Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
5 Eleves ▲ 147 Pt ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 156 Pt ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
6 Eleves ▲ 82 Pt ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
7 Eleves ▲ 219 Pt ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 187 Pt ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
5 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
  
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Perdue dès le premier jour [Sacha- Jiyu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Perdue dès le premier jour [Sacha- Jiyu] Dim 11 Juin - 18:28

- Bon je crois que je n'ai rien oublié !

Je regarde fièrement la pile de vêtement qui déborde de ma valise, on dirait presque une œuvre d'art. J'essaie tant bien que mal de faire rentrer tout ce qui dépasse et je m'assoie sur le tout pour bien tasser et pouvoir fermer cette fichue valise. Sœur Hana frappe doucement à la porte de la chambre que je m'apprête à abandonner.

- Tout est prêt ? Me demande-t-elle.

Je hoche la tête avec un sourire jusqu'aux oreilles. Elle s'approche de moi pour me serrer une dernière fois dans ses bras.

- Que Dieu te garde mon enfant.

- Oui je sais, dis-je en grognant.

Elle s'écarte de moi pour me contempler en souriant.

- N'hésite pas à revenir nous voir Jiyu. Elle balaye des yeux ma petite chambre sombre où repose tout un tas de plantes diverses et variées. Je ne sais pas ce qu'on va faire de tout ça, je vais devoir en jeter quelques unes.

- Quoi ?! Non mais je les emmène toutes avec moi, qu'est-ce que tu croyais !





Je reste bouche bée devant les grilles de l’enceinte de Xényla. Cet endroit est immense ! Ça va vraiment me changer de mon ancienne école. Je m'empare de mes affaires posées par terre et je me fraye un passage dans le flot de population. À deux reprises j'ai dû demander la direction des dortoirs à des élèves qui passaient par là, je suis leur indication et trouve le bâtiment. Je traîne ma valise derrière moi en essayant de garder en équilibre mes arbres en pots qui sont posés dessus, et qui par miracle ne sont toujours pas tombé par terre, de l'autre main je tiens ma plante grimpante dans un vieux sac en toile. Arrivée devant la porte je suis incapable de l'ouvrir et il n'y a personne pour m'aider. J'utilise mon pouvoir pour étendre l'une des branches de mon érable du Japon, elle s'allonge pour passer devant moi et m'ouvre la porte. Je me faufile comme je peux et me retrouve dans un long couloir garni de portes numérotées. Je me suis trompée de dortoirs, je suis dans celui des garçons, ho j'aimerais bien voir la tête de sœur Hana quand elle l'apprendra !
J'interpelle un garçon avec une casquette qui passait vers moi.

- Excuse-moi je viens d'arriver, je suis un peu perdu. Tu pourrais m'indiquer le dortoir des filles ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

avatar
VI ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Perdue dès le premier jour [Sacha- Jiyu] Dim 11 Juin - 20:22

Il se tourne encore et encore dans son lit. Doucement, Sacha Madstolker laisse un petit soupir s'échapper d'entre ses lèvres.

Les examens étaient passés et contrairement à ce qu'on pourrait penser, le jeune homme y a assisté. En revanche il n'avait pas rendu de copies complètes dans chaque discipline, le sommeil l'ayant emporté de nombreuses fois.

Quand il y pensait, il se disait que peut-être aurait-il du lutter, après tout quand il avait lu les sujets à la fin du temps imparti, une réflexion traversa son esprit
Merde c'était plutôt simple.

Passant sa main sur la table de nuit près de son lit, le mentaliste attrapa son téléphone avant d'appuyer sur la touche pour démarrer l'appareil. Désormais Xényla était en vacances jusqu'en août, ce qui ne déplaisait pas au ténébreux qui avait déjà pris son rythme.

De la maison des Madstolker au lycée il faisait pas mal d'aller retour, régulièrement il sortait le soir, traînait dehors, se rendait dans des bars. D'ailleurs il se souvenait de son coup deux jours auparavant, et l'Unique seul savait que leur petite escapade dans la chambre de la demoiselle n'avait pas été très innocente.

Se redressant difficilement l'Origine gratta l'arrière de sa nuque qu'il fit ensuite craquer avant de finalement abandonner l'idée de se lever tout de suite. L'heure lui était inconnue mais qu'importe, il n'avait rien prévu pour le moment si ce n'est d'échapper à la foule.

Il commença par trainer de longues minutes sur les réseaux sociaux, faisant défiler publication sur publication. Une demi-heure après cela, il se décida enfin à sortir du lit. Douche faite et vêtements mis il se prit ses clés son téléphone et ses écouteurs.

Sur le haut de sa tête son éternelle casquette, il avait mis un débardeur blanc et un pantalon noir. Alors qu'il marchait à travers les dortoirs il fut surpris de constater que contrairement aux jours précédents il n'était pas seul.

Téléphone en main il brancha ses écouteurs prêt à les porter à ses oreilles. Il espérait que la personne n'avait pas remarqué que son regard écarlate s'était posé pendant un court instant sur elle.

- Excuse-moi je viens d'arriver, je suis un peu perdu. Tu pourrais m'indiquer le dortoir des filles ?

/Et merde...

Échec. Lui qui voulait éviter tout échange avec qui que ce soit c'était raté. Une demoiselle d'environ un mètre soixante, cheveux verts, yeux verts, trimbalant des plantes et une valise. La totale.

Sacha l'observa pendant de longues secondes, quelle genre de nana se ramenait au lycée en pleine vacances? Bon il ne pouvait pas tellement parler, il était lui aussi au lycée en ce moment.

Dortoir des filles...? Mais d'où elle vient celle-là?


- On peut toujours essayer de chercher je doute qu'on trouve "le dortoir des filles"

Mise à part tout ce vert presque omniprésent sur la demoiselle, le Madstolker la voyait bien en Evasion sûrement parce qu'il y avait déjà eu une demoiselle fane de plantes. Sinon en processus, avec tout ce vert elle y trouverait parfaitement sa place.

- C'est quoi ton numéro de chambre?

Le lycéen s'était étonné lui-même, sans trop savoir pourquoi il lui avait demandé. Il allait finir par croire que les heures au club d'hôte à jouer les gentil, le transformaient, sur cette pensée il enchaîna en passant sa main droite dans ses cheveux noirs décoiffés.

- Aller accélère ou j'te laisse en plan, j'ai pas la journée.

Peut-être qu'en réalité, il n'y avait pas que le club d'hôte qui le changeait en Bermudien serviable. Soupirant il passa ses doigts le long de l'arrête de son nez, ses yeux rouges sang disparaissant derrière ses paupières.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

J'te présente mon poing en #FF0921



merci Anny keur sur toi <3



avatar
IV ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Perdue dès le premier jour [Sacha- Jiyu] Lun 12 Juin - 10:22

Le garçon me fixe de ses yeux rouges pendant beaucoup trop longtemps. Mais je soutiens son regard, qu'est ce qu'il a à me regarder de haut comme ça ? J'ai un truc sur la figure ? Il ne dit rien ça commence à devenir gênant, je commence à croire qu'il est muet, mais finalement il ouvre la bouche pour parler.

- On peut toujours essayer de chercher je doute qu'on trouve « le dortoir des filles. »

Comment ça ? Il n'a pas disparu quand même ? Je le fixe en me demandant s'il n'est pas en train de se foutre de moi. Où ça se trouve il est défoncé, ce serrais une bonne explication.

- C'est quoi ton numéro de chambre ?

Il n'est peut-être pas défoncé en fait. Les dortoirs doivent être mixtes alors ? Il a dû me prendre pour une idiote à lui demander ça. En même temps j'y peux rien j'ai toujours vécu dans mon école religieuse, là bas c'est presque si on n'a pas le droit d'adresser la parole à un garçon alors de là à avoir des dortoirs mixtes je ne pouvais pas deviner. Mais c'est plutôt cool, je commence déjà à apprécier cet endroit.
Il passe sa main dans ses cheveux d'un aire désinvolte et ajoute :

- Aller accélère ou j'te laisse en plan, j'ai pas la journée.


Mais calme toi mon petit. Je hausse les sourcils en le dévisageant.

- Euh...

Je fais mine de réfléchir alors que je sais très bien le numéro de ma chambre. Ça lui apprendra à me parler comme ça. C'est pas parce que je suis nouvelle qu'il peut se le permettre.

- La chambre 15.

Je lui souris pour l'agacer, je vois bien qu'il a envie de se casser. Alors je continue de le fixer en attendant qu'il me montre le chemin.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

avatar
VI ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Perdue dès le premier jour [Sacha- Jiyu] Lun 12 Juin - 11:36

Le Madstolker rouvre ses yeux et remarque que la demoiselle face à lui hausse les sourcils en plus de le dévisager sans aucune gêne. Le noiraud ravale une de ses habituelles remarques.

Dans quelques minutes tu l'as verras plus jamais alors respire, tranquille.


- Euh...

Cette jeune fille jouait avec ses nerfs, il allait finir par l'étranger. Quand il s'agissait des autres il aimait faire les choses vite, moins de temps il passait avec eux et mieux il se portait. En revanche quand il était question de lui, il adorait prendre son temps, faire les choses calmement sans se presser.

Elle semblait prendre tout le temps dont elle avait besoin, si elle voulait jouer, ils allaient jouer. Le mentaliste soupira et ramenant un de ses écouteurs à son oreille il reprit sa marche.

- La chambre 15.

L'Origine se stoppa avant de lancer un regard vers la lycéenne. Sourire aux lèvres, le regard fixé sur lui elle avait l'air de bien se foutre de sa gueule. Maintenant qu'il y pensait ces cheveux verts lui rappelaient étrangement ceux de Winterhive, son regard de feu fut traversé par un voile des plus sombre. Il priait l'Unique pour qu'elle ne soit pas aussi chiante que cette dernière, une débile suffisait largement même si elle était dans une autre classe.

Sans un mot il prit le chemin inverse.

Chambre 15... A l'autre bout du dortoir quoi

Mains dans les poches il passa devant la verte sans un regard. Il se demandait bien ce qui le poussait à l'accompagner jusqu'à cette chambre.

- Tu viens?

Sans se tourner il continuait à avancer, les chambres à Xényla étaient par trois, aucun élève ne pouvait avoir une chambre seul. De plus, les lycéens étaient réunis par classe. Il savait que la chambre 13 était une chambre d'Evasion pour y avoir mis les pieds en plus d'être tombé sur l'hybride en serviette...

La 14 correspondait à la chambre de Sadie, soit une chambre d'Origine et la 15...

Oh putain de bordel de merde


La chambre 15 dans ses souvenirs était celle de Léo Abberline... Soit, une chambre Origine?!

Il devait se tromper. Il avait mal fait ses comptes. En tout cas c'est ce qu'il essayait de se faire croire.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

J'te présente mon poing en #FF0921



merci Anny keur sur toi <3



avatar
IV ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Perdue dès le premier jour [Sacha- Jiyu] Mar 13 Juin - 22:18

J'ai bien cru qu'il ne m'avait pas entendu avec sa musique dans les oreilles. Il aurait très bien pu continuer sa route et sortir du dortoir pour vaquer à ses occupations habituelles, mais il s'arrête et fait demi-tour. Il passe devant moi sans m'adresser un regard, ou alors il a simplement oublié quelque chose dans sa chambre et il y retourne pour le récupérer.

- Tu viens ?


Je redresse la tête vers lui alors qu'il continue d'avancer dans le couloir. Il m'y emmène finalement ? Je l'ai taquinée un peu tout à l'heure car il faisait le type méchant qui en a rien à foutre mais en réalité il est gentil comme tout !
Je réajuste ma prise sur la poignée de ma valise et le rejoins en  pressant le pas pour le rattraper, je n'ai plus de raison de l'embêter, alors autant ne plus lui donner envie de vouloir encore me fuir.
Il me conduit à l'autre bout du couloir, la dernière porte ressemble à  toutes les autres, elle comprend elle aussi un petit écriteau mais celui-ci indique le numéro quinze. Je me demande bien quel type de personnes vont vivre avec moi dans cette pièce. J'espère que je ne vais pas être avec des croyantes parce que je suis pas venu ici pour me retrouver avec les mêmes genres de personnes qui m'ont soûlé toute ma vie. Et surtout pas des gens allergiques au pollen !
Je souris gentiment au garçon qui a eu la politesse de me guider jusque là et lui dit avant d'ouvrir la porte :

-  C'est sympa de m'avoir accompagné, Merci.

Il n'a personne dans la chambre, c'est suffisamment spacieux et plutôt bien éclairé, mes plantes devraient pouvoir s'épanouir comme il faut. Mais j'avoue que c'est un peu le bordel.
J'avance de quelques pas en tirant ma valise derrière moi. Oh merde mais ça fait combien de temps que ses fenêtres n'ont pas été ouvertes ? J'observe le lit défait et les affaires qui traînent sur le bureau avec beaucoup de curiosité. Nous ne sommes que deux dans la chambre, j'espère que ça ne va pas trop caser la routine de ma colocataire, qui a du passer l'année seul dans cette chambre. Je l'imagine déjà en garçon manqué vu ses vêtements posés en vrac aux pieds du lit et... Oh en fait non c'est pas un garçon manqué. Je pose mes affaires vers mon lit et m'approche de son bureau, j’attrape un stylo posé là et le glisse dans ce qui semble être l'élastique d'un caleçon qui reposait sur la chaise. Je lève la chose du bout du stylo pour ne pas avoir à le toucher. Ça, ça n'appartient pas à une fille. Je me tourne en riant vers le garçon qui m'a accompagné.

- J'espère que ta chambre est mieux rangée que ça.


Je remets tout à leur place pour que personne ne sache que j'y ai touché. Bon c'est un peu le bazar mais ça va encore, tant que ça ne déborde pas dans mon espace personnel ou que je ne retrouve pas de chaussette sale dans les branches de mes arbres tout se passera bien.

- Ça n’a jamais posé de problème de faire des chambres mixtes ? Les filles sont plutôt pudiques en général.

Je n'imagine même pas le nombre de fois ou une fille à du être surprise en train de se changer. Ça promet d'être amusant tout ça.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

avatar
VI ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Perdue dès le premier jour [Sacha- Jiyu] Mer 14 Juin - 0:14

Sacha ne cesse de se torturer l'esprit tout le long du trajet. Ils passent la chambre 13 puis la 14 et arrivent enfin à la 15.

-   C'est sympa de m'avoir accompagné, Merci.

Elle ouvre la porte et s'introduit dans la pièce, le Madstolker reste à observer l'écriteau sur la porte. Le chiffre et aucun nom. Seulement il en est sur et certain, il en mettrait même sa main à couper.

- J'espère que ta chambre est mieux rangée que ça.

C'est que j'l'aurais presque oubliée celle-là.

Il lève les yeux vers l'intérieur de la chambre et c'est alors qu'il croit rêver. Le ténébreux ne savait pas s'il devait vraiment relever le désordre de la pièce, sans parler de cette inconnue qui du bout de son stylo changeait un caleçon de place.

Merde Léo c'est quoi ça?

Le lycéen n'arrive pas à s'en remettre, finalement lui à côté il était largement moins bordélique ! Dire que parfois il avait mal pour ses bouquins et cahiers jetés au fond de son lit... Autant dire qu'il se sentait largement mieux.

D'habitude il ne passait jamais devant ces chambres, après tout il n'avait rien à y faire, mais comme on dit il y a un début à tout et cette première expérience, il aurait pu s'en passer ! Il ne parlerait même pas de l'odeur quk s'insinua jusqu'à ses narines alors même qu'il n'avait pas fait un seul pas dans la chambre !  La prochaine fois qu'il voyait un personne paumée il la laisserait paumée ! Tout ça lui avait clairement coupé l'appétit.

- Ça n’a jamais posé de problème de faire des chambres mixtes ? Les filles sont plutôt pudiques en général.

Il repose son épaule contre le côté droit de l'entrée et observe longuement la nouvelle, il ne pouvait pas croire que cette chose verte de la tête aux pieds était une Origine.

- Si tu savais le genre de fille qu'il y a dans ce bahut...

Il fit une pause en pensant à tout un tas de gonzesses absolument pas pudiques. Ou tout du moins qui ne se souciaient pas d'être avec un garçon dans la chambre.

Certaines avaient un sacré caractère comme Evangeline partie il ne savait plus quand ou encore Sadie qui ne se laissait clairement pas marcher sur les pieds et puis il y avait la débile de service de la chambre 14 qui en plus de faire des bruits étranges à tout bout de champ, semblait sauter sur tout ce qui ressemblait à un être vivant.

Il l'avait souvent vue avec ce mec disparu en Liberté, d'après ses souvenirs brumeux Eva lui en avait parlé comme un crus, le soir où ils avaient bu. D'ailleurs le matin suivant il n'avait pas immédiatement capté pourquoi l'ancienne Origine était blottie dans ses bras. Enfin bref. Souvent la Winterhive était sur le dos de ce mec en Liberté, le mentaliste ne comprenait pas comment cet ancien élève pouvait la supporter, elle était tellement collante. Brrr il avait horreur de ces personnes  aussi collantes que des sangsues !

- De toute manière je vois pas pourquoi  ça poserait problème. Surtout au lycée, tu sais quand les petits collégiens arrivent avec leurs hormones tout ça?
Ca peut donner lieu à des situations singulières.


Il termina sa phrase avec sur son visage un sourire amusé en plus d'un regard pour le moins complexe. Quelle genre de Bermudienne était-ce? Au vu des questions étranges qu'elle posait, Sacha se demandait si elle n'allait pas devenir rouge écarlate. Franchement d'où pourrait-elle venir pour se demander si ça gênait qui que ce soit?

Quoiqu'il en soit, le jeune homme voulait être sur de ses hypothèses concernant la classe de la demoiselle. Si ça se trouve, elle s'était tout simplement trompée de numéro.

- Au fait, c'quoi ta classe?

Son regard devint plus sérieux que jamais, ce serait tout de même surprenant  qu'elle soit en Origine. Et surtout combien de chance y avait-il pour que ce soit le délégué lui-même qui tombe sur elle?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

J'te présente mon poing en #FF0921



merci Anny keur sur toi <3



avatar
IV ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Perdue dès le premier jour [Sacha- Jiyu] Jeu 15 Juin - 19:44

Il s'appuie contre le bord du mur et me fixe encore une fois pendant trop longtemps, le pire c'est que je n'arrive pas à savoir ce qu'il pense, son visage est vide et sans émotions.

- Si tu savais le genre de fille qu'il y a dans ce bahut...

Es-ce positif où négatif ? On peut dire ce genre de phrase pour tout type de filles, qu'elles soient bonnes sœurs ou complètement dévergondées. Me concernant, même si mon colocataire est un garçon je ne vais pas me gêner pour autant, espérons que se ne soit pas le genre de mec timide et réservé, j'ai pas vraiment envie de le traumatiser à chaque fois que je sors de la douche. Je pense que je vais très vite avoir une réputation de salope ou de nudiste, je sais pas trop la quelle des deux. Mais avec cette chaleur qu'il fait en ce moment je doute que j'arrive à garder mon pyjama pendant la nuit.

- De toute manière je vois pas pourquoi  ça poserait problème. Surtout au lycée, tu sais quand les petits collégiens arrivent avec leurs hormones tout ça?
Ça peut donner lieu à des situations singulières. 


Je suis ravie de voir enfin une émotion sur son visage, à part le dépit bien entendu. Il me regarde maintenant avec un beau sourire naturel. Ça a été compliqué d'obtenir ce résultat, mais ça en valait la peine. Je lui souris en retour et me mets à rire. Des situations singulières, il a dû s'en passer des choses entres ses murs.

- Oui j'imagine.

Je défais les lacets de mes chaussures et les laisse aux pieds de mon lit. Bon, il va falloir que je réfléchisse à comment je vais placer mes plantes, fraudais que je tende des ficelles au plafond pour que m'a grimpante puisse s'y accrocher. Je m'avance vers les fenêtres pour les ouvrirent, il faut bien commencer à aéré ici.

- Au fait, c'quoi ta classe ?

Je me tourne vers le garçon, il cessé de sourire et prend soudain un air des plus sérieux que je n'ai jamais vu.

- Je suis en troisième année chez les Origines. Et toi ?


Je l'observe attentivement. Dans quelle classe peut-il bien être ? Je ne sais pas encore qu'elle typer de personne appartiens à quelle classe. Je ne connais que les grandes lignes qui décrivaient les classes dans le dossier d'inscription.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

avatar
VI ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Revenir en haut Aller en bas
Perdue dès le premier jour [Sacha- Jiyu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINÉ] Premier jour, première drague ! [Paige]
» 01 . Premier jour de travail
» Je fais le grand saut dès le premier jour |Urgent - Mia | => Fini!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
» A l'aube du Premier Jour [Aniel]
» Premier jour [ Fini ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
LYCEE XENYLA
 :: Dortoirs :: Couloirs
-
Sauter vers: