Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Lun 5 Déc - 18:03

Parfois j'avais un peu de mal à me concentrer, j'aimais beaucoup dessiner mais... Sentir le regard d'Oscar sur moi me perturbait légèrement. Si un jour on m'avait dit que je serais sa petite amie j'aurais ris aux éclats, jamais je n'aurais pensé que ce serait le cas. Oscar était charmeur mais gentil, il était délicat aussi néanmoins pour le moment je ne l'aimais pas au point de tout lui céder mais il arrivait à me faire ressentir quelques petits trucs. Par exemple, son sourire il était unique, éblouissant parfois je me demande comme tout le lycée comment nous en sommes arrivés là ! Je veux dire... Oscar est tellement plus distingué à mes yeux, moi hé bien, je suis moi, je suis là c'est cool.



Aujourd'hui comme toutes les fois où je vais au club de dessin, j'attache mes cheveux avec mon éternel bandeau. Mes cheveux étaient de plus en plus longs ça faisait un moment que je n'ai pas eu de rendez vous chez le coiffeur, je devrais penser à y aller pour couper mes quelques fourches ! Rapidement je suis sortie de mes pensées, Oscar attrape une de mes mèches et l'enroule autour de son doigt. Evidemment je sursaute, j'étais prise de court ! Je me tourne vers lui pour répliquer mais il m'en empêche avec un de ces baisers dont il a le secret. Il rit et je soupire, il était incorrigible mais c'était ce qui faisait son charme quelque part !


Je me replonge dans mon dessin, le temps passe à une vitesse folle, le temps nous échappe comme du sable il glisse entre nos doigts. Mon cher Processus, lui ne se prend la tête, au contraire il la pose sur mes genoux. Je termine mon devoir et observe pendant quelques secondes mon Oscar, il a l'air tellement serein. Je souris et caresse doucement ses cheveux, c'est un geste que j'aime  beaucoup faire sans compter qu'il possédait des cheveux d'une douceur... J'a-do-re tout ce qui est doux. Purement, simplement !


Au bout de quelques minutes je m'arrête et prend mon journal. Crayon en main je reproduis traits pour traits le visage endormi d'Oscar. Environ 30 minutes plus tard, je me lève en faisant bien attention de ne pas le réveiller, je ramasse mes affaires et m'en vais les ranger. La sonnerie de 18h retentit et j'entends du bruit derrière moi tandis que je fourre mes affaires au fond de mon de sac. Je sens alors dans mon cou une chaleur agréable. Encore une fois j'avais été surprise mais le processus ne me laissa -une fois de plus- aucune chance de protester. Il scella mes lèvres d'un baiser qui ne dura malheureusement que quelques secondes.


- Excuse-moi, avec cette sieste et ta compagnie, j'ai complètement oublié que je devais rejoindre Elias avant 18h. On se voit au repas, ce soir.


Je l'écoute puis souris, il valait mieux le laisser filer ! Je ne voulais pas subir les foudres de son frère. Elias était particulier, je peux vous assurer qu'à notre première rencontre il m'a clairement fait comprendre qu'il ne m'appréciait mais vraiment pas. Désormais il semblait mieux se maîtriser, même si les bonjours, les sourires qui mettent en confiance tout ça tout ça, c'était pas trop son truc avec moi...

Oscar m'embrasse une dernière fois et s'en va. Pensive, je sors à mon tour de la salle, et marche tranquillement dans les couloirs. Finalement il en valait la peine, il n'était pas méchant et puis à part Elias, je vivais bien ma vie avec Oscar. Sourire sur les lèvres je continuais ma route. J'étais fatiguée mais ça où pouvait aller !  Terminer par du dessin me mettait de bonne humeur ! D'ailleurs il y a beaucoup de choses qui me mettent de bonne humeur comme par exemple le bal en décembre, ma première Battle School j'étais pressée d'y être ! Même si entre nous on le sait tous je vais regretter ! Mais pour le moment peu importe !

Tandis que j'avance entre les murs du lycée, je vois au loin un groupe qui semble s'en prendre à une fille qui elle ne réagit absolument pas. Je n'hésite pas et vais vers eux.

- Vous ne devriez pas vous en prendre à plus petit que vous ! Si déjà faites face à des ennemis de votre taille ! C'est pas honnête sinon !

Mes remarques ne leur font ni chaud ni froid au contraire. Je serre alors le poing et avec un saut j'aplatis mon poing en plein dans la face du garçon en face de nous. Je met les poings sur les hanches, et ce n'est qu'en voyant l'élève se préparer à me rendre mon coup que j'attrape la main de la fille, l'entraînant ainsi avec moi. Le groupe nous poursuis avec à leur tête le mec que j'avais frappé. En réalité il n'a pas dû avoir mal simplement il ne devait pas vraiment apprécier... En revanche moi j'avais bien  senti ses os sur mes doigts brrr affreux ! En plus de ça je venais de réaliser ma gaffe. Et quitte à être bien dans le mal j'avais entraînée cette pauvre fille dans cette course poursuite ! Bravo Sekai !

Finalement arrivant dans ma chambre je poussais la demoiselle et fermais à clé avant de me laisser glisser contre la porte épuisée. Il valait mieux rester ici pendant un petit moment en plus ça ne devait poser de problème à personne Lalegün et Anny n'étaient pas rentrer pour le moment ils ne devaient d'ailleurs pas rentrer avant au moins une petite heure.

- Ahhh... Par l'Unique j'ai bien cru que c'était la fin de nos vies ! Mais j'y pense tu n'as rien? Si tu as besoin je peux te chercher des pansements !

Je me lève  et me dirige rapidement vers la salle de bain là-bas j'y prends la boîte de pansements. Je reviens et lui met la boîte dans les mains avant d'aller faire un peu de place sur mon lit.

- Ah mais j'y pense ! Excuse mon impolitesse je m'appelle Sekai ! Sekai Yoki enchantée !

Je lui souris en espérant que je ne lui fais pas trop peur... Ce n'est pas tous les jours qu'on se faisait poursuivre puis qu'on se cachait dans le chambre d'une inconnue !
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Ven 10 Mar - 14:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon ?»




C'est fou comme plus les semaines passent dans ce lycée plus je développe une légère rancoeur envers mon géniteur pour m'avoir envoyé ici. Je sais ! Il ne veut  que mon bien, il fait ça dans mon intérêt et blablabla...

Mais bon quand vous êtes atteint d'une phobie sociale comme la mienne, même si au fond de vous étudier vous semble important, chaque jour de plus passés parmi des personnes de votre âge, dont leur idiotie n'égale que leur méchanceté, vous semble être le pire calevaire que l'on vous ai jamais infligé.
C'est pas faute d'y mettre de la bonne volonté ! C'est vrai ! Depuis que je suis ici j'ai dû adresser la parole à... 3 personnes ? C'est un record pour moi !

Alors que je passais tranquillement ma pause déjeuner sur mon smartphone à pester intérieurement sur ma nouvelle condition de lycéenne une bande d'Origine - j'ai vite appris à les reconnaitre - s'avance vers moi. Je n'ai même pas besoin de leur adresser un regard supplémentaire que je comprend leurs intentions ; jouer les intéressants. Je me lève et tente de les contourner mais il ne leur faut pas plus de temps pour me barrer la route.

Je regarde le jeune homme devant moi d'un air exaspéré en contenant un soupir. Je me rassoie sur le muret derrière moi et recommence à jouer à mon jeu mobile. Je balance mes pieds dans le vide ignorant radicalement leurs moqueries, toutes plus "originales" les unes que les autres. Mes yeux dérivent alors sur l'un d'entre eux qui amorce un mouvement, visiblement pour me bousculer. Alors que je suis prise d'une angoisse à l'idée que ce contacte puisse avoir lieu, une espèce de furie aux cheveux bleus s'interpose, me sauvant alors la mise. Bien que choquée par cette arrivée soudaine je me sens bien plus détendue grâce à cette "barrière bermudienne".

Je range mon smartphone et observe la scène de manière désinvolte, attendant le bon moment pour déguerpir discrètement. Malheureusement pour moi cette occasion ne se présentera jamais. La demoiselle a eu l'excellente idée de lui mettre un coup de poing en pleine figure. Elle attend quoi là au juste ? Elle espère vraiment qu'il va se calmer ? J'aurais peut-être préféré qu'elle reste ici sans bouger finalement...

Elle s'enfuie en courant et me traîne derrière elle. Qui t'as autorisé à me toucher vermine  bermudienne ? Lâche-moi ! Lâche-moi ! Lâche-moi ! Je ne peux que la suivre dans cette course effrénée tandis ce que je contiens mes hurlements. Je grimace me préparant à tout moment à voir une vision désagréable. Rien. Je soupire de soulagement et regarde machinalement ma main qu'elle vient enfin de lâcher. Je reste ainsi l'espace que quelques seconde, comme totalement extérieur au monde qui m'entour.

- Ahhh... Par l'Unique j'ai bien cru que c'était la fin de nos vies ! Mais j'y pense tu n'as rien ? Si tu as besoin je peux te chercher des pansements !

A moins qu'elle puisse remonter dans le temps et éviter de refaire cette erreur qui est sans aucun doute possible la pire de toute sa vie, ça m'étonnerais qu'elle puisse panser mes blessures psychologiques. Je pose mes yeux inexpressifs sur elle essayant d'identifier la personne qui a faillit me faire avoir une attaque.

- Ah mais j'y pense ! Excuse mon impolitesse je m'appelle Sekai ! Sekai Yoki Enchantée !

Il ne me faut guère plus de temps pour sonder ce personnage. Une fille surexcitée totalement inconsciente et qui agit sans réfléchir, elle a un petit côté Charly je trouve. En tout cas ce qui est sûr c'est que cette fille est tout le contraire de moi, je ferais donc mieux de couper court à cette conversation le plus rapidement possible, je ne veux pas qu'elle m'attire à nouveau des ennuis. Je fini finalement pout prendre la parole.

- Raphaëlle Willow... Je marmonne plus bas, le plaisir n'est pas partagé.

Je m'avance vers elle dans le but de sortir de sa chambre et lâche un vague "Maintenant si tu me permet" j'ai l'intention d'aller me mettre en boule sous ma couette et de reprendre mes activités de geek sur mon smartphone. Je me dis qu'une journée comme ça il vaut mieux rester couché.




© ChiNoAme


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Lawngreen is my color ... Now stay away from me »
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 65
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Dim 19 Mar - 13:39

Comment expliquer simplement à quel point cette demoiselle est tout bonnement charmante? J'ai la nette impression qu'elle veut seulement disparaître et que je la saoule plus qu'autre chose...

- Raphaëlle Willow... le plaisir n'est pas partagé.,

Ok... Son enthousiasme me ferait presque peur, elle... Respire clairement la joie de vivre génial...!

- Maintenant si tu me permets

Elle se dirige vers la porte paisiblement déterminée à fuir le plus loin possible. D'un côté je pense que ce n'est pas plus mal, après tout je ne vois pas ce que je pourrais lui dire de plus. Je dois avouer que son "le plaisir n'est pas partagé" m'a bien refroidie...

- Hum... Euh... Je t'en prie...

Je me demande bien pourquoi je cherche toujours à me plier en quatre pour les autres ? Surtout quand ces derniers sont aussi peu polis et tellement peu bavards. Je sais que jeter de l'huile sur le feu n'était pas la meilleure idée de la journée mais j'aurais tout aussi bien pu la laisser se débrouiller seule ! Ahhh je ne sais pas quoi penser...

Alors que je suis perdue dans mes pensées les plus profondes, les voix des trois abrutis semblent se rapprocher de la porte de ma chambre. Leurs murmures me font frissonner. Par l'Unique j'aurais vraiment dû me tenir ! J'écarquille les yeux lorsque je vois la poignée descendre puis remonter plusieurs fois de suite.

Je me lève alors précipitamment pour me planter devant cette Raphaëlle. Sourire aux lèvres j'espère la convaincre de rester. Je m'appuie alors contre la porte et remet une mèches de mes cheveux derrière mon oreille.

- Euh... Hm. Dis... Dis-moi tu ne voudrais pas plutôt rester encore un peu? Je sais être discrète si le bruit est là ton seul ennuie !

Je sens alors dans mon dos la poignée descendre une nouvelle fois. Ils n'allaient donc jamais abandonner ou quoi?! Tchu j'aurais dû les castrer sur place ces nigauds !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Sam 1 Avr - 20:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon ?»




Lorsque le groupe d'Origines fini par se rapprocher elle me bloque à nouveau le passage.

- Euh... Hm. Dis... Dis-moi tu ne voudrais pas plutôt rester encore un peu? Je sais être discrète si le bruit est là ton seul ennuie !

Je pousse un profond soupir. Si j'étais en mesure de lutter j'aurais ouvert la porte et je me serais barrée, en priant pour qu'il n'en ai qu'après elle. Je n'aurais aucun scrupule à la vendre si ça me permettait de regagner mon lit et mon ordinateur plus rapidement.

Mais au lieu de ça je dois me contenter de rester enfermée dans la chambre de cette tarée pour le moment. Je me laisse glisser contre un mur mécontente et m'assoie sur le sol de la chambre, les genoux contre ma poitrine.

Ne savant que faire pour le moment je souffle à intervalle régulier et de manière nonchalante sur la mèche qui tombe sur mon visage. M'ennuyant fortement de la situation je décide finalement de sortir mon téléphone de ma poche et de lancer une partie.

Tandis que j'ouvrais mon MMO je priais pour qu'elle ne fasse pas de tentative désespérée pour entamer une conversation. J'eu le temps de jouer quelques minutes quand l'icône batterie passa au rouge et fit un son visiblement mécontent d'être vide à 93%. Je grimace et prie pour avoir pensé à prendre ma batterie externe.

Je retourne toutes mes poches une à une, la poche de mon sweat, les deux poches avant de mon baggy, les poches arrières, même les grosses poches latérales au niveau de mes mollets, mais rien. Rien de rien.

Génial, me voilà enfermé dans la chambre d'une barjo que je ne connais pas, je n'ai plus de batterie sur mon portable et pas de batterie externe. L'angoisse. Probablement qu'elle a un chargeur, mais je ne vais pas me résoudre à lui adresser la parole, je préfère encore rester assise là rien faire.

Je passe nerveusement une main dans mes cheveux, pitié qu'ils s'en aillent rapidement...  




© ChiNoAme


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Lawngreen is my color ... Now stay away from me »
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 65
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Dim 2 Avr - 19:28

Elle soupire et je me mets à penser que vraiment j'aurais dû fermer ma gueule pour une fois. Surtout qu'elle le dise si je la fais chier ça ira plus vite ! Elle termine par se laisser glisser contre un mur de la chambre en ramenant ses genoux contre elle.

Il ne manquerait plus qu'elle me sorte que je la déprime ! Avec une position pareille j'hésite presque à la laisser seule dans ma chambre. A mon tour je soupire, je jure sur l'Unique que la prochaine fois peut importe sur qui je tombe ce Bermudien ou cette Bermudienne ira sefaire foutre !

Je vérifie que la porte est bien fermée à double tour et me dirige vers la salle de bain pour me doucher. De toute manière cette [charmante demoiselle ne semble pas vouloir discuter ni même me lancer un regard. Je n'ai donc aucun remord à la laisser plantée contre le mur en PLS.

Même dans mon bain j'entends encore les brutes tentaient d'ouvrir la porte de la chambre, je ferme les yeux et me laisse alors glisser dans l'eau chaude de ma baignoire. Même au bout d'une demie heure ils n'avaient pas abandonné, je priais pour que quelqu'un les fasse partir !

Après avoir bien profité je finis par sortir en pyjama pour me jeter sur mon lit avec à mes côtés mon petit chat chéri endormi. Je décide de lire laissant toujours cette dénommée Raphaëlle dans son coin, elle semble occupée à jouer ou je ne sais quoi. En tout cas elle est sur son téléphone. De mon côté j'attrape le livre que j'ai commencé hier soir "La cavalière de minuit" dedeje Victoria Holmes sie je me souviens bien, je suis tellement prise dans l'histoire que j'ai bien cru finir le livre hier soir !

Alors que le temps passe j'en oublie complètement mon "invitée" enfin c'était jusqu'à ce que j'entende un "bip bip" qui voulait sûrement dire que la batterie de ce cher téléphone était bientôt vide.

Elle se met alors à fouiller chacune de ses poches mais visiblement aucun chargeur en vue. Je ne sais pas comment réagir elle ne me demande pas de chargeur et j'ai bien compris qu'elle ne voulait pas me parler. Sans réfléchir plus longtemps je me replonge dans mon bouquin, je ne me plierais pas une seconde de plus pour une personne aussi désagréable...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Dim 30 Avr - 13:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon ?»




Que faire maintenant ? Attendre que cette folle est finie de me séquestrer sans rien faire ? Je ne peux retenir un soupir d'agacement. Sans que je ne le veuille vraiment mon regard se pose sur le chat allongé sur le lit. Je crois que les rares fois où l'on peut voir une lueur de vie dans mon regard c'est lorsque je me retrouve en compagnie d'un animal. C'est vrai, ces boules de poils sont l'incarnation de ce qu'il y a de plus doux et innocent dans ce monde, en bref tout le contraire des Bermudiens - de ce que je déteste.

Le chat ouvre vaguement une paupière, commençant surement à se sentir observer. J’esquisse un semblent de sourire en le voyant s'étirer et bailler. Il descend du lit et s'approche de moi avec une démarche gracieuse et féline dont seul eux ont le secret. Il commence à se frotter à mes jambes en ronronnant.

Je me met en tailleur invitant la boule de poils à s'installer sur mes genoux, ce qu'il fit. Sans vraiment m'en rendre compte je commence à lui raconter diverse futilité sur ma misérable vie en continuant de lui grattouiller le menton.

- Tu as l'air d'aimer ça toi les câlins... Lui murmurais-je avec un micro sourire.

Je jette un bref coup d’œil à la furie aux cheveux bleus. Elle est visiblement plonger dans son bouquin. Après plusieurs minutes sans rien dire je décide finalement de m'adresse à
elle :

- Dis-moi, je laisse passer quelques minutes le temps d'attirer son attention, comment s'appelle-t-il ?

Demandais-je simplement en la fixant d'un regard redevenu complètement neutre.



© ChiNoAme


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Lawngreen is my color ... Now stay away from me »
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 65
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Ven 12 Mai - 9:01

Je reste plongée dans mon livre pendant un petit moment, j'en oublie presque la demoiselle assise non loin sur le sol. J'aurais peut-être du lui proposer de venir sur le lit plutôt sur par terre? Oh et puis tant pis ! Elle semblait tellement aimable qu'elle m'aurait tout bonnement emballée !

Finalement je remarque que mon petit chat se lève et saute du haut du lit pour se rendre vers l'élève.

Yuki ! Petite traitresse !


Je me sens indignée ! Le truc avec les chats et probablement tout autre type d'animaux, c'est que même si on n'apprécie pas trop quelqu'un mais que lui l'apprécie, il n'y a aucun moyen de le faire changer d'avis. Je retiens un soupir. Je sens une émotion étrangement dérangeante envahir tout mon petit corps, elle semble même aller jusqu'à pourrir mon cœur. Je déteste ressentir cela, c'est tellement désagréable brrr !

Yuki a l'air de fortement apprécier les caresses que lui offre la Processus. Je me demande si Oscar la connaît, après tout il est le délégué, il doit savoir qui elle est. Je mets alors à penser que non, je ne veux pas qu'il la connaisse. Je découvre avec ces pensées une nouvelle facette de ma personnalité, il fallait croire que j'étais bien plus possessive que ce à quoi je m'attendais...

Je me demande bien combien de lycéenne se rend chaque jour au club d'hôte rien que pour voir Oscar. Ahh quelle horreur je ne veux pas y penser !

- Dis moi

Je me rends compte que cela fait quelques secondes voir même minutes que je suis sur la même page, les yeux dans le vide. A l'entente de sa voix je sursaute légèrement, je ne m'y attendais pas. Doucement je secoue la tête comme pour effacer tout ce dont auquel je viens de réfléchir. Je tourne mon visage et pose mon regard noisette sur la Bermudienne. Cette dernière finit par reprendre :

- comment s'appelle-t-il ?

Je l'observe sans rien dire, est-ce que finalement on allait s'apprécier? Peut-être aimait-elle les chats? Je ferme mon bouquin et me redresse pour m'a sseoir. Je ramène mes genoux vers moi et pose ma tête dessus.

- Yuki

J'hésite alors à lui en dire plus, elle n'a pas vraiment l'ait de vouloir parler. Donc je m'arrête là et me concentre cette fois sur les bruits derrière la porte, je me demande si un surveillant va passer par là à un moment ou à un autre. Je m'étire et tout mon dos craque, je soupire puis passe mes mains devant mes yeux. Je me sens épuisée.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Lun 17 Juil - 15:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon ?»




Je repose à nouveau mes yeux sur le chat un léger sourire sur les lèvres et dis d'une voix calme tout en continuant de parcourir son pelage de ma main :

- Enchantée Yuki, moi c'est Raphaëlle.

Elle semble ronronner plus fort en guise de réponse ce qui me fit sourire de plus belle. Je dévisage la fameuse Sekai un moment. Si elle aime les chats ce n'est peut-être pas une personne trop horrible ? Est-ce que je dois essayer d'engager la conversation ? Après tout je commence à trouver le temps long...

- J'adore les chats, il semble si loin de tous les problèmes et peuvent passer des journées entières à dormir sans le moindre tourment... Quelque part je crois que je les envie... pas toi ?

Je m'extasie davantage sur la boule de poil sur mes genoux et lui grattouille le menton.

- Et oui, y en a qui n'ont pas besoin de se lever pour suivre des cours aussi stupide que "la mise en pratique des dons". Lui dis-je seulement à moitié sur le ton de la plaisanterie.

Je reprend un peu de mon sérieux en regardant la fille aux cheveux bleus, elle a beau aimer les chats et on a beau être coincées ensemble dans la même pièce ça ne justifie pas pour autant que je devrais en faire ma "meilleure amie". Je soupire et réfléchis à ce que je pourrais bien dire.

Au finale, maintenant que j'y pense sa ressemble presque à ce genre de moment qu'on dit "entre filles" je dois dire que j'ai toujours trouvé ça stupide comme idée, me retrouver seule avec des filles de mon âge pour parler "garçons" ou le sujet qui m’intéresse le moins au monde. Mais c'est peut-être ma seule occasion d'essayer en guise d'une analyse sociale.

Si j'apprend la manière dont doivent parler les filles entres elles ça pourrait sûrement m'aider une prochaine fois, notamment le jour ou un groupe de pimbêches d'Origines viendraient me harceler, si je comprend leur langage je pourrait probablement les amadouer non ? Toute expérience est bonne à prendre, comme j'aime à le penser.

Et puis cette fille est assez jolie, elle à l'air d'être gentille et enjouée, je suis sûre qu'elle fait partie de ces filles "populaires" je mettrais ma mains à couper qu'elle sort avec un garçon, peut-être même un capitaine d'une équipe sportive, ou alors peut-être que c'est un peu trop cliché ? Peu importe je me jette à l'eau. Et puis il y a certaine chose que j'aurais bien aimé savoir, c'est l'occasion.

- Dis-moi, est-ce que tu as un petit-ami ? Dis-je d'une voix neutre.

J'aurais sans doute mieux fait de prendre une autre intonation que celle-là. Maintenant que j'entend ma phrase à voix haute ça sonne bizarre, j'espère qu'elle ne se méprendra pas sur la nature mes intentions. Il ne manquerait plus que ça tien !



© ChiNoAme



Spoiler:
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Lawngreen is my color ... Now stay away from me »
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 65
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Mar 18 Juil - 13:53

Pendant quelques secondes j'ai l'impression de découvrir une nouvelle personne. Elle est complètement différente de la elle d'il y a quelques instants ! Je suis tellement absorbée par ce changement de comportement si soudain que je n'entends même plus ce qu'elle dit.

Tout ce que je distingue c'est le mouvement de ses lèvres, ses yeux pétillants devant Yuki qui ronronne avec toujours une certaine paresse. Par l'Unique je n'ai jamais vu personne avoir le même comportement que la demoiselle ! Je dois admettre que ça m'a bien bloquée, surtout qu'à la base je ne la regardais pas.

Seulement ce moment ne dure pas une éternité, rapidement elle semble avoir repris son sérieux. Je reste sans voix. Elle redevient en quelques sortes la lycéenne peu agréable, retour à la case départ... Par l'Unique je vais pleurer !


Mais aussi étonnant que cela puisse paraître, après m'avoir analysé et avoir lâché un soupir qui lui ressemble bien, elle reprend la parole et sa voix parvient à nouveau à mes oreilles.

- Dis-moi, est-ce que tu as un petit-ami ?

Cette question me fait ouvrir de grands yeux tout rond. Je crois rêver. Essaye-t-elle de faire la discussion? Mais pourquoi ce sujet?  D'ailleurs je ne peux empêcher un "huh?" De glisser entre mes lèvres, je suis tellement étonnée.

Ceci étant, le fait d'avoir parlé sur un ton neutre me rassure presque ! Je veux dire cette question est tombée comme un cheveux sur la soupe, jamais au grand jamais je n'aurais imaginé un seul instant que cette phrase interrogative sortirait de ses lèvres !

Je secoue la tête histoire de me reprendre, mais clairement mes yeux noisettes sont pleins de surprise et toujours aussi ouverts. Par bailleurs, je ne parlerai même pas du fait que j'en ai la mâchoire qui tombe.

- Euh... Oui j'en ai un...

Je secoue la tête une seconde fois, je dois être dans un rêve. Oui c'est ça dans quelques minutes je vais le réveiller et découvrir que tout n'était qu'une simple illuson de mon esprit fatigué.

- Euh... Pou-Pourquoi cette question si je peux me permettre?

Quel genre de discussion c'est ça? Je suis clairement pas bien là, déjà parce que l'étonnement est toujours présent et puis maintenant que j'y pense, cette question soudaine me gêne. Je ne suis pas le genre de fille à hurler à qui veut bien l'entendre que je suis en couple, et qu'on ne se méprenne pas ce n'est absolument pas par honte ou je ne sais quoi d'autre ! J'aime Oscar mais j'aime aussi être tranquille, qui a besoin de savoir qu'il est mon petit ami? Personne.

Après tout, ma vie privée ne concerne que moi !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Mer 19 Juil - 16:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon ?»




- Euh... Oui j'en ai un...

J'en étais sûre ! Ca semblait si évident ! Une fille aussi jolie qu'elle doit avoir un certaine succès au près des garçons. J'en serais presque jalouse. En même temps je ne peux pas me plaindre je ne fais rien pour m'arranger. Mais peu importe comment j'essaye de m'habiller ou me coiffer je ressemble encore plus à une enfant... Après j'ai lu quelque part que certains garçons aime les filles qui font très jeune, on appelle ça du Lolicon je crois... Enfin c'est un peu tordu non ?

- Euh... Pou-Pourquoi cette question si je peux me permettre?

Ah oui en effet ma question ne semble pas étrange seulement à moi... J'ai l'impression que je l'ai complètement perturbée. Je détourne le regard l'air songeur et marmonne :

- C'est ce dont parle les filles entre elles non ?

J'ai cette fâcheuse tendance à analyser n'importe quoi, sûrement mon côté scientifique. Mais c'est vrai que même les relations sociales j'essaie toujours de les expliquer par A + B. Pour moi si les filles ont ce genre de sujets de conversations entre elles c'est certainement explicable - autrement que par leurs capacités intellectuelles plus que douteuses. Je profite donc de ma condition d'otage dans cette chambre pour mener une "expérience" enfin d'en apprendre plus sur le sujet.

Je dois dire que ce n'est pas la seule chose qui m'intrigue. Depuis ma dernière aventure avec Charly, toutes les émotions qu'il/j'ai ressenti me perturbe. Je ne crois pas vraiment en l'amour, pour moi il y a une raison scientifique derrière ce sentiment. Certains diront que ma façon de penser est triste, mais peu importe. Du coup je me dis qu'en récoltant un maximum d'informations sur ce sujet - que je ne maîtrise pas du tout - me permettrais de comprendre comment ça marche. C'est peut-être un peu fou comme idée mais si je comprend son fonctionnement je pourrais possiblement trouver un moyen de le déclencher ! Ça ce serait une sacré avancé scientifique ! Bien évidemment je ne parle pas d'un truc aussi cul-cul qu'un filtre d'amour, je fais de la science moi, pas de la magie à la con.

Je me penche brusquement vers elle, le rouge au joues. Je dois dire que l'étude d'un nouveau sujet a le don de me mettre dans un de ces état ! Une vraie pile électrique !

- Ça fait quoi d'être amoureuse ? Tu te souviens de ce qui t'as séduite chez lui ? Demandais-je avec une bouille de gamine surexcitée.

Je la fixe sans ciller et me prépare à noter dans mon cerveau toutes les informations qu'elle acceptera de me donner.



© ChiNoAme


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Lawngreen is my color ... Now stay away from me »
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 65
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Jeu 20 Juil - 10:15

La demoiselle détourne le regard, c'est pas une question qu'on me pose souvent alors forcément...

- C'est ce dont parle les filles entre elles non ?

Plus le temps passe plus les questions s'enchaînent plus je suis perdue. Comment répondre à ça? Je veux dire, je n'ai jamais eu de conversations pareilles, une fois de temps en temps il y avait des camarades de classe qui en discutaient alors qu'on mangeait le déjeuner ou même le dîner mais enfin bxjdjdjdkdk

Alors que je suis bouleversée, elle se penche vers moi. J'ai soudain l'impression qu'elle est une toute autre personne et c'est vraiment perturbant. Surtout que la lycéenne me regarde sans détourner les yeux cette fois-ci. Elle a l'air complètement à l'écoute et le pire c'est sûrement le fait qu'elle a l'air plus que sérieuse.

Je suis gênée, comment lui expliquer? Surtout que selon les personnes tout varie... Et puis il y a des millions d'autres sujets pourquoi celui-ci maintenant?

Je prends une inspiration et réfléchis quelques secondes. Par quoi devrais-je commencer...?

- Euh... Être amoureux c'est quelque chose... D'agréable? Enfin je me sens bien mais selon les personnes la réponse à cette question ne sera pas toujours la même.

Je souris, j'espère que je me suis bien exprimée. Et aussi qu'elle est satisfaite ! L'air de rien c'est assez difficile de parler de comment on se sent lorsqu'on est amoureux. Je sais que certains trouvent ça étouffant, personnellement, je ne l'ai jamais ressenti comme ça.

Je réfléchis ensuite à sa seconde question, j'aime Oscar mais comme je le pense souvent pas au point de me jeter à ses pieds. Bien sur il a bien des côtés charmeurs, il est attentionné, gentil et que sais-je encore... Et puis physiquement il a tout pour plaire, de sa coupe de cheveux à son sourire craquant...

Rien qu'en y pensant je me sens apaisée et mon visage s'illumine. J'ai le regard perdu mais ma voix s'élève dans un murmure sans que je réfléchisse aux mots à dire. Je crois bien que je suis tombée amoureuse de cela cher Processus.

- J'aime beaucoup de choses chez lui ! Autant sa manière d'être que son physique !

Je repose mon regard sur la demoiselle et l'observe longuement. Peut-être que si elle me pose ces questions c'est que quelque chose la tourmente ou je sais pas. Dans le doute je vais me taire et me contenter d'un sourire. De toute manière si elle veut savoir quelque chose en plus elle n'hésitera sûrement pas?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Ven 21 Juil - 12:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon ?»




- Euh... Être amoureux c'est quelque chose... D'agréable? Enfin je me sens bien mais selon les personnes la réponse à cette question ne sera pas toujours la même.

Me voilà guère plus avancée. J'aurais besoin de réponses bien plus précises que ça. Si il y a autant de variables qu'elle le laisser réussir à synthétiser l'amour semble beaucoup plus compliqué qu'il n'y parait, en même temps si ça n'a encore jamais était fait ce n'est pas pour rien. Mais ça en fait un réel challenge et c'est en ça que c'est intéressant.

Lorsqu'elle me donne la réponse à ma deuxième question je dois dire que ce qu'elle m'a dit ne m'avance guère plus. En revanche, sa réaction quand elle parle de ce garçon est plus qu'intéressante ! Son visage s'illumine soudainement et elle semble calme, apaisée. Je prend soin de noter cette attitude dans un coin de mon cerveau. Au final ça peut être chouette d'être amoureux non ?

Maintenant que j'ai eu le côté bien niais de la chose ça serait bien que j'approfondisse la partie cachée de l'iceberg, l'amour n'est pas qu'une chose merveilleuse, de toutes les connaissances théoriques que j'en ai il peut faire extrêmement mal. Mais je pense que cette Sekai n'est clairement pas la personne avec qui je devrais mener cette enquête.

Du coup je décide finalement de lui poser une question qui me trotte dans la tête depuis longtemps. Quand j'étais à la place de Charly j'ai ressenti certaines émotions lorsqu'il était avec son copain. Ces émotions n'étaient pas les miennes mais les siennes, je me demande donc si comme elle l'a dit la vision de l'amour et les sensations qu'il nous fait éprouver sont réellement propres à chacun.

- C'est une situation hypothétique, mais imagines : une personne - sujet A - a la pouvoir de voir certains moments de la vie de quelqu'un - sujet B - en le vivant à travers lui. Admettons que sujet A vive une scène de baiser enflammé entre sujet B et son amoureux. Sujet A ressent donc les sentiments de sujet B, on est bien d'accord que ce ne sont pas les siens. Alors tu penses que le jour où sujet A se retrouvera dans une situation similaire il ressentira la même chose, ou plutôt quelque chose qui lui ai propre et qui ai propre à sa relation avec son partenaire... Tu me suis ?

J'espère qu'elle m'a comprit, cette histoire me semble simple d'autant plus que je l'ai vulgarisé au maximum, mais j'ai souvent tendance à oublier que tous le monde n'a pas le même coefficient intellectuel que moi.



© ChiNoAme


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Lawngreen is my color ... Now stay away from me »
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 65
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Dim 23 Juil - 0:52

Alors que je suis perdue dans mes pensées pendant quelques secondes, la lycéenne finit par reprendre la parole toujours aussi curieuse sur le sujet.

- C'est une situation hypothétique, mais imagines : une personne - sujet A - a la pouvoir de voir certains moments de la vie de quelqu'un - sujet B - en le vivant à travers lui. Admettons que sujet A vive une scène de baiser enflammé entre sujet B et son amoureux. Sujet A ressent donc les sentiments de sujet B, on est bien d'accord que ce ne sont pas les siens. Alors tu penses que le jour où sujet A se retrouvera dans une situation similaire il ressentira la même chose, ou plutôt quelque chose qui lui ai propre et qui ai propre à sa relation avec son partenaire... Tu me suis ?

Je l'écoute attentivement avant de hocher la tête de haut en bas. Je pense avoir comprit son histoire. En gros si j'ai tout capté, elle voudrait savoir si le sujet A possède un compagnon est-ce que le sujet ressentira la même chose que le sujet B ou si au contraire, ce sera quelque chose qui lui est propre.

J'y réfléchis, je n'y ai jamais pensé. Ce n'est pas le genre de question que je me pose tous les jours mais ça reste intéressant bien que je ne connaisse pas la réponse exacte. Quelque part je pense que le sujet A aura ses propres sentiments et ressentis mais au lieu de faire ma réflexion dans ma tête je vais le lui dire à elle. Après tout c'est elle l'intéressée !

- J'imagine que ce sera quelque chose qui lui est propre. Après peut-être que le sujet A verra des ressemblances et des différences avec l'expérience passée. Il se peut qu'elle apprécie mais il peut arriver que ce soit le contraire.

Je fais une pause continuant à y réfléchir dans ma tête. Genre avec l'expérience passée le sujet A trouvera peut-être qu'un baiser de son compagnon est bien plus agréable que celui avec le compagnon du sujet B ou le contraire. Tout ça pour dire que tout dépend, bien sûr je ne suis pas une experte ! Je n'ai jamais eu affaire à ce genre de cas, d'ailleurs quand je pense à ça je me dis : heureusement que ça ne m'arrive pas.

Maintenant que j'y pense, je me demande si c'est quelque chose qui lui est arrivé. Enfin, c'est bizarre de parler de sujet A et B c'est comme une fois au collège lorsqu'une amie m'a racontée une histoire qui ressemblait énormément à sa propre vie et pourtant elle avait pris soin de donner des prénoms complètement différents des siens aux personnages.

- Hum... Dis-moi, est-ce que... Est-ce que c'est quelque chose qui t'est déjà arrivé?

Je me suis redressée et je l'observe sans ciller, alors que j'attends sa réponse je me rends compte de la curiosité dont j'ai fait preuve. Je rougis et reprends immédiatement.

- Enfin si je peux me permettre !

Je suis tellement gênée, en même temps j'aimerais en savoir plus. Pourquoi toute ces questions, ça ne semble pourtant pas être son sujet de discussion préféré.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Jeu 27 Juil - 12:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon ?»




- J'imagine que ce sera quelque chose qui lui est propre. Après peut-être que le sujet A verra des ressemblances et des différences avec l'expérience passée. Il se peut qu'elle apprécie mais il peut arriver que ce soit le contraire.

Je ne peux réprimer un soupire alors que je note mentalement tout ce qu'elle me dit. Encore tant de variables à prendre en compte... c'est peut-être en ça que l'amour semble impossible à synthétiser. Je ne renoncerais pas à mes expériences pour autant, ça peut paraître loufoque, mais je prend ce sujet d'étude très au sérieux. Je devrais parler de mon étude à Mme Gorrochategui barrée comme elle est je suis sûre qu'elle trouverait mon idée intéressante. Alors que j'étais plongée dans mes réflexions intérieures il fallait bien évidemment qu'elle pose cette question :

- Hum... Dis-moi, est-ce que... Est-ce que c'est quelque chose qui t'est déjà arrivé?

Je me fige soudainement et la regarde de mes grands yeux inexpressifs. Elle n'était pas si stupide qu'elle en avait l'air. Je soupire à nouveau. Si il y a une chose dont je n'aime pas parler c'est bien de mon pouvoir et les seules fois où je l'ai évoqué ça c'est plutôt mal passé, Gwendal et Charly peuvent le confirmer.

- Enfin si je peux me permettre !

Je continue de la fixe sans rien dire. Justement tu ne peux pas te permettre. Hors de question que je parle à nouveau de mon pouvoir, plus je l'évoque, plus je lui donne de l'importance et plus j'y pense, plus il refait surface. Alors ça suffit maintenant.

Soudain des coups se font entendre sur la porte de la chambre. Qu'est ce qu'ils essaient de faire au juste ? De l'enfoncer !? C'est terrible Raph' ! Tu dois à tout prix trouver une solution où tu vas finir en pâté pour la petite Yuki ! Ah je réfléchis très mal dans la précipitation ! Et puis avec tout ce boucan qu'ils font... Je me lève brusquement et ouvre la fenêtre en grand. Nous ne sommes qu'au premier étage ça devrait le faire.

- Donne moi tous les draps que tu peux trouver ! Vite !

Je retire les draps de son lit et les noues le plus solidement possible ensemble. J'attrape ceux qu'elle me tend et répète la même opération jusqu'à avoir une longueur suffisante. La porte commence à bouger je dois me dépêcher. J'accroche ma corde de fortune à l'encadrement de la fenêtre et après avoir fermement tiré dessus pour contrôler sa résistance je la balance dans le vide.

Je ne suis pas très sportive, mais là c'est un cas d'extrême urgence. J'attrape la corde avec mes deux mains et me laisse glisser en prenant appuie sur le mur avec mes pieds.

- Si tu ne veux pas mourir suis moi !

Je me laisse glisser jusqu'en bas et attendant quelques secondes pour voir se qu'elle a l'intention de faire.



© ChiNoAme


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Lawngreen is my color ... Now stay away from me »
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 65
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Ven 28 Juil - 7:35

Je n'ai pas de réponse de sa part car notre attention est vite accaparée par la porte. J'avais complètement oublié les brutes qui nous poursuivaient, je suis un véritable boulet c'est officiel. Raphaëlle en revanche ne tarde pas à réagir.

- Donne moi tous les draps que tu peux trouver ! Vite !

Je m'exécute sans chercher à comprendre le pourquoi du comment. Rapidement je vois que la lycéenne accroche les draps ensemble, puis à l'encadrement de la fenêtre et les jette par cette dernière. Pendant un instant elle semble vérifier que ça ne lâchera pas avant de passer par dessus la fenêtre.

J'ouvre de grands yeux et me précipite pour m'assurer qu'elle va bien. Et heureusement tout va pour le mieux.

- Si tu ne veux pas mourir suis moi !

Mourir? J'ai encore trop de choses à vivre et à découvrir je ne peux tout simplement pas mourir pour avoir mis un coup de poing en plein dans la face d'un sale moche pour aider la demoiselle !

Alors que la porte semble être sur le point de céder je grimpe sur le rebord et observe Raphaëlle descendre. Par l'Unique je pourrais jamais y arriver, douée comme je suis je vais me louper ! Ahhhh c'est pas possible ! Je ferme les yeux et lève la tête au ciel, vertige de mes deux ovaires !

Bon aller, un, deux... Deux et demi, deux virgule six, deux virgule sept, deux virgule huit, deux virgule neuf... Deux virgule quatre vingt onze... La porte s'ouvre violemment et c'est le déclic. Sans hésiter plus longtemps je glisse le long des draps avant de m'arrêter net au milieu. Je lève les yeux et tombe nez à nez avec les brutes qui nous observent d'un air mauvais.

Je me presse et arrive comme Raphaëlle en bas, je ne peux empêcher un long soupir de soulagement s'échapper de ma bouche.

- Qu'est-ce qu'on fait maintenant, ils tarderont pas à redescendre eux aussi...?

D'ailleurs la tête de chacun des garçons disparait. Oh seigneur sauve nous je t'en supplie, je recommencerai plus promis ! Oh mais peut-être que monsieur Malenkov est dans son bureau, ou n'importe qui d'ailleurs du moment que c'est un adulte ou un élève qui en impose je serai rassurée, genre vraiment !


- Vient on va chercher quelqu'un d'imposant !

Mais d'abord faut qu'on se trouve une cachette, je propose en pls dans un buisson. Je l'attrape par le poignet et l'embarque dans ma course. Que quelqu'un nous vienne en aide de graaaace !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Sam 29 Juil - 18:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon ?»




- Vient on va chercher quelqu'un d'imposant !

Je n'ai pas le temps de réfléchir davantage qu'elle m'entraine par le bras. Ah non pas question que ça recommence encore une fois ! Cette fille est beaucoup trop sotte pour réussir à nous sortir indemne de cette situation, alors il n'est pas question que je lui laisse à nouveau les commandes ! Aller Raphaëlle tu dois à tout prix t'imposer ta propre survie en dépend. J'attrape fermement sa main, sous le coup de l'adrénaline je ne pense même pas à mon pouvoir.

- Suis moi !

Je l’entraîne dans les couloirs du lycée, nous courons dans le bâtiment un moment. En me concentrant j'entend les pas de nos poursuivants, je dois faire vite ou ils ne tarderont pas à nous rattraper. Quand j’aperçois les rangées de casiers j'ai un déclic. Ceux-là ne sont pas utilisés, il ne sont donc pas verrouillés. J'en ouvre deux, je pousse Sekai à l’intérieur de l'un d'eux et le referme une fois qu'elle est entrée.

- Ne sors pas de là avant mon signal !

Je me précipite dans le miens et le maintiens fermé. L'avantage quand on est petite comme moi c'est que l'on a aucun mal à se faufiler dans un endroit aussi exiguë. C'est en me faisant enfermer dans de nombreux casiers comme ceux-ci lorsque j'étais au collège - une des nombreuses formes de harcèlement qu'on inflige aux nerds - que je me suis rendu compte qu'ils faisaient de très bonnes cachettes.

Je retiens mon souffle en les entendant s'approcher. Je les vois passer en courant à travers les fentes du casiers. Ils ne s'arrêtent pas c'est bon signe, ils ne nous on pas remarqué. Une fois qu'il sont suffisamment loin pour ne plus nous entendre je soupire de soulagement. C'est seulement à partir du moment où je suis sûre qu'ils ne reviendront pas que je sors le plus prudemment possible de mon casier.

Je toque contre le casier de Sekai pour lui signifier ma présence et l'ouvre finalement pour l'aider à sortir. J'ai hésiter à la laisser planter là, mais elle a était suffisamment gentille pour répondre à mes questions de tout à l'heure, c'est ma manière de lui rendre la pareille. Je lui jette un bref regard avant d'ajouter :

- Je crois qu'on est tirées d'affaire.



© ChiNoAme


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Lawngreen is my color ... Now stay away from me »
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 65
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai] Sam 5 Aoû - 22:05

Finalement c'est moi qui me retrouve embarqué à a suite. Tout ne s'est pas passé comme je l'ai imaginé... Raphaëlle m'a attrapée la main et nous voila en train de courir dans les couloirs avec bien évidemment les éternelles brutes à nos trousses. J me rends compte que je n'ai pas vraiment eu l'occasion de m'opposer au choix de ma camarade d'un côté je la comprends... Présenter mon poing à son nez n'était clairement pas la meilleure solution ! L'entrainer avec moi dans ma chambre en était une pire encore !

Bref, on passe par tous les coins possibles, leurs voix sont lointaines mais allez savoir pour encore combien de temps.D'ailleurs c'est exactement ici que je me retrouve poussée dans un casier qui n'appartient à personne visiblement.

-Ne sors pas de là avant mon signal !

Je me contente de hocher la tête alors quelle referme le casier pour aller dans celui d'à côté. J'ai largement le temps de me poser toutes les questions du monde avant d'entendre les pas pressés des mecs qui nous poursuivent. Je suis impressionnée, genre ils sont passés et n'ont même pas fait attention aux casiers ! Moi qui pensais qu'il n'y avait que dans les livres et les films que la technique du casier fonctionne... Wah !

Je secoue la tête de droite à gauche alors que j'entends la demoiselle toquer. Conclusion ça doit être le signal mais douée comme je suis je peux être capable de sortir alors que c'est pas bon. Seulement, mon casier s'ouvre et alors que je crois que c'est le mec qui s'est prit mon petit poing en plein nez je remarque qu'en fait c'est ma camarade. Elle m'aide à sortir alors que je suis soudainement perdue dans mes pensées Une fois encore je n'arrive pas à croire que la fille qui se tient devant moi est la même que celle qui était assise dans ma chambre. D'ailleurs je me rends compte que maintenant que je suis en pyjama !

Je dois avouer que j'ai toujours voulu me promener dans le lycée en pyjama, mais j'imaginais pas que ce serait parce que des brutes sans nom réussiraient à ouvrir la porte de ma chambre... Genre j'aurais plus imaginé que le jour où je serais dans les couloirs de Xényla en pyjama, il y aurait un événement en son sein.

- Je crois qu'on est tirées d'affaire.

C'est lorsque la j'entends à nouveau la voix de Raphahëlle que je me permets un petit soupir de soulagement. L'Unique seul sait pour combien de temps on est tirées d'affaire comme elle le dit si bien ! Je lâche alors le plus gros soupir de ma vie.

-Ahhhh... L'Unique soit loué !

Je me courbe en deux tellement je suis soulagée. Je crois bien que je vais partir avant de lui causer d'autres problèmes ! Alors que je me redresse je lui offre de nouvelles excuses car qu'on soyons honnêtes, tout est de ma faute. Ceci étant fait je lui fais ensuite mon plus beau sourire et je lui souhaite de terminer sa journée de la meilleure façon qu'il soit. Par exemple si elle réussissait à trouver des réponses à ses questions sur l'amour parce que une fois de plus, je doute que j'ai été très utile. Enfin bref je m'en vais après l'avoir saluée de la main, je vais retourner à mes occupations jusqu'à l'heure du dîner puis on verra bien pour la suite !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297
Revenir en haut Aller en bas
Heee ! Ça suffit ! Enfin... Euh pardon? ft. [Raphaëlle - Sekai]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui veux rp avec moi ? Je ne mord pas (enfin pas toujours)
» DON&JULIET Il suffit parfois d'une seule personne pour se sentir heureux
» Harry J. Potter | «On peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière»
» Ça suffit.
» Il suffit d'un rien pour être heureux [pour élèves]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: