Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 105 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 225 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 138 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 260 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 156 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Encore ce petit con ! [Minoscar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Encore ce petit con ! [Minoscar] Sam 6 Aoû - 17:14


Ouverture de scène. Aujourd'hui, Mino est chargée. Elle crapahute, tente de s'extirper de la foule. On ne peut s'y tromper : elle est de mauvaise humeur, pour changer.

C'est pas parce que ça fait deux ans que je dois régulièrement transporter ces trucs que je m'y suis habituée. J'en peux plus, de ce terreau à la con. Mais si je veux que les plantes vivent, j'ai intérêt à prendre sur moi. Puis je dois avoir l'air malin, avec ma serviette autour des cheveux. On dirait que je sors de la douche. Je suis obligée, dans les endroits où y a trop de monde, sinon je vais me faire lyncher. Bande de cons, comme si j'avais demandé à dégouliner d'essence. Mais enfin, faut les comprendre : ils savent pas ce que c'est. En plus, pour rajouter à la propreté, je vais commencer à transpirer comme un goret.
Manque plus que ma mère pour me rappeler que j'suis sale.

Quelque chose attire son attention, sur sa droite. Ce sont des éclats de voix.

C'est quoi, ce bordel ? Les deux milliers de personnes font pas assez de bruit, y en a qui ont besoin de crier en plus ? Bon, j'avoue, je suis un peu curieuse. Woh mais un seconde, je rêve ou je le reconnais, lui ?

Mino joue des coudes pour se rapprocher de la scène. Les badauds forment un cercle autour de deux adolescents ; l'un très calme, l'autre beaucoup moins.

Oh, ce petit salaud. Je l'ai déjà engueulé y a quelques temps, je vous raconte pas. Je sais pas pour qui il se prend, mais je l'ai surpris à bousculer une grand-mère – et son petit gabarit est trompeur, d'après ce que j'ai pu remarquer – et la pousser à s'excuser. Heureusement que j'ai pris une serviette noire, parce qu'avec le pic de colère que je connais actuellement, je vais devenir une fontaine. Personne ne bouge, autour. D'habitude, je suis plutôt d'avis de laisser chacun se débrouiller. Mais celui-là, j'ai bien envie de me mêler de ses affaires, et c'est pas pour l'aider. Je sais pas qui l'a élevé, mais faut lui apprendre la vie, à ce gamin.
Apparemment, l'autre va en venir aux mains. Désolée gars, je te vole la vedette.

Elle a lâché son terreau. Sans ménagement, elle bouscule tout le monde, et arrivée devant les deux jeunes, s'interpose entre eux.


CLAC


Une bonne gifle pour te remettre les idées en place, tes parents t'en ont sûrement pas assez donné.

Mino attrape l'insolent par le bras et l'entraîne à l'extérieur, bousculant le deuxième au passage


- Casse-toi, toi !

Bon, okay, celui-là, il était pas mérité. Mais j'ai choppé le petit blond, c'est le plus important. J'suis pas sa mère, c'est vrai, mais je vais pas me gêner pour lui faire sa fête.

- Tu te prends pour qui, au juste, à faire chier ton monde comme ça ? Ca t'a pas suffit la dernière fois, chaque fois que j'suis dans les parages, faut que tu trouves le moyen de me taper sur les nerfs ?

Ou comment tout ramener à soi. Mais en même temps faut le reconnaître ; chaque fois que je le croise, il est en train de faire des crasses. Soit il passe sa vie à ça, soit c'est le destin. Oh putain ! La serviette choisit ce moment précis pour se détacher ! Je sais pas qui c'est qui nous gère là-haut, mais sérieux, il déconne grave.

Mino lâche le garçon pour rattraper ladite serviette. Elle a réussi à l'entraîner jusqu'à l'extérieur.

Il a pas intérêt à se barrer, j'en ai pas fini avec lui.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Encore ce petit con ! [Minoscar] Mar 9 Aoû - 19:31


J'aime l'agitation. Être le centre d'attention aussi. Tout entreprendre dans l'ombre pour ensuite laisser au grand jour le résultat. Je ne le fais pas tout le temps mais je trouve ça sympa. Alors aujourd'hui, j'ai été au plus simple. Lorsque j'ai remarqué un garçon s'extasier devant la dernière paire de chaussures à la mode et évidemment très chère, je lui ai simplement rappelé sa position. Celle de déchet inutile de la société à qui on demandera toujours, si il est vu avec de telles chaussures aux pieds, si il les a volé. Cela a énervé le mec et il m'a frappé. Un poing reste généralement le dommage collatéral dans ce genre de situation. Dans tous les cas, je lui ai demandé de s'excuser de m'avoir frappé sans raison. Je ne demande pas la lune tout de même. Mais non, Monsieur est là, depuis cinq bonnes minutes, à m'insulter et à refuser d'accéder à ma requête. Je ne comprends vraiment pas cette réaction qui n'a pas lieu d'être.

Parfois, il y a des inconnues au calcul qui viennent tout compliquer. La meuf à la serviette en est une. Si je m'attendais à une chaque, c'était pas de sa part. Qu'est-ce qu'elle fout là ? Pourquoi me touche t'elle alors qu'il n'y a pas lieu d'être. Elle va passer pour ma mère si ça continue. Ou ma sœur. Je m'en fiche, on va croire que j'ai un déchet ambulant dans ma famille. Quelle horreur. Elle m'entraîne par le bras, dégageant le sanguin d'une seule parole.

Putain. Je la reconnais, là, de dos. C'est la conne de fleuriste qui m'a engueulé une fois, quand je demandais à une dame de s'excuser de m'avoir poussé. Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ? Pourquoi est-elle encore sur mon chemin ? Mais voilà qu'elle m'amène dehors et me fait face.

- Tu te prends pour qui, au juste, à faire chier ton monde comme ça ? Ça t'as pas suffit la dernière fois, chaque fois que j'suis dans les parages, faut que tu trouves le moyen de le taper sur les nerfs ?

J'hallucine. Non mais sérieusement. Moi, je suis égoïste ? Narcissique ? C'est qu'on l'a pas vu avant alors. D'où elle se croit cette vieille avec ses cheveux dégueulasses qui puent ? D'où elle se croit, sérieux ? Pour qui, aussi. Je la dévisage et recule d'un pas, pour m'écarter de la puanteur.

- Mais t'es sérieuse ? Tu peux pas juste te mêler de ton cul ? J'sais pas, occupe toi de tes fleurs et laisse les autres vivre ! Va pas me faire croire que c'est l'Unique qui t'a dit de venir me casser les couilles !

Je secoue la tête et la pointe du doigt, une grimace dédaigneuse sur le visage.

- T'as cru que tu pouvais ramener ta carcasse puante, comme ça, dans ma vie ? Sérieusement, fous moi la paix et la prochaine fois, trace ton chemin et ferme ta gueule. Parce que moi, j'en peux plus de ton odeur de déchet.

Ouais, je suis violent et pas poli. Mais cette meuf n'arrête pas de mettre son nez dans ma vie et j'aime pas ça.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
DC: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Tu sais Invité, je te rends malade en Cyan


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Encore ce petit con ! [Minoscar] Mar 9 Aoû - 22:27


Okay Mino. Reste calme. Il faut que tu restes calme. Tu dois rester calme, compris ? En vrai, ça doit se voir, que je suis pas calme du tout.

En effet, le mal est flagrant. Mino foudroie le blondinet du regard, main crispée à s'en blanchir les jointures sur la serviette.



Il est trop jeune pour que je le frappe. C'est moi qui vais passer pour la méchante. En plus, il a l'air doué dans l'inversion des rôles. Imagine j'me fais embarquer par les flics à cause de ce merdeux. Faut que je respire, ça va plus. Je pue, ouais. Ca lui pose un problème ? Bah à moi aussi. C'est pas pour autant que je me couvre d'injures tous les matins devant la glace.
Tu l'aimes pas mon odeur de déchet ?

Dans un geste rageur, elle lui jette la serviette imbibée d'essence au visage.


Bah tiens, tu vas voir ce que ça fait, de la transporter en permanence. En plus ça ira bien avec ton caractère de merde.

- De quoi j'me mêle ? J'vais te le dire ! T'es juste un petit con qui veut faire sa loi, et si y a des légumes qui s'en contre-foutent, moi je compte pas te laisser faire comme ça. C'est pas l'Unique qui m'a dit de venir te casser les burnes, c'est le bon sens !

En plus, il a reculé, le salaud. Je viens de remarquer. Ouah, ça va pas m'aider à redescendre. Qu'on m'amène mes grands chevaux !

- Ma carcasse puante, je la ramènerai où ça m'chante. Et derrière ton petit cul d'aryen ça m'a l'air pas mal. Les sales gamins dans ton genre c'est une vraie plaie. Y a des gens qui devraient pas avoir de gosses, si c'est pour en faire des comme toi !

Je sais pas pourquoi, je me sens un peu mal d'avoir lancé ça, par contre. Ou peut-être que si, en fait, je sais. Parce que les gens qui savaient pour Lule et moi nous l'ont pas mal sortie. Mais je fais dans le sentiment, là, c'est ridicule. On parle pas de la même chose. Pour lui, c'est vrai. C'est une ordure. J'vais pas le lâcher, j'vous dis.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Encore ce petit con ! [Minoscar] Mer 10 Aoû - 17:49


Elle ne répond pas. Elle est énervée et elle a les boules mais je lui ai cloué le bec. Et ça, c'est le meilleur point de l'entrevue. Si ça continue, je pourrais bientôt partir. Oui, je pourrais m'enfuir immédiatement mais j'ai envie de lui faire comprendre, avant, qu'elle doit pas mettre le nez dans mes affaires.

PAF ! Oh, par l'Unique ! L'odeur ! Cette folle vient de me balancer sa serviette dégueulasse sur mon beau visage. Je glapis (pas très classe, je sais, mais l'effet de surprise oblige) et écarte précipitamment l'immondice de ma personne. Non mais qui a l'idée de balancer une serviette pleine de pétrole dans la tête des autres ? Je vais la faire tomber cette conne.

- De quoi j'me mêle ? J'vais te le dire ! T'es juste un petit con qui veut faire sa loi, et si y a des légumes qui s'en contre-foutent, moi je compte pas te laisser faire comme ça. C'est pas l'Unique qui m'a dit de venir te casser les burnes, c'est le bon sens !

Le bon sens ? Elle me fait bien rire cette vieille. J'esquisse une petite moue moqueuse devant son ridicule. Elle est au courant qu'elle se donne en spectacle devant tous ses badauds ? J'ai une la bonne idée de crier avant qu'ils comprennent ce qu'il se passe. Ce qui fait qu'ils sont persuadés que c'est elle la folle.

- Ma carcasse puante, je la ramènerai où ça m'chante. Et derrière ton petit cul d'aryen ça m'a l'air pas mal. Les sales gamins dans ton genre c'est une vraie plaie. Y a des gens qui devraient pas avoir de gosses, si c'est pour en faire des comme toi !

Pardon ? Attends, qu'est-ce qu'elle a dit ? Mon sourire disparaît instantanément, laissant place à un visage froid et dur. Elle aurait dû se la fermer. Parce que cette phrase, c'est celle à mon père. La phrase de l'homme sage face au monstre. Elias et Mr Eldredge face à Oscar et Mme Eldredge. Les bons et les méchants. Les sains et les fous. Dire que je n'apprécie pas est un euphémisme. Je déteste ses mots comme je n'en ai jamais détesté. Cette inconnue se permet d'émettre un jugement sur mes parents et ma naissance. Oui, je sais, Elias aurait mieux fait de naître seul vu qu'il a le bon en lui. Et alors ? J'ai aussi le droit à une vie. Et puis, honnêtement, personne ne connaît le véritable caractère de mon frère, sinon, les critiques lui seraient aussi adressées.

Je m'approche si près de l'emmerdeuse de service que mon nez touche pratiquement le sien. On fait la même taille, c'est plutôt cool. Je la dévisage avec toute la haine possible et siffle entre mes dents. Les mots qui vont sortir, elle sera la seule à les entendre.

- Pète pas plus haut que ton cul, p'tite conne. J'suis pas certain que tu sois plus désirée que moi. Dans tous les cas, t'es pas en position d'émettre un quelconque jugement sur moi ou ma naissance. Donc tu fermes ta gueule, tu baisses la tête et tu te casses. Plus jamais tu viens me reparler.

J'approche ma main d'elle et la laisse à côté de sa joue. Il faut qu'elle comprenne qu'elle n'est pas en position de force.

- Il y a certaines personnes, faut pas s'y frotter. J'fais partie de celles-là. Alors si tu veux pas mourir sous peu, casse toi de suite. Y a une raison à ce que ma propre famille m'appelle le monstre, vaudrait mieux pas que tu comprennes pourquoi.

Ouais, vaudrait mieux pas. Je lui caresse le visage d'un doigt mais c'est tout sauf aguicheur. Là, mon pouvoir est contenu, mais selon ce qu'elle fait, il se pourrait qu'elle développe un cancer de l'oeil ou je ne sais quoi d'autre. Maintenant, elle doit juste se barrer, parce que sinon, je vais la buter.
avatar
II ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Encore ce petit con ! [Minoscar] Lun 15 Aoû - 20:52

Mino lorgne le doigt du jeune homme avec méfiance.

Y a un quelque chose dans son arrogance qui me donne envie de prendre ses menaces au sérieux, en fait. Il fait quoi avec son doigt, là ? Soit c'est pour me provoquer et jouer la victime une fois que je lui aurai écrasé le nez à coups de poing, soit il est réellement dangereux. Je sais pas. Mon cerveau fonctionne à toute vitesse. J'ai aucune idée de ce qu'il peut me réserver comme mauvaise surprise, et j'ai pas envie d'en subir les frais. Pas que je regrette de m'être attaquée à ce gars-là, mais j'hésite. Je suis un peu redescendue. Croyez pas, je vais tout de même pas m'écraser.

Le geste inhabituellement calme, elle attrape la manche du jeune homme et éloigne la main de sa joue.

On est mieux comme ça. Je lui fait le coup des yeux dans les yeux. Je suis une meuf réglo, moi, je regarde les gens quand je leur parle.

- J'ai pas envie de comprendre pourquoi. Ca m'intéresse pas. Tu m'intéresses pas. Je vais faire comme si j'avais pas entendu les insultes, hein.


Il devait s'attendre à ce que je démarre au quart de tour. On va pas se mentir, j'en aurais bien envie. Mais ça va pas jouer en ma faveur, je le sais. Une espèce d'instinct. Je vais la faire un peu plus fine.

- J'm'excuse, j'aurais pas dû dire ça. T'es un salaud quand même, mais c'est p'têtre pas la faute de tes parents.

On sent que ça m'arrache un peu la bouche de dire ça. Mais c'est pas un mensonge, j'me dis, j'aurais pas aimé qu'on me parle comme ça. Enfin, je voudrais pas culpabiliser, quoi. "T'aurais pas dû naître", on me l'a assez sortie, pour rien en plus. C'est dégueulasse d'en faire pâtir quelqu'un d'autre.

Mino fronce légèrement les sourcils, les yeux toujours vissés à ceux de son interlocuteur. Il n'y a rien de sympathique ni dans sa voix, ni dans son attitude.


- Pourquoi tu fais ça ? Par cruauté ? Ca t'amuse ? Tu veux faire le pauvre gars qu'a trop souffert pour être sympa ?

Ce serait cliché à en mourir. Mais faut que je sache, j'aimerais bien comprendre, quand même. Et je l'ai pas arrêté là pour me casser comme ça. Je doute fortement qu'il réfléchisse juste une seconde à ce que je lui dis, mais j'aurais essayé. Au moins.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Encore ce petit con ! [Minoscar] Lun 22 Aoû - 17:08


Son regard traduit son trouble et me délecte. Enfin, elle comprend que ce qu'elle a fait est peut-être con et que je ne suis peut-être pas le petit blondinet qu'elle croyait. Tant mieux, vraiment. Avec un peu de chance, cette entrevue signera la fin de notre vie commune. Je ne voudrais pas avoir à la revoir à chaque fois que je sors en ville. Surtout que cela risque d'arriver de plus en plus souvent, vu que je commence à avoir des entretiens dans le quartier central et Est. Je détesterai avoir à la revoir alors que je suis en plein travail. Ce serait problématique.

- J'ai pas envie de comprendre pourquoi. Ça m'intéresse pas. Tu m'intéresses pas. Je vais faire comme si j'avais pas entendu les insultes, hein.

Ok, ta gueule. Non mais sérieusement, c'est une adulte ou pas ? Elle se rend compte qu'elle passe pour une idiote avec sa façon de parler ? En plus, des gens s'arrêtent et nous regardent. Pas que je n'aime pas être le centre d'attention mais pas avec elle. Elle pue trop pour ça. Ouais, j'aurai voulu dire moche mais malheureusement pour moi, elle a un minois plutôt agréable pour ceux aimant les filles ressemblant à des cadavres ambulants. J'sais pas si elle a un mec mais alors je le plains niveau goût. Comment peut-on aimer un truc comme ça ?

- J'm'excuse, j'aurais pas dû dire ça. T'es un salaud quand même, mais c'est p'têtre pas la faute de tes parents.

Elle s'excuse. Elle est au courant que c'est encore plus ringard. En plus, désolée de briser ses rêves, mais si je suis le connard qu'elle a devant elle, c'est aussi grâce à mes parents. Oui mes adorables géniteurs capables de faire entrer en guerre deux jumeaux. Idiots.

- Pourquoi tu fais ça ? Par cruauté ? Ça t'amuse ? Tu veux faire le pauvre gars qu'a trop souffert pour être sympa ?

Je me retiens de rire. Vraiment. Je suis au bord de l'asphyxie tellement les conneries qu'elle débite à la seconde sont d'une absurdité sans nom. Le gars qu'a trop souffert pour être sympa ? Qu'est-ce qu'elle croit cette meuf ? Je lui souris d'un agréable sourire bien faux.

- Ma pauvre chérie, tu es bien à la rue. Les gens ne s'intéressent qu'à ce qui se passe autour deux quand cela crie. Je ne suis pas un connard à leurs yeux. Seulement aux tiens.

Je me recule d'un pas et laisse mes bras désigner ce qui nous entoure. Les badauds sont partis et cela me permet de m'exprimer en liberté.

- L'attention. C'est ça que j'aime. Être au centre de l'attention, c'est vite grisant selon comment elle est. Dans des situations comme celles-ci, la victime et le bourreau sont inversés. Il suffit de revêtir un masque et l'on fait croire ce que l'on veut. Mieux que du théâtre.

En effet, je joue la pièce de la vie et sur une partie d'échec, je suis le pion. Celui qui semble inoffensif mais qui finit par changer d'apparence pour se transformer en Fou, Cavalier, Tour ou Reine. Je suis l'insaisissable Oscar.
avatar
II ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Encore ce petit con ! [Minoscar] Mar 30 Aoû - 13:36


Mino l'observe jouer son petit spectacle avec tout ce qu'elle placer de méprisant au fond des yeux.

Par l'Unique, j'aimerais pouvoir dire qu'il est ridicule. Mais faut l'avouer, être au centre de l'attention, je déteste pas ça non plus. Avec un physique comme le mien, il a fallu que j'y prenne goût, sinon, j'aurais pas survécu au regard des autres. Mais moi on me regarde avec pitié : lui, c'est autre chose. Au final, le pauvre, il doit être jaloux. Moi j'ai même pas besoin de mettre en place des machinations de malade mental pour avoir les regards sur moi. Bon. Stop les conneries maintenant. Je sais que je devrais juste me barrer, lâcher l'affaire. Ça sert à rien, je raisonnerai pas ce petit con. Puis je suis super en retard sur les horaires d'ouverture. J'ai fait ma bonne action de la journée, on va dire ça.

Soudain, apparaît sur ses lèvres un sourire. Mino pouffe d'un rire sarcastique.

Putain, je suis trop conne.

- Ouais, en vrai, j'ai juste marché dans ton jeu. Prends pas ça comme un compliment, ça devait pas être compliqué.

J'ai une sérieuse tendance à réagir au quart de tour, alors non, c'était pas compliqué du tout. J'ai pas envie de m'écraser ou de lâcher l'affaire, mais il me fatigue, ce gars. On va se dire au revoir et prier pour plus jamais se recroiser, ce sera bien. J'suis pas éducatrice moi. C'est déjà assez difficile de me gérer toute seule.

- C'est bon, je m'en tape, fais ce que tu veux, j'suis pas ta mère. J'ai mieux à faire que tenter de te faire la morale.

Puis faut dire, je suis sûrement pas la mieux placée pour ça.

- Allez, ciao.

Mino, snas plus de cérémonie, lui tourne le dos pour retourner chercher son terreau abandonné.


J'suis partie pour faire des heures supplémentaires ce soir, avec le temps que j'ai perdu.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Encore ce petit con ! [Minoscar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: