Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

La belle au bois dormant a bien changé... Feat Sacha.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: La belle au bois dormant a bien changé... Feat Sacha. Jeu 29 Juin - 18:27

Ah le prince charmant ... Il était tellement mieux quand il restait fictif. Dans la réalité, il serait plus un pauvre con, mal fringué, avec une haleine de phoque et un comportement complétement what the fuck. Pourtant, Harleen voulait croire que dans ce bas monde, ou cette petite île, un jeune homme était faite pour elle.  Ouais bah tu pouvais toujours rêver ma fille ! Avec ta tronche à la Gwen Stefani et ton caractère de peste, tu pouvais toujours rêver. Ainsi, elle s'était fait une raison et compenser ce manque d'amour par une lecture assidu de romans. Rien à voir avec des bouquins à l'eau de rose avec Charles qui doit épouser Elise, mais Elise aime Roger qu'elle trompe avec Thierry alors que lui-même et marié avec Therese. Non non ! C'était plutôt des livres de cape et d'épée, avec une romance compliquée à la clef et une pointe d'érotisme. Fort heureusement, ce genre d'ouvrage était confortable rangé dans sa cachette secrète : sous son oreiller. A défaut d'avoir un cœur contre le sien, elle avait la tête sur sa lecture et vivait l'amour par procuration, triste cette vision des choses !

Tellement triste qu'elle venait de se réveiller de sa courte nuit de sommeil, arrachée à son rêve dans lequel elle vivait une idylle. Durant la nuit, elle était encore sortit en douce, sauvant la veuve et l'orphelin, donc était rentré tard. Cependant aux premières lueurs du jour, elle ouvrait les yeux. Loin de la belle au bois dormant, elle avait les cheveux totalement hirsutes, encore un reste de maquillage sous les yeux et elle ne sentait pas très bon, adieu le mythe. Mais ce n'était pas le pire ! Non non ... Harleen fut confrontée un souci plus important. Elle était emmêlée ... Dans ses bras ... Ils avaient du s'allonger dans la nuit, passant autour de son corps tel un serpent malicieux et l'étreignaient avec de jolis meli-melo de nœuds. Super ... Se débattant contre elle-même, la jeune femme roulait dans son lit pour atterrir par terre, la chute fut rude et acheva son réveil. « J'ai compris .. J'me leve. Tain ...» Pesta-t-elle contre elle même. Reprenant contenance et calme, elle rappelait ses bras jusqu'à retrouver une longueur normale et elle put se lever d'un bond. Ce matin, elle était seule, ses colocataires absentes, elle s'empressa de virer son reste de vêtement, les éparpillant dans la chambre pour se mettre nue et partir dans la salle de bain pour faire sa toilette.

***

C'est une Harleen fringante et coquette que l'on retrouvait une heure plus tard. Elle était encore devant le miroir, achevant les dernières retouches de maquillages. Aujourd'hui, elle avait laissé ses cheveux dorés libres, bien lisse, une mèche coincée derrière son oreille tombant légèrement sur son front. Ses yeux azur étaient maquillés d'un trait noir le long de la paupière, une couche de mascara pour les yeux de biche. Un peu de rose sur les joues pour donner de la couleur à son visage pâle et son très classique rouge à lèvres rouges pétant.  Coté vêtements, elle avait choisi une chemise rouge à carreaux noirs, couramment appeler la chemise de bucheron. Les premiers boutons étaient ouverts sur un léger décolleté et les pans de la chemise étaient noués en un nœud remontant jusqu'à son nombril. Ceci était accompagné par un short en jean arraché à mi-cuisse et une paire de doc martens, la droite bordeaux, l'autre noire. Quelques gouttes de parfum pour finir et la voila prête. Non, elle n'allait pas à un rendez-vous galant, c'était juste son style vestimentaire de tous les jours, qu'il n'en déplaise à certain.

La jeune femme tournait le dos à miroir pour attraper son sac en bandoulière, elle y glissait son carnet de dessins, sa trousse contenant tout un tas de crayon à la mine plus ou moins grasse pour les effets d'ombres, et deux trois autres affaires. Elle enfilait son bomber noir matelassé et sortit de la chambre, prenant soin de la fermer à clef. Tout en s'aventurant dans le couloir, elle se mit à chanter un restant de chanson lui venant à la tête. « They say, “stay in your lane boy, lane boy. But we go where we want to. They think this thing is a highway, highwa. But will they be alive tomorrow? » Deux petits de danse, puis coup de pied dans une chaise laisser dans le couloir par un camarade, rien à foutre ! D'un coup, la blondinette se figeait, regardant partout sans tourner la tête. Ses yeux se fixaient sur la première porte à sa gauche. Prise d'une irrésistible envie, Clearvy posait la main sur la poigne et tentait d'ouvrir la porte, qui s'ouvrit .... Oh ? Un petit coup d’œil dans l'interstice, personne. Elle entrait donc, n'ayant aucun intérêt pour l’occupant de la chambre. Elle refermait la porte rapidement derrière elle et se trouva face à une chambre triple, vu les possessions de chacun, elle devait être mixte.  Elle s’avançait dans la chambre, parcourant du regard les bureaux et étagères. Rien de très intéressant à première vue. S'approchant du premier bureau, elle posa son sac et son bomber sur le dossier sur la chaise. Sur le surface du bureau, des affaires de cours, des bouquins, un portable et d'autres choses sans intérêt. Machinalement, elle prit le portable et appuya sur le "home" pour voir l'image de fond, une femme qu'elle n'avait jamais vu et trop âgé pour être une élevé. Elle remit le portable à sa place et parcourut le reste dans la chambre, jusqu'à tomber sur un t-shirt. «  Canon ça ! » Harleen le tenait par les manches à hauteur d'oeil. « Un peu large ...» Beaucoup même « Ca fera un bon pyjama ! » Elle le roulait en boule et le mit dans son sac, ainsi que deux ou trois choses bricoles.

Épuisée par son manque de sommeil et son shopping intensive, elle se mit à bailler et s’étirait. Un coup d’œil sur son téléphone, il affichait 9:03. Tout le monde devrait déjà être partit, personne ne viendrait avant une bonne heure. Alors sans le moindre scrupule, elle retira ses chaussures, chaussettes, son short et tira la couette du lit qui était défait. Elle se glissait dedans, remonta la couette et resta immobile deux secondes avant de gigoter un peu pour prendre ses aises. « Faudrait que j'prenne l'oreiller avant de partir, trop confortable le con.  » Elle se tournait sur le coté, aller ... 5 minutes ca ne tuera personne ! Sa résistance face à Morphée fut pitoyable car la voila endormie. Entièrement couverture, on ne voyait d'elle que quelques mèches platine et bien sur ses affaires abandonnées au pied du lit.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La belle au bois dormant a bien changé... Feat Sacha. Jeu 29 Juin - 21:05

Revenir chez les Madstolker quelques jours avait été une très mauvaise décision prise par Sacha. Il aurait clairement du y réfléchir à deux fois avant de s'y rendre.

Le pire dans tout ça c'est qu'il avait complètement zappé de prendre son téléphone et de mettre un peu d'ordre de son côté. Après tout il ne savait pas ce que Duvley avait prévu pour sa part.

Finalement à bout de nerfs il s'était levé à 10h30 en ce jeudi de vacances. Ras le cul d'entendre toutes ces gonzesses jacasser si tôt le matin ! Et puis savoir son téléphone au lycée ne le rassurait pas, quand il savait qu'il y avait des cons qui embarquaient tout ce qu'ils trouvaient... c'était tout sauf rassurant.

Dire qu'il avait chargé son téléphone inutilement. Et qu'il était resté sur son bureau avec un soupir le mentaliste attrapa un t-shirt noir, un jean et un caleçon avant de se rendre à la salle de bain et d'en ressortir dix minutes plus tard.

Le trajet vers le lycée c'était passé comme chaque fois qu'il s'y rendait rien de différent mis à part le surplus de Bermudiens parcourant les rues de boutiques en boutiques, de boulangerie en boulangerie.

Arrivé au lycée, il ne prit pas longtemps pour trouver sa chambre. Sourcils froncés il se demandait bien ce qui lui était passé par la tête. Quelle idée de rentrer dans cette baraque alors même que le trio insupportable de femmes s'y trouvait !

Sans la moindre hésitation l'Origine ouvre et entre dans la pièce qu'est sa chambre. Immédiatement il se dirige vers le bureau remarquant par ailleurs un sac qui n'était pas le sien sur la chaise en plus d'un bomber qui ne lui appartenait pas non plus.

Levant un sourcil il resta à les observer quelques secondes avant de penser que peut-être Duvley avait décidé de se mettre plus à son aise pendant l'absence du noiraud. Étrange car le vêtement ne semblait pas être son style habituel.

Secouant la tête il se pencha pour attraper son portable et l'alluma, rien n'avait changé entre aujourd'hui et hier c'était déjà ça. Le ténébreux plongea son appareil dans la poche de son pantalon avant de se diriger vers son lit.

En se baissant pour retirer ses baskets, le Madstolker trouve un short, des chaussettes tournées dans le mauvais sens et une paire de chaussure. Le jeune homme se savait bordélique mais pas au point de laisser ses vêtements au sol. Et surtout le plus étrange dans tout ça, c'était qu'il n'avait pas de short et encore moins un short féminin.

- Mais c'est quoi ce bordel?

Sa colocataire ne se serait quand même pas mise à ce point à son aise si? Retirant ses baskets il se redressa et s'installa sur le bord de son lit. Étrangement il ne souvenait pas avoir faire son lit en partant.

Soupirant il avait voulu poser son dos sur le matelas laissant ses pieds au sol mais au lieu de cela, son dos avait percuté... un corps? Ouvrant de grands yeux il se redressa immédiatement.

Sacha se tourna et tira sur les couvertures, à sa plus grande surprise une tête blonde apparut. Plusieurs questions vinrent prendre place dans la tête du noiraud, par exemple "bordel c'est qui cette nana?" Ou encore "Qu'est-ce qu'elle fout dans mon lit?!"

Reol laissa un regard couler vers le short avant de revenir sur la demoiselle. Est-ce que par le plus grand des hasard, ce short... lui appartenait? Si c'était le cas, pourquoi, par l'Unique POURQUOI elle était en slip dans un lit qui n'était clairement pas le sien?!

Toussant assez fort pour la réveiller, le Bermudien croisa les bras sur son torse et se mit à parler sans la moindre gêne.

-[color=#ff0921] Je peux savoir c'que tu fous dans MON lit? J'te connais même pas./color]

Attendant une réponse de la part de cette squatteuse sans nom Sacha l'observa froidement.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

J'te présente mon poing en Red

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

merci Anny keur sur toi <3
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dc : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
IV ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 269
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La belle au bois dormant a bien changé... Feat Sacha. Jeu 29 Juin - 21:35

La sieste d'Harleen se déroulait sans la moindre once de rêve. En même temps, il lui semblait impossible de rêver en cinq minutes de temps. Oui, uniquement cinq minutes, n'est ce pas ? Aller ... A peine plus de dix minutes ! Cette douce sieste touchait malheureusement à sa fin quand elle fut réveillée par un bruit de toux. Sur l'instant, elle n'ouvrait pas de suite les yeux, elle fronçait juste le nez en fermant plus fortement ses paupières closes.  Quand un second temps, elle se glissait sur le dos tout en passant le bras sur son front, se couvrant les yeux de toute lumière pour émerger plus en douceur. Ses paupières se mirent à battre doucement pour s'accoutumer a l’éclairage, tandis qu'elle entendait une voix parvenir à ses oreilles. «  Je peux savoir c'que tu fous dans MON lit? J'te connais même pas.» Un homme ? Dans sa chambre ? Il manquait pas d'air pour s'y introduire pendant qu'elle dormait !! Un pervers peut-être même ! Ne semblant pas plus surprise que cela, la jeune femme posait son regard sur un jean debout devant le lit, il devait bien y avoir une paire de jambes dedans ? Son regard azur remontait lentement sur la silhouette masculine, détaillant presque le moindre muscle. Ses yeux montaient encore, ça n'en finissait plus, c'était donc un géant. Ah ! Finalement elle arrivait aux épaules et au visage de l'arrivant. C 'était un jeune homme brun, les yeux sombres, l'air glacial et ... Il la toisait de sa géantissime taille. En plus, il pestait ! Tain ...  Harleen le fixait de son regard voilé par l'ombre de son bras. «  Baisse d'un ton, t'vois pas que tu m'reveilles ?...» répondait-elle sans le moindre scrupule.

Avec une certaine nonchalance, la demoiselle se redressait pour s'asseoir dans le bras. Son visage était baissé vers les couvertures, complétement dissimulé par une cascade dorée. L'Evasion se mit à bailler, s'étirer et chercher son téléphone à tâtons, sans sucés . Ha oui, il était dans son sac, tant pis. Emergant avec une lenteur exaspérante, Harleen terminait par se mettre à genou sur le lit, la couverture couvrant ses jambes nues et sa culotte sombre. A ce simple moment, elle redressait la tête vers l'inconnu, le fixant. Merde ... Elle l'avait déjà vu. En même temps, ils étaient voisins de palier, ca aurait été con de pas se voir une seule fois. Le jeune homme , loin d'être repoussant, devait avoir plus ou moins le même age qu'elle. Mais avec cette tête de fou furieux, il aurait fait fui les plus téméraires ! Par chance, Harleen ne l'était pas .... Il n'y avait que la démence pour la faire vivre. Après quelques secondes, elle se mit à sourire en le regardant et le pointa du doigt. « Tu sais comment tu pourrais te rendre utile ?! En m'apportant un café ! Noir, avec cinq sucres. Merci ! » Oui, elle osait ! Comme chez elle quoi. Quand son même élan, la jeune femme se redressait d'un bon dans le lit pour en sortir, pas pudique pour un sou. Elle ramassait son short et contourna l'inconnu pour se rhabiller, attendant qu'il aille chercher sa boisson. Alors qu'elle passait les jambes dans le tissu, elle le regardait avec un air joueur et mesquin. « Bah t'es encore la ?! »
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La belle au bois dormant a bien changé... Feat Sacha. Jeu 29 Juin - 23:14

Dans sa vie Sacha n'avait frappé une fille qu'une seule fois, c'était le jour où l'Origine aux cheveux verts lui avait embarqué son mp3. Ce cas mis de côté, aussi loin qu'il se souvienne jamais il n'avait levé la main sur le sexe opposé.

- d'un ton, t'vois pas que tu m'reveilles ?...

Cependant, cela risquait de rapidement changer. Cette nana manquait pas d'air, elle osait dormir dans un lit qui n'était pas le sien et en plus mademoiselle avait l'audace de demander à ce qu'il baisse d'un ton? C'est l'hôpital qui se fout de la charité.

La blondinette bouge beaucoup, elle se redresse, baille, s'étire comme si c'était normal. Le Madstolker était ahuri, si encore il y avait eu quelque chose entre eux la nuit dernière ca aurait été plus ou moins logique qu'elle soit dans son lit. Mais le ténébreux n'avait même pas passé la nuit ici, vous voyez il est où le problème?!

- Tu sais comment tu pourrais te rendre utile ?! En m'apportant un café ! Noir, avec cinq sucres. Merci !

La squatteuse pointe alors le propriétaire du lit et sourit en le fixant de ses yeux bleus. Elle était complètement tarée. Levant un sourcil l'Origine restait bouche fermée, le regard toujours aussi froid. Quittant enfin les draps elle s'empare de son short et passe le ténébreux.

Conclusion le short n'était pas à Duvley. Limite la meuf elle a emménagé dans la chambre. Bon elle était plutôt bien foutue il n'y avait rien à redire là-dessus. Cette dernière glisse ses jambes dans le vêtement avant de reposer son regard sur le mentaliste puis reprend.

- Bah t'es encore la ?!

Nan j'suis un hologramme bouffonne. Tch.

Il s'approche de cette dernière et l'attrape par le vêtement au niveau de la nuque. Sans aucun mal il la ramène sur le matelas et se place au-dessus d'elle. Il se munit de son regard le plus glaçant et à son tour prend la parole.

- T'as cru que c'était la chambre à ta mère ou bien?

Il s'empare de son menton et le redresse avant de reprendee sur le même ton.

- Tu squattes mon lit, tu oses me dire de fermer ma gueule, tu te crois au café et tu te trimbales en culotte sans la moindre pression et c'est normal?

Il fit une pause mais il était hors de question de l'entendre parler.

- Tu prends ton bordel et tu dégages avant que j'te fasse avaler tes sucres par le cul.

Il se redresse et attrape les chaussettes et chaussures avant de les lui lancer à la gueule.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

J'te présente mon poing en Red

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

merci Anny keur sur toi <3
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dc : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
IV ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 269
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La belle au bois dormant a bien changé... Feat Sacha. Ven 30 Juin - 18:33

Chaque personne était munie d'un talent, Harleen en était convaincue ! Le sien, en dehors du dessin, s'était de rendre les gens fous. Preuve avec ce jeune homme qui rentrait chez lui en toute tranquillité, ne demandant rien à personne. He bah nan ! La chieuse devait mettre son nez dans sa petite routine. Rien de mieux que cela pour la rompre et renouer avec de bonnes bases ! Bon, entre eux la base était plutôt mauvaise, un mauvais départ, ou quelque chose comme ça. Sauf qu'elle se rendait pas compte que son comportement pouvait  provoquer des dressages de cheveux, et quand bien même, elle n'aurait aucune gêne à poursuivre. Aller, faites pas la gueule, elle est pas méchante ! Si si je vous jure ! Dans l'immédiat, c'est le ténébreux garçon qu'il fallait convaincre, bonne chance ! Surtout qu'il était colère ... Alors qu'il devrait plutôt être content d'avoir une femme dans son lit ! Non mais ou va le monde ?! Dans son lit ... Oui, il va dans son lit, embarquant Harleen avait lui, l’étreignant par la nuque sans la moindre trace de douceur. Aie, c'était un violent ce type. Intéressant.  En deux secondes de temps, l'Evasion se trouvait couché sur le dos, à même les couettes avec l'inconnu sur elle ...

Alors qu'il lui portait un regard glacial, l'artiste gardait son sourire déconcertant et ses espiègles prunelles.  « T'as cru que c'était la chambre à ta mère ou bien ? » Hein ? Non non ! Ca serait bien plus propre voyons ! Le menton de Clearvy se trouvait coincé dans sa poigne alors qu'il montait son visage, comme la forçant à le regarder, ce qu'elle aurait fait sans son aide.  « Tu squattes mon lit, tu oses me dire de fermer ma gueule, tu te crois au café et tu te trimbales en culotte sans la moindre pression et c'est normal? » Ouhh .... C'est qu'il interprétait mal ses paroles le coco. A la dernière question, elle hochait la tête vigoureusement pour lui répondre. «  Tu prends ton bordel et tu dégages avant que j'te fasse avaler tes sucres par le cul. »  A cette dernière tirade, elle pouffait de rire en argumentant  « Mince, ca doit etre douleur » Non, elle ne se foutait pas de sa gueule, pas totalement en tout cas. Le jeune homme se redressait, lui laissant le luxe d'en faire de même. Sauf qu'il ramassait ses affaires pour lui balancer. La demoiselle se décalait sur le coté à l'impact, laissant ses effets retomber derrière elle, par terre. Elle le regardait un instant, une main sur la bouche, genre choquée, avant de se tourner vers lui. « Qu'est ce que tu peux être susceptible ! Et plus, la colère ne sied guère à ton visage ! Regarde ta déjà une ride, juste là .... » Dit-elle en pointant le visage du jeune homme du doigt, au niveau des yeux. A forcer les sourcils de la sorte, il finirait par lui arriver des bricoles ! Ramenant sa main à elle, Harleen eut un léger rire amusé et se recoiffait d'un geste de la main, rabattant sa longue chevelure sur ses épaules, camouflant son décolleté. « Tes super rabat-joie quand même voisin de palier ! Beaucoup d'hommes auraient étés contents d'avoir une femme dans leur lit !... »

Aussi simplement que cela, elle prit place sur le bord du lit, s'asseyant dessus, elle s'armait de son plus beau sourire, à la fois charmant et déconcertante. Elle lui tendait la main « Salut, moi c'est Harleen, enchantée ! Et toi ?! A moins que tu préfères un surnom .. Ça tombe bien, j'en ai un paquet un stock ! Voisin de palier. La perche. L'asperge. Haricot mais lui je suis pas sure tu vois ... » En même temps qu'elle énumérait les surnoms, elle comptait sur ses doigts. « Le colérique. Le géant. Le spaghetti.... Non c'est pas approprié, t'es "trop" muscler pour ça. Adaptons alors ! Tagliatelle ... Oh tiens j'ai faim !» Elle se levait de nouveau pour aller à son sac, l'ouvrit et en sortir un paquet de fingers.  « T'en veut ?!» Elle était suffisamment de bonne humeur pour partager ... C'est dire ! Sinon c'était chacun pour sa gueule et crève la dalle en silence, merci.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La belle au bois dormant a bien changé... Feat Sacha. Sam 1 Juil - 14:55

Levant un sourcil Sacha ne sait plus quoi faire de cette tarée. Soupirant il abandonne, elle finira bien par se lasser et partir. Il retire son t-shirt et se dirige vers son armoire, maintenant qu'il est rentré il ne sortirait plus, dans le.pire des cas il irait peut-être manger un p'tit quelque chose ce soir.

- J'aurais pu être heureux si la meuf quis quatte mon lit avait pas un maquillage et un débit de parole pareil

Il reprend ses recherches sans rien dire de plus. Seulement il a beau chercher encore et encore le lycéen ne retrouve pas le t-shirt qu'il portait hier encore. D'ailleurs il ne l'a pas rangé en tout cas il ne s'en souvient pas. Et l'autre blonde qui ne s'arrête plus, Harleen, c'est tout ce que le Madstolker a entendu alors qu'elle continue sur sa lancée.

Le mentaliste revient à son lit et lève les couverture tandis que l'autre moulin à parole se lève pour chercher son sac. Reol est pourtant sûr d'avoir laissé son vêtement ici-même au fond de son lit comme toujours. Soupirant il tourne les talons et tombe sur la demoiselle.

- T'en veut ?!

Nouveau soupir. Les yeux fermés, le ténébreux passe ses doigts sur l'arrête de son nez. Qu'est-ce qu'il a bien pu faire pour que l'Unique lui envoie cette folle?

- Bon. Qu'est-ce que tu me veux?

La lycéenne est sur le point de le rendre dingue et ce n'est sûrement pas dans le bon sens du terme. L'Origine rouvre les yeux et observe sa camarade de haut en bas avant que son regard écarlate ne soit attiré par son sac. Il plisse les yeux et lève un sourcil, il est certain que le tissu qui dépasse de ce dernier est son t-shirt qu'il cherche depuis avant.

C'est sur que vu l'endroit où il se trouve, Sacha aurait cherché longtemps... Il ne tarde pas à reprendre la parole, hors de question qu'elle parte avec ses affaires. Si elle avait été sa copine peut-être qu'il lui aurait laissé, mais elle ne l'est pas et dans le cas contraire il lui aurait donné pour la faire dégager.

- Dis donc toi... T'en aurais pas profité pour fouiller mes affaires par hasard.

Ce qui est à lui est à lui point barre.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

J'te présente mon poing en Red

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

merci Anny keur sur toi <3
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dc : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
IV ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 269
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La belle au bois dormant a bien changé... Feat Sacha. Sam 1 Juil - 21:39

Ainsi donc, le garçon appréciait ses surnoms et n'avait pas de nom ... Intéressant !! Quand bien même il n'avait rien dit à ce propos, il n'avait pas non plus nier, ni même pesté à l'idée de porter ces sobriquets surement désagréable à entendre. Que cela ne tienne ! Il n'avait que se présenter quand l'occasion s'était présenté au lieu de faire la sourde oreille. Dorénavant, la question était : Quel nom allait-elle choisir ? C'est qu'il y en avait un paquet comme dit précédemment et elle lui en avait énuméré un partie. Songeant à toutes les opportunités qui s'offraient à elle, Harleen ne put retenir un sourire. Elle se tâtait encore entre : Mon petit haricot - que les esprits mal placés lèvent la main - ou encore Grincheux, ca lui allait bien ... Il ne faisait que geindre depuis qu'il était apparu ! Vivre en colloc' avec lui devait être un enfer s'il était toujours d'une humeur exécrable. Aussi, la blondinette émettait une annonce silencieuse aux pauvres âmes résidents ici avec ce "monstre" : Ma porte vous est ouvert, avec une taxe de séjour de dix balles par nuit. Ca passe quoi ... Limite, elle pouvait écrire tout un tome sur ça ! " Transformer sa chambre en hôtel, volume I !" Elle n'aurait plus qu'à trouver ses crayons et feutres pour une machine à écrire ... Magnifique comme idée. Elle la gardait au chaud, au cas ou elle devrait changer de vocation.

Surement dépité ou découragé, l'Asperge abandonnait l'idée de la chasser, comprenant surement que la menace ou la violence n'avaient pas d'effet contre la démence. Elle finirait bien par partir d'elle-même, surtout qu'elle  avait encore fort à faire pour son dernier tome, rencontrer les éditeurs, l'imprimeur, les publicitaires etc ... Son départ n'était qu'une question de patienter, aller jeune homme ! Encore une ou deux heure a tenir en sa compagnie et tu seras sauf ! D'ailleurs que faisait-il la ? Aller hop, à poil genre rien à foutre ! Ce n'est pas Harleen qui allait critiquer cela ... Ni même se rincer l’œil, pas totalement en tout cas. Ce n'est que lorsque qu'il lui tournait le dos qu'elle s'autorisait un regard. «- J'aurais pu être heureux si la meuf qui squatte mon lit avait pas un maquillage et un débit de parole pareil. » Elle le dévisageait, il avait quoi son maquillage ?... Certes, elle s'était endormie mais elle ne ressemblait pas non plus à un arlequin. Et puis ce n'était tout de même pas sa faute si le jeune homme n'avait pas de bon gout en matière de femme. D'ailleurs, elle l'imaginait bien avec une potiche a la manucure parfaite, riche jusqu'aux ongles, avec la petite robe de sainte-ni-touche et les perles autour du cou. Cette image la fit sourire. Ô qu'elle était loin de cette image.

Passant outre ceci, Bubble Girl haussait les épaules tel un : Tant pis, je m'en tape et observait toujours le géant en quête de ... Quelque chose.  Plus le temps passait et plus l'Asperge semblait fatigué ou exaspéré. Bah quoi ? Elle proposait de la bouffe, fallait pas refuser, encore moins lui soupirer au nez ! Car c'était une réponse claire et elle comptait bien tout garder pour sa gueule maintenant ! Nah ! «  Bon. Qu'est-ce que tu me veux? »  DAT question qui fit chavirer son cœur. Sa réponse fusait comme une balle de revolver. «  Toi. » Elle semblait si sérieuse ... Jusqu'à pouffer de rire. «  Non j'déconne ! Pas grand chose ... Ou l'inverse ... » La vérité était qu'elle-même l'ignore, alors un petit mensonge passerait crème !  L'ignorant quelques secondes, elle prit un finger du bout du doigt et glissa le bout entre ses lèvres, commençant à manger le chocolat autour, jusqu'à ce que le biscuit soit nu pour le croquer. Petit à petit, le gâteau avançait entre ses lèvres jusqu'à disparaitre. La seule chose qu'elle entendait après ça fut, fouiller des affaires. Clearvy se tournait vers lui et le dévisageait «  Qu'est ce que tu veux que j'foute de tes affaires ? Les porter genre fetichiste chelou ? Quoique certains maris portent bien les vêtements de leurs femmes en cachette ... Mais dans ce sens, c'est encore plus bizarre. » Harleen chassait ses affaires de la chaise de bureau pour s'asseoir dessus, posant le paquet de finger sur l'espace de travail. Elle croisait les jambes et posa son bras sur le dossier de la chaise en la faisant tourner de droite à gauche, fixant le géant avec insistance, détaillant les traits de son visage, la forme de ses yeux, son nez, ses lèvres, l'emplacement de chaque meche. « Oh j'ai une idée ! » Elle se penchait sur son sac pour en sortir un cahier a  la couverture cornet, il avait beaucoup servi. Un crayon de mine dans la main, elle griffonnait quelques trucs sur la première forme, souriant petit à petit. «  J'vais m'inspirer d'toi pour mon nouveau perso ! Genre un type super glacial, tendance à la violence et l'auto-mutilation !! » Elle fit signe au jeune homme de s'approche . «  Poses ton cul la que j'puisse reproduire ta tronche ! Parles-moi de toi en attendant ! T'aimes quoi dans la vie ?! Ta vie a été difficile ? Tu es plutôt dépressif ? Au moins que tu te caches sous ton air de gros dur ? Oh Yes ! Ça va être cool ça ! Genre ... J'ai un cœur d’artichaut mais faut que je me préserve et tout, ça donne de la profondeur au perso, tu comprends ? » Le plus étrange, c'est qu'elle était super enjouée !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La belle au bois dormant a bien changé... Feat Sacha. Sam 1 Juil - 23:39

De pire en pire, elle ne se laisse absolument pas démonter et cela lui donne un point en plus. Sacha sourit tandis que cette "Harleen" parle encore et encore. Bon ça c'est un petit point négatif car tout le monde le sait, Sacha aime le silence.

Et puis le Madstolker a beau dire, il préfère quand une demoiselle ne se laisse pas marcher dessus. Mise part le maquillage, la couleur de ses cheveux et son débit de parole la blondinette est toujours plus attrayante que les p'tites bourges fragiles que sa mère lui présente. Elle passerait plutôt bien pour le rôle de copine, genre deux mois puis il cherche ailleurs?

La lycéenne se rend alors au bureau où elle prend ses aises et le ténébreux s'approche à son tour et attrape ce qui est en effet son t-shirt. Il lance un regard à la Bermudienne, l'air de dire "on se demande vraiment pourquoi tu aurais mon t-shirt hein?"

Le mentaliste enfile son vêtement tandis que sa camarade se croit clairement chez sa mère.

- J'vais m'inspirer d'toi pour mon nouveau perso ! Genre un type super glacial, tendance à la violence et l'auto-mutilation !! Poses ton cul la que j'puisse reproduire ta tronche ! Parles-moi de toi en attendant ! T'aimes quoi dans la vie ?! Ta vie a été difficile ? Tu es plutôt dépressif ? Au moins que tu te caches sous ton air de gros dur ? Oh Yes ! Ça va être cool ça ! Genre ... J'ai un cœur d’artichaut mais faut que je me préserve et tout, ça donne de la profondeur au perso, tu comprends ?

- Hé..

Il la regarde d'un air des plus sérieux avant de s'approcher d'elle jusqu'à poser ses deux mains sur le bureau des deux côtés de la lycéenne.

- Je m'en branle.

Il se redresse et recule direction son lit enfin libre. Reol s'étire de tout son long comme toujours son haut remonte légèrement laissant une parcelle de peau à l'air. Après un soupir d'aise il baille puis passe sa main dans ses cheveux ébènes.

- J'vois pas en quoi ma vie pourrait t'intéresser et encore moins en quoi elle te regarde.

Sacha n'a rien à cacher, il a eu une vie de merde, a été orphelin, adopté par des bourges et sa mère actuelle veut le marier avec une fragile en plastoc, bref vue d'merde un jour vie d'merde toujours. Seulement il n'aime pas parler et encore moins de lui, en quoi ça peut intéresser les autres de savoir tout ça ou ce qu'il aime ou n'importe quoi le concernant.

Tout en se posant de tout son long sur son lit, le noiraud, couché sur le dos, plie sa jambe droite tandis que la seconde reste étalée elle aussi de tout son long. Le jeune homme pose son bras droit sur son visage alors que ses paupières se ferment lentement. Il sent le sommeil le tirer doucement.

Toutefois avant de céder il ajoute d'une voix calme presque douce, même lui ne s'attendait pas à parler ainsi.

- Tu devrais savoir que la curiosité est un vilain défaut petite insolente.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

J'te présente mon poing en Red

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

merci Anny keur sur toi <3
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dc : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
IV ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 269
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La belle au bois dormant a bien changé... Feat Sacha. Dim 2 Juil - 11:37

Harleen pensait sincèrement que ce jeune homme avait besoin d'une thérapie ... Son comportement trahissait vraiment un désordre émotionnel ! Elle en était convaincue. Alors elle se trouvait la, sur la chaise, un carnet à la main, un stylo dans l'autre, observant l'Asperge en le questionnant sur sa vie, tandis que ce dernier était allongé sur le "divan". Ouais, on se croirait vachement en consultation ! Sauf qu'elle était gratuite et qu'il fallait supporter l’apprenti-psychologue. En vérité, fréquenter Clearvy pouvait être une sorte de thérapie pour sortir de l'ombre, elle était rarement de mauvaise humeur, une douce folie impulsive et bien souvent, des situations un peu what the fuck qui cassait la routine. Cela ne faisait aucun doute, un mois en compagnie de la demoiselle et le Haricot serait un autre homme ! Garanti ou rembourser ! Mais que faisions-nous de l'accord du patient ? L'accord ? Il ne manquerait plus que cela ! Si Harleen devait attendre l'aval de ses camarades, elle n'aurait rien fait de sa vie. Ça, c'était une perceptive triste d'une vie et il y a bien une chose sur qui soit sure : son quotidien n'était en rien triste !

Entamant quelques croquis sur la page vierge, Harleen ne prêtait plus attention au garçon. Elle levait a peine l’œil quand il s'approchait d'elle, suffisamment proche pour qu'elle puisse reconnaitre son parfum, le même qui couvrait son oreiller. Dorénavant, il portait également une fragrance de femme, le sien, doux et léger. Sa nana allait se poser des questions pour sur ! God ! Vive l'embrouille. Harleen le voyait bien d'ici ! Genre, fille : Oh mon dieu, mais qu'elle est ce parfum sur ta peau, ce n'est point le mien ? Me cacheras-tu une aventure mon petit canard en sucre glace ? Et la, le jeune homme tenterait de lui raconter l'improbable rencontre genre. Vas y rien à foutre, y'a une gonzesse qu'à squater mon plumard, genre elle s'est trop cru chez sa mère, c'pas ma faute wesh. Quoique non ... L’évasion ne pensait qu'il soit un homme à se justifier, ni même à s'excuser. Alors, la réponse tiendrait plutôt du : J'men branle, j'fais c'que j'veux, si t'es pas contente, tu dégages sale conne. Ouaiiiis ! La c'était mieux ! D'ailleurs oui ... Il s'en fichait. De ? De sa tirade ? What !? La, elle n'était pas contente ! Elle criait au sabotage de son œuvre ! Car oui, sa "muse" de l'instant refusait complétement de coopérer. Fichtre ...  « J'vois pas en quoi ma vie pourrait t'intéresser et encore moins en quoi elle te regarde.» Cette remarque interloquait Harleen tant et si bien qu'elle levait le nez de sa feuille, le dévisageant. Elle pointait son crayon de mine vers lui. « Ayé ! Il se prend pour une star ! T'crois pas plus important que tu ne l'es petit Haricot. J'ai dis que ca m'inspirait, pas que ça m’intéressait. Parce qu'en dehors de ça, ouaip, j'm'en tape genre comme de ma premiere culotte.» Nameho ! Ils avaient pas élevés les cochons ensemble comme on dit. Bon .. Bien sur, s'il voulait se confier - chose Ô combien improbable - elle l’écouterait quand même mais hors de question de lui prêter son épaule pour chialer. Puis quoi encore ? 100 balle et un mars ? Grosse blague.

Comment cela elle avait été dure ? Bah quoi ? C'est lui qui n'avait même pas voulu se présenter alors porter de l'attention à sa vie ? Décidant de passer outre, Harleen haussait les épaules pour elle-même et reprit ses croquis. Pendant quelques secondes, on ne pouvait entendre que la pointe de son outil frottait le papier dans un doux son qu'elle appréciait particulièrement. Part moment, elle levait les yeux vers lui pour rafraichir sa mémoire. Mais .. Mince il pionçait ? Pas cool !...  «  Tu devrais savoir que la curiosité est un vilain défaut petite insolente. » L'artiste fronçait légèrement les sourcils, étonnée par son ton et sa phrase. La fatigue le rendait doux ? Hmm ... Sur un ton bien plus posée et sincère, elle répliquait.  « Un vilain défaut ? Je n'ai que ça en moi. Dommage hein ?...» Une touche de regret dans sa voix ? Qui sait. Il ne fallait pas y voir une vague de dénigration, plus qu'une véritable prise de conscience. Harleen savait qu'elle n'était pas facile, qu'elle suscitait plus la colère et la haine et l'amour et l'amitié, mais ça lui allait ...  Prise d'un doute quant à l'état du jeune homme, Clearvy posait son carnet silencieusement sur le bureau et se leva à pas de loup pour rejoindre  le lit. Elle le fixait, les sourcils fronçaient et chuchotait « Tu dors ?.... » Mince, elle avait pas fini son boulot, ce n'était pas le moment de flancher ! Aussi, elle s'installait à coté de lui et l'attrapait par le col pour le secouer  « Hé ! Debout !... Tu sais comment ça s'appelle ce que tu m'fais ?! Du sabotage ! Debout ! Debout ! Debout ! Debout ! Debout !!» Elle cessait de le remuer pour voir sa réaction. Soit, elle se prenait un pain, soit il allait lui mettre un vent de la folie, elle ne voyait que ça. A choisir, elle préférait le pain. Non, elle n'était pas maso, mais ca serait la preuve qu'il était éveillé.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La belle au bois dormant a bien changé... Feat Sacha. Dim 2 Juil - 15:05

L'Origine se laisse doucement mais sûrement aller dans les bras de Morphée, étrangement la blondinette assise à son bureau devient bien silencieuse. Peut-être est-elle enfin partie? Sacha pense alors que vraiment ce serait génial qu'elle est disparue.

Son corps entier se détend, sa respiration ralentit devenant plus calme, plus régulière. Sur son visage, son expression sévère et froide qu'il arbore habituellement disparait laissant place à des traits détendus.

Seulement, ce moment de flottement n'a duré que quelques pauvres secondes. Alors que le ténébreux sombre dans un sommeil profond, une voix le ramène dans la réalité.

Un petit murmure, ça paraît presque agréable à entendre. Ce qui est certain, c'est que ce chuchotement est loin de ce que Reol a entendu jusqu'à présent, c'est à dire une tarée qui gueule et qui ne s'arrête pas.

D'ailleurs le parfum de la demoiselle chatouille le nez du mentaliste, dommage qu'elle n'est pas aussi douce que cette odeur... Le désespoir s'insinue en lui.

Et merde... Toujours pas morte celle-là...


- Tu dors ?....

Dans un soupir, le Madstolker répond avec la même stupidité.

- Nan je danse la macarena ça s'voit pas?

Sérieusement, il a l'air de faire quoi là, couché sur son lit, la respiration lente, les yeux fermés sans bouger?  Il n'y a pourtant pas trente-six milles réponses !

Le noiraud sent alors à ses côtés un poids qui creuse un peu plus le matelas de son lit. Sans ménagement Sacha se fait attraper par le col de son t-shirt. La blondinette au maquillage -qui laisse à désirer- le secoue tel un prunier, non sans hurler après le lycéen.

- Hé ! Debout !... Tu sais comment ça s'appelle ce que tu m'fais ?! Du sabotage ! Debout ! Debout ! Debout ! Debout ! Debout !!

Relevant ses paupières, l'Origine pose ses yeux écarlates sur les lèvres à la couleur claquante de cette tornade blonde. Dans un soupir il se redresse, attrape son menton et cette fois, c'est sa bouche qui vient se coller à la sienne. Il espère plus que tout au monde qu'après ça elle fermerait sa gueule.

D'ailleurs au bout de trente secondes, il se retire non sans ajouter un commentaire qui lui est propre.

- T'entends? Le silence bordel. Ca fait du bien quand tu fermes ta gueule tu devrais le faire plus souvent.

Sur cette dernière recommandation le Bermudien se recouche paisiblement, non sans tourner le dos à la lycéenne. Aussi étrange que cela puisse paraître, il se doute que rien ne changera, elle possède un caractère beaucoup trop explosif pour juste fermer cette délicieuse petite bouche. Ce serait en clair, trop simple.

Le ténébreux profite des quelques secondes de répit pendant lesquelles le silence règne en maître, bientôt il devra probablement supporter une nouvelle fois les commentaires et questions de cette Harleen, et ce ne sera pas de tout repos.

La prochaine fois j'me tire dans un hôtel toutes les vacances.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

J'te présente mon poing en Red

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

merci Anny keur sur toi <3
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dc : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
IV ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 269
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La belle au bois dormant a bien changé... Feat Sacha. Dim 2 Juil - 21:20


Il dansait la macarena ? Harleen ne put que le dévisager, pensant très fortement qu'il était alors un très mauvais danseur, ou aller il n'avait vu la macarena de sa vie. Parce que non, je suis désolée, la macarena s'est pas ça du tout ... La jeune femme ne relevait pas cette erreur et se tut, attendant la réaction de garçon. He bien ... Heureusement qu'elle n'avait rien parié car elle aurait perdu. Non, elle ne se prit no un coup de poing, ni un gros vent, mais un baiser. What ? A l'introduction de cette main sur son visage, les sourcils d'Harleen venaient de se froncer, puis dans ce second temps à se hausser alors que ses yeux s’écarquiller. Elle ne s'entendait pas du tout à cela, pour sur. Jamais, ö grand jamais elle n'aurait pu prévoir une telle réaction. Plus interloquée qu'autre chose, la jeune femme restait stoïque, ne lui rendant pas son baiser durant les premières secondes, le temps s'assimilait ce qui se passait actuellement. Enfin, ses lèvres se mouvaient lentement, avec une certaine douceur que l'on pensait inexistante chez chez elle. Gardant un minimum de contrôle, l'Evasion se retient de passer les bras autour de sa nuque, ou encore de caresser sa joue, elle n'avait pas de raison d'être tendre avec lui, ni même violente, alors elle abordait de la neutralité dans cet échange. Un laps de temps après, le jeune homme sans nom s’éloignait, ajoutant un petit commentaire qui arrachait un sourire à l’héroïne. « T'entends? Le silence bordel. Ca fait du bien quand tu fermes ta gueule tu devrais le faire plus souvent. » En guise de punition, Harleen lui collait une mini-baffe en ajoutant . « Pauvre type .... » Son ton était sympathique et son geste sans la moindre violence, ca ressemblait plus à un geste disant : Aller vas-y, vire ta tronche de là.

Étrangement, elle ne sut quoi faire après cet ... Interlude. Aussi, elle restait assise sur le rebord du lit, bien silencieuse, elle s'interrogeait. Ses interrogations ne concernaient en aucun cas le geste du garçon,  mais plutôt son agenda et son planning serré de l’après-midi. Elle eut également une petite pensée pour ses parents, cela faisant un moment qu'elle n’était pas aller les voir. Parfois, elle recevait un coup de fil de sa mère pour venir au nouveau, mais en dehors de cela aucune idée. Qu'elle mauvaise fille elle faisait ! Elle n'avait pas menti en disant n'avoir que des défauts. Au moins, elle était honnête ! Lentement, elle se levait du lit et s’étira en soupirant légèrement. La voila en vadrouille dans la chambre, elle chantonnait, le refrain de Téléphone de Lady Gaga, en retournant au bureau de l'inconnu, fouillant les tiroirs sans gène. Il n'était toujours pas décidé à lui dire son nom alors qu'elle se donnait les moyens de trouver des réponses ailleurs. Dans le bureau, elle espérait tomber sur des contrôles ou des dossiers administratifs portant son nom. Elle ne trouvait rien .... Autant dire qu'elle était frustrée ! Aussi, elle reprit place sur la chaise, reprit son carnet, tournait la page et rapidement dessina deux personnages sur son carnet. Elle avait reproduit le jeune homme et elle-même entrain de se disputer avec des bulles de dialogues vides, le temps ne lui laissait pas la possibilité de faire dans les détails mais les représentations étaient plutôt fidèles aux deux individus. Elle fit claquer son stylo sur la feuille, se demandant quoi noter dans les bulles. Enfin, elle  se mit à sourire et ecrit : "Tocard !" sur la bulle venait d'Harleen et " Je veux du silence !" sur celle destinait au jeune homme. Avec délicatesse, elle retirait l’illustration de son carnet et la posa sur le bureau, l'autre feuille test fut arrachée, roulée en boule et balancée sur le brun, en plein dans sa tête. Elle eut un rire. . « Toujours pas décidé à m'dire comment tu t’appelles tête d’œuf ?»
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La belle au bois dormant a bien changé... Feat Sacha. Lun 3 Juil - 17:31

Pendant un moment qui semble durer une éternité, la demoiselle ne dit plus un mot. Visiblement cette technique fonctionne assez bien pour faire taire les autres. Sacha garde ça dans un coin de sa tête, même si c'est évident qu'il ne risque pas d'embrasser n'importe qui ou quoi dans ce lycée. C'est mort. Il préfère utiliser son poing surtout quand il imagine qui allait recevoir son coup.

La blondinette finit par se lever dans le silence, le Madstolker en est presque étonné, après tout jusqu'à présent elle n'a fait que parler en hurlant comme si elle parlait à un sourd.

L'Origine se demande si cette fois elle a disparu, rapidement il se rend compte que non. D'ailleurs celle-ci semble plutôt farfouiller à droite et à gauche, seulement le mentaliste n'a pas la foi de bouger de son matelas et de toute façon il n'y a rien qu'elle puisse trouver d'intéressant.

Il entend alors le bruit d'un corps se posant sur la chaise de bureau puis le son d'un crayon ou peut-être d'un stylo sur du papier. Le silence s'est finalement mis à son aise, le noiraud commence à trouver ça étrange, il en serait presque inquiet néanmoins, il abandonne l'idée de comprendre et se place sur le ventre prêt à retourner dans un sommeil profond.

Mais bien sûr il ne peut pas reprendre son activité sinon ce serait trop facile. Il a appris dans sa vie que l'Unique doit vraiment lui en vouloir pour lui avoir donné une vie aussi merdique. Quoiqu'il en soit, il sent une boule de papier lui arriver en pleine tronche. Il soupire lassé tandis que la lycéenne brise le calme dans la chambre.

- Toujours pas décidé à m'dire comment tu t’appelles tête d’œuf ?

Nouveau soupir.

- Il est noté sur la porte tête de pneu usé.

En même temps qu'elle ira voir elle pourra rester dehors, le ténébreux en serait ravi. D'ailleurs, il décide de ne plus faire attention à cette dernière et plonge dans le sommeil. Si quelque chose disparait il saura qui aller voir après la tarée de la chambre 14.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

J'te présente mon poing en Red

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

merci Anny keur sur toi <3
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dc : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
IV ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 269
Revenir en haut Aller en bas
La belle au bois dormant a bien changé... Feat Sacha.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» Comme t'es la belle au bois dormant maintenant je peux t'appeler Aurore ? {Ipiu ♥}
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» La belle au bois dormant est enfin réveillée ! [terminé]
» KAY NIELSEN (1886-1957)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: