Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 105 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 225 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 138 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 260 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 156 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Nettley, du frelon ou du papillon ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Nettley, du frelon ou du papillon ? Dim 16 Oct - 11:00

J’attends. La patience est toujours récompensée. Perché sur une arrête du toit pour ne pas me faire remarquer par les Evasions, je patiente, juste au-dessus de la porte principale. 98.3% de chance qu’elle passe par là, selon ses habitudes, objectif : sa clé. Mon initiative d’attaque risque de déclencher une guerre dans tout le lycée, par jeu d’alliance, personnel compris, seule la classe Evasion devrait normalement se retrouver neutre, sauf si leur délégué et leur prof principal décident d’agir. Mon délégué n’est pas au courant, je ne l’ai pas prévenu, sachant pertinemment sa relation avec la cible. Mon petit ami n’est pas non plus au courant, il se serait inquiété, ce qui aurait finir par me trahir. J’ai préparé mon essaim de frelons du nord, il est grand temps de voir si mon investissement dans ces redoutables insectes va payer. Mes dards sont sortis, prêt à injecter du poison, mes ailes déployées dans mon dos, frémissantes d’excitation. La voilà, elle pousse la porte, seule, comme prévu. Une fois qu’elle se trouve à environ 3m de la porte, je fonds sur elle, comme une pierre, dards en avant, ailes immobiles, silencieusement, le calme avant la tempête. Au dernier moment je me mets à battre des ailes furieusement pour ne pas se retrouver avec une crêpe de Nett sur le sol. J’atterris soudainement devant elle, je tends mon bras, mon dard luisant de venin tendu vers elle, à quelques centimètre de sa gorge.

-Duvley, ta clé...

Spoiler:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nettley, du frelon ou du papillon ? Lun 17 Oct - 7:56

Lorsque tu observes un soleil d’automne aussi éclatant, sent le doux vent frais venant jouer parmi les feuilles colorées des arbres et écoutes l’attendrissant chant des oiseaux, tu t’imagines certainement que cette journée sera des plus belles. C’est en fredonnant joyeusement face à cette magnifique journée qui m’accueillit à mon réveil que tout commença.

~~
Je venais de terminer mon repas en compagnie de la Dream Team, un déjeuner toujours aussi festif à discuter de ragots et avoir de beaux moments de fous rires. Eva fut la dernière que je quittai. À la croisé d’un couloir nous nous dîmes au revoir avant de partir chacune de notre côté à nos activités. Pour ma part, j’avais fortement l’intention de profiter de cette belle journée. Je pris donc le chemin menant à l’extérieur du bâtiment, en direction de la cour. Rien de mieux qu’une petite visite au jardin pour savourer les éclats du soleil. Je mis le pied hors du lycée un sourire marqué sur mon visage. Main en visière devant mes yeux aveuglés par la lumière, je savourais un cours instant la chaleur des rayonnements avant de poursuivre ma route.

À peine eu-je le temps de poser un pied devant l’autre qu’un violant vrombissement d’ailes vint perturber le moment au même moment qu’une grande ombre approchait dangereusement dans ma direction. Je reculais de quelques pas, surprise par cette soudaine interruption. Un garçon plutôt imposant venant de se poser devant moi, ses ailes dans son dos terminaient de vibrer alors qu’il soulevait un bras dans ma direction un air menaçant sur le visage. Mais.. mais… c’était des dards ?! Mes yeux écartés étaient braqués sur cette soudaine menace.

Duvley, ta clé...

Mes yeux se relevèrent vers mon nouvel ennemi qui restait figé dans cette position alors que mon regard trahissait la panique. Ma clé ?! J’étais peut-être effrayée à ce moment même, mais s’il pensait une seule seconde que j’allais la lui donner aussi facilement, il se mettait le doigt dans l’œil ! On s’était déjà suffisamment jouer de moi et je n’accepte pas qu’on s’imagine que je sois une cible facile ! Mes poings se serrèrent tendus le long de mon corps, mes yeux se froncèrent alors que je fixais ceux du garçon un légère lueur de colère les animant.

Si tu crois que je vais te la donner ! Va falloir me passer sur le corps pour la récupérer !

Venais-je réellement de le défier au combat ? Mais je ne sais pas me battre moi !! C’est certain qu’il va me passer sur le corps ! Que suis-je en train de faire !!? Je tremblais légèrement. De peur ? De colère ? L’adrénaline qui montait ? Je ne saurais pas vous le dire. Mais sans la moindre réflexion, je décollais soudainement du sol pour prendre mon envol, après avoir reculer de quelques autres pas afin de m’éloigne de son dard menaçant. Je ne savais pas quelle serait le danger si je me retrouve en contact avec ce truc, mais je ne veux pas tester.

Je m’éloignais le plus rapidement que mes ailes de papillon pouvaient me le permettre, m’élevant au-dessus de Xényla. Il allait certainement me rattraper, il pouvait voler lui aussi. Mais s’il voulait ma clé, il va déjà falloir qu’il m’attrape et aussi longtemps que je conservais mes distances, ça pouvait toujours le faire. Au corps à corps j’avais peu de chance de la battre, ça, j’en étais certaine et c’est ce qui m’effrayait. Je ne voulais pas la perdre une nouvelle fois. Je ne pouvais pas laisser ça se produire.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nettley, du frelon ou du papillon ? Lun 17 Oct - 14:21

Je vois la panique envahir son visage, mais aussi une lueur de détermination poindre dans son regard. Je soupire légèrement, moi qui voulais pas trop l’abimer, j’en ai pour mon argent, les Origines vont vraiment pas être content… Son visage change, exprimant détermination et un peu de colère. Je la comprends, avec ce que Oscar lui à fait… Mais moi je suis différent, c’est clair, net. Je ne lui cache pas mes intentions, elle sait pourquoi je suis là, ça se jouera dans les règles, un vrais combat.

Si tu crois que je vais te la donner ! Va falloir me passer sur le corps pour la récupérer !  

Ok.

Je n’ai même pas réfléchis à ma réponse, ça ne me dérange pas, puisqu’elle le propose. Je garde mon masque impassible, aucunes émotions, mon regard est dur et froid. Elle décolle soudainement, et tente de s’éloigner par la voie du ciel. Elle sait pertinemment que si je la touche c’est terminé, vu ma force physique et mon venin… Mais elle oublie une chose, une chose que je sais en tant que bio-chimiste, le frelon est plus rapide que le papillon, pour la simple et bonne raison que mouvoir ses ailes lui demande plus d’énergie que le frelon, à cause de la surface de ses ailes et de leur poids. Certes, elle vire de bord plus facilement et elle est plus silencieuse, mais je reste plus rapide. Je pars donc comme un boulet de canon, je me retrouve devant elle. Je balance un coup de pied retourné vers sa poitrine et …
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nettley, du frelon ou du papillon ? Lun 17 Oct - 14:21

Le membre 'Hōnettsu Candless' a effectué l'action suivante : Le hasard du combat


'Départage 3ème Grade' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nettley, du frelon ou du papillon ? Mar 18 Oct - 4:43

J’entendis le vrombissement de ses ailes, mais lui, je ne le vis pas. En moins de deux il m’avait rattrapé et alors que je distinguais seulement le blond flamboyant de sa chevelure une forte douleur me transperça l’abdomen. Le souffle coupé je me recroquevilla de douleur sur moi-même face à ce soudain choc. J’en avais les larmes aux yeux. Pourquoi devons-nous nous battre ?
Avec tout cela, je ne m’étais pas aperçue que j’avais cessé de battre des ailes et donc que j’étais en train de tomber en chute libre. Je repris mes esprits rapidement avant que je ne m’écrase contre le sol. J’ouvris mes ailes avant de m’envoler de nouveau prenant de grande respiration afin de retrouver mon souffle coupé. Mon regard était rivé sur mon adversaire alors qu’il m’observait de haut toujours cette expression froide sur le visage. C’en était effrayant. Au moins, lui, il ne se jouait pas de moi comme Oscar l’avait fait, il fonçait. Je me sentais trembler… Oscar avait été plus doux même s’il m’avait brisé de l’intérieur… Je me secouais la tête pour me ramener sur terre, ce n’était pas à ça que je devais penser.

J’analysais rapidement la situation conservant une bonne distance de l’hybride sans le quitter des yeux, de la sorte je pouvais le voir venir. Si je ne pouvais pas l’affronter au corps à corps, je devais le cerner d’une toute autre façon. Je voyais bien que même la fuite n’était pas envisageable, il était trop rapide. Eva où es-tu lorsque j’ai besoin de ta force au combat dit-moi ? Tout ce que je percevais d’utile c’était d’user de la poudre toxique de mes ailes, mais pour cela je devais m’approcher de lui. Au-dessus de lui pour être plus précise. Pouvais-je vraiment y arriver ? être suffisamment rapide ? Je ne voyais pas d’autre option pour l’empêcher de repartir avec ma clé. C’était tellement risqué ! Il avait déjà eu le cran de me frapper au ventre d’une telle violence et je ne désirais pas souffrir plus.

Malheureusement, je devais tenter le tout pour le tout… Je volais donc dans sa direction, tremblante.

HRP:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nettley, du frelon ou du papillon ? Mar 18 Oct - 13:35

Elle tombe déjà, mais au dernier moment elle ouvrit ses ailes pour arrêter sa chute libre. Elle remonte directement et se place à une certaine distance de moi. D’un côté je suis ravi d’avoir un adversaire qui veuille me tenir tête, mais d’un autre j’aurais préféré qu’elle me donne sa clé après mon coup de pied, parce que là je vais salement l’amocher. Elle a un beau visage et de magnifiques ailes, je vais essayer de ne pas trop les abîmer… De toute façon Evans voudra me tuer après donc bon… Ça ne change rien.

Elle s’avance vers moi, toute tremblotante. Je lève les yeux au ciel, trop lente. En moins d’une seconde je suis sur elle, mon visage restant de marbre. Je rétracte mon dard gauche et je frappe son diaphragme pour chasser l’air de ses poumons, elle va crier… de l’autre dard je lui entaille l’abdomen, ne voulant pas risqué de touché un organe vital, la neurotoxine agira dans une trentaine de secondes. Pour la repousser je me retourne et lui balance à nouveau mon pied dans le diaphragme. Notre combats doit surement se faire remarquer, je vois du coin de l’œil des élèves se masser aux fenêtres. Désolé…. Charly ne voudra surement plus de moi après ça… quand il verra le monstre que je suis… J’ai un petit pincement au cœur à cette pensée, mais je le chasse aussitôt. C’est comme ça. Je récupérerai cette clé pour les Processus. Tant pis pour moi. L’essaim passe avant l’individu. Je regarde Duvley droit dans les yeux, sans émotions…
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nettley, du frelon ou du papillon ? Mar 18 Oct - 18:31

Il me rejoignit avant que je n’aie à le faire, évidemment… Cette fois encore, il ne me laissa pas le temps d’agir me coupant une autre fois ma respiration au même moment où je sentis un truc pointu s’enfoncer dans mon abdomen. Ça faisait mal, tellement mal. Si je n’étais pas en train de chercher désespérément mon air, j’aurais certainement crié, mais ma bouche se contentait de rester ouverte dans un crie silencieux à la recherche d’oxygène. Lorsque je crus enfin sentir une petite passerelle d’air frais se glisser dans ma gorge, j’eu droit à une nouvelle douleur au ventre et une fois de plus ça me coupa toute possibilité de respirer. De l’air ! Je veux seulement de l’air, par pitié ! Des larmes me montèrent aux yeux, j’avais envie de crier, de demander de l’aide, mais je n’y parvenais même pas. Ma gorge était en feu et mon abdomen me brûlait tout autant. Au dernier coup que j’avais reçu, il m’avait éloigné de lui, ce qui m’obligeait à battre des ailes rapidement, dans un mouvement de panique, afin de me maintenir dans le ciel. La panique et la crainte montait de plus en plus en moi, avais-je seulement une chance, aussi petite soit-elle, de me sauver de cette situation ?
Ah enfin ! Je sentis l’air parvenir à mes poumons alors que je toussotais. Ça me permis de me ressaisir et percevoir un peu plus au loin les ombres bouger devant les fenêtres, certainement des curieux venus observer le combat. N’y avait-il pas parmi eux un ami ou un allier pouvant me porter secours ? Et si je réussissais à atteindre les fenêtres pour me sauver parmi la foule, peut-être serais-je sauvé par les autres étudiants. Je ne pus même pas essayer ce plan, car à ce moment je sentis mes muscles se raidir ayant de plus en plus de difficulté de bouger mes membres. Mes regards se porta sur mes doigts que je tentais de bouger avec peine jusqu’à ce qu’il me soit entièrement impossible d’omettre le moindre mouvement avec ces derniers. Que ce passait-il ?!

Peu à peu je ne pus plus bouger mes bras, mes jambes, mon corps…Mais comment avait-il fait pour réussir à me paralyser ?! J’essayais de me débattre, de maintenir mes ailes en mouvement pour ne pas chuter. Non ! Non ! Non ! Non ! Non ! Quelqu’un aidez-moi ! Je vais finir par tomber, par m’écraser au sol, me faire terriblement mal et perdre ma clé sans pouvoir rien faire contre.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nettley, du frelon ou du papillon ? Mer 19 Oct - 22:19

Je vois la panique envahir son visage, dévorer son regard. Les larmes se forment aux coins de ses yeux, le désespoir se lit dans ses yeux, elle commence à comprendre qu’elle n’a plus aucun espoir de victoire. Je lui ai laissé une chance de ne pas combattre, elle l’a refusé… tant pis. Maintenant elle assume les conséquences de sa témérité. Je la regarde se débattre frénétiquement pour essayer d’obtenir un peu d’oxygène, je pourrais la frapper à nouveau mais ce serait une perte d’énergie et de temps, le venin est en train d’agir. Elle reprend d’un coup sa respiration et jette un fol regard d’espoir vers les fenêtres.

N’y pense même pas

Je lance un regard d’avertissement aux élèves derrière les vitres. N’essayez même pas de lui porter secours… Le venin commence à faire son effet … je la vois se raidir et se remettre à paniquer, je peux même voir de… non ?! Serait-ce une lueur d’effroi ?! Je garde mon visage impassible, bras croisés, la regardant réaliser ce qu’il se passe. Lorsque les muscles de ses ailes s’immobilise à leur tour, je vole vers elle et je la rattrape avant qu’elle ne tombe. Je l’attrape par la gorge avec ma main droite et je nous redescends doucement en passant près des fenêtres, comme pour leur montrer un avertissement, les Processus gagneront au final … On atterrit doucement au sol et je la lâche. Elle tombe donc comme une poupée de chiffon… Elle est allongé sur le dos, Je m’approche et je la regarde dans les yeux, sincèrement désolé, on peut surement le lire sur mon visage.

-J’applique tes dires à la lettre… désolé… réfléchie à ce que tu dis la prochaine fois, que cela t’enseigne quelque chose.

Je la regarde avec tristesse puis je détourne le regard et la tête haute mais triste, je lui marche dessus. Je me retourne et m’accroupis près d’elle, je lui prend sa clé et la regarde droit dans les yeux. Je passe mon bras sous sa nuque et un autre sous ses genoux et je la soulève. Je réponds a son regard interrogateur.

-Maintenant, direction l’infirmerie… tu es assez mal en point…
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Nettley, du frelon ou du papillon ? Sam 22 Oct - 4:55

Bientôt mes ailes me lâchèrent. Je fermai les yeux et serrai les dents alors que je m’imaginais tomber et m’écraser au sol. Au lieu de cela, une main me rattrapa. Ce n’était pas une main gentille et rassurante, mais plutôt une main qui vint se serrer autour de ma gorge. N’y avait-il aucune pitié ? Peu importe combien j’essayais de faire réagir mon corps, il se refusait d’obéir. C’est donc au-dessus du vide que je pendais mollement retenue uniquement par cette main sur ma gorge. Tout ce qui m’était possible de faire était de jeter un regard implorant sur ces yeux froids qui me fixait tandis qu’il s’approchait en douceur du sol. Ça main m’étouffait… Je ne serais même plus compter le nombre de fois qu’il m’eut empêché de respirer.

Pour me déposer sur le sol, il le fit. Il se contenta d’ouvrir la main me laissant m’effondrer lamentablement. Je sentais maintenant le sol contre mon dos alors que je grimaçais douloureusement sous le choc. Il se sentait obligé de continuer de s’acharner sur moi alors que je ne pouvais plus rien faire ? Je ne pouvais plus me débattre. Je ne pouvais plus fuir. Je ne pouvais plus me défendre… Au lieu de faire tout cela, je l’observais les yeux larmoyants, impuissante.

Connard.

C’est tout que j’avais réussi à prononcer, oui. Cela m’avait demandé beaucoup d’effort sortir ce simple mot faute du truc qui me paralysait.
Mais… est-ce la douleur qui me faisait percevoir une telle expression ? J’ai cru percevoir l’ombre du regret et de la tristesse passer sur son visage. Impossible.

J’applique tes dires à la lettre… désolé… réfléchie à ce que tu dis la prochaine fois, que cela t’enseigne quelque chose.

De quoi parlait-il ?
!!
Je n’ai pas eu besoin d’attendre avant qu’il ne commence à me marcher dessus. C’était une expression salaud ! C’est lorsqu’il mit tout son poids sur mon abdomen, déjà bien meurtri, qu’une vive douleur me traversa. Je me serais débattue, j’aurais crié si j’avais eu la possibilité. Ce fut que de misérables gémissements de douleur qui sortirent en même temps que les larmes glissèrent sur mes joues. Arrête ça ! J’abandonne ! Prend ma clé, mais laisse-moi tranquille !  Mes larmes brouillèrent ma vue souhaitant simplement que ce supplice s’arrête et il s’arrêta. Enfin le poids sur mon corps disparu et je pu inhaler de profonde bouffer d’oxygène.
Je sentis ses mains me fouiller pour trouver ma clé. C’était terminé, il avait gagné, mais les sanglots persistaient. Lorsque je sentis qu’il me prenait dans ses bras. De nouveau, je sentis la panique me prendre.

Maintenant, direction l’infirmerie… tu es assez mal en point…

À l’intonation de sa voix, je compris qu’il allait réellement me porter à l’infirmerie. Je ne dirais même pas que c’était par un élan de gentillesse, mais seulement que c’était la moindre des choses après tout ce qu’il m’a fait subir… Dans tous les cas, j’étais bien trop épuisée pour me questionner plus. Je fermais les yeux et le laissais me transporter.
J’entendis des bruits de pas, des voix, des insultes et même des félicitations lorsque nous pénétrâmes dans le bâtiment, mais je ne pris pas la peine d’ouvrir les yeux pour percevoir leurs destinataires. Comme quoi notre combat n’était pas passé inaperçu… génial… Puis les lieux devinrent plus calmes et je compris que nous nous approchions de l’infirmerie. C’est là que le garçon dont je ne connaissais toujours pas le nom me déposa dans un lit. Je ne m’inquiétais pas pour ce détail, j’allais rapidement le connaître. En ouvrant brièvement les yeux, je pus apercevoir son dos avant que le visage rassurant de Mlle. Lya occupe mon champ de vision. Il le regrettera bien rapidement…
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Nettley, du frelon ou du papillon ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le papillon des étoiles
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Sous les frondaisons d'un arbre [PV : Papillon Etoilé]
» Une journée aux papillons multicolores | Pv Nuage de Papillon |
» Iaana Liblikas, Papillon à l'odeur de mort.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: