Je ne sais vraiment pas ce qu'il peut se passer. Tout peut arriver, vraiment tout. Mais je pense que tant que Sekai surveillera ses personnages tout ira bien. Elle connaît son histoire, elle sait à quel moment ils risquent de me voir. Je dois avoir confiance en elle.

-Je ferai très attention promis !

C'est une preuve que je peux vraiment avoir confiance en elle. Cette petite Évasion est quelqu'un d'intelligent. Pourtant, elle doit vraiment manquer de confiance. À chaque fois, quand elle vient à la bibliothèque, elle se cache sous mon bureau. Elle est souvent seule d'ailleurs, elle doit vraiment aimer le calme quand elle lit ou s'adonne au dessin. Même si parfois, je souris en la voyant venir avec Shane, cette boule d'énergie sur pattes. Ils font bien la paire tous les deux. Ils apportent une petite vague de fraîcheur. J'ai parfois l'impression de revoir mon époque au lycée. Quand tout allait encore bien, que rien n'avait mal tourné.
Mais alors que je suis perdue dans mes pensées, voilà que je me fais tirer vers le bas. Je ne comprends pas trop ce qu'il se passe, mais très vite, je vois que Sekai fouille dans son sac. Après quelques difficultés, elle finit par en sortir un bandeau. Elle aurait dû me lâcher la main, je pense que toute cette manœuvre aurait pu être bien plus simple.

-Voilààààà !

Vraiment adorable cette petite. Quand j'aurai des enfants, je veux qu'ils grandissent et deviennent comme elle. Qu'ils deviennent de beaux adolescents, gentils et respectueux. Il me faudrait une Sekai et un Shane. Comme ça, il y aurait toujours de la bonne humeur, de l'énergie et beaucoup d'amour. Est-ce qu'Owen sera d'accord ? C'est étrange de penser ça maintenant, alors que j'avais encore envie de pleurer il y a quelques minutes. Je me sens bien. Cette petite Évasion a un aura si apaisant.
Elle se relève comme si de rien n'était et me tend son bandeau. Il est rose et tout à fait à son image. Je crois que c'est exactement ce qu'il me fallait pour ne rien voir. Je l'attrape de ma main libre. Son sourire me fait sourire également.

-Je suis désolée ! Je ne voulais pas tirer ! Ahh, je suis tellement désolée ! Excusez-moi !

Il me faut un peu de temps avant de comprendre pourquoi elle s'excuse. Mais rapidement, je lui souris, comme une sœur le ferait à sa petite sœur. Je n'ai jamais eu de frère ou de sœur, mais j'imagine tous ces élèves comme tels.

-Ne t'inquiète pas Sekai, tout va bien. Tu ne m'as pas fait mal.

Je finis par lâcher la main de Sekai, il le faut bien à un moment. C'est principalement pour mettre le bandeau qu'elle me prête. Je crois que je n'ai pas une tête à bandeau, mais bon, c'est pour la bonne cause. Je ne vais pas le garder vraiment dans mes cheveux. Dès que j'aurai à nouveau attrapé la main de Sekai, je le mettrai sur mes yeux.
C'est d'ailleurs ce que je fais. Je tends ma main vers Sekai pour qu'elle la reprenne. Et cette fois, il n'y aura pas d'attente normalement. Dès qu'elle a pris ma main, je lui dis :

-Ferme les yeux et surtout, n'oublie pas ce que je t'ai dit.

Juste après, je place le bandeau sur mes yeux et je les ferme. J'ai toujours fermé mes yeux pour utiliser mon pouvoir, même avec un bandeau, ça ne doit pas changer. J'essaye de rejoindre le livre, mais ça ne marche pas. Forcément, je ne l'ai pas encore lu. Il faudrait donc que je le lise avant. Je crois que ça ne va pas être compliqué. J'enlève donc à nouveau le bandeau en le plaçant juste au-dessus de mes yeux.

-Attends juste quelques secondes, je me dépêche !

Rapidement, je lâche sa main et reprends son manuscrit. Je l'ouvre au tout début et lis la première page. Ce n'est pas grand-chose, mais c'est tout ce dont j'ai besoin pour pouvoir utiliser mon pouvoir. Ma curiosité me tente, j'ai vraiment envie de continuer à lire. Mais je me retiens. Dès que j'arrive à la fin d'une phrase vers la fin de la page, je m'arrête. Il va vraiment falloir que je lise après notre petit voyage.
Bien vite, je rattrape la main de Sekai et je remets le bandeau.

-C'est bon, garde bien les yeux fermés.

Je me concentre et actionne mon pouvoir. En un rien de temps, nous voici dans l'histoire. Je le sais, l'ambiance a changé. Tout a changé autour de nous. Sekai doit très certainement l'avoir remarqué elle aussi, mais il va falloir qu'elle se concentre très vite. Alors je la préviens :

-Sekai, on est arrivées. Ouvre les yeux et reste bien attentive. Je te fais confiance.

À la moindre erreur, il peut arriver tout et n'importe quoi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 242
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai] Mar 18 Juil - 13:54

Après mes plates excuses mademoiselle Kumarlik me rassure comme elle sait si bien le faire puis après quelques petits trucs de dernière minute elle attrape ma main et remet mon bandeau rose.

J'ai vu qu'elle a lu un tout petit bout de mon histoire, je dois que j'ai retenu mon souffle pendant un instant. J'espère de tout mon cœur, de toute mon âme qu'elle a apprécié ce début.

Seulement maintenant, je ressens quelque chose d'étrange et c'est d'ailleurs ce qui me ramène à moi alors que j'ai toujours les yeux fermés -pour l'effet de surprise-. En fait c'est comme si on avait changé de dimension c'est vraiment super étrange. Bien sur je ne le ressent sûrement pas comme mademoiselle Kumarlik, mais quelque chose dans l'atmosphère, dans l'ambiance semble avoir changé.

- Sekai, on est arrivées. Ouvre les yeux et reste bien attentive. Je te fais confiance.

J'ouvre d'abord un œil peu sur de moi mais rapidement le seconde suit. Je suis clairement émerveillée, tellement émerveillée qu'à côté de moi un enfant qui ouvrirait un cadeau d'anniversaire ne pourrait être plus émerveillé. On est dans une cuisine très joliment décorée, des murs rose clair, une table rectangulaire trois chaises et un genre de canapé sans les accoudoirs, le sol est brillant, un long plan de travail occupe une bonne partie de la pièce avec à son bout four ou dessus repose un micro qui est lui-même surmonté par un placard de couleur claire. Bref c'est exactement comme ça que j'imaginais la cuisine.

J'hésite quelques secondes et finis par lâcher la main de la bibliothécaire, je suis curieuse de voir à quoi ressemble la cave, lieu où se passe aussi l'action. La friteuse est posé sur le rebord d'un plan de travail différent de celui de la cuisine. Je n'ai normalement écrit nul part que la friteuse tournait la tête vers l'endroit où se trouve mademoiselle Kumarlik.

J'en profite donc pour observer en détail chaque recoin. Je suis éblouie. Je retourne vers mademoiselle Astrid et lui fais un câlin, il aurait pu attendre qu'on soit rentré mais je n'y tiens pas !

- Merci beaucoup madame c'est vraiment génial !

Je la relâche et écoute attentivement les mots de la friteuse à l'aspirateur posé non loin. Je tire la bibliothécaire vers son côté droit histoire que l'aspirateur ne la remarque pas, après tout prudence est mère de sûreté ! Et puis mademoiselle Astrid a dit qu'elle me faisait confiance et je me dois d'être à la hauteur de ses espérances !

- C'est tellement génial j'adore cette expérience !

Je ris légèrement, un rire plein de joie qui reste néanmoins discret. Je ne devrais peut-être pas parler avec la bibliothécaire, je me tais donc et chaque parole que j'ai écrite je les entends par mes personnages c'est tellement étrange et en même temps trop super ! Ahhhh je vais finir par sauter de joie !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai] Ven 21 Juil - 16:02


Je ne sais vraiment pas ce qu'il se passe autour de moi. D'habitude, quand j'utilise mon pouvoir, j'ai toujours les yeux ouverts. C'est totalement insensé de me bander les yeux. Mais il faut bien que je le fasse. J'utilise mon pouvoir pour faire plaisir à cette petite Évasion. Mais si je vois tout ce qu'il se passe dans l'histoire, je ne pourrai plus avoir l'envie de la lire par après. Alors il faut savoir faire des sacrifices.
Après quelques instants de présence ici, Sekai finit par me lâcher la main. Je me demande ce qu'elle peut ressentir. C'est vraiment un moment unique qu'elle doit vivre. Quand j'étais petite, la moindre chose pouvait m’émerveiller. Toujours maintenant d'ailleurs, je suis encore une enfant. Tout me semble féerique ou totalement maléfique. C'est vraiment compliqué. Mais je dois juste me concentrer un peu. Seul mon pouvoir doit être au centre de mon attention.

Pour l'instant, il ne se passe rien. Je n'entends presque rien, si ce n'est les pas de Sekai et sa respiration. Je pense que nous sommes à un moment de l'histoire où il ne se passe rien. Je ne bouge tout de même pas, je ne veux prendre aucun risque. C'est quand même vraiment frustrant cette histoire, je ne peux rien voir du tout. Alors j'attends.
Mais je n'ai pas à attendre longtemps. Voilà que les bras de Sekai m'entourent. Elle est réellement en train de me faire un câlin ? C'est tellement adorable de sa part.

-Merci beaucoup madame, c'est vraiment génial !

Ces mots me touchent au fond du cœur, en plus de son accolade si pleine d'amour. Cette petite est vraiment adorable, je ne regrette pas du tout de lui avoir fait cette proposition. Même si je ne peux pas profiter de son livre, la savoir heureuse me fait plaisir.
Je ne lui réponds que par un sourire. Je voulais dire quelque chose, mais voilà que j'entends des voix. Je ne peux donc vraiment pas parler. Le moindre bruit de ma part pourrait tout faire rater. Il ne faut pas que ça arrive. Je pose même ma main sur ma bouche. Sekai, de son côté, me pousse légèrement sur le côté. C'est certainement pour qu'on ne me voie pas. Elle se souvient bien de mes conseils. C'est très bien. Tout va bien se passer alors. Par contre, je commence tout de même à avoir mal à la tête. La migraine arrivera vraiment quand je m'approcherai des 10 minutes ici. Il faut qu'on fasse vite.

-C'est tellement génial, j'adore cette expérience !

Elle est vraiment à fond, complètement ravie. Son rire me le laisse comprendre. Elle peut rire autant qu'elle veut, personne ne peut l'entendre. Mais il faut à tout prix que moi, je reste silencieuse. C'est la seule condition si l'on veut pouvoir rester au maximum. Mais pas trop longtemps non plus, je ne veux pas me mettre à saigner du nez.
Mais c'est là que je réalise que je n'ai pas prévenu Sekai. Nous n'avons que 15 minutes possible ici. Et je compte partir au bout de 10 minutes. Je ne veux pas risquer de tomber d'épuisement. Il faut que je la prévienne. Je tends mon bras devant moi et le bouge pour lui faire signe. J'espère qu'elle me voit.

-Sekai ?

J'ai tenté de chuchoter le moins fort possible. Mais c'est tout de même à une certaine hauteur pour qu'elle m'entende. Elle n'a pas dû aller bien loin de toute façon. Je tente le tout pour le tout.

-Regarde bien l'heure s'il te plaît. Dans 5 minutes, on doit être parties.

Seules les voix de ses personnages me parviennent aux oreilles. Je ne suis pas certaine qu'elle m'ait entendue. Ce n'est vraiment pas le moment de me faire ce coup-là. Je n'enlèverai pas le bandeau, il en est hors de question.

-Sekai ? Tu m'entends ?

Il est également hors de question de parler plus fort. J'ai tellement peur. La moindre erreur est si vite arrivée. Dépêche-toi de me répondre Sekai, sinon je vais vraiment me mettre à stresser. Le mal de crâne se fait de plus en plus fort. Cela se voit que je n'ai plus utilisé mon pouvoir depuis trop longtemps. C'est pas terrible.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 242
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai] Ven 28 Juil - 7:35

Alors que je suis concentrée sur la scène qui se déroule devant moi, je crois entendre mon prénom. Curieuse je lâche la scène des yeux et me tourne vers mademoiselle Kumarlik, elle semble me chercher du bout des doigts. A part elle je ne vois pas qui aurait pu m'appeler.

Je reviens donc vers elle, de son côté elle n'a pas bougé d'un centimètre et sa voix est comme un murmure, d'ailleurs je n'ai pas l'occasion de lui répondre afin qu'elle soit rassurée, elle enchaîne.

- Regarde bien l'heure s'il te plaît. Dans 5 minutes, on doit être parties.

Brrr je frissonne, sa voix est tellement basse et à côté il y a la voix des personnages nullement troublés par notre venue. Bon je dois avouer que cinq minutes c'est court mais c'est pas si grave, ça restera la meilleure expérience de ma vie !

- -Sekai ? Tu m'entends ?

Ah oui il faut que je rassure mademoiselle Kumarlik.! J'ai bien failli oublier de le faire -je suis un boulet- . Je tends donca petite main vers la sienne je l'attrape doucement, je ne veux pas qu'elle ait une crise cardiaque. C'est pas mon objectif ! En plus si elle a peur elle risque de crier, -en tout cas à sa place c'est ce que je ferais- et du coup elle se fera voir par mes personnages et l'Unique seul sait ce qui risque d'arriver...

- Je ferais attention à l'heure ne vous inquiétez pas .

Je fais attention au ton de ma voix et au volume, j'ai décidé de parler calmement, je chuchote presque, je veux que mademoiselle Kumarlik se sente bien et pas agressée. Bon ça doit pas être très difficile, de base j'ai une petite voix timide .

Je ne sais pas trop quoi ajouter alors je continue de tenir la main rassurante de la bibliothécaire en observant la scène devant mes yeux. C'est vraiment incroyable, en voyant tout ça en direct je me sens heureuse. J'arrive à voir quelques détails à modifier, j'ai presque l'impression d'assister à une vraie pièce de théâtre. Bien sur je ne suis pas une professionnelle mais je reste éblouie.

Le temps s'écoule et je garde un œil sur l'heure de mon téléphone. Quand les cinq minutes sont passées je lève la tête vers la mentaliste et reprend avec une voix toujours calme et douce.

- Madame, les cinq minutes sont passées ! On peut y aller je suis prête !

Je me sens pleine d'énergie je pourrais sortir courir ! Peut-être même rentrer chez Mira à pied hihi !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai] Ven 28 Juil - 12:36

Ma respiration se fait plus rapide. Je ne sais pas pourquoi, j'ai vraiment peur. Si Sekai s'est éloignée, cela multiplie les risques. Je n'aurais pas dû lui dire de se balader où elle veut. Est-ce que j'enlève mon bandeau ? Ça serait la meilleure des choses à faire pour éviter la catastrophe. Mais je n'ai pas envie de l'enlever. Je dois me calmer. Sekai est une fille responsable, je pense. Tout va bien se passer.
Je me calme rapidement quand je sens une main attraper la mienne. La petite Évasion est là, toute silencieuse. Elle fait vraiment attention à la moindre des choses. Tout en elle se veut calme. Elle a vraiment bien compris mes conseils. Même si je lui ai dit qu'elle pouvait aller partout, elle reste près de moi.

-Je ferai attention à l'heure ne vous inquiétez pas.

Là encore, ses paroles sont douces. Elle parle tout doucement. C'est comme si elle aussi essayait de ne pas se faire remarquer. Sa voix est si adorable et si mignonne. J'ai manqué de laisser échapper un petit « Yeeeuuuuh ! », mais je me suis retenue. Ça aurait été ridicule de faire rater cette excursion à cause de ça.
Tout va mieux, je n'ai rien à craindre. Sekai saura faire attention et on pourra partir avant que les saignements de nez ne commencent. Par contre, pour le mal de crâne, c'est mal parti. Ça a déjà commencé, alors je sais que j'aurai une migraine pour quelques temps.

Autour de nous, la scène continue d'évoluer. J'entends des voix, plus ou moins lointaines, mais je suis incapable de les replacer dans le contexte. Je ne sais pas où nous sommes, ni à quelle époque. Peut-être que nous sommes dans une pièce, ce qui semble logique comme je n'entends pas de bruits extérieurs. Mais je ne cherche pas vraiment à comprendre la situation qui m'entoure. Je ne veux pas tout découvrir.
Depuis avant, Sekai n'a pas lâché ma main. Dès qu'elle me donnera le signal, je pourrai nous ramener dans la réalité. Je ne veux pas trop traîner. Mon but n'est pas de m'abîmer la santé.

-Madame, les cinq minutes sont passées ! On peut y aller, je suis prête !

C'est tout ce que j'attendais. Mes yeux sont fermés, mais je dois m'assurer que les siens aussi.

-Sekai, ferme les yeux.

Je lui fais confiance, je suis certaine qu'elle les a directement fermés. Alors je me concentre un instant et nous ramène dans notre bon vieux monde. Forcément, à peine arrivées, je lui lâche la main et enlève le bandeau pour pouvoir enfin ouvrir les yeux. Ma deuxième main tenait toujours le manuscrit de Sekai, je l'ai emmené avec nous.
Comme j'ai lâché sa main, Sekai comprend qu'elle peut ouvrir ses yeux. Sur son visage, je vois toute la bonne humeur que cette expérience lui a apportée. Ça me fait plaisir de voir qu'elle est contente. C'est exactement ce dont j'avais besoin en ce moment. Juste prendre un peu de temps pour rendre service à quelqu'un. Il n'est pas nécessaire de toujours se morfondre. Mais bon, j'ai un peu de mal.

Mais là, tout me semble bien loin. Je ressens juste la joie intérieure de la jeune Évasion. Joie qui n'est pas qu'intérieure. Je ne doute pas qu'elle va bientôt afficher un sourire sur son doux visage. Cette fille inspire la jeunesse et cette insouciance si rare et si fragile. J'espère qu'elle ne changera jamais. L'année prochaine, elle sera encore là dans ce lycée. Sa fraîcheur me donne envie de sourire même dans les pires moments.

-Je suis contente que ça t'ait fait plaisir !

Et je lui souris affectueusement. Maintenant, il faut que je trouve le temps de lire son manuscrit pour lui donner mon avis. Je sais que je vais vite le trouver ce temps, il est hors de question que je ne le lise pas vite. Je suis certaine que c'est une petite merveille. Il suffit de voir l'auteure pour comprendre tout le potentiel. Il n'y a pas de doute, il va être parfait. Je le pose sur mon bureau et lui dit :

-Bon, je pose ton manuscrit juste ici. Je compte bien le lire dans la journée. Tu pourras revenir ce soir pour le récupérer et je te donnerai mon avis d'experte !

Bien sûr, je rigolais en disant ça, le petit rire que j'ai laissé s'échapper d'entre mes lèvres le confirme. Mais elle doit sûrement le comprendre, elle est maline. J'ai hâte de lire tout ça.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 242
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai] Lun 31 Juil - 0:14

Mademoiselle Kumarlik me demande de fermer les yeux et je m'exécute sans un mot. Un sourire est dessiné sur mes lèvres et je ne peux m'empêcher d'être super heureuse. Déjà il y a cette expérience juste extraordinaire, ensuite je ne l'ai pas dit mais je suis contente que la bibliothécaire n'ait pas pris peur quand j'ai attrapé sa main.

Maintenant que j'y pense je dois avouer qu'à sa place j'aurais sauté et hurlé à plein poumons. Etre dans un endroit sombre sans un bruit ça m'aurait angoissée, brrr rien que d'y penser je sens que je vais pleurer !

Finalement je sens qu'elle lâche ma main et puis il y a quelque chose dans l'ambiance de la pièce qui fait que je me rends compte qu'on n'est plus dans mon histoire mais à nouveau dans la bibliothèque. Il y a cette chaleur naturellement rassurante, pas un bruit et pourtant au lieu d'être angoissée je me sens divinement bien ici !

On pourrait presque dire que la bibliothèque est ma troisième maison. J'y passe tout de même pas mal de temps l'air de rien ! Et puis quand je viens et que je ne m'installe pas à -ou sous- une table je me met toujours sous le bureau de mademoiselle Kumarlik.

Sa voix me ramène à peine à la réalité je dois avouer que j'écoute à peine ses paroles et je ne remarque pas ses mouvements. Je me contente d'être là, le regard dans le vide avec un sourire aux lèvres. Néanmoins je finis par secouer la tête et une fois de plus sa voix résonne. C'est comme une douce mélodie j'apprécie grandement.

- Bon, je pose ton manuscrit juste ici. Je compte bien le lire dans la journée. Tu pourras revenir ce soir pour le récupérer et je te donnerai mon avis d'experte !

Mon histoire est sur son bureau, je fais complètement confiance à la mentaliste. Et de toute manière je ne veux pas la presser ! Elle a déjà fait beaucoup aujourd'hui, je veux dire l'utilisation de son pouvoir ne doit pas être si simple !

Malgré tout, même si quelque part elle semble quelque peu fatiguée, elle rit. Un très beau rire d'ailleurs, un rire qui me fait sourire plus encore que d'habitude. Je me courbe et bien sur je ne peux retenir des remerciements à son égard. Je la remercie du fond du coeur vraiment. Elle a rendu ma journée extraordinaire, magnifique ! C'était magique j'ai vraiment adoré et je peux assurer que je ne risque pas d'oublier cette expérience hihi !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
Vous pouvez lire sivouplait? NAN EN FAIT LFHHLCHLCCHL ft. [Astrid - Sekai]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER
» MR. HRM Ҩ je vous déclare maintenant mari et femme, vous pouvez actualiser vos statuts facebook.
» Vous n'avez pas les os en verre, vous pouvez vous cogner à la vie ! - Edward Bird
» Ismaël, pour vous servir !
» Présentation d'un chat que vous pouvez boire, mais que va-t-il se passer ? //à finir//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: