Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Même en été, si on est mouillé on s'en sort en séchant. [Narra/Jiyu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Même en été, si on est mouillé on s'en sort en séchant. [Narra/Jiyu] Lun 30 Oct - 11:51

- Pas mal du tout pour un début. Tout bon à par sur l'idée de voyage. Plutôt culture et science. Si j'ai débarquée chez les Processus ce n'est pas pour rien. Pourtant j'ai choisi cette classe sur un jet de dé. Veridic. Tu pense toujours être maîtresse de ton destin alors ?

Une petite erreur c'est pas si mal pour une première fois ! Je suis surprise d’entendre qu'elle est chez les processus, je la voyais vraiment parmi les évasions, ou alors les passions avec sont intérêt particulier pour ces civilisation humaine.

- ah c'est vrai que ça laisse place au doute.

- Tu va me chercher le sens de ces deux prénoms maintenant. Si t'as du mal à y croire, ce coup là tu va me faire un avc.

On rit toutes les deux de bon cœur avant qu'elle me donne ses nouveaux noms.

- Commence par Xyan. Et puis tu fera la Fujiwara, la corbac Mio tu verra avec elle c'est collector.

Pour son corbeau ça peut être sympa mais l'hybride je ne la connais pas vraiment j'ai juste entendu parlé d'elle comme ça, je ne m'y suis pas plus intéressé.

- On fera une pause ensuite. Tu risque d'en avoir besoin.

Je m'y remets immédiatement, fouillant dans ses fichiers débordant d'informations. Je parviens à mon but assez facilement, juste que j'ai pris le L pour un I, j'ai pas fait gaffe avec la police ça peut porter à confusion, mais je m'en suis vite rendu compte. Ça va ça peut arriver à tout le monde !
Une fois avoir tout trouvé je lui étale mess réponse qui je l'espère sont entièrement juste cette fois ci.

- Alors pour Xyan je pense que c'est à peu près ça, j'ai trouvé protection, éternel recommencement, communication et sacrifice. Je me demande bien à quoi correspond un sacrifice pour un oiseau comme lui.

Je tourne la tête vers lui alors qu'il s'éloigne de nous pour jeter un œil par la fenêtre.

- Et concernant Mio j'ai trouvé sagesse, patience et héritage. Pour l'héritage j'en suis sur mais le reste j'en sais rien je ne la connais pas du tout.

Dehors le ciel est toujours sombre mais plus aucune goutte d'eau ne tombe du ciel, l'orage c'est éloigné et l'on entend encore quelques fois le tonnerre qui gronde au loin. Je vais bientôt devoir rentrer sinon je vais rater l'heure du dîner

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

avatar
VI ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 52
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Même en été, si on est mouillé on s'en sort en séchant. [Narra/Jiyu] Mar 5 Déc - 22:51

Ce petit jeu me fais me poser une question n'empêche. Quand on sait pour les runes et les messages, idée ou concepts qu'elles véhiculent, peut-on s'en détacher ? Faire en sorte que notre nom et notre caractère n'aient plus aucun rapport. Et si la destinée existe réellement, est-elle toute tracée ou évolue-t-elle en fonction de nos choix de façon à toujours nous faire retomber sur ce qu'elle avait prévu ? Moi qui ai du mal à croire en çà voila que j'utilise un système qui relève de cette notion, c'est à devenir barge.

Du coup revoila la jardinière qui repart à l'assaut de mes données pour faire ses recherches sur les prénoms qu'elle doit chercher. Je lui ai demandé de chercher Mio car c'est personnalité publique et politique, donc, même si on en a rien à faire d'elle ou de sa famille, on sait de qui il s'agit. De façon détaillée ou pas. Pour le peu que j'en ai entendu, les runes lui correspondent à 100%. Après faut y croire quoi. Au final ce n'est pas si éloigner de la divination. Il suffit d'avoir quelques renseignements et le tour est joué. Là encore ça repose la question du: Les runes ont raison parce qu'on connaît la personne, ou c'est parce qu'on connais la personne que les runes ont raison ?
C'est à se donner mal au crâne, du coup remettons cette question existentielle a plus tard pour se concentrer sur la situation à actuelle. Jiyu a fini ses recherches.

"Alors pour Xyan je pense que c'est à peu près ça, j'ai trouvé protection, éternel recommencement, communication et sacrifice. Je me demande bien à quoi correspond un sacrifice pour un oiseau comme lui"
"Je suis d'accord. Mais comme cette sale bête ne parle pas le bermudien on ne saura probablement jamAÏE !"

JamAÏE. Ce n'est pas défaut de langage runesque mais ça sert à illustrer le fait que mon compagnon volant m'a mordu pour exprimer son mécontentement. Oui ben si, t'es une sale bête après un coup pareil ! J'ai juste eu le temps de hocher la tête et de dire quelques mots et voila qu'il tente de me couper un doigt. C'est quoi la prochaine étape ? confondre son bec avec une fléchette et tenter de me planter avec . Bon le AÏE c'était plus par réflexe car je ne ressens pas la douleur sur la main qu'il a attaquée. J'ai juste senti la pression de son bec...et vu le sang qui s'est mis à couler, je porte mon doigt à ma bouche tandis que Jiyu termine le compte rendu de ses recherches. J'suis quasi certaine qu'elle se retient de rire.....elle aussi c'est une sale bête !

"Et concernant Mio j'ai trouvé sagesse, patience et héritage. Pour l'héritage j'en suis sur mais le reste j'en sais rien je ne la connais pas du tout."
"hmm ché prechque cha. Jvu l'anihal......"

Je retire mon doigts de le temps de répondre parce que niveau compréhension c'est 0

"Vu l’animal tu peux également rajouter société, famille maître et ancêtre"

Bon faut que je fasse soigner ça moi, je cicatrise vite ok mais ce n'est pas une raison pour foutre du sang partout. Il est donc tant de conclure. En plus l'orage est terminé à notre niveau. Dommage, j'aime les orages moi.

"C'que je te propose, et si le sujet t’intéresse, c'est qu'on se revoit dans pas long. Et prends ce bouquins si tu veux, ça te fera réviser. Je te raccompagne en bas et je m'occupe de mon doigt avant de refaire la couleur de ma cabane avec mon sang."

Je souris et pouffe une nouvelle fois. Oui je sais j'ai un humour foireux et spécial mais j'm'en fiche !
Spoiler:
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !


Spoiler:
 


Narra Thème:
 


avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 431
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Même en été, si on est mouillé on s'en sort en séchant. [Narra/Jiyu] Jeu 14 Déc - 8:53

- Hmm ché prechque cha. Jvu l'anihal….

Marmonne t-elle le doit dans la bouche pour stopper les saignements de sa blessure. Je retiendrais bien de ne jamais dire de mal de cet oiseau, même au second degré, il a l'air de bien comprendre ce qu'on dit à défaut de parler le Bermudien. Il aurait du être un perroquet au moins il aurait pu répondre aux questions qu'on se pose sur lui. Elle se reprend et parle plus clairement, bien que j'avais parfaitement compris.

- Vu l'animal tu peux également rajouter société, famille maître et ancêtre.

Elle regarde sa blessure comme si ce n'était que la vulgaire coupure d'une feuille de papier.

- C'que je te propose, et si le sujet t’intéresse, c'est qu'on se revoit dans pas long. Et prends ce bouquin si tu veux, ça te fera réviser. Je te raccompagne en bas et je m'occupe de mon doigt avant de refaire la couleur de ma cabane avec mon sang.

Qu'es ce qu'elle est belle quand elle ris comme ça, elle dégage comme une aura de désinvolture qui lui va comme un gant. Je m'empare du livre en lui retournant son sourire et le range dans mon sac que j'ai laissé tomber a coté de mon siège. Je crois bien que c'est la première fois que j’empreinte un livre à quelqu'un, mais c'est pas le premier que je touche quand même, en dehors des bouquins de cours j'ai beaucoup étudié la botanique, il suffit que le sujet m'intéresse pour qu'un d'un coup je devienne une élève modèle.
Je jette mon sac sur mon épaule droite et en rajuste les bretelles.

- Et bah on fait comme ça, lui dis-je.

Je salue poliment le grand oiseau noir, qui me semble incline légèrement la tête en retour, a moins que j'ai rêvé, il me perturbe avec cette compréhension qu'il à de notre langage, ça le rend étrangement humain parfois.
Narra me raccompagne jusqu'au pied de la cabane. Lorsque mes pieds nus touchent a nouveau  la terre encore inondée ils produisent un drôle de bruit.

- On se recroisera peut-être un jour au lycée, sinon dès que je reviens dans le coin je passe te voir.

Je lui souri et la prend amicalement dans mes bars comme si je la connaissais bien. Ça surprend beaucoup de gens la première fois, mais ils s'y fond assez vite je trouve, mais avec Narra je ne pense pas que ça lui pause un réel problème.  Mais je ne m'attarde pas trop proche d'elle quand même, ça se sent qu'elle est une nymphe du feu, sont corps est anormalement chaud, on dirait qu'elle va exploser n'importe quand. A la fenêtre de la cabane Xyan nous surveille de son regard scrutateur.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

avatar
VI ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 52
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Même en été, si on est mouillé on s'en sort en séchant. [Narra/Jiyu]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Même en été, si on est mouillé on s'en sort en séchant. [Narra/Jiyu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» Est-ce que Haldir existe? O_o
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette
» [Ork] Mekano des kramboy's
» 1.25 sorties le 23/09 modification et sort revus definitif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
ALENTOURS
 :: Campagne :: Bois
-
Sauter vers: