Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 105 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 225 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 138 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 260 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 156 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Pyro à bobo [NARRANNY]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Pyro à bobo [NARRANNY] Lun 25 Juil - 18:32

Aujourd'hui tout allait SUPER bien ! OMD je sors avec Oscar ! Je sors avec Oscar ! Pour de vraiii !
Bon enfin bref. Je marche tranquillement dans les couloirs du lycée, je cherche actuellement le laboratoire. Oui. C'est un peu compliqué vue que je n'y suis jamais allée.. parce que les Processus me font un peu peur... je les trouves... étranges... SAUF MON OSCAR , DOUUUUUUUUX JESUS LUI C'EST AUTRE CHOSE.
Perdue dans mes pensées, je sautille plus que je marche. La joie qui m'habite ne peut que s’extérioriser ! Je porte dans mes mains une boîte. Un carton avec une lampe bizarre rouge dedans, et aussi un autre bidule dont j'ignore le nom. Moi et la technologie, ça fait deux... Mais tout ça c'est vraiment magique ! Y a un petit bonhomme dans la boite et je peux lui parler ! Et le mieux, c'est que cette lampe sert a réchauffer mes petites plantes ! Adieux les baches, la mise en serre, grâce à ce petit objet, plus besoin de tout ça ! Comme c'était bien.... La petite lampe à fait sont service tout l'hiver et même le printemps... Mais... Une fois il a plu et j'ai complètement oubliée l'existence de cet objet. Résultat des courses... bha je dois faire une course. Une petite demande à l'inventeuse de cette fantastique petite merveille technologique à laquelle je ne comprends rien ! Il faudrait qu'elle voit si ça se répare encore... Ce serais super super trop génial ! Et puis ça me donne une occasion de la remercier en bonne et due forme... comment vous dire... Elle m'avait offert la machine à l'occasion des pères Noëls surprises ! Et comme c'était le lendemain de la fête de Noël, à laquelle je me suis couchée HYPER TARD, eh bien quand dès le matin, quelqu'un vient me toquer à la porte, j'ai pas aimée. Je suis toujours souriante et tout, mais quand on me réveille contre mon gré et qu'il me manque du sommeille, je suis terrible... J'ai honte rien qu'en y pensant. Je suis sortie de mon lit... J'ai ouvert la porte, je n'ai même pas regardée vraiment mon gentil papa noel, et je lui ai pris le cadeau quand il me l'a tendu pour lui claquer la porte au né et courir vers mon lit qui m'avait tant manqué pendant ces quelques secondes. Depuis cette Processus et moi, nous ne nous somme jamais reparlés, moi j'ai bien trop honte de mon comportement et elle, bha elle doit me détester ! Mais aujourd'hui je veux reconstruire de nouvelles bases, solides et radieuses , comme celles de mon couple à moi et Oscar !
Bref. Finalement, après quelques aller-retour dans le lycée, je trouve le Labo. Je toque trois fois à la porte. Aucune réponse. Je décide d'ouvrir la porte. La processus aux cheveux blancs est heureusement là ! (En même temps ou est ce qu'un Processus irait à pars dans son labo ?)
Elle semble dans son univers, au milleu de ces fioles, ces tubes, ces outils et ces machines. Un peu comme moi au petit jardin, la lumière du soleil et l’odeur des fleurs en moins.
Je tousse espérant attirer l'attention de la jeune fille.
Je prends mon courage à deux mains. Il faut qu'on reparte à zéro !

Heuuu ... coucou ... euhm... Salut ça va ? Eumh...

Je montre le carton de manière assez visible, espérant qu'elle comprenne la raison de ma visite.

J'aurais besoin de ton aide... hihi...
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pyro à bobo [NARRANNY] Lun 25 Juil - 20:24

Est-ce que aujourd'hui était-il un jour comme les autres ? Je ne saurais le dire. Franchement je n'en avait aucune idée bien que certaine chose qui se sont passée récemment m'incitent à penser que plus rien ne sera comme avant et qu'il faut que je m'y fasse rapidement. Dire qu'en un laps de temps assez court j'ai réussi à faire évoluer un truc en moi alors que je ne pensais même pas le posséder. Oui oui vous m'avez bien compris et c'est tout à faire possible.
J'étais heureuse en ce moment et c'est tout ce qui compte et profitez en parce que c'est assez rare. Je m'extirpe tant bien que mal de ma couche (oui parce qu'une simple couverture aussi épaisse soit-elle posée à même le sol ce n'est pas vraiment un lit) et descend direction le lac pour ma baignade quotidienne inutile donc forcement indispensable.
Oui j'ai dormi cette nuit, j'ai même très bien dormi si vous voulez savoir. En même temps je ne pouvais pas gâcher cette nuit par mon vagabondage nocturne dans le lycée alors que bien mieux m'attendais, cela aurait été du gâchis et un flagrant manque de goût.
Une fois sèche, j'enfile une partie des nouveaux vêtements que je me suis achetée il y'a deux jours avec Zaak. La journée qui à tout changée d'ailleurs, mais comme c'est une autre histoire vous n'avez qu'à aller la lire là où elle est écrite, moi j'ai la flemme de vous la résumer. Mais sachez juste que si j'ai passée la nuit dans mon nid ben ce n'est pas pour rien. Faite vos déductions en silence, merci je dois continuer cette histoire là.

Un jean gris anthracite troué large avec des motifs à carreau en doublure pour cacher les trous, un super t-shirt avec une chauve-sourie dessus et mes chaussures habituelle qui ne me quitte jamais. Je pose le nouveau manteau que j'ai aussi achetée sur mes épaules et voila, ça devrait suffire pas besoin de plus ou de moins. Je remonte à mon nid pour prendre ma basse et en profite pour siffler doucement Xyan et pousser légèrement la chose traînant quelque part dans les couvertures et redescendis en riant, Xyan à ma suite. Je suis heureuse ! Bien direction le lycée avec ma basse dans le dos. J'ai prévu quelques modifications pour cette instrument si cher à mes yeux.
Et dire que quand je l'ai trouvée, elle traînait misérablement posée contre un tas d'ordures. Franchement les gens ne savent pas la chance qu'ils peuvent avoir. Comment on peut avoir l'idée d'abandonner une Warwick Vampyr 5 de la sorte ? C'est juste impensable, la personne qui à fait ça devait être très conne. Mais elle a eu la chance de tomber sur moi et je l'ai choyée depuis. Aujourd'hui elle va connaitre une nouvelle vie, depuis que j'ai vu une image de la bassiste d'un groupe que j'aime bien je n'ai eu qu'une envie c'est d'avoir la même basse ainsi que  son look (mais ça c'est déjà réglé, je vous montrerai une prochaine fois) Je vais cependant rester avec 5 cordes. Elle, elle en avait 6 ce que je trouve être trop.

Quelque minutes avant d'arriver au lycée, Xyan décolla de mon épaule et partit devant. Je ne sais pas vraiment mais je le trouve différents lui aussi. Entre la trousse de soin et la boite de gâteaux je me demande bien ce qu'il va me faire aujourd'hui. Bien j'arrive au lycée, ne reste plus qu'à me rendre dans le repère de ma classe, le labo. Bien que j'aime bien la chimie aujourd'hui ce sera le labo de physique. Je rentre dans le labo de physique et pose ma basse sur l'une des tables, j'en profite également pour ouvrir la porte mitoyenne aux deux labos car je vais quand même devoir faire un peu de chimie ne serait-ce que pour les différents traitement chimiques. J'avais déjà réussi tous ce dont j'avais besoin la veille et le greffon attendait patiemment son heure.
Je me mis donc au boulot juste après avoir lancée la musique sur les enceinte du PC. Dieux que j'adore cette musique

Les minutes s’étirèrent en heures totalement absorbée par mon projet je ne voyais pas le temps défilé. Je ne sais même pas quelle heures il est. Alors que j'étais en train de lancer un traitement chimique pour protéger le bois, la porte du labo s'ouvre.

"Heuuu ... coucou ... euhm... Salut ça va ? Eumh..."

C'était une fille que je jurerai avoir déjà rencontrée une fois mais je ne sais plus quand. Je retire mon masque et mes lunettes de protection pour mieux la distinguer. Effectivement je pense savoir de qui il s'agit.

"J'aurais besoin de ton aide... hihi..."

C'est en regardant la boite qu'elle me tend que je tilt, c'était la fille à qui j'avais été chargée d'offrir un cadeau de noël. Celle que je n'avais jamais rencontrée, dont je ne connaissais absolument pas les goûts (comme les 99% autres du lycée) et à qui j'avais offert une sorte de module de contrôle pour ses plantes avec une interface vocale. Qu'est-ce que j'en ai bavé pour le fabriquer, de mémoire c'était la première fois que j'ai du demander de l'aide à quelqu'un de ma classe pour la programmation (à moins que ce soit celle du prof je ne sais plus). Je ne sais plus comment elle a réagit quand je lui ai offert, ça remonte et j'ai tendance à facilement oublier ce qui ne m’intéresse pas trop. J'ai quand même retenu son prénom, ce n'est déjà pas si mal.

"Salut. Attends 2 secondes tu veux ?"

Je pose lunettes, gants et masque sur le bureau de la salle et lui fait signe de me suivre.

"Viens. Mieux vaut ne pas respirer ce qui mijote là dedans. Même avec les fenêtres grande ouverte ça reste dangereux."

Ce n'est qu'une fois dans le labo de physique, à l'air plus sains, que je l’a-ccueilli un peu plus décemment. Mais juste avant baisser le volume de la sono Je n'avais pas remarquée que j'avais mis le volume aussi fort. Sans doute pour pouvoir l'entendre dans les deux laboratoires.

"Oui donc désolé. Salut comme tu le voit je suis un peu en plein boulot. Que puis-je donc pour toi ?"

Je n'avais pas trop besoin de lui dire comment j'allais, le sourire que j'ai et qui ne me quitte pas depuis ce matin était largement suffisant. Et puis moi et les formules de politesse ça fait deux. Oui je sais j'ai encore des progrès à faire de ce côté là ! Mais je dis déjà bonjour ce n'est pas si mal nan ?

"J'espère que mon cadeau t'a été utile."

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


Je vaux 6 066 300 € sur humain à vendre. Et vous ? Que valez-vous ?
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 415
Revenir en haut Aller en bas
Pyro à bobo [NARRANNY]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SUJET TERMINE - Bobo ma tête T_T! [Brooke]
» bobo oreille
» Docteur Rosalvo Bobo: '' JE ME SOUVIENS''
» Première mission pour Pyro et fourberie de ma part. [Terminé]
» Ce que je disais de Rosalvo Bobo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: