Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
5 Eleves ▲ 147 Pt ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 156 Pt ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
6 Eleves ▲ 82 Pt ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
7 Eleves ▲ 219 Pt ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 187 Pt ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
5 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
  
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Le mariage [RP RÉSERVE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Le mariage [RP RÉSERVE] Sam 1 Oct - 13:26


Le Rp se déroule le 19 septembre après la cérémonie de mariage de Shane et Mio. Il est 18h lorsque les invités se rendent à l'hôtel.
Jamais meilleur hôtel n'aurait convenu. Celui-ci est l'un des plus huppés du Quartier Central et est très prisé pour les mariages, ce qui n'est que peu difficile à comprendre vu la beauté de l'endroit. Le haut plafond dans toutes les pièces est peint de fleurs complexes et autres gaietés du genre, le crémeux, doré et rose pâle dominent, ce qui s'assemble parfaitement bien à toutes les fleurs utilisées. Les bouquets de gerbera rose et de chicorée sauvage ornent parfaitement bien le hall et les escaliers montant aux chambres des invités et aux autres salons et grandes pièces.

La salle de banquet se trouve à la gauche du grand hall où je me trouve. Nous nous y dirigerons lorsque nous devrons passer à table car pour l'instant, il s'agit du vin d'honneur dans la salle de bal qui se trouve à la droite. Cette grande pièce, décorée allègrement de camélia de tous genre, reste ma préférée. Tout le monde y a sa place et même les caméras peuvent s'y glisser discrètement. Pour planifier tout cela, il nous en aura fallu des heures de travail. Toujours est-il que ce mariage sera une réussite. Nous avons déjà échangés nos voeux au temple et me voilà, bague au doigt, mariée à Shane Danson. J'ai bien l'impression que je ne m'en remettrais jamais.

D'un geste de la main, je lisse les faux-plis invisibles de ma robe. Celle-ci est d'un blanc laiteux et bustier. Seules quelques volutes de mousseline blanche viennent draper mes épaules. Tout comme l'ensemble de la robe en fait. Sur le bustier, par contre, c'est de la mousseline de soie avec des broderies dorées. C'est magnifique ces entrelacs, la couturière est un vrai génie. Quand à la jupe qui traîne au sol, elle est incrustée de roses Kimono et Mme Hardy. Rose et blanc. Que rêver de mieux ?

Une traîne, elle aussi décorée de petites pétales de cerisiers est greffée à ma couronne de tresses et un camélia rose est posé sur le côté droit de ma coiffure, juste au dessus de mon oreille. J'ai trouvé ça joli et Takao aussi, donc je crois que Shane a aimé. On s'est vu que pour la cérémonie pour l'instant donc on a pas tellement eu le temps de parler. Toujours est-il que lui aussi est magnifique dans son costume. J'adore.

À petits pas légers, j'entre dans la salle du bal et observe nos invités boire, manger, discuter, tout cela avec le sourire. Cette journée est la plus belle de ma vie. Vraiment. Et c'est aussi celle de toute l'île car un mariage de chef de clan est médiatisé à fond de train et beaucoup de petites filles sont devant leur télé, à suivre les retransmissions. C'est un rêve de princesse qui se réalise pour moi et pour elles, se sont des rêves qui se créent.

Le sourire aux lèvres, je traverse la foule sans vraiment faire attention à qui je peux croiser. Il y a tellement de monde.
avatar
IV ▲ Chef de Clan
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 314
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Dim 2 Oct - 18:08

Jamais je suis allé à un mariage, c'est donc ma toute première fois. Et je n'aurai jamais penser y recevoir une invitation. Je sais bien j'ai été son camarade de chambre, mais... Jamais je n'ai été son ami, nos discussions étaient tellement vide. En tout cas pour l'occasion de ce mariage, je me suis fais mon propre costume de mariage. Les prix pour en créer étant trop excessif, j'ai décidé dé les faire par moi-même. Et puis ça la rend assez unique et je peut être fier en disant qu'elle a été faite par mes propres soins. On pourrait dire que ceci ressemble à un classique costume de mariage; avec la chemise, costume noir et pantalon noir. Mais si vous faites attention vous pourrez voir par dessus différents motifs (légèrement plus clair que l'a couleur de la chemise) que j'ai rajouté par dessus. Celui qu'on remarque facilement c'est celui sur mon dos avec le dessin de deux colombes. de Mais j'ai aussi poches à l'intérieur, spécialement pour y mettre tout mes bonbons à l'intérieur, si jamais je me retrouve en manque.

Tout ce monde dans une même salle, c'étais vraiment étrange... Qu'est ce que je fais ici. Il y a plein de visage inconnu autour de moi. Beaucoup semble être du clan Fujiwara. Il y a tellement de monde, on dirait que toute l’île est venu à cet endroit. C'étais vraiment étrange, je me sens vraiment perdu avec cette foule de gens. Et je n'arrive pas à reconnaître une seule personne. Est ce que je devrai me mettre à parler à des inconnus. Je n'ai jamais fais ça... Je suis loin du genre social, je reste très discret moi. Et puis quand je met dans une foule;  c'est pour voler le bonbon des autre. Mais c'est loin d'être le moment, je suis à un mariage dont j'en suis un invité. Je me sens si seul, je vois les autre discuter et moi, je ne sais pas du tout quoi faire. Je n'ose même pas dire un mot, il doit bien y avoir quelqu'un que je connais... Alors je déambule dans la foule à la recherche d'une de mes connaissances. C'est compliquer de circuler avec tout ces gens et pourtant la salle est très grande.

Je remarque des yeux, je les reconnais facilement; ce sont les fameux yeux rouge de Eva. Je les reconnais très facilement. Elle étais en train de circuler tout comme moi.  Alors je tente de m'approcher d'elle du mieux que je peux. Un fois assez proche je tends mon bras, et prend un bout de ses vêtements. Je n'ose pas dire une seul, c'est embarrassant tout ce monde. Et puis je ressens certains regards qui se sont fixer sur nous. je n'aime pas ça mais, je reprends mon courage à deux main :

Est-ce que je peux rester avec toi ? Je... Je ne connais personne... A part toi...
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Dim 2 Oct - 19:52


Cette fois-ci, c'est une scène plus prestigieuse que d'habitude que découvre le rideau. Grouille sur les planches une impressionnante foule ; quelque part en son sein, Mino.


Woh. D'habitude, le monde me dérange pas tant que ça, mais là c'est violent quand même. Je sais, on n'est pas au mariage de n'importe qui. Mais en me levant ce matin, j'avais pas mesuré que je me retrouverais au milieu d'un banc pareil. Maintenant que c'est fait, c'est fait, hein.

Elle lorgne les gens qui tournent et s'agitent autour d'elle avec un brin de jugement. Rien de bien méchant. Mino a, pour ce jour spécial - surtout médiatisé, il y a toujours un malin pour vous repérer et vous afficher sur internet - fait un certain effort vestimentaire, et même de maquillage. Vêtue d'une robe noire, escarpins aux pieds et serviette au bras, sa main ne cesse de s'en retourner à son chignon pour vérifier qu'il ne coule pas.

Par l'Unique, imaginez l'horreur si je cradingue un sol comme celui-là. Et je sais, venir en noir à un mariage, ça se fait pas, mais on en reparlera quand vous aurez le teint d'un cadavre en décomposition. Si je commence à me déguiser en Stabilo, ça va pas le faire.
Oh ! C'est Mio, là-bas ? Bordel, ce qu'elle est belle. Tellement blanche dans sa robe de mariée qu'elle en ferait mal aux yeux. Bordel. Pas vingt ans et déjà mariée, je sais pas si je dois l'envier ou la plaindre. Elle a pas l'air mécontente, alors on va opter pour la première solution. Moins de pessimisme, Mino, après tout, c'est le plus beau jour de sa vie. Tu vas pas le gâcher avec tes mauvaises vibrations.

Ouais, okay, bon, c'est bien. Je suis là, tout ça. Mais je fais quoi ensuite ?

Deux enfants passent en trombe à côté d'elle et la bousculent ; l'inévitable se produit, Mino perd l'équilibre.


ALERTE. Réflexe de survie enclenché : je me rattrape au premier truc à ma portée. Meuble, être humain ou mur, tant que ça m'évite de tomber.
Oh, c'était un être humain. Merci, destin, plus cliché tu meurs. En plus mon chignon s'est à moitié défait, j'ai de l'essence qui me dégouline dessus. Petit supplément, cadeau de la maison : qui a probablement aspergé mon actuel soutien. Eh merde, moi qui avais réussi à conserver un minimum de classe et de discrétion pendant presque toute la journée.
Vous savez quoi ? Elle vont aller se faire foutre, les bonnes ondes.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Mar 4 Oct - 11:53


Des fois, dans la vie, il t'arrive des trucs que tu comprends simplement pas.

J'ai beau chercher, je sais toujours pas ce que je fous là, planté devant une table couverte de petits fours en tous genre, entouré d'un nombre ridicule de personnes que je n'ai jamais vu de ma vie. Nan, sérieusement. Quelqu'un pourrait m'expliquer pourquoi j'ai été invité à la réception du mariage de Shane Danson et Mio Fujiwara ? Parce que je cherche toujours une explication raisonnable. En vain.

J'ai rien contre Danson, c'est un bon bougre, mais avant de recevoir une invitation à son mariage, j'aurais jamais considéré notre relation comme de l'amitié. Je savais même pas qu'il avait une copine avant qu'il m'invite, c'est dire mon ignorance à propos de la vie sentimentale de ce mec.
J'avoue, j'avais pas vraiment envie d'y aller, à cette réception : les mondanités, les gens de la haute, c'est pas vraiment mon monde. Mais faut être honnête, quand tu vois le nom « Fujiwara », ça attise un peu la curiosité, et t'oses pas vraiment te défiler. Et puis on est quand même dans la même classe, alors je me suis dit que Danson risquait de me faire chier si je me pointais pas ici. Et s'il devient un membre du clan Fujiwara, il vaut mieux que je reste dans ses bons papiers, mine de rien.

Donc je suis venu à cette foutue réception. Qui l'eut cru.

Au final, j'aurais pu ne pas venir qu'il aurait probablement rien remarqué. Sans déconner, la dernière fois que j'ai vu autant de personnes rassemblées au même endroit, c'était pour la finale des nationales de natation de l'année dernière. Et je parle pas de la compétition des Juniors hein, mais bien du bon gros évènement qui rassemble les plus grands noms de la scène professionnelle de ce sport. Pas moyen de repérer la moindre personne connue dans ce bordel - ce qui finalement est certainement une bonne chose pour moi.
Du coup, je suis là, au milieu d'une armée de gens sur leur trente-et-un. Inutile de préciser qu'à côté d'eux, je fais vraiment tâche - tout le monde ici a l'air obscènement riche, alors c'est pas avec des petits boulot d'étudiant que je vais me payer les mêmes fringues. J'ai fait un effort pourtant : un pantalon noir, ma plus belle chemise blanche, une cravate fuchsia et une veste bleu marine - que j'ai balancé sur mon épaule parce que je crevais de chaud. Bon, niveau chaussures, on se refait pas, c'est des baskets blanches quoi. Mais on va pas pousser, j'allais pas acheter une paire de chaussures vernies que j'allais jamais reporter de ma vie juste pour faire bonne figure au mariage d'une vague connaissance.

Le gros point positif de cette réception par contre, c'est que la bouffe est vraiment géniale. Et on en est encore qu'au vin d'honneur. Les tables croulent sous les petits fours, les tartes, les fruits... même leurs fleurs sont délicieuses. Alors comme j'ai toujours pas croisé le moindre visage connu, j'ai décidé d'élire domicile à côté d'une de ces tables et j'ai commencé à attaquer l'apéro dès que j'ai vu que d'autres personnes le faisaient déjà - je voulais quand même pas être ce mec qui commence à tout bouffer avant tout le monde, ça fait mauvais genre.
Me voilà donc là, dans mon coin, tranquille, entouré de tartes à la fraise. Allez, une dernière part, ensuite j'arrête de ravager cette table pour changer de localisation. Plus longtemps je resterai au même endroit, plus j'aurai de risques de croiser quelqu'un d'autre du lycée - et cette idée ne m'enchante pas, pour dire le moindre. Assiette à la main, j'approche ma fourchette pour avaler une ultime bouchée de ce délicieux dessert.

Soudain, mon œil perçoit un mouvement sur ma droite et je vois arriver en trombe deux gamins en train de se courser au milieu des convives. Les invités sont obligés de tous s'écarter sur leur passage, ils regardent absolument pas où ils vont. Ça pue. Attendez... mais genre, littéralement en fait. Je sais pas pourquoi, mais je sens une odeur ignoble. Si bien que je reste planté comme ça, fourchette en bouche, à chercher l'origine de cette puanteur.

Appelez ça comme vous voulez - le destin, la malchance, le karma -, mais forcément il fallait que l'Unique vienne me briser les branchies pour me prouver que c'était vraiment une idée de merde de me pointer ici.
Tout s'enchaîne très vite. Les gamins courent vers moi, je les regarde pas. J'entends vaguement un bruit de bousculade et la seconde d'après, je sens un truc lourd s'écraser contre moi et quelque chose s'accrocher à ma chemise. Je perds légèrement l'équilibre mais ne tombe pas. Par contre, dans un réflexe de merde, je serre les dents. Crac. Je sens deux morceaux de métal dans ma bouche. Désolé Danson, je te dois une fourchette.

- Putain de gosses de merde... Cette convivialité m'échappe avant que je reporte mon attention sur la chose la personne qui vient de tomber. Ça va toi ?

Je me baisse un peu pour aider la pauvre nana écroulée contre moi à se relever... et vois un truc poisseux et noir couler sur mes mains quand je lui prends les épaules pour la redresser. D'instinct, je retrousse mes lèvres au contact de cette substance, révélant mes dents. Ma nature d'hybride n'aime pas ça apparemment, mais alors pas du tout.

- Woh. C'est quoi ce truc dégueulasse ?

Fin, subtil, raffiné. Gwendal Malenkov, tu es un amour, vraiment.

Parce que le truc dégueulasse, il coule des cheveux de la donzelle visiblement. Et mon petit doigt me dit qu'elle a autant choisi d'avoir ça qui dégouline du haut de son crâne que toi d'avoir des dents de psychopathe.
Je m'excuse donc brièvement d'un signe de tête pour cette amabilité échangée, puis baisse les yeux sur ma chemise sur laquelle elle s'est rattrapée. C'est original, maintenant je ressemble à un test de Rorschach géant. Petit plus, mon odeur naturelle d'hybride requin mélangée à cette... chose, fait que je dégage un délicat arôme de pétrolier coulé. Je sais pas si je dois en rire ou en pleurer, c'était quand même ma plus belle chemise.

A mes pieds, je vois une serviette tâchée de noir. Pas besoin d'être un génie pour comprendre à qui elle appartient. Je me penche donc pour la ramasser et la tend à sa propriétaire, non sans m'essuyer les mains dessus au passage.

- Tiens, je crois que t'en as plus besoin que moi.

Le pire, c'est que je suis sérieux. La tâche informe sur ma chemise, c'est rien à côté de l'état des cheveux et des épaules dénudées de l'inconnue devant moi. Heureusement qu'elle porte une robe noire, sans déconner, si elle avait suivi le même code couleur que les autres femmes autour de nous, ses vêtements ressembleraient à une toile abstraite de mauvais goût.
Maintenant que je la regarde d'un peu plus près, je remarque que son apparence est au moins aussi peu engageante que la mienne de premier abord, si ce n'est plus. Sa peau est presque aussi blanche que celle de mes frères, et ses yeux sont aussi rouges que les miens. Je suppose qu'elle pourrait être jolie, si ses cheveux noirs n'avaient pas cette consistance visqueuse qui en dégoulinait.

C'est cocasse, mais je crois que j'ai trouvé la personne idéale pour qu'on ne vienne pas m'adresser la parole pour le reste de la soirée : l'association requin-tigre/fontaine de pétrole, ça devrait garder pas mal de monde loin de nous, mine de rien. Reste à voir si je supporterai longtemps sa compagnie. Manquerait plus que ça soit un moulin à paroles et j'aurai plus qu'à me tirer une balle avant qu'on arrive au banquet.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gwendal Malenkov nage en #660033.
DC : Kristal Z. Lya - Mikhaïl M. Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
III ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Mar 4 Oct - 19:15


- Putain de gosses de merde...

Inconnu, qui que tu sois, je t'aime déjà.

- Ça va toi ?

Ouais. J'suis juste morte de honte, mais ça va. Peut-être qu'on survit à ce genre de décès. Je suis la nana la plus gênante de la planète, au secours. J'arrive même pas à parler tellement ça m'a foutu en rogne. Y a des gamins qu'on devrait tenir en laisse.

Le jeune homme aide Mino à se redresser. Elle lorgne sans trop de vergogne.

Hum. Au cas où il aurait tenté d'être discret, j'ai remarqué la tronche qu'il a tirée en voyant la charmante substance qui dégouline de mes cheveux. J'vais pas lui en vouloir, hein, c'est surprenant la première fois. Puis je comprends qu'on puisse trouver ça dégueulasse.

- Woh. C'est quoi ce truc dégueulasse ?

Ah, bah tiens, il le dit lui-même. Il a le mérite d'être honnête. Vous savez, quand les gens vous sortent tout le baratin, là, qu'ils préfèrent "la franchise, quitte à ce que ce soit blessant". Bah c'est faux. Personne préfère entendre la vérité, c'est moi qui vous le dis. Surtout quand on la connait déjà. Puis il peut parler, lui, il a vu ses dents ? C'est monstrueux ce machin. Ça doit être un hybride scie sauteuse ou un truc du genre.
Calme-toi, Mino. Tu passes juste ta mauvaise humeur sur lui. Rolalah, c'est pas possible ! Le pauvre, j'ai tué ses fringues. Mais genre totalement. Y a pas beaucoup de lessives spéciales tâches de pétrole. Va falloir que je m'excuse. J'en ai pas envie, hein. J'ai même plutôt envie de dire tant pis pour lui, il avait qu'à pas être là. Mais ça se fait pas en société. Et grâce à lui, je me suis pas effondrée par terre. Sérieux, j'aurais jamais eu le courage de me relever.
Au final, j'devrais peut-être l'applaudir pour son incroyable subtilité.

- Tiens, je crois que t'en as plus besoin que moi.

J'vous promets que j'vais le faire.

Mino, sans avoir encore prononcé un mot, s'empare de ladite serviette et commence à s'éponger les épaules, avant de l'enrouler autour de ses cheveux.

Ça manque de classe, mais je suis pas à ça près. Puis au moins, plus de soucis.

- Merci Einstein. De toute façon tes fringues sont plus récupérables.


Je vous disais que j'étais "pas d'humeur" ? Pardon. Je voulais dire d'humeur massacrante. On va tenter de pas être méchante.

- Fait chier ce mariage de merde.


Même si c'est pas envers lui, la non-méchanceté, c'est raté. J'suis pas faite pour la diplomatie, ces trucs-là.

Mino ferme les yeux un instant et inspire profondément.

- Scuse-moi, gars. Je suis soûlée. Y a trop de monde, les gens savent pas tenir leurs morpions, puis ces putain de cheveux... oh, laisse tomber.

J'vais faire genre j'ai plus la force de me plaindre, le pauvre, je lui pourris sa journée, je vais en plus lui ruiner le moral. Je suis quand même capable d'empathie, faut pas croire. Faut pas que je soupire, ça va faire trop. Faut pas.

Mino pousse un long soupir en s'asseyant à moitié sur la table.


- En plus je sais même pas marcher avec des talons.

Ouais, c'était le pompon.

La jeune femme reporte les yeux sur son interlocuteur.

Nan là j'abuse.

- J'm'excuse. Vraiment. Je te rembourserai ça si tu veux.

Avec le billet que les Fujiwara m'ont filé pour les fleurs, doit y avoir de quoi payer une petite chemise.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Mar 4 Oct - 22:46


Ah, elle me prend la serviette des mains. Et elle l'enroule dans ses cheveux, aussi. Bonne initiative de sa part, ça évitera une plus importante propagation de ce liquide ignoble sur le sol : on sent une certaine habitude. Par contre, elle a vraiment l'air d'être - avec raison, il faut quand même l'avouer - d'une humeur massacrante. J'aurais peut-être pas dû être aussi honnête à propos du dégoût que m'inspirait sa chevelure, c'était un peu violent en fait. Mais c'est pas vraiment ma faute, je suis incapable de retenir le fond de ma pensée, c'est une horreur.

Oula, ça c'est un regard noir où je m'y connais pas.

- Merci Einstein. De toute façon tes fringues sont plus récupérables.

Ah ça, je l'avais remarqué merci, j'avais déjà abandonné tout espoir de récupération de cette catastrophe. Mais paye ta bonne humeur, c'est contagieux ou bien ?

J'ai pas le temps de moufter qu'elle se remet à grincer des dents, en laissant son regard se perdre quelque part dans le vague. Help. Je crois que je viens de tomber sur mon équivalent féminin.

- Fait chier ce mariage de merde.

Alors ça je te le fais pas dire...

J'évite quand même de dire ça à voix haute, pas qu'elle le prenne pour elle. Mais ouais, ça vient de se confirmer, j'ai bel et bien croisé mon reflet dans le corps d'une jeune femme. Mais je suis pas encore sûr si c'est censé être une bonne ou une mauvaise chose... C'est vrai quoi, j'ai l'impression qu'elle est tellement sur les nerfs que je vais finir par me prendre un poing dans la face. Et je suis bien placé pour sentir ces trucs-là arriver, je suis un bon gros sanguin des familles, c'est probablement ce que je ferais si j'étais à sa place.
Nan. En fait, à sa place, je l'aurais fait depuis déjà bien cinq minutes.

Elle ferme le yeux et inspire profondément. Je sais pas pourquoi, mais je m'attends presque à me faire insulter en allemand au point où on en est.

- Scuse-moi, gars. Je suis soûlée. Y a trop de monde, les gens savent pas tenir leurs morpions, puis ces putain de cheveux... oh, laisse tomber.

Ouais. Bon. Je compatis. J'en suis au même point. Si c'était moi que les gamins avaient bousculé comme ça, je peux vous assurer que c'est pas du pétrole qui aurait tâché le sol. Mais ça aurait un peu gâché l'ambiance de fête, tout ça. Et puis pour ses cheveux... ouais, c'est lourd d'avoir un attribut physique repoussant qui se voit comme le nez au milieu de la figure, je suis bien placé pour le savoir. Donc bon, une fois n'est pas coutume, j'éprouve de la compassion pour cette pauvre nana.
Elle pousse un long soupir avant de s'appuyer contre la table. Enfin, s'appuyer... elle s’assoit à moitié dessus et étale encore un peu plus de son essence sur la nappe blanche quoi, mais je juge pas.

- En plus je sais même pas marcher avec des talons.

Je regarde ses pieds. Ah ouais, effectivement, c'est des sacrés talons ça. Tu m'étonnes qu'elle soit tombée comme un fruit mûr quand les mômes l'ont bousculé. Faudrait peut-être que je lui dise quelque chose. Mais j'ai aucune idée du genre de réponse appropriée dans notre situation.

Ah. Elle a bougé. Et elle me regarde de nouveau dans les yeux. Je crois qu'il y a du progrès dans notre relation.

- J'm'excuse. Vraiment. Je te rembourserai ça si tu veux.

Alors ça, je m'y attendais pas. Pas que je m'en plaigne, au contraire même, mais c'est plutôt inattendu.
Je baisse les yeux vers la tâche sur ma chemise, avant de replanter mon regard dans le sien. Je hausse ensuite les épaules. Il faut croire qu'il fallait que ça arrive, c'est tout, c'est pas la perspective d'une chemise décédée qui me fera chialer ma vie de merde. C'était ma plus belle chemise certes, mais honnêtement, j'allais probablement plus jamais la reporter de toute façon. A la base, je l'avais juste acheté pour une remise prix pour pas me pointer sur le podium en maillot de bain, d'ici trois mois j'allais probablement plus rentrer dedans dans tous les cas.

- Boh, laisse, c'est qu'une chemise. C'est pas comme si j'en avais grand-chose à foutre, en fait.

Autant être honnête avec elle. Et puis c'était pas vraiment de sa faute, dans le fond. Franchement, si j'avais vraiment envie de faire mon gros rageux, je serais allé chercher les parents des ces deux gamins pour demander réparation pour ça. Et pour sa robe aussi, parce qu'elle a morflé elle aussi. Mais j'ai la flemme, ça serait une perte de temps et d'énergie considérable, et je suis pratiquement certain qu'on nous rirait tout simplement au nez si on se plaignait avec nos vêtements de pauvres.

C'est à mon tour de soupirer, repensant à mon plan de base, qui consistait simplement à ne pas venir et à me porter pâle auprès de Danson. Il aurait probablement gobé mon mensonge, je crois que c'est ça le pire. Et que c'est certainement ce qui m'a décidé à ne pas le faire : ça aurait été moche de ma part, après qu'il m'ait gentiment invité - même si j'ai jamais demandé à ce qu'il le fasse.

- De toute façon, je savais que c'était une idée de merde d'accepter cette invitation...

Oups. Je crois que mes mots ont dépassé ma pensée, encore une fois. Avec un peu de chance, la serviette sur sa tête aura étouffé mes paroles. Sait-on jamais.

Je glisse mes mains dans les poches de mon pantalon avant de laisser mon regard se balader autour de moi. Je parviens à retenir un autre soupir, avant de reprendre la parole. Ce que je retiens pas par contre, c'est la réflexion que je me fais à propos du ravissement apparent de cette inconnue à se trouver ici.

- Mais content de voir que je suis pas le seul ici à juste avoir envie de me barrer aussi vite que possible. Aux morpions intenables et à la foule trop grande, je rajouterais la chaleur ambiante, le bruit des gens qui parlent tous en même temps et le mélange immonde des parfums ignobles de tout... tout ça, en fait.

Je sais pas pourquoi je me suis senti obligé de rajouter une couche à la rage de cette nana, mais au moins maintenant le ton est posé : on est une belle paire de deux bons vieux asociaux.
J'accompagne ma dernière phrase d'un geste vague désignant assez largement tout ceux qui nous entourent. Parce que la vie d'hybride, ça pue. Littéralement. Rien à foutre si je me répète. Les gens se rendent pas compte à quel point l'odeur des parfums trop forts peut être insupportable pour nous, c'est une horreur. Et encore, j'ai de la chance, j'ai pas le flair d'un canidé ou d'un truc de ce genre, sinon je crois que je me serais barré d'ici depuis longtemps.

Hé mais. Woh. J'ai trouvé un nouveau point positif à la présence de cette mine à pétrole à mes côtés. Et pas des moindres : je sens plus les effluves nauséabondes du mélange de parfum des convives justement. Bon, par contre, l'odeur d'essence, elle est plus que présente. Mais au moins ça couvre le reste, ce qui n'est pas négligeable.

Allez, repartons sur de bonnes bases. Faisons un effort.

Je fais quelques pas pour me rapprocher de la table contre laquelle elle est toujours appuyée. Si elle a le droit de faire ça, y'a pas de raison que je ne fasse pas la même chose. Je me pose donc à ses côtés et pose ma veste de costume sur la chaise la plus proche au passage : je vais pas risquer qu'elle la bousille celle-la, c'est déjà un miracle qu'elle soit pas tombée dans la mare d'essence sur le sol au moment de l'impact.
Je me tourne ensuite vers elle, avant de reprendre la parole. Le temps est venu pour moi de faire les présentations, c'est la moindre des politesses après avoir à moitié insulté la nature de ses cheveux.

- Gwendal Malenkov. Apparemment je suis un ami du marié. Paraît-il. Et toi, qui t'a traîné ici ?

Je sais pas trop pourquoi, mais je souris.

En fait si, je sais pourquoi. Moi qui cherchais absolument à éviter le dialogue à tout prix, voilà que je lance volontairement la conversation avec une parfaite inconnue. Si c'est pas complètement irréaliste, comme situation.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gwendal Malenkov nage en #660033.
DC : Kristal Z. Lya - Mikhaïl M. Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
III ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Jeu 6 Oct - 21:07


- Boh, laisse, c'est qu'une chemise. C'est pas comme si j'en avais grand-chose à foutre, en fait.

Dieu merci, j'ai mieux à faire de mon fric. Franchement, s'il avait dit oui, j'aurais regretté d'avoir joué les nanas réglos.

- De toute façon, je savais que c'était une idée de merde d'accepter cette invitation...

Un point pour l'homme à la chemise. Je retire pas ce que j'ai dit tout à l'heure, je le sens bien ce gars. Tant, j'aurais même été sympa si on s'était rencontrés dans d'autres circonstances. Mais si on a le même point de vue sur la question de cette réception, pour une fois, je vais peut-être avoir de la discussion.
Tiens, il mate l'assemblée. Je sens venir le commentaire haineux.

- Mais content de voir que je suis pas le seul ici à juste avoir envie de me barrer aussi vite que possible. Aux morpions intenables et à la foule trop grande, je rajouterais la chaleur ambiante, le bruit des gens qui parlent tous en même temps et le mélange immonde des parfums ignobles de tout... tout ça, en fait.

Mino ne peut s'empêcher un minuscule sourire en coin.


Wow. Il a trouvé encore plus de points négatifs que moi. En vrai, l'odeur des parfums, je la sens pas, vu que ma propre odeur a supprimé mon odorat. Mais tout le reste j'approuve. Vraiment. Ça faisait longtemps que j'avais pas été aussi d'accord avec quelqu'un. Même si j'ai un esprit de contradiction particulièrement développé, ben franchement, ça fait plaisir. Merci, mec. J'avais déjà pas de remords à râler, mais alors là, tu m'encourages.
On va former le comité de rage de la soirée, moi je vous le dis.

- Gwendal Malenkov. Apparemment je suis un ami du marié. Paraît-il. Et toi, qui t'a traîné ici ?

Oh. Le moment des présentations est venu. Il s'est assis à côté de moi ; je crois que ça veut dire que j'ai trouvé qui allait me tenir compagnie. Je crois que j'aurais pas pu mieux tomber. Je suis un peu plus contente que tout à l'heure. Pas de bonne humeur non plus, hein, faut pas abuser. Mais j'aime bien être avec les gens. Si je reste souvent seule, c'est parce que ce qu'ils me soûlent, tout simplement.

Mino relève les yeux vers le jeune homme. On peut y lire un désabus tout à fait raccord avec la nonchalance complète de son attitude. Elle a décidé de cesser les efforts.


Bah c'est vrai quoi, merde. j'en ai fait suffisamment pour la journée. J'aurais même pas dû venir - personne aurait remarqué mon absence. Pas sûr qu'on s'en serait plaint non plus, d'ailleurs. Y croient que je vois pas leurs petits regards en coin ? Pour les plus discrets, je veux dire.

- Mino Lugabel. J'suis fleuriste. Toute la verdure sur table et dans les tifs de la mariée, ça vient de chez moi.

J'espère au moins que je suis citée quelque part. Si cette connerie me fait un peu de pub, je regretterais moins d'avoir gâché ma journée.

- J'ai sauv...

Elle s'arrête brusquement.


Oh putain, Mino.
T'as failli gaffer là.
J'vous jure la prochaine fois que je me fais une terreur pareille, c'est une balle dans la tête direct. Ça sert à quoi qu'on vienne te menacer dans ton magasin si c'est pour tout balancer à un type dont tu connais à peine le nom ? Rolalah. Heureusement que j'en suis qu'à mon premier verre.
En parlant de ça.

Elle attrape une bouteille et s'en ressert.


Ouais, bon, excusez-moi, mais c'est pas tous les jours qu'on boit un champagne comme ça. Si le prix de la bouteille est pas au moins à trois chiffres, je revends la fleuristerie.

Elle attrape un gobelet propre à portée de main et le remplit de moitié, avant de le placer à côté de Gwendal.


- J'sais pas si t'en veux.

C'était même pas une tentative de noyer le poisson.

- J'ai rendu un petit service à la mariée. Alors elle m'a invitée. Mais je la connais pas, j'ai pas trop compris pourquoi. J'aurais dû faire semblant d'être malade.

Oh. J'ai dit que j'aurais de la conversation, tout à l'heure ? C'est faux.

Mino observa le sourire pointu du jeune homme.


- Woh. C'est quoi ce truc dégueulasse ?

Bon. Soit il comprend que c'est de l'humour - et une petite vengeance - soit je me prends une énorme baffe dans la gueule. Ce sera de ma faute, hein, tant pis. M'enfin, faut savoir rire un peu dans la vie. Ouais, c'est moi qui dit ça alors que je pourrais ouvrir un musée de la gueule de trois kilomètres rien qu'avec la mienne. Mais stop, hein.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Ven 7 Oct - 21:30

C'est en me réveillant ce matin que je découvre donc le faire-part du mariage de Shane et Moi déposé sur ma table de nuit.

...Attendez....Shane....Mio....Mariage....Je suis invité à leur mariage ?!

En soit c'est logique, je fais parti de la Dream team, tout comme Shane, et je suis liberté, comme l'était Mio.


Quelques jours passent, je suis allez à une boutique m'acheter un costume décent pour une soirée, donc en soit une chemise, un pantalon, une cravate, des chaussures cirées et oui, et une veste.

Nous sommes donc dans l'après midi du 19 septembre, jour du mariage, le repas n'est qu'à 18h mais je me prépare à l'avance histoire d'être correctement apprêté pour cette soirée. Je prend donc une douche, laissant coulez l'eau sur ma peau, me savonnant de fond en comble avant de me rincer et de sortir de la douche pour me sécher.

Devant le miroir je m'observe un instant avant de sortir de la salle de bain, enfiler mes vêtements spécialement acheté pour l'occasion et qui me serviront pour plus tard. J'enfile donc mon pantalon et mes chaussures avant de mettre ma chemise et de fermer un à un les boutons pour la rentrer dans le pantalon. Par la suite j'attrape ma cravate et fais plusieurs essais avant de réussir par je ne sais quel miracle à la nouer.

J'enfourne mon téléphone dans ma poche intérieur de ma veste et je suis fin prêt pour y allez. Et ça tombe bien, il me reste tout juste le temps pour arriver un peu en avance à l'hôtel. A la sortie du lycée j'appel un taxi et lui demande de m'emmener à l'hôtel de la grande avenue. Arriver la bas, je paye la course et me dirige vers la porte.

Une fois à l'intérieur, je reste ébahi, l'intérieur est richement décoré par un bon nombre de fleurs et l'intérieur prestigieux de l'hôtel en fond un lieu magnifique. Mio n'a pas ratée son coup.

Je me dirige donc vers la salle du vin d'honneur où je cherche des têtes vaguement connues au milieu de cette foule.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vaux 5 376 850 € sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et toi ?


Zaak hurle la nuit en #2c75FF
avatar
III ▲ Bras droit
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Sam 8 Oct - 17:01


Quand je parlais du mariage de Shane, ça me paraissait si loin. Maintenant, c'est du concret. On a fini la cérémonie, mon pote vient de devenir un Fujiwara et moi je me retrouve dans ce vin d'honneur, la Dream Team éparpillée un peu partout et tout sauf à ma place. Je tâte mes cheveux pour vérifier que ma coiffure reste à sa place. J'ai pas fait le truc hyper élaboré que Mio a, non, je me suis contentée de tresser de petites mèches que j'ai liées entre elles. Ça fait pas paysan mais ça fait pas non plus chic. C'est pareil pour la robe, j'ai pas été chercher trop loin. Un peu de bleu clair, des touches de gris clair, ne soyons pas complexe et trop pompeux. C'est ça le problème des yeux rouges, c'est que ça ne se marie pas avec grand chose. Ma tenue, idéale donc pour un mariage, est soft et pas non plus très élaborée. Elle me met en valeur sans aller trop loin.

Après avoir attrapé une coupe de champagne, je me faufile dans la foule, doucement. Il faudrait que je trouve Shane pour le féliciter personnellement. Et puis que je retrouve tous les autres aussi. Soudain, quelque chose m'arrête. Je me retourne et découvre un Teiichi tout gêné qui tient un bout de ma robe.

- Est-ce que je peux rester avec toi ? Je... Je ne connais personne... À part toi...

Oh. Je fonds et je ne devrais pas. Mes joues rosissent et je hoche la tête doucement. Par l'Unique, pourquoi mon cœur bat si vite en cinq secondes là ? Avec un petit sourire, j'attrape sa main.

- Viens, on va dans un endroit où il y a moins de monde.

Aussitôt dit, je nous trace un chemin dans la marre de monde jusqu'à trouver une porte de sortie. Qui se trouve être l'entrée du jardin de l'hôtel. Enfin jardin est un bien petit mot, parc conviendrait mieux.

- Ça va ? Tout se passe bien ?

Nous ne sommes pas totalement seuls, d'autres personnes ayant préférés, comme nous, s'éloigner de la foule. Mais cela m'étonne de le voir à ce mariage. Peut-être connaissait-il Mio de l'année dernière.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Sam 8 Oct - 21:22

Ce jour-là, toutes mes émotions étaient en vrac. J'avais été respectivement stressée, heureuse, paniquée, aux anges, en colère et re-stressée.
C'était un bon résumé.

En fait, Shane et Mio s'étaient mariés. Aussi bizarre que cela puisse être à notre âge, c'était tellement parfait. Au fond de moi, je savais que le couple était prêt. J'étais tellement honorée non seulement d'être présente mais en plus, d'être témoins!
Mon cœur avait raté un battement quand Shane me l'avait annoncé.
J'étais tellement heureuse que j'étais au bord des larmes. Mais le jour J, j'étais une boule de nerfs. J'avais peur de faire le moindre truc de travers.
Je m'étais battue avec mes cheveux jusqu'à ce que je sois sauvée par une aide extérieure -cheveux qui soit dit en passant étaient coiffés d'un headband élaboré-, j'avais pété un fusible quand la rolls s'était retrouvée coincée dans un bouchon en centre ville et l'Unique seul sait par combien d'autres émotions j'étais passée. L'autre témoin était Yuuma, nous vêtements étaient donc accordés.

Je portais une robe couleur mint marquée à la taille qui m'arrivait au dessus des genoux. Elle était un peu évasée, pas trop élaborée mais pas trop décontractée non plus. Le tissu d'une qualité exceptionnelle par contre. Je me devais de marquer le coup. Aussi, à me pieds étaient chaussées des escarpins hauts noirs (bien que je ne sois pas une adepte des talons). Yuuma, lui, avait un superbe costume simple noir avec un nœud papillon et des converses mint. Il portait ses lunettes aussi.

La cérémonie terminée il ne restait plus que l' "after" à 18h.
Un énorme poids avait disparu, Yu' et moi avions assurés. Son côté décontracté m'avais pas mal déstresser, il faut l'avouer.

18h, j'avais troqué mes escarpins vertigineux et désagréables pour mes derbies noires vernies chéries. J'avais le meilleure garde du corps de la famille avec moi. Je n'en voyais pas l'utilité puisqu'un tel événement organisé par les Fujiwara ne risquait r-i-e-n. Bref, ce n'étais pas comme si j'avais eu le choix. Mon parrain ne comptais pas lâcher si facilement l'affaire. Après, je m'entendais bien avec Shiro et il avait fait des formations chez ces chers Fujiwara donc il allait retrouver des têtes connues. Il devait avoir la trentaine, peut-être un peu moins, et avait l'air immense à côté de moi. Bon, en même temps, il faisait 1m94 si ma mémoire était bonne. Malgré cela, les gens arrivaient à le sous-estimer parce qu'il avait l'air "fin". Je peux vous garantir qu'il pouvait ouvrir la tête d'un agresseur en deux avec une seul main s'il en avait envie. Il était musclé, juste pas gorille.
Sa présence était quand même rassurante quelque part. Surtout avec tous ces gens et tous ces journalistes. qui se pressaient dans l'hôtel.

Et quel hôtel! Il était somptueux. La décoration était luxueuse et parfaite au millimètre près. J'étais abasourdie. Pourtant j'étais déjà venue en meeting ici, mais les Fujiwara avaient joués franc jeu.Jamais je n'avais vu cet endroit dans une telle beauté.

Waouh.

Je n'étais pas tout à fait à l'aise avec autant de personnes. C'était le genre d’événements où toute la Haute venaient. Et pas que, tout le monde en ville avait eu vent de l'événement. La télé était partout.
La moindre gaffe et j'étais à la une.
J'avais pourtant l'habitude, mais on ne peut jamais être sûr de ce qu'il pourrait arrivé dans le monde de la haute-société. Un scandale était vite arrivé.
Même quand on vient d'une famille respectée.
Cela ne me rendait pas moins heureuse des événements. J'étais ravie d'être là. Au milieu de la foule, c'était impossible de retrouver les jeunes mariés.

Je reconnaissais beaucoup de tête étant donné mes relations. Mais j'étais contente de voir quelques lycéens aussi. Je n'avais aucune envie de passer la soirée avec les autres "bourgeois". Beurk.

Shiro était pas trop du genre bavard en plus. Flûte.
Je me contentais de saluer les X personnes qui m'abordaient et avançais vers... nul part en fait.
Je cherchais avec qui passer la soirée.
Et puis une zone où tout le monde ne se marchait pas dessus aussi.

J'avais failli me faire renverser par des gens plus grands que moi une bonne douzaine de fois mais toute l'utilité du loup blanc (comme on aimait bien l'appeler par chez moi) était là. Il me sauvait à chaque fois.
Et les têtes des gens quand ils se percutaient à lui étaient toutes plus belles les unes que les autres.

Plus loin, je repérai Gwendal, le nouveau des Passions, j'eus le temps de voir des enfants renverser une fille aux cheveux noirs sur lui avant de me faire entraîner par le mouvement des gens. J'avais failli en lâcher ma boisson.
Bon bah on ira pas le voir maintenant on dirait.

Je repérai un vide dans le coin de la pièce. Nous nous y rendîmes.
Enfin, je respirais à nouveau.
Il faisait sacrément chaud dance la pièce. J'avais eu raison de profiter de mon "assistant personnel" en lui confiant mon manteau, héhé.
Quelque part, j'avais espoir de trouver quelqu'un du lycée avec qui passer la soirée.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Anny, tu gères <3:
 



Eirin Keiko clame son indépendance en Indigo



~D.C: Yuuma Kurotsuki, Jun Akatsuki, Owen H. Anderson~





Mes Bermudiens chéris, si vous avez un quelconque intéret pour le cosplay, pouvez vous passez sur ma page : Creepy Bunny Cosplay? Je la tiens avec ma grande sœur Kristal ♥♥♥
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 544
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Dim 9 Oct - 12:17


Je… Je ne sais absolument pas quoi penser, absolument plus quoi dire. Je suis heureux. Tellement heureux qu'il m'est impossible d'enlever le sourire sur mon visage. Je dois avoir l'air d'un enfant, niais et souriant. Et en même temps d'un homme, amoureux et marié.
18 ans. Nous n'avons que 18 ans et pourtant, ça ne nous a pas arrêté. Il y avait plein de raisons qui auront pu me pousser à refuser d'épouser Mio. Mais il y avait un sentiment qui m'a poussé a accepter : l'amour. Et dire qu'en arrivant au Lycée je ne savais pas ce que c'était vraiment. Maintenant, on peut dire que l'amour me fait vivre… J'ai trouvé l'amour de ma vie. Et même si Mio est une Fujiwara, une chef de clan, au fond… Mio c'est juste une fille, une femme et désormais ma femme.

Aaaaah. C'est tellement étrange de dire ça ! Mais… Elle m'a dit oui, je lui ai dit oui. On a tout d'un jeune couple amoureux, marié pour le meilleur comme pour le pire. C'est fou comme je l'aime. Beaucoup de Fujiwara ne me trouvent pas à leurs goûts : pas assez riche, pas assez connu, pas assez tout. Mais est-ce que je m'en fous de leur avis ? Bien sûr. Ce ne sont pas eux que j'épouse.
Et puis ? Est-ce que là, sur le moment ils me trouvent bizarre ? Certainement. Nous sommes dans un grand hôtel, tout le monde est là pour nous, tout le monde discute, rit, ils mangent même les petits fours prévus à cet effet. Et moi je reste dans mon coin. Oui. J'ai perdu Mio de vu en arrivant dans l'hôtel. Forcément, la majorité des invités sont les siens et en plus, les médias sont là. Tout le monde veut voir la mariée, tout le monde veut lui parler. Moi un peu moins, bien sûr, il y en a aussi qui veulent me parler. Mais pour l'instant, j'ai réussi à me faire discret, plus où moins.

Je suis vraiment intimidé. Je souris, mais je suis pas bien. Enfin si si, je suis super bien. C'est le plus beau jour de ma vie d'ailleurs. Ou du moins un des plus beaux. Parce que j'en ai déjà vécu plusieurs avec Mio et il est certain que je compte bien en vivre plein d'autres avec elle.
Mes yeux parcourent les visages des invités. Je sais que je ne peux pas rester dans un coin à sourire. Je me dois de trouver quelqu'un à qui parler. Dans le meilleur des cas, j'arriverais à trouver Mio, dans le pire… personne. Mais, je ne peux pas partir défaitiste. Du coup je scrute. Moi on me voit facilement avec ma taille, mais c'est plus dur pour moi de trouver quelqu'un.

Petite parenthèse d'ailleurs, j'adore la décoration de la pièce. J'ai laissé complètement carte libre à Mio et son clan. Déjà que l'hôtel est tellement prestigieux… Sans Mio, je ne serais certainement jamais entré dans un hôtel pareil. Je sais pas trop comment je dois le vivre. Bien non ? Je ne sais pas…
Et y autre chose que j'adore, ou plutôt quelqu'un : Mio. Pendant toute la cérémonie, j'avais juste envie de la prendre dans mes bras et tout. Vraiment, elle est tellement belle dans sa robe de mariée. Je ne pensais pas que c'était possible qu'elle soit encore plus belle que tous les jours. Elle me surprendra toujours. Alors que moi, j'ai juste un costume de marié. Enfin juste… J'ai du faire beaucoup d'efforts. Vous m'imaginez moi en noir et blanc ? Et bien moi non. Et pourtant… En plus je porte une chemise. Une chemise quoi. J'ai tellement pas l'habitude. J'ai l'habitude de rien. La chemise blanche, le pantalon noir, la veste noire, les chaussures vernis, la cravate, une vraie coiffure… Heureusement j'ai cette fleur. Elle aurait pu être terne ou sombre. Mais j'ai insisté sur le fait que je la voulais colorée, très colorée. Une rose rouge, juste tellement belle… Avec toutes les émotions qui me submergent, j'en ai même oublié le nom. Mais elle est là et elle est belle.

Bref. Il me faut trouver quelqu'un. Mio où te caches-tu ? Mmh… Ça va pas aller si je ne la trouve pas de la soirée. Vraiment pas. Enfin, de toute façon, on se retrouvera pour le repas et après. Mais avant aussi je veux la voir…
Oh mais ! Que vois-je ? Je reconnaîtrais entre mille ses cheveux et du coup je souris de plus belle ! Je ne les ai vu que quelques secondes entre deux personnes, mais il n'y a aucun doute à avoir. C'est Luna. Je crois que j'ai eu les témoins parfaits. Entre elle et Yuuma. Y ont même fait l'effort d'assortir leurs tenues. Je les aime beaucoup ces deux-là. Beaucoup, beaucoup. Je suis tellement heureux aujourd'hui. Mais vraiment. J'ai envie de faire des câlins à toutes les personnes que je connais. Du coup…
Sans hésiter, j'essaye de suivre Luna du regard dans la foule. Et comme si on était vraiment fait pour s'entendre, elle vient se placer quelques mètres plus loin. Comme moi, elle a choisi un endroit sans personne. Je ne sais pas pourquoi elle l'a fait… Peu importe d'ailleurs. Je vais aller la rejoindre, la prendre dans mes bras, la remercier, lui demander si elle n'aurait pas vu Mio, lui parler, la remercier encore… Tout un programme. Enfin, je le ferais pas forcément dans cet ordre, mais là est l'idée.

J'avance donc dans sa direction. Elle est accompagnée par un homme. Je sais pas qui c'est… Mais… S'il est avec Luna… Je dirais son garde du corps ? Elle m'a déjà parlé de garde du corps tout ça, mais j'en ai jamais rencontré un seul. On va dire que ce n'est pas une grande perte. J'arrive en face de Luna et lui fait un immeeeeense sourire. J'apprécie tellement sa présence, tous les efforts qu'elle a fait pour moi. Et du coup, sans hésiter je lui fais un câlin. Elle m'en voudra pas, elle va bien le vivre. Tout le monde aime les câlins.
Je finis par la lâcher et toujours en souriant je lui dis :

-Je suis tellement content que tu sois là !

En vrai, là je suis l'allégorie du bonheur, de la joie et de tout autres sentiments du genre. Vraiment ! Si je n'étais pas le marié, je serais déjà en train de courir partout en riant. Vraiment. Comme des enfants que j'ai vu passer un peu avant. Mais je dois me contenir. Faire bonne impression auprès du clan de Mio, faire bonne impression devant les caméras également. Mais ça j'arrive pas à m'y faire. Ça doit être le truc qui gâche un peu ma journée… Des journalistes. Je dois juste essayer de pas y penser. Parce que, c'est leur métier un peu et je le sais bien. C'est un peu ce que je compte faire en quittant le lycée. Peut-être que je pourrais profiter de cette journée pour en aborder certain ? Non non Shane. Tu arrêtes là. Tu n'es pas là pour ça… J'arrive vraiment pas à penser quand je suis trop content.

J'arrête de réfléchir là-dessus et je reporte toute mon attention à Luna. Enfin pas vraiment, vu que je vais lui parler de Mio. J'ai pas envie de l'abandonner, mais je me dois de lui demander où se trouve Mio. Je veux trouver Mio ! Vraiment !

-Hum… Dis moi ? Est-ce que t'aurais vu Mio quelque part ?

Ça fait vraiment pas très sérieux cette question. À peine marié à l'amour de ma vie, et je la perds déjà… Enfin non, je la perds pas vu qu'elle a sa place dans mon cœur. Mais voilà. J'arrive pas à la retrouver dans cette salle immense avec tous ces gens là. Y sont tous tellement… tellement… là ? Enfin, vous comprenez. Y a beaucoup de gens que je connais pas, je suis pas dans un état normal, donc je suis incapable de retrouver Mio. Et j'aime pas ça.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 934
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Dim 9 Oct - 18:41


Je vois la donzelle lever son regard vers moi après ma brève présentation. C'est marrant, mais si avant elle tentait encore vaguement de cacher à quel point cette soirée l'emmerdait, maintenant elle vient de passer en mode sans filtre. Personne s'y méprendrait en la regardant : cette soirée l'emmerde grave. J'ai presque envie de sourire en voyant la tronche blasée qu'elle tire, mais on va éviter, c'est pas très civil quand même : c'est pas censé être drôle après tout, même si moi ça me fait marrer.
Ah, je crois qu'elle est sur le point de répondre à ma question. Allez Malenkov, on se reconcentre.

- Mino Lugabel. J'suis fleuriste. Toute la verdure sur table et dans les tifs de la mariée, ça vient de chez moi.

Fleuriste ? Bah putain, j'aurais jamais deviné. On va éviter de complimenter le goût de ses pétunias alors - ou que sais-je, j'y connais rien en fleurs moi -, elle pourrait mal vivre le fait que j'ai mangé une partie de la décoration qu'elle a fait elle-même. Mais Mino, donc. Pas très girly comme prénom. M'enfin quand on s'appelle Gwendal, on évite de trop l'ouvrir à ce propos. C'est mieux, ouais.

J'ai pas le temps de me demander si je suis censé lui faire des compliments à propos de la décoration que je la vois amorcer un geste pour reprendre la parole. Dieu merci, j'aurais jamais su quoi dire de plus que « c'est coloré » ou « c'est joli ».

- J'ai sauv...

Mais encore ?

Je lève un sourcil inquisiteur, mais elle a pas l'air de vouloir finir sa phrase. Tant pis. J'aime pas qu'on me laisse sur ma faim comme ça, mais j'imagine qu'elle doit avoir ses raisons pour s'être brusquement interrompue comme ça. Alors je vais pas la forcer à quoi que ce soit, même si ça a foutu un léger blanc dans notre conversation.
Tiens, Mino attrape une bouteille de champagne. Je sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression qu'elle a l'habitude, ça semble parfaitement naturel de la voir choper une bouteille au goulot comme ça. Je la vois ensuite empoigner un verre vide qui traînait sur la table, qu'elle remplit à moitié avant de le pousser de la main dans ma direction.

- J'sais pas si t'en veux.

J'observe le verre qu'elle a posé à côté de moi. Il était donc pour moi. Je suppose qu'elle a pas remarqué que j'étais encore mineur. Bon, pas que ça m'étonne hein, je sais que je suis plutôt... développé pour mon âge, mais ça me fait toujours bizarre quand on me propose de l'alcool le plus naturellement du monde. Que faire. Écouter sa conscience, ou suivre ses envies ?

De qui je me moque, j'ai donc pas de conscience. J'attrape le verre.

- Soyons fous.

Sérieusement, je vais pas cracher sur un verre ou deux. Je suis pas au lycée, et je dois de comptes à personne, alors autant en profiter. En plus, vu les efforts qui ont été mis dans la décoration et la bouffe de cette réception, je suis prêt à parier que c'est pas n'importe quel champagne qu'il y a dans ce verre. Ça serait con de ne pas y goûter au moins une fois. Mais j'avais aucune idée que Danson avait autant de fric, je suppose que ça doit venir du côté Fujiwara.

- J'ai rendu un petit service à la mariée. Alors elle m'a invitée. Mais je la connais pas, j'ai pas trop compris pourquoi. J'aurais dû faire semblant d'être malade.

Alors comme ça elle aussi a eu cette idée ? Les grands esprits se rencontrent. J'aime sa façon de penser. Mais c'est bien, grâce à elle, j'ai un peu moins l'impression d'être le seul glandu à ne pas savoir ce qu'il fabrique ici.
Par contre, je me demande bien quel genre de service on peut rendre à un chef de clan. Un sourire s'étire sur mes lèvres. C'est pas ma faute, j'arrive pas à m'empêcher d'imaginer cette meuf, côte à côte avec Mio, à essayer d'arranger sa robe de mariée alors que le pétrole de ses cheveux coule partout. Non, vraiment, je vois pas comment elle aurait pu l'aider, j'imagine qu'elle a juste dû lui livrer des fleurs, ou une connerie du genre.

- Woh. C'est quoi ce truc dégueulasse ?

La voix de Mino m'arrache à nouveau à ma non-réflexion profonde, alors que je la vois regarder ma bouche. Ou plus précisément, mes dents. Je laisse échapper un rire et lève les yeux au plafond, tout en passant ma langue sur mes dents. C'était couillu ça, je dois bien l'admettre quand même. Mais ça me plaît. Ça m'apprendra à être trop franc et spontané envers une personne de la même trempe que moi.

Je lève mon verre et hoche la tête en la regardant à nouveau dans les yeux.

- Touché, je la méritais celle-là.

Je bois une - délicieuse - gorgée de mon verre, laissant mon œil se balader autour de moi. Depuis avant, je sens que quelqu'un nous fixe, je le sais. Enfin, probablement pas qu'une seule personne d'ailleurs - on forme quand même un duo qu'il est plutôt difficile d'ignorer, avec Mino -, mais je sens comme un regard particulièrement insistant. J'ai l'habitude, c'est mon quotidien, je devrais pas ressentir ce besoin, mais je me sens quand même obligé de vérifier si c'est pas juste une impression.
Ah. Trouvé. La voilà. Une femme plutôt âgée qui nous jauge, un peu sur ma droite. J'aime pas son air de dégoût : on est pas aveugles, connasse, on te voit. Je vais m'amuser tiens.

Je détache mes lèvres de mon verre et la fixe, mes yeux plantés dans les siens. Je lui adresse le sourire le moins rassurant possible, avant de brusquement claquer des dents avec force.
Sa réaction est hilarante, sérieusement, je regrette rien. La vieille a complètement flippé. Elle a lâché son verre et a pressé la personne avec qui elle parlait de la suivre pour se barrer vite fait d'ici. Et je vous jure, y a rien de plus drôle qu'une personne âgée qui essaye de se dépêcher de marcher sans courir, j'ai cru qu'elle allait tomber au moins trois fois rien qu'au démarrage. C'était vraiment pas facile de ne pas éclater de rire, je vous jure.

Je me retourne à nouveau vers Mino, puis pointe mes dents de mon pouce tout en la regardant dans les yeux, avant de m'adresser à elle le plus naturellement du monde, comme si rien ne venait de se passer.

- Requin-tigre. On va dire que c'est pour ça que j'ai manqué de tact, tout à l'heure.

C'est pas totalement faux, je suis certain que c'est mon instinct de survie qui est venu s'exprimer en sentant l'odeur ignoble de son pétrole. Mais c'est pas totalement vrai non plus, ça reste un peu une excuse de merde quoi. Au pire, c'est pas grave, elle a pas l'air d'avoir trop mal vécu mon honnêteté, en fin de compte.
Et ça me donne une idée. On va voir si cette chère fleuriste vaut vraiment la peine que je perde mon temps avec elle. Elle m'a prouvé qu'elle avait la même rage que moi, on va vérifier jusqu'à quel point notre humour est en phase maintenant. Je fais doucement tourner le champagne dans mon verre, tout en gardant les yeux fixés sur elle.

- Sinon, ça t'arrive souvent de répandre tes fluides corporels comme ça, sur le premier venu, dès le premier soir ?

Je sais, mon humour est aussi sale que ses cheveux.



Oh merde. Même dans mes propres pensée, je suis un monstre.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gwendal Malenkov nage en #660033.
DC : Kristal Z. Lya - Mikhaïl M. Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
III ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Dim 9 Oct - 21:02


- Touché, je la méritais celle-là.


Il sourit encore, le con. Mais il l'a bien pris. On va s'entendre. Un truc bien dans une journée pareille ? C'était inespéré. J'suis presque tentée de sourire aussi. Mais par principe, je vais continuer de faire la gueule. J'me respecte.
Y fout quoi, à mater une vieille là ? Oh nan, mec, tu déconnes. Pour une fois que je trouve quelqu'un sympa, tu vas pas me lâcher pour taper la discute à une mamie hein ? Je me sentirais un peu vexée en plus, faut dire. Je veux bien admettre ne pas être la meuf la plus passionnante de la Terre, mais quand même. J'ose encore espérer que ma compagnie est un chouilla plus fun que celle de Gisèle, 74 ans.

Gwendal claque des dents, le geste arrache un sursaut à Mino.

Oh putain ! Mais il fait quoi, là ? Je rêve où Mamie prend la poudre d'escampette ? Oh. Je comprends la démarche, maintenant. Je comprends pas pourquoi, mais c'est pas grave.

Cette fois-ci, elle se laisse tenter par le sourire.


Ouais, bon, faut avouer, il est drôle quand même. Moi non plus j'peux pas me blairer ça, les vieux. Et déconnez pas, j'ai prévu de clamser avant de faire partie de leur espèce. Même si j'ai pas trop tendance à le faire, j'aime bien les gens qui tournent les trucs de merde de leur vie à la dérision. J'veux dire, le destin a fait son bâtard, il t'a flanqué des dents juste monstrueuses que même un ours il voudrait pas s'attaquer à toi en les voyant, ben tu en ris. J'approuve, Gwendal. Fallait le faire.

- Requin-tigre. On va dire que c'est pour ça que j'ai manqué de tact, tout à l'heure.


Oh, pas un hybride scie-sauteuse alors. Je savais pas que les hybrides aquatiques ça existait vraiment. Paye ta culture, ouais, ben écoutez, on va dire que par nature, des poissons sur Terre, c'est physiologiquement handicapant pour eux. Mais il a pas l'air de le vivre mal. Puis j'avoue que c'est plutôt classe, requin-tigre. S'il avait sorti "Hybride anémone" ou "poisson-clown" ça aurait pas été la même. Comme j'aime le danger, j'vais pas me gêner, mais ça dissuade un peu de pousser le bouchon trop loin avec lui.
Maintenant que j'y pense, on forme un drôle de duo. Le pétrole et le requin. Ça sonne pas trop Fables de la Fontaine. Faites pas cette tronche, même moi, je connais deux, trois classiques humains.
Allez Mino, arrête d'étaler ta culture et descends-moi ce verre.

- Sinon, ça t'arrive souvent de répandre tes fluides corporels comme ça, sur le premier venu, dès le premier soir ?

MAIS.
Oh putain, je viens de cracher le contenu de mon verre sur la personne devant moi.

- Scusez !

J'lui aurais bien fait un doigt, vu comment le type me regarde. Je suis condamnée à étaler tout ce qui vient de mon corps sur mon entourage aujourd'hui ? Il a bien choisi sa blague, l'autre. Bordel, il va se croire tout permis maintenant que j'ai ri.

La jeune femme relève les yeux vers Gwendal, un brin de malice dans le regard. Il est évident qu'elle contient son sourire pour faire bonne figure.


J'ai une réputation à défendre, quand même.

- Y en a un que j'étalerai sûrement pas sur toi, désolée de te décevoir.

Oh bon dieu. Ça sent l'échange de punchlines. Ça m'fera un peu d'exercice, tu me diras. Y a l'air d'avoir du niveau en plus ; ça me plait.
Je suis en train de penser du bien de quelqu'un. Limite j'ai honte là.
Oh mais, c'est moi ou le gars me regarde grave mal là ? Fait chier. J'ai trouvé un pote, c'est bon, j'ai plus besoin d'animation maintenant.

L'homme, qui s'était éloigné pour aller chercher de quoi s'essuyer, se dirige de nouveau vers le duo. Mino, donne un coup de coude totalement dénué de délicatesse à sa compagnie du soir.


- Eh, il a l'air déter le gars. Ça te dit on court ?

J'suis prête à faire sauter les chaussures. Ce serait un soulagement, même. Bon, vous savez quoi ? Je vais pas attendre son avis.

Chaussures à la main et un geste outrageant plus tard, Mino disparaît dans la foule, entraînant le requin à sa suite.


Ecoutez, s'il veut se barrer, il sera libre de le faire hein. Mais il a p'têtre une blague à faire sur la situation, j'aurais bien aimé l'entendre.
Foutre la merde au mariage d'une personne célèbre et que tu connais pas ? Fait. Cool. J'pourrai raconter un truc à mes petits-enfants - je déconne, j'en aurai pas.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Dim 9 Oct - 22:55


Oh merde, je savais que ma blague était pas mal, mais je m'attendais pas à ce qu'elle fasse autant d'effet sur la fleuriste. Voilà qu'elle vient de cracher la moitié de son verre sur un pauvre mec un peu trop proche d'elle. Un mec bedonnant avec un costume de qualité maintenant complètement trempé d'alcool, ce qui n'a pas l'air de lui plaire des masses, étonnamment.
Je devrais pas, mais ça me rend plutôt fier de moi. Et fier d'elle, aussi. Elle a réussi à cracher vachement loin, ça force le respect quand même.

- Scusez !

Aha, au regard que ce gars lui a lancé avant de se barrer, il est pas prêt de lui pardonner.
Moi, je me contente de garder les yeux fixés sur cette demoiselle pleine de charme, le visage impassible. Je suis maître en matière de contrôle, faut pas croire. Mino, elle, me regarde sans esquisser le moindre sourire. Vraiment ? Nan, à la regarder de plus près, elle est juste en train de le contenir admirablement bien mais on ne m'y trompe pas : mon humour a fait mouche, j'ai trouvé quelqu'un qui l'apprécie à sa juste valeur.

Tiens, on dirait qu'elle a quelque chose à me dire.

- Y en a un que j'étalerai sûrement pas sur toi, désolée de te décevoir.

Bon ok, un point pour elle, j'ai failli perdre mon masque avec celle-là, elle était vraiment pas mal. Mais plutôt que de rire à plein poumon, je décide plutôt de lui faire un clin d’œil faussement charmeur - je pense qu'elle m'a déjà assez bien cerné pour comprendre que c'est pour complémenter notre échange de blagues houleuses.
C'est marrant, je viens de penser à un truc. Je me demande si tous les fluides qui s'échappent de son corps sont...

AOUTCH.

Mais qu'est-ce qu'elle fout l'autre ? Elle vient de m'enfoncer son putain de coude hyper pointu dans les cotes, ça se fait pas, sérieux ! J'ai pourtant rien dit à voix haute là, si ?

- Eh, il a l'air déter le gars. Ça te dit on court ?

C'est marrant, à l'entendre, on croirait presque que j'ai eu le choix. Non parce que bon, on va faire un topo de ce qui a suivi la question de Mino.

Le mec qui s'est fait aspergé par elle vient de revenir avec une serviette. Il a pas l'air content, forcément. Alors je me dis que peut-être que ma compagne de la soirée a un peu plus de savoir-vivre que moi et qu'elle va lui demander s'il a pu sécher ses vêtements. Mais bon, forcément, elle me prouve qu'elle est pas mieux que moi. Elle enlève ses chaussures. Ouais, sur le coup, je comprends pas pourquoi, j'me dis qu'elle doit avoir mal au pieds, il paraît que les gonzesses font souvent ça quand on arrive au milieu d'une soirée.
Sauf que c'est pas pour ça qu'elle les enlève. Nan. Elle se tourne vers le gros riche vexé, et le gratifie d'un bras d'honneur de toute beauté, avant de se barrer en courant, en passant juste devant moi. Et bien sûr, elle manque pas de me faire lâcher le verre que je tenais pour me choper la main et me forcer à la suivre.

Tout ça en l'espace d'une poignée de secondes. Vous voulez que je réagisse comment, moi ? J'ai pas le temps de réfléchir à une autre solution : j'attrape la bouteille de champagne et je la suis. Me jugez pas, hein. J'ai pas eu le temps de finir mon verre, je vais pas laisser un champagne de cette qualité finir cette soirée sans moi. Et faut pas rêver, le mec a très bien vu qu'on était ensemble depuis un moment avec Mino, elle vient de lui manquer de respect deux fois en l'espace d'approximativement trois minutes, je vais pas tenter ma chance avec lui.
Alors on court. Comme deux gamins qui viendraient de faire une connerie. Ce qui est le cas. Un peu comme les deux gamins qui ont forcé notre rencontre, en fait. Si c'est pas ironique, ça. J'en deviendrais presque poète, mais on a pas le temps pour ça.

Comme la foule à ce mariage est plutôt dense, on pourrait penser que ça devrait être galère de prendre ses jambes à son cou au milieu de tout ça. Mais c'est sous-estimer nos apparences respectives. On a pas besoin de dire quoi que ce soit pour que tous les convives s'écartent d'eux-même de notre chemin lorsqu'on court vers eux. Serait-ce le pouvoir du pétrole, ou celui des dents de requin ? On ne le saura probablement jamais, mais le fait est que ça fait son effet.
Quand on arrive à l'autre bout de la salle, on s'arrête enfin de courir. Je sais pas si c'est parce que Mino avait besoin de reprendre son souffle, mais je pense surtout que c'est parce qu'on a mis assez de distance entre le pauvre homme douché et nous. Je lâche donc sa main, alors qu'elle s'éloigne à peine pour s'adosser au mur face à moi. Ce qui me donne une idée. C'est le moment de me venger pour la perte de mon fond de verre de champagne.

J'avance vers elle lentement, une main dans le dos, avant de plaquer l'autre contre le mur à quelques centimètres du visage de la fleuriste. J'approche ensuite mon visage du sien, me baissant assez pour me placer plus ou moins à son niveau, réduisant au maximum la distance entre nous. Je lui adresse un sourire narquois, avant lui parler, murmurant juste assez fort pour qu'elle seule m'entende.

- Quelle cruauté. Tu me rejettes et ensuite tu me prends par la main, c'est pas beau de jouer avec les sentiments d'un homme. Tsk.

Je laisse claquer ma langue pour accompagner mes paroles et, gardant toujours mon bras tenant la bouteille dans mon dos, je me détache d'elle pour reculer un peu, feignant un air triste qui ne convaincrait pas le plus crédule des enfants. Je m'amuse, et ça se voit.
Je lâche un long soupir et fixe mon regard dans le vide, quelque part sur ma droite, avant de reprendre la parole d'un ton plaintif.

- En plus j'ai perdu mon verre avec tout ça.

Comment ça je suis pas crédible quand je fais l'enfant ?

Deuxième clin d’œil à l'adresse de Mino de la soirée, je suis vraiment d'humeur joueuse moi, ce soir.

- Heureusement pour toi, j'ai embarqué une copine pour nous réconcilier.

Pas ce genre de copine, bande de gros dégueulasses. Je sors la bouteille de champagne que j'avais gardé cachée derrière mon dos, pour la lever devant mon visage. Ce qui est merveilleux, c'est que non seulement on avait pas bu grand-chose de la bouteille avant de courir, mais qu'en plus, par un manipulation divine de l'Unique en personne, j'ai réussi à ne pas en renverser la moindre goutte sur le sol pendant notre fuite.
Je porte la bouteille à mes lèvres et en bois une bonne gorgée, avant de laisser claquer ma langue de satisfaction. Je plante ensuite mon regard dans celui de Mino, en gardant un ton doucereux.

- Sauf si tu es trop prude pour partager mon intimité de la sorte sans les moindres préliminaires, bien entendu.

Je lui tends la bouteille tout en m'adossant contre le mur à côté d'elle, un air de défi sur le visage. Est-ce que je pousse la blague trop loin ? Naaaan. C'est bon, je pense pouvoir affirmer sans trop de craintes de me tromper qu'on est en phase maintenant. Au pire, je me prendrai une claque dans la gueule. Mais ça serait dommage quand même, je l'aime bien cette nana, elle divertit plutôt efficacement ma soirée pour le moment.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gwendal Malenkov nage en #660033.
DC : Kristal Z. Lya - Mikhaïl M. Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
III ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Lun 10 Oct - 19:18


L'avantage à faire une réception dans une salle aussi ridiculement gigantesque, c'est que t'as même pas besoin de changer de pièce pour fuir une vioche en furie. Nan parce que bon, entre me taper l'hôtel en entier au pas de course et me faire péter la gueule, j'aurais réellement du mal à choisir.

Un peu essoufflée, Mino s'adosse au mur.

Ouf, j'crois qu'on est sortis d'affaire. Je vais pouvoir me faire une petite pause. Je suis pas une grande sportive, c'est le cas de le dire.
Eh, mais y fait quoi l'autre weirdo là ?

- Quelle cruauté. Tu me rejettes et ensuite tu me prends par la main, c'est pas beau de jouer avec les sentiments d'un homme. Tsk.

L'incrédulité sur le visage de Mino, passagère, laisse de nouveau la place à son plus habituel air railleur, un brin blasé. Elle l'observe faire son petit manège les sourcils haussés.

Juré pendant une seconde y m'a fait flipper. Mais non, ça va, il se fout juste de ma gueule. Je l'aurais pas bien vécu.

- En plus j'ai perdu mon verre avec tout ça.

Ouais, ben moi j'aurais limite pas envie de rire sur ce sujet. Moi aussi j'ai perdu mon verre, ça craint. Je pourrai jamais le récupérer. Même si j'ai un pote pour la soirée, j'aurais bien voulu profiter du champagne. J'en goûterai pas deux fois dans ma vie, du comme ça, alors déconnez pas c'est super frustrant.
Ouais, c'est ça, fais-moi des clins d'oeil petit con.

Ce n'est pas sa pseudo hargne interne qui lui empêche un demi-sourire amusé.

- Heureusement pour toi, j'ai embarqué une copine pour nous réconcilier.

Qu'est-ce qu'il va encore nous sortir comme plan pourri ? Je sais pas trop si je devrais être curieuse ou flipper.
Oh ! Par l'Unique, j'adore ce type !

- Sauf si tu es trop prude pour partager mon intimité de la sorte sans les moindres préliminaires, bien entendu.

J'me ferai pas avoir deux fois, cette fois-ci, je fais bien gaffe à pas rigoler. Il maîtrise le jeu de mot subtil, lui. J'crois qu'on est en phase, truc de fou. Je vous promets que si je recroise les deux morveux de tout à l'heure, j'leur offre des bonbons. Sans eux, je me serais quand même bien emmerdée.
Allez, on va faire honneur à son humour. Puis, vu qu'on est partis sur cette lancée.

Elle se saisit de la bouteille, soutenant le regard du jeune homme.


- Tant qu't'as de quoi payer, mon gars, les préliminaires, j'm'en branle.

J'lui sortirai pas de clin d'oeil, mais presque. Celle-ci c'est la meilleure de ma carrière.
J'me suis pas sentie d'aussi bonne humeur depuis un bail ; j'retire ce que j'ai dit tout au long de ma vie. Des fois, le destin, il est sympa.

Sur ces douces paroles, elle suit les traces de son camarade d'infortune et boit.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Lun 10 Oct - 22:43

Evangeline me ramené à l’extérieur en me prenant par la main. Elle est gentille d'avoir accepté ma demande. e suis donc la foule en se faufilant, je n'ai pas vraiment eu de mal comme Eva m'a ouvert la route. Elle semble bien mieux connaitre l'endroit? Est ce qu'elle est déjà venu avant ? Je connais moi aussi un petit peu l'endroit, mais avec autant de monde j'en perds tout mes repères. Par l'Unique que je ne supporte pas quand il y a autant de gens. Mais je me sens mieux qu'avant , je suis accompagné par la belle Eva'.

Nous voilà enfin arriver à l’extérieur de cet hôtel. Dans ce grand jardin luxueux .Le nombre de personne à l'extérieur est aussi bien plus bas. Je me sens plus reposer maintenant. L'ambiance est bien plus calme ici, même s'il reste quelques personnes qui traîne par-ci, par-là. Maintenant que nous étions dans un endroit où je me sens plus à l'aise. Je me permet donc de regarder plus en détail Eva'. Sa robe bleu clair me plaît énormément sur elle, ce n'étais pas trop surchargés mais joli. Puis elle me demande donc comme je vais.

" Je vais mieux maintenant... Merci de me tenir compagnie, j'étais perdu avec tout ce beau monde..."  

Je ne sais pas si je dois considéré ceci comme une chance ou un malheur de la revoir. Depuis ce dernier jour je ne lui ai reparlé. Je me devais donc de vivre sans elle, contre ma volonté M ais il fallait s'y attendre, comment aurait pu s'entendre avec moi.  On est tout les deux opposés par le mode de vie. Je me fais du ma à penser comme ça mais c'est la vérité. Et c'est sûrement pour ça qu'elle n'est pas rester aussi. Si seulement j'avais fais plus d'effort, j'aurai pu faire quelque chose. Mais me lamenter sur le passé ne me sert à rien... Maintenant, c'est trop tard, elle a fais son propre choix et je me dois de le respecter.

Et elle qu'est-ce qu'elle dois se dire ? Je reviens la voir après cette histoire, comme si j'avais ignoré ses paroles. Elle doit tellement le prendre mal...Je devrais m'excuser d'être revenu vers elle. Je n'aurait pas du, je lui fais en plus manquer une partie du mariage. En plus elle est concernée, elle reste une grande amie avec Shane. Il font tout les deux partie de la Dream Team après tout. A cause de moi elle se retrouve à l'écart. Bravo Teiichi, tout ça parce que tu te sent seul que tu a détruit la journée d'une autre personne. Et puis il ne s'agit pas de n'importe qui à mes yeux. Je devrais en avoir  honte...


"Je suis désoler, je te fais rater le mariage et je n'ai pas tenu ma parole..."
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Mar 11 Oct - 17:29

19 septembre, ce matin encore j'étais persuadée que ce serait une journée comme les autres où je trainerais dans tout le lycée à la recherche de quoi faire. Un samedi quoi.

Pourtant en me réveillant j'avais la nette impression d'oublier quelque chose... Ce n'est qu'en m'asseyant à mon bureau pour barrer la case du 19 septembre que je voyais écrit 'Mariage Mio-Shane' suite à cette lecture je décidais de vérifier les dates partout et nous étions bien le 19 septembre !

Et vous savez quoi? J'avais complètement oublié ! Ca m'était complètement sorti de la tête .... J'avais honte, comment je pouvais oublier un jour aussi important ?!

Forcément après une révélation pareille je m'étais mise à stresser comme une malade je ne savais ni quoi mettre pour la cérémonie ni pour la suite à l'hôtel !

Ca faisait tellement longtemps que je n'étais pas aller à un événement pareil et surtout, je n'avais jamais pris soin de m'habiller convenablement !

Car..... J'avais beau être en Evasion et avoir des cours de dessin -où le maniement des couleurs était une base-, je ne savais absolument pas quelles couleurs m'allaient et lesquelles non ! Sans parler de comment les associer !

J'avais envie de pleurer je ne savais même pas si j'avais encore une robe pour faire l'affaire. D'habitude c'était maman qui me disait si j'étais bien habillée ou non...

Si ça ne tenait qu'à moi j'irais avec la tenue que je met pour aller au parc avec Yuki !

Mais il s'agissait de Mio et de Shane... Je les aimais bien ils étaient gentils alors je devais faire un effort ! Déjà qu'ils m'avaient invitée ! Je refusais de les décevoir.

J'étais donc partie à la recherche de vêtements adéquats dans mes affaires puis très très très rapidement en ville et me voila désormais à l'hôtel comme tous les invités habillée d'une robe rose pale à bretelles.

Il y avait des bordures dorées, sur le bas de la robe ainsi que sur la ceinture. Elle m'arrivait un peu plus bas que mis cuisses en gros au dessus des genoux. Une ceinture blanche passait autour de ma taille et se fermait grâce à un joli petit nœud derrière.

J'avais mis des ballerines blanches il était absolument hors de question que je mette des talons ! Quand je voyais toutes ces filles qui semblaient souffrir au bout d'une heure à cause de ces chaussures ça me passait clairement l'envie d'en porter ! Et puis des petites ballerines c'étaient mignon non? De toute manière j'avais rien d'autre nah !

Sinon j'avais attaché mes cheveux en un chignon grâce à un élastique avec une petite fleur rose de chaque côté, et comme toujours j'avais un ruban !

Je pense que c'était largement suffisant ! Enfin je pense.... En tout cas j'avais été très stressée entre quoi porter et la cérémonie...

Shane et Mio m'avaient nommée demoiselle d'honneur comme Anny ! Ca me faisait plutôt plaisir mais j'avais peur de faire une gaffe.

Vous savez un truc du genre trébucher sur rien du tout, tomber sur quelqu'un, éternuer à un moment vraiment mal choisir.... Mais j'avais réussi -par je ne sais quel miracle- à ne faire aucune bêtise et à me concentrer ! C'était difficile l'air de rien !

Maintenant dans l'hôtel je me détendais, mais je ne savais pas vraiment quoi faire désormais... Je n'avais personne avec qui rester et puis j'avais trouver une chaise plutôt agréable -même si mes pieds ne touchaient pas le sol- !

J'en profitais donc pour observer en détail la décoration qui était juste MA-GNI-FIQUE ! J'aurais dû emmener mes affaires de dessin. Enfin quoique... Je devrais oublier mes dessins et profiter de la soirée !

Après la déco j'observais les invités et je m'amusais à mettre en couple des bermudiens.

Comme par exemple ce garçon aux yeux rouges et au sourire carnassier avec cette fille aux longs cheveux noirs ! Je trouvais qu'ils allaient plutôt bien ensemble huhuhu. Je vous raconte pas mon petit fangirlisme quand je les ai vu traverser la salle main dans la main !

Enfin bref. Désormais je m'ennuyais. Enfin comment expliquer que je ne savais pas trop quoi faire seule? Je devrais peut-être aller féliciter Mio et Shane? Je le ferai plus tard !

Je prenais la bouteille de ce qui me semblait être de l'eau et après avoir demander à une inconnue de me l'ouvrir je me servis un verre. Cette ''eau'' avait un goût particulier. Mais c'était plutôt bon ! C'était même délicieux !

J'en prenais un second verre puis un troisième avant d'avoir le hoquet. En plus je devais aller au toilette maintenant.

Je descendais donc du mieux que je pouvais de ma chaise, Mais une fois au sol je me sentais un peu bizarre. Mais bizarre genre bizarre dans le bon et le mauvais sens je savais pas trop comment le vivre. Mais m'en fout je me sentais plutôt bien là !

Je me mis donc à gambader en milieu des invités à la recherche des wc .

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Ze vous caline en......


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 232
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Dim 16 Oct - 16:30


Je sais pas tenir mes engagements. Lorsque je nous vois là, tous les deux, dehors, je me dis que j'ai foiré un truc. Je l'ai quand-même rejeté la dernière fois. C'est pas très logique. Enfin, je l'ai pas rejeté de gaieté de cœur, mais il le fallait. Je peux pas lui faire croire qu'une fille comme moi est à sa hauteur. J'ai descendu en puissance, c'est un peu comme mentir sur la marchandise. Je suis pas la fille parfaite que tout le monde croyait, même moi.

- Je vais mieux maintenant... Merci de me tenir compagnie, j'étais perdu avec tout ce beau monde...

Quand je le vois, comme ça, j'ai envie de m'excuser. De lui dire que je ne voulais pas le rejeter. Que c'était pas contre lui mais contre moi. Que ce n'est pas lui que je ne mérite pas mais l'inverse : c'est moi qui ne le mérite pas. Pas même sa compagnie. Parce qu'il est beaucoup trop gentil pour rester avec une pauvre fille comme moi.

- Je suis désolé, je te fais rater le mariage et je n'ai pas tenu ma parole...

Arg. Pourquoi je m'y attendais à ça ? Sûrement parce que je suis trop conne de l'avoir rejeté. J'esquisse une moue gênée avant de me balancer sur mes pieds.

- Heu... À propos de ce que j'ai dit la dernière fois... C'était pas contre toi... Plutôt contre moi...

Je finis par arrêter et le regarder dans les yeux.

- Je suis pas assez bien pour toi. J'suis juste la meuf un peu nulle qui vient de descendre de son piédestal. Celle qui n'est pas vraiment intéressante, qui sait pas faire grand chose...

Alors que lui c'est le Liberté qui sait coudre, cuisiner et faire pleins d'autres trucs. Il est pas populaire mais il pète la classe. Personne ne le connait vraiment mais il est déjà dans le top 15 des meilleurs élèves. C'est pas monsieur tout-le-monde non plus. Or, moi, je le suis totalement. Je serais pas à Xényla, ce serait pareil.

- Tu sais... Je me sens pas trop à ma place dans ce mariage...

Parce que c'est celui de mon pote qui m'a dépassé et qui est devenu le plus puissant élève de Xényla avec la cheffe de clan la plus badass que je connaisse. C'est vraiment pas n'importe qui.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Ven 21 Oct - 15:08

Comme si l'Unique avait entendu mon appel, Shane débarqua de nul part tout sourire.
J'étais rassurée de le voir, et j'étais tellement contente de lui tomber dessus au milieu de tout ce monde.
Avant que je puisse dire ou faire quoi que ce soit, le Shanours m'attaqua d'un de ses câlins dévastateurs.
Quand il me lâcha il me dit :

-Je suis tellement content que tu sois là !

Je mis mes poings sur mes hanches.

-J'espère bien!

C'était tellement beau de voir que Shane resterait toujours le même joyeux luron même en se mariant à une cheffe de clan. Il était tellement... Simple?
C'était génial. Il se prenait pas la tête.

Par contre, j'allais devoir lui expliquer de trois trucs sur la tenue en public quand on est du monde des clans, parce que câliner c'est mignon, mais heureusement que les caméras étaient occupées à chercher les figures de la Haute. Shane s'était embarqué dans un monde bien spécifique sans aucunes connaissances. Mais je ne doutais pas de son adaptation, il avait Mio et moi-même en soutient.

Je ne pus m'empêcher de sourire quand je vis le mélange d'étonnement et de jugement sur le visage de Shiro devant la tactilitée de Shane. Heureusement que Shane ne ressemblait pas à un agresseur, parce que retourner le marié Fujiwara le jour de sont mariage ça aurait créé un sacré bordel. Après, j'avais quand même prévenu Shiro de quel genre de personne était Shane donc aucun risques.

Shane réfléchis un instant avant de me demander :

-Hum… Dis moi ? Est-ce que t'aurais vu Mio quelque part ?

Je ne pus cacher mon étonnement devant cette question.

-Attends...Tu as réussi à perdre ta femme? Mais t'as fout// Comment tu as pu? Logiquement vous êtes arrivés ensembles!

Je soupirai d'un faux air exaspéré. Aussi, je m'étais auto-corrigée dans mes paroles. En dehors du lycée, je ne pouvais pas me permettre de parler de manière trop familière. "T'as foutu quoi" c'était pas très digne d'une Shirayuki quoi.

-Tu es irrécupérable Shane.

Je tournai mon regard un instant vers Shiro.

-Shiro, j'ai une question -et il est hors de question que tu l'ignores- : Est-ce qu'il y a d'autres gardes de la famille ici ce soir?

Je fis une pause.

-J'ai bien évidemment refusé, mais je suppose que mon cher parrain en a mis un peu partout?

Le "loup blanc" me regarda d'abord d'un air étonné, puis hésitant avant de soupirer et hocher la tête.
AHA! Démasqué! Inspecteur Shirayuki a encore frappé!
Je soupirai.

-Je me disais bien que ton oreillette c'était pas de la décoration... Tu peux me rendre un service?

Bien évidemment, quelle question, c'était son métier.

-Contacte les autres et demande-leur si ils savent où se trouve Mio, si déjà ils sont là, autant les rendre utiles. Je toucherais juste deux mots à mon oncle en rentrant.

A ces mots il s’exécuta. Je lui accordai un grand sourire cordiale.
J'en revins à Shane :

-Grâce à ma petite combine, nous devrions trouver Mio assez facilement. Comme quoi, ça a des avantages d'être sous surveillance. Pour la petite histoire, tu te rappelles du bras droit de la compagnie?  Tu sais, mon oncle -et parrain-. Tu lui avais parlé au téléphone. Eh bien c'est une vrai mère poule avec moi. Du coup, il y a bien trop de manchots à mon goûts qui veillent sur moi. Contre mon gré. Mais ça changera quand j'aurais 18ans~♫

Un petit air machiavélique apparu sur mon visage l'espace de quelques instants.

Ni une, ni deux, Shiro me fit signe de le suivre.
Parfait!

-Viens Shane, les gars ont trouvés ta femme!

Nous allions direction la salle de bal à ce que je pouvais constater.
Je n'avais pas trop de soucis de bousculades grace à mon merveilleux garde du corps, et puis ça aidait d'avoir Shane avec aussi. J'étais à l'abri entre deux hommes immenses~

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Anny, tu gères <3:
 



Eirin Keiko clame son indépendance en Indigo



~D.C: Yuuma Kurotsuki, Jun Akatsuki, Owen H. Anderson~





Mes Bermudiens chéris, si vous avez un quelconque intéret pour le cosplay, pouvez vous passez sur ma page : Creepy Bunny Cosplay? Je la tiens avec ma grande sœur Kristal ♥♥♥
avatar
V ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 544
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Lun 31 Oct - 16:04


Ma question – qui de mon point du vue de fait pas vraiment marié modèle – étonne Luna. Et elle ne met pas longtemps à me répondre :

-Attends...Tu as réussi à perdre ta femme? Mais t'as fout// Comment tu as pu? Logiquement vous êtes arrivés ensembles!

Oh ? La petite Shirayuki s'est corrigée ? Mais pourquoi donc ? Elle peut parler comme elle veut avec moi. C'est pas moi qui vais monter sut une chaise et crier qu'elle utilise un langue familier. Enfin bon… On est ''entre nous''.
Mais sa question a une réponse réponse. Et j'aurais pu la donner en entier, mais le temps, je n'en ai pas trop là.

-Mais… Tout le monde s'est jeté sur elle. On a été séparé ! C'est pas ma faute...

Voilà, voilà. Shane, 18 ans, s'est marié aujourd'hui mais se justifie toujours comme un enfant.

-Tu es irrécupérable Shane.

Et elle a bien raison Luna. On voit qu'elle me connaît bien. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir devenir moi ? Je suis sûr, quand les Fujiwara vont vraiment découvrir qui je suis, ça va leur faire bizarre. Déjà qu'il ne m'aime pas trop trop, là y vont me détester. Y vont jamais comprendre le choix de Mio.
D'ailleurs… Non non. Moi je le comprends tout à fait. C'est un peu une évidence au fond. Comment faire autrement ? Elle m'aime et je l'aime. Je ne veux absolument pas la perdre. Alors si le mariage est le seul moyen de la garder, rien ne peut m'arrêter. Et me voilà. Marié à une Fujiwara… Et pas n'importe laquelle ! La plus belle, la plus forte de toutes… Je suis beaucoup trop chanceux je crois.

Pendant que je me fais ma petite analyse personnelle de la situation. Luna est en train de parler avec son garde du corps. Elle doit avoir l'habitude elle. Comment je vais faire moi ? Deux gardes du corps… On rigole, on rigole mais je vois pas le fond du bol moi. Ça va pas être facile pour moi je le sens. Mais je vais m'y faire, je le sais.
Mais donc, Luna a réussi à négocier des informations à son garde du corps. Elle est plutôt forte pour ça à vrai dire. Enfin je crois. Et elle ne tarde pas à me le confirmer :

-Grâce à ma petite combine, nous devrions trouver Mio assez facilement. Comme quoi, ça a des avantages d'être sous surveillance. Pour la petite histoire, tu te rappelles du bras droit de la compagnie?  Tu sais, mon oncle -et parrain-. Tu lui avais parlé au téléphone. Eh bien c'est une vrai mère poule avec moi. Du coup, il y a bien trop de manchots à mon goûts qui veillent sur moi. Contre mon gré. Mais ça changera quand j'aurais 18ans~♫

Je ne peux m'empêcher de rire. Elle prend tellement tout ça avec de l'humour. Juste avant elle se corrigeais pour un ''Mais t'as foutu quoi ?'' et maintenant elle parle de ''manchots'' sans problème. Luna, Luna… Toi aussi je ne sais pas ce qu'on va faire de toi. Franchement. On est à la tête des Passions et on est désespérant. Enfin, au moins, on peut pas se plaindre de nous. On est dans le top 5 des élèves les plus puissants et pourtant on prend pas la grosse tête et on reste agréable. Enfin… Je crois ? Du moins, j'ai reçu aucune plainte !
Luna me semble très fière de sa ''petite combine''. Je peux le lire sur son visage. Et moi aussi je le serais, mais seulement quand j'aurais trouvé Mio. Mais j'y crois dur comme fer.

-Viens Shane, les gars ont trouvés ta femme!

Ah bah voilà. Je suis fier aussi. Je lui fais un grand sourire et la suis dans la foule. Enfin, c'est spécial. Elle suit son garde du corps et je la suis. On fait un beau trio nous : Le marié, sa témoin et le garde du corps de sa témoin. Mais une fois qu'on aura traversé tout ce beau monde, on sera quatre. Et surtout, j'aurais retrouvé ma femme. Ça me fait tout bizarre d'appeler Mio comme ça. Mais Luna m'a fait réaliser – vraiment – que je suis marié. Wow.
Et le ''une fois'' arrive maintenant. On a fini de traverser tout cet amas de gens. Non mais… Je vous jure, j'en connais même pas 1 sur 2. C'est mon mariage, mais j'ai quasiment invité personne… Enfin, après c'est un peu normal… 'Fin bref. Là n'est pas la question. Mio est juste en face de nous. Elle me voit, je la vois. J'ai très envie de courir et de la prendre dans mes bras. J'ai le droit ? En soit, oui j'ai le droit. Rien, dans les lois de l'île, empêche ce type de démonstration d'amour. Mais voilà… Je crois que je vais être très, très, très mal vu si je le fais. Donc je me contente de marcher vers elle en souriant. Je suis toujours accompagné de mon duo Shirayuki, fille et garde du corps.

- Mio !

Courir : non. Dire son prénom : oui. Et puis, dans la foulée, rien ne m'empêche de l'embrasser. Je ne devrais peut-être pas, je ne sais plus ce que j'ai le droit de faire et ce que je n'ai pas le droit… Mais… L'embrasser c'est trop tentant. Et puis pas longtemps ! Je pose mes mains sur son visage et je l'embrasse.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

DCs : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~☆~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 934
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le mariage [RP RÉSERVE] Mer 2 Nov - 15:18


En traversant la foule, je croise des aristocrates que je salue, des membres d'autres clans, où je m'arrête pour discuter un peu -il serait idiot de déclencher un accident diplomatique maintenant, et d'autres célébrités invitées par pure politesse. Il y a beaucoup de monde que je ne fréquente pas habituellement mais qu'il est coutume d'inviter. Je finis par aller du coin de ma famille et j'y retrouve l'Ancienne et tous les autres. Tous les Fujiwara n'ont pas pu venir mais les membres les plus importants sont là. Avec un grand sourire, je les enlace un par un. Ma Grand-mère me fait remarquer que j'aurai pu faire le mariage dans notre région mais je ne réplique pas. Notre région est bien trop pauvre pour abriter une fête de cette ampleur et puis, je vis à la capitale jusqu'à ce que Shane finisse ses études. Donc pas tout de suite.

La Commandante, la Fujiwara siégeant au conseil, me salue et je sens, derrière son masque, qu'elle sourit. C'est triste qu'elle soit obligée de tout le temps le porter mais bon, il s'agit de la tradition. Je parle longuement avec eux avant que l'un des membres du personnel de l'hôtel vienne m'annoncer que l'entrée est prête. Avec un petit sourire, je lui propose d'attendre quelques minutes avant de venir chercher les invités pour les placer. Je n'ai pas encore eu le temps de voir tout le monde, il faudra que j'y songe. J'aimerai bien parler à Sekai, Luna et tout ces gens là. Après tout, ils sont importants à mes yeux. J'échange encore avec ma famille mais j'essaie, en même temps, de chercher Shane. Perdre son mari le jour de son mariage. Dur.

Mais je finis par le voir, si resplendissant dans son costume. Il s'avance vers moi, le sourire aux lèvres.

- Mio !

Que j'aime ses démonstrations. Dans mon univers si étroit d'esprit, ça fait chaud au cœur. Il fend la foule et arrivé devant moi, il m'embrasse. Devant ma famille. Avec ma grand-mère qui manque de s'étouffer avec son champagne. J'adore. Le baiser est rapide, mais il m'a revigoré pour la soirée. J'attrape sa main avec un sourire, salue Luna Ui se trouve juste derrière lui et tends le bras pour montrer le petit bout de famille qui se tient à mes côtés.

- Shane, Luna, voici ma famille.

Chaque membre se présente en hochant la tête. Fumiyo, ma grand-mère, Teiichiro mon grand-oncle, Osamu, mon oncle, Haruka et Daichi mes cousins et Yoko, ma cousine. La Commandante se présente avec son nom de membre du conseil et on parle quelques minutes avant d'être appelés pour manger. Ma famille sera à une autre table mais tous les témoins, demoiselles d'honneurs et mariés se retrouvent ensemble. Avec un sourire, j'attrape la main de mon mari et de sa meilleure amie et me penche vers Luna.

- Si tes gardes ont faim, qu'ils n'hésitent pas à aller en cuisine, hein.

Je lui adresse un clin d'oeil avant de prendre la direction de la salle à manger. Moi aussi je sais ce que c'est d'être constamment surveillés.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je parle en royalblue[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Plus Badass 2016 ▲ RP de 2016
avatar
IV ▲ Chef de Clan
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 314
Revenir en haut Aller en bas
Le mariage [RP RÉSERVE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de mariage de Paquerette et Philipaurus
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Mariage des soldats Maya II et nain32
» [RP] Mariage de Myckilem et Naurestel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: