Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun] Lun 31 Oct - 1:27

Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun]


Cette épreuve n'est pas de ma conception. Elle a été faite par les ingénieurs qui m'ont aidé à créer ce manoir. Et je peux vous dire qu'ils ont un malin plaisir à faire cette épreuve. Bien que je sois moins excité par cette épreuve que par les autres. Je suis très curieux de voir comment va s'en sortir le duo.
Et quel duo ? C'est un duo plutôt spécial. Ils n'ont rien mis à par des capes ridicules... Ils se sont crus à la fête du village ou bien ? N'importe quoi les gens en ce moment... Les gens aiment bien transgresser les règles d'Halloween à ce que je vois... Ils deviennent de plus en plus dissidents de nos jours !
 
Le duo finit dans une salle remplie d'horloges à pendule. Elles sont toutes différentes les une des autres. Il y en a 10 au total :

- La première semble être ancienne.
- La deuxième est en pierre.
- La troisième est poussiéreuse.
- La quatrième est plus moderne.
- La cinquième est toute rose.
- La sixième ressemble à un arbre.
- La septième représente une tête de démon.
- La huitième ressemble à une tête de loup.
- La neuvième est en métal.
- La dixième affiche  une tête de clown.

Mais, il y en a une dernière qu'ils ne peuvent pas rater. C'est une horloge géante accrochée au mur. Celle-ci et les 10 autres affichent toutes minuit. Puis d'un coup, les aiguilles de la grande horloge se mettent à tourner à toute vitesse et s'arrêtent pour indiquer 9 heures 45. 
Puis c'est ensuite toutes les autres qui se mettent a tourner à toute vitesse. Et elles aussi s'arrêtent. Chacune indique une heure différente. Et elles se mettent toute à faire ce tic-tac si insupportable.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun] Lun 31 Oct - 15:46

Mon Dieu. Dans quoi je m'étais embarqué?
Enfin, heureusement que je suis pas le seul. Kris est dans la même merde.
Il avait l'air bien sympa l'événement d'Halloween dans le Manoir du Fou, là n'était pas le problème.
Le problème c'était dans quelle circonstances on avait décidé d'y aller.

Pour la petite histoire, on avait vu une affiche au lycée et le truc nous tentais bien. C'était après que ça s'était gâté.
Le soir même, après quelques verres, on s'était dit : Mais si chacun choisissait le costume de l'autre?
Et ça avait l'air d'une bonne idée à ce moment là.
Ce soir, ça avait bien moins l'air d'une bonne idée.
Tellement que ma collègue et moi-même étions encapés pour sauver les meubles tant qu'il y avait des gens. N'empêche qu'on voyait très bien mes moustaches à la con, et qu'on entendait un superbe "gling, gling" quand je marchais. Bon. Kristal avait bien un vieux chapeau d'héroïne de manga humain.
On avait l'air fins.
Au moins, j'avais vu que Miranda aussi était dans un costume extravagant. Et elle l'assumait elle.

Pour l'info : Kristal était en magical girl tirée d'un manga humain nommé Card Captor Sakura. J'm'étais quand même cassé le cul à lui trouver ce truc. Elle allait même avoir le droit de se trimballer un sceptre magique avec un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
Moi? J'avais eu le droit à des oreilles de chats violettes, un vieux short bouffant de shota rose, une queue assortie aux oreilles avec un ruban rose et, pour finir en beauté, des grelots. Ah. Et j'avais des ailes aussi. Violettes. Pailletées. Accrochées avec des élastiques pourraves. Yay. Autant vous dire que j'avais prévu d'enlever la moitié de ce bordel pour le banquet. Et que j'avais un short normal sous le short rose. Si on enlevais les accessoires, il me restait le short caché, un débardeur noir, mes vieilles converses et la cape. L'idée de garder les oreilles de chat au banquet était tellement difficile a accepter. Mais j'allais le faire.

Le hasard nous avait étonnamment bien accordés. On ressemblait à un duo cliché d'anime de Magical Girls. Moi dans le rôle du chat magique un peu inutile mais important quand même et elle c'était le personnage principal. Genre la première MG trouvée par le chat.

...

En tout cas, nous voilà dans le manoir. On nous amèna dans une salle chelou avec plein d'horloge.
Quand on y rentra, les horloges passèrent toutes de minuit à une heure différente dans un brouhaha de tic-tac dégueulasse.
Mon perfectionnisme avait envie de se suicider là.
C'était pas possible.

Bon. On était seuls.
Je pouvais faire le con maintenant.
Et lui faire découvrir la pièce maîtresse de son déguisement.

-Kurikuri-chan!

Je me tournai vers elle de manière beaucoup trop dramatique.

-C'est une catastrophe, nous ne pouvons pas laisser les choses empirer de cette manière! Le monde est en danger! Nous devons rétablir le temps!

Dans une pirouette, je lui jette le sceptre en criant :

-TRANSFORMATIIIIIIIOOOOOOON!

Elle s'y attendait pas à celle-là.
A la manière d'un super-héros, j'enlève ma cape pour dévoiler mon "indentité".

-C'est une mission pour les Protecteurs de la Sainte Horloge!

Au fond, j'étais en train décéder. De rire.
J'avais craqué.
Enfin nos costumes ne pouvaient que mener à ça en même temps.
Était-ce la fatigue ou seulement mon âme d'enfant qui refaisait surface?
Possiblement les deux à la fois.

-Utilisons tes pouvoirs de Magical Protector pour re-synchroniser les horloges!

J'étais parti en vrille moi. Cette épreuve allait être un grand n'importe quoi.
De toute manière on étais pas venus pour se faire peur en fait. C'était pas le genre de trucs qui marchaient sur nous. Donc bon, fallait bien qu'on occupe la soirée.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Attention, Jun pourrait se foutre de ta gueule en Teal.




DC de Eirin Keiko, Alexander Van Eerte et Owen H. Anderson.
avatar
I ▲ Littérature
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 196
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun] Lun 31 Oct - 23:25


C'est avec un entrain plutôt mitigé que Kristal s'était rendue au Manoir du Fou en compagnie de son collègue, le dos recouvert d'une longue cape noire.
Mitigé, parce qu'elle n'était pas toute à fait certaine d'assumer le costume que Jun lui avait dégoté, mais qu'elle était tout de même plutôt excitée à l'idée de découvrir la nouvelle attraction de la ville pour fêter Halloween. En réalité, elle n'attendait pas énormément de la part du Manoir du Fou, mais elle espérait toutefois que cette soirée, si elle n'arrivait pas à lui faire peur, lui permette au moins de se divertir.

Une fois guidés à l'intérieur du manoir, les deux collègues suivirent sagement leur guide, curieux de découvrir ce qu'on leur réservait, jusqu'à ce qu'il les mène dans une pièce aux murs couverts d'horloges à pendule qu'il referma au moment même où ils en pénétrèrent l'enceinte.

Clonk.

Un bruit métallique attira l'attention de la nymphe qui leva les yeux vers l'horloge murale qui lui faisait face. Celle-ci se mit soudainement à s'exciter, ses aiguilles tournant dans tous les sens, avant de s'arrêter sur neuf heures quarante-cinq. Une fois les aiguilles immobilisées, ce fut au tour des autres horloges de suivre l'exemple de la première, s'arrêtant les unes après les autres, affichant toutes des heures différentes.
Pour une nymphe du temps, le moins que l'on pouvait dire, c'est que la situation était plus que désagréable. Loin d'être effrayante, à son plus grand malheur, mais désagréable.

Et ça, c'était sans compter le vacarme insupportable que produisait le chœur des tic-tacs de la dizaine d'horloges de la pièce.

- Kurikuri-chan !

Ça, c'était plutôt inattendu.

A cette interjection, la jeune femme se retourna vers un Jun bien trop enthousiaste par rapport à la situation dans laquelle ils se trouvaient. Si bien que cette vision lui arracha un premier sourire, qui n'allait probablement pas être le dernier de la soirée.
Devant la posture et le visage faussement dramatique qu'il affichait, Kristal comprit immédiatement. Très bien. C'était donc de cette manière qu'ils allaient rendre leur soirée plus intéressante. Elle était prête à parier qu'il n'allait pas tarder à confirmer ses suppositions concernant son envie de prendre cette épreuve à la légère. Parfait, elle n'avait aucune envie de se malmener le cerveau à essayer de comprendre dans quel merdier on avait bien pu les abandonner.

Et en effet, le professeur de littérature ne tarda pas à lancer un nouveau mouvement de cape, avant de la pointer du doigt.

- C'est une catastrophe, nous ne pouvons pas laisser les choses empirer de cette manière ! Le monde est en danger ! Nous devons rétablir le temps !

Après avoir effectué une pirouette d'une virilité sans égale, il lui lança un long objet qu'elle identifia rapidement comme étant un sceptre. Un long sceptre rose pâle, surmonté d'une étoile rappelant celles qui parsemaient déjà le costume de Kristal de part en part.
Tout en l'envoyant dans sa direction, Jun cria d'une voix assurée, couvrant totalement les tic-tacs intempestifs l'espace de quelques secondes.

- TRANSFORMATIIIIIIIOOOOOOON !

Alors que la nymphe attrapait le bâton au vol, son collègue écarta largement les bras tout en détachant la cape noire qui ornait ses épaules, dévoilant ainsi le superbe costume de chat ailé qu'elle lui avait imposé dans un mouvement aussi théâtral qu'exagéré.

- C'est une mission pour les Protecteurs de la Sainte Horloge !

Que la fête commence.

L'Unique seul savait comment la nymphe avait réussi à garder son sérieux durant le monologue ridicule de son collègue. Mais une chose était certaine : elle avait bien l'intention de rendre justice au jeu d'acteur de celui-ci et de lui faire honneur de son mieux. Ces années à mentir et à intimider les crapules en tous genres allaient encore lui servir à étaler son jeu d'actrice.
Il était temps pour elle de se mettre en action.

Kristal porta une main devant sa bouche, un air faussement surpris sur le visage.

- Par l'Unique ! Ju-nyan, c'était donc toi tout ce temps ?

Il était maintenant trop tard pour revenir en arrière, ce duo de grands enfants était maintenant perdu. Ils n'allaient pas abandonner leurs rôles respectifs avant la fin de cette stupide épreuve. Plus personne n'allait réussir à les sortir de leurs personnages.

- Utilisons tes pouvoirs de Magical Protector pour re-synchroniser les horloges !

Hochant la tête pour lui signifier son approbation avec bien trop d'ardeur, Kristal tendit le sceptre au-dessus de sa tête, avant de doucement commencer à le faire tournoyer, les yeux rivés sur le plafond de la pièce.

- Nymphes Antiques du Temps, prêtez-moi votre énergie cosmique ! Par le pouvoir du Sceptre du Temps !

A ces mots, elle appuya de son pouce sur le petit bouton qu'elle pouvait voir sur le bâton, laissant ainsi échapper un bruitage de paillettes et d'étoiles des plus réalistes.

- Kuri-kuri... maaa... houuuuuu !

Après moult pirouettes et poses embarrassantes en tous genres, Kristal se débarrassa enfin de la cape qui cachait jusqu'alors son déguisement d'héroïne de mangas toute de jaune et de bleu vêtue. Heureusement pour la jeune femme qu'elle avait eu la présence d'esprit de porter un short sous cette minuscule robe à froufrous, autrement son collègue aurait eu droit à un nombre obscènement élevé de ce que certains qualifiaient parfois de « Panty shots ».

Une fois cette petite démonstration circassienne terminée, elle abaissa son sceptre, levant une main à son menton qu'elle gratta, observant les horloges qui l'entouraient. Faisant semblant de réfléchir, elle ferma les yeux. Quelques secondes plus tard, elle les rouvrit, avant de pointer son bâton en direction de l'horloge la plus proche.
Sans un mot, elle avança en direction de celle-ci - une horloge surmontée d'une tête de clown -, qu'elle tapota trois fois du bout de son sceptre, tout en libérant le bruitage magique de son jouet. Elle continua ce petit manège sur les deux autres horloges les plus proches, avant de s'approcher de l'une d'elle en plissant les yeux.

- Quelle est cette sorcellerie ?

Elle se retourna ensuite vers son partenaire qui n'avait pas encore bougé de l'endroit où elle l'avait laissé, affichant un air d'incompréhension et de désespoir volontairement bien trop exagéré pour qu'on puisse y croire ne serait-ce qu'une seule seconde.

- Junyan ! Je ne sais pas si le pouvoir du sceptre sera suffisant !

Accompagnant ses paroles, Kristal frappa du sceptre contre sa main gauche, comme si elle cherchait à faire sortir des paillettes de son extrémités qui ne voulaient pas sortir.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dr. Kristal Zhang Lya
Ce médecin pansera vos plaies en Lightseagreen.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DC : Mikhaïl M. M. - Gwendal M. - Astalée N. G.
Anthony G. K. - Caelan A.

avatar
I ▲ Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 422
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun] Lun 31 Oct - 23:42

Quand je vois cette scène; mon sourire se mit à disparaître pour y laisser un visage de colère. Je serre mes poings et fit un coup sur le canapé. Très bien vous voulez jouez avec moi ? Et bien on va s'amuser ! Je ne vais même plus plus vous respectez. J'appelle celui qui gère l'épreuve  et à peine qu'il fait un "Allo" que je commence à m'écrier :

- On laisse tomber l'énigme ! Faites ouvrir les trappes des araignées ! Et pas une seule trappe ! Mais toutes les trappes ! Ils n'ont que ce qu'ils méritent ! Et ne cherche à pas à me contredire ! Fais le TOUT-DE-SUITE !

Le larbin n'a même pas eu le temps d'en placer une que je lui raccroche au nez. Et puis la lumière salle s'éteint. Toutes les trappes se déclenchent et les araignées tombent sur eux. La salle se rallume ensuite pour bien profiter de leurs réactions.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun] Mar 1 Nov - 1:20

Tout ce qui ce passait était juste priceless. On était trop cons.
Entre la "transformation" et les batifolements de Kris avec son sceptre, tout était à mourir de rire.

-Junyan ! Je ne sais pas si le pouvoir du sceptre sera suffisant !

Effectivement, pour résoudre des énigmes c'était pas l'idéal de mettre des coups de jouet en plastique rose qui fait du bruit dans les horloges.
Mais au moins c'était drôle.

Tout les lumières s'éteignirent d'un coup.
Oh shit.

Ca avait pas l'air prévu.
Il y avait une coupure de courant ou comment ça?

Holaaaa. J'entendis des trappes qui s'ouvraient.
Dans des endroits pareils ça puait forcément.

J'entendis grouiller.
Oui. Grouiller.
Genre le verbe horriblement dégueulasse pour définir une multitudes de petits être pas très ragoutants condensés au même endroit.

Je vis une première petite chose à 8 pattes ramper vers mes pieds.
ET MERDE.
JE devais agir. Et vite.

-Oh non! Kurikuri-chan! Ils ont découvert ton point faible! Ferme les yeux, je vais utiliser ma technique secrète!

Dans un élan d'improvisation je lui balançai ma cape dans la gueule avec un :

-JUNYAN ULTIMATE BEAMU!

Vas-y bouffe ça pendant que je trouve des solutions.
La lumière se ralluma.
Shit shit shit.
Comment j'allais gérer ça moi?!
Y avait une marrée d'araignées!
Et j'avais ni briquet, ni déodorant.

Fuuu...

Je m'empressai de chopper la cape de Kristal -puisque la mienne se trouvait à présent sur la tête de Kristal- je l'enroulai sur elle-même comme un torchon. Je me retrouvais comme un con à fouetter les bestioles à l'arrache.
Tout ça en faisant des claquettes pour écraser les bestioles/ éviter qu'elles me grimpent dessus. Fallait pas déconner : j'avais pas peur des insectes MAIS je ne supportait pas la sensation de trucs qui marchaient sur ma peau.
Et je faisais ce bordel dans un short bouffant rose.

J'avais envie de mourir.
J'étais putain de ridicule.
Cette soirée était... indescriptible.
Bordel de cul.

C'était dégueulasse. Horriblement immonde.
Fallait pas oublier que j'étais un grand maniaque de la propreté. Et une salle grouillante était un parfait antonyme de "propre". Beurk.
Je préférais encore les horloges à la con.
Après, ça faisait un peu du sport donc...
C'était quand même plus intéressant.

Si j'avais su que j'allais devoir danser une gigue au milieu d'arachnides avec Kris qui faisait l'autruche en venant ici... Je serais sûrement resté chez moi faire du cocooning devant un bon film d'horreur.
En tout cas, la prochaine fois, j'allais planquer un déodorant et un briquet dans mon short.

-Reste bien derrière moi Kurikuri-chan!

J'avais beau faire un génocide, nous reculions de deux pas pour avancer d'un seul derrière.
Heureusement, je n'avais plus la même impression d'affluence de ces petites choses donc... Quelque part, on en voyait le bout.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Attention, Jun pourrait se foutre de ta gueule en Teal.




DC de Eirin Keiko, Alexander Van Eerte et Owen H. Anderson.
avatar
I ▲ Littérature
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 196
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun] Mar 1 Nov - 14:02


Un bruit sourd. Le noir absolu.

Ils avaient peut-être fait une bêtise.

Kristal n'avait pas bougé d'un pouce qu'elle entendit soudain le bruit de trappes qu'on ouvrait au-dessus de sa tête, avant de sentir des dizaines de petites choses tomber sur elle. Des choses vivantes. Et des centaines d'autres qu'elle pouvait entendre tomber à tous les coins de la pièce : au bruit des tic-tacs incessants s'ajoutait maintenant celui des grouillements de ces petites bêtes.
Alors qu'elle plissait les yeux pour essayer d'identifier la nature des bestioles qui les avaient rejoint dans la pièce tout en se débarrassant de celles qui couraient le long de ses bras, elle entendit soudain son partenaire bouger quelque part devant elle, avant que celui-ci n'élève la voix à son égard.

- Oh non ! Kurikuri-chan ! Ils ont découvert ton point faible ! Ferme les yeux, je vais utiliser ma technique secrète !

La jeune femme se raidit soudain.

Non, ces bestioles ne pouvaient pas être...

- JUNYAN ULTIMATE BEAMU !

La jeune femme sentit quelque chose de mou et de soyeux la frapper au visage. Par déduction, elle comprit que c'était la cape de Jun qu'il venait de lui jeter dessus, et que la meilleure chose pour elle à faire pour le moment était de le laisser s'occuper de ce problème tout seul.

- A toi de jouer Junyan !

Après lui avoir envoyé son sceptre pour qu'il lui trouve enfin une utilité, Kristal porta ses mains à sa tête, plaquant un peu plus la cape contre son visage. Si son collègue lui avait conseillé de garder les yeux fermés, pour une fois, elle allait l'écouter et ne pas chercher à faire quoi que ce soit d'irréfléchi.
Elle décidait donc de reporter le problème de la nature des bestioles à plus tard, se concentrant plutôt sur les bruits que son collègue pouvait faire. Le fait qu'il continue de dédramatiser la situation l'aidait à faire cela, Kristal écoutant ses âneries et le bruit ridicule du jouet qu'il lui avait pris des mains que celui-ci faisait de temps à autre, ponctuant le rythme des pas du professeur qui semblait piétiner sur place.

- Reste bien derrière moi Kurikuri-chan !

Le visage recouvert de la cape, elle hésitait à lui faire remarquer qu'il était relativement difficile pour elle de se rendre compte de l'endroit où elle se situait par rapport à lui. Elle se contenta plutôt de se localisation par rapport aux bruits qu'il faisait, ceux-ci se rapprochant plus ou moins de l'endroit où elle se trouvait.
De son point de vue, le jeune homme était en train de reculer dans sa direction, tout en continuant de s'occuper des indésirables qui avaient remplis la pièce. Indésirables qu'elle n'avait toujours pas tout à fait identifié.

Jun ayant arrêté de parler pour se concentrer sur sa tâche d'extermination, la nymphe s'adressa à nouveau à lui, sentant que s'il arrêtait de lui occuper l'esprit en la distrayant avec des stupidités, elle n'allait pas pouvoir ignorer les grouillements pour très longtemps.

- J- Junyan ? Comment tu t'en so...

Kristal s'interrompit avant même de finir de poser sa question, sentant une multitudes de petites pattes grimper le long de ses jambes. Oubliant ses précautions qui lui avaient permis jusqu'à présent d'ignorer au mieux les bestioles en se concentrant uniquement sur les paroles de Jun et les bruits qu'il pouvait faire, elle recula jusqu'à ce que son dos rencontre un mur, écrasant au passage quelques bestioles.
Ce contact la fit sursauter, entraînant la chute de la cape qui lui cachait les yeux jusqu'alors, lui dévoilant une scène digne de ses pires cauchemars.

Des araignées. Partout.

Alors que la cape tombait sur le sol, la nymphe, elle, était devenue parfaitement livide.

Ne pas paniquer.
Surtout, il ne fallait pas paniquer.

Garder le contrôle.


Kristal était incapable d'esquisser le moindre mouvement à présent.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dr. Kristal Zhang Lya
Ce médecin pansera vos plaies en Lightseagreen.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DC : Mikhaïl M. M. - Gwendal M. - Astalée N. G.
Anthony G. K. - Caelan A.

avatar
I ▲ Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 422
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun] Mar 1 Nov - 14:50

Alors maintenant vous faites beaucoup moins le malin ? Ils ont en plus montrer clairement qui étais le plus faible. J'envoie pour ordre de faire tomber les cadavres de mouches sur la fille comme ça les araignées seront attirés tous par elle.

Entre temps toutes les horloges se toutes en même temps à s'exciter. Faisant un vacarme monstre pour leurs pauvres oreilles. Et finissent par toutes tombés par terre. Alors ou sont passés vos sourires ? Ils ont disparu ?
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun] Mer 2 Nov - 13:19

Mes tympans étaient à bout.
Mes nerfs aussi à vrai dire.
Kristal m'avait envoyé son sceptre. Youpi!
Je pouvais maintenant utiliser mes deux bras pour mouliner quand un glandu dans l'espoir de buter ces foutues araignées.
J'avais jamais tué une masse aussi incroyable d'insectes avant ce jour.
Là franchement, on pouvait m'engager pour un pub d'insecticide.
"Ne faites pas comme lui, achetez Raid!".

Ma petite gigue était bien sympa hein. Mais j'allais devoir trouver un moyen d'arranger les choses moi!

-J-Junyan ? Comment tu t'en so...//

Damn. Elle avait constaté ce qu'était les petites choses.

J'entendis une autre trappe s'ouvrir.
Mais rien ne m'arriva dessus... Pourquoi.

Je lançai un coup d’œil vif derrière moi.
Kristal était contre le mur, pétrifiée et je venais de comprendre le bruit.
Des cadavres de... mouches? Recouvraient la pauvre fille.
JE DOIS TROUVER QUELQUE CHOSE.

-Kurikuri-chan! Utilisons une attaque combinée! Regarde moi et suis mes pas! En nous synchronisant, nous doublons l'efficacité de cette capacité!

REGARDE MOI PAR PITIE. ET PROFITE, C'EST LA SEULE FOIS DE TA VIE QUE TU ME VERRAS FAIRE CA.


Le but était de la faire bouger pour faire tomber les mouches. Je lui attrapai l'épaule pour la décoller du mur puis la lâchai

-Junyan supporting rythm'nya~♫!

Dans la joie et la bonne humeur Jun.
L'avantage du sceptre pour enfant, c'est qu'il y avait des petites musique ridicules préenregistrées.
J'appuyai sur un bouton situé sur le dessous et me mis à "danser".
Ma virilité était morte et enterrée de toute manière, quelle mal cela pouvait me faire de creuser encore?.

Je me lançai dans une danse complètement ridicule en tournant sur moi-même.
C'était inspiré d'un meme humain nommé Caramelldansen. Mais en pire en fait.
J'en oubliais presque l'environnement dans lequel je me trouvais.
J'avais tellement honte de moi-même que je riais.

-Notre énergie positive les fait fuir! Continuons comme ça!

J'avais les larmes aux yeux devant tant de... de... je pourrais même pas définir ça.
J'étais en train de faire le con dans un brouhaha insupportable de tic-tac mélangés à une music digne de dessins animés type "Les Cacacups" en costume de shota à oreilles de chat aux milieux d’araignées, accompagné de Kristal. Tout ça à 28 ans. Yay! J'avais tout compris à "être adulte et responsable" moi.

Dans ma ridicule tentative, je profitais de mes mouvements pour tuer un maximum de bestioles.
Me ridiculiser était la seule option possible qui n'incluait pas une perte de connaissance de Kristal. Et on était censés la finir à deux cette épreuve.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Attention, Jun pourrait se foutre de ta gueule en Teal.




DC de Eirin Keiko, Alexander Van Eerte et Owen H. Anderson.
avatar
I ▲ Littérature
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 196
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun] Mer 2 Nov - 17:40


Dans un vacarme assourdissant, les horloges qui ornaient les murs de la pièce s'écrasèrent contre le sol, mettant ainsi fin au tic-tac ambiant de la manière la moins subtile possible. Ce bruit eut toutefois le bienfait de tirer Kristal de sa tétanisation totale, la faisant relever la tête en direction de son partenaire d'épreuve. Mais au moment même où elle allait croiser son regard, un deuxième bruit résonna dans la pièce, attirant son attention au-dessus de sa tête.
Une trappe venait de s'ouvrir au-dessus d'elle, relâchant un nombre ridicule de cadavres de mouches qui recouvrirent bien vite ses vêtements, à commencer par son large chapeau. Autour d'elle, les araignées commencèrent à s'exciter de plus belle, attirées par ce nouvel arrivage de nourriture.

Et cette nourriture recouvrait maintenant la seule arachnophobe de la pièce.

- Kurikuri-chan ! Utilisons une attaque combinée ! Regarde-moi et suis mes pas ! En nous synchronisant, nous doublons l'efficacité de cette capacité !

Ce fut la voix de Jun qui permis à nouveau à la nymphe à ne pas totalement céder son sang-froid, attirant son attention vers lui. La jeune femme était livide, et ses yeux envoyaient des appels de détresse absolu à son ami, espérant un miracle de sa part. Celui-ci sembla les capter, puisqu'il s'approcha d'elle pour la décoller du mur, avant de plonger son regard dans le sien.

Une chose était certaine : elle n'allait jamais oublier ce que Jun avait fait pour la rassurer après cela.

- Junyan supporting rythm'nya~♫ !

Agitant le stupide sceptre rose qu'elle lui avait envoyé plus tôt, Jun avait réussi à faire s'en échapper une musique parfaitement ridicule en appuyant sur un bouton que la nymphe n'avait pas vu avant. Suivant le rythme de la mélodie synthétisée du bâton, il s'était mis à tourner sur lui-même, dans une danse aussi absurde qu'inattendue.
Un homme d'âge mûr d'apparence d'ordinaire intimidante était actuellement d'effectuer la danse la plus ridicule qu'elle ait jamais vu de sa vie, le tout affublé d'oreilles de chat, de petites ailes à paillettes, d'un short rose bouffant et des grelots marquant chacun de ses pas.

Kristal eut quelque secondes de blanc total, avant de céder au plus gros fou rire de sa vie.

Jun avait réussi à totalement la débloquer, au point où elle était bien trop occupée à essayer de garder son souffle plutôt qu'à s'inquiéter de sa peur. Suivant son exemple et ne le quittant pas des yeux, la jeune femme se mit à suivre ses pas, tâchant au mieux de ne pas s'écrouler de rire.

- Notre énergie positive les fait fuir ! Continuons comme ça !

Essuyant une larme qui perlait au coin de son œil, la jeune femme était parvenue à synchroniser ses pas avec ceux de son ami, suivant la mélodie enfantine de son sceptre.

Cette situation n'avait absolument aucun sens. Elle ne savait pas comment quelque chose d'aussi stupide avait réussi à débloquer sa plus grande peur, mais le fait était là : elle était actuellement en train de secouer son corps sur une musique à cinq notes maximum, à faire tomber des cadavres de mouches de son corps en piétinant sa bête noire - sans mauvais jeu de mots.

- Merci, je crois que j'étais la victime d'un sort de pétrification, mais tu as réussi à le rompre !

La jeune femme était maintenant à nouveau totalement dans son rôle. Et elle n'allait pas en sortir avant qu'ils aient fini cette ridicule épreuve, de ça elle était sûre. Après tout, si elle parvenait à prendre ce problème d'arachnides à la légère grâce aux âneries de Jun, il était parfaitement impossible que quoi que ce soit d'autre que ce manoir leur réservait ne parvienne à la briser à nouveau.

Entre deux éclats de rire, Kristal se tourna vers son partenaire, lui faisant de grands gestes pour attirer son attention sur elle.

- Junyan ! Il est temps d'utiliser notre technique de coopération secrète !

Elle avança vers lui en sautillant - ramassant au passage la cape qui couvrait encore sa tête quelques minutes plus tôt, pour la balancer sur son épaule -, avant de lui attraper les deux mains. Elle adressa ensuite un signe de tête énergique à son partenaire, tout en levant son bras droit qui tenait le sceptre avec Jun, entraînant le bras de celui-ci avec elle.
Une fois leur bras au-dessus de leur tête, elle guida celui de son collègue dans un mouvement improvisé, martelant le bouton d'effets magiques de son pouce.

- Magicalu Protectors... Musicaaaal... Cooom... BOOOO !

A la fin de cette incantation improvisée, elle tendit leurs mains liées sur le sceptre devant eux et se plaça aux côtés de Jun, lâchant son autre main. Elle imita ensuite la technique d'enroulement de cape de son collègue pour commencer à frapper les bestioles au sol, tout en effectuant des petits pas de danse qui écrasaient ces bêtes les unes après les autres.
Les deux collègues avançaient ainsi cote à cote, brandissant un sceptre en plastique rose tout en fouettant le sol de leurs mains libres en faisant des petits bonds.

La mort de ces araignées n'aurait certainement jamais pu être plus ridicule que cela.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dr. Kristal Zhang Lya
Ce médecin pansera vos plaies en Lightseagreen.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DC : Mikhaïl M. M. - Gwendal M. - Astalée N. G.
Anthony G. K. - Caelan A.

avatar
I ▲ Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 422
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun] Jeu 3 Nov - 21:30

Voilà pourquoi les mettre en binôme est intéressant. C'est car ils reprennent courage en eux. Sans lui, elle serait déjà en position latéral de sécurité. Et puis je ne m'amuserai plus avec elle.

Maintenant c'est tour des grenouilles venimeuse que  la trappe s'ouvre. Bon en vérité elles sont peint pais on ne voit pas la différence. Et  puis on jette en encore plus de mouches sur eux. On ne fais pas à moitié les choses.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun] Dim 6 Nov - 23:14

YAS!
Elle s'était prit au jeu. Merveilleux.
Nous étions à présent non pas un mais DEUX couillons en train de danser dans une cave. Fabuleux!
Au moins, j'étais pas le seul à avoir abandonné mon image. On avait l'air débiles.
On avait subitement 6 ansd'âge mental mais le prie c'est que c'était drôle
.
-Junyan ! Il est temps d'utiliser notre technique de coopération secrète !

Je hochai la tête.
Qu'est-ce qu'elle allait inventer de plus?
Parce que j'avais mis la barre haute, mine de rien, avec mes conneries.

-Magicalu Protectors... Musicaaaal... Cooom... BOOOO !

Oh putain. Ca c'était beau.
Cette pose quoi. Et les bruitage. Et le nom.
Je tirais mon chapeau.

J'avais mal au joues à force de sourire, j'étais complètement mort de rire. Cette situation n'avait aucun sens mais un même temps, elle me semblait parfaitement normale. On avait craqué nos slips.

Après notre pose stylishement ridicule, nous reprîmes ma danse folklorique endiablée pour buter des araignées. C''était trop beau. J'avais quand même réussi à me décrédibiliser assez pour qu'une arachnophobe confirmée oublie cette marrée à 8 pattes. [i]GG moi.

Soudainement, il se remis à pleuvoir des mouches. Par l'Unique, cet endroit était de plus en plus crasseux. C'était insupportable. J'avais envie de balancer de la javel partout. Nan mais des insectes puis maintenant quoi?

...

Des grenouilles! MAIS OUI BIEN SUR!
Quoi de mieux que des créature gluantes aux yeux vitreux?

Stop. Elles étaient pas censée être venimeuse les grenouilles colorées comme ça? Le gars qui avait créé cet endroit était atteint ma parole. Il voulais nous buter.
Même si on avait niqué son épreuve, c'était pas une raison pour attenter à notre vie quoi.

-Attention Kurikuri-chan ! C'est dangereux ! Une nouvelle vague d'ennemies !

Ma tête allait exploser, entre les tic-tac omniprésents, le grouillement des insectes et les croassements des reinettes... Y avait de quoi devenir dingue.

Le seul point positif des animaux, c'est qu'elles bouffaient les insectes. On les intéressait pas vraiment pour le coup.
Et puis, des cadavres en moins salissant le sol, j'allais pas me plaindre.

-Qu'allons nous faire ? Je n'ai jamais affronté ce type d'adversaires avant ! Tu as une idée ?

J'avais foi en Kris. J'étais à court d'idées là.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Attention, Jun pourrait se foutre de ta gueule en Teal.




DC de Eirin Keiko, Alexander Van Eerte et Owen H. Anderson.
avatar
I ▲ Littérature
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 196
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun] Mer 9 Nov - 15:34


Un nouveau bruit de trappe qui s'enclenche. Une pluie de cadavres de mouches, bientôt suivie par l'apparition de bon nombre de grenouilles colorées.
Si Kristal avait imaginé qu'elle tromperait son ennui en s'inscrivant à cette petite soirée d'Halloween, elle était loin d'anticiper à quel point ce qui allait s'y dérouler serait si incongru.

Mais elle était bien là, à rire d'une des choses qui lui faisait le plus peur au monde, aux côtés de son ami le plus proche, tous deux se ridiculisant en dansant et en riant dans une pièce aussi sombre et glauque que bruyante et infestée de bestioles à moitié mortes.

- Attention Kurikuri-chan ! C'est dangereux ! Une nouvelle vague d'ennemies !

Un sourire barrant toujours son visage, la jeune femme se tortilla dans tous les sens, essayant de son mieux de répandre les mouches qui étaient tombées sur elle sur le sol. Dans sa petite danse, elle lâcha son collègue, tâchant également d'épousseter les vêtements du petit professeur, là où il ne pouvait pas voir les bestioles qui le couvraient.
Heureusement pour eux que le ridicule n'avait jamais tué personne.

- Qu'allons nous faire ? Je n'ai jamais affronté ce type d'adversaires avant ! Tu as une idée ?

Interrompant sa petite danse tribale pour quelques instants, Kristal porta une main à son menton, mimant sa réflexion avec bien trop d'intensité pour être un tant soit peu crédible. Elle porta ensuite une main sur l'épaule de son partenaire, pour lui demander de ne plus bouger à son tour. Après quelques secondes de blanc, elle se mit à tourner en rond dans la petite pièce, ignorant le bourdonnement des tic-tacs et des grouillements des bêtes sur le sol pour observer le comportement des grenouilles et trouver une solution à la question de Jun.
Soudain, elle s'arrêta et leva un index devant elle, une expression indéfinissable étant apparu sur son visage.

- Je sais !

La nymphe se plaça alors face à son collègue, brandissant le sceptre en plastique devant lui. Elle appuya ensuite sur le bouton de celui-ci enclenchant le bruitage de magie, avant de montrer les grenouilles au sol à l'aide du bâton.

- Ce ne sont pas des ennemis Junyan, regarde !

Au sol, les petits batraciens colorés semblaient avoir trouvé leur paradis sur Terre, engloutissant goulûment tous les cadavres de mouches et d'araignées qu'ils pouvaient, sans prêter la moindre attention au deux Bermudiens dans la pièce.
Ce qui avait donné une idée à la jeune femme, qui allait maintenant l'exposer à son partenaire.

- Il suffit de rassembler leur nourriture dans un coin de la pièce, et nous n'aurons plus rien à craindre d'elles !

Loin d'être l'idée du siècle, c'était pourtant la seule chose que la jeune femme voyait qu'ils pourraient faire pour le moment, pas encore tout à fait certaine si ces grenouilles étaient dangereuses pour eux ou non. Il n'était pas question de les toucher, mais elle était certaine que les retrancher dans un coin suffirait pour se débarrasser d'elles, vu le peu d'intérêt qu'elles avaient pour ce qui n'était pas déjà mort et mangeable dans la pièce.

Sur ces mots, Kristal commença à repousser les cadavres de mouches et autres créatures à huit pattes innommables de ses pieds, non sans s'aider de sa cape pour balayer le sol et tenter de rassembler tout ce joyeux festival de bestioles dans le coin de la pièce qui lui faisait face. Derrière elle, elle pouvait entendre Jun bouger, celui-ci ayant probablement décidé de l'accompagner dans son nettoyage du sol.

qsdfgh:
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dr. Kristal Zhang Lya
Ce médecin pansera vos plaies en Lightseagreen.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

DC : Mikhaïl M. M. - Gwendal M. - Astalée N. G.
Anthony G. K. - Caelan A.

avatar
I ▲ Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 422
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun] Sam 12 Nov - 15:50

Tssssss... Ça n'a pas aussi bien marcher que je le pensais.  

L’horloge géante  se met à tourner plus en plus vite jusqu'à que l'aiguille des minutes se se retrouve projeter sur un mur.
Mais ce n'est pas terminé. J'ordonne donc pour la suite.  Cette épreuve a été crée pour faire quelque chose de particulier. Du sable commence à s'écouler par terre par terre. La chaleur commence à monter, puis un vent comment à se faire sentir dans la salle et qui devient plus former pour former un tempête de sable !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Tic-Tac. Tic-tac. [Kristal - Jun]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kristal Wyden [ACCEPTEE] ~ Serdaigle (5e année)
» Modifications apportées par la mise à jour des serveurs du 21/04/09

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: