Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Noctambules égarés [DREGÜN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Noctambules égarés [DREGÜN] Mar 27 Sep - 22:13


Lalegün souffla. Il n'osait pas regarder l'heure. Par l'Unique, au matin, le réveil serait difficile.
Quoique.
En vérité, il n'était pas sûr de dormir. Il était même presque sûr de ne pas dormir. Et voilà un bon moment qu'il cogitait. La chambre ne lui semblait avoir rien d'accueillant. Le lit lui paraissait froid et la couverture bien trop légère. Malgré les deux camarades qui sommeillaient à quelques mètres de là, un sentiment glaçant de solitude face à l'obscurité lui rongeait la poitrine, et une espèce d'angoisse sourde coulait un liquide glacé à l'arrière de son crâne. Il ne se sentait pas bien dans cette pièce, dans ces draps, dans ces ténèbres épaisses.
Décidé, il chercha dans son bazar un pull à enfiler - il ne comptait pas sortir torse-nu, un peu de décence -, son éternel bonnet, et s'empressa de sortir après avoir attrapé une flûte. On ne savait jamais.

C'était comme respirer un air nouveau. Avant, les couloirs, de nuit, l'effrayaient totalement. Mais à présent, il appréciait cette ambiance. Marcher là, sans bruit, c'était un peu comme se confondre avec l'univers. C'était une belle fusion ; il se sentait entier. Le silence était une musique qu'il n'avait jamais su apprécier, et ces derniers temps, il commençait à la capter, à mieux comprendre les mécaniques de sa mélodie. Elles avaient un quelque chose de tout à fait envoûtant qui peignait son visage d'apaisement. C'était bon, le calme, en vérité.
Mains plongées dans les attaches de son bonnet, il glissait donc discrètement le long des murs, s'arrêtait un instant aux fenêtres. L'oeil attentif, il prenait garde ; s'il se faisait attraper par le gardien, il risquait de passer un sale quart-d'heure. Ce Monsieur Maldwyyn n'avait pas l'air commode. C'était fou, comme la nuit, le temps devenait élastique. Il s'étirait tant qu'on le voulait - puis, brutalement, le jour. Heureusement, ils n'y étaient pas encore.
Il marqua un arrêt.
Des pas.

Lalegün scruta les ténèbres, aux aguets. Qui était-ce donc ? Il y avait quelqu'un, c'était sûr. Mais impossible de distinguer quoi que ce soit. Il se détendit un peu. Si ç'avait été le gardien, celui-ci serait déjà sorti de sa cachette. Le jeune homme se pencha un peu en avant.

- Qui c'est ?

La silhouette lui disait quelque chose, en fait. Mais dans le noir, il n'était pas sûr.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Noctambules égarés [DREGÜN] Mer 28 Sep - 21:15

Il était tard, dans la nuit et j'étais la, allonger dans mon lit à attendre que le temps passe (pas du tout). Je regardais le joli (ou moche sa dépend de ma dose de je m'emmerde) plafond de couleur jesaispasquoiilfaittropnoir.

Je sentait que cette nuit allait être... difficile? déjà je n'arrivais pas a trouver sommeil et demain j'allais trouver le réveil (trop) compliqué. je changeait 800 fois de positions en espérant trouver celle qui serait la plus confortable pour dormir mais même en 30min c'était impossible. Tout a coup la faim me pris, au bon moment... Même mon estomac était contre le sommeil, je devait dormir (surtout après avoir dormit 4h la nuit dernière).

Mon instinct de gros dalleux pris le dessus et au final je me leva pour prendre un bout de gâteau encore frais. Je restais assis et je regardais l'heure, mais au bout de 5sec je l'avais déjà oublié... 22h? 23h? 4h? bref dans tout les cas je savais que j’étais dans la merde. Je restais assis a réfléchir. Comment j'allais faire demain? Je sèche? je vais genre je suis malade? j'assume (pas) et j'y vais?... J'avais déjà la tête a moitié dans les vaps donc si en plus je me mettais a réfléchir j'allais me mettre a peser des trucs bizarres (et sain d'esprit voyons)

Je regardais sur mon téléphone la température (merci appli inutile de génie): 15°C? c'est pour ça que JE commençais a avoir chaud (j'insiste bien sur le JE) et après avoir (trop) bu je sentais une envie pressante venir et donc je prenais initiative de sortir et il me fallait prendre l'air avant de repartir dormir. Je me leva alors puis m'habilla vite fait pour sortir prendre l'air et me balader. Il fallait que je fasse attention au fameux Mald... mal... malyn? malwyn? ouais enfin bref le gardien quoi, car si je me fait chopper j'allais être dans la merde la plus total.

Je préparais mon sac avec un casse dalle de quoi faire un petit dej et 2-3 trucs au cas ou j'allais rester en dehors de ma chambre toute la nuit.Je sortais diiiiscretement sans faire de bruit (pour pas réveiller ma camarade aussi), et une fois dehors je m'étira toute les articulations une par une puis ensuite heu... directions.... droite! non non non gauche! bon pile ou face *fais le pile ou face* pile donc droite. Je partais vers la droite en marchant doucement et en me concentrant pour ne pas siffloter ma musique (oui c'est très dur pour moi)

Après quelque minutes je voyais une silhouette au loin, une petite silhouette qui m'avait l'air familière.

"- Qui c'est ? "

CONCI- ah bah nan le concierge était pas si petit donc ça devait être un élève. Je répondait alors a cette personne: "Drevia... enfin un élève des évasions quoi... Je m'approchais alors est quand enfin je pouvais voir son visage je me rappelais de qui c'était! babygün!comme le baby-bel! heu nan Laleburn heu gun.. Lalegün, un élève des Evasions aussi, la légende raconte que personne ne l'as jamais vu sortir sans son bonnet. Je m'y ferais jamais avec le prénom des autres... si il savait comment j'avais prononcé son prénom il m'aurait tué... "Oh Lalegün! tu galère aussi a dormir ou c'est autre chose qui t'as amené a sortir de ta chambre?"

Si je savais un truc sur Lale c'est que c'est un petit nerveux des fois... espérons qu'il soit de bonne humeur et qu'on puisse faire connaissance(sans se faire chopper évidemment)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 274
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Noctambules égarés [DREGÜN] Mer 28 Sep - 22:28


Lalegün échappa un sourire ; il connaissait la personne au bout de ce couloir. C'était Drevia, un élève plutôt discret de sa classe. Si la solitude ne l'horrifiait plus autant qu'avant, il se découvrait bien content de voir quelqu'un. Aussi, en tant que bras-droit, il avait décidé de s'investir un peu mieux et d'apprendre à connaître ses camarades. Ca non plus, il ne l'avait pas suffisamment fait par le passé. S'il avait toujours parlé à tout le monde, il n'avait jamais réellement entretenu de relation avec qui que ce soit. Ca allait changer. Et là, c'était une occasion parfaite.
Le pas pressé, il alla rejoindre l'autre Evasion. Si ses sourires étaient beaucoup plus discrets, ils n'avaient pas tant perdu de leur éclat.

- Nan, on est deux. J'arrive pas à dormir non plus.

Il jeta un bref coup d'oeil en arrière puis en revint à son congénère :

- Viens, il faut pas qu'on reste statiques ! On risquerait de se faire attraper.

Avec une petite moue décidée, il attrapa le blond par la manche pour l'entraîner avec lui. Comme gonflé d'énergie, maintenant en la compagnie de quelqu'un, il marchait beaucoup plus vite qu'en solitaire, sans trop se soucier de savoir si ce pauvre Drevia parvenait à suivre. Dans sa tête, des tas d'informations se bousculaient. Il ne voulait pas passer la nuit à discuter. Il ne voulait pas la passer à rien faire. Un peu d'action, ça ne faisait jamais de mal à personne, n'est-ce pas ? Surtout pas en ce moment. Lalegün était en colère. Il avait besoin de vider son énergie dans quelque chose de plus positif - ou simplement moins négatif - que de la haine. L'idée lui plaisait bien. Ne restait plus qu'à espérer que son camarade soit d'accord pour se la jouer un peu Origine.

- Tu comptes pas dormir du coup ? Et si on faisait quelque chose d'un peu amusant ?

Mains croisées dans le dos, il se balançait d'un pied à l'autre, gratifiant Drevia d'un oeil malicieux.

- Une petite bêtise, par exemple ?

Pas quelque chose de grandiose ou de grave. Quelque chose de divertissant, de nouveau, d'inventif, ou même de créatif. Il n'avait jamais expérimenté ce genre de choses. Par l'Unique, qu'il en était curieux ! Il croisait les doigts pour qu'il accepte.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Noctambules égarés [DREGÜN] Sam 1 Oct - 11:42

Maintenant qu'il y avait Lalegün avec moi j'étais rassuré que si je me faisait engueuler j'allais pas être le seul. Lalegün est le bras droit de notre classe même si il lui arrivait d'être peu... sociable par moment. Je commençais enfin à me rapprocher un peu de tout le monde bonne chose non? Il se rapprocha vers moi en souriant (miracle il est calme!) et rapidement.

"- Nan, on est deux. J'arrive pas à dormir non plus. Bon au moins il répondait à ma question. Après qu'il jeta un coup d’œil derrière lui il me dit"- Viens, il faut pas qu'on reste statiques ! On risquerait de se faire attraper." Bonne idée je ne voulais en aucun cas subir les foudres de la colère du concierge. Avant même que je puisse bouger (bon d'accord j'étais aussi 2 de tension) il m'attrapa par la manche et commença à bouger pour éviter que l'on reste planté la tel des poireaux.

Lalegün marchait au plus vite (pas très discrètement non plus) et après quelques pas il me lâcha puis repris une marche à peu près normal. "Pas la peine de se presser hein". Oui bon c’était plutôt moi qui devrait accélérer c'est vrai. Je restais un peu perplexe, rester la nuit avec lui était pas forcement la meilleur idée du siècle quand on entend ce qu'on dit sur lui (c'est crises de colères surtout) mais restons positif si ça se trouve c'est pas du tout quelqu'un de méchant ou qui s'emporte pour un rien, peut être qu'il est juste mal compris ça peut arriver à tout le monde. "- Tu comptes pas dormir du coup ? Et si on faisait quelque chose d'un peu amusant ?" amusant? pourquoi pas tant qu'on vas pas trop loin car j'ai pas envie de faire une connerie qui peut avoir des répercussions par la suite.

"Dormir? bah c'est déjà mal barré actuellement donc ouais je pense faire nuit blanche...Vas y je t'écoute, de toute façon j'ai pas grand chose qui me vient à l'esprit (du moins la maintenant)". Tout en balançant c'est jambes l'une après l'autre et en croisant les bras a l'arrière comme tout personne fourbe fait (sans oublier son regard TRÈS malicieux) il me répondit "- Une petite bêtise, par exemple ?"... Vous vous rappelez de ce que j'ai dit a propos de lui? bah je retire tout de suite ce que j'avais dit même si j’espère que je me trompe... Bon j’espère que c'est juste une PETITE bêtise genre heu... faire des crêpes! c'est bon les crêpes... OUI j'ai faim et c'est pour ça qu'avant de lui répondre je mangeait un biscuit tout en continuant de marcher juste derrière lui.

Après avoir finit de grignoter (et de réfléchir a sa proposition au passage) la réponse que je devais lui donnait était évidente pour un élève calme et voulant être un exemple pour tout le monde comme moi " Dans se cas y'a intérêt qu'on s'amuse mais que ça reste "une petite bêtise comme tu dit". Quoi? Moi calme? AHAHAHAHAHAHAHAH elle est bien bonne celle là! si y'a bien un domaine dans lequel j'excelle c'est de faire n'importe quoi dans les moment ou il faut être calme, mais je sais quand même m’arrêtait quand il le faut

"Du coup t'as une idée? je te suis" Au final cette nuit allait être plus amusant que je ne le pensais. "Oh! et avant que tu proposes une idée évitons les grosses conneries irréparable grosomodo"

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 274
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Noctambules égarés [DREGÜN] Dim 9 Oct - 16:48


Drevia réfléchissait sous le regard inquisiteur de Lalegün, qui, presque impatiemment, attendait une réponse. Positive si possible.

- Dans ce cas y'a intérêt qu'on s'amuse mais que ça reste "une petite bêtise" comme tu dis.

Oh, mais bien sûr. Lalegün hocha la tête, l'air entendu. Il n'était pas un délinquant. Et il n'aurait jamais fait risquer quoi que ce soit à un élève de sa classe - en tant que bras-droit, il était un peu responsable de ses camarades, si bizarre cela fusse à dire. En tous cas, c'était un oui. Il sourit.

- Du coup t'as une idée ? je te suis. Oh ! et avant que tu proposes une idée évitons les grosses conneries irréparables, grossomodo.

Lalegün eut un petit rire, en toute innocence. Il était tout à fait satisfait. Et puis, cela ferait une bonne occasion d'apprendre à se connaître, tout en occupant leur nuit, et en libérant un peu de stress ; cette combinaison était parfaite. C'était donc à lui de trouver le méfait. Comme c'était un domaine encore très peu exploré pour lui, il lui fallait un petit temps de réflexion. Il activa la machine, passant en revue tout ce qu'il avait pu voir ou entendre de fait dans sa vie. Comme quand il inventait des morceaux de musique, il composait avec ce qu'il connaissait, trouvait l'inspiration.
Ah ! Il avait trouvé la note juste. Il releva l'oeil vers son camarade. Cette sonate ne serait pas des plus originales, mais du moins mouvementée.

- Tu sais où est-ce qu'on peut se procurer de l'eau savonneuse ? Je me sentirais bien une petite séance glissades ! Dans le réfectoire ou les couloirs, je te laisse choisir. On devra peut-être courir un peu. Mais c'est pas grave, Monsieur Maldwyyn aurait bien besoin de faire un peu de sport.

Il avait confiance, malgré la redoutable réputation du gardien. Et son idée lui plaisait bien : il n'avait encore jamais essayé une chose pareille. Restait à voir si Drevia était du même avis. Le regard de nouveau plein de malice, il fit quelques pas vers son camarade, histoire de s'en rapprocher.

avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Noctambules égarés [DREGÜN] Lun 10 Oct - 19:34

Lalegün réfléchissait a quoi faire... Bon en même temps pas la peine de compter sur moi je suis déjà trop concentrer à ne pas siffloter ma musique (sisi sa me demande beaucoup d'effort). Après un court moment de silence un éclair de génie lui traversa l'esprit d'après ce que je voyais, il releva son œil vers moi puis m’annonça:

- Tu sais où est-ce qu'on peut se procurer de l'eau savonneuse ? Je me sentirais bien une petite séance glissades ! Dans le réfectoire ou les couloirs, je te laisse choisir. On devra peut-être courir un peu. Mais c'est pas grave, Monsieur Maldwyyn aurait bien besoin de faire un peu de sport.

Attend de quoi? des glissades? heu... MAIS C'EST UN GÉNIE. Sérieusement j'y aurais jamais pensé moi je vous assure que c'est un génie. Il se rapprochait vers moi avec un sourire remplie de méchanceté (pas du tout) et de malice. Il me demandait quoi? du savon? Pour pas mentir je ne savais pas du tout ou en trouver la comme ça. On t'as déjà dit que t'étais un génie?... Sinon du savon... hum laisse moi réfléchir un moment

"One moment Later"

Toilettes, cuisine ou bien même au endroits ou le concierge range ses affaires surtout que son savon glisse trèèèès bien Comment je savais pour le savon? Mauvaise expérience à vouloir ignorer un panneau sol glissant et a vouloir faire le thug en mousse (mousse - savon... vous avez compris?) :sisi: donc je pense que son savon serait le meilleur pour ce genre d'idée. Il fallait juste faire attention a ne pas se faire griller pendant qu'on lui EMPRUNTER ses affaires. On emprunte on vole pas car le vole c'est mal.

Monsieur Maldwyyn rangeais ses affaires a plusieurs endroit différents et les risque de passer toute la nuit à les chercher étaient graaaaaaandes SAUF si par pur hasard on était accompagné de quelqu'un qui en se baladant a vu ou les affaire était rangés et que c'est assez proches genre une personne qui.... Ouais bon moi mais vous avez déjà remarqué

Sinon l'endroit ou en faire... le réfectoire ça peut être pas mal mais les couloirs aussi surtout si on le fait bien devant plein de chambre des autres classes et juste les imaginer sortant de leurs chambres le matin et voir une pluie de gamelles magistral était magnifique a penser. (#fourbitude). Je réfléchissait au meilleurs endroit sachant qu'il fallait aussi ne pas se faire attraper. Un éclair de génie me frappa a mon tour, j'avais pris ma décision et c'était le réfectoire! Imaginez la tête des lève tôt (donc les élèves sérieux dans 90% du cas) arrivant dans le réfectoire pour prendre leur petit dej et voyant la salle saccagé par du savon.

J’étais déjà tout excité juste en pensant au résultat de deux fourbes réunit avec du savon dans un réfectoire ne sachant pas quoi faire. Mon choix étant validé je posa mon regard vers Lalegün, mais un regard remplie de fourberie et lui annonça remplie d'énergie et de conviction: Je crois bien avoir une idée... Direction le réfectoire et pour le savon suis moi je sais ou en avoir, j'irais le prendre en chemin

Oui il est vrai que j'avais dit d’éviter les grandes bêtises mais en y repensant... C'est que le réfectoire qui vas être dans un sale état plein de savon et en désordre, en 1h c'est nettoyer et tout donc conclusion c'est pas une grosse bêtises! Et on a bien le droit de profiter quand même.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 274
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Noctambules égarés [DREGÜN] Dim 16 Oct - 18:48

- On t'a déjà dit que t'étais un génie ?... Sinon du savon... hum laisse moi réfléchir un moment

Oh. Lalegün était flatté. Bon, on le lui avait déjà dit en le voyant jouer de certains instruments. Mais ce genre de remarques ne manquait jamais de lui faire monter le rouge aux joues. Qu'il se sentait ridicule ! Il espérait que dans l'obscurité, cela ne se vit pas. Il aurait trouvé la situation très embarrassante.
Son camarade de classe mit rapidement fin à son attente :

- Toilettes, cuisine ou bien même au endroits ou le concierge range ses affaires surtout que son savon glisse trèèèès bien

Il hocha la tête. Bien sûr, il aurait dû y penser. Drevia non plus ne manquait pas d'intellect. Il était tout excité par la perspective d'une telle péripétie nocturne, et ne regrettait en rien son lit. De plus, il semblait qu'il s'était associé avec le parfait comparse, il semblait tout aussi inspiré que lui. Mieux encore : il avait l'air renseigné sur la localisation des ingrédients nécessaires à la concoction de leur méfait. Il joignit les mains, ses airs d'enfant retrouvés. Il ne tenait plus en place.

- Je crois bien avoir une idée... Direction le réfectoire et pour le savon suis moi je sais ou en avoir, j'irais le prendre en chemin

Oh ! Il était réellement renseigné ! Et puis, même s'il ne savait pas pourquoi le réfectoire, cela lui allait très bien. Il y a avait de la place pour faire de superbes glissades, et l'isolation leur assurerait une certaine sécurité s'ils faisaient du bruit. Ça promettait. Qu'il était fier de sa classe. Après s'être vaguement demandé comment ils allaient pouvoir faire si l'un d'entre eux se faisait mal, puis avoir soigneusement mis cette question de côté, Lalegün sourit au jeune homme. Pas besoin de songer au pire : cela n'arriverait pas.

- Génial ! Mais sinon, on peut y aller par deux chemins différents ? On risque moins de se faire attraper. Donne-moi ton numéro de portable ; si jamais un d'entre nous se fait prendre, il prévient l'autre comme ça.

Cela fait, ils partirent donc chacun de leur côté. Drevia dans la direction qui lui permettrait d'aller chercher le savon, Lalegün via un petit détour. Mais cela ne le dérangeait pas ; au contraire, marcher plus lui permettrait de se libérer un peu de toute l'énergie qui inondait chacun de ses vaisseaux sanguins.
Il parvint au réfectoire sans dommages. Il sembla même qu'il avait marché un peu vite, car il ne vit son camarade Evasion nulle part. Un coup d'oeil lancé à son téléphone lui indiqua qu'il n'était - en apparence - rien arrivé au blond. En revanche, cela ne l'empêcha pas de s'inquiéter. Il resta donc là, caché dans l'ombre, condamné à trépigner en attendant que l'autre lui donne signe de vie.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Noctambules égarés [DREGÜN] Sam 22 Oct - 23:44

Réfléchissons... Ou est ce que le concierge avait rangé ses affaires... J'avais bien une idée mais il y avait plusieurs local dans ces environs. Alors que je réfléchissait par ou aller pour être le plus discret et le plus rapide. Lalegün coupa mes pensées en jubilant (enfin me semble t-il car je réfléchissait)

- Génial ! Mais sinon, on peut y aller par deux chemins différents ? On risque moins de se faire attraper. Donne-moi ton numéro de portable ; si jamais un d'entre nous se fait prendre, il prévient l'autre comme ça.

Je ne m’étais trompé en disant que c'était un génie, j'acquiesçais puis je pris mon téléphone et lui donna mon numéro puis lui me donna le sien et ceci fait chacun de nous pris la route vers sa destination.

Je marchais vers les locaux ou ma mémoire me disait d'aller tout en faisant attention à ne pas faire de bruit et à tendre l'oreille. Il faisait très sombre et chaque pas que je faisait étaient de plus en plus lourd et la pression montait. Tant bien que mal j'essayais de ne faire aucun bruit en marchant dans ces sombres couloirs. Je me rapprochais du local et au loin j'aperçu le concierge et bien sûr a ce moment mon portable sonna... Merci Lalegün si c'est toi qui a envoyé le message et merci a moi même de pas avoir mis mon phone en silencieux... Mais quel idiot je suis des fois.

Pas le temps de réfléchir! Je courra me cacher dans un local au hasard (celui le plus proche)et me posa derrière les affaires bien caché. Je ne pouvais pas sortir mon téléphone car celui ci ne connait pas la discrétion quand je le déverrouille et niveau luminosité y'a plus discret. Je patientais en espérant de ne pas me faire chopper, je respirais le moins fort possible voir je retenait ma respiration, je devais faire le moins de bruit possible.

Attendais... J'ai bien dit que je m’étais caché derrière des affaires? hum.... Jackpot tout le matériel était là: Savon,eau, savon, savon et encore plein de savon. La chance me souriait! Enfin je parlais peut être trop vite avec le concierge et mon pouvoir n'allais en aucun cas me sortir de cette situation facilement. Je restais dans mon coin à attendre sans pouvoir donner de nouvelle à ce pauvre Lale qui devait peut être s’inquiétait (surement même).

Après 5 bonne minutes je ne voyais plus la lumière du concierge en observant le bas de la porte, était il parti pour de bon? Bref, téléphone sortis j'envoya un message a Lale pour lui prévenir de la situation et que j'allais me mettre en route pour le rejoindre maintenant que je suis hors de danger. Une fois mon téléphone mis en silencieux, je pris le savon et tout l'eau que je pouvais prendre puis courras vers le réfectoire comme si ma vie en dépendait (en même temps personne a envie de tombez nez a nez devant le concierge durant sa petite balade nocturne).

Durant le trajet mon instinct me disait de faire un détour... Et j'avais bien fait de l'écouter car pour prendre le chemin le plus court il y avait monsieur le concierge qui vas me tuer si il me voit avec SON matériel. Après quelques minutes de course j'arrivais ENFIN au réfectoire essouffler comme si j'allais mourir tellement j'avais courut. Je posais toutes les affaires sur une table random puis me posa au sol pour reprendre ma respiration (j’étais entrain de respirer comme après un court de demi fond quand je m'y mets à fond).

Je regarda Lale en souriant puis le dit tant bien que mal: J'ai *respire* J'ai le matos *décède a moité a cause d'un point de coté* MAIS *lève la main* Temps mort je vais mourir la Suite a ces mots je m'allongea a terre pour reprendre mon souffle et un petit fou rire me prenna en repensant a ce qui c'était passé. Prépare le terrain je suis revivant dans 2min Après quelque minutes je me leva (enfin?)

Fiou j'ai jamais autant courut et aussi vite... Bon on s'y mets? ses glissades vont pas se faire toute seuls? Et oui, l'air de rien j'avais déjà quasiment tout récupéré



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 274
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Noctambules égarés [DREGÜN] Dim 23 Oct - 16:47

Lalegün commençait à réellement s'inquiéter. Par l'Unique, s'il arrivait quelque chose à un élève de sa classe par sa faute, jamais il ne s'en remettrait ! On ne savait pas de quoi était capable le gardien. Et dans un lycée où l'on faisait se battre les élèves entre eux - il en avait déjà fait les frais - on pouvait s'attendre à tout.
Par ailleurs, si son camarade était toujours en vie, il songea à la bonne idée que serait une petite discussion avec à ce sujet. Il savait sa classe plutôt du genre pacifiste, et se questionnait sur la pertinence de cette position. Il avait déjà dans l'idée depuis quelques jours de récupérer des informations sur les différents avis des Evasion, et, si possible, de pousser les éléments les plus prometteurs à passer à l'offensive. Son altercation avec Mio l'avait amené à réfléchir. Il y en avait marre, d'être les victimes de Xényla, les faibles. Il comptait bien faire changer deux trois petites choses.

Il crut mourir de soulagement en voyant Drevia débouler. Il tendit l'oreille quelques secondes afin de vérifier, mais n'entendit rien d'autre que son camarade. Il sembla qu'il n'avait pas été suivi. Un miracle. Mieux encore : il était en vie, et avec le matériel. Lalegün sourit. Il accepta bien volontiers de lui laisser ses trois minutes de repos - après tous les risques qu'il avait pris ! - et de préparer le terrain lui-même. Cela lui occuperait les mains en attendant ; il ne pouvait plus supporter de ne rien faire, chaque partie de son corps le suppliait de bouger.

- Fiou j'ai jamais autant couru et aussi vite... Bon on s'y met ? Ces glissades vont pas se faire toutes seules.

Oh, ça, il allait s'en donner à coeur-joie.

- Elles n'attendent plus que nous !

Avec un petit rire cristallin, il se lança.

ELLIPSE WOUAOUH


Lalegün n'en pouvait plus. Il était plein d'énergie, mais pas grand sportif. Cela dit, ils avaient passé un bon moment à faire les idiots. C'était l'unes des meilleures expériences de sa vie ; et avec tout ce qu'il se passait en ce moment, ces instants d'insouciance gagnaient plus encore en préciosité. Entre Ambroise, ce jeu des clés qui n'en finissait pas...
Oh ! En parlant de ça ! Il allait oublier.

- Drevia ! J'aimerais bien savoir. Tu en penses quoi, toi, du jeu des clés ?

Assis sur une table, il l'observait, l'oeil curieux, mais sérieux. Il ne rigolait plus.



[HRP : Je me suis permis une ellipse, si elle te pose problème dis-le moi jdhjfhc]
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Noctambules égarés [DREGÜN] Mar 25 Oct - 1:04

Fiou je commençais a fatigué moi mais qu'est ce qu'on c’était bien marré quand même, se souvenir aller resté gravés dans ma mémoire, en remarquant je n'avais jamais pris le temps de m'amuser depuis que j'étais arrivé ici, en même temps avec ce qui se passait j'avais pas trop envie. Une fois tout cela finit on avait décidé de se reposer sur la seul tables encore debout.

- Drevia ! J'aimerais bien savoir. Tu en penses quoi, toi, du jeu des clés ?.

Pardon? son air avait changé en 2 secondes, Lalegün n'avait pas l'air de vouloir plaisanter sur se sujet et on pouvait le voir sur son visage. Il parlait du fameux jeu des clés... Personnellement j'y avais longtemps réfléchit mais je n'y comprenais pas le sens... D'accord ce lycée encourage les combats, c'est bien et y'a des points positifs, mais ce jeu allait bien plus loin qu'un simple lycée qui autorise les combats pour entraîner notre pouvoir. D'un autre coté il y avait un sens, lequel je ne savais pas encore mais j'en était sur. Le principal cachait quelques chose si vous voulez mon avis car annoncé un jeu de cette envergure sans dire le pourquoi du comment c'est louche quand même.

Je sais pas trop, c'est un lycée qui autorise les combats donc ce jeu encourage surement le combat interclasses surement, mais... c'est louche, c'est pas qu'un simple jeu, moi je le vois comme une sorte de sélection pour voir qui seront les plus forts dans se lycée. Après ça me tente un peu de me battre pour ma classe avec cette raison mais bon, j’hésite encore sur comment prendre ce jeu

Mon avis devait surement être étrange, une sélection, je pense pas que tout le monde le voit comme moi mais la mort de cette élèves a cause du jeu me donne encore plus envie d'y croire. Après chaque clé désigne le territoire de notre classe et on est pas dans la meilleur des positions actuellement voir on est dans la pire... Je voulais bien me battre mais quand on voit a quoi faut s'affronter c'est un peu démotivant et je pense que Lalegün pouvait comprendre ça

Sans oublier comme je viens d'y penser que les clé sont détenus souvent par les meilleurs élèves du lycée, normal que des gardes V ne veulent pas se lancer dans cette bataille qui leurs semblent peine perdu... Enfin moi je voulais bien essayé mais par ou commencer? Je me mit a regardé le plafond pour réfléchir. Comment faire dans ce jeu quand on viens d'arriver et qu'on apprend qu'il faut s'affronter au plus fort du lycée.

Faut être réaliste, comment une personne comme moi pouvez s'emparer de la clé de quelqu'un comme cette Evangeline qui est quand même considéré comme l'une des plus forte du lycée, même un grade III me ferait la peau donc difficile de choisir une cible en connaissance des conséquences.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 274
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Noctambules égarés [DREGÜN] Mer 2 Nov - 18:17


Lalegün avait écouté Drevia aussi attentivement que possible, impressionné. Il n'avait lui-même jamais poussé la réflexion aussi loin, mais l'avis de son camarade était des plus intéressants. Et inquiétants. Enfin, tout de même, il avait perdu sa clef deux fois. Le Principal ne devait pas voir ça d'un très bon oeil. Il se rallongea sur sa table, pensif. Puis, quelques secondes à peine plus tard, se redressa à nouveau.

- J'avais jamais vu les choses sous cet angle-là. En vrai, je vais te dire ce que j'en pense, moi. J'en pense qu'on doit tout mettre en oeuvre pour gagner.

Un grand sourire fleurit sur son visage alors qu'il sauta de son perchoir pour faire le tour de la table et se retrouver, debout de toute sa petite hauteur, droit face à l'autre Evasion. Son ton était presque léger, mais le fond de sa pensée tout à fait sérieux.

- Je sais que je suis bras-droit et que je devrais être le premier à me battre avec vous, mais faut être un peu réaliste. Je ne suis pas fait pour le combat, et mon pouvoir m'aide même pas.

Son sourire s'était voilé d'une petite touche d'embarras. Il accompagna ses paroles d'un petit haussement d'épaules. Il s'était résigné.

- Mais j'en ai marre d'entendre qu'on est des faibles, qu'on ne vaut rien. C'est pas vrai. On n'est pas très combatifs ni très impliqués, c'est tout. Mais il faut que ça change ! Le souci, c'est que des gens comme moi ne feraient que se ridiculiser sur le terrain. Alors que des gens comme toi... t'aurais peut-être tes chances, Drevia. Tu pourrais nous aider. Il faut qu'on prouve aux autres que les Evasion valent quelque chose. Mais j'ai pas l'impression que tout le monde y pense sérieusement, et j'y arriverai pas tout seul. Il faut qu'on motive les autres, d'abord. Je sais pas trop comment, c'est vrai. Mais...

Son regard vagabonda un peu de droite, un peu de gauche, avant de revenir sur son camarade, plus timide. En vérité, il savait comment, depuis qu'il avait débuté sa petite tirade. Mais la question lui semblait un peu plus difficile à poser que prévu.

- Peut-être que si tu montrais l'exemple ?

C'était là une grande requête. Mais c'était important pour lui. Il voulait que sa classe soit, à défaut de la meilleure, un peu meilleure. Qu'on arrête de se moquer d'eux, de les utiliser comme échelle de la couardise. Mais la décision n'appartenait qu'à son camarade. Lui, de son côté, tout ce qu'il pouvait faire, c'était pousser les autres. Après tout, être le meneur, c'était surtout ça. Et ce rôle, au final, ne lui déplaisait pas.
Par ailleurs, naissait dans son esprit l'idée simplette que, si Drevia refusait, il ne lâcherait pas le morceau aussi facilement.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Noctambules égarés [DREGÜN] Mer 2 Nov - 22:26

J'écoutais Lalegün, je pouvais voir dans ses yeux qu'il était déterminé à remonter l'estime des Evasions et ce n'est pas une mauvaise chose, au contraire, les Evasions sont rabaissés depuis quelque temps et il faut montrer au autres que nous pouvons aussi être les premiers avec beaucoup d'efforts.

... Le souci, c'est que des gens comme moi ne feraient que se ridiculiser sur le terrain. Alors que des gens comme toi... t'aurais peut-être tes chances, Drevia. Tu pourrais nous aider.

Pardon? Moi avoir des chances? il me surestimait sûrement un peu trop, après tout c'est pas en étant grade V qu'on peut faire grand choses et mon pouvoir n'était pas des plus utile. 5 pauvres minutes de copies d'un pouvoir à la moitié de sa puissance originel je pouvez affronter qui? Cela me faisait penser que je ne connaissait pas le pouvoir de mon camarade, je lui toucha l'épaule pour copier son pouvoir en lui disant ce que je faisait.

Le pouvoir faire dire la vérité? C'est vrai que c'est pas des plus efficaces.

Mais c'est pas parce que ton pouvoir n'est pas adapté au combat qu'il n'y a plus de moyen pour toi de combattre!

Oui, il y a toujours d'autres moyens après tout. On peut bien remonter sans combattre et si on arrivait à être premier sans violence franchement respect. Il voulait qu'on motive notre classe, bonne idée mais comment? C'est difficile de faire changer le point de vue d'une classe entière. Pendant un moment, son regard allait un peu partout, avant de revenir sur moi d'un air timide et de me dire

- Peut-être que si tu montrais l'exemple ?

Pardon? Moi montrer l'exemple? J'ouvrais grand mes yeux d'un air étonné. Il croyait vraiment que je pouvais être un exemple pour notre classe? J'voulais dire... Depuis quand des supérieurs écoute leurs inférieurs "en gros". "Allez y les gars tout le monde me suis moi le nouveau grade V pour aller au combat", non mais faut être réaliste, personne ne voudrait me suivre surtout que même moi je ne sais pas comment faire, je ne trouve pas de plan d'attaque et j'ai même pas confiance en moi pour un duel contre quelqu'un au dessus de moi. Je n'ai pas peur nuance! Juste que je n'oserais jamais m'attaquer a plus fort que moi.

Mais... attend... Moi? Un exemple? faudrait être fou pour écouter un nouveau qui ne s'y connait pas plus que les autres, enfin j'veux dire...

J'étais assez gêné, je ne voulais pas refuser sa requête mais je ne me voyais pas du tout comme un exemple, ce qu'il voulait que je fasse pour moi c'était devenir en quelque sorte une source de motivation pour les autres. Pour une ou deux personnes encore je veux bien, mais une classe c'est un peu trop à mon gout. Je ne savais même pas comment m'y prendre, j'avais peur qu'un moment si je lâche tout le monde lâcherais aussi. Comment quelqu'un qui ne pouvait affronter aucun élève pouvait devenir une source de motivation pour les autres?

Je prenais ma tête dans mes mains pendant un court instant pour réfléchir, je voulais pas refuser cette demande, je voulais montrer l'exemple je voulais que les autres se rendent compte qu'on pouvait toujours gagner cette foutu course au clés même si au final nous n’étions pas les premiers mais j'avais beau réfléchir il n'y avait aucun moyen, aucun combat que je puisse gagner facilement. Au final je regarda a nouveau Lalegün et lui demanda

Je veux bien, mais t'as une idée toi? Une idée ou à coup sûr je peut gagner? Car moi j'ai beau y réfléchir dans tout les sens je trouve pas, le combat faut vraiment avoir un très bon plan pour que je gagne ou bien moi aussi je risque de me faire ridiculiser

Je le regardais en espérant que lui trouve une solution ou quelque chose pour commencer ce "combat"

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 274
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Noctambules égarés [DREGÜN] Jeu 3 Nov - 18:32


- Mais... attends... Moi   ? Un exemple? Faudrait être fou pour écouter un nouveau qui ne s'y connait pas plus que les autres, enfin j'veux dire...

Lalegün fit la grimace. Il n'avait pas pensé à cela. De plus, son petit discours semblait avoir plongé Drevia dans une mare d'embarras et d'indécision. Lui qui avait voulu le motiver, sa tentative dont il se sentait pourtant fier avait l'effet inverse. Et zut. Vers qui allait-il pouvoir se tourner, si Drevia refusait ? Il réfléchissait déjà à un plan de secours. Ce que c'était frustrant ! Qui pouvait bien avoir l'air un tant soit peu tête brûlée ou capable d'agressivité chez les Evasion ?

- Je veux bien, mais t'as une idée toi ? Une idée ou à coup sûr je peux gagner ? Car moi j'ai beau y réfléchir dans tout les sens je trouve pas, le combat faut vraiment avoir un très bon plan pour que je gagne ou bien moi aussi je risque de me faire ridiculiser.

L'inquiétude, sur le visage du jeune musicien, laissa place à l'incrédulité. Une seconde. Cela ressemblait à un demi "j'accepte". Sitôt la question posée, il leva les yeux vers le plafond dans une mimique de réflexion.

- Ben, où tu pourras gagner à coup sûr, je sais pas. Mais je pense que la meilleure idée, ce serait de s'attaquer à un Joker !

Souriant, il paraissait tout plein d'entrain.

- Oui, je sais que ça peut paraître fou, dit comme ça. Mais quand on y réfléchit, tu es gagnant à tous les coups. Même si tu perds, les gens verront que tu as du cran, et ils s'intéresseront à toi. Peut-être qu'ils voudront bien se joindre à toi ! À plusieurs, on serait sûr de gagner. Ce qu'il faut, c'est juste de la motivation. Que les gens fassent quelque chose.

Cela lui semblait être une superbe idée. Le plan parfait. peut-être avait-il tort ? Cela ne lui traversa pas l'esprit. Il lui semblait avoir souvent entendu qu'il suffit qu'une personne ose prendre une direction pour que nombre d'autres suivent. Il voulait bien le croire ; avec un peu de chance, cet algorithme s'appliquerait à sa classe.

- Si tu as trop peur, je peux comprendre. Tu préfères attendre que ton pouvoir se développe, tu as raison. Mais si le jeu est fini d'ici-là et qu'on perd...

Il releva sur son camarade un oeil tout plein de détresse.

- J'ai aucune idée de ce qu'il pourrait arriver aux perdants. Je voudrais juste pas que ce soit nous...

Et surtout pas qu'on l'en tienne pour responsable ; il avait, au sein de cette classe, un rôle tout de même important. Peut-être qu'un peu de cinéma allait aider Drevia à se décider.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Noctambules égarés [DREGÜN] Sam 5 Nov - 22:25

Ben, où tu pourras gagner à coup sûr, je sais pas. Mais je pense que la meilleure idée, ce serait de s'attaquer à un Joker !

Un Joker? c'est une bonne idée tiens, enfin je crois, normalement. Un Joker c'est certes un prof mais aussi une personne dont il faut avoir le courage pour prendre le Joker car certains n'ont jamais osé s'attaquer a certains profs il me semble, même si il faut être un peu beaucoup fou pour tenter le coup.

Oui, je sais que ça peut paraître fou, dit comme ça. Mais quand on y réfléchit, tu es gagnant à tous les coups. Même si tu perds, les gens verront que tu as du cran, et ils s'intéresseront à toi. Peut-être qu'ils voudront bien se joindre à toi ! À plusieurs, on serait sûr de gagner. Ce qu'il faut, c'est juste de la motivation. Que les gens fassent quelque chose.

Bah tiens quand je parle de fou au moins on est d'accord sur ça. Mais bon gagnant à tout les coups je suis pas sûr car tu peux aussi te faire ridiculiser et t'auras plus l'air d'un boulet qu'autre chose. Après si il y à vraiment des personnes qui tentent de se joindre à moi c'est vrai que cela nous aideraient beaucoup. Mais quand on voit certains Joker c'est plus de la motivation qu'il faut c'est vouloir avoir une vie de merde et mourir rapidement! Mais en pensant comme ça personne n'irais tenter quoi que se soit donc en y repensant je peux bien trouver mon heure de gloire là-dedans avec un peu de chance et un bon plan (et une bonne cible c'est pas négligeable aussi)

Maintenant il fallait y croire a son plan aussi, moi c'est pas un problème je suis prêt à tout et façon ça fait longtemps que j'ai pas tenté le diable comme on dit! Un peu de folie dans se monde quoi!


Si tu as trop peur, je peux comprendre. Tu préfères attendre que ton pouvoir se développe, tu as raison. Mais si le jeu est fini d'ici-là et qu'on perd...

C'est vrai qu'avec un meilleur pouvoir j'augmente considérablement mes chances, mais sinon moi peur? Rien du tout et je vais le prouver tiens!

J'ai aucune idée de ce qu'il pourrait arriver aux perdants. Je voudrais juste pas que ce soit nous...

Oui... Mieux vaut pas être les derniers quand ce foutu jeu seras finit, j'ai pas trop non plus envie de voir ce qui pourrait nous arriver, ça fait un peur de se dire qu'on risque quelques chose si on se bouge pas les Evasions.

Je suis d'accord sur ce point... J'aimerais pouvoir faire en sorte de ne pas perdre ce maudit jeu... Et c'est pour ça que tu peut compter sur moi pour tout mettre en oeuvre pour notre chère classe! ai-je dit d'un grand sourire

Maintenant il me faut une cible... Un Joker qui même en cas de défaite nous mets en valeur. Une cible craint de tout le monde, qui lorsqu'on dit son noms tout le monde ressent des frissons selon la suite de la phrase. Qui dans se lycée parmi les Jokers est craint de tout le monde et qui n'a presque voir aucune chance de voir quelqu'un attaquer son Joker? Tiens... Il me semble qu'il y a un Psy non? Leowdaeg il me semble. Mais oui! il fait une cible parfaite pour le plan de Lale! Merci délégué!

Dans ces fameux Joker... Y'a pas monsieur Leowdaeg? Le psy me semble. Il fait une cible parfaite pour ton plan non? Et il doit pas être SI terrible que ça et même si c'est le cas je m'en fout j'irais l'affronter et récupérer son Joker... Bonne idée non? Pas besoin de me faire changer d'avis t'y arrivera pas

Je pense qu'a ce moment il doit s'en vouloir de m'avoir inciter à tenter ma chance sur un Joker, mais peut importe ce qu'il pourrait me dire pas question que je change d'avis car comme je l'ai dit: Un peu de folie dans se monde! Ça ne fait pas de mal après tout!

HRP:Oui je change ma facon de rp car je cherche un genre pour rp en gros donc je test un peu de tout owo

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 274
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Noctambules égarés [DREGÜN] Lun 7 Nov - 20:31


- Je suis d'accord sur ce point... J'aimerais pouvoir faire en sorte de ne pas perdre ce maudit jeu... Et c'est pour ça que tu peux compter sur moi pour tout mettre en oeuvre pour notre chère classe !

Lalegün sourit. Il aimait cet état d'esprit ! Un souffle de fierté gonfla sa poitrine. Il avait réussi. Il avait convaincu Drevia, il l'avait motivé. Et Drevia allait motiver les autres ; c'était un intéressant effet domino. En tous cas, il avait confiance. pour les Evasion, les choses allaient aller mieux, et les avis changer un peu. C'est comme les fées, il suffit d'y croire.

- Dans ces fameux Joker... Y'a pas monsieur Leowdaeg ? Le psy me semble. Il fait une cible parfaite pour ton plan non ? Et il doit pas être SI terrible que ça et même si c'est le cas je m'en fous j'irais l'affronter et récupérer son Joker... Bonne idée non ? Pas besoin de me faire changer d'avis t'y arriveras pas.

Lalegün toqua, l'oeil grand ouvert. Mr Leowdaeg ? Woh, tout de même. Ce n'était pas un petit morceau. Il était grade I, et même si Lalegün avait eu la chance de ne pas le connaître personnellement, il en avait entendues de sacrées à son propos. Il n'aurait jamais osé espérer que son camarade se montre si ambitieux. Après un instant de choc, il fut tout heureux et fier. Cette fois-ci, de Drevia. Il eut un petit rire cristallin.

- Bah, de toute façon, je comptais pas essayer ! Franchement, si avec une cible comme ça, les autres se décident pas à reprendre un peu du poil de la bête, il va falloir qu'on soit plus radicaux. Quand à savoir s'il est SI terrible que ça ou pas, ben... On s'en fiche ! C'est l'intention qui compte de toute façon. Que tu perdes ou que tu gagnes. Cela dit je préfère être optimiste : ça va fonctionner.

Il ne pouvait s'empêcher de sourire, tout réjoui à l'idée de la gloire future de sa classe.

- Vraiment, Drevia, merci. Je t'en serais jamais aussi reconnaissant. T'imagines même pas ce que tu fais pour nous !

Il mit les mains dans ses poches, jeta un regard circulaire sur la grande salle. Après s'être raclé la gorge, il s'exprima à voix plus basse, la mine maligne :

- Je sais pas quelle heure il est, mais on devrait s'enfuir avant qu'il n'y ait des témoins.

Il ne savait pas si son camarade était partant pour traîner jusqu'au matin ou s'il voulait profiter un peu de la nuit en solitaire. Lui, les deux solutions lui convenait. Mais il préférait largement la première. Il allait attendre de voir les projets de son camarade ; peut-être désirait-il élaborer son plan dès maintenant ?




[HRP : Bien sûr, tu vois en fonction de Drevia, mais s'ils traînent ensemble ça veut pas dire qu'on doit le jouer hein xD En mode suspens etout tavu]
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Noctambules égarés [DREGÜN] Lun 7 Nov - 21:28

- Bah, de toute façon, je comptais pas essayer ! Franchement, si avec une cible comme ça, les autres se décident pas à reprendre un peu du poil de la bête, il va falloir qu'on soit plus radicaux. Quand à savoir s'il est SI terrible que ça ou pas, ben... On s'en fiche ! C'est l'intention qui compte de toute façon. Que tu perdes ou que tu gagnes. Cela dit je préfère être optimiste : ça va fonctionner.

Oui c'est vrai je pense que c'est un cible idéale pour réunir les troupes. Avec ça beaucoup de personne doivent tenter de s'en prendre au grade IV au moins, on demande pas qu'ils attaquent les plus fort mais juste qu'ils ne restent pas les bras croisés. C'est mieux de lui prendre son Joker certes mais on ressort vainqueur dans tout les cas.

- Vraiment, Drevia, merci. Je t'en serais jamais aussi reconnaissant. T'imagines même pas ce que tu fais pour nous

Pourquoi? j'aide tant que ça notre classe? Ouais je suis d'accord sur le fait que ça va les booster mais voila quoi. Je me gratte la tête en lui disant qu'l n'y a pas de quoi, car après tout je suis aussi un Evasions et je suis toujours la pour ma chère classe. Mais ça devrait pas être dur de me rendre la pareil je demande jamais grand choses en retour (ce qui est bizarre des fois).

- Je sais pas quelle heure il est, mais on devrait s'enfuir avant qu'il n'y ait des témoins.

Je regarde par la fenêtre et  fait entendre a voix haute mon étonnement. Je savais pas que la nuit était passé si vite, on c'est bien amusés et on a parlés un bout de temps quand même mais à mon avis il reste 2-3h maximum avant que les pions et les élèves ne débarquent. En effet mauvaise idée de rester ici, mais j'ai pas envie de retourner dans ma chambre, je vais m'ennuyer car j'ai pas du tout sommeil là. Je regarde Lale et me demande si il veux bien qu'on traîne jusqu'au matin et aussi voir la réaction des gens en arrivant au réfectoire, magique a mon avis.

T'as raison on devrait filer d'ici je sens bien un concierge venir dans pas si longtemps que ça, bon on bouge

Nous voila parti du réfectoire et en mouvement pour ne pas se faire prendre, on a pris la direction des chambres par pur hasard mais avant d'y arriver je m'adresse a notre délégué

Oh, je sais pas toi mais perso j'ai pas vraiment sommeil, ça te dit si on continue de traîner par si par la jusqu'au matin? Par contre on ne doit pas louper la réaction des gens qui vont aller au réfectoire car vu comment on l'a saccagé... Aaah rien que d'y penser j'ai envie de pleurer de rire

Oui je rigole pour un rien. Lalegün accepte mon idée de se balader jusqu'au bon matin, je lui souris en retour, au moins je ne suis pas tout seul pour les quelques heures qu'il reste. Après ça on continue de prendre des direction au pur hasard en faisant attention a ne pas se faire attraper et on continue de parler de tout et de rien.

Best ellipse hein? ='D en faites j'avais juste la flemme de dire se qu'ils pouvaient faire XD

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 274
Revenir en haut Aller en bas
Noctambules égarés [DREGÜN]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grands garçons musclés et bronzés
» Les garçons des mangas(Sujet réservé aux filles et Baptiste)
» Vestiaire des garçons
» Sandy Farmer. |Sans contrefaçon je suis un garçon ~|| Validée.
» Yuki, garçon des neiges.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: