Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 105 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 225 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 138 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 260 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 156 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Quand il fait pas trop chaud direction les plaines [Drevia - Sekai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Quand il fait pas trop chaud direction les plaines [Drevia - Sekai] Mer 24 Aoû - 17:38

Ça faisait presque 1 semaines déjà et on peut dire que la chance n'était pas en ma faveur actuellement, 1 semaines et je ne connaissais personnes, enfin si je connais mais on me connait pas donc au final c'est un peu compliqué. Il était 11h quand je m’était réveillé et pour une fois j'avais réussit a dormir en supportant la chaleur, miracle! Aujourd'hui je n'avais pas le cœur à faire quoi que se soit, j'avais pas envie de faire quoi que se soit, juste me reposer avant la rentré. Je n'avais pas traîné à me laver et m'habiller en mettant un chemise blanche et un short blanc, oui y'a plus original mais... La flemme. Aujourd'hui ils avaient annoncé du vent et qu'il allait faire un peu moins chaud, une bonne chose non?

Je décidais de me rendre au plaine j'allais dessiner le paysage le mieux possible donc ça allait prendre du temps normalement. Avant de partir je n'oubliais pas de prendre mon sac de cours comme toujours avec calepin, crayon gris et de couleur et feutre noir fin, enfin tout le matériel nécessaire quoi, j'y ajoutais des trucs à manger, des bonbons bien amer, à boire, un sandwich pour midi, mon porte feuille juste pour l'avoir et mes lunettes de soleil près de moi sans oublier d'accrocher la plaque que mon frère ma faites a mon sac. Des livres aussi! J'en avait peut être pas l'air mais j'adorais la lecture plus que tout. Je vérifiais le contenu de mon sac une dernière moi, je rangeais mes affaires un peu en désordre et puis je prenais la route pour aller aux plaines.

Je savais que le voyage prendrait beaucoup trop de temps a pied donc j'avais décidé de prendre le bus. 12h36 j'attendais le prochain bus, sur l’arrêt il était marquer 13h01, j'avais remarquer un oiseau sur l'arbre en face, pour passer le temps qu'il restait je sortais mon calepin un crayon et j'avais commencer a dessiner cet oiseau, bon je n'allais pas le dessiner à la perfection car en 25min impossible. Au bout d'un certains temps l'oiseau avait pris son envole et je n'avais pas pus finir mon dessin "Mince... j'avais presque finit c'est déprimant" Oui j'allais réussir ma journée seulement en dessinant un oiseau... Enfin faut dire j'ai tellement rien a faire que un rien me fait passer le temps.

Je regardais la montre et il était 12h54, plus que 6min a attendre. je me posais sur le banc de l’arrêt et pour passer le temps je sifflotais ma musique. Le bus arriva enfin, presque vide et en rentrant il y avait pas mal de place libres, je décidais de prendre une place avant dernière rangé a gauche car a cette place exact il y a la clim et sa reste agréable d'avoir de l'air frais au visage durant le trajet qui allait durer 1h15. Pendant le trajet je décidais de manger mon sandwich (ne jamais voyager le ventre vide est ma règle d'or). J'avais ouvert ma canette de coca encore fraîche accompagner avec mon sandwich. Après avoir finit j'avait reposé tout les emballages dans mon sac. J'avais posé ma tête contre la vitre pendant le reste du trajet.

14h18 j’étais arrivé il ne me restais qu'un gros kilomètres pour arriver a la plaine et me poser en dessous de mon arbre favoris. J'avais tellement emprunté de fois ce chemin que même les yeux fermé j'aurais pus le traversé. Je marchais assez vite ce qui fait que en 35min j'avais déjà atteint la plaine. Une fois arrivé je me posais un peu plus loin en dessous d'un arbre, pas n'importe lequel car c'est celui ou je passais mon temps avec les quelques amis que j'avais au collège, il était les seul à savoir que dans cette arbre il y avait un trou ou on posais quelques affaires de cours par le passé, des fois des devoirs, d'autre les manuels. Je me mettais en tailleur puis sorti tout mon matériel de dessins.

Le vent soufflait sur mon visage, c'était agréable d'avoir une journée ni trop fraîche ni trop chaude. Quelques rayons de soleils passait a travers les branches. Me connaissant j'aurais pus m'endormir a cet endroit mais avant d'envisager cette idée j'observais l'horizon pour dessiner. Il y avait quelques oiseaux a droites à gauches, des papillons juste à coter. je commençais alors a dessiner le paysage, je voulais vraiment réussir se dessins "J’espère pouvoir finir avant d'y aller, j'ai même pas pris de quoi rester la nuit j'arrive pas a finir a temps... Au pire je reviendrais un autre jour pour compléter ce qui manqueras". C'était la journée parfait pour moi je pensait. Un beau soleil, il faisait pas trop chaud, j'avais mes lunettes de soleil, du vent, et, le calme. Il n'y avait personnes aujourd'hui au plaines. On pouvait entendre le vent souffler, les oiseaux siffler ainsi que le bruit de mon crayon sur ma feuille.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 270
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il fait pas trop chaud direction les plaines [Drevia - Sekai] Sam 27 Aoû - 1:20

Une longue semaine vient de s'écouler. J'étais restée au lit 99% du temps ma petite Yuki blottie contre moi. Je sortais pour la nourrir et parfois je mangeais un petit bout.

Je n'avais pas revu ce blondinet de toute la semaine Mais je ne cessais de penser à lui. Qui était-il déjà...? Cela faisait des jours que je cherchais. Je n'y arrivais pas.

Aujourd'hui comme tous les autres jours je ne voulais rien faire, juste rester sur mon lit sous ma couette à déprimer. Je ne voulais pas lire, aller sur le toit et regarder l'horizon non plus je voulais être seule et le rester.

Mais bon je ne pouvais décidément pas rester enfermée jusqu'à la fin de mes jours... Je réfléchissais alors à un endroit calme, où je serai pour écouter 30 fois toutes les musiques de mon téléphone? Après tout je n'étais pas très motivée pour lire ou dessiner...

Aucun effort c'est tout ce que je souhaitais.

Au final je me décidais à enfin le lever je pris mon sac en bandoulière et dedans j'y mettais des mouchoirs, mon porte monnaie puis je branchais mes écouteurs à mon téléphone avant de prendre Yuki dans mes bras. Ça te fera prendre l'air tout comme moi.

Voyons. Je prend le bus jusqu'aux plaines et je termine à pieds. Aller c'est parti.

Je dis donc un premier trajet jusqu'à l'arrêt de bus en ville. A bord du véhicule les évènements passés le revinrent en mémoire. Mon cœur se serra comme si des mains invisibles se serraient autour de lui.

Je respirais un bon coup et avançais suivie de près par mon petit chat. Comment devrais-je le regarder la prochaine fois qu'on se verra...? Ne pas le regarder tout court serait le mieux à faire ! Je m'en voulais de l'avoir laissé en plan et en plus de ne pas me souvenir de lui...

Après mon trajet en bus je terminais mon chemin à pied. Je n'entendais plus rien, mon son était assez fort pour couvrir les bruits inutiles.

Je marchais doucement, Yuki profitait de cette balade, farfouillant un peu partout. Ca me rappelait mon enfance quand on venait pique-niquer avec maman et papa.

Sept musiques plus tard, nous étions -Yuki et moi- enfin arrivées. Je m'asseyais contre un arbre les jambes contre mon corps. Il ne semblait pas y avoir du monde...

Ce serait l'occasion de chantonner quelques chansons....? Pourquoi pas? Je ne voyais personne à priori et puis ça m'aidera à me libérer de ce poids sur mes épaules.

Doucement je m'adossais à l'arbre et sélectionnais une de mes musiques préférées. Je fermais les yeux et me détendais avant de chantonner.

J'avais besoin de pleurer pour me sentir mieux. Et c'est ce qui arriva. Des larmes glissaient le long de mes joues. C'était une accumulation, au départ de mauvais souvenir, puis du mal aise, après cela je commençais à me dire que j'étais quelqu'un d'horrible qui... Ne méritais pas de vivre?

Toutes les pensées les plus sombres m'avaient traversées, j'étais arrivée à la conclusion que... Une fois de plus, j'étais faible

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 293
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il fait pas trop chaud direction les plaines [Drevia - Sekai] Sam 27 Aoû - 22:35

C'était très calme aujourd'hui... A vrai dire cela m'étonnait un peu de voir personne. Pendant que je dessinais tranquillement un bout de pollen se déposait sur mon nez et "AAAAATCHOUM" Voila comment faire un gros trait sur son dessin à cause d'un bout de pollen.

Je décidait de mettre en pose le dessins car il me restait encore du temps devant moi et je sortait une sucette au citron, mes préférées. Ça faisait une heure que j'étais assis à ne pas bouger, je me levais alors pour me dégourdir un peu les jambes tout en profitant de la journée. J'avais laissé mon sac sur place de tout façon je ne comptait pas allez bien loin pour le moment et le plus important était déjà caché dans l'arbre.

J’étais entrain de marcher quand tout a coup j'aperçu quelqu'un au loin en dessous d'un arbre "Ah bah je suis pas seul au final, donc y'a bien au moins une autres personnes qui se rend compte que c'est la journée idéal pour venir ici". Je ne voyais pas bien la silhouette au loin donc je décidais de remettre mes lunettes pour mieux y voir et en observant bien j'avais remarqué que c'était quelqu'un que je connaissais.

J'observais au loin cette personne posé a coté de l'arbre, ça devait être... Je n'arrivais pas vraiment avoir d'aussi loin donc j'avais décidé de me rapprocher, avec de la chance c'était quelqu'un de Xenyla que j'avais déjà croisé. En quelques pas j'avais deviné qui était cette personne, c'était la même rencontré il y a plus ou moins une semaine, c'était Sekai. Pendant un court instant j'avais hésité à la rejoindre parce qu'elle ne se rappelait plus de moi et qu'au final j'avais eu un peu l'impression de n’être qu'un bouche trou pour elle durant tout ce temps

J'avais hésité mais je voyais qu'elle était triste, enfin je pensais je ne pouvais pas en être sur à cette distance et c'est pour cette raison que je suis quand même allez la voir. Je voulais voir si elle était vraiment triste et je ne peut m’empêcher d'aider quelqu'un qui déprimait tant que c'est pas une personne que j'aime pas. Je m'approchait alors d'elle par derrière pour essayer de faire une petite surprise pour rigoler. Tout a coup je bloquais, j'avais arrêté tout mouvement car je voyais qu'elle se mettait à pleurer et bizarrement l'envie de faire une surprise disparu.

A la place j'avais réfléchit quelques secondes, devais-je faire demi tour? Puis après quelques secondes de réflexion je décidas alors de me poser juste à coté d'elle sans dire un mot en regardant droit devant. Je pense qu'elle devait me regarder sans vraiment comprendre pourquoi je me suis assis ici sans lui parler. Après un court instant je posait ma main sur sa tête et lui dit tout en souriant:"Si t'as envie de pleurer alors pleure, si t'as envie de dire quelque chose alors dit le, faut pas tout garder tout pour sois". Ça peut paraître étrange de dire à quelqu'un de pleurer mais aucune personne humaine avec des sentiments ne peut ne jamais pleurer dans sa vie.

J’arrêtais de lui caresser la tête et fixa l'horizon. Je la laissait finir de pleurer, je pense que quelque soit la raison elle avait totalement le droit de se lâcher ici avec personne autour. Après qu'elle ait pleuré un bon moment je pense, Je lui souriait de nouveau et lui dit "Ça va mieux maintenant? soulagé?" Après un déclic je m’étais levé très vite et reparti vers l'endroit ou j'étais posé aussi vite, tant pis si elle croit que je veut pas la voir ou je sais pas quoi mais j'ai oublié mon sac la bas avec mon porte-feuille!

Mes affaires reprise je revenais alors ou elle était et me réinstalla à coté d'elle en regardant droit devant et continuant mon dessins tout en me remettant à chantonner l'air de ma musique

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 270
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il fait pas trop chaud direction les plaines [Drevia - Sekai] Dim 28 Aoû - 1:42

A ma droite j'avais remarqué une ombre. Quelqu'un était venu s'installer à côté de moi. Dire que je pensais être seule....

Je n'osais pas regarder l'inconnu, il m'avait coupé en pleine musique. Il m'avait aussi peut-être entendu... Il posa alors sa main sur ma tête.

- Si t'as envie de pleurer alors pleure, si t'as envie de dire quelque chose alors dit le, faut pas tout garder tout pour sois

Cette voix... Non... Non, non, non, non, non.... J'étais à bout, je voulais juste déprimer seule, je ne voulais voir personne... Je voulais pleurer mais seule ! Pas avec un blondinet dont je n'arrive pas à me souvenir à mes côtés !

Mais je ne pouvais pas m'en prendre à lui et cracher toute ma haine intérieure sur lui.... Il... Il ne voulait que m'aider...

Je ne voulais aucune aide... Juste être seule, je voulais rester dans ma bulle solitaire.

Je me mettais alors plus en position foetale et pleurer encore et encore. De toutes les personnes sur l'île il fallait que ce soit lui que je rencontre .... Il l'aurait laisser juste quelques jours de plus et j'aurais pu repartir sur de nouvelles bases...

Là, j'étais dans un piteux état... Je détestais qu'on me voit alors que... Je pleurais, que je ne voulais parler à personne ....

Yuki se frotta contre mes mains enroulées autour de mes jambes. Cette fois je ne pouvais pas fuir... Et puis ça ne se faisait pas ... Je prenais donc une bon ne inspiration, calme toi Sekai...


Il caressa à nouveau ma tête

- Ça va mieux maintenant? soulagé?

Oui vachement soulagée ... Comment je pourrais l'être alors qu'à la base je me sentais mal de pas me souvenir de toi?! Tous des souvenirs, toutes ses pensées négatives... J'allais devenir folle...

Pour le rassurer je faisais oui de la tête. Hors de question de parler aujourd'hui. J'aurais mieux fait d'aller sous un bureau à la bibliothèque du lycée ! Au moins là-bas personne ne m'aurait vu....

Voila voila... Soit je parlais plus vite que la vitesse de la lumière soit je ne parlais pas du tout....

Il s'était -après quelques minutes- finalement levé, il partait? Je ne connaîtrais donc j'avais son identité... D'un côté tant mieux pur cette fois... Je pourrais rester tranquille jusqu'à l'heure que je veux avant de revenir au lycée, de retrouver mon lit, mes draps et du rester.

Je me retrouvais à nouveau seule avec moi-même. C'est tout ce que je souhaitais . Seulement le petit blond avait fini par revenir. Il s'était rassit à mes côtés sans dire un mot de plus.

Que cherchait-il à faire...? Pensait-il que j'allais me confier? Il avait bien dit "si tu as quelque chose à dire, dis le !" Je préférais tout garder pour moi...

Il semblait griffonner quelque chose, je reconnaissais le bruit du papier sur lequel on dessinait. Et puis il commençait à chanter une mélodie.

Je prenais alors mon téléphone et montais un peu plus le volume. Avant de fermer les yeux comme Yuki qui s'était endormie près de moi. Je la caressais doucement, l'observant d'un regard vide, mes yeux noisette d'habitude pétillants n'étaient plus qu'un miroir vitreux brisé.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 293
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il fait pas trop chaud direction les plaines [Drevia - Sekai] Lun 29 Aoû - 23:13

Elle était encore plus recroquevillée sur elle même et elle me disait qu'elle était soulagé? Difficile d'y croire, elle ne me parlait même pas et je pouvais clairement voir qu'elle n'avait pas finit entièrement de pleurer. "Et beh, On vas pas aller loin si elle refuse le dialogue" Je me disais ceci a voix basse et je pense qu'elle n'avait pas entendu avec sa musique. Je continuais mon dessin pour passer le temps et mangeais quelques bonbon amer car j'avais un petit creux.

Je lui tapota l'épaule avec mon doigt et lui donna un cookies en lui demandant "Tiens si t'as faim, je pense que t'as pas pris de bouffe je l'aurais remarqué". J'évitais de garder le contact visuel avec elle trop longtemps pour deux raisons, son pouvoir qui peut me forcer a partir peut être? et évitais de trop la gêner. Je voyais dans ses yeux encore en larmes qu'elle voulait que je parte. Juste avant qu'elle ne se remettre à écouter sa musique je lui dit:

"Pas la peine d'essayer de te débarrasser de moi on vas surement être dans la même classe... Ouais je suis aussi en Evasion, je suis pas juste la pour des vacances". Je continuais mon dessins pour ne pas voir sa réaction qu'elle en ai une ou non. Quelques secondes après je lui toucha l'épaule et lui dit "Voila, maintenant je risque plus rien de ton pouvoir vu que j'ai copié le tiens et sa serait idiot si on se regarde trop longtemps non? ". Oui, je suis sadique mais j'avais pas envie de partir des plaines avant d'avoir finit mon dessins.

J'avais un avantage c'est qu'elle ne savait pas combien de temps je pouvais copier son pouvoir et que pour moi il m'aurait fallut plus de temps a la regarder que elle. Je gardais le sourire pour ne pas paraître méchant car c’était pas du tout mon intention. J'allais rester ici 5min, ensuite quand la copie seras disparut je repartirais ou j'étais assis à la base. Elle avait remis son écouteur mais je commençais quand même a parler en espérant qu'elle m'entende,

"Sinon c'pas très sympa de me mentir, depuis qu'on se connait je vois biens que tu me ment en disant que tout vas bien, car tu pleures encore, regarde. Je me doute que j'ai gaché ta journée la et que je suis la dernière personne que t'avais envie de voir mais j'ai pas envie de partir perso. C'est justement parce que t'as envie que je te laisse seul que je reste ici et je peut encore attendre longtemps que tu décides a me parler et a me dire ce qui vas pas. On peut pas allez bien loin en restant seul." Après avoir dit ça j'avais totalement arrêté de parler et je continuais de dessiner.

Pendant que je dessinais un papillon se posa sur ma main gauche et donc je me mit a le dessiner aussi avant qu'il s'envole. Je le dessinais à la vas vite pour m'occuper des détails quand il seras parti. Une fois cela fait je sortais a boire et demanda a Sekai si elle avait soif en lui tendant une bouteille d'eau sans parler. Une fois qu'elle avait pris la bouteille d'eau j'avais décidé de me reposer un moment donc j'enlevais mes lunettes que je reposais dans mon sac et puis je m'allongeais sur l'herbe et ferma les yeux pour essayer de dormir un peu.

Avant de m'endormir je lui dit "Reveille moi dans une bonne heure au alentours de 16h20 je dirais" Je n'y avait pas pensé sur le coup mais j'aurais dut être sur qu'elle m'avait entendu, enfin même si c'est le cas je pense pas qu'elle me laisserait ici sans prévenir ou autre surtout que j'ai pas de quoi rester ici la nuit.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Take care, je te copie en Gold
avatar
III ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 270
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand il fait pas trop chaud direction les plaines [Drevia - Sekai] Mer 31 Aoû - 1:14

- Tiens si t'as faim, je pense que t'as pas pris de bouffe je l'aurais remarqué

Il me tendait un cookies, j'avais vraiment mais vraiment pas faim là.... Je regardais donc le rond au chocolat d'un œil... écœuré. Puis je terminais par répondre par un léger hochement de tête de droit à gauche.

Tout type de nourriture me donnait envie de régurgiter. Déjà que je m'étais forcée à manger un repas et qu'il était pas encore ressorti...

- Pas la peine d'essayer de te débarrasser de moi on va sûrement être dans la même classe... Ouais je suis aussi en Evasion, je suis pas juste la pour des vacances.

Bon sang il ne me lâchera donc pas les basket aujourd'hui ?! Juste aujourd'hui... Par pitié... Ah bah tiens il continue son dessin tant mieux...

Je me replongeais dans ma musique, elle me détendait, j'étais transportée dans un autre monde. Mais une fois encore il me tapota l'épaule. Qu'est-ce qu'il me voulait encore ?

- Voila, maintenant je risque plus rien de ton pouvoir vu que j'ai copié le tien et ça serait idiot si on se regardait trop longtemps non?

Je lâchais un soupir pour me calmer. Je ne devais pas lui crier dessus. Il n'avait rien fait -mis à part qu'il voulait pas me laisser tranquille dans ma déprime - . Peut-être qu'avec une réponse il me laisserait ENFIN?

- Tant mieux pour toi... Ma voix était vraiment affreuse ... Mais bon. Qu'il le prenne ce foutu pouvoir qu'est-ce que je m'en fichais ! Tant mieux qu'il le garde au moins j'aurais plus à me soucier de ce qui peut arriver si je regarde quelqu'un dans les yeux !

- "Sinon

Bon sans ... QUOI ENCORE?!

- C'pas très sympa de me mentir, depuis qu'on se connait je vois bien que tu me mens en disant que tout va bien, car tu pleures encore, regarde. Je me doute que j'ai gaché ta journée là et que je suis la dernière personne que t'avais envie de voir mais j'ai pas envie de partir perso. C'est justement parce que t'as envie que je te laisse seule que je reste ici et je peux encore attendre longtemps que tu décides à me parler et à me dire ce qui vas pas. On peut pas aller bien loin en restant seul.

Je resserrais ma mâchoire au point d'en faire grincer mes dents. Il ne comprenait rien... Était-il idiot?!

Qu'il reste s'il en a envie Mais quil me laisse ! Et puis... Qu'est-ce que ça pouvait lui faire que je lui raconte des mensonges?!

Qu'est-ce qu'il ne comprenait pas ? J'avais monté le son de ma musique à fond pourquoi à ton avis ?!

J'allais vraiment finir par craquer... Il m'énervait. Je voulais être seule et il voulait pas me laisser, à croire que ce matin en se levant il s'est dit "tiens et si je la faisais chier !" Puis j'ai fini par lui répondre toujours avec une voix chevrotante, un regard vide. Toute trace de vie en moi avait disparu.

- fais ce que tu veux mais laisse moi.... S'il-te-plaît....

Il s'était remis à dessiner, m'avait proposée de l'eau mais je l'ignorais. S'il ne comprenait pas grâce à mes regards et les soupirs gavés j'essayerai d'une autre façon. Je l'ignorais.

Je me contentais de me laisser porter par les douces paroles des musiques qui passaient une à une, tout en caressant lentement Yuki qui s'était endormie. Elle au moins elle était silencieuse .

Le temps passait et il n'avait plus rien dit. Aurait-il enfin compris le message? Ah bah non visiblement ...

- Réveille moi dans une bonne heure au alentours de 16h20 je dirais

Je lisais sur ses lèvres, en gris maintenant il voulait que je lui serve de réveil.... Mais c'est une blague ?!

Il voulait pas aussi que je l'aide à s'endormir comme mes enfant d'un an qui faisaient la sieste?!

Bon, au moins j'aurais le calme jusqu'à 16h20.... Je soupirais de soulagement en-fin. C'était tout ce que j'attendais...

Du coup pendant tout ce temps où il dormait je me détendais, je pouvais enfin déprimer en paix.

Plus tard Yuki se réveilla il était 16h07. Je me levais et pris mon sac sur mon épaule gauche avant d'attraper Yuki dans mes bras. Je regardais un instant le blondinet dormir. Il était tellement plus serein dans son sommeil.... Son téléphone dépassait de son sac. Je le pris doucement et copia son numéro avant de partir.

Hors de question que je reste pour le réveiller... Il allait encore me saouler avec son eau, ses cookies, mon pouvoir, le pourquoi du comment....

Je refusais de supporter ça une seconde de plus.... Mais je ne pouvais pas totalement le blâmer... J'étais un peu pareille quand je ne déprimais pas....

Je marchais à travers les plaines, rapidement. Le temps passait plus vite que ce que l'on pouvait croire.... Vers 16h13 j'étais arrivée là où le bus l'avait déposée, Je continuais vers la ville puis je me stoppais à l'arrêt de bus. A 16h19 le véhicule arriva je montais et il repartait pour le lycée.

Puis à 16h20 je regardais mon téléphone mais ce n'est qu'à 16h26 que je l'appelais.

il est 16h30"

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je jette des chaussures sur vous en...


Darkviolet :3
Encore plein de merchi Alexei  <3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


❤:
 
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 293
Revenir en haut Aller en bas
Quand il fait pas trop chaud direction les plaines [Drevia - Sekai]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il fait beau, mais toujours trop chaud. [Fin]
» Trop chaud pour la plage (PV Victoire)
» Que faire à la plage quand il fait chaud? Mater evidemment!
» On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.
» Icare ~ Ou comment se recréer un perso quand on fait des insomnies et qu'on ecoute trop de Eminem...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: