Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

La tête de l'emplois [Mino~Anny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: La tête de l'emplois [Mino~Anny] Mar 26 Juil - 1:05

Je suis contente ! Oscar et moi c'est  pour la vie ! C'est la marguerite qui l'a dit ! Non j'ai vraiment demandée à Sophie la marguerite et elle m'a dit oui. Je ne vous cache pas ma joie, si même les marguerites commencent à être persuadées de la solidité de notre relation, c'est que c'est du serieux !

Aujourd'hui j'aurais voulue me promener dans le parc, bras dessus, bras dessous, avec Oscar. Je lui ai envoyé un message mais il ne m'a jamais répondu. Bizzare. Enfin, quoi qu'il en soit, je suis allée dans ce petit clos de verdure dans la jungle urbaine de la capitale des Bermudes. Pour l'occasion, je suis appretée d'un top bustié blanc et d'une jupe patineuse rose à taille montante, elle m'arrive jusqu'au dessus du nombril. C'est pour dire que c'est une sacrée pièce de tissu. Par contre de l'autre sens elle s'arrête à mi-cuisse, mais ce n'est oas vulgaire. D'ailleur personne ne vois ma culotte blanche à pois bleus ( Sainte marie mère de dieu qu'est ce qui me prends de dire ça ?). Bien sûr j'accompagne le tout de ma paire de chaussure préférée, est ce vraiment nécessaire de le préciser ? De Ballerine bien sûr ! Oh vraiment je les adores, mes pieds les réclament chaque jour quand je vais en balade, bien que le soir en rentrant de dois mettre des sparadraps à l'arrière de mes pieds, au niveaux des tendons d'Achille et que je dois mettre un spray anti transpiration car Geox n'a pas encore fait de ballerines qui respirent... Oui vraiment, ces désagréments quotidiens ne sont rien par rapport à la joie que j'ai de porter des ballerines. Les chaussures de l'avenir de la femme.

Enfin bon, c'est pas tout ça, mais moi je dois absolument faire une pause. D'ailleur ce joli petit banc en bois m'aidera dans cette tâche. Je pose mon délicat fessier sur les planches de bois et reprends mon souffle en balançant mes jambes dans le vide.
Je sors mon portable de mon sac à main rose.
Je reponds rapidement à un sms que Shane m'a envoyé.

PTDRRRRR :smiley pleure de rire: oui mais trop, cette vidéo d'un reportage sur les fake canard et absolument sublime ! :Smiley canard:
Tu trouve toujours les vidéos qui me font rire toi :Smiley pris au hasard parmis ceux proposés: :idem: :idem: :idem: :smiley fleur rose:


Bien sûr je réponds en vitesse, mon bff est vraiment un ami sur qui je peux compter, mais malheureusement il m'harcèle de messages à longueur de journée... je dois sans doute faire pareil mais ... je ne m'en rends pas compte donc je ne m'en plaint pas !

Pause terminée!  Je me relève et là, je la vois, la boutique d'artisanat florale, le Sifflet Pourpre ! Depuis la mort du propriétaire, je pensais que c'était fermé... parce que oui, moi je connais toutes les boutiques de fleur de la ville et de ses alentour ! Eh ouai, Anny c'est une fille qui à de la ressource !
Mais je ne suis jamais vraiment rentrée dans cette boutique... j'ai juste admirée la vitrine une ou deux fois...
Je pense que c'est le moment de se rattraper ! Oui, je vais le rattraper ! Rattrapons nous ! Ouvrons la porte ! Sentons la bonne odeur de fleurs !
Oh mon dieu mais quelle est cette odeur ? Ils on laissés le corps du pauvre homme ici ? Les fleurs m'assaillent de "bonjour" , "Salut" et autres "wesh". Je leur réponds dans leur même langage inaudible.
Je décide de respirer pas la bouche et commence à admirer les compositions, les collages, toutes ces choses qu'on fait avec des fleurs, un peu de colle, et beaucoup d'imagination. Être fleuriste, c'est un rêve d'enfant, j'ai toujours adorée les milliards de façons dont on arrangeait les fleurs ensembles, pour le mariage de couleur, de senteurs, de tessiture... pour l'amour de la plante !
Mais bon, on sentait que ça manque un peu d'exercice, maman faisait tenir les plantes mieux que ça... même si les idées de mélange de plantes sont intéressantes.
Je commence à faire la causette avec des bégonias, à parler de la pluisbet du beau temps, littéralement, quand l'odeur si caractéristique de la boutique s'amplifie... on se croirait dans un garage... quand soudain j'entends des bruits de pas. Je me retourne et tombe nez-à-nez face à une femme à la peau livide et aux cheveux... gras. Elle, elle n'a pas lue l' article du Bermudi Muda sur les remèdes anti cheveux gras ! J'aurais bien ris à ma petite blagounette, mais je me retiens, on me jugerait. D'ailleur c'était déjà trop tard, on me jugeait. Cette femme me juge.
Je dis d'une alors d'une voix timide, comme pour justifier ma présence:

Euhm... bonjour ... hihi ... j'adore vos compo', elles sont originales !


HRP:
 
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La tête de l'emplois [Mino~Anny] Mar 26 Juil - 2:16


Le rideau se lève. Pour Mino, c'est l'heure de la pause musique. Les pieds sur le comptoir, les écouteurs dans les oreilles, elle laisse le temps passer.

Aujourd'hui, je suis de bonne humeur. Y a eu de la visite, dans la boutique. Ce sera peut-être moins compliqué à gérer que je ne le craignais. C'est pas palpitant comme boulot, fleuriste, hein. Mais maintenant que je suis seule, y a plus de trucs à faire, donc je m'ennuie pas tant que ça. Le souci, c'est que les fleurs, même si Bodasse m'a appris, j'y connais toujours pas grand-chose, alors je m'attends à perdre de la marchandise dans les mois qui viennent. Et ça, ça me fait grincer des dents. Je vais devoir me mettre aux documentaires avant que mon forfait soit résilié. Même pire, lire. Aux grands maux les grands remèdes.

Une jeune femme entre. Mino la regarde de haut en bas, et comme pas un regard ne lui est adressé, elle ne salue pas.

Je sais qu'avoir mauvais caractère, c'est pas bon pour les affaires. Je lui dirais bonjour plus tard, si elle se donne la peine d'admettre mon existence. Même si tout est trop clair pour moi, c'est pas un laideron la petite. Et oh mon dieu ! Regardez-moi ces obus ! Heureusement que je complexe pas là-dessus. Ewh. En revanche, elle porte des ballerines. Il y a vraiment des gens qui commettent des fautes de goûts pareilles ? Je devrais pas juger les gens comme ça. Mais c'est tentant, il faut l'avouer. Faut que je pense à autre chose. Mais c'est qu'elle en passe, du temps dans les rayons. Mino, je crois qu'il temps de faire ton métier.

Elle essore négligemment le bout de sa chevelure dans un seau posé à cet effet juste à côté d'elle, pose ses écouteurs et se lève.

En vrai, je suis un peu jalouse. J'aimerais bien être encore toute claire et pleine de couleurs comme ça. La pauvre gamine, ça va lui porter préjudice. Peut-être qu'en engageant la conversation, ça ira mieux. En tous cas, si elle vient m'acheter un pot de fleurs, elle aura ma sympathie.

- Euhm... bonjour ... hihi ... j'adore vos compo', elles sont originales !

Mais c'est qu'elle se fout de ma gueule celle-là. Franchement, ça me blesse. Son bonjour, vous savez quoi, elle l'aura pas.

Mino hausse les sourcils, mains dans les poches.


- Merci. Je venais juste pour voir si vous aviez besoin d'un truc, pas me faire complimenter en fait. Si quelque chose va pas, n'hésitez pas à me le faire savoir, surtout.

Bien sûr qu'il y avait un sous-entendu là-dessous. Eh oui, parfois, je fais preuve de subtilité. L'âge, je suppose. Je deviens vieille, quelle horreur.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
La tête de l'emplois [Mino~Anny]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Nouveau Cabinet + 20000 emplois en Haiti ! Quel miracle ?
» Lucca's Factory : Objets Magiques Mode d'emplois!
» Emplois du temps
» Chatbox: Mode d'emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: