Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
3 Eleves ▲ 97 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 221 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
5 Eleves ▲ 127 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
5 Eleves ▲ 246 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 142 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
11 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
6 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Hého les fausse notes on se calme ! [Narra/Lauria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Hého les fausse notes on se calme ! [Narra/Lauria] Jeu 10 Nov - 22:12

Dormir, se réveiller, dormir, se réveiller. Un jour qui commence, un jour qui fini. Une routine qui s'installe voici monotonie, mon amie.
Voici mon quotidien. Enfin......le quotidien des autres, dormir mouais bof.

Dit donc ? T'a pas honte de pomper un de mes anciens récit ?
Nan. Et puis ste plait, cette histoire n'a jamais vraiment vraiment démarrer.
Il n'est jamais aller nul part non plus....en plus ton texte c'était d'la merde !
.......Alors ça c'est petit.

Nouvelle journée chiante en perspective. Trop de cours inintéressant, pas assez du reste. Une pause déj trop courte pour se relaxer, mais trop longue pour attendre la suite. En plus cette histoire de bal approche et rien n'est encore prêt.....trop la flemme.

Un grand classique venant de toi.

Au final je n'ai pas à me plaindre. L'hiver approche, la température chute à vitesse grand V et les élèves commencent à porter leur surcouche de vetements, leur donnant ainsi des proportions de pachydermes.
Ce sont ces mêmes personnes qui se trouvent trop grosse non ?
Ouais dans le tas doit y encore une petite dizaine.

En parlant de dormir....faudrait que je me décide à ouvrir les yeux moi. Oui j'ai décidée de dormir en même temps si c'est une certaine personne me le demande, je ne vais pas dire non.

Ben oui, dire non à cet tâche, ce serait le mettre en position fœtale sous le lit. Il ne s'en remettrai jamais.
Mouais.....on va dire ça....faut vraiment que je trouve un moyen de te le faire payer quand même.

J'ai mal à la tête et je me demande pourquoi. Mais bon. Aller debout. Je prends mes vetements du jour et.....direction le lac pour ma baignade rituelle, vingt minutes plus tard je m'étais "lavée". Maintenant, je peux aller au lycée. Cette fois je vais tester un croissant et un pain au chocolat et me rends dans la cour en attendant que les heures de cours commencent.
Oui pour aujourd'hui j'ai décidée d'essayer de voir ce que ça faisait de se comporter comme une personne normale. Ce qui part assez mal. Le croissant avant un gout de terre et le pain au chocolat ce n'était même pas la peine d'en parler. Je réprime un haut le cœur et soupire.

"Pfff mais comment ils font pour manger ces trucs là ? C'est infecte !"

La sonnerie indiqua le début des cours. J'ai quoi moi déjà ? Technologie, maths et.....Langue Humaine. Rhaaaaa tous sauf çaaaa !

Ho putain pourquoi on doit subir ça ? Vas-y viens on sèche, les humains sont tellement inutile qu'ils n'en valent pas la peine.
Je ne suis pas d'accord ! Narra te faut ton diplôme pour en finir rapidement.
Heuuuuu je tiens quand même à dire que je m'en fout un peu moi.....ouais j'te suis sur ce coup là Ushu ! Cassos au club dès que les maths sont fini !
Irrécupérable....

Et ce n'était que les cours du matin. L'aprem je n'en parle même pas tellement c'est affreux.

La matinée passa lentement. Trèèèèès lentement. Les maths c'est une horreur. Retenir toute ces formules, ces théorèmes, ces calculs....c'est trop pour moi. Au moins la technologie c'est plus intéressant. Je profite du cour pour concevoir les plans pour le système de protection qu'on a en projet pour le musé.
Puis le cour de langue, celui là je le fuit, hors de question de foutre les pieds dans cette salle. Je me rends dans la salle du club pour me revigorer un peu.
Pause déjeuné. Des beignes à distribuer et saluer le peu d'amies que j'ai et puis voir Zaak surtout...en fait. Sinon le reste n'était pas intéressant à raconter.

L'après-midi passa tout aussi lentement que la journée. Je n'avais qu'une envie, partir. A force je me surprends à jeter un regard vers l'horloge toute les 10 minutes. Marrant on dirait que les aiguilles reculent au lieu d'avancer.

Driiiiiing !!! Enfin ! Vite ! Dehors ! Je n'en peux plus.

Bordel mais dit moi que ce n'est pas TOUT les jours comme ça ?......tain si c'est le cas je n'ai jamais fais gaffe.
En même temps tu ne fais gaffe qu'à ce qui t’intéresse donc ça explique....Et ce n'était que la description d'un jeudi.
.......ben je suis bien content de ne plus être étudiant moi.

Direction la cour pour prendre l'air. J'y passe 20 bonnes minutes à tenter de me détendre tandis que les autres prennent le chemin du réfectoire, de leurs chambres ou de la sortie pour rentrer chez eux. Une fois calmée je prends la direction opposée à tout ces moutons. C'est l'heure où toute les salles sont déserte. Le meilleur moment pour faire un peu de musique. Oui pas d'entrainement aujourd'hui, je peux bien m'en passer au moins une fois.

Direction le local à instrument. J'y reprends ma basse que j'avais planquée dans un coin pour maintenant. Je commence avec une chanson assez étrange sur le texte mais ça parle de musique. Bon juste le chanteur qui devrait faire attention à sa voix parce que des fois ça sonne étrange.

Et après ?
Je prépare la liste de que je jouerai à La Forge ce soir. Problème je n'arrive pas à me concentrer et j’enchaîne les fausses notes. Comment je fais pour me gourer sur un truc aussi simple que Nemo sérieusement ? Cette chanson me parle tellement qu'habituellement je la joue les yeux fermé. Je m’arrête, et, dans un geste d'énervement, envoie bouler toute les partitions et paroles que j'avais autour de moi. Jolie pluie de feuille.
Je respire lentement pour me calmer. Y'a des jours comme ça où c'est plus dure que d'autre......c'était vraiment chiant quand ça arrive. D'une main je saisis mon lecteur mp3 et lance un nouveau truc. La nouvelle chanson que je tente d'apprendre. Cette fois, c'est sur le chant que je galère. J'ai littéralement l'impression d'avaler le refrain.

"Rhaaaaaaaa j'en ai marre ! Et toi arrête de rire !"
"Nan. C'est trop drôle de te voir galérer. J'imagine surtout le moment où quelqu'un entrera et te verra parler dans le vide. Vu que les autres sont incapable de voir."
"Parce que tu crois vraiment que quelqu'un va venir à cette heure pour..."

Bruit de la porte qui s'ouvre......Et Ushu qui part dans un fou rire. C'que je peux détester quand les choses qu'il s'imagine arrivent vraiment.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hého les fausse notes on se calme ! [Narra/Lauria] Ven 11 Nov - 12:19

Comme d'habitude je n'ai pas la tête à travailler en cours, bon j'ai fait de mon mieux c'est ce qu'il compte. Cela fait un petit moment que je n'ai pas joué, ni chanté, ça me manque je ne pense qu'à ça depuis ce trois jours environ. J'ai tellement hâte que les cours cesse pour pouvoir enfin aller me détendre, mais où et quand ? Je ne veux pas que quelqu'un puisse m'entendre, j'aurais tellement honte... Je réfléchis et je trouve une solution, j'irais trouver la salle de musique après les cours, les autres seront sûrement parti et je n'aurais aucun souci à me faire.

à la fin de la journée je vais dans les dortoirs récupérer ma guitare, par chance je ne croise pas Drevia et Astalée, au moins il ne me poseront pas de questions. Je cherche la salle de musique et regarde sur toutes les portes. Punaise cette école est vraiment immense, j'espère que je vais vite la trouvé et surtout retrouvé le chemin des dortoirs quand j'aurais fini. Les couloirs sont vide et silencieux. Après environ minutes à tourner et virer dans tous les sens pour trouver cette fichue salle je l'ai enfin trouvé, j'ouvre la porte et suis surprise de voir une fille entourée de feuille dans tous les sens. Où que j'aille c'est le bordel, ce n'est pas possible.

Bon, je ne vais pas repartir et la laisser ranger seule, bon même si je ne joue pas je peux au moins l'aider. Je pose ma guitare et m'accroupi pour ramasser toutes les feuilles qui traînent au sol et la salue :

- Bonjour, ne t'en fais pas je ne reste pas longtemps. Je vais juste t'aider à ramasser tes feuilles et vite repartir, je ne vais pas t'enquiquiner.

J'essaie de retrouver quel morceaux de partitions va avec quel autre morceau, il y en a partout, c'est fatiguant. Moi qui étais là pour jouer je suis un peu déçu. En ramassant tout ça je me suis mise à me rappeler de mon passer, surtout quand je mettais la pagaille dans les notes de mon amie d'enfance et qu'on devait tout ranger. Notre chanson mes venue en tête et je me suis mise à chantonner sans faire vraiment attention.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hého les fausse notes on se calme ! [Narra/Lauria] Ven 11 Nov - 23:44

Ça y est ? T'as fini de rire comme un âne ?
Non. C'est tellement hilarant cette situation que j'arrive pas à m’arrêter !

Je laisse l'autre con à sa bêtise, pour me concentrer sur ce viens de me plonger dans, il faut le dire, une sacré confusion. Comment ça se fait que la connerie de mon élémentaire se soit ce soit déroulée exactement comme il l'a annoncée? J'veux dire, qu'elle sont les chances que ce soit possible ? On dirait un mauvais film où on présente le méchant ou un objet au début du film et que 20 minutes plus tard le méchant fait son apparition. Suspense 0, bidonnage 100. Rencontre téléphonée qui gâche tout. Comprenez moi, quand Ushu m'a dit ça je pensais que ça n'arriverait qu'à mes 126 ans eeeeet...non.
Puisque c'est arriver, je vais faire avec, je me ressaisi rapidement et regarde la personne qui vient d'entrer.

"Bonjour, ne t'en fais pas je ne reste pas longtemps. Je vais juste t'aider à ramasser tes feuilles et vite repartir, je ne vais pas t'enquiquiner."

Une fille aux longs cheveux rouge et aux yeux de la même couleur. Elle semble un peu plus petite que moi. Elle avait également une guitare avec elle, signe qu'elle était venu pour jouer et qu'elle pensait pouvoir jouer seule. Manque de bol j'étais là.....ou coup de chance en fait. Une solution est sans doute apparut, face au problème dans lequel je nage. Donc, non tu ne va pas partir une fois que tu aura fini de tout ramasser. D'ailleurs ce n'est même pas à elle de le dire, aussi je pose mon pied sur la feuille qu'elle voulait ramasser et la relève avant de l’entraîner au milieu de la salle tout en ayant mon sourire habituel aux lèvres.

"Nan nan nan. Tu va rester ici sans toucher à mon bazar. Tu tombe à pic.....jolie chanson au fait."

Je vais chercher ensuite sur la table la ligne de guitare correspondant à ce que je cherchais à chanter y'a pas 2 minutes puis revient vers elle. Oui j'ai remarquée qu'elle était en train de chantonner quelque chose, mais vu que c'était plus pour elle, je n'ai pas tout entendu....en fait j'ai quasiment rien entendu.

"Si t'es là c'est pour jouer, comme moi. Et j'ai besoin de quelqu'un. Tu veux bien ?"

Le morceau n'est pas d'une complexité extrême....bon y'a toujours le solo, comme dans n'importe quelle musique avec une guitare. Un solo ça s'apprend et ça se travaille, c'est une guitariste donc ça devrait aller.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hého les fausse notes on se calme ! [Narra/Lauria] Lun 21 Nov - 9:48

Je continue de ramasser les feuilles en les classant, mais reste très déçu vu que je ne peux pas jouer, encore... Je me demande quand est-ce que quand le pied de la jeune fille qui était en face de moi se posa sur une des partitions que j'allais prendre. Je la regarde puis je me sens tirer d'un coup au milieu de la pièce. Je la regarde l'air intrigué puis elle me dit :


"Nan nan nan. Tu va rester ici sans toucher à mon bazar. Tu tombe à pic.....jolie chanson au fait."


Elle me ramène sa ligne de guitare, qu'est ce qu'elle peut bien avoir en tête ? Je pense le savoir et je dois l'avouer, cette idée ne m'enchante pas vraiment. Elle me prononce ensuite quelques phrases l'air enthousiaste :

"Si t'es là c'est pour jouer, comme moi. Et j'ai besoin de quelqu'un. Tu veux bien ?"


Moi jouer, devant quelqu'un ? Non non je ne suis pas prête, je suis encore trop nulle pour ça, j'ai encore besoin d'apprendre, je la repousse au milieu de la salle et lui souris gentiment et lui dis :

- Ecoute je ne joue pas assez bien pour le moment, une autre fois peut-être.

J'espère que cela suffira pour ne pas que je joue, je suis bien trop gêné et pas assez expérimenté. En réfléchissant je me rends compte que je ne connais rien d'elle et me décide à lui poser quelques questions :

- Dis, comment tu t'appelles ? Moi c'est Lauria, je suis nouvelle dans cet établissement

Je prends ma guitare qui est encore sur son étui et me prépare à partir après avoir un peu discuter. Après réflexion avoir des critiques ne serait pas plus mal, surtout si je veux m'améliorer... Non, je m'améliorerais bien toute seule, je n'ai pas besoin que quelqu'un m'écoute, c'est beaucoup trop gênant pour moi.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hého les fausse notes on se calme ! [Narra/Lauria] Mer 23 Nov - 19:37

Hé ? Tu sais quel instrument j'aimerai jouer autre que la basse ?
Tout le monde s'en branle, moi l'premier
Jouer de la harpe...ou du clavecin....ou du dulcimer tien !
J'ai dit que je m'en fout ! J'ai juste retenu que la nouvelle à une guitare mais qu'elle ne semble trop chaude pour s'en servir
Un Dulcimer ? Pourquoi du banjo tant que t'y es ? Pourquoi un tel instrument ?
C'est la faute au club ! Avec leur instruments sortit d'une autre époque ! Ils me donne envie d'essayer autre chose. M'fin p'etre que Pimousse en a un en stock. Paraît qu'il a des instruments plein sa chambre.
Pimousse......'tain mais ce surnom quoi.
Vu la tête qu'il a tiré quand il t'a vu la première fois, je suis à peu près certain qu'il ne sera pas ton ami.

Mais si, il paraît que la musique adouci les mœurs.
Il paraît. En attendant tu n'a pas vraiment convaincu la fille qui est avec toi dans la salle.
Question de temps. Il n'en faut pas énormément pour céder à l'appel de la musique.

"Ecoute je ne joue pas assez bien pour le moment, une autre fois peut-être"


Ça ! C'est fait ! Tu as quelque chose à rajouter madame "on ne résiste pas longtemps à l'appel de la musique" ? Krr krr krr
T'a gueule l'inepte inapte, j't'es rien demandée.
À moi non, mais à elle si Hehehe.
Une moue boudeuse passe rapidement sur mon visage. A vrai dire je m'attendais à une tout autre réponse. C'est dommage, faut croire que je suis habituée à ceux qui n'ont pas froid aux yeux et qui font fit ses avis des autres.
je pense surtout que tu traîne trop à La Forge.
Bah non je trouve pas....c'est une juste une autre mentalité c'est tout. Puis pas assez bien pour le moment....elle a combien d'années de guitare derrière elle tiens ? Ça m'intrigue. Nan parce que si elle me fait une phrase à la Eva, ça risque de me faire rire.

"Dis, comment tu t'appelles ? Moi c'est Lauria, je suis nouvelle dans cet établissement"


Une nouvelle venue. Alors comme ça le lycée attire encore des gens assez fou pour se jeter dans la gueule du loup. Décidément le dirlo a de la suite dans des idées quand il s'agit de manipuler les pigeons son auditoire. Je me demande ce qu'il a bien pu dire cette fois....non en fait je m'en fiche.
Bon une nouvelle, aller on va essayer de faire bonne impression, après tout c'est une musicienne donc ya une chance qu'elle rejoigne le club, ça serait pas mal. Non parce qu'entre Pimousse, qui a peur de moi et Popul'Ace qui pense être supérieur à tout le monde parce qu'elle est grade 1, y'a que Isobel et moi qui ne sommes pas des flipettes ou des grosses chevilles.
Tu veux qu'on reparle d'Halloween ?
La ferme résidu d'humain ! S'est rien passé au manoir. Rien.
Ah bon ? Pourtant j'avais cru que.....
WOUSH !
Bon ça en fait un en moins. Nous disions donc...ah oui, j'allais dire un truc quand ces deux débiles m'ont interrompu.

"Moi c'est Narra. Selon ma fiche je suis en Processus et ça fait....ouais facile 1 an que je suis ici maintenant."


Les présentations c'est fait, on peut passer à la suite maintenant. J'ai jamais aimée les présentations, tout comme demander aux gens si ça va. Parce que je sais que d'autre ont déjà demandé du coup ça me gave de lui demander et ça me gaverais de devoir répondre à chaque fois qu'on me demande. Après je dit que je suis en processus mais comme nous sommes obligé de porter la couleur de notre classe c'est pas utile de préciser en fait. Et puis j'ai trouvée la combine. Cette immonde couleur verte n'est PAS sur mes fringues, mon limiteur posé au milieu de ma poitrine fait très bien l'affaire avec sa petite lumière verte qui pulse tranquillement héhé. Comme ça c'est une galère de régler. Je plains les autres qui doivent réfléchir tous les jours à comment s'habiller. Bande de mouton !

"J'peux te demander ça fait combien de temps que t'es guitariste ? Ah et à cette heure là c'est l'heure des clubs donc si tu voulais venir jouer tranquille c'est raté. Y'a toujours une ou deux personnes....souvent moi d'ailleurs. C'est tranquille ici et je ne refuse jamais une collègue musicienne ou musicien. Jouer en duo c'est toujours très instructif. Même quand on débute !"


Elle a pris son étuis à guitare comme si elle se prépare à partir. Ce qui ne serait pas drôle parce que ce n'est pas tous les jours que quelqu'un viens dans la salle. Du coup je me montre le plus amicale possible et tandis que le parle je joue des airs entraînants. J'ai coupée les basses aux profits des milieux et aigus pour qu'on puisse continuer à parler tranquillement. C'est plus conviviale avec une ambiance sonore.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hého les fausse notes on se calme ! [Narra/Lauria] Dim 25 Déc - 14:22

"Moi c'est Narra. Selon ma fiche je suis en Processus et ça fait....ouais facile 1 an que je suis ici maintenant."

Elle est là depuis un bon moment, elle doit connaître pas mal de monde ici, Drevia est gentil, mais ça reste un garçon, avoir une amie fille ne serait peut-être pas plus mal, surtout si nous partageons la même passion. Elle pourrait me montrer des endroits calmes où je pourrais jouer seule et me détendre lorsque l'envie m'en prend.

"J'peux te demander ça fait combien de temps que t'es guitariste ? Ah et à cette heure là c'est l'heure des clubs donc si tu voulais venir jouer tranquille c'est raté. Y'a toujours une ou deux personnes....souvent moi d'ailleurs. C'est tranquille ici et je ne refuse jamais une collègue musicienne ou musicien. Jouer en duo c'est toujours très instructif. Même quand on débute !"

Depuis combien de temps je joue ? Réfléchissons un peu... 6 ans environ, ça fait peu je trouve, mais bon tant pis je lui dois bien une réponse, ainsi elle ne m'obligera peut-être pas à jouer, du moins je l'espère. Joué en duo me permettrais de mieux apprendre ? Hm... Ce ne serait pas de refus... Je dois réfléchir, vas-y petit cerveau travail ! Si je ne joue pas avec elle il y a peu de chance que je puisse jouer à un autre endroit tranquille, de plus je ne connais aucun endroit ici, il doit bien y avoir des endroits calmes, mais le temps de les trouvé j'aurais peut-être perdu un peu la main... De plus, même si je n'ose pas vraiment me confronter aux critiques, sans elles je ne risque pas de progresser...
Bon après réflexion, je vais accepter, ce serait pas mal de m'entraîner un peu et puis si je peux apprendre plus facilement je ne vais pas cracher dessus !

- ça fait à peu près 6 ans que je joue, je sais que c'est peu. Dommage, moi qui espérais pouvoir venir jouer un peu pour ne pas perdre la main, c'est raté... Dis, finalement je suis d'accord pour jouer quelques notes avec toi, si ma courte expérience ne te dérange pas bien-sûr !

En parlant je me rends compte qu'elle joue une mélodie douce et assez entraînante, je souris en l'écoutant et en regardant ses doigts sur chaque cordes, examinant chacun de ses mouvements, ils sont d'un fluide assez étonnant, j'espère que je pourrais un jour jouer ainsi, j'adorerais atteindre ce niveau ! C'est mon nouvel objectif ! Je sors ma guitare de son étui et joue quelques notes qui se marient bien avec celles que joue notre partenaire en processus.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hého les fausse notes on se calme ! [Narra/Lauria] Lun 26 Déc - 2:24

Hé Narrateur ?
Quoi ?
Simple question: Depuis combien de temps j'ai ma basse ?
Huuuuuum bonne question. Temps normal ou le tien ?
Comment ça mon temps ? Ben le temps année quoi !
Et bien tu as trouvée ta basse quelque mois après avoir rencontré Xyan donc, grossièrement.....ça va bientôt faire 10 ans que tu te la trimbale maintenant.
10 ans et elle a survécu ?? Putain c'est la première chose que tu garde aussi longtemps !
Minute.....du coup ça fait aussi environ 10 ans que Xyan est avec toi.....Mais il a quelle âge ce corbeau ? Il n'est pas normal !
Ben non il n'est pas normal, c'est Xyan !
Non mais un corbeau ça n'est pas censé vivre aussi longtemps. Où alors je n'y comprends plus rien.

Et j'ai envie de dire: on s'en fout. Donc une dizaine d'années que je joue dès que je peux, c'est dingue ce que c'est passé vite. Et dire que ça ne fait que quelque mois que je commence à me produire dans les bars. En fait depuis qu'Erwan m'a fait cette propositions et depuis ma découverte de La Forge. Du coup ça me donne une idée, on verra si elle accepte, ce serait vraiment chouette.

"ça fait à peu près 6 ans que je joue, je sais que c'est peu. Dommage, moi qui espérais pouvoir venir jouer un peu pour ne pas perdre la main, c'est raté... Dis, finalement je suis d'accord pour jouer quelques notes avec toi, si ma courte expérience ne te dérange pas bien-sûr !"

Sur le coup j'ai failli lâcher mon instrument. 6 ans ? 6 ANS ! Elle joue depuis 6 ans et elle dit qu'elle n'a pas un bon niveau ? On crois rêver là.
BWAAAHAHAHAHAHAHAHA elle a battu votre capitaine naine de club ! La blague, elle est trop drôle celle là !
Ce rire est agaçant, je parviens à continuer de jour malgré le fait qu'elle a du s'apercevoir de ma stupeur. S'apercevoir et entendre parce que les mauvaises notes m'ont bien vriller les oreilles. Je claque la langue, agacé en jetant un regard là où se trouve mon élémentaire qui continu à rire de façon idiote. Quand même.....6 ans.....c'est bon elle a largement l’expérience qui lui faut, elle se sous-estime là, ça me fait penser à une personne du bar.
Je l'observe sortir sa gratte et se mettre à jouer avec moi. Elle ose dire qu'elle n'est pas assez bien....mais t'arrive à me suivre, mieux, t'arrive à m'accompagner ! Elle a clairement le niveau pour jouer avec de bon musiciens !

"Sérieusement 6 ans c'est déjà très bien, le niveau est là ! T'arrive à jouer avec moi c'est que t'es prête à jouer avec n'importe qui. J'ai l'impression que tu te sous-estime non ?"

J'ai continuée à jouer, parler et jouer en même temps sont une chose dont je suis capable, sinon je ne pourrait pas chanter en même temps que je joue lors des concerts. Et encore ! Il m'a fallut un bon moment avant de jouer et chanter sans me décaler ou perdre le rythme. Ce n'est évident et ça m’énerve toujours d'en voir qui font ça de façon naturelle. Grrrr c'est un coup à vous donner envie d’arrêter tiens ! Comme les mômes qui maîtrise une chanson super technique alors qu'il n'ont que 10 ans et qu'il leur à fallut seulement quelques jours à quelques semaines alors que toi il t'as fallut plusieurs mois !
Après un petit moment je m’arrête de jouer, maintenant qu'elle est lancée, je la laisse continuer et l'observe en souriant. Non y'a pas à chier, elle est prête.....juste ce manque de confiance en elle et ce sera parfait.
Encore un peu plus tard je regarde l'heure qu'il est, 18H va falloir que j'y aille, enfin qu'on y aille. Du coup je lui fais un signe de la main tout en continuant à sourire.

"Viens avec moi. J'ai quelque chose à te montrer."

J'éteins l'ampli, enroule le cable et passe ma basse dans le dos avant de me diriger vers la sortie.

"Ho ! Et prends ta gratte avec toi. Tu va louper quelque chose sinon."

Dehors la nuit est déjà tombée et s'annonce froide, ce qui n'est pas vraiment un problème en ce qui me concerne. Enfin elle aussi, si elle reste dans l'enceinte de mon aura. Aller, en route pour La Forge !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hého les fausse notes on se calme ! [Narra/Lauria] Sam 21 Jan - 19:45

"Sérieusement 6 ans c'est déjà très bien, le niveau est là ! T'arrive à jouer avec moi c'est que t'es prête à jouer avec n'importe qui. J'ai l'impression que tu te sous-estime non ?"

Je l'écoute tout en continuant de jouer un peu, ça faisait de bien de pouvoir recommencer à gratter un peu. Cela faisait un moment, heureusement je n'ai rien perdu. Elle pense vraiment que c'est bien ? Hm... Peut-être bien qu'elle à raison et que je me sous-estime, c'est fort probable vu que je le fais toujours.
Après quelques notes elle s'arrête de jouer, pourquoi ? J'ai fait quelque chose de mal ? Je m'arrête aussitôt n'osant pas jouer seule.

"Viens avec moi. J'ai quelque chose à te montrer."

Quelque chose à me montrer ? Quoi donc ? Je me demande si je dois la suivre, dans quoi va-t-elle m'emmener ? Surtout à cette heure, oui il n'est que 18h mais j'aime faire mes devoirs avant de manger, me doucher et me coucher, je pourrais refuser, non ? Ouais mais d'un autre côté c'est peut-être intéressant... De plus, si je n'y vais pas je vais le regretter, ma curiosité est si forte... Qu'est-ce que je fais moi ?

"Ho ! Et prends ta gratte avec toi. Tu va louper quelque chose sinon."

Je réfléchis et range ma guitare dans son étui, louper quelque chose... J'ai tellement envie de savoir de quoi il s'agit, mais si elle me veut du mal... Réfléchis et dépêche toi Laura ! Je décide de laisser libre court à ma curiosité, au moins je ne risque pas de regretter pendant des semaines et des semaines à me demander ce qu'elle voulait me montrer. Je lui montre mon plus beau sourire et lui réponds joyeusement :

- Je te suis, ne t'en fais pas, ma guitare est avec moi. Je ne la laisserai pas ici, j'y tiens trop.

Après avoir prononcé ces mots je me dirige vers la porte et lui ouvre comme si j'étais son majordome, j'ai l'air immature ? Sûrement, mais je m'amuse au moins, la vie est plus belle ainsi au lieu de rester tout le temps sérieux et de ne jamais rire.

- Après vous chère demoiselle

Dis-je d'un ton poli et amuser. Je suis encore une enfant dans ma tête, je me désespère moi-même.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hého les fausse notes on se calme ! [Narra/Lauria] Mer 25 Jan - 19:48

Narra, tu pense à quoi là ?
A rien pourquoi ? Faut bien que j’aille au bar c’est bientôt l’heure du concert. Faut pas faire attendre les gens.
Et c’est pour ça que tu demande à cette Lauria de venir avec toi ?
Elle a peur de ne pas avoir de publique !
La ferme toi. M’en fiche d’avoir du public.
D’autant que les concerts auxquelles tu participe sont toujours plein donc bon question public, ça va.
Exactement, même si ce soir y’en aura un peu moins le concert à lieu dans l’espace VIP. Je n’ai pas encore vu quel autre groupe il y aura.
S’il y’a les Spiritas t’as pas intérêt à m’emmerder ! C’est du bon cru ça !
C’est toi qui passe ton temps à nous emmerder je te rappelle !

En attendant Lauria a acceptée de me suivre, c’est donc, guitare dans le dos, que nous prenons la direction de la sortie et donc du bar. Un concert dans l’espace VIP, c’est la première fois que je tente. Cab m’avais déjà proposée plusieurs fois de tenter, mais j’hésitais….j’veux dire, niveau performance, y’a du gros poisson là bas.
Cab ?
Le surnom du patron. Sur le chemin, je tente de connaître un peu mieu celle qui m’accompagne, notamment sur ses goûts musicaux, si elle a jouée d’autres instruments. Elle aussi semble avoir quelques questions, j’y réponds donc, même si je préfère parler des autres plutôt que parler de moi.
En parlant du concert ! J’en profite également pour lui parler rapidement du La Forge. Après tout, ce n’est pas n’importe quel bar. Je lui raconte ce qu’il se passe là bas tout en restant vague sur ce qu’on va faire ce soir. Sinon la surprise n’en sera plus une.

"...Tu verra, c’est le paradis des musiciens là bas…..si tant est que le paradis existe bien et si le monde te fais peur t’en fais pas, il n’y aura pas beaucoup de monde."

Seulement quelque centaine dans le rez de chaussée et les sous-sols et étages, et une trentaine à l’étage VIP. Ce n’est pas grand-chose. En plus l’étage Vip est assez vaste donc même si nous sommes nombreux, nous sommes éparpillé. Ce qui me va, vu que je ne supporte pas être entassée.

"Ah nous y sommes. Surtout reste avec moi."

Je passe devant la queue et montre mon passe à Patrick qui monte la garde, comme à son habitude. Il regarde Lauria puis me laisse passer avec elle.

"Bon concert Nar."


Je lui lance un sourire avant de rentrer. Nar c’est le surnom que j’ai écopé quand j’ai commencée à jouer ici. J’aime bien Patrick, c’est un mentaliste (c’est grâce à lui que la règle n°1 est respectée d’ailleurs : Ce qu’il se passe dans La Forge, reste dans La Forge). Ce gars pourrait tenir tête à un Rhinocéros enragé, c’est simple à chaque fois que je le vois, j’ai envie de le défier pour voir ce qu’il vaut alors que je sais qu’il est tout à fait capable de me pulvériser, son don est violent vous pouvez me croire.
Nous rentrons dans le bar alors que les derniers accords de Chopperhead résonnent sur la scène du bar. Je ne perds pas de temps et prends l’escalier devant nous, à l’étage, l’ambiance est détendu, chose rare, d’habitude les débats sur la vie de l’île sont quelque chose de courant. J’ai même vu un début de bagarre avant que tout les participants soient dégagés, à grands coups de pieds aux fesses, par Nakelcik, un hybride Orque des îles du nord. Lui et Patrick sont les deux seuls vigiles du bar et c’est amplement suffisant pour gérer les rares débordements qu’il peut y avoir.

Second étage : La Forge et sa décoration qui lui donne son nom. Le seul endroit où la règle n°1 ne s’applique jamais, seuls les personnes que le patron apprécie ont accès à cet endroit. Eux et les gens qui sont avec elles, mais dans ce cas là il faut vraiment être avec des gens de confiance, sinon c’est un risque à se voir supprimer son droit VIP et se voir interdire de fréquenter le bar.
Je me dirige vers une table et invite Lauria à s’y installer.

"Je reviens, je vais voir à quelle heure je passe. Commande si tu veux un truc, c’est ma tournée."

Deux minutes plus tard j’étais de retour. Sur la scène une personne est en train de jouer. Je m’installe à côté de ma camarade et écoute. C’était justement la personne à laquelle elle me fait penser. Je me penche un peu pour lui parler.

"Tu vois le gars sur la scène ? Et bien il n’a jamais voulut jouer avec qui que ce soit. Trop timide pour jouer avec des gens. Pourtant il n’hésite pas à jouer devant un public. Étrange non ?"

Puis bien plus tard quand il en était à son dernier morceau.

"Au final je pense que ce soit une question de timidité ou de volonté….mais de détermination. Si t’es déterminée à faire quelque chose alors fonce."

Il quitte la scène alors que je groupe suivant fait son entrée. Ce sont les deux groupes de chauffe, dans la fosse, ils sont une cinquantaine, chiffre étrangement haut pour l’étage.
Plusieurs minutes plus tard c’est à moi de jouer, après avoir discuter et écouter des chanson avec. Lauria.

"Bon c’est à moi. Allons enflammer le public."

Un clin d’œil et direction la scène avec ma basse. Une fois dans les coulisses j’entends quelqu’un m’appeler.

"Salut ! C’est toi Nar ?"

Je me retourne et……..Bordel dite moi que je rêve !
On te le dira pas !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hého les fausse notes on se calme ! [Narra/Lauria] Sam 4 Fév - 21:21

Nous prenons le chemin vers cet endroit où m'a proposé de la suivre, je suis impatiente de voir quel est ce lieu mais j'ai aussi un peu peur, enfin plutôt angoissé.

"...Tu verra, c’est le paradis des musiciens là bas…..si tant est que le paradis existe bien et si le monde te fais peur t’en fais pas, il n’y aura pas beaucoup de monde."

Bon si c'est le " paradis " et qu'il n'y a pas trop de monde ça devrait le faire, je pense, je ne suis sûre de rien depuis que je suis ici, même pas de moi c'est étrange d'ailleurs...

"Ah nous y sommes. Surtout reste avec moi."

Je me demande ce qu'il se passerait si je ne restais pas près d'elle, mais ne tentons pas les diables et restons à côté de ma camarade de musique ! Je la suis et remarque qu'elle passe devant tout le monde, je me demande si c'est très bien de faire ça, mais je me tais et reste proche d'elle, je la vois montrer une sorte de pass à un homme grand et assez costaud, il me regarde un peu malgré son regard court je me sens peu intimidé, en réalité j'ai même un peu peur, instinctivement je fais un pas ou deux pour me cacher un peu derrière Narra.
Une fois entrer nous nous dirigeons vers ce qu'il semble être un bar doté d'une scène, sur celle-ci quelqu'un joue quelques accords, je n'ai entendu que la fin mais c'était vraiment beau. Sans même nous attarder sur la mélodie se jouant sur la scène nous empruntons un escalier que si trouve en face de nous, a l'étage tout semble assez calme, c'est étrange pour un bar mais bon qu'est ce qui n'est pas étrange ici ? Nous montons encore et au second étage un décor particulier mais d'un style que j'apprécie beaucoup s'offre à moi, je suis Narra a une table où elle m'invite à m'asseoir, je m'assois calmement, mais ne peux m'empêcher de regarder partout.

"Je reviens, je vais voir à quelle heure je passe. Commande si tu veux un truc, c’est ma tournée."

Je peux commander, mais je ne le fais pas, tout simplement, car je ne veux pas qu'elle paie pour une parfaite inconnue, certes nous avions un peu parlé avant, mais nous ne nous connaissons pas assez, je reste donc seule assise sans commander, je renvoie un serveur venue pour savoir si je veux commander. La solitude ne me dérange pas, je suis si absorber par la personne qui joue sur scène, sa mélodie est si belle, c'est tout simplement grandiose. Très peu de temps après la jeune femme aux cheveux blancs qui m'a fait venir ici revient et se penche sur moi, sans doute pour me parler.

"Tu vois le gars sur la scène ? Et bien il n’a jamais voulut jouer avec qui que ce soit. Trop timide pour jouer avec des gens. Pourtant il n’hésite pas à jouer devant un public. Étrange non ?"

Sérieusement ? Il joue si bien, pourquoi ne pas vouloir jouer devant des gens ? Il a tellement de talent, au moins il l'utilise pour en faire part en jouant sur cette scène. Sa musique me détends un peu, c'est apaisant. J'écoute chaque notes qu'il joue et me demande si je saurais jouer comme cela un jour.

"Au final je pense que ce soit une question de timidité ou de volonté….mais de détermination. Si t’es déterminée à faire quelque chose alors fonce."

Elle n'a pas tort, mais il faut surtout avoir confiance en soi et en ces capacités, enfin c'est ce que je pense... J'ai sûrement tors, mais passons. Je discute un peu avec Narra pendant que deux autres groupes viennent remplacer l'homme d'avant, ils jouent tellement bien, sont-ils tous doté d'un tel talent ici ? Quelques minutes plus tard ils quittent la scène.

"Bon c’est à moi. Allons enflammer le public."

Je souris, je me dis que pour jouer dans un tel endroit elle doit avoir un talent fou, je n'avais eu qu'un petit aperçu tout à l'heure, j'ai hâte d'en entendre plus, elle me fait un clin d'œil puis je la voit s'éloigner avec sa basse, je reste bien sagement assise à table attendant de la voir monter sur scène et l'" enflammer ". Je ne la vois plus, elle doit sûrement se préparer en coulisse.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hého les fausse notes on se calme ! [Narra/Lauria] Mar 7 Fév - 13:52

Je me suis endormi en allant en coulisses et je suis en train de rêver, ce n'est pas possible autrement ! La chanteuse de Withinwish ne peut pas être devant moi.
Ah ben je t'assure que t'es bien réveillée.
C'est du délire, tu veux dire que la Shanah des Withinwish est devant moi là ?
C'est bien ! Tu percute enfin.
L'enfoiré de Cab, il m'avais caché ça, je me disais bien qu'il me cachait un truc en me disant juste que je serai de la première partie d'un concert. La tête de Soso quand je vais lui dire ça....elle va être verte !
Je jette un coup d'oeil derrière moi pour vérifier que c'est bien à moi qu'elle parle et acquiesce. Dans ma tête je note qu'il faudra que je tue Cab pour avoir oser me cacher ce détail.
Les autres membres du groupe arrivent alors que la chanteuse termine les présentation et me présente la liste des chansons qui seront jouer durant ma partie. Quatre, parfait, je pense que je ne pourrai pas tenir tout le concert. J'ai encore du mal à y croire, j'ai même des parties chantée en duo avec elle.
Ma basse, ainsi que les instruments du groupe sont déjà sur scène, il ne reste plus qu'à monter dessus. Et justement, une musique d'intro commence à se faire entendre.

"Et bien c'est à nous. T'es prête ?"

Ah mais carrément ! Même pas besoin de me le demander. Un hochement de tête et nous prenons place chacun notre tour dans la pénombre. La musique d'intro se tait pour laisser place à une note de synthé continu et une voix. Ouaaa, on démarre direct quoi, pas de tour de chauffe.

"Got the eye of the tiger
You will see me touch the sky
Come power and glory, all just for one man
On the road to the castle, sacrifices must be made

Can you see the fire in my hungry eyes?

I want the world and everything in it
I'll take it all with my passion and my crime

I want the world and you along with it
Living like there's no tomorrow

I steal from the heavens
I receive rewards from hell
No way I'm gonna let my dream slip through my hands
Too drunk on power to tell who's friend, who's foe

Get away, bloody vultures, who feed upon my flame

I want the world and everything in it
I'll take it all with my passion and my crime
I want the world and you along with it
Live and love just like a wild child


I want the world and everything in it
I'll take it all with my passion and my crime

I want the world and you along with it
Living like there's no tomorrow - one more time!

I want the world and everything in it
I'll take it all with my passion and my crime
I want the world and you along with it
Live and love just like a wild child


I want the world, yeah"

C'est juste génial, je ne pouvais pas rêver mieux ! Je joue avec l'un des meilleurs groupe de Heavy du moment !
Mouais, ça vaut pas Spiritas.
Ce n'est pas la mauvaise foi qui t’étouffe toi. Tu dis que ça, parce que Spiritas brossent les esprits dans le sens du poil. Les deux première chansons passent vite quand on s'amuse, le groupe marque une pause en parlant avec le public et ce n'est que maintenant que je fais gaffe au monde qu'il y'a. D'une cinquantaine, nous étions passé à beaucoup plus. Je regarde Lauria qui est toujours assise à notre table et lâche un sourire, j'ai une idée. Alors que le bassiste s'amuse à faire des conneries, je m'approche de Sha et lui chuchote quelque mots. Elle hoche la tête en souriant, elle est d'accord. Alors ça c'est le top. Ce groupe est juste génial avec sa communauté, mais pas le temps de s'extasier, la musique reprends et le spectacle avec. Maintenant que j'y repense, c'est d'elle que je tiens l'une de mes tenue, je m'en suis inspirée pour ma tenue de scène que je porte actuellement, elle l'a d'ailleurs remarquée. Le look de ma basse viens d'un autre groupe, je n'ai pas besoin de vous faire le résumé, vous savez tous à quoi elle ressemble maintenant nan ? Non ? Ben vous n'avez qu'à aller lire le bouquin où j'en parle. Pour faire cour, elle a deux manches et balance les watts comme d'autres dépensent leur argent à tout va.

C'est ma dernière chanson et je suis en age, mais je me suis bien éclatée. Du coin de l'oeil je vois Anton, l'un des serveurs, se diriger vers Lauria. Le message est passé, je n'ai pas le temps de faire attention, faut que je reste concentrée sur la chanson, c'est l'une dont je ne connais ni les paroles, ni la partition. Heureusement que le bassiste m'a donné la tablature, du coup ça va être facile.

"Welcome to the nightmare
where villains wear the crowns
Fools rule a broken world
and fear grows all around
There's a bad king
a dreadful puppet on a string

He pretends to be a champion
of the common man
Wants more division
in his lost and riven land
He plays with real lives
in the darkest game of life

His greedy eyes
look insane, frozen smile like he's in pain
He doesn't count
the human cost but only money made or lost

King for a day
he kills the truth and looks away
King for a day
lives like the world would end today
King for a day
What do you hide, why do you lie?

Who made the rules for this game?
Who is paying your champagne?
All the mercy in the world
cannot save you anymore
King for a day

He knows how to justify
and how to feed the myths
how to glorify
the lies and hide the truth
He talks a lot but
his mouth is full of empty words

He has the right friends
making shady inside deals
Before the story ends
we will be out of tears
Fools give the answers
wise men don't even try

The time has come
to dethrone him but there's a new clone stepping in
just more scum
another greedy, rotten puppet on a string

King for a day
he kills the truth and looks away
King for a day
lives like the world would end today
King for a day
What do you hide, why do you lie?

Who made the rules for this game?
Who is paying your champagne?
All the mercy in the world
cannot save you anymore
King for a day

"I own the seas
I have the Earth on its knees
Give me another day
and I'll take your future away
Just vote for me again"

King for a day
he kills the truth and looks away
King for a day
lives like the world would end today
King for a day
What do you hide, why do you lie?

Who made the rules for this game?
Who is paying your champagne?
All the mercy in the world
cannot save you anymore
King for a day"


Je peux au moins faire les coeurs, ce n'est pas ce qu'il y'a de plus compliqué. Jouer et chanter c'est vraiment un exercice difficile, mais maintenant j'y arrive sans trop de difficultés. La chanson fini je tourne ma tête vers les coulisse, elle est là et c'est le milieu du concert, le bon moment pour calmer un peu le public sur excité. Mais laissons lui l'honneur de décrire sa première expérience sur scène.
Finalement ce groupe n'est pas si mauvais.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hého les fausse notes on se calme ! [Narra/Lauria] Lun 13 Mar - 8:38

Pendant que je regarde la jeune femme aux cheveux blancs qui m'avait emmené dans ce magnifique endroit un serveur vient me donner un message, celui-ci est de Narra, elle me demande de venir sur scène jouer avec elle. Pourquoi maintenant ?! Il y a tant de monde et de personnes si talentueuse je ne suis rien face à toutes ces personnes... S'ils m'entendent jouer ils vont me huer...
Je me lève et je vais en coulisse avec ma guitare, j'aimerais que ce soit une blague, pourquoi j'ai dit oui moi ? Je réfléchis, je tourne en rond... Je dois y aller ou pas ? D'un côté je vais me ridiculiser devant plein de gens et cela se saura partout je serais alors la risée de l'établissement mais d'un autre côté comme elle l'a dit ça peut me permettre d'apprendre et puis je ne peux pas l'abandonner alors qu'elle a fait tant d'effort pour moi, ce serait ingrat de ma part et puis laisser un blanc dans le concert ce n'est pas super, cet endroit risque de perdre des habitués...

Je vois le serveur qui m'avait apporté le message et lui demande de faire passer un mot à Narra, je fais vite pour ne pas laisser les chansons se terminer et qu'il y ait de l'attente etc. Dans ce mot il est dit " Tu es sûre que je peux venir jouer ? Je ne suis pas rassuré, mais si tu es sûre de toi je viendrais, je ne te laisserais pas tomber et je surmonterais ma peur ! "

Je la regarde jouée, elle est si belle et si talentueuse, je ne peux m'empêcher de l'envier. Elle a l'air tellement détendu sur scène, elle semble même s'amuser... Je me demande si elle accepterait de m'aider à bosser la guitare et à m'apprendre à me détendre et de pouvoir jouer devant les gens sans trop me stresser.

Quelques minutes plus tard la réponse arrive, elle veut vraiment que je viennes, je prends ma guitare et stress un peu ce sera ma nouvelle expérience sur scène de toute ma vie... Bon aller je ne dois pas tout gâcher... Je prends une grande inspiration et souffle pour me dé-stresser, comment j'ai fait pour me retrouver dans une telle situation moi..?

A la fin de leur dernière chanson je monte sur scène non sans une once d'inquiétude et de questions qui se bousculent en moi, j'aimerais partir, m'enfuir loin, mais je ne dois pas faire cela. Par chance je dois jouer une chanson que je connais un peu et qui a l'air relativement simple à jouer.

Heureusement pour moi je ne fais que jouer, même si j'adore chanter le stress m'aurait fait trembler la voix et fais faire de fausses notes et cela ne doit pas arriver en plein concert. Je joue le dernier morceau qui est assez doux,  surement pour calmer le public assez surexcité par le passage de Narra et ses amis.

Cette douce et magnifique chanson m'apaise moi aussi, je ne fais plus attention au public, je ne joue enfin rien que pour moi sans trop me soucier des avis extérieurs, cela faisait longtemps cela fait du bien. Je suis heureuse et ça se voit je souris et profite de ce cours moment où je peux jouer tranquillement même s'il y a d'autre personne avec moi.

A la fin du morceau je quitte la scène et retrouve Narra en coulisse, j'ai un sourire niait jusqu'aux oreilles, je ne pensais pas que cela pouvait être aussi plaisant. Toute joyeuse et surexcité je lui raconte un peu ce que j'ai ressenti pendant ce cours moment.

- Merci de m'avoir amené ici ! En plus d'être un magnifique endroit les musiciens sont tous très talentueux et je me suis amusée à jouer devant toutes ces personnes ! J'espère pouvoir un jour revenir dans ce lieu magique en ta compagnie

J'en fais trop ? Non ! Je dis ce que je pense, je ne la remercierais jamais assez pour m'avoir emmené ici, elle a réussi à me rendre heureuse, je lui en suis très reconnaissante.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hého les fausse notes on se calme ! [Narra/Lauria] Dim 26 Mar - 16:57

La musique c'est le meilleur des pouvoirs. Celui qui prétend le contraire n'est qu'un idiot. La musique c'est le pouvoir ultime, tout y passe, les émotions, les idées, les genres. La musique brise toutes les barrières, qu'elles soient physiques ou mental et réuni tout le monde. Elle déchaîne les passions et calme la violence.
On peut tout faire et aller n'importe ou rien qu'avec un instrument et quelques mots. Elle a le pouvoir de transformer le faible en fort, le petit en grand et le pauvre en riches. Si les guerres devaient être menées sur une scène, instrument à la main en lieu et place d'une arme, ce serait parfait. On peut toujours rêver j'imaginer, mais c'est ça qui est génial avec la musique, et quelque fois, les rêves deviennent réalité. Il n'y a qu'à avoir ces personnes qui ont commencée tout en bas pour finir tout en haut avec un public allant d'une dizaine de membres à plusieurs milliers. La musique nous transforme en rassembleur, en meneur. Tous ceux qui ont déjà ressenti ce que c'est de communier avec son public durant un concert comprendront. C'est ça La Forge. Un endroit qui fait naître des étoiles en devenir.

C'était au tour de Liquide de comprendre ceci. Liquide c'est Lauria. L'une des "particularités" du bar c'est notre nom de scène c'est les trois premières lettres de notre prénom. Du moins pour ceux qui viennent et jouent de façon régulière. Pour ça que le mien c'est Nar et si Lauria s'y met, ce sera Lau. Lau, l'eau, Liquide. Il ne faut pas beaucoup d'ingrédients pour faire un surnom. Pareil pour la musique. Nous n'avons besoin que de notre instrument et de notre motivation.
De la motivation, elle n'en manquait pas. Il lui fallait juste la volonté manquante. Ce qu'elle trouva ce soir en arrivant sur la scène à côté de moi.
Quand c'est la toute première fois, beaucoup de questions défilent dans notre tête. Est-ce que l'instrument va tenir ? Est-ce que je ne vais pas être trop mou ou trop rapide ? Est-ce que je vais réussir à faire passer les émotions ? Toutes ces questions sont aussitôt balayées dès que les premières notes résonnent dans la salle.

Elle commence à jouer et nous nous y mettons tous pour l'accompagner. Petit à petit nous quittons la scène les uns après les autres, jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'elle et le batteur. En partant je l'observe et une fois parvenu dans les coulisses je souris. Elle a compris. Jouer pour elle avant de jouer pour les autres.
Tout le monde à sa façon de jouer, personnellement je joue avant tout pour moi et je transmets ensuite. Je n'arrive pas à comprendre ceux qui pensent avant tout à plaire. Ces gens doivent avoir une triste vie pour chercher à ce point à satisfaire le public. Enfin bon, si ça leur plaît comme mode de libre, qu'ils continuent sur cette voie, moi je continue sur la mienne et voila.
Une fois sa musique fini, il n'y a plus qu'elle sur scène, tout le monde est en coulisse le temps de prendre une pause et boire. Surtout boire, parce que mine de rien, bouger partout, jouer et chanter ça fait suer. Une fois son morceau fini elle me rejoint complètement émerveillée, laissant derrière elle la clameur de l'auditoire.

"Bravo. Pour ta première prestation c'était parfait. Alors ? Tu vois que ce n'était pas si terrible."

Dans la salle, la clameur appelle son groupe, Je les remercie un par un et Sha me dis même à une prochaine fois alors qu'ils rejoignent tous la scène avec l'autre personne qui doit jouer avec eux. Le tout sous une bonne grosse musique d'intro façon terre de l'ouest.

"Merci de m'avoir amené ici ! En plus d'être un magnifique endroit les musiciens sont tous très talentueux et je me suis amusée à jouer devant toutes ces personnes ! J'espère pouvoir un jour revenir dans ce lieu magique en ta compagnie"

Me répond t-elle en souriant jusqu'aux oreilles (du moins si une telle prouesse est possible).

"Aha. Et bien ce sera avec plaisir, je suis ici quasiment tous les soirs. Aller cette fois on va fêter ça. Tu n'a rien contre cette fois ?"

Tout en disant cela je retourne vers notre table après avoir déposé ma basse à la consigne. Je pose mes fesses une la chaise et lâche un soupir d'aise alors que le concert reprend sur les charbons ardent. Lauria n'est pas prête d'oublier cette soirée, je le sens.

"Si tu veux y revenir, je vais te parler un peu plus en détail du bar alors. On en a pour un moment alors met toi à l'aise. D'ailleurs si t'as des questions avant de commencer ?"

Oui il était tant de lui parler de cette zone de liberté qu'est La Forge.

"Mais avant levons nos verres à ta première scène !"

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 410
Revenir en haut Aller en bas
Hého les fausse notes on se calme ! [Narra/Lauria]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Finalement le calme est revenu.
» La fin d'une lecture calme [ Sue ]
» tout est calme, reposé....
» Un truc qui calme...
» Discussion calme entre ami... ou pas [PM]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: