Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 105 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 225 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 138 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 260 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 156 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Bonjour je voudrais votre Joker là maintenant [Astrid - Drevia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Bonjour je voudrais votre Joker là maintenant [Astrid - Drevia] Dim 12 Fév - 22:36

Aujourd'hui je suis déterminé à prendre un Joker, pas n'importe lequel, car j'ai déjà eu une mauvaise expérience avec le psy rien que d'y penser, j'en ai des frissons. Allongé sur mon lit, je réfléchis qui je peux attaquer. Je dois réussir cette attaque à coup sûr malgré le fait que je ne suis pas trop pour la violence, mais bon faisons une exception pour les Jokers. Au pire pour pas changer, j'y vais au feeling. Ouais bonne idée.

Je me lève et me dirige vers la bibliothèque pour me détendre devant un bon livre avant de faire quoi que se soit, et se battre juste après avoir mangé, c'est un sacrilège ! Pendant que je marche, je réfléchis au Joker disponible, il en reste 3 que je peux attaquer si je me souviens bien et avoir un Joker en plus ne peut qu'être bien pour les autres Evasions, il faut que je trouve un moyen de les motiver pour les clés et les jokers sinon on vas jamais s'en sortir. Une fois arrivé à la biblio du lycée je dis bonjour a madame Kumarlik lui rend le livre emprunté la veille comme presque tout les jours depuis... 2mois ? Ouais un jour je vais prendre plein de livres au lieu de faire ça presque tous les jours. Je prends un autre livre et me pose à un endroit au hasard.

J'y pense, elle ne détient pas un Joker ? Il me semble que si, mais je n'ai pas envie de la déranger et je pense qu'elle a déjà assez de boulot et que... Ouais puis merde, j'avais dit au feeling donc pourquoi pas, mais tout d'abord, je dois finir mon livre !

*few minutes later*

La tête posée sur la main, je réfléchis à tout et a rien avant de revenir au sujet principal : Le Joker. Non mais vraiment ça serait intéressant si je le lui prends, déjà qu'avec le Joker des libertés, on n'est pas mal du tout, mais si en plus, on a le Joker des passions ça serait parfait au moins je pourrais prendre une clé en plus et... Être encore plus dans la merde ?

Oui parce que sachez que depuis que je suis délégué, je me coltine une clé pour x et y raisons et en plus de cela Eri m'a dit un jour que si quelqu'un s'en prendrais au Joker des passions, elle lui ferait regretter, bon, je n'ai pas vraiment peur d'elle, mais plus de perdre une clé, déjà qu'on n'en a pas beaucoup. MAIS qui ne tente rien n'a rien.

Je me lève, repose le livre et me dirige devant madame Kumarlik. Le problème, c'est que comment je suis censé dire que je veux son joker parce que venir en mode « bonjour je voudrais votre Joker » ça fait un peu bisoun- Wait... Sekai elle a réussi en faisant ça... Ouais bon, on va quand même rester gentil, j'arriverais jamais à l'attaquer en traitre

Je me pose sur la chaise juste devant son bureau avant de lui dire d'un air déterminé

- Etant donné que j'aime pas faire le fourbe je vous préviens a l'avance. Je viens vous défier pour vous prendre votre Joker

Plus le temps passe plus j'ai l'impression de passer pour un con, mais au moins c'est gentil de ma part de prévenir a l'avance, et très con aussi... Mais être gentil ça paye toujours. Je regarde aux alentours puis reviens à mon interlocuteur en avant de lui dire

- Mais je pense que vous avez pas trop envie qu'on détruise la biblio je me trompe ? Bon bah, j'vous laisse le choix, soit je vous donne le 1er coup dans les secondes qui arrive si vous voulez rester ici soit on va heu.. Sur le toit. Au moins, on ne sera pas dérangé

Ne me forcez pas à vous attaquer ici, je vais me faire mal moi-même psychologiquement en foutant le bordel dans mon endroit préféré

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 270
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bonjour je voudrais votre Joker là maintenant [Astrid - Drevia] Lun 13 Fév - 12:42


Je n'ai vraiment rien à redire. Cette journée est parfaite, je me sens comme un poisson dans l'eau. Enfin, je me comprends. C'est comme si je nageais dans le bonheur depuis un bon mois. Tout se passe parfaitement bien. Je vis dans un rêve, à moins que ça soit ma vie qui soit un rêve tout simplement. Suis-je déjà au conte de fées ? J'aimerais y croire. J'y crois. Ce n'est pas cette journée qui est parfaite, mais ma vie depuis que mon Barman Charmant est là. Maintenant qu'il est mon Prince Charmant, je ne peux m'empêcher de sourire.

Ma bibliothèque est si calme. C'est agréable de voir tous ses élèves en pleine occupation. C'est comme si le temps s'arrête quand ils sont tous là. Je suis vraiment perdue dans mes pensées, mais je garde un œil sur les Processus. Ils ne peuvent plus m'attaquer, mais il ne faut pas oublier que mes Passions ont attaqué Miranda. Ce n'est pas le grand amour entre nos deux classes. Peut-être que tout se calmera au moment de la fin du jeu, mais pour l'instant, je reste vigilante.
Bon, j'avoue que je ne suis pas non plus la meilleure en vigilance. Le livre que je suis en train de lire ne m'aide pas trop. Mais c'est comme ça que j'aime travailler. Tant que ma tâche n'est pas accablante, je peux me permettre un peu de lecture. Si le Principal me voyait, il me descendrait certainement, mais il n'est pas là et cela me convient très bien.

À plusieurs reprises, des élèves viennent chez moi. Que ça soit pour emprunter des livres, en rendre, ou même les deux. Il y en a aussi qui me posent des questions. J'aime beaucoup pouvoir les aider. Il y a bien sûr des têtes familières. Shane, ce cher petit, il me rend fier de Passion. Par je ne sais quelle magie, il est premier dans le classement des plus puissants du lycée. Lui-même ne sait pas pourquoi. Mais il y a une raison à tout. Il est Grade I, délégué, fait partie du groupe le plus populaire du lycée. Mais il ne prend pas la grosse tête, il reste naturel. J'ai rien à redire sur lui, il est comme tous mes Passions, parfait.
Il y a bien sûr d'autres habitués, l'adorable Sekai par exemple. Aujourd'hui, elle n'est exceptionnellement pas sous une table. C'est particulier, j'ai tellement l'habitude de la voir lire autre part que sur une chaise. Il y a le délégué des Évasions aussi : Drevia ! Il vient presque tous les jours pour me rendre et m'emprunter des livres. J'ai l'impression qu'il les dévore. Il n'a pas manqué à sa tradition.

Mes yeux se promènent dans la salle. En parlant de Drevia, il semble comme préoccupé. Il a déjà fini son livre et a son regard dans le vide. Il tient sa tête dans ses mains. S'il s'ennuie autant, il peut très bien me demander un autre livre. Je ne mange pas les élèves. Je ne vais pas l'agresser parce qu'il me dérange pendant ma lecture.
Oh ! Il se décide finalement, je vois sa petite tête blonde bouger. Il vient vers moi, je lui souris de plus belle. Je me demande bien quel livre il va vouloir prendre cette fois. À cette vitesse, il aura bientôt lu tous les livres.

Finalement, il ne dit rien immédiatement, mais il s'assoit sur la chaise devant mon bureau. Particulier, même étonnant. Il arbore maintenant un air déterminé, quelle drôle de jeunesse. Mais il faut que j'arrête de penser comme ça, je suis jeune moi aussi.

-Étant donné que j'aime pas faire le fourbe, je vous préviens à l'avance. Je viens vous défier pour vous prendre votre Joker.

Ah. Je perds directement mon sourire. Ce cher délégué vient de me lancer violemment contre le mur de la réalité. C'est douloureux ? J'avais complètement oublié cette histoire de Joker, j'étais bien moi. Plus personne n'avait voulu m'attaquer après les Processus. Il descend dans mon estime ce petit. Enfin, au moins il ne m'a pas attaqué en traître comme ces maudits Processus…
Je ne sais pas quoi répondre. C'est le vide total dans ma tête.

-Mais je pense que vous n'avez pas trop envie qu'on détruise la biblio, je me trompe ? Bon bah, j'vous laisse le choix, soit je vous donne le 1er coup dans les secondes qui arrive si vous voulez rester ici soit on va heu... Sur le toit. Au moins, on ne sera pas dérangé.

Le ton qu'il utilise ne me plaît pas du tout. J'ai l'impression qu'il ne me laisse aucun choix. De plus, il manque complètement de savoir être. Enfin, c'est certainement juste le contexte qui me gêne. Maintenant que je mets tout bien dans ma tête, sa demande est tout à fait logique. C'est juste l'idée de combattre qui me met hors de moi, je me calme et me lève doucement. C'est l'heure de l'annonce :

-Les enfants ! Je vais devoir fermer la bibliothèque un petit moment. Je suis désolé, ce n'était pas prévu du tout. Donc je vous prie de bien vouloir sortir.

Ma voix se veut forte, mais calme. Malgré ça, on peut très bien sentir que je suis stressée. Je n'ai pas envie de combattre. Shane a compris, je le vois dans son regard quand il passe. Enfin, surtout quand il pose un des livres que je lui avais prêté juste à côté de mon sac. Les livres vont devenir notre petite marque de fabrique si on continue. Son geste me fait sourire.
Une fois que tout le monde est sorti, c'est mon heure à moi.

-Bon. On y va ? Je n'ai clairement pas envie, mais ta démarche est meilleure que celle des Processus.

Je glisse le livre que je lisais dans mon sac, mais aussi celui que Shane m'a passé et j'invite Drevia à sortir de la bibliothèque. Une fois sorti, je referme la porte de la bibliothèque et je le suis. Le toit pour combattre ? C'est particulier, mais si c'est choix, très bien. Je dois essayer de regrouper tout mon courage, je ne perdrais pas mon Joker maintenant.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 242
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bonjour je voudrais votre Joker là maintenant [Astrid - Drevia] Mar 14 Fév - 0:18

J'aurais pu demander plus gentiment tout de même. Madame Kumarlik préviens tout les élèves présents dans la bibliothèque qu'elle va fermer pendant un moment. Une fois les élèves sortis, elle me dit

-Bon. On y va ? Je n'ai clairement pas envie, mais ta démarche est meilleure que celle des Processus.

Oui bah moi non plus je n'ai pas envie, mais si on ne fait rien ça va jamais avancer ce truc des clés. Je lui dis que je suis ok puis on pris le chemin pour aller jusqu'au toit. Sur le chemin, je suis stressé intérieurement pour une raison, est-ce qu'elle va m'en vouloir beaucoup ? VOIR PIRE ! Va-t-elle m'interdire l'accès à la bibliothèque ? Je pourrais plus jamais prendre de livre... AAAAAAAAH au secours ! Je pourrais jamais vivre sans lire de livre moi ! Enfin bon, quelques minutes après nous voilà sur le toit. Je me place un peu plus loin d'elle avant de lui dire

- Concrètement moi aussi j'ai vraiment pas envie de me battre contre vous car j'aime pas me battre et encore moins contre une femme, mais bon faut bien que je motive ma classe pour passer à l'attaque

Et cette méthode, c'est de m'en prendre à tout le monde peu importent la personne, même si c'est la personne la plus puissante du lycée, je n'ai pas peur, mais vaut mieux attaquer raisonnablement et stratégiquement. Revenons à notre Joker. Je lâche un long soupir en disant

- J'ai tellement pas envie de me battre c'est horrible de devoir se forcer

Et c'est sûrement mon non envie de me battre qui va me porter préjudice une fois de plus. Pourquoi pas régler au pile ou face ? Mauvaise idée, vu ma malchance au jeu de hasard, j'ai plus de chance de gagner contre n'importe qui les yeux fermés que gagner au jeu de hasard, oui j'exagère peut-être un peu, mais c'est pour vous montrer à quel point je suis malchanceux dans des trucs du genre. Si j'arrive à prendre son Joker je ferais la morale a toute la classe et leur bougerais le cul et si je ne l'ai pas... Je ferais juste la morale en espérant qu'ils décident de commencer la chasse aux clés et de remonter l'estime des Evasions surtout !

Je m'éloigne de quelque pas encore de madame Kumarlik et prend une posture pour me préparer à combattre. J'espère qu'elle est prête, car même si c'est contre mes principes, je ne vais pas retenir mes coups et j'vais tout donner pour lui prendre son Joker.

- Honneur au dames, je vous laisse le 1er coup

Autant perdre en étant galant. Au fait maintenant que j'y pense... C'est quoi son pouvoir ? Mince, j'aurais dû en profiter quand j'avais le temps a la biblio pour copier son pouvoir. Va falloir que je reste sur mes gardes pour pas me faire avoir.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 270
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bonjour je voudrais votre Joker là maintenant [Astrid - Drevia] Mar 14 Fév - 16:17


Nous marchons silencieusement. Je marche derrière ce jeune délégué. Sa démarche n'est pas assurée, ou du moins, je ne le pense pas. C'est comme si chaque pas est hésitant. Il doit certainement réfléchir à la manière de me battre. En vérité, je ne sais pas comment j'ai pu gagner face aux Processus. Certainement beaucoup de chance ? Est-ce que j'en aurai encore face à Drevia ? Je l'espère.
Il pousse la porte vers le toit et le froid de l'hiver me caresse le visage. J'avais oublié à quel point cette fraîcheur est agréable. Ça ne me dérange pas tant que ça, c'est mieux que de combattre dans la chaleur. Mais malgré cela, je frissonne légèrement. Plus j'avance, plus je me dis que ça va être le moment. Encore une fois, je vais devoir défendre ma classe. Je ne veux pas perdre, je ne le supporterai pas.

Drevia s'éloigne. Mais il ne fait rien, il me regarde juste.

-Concrètement, moi aussi j'ai vraiment pas envie de me battre contre vous, car j'aime pas me battre et encore moins contre une femme, mais bon faut bien que je motive ma classe pour passer à l'attaque.

On a au moins un point commun, nous n'avons pas envie de nous battre, mais on le fait pour nos classes. C'est… Pardon ? Mes yeux s'ouvrent en grand. Je n'ai pas rêvé ? Il a dit ''encore moins une femme'' ? Je n'aurais jamais cru ça de lui. Alors qu'il avait si bien démarré, là, je crois que j'ai vraiment envie de lui montrer de quoi une femme est capable. J'ai l'impression qu'il ne réalise pas la puissance de ses mots. C'est de l'abus.
Mais bon, maintenant qu'il m'a un peu énervée, je suis plus certaine ne vraiment garder mon calme. C'est maintenant que je vais montrer à Kris que tout ce qu'elle m'a appris sert. Je vais montrer à ce délégué bien trop sûr de lui qu'une bibliothécaire sait y faire.

-J'ai tellement pas envie de me battre, c'est horrible de devoir se forcer.

Je le comprends. Je me force à me battre depuis que je suis là. Je n'aime pas ça, mais il est hors de question que les Passions soient pénalisés par ma faute. Là encore, je ne le supporterai pas. Il faut que je fasse mon maximum !
Drevia s'éloigne encore. C'est comme s'il prépare quelque chose, ou s'il redoute quelque chose. Je ne le comprends pas, je n'arrive pas à comprendre son regard. Rien n'est définissable. Les secondes défilent sans qu'il ne fasse rien.

Mais il finit par se mettre en position de combat. Très bien, nous allons donc pouvoir commencer. Je respire calmement en me dirigeant vers un banc pour poser mon sac. Tout va bien se passer.

-Honneur aux dames, je vous laisse le 1er coup.

Impossible pour moi de retenir un petit rire nerveux. Je vais lui faire manger ses phrases de macho à lui. Il a beau être plein de bonnes manières et de bonnes attentions, mais il est vexant. Il me considère comme une petite fille sans défense. Certes, je ne suis pas super forte, mais Kris m'a appris quelques trucs. En plus, si quelqu'un me fait du mal, je suis certaine que j'ai un Prince Charmant pour me sauver.

Il va voir lui…

Sans pression, je sors le livre que je lisais à la bibliothèque et m'assois sur le banc. Je lis quelques pages, sans prêter de l'attention au délégué des Évasions. Il ne doit vraiment pas comprendre ce qu'il se passe. Tant mieux, si je peux au moins un peu le déstabiliser, c'est un bon point.
Je relève les yeux vers Drevia et lui fais un sourire désolé.

-Excuse-moi, j'avais vraiment envie de savoir ce qui arrivait dans la suite !

Excuse bidon bien sûr, tout ce que je veux, c'est trouvé un passage intéressant où se rendre. Peut-être même l'amener avec moi. Je me souviens d'un passage avec une chambre froide, l'idée se tente. Très rapidement, je retrouve le passage, c'est seulement une description, il ne doit pas y avoir de personnage à ce moment.
Je me lève d'un coup et prends mon sac dans la main. J'avance rapidement vers Drevia et lui dis :

-Regarde, j'ai trouvé !

Je crois que je m'en sors très bien pour déstabiliser les gens. Je lui touche le bras en arrivant et ferme, les yeux. C'est parti pour la petite séance en chambre froide.
En rouvrant les yeux, ça a marché. Nous sommes dans la chambre froide, très vite, j'en sors et referme la porte derrière moi. La petite vitre est vraiment pratique. Je peux voir toute l'incompréhension de l’Évasion. Pour l'instant, ça devrait aller. Mais il me suffit de tourner le machin dans le petit boîtier qui permet de baisser la température. Je suis certaine qu'il ne devrait pas trop apprécier.

-Drevia ? Tu me dis si tu veux que je baisse la température. On n'a pas toute la journée non plus.

Et j'ajoute un sourire pour le rassurer. Je n'ai vraiment pas toute la journée. Emmener quelqu'un avec moi, c'est encore plus épuisant que de voyager seule. Alors il faut que je fasse vite. Mais heureusement pour moi, pour l'instant ça va. J'ai la boule au ventre, ça doit marcher sinon je serai bien trop épuisée. Et puis tant pis, je n'attends pas de réponse. Je passe directement la température au minimum. Désolée...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 242
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bonjour je voudrais votre Joker là maintenant [Astrid - Drevia] Mar 14 Fév - 16:17

Le membre 'Astrid Kumarlik' a effectué l'action suivante : Le hasard du combat


'Départage 1er Grade' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bonjour je voudrais votre Joker là maintenant [Astrid - Drevia] Mer 15 Fév - 22:21

Je le sens vraiment pas ce combat si vous voulez mon avis. Alors que je suis prêt a me battre elle sort un livre et... Le lis dans le plus grand des calme ?! Woooow elle se fout de moi ou quoi ? Je baisse totalement ma garde sans m'en rendre compte en l'écoutant utiliser comme prétexte vouloir connaître la suite. Mon œil oui tu veux juste faire je sais pas quoi ou trouver un stratagème. Une fois finis elle avance vers moi en disant


-Regarde, j'ai trouvé !

Heu... Cool ? Tout a coup elle prend ma main et je profite de l'instant pour copier son pouvoir mais... Trop tard... Sans comprendre le pourquoi du comment je me retrouve dans une chambre froide et je vois madame Kumarlik partir et fermer.. LA PORTE !  ENFLURE !
Ahem, pardon je m'emporte, plus serieusement ce coup de chambre froide je m'y attendais genre a -100%. Je la fixe aussi par la vitre sans réagir, non mais j'ai JAMAIS froid, je suis bien le seul élève qui vas en cours en short et en t shirt quand il fait -5 elle s'en rappelle plus ou quoi ? Bon par contre je pense pas que du -50 je vais être bien et surtout que y'a c'est un endroit enfermé donc je vais vite avoir froid si elle baisse la température à fond.

-Drevia ? Tu me dis si tu veux que je baisse la température. On n'a pas toute la journée non plus.

Oh ? Je vous fais signe si besoin, tiens j'y pense son pouvoir c'est quoi?Je me concentre sur la copie et... et merde... Son pouvoir peut voyager dans les livres si je comprend bien, bien joué madame, vraiment. Avant même que je puisse répondre je sens que la pièce refroidit très vite. Certes je suis résistant au froid mais la ça commence à être un peu trop. Je me rapproche de la vitre et fixe madame Kumarlik. En faites j'ai tellement l'habitude de copier plein de pouvoir avec les inconvénient que j'arrive à voir dans les yeux de quelqu'un les limites de son pouvoir. Et oui je suis doué. D'après mon instinct je pense qu'elle ressent déjà les effets secondaires mais c'est vraiment TROP PEU. Certes si on reste logique ca demande plus de concentration et d'energie de transporter quelqu'un d'autre mais elle est vraiment habitué car je sens qu'elle peut encore tenir et peut être plus que moi.

Je m’éloigne de la vitre et cours un peu partout pour ne pas devenir un glaçon et me réchauffer le minimum possible, oui j'écoute en cours d'eps je sais c'est incroyable. Je pense que de son point de vue ça doit être bien marrant de voir un con enfermé dans une chambre froide entrain de courir partout, de s’échauffer et de s’étirer pour pas crever de froid. J'ai bien fais de la faire venir sur le toit, le contrecoup seras pas trop violent vu qu'on reste dans des température un froide. Au bout de quelques minutes ou secondes ou heures (difficiles de savoir je suis trop concentré a pas mourir de froid la) je retourne vers la vitre en criant

- Entre nous c'est pas mieux d’arrêter cette chambre froide ? De un vous arrêtez de perdre votre énergie a cause de votre pouvoir et de deux vous risquez pas d’être accusé d'avoir tué un élève ET J'AI SURTOUT FROID

En faites c'est plus pour MA raison que j'aimerais qu'elle arrête mais chut. Par contre si j'ai bien peur d'une chose la c'est d'un autre voyage dans son livre dans un endroit chaud et 3sec après retour au lycée, ça va être violent comme contrecoup le froid chaud froid la

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 270
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bonjour je voudrais votre Joker là maintenant [Astrid - Drevia] Sam 18 Fév - 17:05


Je crois que j'ai légèrement abusé en baissant la température au minimum. Mais bon, je n'ai pas le temps de niaiser. Soit Drevia abandonne parce qu'il a trop froid. Soit je ne tiens plus avec mon pouvoir. Je préférerais que ça soit Drevia qui craque. Je pense qu'en ne bougeant pas, je suis capable de tenir plus longtemps avec mon pouvoir. Je me suis assez entraînée, je peux tenir au moins un petit moment. Et puis je suis motivée. Je tiendrai le temps qu'il faut, tant pis si je saigne du nez. J'ai des mouchoirs sur moi, ça se tient.
Le délégué s'avance vers la vitre de la porte qui nous sépare. Il me fixe, me juge presque. J'ai l'impression d'être sondée, je ne peux m'empêcher de lui faire un sourire désolé. Je ne veux pas lui faire de mal, c'est bien pour ça que je l'ai enfermé là-dedans. Il finira peut-être malade, mais au moins il n'aura aucune réelle blessure physique. De toute façon, c'est lui qui m'aurait fait du mal normalement. On ne va pas se leurrer, il doit connaître plus de choses que moi en combat.

Il ne se passe rien un petit moment. J'hésite presque à arrêter notre voyage dans cet endroit. Mais il me faudrait ouvrir la porte pour le toucher. Sinon, il restera là. Enfin, c'est ce que je pense, je n'ai jamais essayé. Franchement, je me dis qu'il faudra que j'essaye un jour, mais je n'ai pas le courage… J'ai peur que la personne en meure. C'est peut-être beaucoup, mais j'ai trop peur.
De toute façon, Drevia semble avoir une autre idée. Il s'est mis à courir, vraiment. C'est pour essayer de contrer le froid, c'est compréhensible, mais c'est d'un ridicule. Il court, il s'étire. Ça part d'un bon sentiment, mais ça ne sera pas suffisant. La température est assez froide pour congeler des aliments très rapidement. Dans le livre d'où est tirée cette chambre froide, il a fallu trente minutes pour que la personne enfermée dedans perde connaissance. Enfin bon, ils n'avaient pas pensé à baisser la température au minimum et la personne ne bougeait pas. Donc je ne sais pas du tout ce que ça va donner… Tant qu'il ne meurt pas, tout ira bien.

Après un petit moment, je commence à avoir un début de migraine. Je m'en sors bien pour l'instant. D'ailleurs, il y a du changement du côté de l’Évasion. Il s'avance vers moi et je peux entendre sa voix.

-Entre nous c'est pas mieux d’arrêter cette chambre froide ? D'un, vous arrêtez de perdre votre énergie à cause de votre pouvoir et de deux, vous risquez pas d’être accusé d'avoir tué un élève ET J'AI SURTOUT FROID.

Il marque un point, il a parfaitement analysé la situation ce petit. Mais je ne sais pas trop si je dois l'écouter ou non. Je réfléchis sans le quitter des yeux. Ses lèvres commencent à tourner vers le violet et il est vraiment pâle. Encore un peu et il commencera à givrer au bout des doigts. Ses cheveux doivent déjà être cassants.
Mon cœur me fait trop mal pour qu'on reste ici. J'ai mal pour lui le pauvre, faut que je le réchauffe. On ne va donc pas retourner directement au lycée. On va faire un petit détour par un livre humain que j'ai lu récemment. Un livre d'Antoine de Saint-Exupéry. Il y a un désert. C'est radical, mais au moins ce cher Drevia n'aura plus froid. À mon tour, je crie :

-Bon, je vais te sortir de là. Si tu fais un geste brusque, je pars d'ici sans toi et je te laisse dans ta galère.

Je ne le ferai jamais, mais j'ai trop peur qu'il profite du moment où je le touche pour me frapper ou autre. J'attends donc quelques secondes, puis j'ouvre la porte. Il fait vraiment froid, j'en frissonne. Je pose ma main sur son bras puis ferme les yeux. En quelques secondes, nous nous retrouvons dans le désert du livre. Même moi, je ressens la chaleur pesante, elle ne m'est pas dérangeante donc elle devrait être agréable à mon congelé. Enfin du moins, je le crois.

-C'est mieux non ?

Forcément que c'est mieux. Mais on ne va pas rester longtemps. Déjà parce que la chaleur ce n'est pas la folie. Mais aussi parce que je commence à vraiment m'épuiser. Par l'Unique, qu'est-ce que j'ai mal à la tête. Il ne doit plus rester très longtemps avant que je saigne du nez. Là, je vais être obligée de nous ramener au lycée, sinon je risquerais de me ruiner la santé. Ce n'est absolument pas dans mes objectifs du jour. Comment y va le déléguer d'ailleurs ? J'espère qu'il ne va pas décider d'encore m'attaquer. Je suis clémente avec lui, j'aurais pu le laisser dans la chambre froide.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 242
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bonjour je voudrais votre Joker là maintenant [Astrid - Drevia] Dim 19 Fév - 0:06

Je continue de fixer madame Kumarlik qui prend bien son temps pour réfléchir tandis que moi je me les gèles littéralement. D'habitude je suis pas blanc mort vous voyez, mais la j'ai tellement froid que même le blanc c'est moins blanc que moi. Alors que j'allais recrier pour dire que j'abandonne elle me répond

-Bon, je vais te sortir de là. Si tu fais un geste brusque, je pars d'ici sans toi et je te laisse dans ta galère.

Alors la hors de question qu'elle me laisse ici, et j'ai vraiment pas la foi ni l’énergie de faire un geste brusque, je veux juste retourner a un endroit un peu plus chaud, pas non plus un désert mais voilà quoi. Et entre nous elle va quand même pas oser me laisser ici ? C'est trop horrible de faire ça. La voilà qui ouvre la porte puis me prend mon bras pour nous emmener ailleurs, merci maintenant je vous assure que vous allez souffrir une fois que j'irai mieux et que...

-C'est mieux non ? 

Alors que je la croyais un peu plus maligne devinez ou elle m’emmène ? Dans un désert oui oui. Et que se passe t-il quand une personne passe d'un instant a l'autre d'une température extrêmement froide a une température extrêmement chaude? Et bah dans le cas présent et on va pas se mentir j'ai beaucoup de chances au moment ou je suis arrivé au désert en moins de 5sec j'ai eu un mal de tête horrible j'arrivais a peine a tenir sur mes jambes et j'ai vomis mes tripes, élégant tout ça non ?

Bref passons le moment ou je crache mes tripes. Je me redresse tant bien que mal tenant à moitié sur mes jambes en regardant madame Kumarlik et en lui disant

- Vous lisez des livres toute la journée et vous savez pas les conséquences d'un choc thermiques ou vous voulez me tuer?

Autant vous dire que actuellement on me souffle dessus je tombe comme un caca. Actuellement j'ai l'impression que je vais tomber dans les pommes a n'importe quels moments et que je vais encore cracher mes tripes mais j'essaye tant bien que mal de rester debout car je dois tenter de lui prendre son joker malgré tout. Je reprend la même posture de combat (comme les boxeurs en gros avec les poings en avant tout en protégeant le haut du corps) et m'avance vers madame Kumarlik, sauf que le problèmes c'est que même moi je m'en suis pas rendu compte mais je marchais pas droit, et quelque pas après je suis tombé dans le sable et j'avais même plus la force de me relever, non mais c'est VRAIMENT violent un choc thermique du genre, mais je suis content qu'il ne m'arrive pas grand chose malgré tout.

Avec les forces qui me restent je retire ma tête du sable en disant

- On peut pas retourner au lycée, mais pas maintenant j'ai pas envie de mourir d'un autre changement de température

Et dire que si j'avais fait mon duel pour son joker plus tard ou plus tot avec de la chance elle n'aurait pas eu ce livre et j'aurais peut etre gagné, bon bah dommage

Drevia 0 – Joker 2

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 270
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bonjour je voudrais votre Joker là maintenant [Astrid - Drevia] Mar 21 Fév - 23:07


Bon. Disons que mes bonnes intentions n'ont pas l'air de vraiment faire plaisir à Drevia. Ce pauvre enfant se met à vomir juste devant moi. Peut-être est-ce l'effet de mon pouvoir à répétition sur quelqu'un ? Je ne sais pas. D'habitude, je ne fais qu'un seul voyage accompagnée. Il faut bien tester un jour.
Mais enfin, là, il n'a vraiment pas l'air bien. J'ai vraiment mal fait quelque chose, mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus. C'est vraiment, mais alors vraiment gênant. En plus, le pauvre est dans un état pitoyable. J'y suis allé trop fort avec la chambre froide peut-être ? Ah, je me pose bien trop de questions. Mais en même temps, j'ai raison de m'en poser. J'hésite presque à lui demander ce qui ne va pas pour l'aider. Mais il me devance en se redressant :

-Vous lisez des livres toute la journée et vous savez pas les conséquences d'un choc thermique ou vous voulez me tuer ?

Je le fixe pendant quelques secondes, l'air béat. Puis je cligne des yeux, sans bouger. Ah oui… Ça, c'est le genre de truc que je ne considère pas assez. Si Kris me voyait, elle se moquerait bien de moi. Ou alors, elle me crierait dessus. Est-ce que je suis autant une empotée ? Je me désespère.
Mais en même temps ? Je rêve où il croit que je ne fais que lire de ma journée ? C'est complètement faux. Je ne fais pas que lire, je dois aussi assumer un rôle de bibliothécaire compliqué. Je dois supporter des cas comme Evangeline Evans. Mais le pire dans tout ça, je dois supporter les assauts de tous les élèves qui veulent mon Joker. Donc, il va se calmer le petiot.

Mais même pas, il ne veut pas s'arrêter le bougre. Il me fait vraiment de la peine. Il ne tient presque pas debout, mais pourtant, il se force quand même. Avec toutes les forces qui lui restent, il s'est mis dans la même position de combat. Il essaye même d'avancer vers moi, mais il tombe après quelques pas. Vraiment non, le pauvre. J'ai fait ça moi ?
Je ne sais pas quoi faire. Je devrais l'aider à se relever, mais ça irait trop loin non ? Je veux dire, il pourrait en profiter pour me frapper. Est-ce que ce n'est pas plutôt moi qui pars trop loin ? Je ne sais pas.

-On peut pas retourner au lycée, mais pas maintenant, j'ai pas envie de mourir d'un autre changement de température.

Franchement, j'esquisse presque un sourire. J'ai bien l'impression que c'est un abandon. Il ne l'a pas dit clairement, mais je le comprends. Le petit Évasion n'a plus la force de me battre, je peux le voir dans ses yeux. De toute façon, je n'ai pas la force de frapper des élèves aussi agréables que lui. Il ne mérite pas ça. C'est vraiment insupportable d'être obligée.
Je m'accroupis à ses côtés, pour être un peu plus à sa hauteur.

-Est-ce que ça signifie que tu abandonnes ?

Il vaut mieux toujours 'en assurer. Parce que moi, ça m'arrangerait vraiment. J'ai la tête qui commence à tourner, la prochaine étape, c'est le sang qui coule de mon nez. Si ce n'est pas déjà le cas. Je me dois de vérifier en passant mon doigt tout doucement. C'est bien ça, je saigne. Je sors un mouchoir et le pose sous mon nez.
Mais au fait, s'il ne veut pas qu'on rentre tout de suite au lycée, on va rester là ? Non parce que j'ai pas tenir longtemps. C'est lui qui veut ma mort au final. J'hallucine, il a tout prévu le délégué.

-Soit on retourne ensemble au lycée maintenant. Soit j'y retourne toute seule. Mais, je ne reste pas ici...

Comme ça, les choses sont exposées clairement. Je ne veux pas risquer de mourir ici par sa faute. Enfin, la mienne au fond.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 242
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bonjour je voudrais votre Joker là maintenant [Astrid - Drevia] Mer 22 Fév - 23:54

-Est-ce que ça signifie que tu abandonnes ?

J'aimerais dire non, j'aimerais hein, mais je ne veux pas mourir en voulant me lever. Au pire, je comate ici pour de faux du coup, elle panique ensuite elle nous ramène trop tard au lycée car elle est k.o et je gagne... Voici une histoire fantastique.

-Soit on retourne ensemble au lycée maintenant. Soit j'y retourne toute seule. Mais, je ne reste pas ici...

NON ne me laissez pas ici ! Il fait trop chaud, je vais mourir, je ne supporte pas la chaleur moi ! Je relève ma tête vers la bibliothécaire et je lui avoue à contre cœur ma défaite, c'est gênant de perdre quand on est déterminé au début, mais très gênant. En plus, je voulais vraiment l'avoir le Joker moi.

- Ça fait mal au cœur de le dire mais j'abandonne

Puis je replonge ma tête dans le sable. Actuellement, je suis concentré à pas cracher mes tripes plus qu'a autre chose. Quelques instants plus tard nous voilà de retour au lycée, enfin... Bon je suis toujours étalé sur le toit en étoile de mer mais c'est qu'un détail. À vrai dire, je le vivrais mal si elle part d'un coup comme ça car n'importe qui pourrais venir prendre ma clé et je le vivrai mal. Je me retourne pour me mettre sur le dos et dis a madame Kumarlik

- Puis-je abuser de votre gentillesse ? En fait, je n'ai pas trop envie qu'on me vole ma clé parce que je peux rien faire et je n'ai pas la force d'aller à l'infirmerie, enfin de me lever surtout donc si vous pouvez juste m'aider à me relever, juste ça.

Je n'allais quand même pas lui demander de me porter jusqu'à l'infirmerie tant qu'on y est. Aaaah je le vis mal tout ça. Tiens j'ai une idée... Et si après mon rétablissement, je m'en vais attaquer Shane ? Mais quel génie je suis ! Je m'aime. Attaquer l'élève le plus fort du lycée au moins si j'y arrive personne n'attaquera les Evasion, j'espère... Bon par contre j'y vais pas à l'improviste, je souffre déjà assez des deux Jokers on va dire... Un jour, on va me prendre pour un maso à force de m'en prendre à plus fort que moi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 270
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bonjour je voudrais votre Joker là maintenant [Astrid - Drevia] Jeu 23 Fév - 1:13


Même si j'ai dit ça, jamais je ne courrai le risque de tuer un élève. Je suis déjà pas loin là, hors de question de le laisser ici. Mais au fond, c'est surtout une bonne manière de le faire abandonner et ça marche :

-Ça fait mal au cœur de le dire, mais j'abandonne.

Je suis soulagée. Il abandonne, il l'a dit lui-même. Je garde mon Joker et on n'a pas besoin de combattre. Je ne suis que gagnante dans cette histoire. Sans compter que c'est mieux pour lui qu'il abandonne. Ce n'est vraiment pas une bonne idée de continuer, pour lui, comme pour moi.
Il laisse à nouveau son visage tomber dans le sable chaud. S'il a des brûlures au visage, je ne m'en tiendrai absolument pas responsable. C'est lui qui abuse cette fois, pas moi. Je rigole un peu en disant ça, mais je m'en veux quand même beaucoup.

En tendant mon bras, je touche son épaule et ferme les yeux. En rien de temps qu'il ne faut pour le dire, nous revoilà sur le toit du lycée, là où tout à commencé. Il fait frisquet, le vent de l'hiver est de nouveau là pour nous rappeler la réalité.
Encore un changement de température ? Je ne suis même plus sûre que ça soit bon pour se pauvre délégué que je laisse au bord de la mort. Vraiment, je me sens vraiment mal. Maintenant que je suis certaine qu'il ne va plus m'attaquer, je n'ai qu'une envie : l'aider. S'il est étalé sur le sol comme ça, c'est juste exclusivement de ma faute.

Il se retourne sur le ventre. Je vois bien tout son désarroi d'avoir dû abandonner sur son visage. C'est sûr qu'ils ont tous envie de gagner ce maudit jeu des clés. Personne n'a envie de perdre. Mais je vois aussi dans quel état il est, pas besoin d'avoir bac+7 comme Kris pour le comprendre.

-Puis-je abuser de votre gentillesse ? En fait, je n'ai pas trop envie qu'on me vole ma clé parce que je peux rien faire et je n'ai pas la force d'aller à l'infirmerie, enfin de me lever surtout donc si vous pouvez juste m'aider à me relever, juste ça.

Là encore, il n'y a pas besoin de beaucoup de réflexion, je me relève rapidement et je lui réponds sans attendre :

-Ce n'est pas du tout abuser de ma gentillesse. Je ne vais pas te laisser là à moitié mort. C'est ma faute si t'es dans cet état, ça serait un crime si je pars comme une malotrue…

Je n'ai pas été élevée dans une famille de gougnafiers. Je ne suis pas du genre à mal agir comme ça. Et puis je le comprends le pauvre. Il n'a vraiment pas envie de perdre sa clé, la situation serait parfaite pour en profiter.
En enlevant le mouchoir de mon nez, je remarque que je saigne toujours. Tant pis pour l'élégance, ce n'est pas pratique de tenir un mouchoir. J'arrache donc un bout et me l'enfonce dans la narine. Ce n'est pas le plus joli, mais c'est ce qu'il y a de mieux.
Ceci fait, je me rapproche de Drevia et je lui tends mes mains pour l'aider à se relever. Il est en mauvais état, mais il y arrive.

-Finalement, je vais aussi t'accompagner jusqu'à l'infirmerie. Je veux m'assurer que tu y arrives en un seul morceau.

Est-ce que toutes les personnes qui se font attaquer accompagnent leur agresseur à l'infirmerie ? Je ne crois pas. Mais en même temps, c'est lui qui est en mauvais état. Je ne saigne que du nez avec une magnifique migraine, j'ai l'habitude, ça va passer.
Je traîne donc ce pauvre Évasion jusqu'à l'infirmerie. Là-bas, je ne manque pas de me faire juger par Kris. Elle essaye de comprendre comment tout a pu arriver. Est-ce que je dois lui dire pour mon erreur impardonnable ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 242
Revenir en haut Aller en bas
Bonjour je voudrais votre Joker là maintenant [Astrid - Drevia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonjour, je voudrais devenir normal ! [ Pv Willow ]
» Bonjour, je voudrais pouvoir tuer sans faire de bruit...
» Bonjour, je voudrais un kit avec un coca et une grande frite.
» Camil Fontaine [C'est à votre tour maintenant !:)]
» SOPA, PIPA? A la poubelle: maintenant ils ont ACTA!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: