Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
5 Eleves ▲ 147 Pt ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 156 Pt ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
6 Eleves ▲ 82 Pt ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
7 Eleves ▲ 219 Pt ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 187 Pt ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
5 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
  
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Tirer sa révérence. [MIMARIA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Tirer sa révérence. [MIMARIA] Dim 12 Mar - 18:31


Quand le jeu est terminé, on regarde la partie qu'on a jouée.

On y réfléchit, on se demande qu'est-ce qui nous a mis par terre. Parce qu'il faut le dire, Maria était par terre. Ligoté, baillonné, immobilisé. Dès qu'il avait vu le camion, il avait compris. Être un grand, c'est savoir se retirer au bon moment. Alors, le psychiatre, qui n'avait jamais été un petit joueur, avait décidé de tirer sa révérence pendant qu'il en était encore temps.
Sur le pas de la porte, à l'entrée de la maison qu'il partageaient depuis quelques années maintenant, se tenait un Maria miné par la fatigue et une Miranda peu jouasse. Il ne portait pas son masque. Il glissa à sa cousine un regard en coin.

- Tu aurais au moins pu me laisser le temps de dire au revoir.

Il ferma la porte derrière eux. Qu'elle soit un peu coincée avec lui, là, dehors, face au curieux humour du destin. Après tout, le chef d'orchestre, aujourd'hui, c'était elle. Depuis combien de temps prévoyait-elle son coup ? Comment aurait-il pu l'éviter ? Redoubler d'efforts pour cacher ses petits soucis ? Une toute petite voix, au creux de son oreille, lui intimait qu'il n'y avait pas que ça. Il s'était très bien caché ; peut-être avait-elle entrevu l'ombre de son trouble. Mais il ne lui avait rien présenté de suffisamment grave pour qu'elle prenne une telle initiative. Miranda ne lui voulait pas de mal, alors quoi ?

La tête haute, il sauta le marchepied. On n'allait pas le traîner, pas l'entendre crier ou supplier. Maria était un grand, et les grands vont d'eux-même au gibet, la tête haute.

- J'espère que tu prendras la peine de ne pas oublier de venir voir ton vieux cousin, Miranda. Sait-on jamais, ça me ferait plaisir.

Il prit la peine de la regarder droit dans les yeux. Quelque part, c'était bon, de ne plus porter de masque : cela donnait de l'intensité. L'étape qui suit le mystère. Finalement, il lui donne de ses sourires pleins de sarcasmes. Celui-ci paraît un peu amer.

- Le trajet ira bien ; j'aurais du temps pour réfléchir à ce que je vais dire à Mme Leowdaeg quand je la croiserai au détour d'un couloir.

Et à comment diable il avait pu perdre cette partie.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maria te retourne le cerveau en Blueviolet
avatar
I ▲ Psychologue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 133
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tirer sa révérence. [MIMARIA] Mer 15 Mar - 13:45


Debout devant la porte, les bras croisés sur la poitrine, je regarde ce visage miné par trop de fatigue. Ce fasciés épuisé d'un trentenaire ayant trop joué. Maria, mon cousin, je suis désolée. Derrière moi, il referme la porte. Il veut que je le regarde partir, même si je sais qu'il ne fera pas de scène. Parce qu'il est comme ça. Jamais dans l'extravagance dans de telles situations. Ou si, justement. Il ne réagit pas comme on pourrait l'attendre. Ça m'a toujours déstabilisé chez lui. Comme ses yeux d'un bleu pur qui contrastent avec la complexité de son âme. En le regardant s'avancer vers la voiture, je veux qu'on soit certaine d'une chose. Cet homme n'est pas fou. Il est même tout à fait sain. Mais pour le sauver de toute accusation, il doit partir. Je préfère le savoir en asile plutôt qu'en prison.

Il n'est pas fâché, juste dans l'incompréhension. Après tout, je suis sa cousine, le seul être proche près de lui. Et je l'ai trahi. D'une manière suffisamment horrible pour qu'il m'en veuille tout de même. Je ne parle pas, ne lui réponds pas. Mais en même temps, que dire ? Que je suis désolée ? Que c'est pour son bien ? Il ricanera sûrement et me dira de m'occuper de moi plutôt que de penser à ses petites affaires. Alors que la porte se referme, je lâche un petit sourire ironique. Le psychiatre part rejoindre sa mère finalement. Il quitte un membre de sa famille pour un autre.

Le véhicule quitte la cour et s'engage sur la route. J'aurai voulu lui dire que je viendrai j'le voir. J'aurai voulu le serrer contre moi pour lui dire que cela ne me plaisait pas. J'aurai tellement voulu que les choses se passent autrement. Mais Abigail est belle et bien morte. Et Maria est bel et bien un suspect. Seulement, ça, je ne le supporte pas. Alors pour son bien, je me dois de le sauver. Même si il m'en veut éternellement.

En rentrant à l'intérieur, j'essuie mes joues recouvertes de pluie. Dehors, il fait grand soleil.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
DC: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J'exploite ton pouvoir en Palegreen, et je l'exploite bien!

emploi du temps

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ MPD
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 159
Revenir en haut Aller en bas
Tirer sa révérence. [MIMARIA]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Martelly doit tirer leçon de la réalité politique
» C'est l'heure de tirer la chasse !
» Qui veut tirer le Roi? :-)
» Arbalète en joue, paré à tirer!
» Il vaut mieux éviter de tirer la queue d'un chat ! Et celle d'un tigre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: