Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
5 Eleves ▲ 147 Pt ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 156 Pt ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
6 Eleves ▲ 82 Pt ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
7 Eleves ▲ 219 Pt ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 187 Pt ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
5 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
  
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Xényla High, Special OAV - Summer Edition : Tous à l'eau ! [ft. Yamina/Yuuma/Zaak]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Xényla High, Special OAV - Summer Edition : Tous à l'eau ! [ft. Yamina/Yuuma/Zaak] Mer 27 Juil - 0:03


Hé, lisez ça, c'est l'ordre de passage:
 

Lunettes : check.
Serviette : check.
Bonnet de bain : check.
Maillot... Hum.

Je tourne ma tête de droite à gauche, à la recherche du vêtement en question. J'étais pourtant persuadé que je l'avais déjà mis dans mon sac de sport... Je fouille mon sac, pour vérifier s'il n'est pas enterré sous mes affaires de toilettes ou mon goûter, mais rien à faire, il n'est pas là. Assis sur le sol à côté de mon lit, je me penche en arrière, cherchant le vêtement des yeux : une chaussette, mon mp3, un sac douteux sous le lit d'à côté... Et bingo, le voilà. Mon bras se tend pour aller attraper le maillot noir et rouge plié sur ma table de chevet, avant de le lancer nonchalamment dans mon sac de sport.

Maillot de bain : check.

Dernière petite vérification de mon sac : il me semble bien que je n'ai rien oublié, parfait.

Mon regard parcourt la pièce, pour constater l'impressionnant désordre qui règne dans la chambre. Je ne cache pas un long soupir d'exaspération lorsque mes yeux se posent sur toutes ces affaires qui traînent. Lors de mon arrivée, on a jugé malin de m'assigner une chambre à partager avec un membre de ma classe, ce qui ne m'avait pas particulièrement enchanté de premier abord... Mais lorsque j'ai découvert que mon colocataire était en fait une fille, et qu'ensuite une deuxième est venue occuper la dernière place de libre dans la chambre, on peut dire que ça a vraiment achevé de miner mon moral. Adieu le calme et la tranquillité, sayonara les journées boxer en été, vous me manquerez horriblement durant ces deux prochaines années.
Quand on vient d'une famille uniquement constituée d'hommes, ça fait un changement relativement drastique que de se retrouver coincé dans une petite chambre avec deux individus de sexe féminin. Le seul point positif pour le moment, c'est que mes colocataires ne semblent pas être d'horribles moulins à paroles avides de potins ou de parfumage intensif, sinon, je peux vous assurer que j'aurais vécu le reste de ma scolarité dans la baignoire de notre salle de bain. Ou j'aurais élu domicile à la piscine intérieure des installations sportives du lycée, au choix. Mais heureusement, Lindsay et Erica semblent être plutôt calmes et tranquilles, même s'il faudra vraiment que je leur demande de faire des efforts en terme de rangement. Pour le bien de leurs affaires.

Mais trêve de rêveries. Quelques étirements et une porte fermée plus tard, me voilà dans les couloirs, mon sac de sport sur le dos, en train de me diriger vers les installations sportives. Aujourd'hui le club de natation va organiser sa première rencontre officielle depuis mon arrivée. Je n'ai strictement aucune idée de ce qu'il va se passer, mais honnêtement, je m'en fiche pas mal : tant qu'on me laisse pleinement profiter des immenses bassins de l'établissement, je sais que je vais y trouver mon compte. Apparemment, le capitaine du club de piscine aura une annonce à nous faire me concernant, probablement pour me présenter au reste de l'équipe. Je dois avouer que je suis plutôt curieux de voir à quoi mes futurs coéquipiers et lui vont bien pouvoir ressembler. Peut-être qu'enfin je vais trouver des partenaires dignes d'intérêt pour nager à mes côtés en compétition ? Qui sait, on peut toujours rêver.

Perdu dans mes pensées, je suis plutôt surpris quand je remarque que je suis déjà arrivé à destination. Personne devant la porte d'entrée, je serais donc en avance ? Appuyé contre le mur, j'attends à côté de la porte d'entrée pendant quelques minutes, avant de jeter à nouveau un coup d’œil à ma montre. 9h40. On m'avait pourtant bien dit de venir à 9h30... Comme personne ne semble arriver, je pose la main sur la poignée, décidant de vérifier si le bâtiment ne serait pas déjà ouvert.

Clic.

Bien joué Malenkov, tu viens de passer dix minutes à poireauter devant une porte ouverte. Sur la baie vitrée de la porte d'entrée, j'observe mon reflet dépité. Des Vans blanches à carreaux, un jean gris ajusté, un débardeur ample noir laissant deviner ma musculature et sur mes cheveux fuchsia, une casquette noire, cachant la moitié de mon visage. On ne peut pas dire que je fasse dans l'originalité, mais je trouve que pour le coup, les couleurs que je porte là tout de suite reflètent plutôt bien mon état de désespoir. J'entre donc dans l'immense bâtiment dédié à ce sport que j'aime tant et déambule dans ses couloirs, l'oreille tendue à l'affût du moindre son de voix que je pourrais percevoir.
Après quelques minutes supplémentaires à tourner en rond dans les couloirs du complexe sportif, il me semble entendre des voix. Plusieurs voix. Une douce odeur de chlore vient me chatouiller les narines, m'arrachant un sourire de satisfaction. Enfin. Enfin je vais pouvoir profiter de la fameuse piscine du lycée de Xényla, depuis le temps que je rêvais de ça. Je presse légèrement le pas en direction des voix, dépassant la porte des vestiaires sans même prendre la peine d'y entrer pour me changer. J'ai déjà assez pris de retard comme ça, ça peut attendre encore un peu. Et puis il faut que j'aille voir à quoi ressemble la piscine, ma curiosité est bien trop forte.

Un long couloir, de la lumière, des voix, le bruit distinctif de l'eau contre les rebords des bassins. Me voilà face à une immense salle, où des dizaines de bassins de plusieurs couloirs se succèdent. C'est magnifique. Je reste quelques instants immobile devant cette vue, avant de remarquer sur ma droite un groupe de personnes rassemblées près du premier bassin, dont certaines se sont tournées vers moi. Ouaip, je suis bien en retard. J'enfonce un peu plus ma casquette sur ma tête et pose mon sac de sport à côté de la porte d'où je suis arrivé, avant de me diriger lentement vers le groupe de personnes en question. Après tout, je suis plus vraiment à ça prêt, j'ai déjà bien un quart d'heure de retard alors je sais déjà que le capitaine va m'arracher les yeux, donc autant ne pas se presser.
Une fois arrivé devant les autres nageurs, je m'arrête. Je leur fais un léger salut de la tête, et, regardant les différents visages qui me font face, leur déclame mon identité.

- Gwendal Malenkov. Désolé pour le retard.

Bon. On repassera pour la première impression réussie.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gwendal Malenkov nage en #660033.
DC : Kristal Z. Lya - Mikhaïl M. Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
III ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Xényla High, Special OAV - Summer Edition : Tous à l'eau ! [ft. Yamina/Yuuma/Zaak] Mer 10 Aoû - 14:14

Ce matin là, je m'étais levé sans aucun problème.
Eh oui, ce matin c'était réunion avec le club de natation.
Bien que cette information se suffisait à elle-même pour expliquer ma bonne humeur, il n'y avait pas que ça : on avait un nouveau au club!

Franchement, ça faisait du bien un peu de nouveauté. J'avais pas été au top de ma forme ces derniers temps. J'espérais juste qu'il soit un minimum sympa.

Tout ça pour dire que je m'étais levé de bonne heure et qu'après un bon footing avec Berus et un petit déj' fournis, je m'étais directement rendu au complexe sportif.
J'étais arrivé en avance. Le truc qui m'arrive tout le temps quand je suis impatient.

Bon baaaah...
Autant enfiler directement mon maillot noir et gris, mon bonnet de bain noir, mes lunettes rouges foncées et faire quelques longueurs pendant la demi-heure restante avant l'arrivée de tout le monde.
Récemment, mes compétences était en pleine hausse. J'améliorais de plus en plus mes temps donc il fallait continuer sur ma lancée.
Quand je m'entraînais seule, j'avais toujours "coach" Berus pour m'aboyer dessus si j'étais trop lent. C'était une motivation comme une autre.

A partir du moment où j'entendis des éclats de vois en dehors de l'eau, je m'arrêtai dans mes longueurs de papillon -ma spécialité-.

Toujours dans l'eau, j'enlevai mon bonnet et mes lunettes puis me mis au bord du bassin.
Yamina et Zaak étaient arrivés, mais toujours pas de trace du nouveau.
Nous commençâmes à discuter au bord du bassin.

Le temps passait et toujours pas de signe de notre nouveau membre.
De ce que nous savions, c'était un élève de Passion, le seul du club du coup. J’espérais vraiment qu'on puisse arranger les relations entre nos deux classes respectives grâce à lui.
Enfin.
Je sorti de l'eau pendant l'attente. Et si il s'était perdu? C'est vrai quoi, les installations sont grandes.

Pile quand je pensais ça, un grand type avec une casquette débarqua.
Il posa son sac pour venir vers nous et wouah. Il avait pas du tout la carrure d'un Passion classique.

-Gwendal Malenkov. Désolé pour le retard.

Eh beh, c'était pas un bavard lui. Il avait un côté pas très amical vu comme ça, mais je n'était pas du genre à juger comme ça.
Mais... Attendez! J'étais sûr de connaître ce nom. Et cette tête!
Ça allait me revenir.... Mais ce qui était sûr, c'est qu'il s'était inscrit au club de basket.
Bon. Autant se présenter en attendant, je lui tendis la main :

-Yuuma Kurotsuki, enchanté! Y a pas de problème pour le retard, ça arrive à tout le monde. Surtout que t'es pas au lycée depuis longtemps. Au fait, je suis le capitaine de l'équipe de basket, tu t'y es inscrit non?

Ce type faisait bien ma taille (ou presque) et avait la carrure d'un nageur pro. C'était fou.Je supposais qu'il devait avoir mon âge.

C'est un nageur quasi-pro, patate. Il est connu.

Je haussai un sourcil.

AH MAIS OUI!
Ce type était un des jeunes espoirs national!
Un nageur de freestyle hyper rapide!
Je pouvais dire merci à ce vieux Bébert de m'avoir remis les idées en places. En parlant de lui, il était couché sous un banc de côté.

-En tout cas, honorés d'avoir un nageur de ta trempe chez nous.

Soyons sympa et souriant.
Même si au fond ce type était un peu flippant.
Surtout que ses capacités devaient être étaient certainement largement au dessus des nôtres. Et puis il avait pas l'air d'un rigolo vu comme ça.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Yuuma makes you laugh in Crimson!
Merci beaucoup à Alexei <3


Parce que je l'aime et j'en suis fière :3:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
~D.C de Eirin Keiko~ (Et Jun Akatsuki, et Owen H. Anderson)
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 207
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Xényla High, Special OAV - Summer Edition : Tous à l'eau ! [ft. Yamina/Yuuma/Zaak] Mer 10 Aoû - 22:54

Assise en tailleur sur mon lit, les yeux mi-clos et les cheveux dans le visage, je regardai le mur en face de mon lit le regarde vide, j’avais tellement peu de dormi cette nuit, comme depuis bien souvent ces derniers temps, et ce n’était pas aujourd’hui que j’allais reprendre mon sommeil perdu. Je devais de ce pas réveiller Zaak et nous rendre à la piscine pour la réunion du club. Je décrochais un grand bâillement et tournait la tête en direction de Zaak qui dormait toujours comme un loir. S’il saurait combien la vue de ce torse bien dessiné que je devais admirer tous les matins faisaient plaisir à voir au réveil. Dans un sourire amuser, je récupérai mon oreiller que je balançai sur la tête de mon partenaire de chambre.

C’est l’heure de se réveiller Aurore, faut aller au club je te rappelle !

Alors qu’il dégageait l’oreiller de son visage, j’affichais un grand sourire angélique tandis qu’il me jetait un air de chien battu, ça va j’ai été généreuse avec lui ce matin, j’ai déjà fait pire comme réveil. Lui jeter de l’eau, jeter du bacon dans son lit pour que Bretzel saute dessus avant de finir en bain de bave de mon gros saint-bernard… En parlant de Bretzel, mon geste l’avait aussi réveillé alors qu’il dormait à côté de mon lit, il me regardait maintenant la tête appuyée contre le lit, la queue bougeant frénétiquement. J’allais lui caresser la tête.

Bon matin à toi aussi le gros.

Après un baiser rapide sur son crâne, je me levai lui donner de la nourriture avant d’aller à l’armoire prendre mes vêtements et m’enfermer dans la salle de bain pour m’habiller, laissant Bretzel seul dans la chambre avec Zaak. Malgré que mon gros toutou soit instable, Zaak avait plus de contrôle sur lui que moi j’en avais, certainement qu’ils se comprenaient entre chien, alors je ne m’inquiétais jamais de les laisser tous les deux.
Afin que ce soit plus rapide au vestiaire, j’enfilais mon maillot en dessous de mes vêtements, un simple bikini bleu royal qui faisait très bien pour le club. Je mis rapidement un short blanc et un t-shirt au dos ouvert d’un bleu pâle, fit mon habituelle queue de cheveux à l’aide d’un gros chouchou et rejoignis la chambre où mon coloc c’était lui aussi levé et terminait de s’habiller, Bretzel couché sur son lit toujours la queue bougeant avec autant d’entrain. Ce chien était le chien le plus heureux du monde à juger son comportement tous les jours. Je souris à Zaak.

Ça va, tu survis ?

Je rigolais tout en allant chercher mon sac que j’avais préparé la veille et pousser en dessous de mon lit. Aujourd’hui je devais accueillir un nouveau au club qui, de plus, devait prendre ma place de capitaine au club. Les autres étaient au courant que j’avais pour intention de quitter le poste, je leur en avais légèrement parlé, mon rôle de déléguée prenait beaucoup trop d’ampleur pour que je m’occupe, en plus de cela, d’un club. Quel étonnement d’apprendre que le petit nouveau était en réalité un nageur professionnel de l’île et quelle déception d’apprendre qu’il était un Passion, que faisait-il parmi les intellos avec un si grand talent ? Dans tous les cas, c’était lui qui allait prendre ma place, j’en avais discuté avec le coach, les autres ne savaient pas encore.

Je me relavais avec mon sac sur le dos en jetant un regard à Zaak, prête à partir.

Tu es prêt ? Parce que moi je le suis, on y va. Vient Bretzel !

Comme de bons chiens, ils me suivirent à l’extérieur de la chambre en direction de la piscine. On tarda à se quitter une fois aux vestiaires, partant chacun de notre côté dans notre vestiaires respectif. Une fois seule avec Bretzel dans le vestiaire, je déposai mon sac sur un banc, enlevai mes vêtements pour me retrouver en maillot, prit lunette et bonnet de bain dans mes mains avant de sortir pour rejoindre la piscine où Zaak m’attendait à la sortie.
Nous pouvons attendre le bruit de l’eau s’agiter alors que nous approchions, à la vue de Berus assis sur le bord de la piscine, je devinai que Yuuma était donc déjà arrivé. Je vis Bretzel défiler rapidement devant nous pour rejoindre joyeuse Berus pour jouer avec lui, je laissais faire les deux chiens. Je crois que Berus n’apprécies pas énormément mon Bretzel, mais au moins il le supportait, c’était déjà cela. Je m’approchais de la piscine où Yuuma s’était approché à son tour pour venir discuter avec nous. Il ne restait plus que le nouveau. Je m’assis sur le bord, les jambes dans l’eau pour discuter avec mes deux hommes préférés. Oui, oui, MES hommes, j’étais bien leur déléguée, laisser moi rêver un peu vous voulez bien. Malgré que, selon les rumeurs, ce gentil petit Yuuma était promis à cette Duvley, pour le moment, ils étaient encore libres. Je peux donc me permettre de baver un peu devant eux sans la moindre autre présence féminine dans les parages. N’est-ce pas le rêve ? Enfin, nous discutâmes un bon moment en attendant que notre futur capitaine ce pointe, il en met du temps ! et enfin…

Gwendal Malenkov. Désolé pour le retard.

Le voilà !! Je me relevai soudainement du bord du bassin pour me tourner dans sa direction et … woaw. Mais c’est fou combien J’ADORE ce club ! Ce mec, il … aaah, il n’a pas de mot, disons simplement qu’il est sacrément sexy. On referme la bouche pour pas trop baver, on fait un jolie sourire et on laisse Yuuma parler en premier.

Yuuma Kurotsuki, enchanté! Y a pas de problème pour le retard, ça arrive à tout le monde. Surtout que t'es pas au lycée depuis longtemps. Au fait, je suis le capitaine de l'équipe de basket, tu t'y es inscrit non? En tout cas, honorés d'avoir un nageur de ta trempe chez nous.

Alors que mon merveilleux Yuuma se présentait, je m’étais approchée d’eux, posant mes mains sur les épaules de Yuuma pour m’étirer derrière lui et mieux admirer ce fameux Gwendal.

Eh bien ! Tu en auras mis du temps, c’est une belle impression pour un premier jour, tu ne trouves pas ? T’inquiète pas, on te pardonne pour cette fois, enfin, pour ma part !

Surtout si tu es aussi magnifique. Bref ! J’affichais un grand sourire et me décalait pour me retrouver à côté de Yuuma, lâchant ses épaules.

Je m’appelle Yamina Heaven, déléguée des Libertés et ancienne capitaine du club. Enfin jusqu’à ce que tu me voles ma place, mais ça va, c’est moi qui l’est voulu !

Il eut un moment de silence où personne ne semblait comprendre cette dernière phrase, me laissant dubitatif.

Quoi ? Personne ne t’a averti ? J’y crois pas, il faut que ce soit la fille qui explique tout ! D’accord, d’accord, je vais faire simple dans ce cas et vous êtes mieux de m’écouter ! Comme Yuuma et Zaak le savent, je quitte mon rôle de capitaine du club car je n’ai plus trop le temps de m’en occuper depuis que je suis déléguée, alors, avec le coach, on a finalement trouvé un nouveau capitaine, un garçon déjà très bien intégré dans le milieu de la natation et ce garçon est – roulement de tambour – Gwendal !

À ces derniers mots, je pointais d’une manière théâtrale le nouveau venu.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ~ [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ça te dis de venir t'amuser en Darkblue?!
DC Duvley Sisman
avatar
III ▲ Déléguée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 396
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Xényla High, Special OAV - Summer Edition : Tous à l'eau ! [ft. Yamina/Yuuma/Zaak] Jeu 11 Aoû - 12:37

J’étais toujours en train de dormir confortablement quand un oreiller sauvage arriva sur ma gueule, chose qui normalement n’étais pas censé arrivé mais bon, je commençais à avoir l’habitude, c’est pas comme ma colocataire me réveillait de manière toujours plus étranges les unes que les autres…On finit par s’habituer quand on vit avec une fille.



C’est l’heure de se réveiller Aurore, faut aller au club je te rappelle !


-Umh ? Ah oui le club…



Je marmonnais ces quelques mots dans ma barbe inexistante en me redressant lentement pour lui faire face, une mine de chien battu sur le visage, comme pour dire pourquoi maintenant, il est tôt. Elle, elle était déjà bien réveillée en train de s’occuper de Bretzel, son saint-bernard.

Bon matin à toi aussi le gros.



-Et moi je n’ai pas le droit aux papouilles ?


Visiblement mes paroles c’était perdu, elle était déjà partie à la salle de bain pour se changer, je profitais donc qu’elle soit dans la salle de bain pour moi-même me changer, j’avais largement le temps d’enfiler un short et un t-shirt, à mon grand malheur, mais je ne le garderais pas longtemps, juste le temps d’arriver aux vestiaires du club de natation. Ouai un loup dans le club de natation, je ne promets pas des exploits sous ma forme animale mais sous ma forme bermudienne je sais tout de même bien nager enfin, je me démerde quoi. Quand ma colocataire sortit de la salle de bain je terminais de préparer mon sac, j’y avais mis une serviette, mon bonnet de bain pour protéger mes oreilles, des lunettes de piscine et mon maillot, un mi-long arrivant à peut près aux genoux, noir et bleu, tout comme mon bonnet et mes lunettes. Bretzel était calme, pour une fois, enfin ça va quand j’étais avec lui je le maitrisais déjà un peu plus que ça maîtresse. En me redressant, Yamina me souriais.

Ça va, tu survis ?



-T’inquiète pas pour moi, ton Bretzel ne me fais pas peur, il bave beaucoup c’est tout.


Je la suivais dans son rire, elle prit son sac qu’elle avait préparer la veille, je l’avais observer du coin de l’œil, ah ah toujours profiter de la moindre occasion pour regarder, elle, elle ne se gênait pas pour me mater tout les matins, en même temps je ne lui en voulait pas, après tout elle était vraiment sympa ma colocataire, outre les réveils difficiles. Elle se relevait donc son sac sur le dos, elle me regarda, prête à partir.

Tu es prêt ? Parce que moi je le suis, on y va. Vient Bretzel !


-Bien sur que je suis prêt !


Je la suivais donc jusqu’à la piscine où nous nous séparions au niveau des vestiaires, je m’y changeai rapidement, enfilant mon maillot et prenant mes lunettes et mon bonnet… En sortant, je ne la vis pas encore dehors donc je l’attendais, une fois dehors, elle était habillé d’un bikini bleu royal, qui lui allait bien soit dit en passant. Berus attendant au bord du bassin, nous en concluions donc que Yuuma était déjà arrivé, Bretzel parti rapidement le rejoindre. Yuuma lui c’était approcher du bord pour nous parler. Yamina c’était installer les jambes dans l’eau, personnellement j’attendais encore un peu. Après encore un peu de temps le nouveau pointa le bout de son nez.

Gwendal Malenkov. Désolé pour le retard.


Je failli m’étouffer en entendant ce nom, Gwendal Malenkov, un espoir de la natation, celui qui ma poussé à allez dans l’eau, ouai même si je ne l’ai jamais rencontré c’est ce gars qui ma fais aimer l’eau, et grâce à qui j’ai voulu nager, maintenant je sais nager même si j’ai des choses à améliorer. Mais waouw, mon idol de la natation dans mon club, à Xényla, c’est juste waouw, incroyable.


Yuuma Kurotsuki, enchanté! Y a pas de problème pour le retard, ça arrive à tout le monde. Surtout que t'es pas au lycée depuis longtemps. Au fait, je suis le capitaine de l'équipe de basket, tu t'y es inscrit non? En tout cas, honorés d'avoir un nageur de ta trempe chez nous.


Yamina c’était placé derrière Yuuma, les mains sur ses épaules pour pouvoir s’étirer (et mater le nouveau mais ça faut pas le dire hein). J’étais passé à côté de Yuuma légèrement en arrière, ce type m’impressionnait, mais comme tout bon loup qui se respecte je ne le montrais pas et je l regardais, complètement fou de rencontrer mon idol.

Eh bien ! Tu en auras mis du temps, c’est une belle impression pour un premier jour, tu ne trouves pas ? T’inquiète pas, on te pardonne pour cette fois, enfin, pour ma part !


Yamina se plaça à côté de Yuuma, elle portait un grand sourire.

Je m’appelle Yamina Heaven, déléguée des Libertés et ancienne capitaine du club. Enfin jusqu’à ce que tu me voles ma place, mais ça va, c’est moi qui l’est voulu !


Pardon ? On savait que Yami n’était plus notre capitaine de club mais pas que le nouveau serait Gwendal Malenkov, j’ai intérêt à me surpasser.


Quoi ? Personne ne t’a averti ? J’y crois pas, il faut que ce soit la fille qui explique tout ! D’accord, d’accord, je vais faire simple dans ce cas et vous êtes mieux de m’écouter ! Comme Yuuma et Zaak le savent, je quitte mon rôle de capitaine du club car je n’ai plus trop le temps de m’en occuper depuis que je suis déléguée, alors, avec le coach, on a finalement trouvé un nouveau capitaine, un garçon déjà très bien intégré dans le milieu de la natation et ce garçon est – roulement de tambour – Gwendal !


Ah, d’accord, ok, pourquoi pas, un dieu de la natation en tant que capitaine d’une équipe de lycée, ok, ouai, d’accord. Yamina pointa le nouveau.

-Zaak Arzking, bras droit des Libertés, enchanté de te connaître.


J’affichais alors un sourire, dévoilant mes canines,les oreilles dressés, j’avais surpassé l’intimidation et je m’étais présenté, en dernier mais je m’étais présenté.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vaux 5 376 850 € sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et toi ?


Zaak hurle la nuit en #2c75FF
avatar
III ▲ Bras droit
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Xényla High, Special OAV - Summer Edition : Tous à l'eau ! [ft. Yamina/Yuuma/Zaak] Lun 22 Aoû - 21:00


Un grand gaillard aux cheveux rouges s'avance vers moi et me tend une main que je serre immédiatement, l'observant sourire à pleines dents. Plutôt bien bâti le bougre, j'espère que ses compétences seront à la hauteur de sa forme physique. En tout cas, à en juger par les gouttes d'eau parsemées dans sa chevelure chatoyante, il a déjà dû faire quelques longueurs. Et ça, c'est un bon point.

- Yuuma Kurotsuki, enchanté ! Y a pas de problème pour le retard, ça arrive à tout le monde. Surtout que t'es pas au lycée depuis longtemps. Au fait, je suis le capitaine de l'équipe de basket, tu t'y es inscrit non ? En tout cas, honorés d'avoir un nageur de ta trempe chez nous.

Capitaine de l'équipe de basket tiens ? On risque donc de passer pas mal de temps ensemble, il vaudrait mieux pour moi que le courant ne passe pas trop mal entre nous. Pendant que Yuuma me parle, je vois quelqu'un bouger dans mon champ de vision, quelque part derrière lui. Je lâche donc sa main et lui adresse un bref hochement de tête en guise de réponse et de remerciement, puis reporte mon attention sur la personne qui vient maintenant d'apparaître à ses côtés, une main posée sur son épaule.
Une silhouette sportive, un corps élancé, des muscles fins mais d'apparence toniques : ma main à couper que cette fille, si elle a choisi ce club, c'est pas pour barboter dans le petit bain. Un détail me fait tiquer cependant. Un bikini ? Sérieusement ? Pas que la vue me gêne - au contraire même -, mais on a vu plus aérodynamique pour nager, si vous voyez ce que je veux dire. Pour la plage je comprendrais, mais ici, je dois dire que ça me dépasse...

- Eh bien ! Tu en auras mis du temps, c’est une belle impression pour un premier jour, tu ne trouves pas ? T’inquiète pas, on te pardonne pour cette fois, enfin, pour ma part !

Elle m'adresse un grand sourire pour accompagner ces mots qu'elle me lance avec un entrain qui me ferait presque peur. Mais c'est que j’esquisserais presque un sourire, avec ces deux énergumènes en train de tester les limites des muscles de leurs zygomatiques face à moi.

- Je m’appelle Yamina Heaven, déléguée des Libertés et ancienne capitaine du club. Enfin jusqu’à ce que tu me voles ma place, mais ça va, c’est moi qui l’ai voulu !

Elle se décale pour s'éloigner un peu du dénommé Yuuma, alors que je la regarde en clignant des yeux. Yamina Heaven. Déléguée de la classe Liberté, très bien, c'est noté. Ancienne capitaine de l'équipe de natation, bon à savoir... Mais un blanc s'installe toutefois après qu'elle prononce sa dernière phrase. « Jusqu'à ce que je lui vole sa place » ? Je regarde les deux autres coéquipiers qui me font face, légèrement perdu. C'est que personne ne m'avait prévenu, ils sont au courant, eux ? Si j'en crois leurs airs hébétés, on dirait bien que non.
Je regarde à nouveau Yamina, espérant un peu plus d'explications de sa part, ce qu'elle ne tarde heureusement pas à faire, affichant tout de même un air légèrement surpris.

- Quoi ? Personne ne t’a averti ? J’y crois pas, il faut que ce soit la fille qui explique tout ! D’accord, d’accord, je vais faire simple dans ce cas et vous feriez mieux de m’écouter ! Comme Yuuma et Zaak le savent, je quitte mon rôle de capitaine du club car je n’ai plus trop le temps de m’en occuper depuis que je suis déléguée, alors, avec le coach, on a finalement trouvé un nouveau capitaine, un garçon déjà très bien intégré dans le milieu de la natation et ce garçon est – roulement de tambour - Gwendal !

Le mouvement de bras théâtral dans ma direction n'était vraiment pas nécessaire, mais soit. Elle n'a toujours pas perdu l'immense sourire accroché à ses lèvres en tout cas - je sens que je vais devoir rapidement m'habituer à être entouré de gens particulièrement heureux de vivre ici. Oh, et inutile de préciser que je suis totalement pris au dépourvu par cette annonce, mes expressions faciales doivent certainement parler d'elles-même. Pas que ça me dérange de devenir capitaine de l'équipe de natation de Xényla - ça sera même plutôt un honneur sachant que j'y débarque à peine -, mais c'est tout de même très étrange comme manière de passer le relais, de ne pas prévenir la personne concernée à l'avance.

Je regarde successivement chacune des personnes qui me font face, m'attendant presque à ce que l'une d'entre elles ne se mette à éclater de rire et m'annonce que tout ça n'était qu'une vaste blague pour me souhaiter la bienvenue. Mais rien à faire. Non, ils ont l'air sérieux. Je fronce légèrement les sourcils, perplexe. Le dernier de mes coéquipier qui n'avait pas pipé mot depuis mon arrivé choisit quant à lui ce moment pour briser le silence, mettant fin à cette situation un peu gênante.

- Zaak Arzking, bras droit des Libertés, enchanté de te connaître.

Ce Zaak accompagne ses salutations d'un sourire qui me laisse apercevoir de belles canines affûtées. A en juger par les oreilles velues qui ornent le sommet de son crâne, on dirait bien que je ne suis pas le seul hybride de ce club en tout cas. Je m'avance vers lui pour lui serrer la main, sans toutefois répondre à son sourire. Déjà que j'arrive en retard, je vais pas en plus leur imposer la vision de mes dents de requin dès notre premier échange, ça ferait vraiment pas très amical, mine de rien.
Une fois notre poignée de main échangée, je me recule à nouveau d'un pas pour m'adresser à l'ensemble de ce comité restreint, m'étirant au passage pour poser mes mains sur ma nuque, avant de balancer légèrement mon poids sur l'arrière de mes pieds.

- Merci pour votre accueil, mais pour cette histoire de capi-WOOH !

Quelque chose percute mes jambes, et avant d'avoir le temps de repérer la source de la force qui vient de me faire perdre l'équilibre, mon corps titube sur le côté, se rapprochant dangereusement du bassin à côté duquel je me tenais. Merde, merde, merde. J'essaye tant bien que mal de retrouver l'équilibre mais l'eau sur le carrelage me fait patiner comme une savonnette géante. Je lève vaguement la tête et écarquille les yeux en voyant trop tard l'obstacle qui se dresse entre le bord de la piscine et moi. Mec, c'est quoi son nom déj... ON S'EN BRANLE EN FAIT.

- RESTE PA-

Trop tard. Je suis en train de vivre la chute la plus ridicule et la plus interminable de ma vie. Pitiez, que ça s'arrête. Je me vois tomber au ralenti dans les bras de mon futur capitaine de basket. Ou plutôt devrais-je dire contre son torse, mes mains plaquées sur ses épaules, comme si je caressais encore l'espoir ridicule qu'il parvienne à tenir le choc et à ne pas se ramasser dans l'eau avec moi. Je n'ai jamais vu des lèvres d'homme d'aussi près de ma vie, et je suis pas totalement certain que ça soit la première chose à laquelle je devrais penser, là, tout de suite. Et c'est ses bras que je sens autour de ma taille là ou je déraille ? Non parce que ça va pas ralentir notre chu-

SPLASH.

Qu'est-ce que je disais. Ni une ni deux, nous voilà sous l'eau. Et je suis tout habillé. Il me lâche et je le vois vaguement s'éloigner pour se rapprocher de la surface et du bord du bassin. De mon côté, je reste encore plusieurs longues secondes à la merci de l'eau, me laissant lester vers le fond. J'entends du bruit à la surface, mais pas assez bien pour réellement percevoir ce qu'il s'y passe. Arrivé au fond du bassin, je plante mes pieds contre le sol, puis prends une impulsion qui me ramène rapidement à la surface. Ma tête émerge et je me passe une main dans les cheveux - principalement pour ne pas en avoir plein la bouche, mais aussi un peu pour éviter de ressembler à une face de noix de coco fuchsia - avant de regarder autour de moi.

Ma casquette flotte lamentablement quelque part sur ma gauche, et deux de mes coéquipiers sont penchés vers ce qui semble être... Un Saint-Bernard ? Mais comment j'ai pu le rater celui-là ? Et surtout : qu'est-ce qu'il fabrique ici ? En tout cas, pas besoin d'un dessin pour que je comprenne l'origine de ma chute.
J'attrape ma casquette et la balance aux pieds de Yamina, puis sors de l'eau, mes habits trempés me collant à la peau. Une fois debout, je retire mon débardeur gorgé d'eau et l'essore frénétiquement : j'ai beau adorer l'eau, les vêtements mouillés sur soi ça reste quand même sacrément désagréable. C'est que j'ai mon pantalon qui glisse avec ces conneries aussi, mais merde quoi. Je dois avoir fière allure tiens, torse-poil à tenir mon futal pour pas qu'il se barre faire sa vie sur le carrelage.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gwendal Malenkov nage en #660033.
DC : Kristal Z. Lya - Mikhaïl M. Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
III ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Xényla High, Special OAV - Summer Edition : Tous à l'eau ! [ft. Yamina/Yuuma/Zaak] Mer 24 Aoû - 20:08

Bon, les présentations étaient faites. Il n'était vraiment pas bavard mais relativement poli.
Après, Yami envahissait un peu mon espace personnel. Ce qui personnellement me faisait rire.

Elle fit connaissance avec notre champion en expliquant plein de truc.
Moi et mes troubles de l'attention, Bah... J'ai juste retenu qu'on avait un nouveau capitaine.
C'était un concept qu'on soit dans les même deux clubs en alternant le poste de capitaine quand-même.

............................................................

-Merci pour votre accueil, mais pour cette histoire de capi-WOOH !

Uh?
Attends, il s'était passé quoi là?
POURQUOI LE NOUVEAU CE CASSAIS LA GUEULE VERS MOI?!

Bouge de là l'ahuri!

-RESTE PA-

BAM.

Me voilà en train de chuter en arrière comme une merde avec Gwendal dans les bras.
JE SUIS BIENTÔT CASE MEC, ME FAIT PAS DES COUPS COMME CA! FALLAIT VENIR PLUS TÔT, LA C’EST NADA. NIET.
Cette relation évoluait bien trop vite. Et pas dans la bonne direction.
Enfin elle pourrait si j'avais pas d'autres plans, hein. J'avais trouvé quelqu'un, c'était pas le moment de se rapprocher avec un type aussi bien foutu.
Surtout que dans la situation où on était, c'était un faux mouvement et on s'embrassait quoi. Ma priorité était d'empêcher ça, sinon je réfléchissais pas des masses.

SPLASH.

Bon bah me revoilà dans l'eau.
Le pauvre gars était tout habillé dans l'eau, moi j'm'en sortais bien.
Si on oubliais la proximité à son corps à laquelle je m'étais retrouvé.

Je ne m'attardai pas dans l'eau et revins au bord du bassin.
Toujours sous son banc, Berus m'expliquai en gros que "le gros bêta de Bretzel" à juste fait "sa catastrophe ambulante comme à son habitude". Ok. Merci beaucoup pour la précision de tes pensées le chien.

-Tu peux pas parler comme ça de tes congénères Berus...
-Je parle comme je veux. Si tu m'avais écouté t'en serais pas là nananèreuh.

Je soupirais en sortant de l'eau.
Je sentais tellement le regard moqueur de mon cher Bébert.
L'amour vache, y avait que ça de vrai.

Après un moment de méditation, où plutôt, un moment de calme pour ne pas niquer des mères : le nouveau capitaine sortit de l'eau. Il balança sa casquette sur le sol.
Est-ce qu'il était en colère? Personne le savait.

On eut le droit à un demi-striptease gratuit, mais il y pouvait rien en même temps.
Il était presque bâtit comme moi, c'était fou.

A choisir j'aurais préféré être percuté par Yami ou Zaak. Ils étaient très certainement bien moins violents à se prendre. Je serais peut-être pas tombé avec eux.
Bref.

Je me rapprochai de Yami.

-C'est pas bien Yami, tu dois mieux élever ton chien.

Une idée germai dans ma tête.

-Tu sais ce que ça veut dire? Tu dois prendre les responsabilités de ses actes, en bonne dresseuse.

A ces mots, je la pris dans mes bras à la manière d'une princesse avant de la balancer dans l'eau.
Une fois cela fait je m’époussetai les mains.

-Douce vengeance...

Je m'adressai ensuite à la pauvre fille dans l'eau :

-On est quittes maintenant Yami! Comme on dit : "oeil pour oeil, dent pour dent"! Je peux, maintenant que t'es plus la capitaine!

J'étais relativement content de moi. Même si Gwendal devait me prendre pour un malade. En fait, le seul à paraître normal encore c'était Zaak.

J'étais bien d'accord d'adopter Gwendal comme capitaine moi en tout cas.

-Moi j'dis, t'aurais du balancer le gros baveux avec sa maîtresse. Ça aurait été bien plus drôle.
-Nan Berus, toi-même tu sais que les chiens mouillés sentent la mort. Vous êtes la réincarnations de satan. TOUS.
-Justement! C'est bien plus drôle de faire souffrir tout le monde!


Il m’exaspérais parfois. Mais il était gentil au fond.
Je m'adressai à tout le monde :

-Sinon, c'est quoi le programme les gars?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Yuuma makes you laugh in Crimson!
Merci beaucoup à Alexei <3


Parce que je l'aime et j'en suis fière :3:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
~D.C de Eirin Keiko~ (Et Jun Akatsuki, et Owen H. Anderson)
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 207
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Xényla High, Special OAV - Summer Edition : Tous à l'eau ! [ft. Yamina/Yuuma/Zaak] Dim 9 Oct - 6:36

Tout le monde semblait abasourdi par la nouvelle, j’étais fière de mon coup pour cette fois-ci. Mais j’aurais peut-être dû avertir Gwendal afin qu’il soit préparé à cette éventuelle nouvelle. Quoique seulement pour la tête choquée qu’il affichait présentement, je ne regrettais rien.
Enfin, Zaak vint se présenter en dernier. Une brève salutation, une poignée de main et c’était terminé. Il savait faire ça rapide et simple, tout le contraire de moi qui devait faire tout un show. Mais quand on me connaissait bien, c’était parfaitement normal, vous pouvez le constater par l’impression indifférente de mes deux coéquipiers.

Suite à tout cela, le nouveau membre de notre belle troupe s’adressa finalement à nous ou plutôt essaya.

Merci pour votre accueil, mais pour cette histoire de capi-WOOH !

Si j’avais aperçu Bretzel approcher ? Yep ! Aurais-je pu l’arrêter ? Yep ! Pourquoi ne l’avais-je pas fait ? Parce que c’était marrant.
Certainement curieux de découvrir ce nouvel ami qu’il n’avait encore jamais croisé auparavant, Bretzel c’était certainement approché, aussi excité que moi-même je pouvais l’être, afin d’accueillir le nouveau venu. Malheureusement pour Gwendal, c’était certainement le dernier truc qu’il pensait voir approcher de lui à ce moment. Une étrange scène se déroula rapidement devant nos yeux. Un Gwendal titubant et tentant désespérant de se retenir, mais retombant lourdement sur Yuuma avec qui il tombait à l’eau dans un énorme « SPLASH » non sans nous donner une magnifique scène sensuelle entre les deux garçons ressemblant à des caresses amoureux d’un compagnon ayant été séparé de son amoureux pendant des mois. Ou bien c’est moi qui prend un plaisir fou à me faire ce genre d’image.

Je suis certaine que ça ne doit pas bous surprendre si je vous dis qu’à ce moment même j’avais éclaté dans un grand fou rire. Cela ne m’empêcha pas pour autant d’aller retenir mon gros chien avec l’aide de Zaak afin qu’il ne fasse pas plus de dégât que déjà fait. Je continuai à rire, retenant Bretzel par son collier qui agitait joyeuse la queue la gueule grande ouverte.
Yuuma sorti le premier de l’eau. Il ne semblait pas en colère, mais plutôt découragé, je crois même que je distinguais une légère pointe d’amusement. Ce n’était pas comme si c’était bien dérangeant pour lui qui était déjà en maillot de bain, contraire à Gwendal. En parlant de lui, on aperçut enfin sa tête sortie de l’eau et rapidement sa casquette voleta dans les airs pour atterrir à mes pieds. Je me contentais de la déplacer avec mes pieds pour l’éloigner du bord de la piscine tandis que son propriétaire revenait à la terre ferme. Il ne dit rien, ne nous jeta pas le moindre regard, il se contentait d’enlever ses vêtements mouillés et de les essorer. Ooouuuh !!! C’est muscles, encore un monsieur muscles, j’adore. Mais pour ma part, j’étais toujours en train de rigoler et avait relâcher le collier de Bretzel qui s’était approcher de Gwendal un peu plus calmement que tout à l’heure, allant même jusqu’à lécher l’eau qui dégoulinait sur son corps. C

Pendant ce temps, Yuuma s’était approché de moi pour me « réprimander ».

C'est pas bien Yami, tu dois mieux élever ton chien.

Ce n’est pas à moi qu’il fallait se plaindre, mais à mon chien justement !

Tu sais ce que ça veut dire? Tu dois prendre les responsabilités de ses actes, en bonne dresseuse.

Sans prévenir, Yuu’ me prit dans ses bras avec clairement des mauvaises intentions derrière la tête. Je continuai de rire, un peu plus doucement que plus tôt tout en me débattant entre les bras de Yuuma.

Que fais-tu idiot, lâche-moi !

C’est ce qu’il fit, mais au-dessus de l’eau. Je fus surprise de sentir le contact de l’eau alors que je m’y enfonçais doucement, mais rapidement je remontai à la surface des mèches bleues de ma chevelure me collant au visage tandis que je souriais toujours autant.

-On est quittes maintenant Yami! Comme on dit : "oeil pour oeil, dent pour dent"! Je peux, maintenant que t'es plus la capitaine!

Je tirais la langue dans sa direction, amusé de la situation.

Je ne suis peut-être plus capitaine, mais je suis toujours ta déléguée je te rappelle ! Et tu penses réellement que ça me dérange ?

Après un rire, je donnais un coup de pied sur le bord du bassin pour me propulser et me positionnais de sorte à nager sur le dos. Sans mon bonnet de bain sur la tête, mes cheveux se retrouvaient à orner tout le tour de ma tête malgré ma queue de cheval. J’irais le mettre plus tard, rien ne presse.

Je te conseillerais d’aller te changer dans les vestiaires et étendre tes vêtements puisque tu y es Gwendal !

Je dis cela en élevant la voix pour être certaine qu’il m’entende alors que je glissais toujours sur le dos sur la surface de l’eau.
avatar
III ▲ Déléguée
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 396
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Xényla High, Special OAV - Summer Edition : Tous à l'eau ! [ft. Yamina/Yuuma/Zaak] Ven 21 Oct - 11:12

Alors que Gwendal s'adressais finalement à nous, la catastrophe Bretzel arriva. Pourquoi je l'appel catastrophe ? Si vous verriez l'état de la chambre ou tout simplement comment il accueil les nouveau, et bien dites vous bien que l'expression ''tel maître tel chien'' est parfaite pour ce duo que forme Yami et Bretzel. Donc, pour faire simple, alors que Gwendal avait commencer à nous remercier, Bretzel lui avait foncer dessus, ce qui avait entrainer sa chute, sur Yuu', ce qui ceci dit avait donner une scène...très intéressante *tousse*.
Bref mes deux collègues masculins c'était retrouvés dans l'eau.
Par la suite Yuu' et Gwendal était sorti de leur mésaventure aquatique, Gwendal c'était à mis torse nu, nous permettant d'admirer son torse...bien bâti. Tandis que Yuuma c'était rapproché de Yami et contre toute attente, ce qui devait ce passer arriva, et Yamina ce retrouva à l'eau.
Entre temps elle et moi avions rattrapé Bretzel avant qu'il ne fasse d'autre dégâts. Et à la fin, et bien je devais être le seul encore sec dans la salle. Alors sans attendre je me foutais littéralement de Yami qui flottait telle une sirène avec son auréole de cheveux autour du crâne.

D'ailleurs, ceux qui peuvent ce demander pourquoi un loup est dans le club natation, tout simplement parce que j'adore nager, et dans ma forme bermudienne, et bien je me démerde, alors que sous ma forme hybride, bah....je nage comme un loup quoi. Bref passons. J'observais mes coéquipiers, Yami proposa à Gwendal de se changer, et rappela sans méchanceté et avec humour que même si elle n'était plus capitaine elle était toujours délégué.

En attendant le retour de Gwendal, je m'installa au bord du bassin, les jambes dans l'eau, restant sagement installé.

-Bon, tout le monde est trempé c'est bon ? Il n'y a pas de catastrophe approchant ? Je peux donc rester ici sans risque.


Je leur dit ça avec un léger éclat de rire dans la voix, Yamina flottait toujours dans le bassin et Yuu' n'était plus dans mon champ de vision, peut être avait il accompagner Gwendal aux vestiaires.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vaux 5 376 850 € sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et toi ?


Zaak hurle la nuit en #2c75FF
avatar
III ▲ Bras droit
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Xényla High, Special OAV - Summer Edition : Tous à l'eau ! [ft. Yamina/Yuuma/Zaak] Lun 14 Nov - 13:57


Bon. On va dire que je prends pas mal le fou rire de Yamina, parce que quand même, d'un point de vue extérieur, ça devait honnêtement être sacrément drôle à voir comme scène.

Alors que je balance le cadavre trempé de mon débardeur sur mon épaule, je vois le gros chien responsable de ma chute avancer dans ma direction. Vous me croyez si je vous dit que je trouve sa gueule vraiment mignonne ? Nan, franchement, je vous jure. J'adore les gros chiens et je sais pas, il a un air bête qui le rend vraiment adorable.
Une fois ce gros machin poilu arrivé à ma hauteur, je m'accroupis pour lui faire face... et voilà qu'il commence à me lécher comme si j'étais son meilleur ami. Okay, là j'avoue, je peux même pas m'empêcher de sourire légèrement, même si c'est parfaitement dégoûtant de sentir de la bave de chien sur son torse nu.

- C'est pas bien Yami, tu dois mieux élever ton chien. Tu sais ce que ça veut dire ? Tu dois prendre les responsabilités de ses actes, en bonne dresseuse.

Je tourne la tête quand j'entends Yuuma s'adresser à la propriétaire de la boule de bave. Je sais pas pourquoi, mais je sens que ce mec va venger notre saut forcé dans la piscine, d'une manière ou d'une autre.
Voilà qu'il l'attrape et qu'il la porte maintenant.

- Que fais-tu idiot, lâche-moi !

Yamina peut gigoter autant qu'elle veut, elle fait clairement pas le poids face à Yuuma. Mais il est gentil, parce qu'il répond à sa demande... à sa façon. C'est à mon tour de rire silencieusement en voyant l'ex-capitaine de l'équipe se faire jeter à l'eau sans le moindre ménagement.

- On est quittes maintenant Yami ! Comme on dit : "œil pour œil, dent pour dent" ! Je peux, maintenant que t'es plus la capitaine !

Merci mec, et en tant que nouveau capitaine, je vais fermer les yeux sur ce que tu viens de faire, parce que c'était une réponse tout à fait appropriée à ce que son chien nous a fait subir. Je crois que je l'aime bien lui, déjà.
Toujours accroupi sur le carrelage à faire connaissance avec le chien et à ébouriffer sa fourrure d'une main distraite, je peux pas m'empêcher de suivre les échanges entre les deux Liberté d'un œil amusé.

- Je ne suis peut-être plus capitaine, mais je suis toujours ta déléguée je te rappelle ! Et tu penses réellement que ça me dérange ?

J'ai l'impression de regarder une scène de ménage entre un vieux couple taquin, chacun cherchant à avoir le dernier mot plutôt que l'autre, c'est plutôt comique. Mais la sirène marque un point, elle a l'air plutôt à son aise dans l'eau.

- Sinon, c'est quoi le programme les gars ?

Alors ça, c'est une excellente question.

Non, parce que bon, je viens à peine d'apprendre que j'étais capitaine moi, donc ça va être de l'improvisation totale pour cette première séance. Et ça va devoir attendre quelques minutes aussi, le temps que je me change.

- Je te conseillerais d’aller te changer dans les vestiaires et étendre tes vêtements puisque tu y es Gwendal !

Qu'est-ce que je disais. C'est gentil choupette, mais c'était déjà prévu pour le coup. J'aime l'eau, tout ça, mais les vêtements trempés comme dit, c'est pas vraiment mon dada.
Je me tourne vers elle pour lui répondre, la main toujours posée sur la tête de son Saint Bernard.

- C'était prévu ouais.

Allez, désolé mon gros, mais je vais pas traîner plus longtemps dans cet accoutrement.

Je me relève tranquillement, avant de me diriger vers l'endroit où ma casquette traîne lamentablement sur le carrelage. Miam, elle est complètement trempée. C'est pas d'un étendoir à linge dont je vais avoir besoin dans les vestiaires, c'est carrément d'un sèche-linge.
Mais alors que je longe les bords de la piscine pour retourner vers le couloir d'où je suis arrivé plus tôt, je remarque quelque chose. Ou plutôt quelqu'un. Le toutou de Yamina qui a décidé de me suivre le plus naturellement du monde. Il est mignon, mais j'ai pas envie d'avoir la responsabilité de ce machin, vu le déficit d'attention flagrant dont il fait preuve.

Je m'arrête et me retourne vers lui, avant de croiser les bras, le dominant de toute ma hauteur. Mes yeux plantés dans les siens, je lui donne un ordre simple.

- Toi, pas bouger.

Me demandez pas pourquoi, mais j'ai toujours exercé une certaine autorité sur les chiens, même ceux qui ne me connaissent pas.
Je suis pas sûr, mais je pense que ça doit avoir un lien avec mon sang d'hybride : les dents de requin-tigre, tout ça... Je suis pratiquement certain que les chiens arrivent à sentir que je suis un prédateur, ça expliquerait pourquoi je peux les contrôler et les calmer si facilement. Parce qu'effectivement, une fois mon ordre donné, ce gros machin poilu pose simplement ses fesses sur le sol et me regarde, sans bouger.

Je peux donc tranquillement reprendre ma route en direction des vestiaires, ramassant mon sac de sport sur le chemin.
Autant vous dire que j'avais foutrement aucune idée de quel vestiaire pouvait bien être celui attribué à l'équipe de natation, j'ai donc simplement ouvert une porte au hasard, étalé mes vêtements trempés sur les radiateurs et les bancs et entrepris de me changer pour me mettre en maillot.

Moins de dix minutes plus tard, je suis déjà de retour au bord de l'eau, prêt à faire quelques longueurs. Yamina est toujours à l'eau, alors que les deux autres se sont posés sur le rebord du bassin. Je cache pas mon sourire satisfait quand je vois que le chien n'a pas bougé d'un pouce depuis mon départ, et le gratifie même de quelques caresses pour le féliciter.
Je me tourne ensuite vers mes coéquipiers, et attends que notre cher quota d'ovaires arrive au bout de sa longueur pour nous rejoindre avant de prendre la parole.

- Bon.

Maintenant, la récréation, c'est fini. On s'est bien marrés, mais il y a quelque chose que je dois absolument voir. Je pose mes bras sur mes hanches, les yeux rivés sur mes chers nouveaux coéquipiers.

- Et si vous me montriez de quoi vous êtes capables tous les trois ? La nage que vous maîtrisez le mieux, chacun votre tour : Yuuma, Yamina, puis Zaak.

On a voulu me faire capitaine, il va falloir assumer maintenant. Je connais absolument pas leur niveau en natation, alors il fallait bien que je leur demande de faire leurs preuves à un moment ou à un autre. Et d'après moi, il n'y a rien de plus efficace que quelques bonnes longueurs à donner de son mieux et à pousser ses limites pour faire plus ample connaissance.
Pas de chronomètre, ça attendra les prochaines séances. Je suis pas un monstre, quand même.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gwendal Malenkov nage en #660033.
DC : Kristal Z. Lya - Mikhaïl M. Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
III ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
Xényla High, Special OAV - Summer Edition : Tous à l'eau ! [ft. Yamina/Yuuma/Zaak]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» INFORMATIONS INEDITES ! UN MESSAGE SPECIAL POUR TOUS LES NOUVEAUX CONVERTIS !
» Joyeux noel à tous!
» Une petite idee de qui est Larry Summer/Mondialisation.ca
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» London Stiller...she's a special girl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: