Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 105 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 225 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 138 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 260 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 156 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

L'histoire d'une poutre, une magnifique poutre [Charly - Sygridh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: L'histoire d'une poutre, une magnifique poutre [Charly - Sygridh] Mar 27 Déc - 0:52

Le bal de Noël passé, on ne voit presque plus personne dans les couloirs, c'est très calme à vrai dire. Ça change un peu. Aujourd'hui, je me retrouve seule dans la chambre, Erica est partie chez elle sûrement donc c'est encore plus calme, trop calme même. Mais ce n'est pas un problème en soit, maintenant que tout le monde est fatigué avec le bal, je peux faire à peu près tout ce que je veux sans être dérangée. Oui, je n'ai pas voulu aller au bal, car je n'aime pas les bals, je m'ennuie tout le temps et je préfère dormir, tout ça pour dire que ce n'est pas mon truc. Aujourd'hui, j'ai décidé d'aller voir les activités de certains clubs pour voir le dernier club auquel je peux m'inscrire. Je sors faire un tour et passe par la cours extérieur pour aller voir les installation sportives. Ce qui devait arriver arriva, tout est vide, après tout Noël vient de finir, c'est donc normal que les gens ne viennent pas au club et en profitent pour se reposer, et je pense qu'ils ne veulent pas sortir attraper froid, pour moi ce n'est pas un réel problème étant hybride renarde polaire, je supporte très bien le froid.

Je sautille jusqu'au gymnase et en entrant, je vois enfin quelqu'un, un garçon du club sûrement en tenue pour pratiquer et peut être légèrement essoufflé. Il y a donc bien quelqu'un qui pratique entre les fêtes. Ça m'arrange un peu, car j'ai toujours eu envie d'essayer la gymnastique pour voir si je suis extrêmement nulle ou au contraire si j'ai un peu de talents. Je m'approche donc de cette personne en la saluant avec un grand sourire

- Coucou, je suis nouvelle dans Xényla et j'pensais m'inscrire dans mon 2nd club et j'ai toujours voulu essayer la gymnastique donc j'suis venu pour voir.

Autant être franc dés le début et je pense qu'il se doute aussi que je vienne pour quelque chose en particulier. Oh, mais j'ai totalement oublié de me présenter... Ce n'est pas très poli de ma part, il faut que je me rattrape. À peine une petite seconde après la fin de ma phrase, je me présente

- Oh j'allais oublier... Je m'appelle Sygridh, Sygridh Arzking enchanté

Je regarde le haut de la tête de cette personne et aperçois des oreilles, c'est donc un hybride lui aussi ? En prêtant un peu plus attention devine par son odeur et par déduction qu'il s'agit sûrement d'un hybride écureuil. Les écureuils, c'est très appétissant, vous savez, mais bon, je ne mange pas encore les bermudiens hybrides. Mince, maintenant que j'y pense, j'aurais dû prendre une tenue adéquate pour la gym si je peux essayer... J'espère qu'ils ont des tenues de secours ici sinon ça risque d'être difficile d'essayer, mais même s'ils ont rien ça peut toujours être amusant
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'histoire d'une poutre, une magnifique poutre [Charly - Sygridh] Mar 27 Déc - 19:32


Alors oui, le bal de Noël, c'était y a pas longtemps. Et oui, nouvel an approche à grands pas. On est pile entre deux fêtes. Donc on pourrait croire que mon envie soudaine d'aller faire de la gym provient de là, du genre : Oh mon dieu, je dois faire du sport pour éviter de prendre du poids.
Mais on n'y est pas du tout. Déjà parce que je prends jamais de poids. Sérieusement, il suffit de me regarder pour le comprendre, parfois, c'est un peu gênant. Ensuite, parce que je m'en moque complètement, mais alors vraiment. Et enfin, parce que j'ai une vraie raison de vouloir faire de la gym.


Peut-être que pour certain, il suffit de quelques secondes ou minutes pour réfléchir. Mais moi, c'est bien plus compliqué. J'y arrive pas. J'ai l'impression que toute ma vie repose sur un seul problème. Et je n'ai pas du tout envie que ce problème empiète sur ma vie. Je veux pas être tracassé à la moindre seconde. Cette réflexion me donne l'impression de mentir à tout le monde, à ma famille, à mes amis, à Nett… Mais en même temps, c'est pas grand-chose. Donc, c'est compliqué. Tout est compliqué avec moi, on dirait.
Donc voilà, c'est ça qui me pousse à être dehors par ce froid et à me rendre à la salle de gym. On est bien vraiment. Je vais aller faire quelques machins et ça va me changer les idées. Oui, des machins. Je ne sais toujours pas ce que je vais faire. J'y réfléchirai pendant mes échauffements.

Comme je m'y attendais. La salle est vide. En même temps, c'est sûrement mieux comme ça. J'aurai personne pour me déranger, je pourrai faire tout ce que je veux. C'est cool. Mais d'abord, il faut que je me change et pour ça, il y a les vestiaires. Normalement, ils sont ouverts, mais j'ai les clés au cas où, ça sert à ça d'être dans le club de gymnastique.
Une fois une tenue adéquate enfilée, c'est-à-dire un débardeur rouge et un short blanc, je ressors des vestiaires en laissant mes affaires dedans. Là, les clés me servent puisque je peux refermer le vestiaire. Comma ça, rien à craindre, je vais pouvoir laisser libre cours à mes envies sans risquer que quelqu'un me vole mes affaires.

Bon, par contre il n'y a pas trop de chauffage, donc je vais me dépêcher de bouger. Plus vite, j'aurai commencé mes échauffements, plus vite, j'aurais moins froid. Allez ! Je cours un peu, je travaille un peu mes articulations. Enfin un peu, un peu beaucoup. Je ne veux pas me briser quelque chose, genre vraiment pas.
Et en même temps de mon échauffement, je réfléchis à ce que je vais faire. Y a trop de choses en vrai. D'habitude, on est plusieurs, donc on sait tous un peu quoi faire, on s'entraide. Mais là, je suis tout seul. Je suis un peu perdu. Je vais peut-être faire quelques exercices sur les barres. Ou peut-être...

-Coucou, je suis nouvelle dans Xényla et j'pensais m'inscrire dans mon 2nd club et j'ai toujours voulu essayer la gymnastique donc j'suis venu pour voir.

Je suis complètement surpris par la voix. Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il ait quelqu'un. Je veux dire, vraiment pas. Je me tourne donc vers cette soit disant nouvelle. Et effectivement, je ne la connais pas. J'en ai le temps de rien dire, elle enchaîne :

-Oh j'allais oublier... Je m'appelle Sygridh, Sygridh Arzking enchanté.

Encore une fois, je peux le dire, je ne la connais pas. Mais sa présence me fait sourire, ça fait toujours plaisir de rencontrer des gens que je ne connais pas ! Elle semble m'observer, elle a clairement remarqué mes oreilles. Mais c'est pas le plus important pour l'instant, parce que moi aussi je dois me présenter.

-Salut ! Moi c'est Charly May !

Bien sûr, je gardais toujours mon sourire. C'est toujours mieux au début. D'ailleurs, en la regardant bien, elle aussi à des oreilles. Ça fait plaisir à voir ! J'aime bien savoir que je ne suis pas le seul à me balader avec des oreilles. J'en ai déjà croisé quelques-uns, mais je n'ai jamais parlé avec eux. Je vais pas juste leur dire « Salut, j'aime bien tes oreilles, on devient ami ? ».  C'est trop bizarre.
Bref, elle m'a parlé de gymnastique non ? J'en suis certain. Enfin, en même temps, ça semble logique. Elle est pas tombée sur le bon jour pour voir ce que pouvait donner le club. Je suis tout seul. Je me débrouille encore assez bien, mais je ne vais jamais réussir à lui expliquer et tout.

Mais il est hors de question qu'elle reparte avec une mauvaise image du club, ni de la gym. Je dois tenter de lui montrer que c'est cool et tout. Faut juste que je trouve… Mmh… Je vais déjà justifier le fait que je sois seul, c'est pas mal.

-En fait, tu tombes mal. On est en plein milieu des fêtes, donc je suis tout seul… Mais c'est pas grave !  Je veux bien te montrer un peu !

Par contre, je ne sais absolument pas quoi faire, dire. C'est le vide total. Je ne suis pas un habitué de ce genre de truc en vrai. Mais ça va le faire, je vais trouver. Déjà, il est clair qu'elle ne va rien pouvoir essayer en restant dans cette tenue là. Donc soit on lui en trouve une correcte, soit je ne lui fais que des démonstrations. Mais ça, c'est moins drôle. Au final, ça aussi ça va me changer les idées.

-Rentrons directement dans le vif du sujet… Tu veux essayer des trucs ou tu veux que je te montre ?

Voilà. Juste une question. Je devrais recevoir assez d'informations de sa part pour qu'on puisse commencer un truc. J'espère qu'elle va être contente ! En vrai, ce que je veux surtout c'est qu'elle s'amuse. Et moi aussi au passage, c'est vraiment toujours mieux.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

¤~----< Charly vient te parler en LimeGreen. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'histoire d'une poutre, une magnifique poutre [Charly - Sygridh] Ven 30 Déc - 0:03

Une fois présentée, le jeune garçon vient et se présente à son tour.

-Salut ! Moi c'est Charly May !

Son sourire persiste, mais je peux clairement comprendre qu'il est un peu gêné de devoirs m'aider alors que tout son club est absent, mon pauvre, j'espère que tu vas te montrer convainquant. Bon après j'ai vraiment choisi la mauvaise période pour venir, mais j'ai justement choisi cette période, car c'est dans ces moments qu'on peut trouver les personnes les plus amusantes. Peu de temps après il m'explique à son tour que je tombe mal pour venir voir le club, mais se montre quand même confiant. Je souris et acquiesce puis le suis. Bon déjà, je suis sûr qu'il n'est pas en 4eme année voir récent dans le lycée donc il n'est sûrement pas habitué à voir des élèves venir pour avoir des avis sur le club. Je me demande dans quelle classe il peut-être.

-Rentrons directement dans le vif du sujet… Tu veux essayer des trucs où tu veux que je te montre ?

Évitons de perdre notre temps en effet. J'espère vraiment qu'ils ont des tenues de rechange, car j'ai envie d'essayer. Je prends un air réfléchi pendant quelque secondes pour trouver les bons mots et par quoi commencer puis je le regard de nouveau et lui répond

- Je veux bien que tu me montres pour le moment. Après si vous avez des tenues de rechange, j'aimerais bien essayer si possible, au pire, je peux pratiquer comme ça même si entre nous... Ce n'est pas vraiment la meilleure solution

Moi qui suis prévoyante normalement, j'ai la tête en l'air en ce moment, j'ai l'impression. Je regarde dans la salle pour voir s'il y a un local avec des tenues au cas où puis je reviens à Charly qui se prépare à me montrer quelques trucs. Mon cher, ne te foire surtout pas si tu ne veux pas que je commence à te taquiner durant toute la séance, oui, j'ai le rire facile, mais l'imaginer dans une situation comme ça est hilarant, lui qui veut montrer ce dont le club est capable ne doit pas faire d'erreur, enfin bon, je dis ça, mais même avec des gamelles, je ne verrais pas ce club comme un club rempli de personnes sans talents, et puis tout le monde peut faire des erreurs. Juste 2 petites secondes avant qu'il démarre, je lui dis avec une voix mignonne, mais taquine dans le fond

- Attention à ne pas glisser mon petit Charly
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'histoire d'une poutre, une magnifique poutre [Charly - Sygridh] Sam 18 Fév - 18:41


Cette fille tombe vraiment mal. Ou vraiment bien, je ne sais pas trop. Disons que le fait que je sois seul ne va pas l'aider, mais ça me fait plaisir que quelqu'un vienne. Ça me change vraiment les idées, je n'ai plus à penser à Nett et tout ça. Et puis, de toute façon, je suis certain de pouvoir faire l'affaire ! Si je suis au club de gym, c'est uniquement parce que j'en fais en dehors du lycée. Parce que sinon, ça ne m'aurait peut-être pas intéressé.
Mais voilà ! Maintenant, il va falloir que je fasse preuve de logique et d'intelligence. D'agilité surtout, si je dois lui montrer comment c'est. Mais c'est surtout ma tête que je vais utiliser pour ne pas faire d'erreur. Je veux qu'elle se sente à l'aise, comme ça, elle viendra peut-être dans le club.

-Je veux bien que tu me montres pour le moment. Après si vous avez des tenues de rechange, j'aimerais bien essayer si possible, au pire, je peux pratiquer comme ça même si entre nous... Ce n'est pas vraiment la meilleure solution.

C'est vrai qu'elle n'a pas vraiment une tenue adaptée pour faire de la gym. Mais je ne suis pas certain qu'on est des tenues de rechange sur place. Y en a peut-être, mais je ne suis pas dans le lycée depuis assez longtemps pour le dire. Je devrai fouiller un peu un jour. Je suis beaucoup trop intrigué maintenant.
Mais j'oublie totalement sa remarque. Parce que j'ai vraiment envie de lui montrer ce que je sais faire. Je ne suis pas encore assez échauffé pour faire des trucs compliqués, j'ai pas envie de me casser quelque chose. Mais des trucs simples au sol devraient faire l'affaire. Je ferai plus après, genre des barres ou quelque chose du genre.

Je me mets dans un coin du tapis. Oui, parce que j'aime bien appeler ça un tapis. J'ai jamais eu la foi de regarder si ça s'appelle vraiment comme ça ou non. Un jour, je le ferai, peut-être, ou peut-être pas. Je réfléchis à ce que je pourrais faire quand Sygridh me parle :

-Attention à ne pas glisser mon petit Charly.

Elle me nargue là non ? J'en souris et en même temps, je m'offusque légèrement. Elle ne croit pas en mes capacités, c'est ça ? Je vais lui montrer qu'elle se trompe complètement. S'il y a un truc que je maîtrise parfaitement, c'est les saltos avant. J'ai assez de rebonds pour retomber toujours sur jambes. Bon, je ne sais pas non plus en faire 40 de suite, mais déjà 2 ou 3. Ce qui est pas mal, je trouve.
Je prends donc mon élan et sans rien dire me mets à avancer. La surface du tapis me permet de faire un premier salto, de courir encore un peu et d'en faire un deuxième. Je me retourne vers ma spectatrice et lui lance :

-Vas-y, c'est ton tour maintenant !

J'ai un sourire jusqu'aux oreilles. Je m'amuse bien moi. Je suis certain que maintenant, elle n'a plus de doute sur mes capacités. Mais bon, je ne vais pas m'arrêter là. Pour revenir vers elle, je fais de simples roues que j'essaye d'enchaîner parfaitement. Je n'en rate aucune, coup de chance. D'habitude, j'en rate au moins une et je me ramasse sur le sol. Parce que certes, je me débrouille au sol, mais ce n'est pas ma spécialité.
Maintenant que je suis prêt d'elle, je lui souris gentiment. Je me rappelle qu'elle voulait une tenue. Je devrais peut-être fouiller maintenant, au moins s'est fait.

-Attend, je sais ce qui t'empêche d'essayer, il te faut une tenue. Je reviens !

Sinon, ce qui l'empêche d'essayer, c'est aussi qu'elle ne sait pas le faire. Mais je ne veux pas la blesser dans son ego. Elle m'a l'air vraiment gentille, c'est ça qui me laisse m'amuser complètement. Je suis détendu pour l'instant, pourvu que ça dure.
Je suis allé voir dans la réserve où on met tout ce qui est accessoire. On a plein de trucs là-dedans, c'est fascinant tout ce qu'on peut stocker au même endroit. Je regarde bien partout et mets la main sur ce qui ressemble à une tenue. Ça devrait faire l'affaire, je pense. Il suffit que ça soit à sa taille. C'est un T-shirt vert pétant et un short noir, si elle n'est pas difficile ça passe.

Je ressors de la réserve et sors les clés de ma poche. J'ouvre alors les vestiaires de filles. Je me tourne et lui jette les vêtements dessus.

-Si tu veux essayer, enfile ça ! C'est ouvert, je t'attends ici.

Le temps qu'elle se change, je me pose au plein milieu du tapis. Mais vraiment, je me couche sur le dos et attends. J'ai vraiment hâte qu'elle me montre ce qu'elle sait faire !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

¤~----< Charly vient te parler en LimeGreen. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'histoire d'une poutre, une magnifique poutre [Charly - Sygridh] Jeu 23 Fév - 23:00

Charly s'élance en faisant quelques salto digne de ce nom, rien a redire. Je l'applaudis jusqu'à ce qu'il se retourne vers moi pour me dire

-Vas-y, c'est ton tour maintenant !

Quoi déjà ? Enfin je veux bien mais c'est que... ça va être dur de pratiquer sans tenue. Il revient vers moi en faisant de simples roulade cette fois ci, une fois devant moi le me souris avant de me dire

-Attend, je sais ce qui t'empêche d'essayer, il te faut une tenue. Je reviens !

Effectivement, j'espère qu'ils ont des tenues au moins je pourrais montrer quelques truc moi aussi, et oui j'ai fais un peu de gym quand j'étais plus petite, bon je suis pas une monstre dans se domaine mais je me débrouille quand même. Charly s'en vas fouiller dans la réserve à la recherche d'une tenue à ma donner. Il sort une tenue avec un haut vert pétant et un short noir, ouvre le vestiaires de fille me jette les vêtements dessus avant de me dire

-Si tu veux essayer, enfile ça ! C'est ouvert, je t'attends ici.

Chouette chouette choueeeeette je vais pas rester à rien faire au moins. Je me dirige dans le vestiaires en sautillant et une fois dedans je ferme la porte avant de me changer. Je fixe le haut vert un moment car je bloque un peu, qui a acheter cette chose sérieux ? C'est immonde y a pas d'autres mots. Bref on va pas faire un cinéma pour un haut vert. J'enfile le haut, qui, est un peu trop grand pour moi mais qui fait l'affaire puis mets le short (qui est a la bonne taille au moins). Je range mon portable dans mon sac et sors du vestiaires puis rejoins Charly en lançant un petit

- Tadaaaaa. Je peux pratiquer maintenant

Franchement je pense que le vert pétant et le noire c'est tout SAUF esthétique mais peu importe c'est mieux que rien. Une fois arrivé sur la tapis (oui j'appelle ça un tapis parce que je connais pas le nom exact) je fais les étirements classique à mon tour me lève et me positionne un bout du tapis. Je prend un grande inspiration avant de dire

- J'espère pas être rouillée avec le temps

Commençons par quelque chose de simple aussi, je démarra avec une simple roue que je fais lentement, une deuxième rapidement et une fois relevé je fais quelques pas avant de tenter un salto avant à mon tour. Tout c'est bien passé sauf à l’atterrissage ou au moment de la réception j'ai glissé et suis tombée littéralement sur les fesses en lâchant un petit crie de peur sur le coup. Une fois à terre je me laisse tomber en arrière et rigole avant de dire au Processus

- Bon bah je crois que je suis rouillée

Ne t'inquiète pas Charly je vais tout faire pour te mettre la pression pour que toi aussi tu tombes comme un caca histoire que tu sois bien gêné en voulant me montrer ton talents, bon en tout cas il reste meilleur que moi.
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'histoire d'une poutre, une magnifique poutre [Charly - Sygridh] Jeu 13 Avr - 16:56


Je n'ai pas à attendre bien longtemps. Elle ressort vêtue de la tenue que je lui ai dégottée dans la réserve. Peut-être que j'aurais dû fouiller plus longtemps. Le vert de ce T-shirt est bien trop fluo et agressif pour la rétine. Est-ce que quelqu'un a vraiment cru que c'était une bonne idée d'acheter ça ? Enfin bon, au moins elle a une tenue.

-Tadaaaaa. Je peux pratiquer maintenant !

Elle est très enthousiaste, ça fait vraiment plaisir à voir ! Elle prend même le temps de s'échauffer, c'est un excellent point. Cela prouve qu'elle sait un peu ce qu'elle fait et qu'elle ne va pas se lancer dans des choses bien trop compliquées dès le début. J'espère vraiment qu'elle va m'épater ! Ça serait cool de voir qu'il y a des gens avec un super niveau dans ce lycée. Parce que forcément, je suis dans un club de gym en dehors du lycée, donc c'est facile pour moi. Mais y a des gens tellement plus doués que moi !
Il faut peut-être que je me bouge moi, je ne vais pas rester au milieu. Je me relève donc d'un bond et me place sur le côté. D'ici, je la verrai beaucoup mieux effectuer toutes ses prouesses.

-J'espère pas être rouillée avec le temps.

Oooooh ! Très intéressant. Sa phrase me laisse tout à fait comprendre qu'elle a déjà fait de la gym avant. Ça promet donc du lourd. J'espère vraiment qu'elle n'est pas rouillée. En tout cas pour elle. Parce que si elle tombe, je crois bien que je ne pourrai pas me retenir de rire. Je sais que ça ne se fait pas, mais c'est comme ça. Elle ne risque pas de se faire vraiment mal au sol, alors j'ai tous les droits.
Je la vois pendre une grande respiration avant de s'élancer. La roue simple, c'est bon elle y arrive. Une autre, on est toujours bon. Et le salto ? Elle a réussi ! Ah non ? Pardon, j'ai parlé trop vite. C'est un petit échec là. Elle glisse et se retrouve les fesses sur le sol. Je ne peux m'empêcher de rire, voilà, c'est plus fort que moi. Elle espérait ne pas être rouillée, mais là, je peux dire clairement que ça passe encore. Elle peut mieux faire, mais on tient quelque chose.

Heureusement pour moi, Sygridh se met également à rire et se laisse tomber sur le dos. Elle aussi est amusée par sa situation, tout va bien.

-Bon bah, je crois que je suis rouillée.

Oh non, mais qu'elle est drôle. J'ai presque envie de lui faire une petite boutade. Une boutade, est-ce que je viens vraiment d'utiliser ce mot ? Sérieusement. Moi aussi, je me fais rire. Tout me fait sourire là, c'est génial ! J'avais juste besoin de ça.
Eh puis au final, j'ai rien à perdre. J'ai envie de rire, juste ça. Alors lui faire une petite boutade -pour continuer à utiliser ce mot- ne me coûtera rien. En plus, je suis certain qu'elle trouvera ça drôle. Enfin peut-être. C'est vrai que mon humour ne passe pas partout. Il est passé avec Narra, je crois, mais tout le monde n'est pas à son niveau.

Enfin voilà, je me déplace sans rien dire vers un coin de la salle pour attraper un bout de tissu. Puis, j'avance vers une poutre et grimpe dessus pour être en hauteur par rapport à elle. Je fais pas de poutre dans mes exercices, mais monter dessus de temps en temps, ça n'a jamais tué personne. Je me tourne face à Sygridh et me tiens droit un maximum. Après, je pose le bout de tissu devant mon visage. Je ne vois plus rien, mais c'est pas grave. Le but est qu'elle comprenne ce que je fais.

-Mademoiselle Arzking. Je vois là un fort potentiel dans votre manière d'aborder les exercices. Mais je dois au contraire déplorer un très fort manque de niveau et de maîtrise. Je crains que vous n'ayez pas les épaules pour être dans notre établissement. Cependant, vous êtes dans le meilleur lycée de Daunae. Nous avons donc le meilleur des corps enseignants. J'ai fort à parier que nous réussiront à faire de vous quelqu'un de fort.

AH ! Je suis nul en imitation. C'est désormais ce qu'on peut dire sur moi. J'ai presque honte, mais en même temps, je suis mort de rire sous mon bout de tissu. J'ai évidemment tout prévu et je tourne sur moi-même d'un quart de tour.

-C'est tout pour moi.

Et d'un coup, je me laisse tomber en arrière. Le matelas qui me réceptionne fait très bien son travail. Je n'ai absolument pas mal. Mais faire une chute comme ça, faut le vouloir. En vrai, c'est un peu flippant de se laisser tomber en arrière, sans rien voir. Mais assez de plaisanteries nulles, il va falloir que je me concentre un peu. Même si clairement, me détendre ça fait du bien. Je suis certain qu'elle ne m'en voudra pas du tout pour ce petit moment bien gênant. Sygridh n'a pas l'air de quelqu'un de bien méchant. Je ne crois pas.
J[e me relève du matelas et jette le tissu dans un coin qui ne gênera pas. Je lui souris comme si je n'avais absolument rien fait. Il ne s'est rien passé.

-Bon. Tu veux peut-être que je fasse un truc plus compliqué ?

Et hop, on revient aux choses sérieuses.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

¤~----< Charly vient te parler en LimeGreen. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'histoire d'une poutre, une magnifique poutre [Charly - Sygridh] Mar 13 Juin - 23:15

Même lui se moque de mon atterrissage magnifique ! Pffff, jaloux va ! Tout en restant allongé, je penche ma tête vers Charly, qui, se dirige vers une poutre avec un bout de tissu à la main. En le voyant monter sur la poutre pour aucune raison je me redresse et me mets en tailleur tout en l'observant. Mais qu'est-ce qu'il fait ?

Une fois sur la poutre, il met le bout de tissu sur son visage avant de me balancer un discours fort ennuyant et familier

Mademoiselle Arzking. Je vois là un fort potentiel dans votre manière d'aborder les exercices. Mais je dois au contraire déplorer un très fort manque de niveau et de maîtrise. Je crains que vous n'ayez pas les épaules pour être dans notre établissement. Cependant, vous êtes dans le meilleur lycée de Daunae. Nous avons donc le meilleur des corps enseignants. J'ai fort à parier que nous réussiront à faire de vous quelqu'un de fort.

Pour le coup, je le fixe juste sans rien dire. Je bloque en le regardant d'un air choqué. C'est presque gênant ce qui vient de se passer, gênant et hilarant. Alors que Charly fait un demi-tour avant de se laisser tomber je reste bloqué sur ce que je viens de voir avant de lâcher un

- Oh meeeeeeeeerde... C'est que tu l'imites bien en plus ! T'es pas son fils caché?

Je vous jure s'il avait le vrai casque on aurait pu croire que c’était lui le principal. J'ai tellement bloqué sur la situation que je me suis mise a rire en retard de ce qui venait de se passer. Suite à cela, le processus se relève en jetant le tissu à un endroit au hasard. Il y a pas un club de théâtre ici ? Non mais il a du talent je vous jure. Une fois debout, il me sourit comme si rien ne s’était passé avant de me dire

-Bon. Tu veux peut-être que je fasse un truc plus compliqué ?

Ma première réaction suite a cette question est juste d'applaudir en restant étonnée de son jeu d'acteur. Mais oui passer à autres choses est une bonne idée sinon, j'espère qu'il va me montrer encore plusieurs choses amusantes. Après quelques applaudissements, je me lève à mon tour et lui réponds

- J'accepte votre offre avec plaisir monsieur


Je me demande bien ce qu'il va me montrer maintenant, en tout cas je suis sûr d'une chose, il n'a pas pratiqué qu'au lycée, c'est mon intuition qui me le dit. En tout cas, c'est vraiment un bon moment que je passe ici, au moins il y a des personnes sympas dans ce lycée. Mais que va-t-il me montrer ? Parce que j'ai beau chercher y a pas masse figure a faire en étant seul... En étant seul.... S'il ose demander une figure à deux je vais accepter avec toute la fourberie que j'ai dans mon cœur. J'espère qu'on va faire un petit truc en duo histoire qu'il se prenne une bonne gamelle, oui je me venge du fait qu'il c'est moqué de moi, en plus ça fait mal de glisser comme ça.

- Et que vas-tu nous montrer a présent chère dirigeant du lycée ? En tout cas j'ai hâte de voir ton talents à l’œuvre, tout le monde dit que vous êtes une légende de la gym voyez vous

Et oui je ne vais plus jamais lâcher l'affaire avec cette imitation digne d'un pro

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Attention je te stalke en Azure ! mais je suis gentille faut pas avoir peur hein
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'histoire d'une poutre, une magnifique poutre [Charly - Sygridh] Mer 5 Juil - 17:05


Après ma petite imitation de piètre qualité, Sygridh est quand même parvenu à me dire ça :

-Oh meeeeeeeeerde... C'est que tu l'imites bien en plus ! T'es pas son fils caché ?

J'ai préféré rien répondre. Parce que d'un côté, c'est très drôle, mais en même temps, je crois que je devrais mal le prendre. Être le fils caché du Principal ça doit être horrible. J'en ai eu des frissons rien qu'en y pensant. En plus, ne jamais voir la tête de son père. Il pourrait être horrible, tu ne le saurais même pas.
En plus, j'ai quand même l'impression qu'elle s'est un peu moquée de moi. Je ne suis pas comédien non plus quoi. Mais c'est vraiment drôle comme situation. Je passe un bon moment et c'est l'essentiel. Tant que je m'amuse, je peux tout faire !

Mais encore plus, elle applaudit maintenant. Je ne sais même pas où me mettre. J'arrive même pas à savoir si elle est vraiment sérieuse ou si elle se moque de manière vraiment puissante de moi. Je dois même rougir. C'est abusé. Je croise mes bras du coup et je me mets à bouger d'un pied à l'autre. C'est ça qui arrive quand je suis gêné ou stressé. Vite jeune Passion, change de sujet. Le fait qu'elle se lève me laisse comprendre qu'elle va le faire.

-J'accepte votre offre avec plaisir monsieur.

Elle est dans l'abus cette fille. Mais c'est drôle, alors je ris. Je peux vraiment m'amuser d'un tout petit rien. Mon imitation du Principal promet de jolis petits souvenirs. Si je ne me trompe pas, il y a une caméra dans la salle. Je me demande si elle enregistre le son aussi. Si c'est le cas, je vais me faire descendre. Le Principal va me tuer s'il a entendu ça. Il n'est pas si pire que ça cet homme. Mais il ne doit quand même pas apprécier quand on se moque de lui.

-Et que vas-tu nous montrer a présent chère dirigeant du lycée ? En tout cas, j'ai hâte de voir ton talent à l’œuvre, tout le monde dit que vous êtes une légende de la gym voyez-vous ?

C'est une blague ?

Je sais plus quoi penser. Qu'est-ce qui est vrai et qu'est-ce qui est faux dans ce qu'elle dit ? En tout cas, je suis désormais le sosie officiel du Principal. Enfin, que quand on ne voit pas mon visage. Et puis, c'était pas si terrible que ça, j'en suis sûr. Enfin bref.

-Une légende de la gym ? Arrête, j'ai jamais fini premier de mes compétitions.

C'est un rire aux éclats qui accompagne ma dernière phrase. Bien sûr que j'ai fait de nombreuses compétitions. Mon père n'avait accepté que je fasse ce ''sport de tapette'' seulement si je faisais des compétitions et que je finissais haut dans le classement. J'ai tellement de fois fini 2ème ou 3ème de ma catégorie, mais jamais 1er. Alors forcément, il était satisfait que je sois sur le podium, mais ça lui prouvait bien que j'étais raté quelque part.
Enfin voilà. Faut pas que je pense à ça. J'adopte don un sourire et m'équipe de manique. Je sais ce que je vais faire, mais pas trop longtemps non plus. C'est quand même super physique.

-Je vais t'épater, prépare-toi !

Rapidement, je me dirige vers les anneaux et m'y accroche. Je suis léger, c'est un avantage pour ça. Sans difficulté, je me balance un moment avant de me stabiliser. Je me concentre et après quelques mouvements, je fais une planche. Je ne bouge plus. La règle est de tenir trois secondes, sinon, ça ne compte pas. Eh bien, je tiens trois secondes, je me remets à la verticale et enchaîne avec une croix de fer, encore 3 secondes. Je sens que mes bras vont lâcher si je continue, alors je me laisse tomber sur le tapis de réception.

-Bon. En vrai, c'était rien d'épatant visuellement. Mais, ça montre bien que j'ai un petit niveau, parce qu'au fond, c'est pas facile de tenir comme ça.

Je suis un peu fier quand même. Elle ne doit peut-être pas réaliser à quel point c'est dur, il m'a fallu beaucoup d'entraînement avant de réussir deux figures de suite. Mais maintenant, je crois que j'ai fait une assez grande présentation niveau difficulté.

-Il est temps de te mouiller de nouveau. Tu vas reproduire ce que je vais faire, ok ?

Avec le plus de sérieux possible, je me dirige vers le tapis central et effectue un saut de main. C'est une figure assez facile. Elle devrait sans problème pouvoir le faire. Une fois ceci fait, je me dirige vers elle et lui souris :

-Tu veux que je le refasse ou c'est bon ? Dans tous les cas, je reste prêt de toi en parade si besoin.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

¤~----< Charly vient te parler en LimeGreen. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'histoire d'une poutre, une magnifique poutre [Charly - Sygridh] Mar 11 Juil - 22:59

-Une légende de la gym ? Arrête, j'ai jamais fini premier de mes compétitions.

Ah bon ? C'est bien dommage car il a beaucoup de talents, peut-être que c'est à cause du stress. En tout cas je suis sûr qu'il finira 1er un jour. En tout cas ça le fait rire, et c'est pas un rire nerveux ni un rire forcé donc c'est une bonne chose.

-Je vais t'épater, prépare-toi !

Oooh ?

Charly se dirige vers deux anneaux après avoir fini sa phrase et s'y accroche rapidement. Je l'observe attentivement, curieuse de voir ce qu'il va me montrer.

Après être accroché aux anneaux, il se balance quelques secondes avant de se stabiliser rapidement et enchaîne en faisant une planche. Mais il a beaucoup de force le petit hybride ! On pourrait croire que c'est simple à 1re vue, mais faut avoir beaucoup de force dans les bras comme dans l'abdomen pour pouvoir gainer suffisamment. Il est vraiment très doué, vraiment. Et le pire c'est qu'il tient parfaitement en équilibre sans trembler durant 3 secondes. J'ouvre grands les yeux et je reste bouche bée suite a cela. Je croyais qu'il allait s'en tenir là, mais il enchaîne en faisant une croix de fer en tenant toujours 3 secondes et juste en tremblant que très légèrement. Je vois qu'il est à bout de forces lorsque qu'il tombe sur le tapis de réception. C'était presque parfait, si il était retombé proprement sur ses pieds, je crois que j'aurais crié.

-Bon. En vrai, c'était rien d'épatant visuellement. Mais, ça montre bien que j'ai un petit niveau, parce qu'au fond, ce n'est pas facile de tenir comme ça.


Un petit niveau ? Un très bon niveau oui ! L'Unique sait la galère pour faire ce qu'il a fait, surtout que ces 2 figures sont très compliquées à enchaîner. J’applaudis quelques secondes suites a ce que je viens de voir. Je me demande ça fait combien de temps exactement qu'il fait de la gym, j'en ai bien fait étant petite pour m'amuser à la maison, mais sans plus.

-Il est temps de te mouiller de nouveau. Tu vas reproduire ce que je vais faire, ok ?

Je n'espère pas qu'il parle des anneaux... Je vais tenir 3 secondes sûrement, mais sans trembler impossible. En le voyant se diriger vers le tapis, je me sens soulagée, j'aurais bien tenté la planche avec les anneaux pour me rendre compte de la difficulté de la chose. Je l'observe à nouveau en train de le voir faire une sorte de roue... Un saut de main il me semble. Je sais pas si je vais réussir l'arrivé mais pourquoi pas, je compte bien partir d'ici totalement épuisé.


-Tu veux que je le refasse où c'est bon ? Dans tous les cas, je reste prêt de toi en parade si besoin.

Je pense pas avoir besoin d'une nouvelle démonstration, mais qu'il soit en parade me rassure quand même, je suis vraiment rouillé question gym. Je me lève et réponds au Processus

- Entendu chef!

Je me dirige vers le tapis central à mon tour. Je prends une grande respiration. Je lance et effectue comme j'ai vu, un saut de main. Je réussis (étonnement) la figure sans même rater la fin de celle-ci. Je tends le bras et lâche un « Tadaaaaaaa » plein de joie. C'était pas si compliqué en fait !

- J'aimerais tenter un truc, tu peux venir en parade au cas ou?

Évidemment, Charly accepte, je ne pense pas qu'il a envie de me voir me blesser ou autre. Je me dirige donc vers les deux anneaux et m'agrippe comme l'hybride l'avait fait. Une fois stabilisé -avec un peu de mal- Je tente à mon tour de faire une planche. Je me penche légèrement jusqu'à me retrouver à l'horizontale. À ce moment, je pensais avoir réussi sauf que je me suis vite rendu compte que j'étais en train de me pencher encore plus vers l'avant. Au moment ou je réalise que je suis littéralement en train de tomber vers l'avant je lâche un petit cri de détresse sans le vouloir. Charly attrape mes jambes de justesse et m'aide à me remettre droite.

- Fiou, merci. On dirait que je suis loin d'être a ton niveau. N'empêche je maintiens le fait que t'es vraiment très très doué ! Je suis sûr qu'un jour, tu finiras 1er a une compétition.

Et pour moi les anneaux, c'est finit, tant que j'arriverai pas à faire une croix parfaite je tenterai plus la planche, trop dangereux.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Attention je te stalke en Azure ! mais je suis gentille faut pas avoir peur hein
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'histoire d'une poutre, une magnifique poutre [Charly - Sygridh] Ven 14 Juil - 12:52


Alors qu'elle était encore assise, voilà que ma nouvelle camarade de gymnastique se relève. Je crois bien qu'elle est déterminée à tenter ce que je lui ai montré. C'est pas super compliqué non plus, mais faut pas se rater.

-Entendu chef !

Cette appellation me fait rire légèrement. C'est marrant de m'appeler ''chef'', je trouve que ça n'a presque pas de sens. Non, en fait, ça n'en a pas du tout. Mais si elle veut dire ça, très bien. Acceptons-le, je ne vais pas criser pour un surnom pareil, c'est plutôt mélioratif.
Elle me rejoint sur le tapis et semble prête à se lancer. Je suis bien placé au cas où. Si elle se rate, je tenterai vraiment de la ralentir dans sa chute. Hors de question qu'elle se blesse. Ça sera moi le responsable dans l'histoire. Je n'ai pas envie qu'elle soit blessée et que ça soit moi qui dois en assumer toutes les conséquences. Déjà parce que c'est triste et ensuite parce que ce n'est pas mon objectif de la journée.

Sygridh respire un bon coup et s'élance. Elle arrive assez bien la figure et à la fin lève le bras en disant :

-Tadaaaaaaa !

Elle semble vraiment fière d'elle et assez heureuse. Je le suis aussi évidemment. Elle n'a même pas eu besoin de mon appui. Je pense qu'elle pourrait vraiment rejoindre le club de gym. Elle a déjà un bon niveau, elle n'a rien à perdre à essayer.

-J'aimerais tenter un truc, tu peux venir en parade au cas où ?

Mais qu'est-ce que ?

Je réfléchis quelques secondes avant de lui répondre. J'ai un peu peur qu'elle veuille tenter un truc un peu fou. Elle n'a pas non plus un niveau professionnel. Il ne faudrait pas qu'elle se mette à faire des figures sur les barres asymétriques. Ça serait de la folie.

-Heu… Ouais, je te suis.

On sent toute mon hésitation dans ma voix, mais je n'ai pas trop le choix. Elle paraît déterminée et si je ne l'accompagne pas, elle pourrait vraiment faire une connerie. Je la suis jusqu'aux anneaux. Elle veut donc tenter de faire la même chose que moi ? Quelle drôle d'idée. Cette discipline est complètement masculine. Elle peut bien sûr essayer, même en faire sa passion, mais elle ne pourra jamais en faire sa discipline de compétition. Enfin après, il faut bien sûr qu'elle fasse des compétitions. Ce qui n'est pas encore le cas. Elle a le temps pour trouver ce en quoi elle est la meilleure.
Comme je l'ai fait, elle s'accroche aux anneaux et essaye de se stabiliser un maximum. Je reste bien près d'elle. Il y a certes le tapis de réception, mais ça ne suffit pas s'il y a une mauvaise chute. Elle commence à bouger, bien sûr, elle tente la même chose que moi. Une simple planche, mais pas aussi simple qu'elle en a l'air. Il faut trouver le juste-milieu entre force et équilibre. Et d'après ce que je vois, Sygridh n'a pas trouvé ce juste-milieu. Alors qu'elle était assez droite, la voilà qui commence à tomber vers l'avant. La détresse s'empare rapidement d'elle et je lui attrape les jambes. Ensemble, on contribue à ce qu'elle soit de nouveau droite. Elle lâche même les anneaux. Je crois bien qu'elle a eu sa dose.

-Fiou, merci. On dirait que je suis loin d'être a ton niveau. N'empêche, je maintiens le fait que t'es vraiment très très doué ! Je suis sûr qu'un jour, tu finiras 1er à une compétition.

Sa remarque me fait rougir un peu. Peut-être qu'elle a raison. Mais je crois bien que je ne suis pas prêt à gagner une première place. Dans ma catégorie, c'est assez difficile. Il y a des jeunes qui s'entraînent tous les jours. Moi, je suis complètement incapable de faire ça. La gymnastique, c'est principalement une passion. Je n'ai pas envie que ça devienne une obligation. Si je fais ça, c'est pour me détendre, pour passer du bon temps. C'est pour ça que je suis venu ici aujourd'hui. J'avais besoin de décompresser. Je pense que c'est assez bien réussi.
Je commence donc à marcher doucement vers le bord du tapis central et je m'assois. Je décide même de me coucher complètement. J'ai un petit sourire satisfait sur le visage.

-Tu sais quoi ? Tu devrais vraiment intégrer le club de gym. Tu ferais un membre d’exception au bout d'un moment ! J'en suis certain, il suffit de voir à quel point tu es motivée et intéressée. Eh puis, tu as déjà un bon petit niveau.

Par contre, je crois bien que j'en ai assez fait pour aujourd'hui. Il est temps d'arrêter. Il faut encore que je ramène les clefs à la vie scolaire. Je me relève donc d'un bond. Je récupère les clefs que j'avais posées sur un banc après lui avoir ouvert le vestiaire des filles. Je rouvre les deux vestiaires et lui dis :

-Bon, il va vraiment falloir que je ramène les clefs à la vie scolaire. Donc je te laisse te changer. Je vais faire de même. J'attendrai que tu sois partie pour tout refermer. À moins que tu veuilles qu'on reparte ensemble pour encore parler de tout ça ?

C'est comme elle veut. Sa présence n'est vraiment pas désagréable et ne me gêne pas du tout. Je suis plié à ses envies. Ce n'est pas souvent que j'ai l'occasion de discuter avec quelqu'un d'intéressé.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

¤~----< Charly vient te parler en LimeGreen. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'histoire d'une poutre, une magnifique poutre [Charly - Sygridh] Lun 7 Aoû - 0:05

Charly se dirige vers le bord des tapis avant de se poser dessus et de s'y allonger, je le suis mais reste debout avant de l'entendre dire

-Tu sais quoi ? Tu devrais vraiment intégrer le club de gym. Tu ferais un membre d’exception au bout d'un moment ! J'en suis certain, il suffit de voir à quel point tu es motivée et intéressée. Eh puis, tu as déjà un bon petit niveau.

Je passe mes mains dans mon dos avant de lever la tête pour réfléchir un instant. C'est vrai que le club m'intéresse mais je n'ai pas vraiment envie de m'y inscrire pour le moment, je sais que je vais venir quelque temps et ne plus venir par la suite, c'est certes amusant mais je préfère faire autres choses, pour le moment le club de lecture est bien, la petite Evasion avec moi est amusante et le club n'est pas dérangeant en lui-même, après tout j'adore lire.

Je souris au Processus et hausse les épaules avant de répondre

- Aucune idée

Peut-être que je vais avoir une envie soudaine de venir un jour.

Charly se lève ensuite d'un bond et se dirige rapidement vers le banc reprendre les clés avant d'ouvrir mon vestiaire puis le sien.

-Bon, il va vraiment falloir que je ramène les clefs à la vie scolaire. Donc je te laisse te changer. Je vais faire de même. J'attendrai que tu sois partie pour tout refermer. À moins que tu veuilles qu'on reparte ensemble pour encore parler de tout ça ?

J'acquiesce puis je lui dis que d'avoir envie de repartir avec lui pour parler un peu. Je rentre dans les vestiaires et retire enfin le t-shirt vert pétant bien horrible, je le fixe et me demande comment j'ai fait pour le porter. Je vous jure si je le revois un jour je le brûle, j'ai vu beaucoup de vêtements horrible, mais celui-la vole bien haut, vert pétant avec des bords blanc. Mais bon, après m'être changée je sors des vestiaires, range les vêtements ou ils étaient et j'attends Charly devant le porte. Une fois les vestiaires refermé, nous prenons le chemin vers la vie scolaire et je profite pour poser plein de question à l'hybride à mes cotés.

Venir au club de gymnastique est sûrement le meilleur choix qui était possible, au moins j'ai rencontré quelqu'un de très gentil

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Attention je te stalke en Azure ! mais je suis gentille faut pas avoir peur hein
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Revenir en haut Aller en bas
L'histoire d'une poutre, une magnifique poutre [Charly - Sygridh]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poutre,Pex,Pouille (PPP)
» Restauration de la Croix (issue de la Poutre de Gloire) de Brasparts
» /!\ A ton tour, petite fille... fufufufufu...[PV Jena]
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: