Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
5 Eleves ▲ 147 Pt ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 156 Pt ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
6 Eleves ▲ 82 Pt ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
7 Eleves ▲ 219 Pt ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 187 Pt ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
5 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
  
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Que d'eau ! [SHAKHAÏL]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Que d'eau ! [SHAKHAÏL] Lun 26 Sep - 21:42


Sharif savoura avec délice le frisson que lui offrit la morsure de l'eau sur sa peau. Il la préférait tiède, mais à cette époque, il allait devenir compliqué de trouver chaussure à son pied - dans le cas présent, température à son goût. Il n'allait tout de même pas renoncer à ses petits bains réguliers à cause du froid. Soit, peut-être bien qu'en plein milieu de l'hiver, il se contenterait de douches prolongées. Raison de plus pour profiter de la nature tant que la température le lui permettait.
Il avait trouvé le cadre parfait pour étancher ses naturels besoins de nage - partie hybride oblige - et ne se lassait pas du doux son de la cascade qui alimentait le bassin. Il y avait rarement du monde, donc moins de tentation pour lui. L'eau était claire, fraîche, la mousse formait un coussin des plus doux sous le pied ; non, réellement, ce lieu était fantastique.
Il avança un peu. L'eau lui arrivant désormais à la taille, épines toutes dressées le long de ses bras, il se laissa allègrement guider par ses instincts et disparut sous la surface. Ce n'est qu'un long moment plus tard qu'il reparut, arrivé au bout de ses capacités en apnée, derrière la cascade. Il ne s'y trouvait pas une vraie grotte, mais une espèce de renfoncement dans la paroi qui permettait de s'installer un peu à l'abri des regards. Il ne désirait pas forcément se cacher, bien entendu, s'imaginer vu ne le dérangeait pas le moins du monde - s'il avait pris la peine d'enfiler un short de bain, ce n'était pas pour ensuite jouer les pudiques - mais le fait était simple : on appréciait mieux le son de la chute d'eau ici. C'était un plaisir tout à fait futile, tout à fait pardonnable.

Oh ? Mais qu'est-ce que c'était que cette petite chose ?
L'attention de Sharif avait été attirée par un petit être flottant à la surface de l'eau. Toujours aussi lentement que d'habitude, il s'approcha, et s'empara de la minuscule créature avec délicatesse. Diantre, qu'est-ce que venait faire une tortue par ici ? Il n'en avait jamais vue de telle. Elle était toute... toute rose. Amusant. Mais une chose était sûre, elle ne se trouvait pas dans son habitat naturel. Quelqu'un l'aurait abandonnée par ici ? Une presque indiscernable émotion passa sur son visage. Peut-être était-ce parce qu'il en était en partie un, mais il n'aimait pas les histoires d'abandon d'animaux. 
Protégeant l'animal du poids de l'eau en lui formant un toit de sa seconde main, il passa la cascade. Il se demandait où relâcher la tortue, quand son regard, sous ses paupières lourdes, croisa une silhouette particulièrement grande au bord de l'eau. Sans ciller, il fixa l'individu, le détaillant de haut en bas.

- Bonjour.

Dans une posture inconsciente, ses mains avaient conservé la même position, protégeant son inhabituelle compagnie de... de rien. Même pas des regards.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Que d'eau ! [SHAKHAÏL] Mar 27 Sep - 10:53


Claquant nerveusement des dents en parcourant la rivière de long en large, Mikhaïl était en proie à la panique. Cela faisait maintenant plusieurs mois que le jeune homme avait pris l'habitude de venir patauger calmement avec son ami à carapace, profitant de l'eau clair et du cadre particulièrement tranquille de cet endroit. Mais jamais il n'avait dû faire face à ce genre de situation auparavant - et jamais il n'aurait cru qu'une telle chose pourrait se produire. De toutes les fois où il avait bien pu venir se baigner ici, c'était bien la première fois qu'une telle catastrophe se produisait : Ragnar était introuvable.

L'hybride plongea à nouveau sous l'eau, s'immergeant totalement pour en scruter le fond. Comment diable avait-il pu quitter son si précieux ami des yeux et le perdre de la sorte ? Il ne pensait pourtant l'avoir quitté des yeux que l'espace d'une poignée de secondes : avait-il vraiment mis autant de temps à se changer et à mettre ses affaires à l'abri d'éventuelles éclaboussures ?
L'homme-requin avait beau être doté d'une vision sous-marine hors du commun, ses yeux ne décelaient pour autant pas la moindre présence de son cher ami autour de lui. Peut-être cherchait-il au mauvais endroit ? Ragnar aurait-il eut le temps de nager plus en amont de la source ?

Se relevant d'un coup, Mikhaïl sortit de l'eau, dépassant rapidement le petit tas de vêtements qu'il avait soigneusement plié et posé sur l'herbe un peu plus tôt pour se diriger rapidement vers le bruit d'une petite cascade.
Si d'ordinaire cet hybride incongru portait une attention particulière à son allure, à cet instant présent, il n'en était rien : sa longue chevelure rose dégoulinait sur ses épaules en une masse informe et noueuse, et le seul vêtement qui l'habillait se trouvait être un pauvre short de bain rose dépourvu de la moindre classe. Mais Mikhaïl s'en fichait comme de ses première dents. Il ne faisait pas même attention à son si cher haut-de-forme qui traînait lamentablement au bord de l'eau, après avoir été jeté là lorsque le jeune homme avait remarqué la disparition de sa tortue. Tout ce qui lui importait, c'était de retrouver son précieux Ragnar au plus vite.

Il parcourut rapidement les derniers mètres qui le séparaient du bassin principal qu'on pouvait trouver au pied de la petite cascade, une inquiétude profonde gravée sur son visage. Même sa bouche habituellement ornée d'un sourire à toute épreuve claquait à toute vitesse, battant la mesure de sa tension. Posté au bord de l'eau, l'hybride analysait la surface de l'eau aussi rapidement que le lui permettaient ses yeux, attentif au moindre détail.

- Bonjour.

Une voix plutôt douce parvint à capter l'attention de l'hybride tourmenté, quelque part sur sa droite. Mikhaïl ne perdit pas un instant et se retourna dans la direction de celle-ci, pour se retrouver face à face avec un homme, d'apparence plus jeune que lui. Celui-ci arborait une chevelure ondulée qui lui arrivait au niveau des épaules, se rapprochant plus ou moins de la couleur de celle de Dorothée - du violet ? Ce jeune homme paraissait - sans grande surprise me direz-vous - plus petit que lui, et semblait sortir tout droit de l'eau qui s'écoulait de la cascade.
Bien qu'il n'avait - une fois n'est pas coutume - aucune envie de s'étaler en discussions futiles avec qui que ce soit en cette situation de crise, Mikhaïl s'arracha tout de même quelques instants de sa recherche pour fixer toute son attention sur cet homme, une idée traversant soudain son esprit. Peut-être avait-il aperçu son petit Ragnar en se baignant ici ? Toujours plutôt nerveux, il décida de lui répondre rapidement, et d'en profiter pour lui demander s'il n'avait pas vu la petite bête qu'il chérissait tant.

- Bonjour, tu n'aurais pas vu u...

Mikhaïl s'interrompit avant même d'avoir fini de poser sa question, ses yeux s'écarquillant à la vue d'une petite tâche rose qu'on pouvait apercevoir entre les mains du jeune homme qui lui faisait face. Celles-ci formaient une protection qui semblait abriter...

- Ragoût !

L'homme rose ne prit pas la peine de réfléchir, ne serait-ce qu'une fraction de seconde, avant de se jeter sur la personne qui protégeait son cher ami. Ragnar ! C'était son cher petit Ragnar ! Il était là, ça ne pouvait être que lui, l'homme aux cheveux violets l'avait retrouvé ! Un large sourire s'élargit sur ses lèvres lorsque l'hybride se précipita vers le pauvre jeune homme, sans cacher l'émotion qui le prenait au ventre : c'était un tel soulagement pour lui de retrouver son ami sain et sauf ! Il était tellement heureux de revoir la petite carapace de son petit Ragnar qu'il se laissa porter par un instinct presque maternel qui lui disait de récupérer la petite tortue rose au plus vite.
Dans son élan toutefois, Mikhaïl sous-estima quelque peu la force de l'impulsion de ses jambes et, lorsqu'il arriva à toute vitesse au niveau du protecteur de Ragnar, ne parvint pas à freiner sa course. Il percuta alors celui-ci de plein fouet, les deux hommes tombant rapidement à l'eau.

Pas perturbé le moins du monde par l'action qui venait de se dérouler et emporté par l'émotion d'avoir retrouvé son ami, le requin reprit la parole, à cheval sur le pauvre homme qui n'avait rien demandé à personne. Son visage était penché à seulement quelques centimètres de celui de l'inconnu, réduisant à néant toute forme d'intimité.

- Je croyais l'avoir perdu, j'ai cherché partout ! Je pensais que- je sais pas, je- j'aurais pas dû le laisser tout seul, j'étais en train de me changer, il est sorti de ma poche sans prévenir ! Et puis je-

Alors qu'il se perdait en explications pressées et pour le peu confuses, Mikhaïl se rendit soudain compte de la situation dans laquelle il se trouvait. Il venait de se jeter toutes dents dehors vers un inconnu, l'avait fait tomber à l'eau - certes dans un endroit peu profond du bassin, mais tout de même - et était encore actuellement en train de l'écraser non seulement d'un flot continuel de paroles, mais également littéralement de son propre corps. Il s'interrompit donc dans son monologue, essuyant rapidement d'un revers de main les larmes de bonheur qui avaient commencé à perler au coin de ses yeux avant de se redresser légèrement, pour au moins ne plus donner l'impression de forcer le jeune homme en-dessous de lui à rester plaqué contre le fond du bassin. Non, vraiment, ça n'était pas très citadin. Ni même amical. Encore moins politiquement correct.
Confus, Mikhaïl se détacha rapidement de sa malheureuse victime, la libérant complètement de son poids avant de se relever de toute sa hauteur et de lui tendre une main qui se voulait chaleureuse. Après tout, c'était bien la moindre des politesses de sa part que de bien vouloir proposer son assistance pour aider cet homme à se relever après lui avoir fait boire la tasse. Il lui adressa un regard empli d'excuses, qu'il accompagna d'un timide sourire pour l'inciter à prendre la main qu'il lui tendait.

- Je suis désolé, j'aurais pas dû me jeter comme ça sur toi, ça se fait pas. Je... euh... ça va ? Tu m'en veux ?

L'hybride n'était pas sûr de lui, et le ton hésitant dans sa voix trahissait son malaise face à la situation : et si cet homme réagissait mal à ce qu'il venait de se passer ? S'il décidait de garder Ragnar pour lui et jugeait Mikhaïl inapte à s'occuper de son ami ? Le grand homme n'allait certainement pas le laisser fuir avec son meilleur ami, cela coulait de source, mais il n'avait pas non plus envie de le reprendre par la force : il était parfaitement hors de question qu'il utilise la violence contre quelqu'un - plus jamais. Non, cet inconnu n'avait pas l'air méchant, il comprendrait, il n'allait pas le priver de son ami. Il avait les mêmes cheveux que Dorothée, il ne pouvait donc qu'être un homme bon... Non ?

S'il n'avait pas été en train de tendre une main pour aider cet inconnu à se relever, Mikhaïl aurait probablement commencé à se tordre les doigts, mais la situation actuelle ne lui permettait pas cette action aux vertus pourtant thérapeutiques pour lui - à son plus grand malheur. L'hybride se contenta donc de se mordre la joue pour calmer son stress, ses grands yeux plongés dans le regard doré de l'homme à ses pieds, attendant anxieusement une réaction de sa part.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Misha vous aime en Deeppink.
DC : Kristal Z. Lya - Gwendal Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ CPE
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 95
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Que d'eau ! [SHAKHAÏL] Mar 27 Sep - 21:16


Okay. Il était temps de récapituler.
Il se demandait que faire d'une petite tortue de mer trouvée par hasard quand un grand type aux cheveux roses et au regard des plus particuliers était apparu au bord du bassin. Encore, il pouvait le concevoir, même si l'apparence de l'inconnu n'en était pas moins des plus troublantes. Ce qui devenait plus... troublant, c'était, en quelques secondes, de se retrouver avec l'inconnu en question à califourchon sur soi en train de déblatérer un flot d'informations que l'hybride n'eut en rien le temps d'assimiler. Les actions s'étaient enchaînées bien trop vite ; il avait besoin lenteur pour tout enregistrer. Absorbé dans la contemplation des singulières mâchoires de son agresseur, Sharif ne réagit pas tout de suite. Il était troublé. La non-réaction était donc la plus normales de toutes, chez lui. Il allait attendre de voir si l'orage passait.

Ah ! Une éclaircie. Libéré du poids de l'inconnu, Sharif put mieux respirer. Il se posait des questions. Qui était cet homme ? Pourquoi tout ce rose ? Pourquoi prénommer sa tortue Ragoût ? Se montrait-il toujours aussi spontané ? Curieux animal. Son regard doré suivi la ligne de la main désormais tendue, remonta jusqu'au visage de l'individu, et se promena, analyste, sur le reste de sa personne.

- Je suis désolé, j'aurais pas dû me jeter comme ça sur toi, ça se fait pas. Je... euh... ça va ? Tu m'en veux ?

Comme le geste fut très vague, peut-être que le pauvre homme face à lui ne le remarqua pas, mais Sharif secoua doucement la tête. Il ne lui en tiendrait pas rigueur, ce devait être un excentrique chargé d'une fâcheuse tendance à se laisser transporter par les émotions. Il était très bien placé pour savoir qu'on ne peut lutter contre sa nature profonde.
Au bout d'une bonne minute, il saisit la main toute blanche. Leurs couleurs de peau formaient un contraste intéressant. Une fois debout, il put mesurer à quel point le type était grand. Malgré son mètre quatre-vingt, il y avait une bonne tête de différence entre eux. Il avait rarement le sentiment d'être le plus petit ; y goûter avait une saveur surprenante.

- Pas grave. Je suppose que ça peut arriver à n'importe qui. La prochaine fois préviens, ça m'évitera juste de boire la tasse.

En effet, tout hybride aquatique qu'il fut, cela n'avait rien d'agréable. Il lui adressa un fin sourire pour confirmer ses dires.
Un détail le frappa : ils avaient beau être proches, il ne sentait pas l'odeur de son sang comme avec les autres Bermudiens. Elle était plus faible, plus effacée. Etrange ; cette petite remarque éveilla sa curiosité.

- Ragoût, c'est plutôt original pour une tortue.

Une tortue, c'était plutôt original tout court, en vérité.

- Tu es un hybride quoi ?

C'était peut-être indiscret, mais aucune importance. C'était la seule conclusion à laquelle il était arrivé en considérant et l'odeur atténuée de son sang, et les impressionnantes mâchoires de l'homme qui lui faisait face. Comme il avait fini de marquer chaque détail de son apparence dans sa mémoire, il avait désormais planté ses yeux dans ceux de l'autres. De toute façon, quand on parlait à quelqu'un, il valait mieux le regarder en face.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Que d'eau ! [SHAKHAÏL] Mar 27 Sep - 23:43


Par l'Unique, que le temps semblait long.
Combien de temps Mikhaïl avait-il attendu, main tendue, que le jeune homme à ses pieds veuille bien empoigner celle-ci pour qu'il l'aide à se remettre sur pieds ? Il se rendait bien compte que la situation lui donnait l'impression de ralentir les secondes de manière irréelle, mais tout de même : il avait cette affreuse impression d'être resté immobile pendant plusieurs longues minutes - ce qui était plutôt inhabituel de sa part, il fallait l'avouer. Dans son anxiété, l'hybride ne remarqua même pas le faible geste que l'homme au sol - ou plutôt, dans le cas présent, à l'eau - lui fit de la tête pour répondre négativement à son interrogation. Il était bien trop occupé à laisser son esprit divaguer à imaginer mille raison au refus de cet homme à accepter sa main tendue.

Oh, voilà que le jeune homme amorçait un geste dans sa direction, coupant court à ses élucubrations internes. Sans hésiter, Mikhaïl empoigna donc fermement la main qui venait à sa rencontre, aidant de son mieux son propriétaire à se remettre sur pieds. Une fois celui-ci face à lui, l'hybride ne put s'empêcher de remarquer quelque chose de troublant : les yeux de l'homme face à lui. Il n'aurait pas pu en expliquer la couleur, mais ils avaient quelque chose de quasiment... familier ? Mais pourquoi, le requin n'aurait pas pu le dire.

- Pas grave. Je suppose que ça peut arriver à n'importe qui. La prochaine fois préviens, ça m'évitera juste de boire la tasse.

A cet instant, Mikhaïl était bien content que sa peau ne se colore pas autant que celle d'un Bermudien lambda : autrement, ses joues auraient probablement pris une belle teinte pourprée.  Gêné, il se gratta l'arrière de la tête en mordant ses lèvres, peu fier de lui. Il n'était pas rare de sa part qu'il s'emporte, mais il fallait bien dire qu'il avait atteint un nouveau seuil avec ce qu'il venait de se dérouler. Pauvre inconnu, il était bien trop aimable : il s'attendait à une vague de colère, mais voilà qu'on le rassurait et qu'on prenait même son geste avec humour !
Le requin ouvrit la bouche, sans qu'aucun son n'en sorte. Qu'y avait-il à répondre à cela, finalement ? Il aurait voulu réagir sur le même ton humoristique, mais étrangement, rien ne lui venait. Il était trop occupé à détailler son interlocuteur des yeux, s'arrêtant régulièrement au niveau des mains de celui-ci, protégeant toujours son précieux petit Ragnar. C'est donc l'homme aux cheveux de Dorothée qui brisa le silence, l'autre hybride étant trop occupé à se perdre en pensées pour songer à meubler le silence qui s'installait subrepticement entre eux.

- Ragoût, c'est plutôt original pour une tortue.

Mikhaïl sursauta légèrement, avant de replanter ses yeux dans ceux du jeune homme. Ragoût ? Il avait donc employé le surnom de son ami devant lui ? Ses yeux s'agrandirent, avant qu'il ne commence à faire de rapides gestes des mains, cherchant à rectifier la méprise avant que la petite tortue ne se vexe : elle détestait qu'on ne la présente pas correctement, et il ne voulait surtout pas qu'elle lui en veuille, il fallait qu'il arrange ça immédiatement !

- Oh ! Non... Ragnar ! Il préfère qu'on l'appelle Ragnar. Pas Ragoût. Ragnar.

L'hybride jetait des regards anxieux en direction de son ami, effrayé à l'idée que celui-ci puisse montrer le moindre signe d'agacement envers lui. Fort heureusement, Ragnar ne semblait pas s'intéresser le moins du monde à la scène qui était pourtant en train de se dérouler sous ses yeux. Le petit animal avait même l'air de faire un somme, totalement désintéressé de l'agitation qu'il avait bien pu provoquer dans le cœur de son pauvre « maître ».

- Tu es un hybride quoi ?

Les oreilles de l'homme rose se dressèrent en entendant la question qu'on venait de lui adresser. Il était donc tellement évident qu'il appartenait à la race des hybrides ? Mikhaïl tendit les bras devant lui, observant sa peau ivoire, avant de soupirer faiblement. Après rapide réflexion, oui, c'était plutôt évident, en fait.

- Un grand requin blanc. L'hybride leva les yeux au ciel, réfléchissant à haute voix. Enfin... on peut pas vraiment dire que je sois...

Mikhaïl secoua la main gauche, comme pour balayer sa dernière phrase. Cet homme n'avait probablement pas envie de connaître les détails de sa pigmentation cutanée sous forme hybride, il n'avait donc pas besoin donner ce genre de précision. Il n'y avait rien d'extraordinaire au fait qu'il soit un requin rose après tout - ou du moins, pas de son point de vue.
Il adressa plutôt un large sourire au jeune homme, reprenant rapidement la parole sans laisser à celui-ci le loisir de rebondir sur son moment d'égarement.

- Enfin, non, c'est rien ! Et toi alors ? T'es aussi un hybride ?

Le jeune homme avança vers son interlocuteur, avant de lui tourner autour, l'analysant sous toutes ses coutures. Ça n'était probablement pas une réaction des plus normales, mais Mikhaïl ressentait soudain le besoin de vérifier de lui-même s'il ne voyait rien qui puisse trahir l'appartenance de cet inconnu à l'une ou l'autre des espèces de l'île.
Alors qu'il arrivait dans le dos du jeune homme, une pensée le frappa soudain : et s'il s'était écorché contre les cailloux recouvrant le fond du bassin en tombant ? Il contourna rapidement l'inconnu pour se remettre face à lui et plaça ses mains sur les épaules de celui-ci, une expression sincèrement concernée sur le visage.

- J'espère que je t'ai pas fait mal en tombant, t'es sûr que tu n'as rien ?

C'était plus fort que lui : il ne pouvait s'empêcher de se sentir responsable face à plus petit que lui, c'était comme s'il avait le devoir d'endosser ce genre de comportement. Il sondait donc le regard du jeune homme, avant de se souvenir de quelque chose qu'il n'aurait pourtant jamais dû oublier.

Ses yeux s'écarquillèrent de terreur. Ragnar. Mais oui, comment ce pauvre petit se portait-il après toutes ces péripéties ? S'était-il fait mal ? Peut-être sa carapace avait-elle été endommagée ? Par tous les diables, si son ami avait la moindre égratignure, Mikhaïl s'en voudrait pour le reste de ses jours !
L'hybride lâcha les épaules face à lui, ramenant ses mains devant lui avant de commencer à tordre nerveusement ses doigts, essayant de son mieux de ne pas se laisser emporter par le vent de panique qui commençait déjà à se former dans son esprit. Rester calme. Il fallait rester calme. Demander calmement à cet homme ce qu'il en était.

- Ra- Ragnar ! Tu- Il n'a rien ? Il est blessé ? Tu l'as pas écrasé hein ?

Bien qu'il avait fait de son mieux pour poser ces questions le plus tranquillement possible, Mikhaïl le fit avec précipitation, la voix tremblante, se retenant d'arracher son ami des mains de l'inconnu. On avait vu plus cordial, mais il s'agissait là de son meilleur ami : il était donc normal qu'il réagisse de façon plus ou moins émotive ! Il était parvenu à ne pas secouer ce pauvre homme pour le faire lui répondre plus rapidement, c'était déjà un bon point pour lui, honnêtement.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Misha vous aime en Deeppink.
DC : Kristal Z. Lya - Gwendal Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ CPE
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 95
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Que d'eau ! [SHAKHAÏL] Mer 28 Sep - 18:45


Le type tendit ses bras couleur ivoire devant lui, échappant un petit soupir. Sharif espérait ne pas l'avoir trop embarrassé par sa question.

- Un grand requin blanc. Enfin... on peut pas vraiment dire que je sois...

Un grand requin blanc ? Oh, ça, c'était impressionnant. Et inattendu. Ce n'était pas tous les jours qu'on rencontrait des hybrides aquatiques, et encore moins de tels prédateurs. Il se demandait à quoi il pouvait ressembler, transformé. Question peu pertinente, après réflexion. Il devait simplement ressembler à un requin. Cela expliquait-il en partie la taille exceptionnelle de cet homme ? Probablement. Nouvelle réflexion : lui-même était grand, alors qu'il partageait l'ADN d'un poisson qui ne dépassait pas les trente centimètres de long. Encore une hypothèse à évincer. Nul besoin de se fatiguer ; il n'y avait pas d'explications à tout.
Sharif attendit patiemment la fin d'une phrase, qui ne vint pas. Au lieu de cela, il eut le droit à une belle exposition de dents menaçantes - pourtant, on ne devinait rien que du bon sentiment dans le sourire de son interlocuteur ; c'est cela qui ne le fit pas ciller - et un rebond précipité :

- Enfin, non, c'est rien ! Et toi alors ? T'es aussi un hybride ?

Il allait répondre lorsque le requin commença à lui tourner autour. C'était comme s'il sentait son regard fouiller les détails de son apparence. Il le laissa faire, surveillant ses gestes et mouvements sans en penser grand chose. Sa nouvelle connaissance répondait peut-être à une espèce d'instinct, il n'allait pas juger. Du moins, il évita, vu sa position. Mais, comme pris d'un spasme soudain, l'autre revint vite se placer face à lui et l'attrapa par les épaules. Sur son visage transparaissait une angoisse aussi soudaine que violente.

- J'espère que je t'ai pas fait mal en tombant, t'es sûr que tu n'as rien ?

Sharif battit des cils, un peu secoué par tant de soudaineté. Au final, il sentait plus amusé qu'autre chose. Il n'était pas un enfant en bas âge, enfin, il allait survivre à une petite chute. Voir un absolu inconnu se chagriner de la sorte avait un côté touchant.
Mais bien vite, une nouvelle fois avant qu'il n'aie le temps de répondre, il enchaîna sur autre chose. Quel genre d'hyperactif était-ce que cet homme ? Il avait du mal à suivre tout ce qui se passait. Mais il y avait un côté burlesque, presque fascinant dans ses attitudes précipitées, qui éveillait en lui un intérêt particulier. En fait, c'était même plutôt drôle à observer.

- Ra- Ragnar ! Tu- Il n'a rien ? Il est blessé ? Tu l'as pas écrasé hein ?

Ragnar, la tortue. Le requin semblait au bord de l'explosion. Le charpentier fit passer son regard de l'animal à l'hybride, de l'hybride à l'animal. Une dernière fois à l'hybride. Puis il tendit les mains vers lui, au creux desquelles reposait toujours la curieuse bête.

- Je te laisse vérifier, tu le connais mieux que moi.

Il plaisantait à moitié ; Sharif n'aurait pas su déceler un traumatisme crânien chez un tel animal.

- Pour te répondre - si ça t'intéresse encore - tu as vu juste : je suis un hybride aussi. Candiru, c'est pas très connu. C'est un petit poisson buveur de sang.

Les trois derniers mots avaient coulé naturellement hors de ses lèvres, mais pourtant, il se les était un peu arrachés. Il ne comptait pas trop se répandre en détails supplémentaires sur sa nature hybride : en se documentant, il avait trouvé des choses peu glorieuses qui lui auraient valu des surnoms honteux au collège. Par chance  pour le Sharif de ce temps-là, le candiru n'avait jamais intéressé personne.
Il observa attentivement l'individu, intéressé, et se concentra sur sa respiration. Non, vraiment, l'odeur de son sang lui parvenait à peine. C'était la première qu'il se trouvait si proche de quelqu'un sans que son palais ne lui réclame à boire. Il trouvait la sensation terriblement reposante. Le regard vissé sur l'autre hybride, il parla.

- Tu es ?

Il avait envie d'en savoir plus sur cette curieuse personne. Qui plus est, ils étaient tous deux membres d'une espèce plutôt rare et il avait sauvé son animal de compagnie : tôt ou tard, ils allaient y venir.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Que d'eau ! [SHAKHAÏL] Jeu 29 Sep - 9:01


L'inconnu regardait tour à tour la tortue, puis son propriétaire, passant de l'un à l'autre plusieurs fois d'affilé. Intérieurement, le requin hurlait de désespoir : le moment était mal choisi pour prendre son temps ! La situation était parfaitement intenable pour lui, comment le sauveur de Ragnar pouvait-il donc rester aussi stoïque devant l'état d'urgence évident ?

Par l'Unique, merci.

Fort heureusement pour Mikhaïl, le jeune homme ne tarda pas à tendre le petit animal dans sa direction, affichant toujours un calme exemplaire.

- Je te laisse vérifier, tu le connais mieux que moi.

Mikhaïl tendit les mains à son tour pour récupérer son ami à carapace, faisant bien attention à ne pas faire de gestes trop brusques. Il lui suffisait de concentrer toute son attention sur le petit être pour se débarrasser des tremblements de ses mains, trop occupé à faire de son mieux pour ne pas blesser son si précieux Ragnar.

Une fois son ami entre ses mains, il plaça celles-ci à la hauteur de ses yeux, analysant le corps de l'animal miniature sous tous ses angles. Ragnar semblait paisible, comme si rien ne s'était passé durant les dernières minutes - pourtant apocalyptiques pour le requin rose. Mikhaïl manipulait le petit être rose avec le plus de délicatesse dont il pouvait faire preuve, palpant doucement ses nageoires pour en vérifier l'état. Sa carapace ne semblait pas avoir la moindre égratignure, et son ami n'avait aucun mal à agiter ses petites nageoires sans montrer le moindre signe de douleur.
Un soupir de soulagement s'échappa des lèvres du requin rose, tandis qu'il reculait de quelques pas pour s'adosser contre la paroi de la cascade, les yeux fermés. Mikhaïl gardait précieusement sa chère tortue dans le creux de ses grandes mains qu'il avait plaqué contre son torse. Il était parfaitement hors de question que son ami lui refasse une telle frayeur, il n'allait plus jamais lui laisser l'occasion d'échapper à sa vision, c'était une certitude. Son pauvre cœur ne s'en remettrait jamais.

- Pour te répondre - si ça t'intéresse encore - tu as vu juste : je suis un hybride aussi. Candiru, c'est pas très connu. C'est un petit poisson buveur de sang.

Mikhaïl rouvrit les yeux et tourna la tête vers son interlocuteur, soudain particulièrement curieux à son égard : bien entendu que ce genre d'information l'intéressait toujours voyons !

Un candiru. Il répéta silencieusement ce mot, fouillant sa mémoire à la recherche de la moindre bribe de souvenir le concernant. Un haussement d'épaules plus tard, un léger sourire apparut au coin de ses lèvres. Non, il n'avait jamais entendu parler de cet animal auparavant, mais il était ravi de rencontrer un comparse aquatique - que celui-ci soit un buveur de sang ou un féru consommateur d'algues ne changeait strictement rien pour lui. Et puis que c'était mignon comme mot, candiru, on aurait dit une sorte de bonbon !
Il observait maintenant cet inconnu avec attention nouvelle. Jamais il n'aurait deviné qu'il était une sorte de poisson : Mikhaïl ne voyait pourtant rien qui ne trahisse de façon évidente son appartenance à cette espèce, que c'était étrange. Ce jeune homme avait une apparence tellement différente des hybrides marins qu'il avait l'habitude de côtoyer par le passé, c'en était presque fascinant. Une peau sombre, des yeux clairs, pas de grandes dents pointues, pas même de branchies apparentes. Le CPE lui aurait bien demandé à quoi correspondaient la couleur de ses yeux ainsi que de sa curieuse teinte de peau, mais il avait appris par la passé que ce genre de questions pouvaient vexer une partie de la population Bermudienne.

- Tu es ?

Mikhaïl cligna des yeux. Il avait tellement été absorbé par l'analyse de l'apparence de cet inconnu qu'il en avait presque oublié qu'il ne s'était toujours pas présenté à lui, quelle honte !

- Ah, oh. Oui, excuse-moi !

Tout en parlant, il avait porté ses deux mains au sommet de sa tête, pour y déposer délicatement Ragnar, retrouvant ainsi la totalité de la mobilité de ses bras. Hâtivement, le jeune requin se détacha ensuite de la paroi rocheuse pour se placer face à l'autre hybride, essuyant rapidement ses mains sur son short de bain.

- Mikhaïl Melorovitch Malenkov. Mais tu peux m'appeler Misha. Oui, appelle-moi Misha !

Il accompagna ses paroles d'un sourire à la fois radieux et sincère : il n'y avait décidément rien qu'il n'aimait plus que de rencontrer de nouvelles personnes ! Il tendit ensuite son bras en direction de l'autre inconnu, pour l'inviter à lui serrer la main. Il n'était jamais trop tard pour faire les présentations correctement, après tout.

- Ravie de te rencontrer ! Et... Il pencha légèrement la tête sur le côté, les yeux plantés dans le regard du candiru. A qui ai-je l'honneur ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Misha vous aime en Deeppink.
DC : Kristal Z. Lya - Gwendal Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ CPE
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 95
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Que d'eau ! [SHAKHAÏL] Ven 30 Sep - 16:50


- Ah, oh. Oui, excuse-moi !

Bah, il n'y avait là rien de grave. C'était comme si le gaillard venait de se réveiller. Sharif, bien qu'un peu interloqué, esquissa un sourire en le voyant poser la tortue sur sa chevelure à la couleur particulière. Il se demanda d'ailleurs si c'était naturel, mais ne posa pas la question. Etrangement, il ne parvenait pas à s'imaginer l'homme qui lui faisait face en brun ou blond. Le rose lui allait bien. Quelle chance, tout le monde n'aurait pas pu en dire autant de ce parti-pris stylistique quelques peu risqué.

- Mikhaïl Melorovitch Malenkov. Mais tu peux m'appeler Misha. Oui, appelle-moi Misha !

Il était partant pour Misha. Jamais il n'aurait pu se souvenir du reste à la première écoute. Après être longuement resté fixé sur le sourire éclatant que lui adressa Mikhaïl, le regard de Sharif glissa vers la main qui lui était tendue ; cette fois-ci non pas pour l'aider à se relever, mais se saluer dans les règles. Plus expressif, Sharif, sans qu'on puisse y voir-là rien d'offensant, aurait probablement haussé les épaules. S'il y tenait.
Il empoigna la grande paluche toute blanche. Maintenant, il comprenait d'où venait cette pâleur, mais tout de même, c'était incroyable. On l'aurait cru fait d'ivoire.

- Ravie de te rencontrer ! Et... A qui ai-je l'honneur ?

Non, en fait, son apparence toute entière était entre le fascinant et le dérangeant. Il n'avait jamais vu des yeux pareils. Néanmoins, il ne cilla pas. C'eut été ridicule, on ne lui voulait rien de mal. Et loin de lui l'idée de blesser sa nouvelle connaissance.

- Sharif McNair. Joseph, aussi.

Il marqua une pause. Il ne savait pas si son nom allait rappeler quelque chose à l'homme en face de lui. Il aurait préféré rester dans l'anonymat, mais son affaire avait fait suffisamment de bruit pour qu'il prenne la précaution de ne pas prononcer "McNair" trop fort en public. On n'avait jamais vu son visage dans les journaux, mais des tas d'autres détails sur sa personne n'avaient pas échappé à une petit médiatisation. Et même si tout cela commençait à dater d'un moment, certaines personnes avaient la mémoire tenace.

- Mais on va dire Sharif tout court.

Il lui adressa un diffus sourire, avant d'enfiler un masque aux airs de réflexion. Ça venait de faire tilt dans sa tête. Il l'observait de - très - haut en bas, balayant l'espace entier de sa mémoire à la recherche d'une information.

- Eh mais... Ton nom, je crois que je l'ai déjà entendu quelque part. Tu viens d'un famille connue ?

Cela ne lui revenait vraiment pas. Il fallait qu'il sache, sinon, il n'allait pas cesser d'y penser.

[HRP : Je devrais pas avoir le droit de poster des réponses comme ça xDD Je suis VRAIMENT désolée. Si ça va pas, dis-le moi. Rilie.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Que d'eau ! [SHAKHAÏL] Mar 4 Oct - 16:24


Après que sa nouvelle rencontre eut serré la main qu'il lui tendait, Mikhaïl n'eut pas à attendre longtemps avant que l'inconnu face à lui ne bouge légèrement, lui indiquant qu'il était sur le point de répondre à sa question pour se présenter à son tour. Merveilleux, il allait enfin savoir à qui il avait affaire !

- Sharif McNair. Joseph, aussi.

Le jeune homme marqua une pause, puis lui adressa un léger sourire.

- Mais on va dire Sharif tout court.

Mikhaïl hocha la tête, essayant d'enregistrer ce nom pour le graver dans sa mémoire. C'était la première fois qu'il l'entendait, mais il le trouvait vraiment joli. Tant et si bien que ses pensées s'échappèrent de ses lèvres.

- Sharif. J'aime beaucoup.

Il observa ensuite ledit Sharif, qui avait perdu son sourire. A vrai dire, le jeune homme semblait même en pleine réflexion. Mikhaïl avait l'impression qu'il le regardait de haut en bas, ce qui était plutôt intimidant. Cet examen le mettait légèrement mal à l'aise : si le requin avait l'habitude qu'on le dévisage, il n'avait pas l'habitude pour autant qu'on le fasse alors qu'il ne portait qu'un simple short de bain. Il se sentait comme nu, dépourvu de son précieux haut-de-forme et de ses beaux costumes.
Heureusement, cette situation ne dura pas bien longtemps et Sharif brisa bien vite le silence incommodant qui s'était installé entre eux pour lui faire part de ce qui semblait le titiller.

- Eh mais... Ton nom, je crois que je l'ai déjà entendu quelque part. Tu viens d'un famille connue ?

Le requin rose cligna des yeux, légèrement perturbé. C'était bien la première fois qu'on lui posait cette question. Il leva maladroitement l'index pour montrer son propre visage, affichant un air plutôt décontenancé.

- Une famille connue ? Moi ?

Jamais de sa vie ne lui avait-on posé cette question. En fait, si on excluait les divers psychologues qu'il avait eu au cours de sa vie, jamais personne ne lui avait posé la moindre question concernant sa famille. C'était... étrange, inattendu et plutôt nouveau pour le jeune hybride.

Il pencha inconsciemment la tête sur le côté, un pouce sur le menton, réfléchissant à une réponse à lui fournir.

- Je crois pas non, enfin... rien qu'on puisse voir dans les journaux en tout cas.

Sans quitter Sharif du regard, il porta ensuite sa main à sa tête, caressant la petite carapace de Ragnar - réflexe naturel chez lui lorsqu'il tentait de fouiller sa mémoire à la recherche d'une quelconque information. Mais rien de particulier ne lui venait à l'esprit : étrangement, il n'arrivait même pas à se souvenir du métier de son père.
Il haussa vaguement les épaules, avant de s'adresser à nouveau à l'homme face à lui.

- Je suis désolé, je me souviens pas de grand-chose sur ma famille, je les ai pas vu depuis longtemps, alors je peux pas t'aider plus que ça. Mais si quelque chose me revient, je te dirai !

L'hybride avait dit cela le plus naturellement du monde, sans montrer la moindre forme de gène ou de tristesse dans sa voix. Il agrémenta même sa dernière exclamation d'un sourire franc, sans perdre de son entrain légendaire.

Cela faisait bien longtemps que Mikhaïl s'était habitué à l'absence d'une véritable famille dans sa vie, il n'était donc pas étonnant qu'il n'ait strictement aucun mal à en parler avec un tel détachement. Il avait beau fouiller les recoins de sa mémoire, rien là-dedans ne lui faisait regretter l'éloignement que son père lui avait imposé lorsqu'il l'avait envoyé dans le centre spécialisé à la fin de son adolescence. C'est comme s'il n'avait jamais partagé le moindre souvenir avec les membres de sa familles.
Il se souvenait simplement qu'on lui avait demandé de partir et de ne jamais plus essayer de reprendre contact avec le reste de sa famille, instruction qu'il avait pour le moment suivi scrupuleusement à la lettre. Sa nature animale sentait lorsqu'il était menacé, et il se souvenait très clairement des frissons que lui avait procuré le ton dans la voix de son père lorsqu'il l'avait renvoyé du foyer familial - il n'avait donc aucunement l'intention de retourner quelque part où il se savait tout sauf le bienvenu.

Alors qu'il réfléchissait à la moindre information supplémentaire qui pourrait aider Sharif à savoir où il avait pu entendre son nom auparavant, Mikhaïl pensa soudainement à quelque chose. Mais oui, qu'il pouvait être bête parfois !

- Ah, si ! J'ai plusieurs frères, peut-être que tu en as croisé un, je crois qu'on est la famille d'hybrides-requin la plus nombreuse de l'île.

Après tout, cette île ne pouvait pas être si grande que ça, il était donc tout à fait plausible que Sharif ait déjà rencontré son père, ou l'un de ses quatre frères. En tout cas, Mikhaïl était sûr d'une chose : c'était la première fois qu'il voyait ce jeune homme, mémoire défaillante ou non. Il n'oubliait jamais une personne aux cheveux d'une couleur qu'il pouvait percevoir, c'était si rare !

Ce qui lui fit réaliser soudain quelque chose.

Il venait de comprendre cette sensation de déjà-vu en observant les yeux du candiru face à lui. Sa peau foncée, ses yeux clairs, ses cheveux violacés... Il connaissait quelqu'un au lycée qui réunissait les mêmes caractéristiques ! Il l'avait déjà croisé plusieurs fois, il lui semblait même qu'elle était déjà venue dans son bureau pour lui donner des papiers concernant les nouveaux élèves de sa classe à la rentrée... mais pas moyen de remettre un nom sur ce visage.
Qu'importe, il lui poserait la question plus tard, ça allait forcément finir par lui revenir !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Misha vous aime en Deeppink.
DC : Kristal Z. Lya - Gwendal Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ CPE
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 95
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Que d'eau ! [SHAKHAÏL] Jeu 6 Oct - 20:12


Mikhaîl semblait perplexe. Sharif aussi.

- Je suis désolé, je me souviens pas de grand-chose sur ma famille, je les ai pas vu depuis longtemps, alors je peux pas t'aider plus que ça. Mais si quelque chose me revient, je te dirai !

Il ne se souvenait pas ? C'était plutôt bizarre. Il supposa, parce qu'il s'agissait là de la seule explication plausible, qu'il souffrait probablement de quelque souci de mémoire. Il ne posa pas la question, la santé restait un sujet épineux sur lequel il ne préférait pas s'avancer. Ils ne se connaissaient pas assez, et n'aurait pas voulu froisser un être avec une telle mâchoire. Il est vrai qu'il y avait, dans son attitude, quelque chose d'enfantin et d'un peu halluciné qui laissait deviner un petit manque de stabilité mentale. Il n'en savait rien, il n'était pas psy. Mais Sharif se laissait porter par ce petit pressentiment. Après tout, il avait tout de même passé trois ans à l'ombre ; des tarés, il en avait vu une belle flopée. De par son expérience personnelle, il savait que l'hybride requin ne présentait rien de bien méchant. Du moins, en apparence.
Le sourire franc que lui adressa l'homme rose acheva tout de même de le persuader qu'il y avait chez lui un truc qui clochait.

- Ah, si ! J'ai plusieurs frères, peut-être que tu en as croisé un, je crois qu'on est la famille d'hybrides-requin la plus nombreuse de l'île.

La famille d'hybrides-requin la plus nombreuse de l'île... Cela devait être une bonne piste. Après tout, si les hybrides aquatiques ne couraient pas les rues, c'était encore moins le cas des hybrides requin - tout jeu de mots de mauvais goût mis à part. Il creusa un peu plus, farfouillant incessamment dans les dossiers de sa mémoire. Il allait finir par croire qu'il avait des problèmes aussi. Ah !

- Ah mais oui ! C'était en prison !

Il n'avait pas réellement voulu le dire, mais le mot "prison" ne lui avait pas totalement échappé non plus. En fait, il avait décidé de ne plus trop faire attention à ce que les gens pouvaient penser de son passé de prisonnier. Il n'avait rien fait de si grave, et il n'allait pas mentir, puisque c'était bien là qu'il avait entendu le nom des Malenkov. Bien sûr, maintenant, ça lui revenait.

- Vous êtes connus là-bas. Surtout le père, il me semble. Je crois que j'ai eu un voisin de chambre qui l'admirait.

Enfin, dans tous les cas, cela expliquait peut-être un peu la non-netteté de l'homme qui lui faisait face. De ce qu'il avait entendu sur le paternel, il semblait naturel que les enfants ne soient pas très paisibles. Quoique, Mikhaïl paraissait parfaitement heureux. Pourtant, il était prêt à parier, si on lui avait peint un tableau fidèle à la réalité, que Melor Malenkov n'était pas un papa poule. Son regard, pendant tout ce temps, était resté fixe, planté droit dans celui de son interlocuteur.

- Hum. Pardon. C'est peut-être indélicat pour toi d'en parler. Je peux comprendre.

Il venait de le réaliser. Avec un peu de chance, le requin ne lui tiendrait pas rigueur de son écart ; après tout, il avait sauvé sa tortue.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Que d'eau ! [SHAKHAÏL] Lun 10 Oct - 18:39


Sharif ne tarda pas trop à réagir à la révélation que Mikhaïl venait de lui faire à propos de sa famille, une expression indescriptible passant sur son visage après quelques instants de réflexion. Ce que l'hybride n'attendait pas, ce fut sa réaction bien plus vive que le jeune homme n'avait été jusqu'à présent.

- Ah mais oui ! C'était en prison !

Mikhaïl cligna des yeux, légèrement décontenancé par la spontanéité soudaine de son nouvel ami. Il pouvait donc lui aussi faire preuve de vivacité lorsqu'il le voulait, c'était plutôt surprenant. L'homme rose cherchait cependant à saisir exactement ce qu'on venait de lui dire. En prison ? De quoi Sharif parlait-il donc ? L'hybride n'eut pas le temps se poser plus de questions que son interlocuteur enchaîna, reprenant la parole avant même qu'il ne puisse formuler son incompréhension.

- Vous êtes connus là-bas. Surtout le père, il me semble. Je crois que j'ai eu un voisin de chambre qui l'admirait.

Sa famille serait donc connue ? Son père serait donc un homme admiré ? Mais admiré pour quoi ? L'hybride avait beau réfléchir, il ne voyait rien de particulier que son géniteur ait pu faire qui aurait pu susciter l'admiration de qui que ce soit. Bien sûr, il ne se souvenait pas de grand-chose tout court, concernant cet homme, ce qui ne facilitait pas l'assimilation de cette nouvelle à propos de sa célébrité.
Ses yeux n'ayant jamais quitté ceux du candiru, Mikhaïl put voir à nouveau une autre expression indéfinissable passer sur son visage, signe qu'il allait probablement encore reprendre la parole. Ce qu'il ne manqua effectivement pas de faire.

- Hum. Pardon. C'est peut-être indélicat pour toi d'en parler. Je peux comprendre.

Plutôt étonné, l'homme rose secoua la tête en signe de négation, pas le moins froissé du monde par ce que Sharif avait pu lui dire, contrairement à ce qu'il semblait s'imaginer.

- Non non, c'est pas grave.

Mikhaïl porta inconsciemment une main à sa tête, entourant une mèche mouillée de ses longs cheveux rose autour de son index, pensif. Non, vraiment, il n'y avait rien dans ce que cet homme lui avait dit qui pouvait le contrarier, au contraire même. Il cligna des yeux, avant de plonger un regard dans celui de Sharif, gardant un ton neutre et calme pour compléter sa réponse.

-  C'est la première fois qu'on me parle de lui depuis treize ans, je devrais être content en fait, je savais pas qu'il était admiré par...

L'hybride s'interrompit et fronça les sourcils, son cerveau assimilant enfin véritablement ce que Sharif venait de lui apprendre. Cet homme qui admirait son père, son ami l'avait rencontré... en prison ? La connexion venait de se faire en lui, alors qu'il écarquillait les yeux face à l'homme qui lui faisait face : Sharif avait parlé de « camarade de cellule », ça signifiait donc... qu'il avait été un détenu lui aussi ? Impossible, c'était parfaitement impossible ! Ça n'avait aucun sens !

- Comment t'as pu finir là-bas ? En prison ?

Il n'y avait rien de plus honnête que la surprise que l'on pouvait entendre dans la voix du requin rose lorsqu'il posa ces questions à l'homme qui lui faisait face. Ses yeux dorés et rose fermement plantés dans ceux de Sharif, le requin cherchait à comprendre comment un tel homme aurait pu finir dans un endroit aussi peu accueillant et froid. Il avait pourtant l'air si gentil, il avait même été compréhensif alors qu'il l'avait fait tomber dans l'eau, ce jeune homme n'avait donc pas sa place en prison, c'était parfaitement ridicule, il devait forcément y avoir une erreur !
Mikhaïl se mit à se tordre les doigts, soudain confus d'avoir posé une question aussi délicate à l'hybride face à lui sans avoir réfléchit préalablement au possible impact négatif qu'elle pourrait avoir sur leur relation encore toute nouvelle. Ça ne se faisait pas de poser une question aussi personnelle de cette façon, il fallait qu'il rectifie le tir, afin que Sharif ne lui en tienne pas trop rigueur. Il leva donc les mains devant lui pour les agiter en signe d'annulation, prêt à essayer de rattraper au possible la bourde qu'il venait de faire, avant de s'adresser à son nouvel ami avec précipitation.

- Enfin non, désolé, t'es pas obligé de me répondre ! C'est juste que... Tu ressembles beaucoup à une de mes collègues au lycée, vraiment beaucoup, ça me perturbe un peu, parce que j'arrive pas à me souvenir de son nom... et vous êtes tellement gentils les deux, elle s'occupe des jeunes et toi t'as aidé mon petit Ragnar...

L'hybride s'interrompit, le reste de ses paroles s'étouffant pour se transformer en pensées. Il n'arrivait pas à croire que le nom de cette collègue ne lui revenait pas à l'esprit, il l'avait pourtant croisé tant de fois, il savait que cette information devait se trouver quelque part dans l'un des nombreux recoins de son cerveau. Et il ne pouvait pas croire non plus que l'homme face à lui pouvait avoir fait quoi que ce soit qui mérite un emprisonnement, c'était tout simplement ridicule. Quel qu'ait pu être le motif de sa condamnation, Mikhaïl ne pouvait qu'imaginer que le méfait de cet homme n'avait été que mineur.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Misha vous aime en Deeppink.
DC : Kristal Z. Lya - Gwendal Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ CPE
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 95
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Que d'eau ! [SHAKHAÏL] Sam 22 Oct - 22:19


- Non non, c'est pas grave.

Il sembla à Sharif que le requin réfléchissait. Interloqué, il le regardait, dans l'attente de la suite. En tous cas, il se sentait plutôt soulagé. Déranger Mikhaïl l'aurait ennuyé. Enfin, leurs regards se croisèrent, et il poursuivit :

-  C'est la première fois qu'on me parle de lui depuis treize ans, je devrais être content en fait, je savais pas qu'il était admiré par...

Le jeune homme esquissa un sourire. Il ne devrait guère prendre comme un honneur le fait d'être le premier depuis tant d'années à évoquer un passé probablement douloureux, mais il n'allait pas se gêner. Autant le prendre bien. De toute façon, cela n'avait rien d'un drame.
Euh, si ? Que signifiait le masque qui se formait sur le visage de l'homme en rose ? Comment pouvait-on changer d'humeur aussi vite ? Ce passage du calme au choc pur et simple le surprit. Il n'eut pas à attendre longtemps avant de voir formulée la raison d'une si soudaine inquiétude :

- Comment t'as pu finir là-bas ? En prison ?

Ah ! C'était donc ça. Il n'aurait pas espéré une telle réaction. C'était amusant, comme la moindre émotion passait sur le visage de l'hybride. Il était un peu son contraire, sur ce plan-là. Il avait l'impression d'observer un enfant de presque deux mètres de haut. C'était soit très dérangeant, soit tout à fait attendrissant. Il décida de partir sur la seconde option, et conserva son sourire léger. Avant qu'il n'ait pu rassembler mots et pensées comme il le faut, l'autre reprit :

- Enfin non, désolé, t'es pas obligé de me répondre ! C'est juste que... Tu ressembles beaucoup à une de mes collègues au lycée, vraiment beaucoup, ça me perturbe un peu, parce que j'arrive pas à me souvenir de son nom... et vous êtes tellement gentils les deux, elle s'occupe des jeunes et toi t'as aidé mon petit Ragnar...

L'espace d'un instant, la surprise passa sur le visage de Sharif quand il eut fini de bien assimiler ces paroles. Il n'avait aucun doute, il parlait d'Abigail. Cet homme travaillait donc dans un lycée ? Il n'arrivait pas à se figurer quel genre de métier un tel numéro pouvait bien pratiquer, à vrai dire. Mais dans l'éducation, c'était à mille lieues de ce qu'il aurait jamais pu imaginer. Avoir ce type-là en tant que figure d'autorité, ce devait être une belle leçon de tolérance.
Il s'adressa en ces mots, armé d'un sourire aimable :

- Je vois. Il paraît que je ressemble beaucoup à Abigail, c'est vrai. On est de la même famille ; en fait je suis son charmant oncle. Mais elle est plus vieille que moi, au cas où tu te poserais la question. Il faut croire que mes parents craignaient de se retrouver seuls tous les deux, une fois ma soeur partie.

Il se dirigea vers le rebord du bassin, à la recherche de ses affaires.

- Je vais devoir y aller. Tu as quelque chose à faire ou tu veux bien faire un bout de chemin avec moi ? T'es un drôle de type, je serais curieux d'en savoir plus sur ton métier.

Il marqua une légère pause, le visage totalement neutre, puis eut un petit rire.

- Oh, c'était un compliment, bien sûr. Ne t'en fais pas.

Ah, sa main avait enfin trouvé ses vêtements. Alors qu'il se demandait s'il se rhabillait entièrement ou s'il n'enfilait que le haut, il ne bougea plus, comme plongé dans sa réflexion.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Que d'eau ! [SHAKHAÏL] Dim 23 Oct - 18:27


Alors qu'il se perdait dans ses pensées, Mikhaïl capta ce qui ressemblait à de la surprise s'afficher sur le visage de Sharif. Était-ce à cause de ce qu'il venait de lui dire ? Il ne voyait pas d'autre explication à ce changement, mais se posait tout de même la question. Il n'avait tout de même rien dit de mal... si ? Mais avant qu'il n'ait le temps de s'en soucier davantage, le jeune hybride prit la parole, son air surpris bientôt remplacé par un joli sourire.

- Je vois. Il paraît que je ressemble beaucoup à Abigail, c'est vrai. On est de la même famille ; en fait je suis son charmant oncle. Mais elle est plus vieille que moi, au cas où tu te poserais la question. Il faut croire que mes parents craignaient de se retrouver seuls tous les deux, une fois ma sœur partie.

Abigail ! Mais bien sûr, c'était son nom ! Elle était donc vraiment de sa famille, voilà qui expliquait cette troublante impression de déjà-vu lorsque Mikhaïl regardait ce jeune homme. L'hybride avait toutefois du mal à comprendre comment Sharif pouvait être l'oncle de sa collègue : il donnait l'impression d'être plus jeune que lui, mais alors peut-être faisait-il beaucoup plus jeune que son âge ? Le requin était un peu perdu, mais il chassa vite ces interrogations futiles de son esprit, décidant de chercher à comprendre le sens de tout cela plus tard.
Mikhaïl observa plutôt ce jeune homme se diriger vers le bord du bassin, visiblement en train de chercher quelque chose à son tour. Tout en s'éloignant, Sharif reprit parole.

- Je vais devoir y aller. Tu as quelque chose à faire ou tu veux bien faire un bout de chemin avec moi ? T'es un drôle de type, je serais curieux d'en savoir plus sur ton métier.

Si la première phrase que Sharif avait prononcé engendra une pointe de tristesse au creux de la poitrine du CPE, sa proposition de l'accompagner chassa toutefois celle-ci aussi rapidement qu'elle était venue. Sharif voulait qu'il lui tienne compagnie ? Lui, Misha ? Et en plus il voulait en apprendre plus à propos de son métier ? Vraiment ? Il n'aurait pas pu lui faire plus plaisir, c'était tellement rare qu'on lui demande ce genre de chose avec le sourire !
Trop occupé à jubiler intérieurement pour lui répondre immédiatement, Mikhaïl se contenta d'attendre que Sharif brise à nouveau le silence, laissant échapper un petit rire qui contrastait avec son visage pourtant plutôt inexpressif. Quel étrange jeune homme.

- Oh, c'était un compliment, bien sûr. Ne t'en fais pas.

Le requin mit quelques secondes à comprendre pourquoi il se reprenait. Sharif pensait-il vraiment qu'il aurait pu s'offusquer parce qu'il l'avait qualifié de « drôle de type » ? Mikhaïl n'aurait probablement pas tenu bien longtemps dans la dure réalité de la vie s'il prenait ce genre de choses à cœur - on l'avait qualifié de bien pire, il avait pris l'habitude qu'on ne le comprenne pas. Ça lui avait pris un peu de temps pour l'accepter, mais ses psychologues lui avaient ouvert les yeux : il n'était pas comme tout le monde. Finalement, c'était même plutôt une bonne chose, il avait même au moins le mérite d'être drôle aux yeux de Sharif !
Mikhaïl lui sourit donc comme pour le rassurer, pas froissé le moins du monde par les paroles qu'il avait pu lui adresser. Il haussa ensuite les épaules, avant de prendre à son tour la parole d'un ton léger.

- Y'a pas de mal, je me vexe pas pour si peu.

Voyant que son ami venait de trouver l'objet de sa recherche - qui semblait être ses vêtements, au vu du petit tas de tissu qu'il tenait entre ses mains à présent -, Mikhaïl décida de sortir à son tour en vitesse de l'eau. Mais bien sûr, qu'il pouvait être maladroit parfois ! Sharif voulait probablement un peu d'intimité pour se changer ! Une fois hors de l'eau, il se tourna à nouveau vers le jeune homme et pointa de son pouce l'endroit duquel il était arrivé un peu plus tôt, quelque part dans son dos.

- Hm... Laisse-moi juste cinq minutes le temps de prendre mes affaires et me changer et je reviens !

Il adressa un nouveau sourire au jeune homme face à lui, avant de se diriger vers l'endroit où il avait laissé ses affaires un peu plus tôt. Mikhaïl ne mit pas bien longtemps avant d'arriver sur place et attrapa sa serviette pour entreprendre de se sécher en hâte. Il n'avait probablement jamais été aussi rapide à se rhabiller de sa vie, de peur que sa nouvelle rencontre ne se lasse de l'attendre et ne lui fausse compagnie s'il prenait trop de temps pour la rejoindre. Mais une fois habillé de la tête aux pieds, ses affaires de bain dans un sac de la couleur de ses cheveux et Ragnar soigneusement caché dans son chapeau qu'il tenait à la main, le grand homme hâta le pas en direction de l'endroit où il avait quitté Sharif.
La tenue qu'il portait dénotait totalement avec l'endroit où il se trouvait, mais l'hybride n'en s'en souciait guère : il était totalement impensable pour lui d'aller où que ce soit sans son haut-de-forme ou l'un de ses beaux costumes. Celui qu'il portait aujourd'hui était toutefois plus sobre que d'autres qu'il avait pu arborer au lycée : un pantalon noir, des chaussures vernies de la même couleur, une chemise rose pâle et sa veste noire ouverte. Pas de veston ni d'accessoires cependant, car il n'avait pas pris le temps de les remettre, de peur de perdre trop de temps.

Mikhaïl fut tout à fait ravi lorsqu'il vit que son nouvel ami n'avait pas quitté l'endroit où il l'avait laissé. C'est donc toujours le sourire au lèvres qu'il s'adressa à nouveau à lui, le remerciant de l'avoir attendu, avant de le laisser lui ouvrir la voie pour quitter le bassin. Tout en marchant, l'hybride n'oublia pas de répondre aux interrogations de Sharif concernant son métier, lui répondant avec tout l'entrain qu'il pouvait avoir pour ce métier qui le passionnait tant. Le CPE était heureux, comme à chaque fois qu'il trouvait quelqu'un qui acceptait de lui tenir compagnie.
Bien entendu, Mikhaïl n'était pas le seul à parler, trop curieux d'en savoir plus lui aussi à propos de sa nouvelle rencontre. Il lui posa donc plusieurs questions concernant son métier - et fut tout à fait surpris d'apprendre que ce jeune homme était un charpentier, un métier fort intéressant ! Sharif n'avait pas besoin de dire grand-chose pour susciter l'intérêt du requin rose qui trouvait toujours quelque chose à ajouter à ce qu'il pouvait lui dire.

Puis vint le moment où Mikhaïl se rendit compte que leurs chemins allaient devoir se séparer. Sa mine s'assombrit légèrement, alors qu'il regardait ses pieds silencieusement, marchant aux côtés de Sharif.

- Euh... Dis-moi... Il prit une grande inspiration puis s'arrêta dans sa marche, tout en plantant ses yeux dans ceux du candiru. Je peux te demander ton numéro de téléphone ?

L'hybride n'avait jamais été aussi gêné de sa vie. Il avait pourtant l'habitude de considérer chacune de ses nouvelles rencontres comme ses amis après seulement trois échanges de politesse, mais c'était la première fois qu'il osait demander à quelqu'un son numéro en premier. Habituellement, le grand enfant avait trop peur qu'on lui refuse cette demande pour oser la formuler, il avait donc dû réunir tout son courage pour poser cette question à Sharif.

C'était un grand pas vers les normes sociales pour lui, Dorothée allait être fier de lui.

Enfin ça... c'était si l'autre hybride ne lui refusait pas sa demande, auquel cas il irait probablement se terrer de honte dans son bureau pour une bonne semaine.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Misha vous aime en Deeppink.
DC : Kristal Z. Lya - Gwendal Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ CPE
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 95
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Que d'eau ! [SHAKHAÏL] Mer 2 Nov - 16:04

Sa nouvelle connaissance partie s'habiller, Sharif prit le temps de faire de même. Il se sécha un peu avant d'enfiler ses vêtements, mais c'était inutile : la texture de sa peau donnait toujours l'impression qu'il était humide. Cela ne l'avait jamais importuné, c'était juste surprenant pour les autres lorsqu'ils le touchaient pour la première fois. Ce jour-ci, et comme tous les autres, il avait fait en sorte de rester décontracté, mais pas non plus trop mal habillé. C'est qu'il était coquet, sortir dans une tenue trop négligée le mettait mal à l'aise.
Cependant, l'hybride remit en question sa vision de la classe en voyant Mikhaïl revenir, tout de costard vêtu. Il eut un sourire sans moquerie, sans sarcasme. Quand il disait que c'était un drôle de type. En tous cas ça lui allait bien.

Ainsi, ils prirent la route. Jamais Sharif n'aurait pensé que le métier de CPE pouvait passionner quelqu'un à un point tel. Il n'agréait pas forcément, mais offrit quelques commentaires teintés d'humour et sourires bienveillants. Les goûts et les couleurs, hein. Il trouvait incroyable de voir une seule et même personne témoigner un entrain pareil. Fallait dire, cela donnait un relief certain à son discours. Il fut malgré tout très intéressant d'écouter Mikhaïl parler, bien que Sharif le trouva quelques peu difficile à suivre. Le bougre ne perdait pas son temps.

Lui aussi l'entretint un peu à son sujet. Mikhaïl avait la drôle de manie de s'extasier d'absolument tout. Jamais il ne s'était senti si important dans sa condition de charpentier. Un peu sensible à la flatterie, mais en plus touché par le personnage de cette espèce de grand enfant, Sharif trouva ce bout de chemin tout à fait sympathique. Séduit par le bon vent qui soufflait sur cette après-midi, il goûta avec tant de délectation chaque instant.
Mais le temps filait, et si lentement marchât-il, arriva bientôt le moment pour lui et son compagnon de baignade de se séparer. Mikhaïl semblait plus silencieux - ce qui, d'un côté, ne dérangea pas le charpentier -, la mine un peu sombre.

- Euh... Dis-moi... Je peux te demander ton numéro de téléphone ?

La question était toute bête, mais elle avait semblé constituer une véritable épreuve pour le requin. Sharif répéta en son for intérieur, une, deux fois, trois fois son numéro de téléphone pour s'assurer que c'était le bon. Cette petite manipulation intérieure opérée, il sourit à l'homme d'un air entendu.

- Oh, mais bien sûr que tu le peux. C'est pas tous les jours que je sauve des tortues, il faut marquer le coup.

Il lui communiqua donc ledit numéro, vérifia que tout était noté comme il faut.

- Je ne réponds pas toujours vite, mais je finis par le faire, donc pas d'inquiétude si tu cherches à me contacter. Je te laisse donc là ; on se refera un bain un de ces jours, entre semi-poissons.

Un nouveau sourire et un petit geste de la main plus tard, Sharif était sur le chemin vers ses suivantes occupations. Cette rencontre avait fait sa journée un peu meilleure. On n'avait pas souvent la chance de croiser de tels numéros. Et d'ailleurs, vu celui qu'il venait de lui passer, la chance allait se représenter de temps en temps. Cette idée lui plaisait bien ; l'hybride requin avait l'air d'un bon remède contre les idées noires.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Que d'eau ! [SHAKHAÏL] Mer 2 Nov - 21:10


L'attente de la réponse de son interlocuteur parut tellement interminable pour le pauvre Misha qu'il se serait probablement rongé les ongles, si ses mains n'étaient pas déjà trop occupées à se tordre derrière son dos. Le cœur accroché aux lèvres du candiru, impatiemment, il attendait que celui-ci brise le silence.
Ce qu'il fit enfin, un rassurant sourire traversant son visage de part en part.

- Oh, mais bien sûr que tu le peux. C'est pas tous les jours que je sauve des tortues, il faut marquer le coup.

Mikhaïl était si heureux de la réponse positive du candiru qu'il aurait pu le prendre dans ses bras. Il parvint toutefois - non sans mal, certes - à calmer ses ardeurs, se contentant d'applaudir silencieusement, alors que Sharif l'invitait à prendre note de son numéro. Le requin cessa immédiatement ses enfantillages et son visage se revêtit d'un masque sérieux, alors qu'il retirait un petit objet rose de sa poche.
Écrivant consciencieusement chaque chiffre qu'on lui dictait sur la petite machine, il se retrouva bien vite avec un nouveau numéro, surmonté du nom de Sharif McNair.

- Je ne réponds pas toujours vite, mais je finis par le faire, donc pas d'inquiétude si tu cherches à me contacter. Je te laisse donc là ; on se refera un bain un de ces jours, entre semi-poissons.

L'hybride acquiesça et laissa échapper un léger rire à sa petite blague, toujours sur un véritable petit nuage. Les yeux rivés sur le nouveau contact de son téléphone, il avait encore peine à croire qu'il venait réellement de recevoir son numéro de la part de Sharif - et cela après le lui avoir demandé en premier ! C'était tout bonnement incroyable.
Inconcevable, merveilleusement invraisemblable.

Il releva ensuite les yeux de sa machine rose pour les fixer dans le regard doré de l'autre hybride, avant de lever sa main à sa tête pour soulever son chapeau - signe respectueux qu'il allait lui adresser ses adieux.

- D'accord, à bientôt alors Sharif !

Mikhaïl lui adressa un dernier sourire radieux, accompagné d'un vigoureux signe de la main pour le dire au revoir. Cette journée n'aurait pas pu se terminer mieux : il venait officiellement de se faire un nouvel ami. Quelques petits sautillements plus tard, il sortit son portable de sa poche et ouvrit le clapet de celui-ci, avant d'envoyer un premier message à Sharif pour lui communiquer son numéro : un simple message contenant son nom, accompagné d'un petit émoticône en forme de tortue.
Une fois le message envoyé, il parcourut sa - très - courte liste de contacts pour s'arrêter sur le nom de Dorothée. Le CPE allait avoir bien des choses à raconter à son psychologue préféré, il était sûr qu'il allait être fier de lui !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Misha vous aime en Deeppink.
DC : Kristal Z. Lya - Gwendal Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ CPE
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 95
Revenir en haut Aller en bas
Que d'eau ! [SHAKHAÏL]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: