Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 105 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 225 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 138 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 260 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 156 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Des vacances au lycée? un rêve [Alexei - Drevia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Des vacances au lycée? un rêve [Alexei - Drevia] Mar 13 Juin - 19:13

Sentez-vous l'air frais des vacances ? Cette odeur de liberté, car on quitte enfin le lycée pendant quelques mois ? Le fait de pouvoir dormir jusqu'à 14h tranquillement ? Bah moi non. Un horrible début de vacances commença lorsque monsieur Avery m'a dit sans pression durant le derniers cours de sport que je devais participer aux compétitions du club de combat. Crève.

Enfin non, il ne faut pas qu'il crève, mais vous m'avez compris. Du coup au lieu de repartir chez moi (même si j'avais rien à faire) j'ai dû rester dans ce lycée, je vous assure que je me sens pas bien en y pensant. Enfin bref, aujourd'hui, je dois rejoindre notre professeur adoré au gymnase pour finir de me préparer qu'il a dit. Je suis déjà chaud moi ! Qu'on m'amène mon adversaire tout de suite ! En plus si y a bien un truc que je ne veux pas, c'est de voir ce prof soit disant pour me préparer. Il va surtout faire celui qui va révolutionner ma vie en m'apprenant à me battre.

Sur le chemin, je crois quelque membres du club, eux aussi m'annonce qu'ils participent a la compétition. Ça me soulage de savoir que je suis pas le seul à venir (non mais si j'étais le seul à participer, je laisse tomber, je suis pas une machine pouvant affronter tout le monde sans être fatigué quand même). Bref il est 14h à peu près et si vous regardez dehors vous pourrez voir un bermudien en train de ramper au sol.

Mais qui au monde demande de venir à 14h sous 600°C hein ?! QUI ?! Je suis sûr, il veut nous tuer. Une fois devant le gymnase et a l'heure, devinez quoi ? Le prof n'était pas là, en retard sûrement, en train de siroter un thé glacé en nous regardant de loin sous cette chaleur insupportable tout en rigolant de ce qu'il a préparé. Je me pose contre la porte, là ou il y a un tout petit peu d'ombre (10cm  mais c'est déjà beaucoup pour pas cramer au soleil). Je ferme les yeux tout en lâchant un long soupir en signalant aux 3 autres personnes que dans quelques minutes, je me barre s'il n'arrive pas.

C'est bien gentil de nous faire venir, mais soyez à l'heure, il est 14h12, on est à l'heure vu qu'il fallait venir a 10. Un jour je me vengerais, genre l'année prochaine durant ses cours, enfin si je l'ai comme prof. Enfin vous me direz c'est quoi le mieux ? Avoir une nouvelle fois ce fou mais me venger ou bien ne pas l'avoir, faire des cours de sports normaux mais ne pas pouvoir me venger ? Dur de choisir.

Le temps passe... 14h23 et aucun signe de notre prof adoré tousse. Je me lève et dit à mes camarades que moi je me casse, hors de question de finir mort sur le sol à cause de son retard. Alors que je commence à partir devinez qui est-ce que je crois avec un grand sourire ? Oui. Notre professeur de sport chéri... Avery... Bah faut Avery à l'heure hein ! Avery... Arrivé... Vous avez compris ? Ce n'est pas ma faute, c'est à cause de la chaleur que je deviens fou, du coup ça touche mon humour. Je fixe le prof d'un air fatigué et lui dis

- Oh bonjour monsieur, on vous attendait justement pas, qu'elle coïncidence dit donc

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 270
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des vacances au lycée? un rêve [Alexei - Drevia] Jeu 15 Juin - 20:23

Les cours sont terminés pour la plupart des élèves, si on oublie ceux qui restent indéfiniment dans leurs bouquins de cours. Les autres, je ne préfère pas savoir ce qu’ils font de leurs journées, si fumer est mauvais pour la santé, les élèves ont un niveau au-dessus de moi pour se bousiller la santé. Les soirées alcoolisées qui durent jusqu’au lendemain et ceux qui passent plus de 8h devant une console sans en décrocher. A noter d’ailleurs, que je ne supporte pas l’alcool. Je l’ai appris à mes dépends quand Miranda est partie. Je me suis laissé aller au bar du coin –Ne me demandez pas comment j’ai fait pour me retrouver là-bas– et je l’ai très vite payé. Disons qu’un whisky, ça m’a calmé. J’ai dû appeler à l’aide mon colocataire pour qu’il vienne me chercher. Je préfère d’ailleurs éviter de parler du passage où je lui ai fait des avances par téléphones. Enfin, j’étais bourré quoi.  Laissons ce mauvais moment loin de là.

Là tout de suite, je suis en retard. Je suis censé aller donner cours à un groupe d’élève du club de combat. Ils sont pour une partie de bons éléments, mais certains seraient incapable de gagner en situation réel. Et ceux-là, je dois les pousser à bouts si je veux qu’ils finissent par y arriver. L’important, c’est le résultat, peu importe si tu es obligé d’utiliser des fourberies si au final tu finis pas K.O. Du coup, pour faire simple, mon rôle, ça va être d’analyser ce qui peut être exploité chez eux. S’il est incapable de frapper, mais qu’il courre vite, il devra épuiser l’adversaire etc. Enfin bref. Pourquoi je suis en retard, vous allez me demander. Parce qu’avec ma belle rose, on a mangé chez elle le temps de la pause déjeuner et qu’en repartant j’ai raté mon métro, résultat des courses, obligé d’appeler en urgence ma petite amie pour qu’elle vienne m’emmener. Actuellement je remercie de tout mon être la femme qui est au volant à mes côtés, de l’autre j’ai l’impression d’être un enfant qui est en retard pour aller en cours. Et j’ai 25 ans quoi, si j’allais encore en cours, ce serait un peu triste pour moi.

La voiture de ma douce se gare sur le parking des professeurs, je l’embrasse rapidement et sort du véhicule en catastrophe. Je cours pour rejoindre mes élèves qui m’attendent depuis quelques minutes déjà. « Oh bonjour monsieur, on vous attendait justement pas, qu'elle coïncidence dit donc. » Je regarde le blondinet en soupirant. Pourquoi il l’ouvre lui. Ce n’est pas dix minutes qui vont lui faire un deuxième trou du cul. Je sors les clés du gymnase et ouvre la porte pour leur laisser le plaisir d’entrer. « Après vous. » Je les laisse rentrer un à un, les laisses le temps de se changer, parce que certains n’ont pas pensé qu’il aurait été préférable de le faire au préalable avant de venir. Je dépose mes affaires sur la table dans le gymnase en attendant mes élèves, une fois qu’ils sont arrivés, je fais l’appel, bien entendu, il fallait que deux d’entre eux soit absents. « Bon, les enfants, écoutez-moi. Vu que vous n’êtes pas tous des flèches, on va voir ce que vous êtes capables et on va travailler là-dessus. »

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


J'te gueule dessus en Forestgreen

Emploi du temps:
 
avatar
I ▲ Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des vacances au lycée? un rêve [Alexei - Drevia] Mar 27 Juin - 23:57

Même si on s'est regardé durant 2sec il m'a déjà fatigué et cassé les pieds, j'ai eu ma dose d'Avery pour aujourd'hui moi. Le prof nous fait donc entrer et nous ouvre les vestiaires même si je peux bien voir que ça lui fait chier. Non mais il croit vraiment que je vais me changer avant de venir ? Moi, Drevia prendre de l'avance, c'est beau l'espoir franchement. Enfin bon, une fois dans les vestiaires autant dire qu'on a pris notre temps pour discuter avec les autres de nos vacances et ce qu'on voulait faire après avoir fini le lycée. Par contre j'ai remarqué un truc... Le sol est frais ! Si j'avais le temps je m'allongerais sur le sol pour éviter de fondre.

Je viens de remarque qu'il manque deux personnes. Ils ont bien fait de pas venir, profitez des vacances mes petits. Une fois changé, on se dirige vers le prof et après avoir fait l'appel celui-ci nous dit

Bon, les enfants, écoutez-moi. Vu que vous n’êtes pas tous des flèches, on va voir ce que vous êtes capables et on va travailler là-dessus.  

Évidemment au moment où il dit ça la seule réaction que j'ai eue, c'est d'ouvrir grands les yeux en le jugeant de toute mon âme et en criant à l'intérieur quelque chose du genre:

                   
« MAIS N**** UNE POUUUUUUUUUUUUUULE ».


Je m'excuse auprès de la poule à Shane, sache que je n'ai rien contre toi. Le mec m'a fait venir pour... Rien ? Je sais bien que je suis pas une bête pour le combat, mais je suis pas non plus en dessous de la majorité, c'pas pour rien que je suis au club de combat. Restons calme. Je frotte mes yeux puis je lâche un long soupir en disant a voix basse « Yahouuu.... ». Voyant que mes camardes partagent le même enthousiasme que moi, je dis à monsieur Avery

- Et c'est quoi le but derrière tout ça ? On est pas venu JUSTE pour ça quand même?

Je me suicide sur place si c'est le cas. Sinon je commence à regretter ma question, on parle de monsieur Avery hein... Il va sûrement pas répondre poliment, la gentillesse, il ne connaît pas.

Sinon je m'attends à une séance bidon de combat. Je fais quoi ici ? Ouais j'ai perdu quelques combats mais j'en ai gagné des plus durs. Ah oui j'ai totalement la haine d'être venu ici au lieu de manger une glace dans ma chambre en regardant des animés. Fumier va.

Par contre y a peut-être une bonne chose au fait de venir ici. Peut-être que je vais trouver de nouveau moyen pour gagner chaque duel facilement. J'ai quand même des clés à protéger. Le seul point faible que je peux avoir c'est mon manque de force aux jambes, et mon endurance... Donc ça en fait 2.... Ouais mais pour l'endurance j'avais prévu de faire quelque chose durant les vacances a propose de ça.

Drevia, l'homme indécis depuis maintenant 75ans

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 270
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des vacances au lycée? un rêve [Alexei - Drevia] Jeu 29 Juin - 18:49

Rien qu’à l’énonciation du programme de la séance, j’en vois qui ont l'air effaré par ce que je viens de dire. Ce n’est pas comme si j’avais commencé à parler de choses invraisemblables, même s’ils sont loin du niveau de certains élèves de Xényla, et je ne parle même pas des professeurs, ils ont un minimum de potentiel. Faut juste le travailler au maximum pour donner les meilleurs résultats aux prochaines séances. Le blond se remet à faire le rigolo du groupe en soupirant, ses camarades ont acquiescé sa pseudo tentative de rébellion, bien évidemment. « Et c’est quoi le but derrière tout ça ? On est pas venu juste pour ça quand même ? » Je le fixe, lui, j’ai intérêt à vite le recadrer si je ne veux pas qu’il se prenne pour ce qu’il n’est pas. Les balles sont déjà présentes dans la salle, comme je l’avais demandé au gardien pour éviter de perdre du temps inutilement. J’en attrape une, puis une autre, et les fait rouler à un élève sur deux. « Si, vous êtes venu juste pour ça, j’aimerais bien que mes élèves puissent enfin gagner un combat, n’est-ce pas Drevia ? Rappelle-moi seulement un combat que tu as déjà gagné sans en chier ? C’est bien ce que je pensais. Donc maintenant, t’arrête de faire chier ton monde, et tu fais ce qu’on te demande, sinon, tout le monde va en pâtir. »

Marre de ces gamins qui se croient meilleurs que les autres et qui ne se sentent plus péter. Bon, passons, on va commencer par l’épreuve de force, histoire de recadrer le minus, dire que je pourrais facilement utiliser sa tête comme accoudoir, voir comme table basse. J’attrape ma fiche et je regarde ma fiche avec tous les défauts des élèves présents dans la salle, le tableau ne ment pas, absence de force dans les jambes, une endurance plus que limite et une forme physique douteuse due à une alimentation peu saine. Les élèves peuvent dire ce qu’ils veulent, mais les agents d’entretiens chargés de la propreté des dortoirs ne mentent pas eux, sa poubelle est constamment bourrée de papiers de friandises et autres cochonneries, vides bien entendus.


« Bon, vous l’avez peut-être compris, mais on va travailler l’épreuve de force pour commencer. Mettez-vous en binôme, et lancez-vous tour à tour les balles de 5 kilos, successivement. Celui ou celle qui ne réussira pas à lancer correctement la balle ou à la récupérer fera 15 pompes. » Au moins, ils travailleront quand même leur forme musculaire.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


J'te gueule dessus en Forestgreen

Emploi du temps:
 
avatar
I ▲ Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des vacances au lycée? un rêve [Alexei - Drevia] Jeu 6 Juil - 22:43

«Si, vous êtes venu juste pour ça, j’aimerais bien que mes élèves puissent enfin gagner un combat, n’est-ce pas Drevia ? Rappelle-moi seulement un combat que tu as déjà gagné sans en chier ? C’est bien ce que je pensais. Donc maintenant, t’arrête de faire chier ton monde, et tu fais ce qu’on te demande, sinon, tout le monde va en pâtir. »

Je le croyais plus informé quand même... J'ai perdu 1 combat depuis que je suis ici et j'en ai gagné des plus compliqué que celui de la BS. Mais bref, évitons de rajouter autre choses, plus vite on démarre plus vite on se barre d'ici.

« Bon, vous l’avez peut-être compris, mais on va travailler l’épreuve de force pour commencer. Mettez-vous en binôme, et lancez-vous tour à tour les balles de 5 kilos, successivement. Celui ou celle qui ne réussira pas à lancer correctement la balle ou à la récupérer fera 15 pompes. »

C'est quoi ça vraiment... J'ai l'impression qu'il nous prend pour des incapables. Enfin bon, faisons le son exercice. Je me dirige vers une balle suivie d'une personne que je connais pas, mais qui m'a l'air quand même dégourdi, pas question d'être avec des glands qui vont crever à chaque passe. Non mais je fais quoi là.... J'aurais dû partir voir la famille et pas venir à sa stupide séance... Et ça va m'être utile en quoi hein ? Si y a bien une chose qui ne me fait pas défaut, c'est ma force, donc c'est pas une balle de 5 kilos qui va m'aider, enfin après j'ai jamais reçu des lancers de balle de 5 kilos venant de quelqu'un avec de la force, et vu la personne en face de moi, on va s'amuser.

Autant vous dire que son exercice, on ne l'a pas pris au sérieux, enfin surtout moi. Déjà, on prend presque toute la salle juste pour courir et lancer la balle aussi fort que l'on peut. Ah, mais le but n'est pas de réussir, mais de faire perdre l'autre, je vois bien que lui non plus n'a pas besoin de travailler sa force. À chaque balle que j'attrape, je me détruis les mains, mais c'est pas pour autant que je lance moins forts. Je sens qu'on va le regretter pour la suite. Après quelques échanges la balle finit par passer des mains de quelqu'un et heureusement, ce n'est pas moi, enfin quand on observe nos mains même des pompes c'est un vrai défi.

Bon en vrai on n'a pas fait non plus beaucoup d'échanges, je ne pensais pas qu'une balle de 5 kilos pouvait faire aussi mal. Et c'est après d'autres lancés impossibles à rattraper et plusieurs pompes qu'on s'est rendu compte qu'on allait y aller beaucoup moins fort. Et voilà comment on s'est retrouvé à quelques mètres l'un de l'autre a lancer la balle tout à fait normalement. L'ennui est de retour, plus fort que jamais. Après quelques secondes, je regarde le profs en espérant qu'il change d'exercice. J'vous jure, c'est juste par respect et par politesse parce que c'est quand même mon prof, mais si je m'écoute je lui balance la balle de 5kilos en pleine face, il est quand même là à nous regarder et se plaindre mais il fait RIEN.

C'est en voyant que certains ici étaient en train d'abandonner par la fatigue après plusieurs pompes (et qu'un groupe a voulu faire comme nous mais n'a pas assumer dès le début) qu'on décide d’arrêter les échanges. Une fois la balle dans les mains on reste en place en regardant le prof avec un regard voulant dire « Je suppose qu'on change d'activité ? Ou bien on continue quand même ».

Mais qu'est-ce que je fais avec eux ? J'ai l'impression qu'on est 4, les autres sont déjà morts dès le 1er exercice quand même.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 270
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des vacances au lycée? un rêve [Alexei - Drevia] Ven 7 Juil - 9:50

Tous les élèves finissent par s’exécuter, et je souris à voir le blondinet vouloir jouer au grand malin en lançant la balle à plusieurs mètres avec son camarade. Drevia va vite se fatiguer et ce sera d’autant plus facile de le redresser. S’il comprend que se croire plus fort que les autres ne sert à rien et va seulement lui mettre des bâtons dans les roues. Il ne faut jamais sous-estimer son adversaire. Mon dernier combat de la Battle School l’a bien prouvé. Même si mon colocataire est petit, il a quand même réussi à me mettre au sol. Et j’ai été obligé de respecter notre pari. Une semaine de vaisselle. Heureusement, il n’a pas fait son salaud, le mardi, on a commandé pizza, et il m’a même proposé de m’aider le vendredi.

Au bout de quelques minutes, un groupe se démarque bien de l’autre, dans le mauvais terme évidemment. C’est bien simple, ils sont totalement à plat, allongé sur le sol, ils n’arrivent même plus à se relever. C’est pathétique, et dire qu’ils sont dans le groupe de combat ? A ce train-là, ils seraient déjà six pieds sous terre depuis des lustres. Je fixe le groupe de demeurés étalé sur le sol du gymnase, ils sont d’un ennuyants. « Bon, ceux qui roupillent par terre, vous pouvez disposer, et ça ne sert à rien de revenir à la prochaine séance, je ferais un rapport pour que vous soyez exclu du club. » J’entends les grognements de certains, des soupirs de soulagements pour d’autres, ils n’avaient rien à faire ici, soyons bien clair là-dessus.

Ils déguerpissent rapidement, sans demander leur reste, ils ont bien compris qu’il ne servirait à rien de discuter. Je regarde les quelques restants dans la salle. « Ça vaudra pareil si vous finissez dans le même état, c’est clair ? Et pas la peine de faire semblant pour ne pas avoir à continuer les séances. Vous récolterez juste des heures de colles supplémentaires. » Je soupire, y en aura bien qui va essayer, et il va s’en mordre les doigts. « Bon, maintenant, vous ramenez les balles ici, on va passer à un test d’endurance. Vous remarquerez d’ailleurs, que vous vous êtes vite essoufflés, il faudra donc aussi travailler sur la respiration. Pas envie de vous entendre expirer comme des ânes. Allez, tous en ligne, on va faire le test de VMA, Il va y avoir des bips sonores qui iront de plus en rapidement, vous devez tous avoir passé la ligne avant le bip sonore, sans quoi vous finirez comme eux, compris ? »

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


J'te gueule dessus en Forestgreen

Emploi du temps:
 
avatar
I ▲ Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des vacances au lycée? un rêve [Alexei - Drevia] Dim 13 Aoû - 0:40

Un long silence... Voila ce qu'il y a eu après la 1re réponse de monsieur Avery, personne ne s’attendait à entendre un « je ferais un rapport pour que vous soyez exclu du club. ». Même moi j'en ai eu des frissons, bon pour deux trois personnes j'étais bien content de les voir partir, c'est vrai que certains sont de vrai gland. Le silence continue dans la salle est tout le monde fixe le prof de sport, certains un peu effrayé de se faire renvoyer de leurs clubs, d'autre parce que c'est leur prof principal et d'autre n'en ont rien à foutre.

« Ça vaudra pareil si vous finissez dans le même état, c’est clair ? Et pas la peine de faire semblant pour ne pas avoir à continuer les séances. Vous récolterez juste des heures de colles supplémentaires. »

Oui bon, là, 90% des élèves n'en avaient rien à faire de quelques heures de colle justes pour ça, c'est vrai qu'on voudrait éviter d'en prendre mais c'est la menace inefficace, mais peut importe. Tout le monde reste attentif au prof de sport qui enchaîne en nous disant

« Bon, maintenant, vous ramenez les balles ici, on va passer à un test d’endurance. Vous remarquerez d’ailleurs, que vous vous êtes vite essoufflés, il faudra donc aussi travailler sur la respiration. Pas envie de vous entendre expirer comme des ânes. Allez, tous en ligne, on va faire le test de VMA, il va y avoir des bips sonores qui iront de plus en rapidement, vous devez tous avoir passé la ligne avant le bip sonore, sans quoi vous finirez comme eux, compris ? »

Je lâche un long soupir avant de partir ranger la balle. Un test de VMA... Pour ça je pouvais très bien courir chaque jours et faire plein d'autre trucs pour améliorer mon endurance, pourquoi a chaque fois que je pense qu'il va nous annoncer un vrai exercice palpitant c'est là ou il annonce le truc bien nul. Bon c'est vrai que je suis essoufflé, mais c'est juste parce que j'ai fait le con avec une balle assez lourde mine de rien.

Sinon quand on y pense ce qu'il vient de dire n'a aucun sens... S'il ne veut pas nous entendre expirer comme des « ânes » pourquoi faire un test de VMA ? Genre maintenant ça va être difficulté 2, tu expires trop fort, tu fais des pompes ? Bon j'avoue que je vais devoir cracher mes poumons s'il fait bien son sadique à mettre très peu de temps entre chaque tour pendant très longtemps. Non parce que me faire dégager voir peut être virer juste parce que je suis à bout ça risque de beaucoup m’énerver, mais étant un délégué (pas) modèle je dois rester calme malgré tout, personne n'a encore vu le Grand Drevia en colère et personne ne le verra.

Tout le monde se dirige lentement vers la ligne en prenant bien leurs temps, enfin jusqu'à ce que monsieur Avery cria un bon coup pour que les derniers bougent un peu, c'est dommage, j'aurais pu reprendre mon souffle 2min de plus, et 2min c'est beaucoup pour moi, je suis prêt à gratter chaque seconde de repos.

Tout le monde est sur la ligne prêt à partir, on s'échange tous un regard de fatigue et de peur pour certains qui nous font comprendre qu'ils vont pas tenir très longtemps, faites qu'il nous donne au moins 30sec de repos entre chaque course.

Le coup d’envoi est donné et presque tout le monde court le plus vite possible, chose marrante c'est qu'un petit groupe entre eux et les derniers on comprit que ça sert a rien d'aller le plus vite au début, on est là pour l'endurance pas la vitesse, sinon j'aurais fait comme eux, mais je préfère « rester » avec le groupe des gens intelligents, enfin je dis rester mais concrètement on est pas collé les uns aux autres, c'est juste qu'on voit bien qui y vas a fond ou pas. Les sprinters arrivent très vite a la ligne d'arrivée encore plus essoufflé qu'avant. Tout le monde arrive dans les temps et les tours s’enchaînent et plus le temps passe plus tout le monde commence à être limite avec les bips sonores. En voyant tout le monde mourir à petit feu, je crie au prof

- Temps mort ! Au moins deux minutes s'il vous plaît, on va tous mourir là

Bon c'est surtout que je sais que le prochain tour y a des chances que je le fasse pas étant donné le très peu de temps qu'on va avoir pour le faire et même si je le réussis je vais juste cracher mes poumons

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 270
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des vacances au lycée? un rêve [Alexei - Drevia] Lun 14 Aoû - 23:54

Je regard d’un œil les élèves qui passent le test, en inscrivant sur une fiche le nom des élèves qui ne méritaient pas mes enseignements. J’aurais pu être salaud et les garder au cours, mais force est de constater qu’ils n’auraient pas tenu le reste de la séance, et ça sera de pire en pire. Ceux qui resteront seront sûrs de passer un sale quart d’heure, mais finiront par maîtriser ce dont ils ont besoin pour l’avenir. Je soupire en relevant la tête. Je l’avais déjà entendu aux bruits de pas sur le sol du gymnase, mais certains ont cru bons de courir comme des dératés. Et maintenant, ils n’ont plus que leurs yeux pour pleurer parce qu’ils sont épuisés. Comme dirait mon paternel, ça sert à rien de rouler en super car si c’est pour être à court d’essence au bout de vingt kilomètres. Morale de l’histoire, il est préférable de s’en tenir à une allure constante et tenir plus longtemps plutôt que de tout donner en un seul coup.
Cette anecdote me rend presque nostalgique. Cela doit bien faire trois mois que je n’ai pas vu mes parents. J’ai tellement été pris avec Miranda, et ma crise existentielle que je n’ai pas pris la peine de passer faire un coucou. Bien entendu j’ai pris de leurs nouvelles tous les mois, tout en omettant que je ressemblais plus à un légume qu’à un être vivant.

« Temps mort ! Au moins deux minutes s'il vous plaît, on va tous mourir là ! » Pour qui il se prend, ce môme. Je rêve, depuis le début il ouvre son claque-merde, pour ne rien dire d’intéressant. Je ne sais pas si cet abruti se rend bien compte que si je suis là, c’est pas forcément parce que je le souhaite. Comme tout le monde j’aurais préféré rester chez ma douce à me détendre et à laisser mon esprit vagabonder. « Tu vas la boucler oui ? J’en ai marre de t’entendre jacasser. » J’ai peut-être une idée pour les entraîner et les faire taire en même temps.
Je quitte mon poste pour aller chercher le lanceur de balles automatique qu’on utilise d’habitude pour jouer au baseball. « Les enfants, vous vouliez prouver que vous êtes fait pour être dans ce club. Si tel est le cas, vous allez devoir évitez ces balles, tout en continuant de courir. Bien entendu, si quand la machine est vide, vous n’êtes pas touchez, vous aurez le droit de vous rafraîchir et on enchaînera sur un dernier exercice, avant que je ne vous congédie. » Le sac était pratiquement vide, et le peu qui restera en lice mériteront effectivement mes enseignements. Sur ces mots j’actionne le bouton de mise en marche. Dans moins de trois tours les finalistes seront enfin choisis.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


J'te gueule dessus en Forestgreen

Emploi du temps:
 
avatar
I ▲ Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 326
Revenir en haut Aller en bas
Des vacances au lycée? un rêve [Alexei - Drevia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alexei Cherepanov est mort!
» Manifs de lycéens réprimées au gaz lacrymogène
» Répartition des lycéennes
» Alexei Cherepanov R 19 575000 2 57 60 59 50 54 53 61 44 74 51 47 43 58 51 61
» Mon arrivée dans un nouveau lycée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
LYCEE XENYLA
 :: Temps Libre :: Cour Principale :: Installations Sportives :: Gymnase
-
Sauter vers: