Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
5 Eleves ▲ 147 Pt ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 156 Pt ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
6 Eleves ▲ 82 Pt ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
7 Eleves ▲ 219 Pt ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 187 Pt ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
5 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
  
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Un dîner presque parfait -ou pas en fait- ft. [Mino - Sacha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Un dîner presque parfait -ou pas en fait- ft. [Mino - Sacha] Sam 3 Déc - 10:38

Le jeune homme sortit de la boutique main dans les poches. Finalement il avait la paix, en tout cas jusqu'à ce qu'il rentre. Il était heureux de ce calme, il respirait enfin sans que personne ne soit à ses trousses ! Soupirant il regardait un peu autour de lui cherchant un endroit où manger pour commencer. Il ne savait pas vraiment ce qu'il pourrait faire tout l'aprem il avait pour habitude de dormir constamment mais aujourd'hui il n'en avait pas envie. Il avait largement récupéré.

Qu'aimait-il à part dormir? Comme ça de tête il ne saurait le dire. Tout en continuant sa route, il réfléchissait. Il aimait être seul, en tout cas il essayait de s'adapter à cette solitude, il ne parlait pas à grand monde, il n'avait pas une masse -pour ne pas dire pas du tout- d'amis non plus. Mais au final n'était-il pas mieux comme ça? C'était à voir il n'aimait pas spécialement le contact bermudien mais parfois il aimerait... Faire autre chose que dormir?

Quoiqu'il en soit il avait fini par trouver un petit resto ni trop pouilleux ni trop luxueux. Il y entra, commanda sous les yeux brillants de la petite serveuse brune et de ses collègues qui le dévisageaient elles aussi du regard depuis le comptoir. Il allait finir par partir et aller dans un fast-food ! Il détestait les regards comme ceux-là, il avait l'impression de se faire déshabiller. Ca l'agaçait mais il n'en fit rien et laissa couler. Sa commande faite il attendit quelques minutes avant de recevoir son repas. Mangeant lentement il fit le tour des lieux où il pourrait se rendre et après délibération il décida de se diriger vers la grande plaine de l'île. Là-bas il sera au calme ! Son repas étant pris il paya, et prit la direction des plaines.

Là-bas il ne fit rien d'exceptionnel, assis contre un arbre il regardait au loin, écouteurs dans les oreilles. L'air de rien ce samedi était bien mouvementé ! Ce n'était -heureusement- pas tous les jours qu'il devait courir pour fuir sa "mère" d'ailleurs maintenant qu'il y pensait, il aimait courir. Étrange pour quelqu'un qui a pour passion numéro une le sommeil non? En fait, quand il courait, l'air frais caressait son visage et s'engouffrait dans ses poumons. Il aimait se donner à fond et sentir cette montée d'adrénaline l'envahir lui donnant ainsi l'envie de courir toujours plus loin, comme si quelque part ces enjambées rapides lui permettraient de retrouver quelqu'un, de rattraper cet être. Ces courses, elles étaient... Comme un espoir. L'espoir qu'il pourrait empêcher la mort de sa mère biologique.

Évidemment, on pouvait voir les choses autrement. Par exemple, pour lui courir représentait aussi, d'une certaine façon son envie de s'évader, de fuir l'île du cœur des Bermudes. Après tout, qu'y avait-il derrière cette barrière? parfois il se sa
Sa demandait. Qu'est-ce que leqmonde des humains? Comment vivaient-ils? Commenressentaient-ils ce que lui ressentait? Était-ce pareil? Différent? Identique mais pas trop? Si un jour par x ou y raison un humain s'introduisait dans leur monde, sera-t-il mis en quarantaine? Les bermudiens pourraient-ils le reconnaître? Toucher un humain pouvait être contagieux? Qui sait? Cette soif de découverte ne sera jamais étanchée. En tout cas pour l'instant ! Quoiqu'il en soit il avait tout de même fini par s'endormir contre l'arbre comme on dit chassez le naturel et il revient au galop. Mais peu importe, une ou deux heures de sommeil en plus ne lui faisait pas de mal.

Après sa sieste il se rendit dans un café, il commanda une pile de crème chantilly bermutella ainsi qu'un chocolat chaud viennois. Oui il adorait le sucre ! Heureusement pour lui il ne prenait pas un kilo. Évidemment les courses qu'il faisait ainsi que les exercice et le club combat y était aussi un peu pour quelque chose. Néanmoins il se souvient qu'étant petit il ne faisais pas d'exercice, mangeait pareil et pourtant il n'avait pas pris un kilo ! Chose qui en soit n'était pas mal.

Son goûter pris il alla marcher au hasard dans les rues pleines de monde. Il entrait et sortait de boutique, passait devant de petits magasins, puis vers 17h30-18h il reprit le chemin vers la boutique de fleurs.

Là-bas après avoir toqué il entra sans se gêner et observa les alentours. Sa chère "petite amie" avait visiblement décidé d'éteindre toutes les lumières. Il tenta de trouver un interrupteur ou autre et ralluma. Ceci étant fait il observa à nouveau la boutique. Et à nouveau il fut attiré par les même fleurs que plus tôt. Il resta un moment sans bouger, simplement il ne lâchait pas du regard ces fleurs. Ce temps étant écoulé, il secoua la tête et alla poser ses fesses sur le comptoir. À quoi rimait sa vie? Lui-même ne le savait pas.

En attendant, il espérait une chose : que la fleuriste daigne ramener son petit cul rapidement. Enfin quoique... Il n'était pas SI pressé que ça ! Moins ils étaient chez lui mieux c'était et le pire c'est qu'il craignait que ce soit madame MadStolker qui fasse la cuisine...
avatar
IV ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un dîner presque parfait -ou pas en fait- ft. [Mino - Sacha] Lun 5 Déc - 20:41

Ouverture de scène ; c'est Mino, en arrière-boutique, qui remue les étagères. Elle semble chercher quelque chose et rouspète à haute voix.

J'en. Peux. Plus. Je trouve plus mes clés. Ouais, je les mets dans l'arrière-boutique. Non, je quitterai pas ma boutique sans les avoir retrouvées. Je tiens un commerce, les gars, et même si j'ai du mal à m'imaginer qui aurait l'idée de venir piquer des fleurs - on va pas se mentir, la caisse c'est pas ça en ce moment - ben je peux pas partir l'esprit tranquille.

Nerveuse, ses cheveux suintent de plus belles. Elle les essuie machinalement, tape du pied, son visage crispé comme jamais.

Faut que je fasse un prière à quel Saint, pour récupérer ce putain de trousseau ? J'ai l'air du genre de meuf à prier, sérieux ? Je suis désespérée. Je sais même pas pourquoi je me casse la tête, en plus. Je pourrais appeler Sacha - finalement, j'ai réussi à obtenir son nom - et lui dire d'aller voir ailleurs si j'y suis, que j'suis fleuriste et pas escort girl ; il a des soucis avec sa mère ? Rien à foutre. C'est pas les miens. Je sais pas trop ce que j'ai fait dans une vie antérieure. Unique de mes deux, si c'est pour me faire des coups comme ça il peut tout aussi bien aller se faire mettre.

Ouais, les conneries, ça suffit maintenant. J'laisse tomber.

Toute rayonnante de mauvaise humeur, elle sort du local pour retourner dans la pièce principales. Sur le comptoir, le jeune homme en question. Elle sursaute en le voyant.


Plus jamais ça, pitié.

- Oh putain, mec. J'ai failli faire une crise cardiaque. Faut que j'te parle d'un truc.

J'ai perdu mes clés, je peux pas fermer la boutique. C'est l'excuse parfaite. Il peut rien dire, le gaillard, j'ai pas le choix. Le Capitaine abandonne pas son navire en pleine mer.

Mino s'avance vers lui quand un éclat attire son oeil. Ses épaules s'affaissent. De même temps, on peut voir sur ses traits s'imprimer une profonde lassitude.

Eh merde.

Enervée, elle se porte, le pas brusque, jusqu'au comptoir et se saisit avec rage du trousseau de clés.


Tuez-moi.

- Va te faire foutre. On y va maintenant ?

Vous pensez avoir déjà été blasé ? Irrité ? Nan. Tu peux pas savoir ce que c'est avant de t'être retrouvé au pied du mur comme moi. Je veux rentrer chez moi et rien faire. Pas me farcir des bourgeois avec le crâne aussi vide que mon dressing.
Unique, je regrette ce que j'ai dit. Sauve-moi, j't'en supplie.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un dîner presque parfait -ou pas en fait- ft. [Mino - Sacha] Lun 5 Déc - 22:33

Des pas se font entendre derrière le jeune origine. Il était temps, il avait failli attendre.

- Oh putain, mec. J'ai failli faire une crise cardiaque. Faut que j'te parle d'un truc.

Cette demoiselle avait un langage fabuleux, c'était renversant. Jamais il n'avait rencontré de femme aussi peu à cheval sur la politesse et tout le tralala. Non elle, c'était totalement différent, il mettrait sa main à couper qu'elle était tout à fait capable de lui dire d'aller se faire voir -pour rester poli-, pourquoi pas aussi le traiter de connard, ou autre? Il en était sur il n'était pas au bout de ses surprises.

Le jeune homme toujours assis sur le comptoir se demandait bien qu'est-ce que la fleuriste voulait encore lui dire. Il sentait venir la petite faille, fronçant le sourcils il attendit la suite, néanmoins la demoiselle ne dit rien, elle s'approche du comptoir d'un pas décidé et visiblement énervé.

- Va te faire foutre. On y va maintenant ?

Absolument charmante. Vraiment. Sacha l'observait, qu'il aille se faire foutre? Avec deux sucres? Actuellement il ne comprenait pas grand chose, il était peut-être tombé sur une jeune femme complètement bipolaire? Soupirant il se leva.

- Meuf... T'es aussi charmante qu'un cactus. Aller go.

Avançant vers la sortie, passant une main dans ses cheveux de manière nerveuse, il n'ajouta rien attendant que cette chère Mino le suive.

- Par contre s'tu me permets j'aimerais passer dans un fast-food récupérer ma commande.

Mettant ses deux mains dans les poches Sacha traversa la porte pour faire face au froid. L'air de rien, il faisait bien frais en ce moment, l'hiver risquait d'être plutôt rude. Il sentait déjà ses mains glacées même dans les poches, le nez et les joues aussi rouges que ses yeux, la grippe, les mal de crânes. Il les sentait arriver.

Quoiqu'il en soit il soupira à nouveau formant dans l'air une sorte de "fumée", il hésitait presque à proposer à Mino de faire demi tour et de rester dans la chaleur de la boutique.

- De quoi tu voulais parler avant de faire ta crise cardiaque?

C'était assez inhabituel de la part du jeune homme d'engager la conversation, surtout pour connaitre les raisons de ceci ou cela. Mais bon, la fleuriste semblait être sur les nerfs il doutait qu'elle lui parle de la pluie et du beau temps. D'ailleurs maintenant qu'il y pensait, il s'étonnait lui-même ! A quel moment dans sa vie il pensait qu'un chemin dans la discussion était mieux qu'un silence pesant? Il se faisait peur parfois. Néanmoins il tentait de se rassurer en se disant que ce n'était que par principe ou un truc du genre. Même si quelque part la voix et la manière singulière de parler de la jeune femme l'intéressait grandement. Il en sourirait presque.

L'Origine n'était absolument pas prêt à rentrer. Plus ils mettraient de temps mieux ce serait, et ce malgré le froid ! Malheureusement le trajet fut beaucoup moins long que ce qu'il pouvait penser et rapidement, après être passé récupérer la commande du jeune homme, ils arrivèrent à la demeure des MadStolker.

Sacha entra sans aucune gêne et fut assaillis par la maîtresse de maison qui tenait absolument à revoir "la charmante demoiselle qu'est ta petite amie !" Il aurait pu pouffer de rire mais il se retint.
La femme invita la jeune invitée à s'installer à table et lui demanda de ne pas bouger d'un centimètre. Il ne lui restait visiblement que quelques bricoles à faire avant de pouvoir les servir tous.

- J'te laisse faire plus ample connaissance j'ai d'autres choses à faire.

Tandis que "sa mère" donnait des directives, le jeune homme monta à toute vitesse dans sa chambre. Pas question de perdre ses habitudes ! Invitée ou non. Sans compter qu'il avait un repas à déguster, il était clair que manger ce que madame MadStolker avait préparé était IM-PENS-SABLE. Il y avait gouter UNE juste UNE FOIS et clairement ça l'avait dissuadé d'y regoûter. Son repas mis à part il préférait se doucher que de rester une secondes de plus à écouter la voix affreuse de sa mère.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

J'te présente mon poing en #FF0921

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

merci Anny keur sur toi <3
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dc : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
IV ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 204
Revenir en haut Aller en bas
Un dîner presque parfait -ou pas en fait- ft. [Mino - Sacha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un dîner presque parfait
» Un dîner presque parfait
» "Un dîner presque parfait" [pv Kanoë]
» [FB] Un dîner presque parfait [Pv Suki]
» Un dîner presque parfait | William A. Slayers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: