Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Une mort sans préavis [SOLO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Une mort sans préavis [SOLO] Jeu 2 Mar - 20:51


On entend parfois que la vie ne tient qu'à un fil, pour parler, sans doute, des Parques qui tissent le destin de tous les hommes. Cette légende était la préférée de la jeune professeur d'histoire humaine du lycée Xényla. Très certainement parce qu'elle lui donnait une excuse pour profiter de chaque instant de sa jeunesse. Toujours belle, toujours à faire la fête, jamais seule. À 28 ans, elle avait un formidable copain, des amants occasionnels et un adorable fils. Sans compter une classe soudée et des amis puissants. Abigail était, sans conteste, une femme respectée, admirée et aimée. Une femme qui profitait de chaque instant comme si c'était le dernier. On lui prévoyait une vie longue, où la vieillesse ne l'atteindrait que très peu car son sourire combattrait toutes les rides. Elle deviendrait une mamie vive et aimante. Maternelle comme dans sa jeunesse si ce n'est plus. Oui, on la voyait bien atteindre 90 ans sans soucis.

Mais elle se trouvait là, dans la salle qu'elle avait tant côtoyé en 3 ans. Assise sur un des canapé de la salle des professeurs de son lycée, elle avait la tête en arrière et les bras le long du corps, totalement relâchés. On pourrait croire qu'elle dormait. Ce ne serait pas difficile. Mais la peau halée et lumineuse qu'elle exposait chaque jour, alimentée par des pommades bio qui lui donnait une douceur de bébé était désormais livide. Ses yeux, d'ordinaire si pétillants et vifs, étaient grand ouverts et fixaient le plafond, totalement vides. Son corps avachi contrastait tant avec sa stature si élancé que l'on se demanderait presque si c'était bien elle. Mais la couleur si caractéristique de ses cheveux nous le montrait bien.

En s'approchant de quelques pas, on pouvait remarquer ce mince filet de sang qui coulait encore du trou en plein milieu de son front. La balle avait été solitaire mais bien placée. À 28 ans, Abigail Caitlinn O'Neill, professeur d'histoire humaine, venait d'être assassinée pour une mystérieuse raison. Et ce seront ses collègues qui la découvriront en premier.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Une mort sans préavis [SOLO]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gambison
» [1748]Une mort sans fin (Thanatos/Tsurugi)
» JACQUES STEPHEN ALEXIS GWO MAPOU, YON LIDÈ SAN FOS KOTE
» Votre avis m'intéresse : de la mort des PJ et de la difficulté des scénarios ...
» La seule amitié qui vaille est celle qui naît sans raison.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: